AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 Intrigue n°1 + sous le chapiteau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
avatarVoir le profil de l'utilisateur
NEVER TELL
Grand maître Jedi
944 $
944 messages
Mensonges : 944



MessageSujet: Intrigue n°1 + sous le chapiteau. Lun 30 Juin 2014 - 10:18

Please Do Talk About Me When I'm Gone.

Le buffet est ouvert



Hells Gate State, bon appétit



Entrez, entrez sous ce beau chapiteau. Le parc vous accueille sous cette tente pour un peu plus de légèreté. Non,il n'y a pas de cirque, sauf si vous le faites. Tout près des bois, le chapiteau se dresse, immense, pour se restaurer dans la même ambiance de commémoration. Certains sont encore dans la forêt, à profiter d'un peu de paix, les autres se tiennent près du buffet, dévorant quelques petits-fours tout en parlant du bon vieux temps, préférant sourire au souvenir de Samuel et des autres jeunes. Les anecdotes fusent de tous côtés et l'on se permet même de rire d'une mésaventure vécue par un Gallagher. Le pauvre, il était bien plus gauche que sa sœur, une casse-cou comme on en fait plus !

Un verre de champagne ? Prenez donc un feuilleté et installez-vous avec vos voisins. Que vous soyez étrangers à l'affaire, des piques-assiettes ou de proches amis, vous êtes tous les bienvenus à cette soirée où vous apprendrez bien des choses.


Participants



+ penny e. ribbs
+ maya standfield
+ elena j. stormborn
+ matthias p. cleveland
+ tyee h. l. daendels
+ bergamote m. r. mcdonald
+ alice keegan

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°1 + sous le chapiteau. Lun 30 Juin 2014 - 22:51

Samuel... Samuel... Il lui avait vendu de la drogue une fois, non? Ou était-ce à son ami qu'il lui en avait refilé? Impossible à dire. La mémoire était broyée à cette section. Tout ce qu'on pouvait y déchiffré était une pancarte annonçant «a peut-être connu».

C'était un chapiteau assez petit, conviviale et, pour le moins, chaleureux où discutaient déjà des invités. Je sais, Matthias, que tu détestes tout ce qui s'approche plus ou moins de l'enterrement. Mais fais un effort! Je te pousse à y aller! Alors que toi, tu poussais Alice. Maya marchait à tes côtés.

Les roues du fauteuil de cette dernière n'aimaient pas manger le gazon. Il se battait continuellement avec le sol et le moyen de transport de son ami. Au moins, cette bataille arrivait peut-être à dissimuler son malaise. Diantre qu'il n'aimait pas cela. Il détestait, même. Mais il avait dit oui. Pour accompagner Alice et Maya.

Et pour le moment, il préférait se taire, parce qu'il savait que ses mots pouvaient s'enfariner dans le mal aise bien trop aisément en cette situation.

Et parce que l'habit qu'il qualifiait de «beaucoup trop chic» lui serrait à la gorge.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: Intrigue n°1 + sous le chapiteau. Lun 30 Juin 2014 - 23:35

Arriver en avance passait encore. Voir tout le monde se jeter sur ce qui garnissait le buffet également. Mais ce qui ne passait vraiment pas était cette fillette brune qui jetait la nourriture de son assiette en travers du chapiteau et qui venait de salir mon unique ensemble crème et or. J'allais la tuer. Oserais-je ? Dans mon esprit je lui courrais déjà après tel titi et grosminet ou encore Tom et Jerry. Je remerciais à ce moment-là mon oncle de m'avoir offert de si bonnes références le temps de mon adolescence ... Je ne pouvais malheureusement rien faire. Premièrement parce que j'étais supposée être du côté des gentils et deuxièmement, surtout, parce que sa mère la couvait du regard alors que le petit diable s'en donnait à coeur joie. Quelle horreur, un tel tableau ! Gosse ingrate ! Et la mère ... ce n'était pourtant pas une grande fête, ni un mariage bien que le chapiteau ressemblait étrangement à ceux que l'on pouvait trouver à ces événements même si je n'y avais pratiquement jamais mis les pieds, et pourtant, la coquette petite mère de famille agissait comme si c'était une fête anodine. C'était une commémoration, merde ! Un peu de respect pour ce jeune. Il en avait eu si peu de son vivant ... J'en arrivais à préférer les morts. Il était vraiment tant que je sorte le nez de mes dossiers et vive parmi les gens. C'était sans doute pour ça que je me retrouvais là, habillée de tons clairs, en espérant me fondre dans la masse et passer quelques heures tranquilles. Chose qui n'était pas prêt d'arriver avec cette gamine. Oh ... non, c'est pas vrai ?! Elle a osé ! Je regardais alternativement la petite brune puis mes chaussures, l'air mauvais. Elle allait entendre parler du pays ! Trop c'est trop. Je la voyais déjà partir en courant. Je la cherchais donc du regard, me faufilant entre les ventouses collées contre le buffet dans l'espoir de la voir, me prenant les pieds dans une roue de fauteuil. « Merde, fais chier. » Simple réflexion automatique qui venait en cas d'accrochage. Puis je remarquais qu'il s'agissait d'un fauteuil roulant et occasionnellement, la propriétaire et ses accompagnants (Alice, Matthias et Maya). « Pardon, je suis désolée, je regardais ailleurs. » C'était bien mon jour tiens ! J'aurai du rester loin de la foule. J'aurai pu. Dani, mon chien semblait même déçu de me voir partir sans l'emmener faire notre jogging quotidien. « Vous n'auriez pas vu une petite fille brune ? » Cette gamine n'échapperait pas au châtiment, même si je devais avoir tous les fauteuils roulants du monde comme obstacle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°1 + sous le chapiteau. Ven 4 Juil 2014 - 23:16

Je ne pensais pas me rendre à une commémoration un jour mais, j'avais eu vent de cette horrible accident dans la forêt et aujourd'hui, une commémoration était organisées en leurs mémoires. Je me devais d'y aller parce que j'avais toujours vécue dans cette ville et ne pas y aller... Je trouvais cela inhumain surtout que les familles des défunts seraient là et leurs montrer que des personnes ne les oubliait pas était selon moi... réconfortant dans un sens.
J'avais eu du mal à m'habiller cependant, je ne savais pas quoi mettre qui ne ferait pas trop enterrement ni trop 'je m'en fout, je viens seulement pour les petits-fours' alors que je ne venais vraiment pas pour ça mais, vraiment pour rendre un hommage. J'avais fini par opter pour une robe d'un violet sombre, ainsi que des ballerines dans le même ton de couleur, bien que des chaussures mettez toujours inutile. Mais je ne me voyais pas venir à pied nu ce jour-là, quant à mes cheveux, je les ai laissé détaché pendant le long de mes épaules volant au gré de leurs envies.
Matthias avait accepté de venir m'accompagner, Maya en serait également et cela me faisait plaisir de la revoir encore une fois puisque j'aimais beaucoup cette jeune fille.
Nous étions à présent sur le gazon, pour rejoindre le chapiteau installé pour l'occasion mettant ainsi les invités à l'abri du soleil. Mon fauteuil avait du mal à avancer dans cette fichue pelouse, mais cela restait le plus praticable par rapport à la forêt où la commémoration se tenait également.
J'ai jeté un regard vers Matthias qui poussait mon fauteuil et dans un sourire bref je lui ai parlé : « Je suis désolé de te mettre de corvée de fauteuil... si j'aurai pu faire autrement... » J'étais gênée d'être dans cette position, je ne voulais jamais faire porter le poids de mon fardeau à qui que ce soit, mais aujourd'hui... Faire rouler le fauteuil seule était impossible.
Quand nous sommes finalement arrivé près du chapiteau, une jeune femme nous bouscula en laissant échapper un juron, je me suis surprise à la détester de suite. Je n'aimais pas les gens qui ne faisait pas attention où ils marchaient... peut importe s'ils bousculaient un fauteuil ou pas. Je me suis reprise, chassant cette mauvaise pensée de la détester et je lui répondit avec un sourire en prime: « Ce n'est rien, en ce qui concerne la petite... je crois que j'ai aperçu une crinière brune plus loin sur la gauche... je crois qu'elle se casse derrière le chapiteau... » J'avais effectivement vu une petite fille courir, je ne pensais pas que c'était pour échapper à quelqu'un d'adulte... je pensais qu'elle s'amusait sans se soucier du pourquoi de sa venue ici. Je n'ai pas demandé à la personne ce qu'elle lui voulait, préférant m'occuper de mes affaires, j'ai continué de sourire tout en regardant autour de moi et voir qui était là.

[HJ. Étant donné ma présence réduite, si je met beaucoup trop de temps à répondre: Matthias est autorisé à parler à ma place.]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°1 + sous le chapiteau. Sam 5 Juil 2014 - 3:12

Mais non, voyons. Dis pas ça... Tu sais bien que j'adore te pousser comme une belle petite grand-mère.

C'était très doux, taquin, et surtout gentil. Parce que c'était franc. Matthias adorait pousser Alice, car c'était synonyme de passer du temps en une présence chaleureuse et laisser couler le stress hors des pensées un moment. Mais à ce moment là, ça ne marchait pas. Il avait d'ailleurs dit ces paroles d'un air presque automatique, assez distrait, ma foi.

Il avala difficilement. Tendu comme s'il agrippait toute sa marche à ses poings sur les guidons de la chaise roulante. Son regard dévia sur le buffet qui aurait semblé ragoutant autrement, mais qui lui mettait le cœur à la bouche. Au loin, un fillette faisait des bêtises. Elle était mignonne - il adorait les enfant. Mais Matthias la trouva exécrable. Alors ça serait ça, dans trois ans? Des idioties sur le bords des sandwich sans croûte? Matthias, attention!

Il percuta le pied de quelqu'un et en sursauta presque à voir son visage et entendre ses blasphème. C'était la nervosité et le mal aise de la mort rôdeuse, sans doute.

J'suis désolé... Je regardais pas vraiment où j'allais...

Sourire qui se voulait désolé. Lèvres craquelés de gêne. Alice répondit à sa question. Ah. Cette petit fille.

Ouais... La petite chiante est partie par-là je crois.

Il écarquilla les yeux. Baissa le menton. Et se permis un suicide de plus en noyade dans la gêne. C'était son coeur qui battait si vite qui faisait trébucher sa langue sur les conneries.

J'suis désolé... Je voulais pas... Je pensais pas que je dirais ça... Désolé...

Voilà pourquoi il ne parlait pas dans les enterrements. Voilà pourquoi. Il venait sans doute d'offenser la petite sœur de la blonde devant eux ou un truc du genre... Il se sentait de moins en moins bien. De moins en moins bien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°1 + sous le chapiteau. Sam 5 Juil 2014 - 13:10

Merveilleux.
Le moment recueillement au pied de l'arbre était enfin terminé, elle n'avait plus à feindre la tristesse pour ces adolescent qu'elle n'avait jamais connu et dont elle ignorait même la courte existence quelques heures auparavant. Tyee n'avait pas été très à son aise non plus et elle été restée près de lui parce que cela la rassurait quelques peu de savoir quelqu'un presque aussi mal à l'aise et aussi peu à sa place qu'elle. Enfin, c'en était terminé et ils en étaient à ce pourquoi elle était venue : le buffet. Elle n'était pas spécialement venue pour manger, même en vivant chez Tyee l'homme des cavernes, elle ne crevait pas de faim, elle avait uniquement participé à cet événement pour connaissance avec d'éventuels voisins de manière un peu classe. Depuis qu'elle avait piétiné les anémones de cet malheureux quadragénaire qu'elle avait espéré mettre dans son lit il y avait de cela une semaine à peine, elle avait cessé de partir à la chasse et avait simplement attendu qu'une occasion se présente.
Et quelle occasion.

Le plus délicat avait été la tenue, il fallait faire endeuillée mais pas trop parce que tous les habitants de sa rue savaient qu'elle avait emménagé il y a moins de deux mois et qu'elle n'avait sans doute aucune foutre idée de qui pouvait être les gens dont elle était sensée honorer la mémoire. Sobre donc, et pas trop enterrement, juste sombre et sans fioritures et -au plus grand plaisir de ses orteils- pas de talons trop hauts. Au plus grand plaisir de ses yeux également, elle aperçu Matthias, avec beaucoup moins de plaisir la femme en fauteuil roulant qu'il poussait et son visage un instant éclairé perdit son sourire aussi vite qu'il était apparu. Cela n'avait pas du être très beau à voir et elle reprit un visage neutre aussi rapidement qu'elle pu en se servant un biscuit apéritif. Voilà ce que c'était que de baisser sa garde. Il n'y avait plus qu'à s'avancer vers eux, car elle ne pouvait faire semblant de ne pas l'avoir vu. Elle abandonna donc Tyee au milieu des brochettes de concombre et de tomates cerises et s'approcha du petit groupe. Elle n'aimait l'idée de se retrouver au milieu de cette petite assemblée mais cela, elle n'avait pas à le montrer et ses lèvres affichaient l'ombre d'un sourire avenant.
Comme aurait dit Samantha, on ne pouvait pas avoir le chocolat sans la marmotte qui l'emballe.

_ Matthias ! Je ne pensais pas vous trouver ici, la tristesse s'accorde mal avec votre teint.

Jeter un regard aux deux femmes blondes avec lui, dont l'une devait sûrement hurler à l'indignation dans son fort intérieur vu la tache qui maculait sa belle robe. La pauvre. Mais elle ne s'attarda pas sur se détail, cela aurait été malpoli, tout comme elle ne s'attarda pas sur la femme dans le fauteuil. Cela l'était, malpoli. Qu'importait, aucun n'était très souriant.

_ Puis-je savoir qui sont les charmantes personnes avec lesquelles ce coquin me fait cocue ?

Un grand sourire, pour lui et pour les blonde, à hauteur d'yeux, car elle n'avait aucune envie de les baisser.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°1 + sous le chapiteau. Sam 5 Juil 2014 - 15:44

J’avais reçut cette invitation plus qu’étrange pour me rendre à l’enterrement de quelqu’un que je n’avais jamais rencontré. Au départ, je dois l’avouer, j’ai jeté dans la corbeille à papier le carton sans le lire plus que ça. Etant donné que je ne suis dans cette ville que depuis deux semaines, j’ai encore énormément de choses à faire, bien plus importante à mes yeux que d’aller à l’enterrement d’un inconnu. Enfin, les jours ont passé, et j’ai fini par sortir la tête des cartons, et par retomber, ce matin, sur le petit carton couleur sable. La maison est presque prête, et je dois avouer que j’ai hâte que les jumelles arrivent. Leurs chambres sont parfaites, et la mienne un vrai bordel, mais en fait, ça ne changera jamais ça… Plus je suis désordonnée dans la vie, plus mon cerveau est capable de s’ordonner pour me permette d’écrire des chansons magnifiques, poignantes, que mon groupe jouera avec plaisir.

Avec un soupir, je tourne le carton d’invitation dans mes doigts, avant de baisser les yeux sur ma tenue : une jupe bien trop courte et un débardeur noirs. En ajoutant une paire de chaussures et un blouson en cuir, j’aurais pas trop l’air décalé là-bas, non ? Et puis, de toute façon, mon style vestimentaire est ainsi fait qu’il ne faut pas compter sur moi pour tenter réellement d’avoir quoi que ce soit de potable pour un enterrement. Jupes minuscules, pantalons déchirés, shorts miniatures… Rien de ce que j’ai ne fait présentable pour un enterrement, et ça m’a déjà valu les remontrances du juge qui s’occupe du dossier de mes sœurs. Alors, voilà. Tant pis. J’irais comme ça.

Je passe dans la salle de bains pour me maquiller légèrement, histoire de faire presque normale, et j’attache ma longue crinière en une queue de cheval haute. Ensuite, je prends ma moto pour aller à l’emplacement indiqué, et je me gare dans un coin avant d’avancer, lentement, histoire de tenter de me mêler au groupe qui se trouve là. Je finis par me diriger vers le chapiteau et j’attrape un petit four, en me demandant bien ce que je fais là. C’est pas ma place, pas du tout. Une gamine finit par me rentrer dedans, et je l’attrape par l’épaule pour ne pas qu’elle tombe, avant de m’agenouiller devant elle pour lui demander si tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°1 + sous le chapiteau. Sam 5 Juil 2014 - 22:42

Son nom qu'on clame et qui lui donne un sursaut au cœur. Matthias! C'est justement à son futur buffet qu'il pensait. Ses yeux accablés quittèrent leur perchoir sur les pâtés de foie gras et bondit sur le spécimen qui arrivait. C'était la Bergamote.

Remarque sur son air maussade qu'il détesta. Il détestait tout de l'événement, sauf ses hôtes qu'il connaissait ou qu'il connaîtrait. Mais il détestait surtout apprendre que sa tristesse s'accordait mal à son teint. Lui qui avait fait tant d'effort pour se faire joli, qui en faisait tant pour cacher ses émotions... Il était horrible participant dans les deux cas.

Heureux de vois la Bergamote malgré tout? Bien sûre. Il fit un sourire cassé de gêne et baissa la tête, même. Après tout, elle l'avais sauvé d'une situation assez embarrassante, ou l'avait empirée, on ne sait trop. Mais il releva bien vite le menton en rougissant quand elle évoqua en toute plaisanterie - ou pas, c'était la Bergamote, hein - les liaisons de faux amants. Il releva un visage et un sourire embarrassé. Des plans pour que Maya et Alice croient ses folies une fraction de seconde...

Héhé... Ce qu'elle est comique la Bergamote, hein?

Rire nerveux. Visage nerveux. Corps nerveux. Ce mec devrait donner des cours de Subtilité 101. Il serra les guidons d'une chaise roulante qu'il avait sous la main. Puis s'obligea à faire les présentations parce que leur heure avait sonné, apparemment. Pointant les désignées:

Bergamote, je te présente ma cousine, Maya. Et Alice, mon amie. Et...

Il regarda la blonde à la robe souillée. Non. Il la connaissait pas. Mais il en serait ravie. Elle avait une voix franchise et un très charmant minois.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: Intrigue n°1 + sous le chapiteau. Dim 6 Juil 2014 - 14:36

J'espérais vraiment faire payer à cette petite fille, surtout lui faire comprendre que ce n'était pas bien et que mon vêtement ne s'en remettrait pas aussi facilement que mon ego. Malheureusement, je l'avais perdu de vous pour me retrouver entourer de monde. Je n'étais pas anti-social mais il me fallait toujours un temps d'acclimatation avant de me sentir totalement à l'aise, c'était d'autant plus difficile que j'étais littéralement entrée en contact. Je m'excusais donc, notant tout de même qu'à la place de la jeune femme en fauteuil, j'aurai vociférer des grossièretés à n'en plus finir. Une différence notable entre le commun des mortels … et moi ! Ce qui était bien, c'était sans doute que le conducteur dise à peu de choses près ce que je venais de dire. Je me sentais moins seule à regarder ailleurs. A moins qu'il est dit ça dans l'unique but de me faire déculpabiliser et pour une fois, ça ne fonctionna pas. Quand lui comme elle renchérirent en m'informant où était partie la petite brune, je ne pus m'empêcher d'esquisser un sourire. « Je ne l'aurai pas dit comme ça mais, petite chiante cela dit, ça lui va parfaitement ! » Je faisais, j'espérais, comprendre au jeune homme dans un même temps, qu'il n'avait aucune raison de s'excuser. Il semblait déjà en proie à des pensées sombres, pas la peine d'en rajouter. Je n'eus pas le temps de rajouter quoique ce soit qu'une femme arriva. Une femme étonnante autant par sa plasticité que par l'aura qui s'en dégageait. C'était particulier, presque gênant à regarder. Et cette femme m'étonna par son langage, par sa façon d'être. Plaisantait-elle ? Tout un univers semblait se découvrir et elle paraissait connaître chacune des règles comme les siennes. Elle était différente. J'observais l'échange entre elle et le jeune homme, mon regard passant de l'un à l'autre, essayant d'identifier le couple derrière le visage de gêne. Apparemment, c'était une blague, drôle de chose à dire en présence d'inconnus cela dit … J'écoutais les présentations. Notant finalement que c'était à mon tour de parler et alors que j'aurai voulu m'enfuir à toutes jambes, préférant faire face à cette affreuse petite brune, je répondais simplement. « Euh … Penny. Salut. » J'avais encore plus envie de disparaître à présent. Mais quitte à mettre les deux pieds dans le plat, autant tenter d'offrir des réponses à ma curiosité. « Vous deux ... vous êtes en couple ? » ou alors était-il avec la prénommée Alice ? Je préférais ne pas trop m'interroger. J'étais déjà assez indiscrète en posant la question. «  … Je vais vous laisser. Désolée encore pour le fauteuil. » Dis-je en regardant Alice avec un sourire navré. « Peut-être à plus tard autour du buffet. Mais, vous devriez vous dépêcher, les rapaces ont déjà la main mise sur tout ce qui semble à peu près cuisiné. » Je m'éloignais ainsi, fuyant la situation d'un simple signe de la main et d'un sourire que j'espérais totalement innocent avant de me retourner complètement, marchant d'un pas rapide en direction de l'enfant et de la direction indiquée. Je la trouvais en compagnie d'une autre jeune femme (Elena). Son visage m'était familier, mais je n'aurai su dire d'où. « Excusez-moi, vous êtes de la famille de cette fillette ? Il serait vraiment bon de lui apprendre quelques notions d'éducation et ce qui se fait, ou ne se fait pas à une commémoration ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°1 + sous le chapiteau. Dim 6 Juil 2014 - 14:59

- Tu vas bien ?

Le regard boudeur de la gamine se relève vers moi et elle hoche la tête, avant de bouger un peu pour se soustraire à ma poigne. Certes, elle m’est rentrée dedans, mais à cet âge là, on a tendance à courir partout sans se soucier des convenances ou des circonstances. Un sourire amusé monte à mes lèvres alors que je me rappelle des jumelles lorsqu’elles avaient à peu près le même âge que cette demoiselle, et je finis par hocher la tête, avant de faire un geste pour que la demoiselle ne s’éloigne.

- Alors file. Mais, fais attention à ne pas rentrer dans les gens, d’accord ?

En fait, cette histoire aurait pu en rester là si une furie – pardonnez-moi l’expression – n’était pas arrivée pour m’accuser de la mauvaise éducation de l’enfant. Mon regard bleu électrique jauge la jolie blonde en face de moi, et c’est d’un ton un peu sec que je lui réponds :

- Non, je ne la connais pas. Elle vient de me rentrer dedans. Et, je ne suis pas certaine qu’elle soit assez âgée pour comprendre ce qu’est une commémoration, et encore moins ce que ça implique.

Je croise les bras, et j’ai bien envie de rentrer chez moi. Je ne suis pas venue là pour me faire agresser par la première inconnue venue à cause d’une gamine ! Enfin, je grimace et je finis par désigner sa robe.

- Vous voulez de l’aide pour nettoyer ça ? Il me semble avoir vu des serviettes et des bouteilles d’eau dans un coin
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°1 + sous le chapiteau. Dim 6 Juil 2014 - 15:44

Alors que nous étions en compagnie de... Penny, une jeune femme s'était ramenée que je ne connaissais pas et qui semblait s'appeler Bergamote. Elle ne me prêta pas plus attention que ça, je savais que j'étais en fauteuil et que je n'étais pas à la même hauteur qu'eux mais, faire comme ci je n'étais pas là... Cela m'agaçait mais, je ne tenais pas à faire de scandale. J'aurai pu mais, nous étions à une commémoration et de plus, Matthias l'a connaissait visiblement et je ne voulais pas casser l'ambiance par égard pour lui.
Penny après s'être présentée demanda s'ils étaient en couple, j'avais beau connaître Matthias mais, s'il y avait bien une chose que je ne savais pas sur lui... C'est avec quelle fille il était en ce moment. Secrètement, j'espérais que ce ne soit pas Bergamote parce que dès qu'elle était arrivée, j'avais sentie que je n'allais pas la supporter.
Je me suis mise à regretter d'être venue surtout que le seul visage sympathique que je venais de rencontrer venez de s'enfuir pour rejoindre la petite fille qu'elle avait perdue de vue plus tôt. Je lui fit un sourire quand elle s'était encore excusé pour le fauteuil et j'ai regardé autour de moi, sans faire attention à la femme que Matthias connaissait.
Au bruit que je venais d'entendre derrière moi, il venait d'empoigner encore plus mon fauteuil, j'ai alors compris qu'il n'était pas à l'aise. Mais à cause de quoi? Je voyais bien qu'il était mal à l'aise avant que l'autre n'arrive mais, elle en rajoutait encore une couche en s'étant ramenée.
J'ai relevée la tête pour regarder Matthias qui avait la tête au dessus de la mienne du fait de sa présence derrière moi pour mon fauteuil.
Et malgré moi, j'ai mis les pieds dans la conversation pour montrer que malgré ma position, je faisais attention à Matthias. « Tu l'as connais d'où celle-là? » Mon ton n'était pas du tout méchant, vraiment interrogateur et le celle-là avait été juste employé pour la faire quelques peu réagir... lui faire remarquer ma présence qu'elle s'obstinait à effacer de sa mémoire. Aujourd'hui, je maudissais ma présence ici et dans ce fauteuil.
J'ai lancé un regard à Maya, je me demandais bien ce qu'elle pouvait penser de la femme.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°1 + sous le chapiteau. Dim 6 Juil 2014 - 19:33


    Maya Standfield se trouvait en compagnie de son cousin et l'amie de ce dernier. Alice Keegan se situait sur un fauteuil roulant. Matthias Cleveland la poussait. Maya se voyait remplie de compassion par rapport à la situation de la brunette. Elle l'appréciait et elle ne comprenait pas vraiment pourquoi elle devait supporter cette condition. La belle ne se plaignait même pas. Elle était courageuse. La lycéenne était ravie de connaître une telle personne. L'adolescente s'entourait de camarades courageux, des squatteurs de rue qui galéraient et qui oubliaient volontairement de crier leur misère. Inutile de dire que la jeune fille conservait des idées bien précises sur la vie. La blonde réfléchissait beaucoup à l'existence. Samuel, lui, n'aurait plus cette chance. Apparemment, il s'était pendu. Il s'agissait de la rumeur qui courait, ou peut-être de la vérité : qui savait... . Ce gamin avait disparu en même temps qu'un groupe de jeunes. Cette histoire demeurait populaire : canular ou véritable histoire, les habitants de la ville en raffolait. Maya choisit de venir à la commémoration par curiosité. Elle se sentait concernée. Si l'anecdote était authentique, n'importe quel jeune aurait pu y passer et pouvait encore y passer. Alors, elle venait saluer la mémoire de Samuel. En avançant, Matt, Alice et Maya firent la connaissance de Penny. La belle blondinette recherchait une gamine. Accidentellement, elle avait croisé la roue du fauteuil d'Alice Keegan. Elle s'en excusa. Elle semblait sympathique et douce. Standfield ne répondit pas à la demande de la femme, pas question d'être avenante pour le plaisir. Elle se fichait de cette gamine exécrable ou de Penny, l'ado souhaitait déjà partir. Elle se sentait idiote dans sa robe de deuil : noire, bien cintrée, d'une longueur acceptable. La jeune fille s'ennuyait. Aussi, il y avait trop de monde et cela la perturbait. Un détail fit sourire Maya, il s'agissait de la réaction de Matthias. Il venait d'user de maladresse dans ses mots devant Penny. Il était irrécupérable ! Par la suite, une autre femme se pointa : Bergamote. Elle connaissait Matt. Elle possédait une manière de parler qui avait tendance à irriter Maya. Elle demanda à Cleveland de présenter ses accompagnatrices. Il s’exécuta, le jeune homme semblait intimidé. Maya capta le regard interrogateur d'Alice. Standfield ne préférait pas intervenir dans la conversation mais elle voulait en griller une. Pour cela, elle sortit une clope de son sac à main. Elle l'alluma. La blonde gardait son caractère en toute circonstance : rebelle, asocial, malpoli. Pas un bonjour pour Bergamote. La jeune fille s'éloigna un peu du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: Intrigue n°1 + sous le chapiteau. Lun 7 Juil 2014 - 13:08

J'arrivais à hauteur de la jeune femme, la prenant à partie directement, sans attendre sa réponse. Faisant preuve de peu douceur, j'exprimais clairement ce que je pensais. Une chance pour la jeune femme, l'accrochage avec Alice et les autres m'avait quelque peu calmé. J'aurai du réfléchir un instant et ne pas reconnaître en la jeune femme, une proche de l'enfant. Après tout, je ne l'avais jamais vu auprès de la mère de la petite. J'aurai du être logique mais le rappel de cette tâche impressionnante sur mon vêtement avait mis un voile sur mes capacités d'enquêtrice. Et j'aurai également du le savoir, ma tirade ne resterait pas sans réponse. Non elle ne la connaissait pas. Je me sentais bête de l'avoir accusé directement. Mais la suite de sa phrase me fit hausser un sourcil, vraiment ? « Elle non c'est sûr mais sa mère devrait, elle ... » Bien sûr que l'enfant ne pouvait pas tout comprendre mais la mère aurait pu surveiller un peu sa fille. Ou alors fallait-il éduquer la mère ? Souriant en y songeant, j'entendais finalement la jeune femme, que j'avais accusé quelques instants avant, me proposer son aide. J'esquissais une moue gênée. « Désolée pour ce que j'ai dit. C'est que cette petite a eu tendance à m'énerver. » Dis-je en désignant la tâche. « Et merci, je ne voudrais pas vous faire manquer l'événement de la journée pour un vêtement tâché ! Mais si vous avez vu de quoi nettoyer dans le coin, je ne dis pas non. » Et dans un même temps, je réfléchissais à nouveau d'où je pouvais connaître le visage de l'inconnue. J'étais sûre d'avoir déjà vu son visage … impossible de savoir où et c'était bien ce qui me gênait. Mais avant de poser la question qui me taraudait, je décidais de faire le tour de mes connaissances de moi-même, les éliminant une à une. Réfléchissant encore.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°1 + sous le chapiteau. Mer 9 Juil 2014 - 13:50

Plein de peine.
Pour changer.
Il aurait aimé pouvoir rester avec Anders et le faire parler. Le pousser à cracher ce qu'il devait cracher. C'était idiot, qui plus est lorsque l'on avait à son bras Princesse Ardente et son intérêt faussé, ses priorités personnelles. Personne n'avait le droit de lui en vouloir. Personne n'avait le droit de contrarier Anders en ce jour, personne ne pouvait reprocher à Bergamote de ne pas se sentir investie du devoir de commémorer un fantôme qui ne lui rappelle rien, un amoncellement de mots dénué de sens, de rumeurs envenimées par les perfides qui rôdaient, personne n'avait le droit de juger. Elle n'avait pas besoin d'insister pour lui faire tourner les talons. Anders n'aurait pas voulu parler et aucun d'eux ne souhaitaient rester plus longtemps sous cet arbre-là. Il aurait voulu pouvoir le couper.

Déraciner pour que plus rien ne pousse.
Elle l'évita de justesse. Il sentit sa petitesse frôler sa cuisse et frissonna en la suivant des yeux, la voyant s'éloigner. Elle finirait bien par retrouver sa famille, et il se prit à croire qu'elle y parviendrait sans causer trop de dégâts. Une jeune femme l'intercepta, sans doute pour le mieux, puis vint Penny. Penny qui n'allait pas bien. Sans doute contrariée par l'auréole disgracieuse qui était née sur la crème et l'or de sa poitrine, contrariée par l'atmosphère, mais qui ne l'était pas. Détourne le regard. Matthias et Bergamote, Maya à l'écart, un fauteuil roulant qui lui fit baisser les yeux. Complètement. Il avait à faire, dirait-on. Un rien pour les rejoindre, à peine assez de conviction pour avaler le petit four en se brûlant la gorge. Dans sa main une serviette, dans la serviette suffisamment de vivres pour apaiser la foudre. C'était chaud, pas électrique. C'était seulement chaud.
Cinq doigts libres qui virent épouser la naissance de sa clavicule. Madame hybride de thé. Au moins, chez lui, elle n'avait pas à souffrir cela. Plus maintenant.

- Votre fauteuil intimide déjà b-b-bien assez.

Tout va bien.
Un regard qui n'avait rien d'agressif. Ce n'était pas le moment de vicier l'air davantage avec la poésie des sucs. Plus tard. Plus tard, si leurs cœurs ne pouvaient y résister. Il se savait trop craint pour être pointé du doigt. Du moins pas tant que ses yeux pouvaient voir leur visages.
Simple sourire un peu gauche, caresse de la pulpe des doigts et du calme qui était son fardeau. L'autre main tendue pour présenter le pain à défaut du vin. Je suis là, maintenant.

- ... Un petit four ?


Dernière édition par Tyee H. L. Daendels le Jeu 10 Juil 2014 - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°1 + sous le chapiteau. Jeu 10 Juil 2014 - 2:49

Alice avait sortit des mots en forme de question qui portaient un sourire. Il fit pas de recul que le fauteuil sentit probablement. Mais c'était involontaire. Sérieux, je vous jure qu'il s'était éloigné de Bergamote aussi soudainement et minimalement soit-il. Il avait peut qu'elle ne se rapproche d'un quelconque talon-haut de distance. Il ne voulait être prêt de personne. Son cœur battait et sa tempe transpirait.

C'est... Euhm... une longu-gue histoire...

Qui commence avec une dispute postale sur les boîtes de pizzas. Vraiment une longue histoire. Il n'avait envie d'en dire plus. Tant pis.

Vint Tyee. Qui se faisait cavalier à la Bergamote, on aurait put tenter de deviner. Il avait des bouchées à l'odeur végétarienne en mains. Ça lui faisait changement des hamburgers. Ça lui allait bien, même. Matthias les examina en ouvrant grand les paupières. Puis conclu que, au final, ils formaient un duo très harmonisé. Pas tout à fait de la même taille, malgré les talon-plus-que-hauts, mais harmonisé, oui.

Et il salua son ami qui venait d'arriver d'un sourire et d'un geste de la main. Il n'avait pas envie de le voir. Pas ici en tout cas. Pas les gens qu'ils aimaient. Ni Maya, Alice, la Bergamote... C'était un rouspétance intérieur, parce qu'il ne pouvait rien y faire. C'était comme si le Professeur Emmett Brown lui jouait un mauvais tour.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°1 + sous le chapiteau.

Revenir en haut Aller en bas
Intrigue n°1 + sous le chapiteau.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» Aurore fait son cirque [terminée]
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Alentours de Lewiston :: Hells Gate State-