AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2 Sam 4 Juin 2016 - 14:54

Une énième cigarette à la bouche, je tentais de contrôler le flux de mes émotions.
Je savais qu'il me faudrait tenter de m'approcher, mais je n'avais aucune certitude que l'on me laisserait pouvoir parler à Lorcan. Encore pire, j'avais ce mauvais pressentiment rongeant mes entrailles. La nervosité courait le long de mon épiderme comme une mauvaise démangeaison dû à une irritation. Je savais que je n'étais probablement pas le seul dans ce cas là, à en juger par les réactions de la foule dont je me tenais un peu à l'écart. Il se passait bien trop d'agitation pour que la sécurité soit réelle, pour que la vigilance soit au maximum, et pour être honnête, je n'avais pas la moindre idée de si il y avait un moyen de contourner tout cela. Pire, je ne savais pas ce qui se passait à l'intérieure de l'enceinte, rallumant mon angoisse en me rappelant avec un peu trop de précision la menace du message que j'avais reçu. J'aurais probablement pu me laisser aller à la débandade, mais j'avais bien trop le besoin de contrôler mon existence pour apprécier de rentrer dans ce chaos ambiant.

Je finissais par noter un homme qui s'écartait lui aussi de la foule, arrivant presque à ma hauteur. Il semblait lui aussi en proie à une myriade de pensée et criait silencieusement, une lassitude amère, de par son expression. Je pouvais le comprendre, de par ce qui me traversait l'esprit. Je faisais un simple geste de la tête dans sa direction, un hochement à peine perceptible de solidarité tacite. Tous ses gens étaient probablement aux abois tout comme moi, j'étais le dernier à être juge de leurs actions.

Il était bientôt rejoint par un homme d'origine asiatique, que je ne connaissais pas plus mais je devais admettre que je n'avais pas vraiment pris la peine de me sociabiliser depuis mon arrivée dans le coin. De par ma nature, et parce que j'avais été un peu trop préoccupé par ce qui m'était tombé dessus depuis décembre. Je tentais de ne pas être indiscret, et ne pas écouter leurs conversations même si vu le peu de distance, il était un peu dur pour moi de le faire. Cependant le dernier arrivé finissait par reposer son regard sur moi et m'adressait la parole.

- Oui ... J'enfonçais mes dents dans ma lèvre, incertain d'en dire plus. - L'homme que je fréquente, il est infirmier ici. Et je ne baissais pas le regard même si cela pourrait m'attirer de la malveillance de la part de certain. Je reposais les yeux sur la foule, avant d'avoir un rire teinté de cynisme. - Si j'ai appris quelque chose de mes recherches pour écrire mes livres, c'est que nous rassemblait dans un endroit confiné comme ce sas, c'est nous peindre une cible géante sur le front. Je regardais les deux hommes, mais je ne pouvais empêcher une méfiance de percer dans mes yeux, après tout peut être que l'un d'eux pouvait être l'homme qui s'amusait de ces vies.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2 Sam 4 Juin 2016 - 17:14

Anders s'était éloigné pour trouver le calme et ne pas pouvoir parler à quelqu'un. Il rejoignit une personne qui avait aussi pris ses distances, il ne sera pas complètement tout seul mais tant qu'il ne regardait pas cette personne, cela devait aller. Il n'avait pas remarqué le geste de l'autre personne, occupé à sortir son téléphone et à regarder la foule. Il se retourna pour observer derrière lui, les voitures qui passaient. Il mit le téléphone à son oreille, il écouta le bruit et attendit que Riley décroche mais il était tombé sur le répondeur. Non, Anders n'allait pas laisser un message. Il ne pouvait pas annoncer de cette manière et il devait trouver autre chose. Il ne connaissait pas le numéro du collègue et il avait l'impression d'être à court d'options. Il pensa brièvement à aller sur le lieu de travail quand une voix qu'il reconnaissait s'éleva. L'écrivain ne put empêcher de soupirer en voyant le coréen qui disait être venu de la part d'Imogen. Il ne fit pas attention au tutoiement et il montra le téléphone qu'il avait en main avec le regard du " vous croyez que je fais quoi ?". Finalement il ne prendra pas les distances. Cependant, ce n'était pas une mauvaise idée de contacter la caserne et il n'avait pas le fichu numéro en tête, il ne se rappelait plus trop. Il essaya de s'en souvenir et il soupira. Il hésita un moment donné et puis il pianota le numéro alors que Hyun-Su commença à faire la conversation avec l'autre homme. Anders releva à peine le regard pour le détailler et sans surprise, il ne le connaissait pas et ne l'avait jamais vu. Il écouta d'une oreille passive la réponse de cet homme. Il releva son regard et observa l'homme qui sous-entendait être écrivain. Cela lui fit tirer un regard presque surpris et il fit un petit sourire pincé. Il mit le téléphone à l'oreille et regarda le sas, la foule qui était toute rassemblée.

- Vous avez raison. Rien que ... Rien que d'être ici, on prend le risque d'être exposé au danger ... répondit-il, légèrement pas à l'aise que l'autre écrivain suppose qu'une attaque pourrait venir. Le FBI ne se rend pas compte qu'en laissant les gens dans l'ignorance comme cela, ils encouragent la panique... Je .. Oh. Bonjour ? Il fit un geste de la main pour s'excuser. Il s'éloigna un peu pour parler au téléphone. Il était tombé sur une voix de femme, une secrétaire sûrement.


Dernière édition par Anders Weiss le Sam 4 Juin 2016 - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Hyun-Su Woon
Padawan accompli
3123 $
08/04/1975 $
3123 messages
Mensonges : 3123
Anniversaire : 08/04/1975


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2 Sam 4 Juin 2016 - 18:22

Hyun-Su eut tout de suite la réponse grâce au regard de l'écrivain et il répondit par un haussement de sourcils et l'air faux, qui disait être désolé. Ce n'était pas de sa faute s'il était un peu sur les nerfs et ne faisait pas confiance à cette personne. Pendant que l'écrivain l'ignorait faisant quelque chose avec son téléphone, le coréen s'était mis à parler à la personne qui était à côté et avait essayé de voir s'il était un bavard lui, au moins. Il ne comprenait pas d'ailleurs pourquoi il était éloigné de tout le monde, pourquoi il n'était pas dans la file alors qu'il avait un ami infirmier dans l'hôpital. Il fronça les sourcils, pourquoi il était là alors ? Il craignait quelque chose ? Le coréen regarda l'écrivain, puis ... L'autre écrivain. Il ouvrit un peu la bouche quand il comprit qu'il était face à deux écrivains. C'était quand même drôle de voir le regard surpris d'Anders qui ne semblait même pas le connaître. Deux écrivains qui ne se connaissaient pas, en voilà un qui pourrait être un bon ami. Encore l'écrivain sans nom ajouta après avoir rit et expliqué ce qu'il en pensait. Hyun-Su découvrit enfin la raison de l'écart de cette personne et il trouvait ça un peu débile. Il avait failli répondre mais Anders le devança en étant d'accord avant qu'il ne se fasse interrompre par une personne au téléphone et qu'il s'éloigne. Le coréen se sentait tendu et avait l'impression que l'autre personne n'était pas mieux à son regard pleine de méfiance. C'était comme s'il venait de le déranger dans ses pensées, peut-être qu'il établissait un plan " Et à voir votre regard, vous vous imaginez que le coupable se trouve parmi nous ? Je pense la même chose. Mais il y a trop de monde pour trouver qui ce que ce soit." Il avait l'impression d'avoir déjà vécu ce genre de situation et il ne voulait pas le revivre, le FBI était occupé à calmer les gens et à s'assurer que la communication passe. Ils ne semblaient pas chercher le coupable qui était justement peut-être en train d'observer en ce moment-même la scène.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Imogen N. Kent
apprenti féroce
550 $
10/06/1985 $
550 messages
Mensonges : 550
Anniversaire : 10/06/1985


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2 Sam 4 Juin 2016 - 20:38

Le message était passé. L'équipe remballait pour le moment, restant à portée en cas d'annonce officielle des agents et de plus d'informations communiquées. De son côté, Nikki allait se fondre dans la foule en espérant en savoir un peu plus. Elle était à l'aise face à tout ce monde, bien plus que s'il n'y avait eu qu'un inconnu. Elle pouvait écouter les gens de ci, de là. Mais avant tout, elle allait faire quelque chose pour lequel elle se décidait à l'instant. Donner son nom, s'ajouter à la liste. Elle ne savait pas quand Riley allait arriver - parce que oui, il allait forcément venir - et si elle n'était pas sûre de devoir y aller elle-même, Anders pouvait en avoir envie, besoin. Il était discret et réservé mais Nikki n'était pas idiote, elle devinait aisément son inquiétude et plus encore après avoir réussi à comprendre l'amitié profonde qu'il y avait entre lui et Grace.

Elle se rapprocha alors de tous ceux qui attendaient. Elle ne trouva pas le besoin d'engager plus la conversation avec Victoria qui était juste devant elle. Nikki attendit son tour pour annoncer son lien et hésiter... Elle n'était pas prête à affirmer être sa fille ou du moins voir un net changement dans leur relation mais mentir allait finir par être une habitude si ça pouvait aussi rendre service. Et puis finalement, ce n'était pas un mensonge au nom de la biologie, ça l'était bien plus par rapport à la vie qu'elles avaient eu chacune de leur côté. Alors néanmoins, malgré son hésitation, elle se présenta comme fille de Grace Foster avec ce qui semblait être une boule à l'estomac. Elle s'informa des conditions pour tout ça, demandant le "lien" minimum requis pour voir ses proches avant de s'éloigner.

Elle chercha un long moment Anders et Hyun-Su du regard. Elle espérait vraiment que Hyun-Su n'avait pas continué avec son idée idiote comme quoi Anders pourrait être responsable de quoique ce soit. Elle était peut-être journaliste mais l'acharnement contre Anders lui paraissait tout bonnement démentiel. Le pauvre homme avait suffisamment perdu sans qu'on cherche à le faire plonger pour tout ce qui pouvait arriver à Lewiston. Renonçant momentanément à les trouver, elle regarda les agents faire leur travail de l'autre côté de la barrière se demandant si un jour le FBI aurait autre chose qu'une mauvaise réputation malgré tout le bon travail qu'ils faisaient. Les gens étaient peu reconnaissants. Heureusement les agents semblaient plus inquiets de résoudre un conflit que d'obtenir la reconnaissance. C'était alors à elle, en tant que journaliste, de rétablir la vérité et montrer tout le travail accompli. C'était dans le but d'avoir une parole avertie qu'elle étudiait ce qu'il se passait, espérant dans un même temps en apprendre plus sur ce qu'il se passait et l'état de ceux à l'intérieur parce que, très nettement, la présence d'équipes spécialisées laissaient entendre que quelque chose de grave se tramait dans l'hôpital.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2 Dim 5 Juin 2016 - 11:42

Si j'avais donné une opinion, ce n'était pas en quête d'une quelconque approbation mais parce que c'était bien toute l'ironie de la vérité qui s'affichait devant mes yeux. Non, pas que je sois particulièrement effrayé pour ma petite personne, ce qui m'importait c'était que les gens que je connaissais soit en sécurité. C'était la raison pour laquelle, j'aurais bien opté pour la solution de me faufiler à l'anglaise mais c'était en vain. Surtout maintenant que deux hommes m'avaient rejoint.

L'homme portant une barbe répliquant avec la même certitude que moi mais semblant dégagé une aura étrange. Je pouvais comprendre néanmoins son point de vue, et peut être que sa nervosité n'était autre que son angoisse. Je ne devais pas être moins suspect avec ma cigarette fermement planté dans ma bouche, et mon regard méfiant. J'approuvais d'un mouvement de tête, la suite de ses propos effectivement, le FBI qui tentait en vain d'instaurer un semblant d'ordre, en faisant de la rétention d'information poussait la foule, et moi le premier à vouloir plus de réponses. Un parfait prémice au chaos. Je ne pu cependant pas donné mon opinion car il finissait par répondre au téléphone qu'il avait de collé à l'oreille. Surement pour prévenir un proche. Une pointe de compassion au fond du ventre pour lui. Je n'avais pas de mauvaises nouvelles à annoncer même si je ne pouvais m'empêcher de me demander si les parents de Lorcan étaient au courant pour leurs fils. Probablement. J'espèrais qu'ils ne soient pas présents, pensant à ces petits bout qu'il élevait seul et qui avait besoin de surveillance, plus que jamais.

J'étais interrompu dans mes pensées par le deuxième homme, qui semblait être aussi suspicieux que moi. C'était probablement logique dans un tel climat. - Disons que je trouve tout cela ... un peu trop bien orchestré pour ne pas que son commanditaire n'en savoure pas la moindre seconde de désolation. J'avais une opinion très fortement négatif sur ce maître chanteur qui rodait en ville. Un narcissique psychopathe qui se livrait à des jeux sadiques juste pour se repaître de la souffrance d'autrui. - Mais je pense honnêtement que j'ai plus envie de savoir si Lorcan ... mon ami, précisais je rapidement - va bien que de m'attarder sur qui peut être le responsable. Ma main tremblant légèrement quand je repensais à cette menace cruelle qui avait été laissé sur mon téléphone. Je ne pouvais pas le perdre, pas maintenant. Il représentait bien trop. Et la vague d'émotion me submergeant comme un coup dans l'estomac me faisant détourné les yeux par pudeur. Tout semblait si futile à côté de ce besoin viscéral de le voir et de le prendre dans mes bras.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Hyun-Su Woon
Padawan accompli
3123 $
08/04/1975 $
3123 messages
Mensonges : 3123
Anniversaire : 08/04/1975


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2 Dim 5 Juin 2016 - 15:23

Hyun-Su acquiesça silencieusement et avait toujours ce regard méfiant. Il observait l'écrivain et il se rendit compte qu'il était en train de le dévisager, mais il s'en fichait parce qu'il lui avait l'air plus louche et n'avait pas un bon pressentiment envers lui. Plus qu'avec Anders. Il était celui qui était resté à l'écart et qui pourtant avait un proche préférait rester ici, ne pas être dans la file. C'était un peu suspect à son goût et regarda la file derrière lui, puis Anders qui était dans son coin en train de téléphoner. L'autre sans nom voulait plutôt savoir comment il allait son amie au lieu de chercher le coupable. Le coréen soupira. Lui aussi avait des amis qui étaient dans cet hôpital et pour l'instant il ne pouvait rien faire d'autre que d'attendre alors, il préféra enquêter de son côté mais il n'était pas confiant à qui ce que ce soit en dehors d'Imogen, sa femme. " Avec celui qui a déclenché tout ça et le FBI à côté, ça aide pas trop. Peut-être que justement la personne qui a déclenché ça est du FBI ? Ou selon mon expérience, quelqu'un qui observe tranquillement dans son coin ... " répondit-il et il observa la réaction de l'écrivain avant de le rassurer tout de suite. " Je ne parlais pas de vous aussi hein."
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2 Dim 5 Juin 2016 - 17:56

Sa seconde cigarette en quelques minutes. Heureusement, son paquet est plein. Son paquet est toujours plein, pour les urgences, comme ça. Il doit se calmer, parce que s'il a l'air calme, le visage fermé, son regard froid habituel, sa main qui torture son paquet de cigarette le trahi.

Dans la file de gens qui attendent pour voir leurs proches, il garde pourtant le regard fixé sur les mouvements tout près de l'hôpital. Autour, il entends l'inquiétude des gens. Il essaie de se remémorer les règles de sécurités du laboratoire pharmaceutique de Lizbeth. Les règles de sécurités, le plan d'évacuation et les situations d'urgences. En faire le récit mental lui permet de fixer son attention sur autre chose que l'inquiétude et l'angoisse terrifiante de perdre son petit frère. Pas un autre.

Oui, une combinaison hazmat... niveau B... la matériel biologique d'un hôpital standard comme St-Joseph ne requiert pas vraiment de combinaison de ce genre. La provenance est donc extérieur. On a volontairement placé ce truc. -S, évidemment. Pourquoi aurait-il déjà envoyé ses texto si ce n'était pas lui ? -S a certainement quelque chose à y voir, pas de doutes. Pourquoi y aurait-il des doutes à avoir de toute manière ? Il se rend compte qu'il écrase son paquet de cigarette. Non, il en aura besoin. Alors, qu'est-ce qui nécessite une combinaison de niveau B ? Il élimine les pires scénario. Ils auraient installés plusieurs SAS et il n'en voit qu'un seul. C'est donc seulement pour éviter que ce qui se trouve à l'intérieur ne sorte dehors avant la décontamination des lieux et des gens. Ils savent ce que c'est et ils ne veulent pas créer la panique. Plusieurs possibilités s'offrent à Linus, mais l'une d'elle retient son attention. Parce que c'est la plus connue. Parce qu'il est certain que tout le monde y pense, mais personne n'ose le dire. Et parce qu'il y en a eu, en novembre. Ça fait la une au Lewiston Tribune, tout le monde a déjà oublié ?

Il écoute les conversations juste derrière lui. Et il voit Annie rejoindre Victoria juste devant lui. Oui, il a laissé passer Victoria devant lui, il n'est quand même pas un si gros connard que ça. Il tire une bouffée de sa cigarette et la souffle haut au-dessus des têtes. Il a un ricanement sans joie.

- Vous vous demandez encore qui est le coupable ? interroge-t-il d'un ton calme. Ce n'est pourtant pas difficile à deviner. -S. Pourquoi sommes-nous plusieurs à avoir reçu des messages sinon ? Il sait ce qui se passe ici et à l'intérieur.

Et lui, il a une bonne idée de ce qui peut se passer à l'intérieur. Ça le rassure et le terrifie en même temps. Nigel n'a pas la santé pour y faire face. Pourvu que ça ne soit pas trop long avant qu'ils administrent les soins. Et pourtant, il est calme. Un calme froid et glacial, après son intervention suite au discours de l'Agent Lee.

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2 Dim 5 Juin 2016 - 18:24

L'appel.
Anders était en train de parler avec Riley, il n'avait pas attendu longtemps étant donné l'urgence de la situation, la personne au téléphone avait fait vite pour le mettre en contact avec Riley. Il s'était excusé de l'impossibilité à joindre, mais ils ne s'étaient pas trop attardé sur cela. Anders avait rapidement mit au courant Riley de la situation et savait maintenant qu'il était en route pour venir. Son supérieur allait lui donner l'autorisation pour partir de là. L'écrivain raccrocha et lâcha un soupir et essaya de garder son calme. Il se débrouillait bien jusque là. Il se détestait être venu et entendit Hyun-Su à peine terminer la phrase. Il n'avait pas suivi la conversation mais il reconnaissait la tension et il soupira, il resta là où il était, un peu éloigné du duo.

- Vous n'arrangez pas la situation en accusant tout le monde comme cela...

Il ne continua pas ce qu'il avait à dire que quelqu'un annonça sa présence par une question. Anders ne s'était pas attendu à ce que Linus soit là. Il le connaissait, il l'avait vu à la commémoration et cela ne l'aida pas à rester calme. L'écrivain essayait de trouver quelque chose qui pouvait le rassurer et à l'énonciation de -S , il releva son regard vers Linus et ensuite le détourna, passablement agacé. Il sentait toujours les fourmis dû à la panique et grimaça un peu. Il ne voulait pas se rappeler du message que -S avait envoyé. Il regarda Hyun-Su, l'autre écrivain et Linus tour à tour, son téléphone qu'il rangea dans la poche. Il aurait voulu fumer, mais il ne ferait que gaspiller sa cigarette encore, respirer la fumée suffisait. Il voulait s'éloigner, il ne pouvait pas parler et ... -S, c'était logique, il profitait de la situation et jouait avec les sentiments des personnes en menaçant la vie aux êtres les plus chères au monde. Ce n'était pas une personne, c'était plusieurs personnes. Ce n'était pas un travail seul, c'était un travail d'équipe. Il pouvait dire cela, mais il préférait le silence.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2 Dim 5 Juin 2016 - 20:10

Mes sourcils se fronçant malgré moi, je retournais le regard vers l'asiatique qui semblait m'accuser.
Était il sérieux ? Si je ne pouvais le blâmer pour sa méfiance, je trouvais qu'il manquait d'un tact et d'une compassion certaine. Evidemment n'importe laquelle de ses personnes pouvaient être ce maître chanteur mais même moi, j'avais assez de savoir vivre pour respecter que la plupart n'était que des pauvres âmes comme moi rongeait par une inquiétude que les faux mystères planant ne faisait qu'augmenter. J'étais même peut être assez à cran pour répliquer malgré mon habitude de nager dans les ombres discrètes de l'anonymat.

Cependant, l'homme un peu plus loin qui avait prit l'appel semblait en avoir fini et mettait fin à cette conversation saugrenue avec des propos que je ne pouvais qu'approuver. Evidemment que ce n'était guère le moment que de mettre les gens dans de telles positions alors qu'ils étaient bien trop distraits par les menaces pesantes de cette entité mystérieuse qui semblait faire la loi dans le coin. Et ce depuis un long moment, si je devais en croire ce que m'avait dit Lorcan. J'avais pour ma part, bien eu assez à faire à lui pendant ses six mois où j'étais à Lewiston pour ne pas me retrouver un peu interloqué par l'apathie ambiante qui régnait dans cette ville.

Comme cet homme qui venait de dire à haute voix ce que tout le monde pensait tout bas. Ou tout du moins une bonne partie, vu le nombre de personnes que j'avais pu observé reluquant ce téléphone. Et cela me révoltait, m'attristait pour eux. Comment faisaient ils pour ne pas plonger dans une folie dévastatrice. J'avais moi même bien du mal à supporter la pression. Surtout alors que les menaces semblaient toujours impliqué des blessures corporelles ou une menace sur la vie d'autrui. C'était désolant, déroutant et si je n'avais pas fait la promesse à Lorcan, j'aurais probablement déjà pris un bus pour une autre ville.

Je croisais mes bras sur le torse, me contentant d'un regard grondant en direction de l'homme qui m'avait alpagué de la sorte avant de grogner entre mes dents. - Je vais faire semblant de croire que c'est l’inquiétude qui vous fait délirer, monsieur et non que vous prenez le même plaisir sadique que ce maître chanteur à savourer de jouer avec des personnes qui sont déjà bien préoccuper. Sur ceux, je tournais mon regard et mon corps dans la direction de la file, n'ayant vraiment toujours pas de solution pour pouvoir voir Lorcan. Je tirais une autre cigarette de ma poche, l'enfonçant entre mes dents et arrêtant de faire des conversations de politesse qui était aussi futile qu'inutile. J'avais l'habitude d'être pris pour un rustre et cela m'éviterait de devoir supporter plus d'inepties.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Hyun-Su Woon
Padawan accompli
3123 $
08/04/1975 $
3123 messages
Mensonges : 3123
Anniversaire : 08/04/1975


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2 Lun 6 Juin 2016 - 7:18

Hyun-Su ne s'était pas attendu à l'intervention d'Anders alors qu'il avait remarqué la drôle de réaction de Cole. C'était pas possible, tout le monde réagissait bizarrement en ce moment ... Ça rendait les choses encore plus compliquées. Après Anders avait peut-être raison, il n'arrangeait pas la situation en accusant tout le monde de cette manière mais Hyun-Su n'y pouvait rien. C'était -S et -S était partout. Il pouvait être Anders, ou l'autre écrivain ou ... Justement l'autre personne qui venait d'arriver en ce moment qui posa une question rhétorique. Il le reconnaissait, c'était Linus. Le coréen le salua d'un léger signe de tête et sembla approuver les dires de cette personne avant d'observer Anders qui ne dit rien mais qui montrait son agacement. L'autre écrivain se mit à parler ensuite et il rit face aux phrases tellement il trouvait absurde. " Honnêtement, si c'était moi. Ce ne serait pas comme ça que j'aurai procédé, ce n'est pas du tout mon genre...! Je me méfie de tout le monde car tout le monde peut être -S. Il est partout comme l'a dit Linus. Il sait ce qui se passe et joue avec nous. Je suis vraiment sûr qu'il y a un membre dans la foule. " Il se doutait ce qui se passait à l'hôpital mais il n'osait pas le dire à voix haute, par peur de se faire encore plus suspect qu'il ne l'est déjà.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2 Sam 11 Juin 2016 - 11:09

Je ne prêtais déjà plus attention à l'homme qui avait tenté de m'accuser et maintenant qui se justifier de manière un peu bizarre. Car je ne l'avais pas vraiment accusé d'être ce maître chanteur mais plutôt de nous faire subir le même sort en nous tourmentant alors que nous étions tous bien trop préoccupé par ce qui se passait à l'intérieur de cet hôpital. Mon manque de réponse allait probablement lui indiquait que je n'avais nul temps à perdre avec lui, ou ses enquêtes. Comme je lui avais déjà signalé, j'avais autre chose à l'esprit que de chercher un potentiel coupable. Toutes mes pensées étaient focalisés sur les deux personnes que je connaissais à l'intérieur de l’hôpital. C'était surement maigre comparé à ses gens qui avaient passé une bonne partie de leur vie dans ce lieu. La ville semblait en proie à un communautarisme assez déroutant pour les étrangers comme moi, mais cela expliquait probablement leurs décisions de rester à souffrir milles mots sous les menaces d'un psychopathe au lieu de prendre le premier bus en direction d'une destination inconnue. Pourtant, j'étais moi aussi à stagner dans l'endroit, suite à ma promesse faite à Lorcan.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2 Sam 11 Juin 2016 - 19:16

Malaise.
Il n'était pas à l'aise avec toute cette situation et il avait l'impression d'être impuissant, il attendait l'arrivée de Riley, c'était la personne à qui Grace voudrait parler et sûrement Imogen qui était déjà là. Il était à portée de voix au cas où s'il était appelé en même temps qu'Imogen pour parler à Grace, il espérait que Riley sera déjà arrivé d'ici là. L'écrivain n'aurait pas dû ranger son téléphone dans la poche parce que la discussion avec le coréen l'agaçait déjà. Il était stressé et il y avait de quoi. Il avait reçu un message de -S qui l'avait fait rire et cela n'avait rien d'un rire nerveux. Anders regarda l'autre écrivain et secoua la tête comme pour lui dire que cela n'était pas la peine de dire quoi ce que ce soit à ce coréen qui voulait trouver le coupable. Il voulait surtout chercher le bouc émissaire et c'était une mauvaise idée encore. Il savait comment les choses comme celle-ci se terminaient. Il gardait toujours la distance avec le groupe qui s'était formé entre Linus, Hyun-Su et l'écrivain. Anders n'était pas le genre à démarrer une conversation, mais depuis qu'il faisait face à un allié par défaut contre le coréen, en plus écrivain, qui fumait et qui préférait garder la distance... Il était un peu curieux.

- Quel est votre nom ? demanda-t-il, peut-être le connaissait-il de nom s'il n'avait pas publié des livres sous un pseudonyme et aussi parce qu'il ne l'avait jamais vu.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
NEVER TELL
Grand maître Jedi
944 $
944 messages
Mensonges : 944



MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2 Sam 11 Juin 2016 - 22:12

Intervention du maître du jeu



Les agents en faction, déployés pour répondre aux questions et rassurer les proches de ceux dans l'hôpital furent rapidement débordés. Ils informèrent, après la question d'une journaliste, que la liste serait vue au cas par cas et qu'une fois tous les noms en leur possession, ils pourraient communiquer avec ceux à l'intérieur afin de déterminer les ayant-droits.

Peu après, tous les noms furent pris et l'attente commença. Une bonne heure passa avant que quiconque vienne à nouveau les informer de ce qu'il se passait à l'intérieur. L'agent Pierce s'avança alors pour prendre la parole : « Mesdames, messieurs. Nous pouvons vous informer que la situation actuelle au sein de l'hôpital continue d'avancer et que la quarantaine a été mise en place en raison de la présence d'une bactérie dangereuse à l'intérieur du bâtiment. Une unité spéciale a été installée afin de permettre de traiter chaque patient et une équipe du CDC a été réquisitionnée pour travailler avec nous sur la résolution de cette situation d'urgence. Des mesures exceptionnelles ont été prises pour contenir la menace. Cela prend du temps et c'est ce pourquoi nous vous demandons de patienter et de garder votre calme avant de pouvoir rejoindre vos proches. Le moment venu, des médecins vous expliqueront les mesures à respecter afin d'éviter toute propagation de la maladie. Ce sera tout. Je vous remercie. »

Quelques minutes plus tard, plusieurs camions de pompiers arrivèrent sur place et les barrières furent ouvertes afin de leur permettre le passage. Des camions de renfort d'oxygène et ambulances passèrent devant les yeux des passants. Immédiatement, le personnel se mit au travail. Pompiers professionnels et volontaires avaient été appelés afin de s'occuper de la situation à l'hôpital. Le barrage fut vite de nouveau en place et tout semblait s'installer autour de la grande tente posée à la limite de l'établissement.

Enfin, près d'une heure après l'intervention de l'agent Pierce, à cinq heures passées, il sembla évident que plus d'une personne se trouvait à l'intérieur de la tente. L'hôpital avait été envahi par de nombreuses personnes en combinaison et certains dans les rangs des passants murmuraient qu'il s'agissait d'une désinfection de tout le bâtiment.

Très vite cependant, l'attention se reporta sur la toile cirée qui devait accueillir leurs proches, entourée de tous ces camions. L'agitation se faisait entendre et bientôt, une voix résonna jusqu'à eux, déclenchant un élan de panique : « Docteur, elle est en détresse respiratoire, on a besoin de la réa vite ! » Puis ce fut le silence.

Quoiqu'il se passe à l'intérieur, les cris avaient cessé et il fallut attendre encore une minute avant qu'un agent vienne rapidement parler à Pierce. Celui-ci n'attendit pas pour se diriger vers les passants et demander : « Victoria Clarke ? » Il semblait calme mais la laissa rapidement passer la barrière. Il lui donna un masque tout aussi rapidement et la conduisit à l'intérieur, disparaissant à la vue des autres, les laissant dans l'ignorance et l'inquiétude.


______________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Imogen N. Kent
apprenti féroce
550 $
10/06/1985 $
550 messages
Mensonges : 550
Anniversaire : 10/06/1985


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2 Dim 12 Juin 2016 - 17:12

Il fallut attendre au moins une heure avant que le FBI explique véritablement ce qu'il se passait et donne les détails que la police avait déjà bien voulu lui fournir. C'était peut-être même son flash info qui avait provoqué ce nouvel effort pour les informer. Comme elle avait pu le supposer elle-même, une équipe spécialisée voulait dire danger sanitaire. La santé de ceux à l'intérieur en jeu. Elle ne bougea pas d'un iota et attendit de voir les pompiers. Riley était forcément parmi eux. Est-ce qu'il savait pour sa mère ? Sûrement qu'Anders avait réussi à le contacter et même si elle le repéra, elle n'eut pas l'occasion de le rejoindre. Elle voulait montrer qu'elle était là mais une sœur qui n'en était pas vraiment une était sans doute la dernière chose qu'il voudrait voir. Aussi, elle resta tranquille ou du moins aussi tranquille qu'une journaliste aux oreilles traînantes pouvait l'être.

Ce ne fut pas autrement qu'elle apprit que l'hôpital était entrain d'être désinfecté et rejoignit immédiatement Anders qu'elle repéra finalement pour l'en informer. Hyun-Su n'était toujours pas en vue et elle n'avait pas véritablement envie de faire du coude dans la foule pour le chercher. Il allait sans doute réapparaître et ne s'inquiétait pas à ce propos. « Ils devraient sortir... Ils devraient sortir s'ils sont entrain de nettoyer l'hôpital d'une quelconque manière. » Déclara-t-elle à l'écrivain avec la subite envie de se rouler en boule dans un coin pour éviter qu'on contredise son idéalisme. Elle n'aimait pas avoir à s'inquiéter pour quelqu'un. Elle le savait que c'était une mauvaise idée de laisser tous ces gens entrer dans sa vie. Elle ne pouvait pas supporter tout ça et sanglota d'un coup, sans avertissement. Nikki évita le regard d'Anders et retint sa respiration lorsqu'une voix porta jusqu'à leur position. Elle tourna la tête en direction d'Anders, paniquée. Effrayée, elle aurait voulu redevenir une petite fille et avoir sa mère. Se blottir contre elle et enlever cet affreux sentiment de solitude. Alessa avait disparu depuis trop longtemps et la compagnie de sa meilleure amie lui manquait. Les choses n'étaient pas aussi simple avec Hyun-Su et elle avait peur de totalement de reposer sur lui alors elle regarda simplement la tente en espérant y voir quelque chose, les yeux embués de larmes. Elle se contenta de la présence d'Anders à côté pour lui faire penser qu'elle était loin d'être seule à s'inquiéter et certainement pas celle qui paniquait le plus. Anders et Riley étaient bien plus proches de Grace et elle n'osait pas imaginer ce qu'ils ressentaient.

Victoria fut emmenée mais cela n'indiqua rien sur ce qu'il se passait si ce n'était que les visites commençaient. La question qui demeurait était : qui avait eu besoin de la réanimation ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2 Dim 12 Juin 2016 - 18:04

Je levais légèrement la tête, arquant un sourcil en direction de l'autre homme qui avait été prendre un appel et qui semblait partagé mes opinions alors qu'il s'adressait à moi. Et c'était avec soulagement que ses mots ne concernait pas un interrogatoire en bonne et due forme. Je passais une main sur ma nuque, et tentait de ne pas laisser la défaite pesait trop sur mes épaules.

- Cole, Cole Hawkins ... Je répondais d'un ton presque las, me demandant si l'asiatique avait déjà dégainé son portable pour chercher tout mon arbre généalogique. Si il trouvait quelque chose, peut être qu'il pourrait me faire partager. Vu que j'ignorais moi même qui j'étais. L'ironie et le cynisme commençait à prendre de plus en plus d'ampleur dans mes réflexions intérieures alors que l’inquiétude ne faisait qu’accroître. Les officiels et la foule s'agitant de plus en plus. L'impatience grandissant.

Une cigarette entre les lèvres, je gardais le contact visuel avec l'homme et demandait avec une sorte de détachement - Et vous êtes ? Ce n'était pas une information d'une grande utilité, je ne connaissais quasiment personne mais c'était peut être la moindre des politesses que de lui rendre la politesse, même si il semblait aussi enthousiasme que moi à se retrouver au milieu d'une foule, et je me sentais mu d'une impulsion solidaire à son ressenti.

La conversation ne pu cependant pas pu aller bien loin alors qu'une jeune femme brune arrivait et s'adressait à l'homme non loin de moi, ne prêtant nullement attention à ce qui l'entourait et l'objectif fixé sur l'autre. Je me sentais déjà bien de trop alors qu'elle semblait lui faire des confidences privés et détourner mon regard sur la file, la foule, et ce n'était non sans une inquiétude quelconque que je notais une agitation du côté des officiels. Apercevant une femme de l'extérieur menait vers l'intérieur par des hommes aux visages bien lugubres. Un mauvais pressentiment s'installant dans mes entrailles, je savais que mes dernières réticences s'envolait. Il me fallait rentrer dans cette tente et voir Lorcan, vivant de mes yeux. M'assurer que Terrie n'était pas là, non plus et surtout comprendre à quel genre de bactérie nous avions à faire. Vu la réputation du coin, cela ne présageait rien de bon, je farfouillais mes souvenirs récents mais je n'étais pas là depuis assez longtemps.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2

Revenir en haut Aller en bas
Intrigue n°7 + Kindness is contagious.Part 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Intrigue 1 ] Un bonjour de la part de nos ennemis... [PV]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Résumé de l'intrigue
» Départ non réfléchi et vite regrété.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Normal Hill :: Hôpital St Joseph-