AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #1C - Des galettes et un petit pot de beurre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Alter Ego
Sith sans humour
93 $
93 messages
Mensonges : 93



MessageSujet: #1C - Des galettes et un petit pot de beurre... Ven 10 Fév 2017 - 2:24

Elle était allée nourrir le chat à plusieurs reprises. Puis elle rentrait chez elle, #01C Barr Road. Jolie blondinette sautillante avec une cervelle inversement proportionnelle à la taille de sa poitrine. Un classique. Et puis elle couchait avec le flic, celle-là. Un autre classique. C’était donc, au choix, une escorte ou la petite amie. Ou les deux à la fois tant qu’à faire dans les clichés.

Elle en saurait d’avantage que la bonniche. D’une manière ou d’une autre…

L’homme consulta la liste des locataires dans le lobby. #01C, C. Malone…

- Malone, Malone Malone… répéta-t-il pensivement… Ça lui disait quelque chose… Baah?

Il grimpa quatre à quatre les marches menant au premier étage et frappa à la porte pour se faire ouvrir. Parce que c’est encore la meilleure manière de procéder que de se faire inviter.

- Madame Malone! Bonjour!! Fit-il, très familier en faisant un pas en avant, le bras tendu pour lui serrer la main et lui donner l’accolade.

Il avait déjà franchi le seuil, lui plaquant de gros baisers sonores sur les joues.

- Comme je suis heureux de vous revoir! Eh bien? Vous en faites une tête! Vous ne me reconnaissez pas? Moi qui espérait vous voir m’offrir un café pour accompagner ces délicieux muffins!

Des muffins aux bleuets...

- Allons, souvenez-vous! Stevenson! Au commissariat! Je suis un ami de ce bon vieux Frank...
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: #1C - Des galettes et un petit pot de beurre... Ven 10 Fév 2017 - 15:18

Elle s’est attardée ce matin. Étonnamment, il est parti avant elle. Enfin, non, elle est partie courir, mais elle est revenue. Il lui a demandé. Il est parti travailler, mais elle range un peu. Elle n’a pas d’horaire aussi stricte que lui. En fait, elle fait bien ce qu’elle veut. Elle est sur le point de partir toutefois. Mais on frappe à la porte. Zeus sur les talons, comme d’habitude, elle ouvre et se retrouve submergée par un type qu’elle ne connaît pas du tout. Madame Malone ? Elle vient pour pouffer de rire, mais le type, entreprenant, ne lui laisse pas trop la chance de répliquer. De toute évidence, il ne la connait pas vraiment pour la nommer Madame Malone ?! Quelle bonne blague ! Ils ne sont pas mariés. Tout le monde le sait. L’intrusion presque forcée fait gronder Zeus. Elle le calme tout de suite, d’une voix chantante.

- Tranquille, c’est un ami de Frank, explique-t-elle au chien. Puis elle revient sur ce Stevenson. Je… je suis désolée, je ne me souviens pas de vous… Stevenson ? Je… je ne suis pas très douée à reconnaître les gens, ment-elle avec un gloussement timide.

Frank a de vieux amis ? De vieux amis qu’elle ne connaît pas ? C’est.... c’est possible… mais peu probable. Elle ouvre toute grande la porte. Elle n’est pas chez elle. Elle sait où se trouve l’arme de Connor et elle sait évidemment s’en servir. Zeus est là. Les rideaux sont tirés et ils sont au rez-de-chaussée. Tout va bien.

- Oh, ils ont l’air délicieux ces muffins ! Un café ? Bien sûr. Les amis de Frank sont mes amis, chantonne-t-elle en laissant entrer ce Stevenson.

Cet appartement est habité par un homme. Un célibataire. Pas une fille. Heureusement que son sac à main est sur la table à l’entrée, ainsi que son maquillage éparpillé sur la table de la cuisine, avec un petit miroir sur pied, pour faire croire qu’une fille y est. Elle allait partir, mais elle se dit qu’un dernier café avant ne sera pas inutile. Elle se méfie tout de suite. Elle prend le muffins tendus et elle lui fait signe de la suivre.

- Café doux ? Fort ? Noir ? Serré ? Allongé ? demande-t-elle, tout sourire en sortant deux tasses de l’armoire. Vous voulez du lait moussé ? Cette petite merveille en fait, glousse-t-elle, visiblement ravie.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Alter Ego
Sith sans humour
93 $
93 messages
Mensonges : 93



MessageSujet: Re: #1C - Des galettes et un petit pot de beurre... Dim 12 Fév 2017 - 2:37

Ce n’était qu’une approche pour enfoncer la porte. Premièrement, Stevenson n’avait pas envisagé la présence du chien. Deuxièmement, il n’avait pas non plus envisagé que la blondasse lui ferait si bon accueil. ‘Ce bon vieux Frank’? Même Benjamin Powell n’aurait pas évoqué Frank avec ce genre de locution. Frank vieillissait mais il ne serait jamais bon. Stevenson le savait et le comportement de Miss Malone lui fit perdre momentanément son aplomb. C’était comme prendre son élan pour franchir un obstacle et complètement rater sa cible.

- Vous avez du décaféiné?


Stevenson se retrouva assis à table, devant un muffin, avec un café à la main, cherchant à retrouver ses esprits.

- Alors, ça fait longtemps, vous et Frank? Parce que vous êtes beaucoup plus jeune que lui! Quelle chance il a de s’être trouvé un beau petit lot dans votre genre. Toutes les femmes aiment les compliments. Je comprends mieux ce qu’il fout à Lewiston. Quand est-il arrivé en ville au fait? S’informa-t-il, l’air incrédule. Jamais je n’aurais cru que Frank serait du genre à s’installer dans ce genre d’endroit.

Stevenson regarda autour de lui. Cet appart était très différent mais n’apportait aucune réponse. Celui de Wilcox était si encombré qu’on n’y retrouvait rien. Celui-ci était si impersonnel qu’on n’y retrouvait rien. Il porta donc son regard sur la fille.

Jeune. Jolie. Stupide. Qu’est-ce que Wilcox fichait avec elle? Rayonnante. Légère. Chaleureuse. Était-elle un joujou sacrifiable? Stevenson baissa les yeux sur le chien. Ce genre de fille… Ça n’allait pas avec ce genre de chien. Et le chien était dressé…

Stevenson prit une gorgée de son café. Il ne le sentait pas. Quelque chose n’allait pas. Les tueurs, les professionnels, ont l’instinct assez aiguisé pour savoir quand ils sont cuits. Il fallait qu’il se sorte de là.

- Bon...
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: #1C - Des galettes et un petit pot de beurre... Dim 12 Fév 2017 - 3:29

- Un décaféiné ? Mais c'est pas un café s'il est décaféiné, glousse la blondinette, tout sourire. D'accord, je vous en fait un doux.

Moins d’une minute et il se retrouve assis à la table avec une tasse entre les mains. Et un muffin qu’il a lui-même apporté. Et encore une minute plus tard, une jolie blonde est assise devant lui avec une tasse également.

- Oh, il vous l’a dit ? demande la jolie blonde en rosissant. On… on garde ça secret… vous savez, justement, la différence d’âge, glousse-t-elle, ça fait jaser ce genre de choses… ajoute-t-elle en se mordant la lèvre. Oh… euh… je sais pas… y a… hum… peut-être cinq ans ? D’accord, ce type ne connait pas, mais pas du tout Frank. Et il n’est pas du coin. Sinon il saurait au moins que Frank est à Lewiston depuis longtemps. Autant l’envoyer sur une mauvaise piste. Je crois qu’il a été muté de quelque part en Alabama, ou du Minesota, quelque part dans ce coin là, dit-elle en ayant l’air de faire un effort de réflexion. Mais je suis pas certaine qu’il apprécie vraiment ça, ici. Trop calme, qu’il dit, mais il ajoute tout le temps que je suis heureusement là pour mettre un peu de... hum... saveur ? Elle semble avoir une mine pensive. Vous voulez que je l’appelle pour lui dire que vous êtes ici ? demande-t-elle, candide.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Alter Ego
Sith sans humour
93 $
93 messages
Mensonges : 93



MessageSujet: Re: #1C - Des galettes et un petit pot de beurre... Dim 12 Fév 2017 - 14:31

- Oui, les gens jasent, confirma Stevenson de façon énigmatique.

Parce que personne ne jasait dans cette foutue ville. Pas sur le sujet qui l’intéressait. La bonniche n’avait aucune conversation, se contentant de gémir et de chialer et la blondasse gloussait en le baratinant.

5ans? Non. D’avantage… L’article de journal parlant de la retraite de Benjamin Powell détaillait une longue carrière. Wilcox était son partenaire de longue date. En outre, si Lewiston était une petite ville paumé, elle n’avait rien de calme. Il s’y passait quelque chose. Quelque chose qui justifiais qu’un tueur s’intéresse à un flic?

- Oh, quelle bonne idée! Faites donc, il nous reste des muffins!

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: #1C - Des galettes et un petit pot de beurre... Dim 12 Fév 2017 - 16:51

Le problème avec Lewiston, c’est -S. Même les commères se méfient.

- Ah oui, dit-elle en se dirigeant vers son sac à main pour sortir son téléphone.

Elle pianote rapidement sur l’écran, pas un numéro, de toute évidence, elle ne compose pas un numéro, elle le sélectionne dans ses contacts. Elle se dandine quelques secondes, attente, puis elle se retourne vers Stevenson avec une moue déçue.

- Hum... boîte vocale… murmure-t-elle, puis son visage s’éclaire, elle attends encore quelques secondes. Lo mon coeur, j’espère que tu passes une magnifique journée. Hum, enfin, je t’appelais pour te dire que tu as de la visite chez moi, un de tes vieux amis, Stevenson. Rappelle-moi quand tu seras libre. À plus tard, je t’aime ! Elle raccroche et esquisse une moue déçue. Oh, c’est dommage, il doit être occupé. Mais il me rappellera dès qu’il le pourra ou il viendra peut-être directement qui sait.

Elle revient s’asseoir à la table, souriante.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Alter Ego
Sith sans humour
93 $
93 messages
Mensonges : 93



MessageSujet: Re: #1C - Des galettes et un petit pot de beurre... Dim 12 Fév 2017 - 20:29

Si elle joignait le flic, elle devenait son otage. Un otage? Elle n’aurait pas une bien longue espérance de vie. Si elle était assez intelligente pour le réaliser, elle se rétracterait et ils pourraient commencer à discuter.

- Oh mais attendez, il fallait me laisser parler moi aussi! Ça aurait été amusant comme message. Non? Vous ne croyez pas?
Demanda-t-il en guettant sa réaction.

Du genre ultimatum, certainement. Il tendit la main, ouverte vers elle…

- Allons, recomposez le numéro pour moi, je me décommanderai, je dois partir…
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: #1C - Des galettes et un petit pot de beurre... Dim 12 Fév 2017 - 21:16

Encore une fois, un sourire rayonnant vient éclairer ses traits.

- Oh, c’est vrai, c’est une excellente idée ! Il sera content ! Je le rappelle tout de suite ! Et elle pianote encore sur son téléphone, tout sourire. Elle attends quelques secondes, pour voir si c’est la boite vocale, Ah, oui, ça l’est, géniale. Oh, c’est encore moi, Stevenson veut te laisser un message, annonce-t-elle, joyeusement avant de lui passer son téléphone, tout sourire.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Alter Ego
Sith sans humour
93 $
93 messages
Mensonges : 93



MessageSujet: Re: #1C - Des galettes et un petit pot de beurre... Lun 13 Fév 2017 - 1:29

Stevenson tendit la main pour prendre le téléphone, l’air affable.

- Frank Wilcox! Un flic… Chien de Lewiston! Je suis avec ta petite amie, chez elle… Si tu veux la revoir vivante, rapplique ici, seul…


Il interrompit l’appel et empocha le téléphone.

- Je ne suis pas venu pour toi… Tiens-toi tranquille et tout se passera bien… C’est entre lui et moi, ne t’en mêle pas.


Le ton de sa voix avait singulièrement changé, baissant d’un octave. Il sorti un paquet de cigarette et s’en alluma une sans la quitter des yeux.

- Hep! Tranquille…
anticipa-t-il, je t’aurai prévenue… Enfin, il vaut peut-être mieux qu’il trouve ton cadavre en rentrant…  Un homme bouleversé est toujours plus facile à tuer…

Il se leva de sa chaine, gardant sa cigarette entre ses lèvre, et sortit une arme de sa veste. Il enleva le cran de sureté et la braqua sur la jeune femme.


Dernière édition par Alter Ego le Lun 13 Fév 2017 - 3:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: #1C - Des galettes et un petit pot de beurre... Lun 13 Fév 2017 - 2:41

Elle se demandait bien ce qu’il pourrait raconter. Elle le sait assez rapidement. Ah ouais ? Eh bien il va se rendre compte qu’elle est plus coriace qu’il peut l’imaginer. Il s’attendait à quoi. À ce qu’elle se mette à trembler et à pleurer ? Non, elle affiche plutôt une mine contrariée et elle reste sagement assise.

- Vous savez, Stevenson, Frank est un flic. Il est possible qu’il ne prenne ses messages que dans quelques heures. Alors vous devriez rester assis et terminer votre café et les muffins.

Entre-temps, il est possible que Connor débarque. Tout comme Scotty… ce qui est nettement plus inquiétant. En premier, c’est la tasse de café qui l’atteignit en pleine poitrine, tandis que le café encore très chaud lui remonta dans le cou. Merde, elle visait le visage. Ensuite, elle imprima à la table une puissante poussée dans les hanches. Zeus aboya et elle agrippa la manche de Stevenson, avant de lui planter ses ongles dans le poignet et de le lui tordre pour éviter que le canon de l’arme soit pointé sur elle.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Alter Ego
Sith sans humour
93 $
93 messages
Mensonges : 93



MessageSujet: Re: #1C - Des galettes et un petit pot de beurre... Ven 17 Fév 2017 - 3:12

BANG!

Cran de sureté? Et quoi encore… Pas chez cette catégorie de professionnel. Le coup est parti tout seul… Ce réfrigérateur ne sera plus jamais le même.

- Salope! Il est brulant ce café!!!
Hurla Stevenson en tirant sur sa chemise.

Il chercha son regard, un vibrant reproche, pas du tout intimidé. Alors Hetty su qu’elle allait mourir. Parce que cet homme était un tueur. Il ne faisait pas semblant. Et toute une vie de meurtre lui donnait l’assurance qu’elle ne faisait pas le poids. L’homme suivit le mouvement et pivota sur lui-même pour échapper à la clef de bras. Blondie maitrisait toujours la main qui tenait l’arme mais son assaillant se retrouva dans son dos et lui balança un coup de talon à l’arrière du genou. Il y eu un CRACK sonore. Il la souleva par la taille de son jeans et la balança contre les armoires de la cuisine. Il y eu un second CRACK sonore.

- Alors mon chaton, t’as fini de griffer et de cracher?

Il arma son arme.

En définitive, ce qui sauva la vie de la jeune femme, c’est le chien… Et ce n’était pas un chien de manchon… Il attaqua Stevenson. Pas avec l’agressivité normale d’un bon toutou dont la maitresse est menacée, mais comme un Berger allemand de 40Kg furax et dressé.
L’arme tomba sur le carrelage, se déchargea une seconde fois. BANG! Et Zeus sauta à la gorge de Stevenson. Il y eu des cris, qui se transformèrent en râles alors que s’élargissait une grande flaque de sang.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: #1C - Des galettes et un petit pot de beurre... Sam 18 Fév 2017 - 5:36

Son entraîneur serait fier d'elle, elle le sait. Pour un entraînement, C'était parfait. Hetty savait se défendre. Hetty savait même attaquer s'il le fallait. Le hic c'était que ça, ce n'était pas un entraînement et que ce Stevenson avait bel et bien l'intention de la tuer. Ce qui ne lui plut pas du tout. Il voulait vraiment la tuer.

Que son assaillants soit dans son dos ne lui posait techniquement aucun problème, tant qu’elle gardait l’arme pointé ailleurs que sur elle, elle ne s'inquiétait pas. Ses ongles enfoncés dans son poignet, elle sentit la sensation poisseuse du sang. S'il finissait pas la tuer, elle aurait donné à Frank des échantillons de son assaillants. Durant quelques secondes, c'est sur quoi elle se concentra. Donner des preuves pour que Frank puisse lui mettre la main sur Stevenson avant que Stevenson ne le retrouve.

La douleur lorsqu'elle sentit son genoux plier sous la force du coup lui fit lâcher pour un couinement douloureux et elle en perdit sa prise sur Stevenson. Mais quelle espèce de monstre pouvait-il être pour vouloir la tuer ? De toute évidence, il ne la connaissait pas. Il lui vint rapidement à l'esprit que Frank ne serait pas bouleversé si Stevenson la tuait. Enfin, si, mais plus tard. Il serait tout d’abord furieux. C'est mauvais pour sa pression. Et accessoirement pour le futur de Stevenson.

Et ce craquement dans son genou. Elle ne l'a pas seulement entendu, elle l'a aussi ressenti. Elle sait tout de suite que ça ne serait pas qu'une futile blessure. Merde, encore des semaines avant de pouvoir recommencer à courir ? Elle va devenir complètement dingue. Elle réalise soudainement qu'elle n'aura peut-être pas la chance de devenir dingue. Il va la tuer. Elle essaie tant bien que mal de se retenir lorsqu'il la soulève, mais le seul mouvement à son genoux est une torture. Tout se passe rapidement et elle n'a pas trop le temps de réaliser ce qui se passe avant qu'elle ne retombe sur le carrelage de la cuisine.

Brièvement elle pense à ne pas bouger, que tout sera bientôt finit, mais elle n'est pas comme ça. Il aurait dû la tuer tout de suite. La narguer est une erreur. Comme elle le peut, surtout avec douleur, elle Elle ne répond pas à sa question. Elle parle, mais ça n'a rien à voir avec la réponse à sa question.

- Zeus ! Attaque !

Zeus est un chien bien entraîné. Mais comme elle, son expérience se résume généralement par de l’entraînement. Son entraîneure est fière de lui. Il agit exactement comme il aurait dû et ses mâchoires se referment sur le bras tenant l’arme. Et il ne lâche pas. Stevenson semble surpris. Elle fait une tentative pour se relever, mais elle se contente plutôt de se traîner plus loin, pour que l’arme ne soit jamais pointé sur elle. Grondant et mordant, Zeus répond à l’ordre et à la peur qu’exprime Hetty. L’arme finit par tomber sur le sol et la balle la frôle de près. Merde ! Mais Stevenson est un type costaud et Zeus est âgé. Les deux puissants coups que Zeus subit viennent à bout de sa ténacité première. Mais Hetty renchérit.

- Attaque !

Si le berger allemand saute à nouveau sur Stevenson, ça ne suffira pas et elle n’est pas en état de pouvoir prêter main forte à son ami canin. L’ordre change lorsque Stevenson se penche pour récupérer l’arme.

- Zeus KILL !

Premier essaie également. Cet ordre n’a jamais été donné à Zeus autrement que sur un mannequin. Avec les chiens, il n’y a pas de notion d’user d’une force mesurée. Avant que Stevenson ait réussit à mettre la main sur l’arme, Zeus lui saute à la gorge.

- KILL !

Et Zeus obéit. De la légitime défense, non ? Oui, c’est de la légitime défense. Et l’attaque de Zeus s’avère aussi fatale que si elle avait usé d’une arme à feu. C’est juste un peu plus long. Un peu plus terrifiant pour la victime. À travers les grondement furieux de Zeus, elle entends Stevenson lutter pour se défaire tout d’abord des mâchoires du chien, puis pour réussir à respirer et enfin se noyer dans son propre sang. Mais ça ne dure pas, mais nettement plus longtemps qu’elle s’il lui avait tiré dessus. Elle s’est traînée et met la main sur l’arme. Au moins c’est elle qui l’a.

- Zeus stop ! Mais Zeus ne semble tout d’abord pas entendre ou du moins, il ne réagit pas à son ordre. ZEUS ! STOP !

Cette fois, le chien réagit et relâche Stevenson. Elle n’a pas besoin de vérifier, il est mort. S’il n’est pas encore tout à fait mort, elle ne fera rien pour l’empêcher. Il voulait la tuer, non ? Pourquoi elle lui accorderait ce que lui ne lui aurait pas accordé ? Non. Zeus gémit et semble chercher ce qu’il doit faire maintenant. Habituellement, on le félicite quand il obéit à un ordre. Il aurait fait quelque chose de mal ?

- Zeus… ici… assis. Il est couvert de sang. Elle tire sur un torchon qui pend du comptoir et entreprend de le nettoyer. Bon chien, le félicite-t-elle en le caressant avec le torchon. De longues minutes. Enfin, elle n’en sait rien. La douleur et les événements, elle a l’impression d’être dans un état second. Mais son cerveau va bien finir par se remettre à fonctionner, non ? Reste.

Elle se demande s’il y a eu des voisins à l'affût. Elle espère qu’ils ont appelé la police. Mais il n’y a personne à cette heure. Tout ceux qui avaient des proches sont à l’hôpital. Les autres travaillent. De toute manière, elle n’a pas envie de voir tous les flics débarquer. Elle n’en veut que deux. Bon sang, elle va devoir bouger. Péniblement, elle se traîne encore une fois, mais vers le cadavre. Elle retient un gémissement de douleur, bien que ce soit inutile, parce qu’il n’y a que Zeus qui l’entende. Son téléphone est dans sa poche… laquelle… la droite… elle le prend et le déverrouille, puis ouvre ses contact et sélectionne Connor. Frank était sur boîte vocale il y a quelques minutes… ça l’étonnerait que ce soit autrement maintenant.

- Réponds s’il te plait… s’il te plait… s’il te plait.... s’il te CONNOR ! hurle-t-elle presque en entendant sa voix répondre et pas le début de son message vocal. Le pire, c’est que sa phrase d’accueil semblait si enjouée que ça lui semble tellement cruel de lui couper la parole. Connor ! Je… je viens de tuer quelqu’un ! Chez toi ! Je… je… t’es avec Frank ? demande-t-elle en croyant entendre sa voix en arrière. Mais elle n’écoute pas sa réponse. En fait, peu importe les questions qu’il pose, elle ne répond pas. Elle ne l’écoute pas. Venez... je… avec une ambulance… faut… faut que j’appelle papa…

Et elle raccroche avant de sélectionner le numéro de son père. Il répond après ce qui lui semble des minutes interminables, mais en fait ce n’est que deux ou trois sonneries.

- Zeus, couché. Papa ? J’ai tué quelqu’un. Zeus… je suis chez Connor. Connor s’en vient… je crois que Frank est avec lui… oui… je vais bien… je suis vivante et je vais pas mourir. Sauf si Connor décide de me tuer quand il verra l’état de sa cuisine… Nerveusement, elle éclate de rire, avant que ça ne se transforme en sanglot. Non, ça va, dit-elle en reniflant. J’ai juste mal… je crois qu’il m’a bousillé le genoux. Enfin, je crois pas qu’un os soit brisé… j’ai mal partout… tu te rend compte qu’il m’a balancé dans les armoires. Non… tu… je préfères que tu reste au téléphone… jusqu’à ce qu’ils arrivent, tu veux ? Tu viendra après… je veux pas que tu conduises avec le téléphone… je vais pas mourir, papa… ça va, je vais bien. Je… je suis juste encore terrifiée et je veux que tu me parles en attendant. D’accord… papa… dis à maman que hurler sur Frank au téléphone ne le fera pas arriver plus vite. T’imagine s’il fait un accident ? Ça va… je crois que j’ai plus mal que plus tôt… oui, je sais, l’adrénaline… je… oui je commence à trembler… ne… ne m’y fait pas penser, s’il te plaît… deux coups de feu… et aucun m’a touché. Elle ricane nerveusement. Wais… dit-elle en retirant le chargeur et en le posant à côté d’elle. Machinalement, elle caresse Zeus qui pose sa tête sur sa cuisse. Oui, si tu pouvais préparer les formulaires. Non, je ne l’ai pas menacé avant d’ordonner à Zeus d’attaquer, papa, il me pointait avec… oui, je sais, mais j’avais que Zeus. Oh, ils arrivent. Dès qu’il entend des pas précipités, Zeus se relève et se met à gronder. Hetty le retient par le collier. Oui, ce sont eux. Zeus, couché. D’accord, à tout de suite.

Dès que Connor passe la porte, Hetty le freine d’un ton autoritaire. Son ton est ferme et le rythme est autoritaire, mais avec quelque chose de douloureusement terrifié.

- Wo ! Calmez-vous, je vais pas mourir ! Et pas de gestes brusques ! Zeus est hyper nerveux ! Papa s’en vient, il le prendra en charge. Doucement. Me touchez pas la jambe ou je hurle. Zeus, couché, dit-elle en attirant le chien qui gronde toujours tout près d’elle.

La scène est bizarre. Elle est appuyée contre les armoires, l’air d’avoir été secouée, ce qui concrètement est le cas, et devant elle, il y a le cadavre très frais de Stevenson, le bras en sang et la gorge déchiquetée. Dans sa main, elle tient encore le pistolet, mais le chargeur est par terre à côté d’elle et de son téléphone. Elle lève les yeux sur Connor et soudainement, elle se confond en excuse.

- Je suis désolée ! Ta cuisine ! Je...

Et sa voix se brise.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: #1C - Des galettes et un petit pot de beurre... Sam 18 Fév 2017 - 18:02

Lewiston n'est plus la même depuis l'attaque de l'hôpital. Nul ne s'attendait à ça en venant donner son sang. Tellement de tensions, de morts, l’incompétence face à une situation qui les dépassent tous. Ils n'étaient pas préparés à ça. À  présent, ce corbeau menaçant devenait de plus en plus réel, terroriste même. Un esprit malade se cachait derrière cette lettre. L'alphabet n'a jamais fait aussi peur qu'aujourd'hui.

Alors qu'il se prend un café à la machine en écoutant les collègues parler, Connor ne se doute pas un seul instant de ce qui se trame chez lui. Franck est en train de batailler avec les autres quant à son retour en poste. Il n'est pas censé être là et encore moins en service, ordre des toubibs après ce qu'il a vécu. La perte de parents proches est une chose particulière, Connor ne le sait que trop. Il imagine ce qui peut se passer dans la tête de Franck, sans pour autant s'aventurer trop sur cette pente savonneuse. Il est toujours un con pour lui, mais il le voit avec un peu plus de compassion.

Une sonnerie, celle qu'il a attribué à Heather. Il est vraiment cinglé de lui avoir mis une sonnerie personnalisée, mais il aime savoir quand c'est elle qui appelle. En revanche, l'heure est plutôt bizarre, car elle sait qu'il travaille. Connor s'éloigne un peu de la bande de vieux policiers et décroche. « Hey ma b... » elle lui coupe la parole, une certaine panique dans la voix. Elle lâche la plus grosse bombe du jour : elle a tué quelqu'un. « Pardon ? Quoi ? Tu vas bien??? » demande-t-il en imaginant le pire. Elle était dans son appartement, avec un cadavre et demandait après lui et Wilcox. « Il est là ouais. Mais t'es pas blessée ? » Heather n'écoutait pas, son flot de paroles étaient rapide et désordonné, pire que d'habitude ! (lol) il fallait agir vite. « On arrive ! » dit-il en attrapant déjà ses clés de voiture. « Wilcox ! Suis moi, c'est Hetty. »

Il n'avait pas besoin d'en dire plus pour savoir que l'autre le suivrait sans broncher. Dans la voiture, Franck appela une ambulance pour l'appartement de Connor, tandis que celui-ci conduisait. « Elle dit qu'elle a tué quelqu'un. Faut qu'on se magne. » Et il appuya sur l'accélérateur, tout en restant prudent, quoi que... La circulation était tellement pourrie qu'il se permit l'écart de mettre la sirène en marche pour faire s'écarter les autres véhicules. Quand il s'agissait d'Heather, il ne pouvait pas patienter. Ils allaient régler ça rapidement, ensemble.
L'entrée dans l'immeuble ne se fit pas discrètement, Malone dévalant les escaliers à toutes jambes, craignant que sa belle soit blessée. « Hetty ! » lance-t-il en passant la porte, prêt à tuer quelqu'un, avant de se souvenir qu'il est déjà mort. Les deux flics sont sur les dents et trouvent une blondinette mal en point, ce qui les inquiètent.

Connor s'agenouille près d'elle, examinant sans toucher son corps. Rien de grave, il pouvait souffler. La Spencer s'excuse d'une voix misérable et Connor pose sa main sur la joue de la blonde. « Hey. On sen fiche, tant que tu n'as rien. Raconte-moi. C'est qui ce type ? » demande le policier en jetant un œil au corps sans vie d'un homme qu'il ne connaît pas. Que voulait-il à Heather ? En tout cas, Zeus s'était occupé de son cas ! Il mérita sa caresse lui aussi.

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Re: #1C - Des galettes et un petit pot de beurre... Dim 19 Fév 2017 - 17:29

Loin de la machine à café, et pourtant on entend distinctement la voix de Wilcox. Il discute civilement avec la psychologue professionnelle de ses difficultés et de sa réintégration au service.

- HORS DE MA VUE! À partir de maintenant, la seule personne qui est autorisée à m’approcher dans un rayon de 3m est Linus Chatwood. Avec les mains propres!


Il faut dire que cette femme a du mérite. Bien sûr c’est le chef Harper qui lui a demandé d’intervenir.

- J’EN AI RIEN À FOUTRE DE VOS FADAISES!


S’y refuser serait admettre, sinon son incompétence, son incapacité à échanger avec l’inspecteur Wilcox… Les psychologues n’aiment pas admettre qu’une situation leur échappe.

- Oh, Linus n’est pas là?
Fit Wilcox d’un ton à la douceur trompeuse. ET BIEN TROUVEZ-LE!!!

Audrey-Vanessa ne respectait pas la limite de 3m… Elle se tenait au bord du poste de travail qu’occupait Wilcox, droite et stoïque dans son tailleur impeccable et ses talons d’une hauteur indécente. Wilcox lui postillonnait à la figure, rouge et enragé. Elle ne broncha pas, mais ploya légèrement vers l’arrière. Pas parce qu’elle n’était pas impressionnée, mais parce qu’il est difficile de trembler dans un pareil accoutrement. Elle se trouva sauvée pas l’agent Malone. Wilcox prit sa veste du dossier de sa chaise et disparu sur ses talons.

Frank, obéir à un ordre direct de Malone? De son plein gré? Même en tenant compte que le nom d’Heather Spencer avait été prononcé?

- C’est plus grave que je le pensais…
analysa Audrey-Vanessa…

***

- Si elle a déjà tué le type, il ne nous reste plus grand-chose à faire…
Et curieusement, de la manière dont c’était dit, il n’était pas question d’arrestation…

- Appartement 1C, Barr Road dans Tamany creek. Une fusillade, la police est déjà sur les lieux et c’est sécurisé alors entrez directement. Parfaitement… Merci…

Il termina l’appel… et se tourna vers Connor.

- Alors elle a emménagé chez toi?


La question était un piège… Un piège gros comme une maison…

- Comment as-tu pu la mettre en danger de la sorte! L’appart d’un flic! Par les temps qui courent! Et d’abord comment un tueur a-t-il pu savoir où tu habitais?? C’est de la négligence!!!

C’était mesquin, mais c’était vrai. Ou pas…

***

Frank s’approcha avec beaucoup de précaution, laissant Zeus veiller sur sa maîtresse tout à son aise. Il contourna Connor et se pencha pour ramasser délicatement l’arme et le chargeur. Il reposa le chargeur, désengagea la première balle, qui était toujours dans l’arme, et la posa sur le sol après en avoir examiné le calibre et la fabrication. Ses yeux passèrent de l’arme au corps…

- C’est un professionnel ça…

Puis il s’intéressa au corps. Du pied il lui fit tourner la tête et le dévisagea. Non, celui-ci il ne le connaissait pas. Par contre… Il lui tripatouilla les mains, remarquant au passage les griffures sur son poignet. Il empocha la grosse chevalière en or que portait l’agresseur d’Hetty et lui fit les poches : des clefs, un paquet de gomme mentholée, des cigarettes, un portefeuille…

- Alors, Hetty, ton chien vient d’étriper Monsieur Carl Stevenson du New Jersey… Ça te dis quelque chose? Comment il est entré ici?


Ça pouvait paraitre brutal mais Frank était une brute. En outre, Hetty était la fille de Michael Spencer et elle savait garder le contrôle et répondre aux questions… Autant en profiter pendant que tous ses sens sont submergés d’adrénaline…
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: #1C - Des galettes et un petit pot de beurre... Dim 19 Fév 2017 - 18:36

Quel soulagement de les voir entrer tous les deux. Elle aurait du appeler le numéro d'urgence, mais il y aurait eu beaucoup trop de flics d'un coup. Et elle ne voulait pas qu'il y ait beaucoup trop de flics. Deux, c'était suffisant. Bon sang, ça n'aurait pas du se passer chez Connor. Heureusement Scotty ne rentra pas de l'école avant plusieurs heures. Merde, il ne pourra pas revenir ici... elle s'excuse pour le désordre... enfin, non, elle s'excuse pour tout... mais elle préfère que ce soit Stevenson sur le sol, mort, qu'elle.

- Non, j'ai rien... presque rien... dit-elle en forçant un sourire, mais elle est inquiète. Presque aussi inquiète que peut l'être Connor et pourtant, c'est elle qui a été agressée.

Son regard bifurque sur Frank qui fouille le cadavre. Elle l'observe attentivement. Peut-être un peu trop. S'ils cherchent des traces de quoique ce soit, ils sauront qu'elle a fouillé dans ses poches. Et mieux vaut que ce soit Frank.

- Je sais pas qui c'est... mais je l'ai déjà croisé... au poste je crois... enfin, c'est ce qu'il a dit. Il... Elle hésite. Tu devrais vérifier si ce sont ses vrais papiers... c'est le nom qu'il m'a donné, Stevenson... elle semble soudainement réaliser quelque chose. Il se fichait de donner son vrai nom... j'étais pas sensé rester vivante... Elle a un frisson et elle se met à trembler. J'ai mal... elle relève la tête et fixe Frank. Oh... euh... je... je l'ai fait entrer. Je lui ai fait un café... il avait l'air sympa, dit-elle avec une naïveté qui ne lui ressemble pas. Je lui ai balancé ma tasse à la figure... y'aura du café sous le sang... et... Zeus l’a égorgé… oh... Frank... dit-elle en lui tendant son portable. Il m'a prit mon portable... je le lui ai reprit après... pour appeler Connor... tu va surement devoir l'examiner. Elle le dévisage avec sérieux, durant quelques secondes, puis elle sourit, du moins elle essaie. Je sais comment ça marche... Elle passe le bras autour du cou de Zeus et l’attire contre elle. Il a sorti son arme et m’a menacé… on prenait le café et comme ça. Je suis restée calme, puis Zeus a grondé. J’en ai profité pour lui envoyer me tasse à la figure… enfin, j’ai raté sa figure… j’ai poussé la table pour le bousculer… et je lui ai attrapé le poignet… pour repousser l’arme… elle a un gloussement nerveux. Vous savez à quoi j’ai pensé ? À lui griffer le poignet pour que vous ayez de l’ADN si jamais… elle n’en ajoute pas plus, c’est assez clair. Heum… ensuite... je… il m’a frappé au genou… puis il m’a carrément jeté contre les armoires… il était plus fort qu’il en avait l’air… je crois qu’il y a eux deux coups de feu… le… le premier avec la table… le deuxième quand j’ai ordonné à Zeus de l’attaquer… quand on donne l’ordre at… elle ne le prononce pas, pour éviter de troubler Zeus. Il lui a sauté sur le bras… dit-elle en pointant le bras dont le poignet a presque été déchiqueté. Je crois qu’il y a eu un autre coup de feu à ce moment là… Et soudainement, elle semble furieuse. Il a frappé Zeus ! Il l’a lâché… j’ai ordonné à Zeus de… de… de le tuer… il l’a fait...

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #1C - Des galettes et un petit pot de beurre...

Revenir en haut Aller en bas
#1C - Des galettes et un petit pot de beurre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Tammany Creek :: Quartier résidentiel :: Barr Road-