AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 SIGNALEMENT DE DISPARITION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: SIGNALEMENT DE DISPARITION Jeu 16 Juin 2016 - 13:41

SIGNALEMENT DE DISPARITION.
Au 29 mai.

Elle débarqua en trombe dans le poste de police. Elle ne savait pas si Rachel avait fait le nécessaire mais en cas de doute... Elle avait rapidement pesé le pour et le contre. Le gamin risquait de se trouver enfermé mais ça valait mieux ça que le découvrir mort sur le bord d'une route. Il savait qu'il était en sursis et qu'il ne devait pas faire de conneries, comme fuguer par exemple ! Forcément, Grace n'allait pas pouvoir rester sans rien faire. Elle avait passé deux bonnes heures à le chercher dans tous les liens les plus évidents y comprit la gare routière. Peu importe qu'elle ait l'air d'une folle dans son pyjama en fin de matinée, il y avait plus important.

Sans faire attention vers qui elle se dirigeait, Grace chercha après le premier flic qui venait pour l'interpeller.

- Excusez-moi, je voudrais signaler une disparition ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Re: SIGNALEMENT DE DISPARITION Dim 19 Juin 2016 - 16:12

Le commis à l’accueil releva les yeux de son journal tout en dissimulant un mot caché.

- Une disparition? Il s'accouda à son comptoir et détailla la dame des pieds à la tête, s'attardant sur le pyjama. Je vois, votre chat n'est pas rentré, c'est ça? Ou c'est votre maris qui est... Sa voix mourru devant l'expression de la citoyenne. Je blaguais... C'est de l'humour... Il bredouilla quelque chose de vague tout en s’étirant pour jeter un regard dans la salle.

La matinée était avancée et ceux qui devaient patrouiller était déjà partis… Les inspecteurs assignés à des tâches administratives étaient rares et débordés… Ceux qui bouclaient des enquêtes…

- Linus! Hey Linus!! Ça va comme tu veux?
Apostropha-t-il l’assistant technique qui passait sans le saluer. Est-ce que… Il hésita en jetant un coup d’œil à la femme. De quelle humeur est Wilcox ce matin? J'ai un signalement de disparition ici... expliqua-t-il d'un ton plaintif et suppliant
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: SIGNALEMENT DE DISPARITION Dim 19 Juin 2016 - 16:47

Les archives sont assez désordonnées. Mais il a quand même réussit à trouver ce qu,il cherchait. N'est pas le but ultime d'une salle d'archives ? Waip. Un relevé téléphonique de 1992. Bon sang... pourquoi voulait-il avoir exactement cette copie ?

- Linus! Hey Linus!! Ça va comme tu veux? Si Linus lève la tête des papiers, il se contente de le fixer une ou deux secondes. Depuis quand on essaie d'engager une conversation comme ça ? Est-ce que… Ah, d'accord, il a quelque chose à lui demander. Linus se contente de ne pas replonger les yeux sur le relevé et de ralentir le pas. Il suit le regard du commis et fixe un instant la dame. Journaliste. En pyjama, juge-t-il. De quelle humeur est Wilcox ce matin? J'ai un signalement de disparition ici...

Ah ouais, évidemment. L'air habituellement renfrogné de Linus le devient un peu plus si c'est possible. Oui, Frank avait déclaré qu'il était SON assistant technique, mais il n'est quand même pas sa secrétaire non plus pour connaître ses humeurs. De toute manière, on allait rapidement apprendre que l'humeur de Linus était beaucoup plus stable que celle de Frank. Et le commis à l'accueil serait le premier à en faire les frais.

- De quoi t'as peur, Frank est égal à lui-même. Demande-lui toi-même, réplique-t-il en se remettant en marche et directement vers le bureau de Frank. Le commis veut savoir si t'es d'humeur pour un signalement. J'hésite entre l'idée que c'est pour lui qu'il craint ou pour madame Foster qui vient pour le dit signalement.

Et Linus se laisse tomber sur l'une des chaise qui font habituellement parti du domaine gardé du lieutenant Wilcox.

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Re: SIGNALEMENT DE DISPARITION Dim 19 Juin 2016 - 18:01

Le commis grimaça sa désapprobation devant cette rebuffade et laissa tomber les épaules.

- Tsss Bon, alors ma petite madame,
fit-il en pointant Linus de son stylo, Vous allez suivre ce gars-là et vous présenter à l’inspecteur Frank Wilcox. Vous allez être entre bonne main, c’est un flic redoutable!

Il hocha de la tête pour appuyer ses propos, affichant un sourire faux se voulant encourageant.

***

Frank ne prit pas la peine de relever les yeux de son écran. Avoir engagé Linus lui permettait de se vautrer avec satisfaction dans les plus noirs aspects de sa personnalité et se concentrer sur son travail.

- Humm? Foster? La vieille ou la jeune???


Parce qu’il y avait la caractérielle bien roulée et la nunuche qui encaissait les raclées… La première était donc plus susceptible de… Frank s’étira le coup et avisa Grace. La nunuche… humpf Mais Benjamin l’aimait bien.

Sans quitter son bureau, il leva le bras et claquant des doigts, lui fit signe de venir le rejoindre. Si c’est pas une incroyable démonstration de bonne volonté, ça! La psy du bureau serait fière de ses progrès!! Frank lista l’événement sur une feuille afin de pouvoir le lui relater lors de leur rencontre hebdomadaire. Accumulation de preuve…

- Miss Foster!
La salua-t-il en soulevant les dossiers qui trainent pêle-mêle sur son bureau à la recherche du stylet de sa tablette numérique.

Il le trouva derrière son oreille. D’un coup de pied, il lui avança une chaise et recula la sienne pour poser commodément ses pieds contre le coin de son bureau. Il tapota sa tablette sans sembler lui accorder d’attention et marmonna finalement :

- Alors, on parle de quel genre de signalement?
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: SIGNALEMENT DE DISPARITION Sam 9 Juil 2016 - 22:31

Le gars de l'accueil aurait vraiment pu avoir le droit à un coup de canne si elle ne savait pas contrôler son exaspération. Il devait la prendre pour une vieille folle mais en dépit de ce qu'il croyait, elle n'en démordrait pas : il fallait qu'elle parle à quelqu'un de toute urgence. Elle allait lui dire cela mais le regard sombre voire peut-être même assassin qu'elle lança sembla suffire puisqu'il retira sa blague. Si tous les flics ressemblaient à ça, elle était mal partie. Et pourvu qu'elle ne tombe ni sur Powell ni sur Wilcox ! On sembla entendre ses prières mais décider de lui jouer un sale coup.

Elle grimaça à l'évocation du second qui était bien pire que le premier en se rappelant qu'elle n'était pas ici dans un but absolument personnel et que ses mauvais sentiments à l'égard de l'homme pouvaient bien être enfouis le temps de cette déposition. Faites qu'elle soit rapide. Le commis parla à un autre homme qui n'avait rien de policier en grande partie par l'absence de badge et arme à la ceinture. Elle attendit, tapotant avec frénésie pour montrer son agacement. Bon sang, ok c'était une petite ville mais il n'y avait vraiment personne pour s'inquiéter pour un citoyen mineur disparu ?! Wilcox devait être entrain de répéter son discours du méchant flic devant la glace et, de toute évidence, bosser un peu le dérangerait. Comme si elle allait y renoncer.

C’est un flic redoutable ! Voilà que le commis l'invita à se diriger vers le dit bureau où elle voyait des cheveux en vrac -identificateur premier de Wilcox- sur une tête qui lui apparut comme tout aussi déplaisante que d'ordinaire !

- Redoutable, c'est le mot. Répondit-elle du tac au tac avant de poursuivre comme pour justifier ces mots. J'ai déjà eu le déplaisir de le croiser.

Sans même chercher à savoir si le commis aurait voulu répliquer quelque chose, contredire ses paroles pour défendre le collègue ou bien acquiescer, elle rejoignit le coin où elle pourrait enfin expliquer ce pourquoi elle venait en affichant un sourire totalement faux.

- Du genre urgent. Répondit-elle pour se moquer.

Par esprit de contradiction ou simplement parce qu'elle n'a aucune envie d'être accommodante à cet instant, elle resta debout. Ça inciterait peut-être Wilcox à bousculer ses habitudes et écrire un peu plus rapidement qu'un mot à la minute ! Oui clairement, c'était une question de minutes.

- Noam Lewis, il vit chez moi et il a disparu. Il a laissé un mot indiquant son attention de partir mais il est mineur... Et parce que Wilcox aimait sans doute coffrer tout un tas de monde, elle termina pour le motiver : ... et c'était sa dernière chance avec le centre de détention juvénile. Oh et il a pris un bus pour Portland apparemment, d'après l'homme qui travaille à la station.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Re: SIGNALEMENT DE DISPARITION Mer 13 Juil 2016 - 3:50

Frank appuya sur la touche STOP de l’enregistrement de sa tablette. Parce que Frank était un analphabète notoire et qu’il n’avait jamais signé un rapport en 25ans de carrière à la police de Lewiston.

- Bon, Madame Foster, commença-t-il très civilement, on va effacer ce signalement parce que Benjamin vous aime bien, et vous donner une seconde chance de bien faire les choses. Il lui sourit. Un sourire horrible.

D’un coup de stylet, il effaça le fichier du signalement et se prépara à recommencer.

- Alors, Madame Foster, reprit-il, Quelle est la première chose qu’on fait quand un mineur guetté par la détention juvénile fait une fugue? La toute première… dit-il en pointant le stylet sur elle, Parce que vous êtes une professionnelle irréprochable à qui un juge peut faire confiance. Il haussa expressivement les sourcils et articula soigneusement comme s’il parlait à une demeurée : On appelle la police pour le signaler et qu’elle fasse enquête… On ne perd pas un temps précieux à jouer les inspecteurs amateurs… Même si vous espériez lui éviter des problèmes en le couvrant. Parce que vous n'avez aucun pouvoir légal pour le ramener. Compris? Allez-y, je vous écoute… et Frank relança l’enregistrement. REC

Linus pouvait le deviner... Quelque part, Frank s'amusait follement...
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: SIGNALEMENT DE DISPARITION Mer 13 Juil 2016 - 11:33

Elle n'était pas violente mais s'il y avait quelqu'un qu'elle devait un jour étranglé et puisqu'elle faisait face à ce sourire irritant, elle décida que ce serait Wilcox. Pas de chance pour elle, ça signerait sans doute son arrête de mort auprès de la ville puisqu'il était un des bouffons du roi Spencer.

Elle pouvait lui concéder cette seconde chance comme quelque chose de nouveau chez lui à moins que ce soit juste pour l'amusement. Dans tous les cas, elle aurait presque pu donner l'air de se pencher vers la tablette avant de redire :

- La première chose que j'ai faite en apprenant sas disparition fut de contacter son assistante sociale. Son travail aurait tout autant été de vous avertir mais à moins que l'un de vos sbires ait des trous de mémoire, je doute que cela ait été fait dans ce poste sauf, encore une fois, si l'un de vos amis a refusé de répondre au téléphone... Ça a pu donner tout son sens au problème.

Sans doute que rejeter la faute sur la police n'était pas la meilleure chose à faire mais elle était étonnamment exécrable, inquiète et irritée de voir Wilcox s'amuser de la disparition de Noam.

- Quoiqu'il en soit, après ça, je persiste, je suis sortie le rechercher. Peu importe ce que vous pouvez dire, à ce moment-ci, il était sous ma garde et il aurait fallu que j'attende que quelqu'un décide de bouger ses fesses ? Je n'ai aucun droit légal mais si j'avais pu le trouver et le convaincre, la question ne se serait pas posée. Je commence à connaître la politique du coin, on ne se lance dans des grandes recherches que quand c'est quelqu'un d'au moins aussi important qu'un Gallagher ou un autre flic. Ceci dit, vu les résultats de la police en matière de disparition, je faisais tout aussi bien de chercher par moi-même.

Très très mauvaise idée. N'importe qui aurait pu le lui dire mais à ce stade, elle faisait tout aussi bien de s'achever elle-même d'une manière ou d'une autre.

- Maintenant vous pouvez chercher n'importe quel chef d'inculpation pour votre amusement personnel à mon encontre ou bien rechercher Noam, contacter des collègues à Portland ou que sais-je, faire un truc qui va avec le badge et l'arme Monsieur le policier.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Re: SIGNALEMENT DE DISPARITION Dim 17 Juil 2016 - 18:47

Là, elle ne rejetait pas la faute sur la police, parce que contrairement à ce qu’elle pouvait penser, ils recevaient toutes les plaintes. Et quoi encore? Service public… Ce qu’elle faisait, c’était rejeter la faute sur l’assistante sociale. Frank grimaça sa désapprobation. Grace Foster était une victime et une balance… C’était particulièrement improbable… Refuser de dénoncer ce connard de Savannah, et s’en prendre aux assistantes sociales… Pitoyable… Il avait envie de lui demander si elle était féministe, juste pour la voir réagir.

Sans la quitter des yeux, Frank tendit le bras pour prendre son téléphone. Un vieux truc, massif, avec un combiné relié par un fil en tirebouchon. Le genre de téléphone utile pour un interrogatoire.

- Envoi le bureau de Portland, l’inspecteur Fitch….

En stéréo, assourdie, la voix de l’agent de l’accueil dans le combiné et de l’autre bout de la salle…

- Non je ne sais pas le numéro, Denis, c’est ton boulot de faire les transferts…

On pouvait entendre, rien que dans le ton de sa voix, qu’il ponctuait mentalement chacune de ses phrases d’une épithète peu flatteuse. Avec le temps, Frank avait appris à arrondir les angles. Ça ne trompait personne.

- Et bien voilà! Bravo mon garçon! Tu viens de prouver ta compétence à chercher dans un bottin! Une grande carrière t’attend!

Digne d’un biscuit chinois. C’est la psy qui serait fière! Il venait de féliciter un de ses collègues et de lui exprimer son appréciation de son travail. Frank s’empressa de le noter sur un coin de papier pour ne pas l’oublier.

- Hey! Fitch! C’est Wilcox… Non Powell n’est pas là puisque c’est moi qui t’appelle… J’ai un fugueur à intercepter, tu as une recrue motivée à jouer les durs?

Frank s’étira le cou par-dessus son écran pour voir où en était Linus.

- Oh, ce sera parfait ça… Et voyant l’expression de Grace, il lui expliqua en aparté : Rien de méchant, ça lui fera quelque chose à raconter et puis il faut lui en donner pour son argent après qu’il se soit donné tout ce mal! Et revenant à sa conversation initiale, Ouais… Noam Lewis, mineur, en famille d’accueil, en route pour Portland dans un bus de la compagnie…

Il agita la main au dessus de sa station de travail s’attendant à ce que Linus lui passe les informations.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: SIGNALEMENT DE DISPARITION Dim 17 Juil 2016 - 20:40

Durant tout ce temps, Linus ne dit qu'une seule phrase.

- Date ? Et à quelle heure avez vous trouvé le mot ?

La réponse donnée, Linus s'amuse avec un gadget de la police. Les caméras de la gare. Bon d'accord, c'est pas super performant, mais c'est facile à obtenir et facile à utiliser. Date trouvée, il télécharge la vidéo de cette journée.

Les gamins paumés, ça le connait, il en a été un. Peut-être l'est-il encore un peu, puisqu'il est ici. Tandis que Wilcox bavarde au téléphone et que Madame Foster attends, Linus, impassible, pianote sur son clavier, attentif à son écran, puis il se recule et passe à autre chose.

Peu après, Wilcox agite la main dans sa direction. Linus le dévisage.

- Sérieusement ? Ton écran, Frank. Photo, heure de départ, heure d'arrivée, numéro du bus.., dit-il avant de se taire parce que Frank vient de voir. Avez-vous regardé, Madame Foster, si vous avez toutes vos cartes de crédit et s'il vous manque de l'argent liquide ?

Il traite Noam de potentiel voleur ? Ouais, tout à fait. Pendant ce temps, il se remet à pianoter pour trouver les coordonnées bancaires du gamin. Si coordonnées bancaires il a.

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: SIGNALEMENT DE DISPARITION

Revenir en haut Aller en bas
SIGNALEMENT DE DISPARITION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 7 mois après la disparition de Lovensky Pierre-Antoine
» Voyage en ombre et disparition d'armée
» disparition des oiseaux!
» Disparition des statistiques
» un bon geste pour une espèce en voie de disparition...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Normal Hill :: Downtown Lewiston :: Poste de police-