AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #1478 + Remember Me. ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1478 + Remember Me. ► Weister Lun 11 Jan 2016 - 0:06

Remember Me
anders et grace


Une idée était une idée.
Mauvaise ou bonne, ça en restait une et si elle osait comparer à l'alcool qu'elle avait dans le sang, toutes les idées à venir allaient être bonnes. Plus capable de décider si c'était une bonne ou une mauvaise, elle ne l'écouta pas du tout et se rattrapa de justesse à lui. La question qui se posait alors était : comment aurait-elle fait sans lui ? Et bien elle n'aurait pas fait parce qu'elle n'aurait pas bu autant, elle aurait pris ses médicaments et ne se serait pas relever du dur sol. Mais ce n'était aucunement sa faute à lui, plutôt la sienne. Elle allait finir par croire qu'il lui faisait perdre tous ses moyens, ce qui était très désagréable pour une enragée du contrôle comme elle.

Elle avait l'impression de prendre toute la place du petit espace d'Anders et d'entrer comme un bulldozer. Elle aurait au moins pu se faire discrète au lieu de tout casser, faire un bruit monstre et se montrer sous son pire jour. Quoiqu'il y avait pire songea-t-elle en visualisant l'année passée. Oui, définitivement, ça allait aujourd'hui.

Elle en était à réussir son pas et son mouvement de la victoire qu'elle se concentra brusquement sur lui. Elle le détaillait tant et si bien que ça l'interrompit dans ses paroles mais elle n'y prêta pas attention. Était-ce elle ou la barbe était hypnotique ? A moins que ce soit l'alcool. Oh bon sang l'alcool ... Son mal de tête empira à cette pensée et elle se rendit compte de ce qu'elle venait de dire. Elle aurait pu pouffer idiotement mais au lieu de quoi, elle eut pitié d'elle-même. Joli tableau que celui de la soirée. Elle se morigéna et fut certaine qu'il était temps pour elle de s'éclipser surtout qu'elle était sûre que le sommeil viendrait aussi rapidement qu'elle serait couchée. Tant pis pour les plis dans ses vêtements de toute façon, c'était elle qui repassait !

- Tu n'es pas pénible, pas possible ! Je choisis mes amis sur le volet et je n'aurai jamais pris un pénible sûrement pas ! Incapable de tenir une conversation sans dévier.

Elle continua à faire quelques pas et se tint à la chambranle de la porte.

- Je peux le faire.

Et quand elle avait une idée en tête, ce n'était même pas la peine de songer l'en faire démordre. Grace continua donc ses mouvements et avisa le canapé où elle s'y appuya en soufflant.

- Mais je ne veux pas non plus retourner à l'hôpital. On y va ? Décida-t-elle tout aussi subitement, se moquant de faire référence à l'hôpital, n'en notant même pas la mention.

Elle attendit qu'il soit à sa hauteur pour s'appuyer sur lui, quitte à s'y accrocher comme à une bouée. Ils se dirigèrent bien difficilement vers la porte du moins le crut-elle avant de noter qu'ils avaient à peine fait un pas. Elle secoua la tête :

- A peine une soirée avec toi et j'en perds to-tous mes moyens. Pas bien, vraiment pas bien. Tu peux être rassuré, je te laisse ta bouteille, que vous ayez un mariage heureux ! Définitivement, sa soirée était finie, elle n'allait pas tarder à sombrer, il lui fallait vraiment atteindre son lit sinon elle s'affalait sur le canapé pour ne plus en repartir !

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 + Remember Me. ► Weister Lun 11 Jan 2016 - 0:48

Remember Me
anders et grace




- Mais je ne sais pas ! Quelle est la différence entre pénible et pas possible ? répondit Anders, perdu dans cette différence de ces deux mots.

La fatigue se faisait sentir à coup sûr, mélangée à de l'alcool. Ça n'aidait pas forcément l'écrivain qui avait l'esprit complètement embrouillé. Il cligna les yeux et les garda fermé en fin de compte, avec le mal de crâne qui n'arrangeait pas les choses. Il fit un soupir de douleur et passa sa main devant son visage pour essayer de réussir à se simuler, pour resté éveillé encore ne serait-ce quelques minutes. Le temps de bien s'assurer si Grace arriverait à destination chez elle, sans se casser le nez.
Il soupira et il la regarda marcher doucement le long de la pièce, pour arriver presque au seuil de la porte. Il marcha un peu derrière elle, pour s'assurer qu'elle ne tombe pas.

- Oui, tu peux le faire Gracie. répéta-t-il d'une voix encourageante, derrière elle.

Finalement, elle préféra s'appuyer contre le canapé, pas loin de la porte d'entrée. Grace avait mis du temps, c'était certains, Anders ne savait pas exactement. Il préférait ne pas savoir en réalité... Il la regarda en train de prendre une pause, puis elle lança une phrase qui retint à nouveau l'attention de l'écrivain. Vraiment, il devrait songer à demander le lendemain ou après-demain. Cela l'intriguait et espérait que ce n'était pas trop grave, mais vu la façon dont comment elle marchait... Avait-elle fait une rééducation ? Silencieusement, sans poser de questions, Anders hocha la tête et vint doucement à elle, pour se mettre à sa hauteur, où elle pouvait s'appuyer sur lui. Il avait déjà fait ça dans le passé, où Grace ne tenait pas vraiment l'alcool ... Bien sûr que l'inverse avait été fait. Weiss sourit tristement, face à ces vieux souvenirs.

- Un mariage sans témoins, c'est pas un mariaaage... Bouteille et moi n'avons pas besoin de cette étape... Ça ne nous rajeunit pas tout ça... On a du chemin à faire, allez...

Ils essayèrent de faire déjà un autre pas, puis un autre et encore un autre et ils arrivèrent enfin à la porte. Ils allaient en mettre du temps. Ils marchèrent et Anders essaya de continuer la conversation, il devait essayer de rester un petit peu calme là..

- On va éviter les soirées à alcool les prochaines fois, je confirme. Je parle aussi pour moi. Je tiens peut-être mieux parce que je n'ai pas bu toute une bouteille... Attention à la marche... On a environ cinq cents pas mais les estimations ce ne sont pas mes points forts...

Alors, ils essayèrent de traverser la rue, Grace réussissant à prendre un peu plus d'assurance dans ses pas. Anders soupira en respirant de l'air frais de la nuit fraiche. Il observa un moment la tête levée, les étoiles qui étaient visibles parce que les lumières des lampadaires étaient éteintes.

- J'aime beaucoup sortir la nuit, parce que c'est plutôt calme en général et il y a pas de monde. C'est silencieux et ... Aie ! Trottoir de mer...!

Il venait de cogner son pied contre un trottoir. Il prévint Grace de faire attention à la marche à nouveau, presque arrivé devant chez elle. Elle n'avait pas intérêt à le lâcher... Vraiment pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1478 + Remember Me. ► Weister Lun 11 Jan 2016 - 1:26

Remember Me
anders et grace


La confusion.
C'était le lot de toutes les personnes ayant un peu trop bu. Elle ne savait pas si elle comprenait toute la conversation ou était perdue. Elle ne savait pas plus si lui la comprenait ou était perdu. Qu'ils avaient l'air débile ainsi, elle qui essayait de marcher et lui qui suivait comme si elle faisait ses premiers pas. Non vraiment, le tableau était hilarant pour quiconque de sobre qui passerait par là. Et ça n'allait pas aller en s'arrangeant.

A la réflexion sur l'hôpital, elle sut qu'elle ne pouvait pas y aller. Elle ne voulait simplement plus avoir affaire à ce lieu. Jamie, Thomas, c'était tout, amplement suffisant pour la vie d'une femme. Les émotions fortes étaient passées. L'alcool gai ou l'alcool triste n'était rien d'autre qu'un souvenir, elle était simplement un peu saoule. Consciente d'Anders mais pas de tous les détails de la situation. Ça ne la choquait pas qu'il soit là pour la soutenir ou qu'elle semble tout juste apte à aller droit. Ça ne la choquait pas non plus que la conversation puisse devenir incohérente ou désordonnée.

- Je pourraais ... toujours être témoin à vos noces d'argent ou de bronze ou je ne sais plus le nom. Faudra juste me promettre de consommer le mariage avec modération parce que sinooon ... je regretterai de t'avoir permis ce mariage à vie !

Très sûre d'elle dans ses propos, elle se laissa un peu guidée par Anders et furent bientôt sortis.

- Ouais, c'est sans doute ça. Dit-elle moins convaincue qu'elle le voudrait quand il avait justifié le fait qu'il allait mieux qu'elle. Saoule ne l'aidait pas au mieux pour cacher ce qu'elle pensait.

Ils marchèrent un peu et Grace crut qu'elle allait prendre froid. Est-ce qu'elle devait lui dire qu'elle avait laissé sa veste à l'intérieur ? Oh et puis pour cinq cent pas, elle pouvait bien tenir l'air frais. Elle observa un peu la rue avisant deux personnes qui regardaient dans leur direction. Mais avant qu'elle puisse parler, il s'exprima et ... se prit le trottoir.

- Ça va ? Grimaça-t-elle ayant de la peine pour lui et pour son pied. On a de la chance qu'il n'y ait pas de caméras, tout le monde aurait rigolé... Une pause et elle se souvint des regards dans leur direction. BONSOIR ! BONNE ANNEE ! Dit-elle heureuse de saluer du monde.

Ils firent attention à la marche et ce fut presque elle qui guida la marche jusqu'à chez elle et ouvrit la porte. Ils entrèrent de la même façon, se soutenant l'un l'autre et elle suspecta qu'ils chuteraient tous deux s'ils se lâchaient.

- Mmh.

Elle dirigea la progression visant un point fixe et y parvint rapidement. La maison n'était pas grande et la chambre non loin. Enfin, non loin une fois que les marches étaient montées ... Elle commença et se stoppa :

- Mais noon. En bas !

Petit détail mais tout de même qui avait son importance. Ici, dans cette maison et pas celle de Chicago, sa chambre était en bas parce qu'à l'étage, il n'y avait de place que pour les cartons et que de toute façon, elle préférait presque avoir une maison de plein pied. Elle dirigea à nouveau dans la bonne direction et avisa enfin le lit.

- Pari gagné ! Non, ils n'avaient pas parié mais elle ne réfléchissait plus.

Son esprit lui disait seulement : lit lit lit. Elle s'y laissa tomber sans même lâcher Anders. Est-ce que c'était un bruit à côté ? Rien à faire, elle était allongée et songeait déjà à s'endormir oubliant qu'elle tenait toujours son ami et qu'il avait sans doute du chuter en même temps.

- 'Nuit.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 + Remember Me. ► Weister Lun 11 Jan 2016 - 11:31

Remember Me
anders et grace




Anders aurait presque eu envie de pleurer et rire.
Mais il ne faisait ni l'un ni l'autre. Il observait Grace en train de marcher, comme si elle faisait ses premiers pas. Il se rendait compte que ce n'était pas seulement le temps qui avait fait ce que Grace était, mais aussi les gens, elle aussi. Pour qu'elle représente des soucis de marche, il n'avait pas besoin d'être médecin, il avait compris qu'elle avait eu un accident. Il n'avait pas été là pour elle pendant ces vingt-deux dernières années. Il s'était enfuit sans donner de traces et elle était venue le retrouver. Ils agissaient maintenant comme s'ils s'étaient séparés la veille ... Un peu. Un tout petit peu. Ou presque. Anders ne savait plus trop. Mais il ne méritait pas d'être pardonné. Il n'avait jamais mérité le pardon pour quoi ce que ce soit. Grace n'allait pas le pardonner.
L'écrivain voulait profiter. Il voulait profiter de cette amitié encore intacte pour croire quelque chose à la vie. Essayer de vivre un peu, laisser le survivre de côté. Il devrait suivre le fil de la conversation, pas de ses pensées parce que sinon il allait se perdre tout de suite.

- Hein ?   Non, trop tard. Anders était perdu. Il ne comprenait plus, il essaya de reprendre les phrases et il comprit ensuite.Ah ! Le mariage !  ... Attends, tu disais quoi ?  Il soupira. Non laisse tomber, je ne comprends plus grand chose.  

Oui. Il ne savait plus pourquoi il avait parlé de mariage. C'était Grace qui avait commencé en réalité ... Ou c'était lui ? Avec son addiction à l'alcool. Weiss ne chercha pas à comprendre davantage, c'était sûrement des échanges de conneries due à l'alcool. Ah, l'alcool douce compagne, qui savait être fourbe par moment. Il était très amie avec elle et savait mieux tenir, mieux résister à ses effets secondaires... Ou pas vraiment. Parce qu'Anders avait vu le trottoir et n'avait pas levé le pied à temps, c'était la faute aux étoiles aussi. Vilaines étoiles.
Il leva un peu son pied et bougea ses orteils dans la chaussure quand Grace lui demanda si ça allait.

- Oui. Ça va, mieux vaut un pied de cogné, que de se prendre le trottoir en plein nez.  il la regarda un petit peu et observa autour de lui. Nooon, c'est vrai. Pas de caméra ici. Ouf. Je suis sauvé.  Sans crier gare, Grace hurla une bonne année aux passants loin de là, qui répondirent la même chose. Anders n'avait pas de problème avec ça, mais il venait de sursauter ne s'étant pas attendu à ça.  Graaaaace... grimaça-t-il. La tête ? Non, l'oreille, elle venait de lui hurler dans l'oreille tout d'un coup. Il n'était pas habitué à des hurlements comme ça.

Ils arrivèrent à la maison de Grace, hourra. Ils n'auraient pas à se faire accoster par ces gens qui marchaient dans la rue. Elle aurait dû se taire, elle aurait dû complètement se taire et de ne pas attirer l'attention. Anders n'aimait pas ça, mais il ne disait rien parce qu'il n'y avait pas la lumière, ils ne se verront pas distinctement.
Weiss signala qu'il ne pouvait pas la guider dans cette maison et que c'était à son amie de le faire. Il la tenait fermement, pour pas qu'elle ne tombe et elle se mit à réfléchir.

- Aaaaah mais fallait dire plus tôt !  râla Anders à la remarque de Grace qui signala que sa chambre était en bas, pas à l'étage.

Il manqua de se prendre un carton, et elle se plaignait du bordel qu'il y avait chez lui ?! Elle ce n'était pas mieux, si elle ne se souvenait pas où étaient les cartons et que lui, il ne connaissait en rien ces emplacements. Ils allaient vraiment se casser la figure tous les deux. Il devait le dire ? Non ? Si ? Non ? Si ? Non ?

- Ces cartons sont une menace ! 

Finalement il le dit, toujours concentré à placer son pied et vérifier s'il n'y avait pas quelque chose devant. Ils avaient de la chance de ne pas se prendre le mur. Ils arrivèrent enfin, avec un peu trop de temps que prévu dans la chambre de son amie.
Un pari ? Anders n'avait rien parié ! C'était sûrement un pari que Grace s'était fait dans sa tête et qu'elle avait oublié de le dire à son ami. Il se mit à sourire un petit peu. Il l'aida à se diriger vers le lit et commença à s'inquiéter parce qu'il ne sentait pas la prise que Grace avait sur sa main moins se serrer...!

- Grace ? La main. EH La main ! Ma main !

Et trop tard.
Elle tomba, réceptionnée en douceur par son lit, Anders un peu moins qu'il s'était prit le bout en bois et lâcha un aaargh. Putaain. Ça fait maaaal.. Il frotta frénétiquement l'arrière de son crâne et se retrouva coincé sur le lit avec Grace qui dormait par dessus de tout son bras.

- Grace... Lèves-toi un peu s'il te plait, tu tiens coincé ma main.  'Nenuit Non. Non non ne t'endors pas !  Elle s'endormit aussi rapidement qu'il ne l'aurait fait. Il essaya de la réveiller doucement, en bougeant son bras. Mais elle le coinçait vraiment que l'écrivain râla et fit quelques bruits qui ne la réveillait pas, elle avait un sommeil lourd !! Merde... De sa main libre, il essaya de la pousser un petit peu, pour glisser son bras à lui. Il réussit à se libérer enfin, il mit sa main à l'arrière de son crâne, ça lui faisait mal.
Anders essaya de rentrer, sans encombre, sans se prendre le carton. Il essaya de refermer correctement la porte. Il essaya de ne pas se prendre le trottoir ou rater une marche.

Anders, n'avait jamais autant désiré son lit.
La discussion l'avait vidé et cette petite escapade pleine d'embûches aussi.
Mais il était content d'avoir retrouvé son amie, même si ça impliquait un mal de crâne le lendemain et une bosse.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
816 $
15/09/1982 $
816 messages
Mensonges : 816
Anniversaire : 15/09/1982


MessageSujet: Re: #1478 + Remember Me. ► Weister Lun 11 Jan 2016 - 13:55

Terminé et verrouillé.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #1478 + Remember Me. ► Weister

Revenir en haut Aller en bas
#1478 + Remember Me. ► Weister
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» #1478 + Remember Me. ► Weister
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}
» FINLEY JUDAS LEVY-EYNSFORD ⊱ ❝ you jump I jump, remember ? ❞

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: East Lewiston :: Quartier résidentiel :: Gun Club Road & 29th Street-