AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 Don't get too close, it's dark inside # Logan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Don't get too close, it's dark inside # Logan Dim 21 Sep 2014 - 20:43

Don't get too close, it's dark inside..
Logan & Josh



Allongé sur le carrelage de la cuisine, la tête sous l’évier, Josh semblait rencontrer quelques difficultés pour réparer la fuite. Si à la base, son programme de l’après-midi ne consistait qu’à jouer les peintres dans l’une des chambres du dernier étage de l’auberge, il s’était finalement improvisé plombier lorsque Logan l’avait appelé à la rescousse en constatant que l’évier de sa cuisine jouait les capricieux.  La plomberie ce n’était pas trop son truc, mais il savait se débrouiller un minimum. Joshua avait donc abandonné ses pinceaux et son moment artistique, pour rejoindre  Logan dans la dépendance qu’elle habitait.

Le jeune homme avait également laissé son t-shirt -autrefois bordeaux mais désormais plein de peinture fraîche- dans la chambre afin d’éviter de prendre le risque de mettre de la peinture partout, et aussi parce qu’il crevait de chaud.  Il se retrouvait donc torse nu, laissant apercevoir les quelques cicatrices que ces dix années à servir son pays lui avaient laissées. L’impact de balle sur son épaule, mais surtout, les trois marques résultant de l’explosion, qu’il conserverait à vie. Comme s’il avait besoin d’un rappel supplémentaire à chaque fois qu’il se regardait dans un miroir ou qu’un curieux lui demandait d’où ces cicatrices venaient. Il n’avait cependant pas honte ou quoi que ce soit dans le genre, et ne cherchait jamais à les cacher, estimant qu’il avait de bien plus grandes préoccupations dans la vie, et que de toute façon, il ne pourrait rien faire de plus pour les enlever. Sans oublier que, comme lui avait dit une infirmière à l’hôpital, les cicatrices c’était sexy. Il doutait quelque peu que ce soit le cas pour lui, mais il ne ressemblait pas non plus à Frankenstein et il devait s’estimer heureux de ne pas avoir été totalement défigurée ou du moins, de ne pas avoir été plus marqué que cela. Des soldats revenir défigurés, mutilés, brulés, il en avait vu un certain nombre, et il était bien content d’avoir été épargné de son côté-là..

S’il donnait l’impression de connaitre le manoir comme sa poche, c’était sans doute parce qu’il y avait passé une très grande partie de l’été. Après être venu comme promis pour remplacer la vitre cassée du 4x4 de la jeune femme, Josh avait ensuite eu le droit à une visite guidée des lieux et avait en effet constaté que Logan avait sérieusement besoin d’aide pour rénover son auberge. Il était donc revenu une fois, puis deux, et désormais il en était presque rendu à passer tous les jours chez la jeune femme. Logan était devenue bien plus que la folle au flingue qui avait besoin d’un coup de main. Si Josh passait le plus clair de son temps ici, ce n’était pas uniquement pour bosser et jouer les bricoleurs de l’extrême, non, c’était aussi pour passer du temps en compagnie de la jolie blonde. Avec son humour et sa franchise décalée, elle lui changeait les idées, elle le faisait rire et lui permettait d’oublier l’espace de quelques heures le stress et les ennuis qui resurgissaient à peine avait-il franchit le portail. Et puis, lorsqu'il était ici, il n'avait plus le sentiment d'être pris pour un gamin qu'il fallait constamment surveiller et qui était incapable de faire quoi que ce soit. Ici il se sentait utile, et cette sensation lui avait manqué.

« Bingo ! » Lacha-il un petit sourire triomphant sur les lèvres. Etant donné qu’il avait la tête sous l’évier, il pouvait difficilement voir autre chose que cet espèce de placard miniature, il ne savait donc pas si Logan se trouvait encore dans le coin où s’il était actuellement en train de se parler à lui-même. Le début de la folie ! Josh posa sur le carrelage les différentes clés, pinces et autres outils qu’il avait dû utiliser avant de finalement ressortir la tête de sous l’évier. « Je suis vraiment trop doué ! T’auras plus qu’à rallumer l’eau et ça devrait remarcher correctement. »


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Logan W. Blackwood
Chevalier Jedi
2747 $
27/09/1987 $
2747 messages
Mensonges : 2747
Anniversaire : 27/09/1987


MessageSujet: Re: Don't get too close, it's dark inside # Logan Ven 26 Sep 2014 - 16:27


Don't get too close, it's dark inside...

Logan & Josh


Les affaires du W&B Inn allait plutôt bien cet été. Chaque semaines, l'auberge était complète. Enfin, autant qu'elle le pouvait avec le nombre de chambre disponible. Il pourrait en avoir plus, mais certaines chambres étaient encore en trop mauvais état pour être loué. Mais avec l'aide de Joshua Stark, Logan avait pu rénover entièrement quelques chambres sans problème et sans coûts excessifs. Cela n'aurait pas été le cas avec des travailleurs indépendants, mais il fallait dire que la gérante du W&B Inn ne payait pas vraiment son bon samaritain. Au début, ça ne devait être qu'un service rendu par un voisin sur la vitre brisé de sa voiture... Mais il avait fini par se proposer à l'aider à arranger un ou deux trucs qui n'allaient pas, ici et là, dans l'auberge. Si bien que les petits services entre voisins qui ne devaient durer que quelques jours ont fini en visite journalière de Mr. Bricolage, et la plupart des clients avaient même fini par penser que Mr. Stark était un homme à tout faire qui était employé de l'auberge... Ce qui mettait Logan dans l’embarras. Non, il n'était pas employé, et surtout, non, elle ne le payait pas. Parfois, ce détail lui pesait sur la conscience... Mais le Stark ne lui avait jamais rien réclamer, et il continuait à venir faire son travail... Qui n'était pas vraiment son travail, techniquement. Bien sûr, elle pourrait lui proposer un salaire, ou du moins une compensation financière, mais elle craignait que cela ne le froisse. Après tout, d'après ce qu'elle avait entendu, les Stark n'étaient pas dans le besoin : loin de là. Incapable de gérer sa culpabilité d'utiliser le grand blond quasiment comme un esclave, elle avait fini, quand elle commençait à se sentir mal, à lui donner encore plus de chose à faire : fais-ci, fais-ça, magne-toi! quel cercle vicieux!

Logan avait laissé Josh seul à l'auberge pour faire quelques courses, pour elle ainsi que pour ses clients.  Elle rangeait ses achats dans la cuisine de sa dépendance lorsqu'elle se rappela que la plomberie de celle-ci déconnait depuis un certain temps, mais elle avait tendance à repousser l'appel du plombier au lendemain, puis au surlendemain, et ainsi de suite... En l'absence d'eau courante dans sa cuisine, elle se retrouvait avec de la vaisselle qui moisissait dans son évier depuis plus d'une semaine. Elle avait même fini par rendre les armes, et à ne manger que dans des assiettes en cartons depuis déjà quelques jours. La jeune femme avait fixé le mini-écosystème qui se formait dans son évier pendant de longues minutes avant de finalement se décider à aller dans le bâtiment principale pour chercher Mr. Bricolage qui peignait encore la chambre #9. Par l’entrebâillement de la porte, elle lui avait lancé, « Hep! Villa Stark, vu que t'es là, si t'as fini avec l'aquarelle, j'aurais besoin que tu jette un coup d'oeil à la plomberie dans la dépendance. » Puis, sans attendre la réponse du grand blond, elle était ressortit du bâtiment principale pour retourner à ses occupations. Le Stark trainait au W&B Inn depuis suffisamment longtemps pour retrouver son chemin, et savoir où se trouvait la dite dépendance. De toute façon, il avait l'air de préféré se débrouiller seul, et ne semblait pas vouloir qu'on lui tienne par la main pour faire quoi que ce soit. Le Stark vint finalement jouer les plombier un peu plus tard, lorsqu'elle eu fini de ranger ses achats. Quand elle se retourna et le vit arrivé, elle sursauta légèrement en constatant qu'il avait enlevé son haut. La bouche bée, et les yeux ronds comme des billes, ceux ci s’attardèrent un instant sur le torse nu du grand blond avant que Logan ne reprenne ses esprits. Elle releva le regard pour trouver celui de son voisin, et avec un sourire espiègle, lui jeta : « Oouuuh! D'habitude c'est moi qui me déshabille en première, mais ça me va si tu commence. J'vais m'allonger sur le lit pendant que t'enlève le reste... ». Puis elle sortit de la cuisine pour le laisser s'occuper de la plomberie. Les propos de ce genre, ce n'était pas la première fois que Logan en faisait au Stark. A force de le côtoyer durant l'été, elle avait tenté de se rapprocher, d'abord en lui lançant des perches, en flirtant un peu... Puis en le draguant ouvertement. Mais soit il avait vraiment du mal à comprendre le principe du rentre-dedans, soit il était pas du tout intéressé. A la longue, la jeune fille avait finit par s'habituer à ce qu'il ne réponde pas à ces avances... Bien qu'elle continuait à les faire, surtout par espièglerie à présent, pour rire... Mais d'un côté, cela la frustrait un peu de se prendre de tels râteaux.

Laissant le Stark seul dans la cuisine un moment, Logan avait entreprit de ranger un peu la pièce qui lui servait à la fois de salon et de chambre à coucher. Bien que la dépendance ait le même style de décoration que l'auberge, il y avait un certain décalage concernant l'ordre et la propreté. La gérante du W&B Inn se faisait un devoirs de garder son auberge impeccable... Mais ce n'était pas le cas de la dépendance. Il fallait dire qu'elle passait tellement de temps à nettoyer la grande maison qui lui servait d'auberge qu'elle était souvent trop fatigué pour ranger la dépendance. De toute façon, il était rare que quelqu'un vienne là. Les clients se contentaient la plupart du temps de rester dans le bâtiment principale. Souvent, ils trainaient dans le jardin, mais personne n'allait dans la dépendance. Le fait est que la soudaine présence de quelqu'un dans un lieu aussi privé que sa dépendance poussait Logan à ressentir une certaine gène face au désordre qu'il y avait. Rapidement, elle avait ramassé quelques vêtements sales qui tapissaient le sol et les fourra dans un tiroir qu'elle tenta de refermer : chose difficile étant donné qu'il était alors plein à craqué. Lorsqu'elle réussi enfin, elle s'attaqua à la dizaine d'assiettes en cartons éparpillé dans toute la pièce avec des restes de nourriture méconnaissable qui avaient déjà commencé à moisir, laissant une odeur assez désagréable. Après les avoir enfouit dans un sac poubelle qu'elle laissa dehors, près de la porte, Logan ouvrit en grand les fenêtres pour aéré un peu la dépendance. La jeune fille poussa un soupire en constatant l'état de la chambre. Elle n'était pas encore parfaitement propre et ranger, mais ça ira pour le moment. La blonde ouvrit alors un tiroir, et fouilla le contenu. Après avoir mit encore plus de désordre qu'il n'y en avait dans le tiroir, elle en ressortit un vêtement. C'était un t-shirt pour homme, blanc, taille large. Logan avait tendance à acheter certains de ses vêtements au rayon masculin, et elle aimait porter celui-ci, qui était trop grand pour elle, pour dormir, en général. La blonde porta le t-shirt à son visage et le renifla à plusieurs reprises, pour vérifier qu'il était bien propre. Elle était incapable de se souvenir si elle l'avait porté récemment ou pas, mais d'après l'odeur, il n'était pas sale. Logan fit une moue. Il devrait convenir.

La jeune fille referma le tiroir quand elle entendit le plombier du dimanche lancé un triomphale « Bingo ! » Elle fit quelques pas pour retourner dans la cuisine, mais s'arrêta à l'entrée. Le Stark était encore allongé par terre, la tête sous l'évier, et Logan ne pu s'empêcher de prendre un instant pour admirer encore un peu le corps de son voisin en se mordant la lèvre. « Je suis vraiment trop doué ! T’auras plus qu’à rallumer l’eau et ça devrait remarcher correctement. » L'esprit vagabondant, et les yeux baladeurs, Logan lâcha sans y penser un : « Ouais... T'es super doué... » Et reprit ses esprits. « Euh... Ouaip! Rallumer l'eau... » Logan s'exécuta, puis alla ouvrir le robinet de l'évier pour constater l'oeuvre de son voisin. L'eau coulait à nouveau sans aucun problème. Elle referma le robinet puis s'accroupit vers le Stark pour voir son visage sous l'évier. Souriante, elle lui dit : « Alléluia! Grâce à toi, j'vais enfin pouvoir faire ma vaisselle ce soir. Il était temps... J'crois que le bout de spaghetti mutant qui moisit dans l'évier allait finir par venir m'étrangler dans mon sommeil. »


Dernière édition par Logan W. Blackwood le Mer 17 Déc 2014 - 7:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Don't get too close, it's dark inside # Logan Dim 28 Sep 2014 - 21:38

Don't get too close, it's dark inside..
Logan & Josh



« Hep! Villa Stark, vu que t'es là, si t'as fini avec l'aquarelle, j'aurais besoin que tu jette un coup d'oeil à la plomberie dans la dépendance. »  De l’aquarelle.. le blond leva les yeux au ciel en pouffant légèrement. C’est vrai qu’il était vachement en train de faire de l’aquarelle là ! Il allait bientôt lâcher son rouleau pour aller chercher un petit pinceau et exprimer sa créativité en se mettant dessiner de jolis papillons, un arc en ciel, un champ de coquelicots et même une petite maison si il avait le temps. Enfin.. vu le faible coté artistique de Josh.. le résultat risquait d’être quelque peu catastrophique, a un tel point que le futur locataire de cette chambre n’arrivait sans doute pas comprendre ce que l’auteur de cette magnifique fresque avait voulu faire. Remarque, il pourrait toujours faire passer cela pour de l’art abstrait. Josh était quelqu’un de plutôt habile, dans le genre touche à tout, assez doué de ses mains, mais lorsqu’il s’agissait d’art et tout le tralala, il n’y avait plus personne. Le seul domaine  qu’il maitrisait un minimum c’était la musique. Lorsqu’il était jeune, il lui arrivait très souvent de jouer du piano pendant que Juliet jouait du violon, et Serah de la guitare. Il se souvenait de nombreuses après-midis passées a Lorsque les trois Stark  Mais ça, c’était le bon temps, l’ainé de la famille n’avait pas posé ses doigts sur le moindre clavier depuis plus d’une dizaine d’années maintenant. Peut-être qu’un jour il s’y remettrait, mais pour l’instant il n’en éprouvait pas l’envie. Pour Josh, jouer du piano voulait dire laisser libre cours à ses sentiments, ses pensées, revenir dans un passé joyeux l’espace de quelques notes. Il n’avait pas besoin de se remettre au piano pour devenir nostalgique et rêver de remonter le temps de nombreuses années en arrière. Le blond sortit enfin de ses pensées une fois dans la dépendance où Logan vivait.

« Oouuuh! D'habitude c'est moi qui me déshabille en première, mais ça me va si tu commence. J'vais m'allonger sur le lit pendant que t'enlève le reste... »  Le regard que, quelque secondes plus tôt, la jeune femme avait adressé plus à son torse musclé qu’à lui-même ne lui avait pas échappé. Joshua éclata de rire en entendant les paroles qui suivirent. Il était désormais plus qu’habitué à entendre ce genre de commentaires venant de Logan, et pourtant il s’en amusait toujours à chaque fois. Lors de ses premières visites, certains commentaires, allusions, ou peu importe le nom qu’on pouvait leur donner l’avaient quelques peu déstabilisé, sans qu’il le montre pour autant, mais désormais il était habitué à ce petit jeu installé entre lui et Logan. Il répondait toujours sur le ton de plaisanterie, parfois il rentrait dans son jeu mais il n’en disait jamais trop, n’était jamais le premier à  émettre des sous-entendus, ou à clairement donner le fond de sa pensée comme la faisait régulièrement la jolie blonde. Joshua s’étonnait lui-même, lui qui avait très souvent été considéré comme un jeune homme aimant être en bonne compagnie à chaque fois qu’il obtenait une permission. Il ne pouvait pas le nier, s’il avait fait la connaissance de Logan quelques années plus tôt, il ne doutait pas une seconde qu’il aurait déjà tenté quelque chose avec la jeune femme, et qu’il aurait mis en pratique ses avances depuis bien longtemps. Mais aujourd’hui les choses étaient différentes. Il avait assez de problèmes pour le moment, suffisamment de trucs à gérer, et s’embarquer dans une histoire ou peu importe ce à quoi Logan pensait. Il ne pouvait pas nier le fait que le principal but de ses visites n’était pas de faire de la réparation, mais plutôt de passer du temps avec elle. Mais c’était compliqué, merde ! Il n’avait pas envie de réfléchir à cela, il était bien en compagnie de Logan et c’était tout ce qu’il fallait retenir.  «  Faut bien inverser un peu la tendance ! » Josh pouffa légèrement avant de reprendre « Je voulais juste éviter de mettre de la peinture partout, mais si mon corps de rêve te fait trop tourner la tête je peux toujours aller me rhabiller. »

La dépendance étant assez silencieuse, Josh tendit l’oreille -pendant qu’il se débattait avec la tuyauterie et ses outils- afin de chercher à savoir ce que Logan faisait pendant ce temps. En l’entendant s’activer un peu partout, il se douta qu’elle devait être en train de faire un ménage express. Ce qui n’était pas une si mauvaise idée vu l’état de l’endroit où elle vivait, ok, lui n’avait rien à dire étant donné qu’ayant une maniaque compulsive de la propreté chez lui, il était rarement de corvée de ménage. Le seul endroit où la propreté laissait parfois à désirer c’était sa chambre, le seul endroit où personne ne mettait les pieds à part lui. Généralement elle ressemblait à la chambre typique de l’ado bordélique qui laissait ses fringues sales à trainer partout, une tasse, une bouteille de bière vide. Et encore ça restait toujours plutôt ordonné comparé au désordre qui régnait ici. « « Ouais... T'es super doué... Euh... Ouaip! Rallumer l'eau... »  Josh leva les yeux au ciel, un petit sourire amusé sur le visage, il était prêt à parier qu’au moment même où elle lui parlait, elle était également en train de se rincer l’œil. Rien que l’intonation de sa voix lui avait suffi à le deviner. Le jeune homme ne fit aucun commentaire bien qu’il laissa échapper un petit rire quasiment silencieux. Stark patienta le temps que Logan aille rallumer l’eau, puis le temps de la vérification, espérant que ça allait bel et bien marcher car il n’avait pas franchement d’avoir une mauvaise surprise et de se retrouver avec de l’eau plutôt crade à lui couler sur la figure. « Alléluia! Grâce à toi, j'vais enfin pouvoir faire ma vaisselle ce soir. Il était temps... J'crois que le bout de spaghetti mutant qui moisit dans l'évier allait finir par venir m'étrangler dans mon sommeil. »  Josh afficha une légère grimace de dégoût à l’idée de ce qu’il avait au-dessus de la tête depuis qu’il était occupé à réparer la plomberie. Il hocha ensuite la tête de gauche à droite tout en lâchant un petit soupir à l’intention de Logan. « T’es vraiment désespérante tu sais ?  Et compte pas sur moi pour t’aider, je suis presque sûr que tu vas trouver des asticots entre les restes de bouffes. Et puis c’est pas tellement mon délire de faire la vaisselle en plus. » Un sourire taquin aux lèvres, Josh s’extirpa de sous l’évier d’où il commençait à être vraiment mal installé. Il resta assis en tailleur sur le carrelage, occupé à regarder la jeune femme avant de finalement passer sa main sur sa nuque tendue et se la masser l’espace de trois secondes.  Josh ne l’admettrait pas, mais il commençait sérieusement à être fatigué. Jouer les peintres et les plombiers toute la journée, ce n’était pas de tout repos, encore moins lorsqu’on s’appelait Joshua Stark, qu’on était donc encore en pleine rééducation et qu’on éprouvait certaines difficultés à trouver le sommeil lorsque venait le moment de dormir. « Bon, j’ai fini de bosser pour aujourd’hui, on va frôler l’esclavage sinon ! » Il lui tira la langue avant de se relever.



Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Logan W. Blackwood
Chevalier Jedi
2747 $
27/09/1987 $
2747 messages
Mensonges : 2747
Anniversaire : 27/09/1987


MessageSujet: Re: Don't get too close, it's dark inside # Logan Dim 5 Oct 2014 - 18:10


Don't get too close, it's dark inside...

Logan & Josh


Maintenant que Mr. Bricolage avait fini de réparer l'évier de sa cuisine et qu'il posait les outils qu'il venait d'utiliser par terre, Logan en profita pour pas rester les bras ballant. Gardant le t-shirt qu'elle avait sortit d'un tiroir plus tôt coincé sous un bras, elle ramassa les outils uns à uns pour les ranger dans la boîte à outils que le Stark avait amené, posé sur le comptoir de la cuisine. Le bricolage, ce n'était vraiment pas son domaine... (comme bien d'autres.) Elle ignorait à quoi bien la plupart des outils servaient. Il faut dire que Logan n'a jamais vraiment été doué avec ses dix doigts. A part faire le ménage à fond, elle n'avait pas grande d'utilité.

La gérante du W&B Inn remarqua la mine dégoûté de Josh, et ne pu s'empêcher d'imiter sa grimace, accompagné d'un sourire désolé, en devinant parfaitement que c'était dû à ce qu'elle venait de préciser concernant le contenu de l'évier. « T’es vraiment désespérante tu sais ?  Et compte pas sur moi pour t’aider, je suis presque sûr que tu vas trouver des asticots entre les restes de bouffes. Et puis c’est pas tellement mon délire de faire la vaisselle en plus. » Le Stark sortit finalement de sous l'évier, et s'assit par terre, près de Logan qui était encore accroupit. Elle avait d'abord regardé le grand blond dans les yeux, mais son regard baissa légèrement, se glissa vers sa nuque, puis le long se ses bras, avant qu'elle ne détourne les yeux pour retrouver le t-shirt blanc qu'elle avait gardé. Elle le lui fourra rapidement contre son torse, et lui lança : « Tiens... Au cas où t'en aurais assez de t'exhiber comme un plombier de film X dans la maison d'une pauvre jeune femme sans défense... Et qu'on vienne pas me dire que je te harcèle sexuellement! » A cette dernière phrase, Logan lui fit un clin d'oeil espiègle avant de se lever.

La blonde enleva sa chemise pour se défaire de ses manches longue, gardant son débardeur qu'elle avait en dessous. Elle laissa le vêtement de côté, sur le comptoirs, puis saisit une paire de gant en latex qui trainait près de l'évier. « ...et je ne suis pas une petite princesses aux mains délicates. J'peux faire ma vaisselle toute seule et j'ai pas peur des asticots! C'est bourré de protéines et parfait en période de diète. Vous apprenez pas ça dans l'armée, Sergent? » La jeune femme commença à laver la vaisselle qui moisissait dans sa cuisine. Elle fronça le nez, retenant même sa respiration pour éviter de sentir les odeurs qui émanaient de l'évier. Elle tenta de rester de marbre et de ne faire aucun commentaire sur ce qu'elle voyait au fond de l'évier, par orgueil... Mais cela s'avérait plus difficile que prévu.

Plutôt que de penser à tout l'écosystème qui vivait entre ces assiettes sales, Logan tendit l’oreille pour écouter Josh. « Bon, j’ai fini de bosser pour aujourd’hui, on va frôler l’esclavage sinon ! » La jeune femme eu un petit ricanement en voyant le Stark lui tirer la langue avant de se relever. Elle coupa l'eau du robinet (le plus gros de la moisissure étant partit disparaître dans la tuyauterie infernale de la cuisine), et se retourna pour faire face à Josh. Elle lui dit, tout en enlevant l'un des gant : « Et qu'il y a-t-il de mal à être mon esclave? Je nourris et loge gratuitement... En plus d'autre nombreuse avantages et bénéfices... » En terminant sa phrase, Logan saisit sur le comptoirs, dans un des sacs de courses qu'elle avait laissé trainé, une boite qu'elle lança au Stark pour qu'il l'attrape. C'était un paquet de cookies industriels et bon marché. « Tiens, les cookies que je t'avais promis! »


Dernière édition par Logan W. Blackwood le Mer 17 Déc 2014 - 7:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Don't get too close, it's dark inside # Logan Sam 8 Nov 2014 - 13:41

Don't get too close, it's dark inside..
Logan & Josh



« Tiens... Au cas où t'en aurais assez de t'exhiber comme un plombier de film X dans la maison d'une pauvre jeune femme sans défense... Et qu'on vienne pas me dire que je te harcèle sexuellement! » Josh éclata de rire tout en prenant le t-shirt. Il inspecta le t-shirt rapidement pour s’assurer qu’il n’était pas pour la taille de guêpe de Logan, la connaissant elle aurait été capable de lui refiler un truc du genre pour ensuite avoir le plaisir de rire en le voyant galérer à sortir d’un truc trop petit. Visiblement il était de la bonne taille, Josh l’enfila rapidement tout en regardant Logan se relever avant de répliquer. « Toi sans défense ? Ben voyons.. Et puis fais pas comme si ça te gênais d’avoir un bel homme torse-nu dans ta maison ! » Un petit sourire charmeur au coin des lèvres, il pouffa finalement avant de reprendre un certain sérieux en voyant la jeune femme enlever sa chemise mettant ainsi en valeur sa silhouette. Josh se surpris à regarder avec un peu trop d’insistance les formes de la demoiselle. Il détourna finalement le regard et leva les yeux au ciel, parfois il s’énervait lui-même. Non pas qu’il n’aimait pas regarder Logan, mais plutôt qu’il le faisait sans même s’en rendre compte, et qu’il n’était pas certain que ce soit une très bonne idée.

« ...et je ne suis pas une petite princesses aux mains délicates. J'peux faire ma vaisselle toute seule et j'ai pas peur des asticots! C'est bourré de protéines et parfait en période de diète. Vous apprenez pas ça dans l'armée, Sergent? » Il se racla discrètement la gorge en l’entendant aborder un sujet qui restait toujours aussi délicat, Josh s’attendait comme toujours à se décomposer sur place, mais dans sa façon d’aborder le sujet, Logan gardait toujours cette pointe de plaisanterie et de légèreté qui mettait Josh à l’aise et l’aidait lui-même à en venir à plaisanter là-dessus puisqu’elle ne lui demandait pas d’entrer dans le vif du sujet. Ici il n’était que question de nourriture et rien d’autre, et même s’il voyait déjà défiler tous les repas qu’il avait partagés en compagnie de Sam, il savait qu’il devait passer au-dessus, qu’il devait apprendre à gérer les souvenirs autrefois agréables mais désormais douloureux ainsi que les émotions qui allaient avec. « T’inquiète pas ça j’avais remarqué ! Et pour info, j’ai jamais mangé d’asticots de ma vie. On se contente de trucs lyophilisés sans vraiment trop de gout, mais on en est pas rendu à jouer les sauvages et gratter la terre à la recherche d’asticots ou de vers de terre. » Josh ne put retenir un petit rire légèrement moqueur devant la tête que Logan affichait  au fur et à mesure qu’elle nettoyait la pile de vaisselle qui, à en juger par l’odeur et l’aspect, devait au moins dater d’une semaine.

Josh se décida finalement à se relever, bien qu’il soit parfaitement à l’aise par terre. Le fait que Logan soit debout juste à côté de lui -et qu’à chaque fois qu’il relevait les yeux, ceux-ci venaient automatiquement se poser sur les fesses de la demoiselle- l’aida sans doute à se décider. Il avait l’impression d’être un vieux pervers qui ne pouvait s’empêcher d’avoir les yeux baladeurs. Il ne regretta pas son choix lorsque la jolie blonde lui fit face, manquerait plus que ça qu’elle le surprenne, il en entendrait parler pendant des siècles, ou du moins, elle ne s’arrêterait plus de lui faire des réflexions pour le charrier. « Et qu'il y a-t-il de mal à être mon esclave? Je nourris et loge gratuitement... En plus d'autre nombreuse avantages et bénéfices... Tiens, les cookies que je t'avais promis! » Josh ne s’attendait pas à voir une boite volante apparaitre dans son champ de vision, il attrapa de justesse les cookies avant de prendre la parole, la mine boudeuse. « Je suis carrément déçu là ! T’aurais au moins pu faire l’effort de cuisiner.. » il se ravisa rapidement en se souvenant que Logan toute seule dans une cuisine, c’était pire qu’un danger public et qu’a coup sur il aurait gagné une bonne intoxication alimentaire  « enfin non, les cookies du supermarché c’est très bien ! » Il se mordit la lèvre pour retenir son envie de rire, ce qui se révéla quelque peu difficile. Il reprit un air un peu plus sérieux avant de reprendre la parole. « Bon…c’est pas que j’aime pas ta cuisine mais entre la tuyauterie à réparer et l’évier plein d’asticots, je crois que je préfèrerai aller savourer mes cookies dans une autre pièce. » L’ainé des Stark adressa un petit clin d’œil à Logan puis il sorti ensuite de la cuisine, son paquet de cookies à la main. Il traversa le salon et alla s’affaler dans le canapé comme s’il était chez lui, ce qui n’était pas totalement erroné vu le temps qu’il avait passé ici ces derniers temps. Il réprima un  bâillement, avant de chercher Logan du regard. « Tu viens te joindre à mon goûter ? Je peux même te faire une place sur le canapé si t'es gentille ! »




Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Logan W. Blackwood
Chevalier Jedi
2747 $
27/09/1987 $
2747 messages
Mensonges : 2747
Anniversaire : 27/09/1987


MessageSujet: Re: Don't get too close, it's dark inside # Logan Lun 10 Nov 2014 - 0:21


Don't get too close, it's dark inside...

Logan & Josh


Lors de leur première rencontre, après divers évènements, Logan avait promis d'offrir des cookies pour récompenser la bonne volonté du Stark. Promesse en l'air : Logan l'avait presque oublié la minute suivante. Cela faisait des semaines qu'elle aurait dû filer à Josh ses gâteries, et ce n'était qu'aujourd'hui, alors qu'elle déambulaient dans les rayons du supermarché, qu'elle s'était finalement décidé à tenir sa promesse. Avec une boite de cookie industriel à quelques dollars.

Le soldat manqua de laisser tomber le projectile mortel, mais réussit à l’attraper de justesse. Certainement qu'il avait gardé d'assez bon réflexe. Ce ne fut pas une surprise qu'il affiche une mine dépité en constatant que sa récompense pour toute l'aide qu'il avait apporter à l'auberge n'était qu'une malheureuse boite de biscuit.  « Je suis carrément déçu là ! T’aurais au moins pu faire l’effort de cuisiner.. » Logan s'était attendu à ce genre de remarque, mais elle ne doutait pas que le grand blond se rendrait compte suffisamment tôt de l'erreur qu'il allait commettre. La gérante du W&B Inn arqua un sourcil, attendant que Joshua finisse sa phrase, mais sa mémoire lui revint assez rapidement pour qu'il se ravise. « Enfin non, les cookies du supermarché c’est très bien ! » La jeune blonde laissa échappé un petit rire amusé, et murmura : « Sage décision... ». La cuisine et Logan, cela avait toujours fait un million. Elle avait tendance à laisser brûler ce qu'elle mettait dans le four, avait toujours du mal à comprendre le fonctionnement de son micro-onde, et tout ce qui tombait dans une casserole, entre ses mains, se métamorphosait en mixture volcanique. Si un jour, Logan devait être accusé d'un quelconque meurtre, la cause du décès serait indubitablement une intoxication alimentaire.

La Blackwood tourna à nouveau le dos à son voisin pour remettre ses gants en latex et reprendre la vaisselle. Elle avait pratiquement tout nettoyé : il ne restait plus qu'à rincer le tout. Elle tourna légèrement la tête vers son invité pour le garder dans son champ de vision lorsqu'il se remit à parler. « Bon…c’est pas que j’aime pas ta cuisine mais entre la tuyauterie à réparer et l’évier plein d’asticots, je crois que je préfèrerai aller gouter et déguster mes cookies dans une autre pièce. » La blonde adressa un sourire au Stark, mêlé à une grimace réprimé. Il était vrai que la cuisine n'était pas l'endroit le plus adapté pour déguster quoi que ce soit, avec toute cette vaisselle qui s'entassait et moisissait dans l'évier. Sûrement que la jeune femme devrait acquérir un lave-vaisselle : elle ne pourrait alors plus utiliser la flemme comme excuse. Quoi que... Le bouillon de culture ne ferrait que migrer de l'évier vers une énorme boite métallique. Pas sûr que cela soit mieux.

Logan vit Josh disparaître par la porte de la cuisine, certainement pour aller dans le salon. Il fallait avoué qu'il n'y avait pas beaucoup d'endroit où il pouvait aller s'installer sinon, tout en restant dans la dépendance du manoir. Celle-ci, mise à part la cuisine et la salle de bain, n'était composé que d'une seule pièce qui faisait alors office de chambre à couché et de salon. Le lit était placé juste derrière le canapé, de sorte que la jeune blonde avait tout le loisir de choisir de s'installer dans l'un ou dans l'autre s'il lui prenait l'envie de regarder la télé. La dépendance était petite, mais cela suffisait amplement à la jeune femme qui avait vécu dans plus étroit que cela.

La Blackwood ne pouvait pas vraiment savoir ce que le Stark pouvait bien faire, de là où elle était, mais cela ne l'inquiétait pas plus que cela. Après de nombreuses semaines à le voir trainer sur la propriété, ici et là, pour réparer ou réaliser divers autres travaux, la jeune femme avait prit l'habitude de le savoir dans les parages. De toute façon, il ne fallut pas bien longtemps pour que Josh ne se sente seul. Logan l'entendit l'appeler : « Tu viens te joindre à mon goûter ? Je peux même te faire une place sur le canapé si t'es gentille ! » La jeune femme rit. Le Stark s'était définitivement installé chez elle. Elle finit le rincer la dernière assiette sale avant de couper l'eau, et de retirer ses gants en latex. Elle récupéra sa chemise sur le comptoir, puis ouvrit le frigo à la recherche de quoi grignoter. Bien qu'elle venait de faire les courses, rien ne la tenta. Elle fit une mine boudeuse avant de saisir deux canettes de coca. Si quelqu'un s'était trouvé dans la cuisine à cet instant, certainement qu'il se serait grandement étonné de voir la jeune femme brusquement agiter l'une des canettes avec force à plusieurs reprises avant de s'arrêter, et de finalement sortir de là, comme si de rien n'était.

Tout en s'approchant de Josh, la blonde lui lança, d'une voix espiègle et un sourire aguicheur : « Et toi, t'auras droit à une place sur le lit si t'es vilain! ». Elle fit un signe de la tête en direction dit lit, derrière le canapé. La blonde laissa trainer sa chemise sur le dossier du sofa, retira ses chaussures, et grimpa dessus en donnant quelques coups aux jambes du Stark pour qu'il les déplace : « Sauf si tu le monopolise autant que le canap'! Aller, bouge de là! » Une fois bien installée, elle tendit la canette piégé à son voisin. Ne pouvant s'empêcher de sourire à l'avance au spectacle qui allait arriver, elle ouvrit bien rapidement la sienne, et entre deux gorgées de soda, elle demanda : « Donc... Est-ce que Mr. Stark doit rentrer tôt à la villa Stark, où il va encore chercher à éviter son adorable famille aujourd'hui encore? ». Elle pointa rapidement la télé, en face d'eux, avant d'ajouter : « Parce qu'ils passent un film ce soir : parait qu'il est pas mal, et que l'acteur principal est canon, si ça te dit. »


Dernière édition par Logan W. Blackwood le Mer 17 Déc 2014 - 7:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Don't get too close, it's dark inside # Logan Dim 16 Nov 2014 - 15:19

Don't get too close, it's dark inside..
Logan & Josh




Josh afficha un petit sourire en voyant Logan se décider à quitter la cuisine et l’évier répugnant qu’elle s’était donnée du mal à essayer de rendre propre. Heureusement qu’elle avait eu la bonne idée de mettre des gants parce qu’elle aurait pu à coup sûr chopper une maladie avec toutes les bestioles et la moisissure qui devait vivre là-dedans. Lui qui se trouvait parfois un peu trop bordélique et peu obnubilé par le ménage et la propreté, il devait cependant reconnaitre que la demoiselle bâtait carrément les records, et qu’à côté d’elle, il passait pour quelqu’un de très ordonné et limite maniaque. « Et toi, t'auras droit à une place sur le lit si t'es vilain! » Josh leva les yeux au ciel suite aux paroles de Logan. Il était occupé à faire un peu de place sur la table basse –sans pour autant se lever du canapé- afin d’y poser la boite de cookies qu’il le gênait plus qu’autre choses en restant dans ses mains. « Décidément.. faut toujours que tu m’incites à être vilain. »  Il laissa échapper un petit rire entre ses lèvres tout en veillant à garder un visage qui ne laissait pas paraitre la moindre idée de sous-entendu, dans le simple but d’embêter Logan. Il ne rentrait pas toujours dans son jeu, la plupart du temps parce qu’il ne pensait pas que ce soit une bonne idée, mais parfois il s’amusait à lancer certaines phrases, sans grand intérêt mais qui pouvaient pourtant amener certains sous-entendu, et le simple fait qu’il s’efforce de garder une visage sans expression particulière, ou une tête de véritable petit innocent, avait de quoi en déstabiliser plus d’un. Il s’amusait toujours à voir comment Logan y réagissait, aussi stupide et puéril que cela puisse paraitre. « Sauf si tu le monopolise autant que le canap'! Aller, bouge de là! » Le Stark poussa un long soupir, jouant l’exaspéré, lorsque que la blonde réclama qu’il lui laisse de la place. Effectivement, il était étalé de tout son long dans le canapé, et même en s’asseyant uniquement sur l’accoudoir, elle n’aurait pas assez de place. Le jeune homme se redressa donc, pour finalement s’asseoir correctement, avant que Logan ne décide de lui sauter dessus et de le martyriser jusqu’à ce qu’il daigne lui laisser une place sur son propre canapé. Et puis, il venait de gagner une canette de coca alors il pouvait bien bouger son popotin. « Donc... Est-ce que Mr. Stark doit rentrer tôt à la villa Stark, où il va encore chercher à éviter son adorable famille aujourd'hui encore?  Parce qu'ils passent un film ce soir : parait qu'il est pas mal, et que l'acteur principal est canon, si ça te dit. »

« Premièrement j'évite pas ma famille » Si, il l’évitait clairement. Le simple fait qu’il ait préféré passer son été à rénover l’auberge d’une personne qu’il ne connaissait pas à la base, suffisait amplement à le prouver. Il savait que Logan n’était pas dupe, mais l’admettre clairement, aussi bien à lui-même qu’à elle, lui donnait le sentiment d’être un vrai connard égoïste. Peut etre que c’était bel et bien ce qu’il était après tout. Quel genre de personne se tire pendant deux ans sans donner de nouvelles, pour ensuite ne se montrer que lors de rares permissions et comme si ça ne suffisait pas, jouer les comateux pendant trois ans pour ensuite être incapable de passer une journée entière en compagnie de sa famille. Ouais.. il était définitivement un bel égoïste. Certes, il estimait avoir des circonstances atténuantes, des raisons valables pour expliquer son absence quasiment constante de la villa, et il essayait tant bien que mal de faire des efforts pour etre là lorsque l’un des Stark lui demandait ou lorsqu’ils prévoyaient quelque chose de particulier, mais cela ne suffisait pas et il le savait. Juliet lui avait déjà reproché de nombreuses fois, et Henry aussi, mais il avait tout simplement besoin d’air, besoin de pouvoir être lui-même, c’est-à-dire le déchet humain qu’il était en ce moment, sans constamment avoir besoin de veiller à rester comme l’ancien Joshua que tout le monde avait connu. Avec Logan, il pouvait nuancer le tout, être les deux à la fois. Elle ne le connaissait pas d’avant, elle n’avait donc pas la moindre idée de ce qui avait bien pu changer dans son comportement, et le fait qu’il n’ait aucuns souvenirs du passé avec la jeune femme l’aidait énormément. En sa compagnie il ne se raccrochait à rien d’autre que le présent, ou les souvenirs de ces 3 derniers mois, et c’était tout. Il s’efforçait de ne pas être le type maussade, en colère et déprimé qu’il était très souvent, mais avec elle, trouver le sourire n’était pas bien compliqué. Il faut dire qu’elle ne lui laissait pas une seconde de répit pour trouver le temps de ressasser les mauvais souvenirs ou quoi que ce soit dans le genre. « Et puis.. je tiens à préciser que le fait que l‘acteur principal soit canon, c’est pas franchement le genre de critère qui m’intéresse, mais ouais je peux rester encore un peu, au moins jusqu’à la pub du  milieu du film. » L’un comme l’autre savaient que Josh resterait une fois de plus jusqu’à la fin du film, voir même plus tard, comme il le faisait à chaque fois que les deux bricoleurs du dimanche passaient la soirée ensemble.

Son soda entre les mains, l’aine des Stark l’ouvrit finalement. Josh se leva d’un bond sous la surprise pour vainement tenter de mettre une plus grande distance entre lui et la canette piégée lorsque le coca gicla partout à peine une fraction de seconde après qu’il ait ouvert sa boisson. Cette pseudo solution ne marcha pas tellement étant donné que peu importe à quel point il tendait le bras, il avait toujours le soda dans les mains.  Il jeta un coup d’œil à Logan avant d’éclater de rire ! « Merde Logan ! » Il n’était pas particulièrement tenté par l’idée de prendre une douche sucrée, et rien qu’en voyant la tête que la demoiselle affichait, il n’était pas très dur de comprendre qu’elle l’avait fait exprès. Il l’imaginait parfaitement en train de chercher un peu partout dans la cuisine pour trouver un coup tordu à lui faire. « Essaie même pas de prétendre que t’as pas fait exprès de me filer une canette piégée ! » Un petit regard noir à son attention, vite trahi par le sourire en coin qu’il n’arrivait pas à masquer. Josh secoua sa main libre dans le but d’enlever les gouttes de coca. « Si tu voulais vraiment que je bouge du canapé il y avait plus simple comme technique. » Une petite moue à la fois boudeuse et amusée sur le visage, il fila dans la cuisine pour trouver de quoi s’essuyer avant d’en mettre partout dans le salon. Le jeune homme se contenta d’un rouleau d’essuie-tout qui fit parfaitement l’affaire. Il s’apprêtait à sortir de la cuisine lorsqu’il vit une pile de lettres posé sur le comptoir. « T’es au courant que le courrier c’est fait pour être ouvert et lu ? » Ce n’était parce qu’il passait une grande partie de son temps chez Logan qu’il s’estimait pour autant en droit de s’approprier l’endroit au point de se permettre de fouiner un peu partout, son regard s’attarda cependant sur une lettre ou les mots « joyeux anniversaire mme Blackwood » étaient inscrits, c’est donc sans la moindre intention, bon peut-être à cause d’une petite part de curiosité.. que Josh prit la lettre entre ses mains pour en savoir un peu plus, il fronça les sourcils et constatant qu’il s’agissait plus d’une lettre de courtoisie qu’autre chose. Le genre de trucs que certaines banques envoyaient à leur client pour leur souhaiter leur anniversaire. Il n’avait quand même pas réussi à louper l’anniversaire de Logan à cause des rares jours où il n’était pas venu une seule fois de la journée ? La date sur le papier indiquait le vingt-sept septembre. Vingt-sept septembre, vingt-sept septembre.. Josh essayait de se souvenir quel jour on était afin de voir pourquoi il avait loupé cela, Mais merde ! Le vingt-sept septembre c’était aujourd’hui ! « Logan Blackwood ! Il faut qu’on parle ! » Un ton sérieux dans la voix, histoire de la faire flipper un peu, il chercha une connerie à lui faire en retour, mais dans une cuisine c’était toujours un peu compliqué. Josh déboula dans le salon, les mains sur les hanches, avant de lancer un petit sourire aux lèvres. « Tu comptais me le dire quand que c’était ton anniversaire aujourd’hui ? »




Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Logan W. Blackwood
Chevalier Jedi
2747 $
27/09/1987 $
2747 messages
Mensonges : 2747
Anniversaire : 27/09/1987


MessageSujet: Re: Don't get too close, it's dark inside # Logan Lun 17 Nov 2014 - 2:02


Don't get too close, it's dark inside...

Logan & Josh


C'était de notoriété publique que Logan Blackwood voulait se faire Josh Stark. Enfin non, pas jusque là... Mais quiconque les voyait ensemble le comprendrait, ou du moins sentirait la tension sexuelle entre les deux gens. Tension surtout alimentée par Logan en fait. Même certains clients du W&B Inn avaient remarqué cet état de fait, et avaient dû faire des clins d'oeil encourageant au Stark qui n'avait peut-être pas comprit sur le moment leur signification. Parce que le seul à ne pas savoir que Logan Blackwood voulait de faire Josh Stark, c'était Josh Stark. Du moins, c'était ce que Logan avait l'impression. Même avec une invitation aussi explicite dans son lit, le grand blond lui envoyait de ses vents en riant avec son « Décidément.. faut toujours que tu m’incites à être vilain. ». Sûrement qu'à un moment, Logan allait craquer et se jeter nue sur lui. On verrait alors s'il comprendrait ou pas le sérieux des propos de la blonde. Mais pour l'instant, Logan se contenait. Du moins, autant qu'elle le pouvait, et le jugeait nécessaire. Il manquerait plus qu'on l'arrête pour harcèlement sexuel.

Lorsque le Stark commença à répondre à la question de la jeune femme par « Premièrement j'évite pas ma famille », Logan arqua un sourcil avant de lever les yeux au ciel. Elle lâcha un « Ouais, si tu le dis... » peu convaincu. Au début de l'été, dès qu'il avait eu fini de remplacer la vitre de la voiture de la jeune femme, il aurait pu s'en contenter et rentrer chez lui, mais il avait fini par prétexter vouloir aider à réparer telle ou telle chose. Puis, lorsqu'il n'eu plus rien à réparer, Logan dû trouver d'autres choses à faire sinon quoi le Stark déambulait dans son manoir à la recherche de chose à faire. Si bien qu'à la fin de l'été, à présent, l'auberge était quasiment rénové en grande partie. Pourquoi un homme chercherait à travailler, alors qu'il semblait nullement intéressé par des faveurs sexuelles, si ce n'était pour éviter ce qui l'attendait dans son propre foyer? Mais Logan ne pouvait pas lui reprocher d'éviter sa famille. La sienne était inexistante de sa vie, et elle n'en parlait jamais.

Logan bu une nouvelle gorgée de son coca avant de le poser par terre sur le côté du canapé. Puis, lorsqu'elle vit le Stark s'apprêter à ouvrir sa canette, Elle se colla le plus possible de son côté du canapé pour éviter le plus possible de subir les dommage collatéraux de ce qui allait suivre, et essaya de réprimer un rire précoce qui se transforma en étrange grimace sur le visage de la blonde. La canette explosa, tout comme le rire de Logan, répandant son liquide sucré et collant sur le grand blond. « Merde Logan ! » La gérante du W&B Inn riait à cœur joie de sa plaisanterie, mais c'était le visage décomposé du Stark, et ses vaines tentatives pour ne pas se recevoir des giclées de coca qui amusaient le plus la jeune femme. Cependant, lui aussi en riait, et ne semblait pas mal le prendre. « Essaie même pas de prétendre que t’as pas fait exprès de me filer une canette piégée ! » Logan leva les mains, comme pour se rendre, et clama entre ses rires : « J'avoue être coupable de tous les crimes dont on pourra m'accuser! »

Joshua, tout trempé de soda, fila bien rapidement dans la cuisine, sûrement pour se trouver de quoi nettoyer le liquide sucré. Logan en profita pour s'allonger à son tour sur le canapé et y prendre toute la place. Elle saisit le magazine du programme TV sur la table basse, en attendant qu'il revienne, pour vérifier l'heure et la chaîne du film qu'elle prévoyait de voir. Elle lança tout de même, d'une voix ponctué de rire et suffisamment forte pour qu'il l'entende dans la cuisine : « Tu peux utiliser ma douche si tu veux. Elle est bien assez grande pour deux! » Puis, elle entendit Josh :  « T’es au courant que le courrier c’est fait pour être ouvert et lu ? » Mais Logan ne prit pas la peine de répondre. Elle avait profité de sa sortie pour les courses pour récupérer le courrier dans sa boite aux lettres plus tôt. En cette fin de mois, il s'agissait surtout de factures et de relevé de compte, avec peut-être quelques prospectus que le facteur s'entêtait à fourrer dans sa boite aux lettre malgré l'autocollant bien visible qui annonçait qu'elle n'en voulait pas.

Soudain, le Stark se mit à crier d'un ton si sérieux que Logan le cru en colère. « Logan Blackwood ! Il faut qu’on parle ! » Elle fut si surprise qu'elle se releva de suite, craignant ce qui allait arriver. La jeune femme commença à paniqué, cherchant à comprendre pourquoi son voisin s'énerverait aussi brusquement. Est-ce que, finalement, il prenait mal la plaisanterie de la canette piégée? Ou bien... Aurait-il découvert quelque chose...? Lorsque le grand blond revint en trombe dans le salon, la jeune femme était à moitié debout, prête à prendre la fuite sans qu'elle ne sache réellement pourquoi. Sûrement l'instinct de survie. Puis, finalement, la mine si sérieuse du Stark s’effaça pour afficher un sourire. « Tu comptais me le dire quand que c’était ton anniversaire aujourd’hui ? » La tension retomba brusquement. Logan lâcha un énorme soupire et se laissa tomber sur le canapé pour s'y affaler, rassurée. Puis, après quelques secondes, elle se rendit seulement compte de ce qu'il venait de dire. Elle se releva brusquement, les yeux ronds. Comment pouvait-il savoir? Logan avait horreur des anniversaires, et n'avait donc révélé la date fatidique à personne. En fait, c'était plutôt qu'elle n'avais jamais eu l'habitude de tout ce que cela impliquait, et qu'elle ne comprenait donc pas les gens qui s'excitaient comme des puces à l'annonce d'un anniversaire. La jeune femme commença à bégayer, cherchant une excuse pour se sortir de là. « Euh... Non... Il... Il y a une erreur... C'est pas mon anniversaire... C'est... Jamais. C'est ça. Je n'ai pas d'anniversaire. »


Dernière édition par Logan W. Blackwood le Mer 17 Déc 2014 - 7:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Don't get too close, it's dark inside # Logan Lun 24 Nov 2014 - 23:24

Don't get too close, it's dark inside..
Logan & Josh




Josh du se retenir de ne pas éclater de rire en voyant les expressions du visage de Logan les quelques secondes où le jeune homme avait lui, gardé un air sérieux dans le but de la faire flipper un peu. Visiblement cela avait parfaitement marché, il ne savait pas si il pouvait considérer cela comme une vengeance suffisante pour le coup parfaitement prémédité de la douche sucrée à laquelle il venait de prendre part contre son gré. Cependant une chose était sûre, la tête de Logan valait le détour. Il ne savait pas à quoi elle s’était attendue comme genre de révélation, ou comme motif pour que le Stark s’énerve simplement en allant de la cuisine, mais peu importe, il n’allait pas s’amuser à jouer les analystes du comportement ou les détectives maintenant. Josh devait trouver un truc pour souhaiter l’anniversaire à jeune femme comme il se devait. « Euh... Non... Il... Il y a une erreur... C'est pas mon anniversaire... C'est... Jamais. C'est ça. Je n'ai pas d'anniversaire. » Que Logan ne lui ait pas parlé de son anniversaire était une chose, mais qu’elle refuse d’admettre qu’elle en avait véritablement un et qu’il s’agissait justement d’aujourd’hui en était une autre. Lui aussi avait parfois voulu que tous oublient qu’il s’agissait de son grand jour de l’année, pour son dernier anniversaire en particulier. Célébrer à peine un mois après sa sortie du coma le fait qu’il prenait un an de plus, mais que pour lui il s’agissait plutôt d’en prendre quatre et que là où ses proches célébraient le fait de l’avoir encore dans leur vies, lui ne pouvait se sentir heureux d’être parvenu à survivre une années de plus là alors que son meilleur ami n’avait pas eu cette chance. Avec les Stark, il n’était pourtant pas possible de dire non à un anniversaire complètement fou et organisé à la perfection. Cela faisait en quelque sorte partie de la tradition familiale lors de chaque anniversaire, on organisait un repas en famille qui respirait la joie de vivre, et parfois même une petite fête où tout le monde y mettait du sien. Le gâteau était en généralement le moment préféré de Matt et Josh puisqu’ils parvenaient toujours à obtenir une part supplémentaire. Joshua en était désormais devenu nostalgique de ces moments où la seule préoccupation était de savoir quel cadeau on allait offrir, et pour quel gâteau on optait.  Partager ces moments de complicité et de joie lui manquaient, il se souvenait de l’un des anniversaires où Serah Juliet et lui avaient improvisés un véritable concert. Le jeune homme sortit finalement de ses pensées, un sourire nostalgique aux lèvres, pour finalement reprendre la parole. « Dis pas n’importe quoi, tout le monde à un anniversaire ! » Josh marqua une petite pause, essayant de trouver une raison qui expliquerait pourquoi Logan en viendrait à ne pas vouloir célébrer ce jour, sans pour autant en faire toute une histoire digne des Stark. Il arrêta d’y réfléchir lorsqu’une idée  n’ayant aucun rapport avec sa réflexion traversa son esprit.

« J’ai une idée, je reviens dans 3 secondes, et interdiction de courir te planquer quelque part parce que je connais presque aussi bien l’auberge que toi donc je finirai forcément par te retrouver. » Oula.. pour un peu on aurait pu le prendre pour un psychopathe. Heureusement que sortant de sa bouche et avec l’enthousiasme dont il faisait preuve, cela ne faisait pas trop mec flippant aux intentions mal placées. Non il n’était pas un fou échappé de l’asile, en tout cas pas encore, et il ne comptait pas non plus séquestrer de force la demoiselle et la chercher un couteau à la main dans toute l’auberge si elle tentait de s’enfuir. Lui qui ne regardait jamais de films d’horreur, -l’armée ayant déjà rempli ce rôle à la perfection en lui laissant des images effroyables en tête pour le reste de sa vie- il faisait pourtant preuve d’une imagination débordante sur ce coup là.. Le début de la folie Joshua Stark ! Le jeune homme retourna précipitamment dans la cuisine, embarquant avec lui la boîte de cookies qu’il avait posé plus tôt sur la table basse. Il fouilla dans le frigo de Logan à la recherche d’un quelconque aliment qui pourrait lui être utile, la chantilly fut la gagnante et il trouva par une chance inespérée un muffin au chocolat qui semblait être en plutôt bon état. Après cette découverte, Josh se lança à la recherche d’une bougie ou du moindre truc pour la remplacer, la seule chose qu’il trouva fut une boîte d’allumettes.  Le Stark s’empara du muffin et il ajouta une bonne dose de chantilly dessus. Il ensuite sortit un cookie de l’emballage après l’avoir écrasé en petits morceaux, il déposa les bouts sur la crème en guise de décor tel un cuisiner en chef l’aurait fait, même si après mures réflexions, Josh avait plutôt l’air d’un boulet qui tentait de faire la cuisine avec les moyens du bord et en étant pas si doués que ça d’avance. Une fois son œuvre d’art réalisée, il prit les allumettes et retourna dans le salon, ne s’arrêtant qu’à quelques pas de Logan pour craquer une allumette et la planter à l’envers dans le muffin décoré histoire d’avoir un semblant de bougie, même s’il ne fallait vraiment pas tarder à souffler celle-ci qu’elle ne fasse des dégâts.

Josh releva la tête vers la jeune femme pour planter son regard dans le sien avant de prendre la parole un sourire plutôt fier et charmeur sur le visage. « Joyeux anniversaire Logan » Il tendit le gâteau en sa direction, tandis que des sentiments des plus déstabilisants se bousculaient dans son être. Pour tenter de se débarrasser de ce ressenti étrange qui l’envahissait, il posa la première question qui lui vint à l’esprit. « Au fait.. ça te fait quel âge ça ? » Une question que Josh ne s’était jamais posé, mais qui l’intrigua subitement. Elle était plus jeune que lui, il n’avait pas le moindre doute là-dessus, et pourtant il était incapable de savoir combien d’années les séparait. Le fait d’en connaitre énormément sur la personnalité de la jeune femme devait sans doute en être en partie la cause, il détailla pourtant Logan de haut en bas, essayant de trouver une estimation approximative. Merde, il était sérieusement incapable de lui donner un quelconque âge.



Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Logan W. Blackwood
Chevalier Jedi
2747 $
27/09/1987 $
2747 messages
Mensonges : 2747
Anniversaire : 27/09/1987


MessageSujet: Re: Don't get too close, it's dark inside # Logan Mer 3 Déc 2014 - 14:57


Don't get too close, it's dark inside...

Logan & Josh


La jeune femme ne pouvait pas se souvenir de la dernière fois qu'elle avait fêté son anniversaire dignement comme il se devait... En fait, si, mais c'était il y a si longtemps... Et cela lui remémorait des souvenirs si douloureux qu'elle préférait largement tout faire pour l'oublier. Alors que pour la plupart, leur anniversaire était une occasion pour faire la fête, pour Logan, il s'agissait uniquement de sa date de naissance, qu'elle devait se souvenir uniquement pour remplir des formulaires et autres papiers administratifs. D'ailleurs, à Lewiston, depuis son arrivé, elle n'avait jamais dit à qui que ce soit quand était son anniversaire... Mais le Stark avait malgré tout découvert cette date tenue si secrète. Logan était bien trop prise de court pour s'interroger sur comment il avait bien pu l'apprendre. Elle était plutôt occupée à esquiver la situation. Elle aurait tellement voulu que le Stark oublie sur le champs sa découverte. Comme si c'était aussi facile de fuir un secret découvert...

La blonde continuait de baragouiner des excuses maladroitement au point que ce qu'elle disait était incompréhensible, ou n'avait tout simplement pas de sens. Mais elle n'eu pas le temps d'exprimer une excuse valable que Joshua avait filé dans la cuisine après lui avoir interdit de se défiler : chose peu probable. Difficile de fuir étant donné que la cuisine était juste en face de la porte d'entrée de la dépendance. Comme une petite sourie apeurée, Logan jeta des regards paniqués un peu partout dans la pièce. Pendant une seconde, elle pensa même aller se terrer sous son lit, puis elle se reprit : la fenêtre de la salle de bain était bien assez grande pour qu'elle s'échappe par là. Il faudra juste réussir à passer par dessus les W.C rapidement et discrètement pour que le grand blond ne l'entende pas détaller. Tout en pensant à ses échappatoire, Logan resta planter sur place. Elle n'avait qu'une seule envie : disparaître sur place. Mais son corps était paralysé sur place, et ses jambes semblaient de pierre.

Trop tard pour décamper. Logan zieutait encore désespérément la porte de la salle de bain que le Stark revint dans la pièce principale. Quand elle retourna la tête vers lui, elle ne comprit d'abord pas ce qu'il faisait, et fronça les yeux d'incompréhension. Puis, lorsqu'il eu planté une allumette allumée sur le muffin qu'il avait pu dénicher par on-ne-sait-quel-miracle dans la cuisine, tout parru évident. Logan écarquilla les yeux de stupeur, la bouche grand ouverte tellement elle ne savait que dire à cet instant précis. Ses yeux restèrent fixés un moment sur la petite réalisation de dernière minute de son voisin avant de se lever lentement vers ce dernier. Celui-ci lui avait lancé un de ses sourires qui aurait poussé la jeune blonde à lui sauter dessus si elle avait était dans un état normal. Mais à cet instant, elle ne pouvait juste plus faire un geste. « Joyeux anniversaire Logan »

La jeune femme referma enfin sa bouche pour afficher un sourire. Un sourire de reconnaissance, qui se voulait joyeux, mais teinté d'une tristesse que Logan se serait bien abstenue d'afficher si elle avait pu. Elle sortit un petit rire pour se détendre un peu, tout en déclarant, désinvolte : « Tu sais... En douze ans, mon père a pas été foutu de faire ne serait-ce qu'un dixième de ce que tu viens de faire en cinq minutes... » Elle trouvait cette idée amusante. Mais elle était trop secouée d'émotions qui se cognaient les uns contre les autres en elles qu'elle ne se rendait pas vraiment compte de la portée de ce qu'elle venait de révéler à son voisin : son père. Logan, elle qui tenait tellement à ne jamais parler de son passée, venait de mentionner son géniteur qu'elle tenait tant à oublier. Quand elle se rendit compte de son manque d'attention, son sourire disparut. Au même instant, l'allumette, qui jugea sûrement qu'elle brûlait depuis assez longtemps, commença à être si courte que la flamme fit fondre la chantilly, et le chef d'oeuvre du Stark commença à s'effondrer. En voyant cela, Logan eut le réflexe de vouloir empêcher cela. Elle saisit rapidement l'allumette avant qu'elle ne se noie dans une marre de chantilly fondu, mais ne fut pas suffisamment rapide. L'allumette se noya, éteignant la flamme, et tout ce que Logan récolta fût des doigts couvert de chantilly. La jeune femme se mit à rire nerveusement de la situation. Le « gâteau » était quelque peu raté, mais l'intention y était, et c'est tout ce qui importait. La jeune femme débarrassa son voisin de l'assiette qu'elle posa sur la table basse. Elle en profita pour saisir quelques mouchoirs pour s'essuyer les doigts avant de se rasseoir sur le canapé.

Quand Joshua lui demanda : « Au fait.. ça te fait quel âge ça ? » Logan eut un rire moqueur envers le blond. « Le détective que tu es a découvert le terrible secret qu'est mon anniversaire, mais ignore mon âge? Ah mais c'est pas bon ça. Faut mieux bosser, Sherlock! » Puis elle se mit à réfléchir un instant, en fronçant les sourcils. A force de ne jamais fêter son anniversaire, on en perd le fils. « Hum... Je dois avoir vingt six... Ah non, 27 ans. Je commence à vieilliiir... » répondit finalement la blonde en insistant sur le dernier mot tout en souriant.


Dernière édition par Logan W. Blackwood le Mer 17 Déc 2014 - 7:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Don't get too close, it's dark inside # Logan Jeu 4 Déc 2014 - 18:46

Don't get too close, it's dark inside..
Logan & Josh




Voir Logan aussi troublée, l’expression de son visage qu’il n’arrivait pas a comprendre. Etait-elle heureuse ou triste ? Visiblement un mélange des deux. Merde, son mini muffin d’anniversaire était-il aussi affreux que ça ? Lui qui pensait pourtant s’être pas si mal débrouillé vu les circonstances et le peu de moyens ainsi que de temps qu’il avait eu pour se la jouer pâtissier en chef.  Il s’apprêtait à lui demander si tout allait bien lorsque la demoiselle répondit à sa question sans même qu’il ait à lui poser. « Tu sais... En douze ans, mon père a pas été foutu de faire ne serait-ce qu'un dixième de ce que tu viens de faire en cinq minutes... » Il s’était attendu à tout sauf à cela. C’était bien la première fois que Logan lui parlait de son passé, il s’était toujours douté que la jeune femme n’avait pas eu une vie des plus parfaite, ce n’était pas le cas de grand monde, mais tout comme lui, elle n’affectionnait pas particulièrement le fait de devoir parler de certains évènements ou détails personnels qui remontaient à quelques années et qui étaient plutôt douloureux à aborder. C’était également le cas de Josh, ce qui expliquait sans doute pourquoi leur relation marchait si bien, ils plaisantaient, trouvaient tout et n’importe quoi pour faire les cons et s’embêter l’un et l’autre. Il leur arrivait même parfois d’avoir des conversations on ne peut plus sérieuses, ce qui cependant, ne durait jamais bien longtemps puisqu’il fallait toujours que l’un deux finisse par sortir une connerie monumentale. Mais c’était ce que Josh appréciait particulièrement, pouvoir passer des heures, des jours entiers avec une personne en pouvant être celui qu’il voulait, sans avoir à jouer la comédie ou à s’efforcer d’être un autre à cause de son passé, pour rester fidèle à celui qu’il était avant. Il était une personne différente, et avec Logan, il n’avait pas à justifier ou expliquer ses choix et actes du passé, il était le Josh d’aujourd’hui, et il en était de même pour elle. Si Logan désirait un jour lui parler de certaines choses, il serait là pour l’écouter, mais si au contraire, elle préférait garder tout pour elle, il n’y voyait pas le moindre problème. C’était également pour cela que les nombreuses rumeurs qu’il entendait ou qu’on venait lui raconter au sujet de la jolie blonde ne changeaient en rien la façon dont il la voyait. « Et bien, attends toi à ce que ça change, parce que maintenant que je connais la date, je compte bien venir squatter chez toi avec un gâteau improvisé tous les ans. » Le jeune homme lui fit un clin d’œil accompagné d’un petit sourire sincère qui en disait pourtant beaucoup.

Bon ok, Josh devait l’avouer, l’idée de l’allumette à l’envers plantée dans une montagne de chantilly ce n’était pas franchement malin. Il n’avait pas pensé au fait qu’une allumette cramait beaucoup plus vite qu’une bougie et que chaleur et chantilly n’avaient jamais fait bon ménage. Le jeune homme laissa échapper un petit rire en voyant Logan tenter vainement de sauver son gâteau. Tant pis, il irait lui acheter un vrai et énorme gâteau demain histoire de vraiment marquer le coup, parce qu’il avait décidé qu’aujourd’hui il aimait bien ça les anniversaires. Stark alla lui aussi poser ses fesses sur le canapé après que la jeune femme l’ait débarrassé de l’assiette. « Le détective que tu es a découvert le terrible secret qu'est mon anniversaire, mais ignore mon âge? Ah mais c'est pas bon ça. Faut mieux bosser, Sherlock! Hum... Je dois avoir vingt six... Ah non, 27 ans. Je commence à vieilliiir... » Josh ne put s’empêcher d’écarquiller légèrement les yeux tandis qu’un sourire légèrement niais se dessinait sur ses lèvres.  Non pas possible, lui et Logan avaient très exactement huit ans d’écart, en y réfléchissant bien, et en détaillant Logan une fois de plus, il fut bien obligé de reconnaitre qu’en effet, il ne lui aurait pas donné plus de trente ans. « Wow.. mais t’es encore une petite jeune et en fait c’est moi le vieux dans l’affaire ! Imagine un peu si.. » Josh se stoppa net dans son élan en se rendant compte de ce à quoi il venait de penser et surtout de ce qu’il avait failli dire. Merde il fallait sérieusement qu’il arrête avec ça, mais bien qu’il tentait de tout faire pour ne pas le reconnaitre, il ne pouvait nier qu’il n’y avait qu’une seule raison possible pour que leur différence d’âge le gène quelque peu. Stark se fit violence pour sortir rapidement de ses pensées avant que Logan ne réalise qu’il était bien pensif tout d’un coup car la connaissant, elle lui aurait très certainement demandé de quoi il s’agissait. Il se mit à rire de la manière la plus naturelle possible avant de reprendre. « Merde on a quand même 8 ans d’écart ! »

Il porta ensuite son attention sur le programme tv, mais n’y intéressa pas bien longtemps puisque de toute façon il ne connaissait ni le titre ni la chaine du film qu’ils étaient censé regarder ce soir. Il faisait confiance à Logan en matière de film étant donné qu’elle n’était pas du genre à regarder des films cul cul à l’eau de rose, ou en tout cas, pas lorsqu’elle était avec lui. Josh releva les yeux en vers Logan avant de prendre la parole tout en indiquant la télé du menton. « C’est la bonne chaine ? Parce que ça devrait pas tarder à commencer. »


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Logan W. Blackwood
Chevalier Jedi
2747 $
27/09/1987 $
2747 messages
Mensonges : 2747
Anniversaire : 27/09/1987


MessageSujet: Re: Don't get too close, it's dark inside # Logan Ven 5 Déc 2014 - 11:07


Don't get too close, it's dark inside...

Logan & Josh


Logan ne pu s'empêcher de sortir un rire nerveux lorsque le grand blond lui dit : « Et bien, attends toi à ce que ça change, parce que maintenant que je connais la date, je compte bien venir squatter chez toi avec un gâteau improvisé tous les ans. »  Elle eu un sourire embarrassée. Le Stark avait toutes les bonnes intentions du monde, mais la jeune femme se sentit mal à l'aise à cette idée. * Si je suis encore là l'année prochaine... * Logan était arrivée à Lewiston dans l'intention de changer de vie, de se faire son coin discrètement. A présent, elle n'était plus sûre d'y arriver avec ce qui s'était passé cet été à la Commémoration. C'était une chose que des vieilles ménagères cancanent sur ses mœurs et son comportement. C'était une autre que de voir la moitié de la ville lui en vouloir pour avoir mit le feu à un chapiteau et la traiter de criminelle.

La gérante du W&B Inn ne s'attendait pas à ce que son voisin soit si surprit. A peine avait-elle révélé son âge qu'il prit un air étonné. A croire qu'il trouvait qu'elle faisait plus vieille qu'elle ne l'était vraiment. Logan arqua un sourcil, ne sachant si elle devait bien le prendre ou non. « Wow.. mais t’es encore une petite jeune et en fait c’est moi le vieux dans l’affaire ! Imagine un peu si.. » Il était vrai que le Stark était plus vieux que la jeune blonde, mais elle n'y avait jamais prêter plus d'attention que cela. Elle ne comprenait d'ailleurs pas pourquoi cette nouvelle semblait étrangement déranger son ami. Il se mit à rire pour dissimuler son embarras : « Merde on a quand même 8 ans d’écart ! » Pour tenter de rassurer un peu le Stark, Logan tapota légèrement sur son épaule en lâchant, désinvolte : « Bof! Dans ton cas, on peut bien déduire quelques années... » avant de se relever et ramasser l'assiette de muffin. Elle tira une légère grimace en voyant le gâteau tremper dans la crème chantilly, puis dit à voix basse : « Tu sais... C'était vraiment sympa, mais c'est Mme Jenkins qui m'en avait offert un panier pour me souhaiter la bienvenue dans le quartier... » Et encore. C'était avant que les gens se rende compte que leur nouvelle voisine n'était pas une jeune fille de bonne famille bien comme il faut. Pour dire la fraîcheur du gâteau... Décidément, il serait temps que Logan fasse le ménage dans son réfrigérateur! « J'aimerais éviter qu'on t'accuse d'empoissonnement sur ma personne. Je vais aller jeter ça avant que quelqu'un ne soit tué! »

Alors qu'elle allait filer dans la cuisine, son voisin lui demanda : « C’est la bonne chaîne ? Parce que ça devrait pas tarder à commencer. » . Elle s'arrêta un instant sur place et jeta un coup d’œil sur la table de nuit pour vérifier l'heure sur le réveil: « C'est sur la une... Merde, je crois que ça commence! Je vais rapidement ranger ça et je reviens! » et elle s'engouffra dans la cuisine. Elle jeta le muffin radioactif dans la poubelle et glissa l'assiette dans l'évier, où elle risquait sûrement d'y rester une ou deux semaines avant que la jeune femme ne se décide à refaire la vaisselle. Elle en profita pour se rincer les main et leva la tête. Pensive, elle se rappela qu'elle avait de quoi grignoter dans les placards et qui ne risquait de tuer personne. Elle haussa la voix pour demander à Joshua : « Un peu de pop corn, ça te dit? » Mais n'attendit pas de réponse pour prendre la boite dans le placard. Elle prit un sachet de grains de maïs, enleva le film plastique, et prit quelques secondes pour lire la notice. Connaissant ses talents de cuisinière, elle était capable de rater une tâche aussi simple. Puis, elle fourra le sachet au micro-onde et débuta le minuteur.


Dernière édition par Logan W. Blackwood le Mer 17 Déc 2014 - 7:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Don't get too close, it's dark inside # Logan Lun 8 Déc 2014 - 20:11

Don't get too close, it's dark inside..
Logan & Josh




« Bof! Dans ton cas, on peut bien déduire quelques années... » Josh leva les yeux au ciel, voulant jouant l’exaspéré suite à cette remarque, mais il manqua de s’étouffer en retenant un rire et perdit donc toute crédibilité. Ce n’était pas parce qu’il avait était totalement inactif pendant trois ans qu’il n’avait pas pour autant vieilli. Sur le plan il n’y avait même pas besoin de se poser la question car cela paraissait plutôt logique, mais du côté psychologique, mental, bref peu importe le nom utilisé, il n’y avait jamais vraiment réfléchi. Merde, c’était une excellente question, dans la mesure où il n’avait absolument rien vécu où il n’avait pas été conscient pendant trois ans -où du moins, dans un état de conscience minimale- est ce que dans sa tête il avait trois ans de moins ? Etant donné qu’il était adulte et qu’il avait eu largement le temps d’acquérir une certaine maturité et une expérience, cela devait être difficile à juger, mais quand il s’agissait d’un enfant ou d’un ado et que le coma durait plusieurs années, il se demandait comment cela se passait. Un esprit jeune et naïf prisonnier d’un corps plus vieux ? C’était très certainement le cas. Pour la peine, il poserait la question à l’un des medecins qui le suivaient la prochaine fois qu’il serait trainé de force à un rendez-vous de contrôle, au moins ça leur ferait un sujet de discussion.
« Tu sais... C'était vraiment sympa, mais c'est Mme Jenkins qui m'en avait offert un panier pour me souhaiter la bienvenue dans le quartier... J'aimerais éviter qu'on t'accuse d'empoissonnement sur ma personne. Je vais aller jeter ça avant que quelqu'un ne soit tué! » Josh fut soudainement bien content de ne pas avoir gouté son œuvre avant de la présenter à Logan, ou encore de ne pas l’avoir englouti lors d’un petit creux entre son activité peinture et bricolage. Il avait beau avoir quelques tendances bordéliques et peu organisé, le cas de Logan n’était même pas comparable. Son emménagement remontait tout de même à plusieurs mois alors il espérait sincèrement qu’elle en rajoutait et qu’elle n’était pas un cas désespéré à ce point. Josh poussa un long soupir tout en hochant la tête de lassitude, gardant néanmoins un petit sourire amusé sur les lèvres. « Manquerait plus que ton frigo devienne aussi vivant que ton évier.. Et puis, étant donné que tu le savais, c’est toi qui peux m’empoisonner comme tu veux dans l’affaire ! »

« C'est sur la une... Merde, je crois que ça commence! Je vais rapidement ranger ça et je reviens! » Josh s’enfonça dans le canapé pour être parfaitement à l’aise tout en baillant longuement. Les journées du jeune homme étaient plutôt longues, et ses nuits toujours très courtes.  Trouver le sommeil était devenu une véritable épreuve et le fait qu’il refuse de s’endormir ou même d’aller se coucher avant d’être complètement lessivé et à deux doigts de s’effondrer ne facilitait en rien les choses.  Et c’était tout un cercle vicieux qui s’était créé au fur et à mesure, plus les jours passaient et plus Josh repoussait le moment de dormir. Certains jours, il ne savait pas comment il trouvait la force de se lever après une nouvelle nuit mouvementée, parce que c’était de là que venait le problème.  Chaque journée avait ses difficultés, ses petits rappels douloureux qui resurgissaient et qui lui donnaient une véritable claque en pleine figure. Mais cela, il arrivait encore à le gérer, à prendre sur lui et à rester maître de la situation, du moins.. la plupart du temps. Ce qui le terrorisait véritablement, c’est ce qui l’attendait une fois qu’il dormait, ces cauchemars qui ne cessaient de se répéter et qui étaient plus au moins violent d’une nuit à l’autre. C’était ça qu’il appréhendait le plus, ce qui passait une fois qu’il était endormi et qu’il n’était plus en mesure de contrôler ses pensées, ses émotions afin de pouvoir mettre de côté le traumatisme qu’il avait vécu. Il se contentait désormais de trois à quatre heures de sommeil par nuit puisqu’une fois réveillé en sursaut, bien souvent après avoir étouffé un cri dans son oreiller pour ne pas affoler tout le manoir, il n’était plus en état de retourner dormir et il préférait se lever et aller s’occuper l’esprit.
Cette fatigue constante, accumulée au travail assez important que Josh avait effectué expliqua sans doute pourquoi les paupières de Josh se fermèrent quelques secondes à peine après que je film ne commence. Le son d’une mitrailleuse, des cris poussés, et ces petits "pop" qu’il entendait à plusieurs reprises alors qu’il sombrait.



Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Logan W. Blackwood
Chevalier Jedi
2747 $
27/09/1987 $
2747 messages
Mensonges : 2747
Anniversaire : 27/09/1987


MessageSujet: Re: Don't get too close, it's dark inside # Logan Lun 15 Déc 2014 - 12:56


Don't get too close, it's dark inside...

Logan & Josh


Le sachet de popcorn commença sa valse dès le micro-onde allumé, sur le chant bourdonnant de l'appareil en marche. Logan resta devant la machine, à observer le sachet à travers la petite vitre pendant quelques secondes avant de se retourner. Finalement, elle se décida à nettoyer l'assiette taché de chantilly fondu dès à présent. Un coup d'éponge savonneuse sur la porcelaine, puis un rinçage à l'eau chaude avant que la blonde ne dépose le plat sur le porte vaisselle du comptoirs. Elle se sécha les mains avant de saisir dans un placard un grand saladier dans lequel elle passa un coup de chiffon sec pour s'assuré de la propreté. La jeune femme ne tarda pas à entendre le crépitement des grains de maïs qui se gonflaient sous l'effet de la chaleur. Le popcorn était presque prêt. Logan ouvrit son frigo pour en sortir une motte de beurre dont elle découpa quelques morceaux avant de remettre le reste au frais. Un DING sonore et aiguë se fit entendre dans la dépendance, annonçant là fin du minuteur. La jeune femme ouvrit le sachet et versa le contenu dans le saladier avant d'y ajouter les morceaux de beurre qui commencèrent tout de suite à fondre sur les maïs soufflé encore très chaud.

Logan prit le saladier plein et retourna dans le salon, tout en commençant déjà à grignoter en chemin. Son regards fût attiré vers la télé, tandis qu'elle s'avançait vers le canapé. Le film avait déjà commencé depuis un moment déjà. C'était un film d'action, et cela se voyait parfaitement. Il en était à une scène de fusillade entre les héros et les méchants de l'histoire. Les premiers se trouvaient dans une situation plutôt difficile. Ils étaient acculés dans un cul-sac, avec les méchants qui leurs tiraient dessus à coup de mitraillettes ou leur balançait des grenades. Mais bon, Logan ne s'en fit pas pour eux. Comme pour la plupart des films américains, les 'gentils' s'en sortaient toujours. « Voilà le popcorn : avec tout plein de beurre à s'en lécher les doigts! » annonça les jeune femme tout en déposant le saladier sur la table basse. Ce n'est qu'à cet instant qu'elle remarqua enfin que son invité était endormi sur le canapé. Logan écarquilla les yeux tout en s'asseyant : elle ne l'avait tout de même pas exploité au point qu'il tombe de fatigue aussi rapidement tout de même?!

La blonde resta longuement ainsi, observant en silence son voisin, ne sachant que faire. Ses yeux parcoururent le visage endormit du Stark. Elle ne l'avait jamais vu ainsi... Un peu normal d'une certaine manière. Mais le fait est que contrairement aux autres, qui ont normalement un visage reposé et calme lorsqu'ils sont endormis, Josh avait un visage plus dur que ce qu'elle avait pu voir de lui durant tous ces jours qu'il passait chez elle. Le Stark pouvait être rieur, blagueur, calme, sérieux, voir sévère (et jamais pour longtemps), mais jamais la jeune femme n'avait vu une telle expression sur son visage.

Logan cessa rapidement de fixer le Stark et détourna les yeux un instant. Il semblait complètement exténué, et il commençait à faire nuit. Elle ne pouvait pas le laisser dormir ici, du moins, pas sur le canapé, et pas dans une position aussi inconfortable. La jeune femme se racla la gorge avant de se remettre debout. Elle se baissa vers le grand blond et posa la main sur son épaule tout en le secouant doucement pour essayer de le réveiller sans être trop brusque : « Hey Villa, tu sais que t'es dans une auberge? Si t'as sommeil, il y a des chambres libres... Et même mon lit qui t'es grand ouvert juste là! »


Dernière édition par Logan W. Blackwood le Mer 17 Déc 2014 - 7:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Don't get too close, it's dark inside # Logan Mar 16 Déc 2014 - 22:32

Don't get too close, it's dark inside..
Logan & Josh



Il n’en fallut pas plus à Josh pour se retrouver une nouvelle fois sur le sable chaud d’Irak. Il ressentait absolument tout à un tel point qu’il ne pouvait pas douter une seule seconde que rien de tout cela n’était vrai. Le moindre détail était représenté à la perfection, comme dans ses souvenirs. Il sentait de nouveau le léger vent chaud caresser agréablement sa peau, apportant étonnamment un faible sentiment de fraicheur sous la chaleur écrasante. Sa bouche pâteuse et farineuse qui semblait justifier la raison pour laquelle il venait juste de se garer. Et surtout, le visage de son meilleur ami, de son partenaire, riant aux éclats suite à la nouvelle connerie que Josh venait de raconter. Cette image ne durait malheureusement qu’une seconde pour laisser place à une scène totalement différente. Josh savait ce qui allait se passer ensuite. Il sentait déjà la terreur prendre place dans tout son être, et pourtant, il ne changeait pas de comportement. Il voulait crier à Samuel de retourner se mettre à l’abri dans la superette, il voulait prendre sa place dans leur véhicule, ouvrir la porte en premier, être le plus proche de la voiture si cela pouvait suffire à épargner la vie de son ami. Josh ouvrit la portière et tout s’enchaina alors beaucoup trop rapidement.  Il tourna la tête si rapidement qu’il n’eut pas le temps de prêter plus d’attention que cela à l’homme dissimulé derrière le bâtiment. Puis il entendit ensuite le bip qui ne cessait d’accélérer pour ne devenir plus qu’un bruit continu. Il revoyait Sammy complètement tétanisé au moment où il avait compris ce que cela voulait dire. Un regard à la fois terrifié et plein de tristesse, comme s’il savait qu’ils n’avaient plus aucune chance de s’en sortir indemnes et que dans son simple regard il lui disait au revoir. Stark lui avait déjà hurlé de dégager, il n’avait pas eu le temps de faire plus d’un ou deux pas en arrière que le 4x4 militaire se transforma en une véritable bombe, projetant le jeune homme à plusieurs mètres sous la brutalité de l’explosion. La respiration coupée, il tentait vainement de reprendre son souffle pour ne pas céder à la panique. Chaque membre de son corps le faisait souffrir, et cette odeur de chair brûlée, de fumée mêlée aux débris et au sable qui emplissait ses poumons lui donna un haut le cœur tandis qu’il poussa un véritable hurlement.

Il essaya de se traîner, de ramper au sol pour essayer d’atteindre Samuel mais il ne le voyait pas. Il fallait qu’il contourne ce qui restait du véhicule, qu’il arrive à ramper en contournant les débris. Et puis, s’il ne le voyait pas c’était bon signe non ? Ça voulait peut être dire qu’il avait réussi à s’éloigner suffisamment pour se mettre à l’abri. Et il y avait ces bruits de mitrailleuse, ces hommes qui criaient, tout cela était nouveau et ça ne faisait qu’accroitre le sentiment de panique qui envahissait le soldat. Ils allaient l’avoir, il fallait qu’il aille sauver Sam, il le pouvait encore, s’il se battait jusqu’au bout, s’il résistait, s’il trouvait son arme et qu’il parvenait à tuer leurs ennemis avant qu’ils n’arrivent jusqu’à eux, il y avait encore une chance pour qu’il s’en sorte.

Josh sentit une main se refermer sur son épaule tandis qu’il luttait encore pour survivre à cette guerre, ses mains emprisonnèrent instinctivement le cou de son agresseur. Il était salement amoché, mais il pouvait encore trouver la force de se battre, pour aider Sam, pour revoir sa famille. Ces cauchemars qu’il faisait, c’était bien plus que ça. Ils pouvaient se manifester à n’importe quel moment, à n’importe quel stade de sommeil du jeune homme. Ces cauchemars étaient le seul moment où Josh était véritablement confronté à son passé, et il était incapable de les gérer. S’endormir était désormais devenu l’une de ses pires craintes. Il n’aurait jamais dû s’éterniser autant chez Logan alors qu’il savait qu’il tenait à peine debout tellement il était exténué. Non, il aurait simplement dû rentrer chez lui. Dans son cauchemar il étranglait l’ennemi, le responsable de l’explosion, mais dans la réalité, c’était autour du cou de Logan que ses mains étaient serrées.




Dernière édition par Joshua T. Stark le Dim 21 Déc 2014 - 20:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: Don't get too close, it's dark inside # Logan

Revenir en haut Aller en bas
Don't get too close, it's dark inside # Logan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ava - Don't get too close, it's dark inside.
» it's dark inside.
» Clara ☩ it’s dark inside... it’s where my demons hide...
» It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh
» Everytime I close my eyes, it's like a dark paradise. ₪ 2 fév, 20h50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Saison 2 :: archives sujets terminés et abandonnés-