AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 Intrigue n°4 + un vent se lève.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Elizabeth K. Ashe
Maître Jedi
1263 $
12/05/1978 $
1263 messages
Mensonges : 1263
Anniversaire : 12/05/1978


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Mer 29 Juil 2015 - 12:12

Son inquiétude avait fait venir le père. Un regard à Victoria et elle se rassura elle-même de la voir moins souffrante, le visage au moins un peu plus reposé. A nouveau fixée sur Sasha, elle s'écarta pour laisser la place au médecin. L'infirmier avait été bousculé. En d'autres circonstances, elle n'aurait pas trouvé ça juste pour l'homme qui s'occupait de la jeune femme mais le père Savannah semblait bien assez inquiet pour ne pas se rendre compte que ça, ou peut-être que si.
A l'entente du médecin, Elizabeth pensa qu'il arrangerait tout. Il était médecin justement. En tant que tel, il devait bien pouvoir faire quelque chose pour Sasha. "De quoi vous avez besoin ?" Autant aller au plus pressé. Elle secoua légèrement le père de la jeune femme pour qu'il retrouve ses esprits. "Dans l'idéal, d'une aiguille, d'un désinfectant, d'un drain thoracique ... " Elle le regarda sceptique. "Mais on n'a pas tout ça." Le médecin hocha la tête pour confirmer qu'ils n'avaient du tout. "Alors ?" Il semblait perdu et n'était même pas d'une grande aide. "Est-ce qu'une lame, de l'alcool et ... enfin, est-ce que ça irait pour maintenant ça ?" Où trouver de l'alcool ... Au pire, pas de désinfection mais si le médecin le disait c'est qu'il valait mieux éviter autre chose. Il y avait bien ce type au fond, avec sa femme, un alcoolique notoire à en juger le tremblement de ses mains, à moins que ce soit la panique. Il avait peut-être une bouteille sur lui. Mais elle ne pouvait pas faire ça comme ça, sans connaissances et Maxim ne répondait de rien dans la seconde. "Peut-être mais il nous faudrait un tube, un tuyaux, quelque chose pour que l'air s'échappe. Et si c'est du sang ..." Si c'était du sang ? Alors quoi ? Ça voulait dire quoi ?! Qu'il parle bordel ! Sa fille se mourrait et lui hésitait. "Quoi ?!" Demanda-t-elle exaspérée par le temps de réponse. "Ça veut dire épanchement de sang dans la cavité pleurale, hémothorax. Si c'est l'aorte ... c'est mauvais, très mauvais. Il faudra drainer le sang, on n'a rien pour." Elle était intelligente mais tout de même. Elle n'avait pas fait médecine et n'avait aucune connaissance en tructhorax. Déjà. Désinfectant et aiguille de fortune. Elle courut jusqu'au fond où la visibilité était nulle, manquant de tomber et effraya le couple dont l'alcoolique. Elle lui imposa de donner son alcool et sous le regard ébahi de sa femme, en sorti une de ces fioles métallique. De retour, elle vérifia que les regards allaient ailleurs pour sortir son canif et le détacher de ses clés. Elle n'avait pas le droit à une arme et ne comptait pas risquer à nouveau la prison pour ça. Elle les posa devant le médecin et regarda Saffron en attendant qu'il réagisse.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Saffron O'Leary
Maître Jedi
549 $
06/04/1972 $
549 messages
Mensonges : 549
Anniversaire : 06/04/1972


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Mer 29 Juil 2015 - 13:40

Replacer une jambe fracturée n'a jamais été une mince chose, surtout lorsqu'on se trouve dans le sous-sol d'une église. Pourtant, Saffron n'hésite pas. Il comprime veines et artères le temps de replacer l'os et le hurlement de Sasha indique qu'il a probablement réussit. Elle perd connaissance et il en profite pour bander la jambe le plus solidement possible pour ralentir l'hémorragie. Bousculé par Maxim, il ne bronche pas et se tourne plutôt vers Penny pour observer sa blessure et s'il avait remarqué que Penny respirait difficilement, sans oxygène, il ne pouvait pas grand chose, là, maintenant, ici. Tant qu'elle respire, tout va bien. Il s'apprête à retirer la tige de métal de la jambe de Penny, mais il entends Maxim dire qu'il ne sent plus le pouls de Sasha. Il lève les yeux sur Penny.

- D'accord, continue de respirer comme ça, dit-il en changeant de place et en revenant vers Sasha, n'essaie pas de remplir tes poumons à fond, Penny, essaie de te concentrer à prendre de petites et brèves respiration. Ça va aller, dit-il avec une certitude sincère.

Lui, il s'occupe de Sasha, il cherche son pouls et surveille sa respiration... qu'il ne sent presque pas, mais il sent un faible pouls, presque imperceptible. Le coeur bat toujours, mais elle ne respire presque pas. Il déteste faire ça sans masque... ils finissent toujours par vomir. Le pneumothorax est une priorité, juste après la faire respirer. Le coeur est toujours là, il ne manque que de l'air. De toute manière, le temps que Maxim s'occupe du pneumothorax, ils ne pourront pas faire le RCR au complet, su moins pas le temps qu'il travaille.

Tiens, la femme à qui il a donné ses ordres et qui a pas très gentiment refusé obéit à Maxim sans broncher. La salope, il aurait pu avoir en main des trucs utiles bien avant. Il n'a pas répondu quand elle a protesté, mais il compte bien aller lui expliquer les choses sérieusement lorsqu'ils seront sorti de là. Il commence la respiration artificielle et surveille le pouls. C'est ce qui presse, pour le moment. Quelques légères insufflations, précieuse dose d'oxygène, il y va précautionneusement, il n'a pas envie qu'elle lui vomisse son déjeuner dans la bouche. Ils le font presque tout le temps...

- Non, on a rien pour, mais ça ne va pas t'empêcher de le faire, Maxim, parce qu'on a pas le choix et on ne sait pas ici, là, maintenant ce qui va se passer, mais on va tenter le coup. On ne sait pas il est du à quoi et si c'est une plaie pénétrante, on ne sait pas si ça touché les poumons ou pas. Le pouls grimpe lentement, mais elle ne respire pas, dit-il avant de souffle encore quelques fois, surveillant si la poitrine se gonfle et si elle dégonfle ou si elle reste gonflée, si on entends des bulles sous la cage thoracique. Trouve un stylo, le plus cheap possible, on a besoin du tube, demande-t-il à Elizabeth espérant que cette fois, elle va lui obéir sans broncher. Ou une paille. Si les poumons sont perforés, on va avoir besoin d'une pellicule de plastique et du scotch... le collant, pas l'alcool, mais si tu trouve du Scotch, je suis preneur, blague-t-il, mais franchement, un petit coup lui ferait du bien. Ça réveillerait peut-être Maxim.

Maxim est un médecin, un bon juge Saffron, mais il est habitué de faire face aux urgences dans un milieu hospitalier. Et en plus, la victime est sa fille. Il panique.

- Si je me souviens bien, on désinfecte le couteau, on plante entre les côtes là ou ça sonne creux, on perce lentement jusqu'à ce qu'on voit les bulles, on évite les poumons et le tour est joué, récite-t-il comme un bon élève à son mentor. Il espère que ça réveillera un peu Maxim, puisqu'il vient de lui rappeler quoi faire et il faut le faire, maintenant. Après, quand je soufflerai, si ça fait plus de bulles, on saura que les poumons sont perforés. Alors on y va ? Discrètement, et parce qu,ils sont dnas la presque noirceur, éclairés par le téléphone de Saffron et de quelques personnes ayant généreusement prêtés les leurs, il assène un rapide coup sur l'épaule de Maxim. Maintenant !


______________________________

Saffron Light O'Leary


« I have sometimes been wildly, despairingly, acutely miserable, racked with sorrow, but through it all I still know quite certainly that just to be alive is a grand thing. » - Agatha Christie
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Maxim R. Savannah
Maître Jedi
308 $
09/03/1968 $
308 messages
Mensonges : 308
Anniversaire : 09/03/1968


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Jeu 30 Juil 2015 - 20:01

Il avait l'impression de faire un cauchemar, un horrible cauchemar. En fait, il pensait se réveiller. Maintenant. Maintenant ! Rien ne venait et le pouls de Sasha était toujours aussi absent. Il était comme un automatique, répliquant par les leçons apprises, donnant les informations qu'on lui demandait sans détacher son regard de la belle au bois dormant. Vraiment dormante ... Il s'en pris néanmoins à Saffron d'un coup, le regardant comme s'il voulait le tuer, le rendant coupable de l'état de sa fille alors que c'était lui. A cause de lui.
Il culpabilisait et tenta de se ressaisir en captant les paroles de l'infirmier. Il avait bon. A peu près. "Oui ... juste au dessus de la troisième côté, deuxième espace intercostal, sur la ligne médioclaviculaire." Une nouvelle récitation. Il n'était pas pneumologue et certainement pas un dieu de la cardio mais en tant que traumatologue et chirurgien, qui plus est, il avait eu l'occasion de pratiquer des opérations pour de nombreux pneumo. Ce n'était certainement pas son premier, sans doute pas son dernier. Mais c'était le seul sur un membre de sa famille, sa fille qui plus est, sa Sasha. Il se sent alors bousculé. Maintenant. Oui. Maintenant. Il a compris. Il prend le couteau, en acquiesçant auprès de Saffron. Instinctivement, il prédit qu'Elizabeth l'assiste et la laisse désinfecter sommairement le petit couteau. C'était tellement dangereux. Comme ça, dans le noir. Pour n'importe qui, il dirait la même chose. Pour sa fille, c'était bien sûr un stress supplémentaire.

Il cherche la troisième côte, remonte un peu son doigt sur l'espace dégagé. Il y est. Il doit enfoncer ce couteau. Il le doit. Il tremble. Il doit sauver sa fille. Il a peur. Il s'imagine rater son coup. Il est paralysé.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Elizabeth K. Ashe
Maître Jedi
1263 $
12/05/1978 $
1263 messages
Mensonges : 1263
Anniversaire : 12/05/1978


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Sam 1 Aoû 2015 - 13:12

Attendre de Saffron qu'il se mette à agir avait été la bonne chose à faire. Elle n'aimait peut-être pas son côté petit chef mais au moins agissait-il à l'instant pour le bien des autres, en l’occurrence d'une blonde inconnue puis de Sasha. Aussi ne trouva-t-elle rien à répliquer lorsqu'il lui demanda de se procurer un stylo malgré que ce soit ce genre d'ordre qui la mit en colère quelques instants plus tôt. Elizabeth n'eut aucun mal à en obtenir un après que l'un des autres ait entendu ce dont ils avaient besoin et lui tendait le sien. Elle ne pensa pas à le remercier, trop d'urgence et ne sut quoi en faire. Quand à la blague du scotch, si tenté que s'en fut une un jour, tomba à plat face à ce qui se jouait. Entre le père inquiet et Elizabeht qui n'avait, de toute façon, jamais eu vraiment d'humour, l'infirmier était mal tombé. A moins que son public soit imaginaire.

Elle laissa Saffron rappeler le médecin à l'ordre. Elle n'aurait certainement pas été aussi discrète elle. Nettoyant ce qui allait servir pour le semblant d'opération, elle regarda l'action des deux soignants jusqu'à noter le tremblement du père de famille. Elle attend. L'autre est prêt. Il faut qu'il agisse mais rien ne vient. Elle soupire de désespoir. Elle a compris. Saffron ne peut pas tout faire. Il faut une seconde personne et puis que le médecin est en état de choc. C'est à elle de s'y coller. Ça ne devrait pas autant la répugner, beaucoup seraient étonnés de la voir si peu avide de sang ... elle, la criminelle. Elle prend presque doucement la place du médecin, pas trop non plus, elle n'a jamais pris les choses avec des pincettes et tente de mettre son doigt au même endroit. Elle panique en ne sentant rien de concluant, elle aurait espéré quelque chose de plus net. "Appuyez plus, vous allez sentir les côte." Ah ? C'était maintenant qu'il reprenait ses esprits lui. Avec un regard mauvais, elle s'exécuta. "Maintenant il faut que vous preniez le couteau et que vous ..." "...J'ai compris." Coupa-t-elle, ne souhaitant pas entendre plus de détails. Une grande respiration et elle raffermit la prise sur le couteau qu'il lui tendait. Et elle le fit. Ça saignait. Elle n'était pas sensible au sang mais la vision était néanmoins stressante. Quand ça sembla être suffisant, la seconde suivant autrement dit, le médecin la tira en arrière, réussissant à y placer ce qui restait du stylo démonté dans la plaie. Un instant plus tard, il sembla hocher la tête. Elle respirait à nouveau ? Elle respirait à nouveau. L'air avait du s'échapper.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Sasha E. Savannah
Maître Jedi
755 $
09/01/1992 $
755 messages
Mensonges : 755
Anniversaire : 09/01/1992


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Mar 4 Aoû 2015 - 13:21

Etalée de son long, Sasha ne s'était pas vraiment rendue compte qu'elle avait perdu connaissance. La douleur avait été si forte quand Saffron avait remit sa jambe en place qu'elle en avait lâché prise. La jeune femme ne sentait plus la douleur ou la difficulté de respirer. Elle était comme dans une bulle de bien être, comme si tous ses soucis s'étaient évaporés d'un coup... Elle ne se doutait pas une seconde de l'inquiétude des gens autour d'elle et encore moins de ce qu'ils étaient sur le point de faire! Tout compte fait, heureusement qu'elle n'était plus consciente. C'était pour son bien qu'on la charcutait, mais quand même! En quelques secondes, Sasha se remit à respirer. Doucement mais sûrement, l'air ne compressait plus trop ses poumons. Elle pu revenir quelque peu à elle et se mis à vomir ce qui lui restait de son déjeuner. Tout le monde autour d'elle, elle se demandait un peu ce qui se passait et son regard plein de panique alla se poser dans celui d'Elizabeth.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Saffron O'Leary
Maître Jedi
549 $
06/04/1972 $
549 messages
Mensonges : 549
Anniversaire : 06/04/1972


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Mar 4 Aoû 2015 - 16:40

Il n'aurait pas confié ce genre de tache à cette femme mais il doit se rendre à l'évidence qu'elle semblait s'appliquer sérieusement et que ça pouvait tout aussi bien se passer. Mais Saffron avait certains doutes sur les décisions de Maxim à ce moment là.Si ça se passait mal il pouvait poursuivre Elizabeth, elle avait posé un acte médical. Mais bon ils y réfléchiront plus tard. Il n'avait pas le temps. L'enveloppe des poumons libérés, les poumons se remirent à fonctionner, du moins sans l'aide de Saffron. Sasha se remet à respirer et le coeur reprend de la vigueur. Il la surveille quelques secondes le tels qu'elle reprenne conscience, puis des les premiers haut le coeur, il la tourne sur le côté, ce qui fait qu'elle vomit justement à côté de lui, ce qui est nettement au-dessus de ses espérances.

- Grands dieux. Allez respire beauté, dit-il en refermant son chemisier, parce que les secouristes sont souvent soucieux de la dignité des gens. Allez mouiller un linge pour la nettoyer un peu, Max, il faut couvrir la plaie avant l'infection. Moi, je vais m'occuper de cette jambe, dit-il en lorgnant Penny. Ça va mieux la respiration ?

Il a déjà tout ce dont il a besoin , il a récupéré ce qu'il a désigné comme étant des bandages de fortune et il s'installe au dessus de la jambe de Penny. Il examine la tige de métal et estime qu'il ne vaut mieux pas la retirer avant un support médical adéquat. Il ne voudrait pas l'estropier davantage et surtout ne pas l'handicaper pour rien. Le muscle était déjà bien abîmer et s'il avait été partout ailleurs dans le monde, dans un endroit le moindrement défavorisé, avec un minimum de matériel, il aurait retiré la tige de métal et il aurait replacé le muscle. Ici, c'était la civilisation, il pouvait prendre un certain temps pour certaine plaies. Ne rien retirer, sauf si sa vie est en danger. Et ce n'est pas le cas.

- Bon, on va laisser tout ça en place. Pas la peine de te faire mal pour rien. Dès que les secours apporteront du matériel, je pourrai l'enlever. Mais pour le moment, ça va juste te faire mal et te blesser davantage.

Sinon d'autres secours le feront, ou alors elle sera transportée à l'hôpital et ils la soigneront. Mais soigneusement, il emballe la jambe de Penny autour de la plaie, serrant assez fort pour stopper l'hémorragie, pas assez pour couper la circulation. Il jette un coup d'oeil à la récupération de Sasha.

______________________________

Saffron Light O'Leary


« I have sometimes been wildly, despairingly, acutely miserable, racked with sorrow, but through it all I still know quite certainly that just to be alive is a grand thing. » - Agatha Christie
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Maxim R. Savannah
Maître Jedi
308 $
09/03/1968 $
308 messages
Mensonges : 308
Anniversaire : 09/03/1968


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Mar 18 Aoû 2015 - 15:23

Sa paralysie passée, il s'était permis de repousser Elizabeth et de finir le travail. Il ne se sentait pas du tout à la hauteur depuis un moment et il avait peur. Certains diraient et disaient sans doute de lui qu'il était le pire père de la Terre, et ils auraient sans doute raison. Mais personne ne pourrait l'empêcher de s'inquiéter pour son enfant. Ça avait toujours été le cas, il s'était juste persuadé au fil du temps qu'elle allait forcément bien, elle et Leah, parce que loin de lui.

Il obéit sans rien dire à Saffron, réalisant que sa fille ne lui accordait même aucun regard. Il était triste sans doute un peu mais au moins était-il rassuré de la savoir vivante même si une inconnue comptait plus pour Sasha que son père. Il ferait avec, du moment qu'elle vivait. Il s'occupait de la plaie, réagissant en médecin pour la première fois peut-être, serrant les dents à la vue de Sasha, blessée. "Sasha ?" Interrogea-t-il dans l'espoir de l'entendre dire quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Sasha E. Savannah
Maître Jedi
755 $
09/01/1992 $
755 messages
Mensonges : 755
Anniversaire : 09/01/1992


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Sam 19 Sep 2015 - 13:18

Sasha reprenait peu à peu ses esprits. Elle ne se rendait toujours pas vraiment compte de ce qui venait de se passer pour elle et son regard s'était dirigé vers celui d'Elizabeth. C'était la première personne qu'elle aperçu et comme pour se rassurer, elle resta bloquée vers elle quelques secondes. La douleur revint alors rapidement et elle entendit son père prononcer son prénom. Sans crier gare, les larmes se mirent à couler et la jeune femme se releva un peu pour aller se serrer tout contre Maxim. " Papa..." C'était sortit dans un murmure parce que mine de rien, la respiration était mieux mais pas facile et le fait de se relever était douloureux aussi. " Ca fait mal..."
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Saffron O'Leary
Maître Jedi
549 $
06/04/1972 $
549 messages
Mensonges : 549
Anniversaire : 06/04/1972


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Sam 19 Sep 2015 - 16:25

Les cas les plus urgents semblent être réglés, maintenant, Saffron se relève, esquisse une grimace douloureuse, mais il ne prend pas la peine d'en déterminer l'origine. Il estime qu'à la douleur, ce soit être une côte fêlée, ou peut-être seulement une hématome. De toute manière, il estime que tant qu'il ne cessera pas de bouger, ça devrait aller. L'immobilisme permet d'enfler. Et ce n'est pas du tout ce qu'il souhaite. De toute manière, ce qui lui a été le plus douloureux jusqu'à maintenant, c'est de voir sa voiture entrer dans l'église, tente-t-il de se convaincre. Fait chier.

Maintenant qu,il y a moins urgent, il constate un peu ce que le tornade lui a abîmé. Il sent la pointe d'une plaie à la tête, mais surtout l'impression poisseuse derrière son crâne. Machinalement, il y pose les doigts et ils sont plein de sang. Une plaie à la tête, c'est fous à quel point ça saigne pour rien. Machinalement, il s'essuie les doigts sur sa chemise et peste contre l'absence de gants. Heureusement, il sait que de son côté, il est clean, mais il ne peut pas en être sur pour tout le monde. Fait chier, il va devoir repasser tous les tests. D'accord, y penser plus tard.

Rapidement, il fait le tour des gens et leur adresse quelques mots, prend le pouls de tout le monde, demande à certains de garder d'autres réveillés et de le prévenir si ça change. Malheureusement, il annonce à certains de laisser dormir d'autres. Quelques uns comprennent qu'il n'y a rien à faire, mais il ne tient pas à créer un mouvement de panique ni de détresse. Monsieur Johnson n'a pas besoin du diagnostique de Saffron pour comprendre que sa mère, une vieille dame adorable, qu'il tient tendrement près de lui, ne se réveillera pas. Lui même semble mal en point, son bras et terriblement enflé, mais il refuse que Saffron le touche. Saffron n'insiste pas. De toute manière, Johnson tient sa mère de telle manière que son bras ne peut pas être mieux placé que s'il la maintenait en écharpe.

Saffron s'occupe et soigne machinalement les blessés, enrubannant certains membres, couvrant les plaies des autres, constatant les dégâts, palpant des hématomes, conseillant certaines personnes de se placer différemment. À un certain moment, on n'entends presque rien, excepté les respirations, les plaintes retenues de certains blessés douloureux, les efforts à côté de Chatwood et Malone qui tentent de dégager les escaliers, et la voix calme et qui se veut le plus apaisante possible de Saffron.

______________________________

Saffron Light O'Leary


« I have sometimes been wildly, despairingly, acutely miserable, racked with sorrow, but through it all I still know quite certainly that just to be alive is a grand thing. » - Agatha Christie
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Annie S. McKenna
jeune apprenti
333 $
01/04/1994 $
333 messages
Mensonges : 333
Anniversaire : 01/04/1994


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Mar 20 Oct 2015 - 15:35

Je vous la confie. Les dernières paroles du doc avant qu'il accourt auprès de sa fille. C'était bien... Il lui confiait Vicky mais qu'est-ce qu'elle devait faire ? Ce n'est pas comme si elle avait lu tout ce qu'il fallait sur les femmes enceintes. Et si il y avait encore un soucis ? Et si Vicky...accouchait là maintenant ? Et si elle ... perdait le bébé ? Elle fut horrifiée par ses propres pensées. Certes, Annie n'était pas trop proche des enfants, elle ne les aimait pas trop, exception faite de Hope mais elle n'en était tout de même pas à souhaiter une chose pareille. C'était horrible. Et la pauvre Vicky. Vicky, Victoria. Qu'est-ce qu'elle lui avait dit au fait ? Qu'est-ce qu'elle avait prétendu ?! Elle écarquilla les yeux en comprenant enfin. Apparemment sa tête avait vraiment été touché. Le temps de réaction était au moins ... multiplié par mille. Sa ... sa quoi ? ... soeur ? Ah. Ridicule. Plus que ça même, impossible. Victoria avait quel âge, la trentaine ? Et sa mère... Sa mère n'aurait jamais eu l'âge pour avoir un enfant et surtout elle lui en aurait parlé parce qu'elles ne se cachaient rien. A cette pensée, elle eut les larmes aux yeux. Sa mère. Sa maman. Elle n'avait plus de maman, ça semblait dater d'hier et en même temps, il lui semblait ne pas l'avoir vu depuis une décennie. Les souvenirs étaient toujours là mais sa voix ... elle oubliait sa voix. Alors, le regard embué, elle fixa Victoria. Vous connaissiez ma mère ?


HJ : ça fait hyper longtemps depuis le rp mais avec mon absence etc et comme le sujet est pas clos, je crois que je peux poster ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Victoria L. Clarke
jeune apprenti
281 $
11/04/1982 $
281 messages
Mensonges : 281
Anniversaire : 11/04/1982


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Sam 24 Oct 2015 - 16:32

Victoria avait bien vu l'agitation un peu plus loin. Elizabeth s'était éloignée pour aller près de la jeune femme qui venait d'arriver et peu de temps après, le médecin suivit le même chemin. Ses contractions s'étaient calmées et ça faisait énormément de bien. Elle ne sentait toujours pas son bébé bouger, mais au moins les douleurs étaient beaucoup moins fortes. Elle ne disait rien, l'angoisse était trop présente et surtout, elle redoutait la réaction d'Annie. Lui avouer comme ça qu'elle était sa soeur n'était pas la bonne solution. Elle aurait du prendre des gants mais le stress avait été plus fort qu'autre chose! Victoria n'avait pas pu vraiment se perdre dans ses pensées très longtemps puisque Annie lui posa une question. Elle baissa la tête en voyant son regard larmoyant. " Non... Pas vraiment, elle ne m'a pas laissé la connaitre... Je... Je ne voulais pas te l'apprendre comme ça Annie, j'ai juste eu peur que... Enfin..."
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Annie S. McKenna
jeune apprenti
333 $
01/04/1994 $
333 messages
Mensonges : 333
Anniversaire : 01/04/1994


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Sam 24 Oct 2015 - 16:55

Elle se persuadait encore qu'elle avait mal entendu les paroles de Victoria quand celle-ci lui répondit. Et le doute se faufila partout. Elle la regarda un instant avec le regard perdu avant d'afficher un visage plus dur, presque en colère. Pourquoi ? Pourquoi vous faites ça ? ... Et elle s'arrêta à peine une minute comme pour y réfléchir elle-même. Pourquoi vous dites ça ? Ma mère me l'aurait. Et si j'avais eu une sœur elle aurait été à la maison avec moi, pas je ne sais pas où ! Après papa on a été que tous les trois avec mon frère. Je n'ai jamais eu de soeur !
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
NEVER TELL
Grand maître Jedi
944 $
944 messages
Mensonges : 944



MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Mar 9 Fév 2016 - 16:29

intervention du maître du jeu


Les rescapés se portent secours les uns les autres. Certains en meilleurs états que d'autres prient pour qu'on leur vienne en aide rapidement. Pris au piège, ils peuvent seulement attendre que les débris et gravas soient déblayés depuis le dessus.

Les minutes passent et l'urgence de la situation se fait toujours ressentir. Certains ont réussi à être stabilisés mais d'autres ont besoin de soins urgents. Le vent continue à souffler mais la tornade est passée. Ils peuvent espérer entendre du bruit très rapidement et enfin, du mouvement au dessus attire l'attention des vaillants et des indemnes.

Les secours sont arrivés. Il faut maintenant sortir tout le monde à commencer par les blessés et faire le compte des pertes.

+ Intrigue n°4 partie 2.


______________________________

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève.

Revenir en haut Aller en bas
Intrigue n°4 + un vent se lève.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

 Sujets similaires

-
» Le vent se lève.
» Le vent se lève.
» Max J. Turner ▲ "Le vent se lève, il faut tenter de vivre"
» Kaze Tachinu le prochain film de Hayao Miyazaki
» (F/Prise) Liana A. Raslow - Feat Marie Avgeropoulos ~ Le vent se lève... Il faut tenter de vivre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Normal Hill :: Downtown Lewiston :: Eglise & Cimetière-