AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 Une fille, une racaille, une moto et une facture à payer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Une fille, une racaille, une moto et une facture à payer Dim 1 Nov 2015 - 18:50

Une blonde, une racaille , une moto et une facture à payer

Ft. AXEL MANCHESTER


Une belle journée d'automne. Il ne fait ni trop froid, ni trop chaud. Le genre de journée qu'apprécie Hetty pour chevaucher sa moto à défaut de chevaucher le beau flic. Sa consignation à résidence a passablement écourté sa saison de moto et elle n'y a presque pas touché de l'été. Comme c'est malheureux, un si beau petit bijoux. Alors aujourd'hui, en cette fin d'après-midi, elle enfile ses bottes, son pantalon de cuir, sa vestes épaisse, et son casque, avant d'enfourcher sa moto. Le moteur rugit quelques minutes dans la ville, puis elle quitte les petites rues pour la grande route. Là, elle accélère et s'en donne à coeur joie, prenant les courbes serrées, dépassant les voitures qui se baladent tranquillement. C'est avec un soulagement que tous ses soucis semblent s'effacer tandis que l'effet grisant de l'adrénaline prend le dessus sur ses angoisses. Durant quelques délicieuses minutes, elle ne pense plus qu'à envisager la prochaine courbe pour éviter de se retrouver dans le décor. Ce serait malheureux, non ?

Mais l'effet ne dure pas, parce que sa moto chérie, sa petite bombe rouge pétarade perd soudainement de la puissance.

- Bordel de... Elle essaie tant bien que mal de rétablir la vitesse, mais rien à faire, la moto ralentie bel et bien. Tu vas quand même pasme faire ça, peste-t-elle sous son casque. Hetty ralenti, à contre coeur et doit se résigner à s'arrêter totalement. Fait chier...

Elle coupe le moteur et attends quelques minutes, patiente. Qui sait si elle n'a pas seulement faire surchauffer le moteur qui n'a presque pas roulé ces derniers mois. Malheureusement, lorsqu'elle essaie de rallumer la bombe rouge, elle n'obtient... rien du tout.

- Mais tu me fais quoi, là ? se lamente-t-elle, bien qu'il n'y ait personne pour l'entendre.

Elle descend de sa moto, en fait le tour, découvre le moteur et l'examine. D'accord, elle bidouille sa moto, mais elle n'est pas mécanicienne et surtout qu'elle n'a absolument aucun outil pour faire quoique ce soit. Elle aurait quand même du prévoir, depuis que Daryl ne traîne plus trop dans le coin, sa moto se morfond semble-t-il. Si ça se trouve, ce p'tit con de mécano a trafiqué pour qu'elle soit obligée d'aller le voir plus souvent, se plaint-elle bien injustement. C'est pas gentil pour Daryl, c'est un type bien malgré tout.

- Fait chier, si tu redémarre pas, je t'envoie à la casse saleté de tas de ferraille, peste-t-elle en lui assénant un coup de pied rageur.

Elle lui tourne le dos quelques secondes, boudeuse, mais se dit rapidement que ça va rien réglée, c'est qu'une saleté de tas de ferraille après tout. Avec un soupire à fendre l'âme, elle se dit qu'elle devra se résiner à appeler son père pour qu'il vienne la chercher avec le pick-up pour y grimper la moto. Elle retire son casque et appelle son père, mais il ne répond pas.

- Meeeeerdeeee !

Elle savait ben qu'il serait occupé, mais elle espérait tout de même qu'il réponde au téléphone. elle entends bien les voitures passer, mais elle les ignore royalement. Personne n'arrête de toute manière et elle s'en fiche. En fait non, elle s'en fiche pas vraiment. Il y a quelques mois à peine, ils seraient tous arrêtés en la voyant sur le bas côté. Elle, l'enfant chérie de Lewiston, maintenant, tout le monde l'ignore. Alors elle ignore ceux qui ne s'adressent pas à elle avec un minimum de gentillesse. Marre qu'on la prenne pour une lépreuse quoi.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia


Dernière édition par Heather S. Spencer le Sam 7 Nov 2015 - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Une fille, une racaille, une moto et une facture à payer Jeu 5 Nov 2015 - 14:23




Une fille, un mec, une moto ...Heather + Axel« Feeling the sickness inside ... .»

- Allez hop, dehors ! dis-je tout sourire en poussant vers la sortie, la fille avec qui j'ai passé la nuit malgré sa désapprobation. Cette conne se retient au chambranle de la porte d'entrée et il me faut carrément aller jusqu'à lui filer un coup de pied au cul pour la faire dégager. Putain, heureusement que je me fais pas chier avec les relations suivies sinon voilà les parasites que je devrais me coltiner parfois. Les accro à la drogue sont les plus terrible, comme celle-ci qui soit dit en passant, se refusait à jarreter de chez moi parce qu'elle comptait sur une dose gratuite. Sérieux ?! Comme si me pomper toute la nuit allait me pousser à refourguer de la came gratos. Faut pas rêver ma poule ! Je me crois d'ailleurs débarrassé de cette connasse tandis que je grimpe les quelques marches menant au salon quand un moment plus tard, elle revient en force en tambourinant à la porte. Rien à carrer. Je déjeune tranquille.

Tiens d'ailleurs, je ne sais même pas quelle heure il est. Pas sûr qu'on soit encore le matin vu tout ce que j'ai écrasé et l'heure à laquelle je me suis enfin endormi. Putain de nuit blanche mais bordel, quelle putain de baise ! Je regrette rien malgré le cirque que mène l'autre tarée en question derrière la porte d'entrée. Heureusement qu'elle valait le coup au pieu. Mais ça ne compense pas la façon dont elle me gonfle sur l'instant et lorsque je sors alors de l'appart pour aller faire un tour. Au final, je ruse en l'incitant à me suivre, l'air de dire que je vais lui filer ce qu'elle veut en chemin. Facile ensuite de la pousser à me lâcher la grappe tandis que je la fais grimper en bagnole et que je l'éjecte un bout de chemin plus loin où il lui sera nécessaire de marcher un moment à pied pour revenir en ville. Ça la calmera sans doute. Ou pas. mais c'était ça ou je lui en collais une.

Je poursuis ma route tranquille, vitres baissées pour profiter de l'air frais de la saison. Je ne porte qu'un t-shirt dont les manches sont relevées. Ma veste repose sur la place passager. Je suis un vrai volcan par moment. On peut souvent me voir en t-shirt même en plein hiver sauf s'il fait vraiment méchamment froid. J'emprunte la route menant aux environs de la Réserve des Nez Percés. J'adore ce coin. Les sapins s'imposent de chaque côté de la route, immenses. Il n'y a pas beaucoup de passage par ici. Ça permet parfois de faire quelques pointes ou de jouer au con dans la série de virages plus loin. Ah tiens ... une bécane est arrêtée quelques centaines de mètres devant. Je passe au ralentis en voyant quelqu'un à côté. Une panne ? Je me gare quelques petits mètres devant sur le bas côté.

- Tiens, la piailleuse. Ça faisait longtemps ! lançais-je à la blonde de laquelle je me rapproche. Il s'agit d'une ex. Ça me fait toujours bizarre d'employer ce terme étant donné qu'à part collectionner des coups au pieu, je fréquente rarement une fille plus d'une nuit sauf si elle me résiste ou qu'elle est abominablement bonne au lit. Encore que. Non, vraiment, pour que ça s'étale sur la durée, il faut vraiment qu'elle ait quelque chose qui relève mon intérêt. Mais je m'égare. tout ça pour dire qu'il s'agit d'un de mes coups d'un soir. Et la blonde c’est Heather, cher lecteur. J'te la présente pas, j'crois que t'as du entendu parler d'elle en ville, pas vrai ? La petite chérie de cette foutue ville ! Sérieux, je jubile un brin de voir à quel point les gens sont foutus de prendre ne grippe quelqu'un et en faire quasiment l'ennemi numéro un. Pour ma part, rien à foutre. Quoi qu'elle ai fait. Chacun sa vie. Chacun ses erreurs ou ses expériences. Dans mon genre, j'peux en témoigner. Et je vais te dire un truc, je préfère les gens avec un vrai vécu, quel qu'il soit que ceux soit disant blanc comme neige. Mon cul d'ailleurs, personne ne l'est ! Faut pas rêver.

Mais pour en revenir à toi sur l'instant présent ma jolie, je te pousse gentiment pour prendre ta place et regarder ce qui cloche avec ta bécane. Je ne cherche pas spécialement à prendre de tes nouvelles. On va encore me traiter de goujat ou je ne sais quoi d'autre.

- Rien de mon ressort, du moins pas sans les outils adéquates, conclus-je en me redressant. J'ai une boite à outils dans le pick-up mais rien qui ne convienne puisqu'il faut une clé spéciale dans le lot. Je vais quand même jeter un coup d’œil et je t'incite d'un signe de tête à me suivre près de ma voiture garée tout près afin de pouvoir continuer à parler. J'sais pas pourquoi je me fais chier à vérifier si rien ne pourrait convenir en remplacement du dit outil. Mais soit.

- Bon, j'te propose de te filer un coup de main mais tu me connais n'est-ce pas ? Tu sais que je ne fais rien gratuitement ... dis-je en m'approchant de toi et en te coinçant contre l'arrière du véhicule. Ma main agrippe  soudain l'une des tiennes tandis que l'autre glisse sur ton visage puis vers le col de ta veste dont j’écarte les pans.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: Une fille, une racaille, une moto et une facture à payer Sam 7 Nov 2015 - 6:16

Une blonde, une racaille , une moto et une facture à payer

Ft. AXEL MANCHESTER


Elle entend bien un voiture s'arrêter, mais elle est bien décidée à ignorer tout le monde jusqu'à ce qu'on recommence à être gentil avec elle. Non, mais quand même, elle ne va pas rester douce et délicate si tout le monde la méprise. Mais tout de même, elle est quand même ravie d'entendre quelqu'une débarquer de la voiture. Entendre, parce qu'elle n'a pas encore tourné la tête pour savoir qui s'arrête. Mais la voix, elle la reconnait, et en particulier le surnom dont il la qualifie. La piailleuse. Ouais, pas faux, mais dit comme ça, elle a l'impression d'être un petit oiseau stupide. Ce qu'elle ne considère pas être, pas du tout. Mais comme il s'est arrêté, elle va faire comme si c'était le plus merveilleux compliment du monde. Elle va sourire, comme si le fait qu'il se soit arrêté était une bénédiction.

- Axel ! Oh oui, pas mal longtemps, dit-elle sans s'épancher d'avantage.

Ça fait longtemps, en effet, elle a presque L,impression que c'est dans une autre vie, ou elle était parfaitement heureuse et qu'elle n'avait pas de soucis. Une époque révolue, tout est devenu si compliqué. Elle a l'impression de parcher sur la pointe des pieds et qu'au premier craquement sinistre, on va la crucifier sur la place publique. Mais elle sait très bien que le seul qui a de bonnes raisons de la crucifier, c'est Wend. Lui, il aurait le droit et elle ne se défendrait même pas. Mais il est trop gentil pour ça. Elle aussi, elle était gentille avec les autres. Oh, elle l'est encore, mais elle ne le fait plus par bonté d'âme, elle le fait pour ne pas empirer les choses. et ça la rend dingue.

- Je sais pas ce qu'elle a, elle allait bien et tout d'un coup, elle a perdu de la puissance. Tu vois, avec l'espèce de son bizarre du moteur, explique-t-elle.

Dans l'espoir que ça aide Axel à réparer sa moto, idéalement comme par magie. Hetty parce toujours beaucoup trop. Ça empêche les gens de trop réfléchir et on croit, à tort, que Hetty est une petite blonde innocente et naïve. Ça lui épargne bien des complications la plupart du temps. Ça lui permet de s'envoyer en l'air avec qui elle veut, sans qu'on lui pose de questions. Elle a remarqué que les jugements sont moins sévères au sujet des filles faciles naïves que celles qui s'affirment être des baiseuses. Et comme Hetty est discrète sur ses relations, on lui épargnait une sale réputation. Actuellement, les hommes sont justes gênés d'avouer qu'ils ont, un jour ou l'autre, couché avec Hetty Spencer, celle qui a fait disparaître Walker.

- Mais j'ai pas vraiment eu la chance de l'utiliser cet été, peut-être que je l'ai trop poussé ? Elle n'a pourtant pas subi d'intempéries, je la garde bien à l'abri dans le garage et je l'ai quand même utilisé une fois ou deux. J'aurais vraiment aimé la sortir plus souvent, mais j'ai pas pu. Tu crois que tu peux y faire quelque chose ? Question que je sois pas obligée d'appeler la dépanneuse ?

Mais la réponse est négative. Non, il ne pourra rien faire sans les bons outils. Hetty grimace. Non, elle n'a pas le bon outil, elle n'en a pas du tout. Mais peut-être que lui il en a, puisqu'il se dirige vers sa voiture et lui fait signe de le suivre. Ah, oui, peut-être qu'il a tout ça dans sa voiture, après tout, il les bricole les voitures et les motos, non ? Les mécano traînent leurs outils dans leur bagnole, non ? Pourvu qu'il ait tout ce dont il a besoin. Elle l'observe farfouiller dans le coffre de sa voiture, fouillant elle aussi du regard le coffre, avec espoir qu'il trouve ce dont il a besoin. Elle se penche même au-dessus du coffre, bien qu'elle n'ait pas vraiment d'idée de l'outil qu'il cherche. Il ne semble pas trouver et elle en est plutôt déçue. La moue contrariée qu'elle affiche est sincère. Non, il ne pourra rien faire. Dommage, ce sera pour une autre fois la magie.

Lorsqu'il la coince entre la voiture et lui, elle ne cherche pas à s'échapper. Elle semble plus surprise que d'autre chose et sa moue contrariée se change en une expression incrédule. Oui, un coup de main et alors ? Rien gratuitement ? Puis elle sourit, mais elle ne laisse absolument rien paraître de la pointe de contrariété, outre celle qu'il n'ait pas l'outil avec lui, due à ce qu'il semble vouloir supposer. Elle émet un gloussement amusé.

- Gratuit ? Bien sûr que non, je te paierai, dit-elle en tentant de manière tout à fait délicate de s'extirper d'entre Axel et sa voiture.

Elle pose les mains bien à plat sur la poitrine d'Axel et elle le repousse sans brusquerie, mais avec une pression constante pour qu'il saisisse le message.

- J'ai pas d'argent sur moi, que mes cartes, mais j'peux te payer cash si tu préfères. Mais bon, on ne paie pas un boulot qui n'est pas encore fait, dit-elle comme s'il avait raconté une vieille bonne blague.

Et encore une fois, elle se tortille pour se dégager, sans agressivité, comme si elle n'avait pas vraiment comprit ce qu'il attendait au juste. C'est toujours payant de jouer l'idiote et elle tente le coup, pourquoi pas.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia


Dernière édition par Heather S. Spencer le Dim 8 Nov 2015 - 5:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Une fille, une racaille, une moto et une facture à payer Sam 7 Nov 2015 - 11:32




Une fille, un mec, une moto ...Heather + Axel« Feeling the sickness inside ... .»

Ta surprise ne m'étonne pas mais l'expression incrédule qui suit n'est quant à elle, qu'un masque. Tu comptes me jouer la comédie ? Amuses-toi si c'est là ce que tu veux t'amuser à me faire croire. Je ne crois pas en ta naïveté ... celle-là même soulignée par tes propos. Ta première réaction t'as trahi. Il est trop tard pour revenir en arrière, pas avec moi. Tu le sais, tu peux même le sentir, n'est-ce pas ? Je vois clair dans ton jeu ... parce que la plupart cherchent à nous abuser en nous trompant de la sorte pour abaisser nos barrières et pouvoir nous échapper. Seulement, c'est peine perdue pour toi, tu ne m'échapperas pas. Quelles que soient les ruses auxquelles tu procèdes.

Tu te mets à sourire et je demeure avec ce sourire sarcastique et vicieux malgré ce qui qui afflue de mauvais en moi à t'entendre glousser de la sorte. Comme si tu pouvais te faire passer pour une minette sans cervelle ... . Je sais ce que tu ressens au fond, je sens la crainte étreindre tes tripes. Es-tu vraiment sûre de toi ? Veux-tu vraiment jouer à ce petit jeu là ? Allons-y alors ! Jouons ! Sans doute suis-je quelqu'un de malsain mais c'est tellement bon. Peut-être suis-je un menteur moi aussi, sans doute sommes-nous identiques. Dis-moi où commencer. J'aimerais trouver une meilleure solution mais je suis piégé par la haine qui demeure au fond de mon cœur. Je ne saurais ainsi renoncer à notre petit jeu désormais. Toi et moi avons peut-être le même visage ... celui du mensonge et de la douleur. Celui du mal absolu. Toi bien moins que moi, j'imagine mais je me plais à le penser. C'est sans doute cette comédie à laquelle tu veux me faire croire qui provoque ainsi l'envie de te voir aussi minable que moi.

Je bloque sur tes paroles. Je te laisse me repousser légèrement ... comme si tu pouvais avoir le dessus. Je crois d'ailleurs que tu peux l'avoir. Tu caches bien ton jeu, j'en suis certain, et cela, au-delà des mots et de cette gentille petite comédie.
Je repose mes mains sur les tiennes alors que tu les as posées sur ma poitrine. Ton geste est sans brusquerie mais tu sais l'habiter de cette pression constante. Rassure-toi, je comprends bien le message. Mais il est inutile. Mon message à moi est tout autre. Je t'écoute ainsi poursuivre.

- J'ai pas d'argent sur moi, que mes cartes, mais j'peux te payer cash si tu préfères. Mais bon, on ne paie pas un boulot qui n'est pas encore fait.

Tu dis ça sur le ton de la plaisanterie même si souligné de vérité. Veux-tu connaitre ma vérité à moi ?

- Non chérie, t'as pas bien saisi ... je suis loin d'être dupe face à ton petit jeu, fini la comédie.

J'attrape tes mains et te coince de nouveau plus rudement cette fois contre la bagnole.

- Mon jeu à moi est plus intéressant, glissais-je à ton oreille en bloquant tout mouvement sur l'instant.

J'adorerais t'avouer ce que j'attends de toi mais ce ne serait plus du jeu. Je veux lire la peur dans tes yeux. Je veux que tu t'imagines le pire là où je me garderais de t'assurer qu'au final, je ne compte pas abuser. Je veux te provoquer, te faire peur, te rabaisser purement et simplement. Juste pour te faire ravaler ta petite comédie de jeune fille naïve. Je veux voir ton vrai visage. Je veux te voir te transformer en véritable furie. Va jusqu'à me frapper, m'insulter. Fais surgir la part de toi que tu caches si subtilement.


© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: Une fille, une racaille, une moto et une facture à payer Dim 8 Nov 2015 - 6:31

Une blonde, une racaille, une moto et une facture à payer

Ft. AXEL MANCHESTER


- Mon petit jeu ? demande-t-elle d'une toute petite voix interrogative.

Les paroles d'Axel font l'effet habituel sur les jeunes femmes naïves. Elle se replie sur elle-même. et tente de se protéger en ramenant ses bras contre elle. Elle essaie de se tortiller pour échapper à Axel, mais il raffermit sa prise autour de ses poignets. Bon sang, à quoi il joue ce connard ? Il la coince proprement contre le bagnole, mais de cette manière, il peut rien faire non plus. Sauf peut-être approcher son visage assez près pour qu'elle lui éclate le nez d'un coup de tête.

- J'aime pas ton jeu, geint-elle.

Elle a déjà baissé les yeux et elle ne les relève pas, elle affiche seulement la mine de celle qui sait se retrouver en position pas très réjouissante. Elle évite soigneusement de le regarder, comme si le regarder dans les yeux pouvait lui accorder une quelconque légitimité. Il veut jouer les gros dur ? Eh bien il sera servit. Elle tente encore de le repousser, avec juste assez de force pour avoir l'air convaincante et passablement confuse. Mais bon, après tout, il lui maintient les poignets et il l'a coincé contre la voiture. Elle pourrait frapper sous la ceinture, mais ce serait facile et en y songeant rapidement, Hetty n'est pas ce genre de fille.

- Axel, lâche-moi, demande-t-elle d'une petite voix plaintive tout à fait convaincante.

Quoi, c'était bien la dernière fois, très bien même, pourquoi il veut gâcher ce souvenir et remettre ça ? Non, c'est pas comme ça que ça doit fonctionner. Hetty est plutôt contrariée. Non, elle n'a pas peur. Pas du tout, mais elle l'affecte de manière plutôt réussie. De l'extérieur, on a une parfaite image d'intimidation et de harcèlement. Peut-être l'image est-elle trop parfaite ? Mais en attendant, c'est bien tout ce qu'il peut faire, l'intimider, parce que physiquement, tant qu,il lui tiendra les poignets et qu'il la gardera serrée contre la bagnole, il ne pourra absolument rien faire d'autre. Une situation parfaitement sous contrôle.

- Axel, s'il-te-plait, lâche-moi, lui demande-t-elle, encore une fois, d'une voix tremblante.

Et elle ne le regarde pas. Elle prend un soin méticuleux à ne surtout pas le regarder dans les yeux.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: Une fille, une racaille, une moto et une facture à payer Dim 8 Nov 2015 - 20:41

Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Axel Manchester
Message reçu, aujourd'hui.

Quand je te vois aujourd'hui, je suis plutôt content d'avoir mis ta tête à prix. Si je pouvais te donner un conseil l'ami, ce serait de rentrer faire tes adieux à ta fratrie avant l'heure fatidique au lieu de faire tes conneries. Parce que, cette fois, tu n'as plus l'excuse de l'alcool pour te disculper si tu continues comme ça avec cette petite garce. Mais remercie-moi. Je te rends service plutôt qu'autre chose. L'Ange Gardien aurait été bien pire tortionnaire que ton humble serviteur, demande donc à la blonde.
Amicalement,

-S




Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Heather S. Spencer
Message reçu, aujourd'hui.

C'est ton jour de chance pétasse. L'Ange Gardien sera toujours là pour t'aider et moi aussi, compte là dessus ! Je te surveille !

-S


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Une fille, une racaille, une moto et une facture à payer Jeu 12 Nov 2015 - 10:29




Une fille, un mec, une moto ...Heather + Axel« Feeling the sickness inside ... .»


Tes geignements m’agacent purement et proprement ma poule. Tu choisis donc de poursuivre sur cette voie ? J'attendais plus de répondant de ta part ... .

- Axel, lâche-moi, déclares-tu d'une petite voix plaintive certainement convaincante uniquement pour toi-même.

Quel con se laisserait duper par ta petite comédie ?! Tu dois en côtoyer un sacré lot pour me croire aussi apte à tomber dans le piège. A moins que tu crois que ça puisse m'exciter d'autant plus pour au final mieux me berner par la suite ?

- Axel, s'il-te-plait, lâche-moi.

- Putain mais montre-moi ce que t'as dans le ventre !!! dis-je en te forçant à me regarder, relevant ton menton d'une main en lâchant prise avant de te pousser violemment et de m'écarter.

Je n’ai pas le temps de faire quoi que ce soit d'autre que mon attention est attirée soudain par la sonnerie signalant l'arrivée d'un nouveau message. J'ai tout mon temps pour le regarder, je ne suis pas du genre accroché à mon téléphone mais quelque chose m'alerte au fond de moi et m'incite à relâcher mon attention pour le consulter. C’est comme si je sentais qu'il s’agissait de quelque chose d'important. Et à la fois, j’ai l'impression d'être soudain observé. Le message n’est pas sans souligner mon ressenti alors que je m'éloigne de quelques pas, me désintéressant totalement de toi pour un instant. Je ne crains pas de te voir fuir, peu m'importe tandis que je lis le message en question.

Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Axel Manchester
Message reçu, aujourd'hui.

Quand je te vois aujourd'hui, je suis plutôt content d'avoir mis ta tête à prix. Si je pouvais te donner un conseil l'ami, ce serait de rentrer faire tes adieux à ta fratrie avant l'heure fatidique au lieu de faire tes conneries. Parce que, cette fois, tu n'as plus l'excuse de l'alcool pour te disculper si tu continues comme ça avec cette petite garce. Mais remercie-moi. Je te rends service plutôt qu'autre chose. L'Ange Gardien aurait été bien pire tortionnaire que ton humble serviteur, demande donc à la blonde.
Amicalement,

-S




- PUTAIN D’ENFOIRÉ !!!! beuglais-je soudain. Sérieux, ma tête mise à prix ? Et tu crois vraiment que je vais aller me terrer dans un coin sous tes foutues menaces ducon ?! Sors de ton trou fils de pute et viens en finir avec moi sur l'instant si c’est là ce que tu veux, sale lâche !!! hurlais-je en direction des bois alentours.

Une toute nouvelle vague de colère m'habite. Rien à carrer qu'on veuille s'en prendre à moi mais pas à ma famille !! Je lance un bref regard dans ta direction. Tiens toi aussi tu sembles en avoir reçu un. Une coïncidence ? Je ne crois pas. Encore moins à en voir ton air. Je fonce sur toi d'un pas décidé et je t'arrache ton portable des mains pour lire le message que tu as reçu.

Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Heather S. Spencer
Message reçu, aujourd'hui.

C'est ton jour de chance pétasse. L'Ange Gardien sera toujours là pour t'aider et moi aussi, compte là dessus ! Je te surveille !

-S




Quelque chose germe dans mon esprit alors que je songe à cette menace envers moi et cette histoire d'ange gardien. Je crois tenir une piste qui te relie au mystère qui demeure autour de S, et si j’ai raison, ça m'aidera peut-être à trouver ce fils de pute avant qu'il ne mette son foutu plan à exécution. Si il en a après moi, je veux pouvoir l'affronter en face. Assez de son jeu de cache cache. Je te relance ton téléphone depuis l’endroit où je me trouve, prêt à dégager d'ici tandis qu'une autre idée germe dans mon esprit. Si on cherche à te protéger, il me semble que tu ferais finalement un bon otage pour parvenir à mes fins ainsi qu'à mes réponses. Tu es la mieux placée après tout pour éclaircir mes interrogations.

- Grimpe, dis-je en te désignant le pick-up. Il va falloir qu'on parle.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: Une fille, une racaille, une moto et une facture à payer Dim 15 Nov 2015 - 1:45

Une blonde, une racaille, une moto et une facture à payer

Ft. AXEL MANCHESTER


Oui, c'est vrai que le beau brun ne connait pas Hetty sous cette facette. Celle de la gentille et candide Hetty. Non, il la connait plutôt comme la festive et énergique Hetty. Celle qui ne dit non à rien, sauf peut-être à ce qui est plus fort qu'un whisky, et qui aime bien s'amuser. Mais le voir insisté l'incite à poursuivre, juste pour le contrarier. Non, mais quoi, pour qui il se prend celui-là ? Le « Axel lâche-moi » n'était pas assez clair ? Il lui fallait quoi de plus ? Ok, dit autrement aurait pu lui faire croire le contraire, si elle avait rigolé, si elle avait provoqué, ok, il aurait ou croire à un jeu pervers quelconque. Mais là, sur le ton de la petite chose terrifiée, ce n'était pas assez clair ?

Elle résiste pourtant, même lorsqu'il lui prend le menton, elle refuse de le regarder, forçant pour garder la tête basse. De toute évidence, Hetty n'est pas du tout conciliante et elle se demande bien jusqu’où il va pousser l'affront. Il la repousse brusquement contre la boite du pick-up, provoquant une exclamation douloureuse chez la femme.

- Connard, peste-t-elle entre ses dents.

Ouais ben il est pas doux celui-là. Une sonnerie retentir et ce n'est pas le sien, parce que le sien vibre et ne sonne pas... ah ouais, justement, il vibre, dans sa poche arrière. Puisque Axel est occupé, elle s'occupe elle aussi et jette un coup d'oeil au message. Pas parce que c'est plus important que de se méfier d'Axel, mais parce que leur téléphone qui sonnent en même temps, c'est louche, non ? Et oui, c'est carrément louche. Son message est court, elle a le temps de jeter un regard autour avant que Axel s'excite et gueule contre la forêt... ou ce qui s'y trouve plutôt. Méfiante, Hetty jette aussi un regard inquiet autour d'elle. parce que l'idée que son Ange Gardien passe par -S lui fiche la trouille. Non, c'est pas comme ça que ça devrait se passer. L'Ange Gardien était là bien avant -S.

Elle sursaute lorsque Axel lui arrache son téléphone des mains. Il lit le message, de toute évidence, il ne croit pas non plus que ce soit une coïncidence si les téléphone ont sonné en même temps. Pure méfiance, elle recule, parce qu'elle, elle ne sait pas ce que -S a bien pu révéler à Axel. Il lui lance son portable, furieusement, et elle le réceptionne des deux mains, surprise, elle ne pensait pas qu'il le lui redonnerait. Elle s'attendait plutôt qu,il lui dise de venir le chercher, ou qu'il l'éclate sur la route ou quelque chose du genre. Aurait-elle mal jugé Axel ? Elle le dévisage un instant.

Nan, elle le juge très bien.

Il la pointe et pointe le pick-up, en lui disant de grimper. Elle reste figée une seconde et le dévisage. L'idée de grimper dans le pick-up pour aller rejoindre la civilisation, rejoindre son père, prendre le pick-up de son père et de revenir chercher sa moto lui plait. Mais maintenant que -S s'est mêlé de la situation, sans savoir ce que lui veut -S, ni ce qu'il veut à Axel et ce qu'il a pu lui dire. Bref, en y réfléchissant deux secondes, l'idée est beaucoup moins plaisante. La jeune femme fragile et terrifiée a disparu pour laisser place à quelque chose d'autre. De la pure méfiance. Hetty recule lentement, sans lâcher Axel du regard.

- Sérieux ? Non, affirme-t-elle avec une assurance impitoyable.

Dos à la forêt, elle a tout de la biche près de la route qui au moindre bruit va, en trois bonds, disparaître derrière les arbres. Ok, l'idée qu,on les observe justement depuis la forêt ne lui plait pas particulièrement et peut-être que d'y fuir n'est pas l'idée du siècle, mais c'est pas vrai qu'elle va monter dans le pick-up. Pas question.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Une fille, une racaille, une moto et une facture à payer Dim 15 Nov 2015 - 12:12






Une fille, un mec, une moto ...Heather + Axel« Feeling the sickness inside ... .»


Tandis que je te désigne le pick-up et t’incite à y grimper, tu sembles te figer une seconde et tu me dévisages alors d'une sale façon. Je demeure étrangement neutre et patient. Tu as l'air d'hésiter. Ouais ... j'imagine que si je te plantais là, tu serais pas rassurée. Quoi que visiblement, malgré les insultes de S, tu es quelque peu sous sa "protection". De mon côté, cette histoire d'ange gardien, le tout mêlé à S me fait songer à un père voulant protéger sa fille. Il me semble qu'il y a une histoire avec ton vieux, je ne sais pas où ça en est, je ne sais pas ce qu'il advient de lui mais un doute est né en moi à son propos. Et si S était relié à ton père ou si c'était lui ? C’est ce message qui m'a interpelé et ce qu'il suggère. Je suis peut-être complètement à côté de la plaque au final mais ça semble un brin tangible. J'ai besoin d'en savoir plus sur lui et ce serait bien que tu te décides à me suivre. Je doute que tu répondes à mes interrogations en chemin et je me demande si ça mènera quelque part de fouiller cette piste. Il me semble couru d'avance que quelque soit le moyen que j'emploie, S aura raison de moi. Il y a des gens impossible à attraper ni à faire chanter. Seulement là, dans la hâte, j'ai cru lire qu'on menaçait ma famille dans la foulée, et ça, je ne peux le tolérer. Moi, ça n'a pas d'importance, j'ai tellement d'ennemis. Toutefois, en relisant le message comme si j'y cherchais un indice, je me rend compte que ma famille n'est aucunement menacée même si je soupçonne cet enfoiré d'en être capable juste pour m'atteindre.

Je demeure un instant immobile, plongé dans le fil de mes réflexions. Adieu à la famille avant qu'il ne soit trop tard, ma tête mise à prix ... la facilité qu'a S de connaitre tant de secret et son aisance à jouer avec ... il tire forcément ses informations d'un endroit ... il pourrait s'agir d'un ancien flic qui aurait accès à des informations et qui pourrait s'infiltrer en douce dans les locaux de la police ou avoir accès à leur système informatique, sans compter sur la possibilité d'avoir ou se procurer du matériel d'écoute entre autre. D'après mon raisonnement, tout ça me parait de plus en plus tangible. Et puis les indications qu'il a fourni pour aider à creuser la piste des cinq jeunes disparus. S ... S comme Spencer ?
Mais ces pensées se bousculent tandis que je remarque ton opposition face à ma volonté de te voir grimper dans le véhicule.

- Sérieux ? Non.

- Tu fais sans doute bien de te méfier, mais il y a plus important désormais. Grimpe et laisse-moi te présenter le fil de mes réflexions. S pourrait bien être quelqu'un de ton entourage proche.

Je ne te force pas à me suivre, je passe juste à côté de toi et je m'apprête à m'occuper de mettre la bécane à l'arrière du pick-up. Ce qui risque de nécessiter ton aide.


© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: Une fille, une racaille, une moto et une facture à payer Lun 16 Nov 2015 - 2:17

Une blonde, une racaille, une moto et une facture à payer

Ft. AXEL MANCHESTER


- Quoi ?!

Cette fois, il n'y a pas de feinte. L'air qu'elle affiche est une parfaite stupéfaction. A-t-elle bien entendu ce qu'il vient de dire ? -S dans son entourage ? Après ce qui lui est arrivé cet été ? Le meurtre de Peter, le S peint sur le mur de la maison, les quatre-vingt-seize heures d'interrogatoire, d'abord au poste de police, puis au F.B.I., les semaines cloîtrées chez elle, sous surveillance, le regard méprisant des gens, sa réputation entachée parce qu'ils ont manqué de preuves, que ce soit pour l'accuser formellement ou l'innocenter. La jolie blondinette jette a Axel un regard assassin et elle serre les poings.

- Répète ça pour voir ? l'interroge-t-elle, le mettant au défi de le répéter, mais elle ne lui en laisse pas l'occasion. S n'est pas un de mes proches, affirme-t-elle avec conviction. En quelques enjambées, elle est tout près, trop près et elle le pousse sans délicatesse aucune. T'avise pas à répéter ça à qui que ce soit espèce de petit emmerdeur. Et elle martèle chaque syllabe d'un index impérieux dans la poitrine d'Axel. Parce que je te jure que S sera le dernier de tes soucis, le menace-t-elle avec peut-être une pointe hystérique dans la voix.

Ah, la voilà donc la petite furie.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Une fille, une racaille, une moto et une facture à payer Jeu 19 Nov 2015 - 11:40




Une fille, un mec, une moto ...Heather + Axel« Feeling the sickness inside ... .»


- Quoi ?! lâches-tu l'air plus qu'outrée.

Ça y'est, te voilà toi-même ! Plus de feinte, plus de comédie. Tu affiches une mine aussi dépitée que stupéfaite, sans compter sur la colère qui marque tes traits la seconde suivante. Tu as l'air de ne pas en croire tes oreilles. Et le regard assassin que tu m'adresses dénote totalement de ta petite comédie précédente.

- Répète ça pour voir ? me défies-tu de répéter. Une chose que je suis quasi prêt à faire sans hésiter si toutefois, tu m'en laissais l'occasion. Mais tu me contredis aussitôt avec conviction. S n'est pas un de mes proches. Il te suffit de quelques enjambées pour me rejoindre et me pousser sans la moindre délicatesse. J'en souris de nouveau, juste à voir ce soudain revirement. Chose que j'attendais depuis tout-à-l'heure. T'avise pas à répéter ça à qui que ce soit espèce de petit emmerdeur.

- Ça y'est, tu sors enfin les griffes chaton ? me moquais-je gentiment.

Mais je choppe soudain vivement le doigt avec lequel tu "martèles" la poitrine et le tord d'un geste vif sans la moindre once d'hésitation. Le tout avant de t'en coller une pour faire cesser cette hystérie.

- Démerdes-toi l'hystérique. J'me casse. lâchais-je d'un air posé et à la fois narquois, sans te laisser spécialement le temps de répliquer, grimpant dans le pick-up pour m'apprêter à partir. Au diable les réponses que je cherche, il est clair que tu ne m'aideras pas à éclaircir le tout et que tu te braqueras à chaque réflexion à ce sujet. Je saurais trouver mes propres réponses. Il ne te reste plus qu'à attendre je ne sais quel foutu couillon qui passera par là un moment donné. De mon côté, je ne crains pas de te laisser en rade derrière moi, et je souligne même mon départ d'un doigt d'honneur que je t'adresse par la vitre baissée tandis que je quitte les lieux.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: Une fille, une racaille, une moto et une facture à payer Ven 20 Nov 2015 - 18:43

Une blonde, une racaille, une moto et une facture à payer

Ft. AXEL MANCHESTER


Ok de un, on implique pas sa famille dans un truc aussi tordu que -S. De deux, on ne le fait surtout pas sans preuves, pas devant Hetty. Oui, bon côté preuve, elle ne lui laisse pas la chance de lui en fournir. Et elle le fait exprès. Pas question qu'on implique ses proches avec -S. Non mais pour qui il se prend celui là ?

Ok possible que ça lui plaise qu'elle se fâche enfin, et il le lui dit, mais son intérêt disparaît tout aussi rapidement qu'il est apparu. Hetty est furieuse et bien déterminée à lui faire sa fête, mais elle n'en a pas l'occasion. Il lui tord l'index, mais ça ne dure pas, mais qu'il la libère sans lui briser le doigt ne lui d'aucune satisfaction, puis qu'il fait un truc encore plus insultant. Il lui fiche une claque. Bien sûr, elle recule pour l'éviter, mais ça ne fait pas grand chose au final. Mais sur le coup, sa réaction est de lui gueuler dessus.

- Hystérique ? Et elle le voit grimper dans le pick up. Tu te casses ? Ah tiens Axel Manchester est un trouillard. Quoi ? T'as peur que je réplique ? Allez viens ! Allez tu te sauve ! CHO-CHO-TE !!! hurle-t-elle.

Furieuse et de toute évidence sans possibilités d'évacuer la colère, elle ramasse une roche sur le côté de la route et elle la balance ce de toutes ses forces vers la tête d'Axel. Heureusement, c'est le pare-brise arrière de la cabine du pico-up qui empêche Axel de recevoir la roche. De toute évidence, la roche était assez lourde pour faire éclater le pare-brise arrière. Une seconde stupéfaite, elle ricane finalement.

- Bien fait connard ! hurle-t-elle avant de sentir quelque chose lui chatouiller le nez.

Elle se passe les doigts pour chasser le chatouillis et tandis qu'il file sans demander son reste, dans un vrombissent de moteur, elle se rend compte qu'elle saigne du nez. Et que sa lèvre est douloureuse.

- Fait chier..., grogne-t-elle.

Wais, bien fait et bon débarras ! Mais bon avec tout ça, elle est coincée ici. Tant pis, mieux vaut être abandonnée toute seule qu'avec un connard. Bon ! Elle retente d'appeler son père mais ça ne répond toujours pas. Et elle n'a pas encore pu évacuer toute la frustration. Et ça c'est agaçant. Elle pourrait appeler Linus, elle ferait une pierre deux coups, mais elle décide de l'épargner, puisqu'il a bien d'autres choses à gérer que sa mauvaise humeur. Tant pis. Bon ou elle est… Ah ouais ici… Une petite dizaine de kilomètres, dans la forêt, elle sait qu'il y a une cabane. Elle l'a remarqué lorsqu'elle faisait la randonnée avec les chiens. Ce serait mieux là-bas qu'attendre ici. À cette heure, elle aura plus de chances là-bas que d'arrêter une voiture. Et puis, ça se couvre.

- Tant pis pour toi, t'avais qu'à pas me lâcher.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia


Dernière édition par Heather S. Spencer le Sam 21 Nov 2015 - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
816 $
15/09/1982 $
816 messages
Mensonges : 816
Anniversaire : 15/09/1982


MessageSujet: Re: Une fille, une racaille, une moto et une facture à payer Sam 21 Nov 2015 - 14:40

Terminé et verrouillé.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: Une fille, une racaille, une moto et une facture à payer

Revenir en haut Aller en bas
Une fille, une racaille, une moto et une facture à payer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Super Moto de Bilstain.
» Mais comment Moto GAto va faire pour gagner maintenant?
» Chasse entre mère et fille
» |Selena Kristen Stiwart ♥ Une fille parmis tant d'autres...|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Saison 2 :: archives sujets terminés et abandonnés-