AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 night without stars + ft. maxim r. savannah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
messages



MessageSujet: night without stars + ft. maxim r. savannah Lun 15 Fév 2016 - 15:04


NIGHT WITHOUT STARS

maxim ϟ rachel


De tous les appels que je m'attendais à recevoir sur mon téléphone privé, celui-ci n'en était pas. Certes, je n'avais rien de la mère de Savannah mais le fait que le barman m'ait appelé moi laisse à supposer que Maxim était soit trop imbibé pour se soucier et l'homme avait pris le dernier numéro composé, soit Maxim avait consciemment donné mon numéro et me devait quelques explications pour avoir ainsi interrompu ma soirée. A mon arrivée, en revanche, c'était le bordel total. Des cris, de l'agitation, des badauds qui poussaient l'un de leurs camarades à l'extérieur comme s'ils voulaient le forcer à prendre l'air, et des menaces et jurons proférés à tout va. En entrant dans l'établissement, en revanche, le tableau se fit plus précis. Et plus désolant, ne me persuadant que d'une chose dans les premiers instants suivant mon arrivée: il était absolument hors de question que je paie pour les dégâts.

L'établissement devait avoir ses mérites. Enfin, je l'imaginais, puisque l'Imaginaerum restait un nom relativement fréquent sur les lèvres de tout un chacun en ville. Ce soir, en revanche, des tables étaient renversées, des cartons de table et des bris de verre jonchaient le sol et un groupe d'hommes s'efforçaient de retenir un autre. Un grand brun aux traits ô combien familiers, mais sur qui je refusais de m'attarder pour l'instant. Ma priorité, à l'heure actuelle, était le barman qui semblait sur le point d'appeler les autorités. Certes, je ne pouvais pas le blâmer, mais je n'avais absolument pas besoin de ça pour l'instant. Si je pouvais le faire patienter un peu, me laisser tenter de parler à Maxim pendant quelques instants, peut-être allais-je être en mesure de désamorcer la situation.

Cinq minutes. Après quoi il allait régler les choses lui-même. Un sourire pour le remercier, et mon attention revint vers l'adulte qui peinait à être calmé par ses camarades. Dès lors que mon regard se posa sur son visage à lui, ses yeux furieux et vitreux à la fois, je compris immédiatement où en était la situation.
Non mais tu as perdu la tête, ou quoi ?!
Je n'avais pas haussé la voix, mais plutôt presque sifflé mon exaspération et les trois hommes qui s'efforçaient de le tenir (ou le retenir, plutôt) s'éloignèrent aussitôt mon approche. Un peu comme si ma seule présence les persuadait de ne pas rester dans mon chemin. Pas con. Parce que si Maxim se persuadait que sa soirée se terminait, il n'avait clairement pas fini d'en entendre parler.



Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Maxim R. Savannah
Maître Jedi
308 $
09/03/1968 $
308 messages
Mensonges : 308
Anniversaire : 09/03/1968


MessageSujet: Re: night without stars + ft. maxim r. savannah Lun 15 Fév 2016 - 16:21

Night Without Stars

Rachel et Maxim



"Ce gars là il est peut-être même pédophile. Et la police fait rien. Il..." Le coup de poing partit avant qu'il ait pu réagir ou même comprendre ce qui venait de le frapper. L'homme accoudé au bar venait de toucher terre et ses amis se redressèrent immédiatement pour faire face à l'assaillant. Il tenait à peine sur ses pieds mais il y avait une telle rage dans ses yeux et dans ce coup que tout le monde savait que ça n'en resterait pas là. "On ne veut pas d'emmerdes mec." Si Maxim entendit ces propos, il ne les intégra pas et fonça presque sur l'un de ceux qui le regardaient avec un semblant de dégoût. Il était habitué à ce regard mais il ne le supportait pas. Il ne supportait pas le rappel constant de ce qu'il était aux yeux de tous. Ses muscles le poussèrent à agir et il se lança dans la bataille sans même chercher à savoir qui il frappait et pourquoi. Des verres, des chaises, une table, il crut qu'il ne pourrait pas se relever mais il grogna simplement en se débattant face à celui qui venait de bousculer sa mâchoire.

Il ne s'en prenait pas aux autres à ce moment précis. Il s'en prenait à lui-même. Il s'en prenait à ce regard dégoûté qu'il voyait dans le miroir quand il se brossait les dents. Il s'en prenait à celui qui était responsable de tout ça. Oh oui, c'était lui. Il n'en doutait pas. Il s'en prenait à celui qui ruinait ce qu'il approchait. Il était parti des années plus tôt pour éviter ça et aujourd'hui, tout était rendu public. Des mois plus tard et il réalisait tout juste les conséquences de ce qui avait été dit. S'il avait été un homme à laisser aller ses sentiments, il aurait pleurer des semaines entières mais au lieu de ça, l'alcool était devenu un ami perfide qui incendiait son corps et son âme. Il faisait mal, il savait qu'il faisait mal. Son jeton des multiples années de sobriété avait été jeté dans une ruelle peu de temps après avoir vu le regard de Sasha ou plutôt ne pas l'avoir vu. L'avoir vu l'éviter avait été tout ce qu'il avait besoin de savoir. C'était de sa faute, ça l'avait toujours été et il ne voulait pas qu'on le lui dise. Il le savait très bien. S'il frappait c'était contre lui-même. Il considérait que ces voix étaient sa conscience et il n'avait pas besoin de cette conscience pour lui rappeler les choses, il le savait très bien lui-même. Erika aurait été ... Erika est. Il se détesta encore plus pour penser au passé. Erika n'était pas du passé. Elle était toujours là quelque part. Il ne laisserait personne dire le contraire et cette rage envers lui-même le poussa à frapper encore jusqu'à se retrouver bloquer dans un coin.

Il ne prêta pas attention aux voix. Il se débattait sans succès et vit arriver un visage familier avant même de mettre un nom sur les boucles blondes. Il fut libéré de l'emprise et resta presque voûté, pantelant et essoufflé face à elle. "Va-t-en." Finit-il par lui lâcher en refusant de voir son regard qui continuerait à lui dire ce qu'il ne voulait pas. Il marcha vers la sortie. L'adrénaline était retombée en même temps que les premiers mots de la soirée sortirent de sa bouche d'une voix trop sèche. "Je n'ai pas besoin d'une baby-sitter et de ta morale." L'alcool était comme du poison et il invectiva son amie sans même chercher à en avoir après elle. Il s'en voulait à lui et il s'en prenait à son entourage, c'était tout ce qu'il savait faire.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: night without stars + ft. maxim r. savannah Sam 20 Fév 2016 - 13:19


NIGHT WITHOUT STARS

maxim ϟ rachel


Il n'avait pas l'air étonné de me voir, même s'il n'avait pas l'air de quelqu'un qui avait demander à contacter une personne en particulier, ce qui me laissait à me demander de où le barman pouvait bien tenir mes informations personnelles. Soit, il s'était allé à un coup d'oeil sur le téléphone de Maxim et savait me joindre puisque j'étais probablement le seul numéro contacté dernièrement... soit c'était d'autant plus intimidant de se dire que le bouche à oreille allait un peu trop bien en ville, et qu'il savait me joindre parce qu'il était su que Max' vivait chez moi. Après tout, ils n'étaient pas bien nombreux, les gens à se décider d'assister un homme au passé aussi trouble que Savannah.
Va-t-en. Je n'ai pas besoin d'une baby sitter et de ta morale
Je n'étais pas sûre de savoir si je voulais lui mettre une claque ou lui rire au nez. Au lieu de quoi, je préférais me contenter de m'éloigner quelques pas, poser une main sur ma hanche et passer l'autre sur mon visage en essayant de ne pas rire jaune. Et m'interposer entre lui et la sortie, puisqu'il semblait si pressé de quitter les lieux; non seulement ne marchait-il pas droit, mais j'étais plutôt sûre que quelques autres abrutis attendaient à l'extérieur qu'il soit sur la voie publique pour terminer ce qui avait été commencé. Ce n'était pas à l'ordre du jour, en revanche...
Tu penses aller où, comme ça? Je n'ai pas à te babysitter, je ne suis pas ta mère, même si des soirées comme celles-ci me laissent à me demander si je ne suis pas la seule adulte de nous deux. Non, je suis pas là pour te chaperonner, dieu sait que t'es grand assez pour te foutre dans la merde tout seul. Je préfèrerais, en revanche, ne pas à avoir à aller te chercher où à l'hôpital, où au poste de police; contrairement à ce que tu veux persuader ton monde, tu as encore des amis en ville et plutôt que "te faire la morale", ils préfèreraient de loin te voir revenir entier... Autant que possible, en tout cas
Les derniers mots étaient plus murmurés que réellement parlés, alors que je me permettais une inspection rapide de son état. Non mais sérieusement, il n'avait réellement rien de mieux à faire?! Je n'étais pas en ville depuis bien longtemps, tout le monde me voyait d'un mauvais oeil car pour beaucoup je suis une briseuse de famille et je viens à honorer mon amitié avec la bête noire du moment en lui filant un coup de main, juste pour voir l'intéressé faire le con comme aujourd'hui. Non, je n'allais pas lui faire la morale, je n'étais pas là pour ça (pas vraiment). L'héberger dans mon petit appartement était une chose, organiser sa défense ou ses funérailles en étaient une autre.
Qu'est-ce qu'il s'est passé, cette fois?
Si Erika avait été ici, elle aurait géré la situation de bien meilleure façon que moi, mais... non. Je devais me débrouiller, et avoir un homme légèrement saoûl à devoir gérer et canaliser calmement, ce n'était pas ma tasse de thé. Mais soit. Balançant furieusement mes clés de voiture dans mon sac, j'attendais un minimum d'explications de sa part. Au mieux, il allait s'énerver à nouveau à relater les évènements et l'alcool dans son système aurait tôt fait de l'épuiser un peu plus rapidement et il serait d'autant plus facile de ramener à la maison. Au pire, il allait remettre ça et le tout dégénèrerait en un rien de temps, au risque de voir la police débarquer cette fois, et Maxim finir au poste le temps de dégriser. Je voulais bien aider, ou jouer les frustrées (en l'occurence) et agacée de son comportement, mais au bout du compte, je ne pouvais pas décider pour lui.




Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: night without stars + ft. maxim r. savannah Jeu 25 Fév 2016 - 22:55

Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Rachel Morgan
Message reçu, aujourd'hui.

Tu devrais dire la vérité à ta fille avant que je ne le fasse. Ou bien préfères-tu que tes anciennes connaissances aient de tes nouvelles ? Fais de beaux rêves.
-S


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Maxim R. Savannah
Maître Jedi
308 $
09/03/1968 $
308 messages
Mensonges : 308
Anniversaire : 09/03/1968


MessageSujet: Re: night without stars + ft. maxim r. savannah Dim 28 Fév 2016 - 23:42

Night Without Stars

Rachel et Maxim



Il se moquait bien de savoir ce qu'elle faisait là. L'avait-on envoyé pour lui ? Et dans ce cas qui ? Il se souvenait à peine de la dernière fois, la veille pour tout dire où on l'avait apparemment raccompagné mais impossible de se souvenir qui avait été là pour lui. Il supposa que c'était elle. Ou bien passait-elle dans le quartier ? Peut-être avait-elle entendu la bagarre et était venu jeté un œil pourtant il savait qu'elle n'était pas de celles à se mêler des débordements de bar. Il se moquait de la raison qui l'avait poussé à sortir de chez elle. Il voulait juste qu'elle parte.

Son pas bloquée par une femme stoïque, il la regarda irrité. Il était agacé et s'il le pensait, c'était pour rester poli. Débraillé il comptait rentrer à pied et éviter ce regard qui en disait trop sur ce qu'elle pensait. Il le détestait ce regard mais bien moins que celui que d'autres avaient pour lui, qu'il avait pour lui-même. Il l'écouta le regard vitreux, plus concentré sur le mouvement de sa poitrine à chaque mot qu'au sens même de ce qu'elle disait. Il était incapable de se concentrer et se demandait juste quand elle comptait reprendre son souffle. Ça lui semblait interminable. Ennuyé par tout ça, il n'avait même pas envie de répondre, de toute façon à quoi bon. Elle ne pouvait pas comprendre. C'était ce qu'il se disait pour tout.

Qu'est-ce qu'il s'est passé, cette fois ? Cela fit remonter son regard vers les yeux durs de l'amie qu'elle était supposée être et il ne put cacher l'expression d'agitation, de dégoût et de colère mêlées qui vinrent à lui. "Cette fois ? C'comme ça que tu aides les gosses, en les enfonçant." Il était hargneux mais il n'avait pas besoin d'elle pour lui rappeler que c'était récurrent.

"Pousse-toi." Vint ensuite sans qu'il ait fait un geste pour avancer et attendait simplement qu'elle s'écarte. Il aurait pourtant pu faire un détour mais le chemin devant lui était le seul qu'il voyait. "Personne t'a demandé de venir et de compromettre ta si belle réputation pour moi. Sommes tous d'accord pour dire que je suis un salop maintenant je rentre."

Il n'avait même pas besoin de regarder autour de lui pour savoir qu'il était observé tout comme Rachel. Elle n'allait quand même pas continuer son cirque maintenant que les yeux étaient rivés sur eux. On la prenait déjà pour ce qu'elle était pas et s'il n'y réfléchissait pas maintenant, sobre, il s'en voudrait aussi de ruiner sa réputation.


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: night without stars + ft. maxim r. savannah Lun 29 Fév 2016 - 15:01

Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Maxim R. Savannah
Message reçu, aujourd'hui.

Regarde-toi jouer les vieux cons. Tu devrais pourtant savoir que si tu n'arrêtes pas de chercher les ennuis tu finiras par faire du mal à quelqu'un, si ce n'est pas déjà fait. Je ne serais pas toujours là pour sauver la vie de ton entourage !
-S


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Maxim R. Savannah
Maître Jedi
308 $
09/03/1968 $
308 messages
Mensonges : 308
Anniversaire : 09/03/1968


MessageSujet: Re: night without stars + ft. maxim r. savannah Mer 6 Avr 2016 - 10:15

Abandonné, verrouillé et archivé.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: night without stars + ft. maxim r. savannah

Revenir en haut Aller en bas
night without stars + ft. maxim r. savannah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» In this night, the stars are dead | pv. Nuage de perle | COURSE AUX RP's
» Wednesday Night Raw # 60
» Dallas' Stars
» Perfect night ♪
» Dalas Stars signature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Saison 2 :: archives sujets terminés et abandonnés-