AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #5042 + we can do it + pv Stark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
messages



MessageSujet: #5042 + we can do it + pv Stark Sam 8 Nov 2014 - 17:36

be brave

« even if it breaks your heart. »

Tu n’aurais jamais pu dire s’il était matinée ou alors fin de journée. Les heures passaient, inexorables, les unes après les autres, sans que tu n’aies la moindre idée du pourquoi le Temps prenait la peine d’avancer. Pourquoi? Une question que tu te poses bien souvent, ces derniers temps, sans jamais obtenir de réponse, comme si l’univers entier se moquait de la voix qui s’élevait parfois en pleine nuit, plainte d’une âme déchirée. Pourquoi? Pourquoi continuer? Pourquoi ça? Pourquoi elle? Tu as l’impression d’avoir remonté une pente abrupte avant d’être poussée à nouveau dans le vide une fois arrivée au sommet, mais cette fois, l’abysse ne trouve pas de fin. Tu ne sais pas si tu as touché le fond, ou si tu as déjà commencé à avancer pour revenir à ce que tu étais avant. Tu ne sais pas si tu coules d’autant plus que les ténèbres semblent s’éterniser.

Il n’y a pas beaucoup de lumière, par ici… Fait-il nuit? Ou es-tu simplement trop fatiguée pour réellement voir ce qui est ?

Tu ignores combien de temps s’est écoulé entre cette dernière pensée et le moment où la voisine t'embrasse de manière maternelle. Elle vient souvent, cette petite vieille. Joshua tente de s’occuper comme il peut -peut-être est-ce lui qui demande à l'aînée de venir te tenir compagnie?-  Matt est souvent absent maintenant que les cours ont repris. Malgré tout, ton grand frère s'efforce d'être là, mais ce n’est toujours pas pareil. Ils ont l'air de prendre les choses différemment. Oh, ils ont sûrement pleuré. Plus ou moins réalisé, au moins réagi à la nouvelle. Peut-être; c’est l’impression qu’ils te donnent, en tout cas. Toi, tu restes un drone perdu dans l’automatisme d’un quotidien qui ne t’intéresse plus.

Tu te renfermes, tu te laisses aller.

Tu es encore en pyjama à cette heure de la journée et tu te tiens telle une statue en pleine cuisine, où tu t’étais rendue pour te servir un thé avant d’oublier pour quoi tu devais te donner la peine d'avaler quoi que ce soit. La cuisine où elle risquait toujours de criser si tu venais y cuire quelque chose ne devait pas être étrangère à la source de ta mélancolie. Cette cuisine, Juliet et ses manies, le dernier repas “de famille” que tu avais préparé avant que tout n’aille de travers. Elle adorait la cuisine. Elle détestait le désordre. La simple pensée à l’imaginer s’arrachant les cheveux devrait te faire sourire un petit peu, mais la reconnaissance n’éclaire même pas ton regard, et le trait de tes lèvres n'atteint même pas l'éclat dont il est capable. Alors tu es restée là. Immobile. Il aura fallu une éternité avant que tes yeux ne soient tombés sur le bouquet de fleurs immaculées que vous receviez encore fréquemment, et de là avaient glissés vers le cliché de famille qu’un ami avait pris l’hiver avant l’accident de Joshua. Les Stark, hilares, alors que le jeune militaire avait les cheveux dégoulinants de la neige qui y fondait, toi tenant évidemment l'appareil photo comme pour un selfie avant les selfie, Juliet ayant les bras autour de toi alors qu’elle regardait l’objectif par dessus ton épaule, et Matt qui se moquait ouvertement de ton frère en contrefond. Cette après-midi avait été parfaite. Parfaite, mais révolue, comme tant de choses désormais, même si dans le fond tu t’étais souvenue de l’équipe d’enfer que tu formais avec ta soeur lorsqu’il était question de conspirer contre les mecs de la famille et le souvenir de te savoir désormais seule fille du trio t’avait abattue assez pour te faire oublier tout le reste. Matt était quelque part, Joshua n’était pas en vue, seule la voisine restait là, petite vieille toujours à l’affût du moindre besoin que tu pouvais bien dire d'avoir sans jamais oser te l'avouer.

Je viens d'allonger Hana

Le nom s’enregistre dans ton esprit. La vie qui aura débarqué dans la famille avant même que le cosmos ne décide que quatre Stark à la fois était la limite autorisée. Offrir une vie pour en ôter une autre deux semaines plus tard. Une paire de mois avaient bien pu passer, mais rien ne changeait pour toi et la seule raison pour laquelle tu n’étais pas sous anti-dépresseur était parce que les gens restait persuadés que si tu pouvais donner le sein à l’enfant que tu avais fait naître, quelque chose cliquerait. Une affection. Un attachement. L’automatisme disparaîtrait et la mère naîtrait pour de bon. Ce n’était pas un véritable post-partum, mais avec le deuil, tu savais que tu ne pouvais pas réellement te réjouir; ta fille était magnifique, en revanche. De grands yeux marrons se fixaient sur toi à chaque fois que tu entrais dans une pièce et si tu n’étais pas la plus chaleureuse de toute pour l’instant, l’enfant ne se calmait jamais que dans tes bras. Même Joshua, qui en prenait soin autant qu’il pouvait, avait un peu plus de difficulté à totalement amadouer sa nièce, même s'il y avait des résultats plutôt prometteurs.

Tu penses un instant au fait que tu pourrais enfin dire de dormir, les nuits blanches s'accumulant depuis que l'enfant éprouvait le besoin de réveiller la maison entière pour un rien, lorsqu'une plainte se fit entendre. Un soupir de la voisine, un sourire restreint, et la voilà qui quittait la pièce pour ne revenir que quelques instants plus tard en tenant dans ses bras la dernière Stark de la famille. T'invitant à t'asseoir et toi réagissant comme un automate, Mrs Jenkins (la voisine) vient finalement déposer l'enfant dans tes bras avant de laisser quelques instants s'écouler, distante à peine de quelques mètres de là où vous vous tenez. Et le silence s'installe, interrompu uniquement par le gazouillement heureux d'une enfant qui ne réalise pas à quel point elle peut adorer être contre sa mère. Doucement, tu penches ta tête, et alors que tes lèvres touchent doucement la tête de l'enfant dans un bisous tendre et triste à la fois, tes instincts reprennent le dessus: quelqu'un observe, tu le sens, et cette fois, ça n'a rien d'une voisine..

Hey... Excuse-moi, je ne t'avais pas entendu entrer.

Ta voix est douce, mais comme rouillée, comme le serait la voix de quelqu'un n'ayant pas prononcé le moindre mot depuis plusieurs jours. Tu ignores qui vient d'arriver, ou même depuis quand il était là, mais pour l'instant cela n'avait pas la moindre importance. Tu étais dans ta bulle. Ta fille, toi, et le monde que tu désirais bâtir autour d'elle pour lui empêcher de souffrir comme tu pouvais être blessée....

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Matt E. Stark
jeune apprenti
185 $
21/11/2001 $
185 messages
Mensonges : 185
Anniversaire : 21/11/2001


MessageSujet: Re: #5042 + we can do it + pv Stark Dim 9 Nov 2014 - 11:08

Le temps semblait s’écouler de plus en plus longuement. Tic, tac. L'horloge de sa chambre, il ne l'entendait même plus. Ce qu'il faisait c'était la regarder, comme si elle pouvait le comprendre l'aider à aller mieux, le faire sourire comme autrefois... Matthew Stark se sentait vide, vide et terriblement seul. Trop de choses d'un seul coup, trop de tristesse, de honte, d'ignoble choses pour une seule et même famille en si peu de temps. Il se disait que tout était de sa faute, sûrement. Oui, cette idée était ancrée dans sa tête et elle refusé d'en sortir. Allongé sur lit, comme depuis hier, il fixé les aiguilles qui semblaient progresser au ralenti. Il avait sécher l'école, comme hier, comme avant hier. Il se trouvait lui même des excuse qu'il faisait à son professeur, mentait à Josh, mentait à Serah. Il dérivait, il le sentait bien.

Le bébé était arrivé, Juliet était partit. Il n'avait pas posé de question à Serah, non... Il ne pouvait pas lui demander d'où sa fille sortait. Parce qu'elle avait dû souffrir elle aussi. Lui, il n'avait rien vu. Hana était un beau bébé, mais Matthew Stark n'arrivait pas apprécier les moments de bonheur qu'elle pouvait lui offrir. Il était tonton, super. Enfin tonton... Pas tellement. Il se plaisait à dire que oui, mais en réalité c'était autre chose. Juliet était sa mère. Il l'avait découverte, et il l'avait perdu. Une larme coula sur sa joue, il pleurait tout le temps. Tout le temps depuis deux mois. La simple évocation du prénom, des souvenirs heureux avec sa famille toute entière réunis... Il avait toujours la même photo entre les mains, oh, elle datait de longtemps, Josh n'était pas encore partit à la guerre, Serah n'était pas enceinte, lui était encore naïf... Ils souriaient tous sur le cliché, et en la regardant, Matthew essayait de faire de même. Mais c'était dur. Il entendait Serah, en bas. Elle pensait sûrement qu’il était en classe, elle se trompait. « C'est pas juste... Je veux juste... Je veux plus être là » C'était souvent ce qui lu revenait en tête. Il avait l'impression que le monde se fichait de lui, que plus personne n'allait s'occupait de lui, gamin de treize ans. Il regarda la pile de CD qui s'amoncelait près de son lit et un jeu vidéo. Jeux que lui avait offert Josh, il y a deux mois de cela, lors d'un dernier repas de famille qui avait viré à la catastrophe... « Je devrais la rejoindre... » Il pensait à Juliet. «J'ai jamais été un fils pour elle je... » Il essuya ses yeux humides. Oh ces jours ci il y pensait. Le manoir des Stark était haut, et Matthew avait une chambre au dernier étage. « Elle devrait être avec moi... Je devrais être avec elle ». Il avait aussi essayé de s'endormir dans sa baignoire, mais les pleurs d'Hana dans la chambre d'à côté l'en avait empêché. Alors ce matin il avait essayé une manière plus radicale, les poignets mais son geste n'avait pas été jusqu'au bout. Il avait saigné un peu mais il était allé cherché des pansements.

Il se leva, enfila le même sweat tâché de la vieille, une paire de conversé bleu clair et passa une mains dans ses cheveux. Ah, si Leah le voyait ainsi, elle en tomberait des nues. Il descendit les marches et chercha sa grande sœur des yeux. Elle était là, avec Hana, la voisine pas loin. D'un regard Matt lui fit signe de s'en aller, il n’aimait pas que d'autres gens que les Stark viennent ici, il voulait que sa sœur soit seul, que sa cousine soit seule. Parce que c'est ce qu'elle était la jeune Hana, sa cousine. Il dissimula ses pansements au poignets sous ses manches avant qu'elle fasse une réflexion. Il lui tourna le dos volontairement, ses yeux étant encore trop rougis. Oui, il avait honte de pleurer.

- C'est juste moi, l'école a fini plus tôt, je venais chercher quelque chose à grignoter... Comment va Hanna ?

Il fouilla dans les placard mais rien ne l'inspirait vraiment. Il avait perdu tout son appétit en deux mois. Il en mangeait presque rien, il faisait toujours bonne figure auprès de Josh et Serah, mais il avait même perdu du poids, qu'il tentait de camoufler avec des vêtements amples. Il s'approcha de sa cousine, la tête baissé et lui posa une main sur le front. Elle était adorable sinon. Très mignonne. Il l'embrassa sur le front, esquissant un vague sourire. Il rebaissa ses manches et s'assit aux côtés de sa sœur. Il repéra une briquette de jus de fruit qu'il attrapa et se mit à boire. C'était mieux que rien, il n'avait rien bu ni avalé depuis hier soir, il commençait à avoir un sacré creux. Il croisa son reflet dans la vitre du four et détourna bien vite le regard. Il était moche, moche et épuisé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #5042 + we can do it + pv Stark Mer 12 Nov 2014 - 22:21

Serah ∞ Matt ∞ Josh
We have to survive
Il lui en voulait.. il lui en voulait tellement de  ne rien avoir dit, d’être.. Josh se stoppa net dans ses pensées, la mâchoire contractée, le poing serré, il donna un violent coup dans la porte du placard de son bureau dans l’immeuble Stark TV. Non pas maintenant, t’as pas le droit de craquer. L’ainé des Stark se refusait d'y penser, de penser à Juliet  car à chaque fois qu’il se lançait sur dans cette voix, les émotions qui le submergeaient avec une telle force le clouaient sur place et le mettaient dans un tel état qu’il lui fallait plusieurs minutes avant de reprendre son calme et d’agir normalement. La première semaine, il avait tenté de gérer cela, d’affronter cette douleur, cette colère mêlée à de la culpabilité et d’apprendre à vivre avec, mais plus les jours passaient et plus le manque devenait insupportable. Or il ne pouvait pas flancher, et il était trop lâche pour affronter cela plus longtemps. La seule solution qu’il avait trouvée consistait à refouler ses émotions, à s’occuper par tous les moyens possibles et oublier sa propre peine pour se concentrer sur sa famille. Ce n’était pas la meilleure, loin de là, mais au moins la douleur qui le traversait de part en part paraissait un peu plus supportable.

Fuir ? Loin de tout, loin de cette douleur ? Bien sûr qu’il y avait pensé, mais il ne pouvait pas, il n’en avait pas le droit. Ses précédentes absences avaient déjà causées bien trop de dégâts et n‘avaient facilitées la vie qu’à une seule personne : lui-même .. et encore, quand on voyait où ça l’avait mené.. Il n‘avait plus le droit d’être égoïste à présent, il devait rester avec ce qui restait de la famille Stark et gérer au mieux. Parce qu’après tout c’est ce Juliet voudrait non ? Qu’il tente d’occuper sa place pour tout arranger, pour tenir cette famille soudée même après ce drame. Il était l’ainé, il n’avait pas toujours été là, s’était bien trop souvent appuyé sur le fait que Juliet avait tout en mains, mais aujourd’hui il devait véritablement assumer son rôle et arrêter de se cacher derrière ses propres problèmes. Il n’était plus question de lui, mais de sa famille, de sa sœur et son frère qu’il aimait plus que tout au monde. Parce que oui, peu importe ce que disait la génétique ou les secrets familiaux, Matt était son frère et l’amour qu’il lui portait ne changerait jamais. Lorsque Josh avait dû s’occuper de tout un tas de paperasse suite aux événements, il n’avait pas hésité une seconde à se déclarer tuteur légale de l’adolescent. Il était désormais plus responsable de Matt qu’il ne l’avait jamais été, le frère cool qui était le premier à contourner légèrement les règles imposées par Juliet dans le but d’amuser le petit dernier allait devoir endosser un nouveau rôle. Cette tache allait sans doute s’annoncer parfois délicate, mais lorsqu’il s’agissait du bien-être et de la sécurité de Matt, il savait qu'il pouvait compter sur Serah. Voir Matt maigrir de jours en jours  rendait Josh malade. L'adolescent avait beau essayer de cacher cela, Josh n’était pas dupe, il connaissait son frère. Il voulait faire tellement pour l’aider, mais la question était comment ? L’ainé était tout simplement incapable de parler de ce qui avait valu à leur famille de s’effondrer comme un château de carte.
 
Il prenait soin de la petite Hana comme s’il s’agissait de sa propre fille, inventant de nombreuses tactiques plus ou moins subtiles pour amener Serah à gérer son deuil plus facilement grâce à l’amour que lui donnait ce bout de chou d’à peine quelque semaines. Il savait que cela était difficile, que Serah était trop anéantie pour développer un réel instinct maternel, mais il était persuadé qu’Hana pouvait lui permettre de remonter la pente petit à petit. En apprenant d’où venait le bébé, Josh avait eu énormément de mal, il avait tout d’abord éprouvé une certaine colère face à ce secret qu’une fois de plus on lui avait caché,  mais devant l’état de Serah, il n’avait pu se résoudre à montrer une quelconque réticence ou besoin d’obtenir plus de réponses venant de sa part. Il avait trouvé le courage de contacter des anciens militaires haut placés avec qui il avait des relations pour que ceux-ci tentent de se renseigner un peu plus que lui ne le pouvait, mais cela n’avait pas donné grand-chose. Enquête toujours en cours lui avait-on dit, ils font du mieux qu’ils peuvent et ont promis de vous contacter à la moindre avancée. L’élan de fureur qui avait envahie Josh était vite redescendu lorsqu’en rentrant il avait eu Hana dans les bras. Cette petite puce n’y était pour rien, et elle méritait tout l’amour que cette famille pouvait lui offrir.

Stark termina rapidement le planning et la paperasse qu’il lui restait à faire pour pouvoir fermer son bureau et confier les dernières taches à sa secrétaire. Il fit un rapide tour dans les studios pour vérifier que tout était en ordre puis il ne tarda pas à prendre le chemin du retour. Le jeune homme n’aimait pas quitter la demeure familiale trop longtemps, mais en décidant de ne pas fermer l’entreprise que Juliet avait construite, il s’était engagé à prendre le relais, ne voulant pas voir tout son travail réduit à néant ou laissé dans les mains de personnes peu soucieuses de l’importance que cela avait, et qui changeraient tout ce pour quoi Juliet avait travaillé sans la moindre gène. Joshua se contentait donc de faire des allers-retours entre la maison et Boise, s’étant totalement coupé du monde exterieur.  Lorsque qu’il devait s’absenter, il ne pouvait s’empêcher de demander à la voisine de passer faire un tour à la villa, elle savait rester discrète, était toujours prête à les aider et depuis le temps qu’ils la connaissaient, Josh savait qu’il pouvait lui accorder toute sa confiance. Non pas qu’il ne faisait pas confiance à Serah ou qu’il ne la croyait pas capable de s’occuper de sa fille et Matt, mais plutôt qu’il préférait la savoir épaulée elle aussi, et savoir qu’une autre personne était là-bas le rassurait quelque peu. Une fois devant la villa, Josh croisa justement la dite voisine qui rentrait, il la remercia rapidement et se dirigea vers le salon.

« Je suis rentré ! »

En voyant les personnes qu’il cherchait, Josh afficha un large sourire qui sonnait sans doute un peu faux, mais il se voulait toujours ultra positif et faisait de son mieux pour tenter de redonner le sourire et un peu de joie de vivre dans cette maison. Son air lessivé accompagné de son visage creusé et son regard paraissant toujours triste, semblait pourtant témoigner d’un état d’esprit bien différent.

Josh alla embrasser la joue de Serah et ébouriffa ensuite tendrement les cheveux de Matt. Son regard se posa ensuite sur la petite princesse endormie dans les bras de sa maman, avant de finalement se reposer sur Matt. Il fronça les sourcils avant de reprendre la parole.

« T’es pas censé encore être en cours à cette heure-ci ? »


code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #5042 + we can do it + pv Stark Ven 2 Jan 2015 - 14:50


WE CAN DO IT

serah ϟ joshua ϟ matt


C'est juste moi, l'école a fini plus tôt, je venais chercher quelque chose à grignoter... Comment va Hana ?

Il y avait quelque chose de familier dans sa façon de se tenir, dans la manière qu'il avait de me tourner le dos. Mais si la question frôla mon esprit l'espace d'une seconde, un coo de la part de ma fille ramena mon attention à la petite silhouette dans mes bras. Je laissais Matt à son exploration infructueuse des étagères, tout en commençant doucement à bercer l'enfant. Elle gazouillait, posant ses grands yeux sur moi comme si j'étais la chose la plus merveilleuse qu'elle ait jamais vu, arrachant un sourire qu'il m'arrivait parfois de retrouver. Matt revint, se fit timidement câlin avec le bambin avant de venir s'installer à mes côtés et ne faire aucun états d'âme de la briquette de jus de fruits que la voisine avait laissé pour moi sans que je n'y touche. Elle avait laissé le pack entier, en réalité, donc ça ne dérangeait pas énormément; que Matt se serve, il était ici chez lui après tout.

Elle va bien, enfin je pense. Elle dort beaucoup, si seulement je pouvais en dire de même.

Je m'étais attendue à de la haine venant de lui. A de la colère, au moins, pour le rôle que j'avais joué dans le secret qui avait été gardé à son insu mais... je ne savais pas que penser de son comportement. Quelque chose de familier m'interpelait, mais je n'arrivais pas à poser le doigt sur ce qui me froissait à ce point. A ce que j'étais supposée voir sans pour autant y parvenir. Gardant le bébé niché contre moi d'un bras, j'étendais l'autre pour le passer sur les épaules de Matt, l'attirer doucement et poser un baiser dans ses cheveux. Il y avait tant de choses à faire pour retrouver la familiarité qui nous était pendant si longtemps naturelle, lui et moi, partenaires de crimes en tous genres. Nous étions abattus, fatigués, vidé d'énergie, mais on se retrouvait doucement. Il le fallait. Joshua faisait tout son possible pour s'en assurer, même si pour autant qu'il s'occupait de nous, personne ne semblait prendre vraiment soin de lui.

La culpabilité me fit l'effet d'une claque, une fois encore.

Il allait vraiment falloir qu'on se reprenne, mais je ne savais pas comment. Tout le monde semblait me pousser à me concentrer sur Hana, mais même ce qui devait m'être naturel me donnait l'impression d'être une leçon de plus qu'il fallait que j'apprenne. Comment être mère. Comment être une soeur. Dernière jeune femme de la famille, au moins jusqu'à ce que le bout de chou dans mes bras ne grandisse. L'année avait été porteur de tant de choses, et il avait fallu beaucoup d'efforts pour surmonter la plupart. Joshua savait. Même s'il ne pouvait pas s'imaginer à ma place, je pense qu'il pouvait imaginer le travail qui avait été fait pour me rendre de cette fille suicidaire et déprimée d'il y a quelques mois jusqu'à cette renaissance de soi peu de temps avant la naissance de Hana. Peu avant la disparition de Juliet. Rien n'avait de sens, comme si l'année avait été un enchaînement digne des meilleures montagnes russes: un pas en avant, trois en arrière comme on dit. J'avais été abattue, je m'étais relevée, S. avait gâché le peu de joie du dîner qui aurait pu tout arranger, puis on s'était expliqués. Hana est née, et ça en soi aurait pu être assez pour effacer tout le bordel de l'année mais l'univers en voulait toujours plus.

Juliet.

J'étais partagée entre la tristesse et la colère, l'indécision et la détermination. Je lui avais tout dit, toujours parlé de tout, nous avions toujours semblé être ces soeurs inséparables qui ne gardait rien l'une de l'autre. Seigneurs, elle avait même parlé de Matt', quoi, même si à l'époque il aurait été difficile pour elle de le cacher. Ju' avait été l'instrument de sa reconstruction personnelle et avait patiemment ramassé les morceaux qu'il avait laissé. Et j'avais laissé faire. Je n'avais pas cherché à voir plus loin que ce qu'elle offrait, je n'avais jamais demandé comment elle allait. Et si je me m'étais confiée, pourquoi n'avait-elle jamais pu en faire autant? Tête de mule. D'un côté, je n'étais pas surprise, parce que la famille avait toujours passé avant tout pour elle, mais d'un autre une attitude pareille me rendait furieuse. C'était probablement à juste mesure, ma colère partagée entre l'injustice de ce coup du sort et le tempérament de Juliet qui avait encouragé le secret.

Je suis rentré !!

Mon regard vola jusqu'à l'horloge. Déjà? Je ne sais pas si je devais me demander où était passé le temps ou bien avoir l'impression qu'il était parti il y a une éternité, mais mon coeur se souleva à l'entente de sa voix. Pauvre Joshua. Je lui rendais son sourire forcé un peu plus facilement qu'hier, mais jamais aussi aisément qu'avant, le remerciant mentalement de s'efforcer d'être la pierre de touche de cette petite unité familiale. Je n'aurais personnellement pas su par où commencer si j'avais dû m'occuper des obsèques, des détails notariaux, de la paperasse à la régie, du conseil d'administration et tout le tintouin qu'il avait eu à supporter seul jusque là. Me levant enfin, retrouvant Joshua à mi-chemin de son effort pour me retrouver dans ses bras juste après qu'il m'ait embrassé la joue. J'avais fait mon possible pour me montrer présente et câline, supportrice de Matt', maintenant j'avais un instant besoin de me retrouver contre mon grand frère.... tout en faisant en sorte de ne pas écraser l'enfant entre nos deux figures.

Bienvenue à la maison.

C'était simple et ma voix ne portait pas encore l'enthousiasme que j'avais bien pu récupérer ces trois derniers mois, mais j'espérais qu'au moins  cela marquerait une certaine positivité, un encouragement indistinct à ses efforts. Inutile de le rendre dégoûté à l'idée de revenir à la maison.

Les gens racontent des horreurs sur nous. Et le bébé. Mrs Jenkins a entendu dire que quelqu'un a sous entendu que Hana... enfin que tu... Je ne sais même pas quelle idiotie ces gens imaginent mais ça ne m'a pas plu.

Je laissais ma voix tonner un peu, envisageant presque de retourner sur mon ordinateur et secouer quelques ficelles pour savoir qui avait raconté des conneries pareilles avant de finalement me concentrer de nouveau sur l'enfant: maintenant que ce qui me chiffonnait avait été énuméré, je n'étais finalement pas si anxieuse de revenir sur le sujet. Joshua sembla se concentrer un instant sur le simple fait que Matt soit présent, et je ne trouvais pas inutile d'intervenir. Il m'avait dit que l'école avait fini plus tôt, je n'avais pas de raisons de douter de lui... Même si, à y réfléchir, la famille semblait douée pour les secrets qu'elle ne veut pas voir dévoilés aux autres.







(ps: Serah fait référence à la boîte à ragot)
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Matt E. Stark
jeune apprenti
185 $
21/11/2001 $
185 messages
Mensonges : 185
Anniversaire : 21/11/2001


MessageSujet: Re: #5042 + we can do it + pv Stark Dim 1 Fév 2015 - 14:09

(je suis désolée du retard x_x)

Pas à l'école ? Oui, Josh devait trouver cela étrange, au moins Matt nota qu'il avait fait attention à ce détail.  Il se contenta d'esquisser un sourire timide avant de rehausser les épaules. Cela lui faisait tout de même quelque chose : de voir son frère s'inquiéter pour lui, s'occuper de sa petite vie qui lui paraissait si insignifiante aux yeux des autres Stark  présent. Après tout, il pouvait le comprendre, sa sœur Serah devait avoir autre chose à faire que de s'occuper de lui, elle avait son bébé maintenant. La vie de Matthew devait lui paraître bien réglé, comme à la normal parce qu'après tout, il en donnait bien l'air. Quant à Josh, il devait gérer toutes les affaires familiales, et bien évidement le benjamin de la famille savait à quel point cela devait être dur pour lui. Quelque part il était son modèle parmi tout ce chaos. Il aurait aimé être fort comme lui, mais il n'en avait pas la force, peut être était-il trop jeune, ou faible, tout simplement.

- J'ai terminé plus tôt aujourd'hui, c'est tout...

Il posa sa briquette de jus de fruits et la regarda d'un air absent, écoutant ce que les deux aînés avait à se dire. Bien évidement que les rumeurs étaient allés de bon train depuis la naissance de la petite fille, dans cette ville, les gens étaient les champions des ragots et les rumeurs se propageait aussi vite qu'un simple rhume.

- Faut pas faire attention à eux Serah, murmura t-il.

Peut être qu'elle ne s'adressait pas à lui, qu'elle n'attendait pas vraiment de réaction de sa part. Après tout, qu'est ce qu'un gamin de quatorze ans pouvait y changer ? Il descendit de sa chaise et fonça dans la salon.  Ils avaient qu'à continuer dans leur discussion de grand lui n'avait qu'à aller... Regarder la télévision. De toute façon il était de trop. Sans vraiment savoir pourquoi la colère grondait en lui. Il se sentait usé, mais surtout en colère. Sans plus un regard au trois autres dans la cuisine, il s'installa sur le canapé et alluma le poste de télévision. Son regard s'attarda sur des manettes de jeux. Josh. Il en avait envie, mais plus le temps. Le monde était trop occupé pour lui. Heureusement que son unique amie, Leah, savait lui remonter le moral quand il allait au collège. Que des bêtise à cette heure là alors il resta sur la chaîne des information nationales. Dans un soupir,a il cala sa tête contre un coussin. C'était fou comme il avait l'impression parfois d'être de trop dans cet immense manoir. Certes, Josh était son tuteur maintenant, mais au fond, il n'était pas son frère, ni le frère de Serah. Juste un pauvre gamin à qui on avait toujours caché la véritable identité, les véritables parents. Est ce que au moins un jour une personne courageuse lui avouera qui était son paternel ? Parce que Matt voulait au moins savoir ça, avoir peut être avoir une chance connaître l'homme dont il avait hérité la couleur de ses cheveux sombres et ses yeux bleus.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #5042 + we can do it + pv Stark Mar 17 Mar 2015 - 21:42

Serah ∞ Matt ∞ Josh
We have to survive
Une fois sa sacoche posée au sol, Josh accueilli sa sœur à bras ouverts. Il la garda contre lui un petit moment, comme s’il pouvait lui donner tout le réconfort et le courage dont elle avait besoin tout en pouvant lui aussi y puiser la force nécessaire pour terminer cette longue journée qui ressemblait étrangement aux précédentes. L’un comme l’autre ne semblaient pas avoir besoin de mots pour se comprendre et se soutenir, en réalité la simple présence de Serah a ses cotés suffisait à l’aider à affronter les jours, elle l’épaulait et lui donnait du courage sans même en avoir conscience. Il en était de même pour Matt et le petit bout de femme qui avait pointé son nez dans la famille, c’était pour eux que Josh continuait à avancer, certes il gérait cela d’une façon qui était bien particulière, mais au moins il donnait l’impression d’avoir gardé la tête sur les épaules et de ne pas avoir totalement sombré. Ils étaient ceux qui permettait au jeune homme d’encore trouver une raison de se lever le matin, il ne se battait plus pour lui désormais, non, il se battait pour revoir un véritable sourire sur leur visage, pour les aider à se relever, leur facilité la vie du mieux qu’il le pouvait. Sa famille avait toujours été sa priorité et elle l’était toujours aujourd’hui, certains secrets et les dernières révélations avaient beau avoir fragilisé leur famille, ils restaient pourtant soudés coûte que coûte.

« J'ai terminé plus tôt aujourd'hui, c'est tout... » Cette réponse ne plut pas tellement au blond, il se doutait que quelque chose d’autre se tramait, mais etait-ce le moment importun pour aborder le fait que Josh avait reçu un appel de la directrice de l'école s'inquiétant au sujet de Matt et de ses absences à répétition ? Ses habitudes avaient repris le dessus et Josh avait comme à son habitude couvert Matt sans se poser la moindre question, ce n’était qu’après avoir entendu le nombre exact d’heures de cours manquées qu’il avait compris que son frère allait encore plus mal que ce qu’il ne pensait et qu’il avait accepté un rendez-vous avec son interlocutrice qui désirait en savoir plus sur la situation familiale et l’état d’esprit dans lequel se trouvait Matt. Qu’était-il censé raconter à cette femme ? La vérité et rien que la vérité ? A coup sûr elle enverrait toute la famille consulter un psy et leur collerait une assistante sociale sur le dos. C’était bien gentil, mais ils avaient déjà suffisamment à gérer pour le moment.

Désormais devant Matt, Josh hésita quelques secondes à tenter de lui tirer les vers du nez. Cependant pouvait-il réellement blâmer Matt de ne plus aller en cours après tout ce qu'il avait traversé et avec tout ce qu’il devait encore essayer de surmonter ? Habituellement il aurait laissé cette tâche à Juliet ou Henry et lui se serait contenté de laisser une ou deux vannes à son frère sur le sujet histoire de détendre l'atmosphère et d'avoir une approche différente. Cependant aujourd’hui cette tache lui était destinée et il n’avait pas la moindre idée de comment s’y prendre. Matt avait à la fois perdu sa sœur et sa mère, dit ainsi, cela paraissait particulièrement tordu, mais c’était bien la réalité et Josh se doutait que cette situation particulière ne pouvait que rajouter tristesse, colère et souffrance et questionnements aux sentiments de ressentait déjà l’adolescent.

Josh, perdu dans ses pensées, reporta son attention sur les deux Stark suite aux paroles de sa sœur. Des rumeurs à leur sujet ? Il n’allait pas le nier, il savait précisément ce à quoi Serah faisait référence. Lui aussi avait entendu tout un tas de ragots carrément déplaisants et vraiment malsains.

« Je suis entièrement d’accord avec Matt, on s’en fou totalement de ce que les gens peuvent bien penser. »

Ben voyons, il s’en foutait tellement qu’il avait manqué de refaire le portrait à la première personne qui avait osé venir le questionner à propos de ces fameuses rumeurs. Les Stark étaient réputés et dans cette petite ville, et même la personne la plus discrète pouvait devenir connue de tous si un petit groupe de personne s’amusait à raconter une histoire croustillante et bien souvent inventée de toute pièce à son sujet. Il n’y avait donc rien d’étonnant à ce que leur famille, qui avait déjà été la cible des commères du coin, soit de nouveau victime de rumeurs farfelues, mais sérieusement.. Lui le père d’Hana ? Qui avait pu être assez frappé pour lancer ce genre de connerie ? Et surtout, qui pouvait avoir la conscience tranquille après s’être permis de causer du tort à leur famille qui avait déjà suffisamment enduré de choses au cours des derniers mois ?

Joshua regarda Matt s’éloigner sans rien dire, il essayait tant bien que mal de comprendre ce qui se passait dans la tête du petit brun, mais cela s’avérait bien plus difficile qu’il ne l’avait prévu. Le comportement de Matt l’inquiétait beaucoup. A peine quelques secondes après que celui-ci ai quitté la pièce, Josh se tourna vers Serah.

« Matt ne va plus en cours depuis un moment, je crois qu’il faut qu’on lui parle.. »

A mi-voix pour être certain que seule Serah ne parvienne à l’entendre, Josh lui déballa en trente seconde ce qui le tracassait sur le moment. Il avait besoin de son aide ou au moins de sa présence pour aller parler avec Matt et il estimait important qu’elle aussi soit au courant de la situation, ce n’était pas parce que Josh avait demandé à être désigné comme le tuteur de l’adolescent que Serah n’avait pas pour autant son mot à dire.



code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: #5042 + we can do it + pv Stark Sam 27 Juin 2015 - 13:50

Padawan en manque d'inspiration ?


Je vois mes louveteaux que vous n'avez pas donné de réponses à ce sujet depuis plus de trois semaines. Est-il fini, abandonné ou l'avez-vous oublié ? Réponse il vous faudra donner dans la semaine à venir ou archivé ce sujet sera !
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: #5042 + we can do it + pv Stark Mer 5 Aoû 2015 - 15:03

Abandonné et verrouillé.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: #5042 + we can do it + pv Stark Mar 9 Fév 2016 - 12:32

Archivé.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #5042 + we can do it + pv Stark

Revenir en haut Aller en bas
#5042 + we can do it + pv Stark
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mister Stark
» Stark Lawcoe et sa renommée !
» Demande de Promo' de Stark Lazar
» Compte de Stark Lawcoe
» Can you bring me home ? [PV Mister Stark]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Saison 2 :: archives sujets terminés et abandonnés-