AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 C'est un jour de plus {Samantha}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: C'est un jour de plus {Samantha} Lun 16 Juin 2014 - 20:34


 
'Scuse me, but who are you ?
AVEC SAMANTHA G. TRUDEAU

 
C'est juste un jour de plus entre l'enfer et le ciel... En entendant les paroles de cette chanson, Terrie avait surtout pensé que c'était une journée plus proche de l'enfer que du ciel. Aujourd'hui sa mère n'avait pas voulu la laisser respirer comme elle le désirait. Depuis sa sortie, la blondine avait cru devenir dingue avec ses parents. Oui ils s'inquiétaient pour leur fille amnésique mais le problème n'était pas tant leur inquiétude, c'était plutôt cette obsession à vouloir l'aider à retrouver la mémoire. Elle avait en effet perdu l'intégralité de ses souvenirs, mais pas son hypermnésie. En somme la jeune femme était une contradiction à elle-même, une amnésique hyper-mnésique. Et depuis son réveil, Terrance avait mémorisé l'intégralité de ce qu'elle avait vécu, et l'attitude pesante de sa mère devenait invivable. Après le quatrième appel de cette dernière, Terrance avait décidé de ne plus répondre. En même temps après avoir explosé durant cet appel peu de chance que sa mère ne daigne la rappeler pour tout le reste de la journée. Elle avait hurlé après sa mère « Non je ne me souviens pas, et je m'en souviendrai peut-être jamais. Par contre je vais me souvenir de ton obsession invivable de vouloir à tout prix que je me souvienne de choses survenues avant mon accident ! Pourquoi tu crois que je suis allée vivre chez Heather bon sang ! » Elle y avait été fort, elle le reconnaissait, mais elle n'en pouvait plus. Après s'être énervée, la blondine était tombée dans un canapé, et elle avait soupiré. Ces deux compagnons à quatre pattes, ayant sûrement entendu le ton énervé de leur maîtresse étaient venus tous les deux chercher des caresses mais surtout apporter du réconfort à Terrance. En voilà deux qui ne lui demanderaient jamais de se souvenir de quelque chose. Fenrir et Heimdall (pourquoi avait-elle choisi des noms de la mythologie nordique, se demandait-elle sans trouver de réponse) étaient un soutien inestimable, et se joignant à eux Tigrou – le chat – vint se frotter contre elle. Ils eurent chacun leurs caresses, Heimdall donna un coup de truffe gentil à Tigrou avant que le chat ne parte faire sa vie, puis la blondine regarda les deux chiens. Après le scandale de sa mère, elle n'avait plus envie de plonger dans ses bouquins pour combler les lacunes de son travail induites par l'accident.

Dix minutes après, la blondine était douchée, changée et se décida à sortir, accompagnée de ses deux compagnons canins. Elle ne savait pas encore ce qu'elle comptait réellement fait, et songea à se rendre au Fingertips, pour y trouver Heather sûrement... Heather vraiment ? Elle risquait surtout de tomber sur Linus, elle en était certaine, et ils s'enverraient encore toutes sortes de mots d'amour. Rien de réjouissant, pourtant elle semblait s'y rendre pour le moment.
Marchant dans les rues de Lewiston, elle ne pensait à rie, accompagnée par Heimdall et Fenrir, elle fit le choix de prendre un nouvel itinéraire, pour enregistrer de nouveaux souvenirs et de nouvelles informations. Cette impression de vide était parfois dérangeante, et Terrie avait besoin de remplir son cerveau d'informations, fussent-elles inutiles. Flânant quelque peu dans les rues, elle n'imaginait pas que quelque chose d'inattendu se présenterait bientôt à elle.

 
© EKKINOX


Dernière édition par Terrie M. Austen le Mar 12 Aoû 2014 - 12:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Samantha G. Trudeau
Jedi aux arrêts
74 $
21/02/1979 $
74 messages
Mensonges : 74
Anniversaire : 21/02/1979


MessageSujet: Re: C'est un jour de plus {Samantha} Mar 5 Aoû 2014 - 11:28

C'est un jour de plus


Terrie & Samantha
★★★★★★


Le ciel était clair, la pleine saison commençait, ce qui rendait la brunette plus souriante et moins anxieuse. Bien sûre, nombre de choses la perturbaient encore, rendant ses soirées plus tristes les unes que les autres, mais ce matin Samantha avait prit son traitement comme il le fallait et l'humeur risquait de tenir un moment. Autant en profiter se disait-elle ! Samantha est quelqu'un de très gentil, aimant et généreux, qui aspire à une vie de bonheur remplie d'enfants, un mari parfait, un conte de fée. Ce conte de fée qu'elle n'a pas réussit à vivre puisque tout avait dégringolé et l'avait conduite à commettre des actes tous moins louables les uns que les autres.

Pour le moment, la brune ne pense pas à tout ça, elle a envie de vivre sa journée avec plaisir et sourire. Dans sa salle de bain, miss Trudeau se pomponne comme si elle sortait dans une soirée chic. Maquillé sobrement mais se mettant en valeur, la belle jeune femme entreprit de s'habiller. Sur un très jolie haut blanc plissé à manches courtes, la belle enfila une robe foncée, parfaite pour être à l'aise et bouger en restant d'une élégance rare. Ainsi apprêtée, Samantha se sentait en mesure d'affronter le monde extérieur, même d'éventuels paparazzis. Oui, car il ne faut pas oublié que la jolie brune est une romancière de renommée mondiale et que le moindre de ses faits et gestes se fait épier. Elle sort peu de chez elle en ce moment, concoctant un nouveau roman, alors quand elle met le nez dehors, il lui arrive de croiser des gens qui lui demandent où en est ce livre, ce qu'elle projet par la suite etc. etc. Pour le moment, la rue est calme. Il n'y a pas grand monde dans les Orchards en général mais dès que l'on met les pieds à Lewiston centre, on ne sait plus où donner de la tête.

Prenant son temps pour naviguer dans les rues dans sa voiture, l'écrivain se dirigea vers le centre commercial pour faire un brin de shopping. Il fallait de nouveaux vêtements pour Leah et du maquillage pour Sasha. Ses nièces sont importantes et il faut qu'elles soient resplendissantes au cas où des petits-copains feraient leur arrivée. Et c'est plus fort qu'elle, quand quelque chose attire son regard, elle imagine ses princesses le portant et saute dessus. L'argent n'a jamais été un problème dans la famille Trudeau et ça l'est encore moins pour Samantha qui gagne bien sa vie en écrivant ses romans. Dans la foulée de sa frénésie shopping, elle trouva une petite robe adorable qui scierait à la perfection à la petite Savannah Beck, cette mignonne petite fleur qu'elle a rencontré quelques mois auparavant et qu'elle chouchoute comme si elle était sa fille. Mais... Peut-être que... Oh cette idée est folle mais la romancière désire tellement pouponner, et Savannah à les mêmes yeux que son bébés. Oui, elle se souvient du regard envoûtant de son bébé, juste avant qu'on ne lui retire des bras pour l'emmener en réanimation. Il avait cessé de respirer, puis, dans la nuit, était décédé. Samantha n'a jamais vraiment comprit ce qui s'était passé, ce jour là reste flou mais cette image reste gravée dans sa mémoire...

Ce shopping fait, la brunette prit la direction de l'Est, marchant au son de ses talons hauts. Petite en temps normal, la brunette se met en valeur par d'immenses talons aiguilles, qu'elle porte fièrement et qui rendent sa démarche encore plus gracile et ses jambes plus longues qu'elles ne le sont.
Au loin, miss Trudeau aperçu une tête blonde qu'elle connaissait, accompagnée de deux chiens. Elle s'avança vers la demoiselle, elle savait qui elle était et ça faisait un moment qu'elle ne l'avait pas vu. « Mademoiselle Austen !Terrance, c'est bien ça ? » demanda-t-elle, s'assurant de son prénom. « Comment allez-vous, je ne vous ai pas vu depuis longtemps. » Samantha avait prit l'habitude de poser la même question à la blondinette lorsqu'elle la voyait. Terrance avait un talent formidable pour le dessin, ce qui n'avait pas échappé à la brune, qui souhaitait que la jeune femme dessine la prochaine couverture de son roman, peut-être même toutes les futures couvertures, son illustrateur n'étant plus en phase avec son univers. Mais Terrie refusait en bloque, ne comprenant pas l'ampleur de son talent sans doute. Elle serait bien payé, il n'y avait aucun problème pour ça. Aujourd’hui, Samantha allait refaire une tentative.


______________________________


« Ce qui s'est produit dans le passé de douloureux
a beaucoup à voir avec ce que nous sommes aujourd'hui. »
William Glasser
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: C'est un jour de plus {Samantha} Mar 12 Aoû 2014 - 20:09


 
'Scuse me, but who are you ?
AVEC SAMANTHA G. TRUDEAU

 
Prendre l’air… sortir faire un tour… une chose que Terrance faisait beaucoup depuis sa sortie de l’hôpital. Tant qu’elle ne reprenait pas le travail, elle avait beaucoup de temps libre. Cependant elle ne tarderait pas à retrouver le chemin de la clinique et à travailler de nouveau avec ses amis les bêtes. D’ailleurs elle en avait deux avec elle qui étaient bien heureuses de sortir un peu avec leur maîtresse. Les deux canidés profitaient bien de leur sortie, s’éloignant et revenant vers elle à un rythme parfois plus rapide. De son seul bras valide – elle avait hâte de retourner à l’hôpital pour retirer son plâtre et apprendre que son poignet ainsi que ses doigts étaient désormais réparés, leurs fractures consolidées – elle n’aurait pas pu retenir les deux homonymes à des déités nordiques en laisse, ils avaient bien trop de puissance. Mais puisqu’ils obéissaient bien, elle n’en avait pas besoin. Heimdall revenait vers elle, il se frotta contre sa jambe avant de faire demi-tour puis de repartir dans le bon sens. Fenrir restait à côté d’elle, légèrement haletant parce qu’il avait couru peu de temps avant malgré la chaleur. Elle lui gratouilla la tête de sa main valide et siffla Heimdall pour qu’il revienne à elle. Jaloux peut-être, il vient chercher une caresse qu’elle lui donna volontiers. Elle continua sa marche toujours au hasard, se rendant peut-être au Fingertips pour y trouver Heather… ou plutôt Linus, parce que c’était bien lui qu’elle avait le plus de chance de trouver. Était-elle à ce point masochiste pour aller retrouver celui qui ne cessait de lui rappeler les plus mauvais moments de sa vie ? Elle ne se posait pas la question, mais ses pensées se tournèrent tout de même vers Linus… et très vite elle se perdit dans son esprit vaste et bien trop vide…

La blondine continuait d’avancer dans les rues, remplissant son cerveau de tous les détails qu’elle voyait et qu’elle entendait. Un peu ailleurs cependant, comme chaque jour depuis son coma, Terrie ne se rendit pas compte qu’en réalité la jeune femme qui avançait dans sa direction avançait en réalité vers elle. Ce n’est que lorsqu’elle entendit son nom suivi de son prénom qu’elle réalisa. Terrance… personne ne l’appelle Terrance, en dehors de Peter, tout le monde a l’habitude d’usiter son surnom « Terrie ». Cela lui paraît bizarre d’entendre l’intégralité de son prénom dans une autre bouche que celle de Peter. Et soudainement Terrie prend conscience d’une chose primordiale : elle ignore qui est cette femme qui vient de lui parler, qui vient d’utiliser et son nom et son prénom, elle ignore qui lui parle. Terrie en est sûre, elle n’a pas vu cette femme depuis son réveil.

« C’est bien ça. » Répond Terrie à la première question de la jeune femme. Et lorsque la question suivante arrive, la blondine croit comprendre. Manifestement son interlocutrice ne sait pas ce qu’il est arrivé à Terrie il y a quelques mois. Ce doit bien être la première – et la seule – personne que la blondine croise qui ignore tout de ce qui lui est arrivé, ou alors elle feint de ne pas le savoir. « Oui… j’ai été… occupée. » Répond-t-elle à nouveau quand son interlocutrice lui fait remarquer qu’elle ne l’a pas vu depuis longtemps. Occupée n’est peut-être pas le mot approprié dans son cas. Le coma et l’hôpital, c’est vrai que ça occupe quelque part, mais ce n’est pas quelque chose de très plaisant. Mais bizarrement et puisque la jeune femme en face d’elle n’aborde pas le sujet, Terrie n’a aucune envie de parler de son accident et de son coma, alors le terme occupée est tout ce qu’il y a de plus approprié… Elle peut en effet taire le sujet, mais si son interlocutrice ne sait vraiment pas ce qu’il est arrivé à Terrie, il se peut que la conversation devienne tout ce qu’il y a de plus incompréhensible pour la blondine… En fait ça l’est peut-être déjà, parce qu’après tout Terrie ne sait absolument pas à qui elle est en train de parler.

 
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Samantha G. Trudeau
Jedi aux arrêts
74 $
21/02/1979 $
74 messages
Mensonges : 74
Anniversaire : 21/02/1979


MessageSujet: Re: C'est un jour de plus {Samantha} Ven 26 Sep 2014 - 16:26

C'est un jour de plus


Terrie & Samantha
★★★★★★


Samantha n'a pas pour habitude de flâner comme ça en ville, elle préfère généralement le calme et la solitude que lui apporte sa demeure. Mais pour passer une bonne journée, faire quelques achats peut-être, il fallait bien sortir. S'il y a bien une chose qui force la jeune femme à sortir, c'est le shopping ! Être toujours bien habillé est important, ça reflète que l'on va bien. Maquillée et apprêtée, la demoiselle se sent prête à affronter la journée ! Alors elle traverse les rues en rêvassant, sans vraiment chercher quelque chose. Maintenant que son roman est terminé, il n'y a plus qu'à attendre qu'il soit relié et publié, l'auteur n'a plus grand chose à faire durant ce moment.

Se baladant tranquillement, une personne attira son attention. C'était Terrie Austen, une jeune femme qu'elle avait rencontré par hasard mais qui l'attire particulièrement. Artistiquement parlant bien entendu ! Terrance dessine comme une reine ! Lorsque l'auteur à aperçu ses croquis, elle est tout de suite tomber amoureuse de ceux-ci et depuis, elle lui demande de faire la prochaine couverture de son roman. Alors qu'elle terminait Froid d'enfer, Terrie a disparut, elle ignore ce qui s'est passé et encore plus le fait que la jeune femme soit amnésique. Elle lui fait cette remarque, qui ne semble pas mettre à l'aise la blondinette. Samantha sourit poliment. « Je comprends. Nous avons tous beaucoup de choses à faire ! » dit-elle. « Je me demandais, maintenant que vous êtes là. Avez-vous réfléchis à ma proposition ? La dernière fois, vous sembliez plus enclin à la réflexion. Je me demandais où vous en étiez. Je viens de terminer mon roman. » Oui, la jeune femme entre dans le vif du sujet sans attendre. Quand ça lui tient à cœur, miss Trudeau est capable d'insister jusqu'à obtenir une réponse positive. La pauvre Terrie s'est fait désirer bien des mois, il devient urgent d'avoir une réponse, positive ou négative. Bien que positive lui ferait plus plaisir et permettrait à la blonde de se faire un nom.


______________________________


« Ce qui s'est produit dans le passé de douloureux
a beaucoup à voir avec ce que nous sommes aujourd'hui. »
William Glasser
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: C'est un jour de plus {Samantha} Sam 8 Nov 2014 - 11:16


 
'Scuse me, but who are you ?
AVEC SAMANTHA G. TRUDEAU

 
À cet instant précis, Terrance avait complètement oublié pourquoi elle était sortie. Enfin non, elle n’oubliait pas, puisqu’elle n’oubliait jamais rien, mais elle était parvenue à reléguer ça dans le coin « à laisser de côté » de son cerveau anormal. Depuis sa sortie de l’hôpital, Terrie n’avait pas croisé cette femme, et elle ignorait totalement de quoi elle lui parlait actuellement. De toute évidence la blondine n’était pas la seule à ignorer des choses, car son interlocutrice lui parlait tout à fait normalement. Personne ne parlait normalement à Terrie, parce que personne n’était sans savoir qu’elle avait été victime d’un accident qui l’avait rendu totalement amnésique. Personne sauf la brune en face d’elle vraisemblablement. Et même si cela était très étonnant, Terrie ne s’en offusquait pas. Bien sûr, elle était surprise, mais un sourire – sincère – se dessina sur ses lèvres lorsqu’elle comprit ce fait. L’espace d’un instant seulement, les quelques minutes de ce début de conversation, Terrance était redevenue normale. Elle n’était plus la victime d’un accident, elle était de nouveau celle d’avant, même si elle ignorait qui était la Terrie d’avant. Son sourire semblait s’agrandir et Terrance préféra le cacher sous sa main, celle encore plâtrée, mais bientôt libérer (elle l’espérait en tout cas). Peut-être aurait pu rire si elle en était capable, mais il n’y avait encore que Nigel pour réussir une telle prouesse.

Terrie se reprit, elle tenta d’effacer son sourire, mais il refusait de quitter ses lèvres. Aussi elle se confondit en excuses. « Excusez-moi, mais… en fait j’ignore totalement qui vous êtes, je… » Elle s’interrompit, son sourire s’agrandissait encore. « Excusez-moi. » Répéta-t-elle. Elle reprit de sa contenance, de son sérieux, effaçant finalement son sourire. « J’avais cru que tout le monde savait, avec cet article débile dans le journal, alors je… disons que je n’étais pas prête à me sentir normale, pour la première fois depuis… » Elle retient le mot accident. Son sérieux se durcit, et elle reprit « Je… j’ai eu un accident… » Commença-t-elle en levant son poignet plâtré « … et je… mon casque m’a sauvé la vie mais… je ne me souviens de rien avant ça. Je n’ai que quelques semaines de mémoire. Je ne sais pas qui vous êtes, ni de quoi vous me parlez actuellement. Je… je suis désolée. Va falloir tout reprendre depuis le début, avec beaucoup plus de détails. »

 
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Samantha G. Trudeau
Jedi aux arrêts
74 $
21/02/1979 $
74 messages
Mensonges : 74
Anniversaire : 21/02/1979


MessageSujet: Re: C'est un jour de plus {Samantha} Jeu 20 Nov 2014 - 11:31

C'est un jour de plus


Terrie & Samantha
★★★★★★


La jeune femme était ravie de tomber sur cette blondinette. Elle qui lui donnait tant de fils à retordre ! La jeune Terrie était talentueuse, à tel point que l'écrivain voulait qu'elle soit la dessinatrice de sa prochaine couverture. Son style, son coup de crayon la fascinait, il était parfait pour ce qu'elle recherchait pour l'ambiance de son ouvrage ! Alors la belle se mit à parler, à lui demander si elle avait finit de réfléchir sur ce point. En effet, à force de refuser poliment la proposition de Samantha, on ne savait plus ce qu'il en était. La toute dernière entrevue s'était soldée sur un peut-être, ce qui changeait considérablement la donne pour l'écrivain qui avait prit cela pour un oui plutôt qu'autre chose. Si l'on en vient à réfléchir sur quelque chose au lieu de refuser en bloc, c'est que l'on va dire oui. Mais elle n'avait pas eu de nouvelle depuis quelques mois déjà. Elle ne s'en inquiétait pas,Samantha ne sort pas beaucoup, il est normal qu'elle mette plusieurs semaines avant de rencontrer à nouveau une personne.

Mais là, le sourire de la blonde lui faisait un drôle d'effet. Était-ce pour signaler son accord à sa demande ou bien tout autre chose ? Lorsque la blonde s'excusa, elle ne comprit pas. Elle ne sait pas qui est Samantha ? Celle-ci s'est pourtant présenté maintes fois auprès d'elle « Je... euh... » Incrédulité face à ce sourire qui ne cesse de s'élargir. Est-ce si drôle de la voir se décomposer ? Samantha se sent mal, comme nauséeuse à l'idée que l'on se moque d'elle. Terrence s'excuse de nouveau et la révélation ne se fait pas attendre. Elle n'est pas prête à ce qu'on la traite normalement ? « Je ne comprends pas... » dit la romancière.
La frappant en plein visage, l'explication déchira le cœur de miss Trudeau. La blondinette avait été victime d'un accident, elle ne se souvenait de rien, ni de personne. Une amnésie totale dont les journaux avaient semble-t-il parlé les mois passés. Samantha ne sort pas beaucoup, elle s'informe sur le net de ce qui se passe, reçoit le journal mais depuis l'attaque de -S ces derniers mois, elle s'isole de plus en plus et ne prend que peu de nouvelles, seulement de ses nièces qu'elle aime tant. C'est son tour d'être gênée, elle rougit, ne sachant que dire. « Je suis désolée... Je n'en avais aucune idée. C'est un miracle que vous soyez vivante ! Comment cela vous est-il arrivé ? Ne soyez pas désolée, c'est moi qui le suis ! Je ne me suis pas vraiment tenu au courant de l'actualité ces derniers mois, je terminais mon roman. » s'excusa la jeune femme, sachant que ce n'était pas vraiment valable. On se doit de se tenir informer de tout ce qui se passe en ville !

Il fallait tout reprendre avec elle, et bien soit. S'asseyant en sa compagnie, Samantha désirait li expliqué la situation, et peut-être obtenir ce oui tant attendu. En espérant que son bras cassé ne soit pas celui qu'elle utilise pour dessiner.. Cela repousserait la sortie du livre déjà bien attendu par la communauté de fans. « Je m'appelle Samantha Trudeau. Je suis écrivain. Vous aviez quelques uns de mes livres chez vous je crois me souvenir. Il y a quelques mois de ça, je vous ai vu dessiner et suis tout de suite tombé amoureuse de votre style. À plusieurs reprises je vous ai demandé de dessiner la couverture de mon prochain roman. Il est enfin terminé et vous croiser m'a donné envie d'avoir la réponse, comme vous deviez réfléchir. J'ai sentis comme une acceptation dans cette phrase, j'aurais aimé connaître votre réponse... » Samantha fit une moue triste, qui amadouerait n'importe qui. Mais c'était sincère. La romancière était peinée de la situation et souhaitait que tout s'arrange pour tout le monde.


______________________________


« Ce qui s'est produit dans le passé de douloureux
a beaucoup à voir avec ce que nous sommes aujourd'hui. »
William Glasser
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: C'est un jour de plus {Samantha} Mar 30 Déc 2014 - 15:01


 
'Scuse me, but who are you ?
AVEC SAMANTHA G. TRUDEAU

 
La situation aurait pu paraître hilarante vue de l’extérieur, d’ailleurs elle avait bien fait rire Terrance, même s’il s’agissait lus d’un rire nerveux pour le coup. Elle n’était effectivement pas prête à être traitée normalement, elle avait pris l’habitude de ces gens qui la connaissent mieux qu’elle ne se connaît – même s’ils en savent très peu en réalité, comparé à Heather ou Nigel – et celle de répondre par de l’ironie et des sarcasmes. Alors que cette femme lui parle ainsi, le plus normalement possible, comme si Terrie n’avait jamais eu d’accident, jamais été amnésique. D’ailleurs la blondine n’aurait jamais cru que cela la ferait se sentir si… hé bien normale… Sans le savoir, son interlocutrice avait illuminé sa journée.
Lorsqu’elle lui expliqua ce qui lui était arrivé, Terrance vit le visage de la jeune femme face à elle se tordre comme si elle imaginait la douleur qu’avait pu ressentir et qu’elle la partageait avec elle. Elle n’avait pas beaucoup vu cette expression sur les visages, sûrement parce que jusqu’à maintenant les personnes qu’elle avait pu voir, avec qui elle avait pu parler étaient au courant de son accident et qu’ils avaient déjà eu cette réaction alors qu’elle se trouvait dans le coma. Mais a n’avait aucune importance sur le moment.

C’était au tour de son interlocutrice de se confondre en excuses, mais Terrance ne lui en voulait nullement de ne pas s’être tenue informée de son état. Elle avait sûrement eu mieux à faire que de lire les articles de journaux qui parlaient d’accidents graves, ou de délit de fuite. « Ne vous inquiétez pas, je ne me sens pas vexée que vous le sachiez pas. Il y a sûrement plus intéressant à lire que l’histoire de mon accident. Surtout que lire qu’un chauffard a laissé sa victime sans assistance, ça doit… retourner l’estomac… » Lâcha-t-elle, sans rancœur néanmoins. Quand elle pensait à son accident, dont elle n’avait pas le moindre souvenir, elle ne pouvait s’empêcher cependant de penser qu’au moins le salopard qui l’avait percutée alors qu’elle roulait à moto, aurait pu appeler les secours. Et si seulement elle se souvenait de l’accident, elle comprendrait probablement encore moins.

Les deux femmes s’installèrent alors à une terrasse, les deux canidés de la blondine vinrent se coucher non loin d’elle, tandis qu’elle prendrait le temps de discuter avec cette mystérieuse interlocutrice. Terrance écouta attentivement les explications de Samantha. Oui c’est vrai qu’elle dessinait, mais Hetty lui avait dit qu’elle le faisait en cachette depuis la mort d’Errol mais qu’elle n’avait jamais su pourquoi. Était-ce pour cette raison inconnue qu’elle n’avait pas donné de réponse à mademoiselle Trudeau ? « Je n’ai pas dessiné depuis que je suis sortie du coma. » Avoua-t-elle. La moue qu’abordait Samantha ressemblait à celle de Nigel lorsqu’il demandait à Terrie quelque chose où le non n’était pas acceptable. C’était toujours enfantin, mais cela faisait rire Terrance, c’est bien pour cela qu’il devait le faire. « Je pourrais essayer, mais je ne peux rien vous promettre. » Continua-t-elle face à cette moue. « Mais… est-ce que vous saviez pourquoi j’avais besoin de réfléchir ? » À tout hasard, Terrance lui en avait peut-être parlé et ce serait un mystère de moins à résoudre, mais bizarrement elle en doutait.


 
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Samantha G. Trudeau
Jedi aux arrêts
74 $
21/02/1979 $
74 messages
Mensonges : 74
Anniversaire : 21/02/1979


MessageSujet: Re: C'est un jour de plus {Samantha} Dim 11 Jan 2015 - 19:22

C'est un jour de plus


Terrie & Samantha
★★★★★★


Si on lui avait lancé un seau d’eau froide sur la tête, la réaction de Samantha aurait été la même qu’en l’instant. La brune ne se doutait absolument pas de ce qui avait pu arriver à son vis-à-vis. Elle en était restée à une possible collaboration, puis ne l’avait pas revu durant des semaines. Ne sortant pas très souvent, la belle ne s’était pas offusquée de ne pas avoir de nouvelles, elle savait quand revenir à la charge et c’était lors de rencontres comme celle-ci. Mais apparemment cela ne se passait pas comme prévu. Terrance expliqua la situation, son accident et ce qui en résultait. La douche froide ! Miss Trudeau voyait bien ce qui avait pu se passer, elle s’imaginait les images à mesure que la jeune femme parlait et s’horrifiait de bonheur de la voir en vie à ses côtés ! Elle avait eut de la chance d’en réchapper et semblait aller bien.
La romancière s’excusa de ne pas avoir suivit l’actualité, bien que celle-ci ne soit pas vraiment ce que la brune va chercher en ouvrant le journal le matin, c’est un fait. « Il vous a laissé comme ça ? Quel monstre ! Je suis heureuse que vous ayez pu vous en sortir. » répondit Samantha, sincère, en se permettant une familiarité, lui poser la main sur le bras doucement. Les gens ne font plus attention à ce qu’ils font, ils roulent sans se préoccuper des autres. Une raison de plus pour que l’écrivain ne soit pas fan de la conduite. Elle possède une très belle voiture, même deux, mais elle ne les sort pas souvent, aussi peu souvent qu’elle ne sort sa personne à vrai dire.

Pour pallier au manque d’informations de Terrie sur ce qui l’entoure, la belle brune prit le temps de s’installer avec elle, et commença à lui raconter qui elle était. Cela l’aiderait à comprendre pourquoi elle l’avait abordé un peu plus tôt. L’art ! Samantha écrit, Terrance dessine, quelque chose qui s’allie à merveille quand on a besoin d’une couverture. Chose que la blonde à toujours refusé à la jeune femme par le passé, mais que la narratrice choisit de taire pour faire avancer l’intrigue jusqu’à son dénouement. Peut-être que cette fois, elle tenait le bon bout. Terrie n’avait pas dessiné depuis sa sortie de l’hôpital, ce qui était un peu problématique t vu l’état de son bras, ce n’est pas gagné, mais Samantha espère encore et toujours, faisant une moue attristée. Ça la peine sincèrement de voir quelqu’un qui a autant de talent ne pas pouvoir s’en servir, voir même ne pas se rappeler de ce qu’elle faisait avant. Sans l‘écriture, Samantha serait perdu depuis longtemps. Et là, l’impensable se produit ! La blondinette voulait essayer ! Les yeux de l’écrivain s’illuminèrent lorsqu’elle prononça cette phrase, comme si on venait de lui offrir la lune. Samantha à un peu tendance à être un peu dans la démesure lorsque ses émotions s’expriment, mais elle est heureux, qui l’en blâmerait ! « Comme je suis heureuse ! Je suis certaine que vous n’avez rien perdu de votre talent ! » s’enthousiasma-t-elle alors en enlaçant la demoiselle comme une vielle amie.

Terrie se demandait ce qui faisait qu’elle lui refusait son aide et Samantha relâcha doucement son étreinte. Elle n’en avait pas la moindre idée en réalité. Elles ne se connaissaient après tout pas vraiment, comment connaître les motivations d’un artiste quand il s’agit de publier ou non ses œuvres.  « Je ne saurais pas vous dire. Je pensais que vous aviez peut-être une certaine inquiétude quant à la renommée. Beaucoup d’artistes ne souhaitent pas voir leurs œuvres leur échapper et se refuse ainsi à les exposer. » C’était la seule explication que voyait la brunette en cet instant, elle y avait beaucoup réfléchi de son côté, lors des nombreux refus de la miss Austen. Mais tout allait changer à présent et le monde connaîtrait la patte de la blonde, elle verrait le bonheur que procure l’admiration d’un travail bien fait.


______________________________


« Ce qui s'est produit dans le passé de douloureux
a beaucoup à voir avec ce que nous sommes aujourd'hui. »
William Glasser
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: C'est un jour de plus {Samantha} Sam 24 Jan 2015 - 22:20


'Scuse me, but who are you ?
AVEC SAMANTHA G. TRUDEAU

Aucun souvenir de l’accident et pourtant les séquelles étaient bel et bien présentes. D’ailleurs plusieurs d’entre elles ne s’effaceraient plus jamais, Terrie en garderait à jamais les cicatrices. Une peau abîmée au niveau du cou et de la nuque, mais qu’elle cachait habilement grâce à ses cheveux longs. Une cicatrice au niveau du rein droit qu’on avait retiré suite à l’accident, et qui la condamnerait à faire attention toute sa vie. Des fractures consolidées aux jambes, au bassin, aux pieds… Et elle imaginait à peine l’état de son bras sous ce plâtre dont elle rêvait de se débarrasser enfin. Beaucoup de séquelles oui, et une absence totale de souvenirs… Alors qui était ce « il » ? Était-il bien un monstre qui l’avait laissée sans le moindre scrupule ? Ou un gamin pris par la panique ? Était-ce un homme ivre, un bon père de famille ? Était-ce une femme, bouleversée par ce qu’elle avait fait ? Peu importe qui il ou elle était, Terrie était restée seule sur le parvis, à demi-morte, condamnée à mourir… Et pourtant… elle était le miracle d’un médecin urgentiste… et quand après son sauvetage, le coma était venu, quand il semblait irraisonnable d’y croire encore, ses yeux s’étaient ouverts…
La main sincère de Samantha se posa sur le bras de la blondine, et comme un réflexe sa propre main vient se poser sur celle de son interlocutrice. Bien peu de temps, parce que Terrie n’était habituée à de telles démonstrations qu’avec Heather ou Nigel. « Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus forts. » Répondit simplement la blondine. Elle n’était pas certaine d’être plus forte qu’avant, du moins pas pour le moment. Mais elle comptait bien faire de ce drame une force. Peu importait le temps que cela lui prendrait, c’était là son but à atteindre.

Après quelques explications de la part de Samantha, Terrance comprenait un peu mieux la situation. L’écrivain avait été séduite par le talent de Terrie dont elle n’avait plus aucun souvenir. Il était tant que la blondine remette les pieds chez elle, et qu’elle retrouve des choses trop longtemps mises à l’écart. Ainsi elle répondait de manière plutôt positive à la demande de son interlocutrice, qui aussitôt s’enthousiasmait de cette réponse. Terrie ne put s’empêcher de sourire face à cet enthousiasme et face à la certitude de la jeune femme. « Je ne vous promets rien, d’accord ? Je fais un essai. Je ne voudrais pas vous faire de faux espoirs. De quoi parle-t-il votre livre ? Vous aviez une idée de ce que vous vouliez ? Ou vous comptiez sur ma créativité ? » Demanda-t-elle, la mettant tout de même en garde, ne sachant pas de quoi elle était encore capable.

Le plus honnêtement du monde, Samantha lui confia qu’elle ignorait pour quelle raison elle hésitait jusqu’à maintenant. Elle évoqua une possibilité à laquelle elle avait pensé, mais Terrie n’y croyait pas tellement. « Je demanderai à Hetty, elle le saura sûrement. Si elle ne le sait pas, c’est sûrement que c’était pas important de toute façon. » Lâcha-t-elle, pourtant convaincue du contraire. Si Hetty ne le savait pas, alors il y avait des grandes chances que cela ait une importance démesurée.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Samantha G. Trudeau
Jedi aux arrêts
74 $
21/02/1979 $
74 messages
Mensonges : 74
Anniversaire : 21/02/1979


MessageSujet: Re: C'est un jour de plus {Samantha} Sam 21 Fév 2015 - 11:11

C'est un jour de plus


Terrie & Samantha
★★★★★★


La jeune femme semblai aller bien, c’était un soulagement quand on pense à ce qu’elle a du vivre ces derniers mois, après ce terrible accident… La pauvre avait été renversé par un chauffard qui n’a pas prit la peine de se préoccuper se son sort. Les gens sont des monstres de nos jours ! Fort heureusement, elle allait bien et malgré son bras cassé, les signes de son accident n’étaient pas visibles. Peut-être que ce qui ne nous tue pas nous rend vraiment plus fort, bien que l’écrivain n’y croit pas. Elle se sentait morte à l’intérieur depuis que son bébé était décédé à la naissance, ça faisait dix-sept ans maintenant que ce drame avait touché Samantha et elle ne parvenait toujours pas à se pardonner, ni à vivre sereinement. Le vent tourne et il faut espérer qu’un miracle se produira un jour. Mais le propre des livres de la jeune femme transcrit à merveille la réalité si cruelle de la vie, un univers sombre, sans avenir, le futur étant enter les mains d’enfants qui l’ignorent et qui auront la vie dure.

Les romans, c’est ce qui fait tenir miss Trudeau. Elle écrit avec passion, bien que ses textes soient peu joyeux, rêvant de fins heureuses malgré la noirceur des événements. Peut6être que sa fin heureuse sera d’avoir l’approbation de Terrie pour dessiner sa couverture, voir les prochaines !? Ce serait tellement plaisant, elle à un talent fou selon la brunette. Terrie lui expose sa vision des choses, elle n’est pas certaine de pouvoir lui donner ce qu’elle attend, mais elle semble prête à l’aider, à tenter le coup. Les yeux de miss Trudeau brillèrent de joie. « C’est merveilleux ! Merci à vous d’accepter ! » lança-t-elle avec force. « J’avais quelques bribes d’idées concernant l’ambiance générale de l’image, se rapportant à l’intrigue principale. C’est un nouveau thriller plus psychologique encore que Les fils bleus, que vous avez du lire un jour. Vous me direz ce que vous en penser à l’occasion. Un œil neuf est toujours bon critique. Ais pour ce qui est de ce livre-ci, il est tourné vers une famille qui a tout dans la vie, de l’argent en masse es voitures des villas un peu partout etc. Mais ils vont devoir faire face à un ravisseur qui leur enlève leurs deux enfants, les menant à comprendre que leur seule richesse vient de se volatiliser. Un détective privé est engagé pour ne pas ébruité l’affaire mais la police locale est déjà sur l’enquête je vous laisse imagine la suite. » Oh oui, une suite pleine de rebondissements, de court-circuitage d’enquête grâce à ce brave détective. Tout se complique durant l‘intrigue mais il ne faut pas en dire trop. Si Terrie lui dessine la couverture, elle lui fera lire le roman avant, pour qu’elle ait une vision d’ensemble de la chose.

C’est fou qu’après autant de temps passé à refuser la proposition de Samantha, la blondinette retourne sa veste comme ça. Samantha ne savait pas ce qui avait retenu la demoiselle jusque là mais n’irait pas compromettre ses chances de voir son ouvrage publié. Terrie ignorait également la raison de son refus répété et dit simplement qu’elle allait se renseigner, sûrement auprès d’une amie, bien qu’elle n’aie jamais eut l’occasion de parler aussi longtemps avec elle et ne connaisse rien de sa vie. Samantha hocha la tête, en signe e compréhension. « Vos chiens sont vraiment beaux. Je peux ? » demanda la jeune femme, quémandant de caresser l’animal. Elle espérait fortement que les animaux soient aussi doux que leur maitresse en avait l’air.


______________________________


« Ce qui s'est produit dans le passé de douloureux
a beaucoup à voir avec ce que nous sommes aujourd'hui. »
William Glasser
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: C'est un jour de plus {Samantha} Mer 11 Mar 2015 - 14:17


'Scuse me, but who are you ?
AVEC SAMANTHA G. TRUDEAU


Pourquoi refuser de dessiner si elle aimait cela de toute évidence ? Le mystère était entier. Samantha l’avait vu faire et elle était tombée amoureuse de son style. C’est bien que Terrie ne se cachait pas tant que ça pour dessiner, alors elle ne pouvait s’empêcher de se demander pourquoi… Pourquoi refuser de dessiner la couverture de ce livre ? Même si elle ignorait tout d’elle, Terrie savait qu’elle n’aurait pas refusé pour rien, il faudrait vraiment qu’elle demande des éclaircissements à Hetty, et si cette dernière ne savait pas, alors elle n’aurait plus aucun moyen de savoir pourquoi… à moins que ses souvenirs ne lui reviennent subitement, mais elle ne comptait pas trop là-dessus. Le médecin avait dit que cela pouvait revenir, comme rester à jamais dans l’oubli… Seul l’avenir pourrait répondre à la question de Terrie, ou la laisser pour toujours sans réponse.

L’enthousiasme de l’écrivain serait presque contagieux, Terrie a un faible sourire face à sa réaction enjouée. De toute évidence, elle a rendu quelqu’un heureux aujourd’hui, en acceptant seulement d’essayer de dessiner quelque chose. À supposer qu’elle puisse encore, Terrance essaiera bel et bien, mais le résultat n’es pas garanti. Peut-être qu’en rentrant ce soir, elle essaierait malgré l’état désastreux de son bras. Emplâtré et probablement démoli, ça n’empêche pas la blondine de tenter de s’en servir à différentes occasions. Terrie était une très mauvaise patiente pour ce qui était de la partie « calme et repos », et personne ne parvenait à la raisonner.
La blondine écoute attentivement ce que l’écrivain a à lui dire au sujet de son livre. Alors qu’elle s’explique, Terrie commence à voir le dessin se faire dans sa tête, comme si les mots de Samantha se déliaient pour venir former le futur dessin. En tout cas, la jeune femme était fort intéressée par le contexte de ce livre, quelque chose lui disait qu’elle le lirait sans aucune difficulté et avec un plaisir non dissimulé.

« Une histoire très intéressante, je suis sûre que j’adorerai la lire, ça a l’air d’être ce que j’aime, du moins je crois. Et je ne dis pas ça pour vous flatter. » Répondit-elle, en toute honnêteté. « D’ailleurs, je pense que ce serait mieux que je le lise pour dessiner une couverture adéquate. » Avoua la blondine.

La conversation changea alors, et l’écrivain s’intéressait aux chiens de Terrie. Ah ces deux chiens, ce qu’elle les aimait, et la réciproque était vraie. Les deux animaux étaient très calmes, et ne se montraient agressifs que si quelqu’un se montrait agressif envers Terrie. Fidèles jusqu’à la mort, c’est ce que ces deux chiens étaient. « Oh oui allez-y. Ils adorent ça les caresses en plus, et avec une seule main j’ai moins l’occasion de leur en donner. Tant que vous n’êtes pas agressive envers moi, ce sont de gros nounours. » Fenrir sembla comprendre la moquerie et pencha légèrement sa tête sur le côté, ce qui fit sourire Terrie.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Samantha G. Trudeau
Jedi aux arrêts
74 $
21/02/1979 $
74 messages
Mensonges : 74
Anniversaire : 21/02/1979


MessageSujet: Re: C'est un jour de plus {Samantha} Dim 10 Mai 2015 - 15:49

C'est un jour de plus


Terrie & Samantha
★★★★★★


C’est un jour de plus dans la vie de la brunette, mais un jour qui lui sourit aujourd’hui. Samantha est heureuse d’avoir croisé la route de la blondinette, elle n’y croyait plus ! Cela faisait quelques mois qu’elle ne l’avait pas vu, pas depuis son dernier refus concernant la couverture de son dernier roman. Il était presque terminer, l’éditeur faisait une relecture avant d’envoyer le tout à la publication. Mais il manquait la couverture et Samantha se refusait à choisir un autre dessinateur ou faire nue couverture par informatique. Elle aimait l’authenticité d’un dessin, et Terrence était la personne parfaite pour ce travail, il fallait juste la travailler un peu au corps ! Et c’est ce qu’elle fit dès qu’elle aperçut la blonde sur ce banc. En revanche, l’écrivain ignorait totalement ce qui était arrivé à la jeune femme durant ces derniers mois. Elles ne se connaissaient pas après tout et nul n’aurait eut l’idée de lui parler de cet accident. Elle plaignait la pauvre et voir son bras dans un si piteux état lui tordait le cœur. Elle lui souhaite un bon rétablissement et enchaîne tout de même sur son dessin et sa décision puisqu’elle devait réfléchir lors de leur dernière entrevue
Terrence accepta de faire un dessin, elle promit d’essayer bien que ne sachant pas si son bras pourrait être opérationnel. Qu’importe, elle avait dit oui et Samantha se voyait déjà en pleine dédicace, avec un magnifique dessin d’une jeune inconnue qu’elle pourrait propulser au sommet si elle le souhaitait !

Exposant l’histoire, miss Trudeau se laissa porter par ses propres paroles, se sentant dans l’ambiance de son roman. Elle décrit succinctement l’intrigue mais on s’y croirait presque. Terrie semble avoir déjà des idées puisqu’elle demande à lire le livre afin de représenter au mieux l’ambiance générale. Samantha sourit largement, les yeux brillants de bonheur. « Avec plaisir ! Vous n’aurez qu’à passer à la maison quand vous aurez le temps. Tenez. » La jeune femme attrapa dans son sac à main une de ses cartes de visite, au dos de laquelle elle gribouilla de sa jolie écriture fine son adresse dans les Orchards. Elle tendit le papier à la jeune femme, tuot en lui demandant si elle pouvait caresser ses chiens. Samantha n’a jamais eut la chance d’avoir un animal à la maison, mais elle les adore et adorerait avoir un chat… si elle était capable de s’occuper d’elle-même déjà.

Terrie l’autorisa à caresser ses chiens avec le sourire, ils sont tellement beaux. Samantha passe ses doigts dans les poils du chien, il est très doux, c’est plaisant. Elle le gratifie de tendresse, le laissant lui lécher le bout du nez. Elle est comme une enfant ! « J’adore les animaux ! J’ai toujours voulu avoir un chien quand j’étais enfant. » confia la jeune femme tout en faisant signe à l’autre toutou de s’approcher pour recevoir le même traitement. Pour une fois que la romancière se sent en sécurité en dehors de sa villa. « Je vous remercie vraiment d’accepter de faire la couverture de mon roman. J’ai adoré les dessins que j’ai vus de vous, sincèrement. Et je suis certaine que vous n’avez rien perdu, il suffit de s’entraîner. » dit-elle joyeusement.


______________________________


« Ce qui s'est produit dans le passé de douloureux
a beaucoup à voir avec ce que nous sommes aujourd'hui. »
William Glasser
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: C'est un jour de plus {Samantha} Ven 5 Juin 2015 - 22:59


'Scuse me, but who are you ?
AVEC SAMANTHA G. TRUDEAU


Au fil des jours et des conversations, Terrance répondait à moins de questions que de nouvelles lui venaient. L’amnésie est un vrai fléau, la blondine a tellement de questions qu’elle ne sait pas à laquelle elle veut répondre en premier. Et pour être tout à fait honnête, elle est déjà à penser que la plupart n’auront pas de réponses. Comme celle-ci : pourquoi avait-elle refusé de dessiner cette couverture ? Si elle aimait ça et si elle était douée, pourquoi ne pas avoir accepté ? L’absence de possibilité de compréhension est une sensation tout à fait désagréable, et Terrie la supporte déjà depuis des jours et même des semaines. Ceci dit, la blondine préfère se concentrer sur son interlocutrice, elle cherchera des réponses une autre fois, ou plus tard lorsqu’elle sera seule.

De toute évidence, Samantha est ravie du changement d’avis de Terrie, même si elle n’a pas absolument promis qu’elle le ferait, mais tout du moins qu’elle essaierait. L’enthousiasme de Samantha est cependant contagieux, puisque Terrie lui sourit, alors qu’elle sort une carte de son sac pour la lui tendre. La blondine s’en saisit, elle la lit rapidement et n’oubliera plus jamais les coordonnées de l’écrivain. « Merci. » Lui dit-elle simplement en rangeant la dite carte. « Je passerai, je vous assure. »

Heimdall et Fenrir se délectent des caresses de Samantha, et Terrie ne peut s’empêcher de faire la moue. Heureusement qu’ils ont été dressés par les Spencer ces deux nounours. Oh bien sûr elle sait que s’ils sont friands de câlins, ils sont aussi très redoutables et même plus encore, même si elle n’a pas de souvenir de cela. Samantha lui révèle qu’elle adore les animaux, avouant qu’elle voulait un chien étant enfant. « Je ne sais pas si c’est grâce à mon père ou parce que je les aimais tant que… je suis devenue vétérinaire. Je… je dois probablement récupérer des animaux errants, , je crois… peut-être que quand j’irai retravailler, si j’en ai un, je pourrais vous proposer de l’adopter ? » Ce n’est qu’une suggestion, mais pourquoi pas après tout… Samantha la remercie encore et Terrie lui sourit à nouveau. « Je vous en prie. Vraiment je ne vous promets rien. Je vais essayer de dessiner avec ça… » Dit-elle  en levant son bras plâtré. « Mais il a été complètement broyé, je peux bouger les doigts mais je suis pas sûre de tenir un crayon enfin… je vais vraiment essayé et je passerai chez vous pour voir le livre et… j’espère que ça marchera. »

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Samantha G. Trudeau
Jedi aux arrêts
74 $
21/02/1979 $
74 messages
Mensonges : 74
Anniversaire : 21/02/1979


MessageSujet: Re: C'est un jour de plus {Samantha} Mer 17 Juin 2015 - 15:10

C'est un jour de plus


Terrie & Samantha
★★★★★★


Les deux jeunes femmes semblaient être sur la même longueur d'onde, contrairement à leurs dernières entrevues que Samantha, elle, n'avait pas oubliées. Elle était heureuse d'être sorti de chez elle et de tomber sur cette blondinette qu'elle avait remarquée un jour pour la qualité de son dessin. Elle ne l'avait pas lâché, ça aurait même pu passer pour du harcèlement quand on ne connaît pas Samantha et ses problèmes de bipolarité extrême. Ce fut un soulagement véritable et une grande joie pour la romancière d'apprendre que Terrance allait enfin lui donnait ce dont elle rêvait ! Son sourire ne la quittait plus, bien qu'il risquait de s'effacer à toute contrariété pour faire place à une crise de larmes... Mais pour le moment, tout se passait bien et Samantha proposa à la jeune femme de passer la voir dès qu'elle aurait envie de lui montrer quelque chose. Terrie accepta la carte sans mal et promis de venir lui rendre visite.

Tout en caressant les chiens de la blonde, Miss Trudeau se confiait à elle, lui avouant qu'elle avait toujours voulu un chien. Elle adore les animaux en tous genres mais elle se rappelle le petit chien que ses voisins avaient quand elle était jeune et les après-midi qu'elle passait avec Erika à jouer avec les voisins et l'animal. Il était adorable et malgré le fait que leurs parents ne soient pas pour cette idée, jugeant que c'était trop de responsabilité, la brunette n'a pas eu la chance de profiter de cette expérience. Et pourtant, les parents Trudeau lui cédait tout, elle était la petite princesse de la maison, deuxième de la fratrie. « Oh vous êtes vétérinaire ! C'est fascinant ! Moi j'ai horreur du sang. » dit-elle. On aurait pu croire que la jeune femme n'en avait rien à faire du sang puisqu'elle porte bon nombre de cicatrices dont pas mal sur les avant-bras et poignets, résultats d'auto-mutilations fréquentes, mais non, la romancière déteste le sang. Elle est un paradoxe en quelque sorte. Le fait de se blesser volontairement  la libère d'un poids énorme mais le sang qui s'écoule sans qu'elle ne sache vraiment si elle désire mettre fin à ses jours ou non, lui rappelle à quel point elle a souffert de la perte de son enfant. La vie est pleine de cicatrices, comme elle l'a écrit dans un de ces romans... Pour elle, c'est au propre comme au figuré. « Ce serait fantastique si vous en trouviez un ! Ça  arrive souvent ? » demanda le brunette au sujet d'une adoption de chien errant.

Caresser les chiens détendait Samantha, les animaux ont un pouvoir bénéfique sur l'homme, ce n'est plus à prouver, c'est pourquoi elle ressent une plénitude en elle. « Vous savez, il suffit d'avoir la foi. Laissez-vous du temps et vous retrouverez votre mobilité. » Elle y croit oui, pour le bien de la jeune femme mais aussi parce qu'elle a égoïstement besoin que Terrie soit sa sauveuse et lui permette de publier son prochain écrit.


______________________________


« Ce qui s'est produit dans le passé de douloureux
a beaucoup à voir avec ce que nous sommes aujourd'hui. »
William Glasser
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: C'est un jour de plus {Samantha} Mar 30 Juin 2015 - 12:01


'Scuse me, but who are you ?
AVEC SAMANTHA G. TRUDEAU


Combien d’autres personnes Terrie va-t-elle croiser sans savoir de qui il s’agit ? Probablement beaucoup… et sa pensée se précise « beaucoup trop ». Et les questions qu’elle se pose vont grossir en nombre, jour après jour, personne après personne, sans peut-être jamais trouver de réponse… Terrie a cette impression de grand vide, elle déteste ça et elle espère qu’il va finir par se combler mais si elle y réfléchit davantage, elle prend conscience qu’elle n’y croit pas une seconde. À défaut de pouvoir oublier – si on retire de l’équation les conséquences de son accident – Terrie arrive au moins à repousser certaines pensées durant un temps. Présentement ce qu’elle ne repousse pas c’est la question « Pourquoi ai-je refusé de lui dessiner sa couverture ? » … C’en devient lassant toutes ces questions sans réponse…

Heimdall et Fenrir se délectent des caresses de Samantha. Parfois quand on regarde ces deux nounours, on aurait dû mal à croire qu’ils ont été dressés chez les Spencer. Et pourtant si Terrie leur en donnait l’ordre, ils attaqueraient sans qu’elle ait à le répéter… Quand Samantha lui répond, Terrie se dit qu’il faut qu’elle arrête d’essayer de parler d’elle. Parce qu’au bout d’un moment elle ne sait plus quoi répondre. Oui, elle est vétérinaire. Est-ce qu’elle trouve ça fascinant ? Peut-être… Et de quoi a-t-elle une sainte horreur ? Aucune idée… Définitivement la jeune femme se dit qu’elle doit cesser tout sujet qui la concerne, elle ne sait RIEN de toute façon.
Le sujet qui stipule que Terrie pourrait bien lui trouver un chien, voilà qui est bien mieux. Jusqu’à la question de savoir si ça arrive souvent. Terrie n’en sait rien. « Sûrement. » Dit-elle sur un ton approximatif. Non vraiment… il faut carrément qu’elle arrête de parler tout court… D’elle ou autre chose, peu importe… Sans le moindre souvenir, elle ne sait pas à répondre à 95% des questions qu’on lui pose…

Terrie observe son bras plâtré et elle se souvient des paroles de son médecin. Son bras a été complètement broyé dans l’accident, ce sont les os qui ont subi le plus de dégâts. Si on fait la comparaison de toutes ses blessures, sur le long terme c’est peut-être celle qui ne pourra jamais vraiment guérir, peut-être la plus grave aussi… Le rein en moins, il en reste toujours un ; les autres fractures, toutes consolidées même si elles font encore mal ; son crâne et ses souvenirs perdus, ils finiront peut-être pas revenir… mais son avant-bras… Son avant-bras, il a éclaté en plusieurs morceaux, et s’il tient en ce moment c’est parce qu’elle a des plaques de métal, des vis et tout ce qui va avec… Oui en fait, ça a l’air très mal parti cette histoire. Mais Terrie n’est pas du genre à abandonner, la preuve elle est encore en vie. « Probablement, le temps nous le dira. » Terrie regarde l’heure… à force de papoter, l’heure tourne et son rendez-vous chez le neurologue approche. En vérité, si elle le ratait, ça n’embêterait pas Terrie plus que ça, mais quelqu’un de son entourage, ses parents, Hetty, Nigel ou elle-ne-sait-qui d’autre va lui faire un flan. « Je suis navrée, je dois aller voir un de mes médecins, et… je vous recontacte d’accord ? J’ai vos coordonnées et je passerai pour voir le livre, ça vous convient ? Et si je trouve un chien pour vous, je vous appelle aussi. »
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: C'est un jour de plus {Samantha}

Revenir en haut Aller en bas
C'est un jour de plus {Samantha}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» C'est un jour de plus {Samantha}
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: East Lewiston-