AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 Are you alright ? (anders et imogen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Imogen N. Kent
apprenti féroce
550 $
10/06/1985 $
550 messages
Mensonges : 550
Anniversaire : 10/06/1985


MessageSujet: Re: Are you alright ? (anders et imogen) Sam 16 Juil 2016 - 0:52

Are you alright ?
anders et imogen

« Si tu parles de -S... o-ou du passé... » Commença-t-elle sans savoir si elle faisait bien d’insister à ce propos alors qu’il ne semblait vouloir qu’une chose : la fuir. Elle mentirait si elle prétendait que ça ne la peinait pas de le voir si désireux de quitter sa compagnie mais elle ne s’en formalisait pas. Bien sûr, elle le comprenait. Elle était journaliste. Ce n’était qu’une fonction, une passion pour elle mais pour lui, c’était ce qui avait tout détruit. Elle aurait pu contrer cela mais avait rarement l’âme à contrarier qui que ce soit. « ... Pourquoi ne pas quitter Lewiston ? Je ne sais pas si c’est une solution à tout mais ce n’est pas manquer à une parole que d’essayer de vivre ce qu’il nous reste de vie. Quand j’ai quitté la Nouvelle-Orléans, j’ai laissé toute ma vie derrière et de ce point de vue là, aujourd’hui, je me dis que j‘ai peut-être mal agi mais partir n’était en aucun cas une mauvaise solution. Si j’étais restée, je crois que j’aurai suffoquée. » Elle restait vague et ne racontait rien de ce qu’il s’était passé pour elle mais à cet instant, cette parole lui sembla judicieuse et appropriée. Bien sûr, elle ne pouvait pas comprendre ce que c’était que de perdre un enfant mais en ce qui concernait la perte, elle était malheureusement suffisamment alerte.

D’une certaine manière, comme Anders, elle n’était assez en confiance avec personne. Nikki ne se confiait pas et Hyun-Su n’était au courant que parce qu’ils vivaient ensemble. C’était étonnant de noter les quelques similitudes alors qu’ils étaient foncièrement différents. Elle se cachait derrière un mur pour montrer une façade tandis qu’Anders, il ne semblait même pas avoir pu ériger une protection. Il n’avait rien eu pour l’aider. Maintenant, c’était peut-être différent. Il avait Grace du moins elle le supposait et à en juger par leur relation, elle pourrait peut-être être celle à lui permettre de continuer d’une manière ou d’une autre.

La conversation continua et dériva à son propre sujet. Elle n’était pas à l’aise mais puisqu’il lui avait dit quelque chose, même une chose infime, elle pouvait peut-être lui rendre la pareille et si la raison de sa présence à l’hôpital lui avait échappé, en parler maintenant restait sous sa guidance. Forcément, le sujet changea quelque peu de personne et à nouveau, elle comprit bien qu’elle n’obtiendrait jamais grand chose de sa personne. « Oh… Dans elle l’a eu, je crois comprendre que ça a été pour elle ? Mais en tout cas, je ne savais pas que c’était génétique ou qu’il y avait un facteur de risque supplémentaire... Avec ce que je sais de ma propre biologie, je n’aurai pas pensé poser la question à Grace. » Répondit-elle songeuse sans voir l’évidence derrière ce qu’il avait dit. Comment aurait-elle pu quand elle restait persuadée de la bonté de chacun ? Il n’était alors pas question de mettre en doute quoique ce soit provenant des personnes qui l’entouraient à commencer par Riley et Grace. Ça ne lui vint même pas à l’esprit ! Et pourtant, en tant que romantique, elle aurait pu tout à fait imaginer des histoires d’amour à chaque croisement.

Il la fit revenir au présent en lui demandant de démarrer et elle balbutia quelque chose comme « Tout de suite. » avant d’enclencher le moteur et commencer à rouler dans un grand silence. Soudainement, elle était mal à l’aise et son exclamation pour la pousser à agir n’avait pas aider. Il en fallait peu pour qu’elle se sente gênée ou coupable. Quand finalement, ils s’engagèrent vers le quartier d’Anders, elle le regarda discrètement plusieurs fois avant de prendre une grande inspiration et parler. « Je suis désolée si j’ai paru insistante, ce n’était pas mon intention. Je sais que je suis parfois trop curieuse, je ne m’en rends pas bien compte avant qu’on me remballe mais je te jure que je ne cherche pas à obtenir quoique ce soit de toi. J’ai trop présumé. Parce que tu m’as parlé de Grace et du reste, j’ai cru qu’on pouvait parler d’autre chose aussi. Désolée ? » Termina-t-elle, demandant clairement à ce qu’il lui excuse son attitude si elle ne lui convenait pas.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: Are you alright ? (anders et imogen) Lun 18 Juil 2016 - 11:48

Are you alright ?
Anders & Imogen
date ► 13 juin
Gorge nouée.
A cette phrase, Anders ne répondit pas et cela n'aida pas son énervement qui naissait. Ce n'était pas contre Imogen, mais en parler et relier -S ainsi que le passé... Cela l'énervait, parce qu'elle avait juste. C'était les deux, -S s'amusait avec le passé et profitait de la faiblesse de leur amitié : les vingt-deux ans de trous. Ils avaient tous les deux changés, il savait ça mais ils étaient toujours ensemble. Même si Grace maintenant, elle prenait un peu ses distances parce qu'elle était occupée bien sûr, mais juste après Seattle ? A la pensée, Anders crut sentir son coeur manquer un battement. Il essayait de se calmer et trouver un moyen de changer de sujet de conversation. Il ne resta pas longtemps dans ses pensées quand Imogen parla d'une possibilité. Possibilité qu'il avait déjà pensé plusieurs fois, mais il n'avait pas les moyens d'aller dans une autre ville, ni l'énergie pour cela.

- Ce n'est pas une bonne solution. Je ne peux pas quitter Lewiston et recommencer tout à zéro dans une autre ville comme tu as pu réussir à le faire. Je n'en ai pas les moyens, ni l'énergie pour que ça me permette d'avancer dans un nouvel endroit.

Il aurait du mal à se sociabiliser aisément et puis, il était rattaché à Lewiston d'une certaine manière. Il ne pouvait pas quitter la ville et ce serait s'éloigner de Grace, même s'ils restaient en contact ils seraient éloignés. Il ne suffoquait pas, contrairement à Imogen. Il inhalait et viendra un jour le moment où il ne sera plus capable de supporter quoi ce que ce soit. Anders s'était suffisamment retenu de lui demander ce qui s'était passé à la Nouvelle-Orléans... Il se doutait bien qu'il s'était passé quelque chose de grave pour qu'Imogen veuille changer son prénom. Elle avait laissé toute sa vie derrière, le prénom aussi... Il avait pensé jusqu'ici qu'elle n'aimait pas Nicole et qu'elle avait changé tout simplement par question de goût. Ce n'était psa le moment de penser à cela, qu'ils enchaînaient sur un autre sujet de conversation.

Ce n'était pas encore ça. C'était le sujet qui ne plaisait pas à Anders, encore moins à Imogen. Il se sentait subitement inquiet pour elle, il connaissait les risques qu'elle prenait et il espérait qu'elle s'en sortira. Cette inquiétude n'avait rien à voir avec la nouvelle qu'il avait apprise ... Bien que c'était quelque chose dont il soupçonnait depuis des mois, il avait la confirmation. En fait, il ne savait pas. Est-ce qu'il se serait quand même inquiété si elle n'était pas supposément sa fille ? Sûrement, c'était dans sa nature de s'inquiéter des gens même ceux avec qui il n'avait pas un bon feeling. Imogen avait été avant la disparition de Samuel une amie. Quoiqu'il en soit, il y avait aucun moyen qu'elle soit au courant de cette histoire de paternité. Anders n'était pas celui qui allait le lui dire... Il espérait que personne n'allait le dire. Il n'avait pas envie de se prendre la tête avec sa meilleure amie, déterrer cette histoire qui était vieille d'une trentaine d'années. Il répondit par une petite moue approbatrice, oui Sonja s'en était sortie heureusement.

Énervé dans le fond de constater que son amitié avec Grace était difficile avec le passé et -S, puis lui bien sûr. Perdu avec le prénom Nicole et Imogen, persuadé qu'il y a une histoire. Déstabilisé par la nouvelle qu'Imogen soit vraisemblablement sa fille. Inquiet pour l'opération de cette dernière. Avec la douleur au dos en plus, Anders avait besoin d'arrêter toute cette discussion pour réfléchir avec lui-même durant tout le trajet. Peut-être qu'il avait été sec dans son ton, il n'avait pas fait attention. Il n'avait regardé Imogen, il avait préféré observer le paysage se défiler. Il pouvait sentir la légère tension dans l'atmosphère et imaginer le malaise d'Imogen à côté. L'écrivain n'avait pas osé tourner son regard vers elle, il avait préféré imaginer l'itinéraire qu'elle allait prendre tout en supportant la douleur au dos. La position assise n'aidait pas. Il faisait le tri dans ses pensées et il se frappait mentalement pour certaines choses de dites qu'il aurait dû garder pour lui. Ce fut Imogen qui rompit le silence gênant pour s'excuser. Immédiatement, Anders savait quoi répondre mais il attendit qu'elle termine. Mais quand elle termina, il ne dit rien et il tourna son regard vers Imogen, sans dire un mot. Il baissa son regard devant lui, dans le vide. Il réfléchit et il eut un air qui montrait qu'il était dépassé par tout cela. Il fit un micro sourire, rapide de quelques secondes.

- Je devrai être désolé aussi, je n'aurai pas dû te demander sur ton anévrisme. Je remarque tu n'aimes pas parler de toi, comme moi en fait. Il la détailla, tout calme. C'était une évidence cette similitude, ils n'aimaient pas parler d'eux. Surtout quand lui ne savait pas ce qu'elle représentait et inversement. Depuis le temps que l'on se connaît, on ne sait pas énormément de choses. Quand on parle d'un sujet sérieux qui me concerne, je me braque et j'essaye de parler d'autre chose. Tu agis un peu de la même manière que moi dans le fond quand on parle du sujet qui te concerne.

Ils ne faisaient pas confiance pour pouvoir se confier. Anders le savait et s'était fait à l'idée qu'il était seul alors qu'il ne l'était plus. Il avait du monde, il lui avait suffit de relever le regard et voir tout ce monde qui l'entourait. Malgré cela, il lui arrivait encore d'agir derrière le dos des gens et se débrouiller comme s'il était seul. Imogen avait peut-être Hyun-Su, elle se confiait peut-être à lui. Il n'en savait rien et cela ne le regardait pas. Mais il ne pouvait pas s'empêcher d'une chose.

- Si je te pose la question... Ton changement de prénom, de Nicole à Imogen. Est-ce que cela à voir avec ce qui s'est passé à la Nouvelle-Orléans ? Mh ? Il vit la réaction d'Imogen, il la regarda sans la juger et il finit par détourner le regard. Sans lui laisser l'occasion de répondre à la question, il continua. C'est ça le truc, on se fait pas totalement confiance dans le fond pour ce genre de discussion. Avec tes questions sur Grace (et c'est toi qui a abordé le sujet pas moi) j'ai essayé de répondre mais ... Il ne finit pas ce qu'il voulut dire et il soupira. Désolé pour la question, tout ça... C'est ... Je ne sais pas faire facilement confiance bien que je t'apprécie, même à Grace je n'ai jamais su confier certaines choses. J'ai le don de me confier avec des années en retard. Je ne parle pas facilement et ouvertement des points qui me concernent. C'est comme ça, ça a toujours été comme ça. Il fit une pause, un petit sourire se dessina. Si tu me posais des questions sur Grace, c'est parce que -S te l'a demandé ?

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Imogen N. Kent
apprenti féroce
550 $
10/06/1985 $
550 messages
Mensonges : 550
Anniversaire : 10/06/1985


MessageSujet: Re: Are you alright ? (anders et imogen) Lun 18 Juil 2016 - 21:09

Are you alright ?
anders et imogen

Si elle s’était excusée, c’était aussi pour clore l’affaire et repartir sur de bonnes bases, pour la énième fois. Nikki avait beaucoup de mal à réaliser l’énervement qu’elle pouvait provoquer chez les gens et encore pus de mal à identifier ceux qui ne la supportaient pas. Dans son univers de gentillesse, de bonté et de naïveté, il n’était pas question de tout cela et quand bien même ! Si quelqu’un ne l’aimait pas, ça ne changeait rien et ça ne l’obligeait à rien. De son côté, elle pouvait tout aussi bien respecter la personne que la craindre. Elle renvoyait peu de réciproques et n’était peut-être même pas capable de nommer un seul ennemi.

Elle ne s’attendait certainement pas à ce que Anders réponde de cette manière et aurait presque pu prier pour une réponse courte en moins de cinq mots. Pourtant, elle devait le reconnaitre, aujourd’hui et depuis quelques temps, il y avait bien plus de conversation que ce à quoi tout le monde pouvait s’attendre. Elle s’en trouvait chanceuse. « On dirait bien. » Sourit-elle sans quitter la route des yeux, roulant à une vitesse presque trop lente qui ne s’accéléra pas avec la suite de ses paroles. Elle retint même son pied de venir s’écraser sur le frein sous le coup de la surprise. Il avait bien dit Nicole ?! Comment connaissait-il son prénom ?! Est-ce qu’elle le lui avait dit sans s’en souvenir ?! Nikki était pourtant certaine que l’anévrisme ne provoquait pas de trous de mémoire. Alors comment ?

Il enchaîna avant qu’elle ait pu poser la question et elle trouva judicieux de s’arrêter avant de ne pas faire attention à un chat ou un enfant qui pourrait traverser. Ils n’étaient même pas à trois cents mètres de chez Anders et elle resta muette quand plus personne ne sembla pouvoir arrêter l’écrivain. Il parlait encore une fois, beaucoup et pour un peu, elle aurait juré qu’ils avaient échangé les rôles. Quand finalement, sa tirade s’acheva sur une question, elle le regarda avec interrogation. « On ne devrait pas parler de ça. » Dit-elle un peu sur ses gardes et ne voulant pas d’ennuis avec -S alors qu’elle serait bientôt délivrée de son serment vis à vis de l’opération. « Je ne sais pas comment tu sais comment je m’appelle mais... ce n’est pas un problème de confiance que de ne pas l’avoir dit. J’ai une nouvelle vie ici et je ne tiens pas à ce que la précédente refasse surface, tu comprends ? » Demanda-t-elle faussement sans attendre de réponse. « J-Je ne parle pas de mon passé parce que je... je ne veux pas le revivre. Je suis venue ici pour échapper aux souvenirs et ça a plutôt bien fonctionné pendant six ans mais voilà que Grace et Riley débarquent et que... Ma vie est chamboulée et j’ai une très faible tolérance au changement. » Elle se racla la gorge en lui souriant un peu timidement, trouvant cette conversation quelque peu déplacée dans une voiture avec une personne qui peinait tout autant à se confier qu’elle. « Mes questions au sujet de Grace et de toi, c’était uniquement parce que malgré tout ce que tu as dit, je continue d’imaginer autre chose de vous deux. Après tout ce ne serait pas déplacé, vous deux je veux dire. La façon dont vous parlez de l’autre m’a juste fait penser que peut-être, il y avait autre chose et que, peu importe les autres, du moment que vous êtes heureux comme vous êtes, personne ne devrait rien y trouver à redire. J’ai tendance à m’emballer et voir des romances là où il n’y en a pas, je suis vraiment désolée. »

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: Are you alright ? (anders et imogen) Mer 27 Juil 2016 - 1:35

Are you alright ?
Anders & Imogen
date ► 13 juin
 Un arrêt.
Imogen avait arrêté la voiture, parce qu'elle n'était pas sûre de pouvoir assurer l'écoute et la route en même temps. Il ne tenait pas non plus à la rendre responsable d'un accident, mais il avait naïvement pensé qu'il n'y aurait aucun risque parce qu'ils était presque arrivés devant chez lui. Anders détourna le regard, il cacha au mieux son agacement de la situation. C'était vrai que -S pouvait entendre partout, il pouvait les écouter en ce moment et il s'imaginait déjà recevoir un message sur son téléphone. Il n'était pas d'humeur et en état pour un autre message. Il devait avaler la pilule qu'Imogen était vraiment sa fille, pas parce que c'était une mauvaise nouvelle. Non... C'était... Il ne pouvait pas dire à qui ce que ce soit, il avait peur que Grace ne sache pas quoi faire de cette nouvelle... Et qu'elle ait à l'esprit qu'elle avait trompé Thomas avant même le mariage, qu'elle était monstrueuse d'avoir fait cela. Il ne voulait pas le dire à Imogen parce qu'il avait vu sa réaction et savait ce qu'elle en pensait de l'histoire de famille biologique. C'était un grand changement pour elle qui n'avait jamais cherché à connaître les Foster. Pour Anders, dans le fond, les choses changeaient beaucoup. Il réfléchissait... Les paroles de Nicole le fit sortir de ses songes et il la regarda afin de montrer qu'elle avait toute son attention.

Durant les six ans qu'ils se connaissaient, Anders n'avait jamais posé une question qui obligeait Imogen à déterrer son passé. Il avait vite remarqué dans un premier temps qu'elle n'était pas bien et qu'elle avait besoin de recommencer à zéro. Il se surprenait maintenant à penser qu'elle avait la chance de pouvoir faire ça. D'un certain côté il n'était pas sûr que fuir le passé soit la bonne solution et que le mieux, c'était de l'affronter. C'était toutefois facile à dire qu'à faire, il en était conscient. De toute manière, Imogen avait fui la Nouvelle-Orléans, elle s'en rappelait. Anders ne l'avait pas aidée en lui demandant cette histoire avec l'identité de Nicole. Il ne pouvait pas comprendre ce qu'il n'avait pas vécu, mais il pouvait l'imaginer... Il avait tout juste à changer de ville, recommencer à zéro sans toutefois changer de prénom pour presque la comprendre. Elle n'aimait pas le changement et il comprenait qu'elle y était sensible. C'était pour cela qu'il n'osait pas lui dire quoi ce que ce soit, sur ce qu'il venait d'apprendre venant de -S. Il avait besoin d'en savoir plus, se pencher plus sérieusement sur la question. Elle était là pour échapper aux souvenirs, mais elle ne semblait pas comprendre que si elle avait laissé les choses non réglées à la Nouvelle-Orléans... Ces souvenirs pouvaient revenir.

Anders ne savait pas trop ce qu'il faisait, ni pourquoi il lui avait dit qu'il connaissait son identité. Il ne savait pas pourquoi il était toujours là en réalité. Face à la réponse d'Imogen, il répondit avec un petit sourire éphémère. Elle continua, en fait elle n'avait pas terminé. La tension n'était pas bonne, ils auraient pu se taire mais ils se parlaient quand même. Anders n'avait pas autant parlé à Imogen depuis longtemps comme ça... C'était peut-être même la première fois. Il se tendit un peu et grimaça à la douleur au dos qui se manifestait malgré le médicament qu'il avait pris. Il referma les yeux pour retrouver une bonne respiration et il fit une moue moqueuse. C'était drôle, elle était peu sûre d'elle mais elle pensait qu'il y avait quelque chose entre lui et Grace. Il s'était d'abord posé la question, si c'était flagrant. Il avait pourtant tout fait pour que ça paraisse le contraire et que Grace soit juste qu'une meilleure amie aux yeux de tout le monde. C'était parce qu'elle avait la chance de lui parler, ainsi qu'à Grace, elle avait pu les observer bien qu'elle les avait rarement vu ensemble. Malheureusement pour Imogen qui semblait être pour que cette relation se fasse un jour, cela ne se produira pas. Elle ne l'avait pas voulu et elle ne le savait pas, mais elle lui avait rappelé ce qui s'était passé à Seattle. Il soupira entre le choix de se taire ou parler. Il n'aimait pas trop parler de lui mais Imogen avait parlé un peu d'elle, il fallait forcément que ça aille dans les deux sens. Il passa la main sur sa barbe et s'y lança après avoir rapidement préparé les phrases.

- C'est euh ... Il y a peut-être quelque chose entre nous, tu as peut-être raison mais cela n'arrivera pas. Grace était avec Thomas pendant plus de vingt ans et honnêtement, je n'ai jamais vu un amour plus fort que le leur. Ils s'aimaient tellement que le deuil a été difficile pour elle. Peut-être qu'elle a fait le deuil et qu'elle a réussi à comprendre que la vie continue. Elle ne sera pas toutefois pas capable de vouloir passer à autre chose. Quant à moi, j'essaye d'avancer... Mais on me tire toujours en arrière. De toute manière, l'important c'est que j'ai retrouvé Grace et qu'elle soit toujours mon amie et inversement, que cela nous suffit à nous deux.

Il sourit un peu et il l'observa. C'était important qu'elle ne fasse pas le lien entre elle et lui, qu'elle ne sache pas cette histoire. Elle ne s'était jamais intéressée à sa famille biologique et lui ne pouvait pas ouvertement lui dire qu'il était son père. Il n'avait pas de réel preuves si ce n'étaient que les dires de -S, mais vu son action il avait l'impression que tout cela arrivera très rapidement et qu'elle le saura d'une manière ou d'une autre. -S manigançait quelque chose forcément. Quelque part, il avait comme un but qui se présentait sous ses yeux, -S lui montrait quelque part qu'il n'était pas si seul que ça. Que petit à petit, il saura se reprendre et s'en remettre. Il ne fallait pas qu'Imogen pense qu'il puisse avoir quelque chose avec Grace. Il fit donc un effort d'être plus conciliant et d'expliquer pourquoi il s'était bagarré.

- Je l'ai perdue pendant vingt deux ans et j'ai cru que je ne la reverrai jamais. Ce qui s'est passé avec Maxim, c'est juste qu'il était une menace pour elle, il y a rien d'autre. J'ai laissé trop de choses se passer. je ne voulais pas prendre le risque de la perdre une fois de plus sans rien faire.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: Are you alright ? (anders et imogen)

Revenir en haut Aller en bas
Are you alright ? (anders et imogen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» « It's ok. It's alright. » (13.10.11 à 16h21)
» [ PM] Discussion devant le feu (Imogen)
» (f) IMOGEN POOTS ●● Elinor Bracken (libre)
» Yeah, you show me good loving make it alright need a little sweetness in my life (elya)
» MARLEY NEAL-SHIELDS ► imogen poots.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Normal Hill :: Hôpital St Joseph-