AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #SS2 - La morgue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Alter Ego
Sith sans humour
93 $
93 messages
Mensonges : 93



MessageSujet: #SS2 - La morgue Lun 8 Aoû 2016 - 2:33

#SS2 - La morgue



Denis et Kinkaid buvait un café au diner. Assis l’un en face de l’autre, comme un vieux couple. En quelque sorte, c’était un vieux couple. Un duo. Deux canailles, pour rester polit, deux truands pour être exact Ils étaient vieux… La soixantaine.

- Merci… remercia Kincaid avec un sourire civil alors que la serveuse lui resservait du café.

Il en profita pour faire un tour d’horizon sur les autres clients, pendant que son acolyte lisait avec attention les petites annonces du journal local.

- Alors?

- J’crois pas.
- Alors lis tout une seconde fois pour être certain. Fais-le attentivement.
- S’il y avait eu la moindre référence à Minsk je l’aurais vu…
- Ssssh! Pas si fort. Est-ce que c’est la seule feuille de choux de la ville?
- Ouais… Mais tu sais, ça fait plus de 20ans et c’est vraiment de la vieille école…
- Justement, la vieille école ne pardonne pas.
- Malloy a été formellement identifié?
- Je suis allé à la morgue ce matin même.
- Alors?
- C’est le territoire de Minsk, ça fait plus de 20ans que personne ne travaille dans le secteur…
- C’est pas vrai! Tu vas pas me dire que tu crois au boogeys men?
- J’y crois parfaitement.
- Alors qu’est-ce que Malloy fichait ici? Lui aussi il y croyait.
- Il cherchait quelqu’un qu’il avait cru reconnaitre.
- Sur le territoire de Minsk?
- Il a dit quelque chose… Au sujet de Murphy Schelling…
- Si ça se trouve ce type est mort depuis longtemps.
- Schelling était un blanc bec dans le temps… Et si ce n’avait pas été de cette fille, il aurait pris le contrôle de nos fondations actuelles. Il tapota le journal ouvert entre eux.Vérifie encore, ensuite on retournera à la morgue, voir si on peut fouiller dans ses affaires et trouver son numéro de dossier.

***

Impardonnable. Il avait fait des choses terribles au cours de sa vie. Trahi des amis. Tourné le dos à des êtres chers. Il était incapable de définir, si les regrets l’avaient d’avantage modelé que les actes qu’il avait posés. Ce qu’il était devenu. Les choix qu’il avait fait.

L’homme entra par la porte de côté de la morgue, celle attenante à la porte de garage qui sert à faire discrètement sortir le fourgon. Il avait une carte optique; une de ces cartes temporaires qu’on donne aux enquêteurs du FBI par courtoisie pour leur faciliter les choses. Il se retourna et d’un coup de pied, en brisa le dispositif de lecture. Il appela l’ascenseur et lorsqu’elle atteignit son niveau. Il la mit en panne avant de monter par l’escalier. Il grimpa jusqu’au rez de chaussé et verrouilla la porte de la cage de l’escalier de l’intérieur avant de redescendre. Il changea plusieurs fois de côté dans le corridor, comme s’il jugeait des angles de vue et s’enfonça dans les entrailles de l’hôpital.

- C’est pas un tir de Murphy ça… Dans une fusillade je l’ai déjà vu abattu des gars de sa propre équipe par accident.
- Salut les gars… fit une voix avec un fort accent.

Denis sursauta et se figea, la bouche ouverte tandis que Kincaid relevait les yeux sur son compagnon. Il écarta légèrement les mains du cadavre et se retourna sans geste brusque.

TSSSOU TSSSOU

Il y eut 2 détonations et un bruit sourd derrière Kincaid. Ce dernier ne se retourna pas pour voir ce qu’il savait.

- Ouais, t’as jamais beaucoup aimé Denis… fit Kincaid, la voix tremblante.
- Non… fit le tueur avec un sourire sinistre.
- Eh bien… M…
- Nan… Ça n’a jamais vraiment été mon nom… l’interrompit le visiteur.
- Tu sais que d’autres vont venir?
- Ouais…
- N’aurais-tu pas mieux fait de te faire la malle pendant que Skippy Malloy furetait dans le coin?
- Je ne sais pas… L’idée que Malloy aille fureter dans mes petites affaires, qu’il aille se frotter à mes proches… Ça ne me plaisait pas.
- Alors tu vas juste…
- Tuer tous ceux qui viendront. Oui.
- Et tu crois que tu y arriveras?

L’homme prit le temps de réfléchir… Il s’était lui-même posé la question avant de déclancher ce drame. Il n’était pas du genre à se vanter, ni à mésestimer de la valeur de quelqu’un. Kincaid compris alors que rien ne lui permettrait de survivre à cette rencontre. Il aurait mieux fait de ne jamais venir à Lewiston.

- Ils m’ont armé… Ils ont fait de moi ce que je suis.
- M’est avis qu’ils n’y a pas qu’eux. T’étais moins sentimental dans le temps.
- Je ne parle pas de ceux que tu sers.

Kincaid hocha la tête en souriant. La confirmation de ses doutes.

TSSSOU TSSSOU



Revenir en haut Aller en bas
#SS2 - La morgue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entre la vie et la morgue
» Double meurtre dans la rue morgue (PV)
» Barbaries pour crier d'indignation , JE ME SOUVIENS
» l’hôpital Saint Antoine
» [lieu] Le cimetière et la Morgue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Normal Hill :: Hôpital St Joseph-