AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 Intrigue n°4 + un vent se lève.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Dim 31 Mai 2015 - 17:38



Linus n'est pas très à l'aise avec les gens. Il ne l'a jamais été. Peut-être parce qu'il a toujours considéré tout le monde comme des idiots. Évidemment, quand on est un petit génie, les autres ont tendance à être ennuyant, surtout parce qu'ils ne comprennent rien à ce que vous racontez. Et bien sur, quand il n'a presque jamais adressé la parole à quelqu'un, il prend pour acquis que c'est un idiot. D'autant plus que pour sortir avec Hetty, il faut être plutôt idiot. Un sourire pas très sincère pour répondre à celui du policier qui dit exactement la même chose que lui au final, il se contente d'hocher la tête.

- Oui, bien sûr, je lui dirai, répond-t-il sans pour autant avoir l'intention de faire le message.

Seul et bien content de l'être, Linus attend que les gens s,installe et le juge commence à parler. Mais il y a soudainement plus intéressant que le juge. Le petit Gabriel, un ami de Mathys, vient le rejoindre et demande si Mathys est là.

- Oh, je pensais que ce serait ennuyant pour un petit garçon, mais avoir su que tu viendrais, Mathys serait venu aussi, assure-t-il tout en jetant un oeil pour chercher Penny.

Il la repère en avant, avec une autre femme qui se trouve dans le box des témoins. Il lui adresse un signe de tête pour lui signifier que c'est bon et se met à bavarder à voix basse avec Gabriel. Si Penny appréhendait les détails glauques qu'il aurait pu entendre, eh bien maintenant qu'il est avec Linus, il aura tous les détails s'il pose une question. Mais il n'aura pas le temps de vraiment poser des questions, parce qu'ils sont d'abord dérangés par le Juge qui réclame le silence, mais aussi par ce capharnaüm épouvantable derrière les portes de l'église. D'ailleurs, tout le monde se retourne vers les portes arrière, ce qui en épargne quelques uns lorsque le poteau électrique entre dans l'église par le vitrail, entraînant un pan de mur intérieur avec lui. Sa première réaction est de reculer, mais son premier réflexe passé, il saisit Gabriel et le tire vers l'arrière.

- PENNY !

Le cri lui déchire douloureusement le tympan gauche, parce que beaucoup trop près et le gamin se met à gigoter pour qu'il le lâche et rejoindre Penny. La grosse tête d'intello de Linus se met en marche et fait chier l'électricité et la pluie qui entre par le trou béant du vitrail.

- Tout doux Gab, faut pas courir, y a de l'eau et de l'électricité, explique-t-il patiemment, même si son cerveau est en ébullition.

Le poteau a balayé le choeur de la petite église, mais il y a des gens qui bougent. Et des crépitement d'électricité, l'odeur de chair brûlée et d'ozone lui lève presque le coeur. Mais il ne réfléchit pas trop longtemps et si sa première idée est de fuir l'avant pour l'arrière, Gab ne l'entend pas de cette oreille. Il répète le nom de Penny et Linus flanche.

- Ok, ok, ne marche pas dans l'eau, d'accord. On ne marche pas dans l'eau.

Plus facile à dire qu'à faire vu le vent qui fait entrer la pluie mais Linus remonte la nef et fait le détour par le côté opposé, là ou c'est encore relativement sec. Penny était dans ce soin là, il lui semble.

- Penny ?
- Penny !!!

Le vent souffle fort et de toute évidence, ça ne se calme pas. Tout ce qui n'est pas solidement ancré se met à se déplacer et il devient plus difficile de se déplacer. Il a juste le temps de bondir en arrière en entraînant le petit avec lui lorsque la chaire s'écroule. Il n'est soudainement pas très certain si c'est une bonne idée d'être là avec le gamin. Il le garde contre lui et décide de reculer.

- PENNY ! hurle Gab et son ton indique clairement qu'il vient de la voir.

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Elizabeth K. Ashe
Maître Jedi
1263 $
12/05/1978 $
1263 messages
Mensonges : 1263
Anniversaire : 12/05/1978


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Lun 1 Juin 2015 - 15:01

"C'est une petite ville, je suppose qu'ils n'ont même pas un lieu correct pour le procès ... C'est sûr que ce n'est pas Boston." Fit-elle mine de se moquer en répondant à Victoria. Bien sûr que ce n'était pas Boston. Tout était différent. L'ambiance était différente et Elizabeth en savait quelque chose. "Mon bras va bien." Répondit-elle rapidement pour passer à un autre sujet. "Tu n'aurais même pas du sortir par ce temps, ni même travailler, c'est un coup à tomber malade ! Puis elle la regarda bien, peut-être pour la première fois, cherchant en cette Victoria, celle qu'elle avait connu. Elle dut se rendre à l'évidence, c'était bien elle. Il y avait longtemps qu'elle n'avait pas croisé quelqu'un qui la connaisse d'avant ses ... petits problèmes. C'était effrayant. "Tes cheveux sont toujours aussi longs à ce que je vois." Dit-elle finalement, dans le but de meubler la conversation, avec aucune envie de se lever lorsque le juge arriva, boudant la politesse avec brio.

Enfin, le procès débuta et Elizabeth y prêta une oreille attentive, scrutant les visages à la recherche d'un indice sur la sentence à venir même si rien n'avait encore été dit. Elle jeta un regard sombre aux bavards non loin d'elle et tenta d'éviter de loucher sur le ventre rebondi de sa voisine. Chose qui devenait bien évidemment impossible à partir du moment où on y pensait. C'est pour cette raison sans doute qu'elle fut prompte à réagir. Une rapidité étonnante pour quelqu'un qui se disait antisocial ou qui apparaissait comme tel. Dès que le bruit de vitraux se brisant atteignit ses oreilles, elle se propulsa en avant, entraînant Vicky. Roulées au sol, il ne lui vint à l'idée que de protéger la jeune blonde avant de relever la tête au bruit assourdissant et terrifiant que fit le toit. Un poteau électrique traversa l'édifice et malgré tout ce qu'elle pouvait dire, elle était choquée de ce qui arrivait au juge. Mais tout se passa trop vite et elle resta tétanisé en notant l'important écroulement. Enfin les cris et plaintes des autres personnes présentes atteignit ses oreilles et elle réalisa la douleur du verre dans ses avant-bras, les victimes habituelles pensa-t-elle idiotement. "Vicky ?" Sa voix inquiète résonna sans qu'elle ne l'y invite. Puis soudain, son cerveau rétablit les dernières connexions l'amenant à crier : "Tout le monde au sous-sol ! Elizabeth n'était pas une experte des tempête et autres aléas météorologique mais ses années entre quatre murs lui ont finalement apporté beaucoup, surtout quand il n'y avait rien d'autre à faire que de lire les revues scientifiques. Le sous-sol. Même si tout s'effondrait. Ça restait plus sûr que les hauteurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Annie S. McKenna
jeune apprenti
333 $
01/04/1994 $
333 messages
Mensonges : 333
Anniversaire : 01/04/1994


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Lun 1 Juin 2015 - 23:24

Contrairement à ce que certains pourraient penser, la réponse offerte par Saffron qui avait entendu son chuchotement ne la dérangea même pas. Oui, bien sûr. Tout comme vous en fait. elle non plus ne se laissait pas prendre au jeu et puis, ça en rajoutait une couche, autant pour Saffron qui devait donc réaliser son âge mais également pour Sasha qui devait bien se rendre compte que c'était comme si elle sortait avec son père. Annie afficha un plus grand sourire lorsque Maxim, le père de Sasha fut joint à la conversation. Tout cela l'amusait beaucoup. Et avant même qu'elle réponde, Sasha s'en était chargé. Ouai, elles se connaissaient, malheureusement. Pardon, tu dis ? Excuse-moi, je ne parle pas le loser. Ricana-t-elle juste pour Sasha avant de s'éloigner.

Tiens. Il y avait l'air d'y avoir une mondanité. Les quelques habitants à lui tourner autour parlaient de la juge Gallagher. Était-ce donc la juge du procès qui était si populaire ? Mais elle comprit vite qu'il n'en était rien à la distribution de flyers sur son parti. Aussi, Annie en bonne jeune fille à la mode, sortie son smartphone, se joignant aux autres afin de lui demander une photo. C'était fou ce qu'on pouvait faire juste parce que la personne en face était un peu connue. Le pire, était sans doute que Gallagher se pliait au jeu et Annie eut bientôt une petite photo à poster sur instagram. Ça attendrait qu'elle soit rentrée ou qu'elle s'ennuie durant le procès qui débutait.

Elle s'installa non loin de Victoria qu'elle avait vu au fond avec une autre dame, décidant finalement de rester un peu, par simple curiosité. Jamais elle ne se serait doutée de ce qui allait survenir. Le vent secoua tout le bâtiment et Annie voulut aller voir ce qui se passait dehors, suivant deux autres gens, elle fut soudainement propulsée en arrière quand l'un d'eux lui tomba dessus. Sa tête heurta le sol et ce fut comme si on venait de lui briser tous les os. Elle allait se relever quand un bruit sourd résonna et qu'elle vit avec horreur un poteau électrique traverser le coeur de l'église. Une partie des murs s'effondra sur les gens et ses yeux se remplirent soudainement de larmes dues au choc ou peut-être à la douleur ressentie dans son épaule en voulant se redresser. Notant avec effroi la forme étrange de celle-ci, elle parvient à se redresser et se rendit au plus près. Victoria était par terre avec l'autre femme sur elle. Elle vit aussi Sasha partir plus loin et hésita à la suivre mais l'oublia vite en se rappelant que Vicky était enceinte et pouvait être blessée. Ça va ? Demanda-t-elle à l'autre femme, Elizabeth, en attendant de croiser le regard de la blonde. Après que la brune se soit mise à leur crier d'aller au sous-sol. Elle s'avança en proposant son aide pour se relever, les yeux encore embués et l'esprit embrumé. Elle ne voyait plus rien d'autre mais entendit quelqu'un appeler une autre personne. Elle ne comprenait pas ce qu'il se passait et en plus elle avait un marteau piqueur dans la tête. Elle n'avait jamais connu de tempête ou de tornade aussi violente à New-York, elle ne comprenait vraiment plus rien et se frotta le front, l'arrière de la tête, réalisant que ses cheveux étaient poisseux. Elle allait être malade ...
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Victoria L. Clarke
jeune apprenti
281 $
11/04/1982 $
281 messages
Mensonges : 281
Anniversaire : 11/04/1982


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Mar 2 Juin 2015 - 0:59

Victoria trouvait ça vraiment étrange. Organiser un procès dans une église, ça la dépassait. Et Lizzie avait raison, elles étaient loin de Boston. Pourtant Lewiston avait son charme. C'était une petite ville accueillante, chaleureuse et c'était ce dont elle avait besoin pour repartir du bon pied. Elle prit rapidement des nouvelles de son amie et lui fit un sourire rassurant quand elle lui répondit. " Tu devrais passer le montrer à l'occasion, on enlèvera tes fils." La jeune femme était vraiment contente d'avoir Elizabeth ici. Elle retrouvait une partie de son histoire et la présence de Lizzie la faisait se sentir un peu mieux. Comme un repère qu'elle avait retrouvé! Elle fut étonnée de l'entendre dire qu'elle devait éviter de sortir. " Ne pas travailler? Je suis enceinte, pas malade, je peux encore assurer mes gardes..." Ca n'avait rien d'une reproche, juste une constatation. Il était important qu'elle puisse continuer de travailler malgré sa grossesse. Elle se sentait épanouie par son boulot et même si elle s'occupait de sa fille du mieux qu'elle pouvait, elle avait besoin d'argent aussi... Vicky ne put que sourire à la remarque de son amie à propos de ses cheveux.

La jeune femme gigotait sur son siège. Le bébé faisait des cabrioles et c'était parfois un peu incommodant. Concentrée sur ce qui se disait, elle aperçu cependant Annie s'installer non loin d'elle. Elle se perdit alors dans ses pensée. Tiraillée par l'envie de lui avouer la vérité ou de rester encore comme ça et profiter de leur relation qui se développait. Elles apprenaient à se connaitre et Victoria avait peur de tout ficher en l'air!

Le regard un peu dans le vide, elle ne réalisa même pas ce qui se passait. Ce n'est que quand elle se retrouva au sol qu'elle reprit un peu ses esprits. Son poignet était douloureux, elle s'était sans doute mal réceptionnée et elle secoua la tête en entendant la voix d'Elizabeth. "Je... Ca va je crois. Toi? Dit-elle la voix tremblante. Toujours par terre, elle releva la tête et vit les gens paniquer. Elle chercha sa soeur du regard et fut soulagée de la voir arriver près d'elle. "Annie! Est-ce que tu vas bien?" Elle analysa l'état de la jeune femme en se redressant. En voulant se relever, Vicky grimaça de douleur mais vit la tête de sa soeur et s'approcha un peu plus d'elle. Elle retira rapidement son gilet, le roula en boule et l'appliqua sur la blessure de la blonde. "Hey... Tu ne tombe pas dans les vapes d'accord? Lizzie, tes bras... "
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Mar 2 Juin 2015 - 11:46

Le procès promettait de drôles de surprises se disait Connor alors que le juge entrait dans l'église. C'était un brave homme, à ce qu'on raconte. Il s'installa à sa place, à l'endroit où devrait se trouver l'autel. Enfin, ça débute. Connor observe la salle d'un œil vigilant, alors qu'il est au fond. Les visages sont fermés, tous attendent que ça prenne de l'ampleur. L'avocat de la défense entame sa plaidoirie.
Alors qu'il cherche à expliquer que son client est innocent, sa voix ne résonne plus aussi fort. Le vent souffle énormément au-dehors, il est obligé de crier. Le policier jette un œil par la fenêtre. Il a juste le temps de voir le poteau approcher rapidement qu'il se jette sur le côté pour ne pas risquer de se faire écraser. On entend un hurlement, puis plusieurs, signe que quelqu'un est coincé sous le poteau. La joue et l'arcade entaillée par le verre qu'il a pris dans la figure, Connor se redresse en espérant voir quelque chose. La pluie tombe fort, le vent souffle comme jamais. C'est mauvais signe. Et ce poteau contient de l'électricité. Il faudrait le couper, ou faire couper le courant. « Rien de cassé ? » hurle le jeune homme à quelques collègues près de lui qui ont eu la chance de ne pas se faire prendre par le poteau. L'un d'eux est inconscient, il a dû être projeté contre le mur. Connor essaie de le mettre à l’abri, mais personne n'est sauvé.

Les gens tentent de sortir, c'est dangereux, ils feraient mieux de rester à terre pour l'instant. Le Malone cherche des yeux des connaissances, mais le poteau téléphonique sépare l'église en deux camps. Il ne vaut mieux pas se trouver près de la nef, il n'y a aucune vraie sortie de ce côté, hormis le bureau du prêtre. Ironiquement, Connor se dit que Dieu n'est pas avec eux, une fois encore. Son cœur bat fort, il sait que quelques-uns de ses amis sont présents, qu'il y a des femmes et des enfants. Il repéra Bethany Gallagher non loin de lui, qui tentait de se relever. Dans son élan, il ne réfléchit pas, se précipitant pour l'aider. « Ça va ? Vous n'avez rien de caser ? » demanda-t-il en lui criant presque dans les oreilles. Elle semblait ne pas s'être cassé quelque chose, elle était juste sonnée. Il avait vu Penny, où était-elle ?? Oh non ! Pas là bas. La dernière fois, elle était là où il voyait les débris. Connor laissa la juge Gallagher auprès d'un coéquipier qui n'était pas trop mal en point et s'approcha de l'amas de pierre en hurlant le nom de Penny.

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Mar 2 Juin 2015 - 12:45

Penny avait engagé la discussion avec Jillian. Elle la savait plus ou moins stressée de parler devant tout ce monde, au procès Ahsland et décida de lui offrir une présence amie. Le procès débuta ainsi et tout le monde se tut ou presque. Jetant un oeil à la recherche de Gabriel, elle le trouva en présence de Linus et put arrêter momentanément de s'inquiéter. Si l'homme n'était pas le plus charmant et agréable qu'elle connaisse, il restait néanmoins solide et responsable. Elle prêta donc une oreille plus attentive à ce qui se disait au début du plaidoyer de l'avocat de la défense.
Tout se passa ensuite très rapidement. A peine un sursaut et elle vit un objet casser le mur, passer au travers. Elle se sent happée au sol et ce fut le trou noir. Quand elle revint à elle, sa respiration était coupée et elle ne voyait plus rien. Un noir effrayant. Il lui fallut quelques secondes pour à nouveau visualiser son emplacement. Un objet dense appuyait sur ses côtes et elle entendait indistinctement des voix l'appeler. Elle sentait la pluie sur son visage mais ne pouvait pas détourner le visage. Elle voulait appeler mais cherchait son air. Elle tenta une autre manœuvre pour se dégager e entendant Gabriel. Elle le vit finalement, dans les bras de Linus et eut un instant de soulagement. De courte durée toutefois lorsque son regard croisa le sien et qu'elle essaya de s'extraire de sous les gravas. La douleur lui arracha un cri en même temps qu'elle notait la présence d'un objet métallique dans sa jambe. Encore peu lucide, elle entendit finalement Connor sans le voir. "Rec-culez." Pour Linus et Gabriel. Parce qu'elle était bloquée, que le vent soufflait encore, que tout était instable et qu'elle savait ce qui se déployait à l'horizon. Elle en avait déjà vécu ici même bien que le plus courant soit les tremblements de terre. Le pire était à venir et elle ne voulait pas que Gabriel reste là. Il fallait qu'elle se dégage. Ses oreilles sifflaient et elle était certaine que ses tympans en avaient pris un coup. Elle fit un rapide inventaire des dégâts en priant pour que la pierre n'ait rien cassé de ses côtes et qu'aucune hémorragie ne vienne la saluer de trop près. Mais elle était toujours coincée ... un bout de métal planté dans la jambe et incapable de bouger. Connor. "Là !" Elle signalait sa présence. S'il l'entendait, il pourrait aider. "Il y avait Jillian ? Tu as vu Jillian ?" Sonnée, elle comprenait ce qui se passait mais tanguait entre lucidité et tout autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Saffron O'Leary
Maître Jedi
549 $
06/04/1972 $
549 messages
Mensonges : 549
Anniversaire : 06/04/1972


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Mer 3 Juin 2015 - 0:06

Très amusant, il jette un regard à la petite blonde, innocent et l'air de rien saisir. Ou peut être est-ce tout le contraire, il est juste ravi du compliment. Difficile a dire mais ils s'installent, Saffron ne cédant pas un centimètres au papa. Tout aurait pu être si amusant, mais le vent qui souffle fort, eh ben il cause des problèmes. Il observe la situation avec une fascination morbide, mais il ne reste pas immobile pour autant. Assis est déjà partie et Saff connaît les réaction du secouriste. Il ne se gène pas pour retenir Maxim qui sblait avoir l'intention de suivre sa projeniture.

- Tu vas juste l'empêcher de bosser.

Et c'était pas le moment. Éloigner les gens de portes et fenêtres parce que le danger vient de la. Il se dirige vers les portes principales et repoussé vers l'intérieur les gens qui tentent de sortir.

-- Personne ne sort informe-t-il avant de se retourner. Une tornade, constate-t-il avec tout de même assez de consternation. C'est une putain de tornade ! Ha !

Mais ça ne l'empêche pas de refouler les gens à l'intérieur. Une femme, Elisabeth, hurle de descendre au sous-sol. Logique. Excellente idée.

- C'est une putain de tornade, répète-t-il a ceux qui n'auraient pas entendu et où auraient tout de même voulu sortir, alors vous allez suivre la jolie dame et aller vous planquer au sous sol !

On peu rarement considérer Saffron comme étant autoritaire, il inspire le plus souvent l'anarchie, mais il semble qu'il ait assez persuasif cette fois pour que les gens obéissent. Il y a donc un genre de refoulement depuis les portes avant vers les côtes la ou les escaliers descendent au sous-sol.

- Une putain de tornade ! Ha !

De toute évidence, il n'en revient pas. Pas la peine de lui demander d'aller au sous-sol. Pas tout de suite, y a sûrement des gens à y traîner avant non ? Des gens que les autres n'ont pas attendu. Mais s'il sait une chose, c'est que mieux garder les secouriste en vie si on veut être secouru. C'est sa règle d'or.

______________________________

Saffron Light O'Leary


« I have sometimes been wildly, despairingly, acutely miserable, racked with sorrow, but through it all I still know quite certainly that just to be alive is a grand thing. » - Agatha Christie


Dernière édition par Saffron O'Leary le Jeu 18 Juin 2015 - 1:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Annie S. McKenna
jeune apprenti
333 $
01/04/1994 $
333 messages
Mensonges : 333
Anniversaire : 01/04/1994


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Ven 5 Juin 2015 - 17:13

Elle n'allait peut-être plus tout à fait bien mais la grimace de Victoria, elle la remarqua. Elle ne répondit même pas à son propos. Tomber dans les vapes. Elle lutté, juré ! Victoria ? Ça va ? Le bébé ... Annie n'avait peut-être aucune accroche avec les enfants mais ce n'était pas pour autant qu'elle aurait aimé voir Victoria perdre son enfant, la vie avec Hope et ses problèmes étaient assez difficiles sans rajouter un drame au tableau. Enfin, elle percuta qu'il y avait d'autres personnes et tour d'horizon lui apprit que certains étaient dans un plus sale état qu'elle ne l'aurait cru. Comment pouvait-on ne pas savoir qu'une tornade arrivait ?! C'est vrai, il font quoi les météorologues ? Ils observaient Mars ces derniers jours ?! La douleur lancinante continuait et Annie souffla d'exaspération, elle détestait être malade ou ne plus se sentir elle-même. Elle sentait venir la nausée. Génial, de quoi lui faire se demander pourquoi elle avait quitté New-York pour une ville pareille juste pour son cousin qui ne souhaitait même plus la voir ! Ok. Alors sous-sol. Elle aurait pu être moins égoïste et tenter d'aider les autres mais c'était le meilleur moyen pour que personne ne s'en sorte vivant. Vous venez ? Demanda-t-elle finalement à Saffron qui appuyait les paroles d'Elizabeth. C'était idiot mais c'était une personne de plus à voir au sous-sol, un moyen de s'assurer que personne n'avait été décimé. Ça va. Sourit-elle finalement à Victoria qui continuait à appuyer sur sa blessure. Elle s'en écarta, bougeant un bras et gardant l'épaule déboîtée le long du corps, comme un poids mort. Je te suis. Et elle fit deux pas avant qu'elle ne se retrouve assise par terre, la tête lui tournant et l'équilibre précaire totalement perturbé. Je crois qu'il me faut le doc. Dit-elle finalement en gardant les yeux ouverts, certaine de sombrer très vite si elle n'avait pas une distraction. Et bordel ... la tornade n'était même pas encore passée. Et tout tremblait encore. Les murs auraient été en carton que ça n'aurait pu être pire. A coup sûr, le pire restait à venir.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Elizabeth K. Ashe
Maître Jedi
1263 $
12/05/1978 $
1263 messages
Mensonges : 1263
Anniversaire : 12/05/1978


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Ven 5 Juin 2015 - 18:46

Vivre une catastrophe naturelle telle qu'une tornade était autrement différent que de le lire dans un magasine. Cela sembla dissiper momentanément son impression d'oppression, cela et son air dur qu'elle s'imposait à elle-même. Ce n'était qu'une façade qu'elle entretenait comme une attitude naturelle. Un moyen de faire barrière à la violence des autres dans leurs mots ou leurs actes. Bien sûr, elle méritait tout ça, peut-être méritait-elle de ne pas survivre à cette tornade mais ça la blessait tout de même. Et puis, quitte à mourir ce soir, elle aimait autant voir Victoria survivre, au moins elle. Sasha aussi peut-être. Oh la gamine elle était là, c'est vrai ! Où était-elle maintenant ? Elle ne la vit pas mais revint vite à Victoria quand une jeune fille vint leur parler. Ses bras ? Elle les regarda. Ce n'était rien. "C'est rien, allez au sous-sol vous deux." Cela avant que Annie, selon comment Victoria l'appelait et Saffron l'infirmier ne lui fassent écho. Puis la plus jeune s'écroula. Une épaule démises et une plaie à la tête. Traumatisme crânien, c'est comme ça qu'on disait. "Faut la transporter en bas avant ..." Pas besoin de finir sa phrase, de toute façon, tout le monde comprenait bien ce qui allait encore venir.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Dim 7 Juin 2015 - 11:52

L’agent Malone avait échappé de peu à la chut de ce poteau, il était placé au bon endroit en fin de compte. En revanche, il cherchait ses amis des yeux sans les trouver dans le chaos qui régnait. Le mur s’était écroulé là où le poteau électrique avait fait sa place, la pluie leur fouettait le visage et le vent redoublait de puissance. C’était à n’y rien comprendre, la météo avait annoncé une journée nuageuse avec un peu de pluie mais là, c’était une véritable tempête !! S’il s’était imaginé une telle chose, il serait resté à la maison, avec son animal. Et s’il s’échappait ? L’appartement de Connor risquait tout autant que l’église, toute la ville risquait de finir en morceau !

Délaissant la juge Gallagher, il se précipita là où un tas de pierre était tombé. Il avait vu Penny plus tôt ces places. L’inquiétude le gagna et il cria son nom. « Penny ! » s’époumonait-il. Il entendit la voix sourde de la jeune femme qui lui signalait sa position. Il finit par la trouver. « Tu vas bien ? Faut qu’on te dégage de là ! » grimaça le policier en voyant le bout de métal qui lui traversait la jambe. Et elle, en bon soldat, demandait où était les autres. « J’ai pas vu Jill, Je.. J’peux pas te laisser comme ça ! » dit-il en rageant, désireux de retrouver l’annaliste du FBI tout en sauvant son amie.

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Maxim R. Savannah
Maître Jedi
308 $
09/03/1968 $
308 messages
Mensonges : 308
Anniversaire : 09/03/1968


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Dim 7 Juin 2015 - 19:57

Maxim paraissait quelque peu tendu.  Voir Sasha batifoler avec Saffron était tout ce qui pouvait l’écœurer. Le pire était sans doute de voir ce sale type la draguer devant lui sans aucune gêne. En une seconde, il en était venu à le détester. Il en était là de sa colère quand le procès débuta et qu'il trouva un place, non loin de Sasha, juste derrière pour observer.

Et tout se passa bien jusqu'à cet instant, fâcheux. Habituel. Une tornade. Ok. C'était plus ou moins un souvenir qu'il gardait de l'Idaho, ça et les tremblements de Terre mais n'étaient-ils pas généralement prévenus à l'avance ?! La tempête souffla les vitres et les portes de l'église volèrent loin, projetant quelques personnes en arrière. Il se précipita vers l'un d'eux, grimaça. Trop tard pour lui. Mort sur le coup. Le second était dans un sale état mais semblait surtout étourdi par le choc. D'autres se relevaient tandis qu'il entendit un bruit sourd résonner et l'édifice trembla. Sasha ! Il avança vers les bancs et la trouva là. Ils se regardèrent et elle se releva. Une idée en tête. Il la connaissait trop bien ou plutôt il devinait ses intentions. Il se redressa à sa suite avant d'être retenu par Saffron. Il le regarda avec un semblant de dédain, soulevant un sourcil en attendant qu'il cesse de le retenir. "L'empêcher de mourir serait plus juste. Maintenant pardon." Et il s'écarta, marchant dans les pas de sa fille, la suivant jusque dans le sacristie. Il entendit Saffron s'écrier derrière, une femme le suivant de peu que les sous-sols étaient l'endroit idéal. Il rejoignit vite la petite brune et attendit qu'elle fasse ce qu'elle avait à faire. "Tu es inconsciente ma parole !Tu aurais pu te faire électrocuter. Tu sais ce que ça fait ?! C'est moche, vraiment moche !" Il se rapprocha ensuite et la regarda un instant. Il n'avait aucun droit de lui dire ça mais il s'inquiétait et peu importe si elle l'envoyait encore voir ailleurs. Il n'accepterait pas et Erika non plus, qu'il lui arrive quelque chose. "C'était une bonne initiative." Dit-il finalement de mauvaise grâce. Il retourna ensuite vers la nef, en prenant Sasha par la main, la tirant presque jusqu'aux autres. Ce fut alors qu'il repéra Connor, ce détestable flic aux prises avec une situation délicate. Une jeune femme coincée sous un tas de gravas. Il se précipita. Tant pis pour sa haine envers le jeune homme. "Comment va-t-elle ?" L'autre ne l'aimait peut-être pas non plus mais il devrait passer au delà. Il était médecin. Il pouvait aider et Sasha aussi. Maxim lui fit alors signe. "Il faut soulever ça." Fit-il avant de regarder la position du métal, jugeant de l'efficacité de soulever les gravas, déterminant si la jeune femme ne risquerait rien ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Dim 7 Juin 2015 - 23:38

Malone avait rejoint Penny et Linus, avec le petit, ne pouvait décemment pas avancer dnas cette direction. Vu l'air de Malone, elle avait l'air vivante. Linus recule et entraîne avec lui le petit Gab. Le gamin ne semble pas l'entendre de cette oreille. Et il se débat. Linus tente de le retenir tandis qu'il le ramène vers le petit groupe que semble mener Saffron vers les sous-sol. Il n'aime pas Saffron, il a ses raisons et elles dates d'il y a une dizaine d'années. Mais il sait que Saffron est un bon infirmier et que les secours, ça le connait.

Et il voit bien que les dames sont en difficulté, mais à voir le groupe qui se rassemble autour de Penny, ils auront besoin d'aide. Il pose le petit par terre et le prend par les épaules.

- Gaby, Gaby ! Ça suffit ! Je peux pas y aller avec toi, t'es trop petit ! D'accord ? Tu as entendu la dame et le monsieur ? Tu vas aider les dame qui sont là à descendre au sous-sol, d'accord ? Je reviens avec Penny, ok ?  Tu tiens la main de la dame ici, dit-il en pointant Victoria, Et tu l'aide à descendre l'escalier, et à s'installer confortablement au sous-sol, compris ? dit-il étrangement calme. Mais ce n'est qu'apparence de calme.

Avec Saffron, il essaie de remettre Annie debout, mais celle-ci ne semble pas vouloir tenir sur ses pieds. Il entends Saffron maugréer quelque chose et l'examiner. C'est bon, il s'en charge. Ce n'est peut-être pas entre les meilleures mains qu'il la laisse, mais c'est mieux que les siennes. Il lève les yeux vers les portes béantes de l'église et voit approcher le vortex. Reste pas beaucoup de temps.

Et il remonte la nef, glissant sur le sol mouillé, mais il se rattrape assez bien, même si ça n'a rien d'élégant. Plus de courant, la progression est plus aisée, moins de risque. Il rejoint l'entourage de Penny et prévient les autres.

- On a deux minutes maximum avant de se prendre des trucs plus gros qu'un poteau... Linus est un gros con, pas de doute, mais c'est aussi un petit génie des sciences. C'est bon, Gabriel est au sous-sol, je l'ai confié à une dame, ça ira. Je lui ai dit que je reviendrais avec toi, dit-il avec une assurance froide. Non, il ne descendra pas au sous-sol sans Penny. Il y a un craquement sinistre quelque part dans l'église. il se retourne et grimace. Ensuite, la structure va probablement céder au 3/4 de la nef, récite-t-il pas vraiment à voix haute comme une leçon apprise par coeur.

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Sasha E. Savannah
Maître Jedi
755 $
09/01/1992 $
755 messages
Mensonges : 755
Anniversaire : 09/01/1992


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Lun 8 Juin 2015 - 0:11

Sasha n'avait pas réfléchit quand elle s'était levée pour aller couper le compteur électrique. Ca lui avait semblé logique histoire de ne pas rendre les choses encore plus dangereuses. Devant le boitier, elle l'arrêta rapidement et se mit à penser que le poteau était tout aussi dangereux que le reste parce qu'il restait fournit en courant! Elle entendait tout le bruit qui se faisait à côté, les gens criaient et ça l'angoissait. Cette tornade ne ferait pas que des dégâts sur l'église... Perdue quelques secondes dans ses pensées, elle sursauta quand elle entendit une voix lui faire la morale. C'était son père... il était venu voir après elle et même si elle ne le montrait pas, ça la rassurait!

- Je suis pompier je te rappelle... Oui, je sais que c'est moche de se faire électrocuter mais je sais aussi que c'est plus prudent de couper le courant pour que ça arrive au moins de personnes possibles! Tu soignes et moi j'évite d'aggraver la situation!

La jeune femme était ferme, c'était sa casquette de pompier et c'était ce qui lui avait finalement valut d'être prise au sérieux à la caserne! Après ce petit monologue, elle fut étonnée d'entendre Maxim lui dire qu'elle avait bien fait et ça du se voir sur son visage. En plus, il ne semblait même pas le penser. Mais elle n'eut le temps de rien ajouter que son père la tira par le bras. Sha se retrouva légèrement face à la réalité et les gens étaient en pleine panique. Elle ne s'attendait pas à ça et resta quelques seconde à observer tout ce qui se passait.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
NEVER TELL
Grand maître Jedi
944 $
944 messages
Mensonges : 944



MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Lun 8 Juin 2015 - 0:40

intervention du maître du jeu



Le vacarme devient assourdissant et à l'extérieur, on entends les débris extérieur se percuter les uns aux autres. On pourrait peut-être entendre quelques cris humains, mais le hurlement du vent est trop assourdissant. Les gens commencent à réaliser que la femme a peut-être raison, le sous-sol, c'est peut-être l’endroit le plus sur, lorsqu'une voiture d'un rouge vibrant défonce ce qui reste des portes, enfonçant dangereusement la façade et remontant la nef, telle une mariée écarlate, jusqu'au premier quart. Les moulures au plafond se fissure et le plâtre dégringole sur les têtes. D'autres gros débris, indéfinissable pour le moment, percutent les murs sont martelés de vestiges des bâtiments autour. Un craquement sinistre se fait entendre dans les hauteur de l'église et il y a soudainement l'impression que les murs tanguent. Est-ce vraiment une impression ? N'est-ce pas le temps de se mettre à l'abri et au plus vite ?

______________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Saffron O'Leary
Maître Jedi
549 $
06/04/1972 $
549 messages
Mensonges : 549
Anniversaire : 06/04/1972


MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève. Lun 8 Juin 2015 - 3:19

D'accord, il se retrouvait avec la totale. La femme enceinte et l'assommée... il avait presque compté sur l'espoir de voir Chatwood l'aider, mais non, il lui confie en plus un gamin en plus. C'est bon, il sera le premier au sous-sol. Il essaie de remettre Annie sur ses pieds avec l'aide de Linus, mais ça s'annonce mal et vu son air, mieux vaut la poser à l'abri le plus rapidement possible.

- Ouais, bon, tu vas quand même pas me faire une perte de conscience ? allez jeune fille, ça fait mal, je sais, mais ça va être encore pire si on ne bouge pas. Allez jolie demoiselle, on essaie d'avancer, dit-il en tentant de ne pas toucher son bras.

En vain. Bon, il va falloir user des grands moyens.

- D'accord ma jolie, faut...

Il n'a pas le temps de terminer sa phrase qu'une superbe voiture rouge explose la façade de l'église. Il a une grimace éloquente en se rendant compte que c'est la sienne.

- Fait chier... Elle était si belle. Je disais, ma jolie, tu vas tenir ton bras comme ça, explique-t-il à Annie. Oui, je sais, ça fait mal, mais tu le tiens là, serré. Et tu ne perd pas connaissance, je t'en prie. Quand je t'aurai posé, là tu pourras, mais j'ai besoin de ton aide pour descendre.

Il n'apprécie pas à sa juste valeur la force des vents sur la structure de l'église. Tout ce que ça lui fait, c'est un frisson d'horreur dans le dos et des sueurs froides. Il jette un coup d'oeil vers ceux qui arrivent parfois en clopinant. Oui, bon, d'accord, la brunette, elle a prévenu et lui aussi. S'ils sont trop cons pour se rendre au sous-sol, tant pis. Pour sa part, il n'est pas question qu'il reste le dernier en haut. Ils auront besoin d'un infirmier en bas. Tout de même...

- Madame Gallagher, voudriez-vous montrer le chemin à tous ces gens pour le sous-sol, immédiatement ? Et il ne se départit pas de son sourire et il pousse même les gens dans la direction. Mesdames, dit-il en s'adressant à Elizabeth et Victoria, Maintenant, insiste-t-il parce que bon, elles sont devant lui et il a une jeune femme à transporter.

Madame la juge Gallagher est la première à emprunter l'escalier et s'il laisse passer la Victoria et l'enfant, il a un minimum de savoir vivre, et il a vu Titanic (HA HA HA), les femmes et les enfants d'abord. Est-ce que ça compte s'il a une femme dans les bras ? Peu importe. Il atteint le sous-sol et va tout de suite poser Annie dans un coin.

- Madame, dit-il avant d'agiter les doigts devant Elizabeth. Quand elle le regarde, il sourit. Bien, vous allez me fouiller ce sous-sol et me trouver la trousse de premier soin en espérant qu'elle soit en bas plutôt qu'en haut. Tout de suite, ordonne-t-il. Victoria, je veux que tu t'assois tout de suite.

______________________________

Saffron Light O'Leary


« I have sometimes been wildly, despairingly, acutely miserable, racked with sorrow, but through it all I still know quite certainly that just to be alive is a grand thing. » - Agatha Christie


Dernière édition par Saffron O'Leary le Jeu 18 Juin 2015 - 1:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°4 + un vent se lève.

Revenir en haut Aller en bas
Intrigue n°4 + un vent se lève.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le vent se lève.
» Le vent se lève.
» Max J. Turner ▲ "Le vent se lève, il faut tenter de vivre"
» Kaze Tachinu le prochain film de Hayao Miyazaki
» Maelys W. | le vent se lève il faut tenter de vivre [fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Normal Hill :: Downtown Lewiston :: Eglise & Cimetière-