AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #1478 + He came back. ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: #1478 + He came back. ► Weister Mer 1 Fév 2017 - 21:30

He came back
anders et grace


Bordel.
Généralement, Anders ne commençait pas les récits par un gros mots mais il faisait une exception. C’était le cas de le dire, mais toute cette histoire était devenu un gros bordel. Il ne savait plus trop où se placer et il savait que ça n’ira pas mieux pour Grace qui avait enfin tourné la page, qui avait enfin accepté la mort de Thomas. C’était un bordel parce que Thomas était celui qui envoyait les fleurs, il était celui qui avait porté secours à Grace et qui l’avait embrassé, il était même le rôdeur pervers. Anders n’en revenait pas. Tout ça, il ne s’y était pas du tout préparé. Il ne pensait pas que sa meilleure amie aurait eu une overdose et il était sûr maintenant qu’elle avait un problème avec la codéine, elle était dépendante. Il aurait dû le voir et il se blâmait pour ça. Mais il ne s’était pas attendu que son facteur du quartier soit Thomas, il n’en revenait toujours pas et dans sa tête il devait se dire qu’il n’était pas mort.

S’il avait vu Thomas et qu’il aurait pu être ravi de le savoir vivant, de le retrouver. Il ne l’était pas particulièrement dans le fond. Il avait l’impression que son coeur manquait des battements et qu’il était entrainé dans une spirale infernale sans fin, une autre spirale... Il était entraîné dans une sale histoire, bien qu’il n’avait pratiquement rien fait avec Grace. Juste ... Sauvé son fils en disant ses sentiments qui auraient dû rester enfouis dans le fond. Juste ... Il essayait d’être là pour elle, il essayait d’être son ami mais ce n’était pas facile quand plusieurs sentiments se mêlaient. Maintenant que Thomas était de retour, il devait ranger cela dans un tiroir inférieur et laisser Grace profiter de son mari. Bien qu’il avait l’impression que cela ne sera pas facile de se faire à l’idée que le mort était revenu.

Anders ne voulait plus réfléchir, il avait l’impression que la tête allait exploser et il voulait sortir de là. Il était devant son carnet personnel, mais il ne se rappelait plus ce qui s’était passé après parce que ses yeux s’étaient fermés. Il s’était assoupi dans son canapé alors qu’il s’était lui-même promis de ne pas le faire. Mais il n’avait pas beaucoup dormi ces derniers-temps et ne faisait que se coucher trop tard. Il n’avait pas vraiment pu voir Grace, il ne lui avait vraiment pas pu lui parler à l’hôpital. Il était resté muet et il avait vraiment essayé de faire comme si rien n’était. Il n’avait aucune idée de comment pouvait se passer les retrouvailles entre Grace et son mari. Anders avait quand même fait ce que Thomas lui avait dit de faire, se taire et faire comme si rien n’était. Il faisait celui qui n’était au courant de rien et il n’était pas sûr d’être capable de jouer les ignorants avec sa meilleure amie. Il ne voulait pas lui mentir sur ça. Pour l’instant, elle était avec Thomas, lui avec ses personnages de bouquins et les médicaments qui lui donnait envie de dormir.

Il ne savait pratiquement pas combien de temps était passé depuis, mais il entendait un bruit de la porte. Quelqu’un frappait frénétiquement à la porte et à l’entendre plus attentivement, il reconnut Grace. À force de l’avoir entendue tambouriner depuis tout ce temps, il avait appris à la reconnaître à partir de là. Anders lâcha un gros soupir et essaya de se lever le plus rapidement possible, mais c’était difficile en réalité. Il n’était pas complètement réveillé et à peine qu’il fut sur ses jambes, il se dirigea rapidement vers la porte. Il la déverouilla et ouvrit pour faire face à la lumière qui l’éblouit tout de suite, il referma les yeux, les cligna et fit signe à son amie qu’il avait eu le temps de la voir, d’entrer. Il referma la porte dans un soupir et il la regarda, l’air de lui demander ce qui se passait. Ce n’était nullement une visite pour passer tout simplement du temps comme l’autre soir.

- Grace ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1478 + He came back. ► Weister Mer 1 Fév 2017 - 21:31

He came back.
anders et grace


Elle avait attendu.
La soirée était passée et la nouvelle journée qui s'annonçait était sous de nouveaux hospices mais elle ne savait pas lesquels. Thomas était là, toujours là même si elle avait pu croire à un rêve et il était plus qu'évident qu'elle ne se faisait pas à l'idée. Mais c'était surtout qu'il y avait quelque chose de dérangeant, perturbant et elle ne savait pas quoi. Enfin, elle savait bien qu'il lui était simplement impossible de le regarder sans penser à leur accident et à l'annonce de sa mort. Il lui était impossible de ne pas se rappeler de ce qu'avait été cette année sans lui mais ces quelques mois avec Anders. Il avait été un soutien et un ami précieux. Non rien d'autre ! Rien d'autre... Cette partie de sa vie était finie, jusqu'à hier et Thomas avait changé quelque chose, elle ne savait juste pas encore quoi.

Malgré la joie certaine de le savoir vivant, il y avait quelque chose qui la bloquait. Ça la bloquait tellement qu'elle n'avait pas pu dormir de la nuit. Elle n'avait pas non plus attendue de voir Thomas aujourd'hui pour se rendre dans la direction de la maison d'en face. Elle fuyait son propre domicile depuis qu'elle avait invité Thomas à rester... dans une autre chambre que la sienne, à l'étage. C'était comme si un trou allait emporter sa maison et rien que celle-ci, laissant un nouveau grand vide. Elle ne savait pas comment se comporter et elle ne savait pas quoi faire ni quoi dire face à lui. Elle avait besoin de conseils ou simplement de parler avec quelqu'un à qui elle avait toujours pu se confier. Lui l'avait toujours écouté et maintenant qu'ils s'étaient retrouvés, ils partageaient à nouveau de nombreuses choses. Et puis, elle ne l'avait pas vu depuis sa sortie de l'hôpital. Elle avait besoin de le voir.

Alors elle frappa chez Anders en attendant qu'il ouvre. Lorsque ce fut fait, la première chose qu'elle remarqua fut un petit air fatigué qui jumelait presque le sien. Elle passa lentement sa porte et le laissa la refermer. Elle se plaqua contre celle-ci comme pour éviter que le monde extérieur la rattrape. Elle se cachait et lorsqu'il l'interpella, Grace le regard avec un air un peu perdu. Pourquoi était-elle là déjà ? Est-ce que Thomas était vraiment là ? C'était fou !

- Thomas est vivant. Et en même temps qu'elle parla, elle se rendit compte de quoi ça aurait l'air. Je ne suis pas folle et je n'ai rien pris. Il est dans la maison. Chuchota-t-elle presque. Je ne sais pas si je peux le faire. Ce n'est pas normal. Je sais que ce n'est pas normal et que j'ai l'air d'être en pleine crise mais je te jure que ce n'est pas ça. Et elle insista pour finir. Il est vraiment là !
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 + He came back. ► Weister Mer 1 Fév 2017 - 21:33

He came back.
anders et grace


Thomas était vivant.
Voilà ce qu'il attendait et redoutait véritablement arrive. Il ne savait toujours pas quoi faire entre jouer l'ignorant ou tout simplement faire tomber le masque. Anders ne savait plus vraiment quoi faire et encore moins sur quel pied danser. Mais il ne voulait pas lui faire croire qu'elle était folle, au contraire. Il culpabilisait déjà assez de l'avoir fait passée pour une folle avec Scarlett le soir où elle avait affirmé de l'avoir vu. Elle venait pourtant de faire une crise de stress post traumatique en plus, c'était ça le pire. Il aurait dû la croire, même si c'était carrément impossible de pouvoir voir un mort. Avec l'air toujours pas réveillé, il l'écouta. Il ne savait pas quoi faire en ce moment même mais il ne voulait pas la prendre pour une idiote. De toute manière, il ne l'avait pas fait. Il ne l'avait pas vue depuis l'hôpital, il ne lui avait rien dit et elle n'était pas venue le voir parce que de toute manière, il savait que Thomas viendra la voir. Il n'était plus possible qu'il reste cacher plus longtemps et qu'il joue les rôdeurs. Il montra sa main à son amie pour qu'elle se calme et il lâcha un léger soupir fatigué.

- Je te crois Grace ... Vraiment. Je te crois. Il la regarda avec un léger air fatigué. Parce que je l'ai vu moi aussi.

En disant ça comme ça. Les gens penseraient vraiment qu'il était entré dans son délire, mais à en voir le regard interrogateur de Grace. Il soupira encore une fois et ferma juste pour quelques secondes les yeux fatigué.

- Je ... Je n'y ai pas trop cru pour la première fois, quand il affirmait être Thomas. Il était venu à l'hôpital Grace. Quand tu étais inconsciente. C'était le facteur du quartier et je ne l'ai même pas reconnu pendant tout ce temps. Je ... J'aurai voulu te le dire, te prévenir mais il ne voulait pas que je te dise quoi ce que ce soit à propos de lui jusqu'à qu'il te revoit. Mais, j'ai vraiment vu de mes propres yeux qu'il est vivant. C'est dur à croire, mais il est bien vivant. essaya-t-il de lui confirmer.

Il n'aimait pas ce qui allait arriver à sa meilleure amie, elle allait être complètement perdue. Elle n'allait jamais pouvoir tourner la page, elle venait d'accepter le fait que son mari était mort et il se ramenait vivant. Toujours aussi désireux de retrouver sa femme après tout ce temps, bien que pour Anders, il aurait dû le faire plus tôt au lieu de rester dans son coin à aggraver l'état de sa femme.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1478 + He came back. ► Weister Mer 1 Fév 2017 - 21:35

He came back.
anders et grace


Elle n'était pas folle.
De ça au moins, elle était certaine et pas seulement parce que Anders venait de le dire mais parce qu'elle avait suffisamment douté pour être sûre de ne pas être victime d'hallucinations. Elle pouvait bien substituer quelqu'un à un autre, de ça elle s'en croyait capable comme avec Maxim et l'inconnu mais le contact, les mots et le reste... S'il était le fruit de son esprit il aurait su ce qui la chiffonnait et il aurait fui plutôt qu'insister pour qu'elle ne le laisse pas. Ce n'était pas le cas, il était réel. Refuser l'évidence, ça, ça allait la rendre folle !

Maintenant qu'elle avait vu Thomas et qu'elle avait compris qu'il était bien vivant, tous ses démons revenaient, ses interrogations et ses sentiments. C'était trop contradictoire et elle voulait échapper à l'ambiance de la maison. Elle ne pensa pas que peut-être Thomas l'avait vu passer à la maison d'en face. De toute manière, plus il se faisait d'idée et moins il chercherait après elle. Il resterait éloigner d'elle et c'était une bonne idée. Mais en vérité, elle ne pensa à rien d'autre que de voir Anders, se confier à Anders et attendre de lui qu'il lui réponde, la conseille ou simplement, la rassure.

Cependant, quand il lui annonça qu'il l'avait vu, elle se stoppa. Tout mouvement fut figé dans l'action et elle attendit la suite. Evidemment, c'était une possibilité puisqu'il était entré chez elle hier. Il avait pu le voir, d'accord mais elle attendit d'en apprendre plus parce qu'elle sentait qu'il y avait plus que ça.

Quand il parla, lui raconta qu'il l'avait vu à l'hôpital, elle fronça les sourcils mais finalement... Elle n'en voulait à personne sauf à elle-même. Elle comprenait qu'à ce moment et avec raison, il avait sans doute mieux valu que personne ne lui parle de Thomas. Elle pouvait accepter être la dernière au courant ou l'avant dernière si elle comptait Riley. Mais la façon dont ça s'était fait... Elle s'était encore cru folle, atteinte ou psychotique en le voyant devant elle et il lui avait fallu un petit moment pour véritablement accepter la folie de cette situation. On aurait dû la mettre en garde ou bien simplement la prévenir que quoiqu'elle voit d'étrange, ce serait la réalité...

- C'est de la folie ! Je ne comprends pas comment c'est possible et il n'a rien expliqué à ce propos. Comment on a pu désigner Thomas comme étant mort si ce n'est pas le cas et qui est-ce que j'ai mis en terre ?! Fit-elle avec incompréhension. Je ne veux pas le voir Andy... je ne peux pas le voir. Je ne sais pas si je suis maudite mais ça n'a aucun sens. Toute cette situation est grotesque et je ne peux plus supporter tout ça. Tout semble s'enchaîner, je n'ai pas mon mot à dire et je n'en peux plus. Je veux pouvoir me reposer... Pourquoi c'est si compliqué ?

Ce n'était pas vraiment une question, tout au plus une remarque mais il était essentiel qu'elle arrive à mettre des mots sur le non-sens de son monde. Ici devenait presque son lieu tranquille, reposant quand le reste de l'Univers lui prenait et lui rendait de manière à la détruire un peu plus à chaque fois.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 + He came back. ► Weister Mer 1 Fév 2017 - 21:36

He came back.
anders et grace


Il aurait voulu la prévenir.
Il le faisait mais en retard. C'était tout à fait lui, il était cette personne pas vraiment doué car il faisait toujours les choses à l'envers ou en retard. Grace ne s'était pas du tout préparée à ça, il s'en doutait bien forcément, ça aurait été trop pour elle. Il pensait qu'elle le serait un minimum, mais il n'avait pas été celui qui devait le faire, il ne parvenait pas à la regarder droit dans les yeux quand elle était à l'hôpital. Elle venait d'accepter que Thomas était mort, elle venait d'accepter qu'elle devait tourner la page. Elle avait fait son deuil et maintenant qu'il était de retour. Tout était chamboulé pour elle. Elle devait déterrer tout ce qu'elle avait enterré et Anders savait bien ce que ça faisait. Il était inquiet que Grace ne tienne pas bon à cette nouvelle, elle venait tout juste de sortir de l'hôpital et elle avait fait une overdose. Il appréhendait sa réaction, mais il ne voulait pas être celui qui allait jouer l'ignorant. Il ne pouvait tout simplement pas le faire.

Mais l'incompréhension vint. Il avait failli lui demander si elle avait identifié Thomas avant de se rappeler qu'elle n'avait été en état pour le faire. La question se posa finalement, qui est-ce qui avait identifié la personne comme étant Thomas ? Qui est-ce que Grace avait mis sous terre, sous le nom de Thomas ? Il avait espéré que Thomas aurait fourni les explications, mais au lieu de cela, il l'avait laissée dans l'ignorance, pire même, il l'avait laissé avec de nouvelles questions. Anders serra la mâchoire pour retenir un juron et il regarda Grace qui était complètement perdue. Elle ne voulait pas le voir, elle ne pouvait pas. Elle vivait une situation très difficile et elle se tournait vers lui. Anders posa la main sur l'épaule de Grace, un contact pour lui dire qu'il était là. Peu importait ce qui s'était passé, il était là en tant qu'ami pour elle.

Sans dire un mot, il lui fit signe d'aller dans le salon, s'installer sur le canapé qu'elle aimait beaucoup trop ces derniers temps. Il avait remarqué que cela n'allait pas bien, bien avant qu'elle ait une overdose et il n'allait pas être celui qui l'enfonçait. Il devait arrêter tout cela et il devait l'aider, elle avait besoin d'une présence, des conseils et surtout de l'aide pour se sortir de là. Il l'accompagna au salon et la laissa s'installer sur le canapé. Il s'installa à côté d'elle et écarta le livre qui était entre eux pour le déposer sur la table.

- Je t'avoue que c'est une situation ... Complexe. Un mort qui revient à la vie... Ça remet tout en cause et tu as de nouvelles questions qui s'imposent. Je t'avoue que moi non plus je trouve que ça n'a pas de sens. Mais tu sais qui l'a identifié comme étant Thomas ? demanda-t-il, avant de se rendre compte que ce n'était pas la question à poser, surtout quand elle pouvait amener d'autres interrogations. Cela n'allait pas forcément être mieux. Il eut un regard désolé et secoua légèrement la tête. Il posa la main sur la sienne et il la regarda dans les yeux. Écoute Grace ... Tu as toujours ton mot à dire. Tu viens de le faire en disant que tu ne peux pas le voir, que tu veux pas le voir. Tu as besoin de temps pour tout réorganiser ça dans ta tête, tu as besoin de ... T'éloigner de tout ça, de te changer les idées. Prendre un peu de recul par rapport à tout ça.

Dans le fond, il savait qu'elle ne pouvait pas faire ça, mais l'idée de s'éloigner quelques jours... Poser ses vacances pour s'aérer la tête avant qu'elle n'explose était nécessaire. Grace vivait trop de choses entre temps. La perte de son mari qui était de retour des morts, la fugue de Noam, le retour de Missy dans sa vie et qui avait une famille maintenant, lui ... Bien sûr lui... L'année n'avait pas été tendre avec elle et c'était à croire qu'il l'avait contaminé avec son mauvais karma.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1478 + He came back. ► Weister Mer 1 Fév 2017 - 21:36

He came back.
anders et grace


Sûre de rien.
Voilà bien une chose qui la définissait maintenant. Tout ce que dont elle pouvait être sûre c'était que tout cela était de trop. Ce dernier fait, cette dernière découverte faisait déborder le vase déjà rempli à ras bord. Elle saisissait le calme de la maison d'Anders et aurait voulu l'appliquer à sa vie. Au lieu de ça, elle fuyait un lieu où son défunt mari logeait depuis hier soir... Elle fuyait l'endroit où elle avait finalement été certaine que Thomas était bien là, où son cœur avait pu manquer un battement d'une joie indéfinissable mais aussi d'une grande tristesse. Elle était heureuse de le revoir, de pouvoir croiser son regard et apercevoir un sourire qui lui avait tant manqué mais elle ressentait comme un coup dans l'estomac qui se répétait. Ce n'était pas de la peur, elle ne pensait pas mais de la tristesse. Cette seconde émotion était plus étrange, moins logique et pourtant véritable. Elle avait rebouché un trou qu'il avait créé par son absence et elle se savait plus comment agir face à lui. Est-ce que c'était acceptable pour eux deux d'avoir réussi à surmonter la douleur de son absence et de recommencer quelque chose ? Elle ne le pouvait pas... Est-ce que c'était juste pour lui de retrouver une femme qui avait su vivre sans lui ? Est-ce que c'était la justice que de la laisser libre de tout mouvement après qu'elle ait provoqué la séparation la plus douloureuse qu'elle n'ait jamais vécu, qu'ils n'aient jamais vécu ?

Anders la fit peu sortir de ses pensées alors qu'il posait une question mais parvint presque à sourire face à la folie de cette situation. Pour n'importe qui, c'était impossible mais en ce qui les concernait, il semblerait que l'impossible soit reculé de quelques limites.

- La police, le légiste... Il a été sorti de la voiture en même temps que moi. Il avait son alliance et son dossier dentaire... Elle se passa une main sur le visage. Mais alors, je ne comprends pas. Comment quelqu'un d'autre pouvait être dans la voiture et... pourquoi ?!

Elle refoulait les larmes de quelques clignements d'yeux. Pourtant, elle était moins d'humeur à cela qu'on aurait pu le croire. C'était plutôt la colère qui voulait percer ses limites mais d'une même façon, elle garda son calme. La main d'Anders l'aida à rester tempérée. Elle était tellement reconnaissante pour avoir pu le retrouver avant que toute cette situation dégénère. Ce soutien lui était vraiment essentiel.

Grace hocha la tête aux propos de son ami. Elle aimait savoir qu'elle n'avait pas qu'une conduite possible. Elle pouvait décider. Il ne la forçait à rien mais lui rappelait ainsi qu'elle avait encore le droit de prendre du temps. Il lui faisait comprendre qu'il considérait cela comme juste. C'était maintenant à elle de décider. Avant cela, elle avait pris le temps de le suivre jusqu'au canapé dont elle commençait à connaitre les moindres plis.

- Je ne suis pas capable d'être avec lui. Je peux à peine le regarder. Mais si je m'éloigne, est-ce que ça ne montre pas que je ne veux même pas essayer ? Je suis sensée vouloir essayer de réparer les choses. On a été -est-ce qu'on l'est toujours ?- mariés pendant des années, je pouvais dire le connaître par cœur et j'ai l'impression qu'il est là, à la fois celui que j'ai connu et un étranger. Est-ce que c'est seulement déjà arrivé à quelqu'un d'être déclaré mort à tord ? Comment changer les choses ?... Je ne sais pas ce qu'il veut mis à part... ce qu'il avait. Et je ne suis pas capable de lui donner ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 + He came back. ► Weister Mer 1 Fév 2017 - 21:36

He came back.
anders et grace


Dans tous les sens.
Anders avait l'impression que depuis le retour de Thomas. Tout partait dans tout les sens et ça devenait un sacré bordel. Grace ne savait pas où se donner la tête avec tout cela en plus et elle était déboussolée. Elle ne savait plus où aller et ni comment faire. Elle était venue ici pour s'éloigner de Thomas et retrouver la tranquillité dont elle avait besoin. Anders répondait présent bien qu'il venait à peine d'être réveillé. Il avait malgré tout posé une question sur l'identité de la personne qui aurait confirmé le décès de Thomas et il fronça les sourcils encore plus perdu. Grace venait d'exposer la complexité de la situation, tout avait été fait pour que la mort de Thomas soit réelle. Ce n'était pas possible qu'il revienne à la vie et Anders avait aussi des questions à ce propos, mais il n'avait pas eu de réponses. Thomas restait discret là-dessus. Il répondit d'abord par un léger soupir et il commença peut-être à détester son imagination d'écrivain qui lui jouait les tours.

- Mh ... Il y aurait eu transfert au moment où vous avez été transporté à l'hôpital ? Tout cela me semble être un accident organisé et si c'est le cas... Le légiste aurait été dans le coup ? La police aussi peut-être ? Pourquoi et dans quel but ? Ça peut avoir un rapport avec ce que tu enquêtais à l'époque... Ou c'était encore le travail de Thomas... Quoiqu'il en soit Gracie, toi et Thomas semblez être pris dans un truc énorme.

Il repensa à Anthony Caldwell qui était la première personne qui devait tout savoir. Même s'il faisait son innocent dans cette histoire, il ne l'était pas pour autant. Il n'avait rien fait pour protéger Grace et il l'avait laissée avoir cet accident. Il y avait aussi ce médecin légiste s'il était toujours là ... Mais dans tous les cas, demander et remettre en cause le décès de Thomas était trop risqué et cela ne mettrait que la bûche sur le feu presque endormi.

Avant de vouloir tout savoir, il fallait s'en remettre et avoir toute sa tête. Grace venait de sortir de l'hôpital, elle venait de revoir Thomas. Encore elle était venue le voir pour chercher des conseils, surtout pour se calmer... Elle se sentait coupable pour tout ce qu'elle avait causé et elle se retrouvait dans une situation improbable. Anders se retrouvait au milieu et avait l'impression qu'il n'avait pas tous les éléments pour comprendre la situation. Ce n'était juste qu'une impression.

- Tu peux t'éloigner pour mieux réparer les choses Grace. Ce n'est pas évident de le faire si tu ne prends pas de recul, parce que tu es dans l'incertitude et tout t'échappe... Tu risques de faire quelque chose que tu peux regretter plus tard. Tu ... Thomas est revenu, ça me semble impossible pour moi de le dire ainsi, mais il est revenu et il t'a retrouvée. Vous avez passé un an éloignés et vous avez beaucoup changés à cause de cette épreuve. Sait-il que tu n'es pas capable de lui donner ce qu'il a cherché à retrouver ?

Il ne voulait pas préciser que Thomas n'était pas revenu directement vers sa famille. Il était resté au loin, à observer tout le monde. Ce n'était pas à lui de le faire mais quelque part Anders doutait. Il ne sera pas capable de comprendre ce que traversait le couple en ce moment parce qu'il ne l'avait jamais vécu et ne le vivra jamais. Mais il ne supporterait pas voir Grace encore plus démolie qu'avant et qu'elle se dise que tout cela était de sa faute.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1478 + He came back. ► Weister Mer 1 Fév 2017 - 21:37

He came back.
anders et grace


Elle l'écoutait.
Mais plus elle réfléchissait au problème, plus il lui paraissait insoluble. Elle se posait de nombreuses questions mais s'intéressait-elle seulement à la réponse ? Oui, sans doute que oui mais à quoi bon supposer mille et une choses quand le premier concerné refusait de dire un mot à ce propos. Anders faisait naître tellement de questions qu'elle s'en trouva oppressée. C'était comme si la pièce se rétrécissait à vue d’œil dans l'espoir de l'étouffer. Ces questions en amenaient d'autres et elle n'avait même pas une réponse à fournir à une seule d'entre elles. Et il y avait le fait que les problèmes revenaient par cette simple phrase qu'évoquait Anders. Ils n'étaient jamais partis en vérité. Elle avait cru que tout s'était fini avec la disparition de Thomas mais il était toujours là et les ennuis la suivaient. Elle n'allait pas tarder à paniquer et se concentra sur un point fixe pour continuer à respirer. C'était une raison de plus pour laquelle elle ne pouvait pas être avec lui. Ce qu'il avait vécu l'avait été par sa faute et elle ne pouvait pas risquer que quelque chose de similaire se produise à nouveau. Elle était un parfait danger pour ses proches et avait besoin de Thomas pour qu'il veille sur Riley. C'était là une bonne idée, la meilleure chose à faire sur le moment. Il n'était pas question d'entraîner l'une des personnes qu'elle aimait le plus dans ce qui pouvait encore se tramer parce que, comme le disait Anders, ce n'était sans doute pas du passé. Il y avait quelque chose d'important sous le couvert de ce qui était arrivé à Thomas et ce qu'avait été sa vie de famille cette dernière année...

De stress, elle trouva et serra la main d'Anders. Grace était sûre d'elle quand elle demandait à Thomas de s'éloigner ou plutôt quand elle refusait son approche mais beaucoup d'autres détails restaient encore flous, tellement qu'une migraine à venir semblait totalement normale. Son ami reprit alors la parole et elle ne put retenir un vague rire quelque peu mauvais. Ne rien regretter... C'était trop tard pour ça.

- Regretter quelque chose comme avoir été sur cette affaire en premier lieu ? Trop tard... Répondit-elle, sur un ton moqueur mais qui se voulait surtout méprisant vis à vis d'elle-même. Il sait... Il sait que notre relation ne sera plus comme avant et que je ne peux pas revenir dans notre mariage. Je ne sais pas ce qu'il croit et peu importe finalement, du moment qu'il reste loin. Mais j'ai peut-être fait n'importe quoi hier... Le laisser dormir à l'étage, c'est une mauvaise idée. j'ai juste du mal à comprendre et réaliser qu'il soit bien là.

Elle regarda le vide, perdue dans les derniers événements et ce qui allait encore venir. Il y avait de nombreuses choses, de trop nombreuses choses qui s'étaient passées dans ce laps de temps et elle ne savait plus comment être avec Thomas.

- Il y a tellement choses pour lesquelles je devrais lui mentir et... gott, j'ai trompé mon mari. Réalisa-t-elle encore une fois en fermant les yeux pour cacher la misère de sa situation. Et maintenant quoi, qu'est-ce que je fais ? Interrogea-t-elle l'Univers, Anders ou elle-même.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 + He came back. ► Weister Mer 1 Fév 2017 - 21:37

He came back.
anders et grace


La main.
Il la serra lui aussi. C'était un geste simple, mais qui disait énormément de choses. Cela ne voulait pas dire tout simplement qu'il était là, cela voulait dire qu'il la soutenait, cela voulait dire qu'elle était dans la réalité et qu'elle n'était pas dans un mauvais rêve... Enfin, la réalité actuelle était un cauchemar pour Grace qui ne s'attendait pas au retour de Thomas. Personne ne s'y était attendu, sauf ceux qui avaient tramés cela. Là, Anders était inquiet parce que Thomas venait peut-être de mettre en danger la famille... Rien qu'en y pensant, il comprit dans le fond pourquoi Tom n'avait pas osé venir voir la famille en premier lieu. Il ne voulait pas prendre des risques et il avait attendu. Peut-être qu'il n'y avait rien à s'inquiéter, la menace restait Anthony.

- Je sais bien ... Mais je parlais de regretter ... Dans le futur. Je sais que tu regrettes d'avoir été sur cette affaire, mais tu ne savais pas dans quoi tu t'embarquais. répondit-il rapidement et sérieusement.

Puis Thomas savait. Il savait que plus rien ne sera comme avant et qu'elle n'était pas capable de le récupérer. Alors Anders ne comprenait pas ... Pourquoi il était chez Grace ? Il avait l'air vraiment préoccupé et Grace ne savait pas pourquoi elle avait fait ça. Pourquoi elle l'avait laissé dormir à la maison, à l'étage. Il avait cru un moment qu'elle s'emballait à l'idée d'avoir trompé Thomas avec Maxim. Quand il y repensa, il grimaça légèrement. Il y avait pleins de choses pour lesquelles elle devait lui mentir, mais mentir n'était pas la solution à tous les maux. Clairement pour Thomas, mentir tout court n'était pas la meilleure solution. Il plaça sa main sur le bras de sa meilleure amie pour

- Grace attends. Tu n'as pas trompé ton mari... Tu ne l'as pas trompé.

Même dans la tête d'Anders c'était le bordel et il essayait de réfléchir par rapport à ce qu'elle devait faire. Il analysa la situation, il essaya même de penser à Thomas dans toute cette histoire... Il n'avait pas demandé tout ça. Il n'aurait jamais voulu ça. Rien que penser que Maxim avait profité de la situation, même s'il se disait être la victime ... Dans l'ensemble il en avait profité. Le coeur d'Anders avait fait un bond et il se sentit moyen.

- Laisse le temps à Thomas de comprendre qu'il n'aura pas ce qu'il cherche... Aide-le à s'installer ailleurs, il ne faut pas qu'il reste chez toi trop longtemps sinon il ne va pas vouloir partir. Il a dû traverser beaucoup de choses pendant les un an et il a cherché à te retrouver. J'imagine qu'il n'a pas pris le temps de se déclarer vivant et qu'il y aura une montagne de papiers administratifs qui vous attend, une enquête qui va se réouvrir... Anders se tut, il regarda Grace, puis finalement le vide. Il enleva la main de son bras et il ferma les yeux en se rendant compte la situation embêtante dans laquelle elle se trouvait. Il se persuada assez rapidement que tout allait bien, qu'ils avaient le contrôle. Le retour des emmerdes j'ai bien peur... Ensuite, tu ne mens pas à Thomas, tu ne lui en parles pas non plus. Tu omets tout simplement. Il n'en saura rien et il n'est pas obligé de savoir non plus... Tu ne l'as pas trompé parce que tu pensais qu'il était mort. Tout le monde pensait qu'il l'était et qu'il ne reviendra pas. Au moins, resteras-tu en contact avec lui ? Parce que c'est le père de Riley ...

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1478 + He came back. ► Weister Mer 1 Fév 2017 - 21:37

He came back.
anders et grace


Si simple.
A entendre Anders passer du point A au point B, les choses pouvaient être aussi claires que ça. Elle était loin d'être d'accord et ne pouvait absolument pas l'être. Bien sûr, elle ne savait rien de ce qui allait se produire quand elle avait accepté cette enquête mais ce n'était pas pour rien qu'elle avait eu le dossier entre les mains. C'était de son bon vouloir et déjà à ce moment-là, les informations ou les désinformations qu'elle possédait laissait présager une enquête longue et possiblement difficile.

- Je ne savais pas vraiment mais quand j'ai accepté c'était toujours pour fuir la maison. On n'a pas... Je n'ai pas réussi à faire de notre couple, un couple soudé pendant les épreuves et encore à ce moment-là, encore maintenant, Jamie me manque. Passer devant sa chambre tous les matins était difficile, j'ai préféré fuir au lieu de penser à ce que j'avais. Je ne pouvais qu'imaginer ce que je voudrais et j'y ai perdu encore... Alors je ne savais peut-être pas ce qu'il allait se passer mais j'aurai pu faire passer ma famille avant le reste. Je ne l'ai pas fait...

C'était là tout ce qu'elle avait à dire sur le sujet. Anders pourrait dire tout ce qu'il voulait, ça n'empêchait rien. Elle était responsable. Elle savait vers quoi elle se dirigeait et elle n'avait rien cessé malgré les avertissements de nombreuses personnes. Elle avait fait passer le scoop avant Thomas. Elle avait mis en avant sa fierté pour en oublier ce qu'elle aimait. Elle avait cherché à faire la forte tête et elle en avait payé le prix. Avoir le dernier mot n'était pas toujours possible mais elle avait essayé, à ses dépens.

Quand ensuite il tenta de la rassurer à nouveau, niant l'évidence, elle eut un vague soupire désolé. Bien sûr que si, elle avait trompé son mari. Elle ne le savait peut-être pas en vie à ce moment-là mais ça ne changeait rien. Il faudrait cependant qu'elle le lui dise ! Et ce n'était pas tout...

- Peut-être mais j'aurai pu... Répondit-elle en le regardant.

Elle ne cherchait pas à lui faire comprendre quoique ce soit et espérait même que ça ne lui vienne pas à l'esprit mais elle aurait pu... Et c'était encore pire que Maxim.

- C'est mal ce qu'il s'est passé avec Maxim mais ce n'est rien en comparaison de... Ce n'est rien quand on ne ressent rien. Les pires trahisons ne sont pas physiques... Dit-elle néanmoins.

Il était son meilleur ami et même si elle ne cherchait pas à le rendre inconfortable, il était la personne à qui elle devait se confier tout naturellement et ça passait par toutes les étapes que faisaient son cerveau : pour accepter le retour de Thomas et ce que ça impliquait ; pour comprendre ce qui s'était passé avant qu'elle sache qu'il était vivant et pourquoi il lui était si difficile de simplement se réjouir de la nouvelle.

Bien des choses étaient encore à dire entre eux mais ce n'était pas le moment et ce ne serait jamais le moment. Ici et maintenant, il était urgent de parler de Thomas, de ce qui allait se passer et ce qu'elle ressentait par rapport à ça mais pas d'eux. De toute façon, Anders avait toujours été bien plus doué qu'elle pour la comprendre apparemment... Il savait mieux se cacher mais avait décidé de révéler certaines choses. Seattle, nom de code pour ces quelques révélations, en était la preuve. Ils devaient vivre avec ce qui était dit et ce que Anders avait peut-être compris sans qu'elle le lui dise expressément. C'était tant mieux ! Garder quelques : je sais que tu sais mais puisque je n'ai rien dit faisons comme si tu ne savais rien était tout aussi bien étant donné ce qu'il venait de se passer. Là, ça aurait pu être gênant... Finalement ça allait peut-être l'être si Thomas avait déduit ce qu'elle ne lui avait pas dit... Mais il y avait encore bien d'autres choses à penser avant tout ça.

Grace écoutait Anders, parfois étonnée, parfois résignée mais surtout en pleine réflexion. Les conseils que son ami lui donnaient ne pouvaient pas être bon. Ça semblait si facile pour lui mais elle ne pouvait pas faire ça. Il n'avait pas tord mais ce n'était pas aussi simple. Ils avaient été heureux, un couple marié pendant de nombreuses années. Elle ne pouvait pas simplement lui claquer la porte au nez et déclarer que tout était fini. Il faudrait bien qu'il ait une explication. Pour le moment, son excuse pouvait facilement être qu'elle avait besoin de se faire à son retour mais d'ici quelques temps, que pourrait-elle dire ? Comment pourrait-elle éviter un homme qui continuait de l'aimer, innocent de tout ce qui la rongeait et tout ce dont elle était responsable ? Comment pourrait-elle détruire le sourire qui faisait naître le sien à chaque fois qu'elle le voyait sur son beau visage ?... Elle secoua la tête avant de se rendre compte que, dans le silence, elle semblait avoir donné une réponse contraire à ce qu'elle voulait.

- Euh non... Je veux dire, oui bien sûr ! Arriva-t-elle enfin à dire. Andy, ce n'est pas aussi simple. Ce n'est pas comme si nous avions dix-sept ans et que j'allais larguer un petit copain contre ce que je penserai être l'amour de ma vie... Il s'agit de mon mari. Je n'ai pas décidé de ne plus l'aimer d'un claquement de doigts et pour tout te dire, papiers et administratif sont les dernières choses dont je me soucie.

Elle parla d'une traite sans vraiment réfléchir à ses mots, laissant son instinct ou plutôt son cœur dire de lui-même ce qu'il pensait de l'idée.  

- Tu ne penses pas qu'il mérite au moins de savoir pourquoi je ne peux plus être mariée avec lui ? Tu ne voudrais pas savoir toi si la personne avec qui tu as passé des années et des années s'en al...

Elle s'interrompit quand sa propre phrase la frappa. Bien sûr que si, il voudrait le savoir. Il l'avait même vécu et elle était assez bête pour en parler maintenant. Elle ne voulait en aucun cas rappeler un mauvais souvenir. Elle parlait bien plus d'une femme qui lui ressemblerait plutôt que d'une Chloé dont elle avait forcément une mauvaise opinion... Quoique finalement, Chloé ou elle, elle ne savait pas laquelle était la pire... Il n'y avait sans doute aucune comparaison possible.

- Je suis désolée Andy... S'excusa-t-elle rapidement, posant une main sur son bras pour essayer d'intercepter son regard et espérer ne pas y déceler peine, colère ou déception dirigée vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 + He came back. ► Weister Mer 1 Fév 2017 - 21:38

He came back
anders et grace


Les mots.
Ils avaient un pouvoir plus fort que les actions. Enfin, tout dépendait de la situation, mais dans le cas de Grace c'étaient les mots. Elle aimait Thomas tellement fort et qu'elle avait du mal à se le pardonner quand elle le croyait vraiment mort. Son retour la chamboulait tellement et pas qu'elle. Anders avait du mal à s'en remettre et Missy aussi. Il se rendait compte pour beaucoup de choses et qu'il allait devoir cacher une partie de lui comme il l'avait toujours fait pendant des années. Sans qu'il en ait parlé à Grace et il doutait qu'ils puissent avoir une discussion les concernant, il savait qu'ils étaient d'accord. Pas besoin de parole, ni même d'un regard. Le temps avait parlé pour eux et il préférait ignorer les messages de -S qui lançait des sous-entendus. Ils savaient, mais ils allaient faire comme s'ils ne le savaient pas et qu'ils allaient vivre avec. Thomas n'avait pas besoin de savoir ce qui s'était dit entre eux, il ne s'était rien passé déjà. Grace n'avait pas à le dire et elle ne le fera pas, Andy non plus. Personne ne saura rien.

Elle parlait, il écoutait. Bien sûr les choses n'étaient pas faciles et elles ne le seront pas. Il n'avait jamais vécu une telle expérience et ne connaissait personne de son entourage qui avait vécu la même chose. Encore moins dans les médias. Peut-être dans un film bien que les circonstances étaient différentes, mais pareilles à la fois. Cette femme avec les deux enfants avait accepté que son mari revienne, en cachant finalement ses sentiments pour le frère de son mari. Elle avait commencé à avancer et ce n'était pas trop tard. Étrangement, il se sentait mal et dérangé. Il savait ce que le retour de Thomas faisait à sa meilleure amie et il en avait marre de la voir mal aller. Il voulait qu'elle soit heureuse et que tout aille bien pour elle. Il voulait que les gens arrêtent de la tirer vers l'arrière, il voulait qu'elle arrête de s'empêcher d'avancer. Qu'elle vive. Peut-être que Thomas était celui qui allait vraiment l'y aider en même temps qu'il la ferait souffrir. Il rappelait à Grace ce qu'elle avait fait pour en arriver à là. Sa culpabilité était trop forte pour que les simples mots puissent la rassurer. Elle avait besoin d'agir.

Ce n'était pas la première fois qu'il voudrait que les choses soient simples, ce ne sera pas la dernière non plus. Grace se sentait coupable pour ce qu'elle avait fait subir à sa famille, elle prenait toute la faute dans cet accident de voiture. Thomas avait tout fait pour retrouver sa femme et il était là pour elle. Pourtant ... Anders leva les yeux au plafond pour réfléchir, la tête contre le dossier du canapé. Elle ne pouvait pas tout simplement tourner la page, elle ne pouvait pas lui tourner le dos. Quand il s'agissait de Thomas, c'était difficile, parce qu'il l'avait vu à l'hôpital et il avait bien failli s'énerver. Il faisait tout pour retrouver sa femme quitte à ce que ce soit une mauvaise idée. Il ne saurait pas comment le dire, il ne le dira probablement pas mais toute cette situation le dérangeait... Il fit une petite moue approbatrice pour montrer qu'il écoutait toujours, il réfléchissait en essayant de laisser de côté ses impressions et ses sentiments vis à vis de cette situation. Mais cela ne dura pas si longtemps que Grace lui posa une question, allait en poser une autre avant de s'arrêter. Juste en même temps qu'Anders repense à Chloé et à ce qui s'était passé pour qu'elle soit partie.

Il regarda toujours le plafond, mais il sentit son coeur se fendre et le sentiment de colère l'envahir. Il serra la mâchoire et essaya de rester calme, ne pas mal réagir. Elle n'avait pas fait exprès de lui rappeler Chloé, elle lui avait posé une question dont elle connaissait déjà la réponse. Il voudrait le savoir ... Il avait lui aussi des questions et il n'obtiendra probablement pas les réponses. Il passait des années à se poser des questions, à s'y morfondre maintenant depuis que Samuel n'était plus là. Il voyait toutes les erreurs du passé qu'il avait faite et il ne voudrait pas en refaire. Il avait commencé les recherches mais c'était tellement tard que les choses ont eu le temps de changer. Il aurait déjà changé d'identité, ainsi que celui de sa fille. Elle avait assez d'argent pour effacer ses traces aussi mais il n'allait pas abandonner. Il regrettait qu'elle soit partie, que les mauvaises choses se soient enchaînées ainsi comme cela. Un contact le ramena à la réalité. Il tourna son regard vers la main qui touchait son bras. Il entendit son amie s'excuser, il secoua à peine la tête pour essayer de faire comme si ce n'était pas grave. Il ne la regardait pas dans les yeux pour espérer qu'elle ne repère pas le mélange de colère et de peine qui n'étaient même pas pour elle.

- C'est bon. fit-il en posant la main sur celle de Grace dans le but d'appuyer ses propos.

Le ton était peut-être sec mais ce n'était pas pour elle. Le silence vint après et ni l'un ni l'autre ne parlait. Anders ne regardait pas son amie et observa ailleurs, un livre sur la table, l'ordinateur sur le bureau, le fauteuil vide. Il ne savait pas par où observer et finalement lâcha un soupir. Il ne voulait pas s'éterniser sur la pensée de Chloé, sur ce qui s'était passé et sur ce qu'il allait maintenant faire après des années de retard. Le problème plus important était le retour de Thomas. Il fit un micro-sourire juste de quelques secondes quand il repensa au passé, il baissa son regard vers la table qui était devant lui.

- Le souvenir que j'ai de vous deux ensemble, c'est que vous vous aimez et que vous étiez heureux. Mais ... Tu sais. Pour moi les couples, ils s'aiment peu importe, pour le meilleur et pour le pire. Je pense que pour lui, c'est tant pis si tu as changé depuis, il continuera toujours à t'aimer peu importe ce que tu es. Y a bien là une occasion de réparer tes erreurs cette fois-ci, mais ...

Il s'arrêta juste pour quelques secondes pour regarder Grace, la déception et le malaise se lisait sur son regard. Il avait l'impression que Grace était comme lui, destiné à ne pas avoir de tranquillité pour soi. -S s'en chargeait bien ou soit ils le faisaient bien tous seuls. Il repensa à l'overdose de son amie et au mot de -S. Il lui avait demandé de garder ses distances et Anders avait eu envie de lui dire, je t'emmerde. Il avait échoué dans sa tentative de veiller sur Grace, à ce qu'il ne lui arrive rien. Il ne voulait pas prendre ses distances, mais c'était ce qui allait se passer petit à petit, avec Thomas dans les parages bien que son amie aura besoin de lui et qu'il sera là pour elle. Il craignait cela. Il lâcha un autre soupir en joignant ses mains sur ses genoux, ne cherchant plus le contact de Grace depuis qu'elle avait posé la question.

- Cependant, j'ai comme cette impression que l'un comme l'autre, vous ne vous êtes pas tout dit. Je sais que tu te dis que tu as échoué et que tu ne mérites pas une seconde chance avec lui. Tu ne veux pas reprendre les risques avec lui et attenter à nouveau au bonheur. Tu sais, tout ce qui t'es arrivé Grace et même si tu l'as causé... Tu ne peux pas t'en priver. Mais si tu penses vraiment, mais vraiment à ne pas pouvoir être capable de rester avec lui, restes pas avec lui. Si tu l'as trop trahi à un point de ne pas pouvoir te pardonner toi-même, ne restes pas. Sois honnête, dis-lui. Il mérite au moins de le savoir et je ne lui souhaite pas qu'il reste dans l'ignorance. Sinon il ne te laissera pas partir et je suis peu sûr qu'il pourra pardonner.

C'était l'expérience qui parlait à la fin, bien que c'était peu probable que Thomas soit comme lui. Anders soupira et se posa lui-même la question. Si jamais il retrouvera Chloé, que fera-t-il ? S'il retrouvait Amber, que fera-t-il ? Abigail lui avait posé cette dernière question quelques mois auparavant et il fronça les sourcils. Il l'avait prise pour sa fille avant de se rendre compte que cela n'était pas le cas et qu'elle venait des grosses villes. Il se redressa sans dire quoi ce que ce soit de plus et se leva.

- Je vais me faire du café. Tu veux du thé ? demanda-t-il quand il fut debout et devant son amie.

Il savait qu'elle viendrait avec lui dans la cuisine pour continuer la discussion à propos de Thomas, à propos de ce qu'il en avait dit. Il en était perturbé et cela le travaillait. Il marcha jusqu'à la cuisine pour commencer à préparer de quoi faire du café et du thé. Il regarda Grace et fronça les sourcils en se rappelant d'une chose parmi tant d'autres.

- Rien à craindre que Thomas découvre les cartons de médicaments de ton ami ?

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1478 + He came back. ► Weister Mer 1 Fév 2017 - 21:38

He came back.
anders et grace


Les excuses.
Elle n'avait pas pensé à lui quand cette question était sortie, pas plus que ce qu'il avait vécu. Elle avait eu sa seconde d'égoïsme et en voyant le visage de son ami, elle se le reprocha. Sotte ! Elle aurait dû savoir qu'elle n'était pas la seule à souffrir de quelques malheurs. Elle n'était ni première ni dernière et elle n'avait aucun droit de faire prévaloir sa propre situation à la sienne. Si elle avait espéré que le temps apaise les choses, à en juger par l'expression d'Anders, ce n'était absolument pas le cas.

Le silence s'installa, presque inconfortable et elle laissa la distance s'établir. Elle aurait voulu pouvoir tout laisser derrière elle et chercher après le calme et la normalité là où les erreurs de toute une vie ne lui reviendrait pas en pleine figure. Oui, comme Anders le disait, ils s'aimaient et ils avaient été heureux mais pouvaient-ils seulement encore l'être ? Elle ne savait pas non plus si elle voulait qu'il continue de l'aimer. Il n'y avait pas de mérite en amour et celui-ci était rarement logique mais s'il y avait une personne à ne pas aimer, c'était bien elle.

Grace regardait Anders avec attention, souffrant de voir son regard rempli de déception et d'un autre sentiment qu'il avait rarement en sa présence. C'était elle qui provoquait tout ça. Au lieu d'aider, elle faisait pire que ce soit avec sa famille ou ses amis. Tout ce qui était arrivé, à force de reproduire le même schéma qu'autrefois avec son meilleur ami, c'était de le voir dévoiler des sentiments qu'elle ne pouvait pas retourner, tout simplement parce qu'elle ne le voulait pas. Elle avait rendu sa vie encore plus compliquée mais également celle des autres. Même Missy... Celle-ci était supposée se marier prochainement mais comme elle le lui avait dit, le mariage était reporté en raison de sa stupidité et de son malaise ! Elle aurait dû mieux faire. Elle était la sœur responsable. Elle était la femme responsable et la mère responsable. Elle était l'amie responsable mais ce n'était même pas un mot qui pouvait la définir : responsable. Elle ne l'était plus depuis un moment. Affronter le regard déçu d'Anders n'était qu'un autre constat de tout ce qu'elle provoquait.

Il avait raison. Elle devait le dire à Thomas. Bien sûr qu'elle devait le lui dire. Il y avait tant de choses pour lesquelles elle devait s'excuser et son absence n'avait fait que raffermir les erreurs commises. C'était comme si tout lui revenait à la figure. De son incartade de jeunesse avec Anders au mensonge qui causa leur séparation toute ces deux dernières années.

- Il y a tellement de choses pour lesquelles je dois m'excuser...

A toi aussi. Aurait-elle pu ajouter mais se contenta du silence. La tête entre les mains de honte et de peur de voir sa monstruosité lui revenir à la figure, elle l'entendit se relever. Inexplicablement, son estomac se tordit douloureusement. Elle l'avait aussi fait souffrir. Il pourrait l'abandonner et elle ne pourrait même pas lui donner tord. Il ne supportait plus sa présence et se redressait pour mettre de la distance. Elle retint le sursaut d'inconscience qui l'aurait poussé à se coller brusquement à lui pour ne pas le voir s'éloigner mais releva simplement la tête avant de l'entendre parler avec soulagement.

- Non... Merci. Dit-elle de manière presque surprenante.

Elle refusait rarement un thé. Cela l'aidait souvent à penser et se détendre mais aujourd'hui, elle ne pensait même pas avoir la force de tenir une tasse. Elle resta quelques instants dans le canapé, prête à replier ses jambes contre elle et rester prostrée un long moment en méditant ce qu'avait dit Anders. Celui-ci disparaissait dans la cuisine quand elle bougea lentement dans sa direction. Comme elle le disait, elle avait des excuses à fournir et le rejoignit avec cette simple intention de vérifier que les problèmes qui survenaient dans sa vie ne ruinaient pas tout et que le retour de Thomas ne le pousserait pas à s'éloigner d'elle.

Mais il parla avant qu'elle ait fini de le rejoindre. Cela stoppa sa marche immédiatement et elle en oublia ses excuses.

- Qu'est-ce que tu veux dire ? Est-ce que tu crois que je... Est-ce que tout le monde croit que je l'ai voulu, ce qui est arrivé ? Tu penses que j'ai voulu finir à l'hôpital et que c'est pour ça que je devrais m'en faire que Thomas trouve ce carton ? Je n'ai pas... Je n'ai pas voulu partir Andy. Finit-elle presque dans un murmure, n'osant pas parler du mot presque tabou : suicide. Je suis désolée, pour tout. Que tu aies dû voir ça, que mes erreurs semblent continuellement se répéter, que les choses ne puissent pas être plus simple entre nous. Je ne voulais vraiment pas être un poids pour toi et te décevoir...

Elle s'approcha, gardant l'espoir au premier rang, à l'inverse de la déception de son ami. Elle était sincère et cherchait encore à comprendre comment les choses avaient pu prendre un chemin aussi terrible en deux petites années mais elle tenait aussi surtout à ce qu'il comprenne qu'elle ne voulait rien de ce qui était arrivé et qu'elle ne laisserait plus jamais les choses dégénérer à ce point.

- Est-ce que... Tout va bien ? Entre nous je veux dire. Demanda-t-elle finalement en espérant que le retour de Thomas ne changerait rien et que ce qui s'était passé à Seattle ne le pousserait pas à s'éloigner maintenant.

Elle avait vraiment besoin de son ami et de garder ce lien qui les liait. Comme une addict, elle ne pouvait pas s'en séparer et c'était peut-être mal de ressentir autant de confusion à son égard quand son époux se trouvait dans la maison à côté mais ça avait toujours été ainsi et elle saurait s'en accommoder. Elle préférait l'avoir dans sa vie de cette façon que pas du tout. Et le pas du tout, elle l'avait bien connu.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 + He came back. ► Weister Mer 1 Fév 2017 - 21:39

He came back
anders et grace


Pleins d'excuses.
Anders ne répondit pas, il resta silencieux en observant Grace se prendre la tête dans les mains. Cela lui faisait mal de la voir ainsi et se torturer l'esprit comme cela. Il ne pouvait pas imaginer qu'est-ce qu'elle pouvait s'excuser auprès de Thomas mais il avait peur la voir se détruire encore. Si elle continuait à mentir et à le laisser chez elle, elle n'allait pas s'en sortir. Anders savait cela et ça le dérangeait parce qu'il ne pouvait pas faire quelque chose d'autre que d'être là pour elle, lui donner des conseils comme s'il s'y connaissait. Jamais il n'avait vécu une pareille situation ! Mais il essayait... Malgré les images qui lui revenaient tout le temps. Il en était même agacé et se rappelait de ses retrouvailles avec Tom qu'il balaya vite cette pensée d'un geste. Se lever, s'activer. Il avait besoin de toucher quelque chose avec ses mains, d'un café pour se réveiller. Quelque chose pour l'aider juste pour quelques secondes.

Il avait été presque surpris que Grace refuse le thé parce que peu importait la situation, elle l'acceptait toujours. Il acquiesça silencieusement, sans dire un mot et fut parti dans la cuisine. Il prépara quand même l'eau chaude, juste au cas où et son café. Il essayait au mieux d'aider sa meilleure amie qui avait besoin de lui, il essayait de faire son mieux malgré son esprit qui était totalement bousculé. Il revoyait encore les images de Grace, étendue par terre et lâcha un soupir. Il essaya de balayer l'image de ses pensées quand il la revit, bien debout et sur le point de dire quelque chose. Malheureusement, ce n'était pas suffisant parce que la pensée du carton rempli des médicaments et Thomas pouvait le retrouver à tout moment. Il refusait de penser que ce soit volontaire, elle lui avait promis en même temps. Il ne savait plus trop ... Anders lâcha un soupir et regarda ensuite Grace, les mains appuyèrent sur le plan du travail. Il écoutait le bruit de la cafetière et Grace parler en même temps. Il se pinça intérieurement la lèvre et finit par détourner du regard, n'étant pas capable de la regarder droit dans les yeux.

Anders ne voulait pas être égoïste, il essayait de se reprendre et se dire qu'elle avait besoin de lui. Qu'il devait passer en second plan mais il ne savait franchement pas si cela était une bonne idée parce qu'il avait peur que cela le pousse à vouloir s'éloigner contre sa volonté. Que Thomas empêche les deux amis se retrouver aussi souvent qu'ils le voudraient, qu'elle arrive en ayant besoin de lui et retrouver une porte fermée.

Elle n'avait pas voulu partir. Il ferma les yeux, parce que l'entendre dire ça lui procurait un sacré soulagement mais aussi une peur. Il ne se sentait pas bien en se souvenant du message de -S. Des messages même et entendre Grace dire que ce n'était pas de sa volonté, lui donnait l'idée que ça avait été provoqué. Mais comment ? Elle avait choisi la dose des médicaments pourtant... Il ne voulait pas se rappeler de ce qu'il y avait autour d'elle quand il l'avait retrouvée inconsciente.

- Grace, c'est ...

Il ne termina pas, sa voix s'était perdue. Il avait laissé les mots en suspend alors qu'il secoua doucement la tête. Il ne pouvait pas contrôler son regard et il détestait ça, il était déçu et il était surtout en colère après lui-même. D'avoir laissé les choses terribles se passer encore une fois de plus, être là comme un spectateur et ça ne faisait que se sentir mal, trop mal... Il s'était pourtant promis et cela n'avait pas marché. Cela n'avait jamais marché, alors pourquoi ça devait fonctionner à l'avenir ? Pourquoi avoir de l'espoir de pouvoir se relever après ça ? À quoi servait tout ça ? Il se rejetait la faute, tout comme elle faisait la même chose. Ils croyaient tous les deux que c'était personnel mais ne disaient rien. Il y avait toujours ces non-dits et se doutait qu'ils finiront par tout se dire.

- Mh ? Tout va bien ? répéta-t-il un peu comme s'il venait de perdre le fil de ses pensées. Il comprit néanmoins vite ce qu'elle voulut dire Oh... Oui oui... C'est...

Encore une fois, les mots ne sortirent pas. Est-ce que tout allait bien ? Oui dirait-il, comme d'habitude. Il n'était pas celui qui se confiait très facilement mais il ne pouvait pas garder cela non plus. Il la regarda, la voyant plus proche que tout à l'heure, mais son regard ne tint pas longtemps encore une fois. Il était déçu, mais aussi inquiet. Inquiet ce que -S pourrait faire pour qu'il s'éloigne d'elle... Inquiet de ce qu'elle pouvait faire pour se détruire parce qu'elle était tellement bien partie pour. Il ne voulait pas la laisser seule et n'allait certainement pas le faire.

- C'est ... Je n'arrive pas à le dire. C'est tellement indescriptible tout ça, je n'en ai pas les mots. À chaque fois que je te vois, j'ai toujours cette image de toi étendue par terre... Ça, et puis "l'incroyable" retour de Thomas dans nos vies. Pas parce que ça me dérange qu'il soit vivant, non non ! C'est ...

Il lâcha un gros soupir, complètement dépassé. L'apparition de Thomas avait été une très grosse surprise et ses réactions l'avaient bien énervé. Les réponses aussi mais s'était retenu avec une force incroyable faire quoi ce que ce soit. Il ne s'étonnait même plus pourquoi il n'arrivait plus à dormir et était même à deux doigts d'arrêter les médicaments de peur que ça lui arrive la même chose.

- Je te crois Grace. Je sais que tu n'as pas voulu faire ça, mais je ne sais pas pour les autres, je n'ai pas demandé et voulu savoir. J'ai demandé pour le carton parce que j'ai peur que Thomas finisse par vraiment y croire. Je sais que c'était un accident, même si je trouve cela bizarre car d'habitude tu faisais toujours attention aux doses.

Il se tourna vers son amie, pour la regarder dans un mélange de tristesse et de déception qu'il essayait de balayer. Il voulut se reprendre en fermant à nouveau les yeux juste pour quelques secondes mais doutait que ça puisse marcher. Il en avait mal au crâne à force de penser à tout cela. Il lui prit doucement la main pour la serrer, regardant le geste qu'il venait de faire. Il avait besoin de la toucher encore une fois, pour sentir qu'elle était toujours en vie.

- Je ne sais même pas si je parviendrai à oublier cette image. Je suis incapable d'oublier les choses et rien qu'à l'énonciation... Je, enfin voilà quoi...

Rien qu'à l'énonciation, il réagissait. Le temps ne pouvait pas toujours cicatriser, surtout quand on lui rappelait constamment les choses. Cela commençait à en devenir invivable et pourtant il était toujours là. Il avait trouvé de nouveaux buts dans sa vie mais n'était pas sûr d'avoir la force nécessaire pour ça. La vie était tellement devenue compliquée bien avant le retour de Grace. Pour lui ça a été une bouffé d'air avant que cela se dégénère à nouveau. Sans réfléchir plus longtemps, il la prit dans ses bras pour un câlin dont ils avaient tous les deux besoin. Il ferma les yeux, la sentant contre lui, sa chaleur et son parfum. Elle était toujours là et espérait qu'elle le sera.

- Peut-être que ça me fait mal de te voir comme ça, mais que puis-je...? Nos vies se compliquent de plus en plus... Reste toujours rassurée que nous, amis, sommes ensemble... Pour le meilleur et pour le pire.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1478 + He came back. ► Weister Mer 1 Fév 2017 - 21:40

He came back.
anders et grace


Elle releva un regard perdu.
Il ne l'avait pas interrompu et reprit même la parole en essayant de comprendre ce qu'elle avait dit. Avait-il écouté ? Comprenait-il le sens de sa question ? Elle n'en était pas certaine et attendit, muette face aux réactions qui se lisaient progressivement sur le visage de son ami.

Elle était dans l'expectative et retenait même sa respiration en attendant d'entendre son mais parce que sa réponse ne laissait que cela possible... Il y avait un mais et elle allait pleurer, c'était sûr. Si elle perdait Anders d'une quelconque manière que ce soit, elle ne s'en remettrait pas... Ça n'y paraissait peut-être pas mais il l'aidait à tenir. Il était l'une de ses places sauves quand elle essayait d'échapper à la culpabilité et elle pensait être dépendante de leur amitié.

Et encore une fois, quand il continua à parler, elle fut incapable de dire quoique ce soit. Elle s'en voulait d'avoir été si inattentive que la dose prescrite avait été dépassé. Elle s'en voulait d'avoir fait penser à tout le monde qu'elle abandonnait et avoir laissé Anders gérer la chose. Elle sentit une boule s'installer dans sa gorge, l'empêchant de dire un mot et pourtant, elle aurait voulu.

Elle garda encore une fois le silence quand il lui demanda presque pourquoi ce changement de doses et quand il s'en étonna. Et ne put dire un mot quand il pensa ne jamais pouvoir chasser cette image.

La tristesse, l'affection, tous ces sentiments qu'elle avait pour lui et en lien avec les siens ressortaient dans un regard ou dans une larme qui perla à son œil. Elle ne pleurait pas malgré la grande tristesse qui l'envahissait mais ressentait les choses profondément.

Tout ce qu'il se passait depuis presque deux ans la détruisait peu à peu mais quand elle trouvait un autre sentiment à avoir vis à vis de lui, quand elle se ressassait des paroles comme celles de sa cadette ou celles d'Anders, quand elle réussissait à espérer à nouveau, quelque chose se produisait pour tout détruire.

Et maintenant Thomas était de retour...

C'était une bonne chose, bien sûr oui, c'était la chose la plus merveilleuse qui puisse se produire mais la part d'elle qui se trouvait encore à l'abri de toute cette colère et culpabilité vis à vis d'elle-même chutait peu à peu. Le voir vivant et réaliser qu'il l'était se trouvait être terrible. Comment pouvait-elle le toucher ? Comment pouvait-elle être près de lui ?

Quand elle pensait pouvoir envisager l'acceptation et le fait que rien ne pourrait jamais changer, quand en sortant de cet hôpital elle n'avait pensé qu'à donner une chance à la vie et non à la mort, il fallait qu'un événement vienne tout bousculer et tout détruire à nouveau de ce qu'elle essayait de construire. Grace ne s'attendait sûrement pas à ce revirement de situation.

Elle ne savait plus quoi faire et elle n'avait plus personne à qui demander de l'aide. Anders était le premier concerné au même titre que Thomas. Si elle se confiait à lui, les conséquences pourraient être terribles.

Cette lutte acharnée qu'elle allait mener ne pourrait rien faire pour l'aider à décider et la maigre joie qu'elle retrouvait au bout de deux années s'évaporait progressivement.

Elle avait fait du mal à Thomas et elle faisait du mal à Anders. Elle n'était un bienfait pour personne et ne pouvait se battre que pour survivre. Cette mort qui encerclait son cœur avait commencé à refluer, à s'éloigner au contact d'un ami longtemps perdu et d'une sœur aujourd'hui retrouvée mais cela pourrait-il suffire ?

La question comme la réponse lui échappèrent quand il la prit dans ses bras et qu'elle se serra contre lui, le visage contre son cou et le front chatouillant une barbe qu'elle approuvait. A ce moment et à cet endroit, tout le reste disparaissait pour ne laisser que ce sentiment rassurant d'être à la bonne place. Il n'y avait pas une mais plusieurs places comme celles-ci et pourtant, elle savait qu'un choix devrait un jour se faire. Simplement, pas aujourd'hui, pas quand elle se sentait à l'abri du monde et le cœur un peu plus léger.

Se repositionnant pour ne pas avoir à bouger de sa position, ne pas avoir mal ni lui faire mal, elle trouva enfin quelques mots toujours entourée de ses bras :

- Je suis tellement désolée Andy, c'est la dernière chose que je voulais. J'aimerai que tu sois heureux et j'ai cru que peut-être je pourrais avoir le droit à un peu de joie grâce à toi mais j'ai tellement de mal à savoir où j'en suis...

Mais ce n'était pas les mots qu'elle aurait voulu dire, ce n'était pas la chose qu'elle aurait voulu exprimer et après un nouveau silence et un léger soupir montrant qu'elle se détendait rien qu'un peu, elle reprit la parole d'une voix bien plus douce :

- Je suis là. Je suis avec toi et c'est l'une des seules choses qui n'est pas compliquée.

Et avec cette vérité passa un nouveau silence.

- Je ne sais pas ce qu'il s'est passé mais je ne veux pas te quitter. Je ne peux pas te quitter... J'ai peur de te perdre d'une manière ou d'une autre, de t'entraîner dans mes histoires alors que tu avais déjà tant à gérer. J'ai peur de ce que je ressens et que ça finisse par me détruire... Et j'ai peur de l'avenir. Avoua-t-elle avant de murmurer. Je voudrais rester ici et que le temps ne reprenne jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 + He came back. ► Weister Mer 1 Fév 2017 - 21:40

He came back
anders et grace


La tenir dans les bras.
Y avait que ça comme solution.

Cette douleur, la tristesse, la déception, la colère. Cela disparaissait au moment où elle se serra contre lui. Il posa la main sur sa tête et ferma les yeux. Les pensées arrêtèrent de fourmiller dans sa tête pendant un moment et c'était ce dont il avait besoin. Ce dont ils avaient tous les deux besoins. Que le temps s'arrête, que tout ce qu'ils essayaient de construire s'arrête de se détruire. Que tout cela arrête. Qu'ils aillent dans un autre univers où ils ne souffrent plus et que tout va pour le mieux, pour tout le monde. Si seulement il avait ce pouvoir d'écrivain, ce pouvoir de changer le cours de l'histoire. Si seulement il pouvait vivre dans un mensonge, sans connaître toutes ces vérités ...

C'était peut-être pour ça aussi qu'Anders ne supportait pas -S. Bien qu'il approuvait certaines de ces actions, il n'était pas d'accord avec lui. Il ne le sera pas forcément parce que la vérité détruisait les gens et les éloignait. S'il connaissait la vérité sur tout le monde, il prendrait ses distances et resterait tout seul... Ou pire, dans cette team. Il sera tout de même seul, toujours. Anders détestait la solitude et ce n'était pas un secret pour tout le monde.

Il la laissa bouger et il dut ouvrir les yeux pour cela, regarder en face de lui. Il garda son étreinte sur elle, ne voulant pas qu'elle s'en aille. Ils ne supporteraient pas ça, au stade où ils en étaient.

Il avait Grace, il avait Missy, Imogen, Riley... Thomas ... ? Il n'en savait trop rien... Là maintenant, tout de suite, il avait Grace. Leurs vies étaient devenues compliqués et il pouvait compliquer leur relation. Il l'avait bien compliquée avec Seattle, mais il l'avait fait pour protéger Riley et c'était plus qu'un simple meilleur ami pouvait faire. Anders n'était pas seulement un meilleur ami pour Grace et Grace n'était pas n'importe qui pour lui. Elle était tellement de choses et il avait peur de tout détruire.

Il était perdu, mais il ne l'était pas autant que Grace. Elle se retrouvait dans une situation difficile, entre le retour de son mari d'entre les morts. Le fait qu'elle ait du mal à le concevoir, l'accepter même et cela voulait dire quelque chose mais Anders refusait d'y croire. Ce n'était pas convenable.

Il eut un petit sourire quand elle dit que la chose pas compliquée c'était qu'elle était là, avec lui. Cependant, c'était un sourire qui ne dura pas longtemps parce qu'il se rappelait encore une fois de plus ce qui s'était passé. Il allait pouvoir le faire, elle avait besoin de lui et inversement. Elle n'avait pas voulu partir, parce qu'elle ne pouvait pas abandonner qui ce que ce soit et Riley était sa raison de vivre. Elle ne pouvait pas se permettre cela, ce n'était pas Grace.

Il l'écouta et partagea sa volonté : que le temps s'arrête et ne reprenne jamais. Que les choses restent figés pour qu'ils puissent respirer et pouvoir construire sans craindre une possible destruction. Anders sentait la peur de Grace, il resserra son étreinte avant de bouger un peu pour la regarder droit dans les yeux.

- Tu n'affronteras pas l'avenir toute seule. Dis-toi au moins ça. fit-il avec un sourire qui se voulait rassurant. Ce n'est pas forcément moi à tes côtés, y a aussi Missy, Riley... Y a une chose à retenir Grace... C'est que tu n'es pas seule. Moi non plus. Nous le sommes pas... Mais, tu sais quoi ? Je me battrais avant, je ne ... Enfin, ce sont des mots mais ça s'est réalisé avec Thomas. Je ne te laisserai pas partir de ma vie aussi facilement que ça et je n'ai pas de doutes que toi non plus. J'ai eu tant à gérer c'est vrai, mais... Quand on veut être là l'un ou pour l'autre, forcément que l'on s'entraine dans les histoires. Les amis sont fait pour ça. Aider l'autre quitte à se mêler de son histoire, ne pas se tenir à l'écart.

Imogen lui avait bien rappelé ça, assez rapidement. Anders se sentait coupable d'avoir écarté Grace pour certaines choses concernant sa santé. Elle s'était éloignée de lui aussi depuis Seattle et n'avaient pas eu largement l'occasion de se parler. Ils avaient passés une soirée tranquille, à se faire des promesses avant cet événement.

Il était tellement soucieux pour son amie, qu'il en oubliait l'eau qui bouillait dans la casserole, que le café était prêt. Il était tellement désireux qu'elle aille mieux au détriment de son propre bien-être parce qu'il savait qu'elle le méritait. Même si elle semblait prétendre le contraire. Encore une fois, il la revoyait étendue par terre, ce qui l'obligea à lever les yeux au plafond. Il lâcha un soupir pour garder le contrôle, parce que tout faisait mal.

- Tu as perdu le contrôle... ?

C'était plus un constat qu'une question. Il se sentait horrible de poser cette question, de se rappeler ce qui s'était passé, surtout lui rappeler ça. Mais il avait besoin de s'en assurer, comprendre ce qui venait de s'être passé.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #1478 + He came back. ► Weister

Revenir en haut Aller en bas
#1478 + He came back. ► Weister
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: East Lewiston :: Quartier résidentiel :: Gun Club Road & 29th Street-