AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 sky above, voice within + ft. victoria l. clarke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
messages



MessageSujet: sky above, voice within + ft. victoria l. clarke Mar 5 Jan 2016 - 18:03


SKY ABOVE, VOICE WITHIN

rachel ϟ victoria


Pour être franche, je n'étais pas certaine de savoir ce qui m'avait poussée à sortir prendre l'air. Ce n'était pas comme si j'étouffais, au boulot, bien que le nombre hallucinant de cas finissant sur mon bureau était affolant. Et prenant. Epuisant, aussi. Je n'étais à Lewiston que depuis quelques mois et déjà, j'en connaissais le moindre recoin à force de traverser la ville à tort et à travers. Est-ce que toutes les familles dysfonctionnelles s'étaient mises d'accord pour vivre en une seule et même localité, ou bien est-ce que Lewiston servait de modèle pour le reste du pays ? C'était à se demander.

Mon regard alla de groupe en groupe, faisant taire la surprise en moi qui s'étonnait de voir autant de gens à l'extérieur en ce début d'année. Et quelque part, le souvenir de mon travail me désolait; je détestais représenter le démon aux yeux de bien des parents, mais je me persuadais que quoi que je fasse, c'était pour le bien des plus jeunes. Je m'assurais de leur bien être avant tout, et espérais m'assurer leur garantir le meilleur avenir possible. Etais-je à blâmer si les gens laissaient les situations se détériorer au point que mes services soient requis? Je ne pensais pas, même si cela m'arrachait toujours le coeur d'avoir à séparer des proches, pour aussi peu de temps fut-il. Si je ne me persuadais pas que c'était pour le mieux, il y a des jours où je détesterais mon boulot.

Portant le café à mes lèvres, avant de m'enfouir un peu plus dans le lourd manteau qui me protégeait actuellement des températures fraîches de ce début de soirée, je continuais ainsi à me laisser aller de pensée en pensée, à me demander quel effet cela faisait d'avoir une famille sur qui compter, des proches sur lequel veiller. J'étais seule depuis si longtemps maintenant, mes protégés étaient ce que j'avais de plus proche d'une famille, aussi futile et éphémère soit l'occasion.

Le parc n'avait rien d'un parc extraordinaire, mais c'était plus comme un doux mélange de nuances et de buts divers. Une frontière entre l'élément de la municipalité, avec ses parterres bien définis et ses carrés de fleurs, et la nature qui reprenait doucement son pas sous la forme de lisière d'une forêt qui se devinait immense. Au loin, je devinais l'approche d'un pick up, le propriétaire apparemment bien décidé à faire usage de la rampe pour faire descendre à l'eau le petit bâteau qu'il tractait. Rien de bien luxueux, probablement juste de quoi pêcher ou passer son temps à l'écart de tout. Pourquoi il s'en occupait aujourd'hui, alors que la saison ne s'y prêtait pas encore, était un véritable mystère mais je me persuadais que je n'avais vraiment pas à tout savoir de tout le monde.

J'étais là pour me changer les idées, comme beaucoup.

Comme la jeune femme qui se dessinait à l'horizon, apparemment, mon attention attiré par le brouhaha du pick up ne manquant certainement pas d'accrocher à l'éclair blond de la chevelure de celle que je n'attendais certainement pas à voir ici. Et pourtant. Le rire d'une enfant accompagnant, s'amusant probablement des éléments qui ne semblaient pas encore se décider sur une neige abondante ou une pluie bruinante, je levais malgré tout la main dans un salut dont j'ignorais la réception. Peut-être ne m'avait-elle pas remarquée, ou ne se souciait-elle pas de me voir ici, mais j'étais personnellement ravie de la voir là. Amusée encore de ce que le monde pouvait être si petit, considérant les origines de notre relation à New York, mes pensées se perdirent dans un train farfelu, tirant un sourire sur mon visage et un hoquet amusé alors que je pris une nouvelle gorgée de mon café.



Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Victoria L. Clarke
jeune apprenti
281 $
11/04/1982 $
281 messages
Mensonges : 281
Anniversaire : 11/04/1982


MessageSujet: Re: sky above, voice within + ft. victoria l. clarke Jeu 7 Jan 2016 - 20:00


SKY ABOVE, VOICE WITHIN

Rachel & Victoria



Respirer, prendre l'air et s'oxygéner l'esprit... Voilà une bonne chose à faire quand on se sent quelque peu oppressé. Victoria n'avait pas à sa plaindre. Elle avait enfin droit à la vie qu'elle méritait. Entourée des gens qu'elle aimait, elle ne pouvait pas rêver mieux. Ses filles la comblaient de joie et même si Hope n'était pas encore rétablie, l'enfant semblait heureuse. C'est ce que son sourire lui disait tous les jours. Vicky se sentait chanceuse. Parce que ce fauteuil roulant dans lequel l'enfant était, ne faisait que lui rappeler qu'elle n'avait pas su la protéger assez et même si elle n'était pas la cause de l'état de sa fille, elle se sentait coupable. Par chance, elle avait Abraham pour lui remettre les idées en place quand celles-ci étaient un peu sombre.
Il avait raison au final, sa fille était en vie, souriante, ce n'était pas aussi mauvais qu'il n'y paraissait et puis il y avait Kaelyn... Ce bébé bonheur qui lui avait fait des frayeur mais qui au final était en pleine forme... Un vrai charme de petite fille!

Victoria s'extasiait tous les jour de la voir évoluer, découvrir le monde et la vie à la maison en était plus facile. La seule ombre au tableau était sans aucun doute l'absence d'Annie. Cette petite soeur qu'elle avait retrouvé il y a peu et qu'on ne lui laissait pas voir au gré de ses envies. La jeune femme était partie intégrante de sa vie depuis leur rencontre à Lewiston. Si au début, Annie n'a pas accepté le fait qu'elles soient soeurs, elle a cependant fini par la laisser entrer dans sa vie. Et c'était une bonne chose autant pour l'une que l'autre. Victoria se rendait compte depuis peu combien elle avait besoin de se savoir entourée. Ca a sans doute été le plus dur dans toute sa vie d'orpheline. De n'avoir personne à qui se rattacher, de voir tous ceux que vous aimez ou appréciez s'en aller un jour où l'autre. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle a tant d'amour à revendre envers ses filles et qu'elle veut les protéger à tout prix...
Ce manque d'affection, elle la vécu pendant tellement longtemps que même encore maintenant, alors que tout va bien pour elle, elle a du mal à s'y faire. Peu l'habitude sans doute que les choses tournent correctement...

Depuis la naissance de Kaelyn, elle n'avait pas trop le temps de vraiment penser à elle. Pas qu'elle s'en plaigne, loin de là. Mais elle se rendait aussi compte qu'elle était un peu moins présente pour son aînée malgré qu'elle lui donne beaucoup d'attention pour sa santé fragile.
Alors, elle avait décidé de passer un moment en tête à tête avec Hope. Et quoi de mieux que d'aller se balader au parc? Sa fille adorait ça et c'est d'ailleurs elle qui avait choisis l'endroit. Un petit encas pour les accompagner et les voilà à s'amuser de tout ce qu'elles voyaient. En grande partie les oiseaux et surtout ce petit écureuil qui venait de grimper sur le fauteuil roulant de l'enfant. Le brise peut-être un peu fraîche faisait virevolter leurs longs cheveux blonds. C'était un de ces moments qu'on voudrait capturer pour toujours tellement il est rempli de bien être...

Le temps de regarder un peu autour d'elle, une silhouette attira son oeil interrogatif. De loin, elle n'était pas sûre de la reconnaître et pourtant, son signe de la main à son encontre lui disait le contraire. Plissant les yeux et penchant un peu la tête, Vicky s'avança en ayant pris soin de prévenir sa fille qu'elle s'éloignait un peu et qu'elle ne serait pas longue. Plus elle approchait de cette femme et plus son coeur accélérait ses battements.
Rachel... C'était Rachel qui lui faisait face. Si Victoria appréciait énormément l'assistante sociale, la voir là ne faisait que lui rappeler son passé. La mine déconfite, elle arriva à sa hauteur, croyant déjà que son bonheur allait s'envoler en quelques secondes. "Rachel... Il... Il nous a retrouvé c'est ça? Je..." Dit-elle en se retournant déjà pour aller récupérer sa fille.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: sky above, voice within + ft. victoria l. clarke Lun 15 Fév 2016 - 12:58

@Sharon - j'étais en absence rp jusque début février, mais certes, il est grand temps de nous y remettre  Cool
@Victoria - je suis de retour, pour pas te jouer un mauvais tour !




SKY ABOVE, VOICE WITHIN

rachel ϟ victoria


La météo sembla s'assombrir au même titre que l'expressoin que je lisais sur le visage de Victoria. Certes, je ne m'attendais pas à la voir s'approcher de moi, mais à y réfléchir à deux fois je ne me trouvais de moins en moins surprise. Honteuse, peut-être, confuse certainement, parce que si je lisais quelque chose sur les traits de la jeune mère devant moi c'était une appréhension de plus en plus prononcée. Mon sourire se heurta à l'expression fuyante de Victoria, inquiète et rapidement en quête de la présence de son enfant. J'aurais dû me montrer plus astucieuse et ne pas la surprendre ainsi, même si dans le fond cela ne restait jamais qu'une rencontre de fortune et nullement préméditée.
La question me prit de cours et Victoria avait tout de la biche apeurée prête à fuir après être surprise par un véhicule fou. Je n'avais pas énormément de temps pour faire le calcul de ce qui l'inquiétait à ce point, et lorsque la raison de son appréhension (presque panique, vraiment) fut clair à mes yeux, je ne semblais pas en mesure de me lever vite assez et trouver les bons mots pour la rassurer.
Non! Non, non, non, rien de cela, ma présence ici n'a rien à voir avec votre présence ici, à Hope et toi. Mon patron a juste jugé judicieux ma mutation ici. Il a sans doute pensé que j'aurais de quoi faire...
S'il savait..., pensais-je sombrement. Ou peut-être savait-il, justement, il était certainement fourbe assez pour m'envoyer ici lorsque j'avais dit avoir besoin de changer d'air. Certes, Lewiston était une petite ville, rien à voir avec les mégapoles telles que New York, et si je n'étais pas la seule assistante sociale du comté, c'était à se demander si la ville n'avait pas manqué de service sociaux depuis la guerre froide. Il y avait tellement de cas, partout, tout le temps, et si j'étais installée ici depuis moins d'un an, je peinais toujours à rattraper la charge de travail qui m'était assignée.
Je profite juste d'une pause, une journée “off” dans mon planning chargé, dès demain c'est retour au front. Tu sais ce que ça peut être, parfois... Mais tu peux souffler: si je suis ravie de vous voir toutes les deux ici, je me penchais doucement pour laisser mon regard contourner Victoria et se poser sur la jeune enfant qui s'amusait non loin, il n'y a rien à craindre de lui. Je suis juste là pour apprécier un peu d'air frais et un bon café, loin de la tonne de boulot qui m'attends au retour.
Ma main se déposa sur l'épaule de la jeune blonde, dans un mouvement que je voulais rassurant. Elle en avait assez souffert et je me fustigeais mentalement d'avoir involontairement provoqué cet instant de panique. Victoria, pour toute l'appréciation que j'éprouvais pour elle, n'était malheureusement qu'un cas parmi tant d'autres et j'étais furieusement ravie de constater que son abruti d'ex compagnon n'avait pas fait de retour fracassant dans sa vie.
Cela fait bien longtemps, en tout cas. Que devenez-vous, ta fille et toi ? Hope a l'air de bien s'amuser, je vois.
J'avais aidé à sa relocation, mais je ne pouvais pas me permettre de suivre en permanence l'évolution personnelle des personnes avec qui je travaillais. Mais, jusqu'à mon apparition en tout cas, le duo semblait heureux et j'étais curieuse d'en savoir plus sur ce qu'elle avait fait depuis notre dernière rencontre. Une éternité semblait avoir passé, depuis.



Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Maxim R. Savannah
Maître Jedi
308 $
09/03/1968 $
308 messages
Mensonges : 308
Anniversaire : 09/03/1968


MessageSujet: Re: sky above, voice within + ft. victoria l. clarke Mer 6 Avr 2016 - 10:15

Abandonné, verrouillé et archivé.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: sky above, voice within + ft. victoria l. clarke

Revenir en haut Aller en bas
sky above, voice within + ft. victoria l. clarke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1- Christal Houston VS 2- Victoria Vodar [FINALE]
» Victoria Alisa . Cavalieri
» Hart & Danielson vs The Voice Of Truth
» [Émission #1] Who's that voice ? - TERMINÉ
» Partie multi Victoria II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Saison 2 :: archives sujets terminés et abandonnés-