AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 We are both survivors # Terrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
messages



MessageSujet: We are both survivors # Terrie Sam 6 Sep 2014 - 16:57

We are both survivors
Josh & Terrie



Assis dans la salle d’attente du troisième étage de l’hôpital St Joseph, Josh attendait déjà depuis dix minutes, il aurait pu trépigner d’impatience et être exaspéré à l’idée de devoir attendre pendant des siècles, mais avec le docteur Davis il commençait sérieusement à être habitué puisqu’une fois sur deux il devait au moins patienter une heure avant que la secrétaire daigne enfin l’appeler en s’excusant sincèrement pour le retard du neurologue. Des urgences de dernières minutes disait-on, Joshua ne cherchait même plus à savoir, il se contentait d’attendre comme un gentil garçon. Parfois il se trouvait des mots croisés suffisamment intéressants pour capter son attention durant toute l’attente, d’autre fois il s’amusait simplement à observer les patients de la salle en se demandant ce qui pouvait bien les amener ici.  Aujourd’hui, malheureusement pour lui la salle était déserte, deux personnes, pas plus et il n’avait rien emmené pour s’occuper l’esprit. Josh était plus qu’habitué à passer du temps dans cet hôpital, étant donné qu’il devait encore assister à de nombreuses séances de kiné. Il connaissait le service de rééducation comme sa poche à un tel point qu’il avait même découvert des endroits totalement inconnus des patients, et puis, tout le monde le connaissait là-bas. En revanche, il avait encore un peu de mal avec le service de neurologie puisqu’une fois il s’était retrouvé à sympathiser avec une femme atteinte d’Alzheimer jusqu’à ce qu’il s’en rende compte en sortant, lorsqu’il lui avait souhaité bon courage et qu’elle l’avait remercié en l’appelant par le nom de son présumé fils donc elle n’arrêtait pas de parler. Depuis cet épisode, il se contentait de se plonger dans un certain mutisme en attendant que vienne son tour de laisser son cerveau entre les mains du docteur qui le suivait depuis qu’il était sorti du coma.

« Monsieur Stark, le docteur Parker vous attend dans son bureau dès que vous aurez terminé avec le docteur Davis. »

Parker.. Parker.. Et merde ! C’était la psy qui le harcelait depuis des mois pour qu’il vienne aux séances que l’armée et les médecins estimaient indispensables pour sa réadaptation. Désormais, il voulait simplement avoir foutu le camp de cet étage avant que la psy qui lui avait collé un rendez-vous lorsqu’elle avait été au courant de sa visite ne débarque ici pour le forcer à assister à sa première séance. Josh était devenu expert dans l’art de malencontreusement oublier de se présenter aux séances, ou bien  de simplement annuler sans prendre la peine de trouver une explication très crédible, puisqu’en général il se contentait de dire qu’il n’avait pas le temps pour ce genre de connerie. Stark hocha la tête en guise de réponse alors que la secrétaire repartait accompagnée de l’homme ronchon. Josh ne se retrouva plus qu’avec la jeune femme blonde, en prenant la peine de regarder son visage, il eut un étrange sentiment de déjà-vu. Pourquoi le visage de cette femme lui disait quelque chose ? Et surtout, pourquoi le visage d’une femme assise dans la même salle d’attente que lui, lui était familier ?

Il cherchait à savoir ou est ce qu’il avait bien pu la voir, ou entendre parler d’elle, alors qu’il continuait à la fixer, très certainement de la même façon qu’un psychopathe l’aurait fait, il eut enfin le déclic qu’il attendait. « Vous êtes Terrance Austen ? » Il se souvenait où il avait vu son visage, et il savait également pourquoi il s’en était souvenu et plus particulièrement pourquoi il avait retenu son nom. Tout cela grâce, ou à cause, de l’article qu’il avait vu dans le journal quelques mois auparavant. Cette jeune femme, avait eu un accident qui lui avait valu de gagner un séjour dans la catégorie comateux, voilà pourquoi cet article l'avait suffisaient marqué pour qu'il daigne s'en rappeler .



Dernière édition par Joshua T. Stark le Dim 7 Sep 2014 - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: We are both survivors # Terrie Sam 6 Sep 2014 - 18:08


Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la peur tu connais pas... Seule au milieu des loups, tu t'enfonces au bord des précipices. Dans la cité perdue, au travers de la nuit, toi tu vas bien. En travers la douleur et la mélancolie, tout ira bien. Josh & Terrie

WE ARE BOTH SURVIVORS

Malgré que l’envie lui fasse cruellement défaut, Terrance s’était tout de même rendue à l’hôpital. Elle n’y avait passé que deux mois, dont un et demi dans le coma, mais déjà elle ne supportait plus l’endroit et les nombreux rendez-vous pour vérifier son état de santé. La jeune femme aurait préféré ne pas avoir à y retourner, mais elle ne pouvait pas rater tous les rendez-vous, il fallait tout de même s’assurer que tout allait bien. L’accident n’avait pas été sans gravité pour la plonger dans le coma, et elle en portait encore des séquelles, comme ce bras et ses doigts immobilisés dans un plâtre qu’elle commençait à très sérieusement abimé à force de le gratter. Son envie de s’en débarrasser n’était pas niable, et elle l’avait d’ailleurs dit à sa meilleure amie Heather, elle avait hâte de pouvoir se servir de nouveau de sa main et reprendre le travail. La blondine commençait à virer dingue à tourner en rond une partie de la journée. Elle avait fini de relire tous ses livres de vétérinaire pour constater que de cela, elle se souvenait de tout. Elle s’était attaquée aux livres que Linus avait consenti à lui laisser, après une bataille verbale comme à son habitude, mais ça ne suffisait pas à combler ses journées et ses souvenirs bien trop peu nombreux. Ainsi elle avait consenti à aller à l’hôpital surtout parce qu’elle espérait qu’on lui retirerait enfin ce maudit plâtre, que son bras et ses doigts étaient réparés et qu’elle pourrait enfin en faire quelque chose. Mais accepter de voir l’orthopédiste pour son bras, c’était aussi accepter de voir le neurologue pour sa mémoire. Il lui poserait les mêmes questions, et Terrance aurait les mêmes réponses, elle ne se souvenait toujours de rien avant l’accident, avant son réveil à l’hôpital. Si elle ressentait certaines choses au plus profond d’elle-même, comme son amour inconditionnel pour Nigel comme le petit frère qu’elle n’avait pas et plus encore, elle n’avait pas de souvenirs réels.
C’est ainsi que Terrance s’était retrouvée dans la salle d’attente pour voir le neurologue, même si elle était certaine que cela ne servirait à rien. Dans son attente, la blondine continuait de maltraiter son plâtre, peut-être que s’il était en mauvais état on lui enlèverait… ou on lui referait le temps que ça guérisse vraiment. Et malgré qu’elle semblait ailleurs comme à son habitude, son cerveau hyper-mnésique continuait à accumuler les détails qu’elle voyait et qu’elle entendait. Aussi la blondine entendit parfaitement la secrétaire s’adressait au plus jeune des deux hommes, monsieur Stark, puis elle vit tout aussi bien la dite secrétaire repartir accompagnée de l’homme ronchon. Toujours occupée à martyriser son plâtre, Terrance s’accorda à s’arrêter, elle laisserait Heimdall ou Fenrir s’amusaient avec. Les deux canidés semblaient trouver cela très pratique de pouvoir attraper le bras de leur maîtresse sans lui faire mal.

Terrance lâcha un soupir d’agacement, elle en avait marre d’attendre, elle avait d’autre chose à faire. La jeune femme remarqua alors le regard de l’homme restant posé sur elle. Monsieur Stark semblait drôlement insistant dans sa façon de la regarder, une manière presque obsessionnelle. Cela devenait presque flippant, jusqu’à qu’il ouvre enfin la bouche pour lui demander si elle était bien Terrance Austen… La première idée de la blondine avait été un soupir, mais elle s’abstint de le pousser. Intérieurement, sans même s’en rendre compte, Terrie demanda pitié, que ça ne soit pas encore une personne qu’elle connaissait d’avant son accident mais dont elle ne se souvenait plus.

« Pitié, si on se connaît d’avant, surtout ne me le dites pas. Faîtes comme si c’était la première fois qu’on se voyait. » Lâcha-t-elle, avec un soupçon de désespoir dans la voix. Si elle tombait encore sur quelqu’un qui lui raconterait une partie de sa vie dont elle n’avait aucun souvenir, elle risquait de partir sans voir le médecin, prétextant un passage aux toilettes pour ne jamais revenir.

La blondine attendait la réponse en espérant sincèrement que c’était la première fois qu’ils se voyaient tous les deux, et qu’il avait simplement entendu parler d’elle, parce que vraisemblablement tout le monde avait entendu parler de son accident, en dehors de Samantha Trudeau, qu’elle avait croisé la semaine dernière. En l’attente du verdict, elle prit le temps de détailler un peu plus l’homme, si son cerveau d’hyper-mnésique pourtant amnésique aurait pu décrire vaguement l’homme, elle n’avait pas encore enregistré le moindre détail de sa personne. Ce serait toujours des informations qui combleraient le vide béant de son crâne.
(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: We are both survivors # Terrie Mer 10 Sep 2014 - 22:30

We are both survivors
Josh & Terrie



Fixer les gens avec autant d’insistance ça a très souvent tendance à les rendre mal à l’aise. Merde, combien de fois il faudrait qu’on lui rappelle avant qu’il n’en prenne lui-même conscience un peu trop tard. Surtout qu'il était le premier à ne pas supporter cela. A coup sûr il passait déjà pour un type moitié loufoque avec de sérieux problèmes au cerveau. Joshua posa son regard sur le magazine people qui trônait inutilement sur ses genoux, allez savoir pourquoi, il avait pris l’habitude de prendre un de ces trucs à chaque fois qu’il devait patienter en salle d’attente, alors qu’il ne lisait jamais plus d’une page tellement il trouvait les ragots et les petits histoires des people inintéressantes. Le jeune homme referma finalement le magazine avant de le reposer sur la table basse où toute une pile du même genre de revues traînait. Il releva ensuite la tête et posa de nouveau son regard sur la blonde assise en face de lui en l’entendant prendre la parole pour lui répondre.. « Pitié, si on se connaît d’avant, surtout ne me le dites pas. Faîtes comme si c’était la première fois qu’on se voyait. »  La détresse qu’il avait perçu dans la voix de la jeune femme.. il l’avait reconnu car lui aussi l’avait ressenti plus d’une fois. Ce sentiment de lassitude à l’idée de devoir prétendre être une autre personne, ou justement, être la même personne qu’avant même si ce n’était plus le cas désormais. Cette obligation de devoir jouer la comédie devant tout le monde, et parfois même devant ses proches. L’ancien soldat ne savait pas exactement ce qui avait bien pu arriver à cette Terrance, ni comment les choses s’étaient déroulées pour elle lors de son réveil. Il ne savait pas grand-chose à part qu’à ce moment précis, il avait l’impression de la connaitre et surtout, de la comprendre mieux que personne. Ça pouvait paraitre totalement ridicule, il en avait conscience, mais ce point commun qu’il avait avec elle, ça avait quelque chose d’énorme. Pas dans le sens où c’était cool et qu’il était content qu’elle ait elle aussi dû traverser ce genre d’épreuve et cet état d’esprit, mais plutôt dans le sens où, sans en avoir encore la moindre idée cette jeune femme en savait beaucoup plus que les sœurs Stark ou n’importe lequel de ses proches sur ce qu’avait eu à traverser Josh depuis qu’il était de retour parmi les gens bien vivants. Stop, pas question de déprimer aujourd’hui, il prenait enfin conscience qu’il n’était pas le seul à avoir dû se réinsérer dans la vie après une absence de quelques mois, pour lui quelques années, dans la vie active. Josh pouffa légèrement en réalisant qu’il partait très loin alors qu’il n’était même pas certain de ce qui était arrivé à cette femme.

« Non, c’est promis on se connait pas !  A part si le fait de vous avoir vu sur une photo dans le journal fait de nous des connaissances ? » Il commençait sérieusement à manquer de pratique lorsqu’il s’agissait de se la jouer blagueur ou au moins enjoué. Stark lui adressa un sourire compatissant avant de rependre maintenant qu’il était lancé .. et qu’il réalisait que cet article remontait à plusieurs mois, ce qui voulait dire qu’une personne tout ce qu’il y a plus de normale, n’aurait très certainement pas reconnu la fille victime d’un accident remontant à plus de trois mois, et encore moins retenu son nom uniquement parce qu’il avait lu cela dans le journal en buvant son café. Ce qui voulait également dire qu’il y avait de fortes chances qu’il passe pour un psychopathe qui s’amusait à traquer ses proies jusque dans la salle d’attente de leur neurologue. « Ça peut paraître un peu bizarre, mais j’ai lu un article sur vous y a quelques mois, et visiblement ça a dû me marquer si j’arrive encore à m’en souvenir.. sans doute à cause du truc avec le coma. » Il ne la connaissait pas suffisamment, enfin pas du tout, pour savoir comment elle réagissait lorsqu’il était question d’aborder le sujet accident et coma. Lui n’étant habituellement pas un grand bavard à ce sujet et ne supportant pas se retrouver obligé d’en parler. Il ne préféra pas lui demander trop d’informations malgré le fait que certaines questions lui brûlaient les lèvres.



Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: We are both survivors # Terrie Sam 18 Oct 2014 - 23:22


Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la peur tu connais pas... Seule au milieu des loups, tu t'enfonces au bord des précipices. Dans la cité perdue, au travers de la nuit, toi tu vas bien. En travers la douleur et la mélancolie, tout ira bien. Josh & Terrie

WE ARE BOTH SURVIVORS

Sa réaction avait peut-être été démesurée, d’un point de vue extérieur c’était même certain. Mais du point de vue de la blondine, elle en était à un tel ras-le-bol de cette situation qu’elle se trouvait même encore très calme face à ce flux de personnes qui la connaissaient et dont elle ignorait tout. De son point de vue, elle était proche de l’enfer, d’un point de vue extérieur, elle était excessive. Mais pour le coup, elle se fichait bien qu’on puisse la trouver excessive. Terrance en avait marre de toujours servir le même refrain, de faire des sourires forcés à des gens à qui elle ne souhaitait même pas parler. Et avec sa mémoire incroyable, la jeune femme n’oubliait aucune de ces situations, de quoi la rendre très vite dingue – quoi qu’elle devait déjà l’être. Sa mémoire lui faisait aussi retenir le moindre détail du jeune homme en face d’elle, le jeune homme qui l’avait interpellée par son prénom et son nom. Si elle avait pris le temps d’être honnête, la blondine aurait pensé « le beau jeune homme qu’elle avait en face d’elle ». Mais ces derniers temps, en dehors de rares exceptions comme Heather et Nigel plus quelques autres, Terrance ne prenait pas trop la peine d’être honnête. Pas qu’elle ne le voulait pas, mais tout ce cirque l’épuisait, et elle passait son temps à esquiver tout ce qu’elle ne voulait pas affronter. La blondine se voit déjà à converser une nouvelle fois avec quelqu’un qui la connaît mais dont elle ignore tout, et elle n’en a pas envie.
Heureusement, le jeune homme face à elle répondait à sa question en lui affirmant qu’ils ne se connaissaient pas. Si elle avait cru en Dieu, elle l’aurait remercié. Cela changeait des fois où elle se disait que même si elle ne croyait pas en Dieu, elle était certaine qu’Il la détestait. Si elle avait été du genre à sourire franchement depuis son réveil, sûrement l’aurait-elle fait, mais elle se contenta de faire disparaître son air désespéré. Peut-être que le jeune homme en face d’elle ne pouvait pas l’imaginer, mais c’était déjà beaucoup qu’elle lui offrait. Le côté décevant de cette histoire, c’est que c’était l’article de journal de son accident qui la faisait connaître. Mais que voulait-elle donc ? Quelqu’un qui ne la connaissait pas d’avant et qui ne la connaissait pas du tout ? Hé Terrance, il faut arrêter de croire au père Noël, on ne peut pas tout avoir dans la vie. En toute honnêteté, il continuait son discours, et la jeune femme écoutait, se pinçant les lèvres pour empêcher… un sourire ? Elle lâcha un léger pouffement avant de lui répondre.

« Oui ça peut paraître étrange, le « truc du coma » c’est quelque chose de vachement… marquant ? » Hasarde-t-elle, avec un peu d’ironie. « Faudrait vraiment que j’aille lire cet article, ce serait sûrement intéressant de voir ce qu’il s’y dit, non ? » Finalement Terrance sourit, incroyable. Comme si elle voulait le cacher, la blondine mit ses mains au niveau de son visage, le plâtre la gênait un peu ceci dit. « Ou peut-être que je devrais éviter justement. Puisque vous avez lu, à votre avis, je devrais ? » Elle néglige que l’homme face à elle ne se souvient peut-être pas du contenu de l’article, il l’a lu il y a plusieurs mois déjà, et tous n’ont pas la mémoire de cette chère Terrance. « En fait, je suis sûre que je ne devrais pas le lire. Je ne suis pas sûre d’avoir envie de voir quelque chose du style « Nous prions tous pour Terrance » et blablabla… ou les mots « ce terrible accident » et… quoi d’autre ? Peu importe… »

Aucun souvenir de l’accident ne lui est revenu, Peter n’a pas la moindre piste, aucun témoin. Terrance ne savait pas d’où elle revenait – de toute façon elle ne savait rien – personne de son entourage ne le savait. Cette histoire n’était pas prête de trouver son dénouement.
(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: We are both survivors # Terrie Mer 12 Nov 2014 - 14:43

We are both survivors
Josh & Terrie




« Oui ça peut paraître étrange, le « truc du coma » c’est quelque chose de vachement… marquant ? » Josh laissa échapper un petit rire suite aux paroles de Terrie. Vachement marquant.. c’était le genre de terme qu’elle employait pour parler de sa période coma ? Plutôt pas mal ! Lui préférait ne pas qualifier cette période puisqu’il ne trouvait jamais de mots assez forts ou assez adaptés pour la décrire. En soi, ce n’était pas la période pendant laquelle on était allongé sur un lit totalement inconscient qui était dure à vivre, non c’était le retour à la réalité. Lorsqu’a son réveil, il était complètement perdu et n’avait pas la moindre idée de ce qu’il foutait dans cette chambre d’hôpital, et puis qu’ensuite il s’était souvenu de pourquoi il était rendu là, que ses derniers souvenirs lui donnaient la nausée et qu’il en etait rendu à souhaiter se rendormir et plus jamais se réveiller parce qu’il se sentait pas capable de vivre avec cette douleur. Mais que c’était pas tout, parce qu’en plus de ça, il devait apprendre à vivre différemment, et avec une culpabilité débordante de voir que sa famille avait souffert autant, voir même plus que lui et qu’elle était totalement partie en vrille à cause de son absence. Pour lui, c’était à peu près ça le coma, et encore, il aurait pu divaguer pendant des heures sur le sujet, mais en parler de cette manière a qui que ce soit ce n’était tout simplement pas possible. Tout d’abord parce qu’il ne voulait pas se confier, et ensuite parce qu’en parler a un inconnu n’avait pas un grand intérêt, et en parler à ses proches ne ferait qu’aggraver la situation.« Heu… ouais c’est même carrément marquant, dans le genre truc qui bousille tout le reste de ta vie si t’arrives pas à t’adapter aux changements et aux grandes nouveautés qui t’attendent une fois que t’arretes de jouer la belle au bois dormant et que t’en sors finalement. » Josh secoua faiblement la tête pour finalement afficher un petit sourire en réalisant qu’il avait pris son air de ronchon tout en utilisant un ton très ironique pour parler. « Autant le dire clairement, le coma ça craint ! »

« Faudrait vraiment que j’aille lire cet article, ce serait sûrement intéressant de voir ce qu’il s’y dit, non ?  Ou peut-être que je devrais éviter justement. Puisque vous avez lu, à votre avis, je devrais ? » Joshua ouvrit la bouche pour lui répondre, mais le temps qu’il cherche ses mots, la jeune femme avait déjà repris de plus belle. « En fait, je suis sûre que je ne devrais pas le lire. Je ne suis pas sûre d’avoir envie de voir quelque chose du style « Nous prions tous pour Terrance » et blablabla… ou les mots « ce terrible accident » et… quoi d’autre ? Peu importe… »  Le jeune homme attendit d’etre sûr qu’elle avait terminé son petit monologue avant de chercher à lui répondre. Il trouvait quelque peu amusant de voir qu’elle lui posait des questions, mais semblait déjà connaitre la réponse puisqu’avant même qu’il ait eu le temps de lui donner son avis ou une quelconque réponse elle y répondait toute seule ou bien changeait simplement de question. Elle avait tout simplement l’air perdue, tout comme lui l’était et l’avait été plus d’une fois. La curiosité de savoir ce qu’on avait dit sur lui, mais la peur d’y trouver des choses négatives, ou encore pire, d’y trouver des absurdités qui le mettraient dans une telle colère et le ferait plus souffrir qu’autre chose, ou encore la peur de se retrouver plongé dans des souvenirs douloureux, difficiles à supporter. L’ainé des Stark s’y connaissait dans ce domaine, et ça n’avait franchement rien d’agréable. « Crois-moi, je comprends parfaitement ton hésitation et je pense vraiment que ça te servira absolument à rien de lire les articles qui ont parlé de toi. Ça t’aidera pas à avancer, au contraire. Et puis franchement, qu’est ce qu’on s’en fout de ce que les journalistes disent ! » Il lui fit un petit clin d’œil avant de réaliser qu’avec cette conversation plutôt inattendue, il en avait oublié les bonnes manières et qu’il n’avait même pas pris la peine de lui dire qui il était, bien que l’infirmière l’ai appelé par son nom de famille quelques minutes plus tot. « Au fait avec tout ça j’ai oublié de me présenter, Joshua Stark.  J’ai eu le droit à trois ans de coma. » Il ne manquait plus qu’un chœur lui sorte un joli petit « Bonjour Josh », et se serait cru a une réunion des alcooliques anonymes en version comateux anonymes. Il ne savait pas pourquoi il avait eu besoin de lui balancer cette information qu’il préférait habituellement garder pour lui. Sans doute parce qu’il s’était permis de la questionner sur des choses assez personnelles et qu’il estimait que de son coté, elle avait le droit de comprendre pourquoi il s’y intéressait et pourquoi il se permettait de lui donner son avis.




Dernière édition par Joshua T. Stark le Mar 30 Déc 2014 - 13:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: We are both survivors # Terrie Mar 30 Déc 2014 - 13:43


Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la peur tu connais pas... Seule au milieu des loups, tu t'enfonces au bord des précipices. Dans la cité perdue, au travers de la nuit, toi tu vas bien. En travers la douleur et la mélancolie, tout ira bien. Josh & Terrie

WE ARE BOTH SURVIVORS

Terrance s’était en réalité montrée très ironique, comme cela lui arrivait souvent depuis son réveil à l’hôpital quelques semaines plus tôt. L’ironie et le sarcasme étaient devenus de très bons amis de Terrance, c’était aussi pour elle une façon de répondre à tous ces gens qui n’hésitaient pas à lui montrer qu’ils en savaient plus qu’elle sur elle-même. Et la blondine devenait très forte à ce jeu, celui de l’ironie et des sarcasmes. Mais le fait que son interlocuteur ne la connaissait pas d’avant son accident aiderait sûrement la blondine à être davantage sympathique. D’ailleurs en l’écoutant parler, Terrance comprit qu’il avait vécu la même chose qu’elle, ou du moins quelque chose de similaire. Et quel étrange point commun qu’un coma. Oh bien sûr il devait y avoir tout de même des différences, et alors qu’il parlait de sa propre expérience, Terrance ne put s’empêcher de sourire – un vrai sourire pas celui qu’elle force dans la grande généralité (sauf avec ceux qu’elle aime bien sûr) – quant au choix des mots de son interlocuteur. Elle laissa même échapper un semblant de rire lorsqu’il affirmait que le coma, ça craint. Oui, le coma ça craint, mais peut-être pas autant que l’amnésie dans le cas de la blondine. Lui avait de toute évidence vécu un coma bien plus long que celui de Terrie, mais sans la conséquence qu’elle dénommait « RAZ, moins 26 ans de souvenirs ». Elle ne renchérit pas sur la fameuse phrase qui lui avait valu un petit rire, et écouta son avis bien éclairé sur la question si oui ou non devait-elle lire l’article de journal qui parlait de son accident. Il était d’avis que non, sûrement parlait-il en connaissance de cause, ou peut-être pas d’ailleurs, mais même si elle pensait que le lire ne lui servirait à rien, Terrance savait que la curiosité finirait par être plus forte, un jour elle le lirait cet article de journal. Son interlocuteur lui disait qu’il comprenait son hésitation, et pour la première fois, Terrance n’avait pas à répliquer que pour la comprendre, il aurait d’abord fallu vivre ce qu’elle avait vécu. Si son interlocuteur avait vécu une chose similaire à la sienne, alors elle était d’accord pour écouter son avis, et son petit clin d’œil lui arracha un autre sourire.

« La curiosité l’emportera bien un jour. » Avoua-t-elle. Elle ne pouvait pas ajouter quelque chose comme « Je me connais » puisque dans ce cas non elle ne se connaissait plus. Mais elle avait conscience qu’un jour sûrement, plus ou moins lointain, elle finirait par le lire cet article. Mais pas maintenant, elle risquait d’y lire une chose qui lui déplairait, ou qu’elle ne pourrait pas encore encaisser.

Un silence puis le jeune homme reprit la parole. Il se présenta alors, et expliqua qu’il avait vécu trois ans de coma. La durée était bel et bien plus grande que celle de Terrance, qui n’avait vécu que deux mois de coma, avec ceci dit une conséquence non négligeable, l’amnésie… d’une hyper-mnésique… décidément il semblerait que la vie est un humour très particulier… « Terrance Austen, mais tu le sais déjà. » Répliqua-t-elle. « Enfin à part une exception, tout le monde m’appelle Terrie. » Il n’y avait bien que Peter pour l’appeler Terrance à chaque fois, sans jamais usé une seule fois de son surnom. « Environ deux mois de coma seulement, mais 26 ans de souvenirs en moins. Je ne saurais même pas mon prénom si on ne me l’avait pas dit. »
(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: We are both survivors # Terrie Dim 8 Fév 2015 - 17:41

Padawan en manque d'inspiration ?


Je vois mes louveteaux que vous n'avez pas donné de réponses à ce sujet depuis plus de trois semaines. Est-il fini, abandonné ou l'avez-vous oublié ? Réponse il vous faudra donner dans la semaine à venir ou archivé ce sujet sera !

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Nigel B. Chatwood
Maître Jedi
291 $
19/01/1994 $
291 messages
Mensonges : 291
Anniversaire : 19/01/1994


MessageSujet: Re: We are both survivors # Terrie Sam 7 Mar 2015 - 9:50

abandonné & verrouillé

______________________________

Nigel B. Chatwood
L'amour ? Tendre ? Il n'est que trop dur, trop brutal, trop impétueux et il pique, telle une ronce.




(AuAg)3Hg2 ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: We are both survivors # Terrie Mar 9 Fév 2016 - 12:37

Archivé.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: We are both survivors # Terrie

Revenir en haut Aller en bas
We are both survivors # Terrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Résultats Survivors Séries 2010
» WWE Survivor Series 2011
» truth is that we know deep inside we can't all be survivors † SKANN
» JEU 5 ⊰ survivors séries
» Survivor Series 2014 (Carte et résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Saison 2 :: archives sujets terminés et abandonnés-