AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #3120 + Love is strong in its passion + Sasha&Riley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Riley Foster
jeune apprenti
38 $
09/08/1988 $
38 messages
Mensonges : 38
Anniversaire : 09/08/1988


MessageSujet: #3120 + Love is strong in its passion + Sasha&Riley Jeu 7 Juil 2016 - 22:18


Love is strong in its passion
Sasha & Riley



Aller la voir. J’y pensais chaque jour et j’avais bien du mal à contenir mes jambes de me mener jusqu’à l’endroit où, visiblement, elle se remettait encore. Ne pas pouvoir observer son visage, ses expressions ou ses jolis yeux au boulot tous les jours me manquait cruellement, mais il fallait dire que j’avais amplement mérité d’être légèrement en peine. De nous deux, j’étais celui qui avait eu le mauvais comportement et j’avais moi-même du mal à me pardonner ce que j’avais fait. La vie n’était pas simple, j’avais cru qu’elle ne l’était que pour moi, mais de toute évidence, j’étais un égoïste fini. Sasha méritait tellement mieux que ce que je lui avais fait subir… et en dépit de tout, qu’est-ce que je pouvais l’aimer ! Elle pouvait me cracher à la figure, effacer mon numéro de téléphone ou s’afficher au bras d’un abruti…cela n’y changerait rien. Tout ce qu’elle était n’était fait que pour moi et réciproquement, je continuais de croire que j’étais celui qui lui fallait, celui qui allait la faire sourire….

Il restait maintenant à savoir si elle avait envie de me voir. Son texto me laissait croire qu’elle ne prenait pas ma demande de nouvelles comme déplacée, mais elle ne me suggérait pas de venir pour autant. Trop tard. J’étais déjà devant la maison, prêt à prendre le risque d’être perturbé à vie face à un peu de bazar dans la maison… et aussi faire face à sa soi-disant mauvaise compagnie. Je n’y croyais pas, tout comme je ne croyais pas possible qu’elle puisse m’en vouloir éternellement. Les retrouvailles que j’imaginais toujours étaient exemptes de tout épisode négatif et malheureusement, ça n’était pas la réalité. Je toquais alors, incertain, mais bien déterminé pourtant à la voir… Serait-elle décidée à m’ouvrir ?

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Sasha E. Savannah
Maître Jedi
755 $
09/01/1992 $
755 messages
Mensonges : 755
Anniversaire : 09/01/1992


MessageSujet: Re: #3120 + Love is strong in its passion + Sasha&Riley Ven 8 Juil 2016 - 0:17


LOVE IS STRONG IN IT'S PASSION

Riley & Sasha


Un texto... Là où tout le monde aurait souri à cette attention, Sasha se sentait mal. Riley voulait venir la voir mais elle ne pouvait pas accepter. Lui dire de manière détournée qu'il ne devait pas venir avait semblé la meilleure manière pour la brunette de ne pas le remballer trop franchement. Depuis son retour de l'hôpital il y a de cela un peu plus de deux mois, elle ne sortait plus beaucoup. Sasha était incapable d'accepter le regard des gens parce qu'elle se rendait compte de ce qu'elle avait fait.

Elle avait voulu s'en aller. Laisser tout tomber, baisser les bras et surtout agir égoïstement. Elle se persuadait qu'elle méritait ce qu'elle s'était infligée et encore maintenant, les idées noires primaient sur le reste. Sasha ne parvenait pas à aller mieux. Certes, elle n'attentait plus à sa vie, mais elle n'avait plus rien de la jeune femme qu'elle était il y a encore un an. Se renfermer sur elle même était un mécanisme de protection et pourtant, il y avait ces moments, passés avec Grace qui lui permettaient de parfois essayer de revoir la vie avec un peu de couleur. La mère de Riley était quelqu'un de bien et à aucun moment elle n'avait daigné la laisser. C'était sans doute ce dont elle avait besoin même si elle ne l'avouait pas vraiment. Grace ne lui avait pas laissé le choix de sa présence à ses côtés et si Sasha ne la repoussait plus depuis un moment, c'était parce qu'elle essayait de lui montrer sa reconnaissance. Elle avait voulu mourir et pourtant, elle s'était quand même battue pour revenir...

Quand le coup sur la porte se fit entendre, elle était entrain de se regarder dans le miroir. Le reflet qu'elle y voyait ne lui plaisait pas. Elle sursauta un peu et se dirigea vers la porte. Prenant soin d'attraper un sweet au passage. Même si c'était Grace, cacher les marques de ce qu'elle s'était fait était important. En ouvrant la porte, elle n'avait pas pensé au fait que Riley ne l'écoute pas et vienne quand même lui rendre visite. Par réflexe, elle tira un peu plus sur ses manches et le regarda ennuyée. Elle lui avait dit de ne pas venir. Peut-être pas avec ces mots exacts mais elle pensait avoir été claire quand même. "Je t'avais dit de ne pas venir..." Sa maison était devenue triste. Les quelques plantes s'étaient fanées comme l'espoir qui l'habitait encore il y a peu. Sasha soupira alors doucement et se poussa pour qu'il puisse entrer. "Puisque tu es là, ne reste pas sur le pas de la porte..." Elle ferma la porte et se dirigea sans rien dire vers la cuisine. Il connaissait le chemin, il saurait très bien la suivre et comme ça, elle allait pouvoir lui offrir quelque chose à boire. Elle aurait préféré être seule, mais n'en oubliait pas pour autant les bonnes manières!
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Riley Foster
jeune apprenti
38 $
09/08/1988 $
38 messages
Mensonges : 38
Anniversaire : 09/08/1988


MessageSujet: Re: #3120 + Love is strong in its passion + Sasha&Riley Lun 11 Juil 2016 - 23:01


Love is strong in its passion
Sasha & Riley



Même si je ne comptais pas l’avouer, j’appréhendais beaucoup ma rencontre avec la jolie Sasha. Pourquoi ? Parce que je savais combien la voir allait me bouleverser, combien j’allais y penser après l’avoir quitté et aussi et surtout, combien j’allais avoir envie de rester à ses côtés. Notre histoire semblait facile, mais elle ne l’était pas et j’avais l’impression que des drames étaient toujours là pour venir se mettre en travers de notre chemin….celui que nous avions un jour tenté de parcourir ensemble, allant dans la même direction. Qu’allait-il en être aujourd’hui ? Je ne pus en avoir qu’une vague idée quand elle ouvrit la porte. Entre le temps où je toquais et celui où la porte s’ouvrit, j’avais eu le temps de m’appuyer au mur, soufflant avant de me décider à arrêter de réfléchir autant. A quoi bon ? Elle m’avait suggéré de ne pas venir, mais j’étais là ! Et j’irai jusqu’au bout.

Découvrir son visage, certes un peu moins heureux qu’autrefois, déclencha en moi les mêmes sentiments que ceux que j’avais éprouvés la première fois. Un bonheur et la certitude qu’elle faisait partie des personnes les plus importantes de ma vie….et aussi un peu de crainte et de tristesse. La peur de la perdre, d’en souffrir et de la faire souffrir elle-même. Je n’eus pas vraiment de sourire quand elle souligna le fait qu’elle avait voulu que je ne vienne pas. Je me contentais de pincer les lèvres en haussant légèrement les épaules, me décollant du mur. Un regard suffisait sûrement pour qu’elle comprenne que j’étais là et qu’il n’était plus vraiment possible de revenir en arrière. Sa dernière remarqua me décrocha un sourire à peine perceptible… A l’époque, je me serais sûrement octroyé le droit de lui dire qu’elle disait ça pour avoir une excuse et qu’elle n’attendait qu’une chose : me voir. Mais aujourd’hui, je me trouvais mal placé pour l’humour même si je n’excluais pas totalement cette possibilité. « Merci » J’avançais sans attendre quand elle me fit un passage et je m’arrêtais à sa hauteur pour déposer un léger et très rapide baiser sur son front, en guise de salutation. Je me décidais quand même à répondre à la réaction qu’elle avait eu en m’ouvrant la porte, une fois installé (sans gêne) dans la cuisine : « Quand je t’ai envoyé le texto, ma décision était prise, il fallait que je vienne. » Je jetais un coup d’œil aux alentours, préférant ne faire aucun commentaire, mais remarquant avec stupéfaction que rien de ressemblait ici à la jolie brune enjouée et adorable. Reportant mon attention sur elle, je repris la parole pour lui dire : « Ma mère vient régulièrement te voir, j’ai pensé que suivre son exemple était peut-être une bonne idée. Elle ne m’a pas dit grand chose, te concernant. » Mon regard était fixé sur elle et je tâchais de déceler quelque chose, de comprendre un message par son comportement, ses gestes. C’était pour moi une habitude, mais je ne voulais pas lui demander la phrase classique, se rapportant plus à de la pitié qu’autre chose : «  ça va ? » évidemment que ça n’allait pas comme elle le voulait, il était donc inutile de le demander… Je parlais une dernière fois, pour lui dire enfin : « Tu regrettes de m’avoir fait entrer ? Tu peux le dire… je ne peux pas dire que je ne l’aurais pas mérité mais… il faut qu’on se parle... » Je l’interrogeais du regard. Je n’avais qu’une envie : traverser les quelques mètres qui nous séparaient pour la prendre dans mes bras, la forcer à me regarder et lui dire que j’étais vraiment un abruti fini… d’être parti sans donner de nouvelles, de ne pas la soutenir comme je le devais dans ses difficultés de famille… mais je la sentais tellement fragile que j’avais du mal à me décider à en arriver là.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Sasha E. Savannah
Maître Jedi
755 $
09/01/1992 $
755 messages
Mensonges : 755
Anniversaire : 09/01/1992


MessageSujet: Re: #3120 + Love is strong in its passion + Sasha&Riley Mar 12 Juil 2016 - 20:37


LOVE IS STRONG IN IT'S PASSION

Riley & Sasha


La porte ouverte, Sasha fut étonnée de voir Riley devant elle. Il ne devait être là parce qu'elle n'était pas assez bien pour tenir compagnie aux gens. Et puis, elle était incapable de lui refuser d'entrer. Ca serait mal poli et même si elle ne voulait pas l'avouer, ça lui faisait quand même plaisir de le voir. Lui dire de ne pas venir par texto était différent de lui demander de partir... La brunette s'assura plusieurs fois d'être sûre que les manches de son sweet couvraient bien ses bras et elle finit par se pousser un peu pour le laisser entrer dans la maison. De toute façon, il n'irait nulle part d'autre, Sasha avait bien vu qu'il était décidé à être en sa présence et elle connaissait assez bien Riley que pour savoir que parfois, il pouvait être buté.

Se mettant sur le côté, elle ne pensait pas à ce qu'il ait ce geste pour elle. La jeune femme sentit immédiatement son ventre la chatouiller et son coeur s'accélérer. Elle n'y était pas préparée et encore moins à ressentir les choses de cette façon. Elle ne voulait pas le montrer et pourtant tout pouvait trahir en à peine une seconde. Alors, elle ne le regarda pas et se contenta de rejoindre la cuisine sans un mot de plus. Riley s'installa, il connaissait l'endroit pour y avoir passé de nombreux moments en sa compagnie. Sasha savait très bien que sa maison n'avait plus rien du lieu accueillants que c'était encore il y a quelques temps, mais elle n'arrivait pas vraiment à l'entretenir avec l'état de déprime dans lequel elle se trouvait.

C'était comme un puits sans fond. Comme si elle se sentait continuellement tirée vers le bas et qu'elle n'avait aucune manière de se redresser. Plus le temps passait et plus elle se sentait mal. Elle savait pourtant qu'elle avait quelques soutiens mais elle culpabilisait de les voir là. Se renfermer et s'isoler lui semblait alors la meilleure solution afin d'éviter de les blesser à nouveau! Elle ne releva pas la phrase de Riley quand il lui précisa que sa décision était déjà prise, elle le savait. Non, à la place, elle se contenta de lui servir à boire. Il parla de Grace et elle en releva le visage vers lui. Elle ne pouvait pas continuellement fuir la conversation. "Ce n'est pas comme si j'avais vraiment eu mon mot à dire quant à ses visites... Je l'aime bien et je n'imagine pas vraiment lui refuser de venir. Ca serait malpoli de ma part et puis, c'est quelqu'un de bien..." Sasha lui tendit finalement le verre sans même lui avoir demandé ce qu'il voulait boire. Sans doute des habitudes conservées... Rapidement elle détourna de nouveau son regard de lui. Il la fixait et c'en était un peu dérangeant. Toutes sortes de pensées se mirent à lui faire face et quand il reprit la parole, elle haussa doucement une épaule. "Non..." Marmonna-t-elle presque dans ses dents. Sasha soupira doucement et le regarda à nouveau. Elle ne pouvait pas indéfiniment fuir tout ça et toute conversation avec lui. Elle en voulait beaucoup à Riley, mais pas nécessairement pour les raisons qu'on peut croire. Au final, elle s'en voulait sans doute plus qu'elle ne lui en voulait. Il fallait qu'ils parlent, il avait raison. Ils étaient adultes après tout. Mais le corps de Sasha se tendit un peu par peur de ce qui pouvait se passer. Inconsciemment, elle s'approcha un peu de lui. Son corps trahissait peut-être l'envie qu'elle avait de ne serait-ce que pouvoir effleurer sa main. Mais elle se retenait. Elle ne pouvait pas... Pas alors que depuis tout ce temps elle mettait autant de distance... "Je... Je sais bien qu'il le faut et que c'est ce que tu veux mais... Je ne sais pas si c'est le bon moment pour ça Riley..."
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Riley Foster
jeune apprenti
38 $
09/08/1988 $
38 messages
Mensonges : 38
Anniversaire : 09/08/1988


MessageSujet: Re: #3120 + Love is strong in its passion + Sasha&Riley Mer 13 Juil 2016 - 17:43


Love is strong in its passion
Sasha & Riley



Je ne voulais pas être envahissant ni même la déranger mais j’avais besoin de la voir. J’avais également besoin de savoir que c’était son cas aussi mais, ça, je n’avais pas vraiment mon mot à dire. La seule chose que je pouvais faire, c’était d’essayer d’engager cette conversation qui devait avoir lieu ! Je voulais savoir si elle m’en voulait pour tout ce que j’avais fait, si notre histoire était finie, prendre la température et voir si elle allait mieux… Ma mère s’en assurait à merveille, mais je ne voulais pas toujours ces nouvelles interposées qui s’arrêtaient souvent à un « elle se porte bien ». Non, elle ne se portait pas bien dans mon esprit tant que je n’avais pas vu son adorable sourire et ses yeux me fixer avec cette petite lueur que j’aimais tant. Je l’embrassais sur le front en arrivant, résistant comme toujours à l’envie de tout sauf de la lâcher, puis je  m’installais bien vite dans la cuisine. Elle me répondit très rapidement en me disant qu’elle aimait les visites de ma mère, ce qui me fit sourire, j’ajoutais, d’un ton léger : « Elle pourrait être la maman de la terre entière…ça ne la dérangerait pas.  Je pense qu’elle t’apprécie aussi, d’où son insistance à toujours venir. Ça lui a fait du mal de te voir comme ça et… quand je pense à toutes les peines qu’elle a eues, j’ai envie de te remercier de l’accepter comme tu le fais. » Je haussais les épaules, prenant le verre de thé glacé qu’elle m’avait servi sans me le demander. Ce geste me fit sourire mais je fis en sorte de sourire pour moi-même. Elle me connaissait bien ! Je relevais la tête quelques instants après pour la regarder… J’étais capable de la voir comme elle était avant que tout ça n’arrive, mais quelque chose avait changé et cela était perturbant. Elle affirma qu’elle ne regrettait pas de m’avoir laissé entrer et je ne commentais pas, alimentant un petit moment de silence et la regarder s’approcher légèrement. J’étais prêt à attendre le temps qu’il fallait avant qu’elle ne s’exprime et je n’étais pas du tout dérangé à l’idée de la regarder sans échanger la moindre parole. Elle était tellement belle ! Je la laissais aller jusqu’au bout de sa prise de parole suivante, croisant les doigts de mes deux mains devant moi, autour de mon verre. Gardant mes réactions pour moi, je lui demandais, quand elle eut fini : « Quel est le bon moment ? J’ai besoin de savoir si tu m’en veux…..et comme je suis persuadé que oui, j’ai besoin de savoir à quel point tu m’en veux ! Dans l’idéal, j’ai aussi envie d’entendre de ta bouche la raison pour laquelle tu as fait ça, mais je sais aussi que c’est mal venu de te poser la question en te rappelant de mauvais moments mais… » Je baissais la voix, craignant de tomber dans une conversation un peu trop larmoyante à mon goût : « …comprends moi. Malgré ce que je t’ai fait, malgré mon égoïsme, malgré toutes les conneries que je suis capable de faire, je n’ai cessé de penser à toi. Et c’est comme ça depuis que j'ai réalisé combien j’avais d’amour pour toi. Apprendre ça, te savoir dans une telle posture et me dire que tu refuses mon aide ou ma présence à cause de tout ce que j’ai fait, c’est très difficile à vivre. C’est pour ça que j’ai besoin que tu me parles…  » Je lui jetais un coup d’œil, avalant une gorgée de mon verre. J’étais encore égoïste puisqu’elle avait peut-être besoin de tranquillité, tandis que moi, je lui réclamais des explications. Elle pouvait me les refuser, elle pouvait me dire qu’elle ne me parlerait pas aujourd’hui, mais j’avais tout tenté.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Sasha E. Savannah
Maître Jedi
755 $
09/01/1992 $
755 messages
Mensonges : 755
Anniversaire : 09/01/1992


MessageSujet: Re: #3120 + Love is strong in its passion + Sasha&Riley Jeu 14 Juil 2016 - 22:10


LOVE IS STRONG IN IT'S PASSION

Riley & Sasha


Elle se remémorait la conversation qu'elle avait eu avec Grace quelques jours plus tôt, lui demandant comment allait Riley et ayant pour réponse qu'elle devait le lui demander elle-même. Elle avait raison, si elle voulait des nouvelles, elle pouvait les demander. Mais faire ce pas vers lui lui faisait peur. Sasha s'inquiétait vraiment de savoir s'il allait bien. Là n'était pas le problème. Elle se compliquait énormément la vie finalement... Elle s'en rendait compte maintenant qu'il était face à elle, installé dans la cuisine, comme il le faisait régulièrement avant. Il parlait de sa mère avec tellement d'amour que c'en était craquant. Mais ses paroles la firent baisser la tête. Elle n'avait pas voulu faire de mal à Grace, ce n'était pas son intention et pourtant, Riley lui rappelait que ça avait été le cas. Elle soupira sans vraiment quoi savoir lui dire et ce fut encore moins le cas quand il la remercia. Sasha garda le silence et se concentra sur ce qu'elle faisait.

Lui servir à boire, sans même lui demander ce qu'il voulait. Elle n'en avait pas vraiment besoin, elle savait qu'il appréciait toujours un bon thé glacé. Le silence était de mise dans la pièce jusqu'à ce qu'elle lui réponde vaguement qu'elle ne regrettait pas de l'avoir fait rentrer chez elle. C'était la vérité... Le voir lui faisait plus de bien qu'elle ne voulait l'avouer. Mais il était désireux d'avoir des réponses à ses questions et Sasha se sentait déjà l'envie de s'enfuir. Elle lui dit pourtant que ce n'était pas le bon moment pour ça. Elle espérait qu'il n'insiste pas mais en vain. Elle l'écouta alors qu'il parlait non sans mal de ce qu'elle avait fait. La jeune femme aurait aimé pouvoir se terrer dans un trou plutôt que d'affronter cette conversation. C'était derrière elle, mais elle n'était pas préparée à ça. Pas avec Riley parce qu'elle savait que ce genre de conversation ne pouvait pas bien se passer! Elle l'écouta, sentant déjà des larmes pointer le bout de leur nez. Les blessures ne parvenaient pas à cicatriser et quand il eut fini, elle releva un peu le regard vers lui pour parler doucement. Comme si les mots qu'elle allait dire lui brûleraient la gorge. "Je ne t'en veux pas d'être parti... Je... T'en veux de ne pas m'avoir laissé la chance d'être à tes côtés pour tout ça... Parce que je serais partie avec toi si tu me l'avais demandé ou si tu m'en avais parlé..."

La brunette essuya une larme aussi vite qu'elle s'était mise à couler sur sa joue et se tritura les doigts. Elle cherchait ses mots. Elle cherchait comment dire certaines choses qui ne voulaient pas sortir. Elle ne voulait pas qu'il entende ça. Parce qu'elle savait qu'elle lui ferait du mal. Parce qu'il le disait lui même, c'était difficile à vivre et tout ça était sa faute. Elle blessait à longueur de temps son entourage. Sasha se persuadait qu'il était mieux de s'éloigner, de rester seule parce que quoi qu'elle puisse faire, elle perdait petit à petit les gens qui lui étaient chers. Elle voulait les épargner et s'épargner également de cette souffrance qu'elle ressentait depuis trop longtemps maintenant. "Je... Suis désolée... Je ne peux pas..." Dit-elle en le regardant à peine. "Je détruis tout ce que je touche, je m'en rends compte et... C'est mieux si tu n'es pas trop près de moi, je... Je ne mérite pas tout ça! Les choses ne peuvent pas aller bien. Quand elle vont bien, il y a toujours un malheur qui arrive à la suite et... Je ne peux pas supporter plus... Je ne peux juste pas continuer comme ça!" La respiration peinait à être régulière. Cette conversation n'avait rien de bon, elle se sentait oppressée, prise dans un étau dont elle ne pouvait pas s'échapper. Au fond d'elle, Sasha entendait cette voix lui dire de le faire partir, mais son coeur lui, voulait le voir rester encore un peu près d'elle... "Je suis désolée, je pensais que tout serait mieux pour tout le monde si je n'étais plus là et maintenant je suis juste... Je ne sais plus quoi penser..."
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Riley Foster
jeune apprenti
38 $
09/08/1988 $
38 messages
Mensonges : 38
Anniversaire : 09/08/1988


MessageSujet: Re: #3120 + Love is strong in its passion + Sasha&Riley Ven 15 Juil 2016 - 21:18


Love is strong in its passion
Sasha & Riley



Ne pas voir Sasha, ne pas entendre le son de sa voix et ne pas avoir ne serait-ce qu’un petit texto de sa part me faisait toujours énormément de mal. Je ne voulais pas prétendre au titre du romantique de service, mais mon esprit était occupé par elle, la plupart du temps. J’avais beaucoup de mal à envisager quelque chose avec qui que ce soit d’autre et pourtant, nous rencontrions visiblement toutes les difficultés du monde à nous parler, à nous comprendre et surtout, à lutter face à nos problèmes respectifs.
La voyant baisser la tête, je pris l’initiative d’ajouter, à propos de ma mère : « Elle a le sourire quand elle revient, après être venue ici… Tu vas me contredire, mais j’ai toujours su que tu étais un rayon de soleil. Merci. » Je l’avais remerciée pour le verre qu’elle avait posé devant moi, baissant les yeux sur ledit verre pour ne pas rester encore longtemps sur le sujet de ma mère. Je ne cachais pas à cette dernière que Sasha me manquait et que tout était désormais compliqué. Mais personne ne pouvait rien y faire, pour le moment… La seule solution était peut-être de mettre des mots sur nos problèmes, ce que j’étais en quelque sorte venu faire.

Je m’étais quelque peu préparé à gérer les choses, mais rien ne se passa comme prévu, surtout lorsqu’elle reprit la parole pour m’expliquer la raison pour laquelle elle m’en voulait. Le son de sa voix était celui d’une personne triste, blessée et je relevais la tête vers elle lorsqu’elle se mit à parler. Ses larmes ne m’échappaient pas et je baissais de nouveau la tête, ayant beaucoup de mal à endurer ça. La voir triste était un supplice et je pris la parole, à mi-voix : « Ce n’est pas une excuse… mais je n’étais pas une personne digne d’être fréquentée à ce moment là..Sasha… » C’était sans doute aussi dur pour moi que pour elle, mais il fallait garder la face. C’était de ma faute ! J’avais fui… fui en pensant à MES problèmes et sans envisager qu’elle puisse en avoir également. De plus, j’étais capable de lui tenir le même discours, de lui dire que j’étais à ses côtés en toutes circonstances…. et par là-même, m’imaginer ma réaction si elle m’avait rejeté de la sorte. C’était une grossière erreur… je m’en rendais compte aujourd’hui… mais je me souvenais aussi de ce que j’avais fait à Chicago.

Je relevais la tête au bout d’un moment, ne tenant plus. Je la vis tout juste essuyer ses larmes et elle commença à parler, me disant qu’elle ne pouvait pas… Je supposais qu’elle était incapable de m’expliquer et dans le fond, elle pouvait ne pas le faire, j’avais juste besoin qu’elle ne soit plus triste comme elle l’était.  Incapable de rester assis plus longtemps, je me levais pour la rejoindre et je pris son visage entre mes deux mains… la laissant également terminer sa phrase.  « Tu ne peux pas supporter plus…. Et moi non plus mais… qu’est-ce qui te dit qu’on ne peut pas supporter ensemble ? C’est ce qu’on a toujours fait jusqu’à…..mon erreur.  » Je caressais son visage avec l’une de mes mains, prêt à ce qu’elle m’empêche rapidement de continuer. Ses paroles étaient tellement difficiles à entendre ! « Je vais me faire pardonner… et toi, s’il te plaît, ne pense plus que tout serait mieux pour tout le monde si tu n’étais plus là…c’est loin d’être le cas ! » Je la regardais un instant avant de soupirer en disant : « Tu avais raison…je n’aurais peut-être pas dû venir, je……je n’voulais pas que ça se passe comme ça… » Et pourtant, allais-je parvenir à me résoudre à partir ? C’était moins sûr. Je la regardais encore un peu, écartant une mèche de cheveux de son visage. Ses yeux étaient tristes, mais elle avait toujours les plus jolis du monde. Que pouvais-je faire pour arranger un peu la situation ?


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Sasha E. Savannah
Maître Jedi
755 $
09/01/1992 $
755 messages
Mensonges : 755
Anniversaire : 09/01/1992


MessageSujet: Re: #3120 + Love is strong in its passion + Sasha&Riley Dim 17 Juil 2016 - 14:25


LOVE IS STRONG IN IT'S PASSION

Riley & Sasha


Il l'étonnait en disant que Grace revenait de chez elle avec le sourire. Mais Sasha avait du mal à se dire que c'était elle qui faisait ça. Ces derniers temps encore moins.  Elle n'était une bonne compagnie pour personne et même Leah lui reprochait ce qu'elle avait fait. Elle l'aurait contredit si elle en avait eu la force, mais ce n'était pas la peine de le faire. Après tout, s'il voulait le croire, qui était-elle pour le lui interdire?
La jeune femme le regarda alors qu'elle lui présentait de quoi boire et qu'il la remercia et la conversation avança vers un chemin qu'elle n'était pas certaine de pouvoir gérer. Il mettait le doigt où ça faisait mal et Sasha lui expliqua assez ouvertement pourquoi elle lui en voulait. Elle avait pensé qu'ils avaient partagé assez de choses ensemble pour pouvoir se soutenir. Elle serait allé à Chicago avec lui si elle avait su. Mais il était douloureux de constater qu'il avait préféré s'éloigner. Riley était la première personne qu'elle aimait de cette manière. Cette personne pour qui elle aurait pu aller au bout du monde juste pour être à ses côtés. Elle s'imaginait que c'était partagé. Pourtant, elle avait déchanté quand elle n'avait eu aucune nouvelle pendant un an. Elle s'était faite à l'idée qu'il ne voulait plus d'elle et maintenant, il bousculait de nouveau tout ce qu'elle pouvait penser... "Tu l'étais pour moi, je n'ai jamais cru le contraire. J'aurais pu être là pour toi et pour te soutenir. Est-ce que c'est de ma faute? Parce que tu ne me faisais pas assez confiance?" Elle avait demandé ça avec la voix serrée. Sasha tentait au mieux de garder ses larmes pour elle mais ce n'était pas vraiment une tâche aisée.

Elle se savait fautive dans tout ça. Après tout, ils étaient deux et chacun faisait des erreurs. Evidemment, elle n'était pas une sainte à qui on confierait le bon Dieu sans confession. Elle avait ses torts et pendant un long moment, elle avait pensé que c'était pour ça qu'il était parti. Mais en se rendant compte qu'il était à Chicago pour un décès, elle n'avait pas compris où elle avait raté. Elle continuait de se le demander et voir Riley en face d'elle n'aidait pas à avoir les idées claires. Il était enclin à parler, à mettre certaines choses à plat. Et même si elle n'était pas prête, elle tentait de lui répondre au mieux.

Sasha finit par s'excuser. Pour son geste, pour l'avoir blessé, ne pas être à la hauteur de ce qu'il mérite. Les larmes continuaient de couler et sans qu'elle ne puisse faire quoique ce soit, Riley lui prit le visage entre les mains. Elle baissa rapidement le regard parce que ce qu'elle venait d'avouer n'était en aucun cas facile et encore moins plaisant...

Un sanglot lui échappa quand il lui dit que les gens avaient besoin d'elle. Elle ne le pensait pas et n'arriva à rien dire de plus à ce propos. Mais en entendant le grand brun dire qu'il n'aurait pas du venir, elle paniqua de le voir s'en aller. "Non! S'il te plait... Je... Ne pars pas..." En un geste rapide, elle s'agrippa à lui, toute tremblante. Elle contredisait tout ce qu'elle pensait en faisant ça. Mais elle avait besoin de ce petit moment de répit. Et avoir Riley avec elle était ce dont elle avait besoin à cet instant. Sans doute avait-il bien fait de se présenter devant sa porte.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: #3120 + Love is strong in its passion + Sasha&Riley Dim 17 Juil 2016 - 15:16

Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Riley Foster
Message reçu, aujourd'hui.

Vois un peu à quel point tu gâches ton temps avec elle. Quand tu étais prêt à faire d'elle une femme honnête, elle ne pensait qu'à te cacher ses déboires. Qu'est-ce que tu crois que maman dirait si elle savait que la très chère Sasha n'était qu'une sale traînée ? C'est dans ces moments-là qu'une corde et un tabouret font des miracles, tu ne penses pas ?
-S


pièce jointe : photo d'une lettre envoyée à Sasha par sa grand-mère, montrant sa fille grâce à une image.


Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Sasha E. Savannah
Message reçu, aujourd'hui.

Fais gaffe, c'est un pompier. Il a dans la peau de vouloir sauver les âmes en peine. Tu n'es que ça pour lui. Si tu veux, je peux t'en débarrasser définitivement, tu n'as qu'à hocher la tête et il disparaît. Après ça, nous pourrons enfin parler des modalités de retour de ta petite maman.
-S


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Riley Foster
jeune apprenti
38 $
09/08/1988 $
38 messages
Mensonges : 38
Anniversaire : 09/08/1988


MessageSujet: Re: #3120 + Love is strong in its passion + Sasha&Riley Dim 17 Juil 2016 - 23:13


Love is strong in its passion
Sasha & Riley



La jeune femme était différente, elle doutait de tout, n’avait plus le sourire et un manque évident de confiance en elle, et en moi. Que pouvais-je faire ? Je n’avais pas la réponse à cette question. Néanmoins, je savais déjà que le manque que je ressentais en ne l’ayant pas à mes côtés était une douleur supplémentaire à toutes celles qui existaient déjà. Il fallait que je prenne exemple sur ma mère et que je privilégie l’optimisme pour avancer. Cette dernière le faisait à merveille et n’hésitait pas à s’occuper des autres…. Pourtant, elle souffrait et ça, personne ne pouvait s’en étonner. Entendre Sasha me donner la raison pour laquelle elle m’en voulait me rappelait mon égoïsme, me faisant par là-même penser que je n’étais pas le mec que je voulais être…  celui qu’elle méritait d’avoir… Je baissais les yeux à la suite de ses explications. Elle ne s’imaginait pas toutes les fois où j’avais pensé à elle rien que pour faire une pause et m’échapper de la douleur, à son visage qui se dessinait devant mes yeux dès que mon regard se posait sur une autre fille, à mes soudaines envies de prendre un avion pour partir la rejoindre… Je relevais la tête que pour lui répondre, fatigué et triste d’entendre la déception dans sa voix : « Bien sûr que non… Je… J’me suis simplement dit que tu n’avais pas à vivre ça…que tu avais ta vie ici, ton travail…tes proches…tu étais jeune – tu l’es toujours – tellement belle et …  Tu n’avais pas à subir mes problèmes et…» Je la fixais, pinçant légèrement les lèvres. J’avais voulu parler, mais lui donner des explications n’était pas simple. «  Tu m’as manqué chaque jour… et crois-le ou non, c’est grâce à toi que je trouvais la force de ne pas sombrer…avec mon père et tout ça… » Par ‘Et tout ça’, je voulais parler des souvenirs le la mort de Jamie, des mauvais moments passés à Chicago…de tous les malheurs qui n’auraient jamais dû avoir lieu.

Comme c’était bien souvent le cas, elle avait raison, se parler était difficile et n’était peut-être pas l’idée du siècle. Mais la conversation était engagée, sauf que ses larmes de la jolie brune étaient insupportables. S’il y avait bien une personne que je refusais de faire pleurer, c’était bien elle et je ne pus m’empêcher de m’approcher  pour essuyer le plus de larmes possibles, profitant de l’occasion pour lui toucher les joues, les cheveux... Mon portable vibra dans ma poche et clairement, je n’avais pas la moindre envie d’aller voir qui me dérangeait. La seule personne que j’aurais pu tolérer était Sasha, or, elle se trouvait face à moi et je ne pouvais décrocher mon regard de son joli visage, bien que plein de larmes.

Je fus surpris de l’entendre me demander de ne pas partir… Je pensais qu’elle souhaitait le contraire et je comprenais parfaitement. Je déposais alors un nouveau baiser sur son front, en prenant plus de temps que la fois précédente avant de dire, à voix basse : « J’pensais que c’était une bonne idée de se parler mais… j’suis plus sûr…. » Encore un peu et j’allais être dans le même état qu’elle. Qu’est-ce que je pouvais l’aimer ! Elle pouvait en douter autant qu’elle le voulait, mais c’était un fait et rien ne pouvait changer ça. En respirant un bon coup après avoir baissé les yeux quelques instants, je repris la parole pour dire : « Bon, tu sais ce qu’on va faire ? Je vais commencer à me rattraper en te faisant quelque chose à manger … A toi d’être assise. Moi, je m’occupe de tout ! » J’ajoutais à mi-voix : « J’ai appris à cuisiner depuis. Si c’est raté, la responsable sera Grace Foster, en grande partie ! » Je reculais, lui adressant un petit sourire amusé qui se voulait assuré, mais qui ne l’était pas vraiment. Qu’est-ce que j’aurais aimé que rien n’arrive et que tout soit comme avant …. C’était également sans compter le texto que je me décidais enfin à regarder. Mon cœur eut un petit raté quand je compris qui était l’expéditeur. Quelqu’un avec qui je n’avais pas spécialement envie d’avoir de contacts et qui, visiblement, avait une parfaite conscience de ce qui était en train de se produire entre Sasha et moi. Et ce texto… que signifiait-il au juste ?!  La pièce jointe aussi… ?! Je n’osais pas me pencher sur tout ça devant Sasha qui était encore à quelques centimètres de moi. Je fis mine de rien en rangeant mon portable avant de glisser ma main le long de son bras recouvert d’un sweet et de serrer sa main en lui adressant un nouveau petit sourire, encore moins assuré que le premier. « C’est encore le moment de me dire ce qui te ferait plaisir… sinon, ce sera surprise… bonne ou mauvaise, mais surprise quand même. » Le plus naturellement du monde, je me dirigeais vers la fenêtre pour jeter un coup d’œil sur la rue. Quelqu’un m’avait vu entrer, cela ne faisait aucun doute et j’étais prêt à partir à toute vitesse pour l’attraper et lui foutre sur la gueule. Évidemment, personne. Je repris le chemin de la cuisine, bien décidé à farfouiller pour trouver de quoi faire quelque chose pour la belle. Naturellement, mon esprit était désormais occupé par le texto … la pièce jointe…


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Sasha E. Savannah
Maître Jedi
755 $
09/01/1992 $
755 messages
Mensonges : 755
Anniversaire : 09/01/1992


MessageSujet: Re: #3120 + Love is strong in its passion + Sasha&Riley Jeu 21 Juil 2016 - 21:54


LOVE IS STRONG IN IT'S PASSION

Riley & Sasha


Bien sûr qu'elle manquait de confiance... En tout! Sasha avait du mal à croire que le monde pouvait être comme il l'était avant. Elle ne voyait plus les choses de la même manière depuis ce mois de septembre où -S avait révélé plein de choses. Celles concernant sa famille l'avaient détruite et elle remettait en question toute sa vie. Bien sûr, il y en a qui diront qu'elle a quand même une vie heureuse, qu'elle ne devrait pas se plaindre, etc... Mais pour la jeune femme, c'était différent. Elle savait qu'elle avait eu de la chance. Que si Maxim n'avait pas agit de la sorte, elle serait sans doute morte. Elle ne lui en voulait pas pour ça. Elle lui en voulait autant qu'à Erika pour lui avoir menti sur tout ce qui la qualifiait jusqu'ici. Et maintenant qu'elle commençait à comprendre les choses, qu'elle voulait lui montrer qu'elle avait besoin de lui, son père refusait tout contact. Il la repoussait tellement fort qu'elle avait l'impression de trébucher à chaque pas qu'elle faisait. Et sa mère qui n'était plus là et dont l'espoir de la revoir l'éloignait un peu plus d'elle chaque jour...

Alors oui, le départ de Riley, le fait qu'il ne donne aucune nouvelle et qu'il ne réponde à aucun de ses appels et textos avait été la cerise sur le gâteau. Il lui disait à présent qu'elle n'avait pas à subir ses problèmes, mais ça n'aurait pas été le cas s'il lui avait laissé l'occasion d'être là pour lui. Ils auraient passé cette épreuve en se tenant la main et Sasha le savait! Elle baissa la tête parce qu'elle savait par quoi il était passé avec la perte de son père et ça, elle ne pouvait pas le lui reprocher. "Je suis désolée pour ton père. Je sais que ça ne sert pas à grand chose de te dire ça, mais je le pense vraiment..." Elle ne voulait pas revenir sur le fait qu'il ai pensé à elle, qu'elle l'avait aidé comme il le disait. Parce qu'elle ne comprenait pas. Elle n'arrivait pas à cerner ça puisqu'il l'avait quand même mise de côté.

Ils étaient beaux, tous les deux dans cette cuisine sans vraiment savoir quoi se dire. Les choses n'étaient pas facile à entendre et encore moins à dire. Riley s'était approché pour essuyer quelques larmes qui coulaient sur son visage et Sasha se sentit fébrile. Elle ne s'attendait pas à son geste et quand il lui dit qu'il serait mieux qu'il parte, elle le retint. C'était impulsif et elle avait bien vu son étonnement. Ce baiser qu'il posa sur son front lui fit fermer les yeux pour se perdre dans ses pensées jusqu'à ce qu'il ne se remette à parler. Est-ce qu'il n'était plus sûr à cause de son comportement? Sasha ne savait pas trop où donner de la tête et quand il lui proposa de faire à manger, elle n'eut le temps de rien qu'il était déjà presque prêt à démarrer. "Tu sais que rester assise n'est pas mon fort. Mais si tu as pris des cours avec Grace, je suis quasi certaine que ça sera réussit. Ta mère cuisine bien, j'ai pu le voir à plusieurs reprises!"

Sasha lui tenta un petit sourire et le laissa se reculer un peu. Il regarda son téléphone et elle espérait inconsciemment que ce ne soit pas la caserne parce qu'elle ne voulait pas le voir partir. Pas maintenant. Sa présence lui faisait un bien fou malgré tout ce qu'elle pouvait montrer. C'était comme un petit moment de répit et elle voulait pouvoir en profiter encore un peu. Quand il rangea son portable et lui serra la main, elle serra la sienne en retour. "Je ne suis pas vraiment d'un grand appétit depuis un moment alors je pense que je vais aller vers la surprise!" La jeune femme le laissa bouger sans rien dire et s'installa à la cuisine. Elle en profita pour jeter un oeil à son téléphone. Peut-être que son père lui avait répondu. Quand elle vit qu'elle avait un message non lu, elle eut un sursaut d'espoir mais quand elle l'ouvrit, son ventre se serra tellement fort qu'elle en eut la nausée. Elle relut le message à plusieurs reprises et tenta de contrôler son envie de pleurer. C'était une torture de l'esprit. Elle savait qu'elle ne pouvait pas se fier à -S. Qu'il ne faisait que jouer avec les gens pour qu'ils souffrent un peu plus. Riley était là, Erika ne l'était plus... Est-ce qu'elle était vivante quelque part et qu'il la retenait? Ou bien la mènerait-il au cimetière.
Le grand brun dans la cuisine était le présent, comment pouvait-elle vouloir se débarrasser définitivement de lui? Et puis, ce définitivement voulait-il dire qu'ils seraient séparés ou bien que -S ferait en sorte qu'il rejoigne son père? Sasha ne pouvait pas, elle ne pouvait pas hocher la tête et elle s'en sentit mal. La nausée était plus forte et elle laissa son téléphone sur la table pour rejoindre les toilettes et ne rendre rien d'autre que de la bile. Elle qui pensait pouvoir respirer un peu avec la présence de Riley... Elle se dégoûtait de ce qu'elle faisait, elle trahissait sa mère et même sa soeur et son père.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #3120 + Love is strong in its passion + Sasha&Riley

Revenir en haut Aller en bas
#3120 + Love is strong in its passion + Sasha&Riley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Passion immortelle (song of love)
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» Ma nouvelle passion : le patchwork
» Dirty Little Sasha. [Done.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Normal Hill :: Quartier résidentiel :: 25th Street-