AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 Cops, figther, lover but father ? ¤ ft. Hetty ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Cops, figther, lover but father ? ¤ ft. Hetty ♥ Mer 15 Fév 2017 - 10:48


Cops, figther, lover but father ?

Heather S. Spencer


10 Juillet 2016, Lewiston.

L'été s'annonce plutôt bien. Pas de drames à l'horizon pour l'instant. Depuis mars, c'est inespéré ! La vie semble avoir repris son cours à Lewiston, malgré le fait que l'inquiétude règne. Le poste de police est impuissant face à l'ampleur des événements de l'hôpital. Beaucoup de morts, pas assez de réponses. Le FBI a pris le pas pendant que les habitants cherchent à se distraire. Parmi tous ces gens, un homme se perd. Connor n'est pas un expert en sentiments humains. Il s'est trop longtemps protégé derrière une carapace. Kendra était importante pour lui, à l'époque. Avant de devenir la plus grosse erreur de sa vie. Elle l'a quitté sans rien dire, emportant avec elle un lourd secret... Elle meurt en laissant le soin à son ex petit-ami de s'occuper de son fils, celui qui est aussi la chair de sa chair, Scott. Il n'y connaît rien en gamins, il ne sait déjà pas s’occuper de lui-même ! Les premières semaines ont été difficiles, douloureuses. Connor a dû mettre de côté tout le mal qu'il pensait de Kendra pour aider l'adolescent à faire son deuil sans entacher la mémoire de cette femme qui était tout ce qu'il avait au monde. Le policier devait bien admettre qu'elle avait élevé un sacré gamin ! Scott est intelligent, résonné, aimant et solide. Lui et sa mère ont vécu longtemps en cavale, c'est bluffant qu'ils aient pu tenir jusque-là.

Le temps a passé et les blessures se referment doucement. S'il y a bien une personne qu'il faut remercier pour ça, c'est Heather ! Connor lui est reconnaissant pour ce qu'elle fait au quotidien. C'est presque naturellement qu'elle est venue chaque jour, restant la nuit pour soutenir les deux hommes, parfois pour changer les idées de l'adulte. Elle a récolté quelques bleus au passage, Connor ne sachant canaliser ses pulsions. Il serait presque le double de Christian Grey tant il aime les plaisirs brutaux. Mais Hetty est solide, elle résiste bien et prend son pied auprès de son amant favoris. C'est comme un petit couple qui se forme sans que lui n'ose prononcer ces mots. Il la désire, la veut pour lui à tel point que lui ne veut plus la laisser partir. Sauf lorsqu’il doit bosser. Pas question d'abandonner son poste et sa recherche de cet enfoiré de -S ! Il clame haut et fort qu'il vengera la mort de ses proches. Si seulement il savait par où commencer...

Mais pour l'heure, c'est une matinée normale qui commence. Scott est réveillé, il joue à la console dans le salon. Heureusement que son père est un ado dans sa tête, ils partagent beaucoup de choses. Ça fait un mois qu'ils parlent réellement, se confient. Scott a retrouvé le sourire et demande à sortir. Il s'est lié d'amitié avec les Chatwood, par l'intermédiaire de la jolie blonde. « P'tit dej gamin ! » l'appelle Connor depuis la cuisine adjacente et l'autre obéit. « tu vas finir par pulvériser mon score à force ! » dit-il en constatant que le niveau de Scott est très bon sur ce jeu de combat. « Mais j'y compte bien ! »
Les deux plaisantent durant le petit déjeuner, avant que le jeune aille chercher son portable. Heather doit venir dans peu de temps, ça leur laissera la matinée pour eux. Cette idée le réjouit. « Nigel m'a envoyé un message. J'peux aller jouer à la console avec lui ? » Le flic est toujours surpris que Scott lui demande la permission. Il dirait bien qu'il s'en fiche, qu'il fait ce qu'il veut, mais il faut cadrer un peu les choses. « Ouais vas-y. Ça lui fera du bien ! » Le pauvre gosse est sortit du coma depuis quelques semaines et reste fragile.

Scott enfile ses chaussures et sa veste. Connor ne peut s'empêcher de voir la ressemblance entre eux quand le plus jeune met sa veste en jean. Y'a pas de doute, c'est bien son gosse ! « J'ai mon portable au besoin. Salut Hetty de ma part. À plus tard p'pa ! » et il s'en va. Le cœur de Connor rate un battement et il s'en étouffe avec la fumée de sa cigarette. Au même moment, la porte s'ouvre. La plus belle femme de Lewiston vient d'entrer et lui est en train de cracher ses poumons. Le Malone prend une longue gorgée de jus de fruit devant le regard interrogateur de Heather. « Je... Il... Il vient de m'appeler papa. » lance-t-il à son amie en reprenant son souffle, tirant une nouvelle bouffée sur sa clope pour faire passer le choc. Là, ça y est, Connor va nous faire une syncope !

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: Cops, figther, lover but father ? ¤ ft. Hetty ♥ Jeu 16 Fév 2017 - 3:37

COPS, FIGTHER, LOVER BUT FATHER ?

Ft. Connor

Why not ?


Elle y passe presque toutes ses nuits depuis la mort de Kendra. Ou alors elle allait courir de chez elle, ou de l’hôpital, jusque chez Connor, tous les matins. Depuis avril, depuis ce jour où Stevenson est venu frapper chez Connor, elle y reste plus pour veiller sur eux. Elle ne sait pas trop quoi en penser. Est-ce que ça les met en danger ? Elle ne sait pas. Pourvu qu’elle soit là si ça se produit de nouveau. Mais ça ne devrait pas. Pas avec ce type du moins. Mais elle n’est pas tout à fait tranquille.

Il est encore très tôt, mais pourtant, la matinée d’Hetty est bien entamée. Comme d’habitude, elle s’est levée trop tôt. Elle est allée courir avec Zeus une bonne heure, jusqu’au ranch O’Leary. Saff avait besoin de compagnie. Elle n’est pas restée assez longtemps selon lui, mais ce n’est jamais assez. Excellent infirmier, mais un patient insupportable. Hetty a du lui promettre de parler à Connor pour qu’il la laisse partir. Ça risque d’être marrant. Le temps de revenir chez Connor, elle a quand même prit quelques minutes pour aller voir Terrie un étage plus haut. Tout va bien, semble-t-il.

Zeus sur la talons, elle croise Scotty à l’entré et ils se saluent brièvement, le garçon lui précisant que connor est réveillé. Elle le remercie d’un clin d’oeil. Elle ne frappe pas avant d’entrer, parce qu’elle l’entend s’étouffer. Elle le rejoint rapidement, sur le qui-vive, mais elle ne fait rien, parce qu’il tousse. S’il s’étouffe et ne tousse plus, là, elle agira, mais ce n’est pas nécessaire. Il reprend son souffle. Elle l’observe, attentive et sans doute un peu inquiète, jusqu’à ce qu’il explique pourquoi il s’est étouffé.

- Ah oui ?, demande-t-elle avec sérieux, puis son visage s’éclaire d’un sourire ravi.

Il y a quelque mois, il aurait été furieux. Il y a quelques mois, il ne voulait rien savoir de Scotty, mais les événements en ont voulu autrement. Elle y avait travaillé. Elle avait parfois fait tampon entre eux. Certains moments avaient été houleux. Scotty s’était adapté plus rapidement. Connor avait encore quelques moments où il devait se concentrer sur cette nouvelle vie pour qu’elle lui semble concrète. En ce moment, il n’est pas furieux. Stupéfait, certes, mais pas furieux. Au contraire. Elle n’ira pas jusqu’à dire qu’il est ravi, mais l’idée fait son chemin, semble-t-il. Déjà, il n’est ni furieux, ni dégoûté. C’est un grand pas en avant.

-  Alors, quel effet ça fait ?

Fallait bien qu’un des deux finisse par briser la glace et au moins essayer de voir ce que ça donne. Scotty lui a semblé plutôt serein. C’est plus facile avec Scotty.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: Cops, figther, lover but father ? ¤ ft. Hetty ♥ Dim 26 Fév 2017 - 21:02


Cops, figther, lover but father ?

Heather S. Spencer


Ce n’est pas tous les jours qu’on s’entend appeler “papa” quand on est Connor Malone. Ce qui est étonnant d’ailleurs, avec le nombre de femmes qu’il a mises dans son lit, il n’a qu’un seul enfant ! Enfin, Penny a bien dû avorter mais en terme d’enfant réel et vivant, il n’y a que Scott. Et il n’aurait jamais cru qu’il l’appellerait ainsi. Lui qui était si proche de sa mère… Le policier n’est pas forcément très présent pour lui. Il a dû faire face à beaucoup de paperasse avec l’histoire de l’hôpital et étant apparemment une des rares personnes que Kendra a nommées sur ses dernières volontés – hormis son fils bien entendu – il est un peu perplexe, eux qui ne se sont pas parlé depuis leur rupture brutale. Connor ne sait plus où il en est avec tout ça, heureusement qu’il a Heather pour décompresser et voir le bon côté des choses.
La jeune femme est un pilier pour lui, toujours présente même dans les pires situations pour le calmer ou lui filer des claques mentales pour qu’il réagisse. Bien souvent, elle a joué les médiatrices entre lui et son fils, car il n’est pas prêt pour ce rôle de modèle, de héros. Lui pouvait admirer son père, il était un policer émérite, un homme avec une carrière, une famille stable, des amis. Connor n’a rien lui… comment un enfant pourrait être fier d’avoir pour père un coureur de jupons qui ne sait pas s’occuper de lui et pense que sa malédiction est de voir mourir tous les êtres qu’il aime ?

Mais le visage d’Hetty qui s’illumine en entendant la raison pour laquelle l’homme a du mal à respirer, lui fait du bien. Elle a l’air de trouver la nouvelle plutôt joyeuse, bien que lui n’en soit pas convaincu. Il se rassoit à la table de la cuisine et prend une nouvelle bouffée de cigarette. « J’en sais rien. Je… Hum… J’crois que je m’attendais pas à ça venant de lui. Il était tellement proche de Kendra, j’ai l’impression d’être encore un étranger pour lui. Ou plutôt, il l’est pour moi. » dit-il en faisant une moue contrarié.

« Pardon. Tu veux boire ou manger un truc ? » lance l’homme en se relevant, réalisant qu’il n’était pas un hôte très courtois en la laissant planté là, dans la pièce. Bien sûr, Hetty est ici chez elle, ça devient bien rare les fois où elle demande où se trouve quelque chose ici, tant l’endroit lui est familier. Zeus avait même des gamelles dans la cuisine. C’est presque comme s’ils vivaient ensemble ! Est-ce comme ça que ça se passe, entre des couples normaux ? Doit-on parler de couple dans leur cas ? Connor a bien trop peur de l’engagement pour oser prononcer ces mots et clarifier la situation avec sa blonde. Il ne voit plus vraiment ses autres conquêtes, sa dernière expérience avec Heaven ayant été un fiasco, mais il ne se sent pas prêt à mettre nue étiquette sur sa relation avec son amie. Pour un mec, il serait même prêt à avouer qu’il attend qu’ELLE fasse le premier pas. « Bravo Malone, quel courage ! »  dirait Brennan s’il était encore de ce monde. « T’as un truc de prévu aujourd’hui ou… » il ne termina pas sa phrase, se contentant de venir se serrer contre son bassin, les mains dans le creux de ses reins. Parler, oui si elle le veut, mais on peut faire autre chose se dit le Malone.

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: Cops, figther, lover but father ? ¤ ft. Hetty ♥ Lun 27 Fév 2017 - 4:30

COPS, FIGTHER, LOVER BUT FATHER ?

Ft. Connor J. Malone

Why not ?


- Oh, et il le sera bientôt encore bien davantage, parce qu’il aura bientôt 15 ans, ce qui apporte généralement la crise d’adolescence, houuuuuu !

Mieux vaut prendre un peu tout ça à la légère. Pas trop, mais un peu. Ça n’a rien de dramatique. Enfin, pas encore. Enfin, si, parce que Kendra est morte, mais Connor et Hetty étaient bien placé pour comprendre ce que ça faisait de perdre quelqu’un.

- Non, non, je veux rien. Enfin, si, une bouteille d’eau, dit-elle en le laissant fouiller dans le réfrigérateur tout neuf.

Elle ne peut pas s’empêcher de jeter un oeil sur la céramique toute neuve de la cuisine, là où se trouvait Stevenson. Ils avaient tout nettoyer et changer les joints, mais après quelques jours, Hetty avait fait tout arraché et avait payé les travaux pour une toute nouvelle céramique. Le propriétaire de l’immeuble n’avait tout d’abord pas été d’accord, mais Michael était intervenu et après une brève discussion, en étaient venu à une entente. À Connor, Hetty avait plaidé que c’était une sorte de thérapie qu’elle devait changer la couleur du plancher pour ne plus y imaginer Stevenson. Mais ça n’avait fonctionné que quelques jours. Mais elle le voyait moins souvent maintenant. Du moins l’image de Stevenson égorgé s’était estompé. Elle voyait maintenant surtout une flaque de sang, mais elle savait que ce n’était que des souvenirs. Mais la cuisine la rendait encore un peu nerveuse.

Lorsque Connor l’enlace, elle met une fraction de seconde à revenir à la réalité et elle tressaille, avant de se ressaisir et de lui sourire, mais Zeus a tout vu ou tout ressenti, va savoir. Et il gronde.

- Ça va, Zeus, dit-elle en lui tendant la main, dans laquelle il vient coller sa truffe. C’est… c’est ma faute… il… il est nerveux… je… non, j’ai rien de prévu… enfin, si, prendre une douche, tout d’abord, parce que je dois être toute collante, dit-elle, parce que bon, elle vient de courir une heure. Bien qu’elle ait dû se restreindre et mettre plus de temps à marcher qu’à courir, parce que son genou est encore fragile. D’abord sa hanche, maintenant son genou, bon sang, elle est maudite des membres inférieurs. Ils font exprès pour l’empêcher de courir ? Tu te rends compte que je dois me limiter à 4 kilomètres en une heure ? J’en faisais le double l’an dernier… je retournerai probablement voir Terrie plus tard… et il faudrait que je secoue Linus un peu je suis pas sur qu’il soit sorti ces derniers jours… oh, j’irai chercher Scotty... et elle se rend compte qu’elle vient de dire qu’elle n’avait rien de prévu. Hum… pourquoi ? Je croyais que tu bossais cet après-midi ?


______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: Cops, figther, lover but father ? ¤ ft. Hetty ♥ Dim 6 Aoû 2017 - 21:42


Cops, figther, lover but father ?

Heather S. Spencer


Alors que le Malone est en train de prendre toute la mesure de la situation, réalisant que Scott était bel et bien son fils et que la connexion entre eux était plus forte que ce qu'il imaginait, la belle blonde se moque de lui, lui rappelant que la crise d'adolescence n'est pas loin et qu'il sera vite relégué au rang du père rabat-joie plutôt que du papa copain comme il l'est depuis quelques semaines. Connor grimace, se souvenant de sa crise d'adolescence et de toutes les conneries qu'il avait faites avec son meilleur ami. « Oh merde ! J'espère qu'il sera pas aussi insupportable que moi ! » lança le brun, les yeux posés sur la fumée de sa cigarette, se rappelant très bien ce qu'il avait fait. Entre le fait de se taper la moitié des filles de son lycée, se battre, être indésirable au point que son père le foute à la porte à cause de sa nouvelle poule pour ensuite le voir mourir comme un chien, s'enfermant dans un cercle vicieux de solitude, de tristesse et d'alcool à son jeune âge... Connor avait été infernal, il y serait passé s'il n'y avait pas eu Brennan... mais son fils n'est pas seul, lui est présent et bien qu'il ne soit pas le père de l'année, il refuse qu'il arrive malheur à Scott. Et Hetty est là aussi, aimante comme toujours, avec sa famille prête à les accueillir. Les Chatwood sont d'une grande aide, la mère surtout, aussi adorable que la fille.

Fille dont il faut d'ailleurs s'occuper ! Connor est déjà près du réfrigérateur lorsqu'elle lui dit vouloir une bouteille d'eau. Il aurait pu le deviner tout seul, la blonde luisant de transpiration. Elle est venue en courant, comme bien souvent ces derniers temps, quand elle ne passait pas la nuit à l'appartement. Il lui tend la bouteille tout en l'attrapant de son autre main pour la coller contre lui. Sa peau brille de sueur et il trouve ça très attirant, se fichant bien du reste. Il la met dans le même état quand ils sont au lit, s'acharnant avec passion sur chaque parcelle de son corps collé au sien. Elle n'a pas passé la porte depuis cinq minutes qu'il a déjà envie de la déshabiller, ça c'est un Connor qui va bien ! Il en oublierait presque la réplique de Scott quelques minutes plus tôt. C'est fou comme elle a le don de lui faire oublier le monde extérieur.

La réalité le rappelle lorsque Zeus grogne. Sa maîtresse le rassure immédiatement mais lui aussi sait. C'est la cuisine le problème. Cet homme gisant dans une mare de sang, c'était ça qui la rendait nerveuse. Tendrement, sa main délaisse le bas du dos de la jeune femme pour aller se poser sur sa nuque, son pouce caressant sa joue. Il ne dit rien mais embrasse son front. « Moi j'aime bien quand t'es collante. » dit-il malicieusement en collant un peu plus son bassin au sien comme pour le lui prouver plus explicitement. Heureusement que Scott est déjà parti chez Nigel ! Il n'a pas besoin de voir ça. Il connaît certainement des choses mais malgré les nombreuses expériences de son père, celui-ci n'est pas encore prêt pour avoir ce genre de conversation avec l'adolescent ! Lui était tombé très jeune dans la luxure, perdant sa virginité très jeune, couchant avec la première belle paire de seins qui passait par là. Autant dire qu'il n'était pas l'exemple de la fidélité et encore moins de la stabilité !

Heather se plaignait de ne pas pouvoir courir plus longtemps, plus loin surtout. Ses dernières blessures étaient très mal placées et bien qu'elle ait fait de la rééducation, c'était encore fragile. Son genou avait salement morflé mis elle tenait bon. « Patience, tu vas retrouver ta force bientôt. » Connor était rassurant parce qu'il savait la frustration de son amie, mais aussi parce qu'il voulait l'encourager au maximum. Heather était une battante, rien ne l'arrêtait, elle saurait faire preuve de ténacité jusqu'à être capable de remporter le prochain marathon.
Son programme de la journée était semble-t-il établie et elle l'exposa clairement au policier qui souriait. Elle avait le genou fragile mais pas la langue et son flot de paroles qu'il avait pourtant détesté au début, trop présent, il l'appréciait maintenant comme une douce mélodie à ses oreilles. Et avec ça, il dit qu'il n'est pas intéressé par autre chose que du sexe... Hum... Son cœur bat pour elle et ne communique pas bien avec son cerveau pour le lui faire comprendre.

« Hum... pourquoi ? Je croyais que tu bossais cet après-midi ? » demande soudain la jolie joggeuse, surprise. « Y-a pas grand-chose à faire, ça peut attendre demain. Mais ça, non. » Et il conclut sa phrase par un baiser plus que passionné. Non, cet après-midi, il n'irait pas travailler, il fallait s'accorder un peu de temps pour soi et la présence d'Hetty ne lui donnait pas envie de partir. « Aller, viens. À la douche. » Il lui donna une tape sur les fesses avant de l'entraîner vers la salle de bain. Lui aussi devait se laver, ça tombait rudement bien ! Et puis la pièce était plus appropriée à rendre la belle de bonne humeur plutôt que la cuisine où trop de mauvaises choses s'étaient passé depuis que -S avait envoyé une brique. Ça avait été la fin, plus d'ébats dans cette pièce, trop dangereux. Mais le reste de l'appartement était hors de danger selon le policier dont les fenêtres ne donnaient pas du même côté.

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: Cops, figther, lover but father ? ¤ ft. Hetty ♥ Mar 8 Aoû 2017 - 2:16

COPS, FIGTHER, LOVER BUT FATHER ?

Ft. Connor J. Malone

Why not ?


Lui, insupportable ? Elle se demande bien comment. Elle essaie de se souvenir de l’époque du Lycée, mais elle était deux ans plus âgée et elle était insupportable dans son genre. Généralement insupportablement infatigable. On l’aurait volontiers étiquetée hyperactive, mais elle avait deux cousins aînés pour canaliser toute son énergie. Et ils ne s’en étaient pas privés. À eux trois seulement, ils devaient être insupportable. Heureusement, ils étaient quatre adultes à temps plein sur leur cas. Hetty hausse les épaules.

- Un jour faudra comparer les mauvais coups qu’on a pu faire quand on était jeunes. Ça risque d’être divertissant, tu ne trouves pas ? Et pourtant, bon nombres de bêtises que les Chatwood/Spencer avaient fait étaient de notoriétés publiques. Et pourquoi pas celles quand on était moins jeunes ?

C’est une idée divertissante. Elle demande sa bouteille d’eau, puisqu’il lui offre quelque chose. Et son regard traverse la cuisine. Cet endroit la rend encore un peu nerveuse. Pourtant, elle lutte avec acharnement contre cet état. Elle en serait presque paranoïaque si elle n’était pas aussi raisonnable. Stevenson est mort. Zeus l’a égorgé proprement. Enfin, non, il y avait du sang partout. Ce n’est pas tant la mort de Stevenson qui l’affecte, c’est plutôt tout ce sang, chez Connor. Elle se sent coupable que ça se soit passé chez lui. Zeus aussi est nerveux. Zeus est un ami fidèle et loyal. Il a été entraîné pour ça. Sans lui, elle aurait été assassinée. Et sa famille serait dévastée. Ses amis aussi, sans doute, bien qu’elle estime avoir moins d’amis depuis l’an dernier. Elle excuse le comportement de Zeus, mais Connor semble comprendre et il raffermit sa prise sur elle, affirmant qu’il aime bien lorsqu’elle est collante.

- Ah ouais ?

C’est elle, d’habitude, qui réconforte et qui prend soin des gens. Oh, bien sûr, ses parents et les Chatwood sont au petit soin avec elle, elle le sait bien, mais elle est réputé forte et on estime donc que tout va bien pour elle. Elle a traversé une mise en accusation, une balle dans la hanche et échappé à une tentative d’assassinat. Oui, une femme forte, mais ça ne signifiait pas que tout allait bien. Mais elle avait aussi du mal à sortir de ce rôle. Comme cet instant plus tôt, où elle s’était laissée distraire par de mauvais souvenirs, pour ne pas dire par une sorte d’angoisse. Elle ne le montrait à personne. Sans doute que la proximité et le fait qu’elle passe malgré tout beaucoup de temps chez Connor entraînait nécessairement la possibilité que Connor puisse la surprendre en une minute d’angoisse. Mais il était hors de question de laisser la peur et l’angoisse diriger sa vie. Elle affrontait jour après jour parce qu’elle estimait que ce serait encore plus effrayant et angoissant lorsque Connor n’était pas là.

Malgré qu’elle n’ait rien de prévue, il semblait qu’elle avait beaucoup de possibilités. Si la présence de Connor était rassurante, elle ne restait tout de même pas seule très longtemps dans l’appartement de Connor, ce qu’elle faisait pourtant avant Stevenson. Elle croyait qu’il travaillait, donc elle s’était trouvé d’autres occupations, hors de l’appartement. Mais il semble que Connor ait finalement d’autres choses en tête. Et il appuie sa proposition de remettre le boulot au lendemain par un baiser qui l’étourdit légèrement. Elle y répond avec au minimum autant d’enthousiasme que lui. Remettre de la paperasse à demain ? Sacrilège ! Franck sera peut-être obligé de refiler ses rapports à un bleu. Mais franchement, elle s’en fiche.

- Oooh, tout ça, dit-elle en le désignant et en particulier la zone centrale, juste pour moi, tout l’après-midi ?

Elle se mord la lèvre, déjà toute excitée de la proposition. Elle sait que Connor adore quand elle manifeste son envie, quand elle ne voit plus que lui. Et franchement, elle n’avait aucun effort à faire. Elle en avait sincèrement envie. Un bref encouragement, dont elle n’a pas besoin et il l’entraîne vers la douche.

- Tout ce que tu voudras, ronronne-t-elle en le suivant docilement.

Ils sont à peine dans la salle de bain qu’elle s’astreint déjà à retirer tout ce qui couvre le corps de Connor. Libérer le sien ne sera pas trop long non plus, puisqu’elle ne porte qu’un short et une camisole sport. Elle a beau avoir couru la dernière heure, elle ne semble pas du tout fatiguée. Au contraire.

- Après la douche, avec ce que je vais te faire, faudra encore une douche, susurre-t-elle à son oreille avant de lui mordiller l’épaule.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: Cops, figther, lover but father ? ¤ ft. Hetty ♥

Revenir en haut Aller en bas
Cops, figther, lover but father ? ¤ ft. Hetty ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BD COPS
» COPS réédité par ORIFLAM
» Opération "Un surnom pour chaque COPS"
» Goodbye my lover ~ Goodbye my friend /Dawn/
» L'hymne du COPS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Pour encore plus de fun ! :: FLASHBACK-