AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me || ft. Timéo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Nigel B. Chatwood
Maître Jedi
291 $
19/01/1994 $
291 messages
Mensonges : 291
Anniversaire : 19/01/1994


MessageSujet: I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me || ft. Timéo Mar 31 Mai 2016 - 19:38


*I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me *

Here I am with all my heart,I hope you understand,I know I let you down, But I'm never gonna make


Grand match en début de soirée et le stress montait dans l'équipe des LC Lighnings, notamment pour les jeunes recrues qui n'avait toujours pas réalisé la chance qu'ils avaient. Leurs camarades de l'université devaient venir les voir, ils n'avaient pas intérêt de se planter. « Bon les gars, ce match, ça va le faire ! On est préparé. Dallas, tu te souviens bien, le 34 ne doit pas passer la ligne, tu  bloques de toutes tes forces, on est plus à l'école tu peux y aller à fond ! » disait l'entraîneur et le sourire de Dallas s'intensifie. Il adorait tout donner pour sa team et ne reculait devant rien. Chacun reçut ses directives et la partie pouvait commencer.
Une ambiance extraordinaire, des suporters au top en particulier chez les Chatwood qui étaient déchaînés comme à leur habitude. C'était tellement plaisant de les voir, ou plutôt d'entre les cris d'Hetty chaque fois que son cousin faisait une action, ou Linus râler plus fort que les autres contre les décisions de l'arbitre. Le dernier match où il se souvient avoir vu son frère était celui où il avait eu une commotion cérébrale et que leurs ressentiments étaient sortis, leur permettant de se rapprocher et de parler presque ouvertement.

Le match se termina par un score nul, 32-32. mais l'équipe s'était bien battue malgré tout et Nigel avait marqué de nombreux points. Coincé deux fois violemment contre la paroi de verre, il s'était relevé et n'avait pas eut besoin de sortir beaucoup avant de retourner mettre une raclée aux adversaires. « T'as assuré Nig' ! » lançait Dylan avec joie. « T'aurais pas viré l'autre type je me serais fait aplatir ! » L'atmosphère était bonne et l'équipe souhaitait fêter un événement particulier, la première grosse pénalité de l'année par un défenseur qui avait passé la moitié du match en prison. Mais tout d'abord, il fallait prendre une bonne douche pour ne plus sentir la transpiration. Dans les douches communes de l'Arena, personne n'était mal à l'aise avec le Chatwood. Tous savaient qu'il était homosexuel mais ça choquait moins qu'à l'université. Les mœurs ne sont pas les mêmes et les gens sont plus humains, ils en ont vu d'autres pour certain qui sont bien plus âgés. Et puis, Nigel a quelqu'un d'autre en tête. Quelqu'un qu'il ne parvient pas à se sortir de l'esprit.

Une semaine auparavant, c'était le soir où le jeune homme s'était retrouvé chez Timéo, pour un dîner délicieux et un moment particulier où les deux hommes s'étaient rapprochés. D'abord en discutant du passé militaire de l'hôte de la soirée, ensuite... Le baiser qu'ils avaient échangé était ancré dans sa mémoire, il avait répondu à ce baiser, l'avait rendu plus passionné et avait finit par se sauver comme un voleur sans chercher à parler. Timéo devait le détester ! Il avait essayé de lui envoyer un message le lendemain, auquel il n'avait pas répondu. D'une part parce qu'il n'avait aucune idée de ce qu'il devait lui dire, d'autre part parce qu'il avait passé tout son temps à la patinoire pour l'entraînement et avec des amies, notamment Amelia, la copine de Dylan, qui était toujours de bon conseil en matière de garçons. Tous les deux s'entendaient bien, mais malgré son aide et celle de Lucinda à l'autre bout de la planète, il ne parvenait pas à comprendre son attitude.

Se rhabillant tranquillement, Nigel suivit ses coéquipiers au-dehors, saluant les quelques fans qui s'étaient attardé pour les féliciter. Il parla quelques minutes avec Linus avant de remarquer quelqu'un de plus intéressant. Un peu à l'écart, il ne l'avait pas vu tout de suite. Tméo ! Posté dans son fauteuil roulant, il observait le hockeyeur. Son cœur fit un raté et il n'écoutait plus Dallas qui lui parlait, absorber par la présence du militaire. « Allez-y sans moi, j'dois... » dit-il en donnant son sac à son frère qui lui proposait de le débarrasser s'il allait avec ses amis.
Face au soldat, il se sentit stupide. Il ne pouvait pas faire comme s'il ne l'avait pas vu, pas après le léger sourire que cela avait provoqué. Les mains dans les poches de sa veste, le Chatwood avança nerveusement vers son ami, espérant qu'il puisse au moins toujours l'appeler ainsi... « tu es venue... » balbutia-t-il sans savoir par quoi commencer. « Désolé de pas t'avoir rappelé, je... j'étais en plein entraînement et... » Ne terminant pas sa phrase, Nigel se tut, les mains toujours dans ses poches, craignant d'avoir à répondre à ses interrogations concernant son départ si précipité de son appartement.



©BlackSun

______________________________

Nigel B. Chatwood
L'amour ? Tendre ? Il n'est que trop dur, trop brutal, trop impétueux et il pique, telle une ronce.




(AuAg)3Hg2 ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me || ft. Timéo Mar 31 Mai 2016 - 22:26

Il avait décidé de se rendre au match de son ami, enfin il espérait que celui-ci était toujours son ami puisque depuis la soirée il y a une semaine environ il n’avait plus eu de ses nouvelles. Malgré le message envoyé, l’autre ne lui avait jamais réécrit, il aurait pu laisser tomber… mais il n’arrêtait pas de penser à l’autre, il ne pouvait pas s’empêcher de penser à lui et espérer l’avoir toujours comme ami et plus si possible… Il n’allait pas forcer les choses, mais il irait au moins voir le match si l’autre venait lui parler après, il en serait content, mais au moins il pourrait voir un peu Nigel, c’était mieux que rien. Il aurait pu prendre ses béquilles, mais vu ce qu’il avait à parcourir, c’était préférable de s’y rendre avec son fauteuil roulant. Il l’utilisait de moins en moins, il se déplaçait surtout en fauteuil, mais ses jambes n’étaient pas encore assez forte pour supporter un tel trajet.

Il s’était donc rendu à l’aréna pour voir le match, Nigel était très doué, même plus qu’il ne l’avait laissé entendre, du moins c’est ce que trouvait l’ancien militaire. Il regardait le match et après celui-ci, il décida d’attendre un peu, par chance, il pourrait parler un peu à Nigel, il avait besoin de savoir ce qui se passait. Savoir s’ils étaient toujours amis, s’il voulait toujours de lui dans sa vie. Il le vit parler avec d’autres personnes, il ne voulait pas s’imposer donc il attendit en retrait. Nigel était si beau, gentil, il ne voulait pas le perdre. Il croisa son regard et espéra qu’il ne se sauve pas de nouveau. Par chance, le hockeyeur vint dans sa direction plutôt que de se sauver. Il semblait surpris qu’il soit venu, sans lui laisser le temps de parler, l’autre s’excusa de ne pas l’avoir rappelé, qu’il avait été pris par les entrainements… « Je t’avais dit que j’allais venir te voir jouer… c’est pas mon genre de dire quelque chose et de ne pas le faire… » Il le regardait un moment, il ne savait pas trop quoi dire, comment s’y prendre, il voulait savoir pourquoi l’autre était parti, mais en parler à l’aréna était peut-être pas l’endroit idéal… c’est pourquoi il dit : « Un café ça te dit ? Je crois qu’il faut qu’on parle un peu… et ne te sauve pas cette fois, bien que cette fois je pourrais peut-être te rattraper. » Une petite pointe d’humour, il faisait référence au fait qu’il était en fauteuil et pourrait le rattraper plus rapidement.

Il attendit la réponse de celui-ci et quitta l’aréna pour aller au petit café à côté, il se commanda un café et laissa l’autre se commander ce qu’il voulait… « J’ai besoin de comprendre… de savoir pourquoi tu es parti comme ça l’autre soir ? J’ai fait quelque chose qui fallait pas ? Dit quelque chose… tout allait bien et d’un coup tu es parti… je comprendrais si tu as changé d’avis, après tout vu mon état… je pourrais comprendre que tu préfères quelqu’un qui est en pleine forme, qui n’a pas de problème comme moi… » Fallait être réaliste, il avait des problèmes de santé autant physique que psychologique, le stress post traumatique le touchait et beaucoup, c’était normal vu ce qu’il avait vécu. Donc, il pouvait comprendre que Nigel ne souhaite pas s’embarquer là-dedans, qu’il en souhaite pas subir ses humeurs, ses cauchemars, ses réactions brusques parfois… il était quelqu’un de doux et gentil, mais la nuit, il pouvait être brusque et avoir de vive réaction suite à des cauchemars, d’où le pourquoi il ne dormait pas beaucoup. Il prit une gorgée de son café et attendit une réaction et une réponse de la part du jeune homme assis devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Nigel B. Chatwood
Maître Jedi
291 $
19/01/1994 $
291 messages
Mensonges : 291
Anniversaire : 19/01/1994


MessageSujet: Re: I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me || ft. Timéo Mer 1 Juin 2016 - 17:53


*I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me *

Here I am with all my heart,I hope you understand,I know I let you down, But I'm never gonna make


Nigel souriait en parlant à sa famille, plaisantant avec ses coéquipiers sur la soirée qui s'annonçait. Et puis, il avait aperçu cet homme en fauteuil roulant, celui qu'il évitait depuis une semaine. Son sourire s'était fait plus pale. Il était content de le voir et aussi affreusement gêné. Il s'esquiva délicatement et après avoir tendu son sac à son aîné, le brun fila vers son ami sans se retourner. Timéo avait respecté sa parole et était venu. Si la situation avait été normale, il lui aurait demandé ce qu'il en avait pensé du match, s'il était content du résultat, ais après ce qui s'était passé entre eux... Il préférait ne rien dire, laissant l'autre faire la conversation. Il était dans la nature du jeune Chatwood de ne pas parler beaucoup, c'était comme un retour en arrière. Le militaire lui proposa d'aller boire un café, pour parler. Laissant apparaître un sourire qui était à mi-chemin entre une grimace et un réel sourire, Nigel acquiesça. « Promis, j'me sauverais pas. C'était débile... »

Le temps de traverser la rue pour aller au café, le silence se fit pesant. Nigel cherchait à rassembler son courage pour affronter son ami. Il n'avait pas l'air de lui en vouloir et à juger de ce qu'il lui dit en s'installant à une table, il était plutôt dans l'incompréhension. « J'te d'mande pardon, j'aurais pas dû partir comme ça. » balbutia le jeune homme en regardant la table. Il lui devait une explication, c'était plus que certain. « Non ! Non, tu n'a rien fait de mal, au contraire ! Je t'aime beaucoup, c'est juste que... » Timéo n'était pas le seul à avoir des problèmes de santé, quelque chose qui l'empêche de vivre pleinement, il ne souhaitait pas le faire souffrir ou lui transmettre sa maladie, c'était assez effrayant. Déjà quand il était avec Campbell il faisait plus qu'attention à ne pas le blesser et il avait finit par le quitter en apprenant la chose. Nigel détestait l'idée d'être un danger public et... il avait peur de se lancer dans une nouvelle relation après ce qu'il avait vécu avec Camp'. « Tim'... Ton état n'a rien à voir là-dedans, c'est plutôt le miens qui m'inquiète. Je n'veux pas qu'il t'arrive quelque chose, tu as déjà assez souffert. » tentait-il de lui expliquer.

Les cafés arrivèrent, les coupant un instant dans leur conversation. Puis, le hockeyeur reprit. « Depuis ce que mon ex m'a dit, je... J'avoue que j'ai un peu peur de sortir avec quelqu'un et que ça se passe mal. T'es un mec super, tu m'plais et je voudrais pas te perdre. » dit-il en prenant sa main, cherchant un contact rassurant. Il le désirait sincèrement, mais ce n'était pas suffisant pour dire d'entamer une relation. Il fallait que chacun soit prêt à tenter l'aventure, que Nigel se sente rassurer.



©BlackSun

______________________________

Nigel B. Chatwood
L'amour ? Tendre ? Il n'est que trop dur, trop brutal, trop impétueux et il pique, telle une ronce.




(AuAg)3Hg2 ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me || ft. Timéo Mer 1 Juin 2016 - 19:57

Il était soulagé de savoir qu’il n’allait pas se sauver cette fois, que c’était débile ce qu’il avait fait. C’est surtout que ça l’avait inquiété, il ne comprenait pas pourquoi, il avait fait ça, donc il était content de se rendre au petit café l’autre côté de la rue pour parler un peu. Nigel lui demanda pardon d’être parti comme ça, il lui répondit : « Je t’en veux pas, c’est pas grave. j’ai juste besoin de comprendre pourquoi tu as fait ça… tout se déroulait bien, enfin je crois… » Il n’était plus sûr de rien maintenant vu comment l’autre l’avait quitté ce soir-là. Il pensait qu’il avait peut-être fait quelque chose de mal ou dit quelque chose qui fallait pas. Nigel le rassura en lui disant qu’il n’avait rien fait de mal au contraire, qu’il l’aimait beaucoup, des paroles qui lui alla droit au cœur. Il pensait que c’était peut-être son état, mais Nigel disait que c’était plutôt le sien, qu’il ne voulait pas qu’il lui arrive quelque chose, qu’il avait déjà assez souffert. Timéo eu un petit soupire, il allait prendre parole, mais le serveur leur amena leur café et Nigel repris paroles pour lui dire que depuis son ex, il avait un peu peur de sortir avec quelqu’un, il avait peur que ça se passe mal, qu’il était un mec super, qui lui plaisait et il ne voulait surtout pas le perdre.

Il put enfin prendre parole. « Ne t’inquiètes pas pour moi, oui j’ai souffert, mais ça m’empêche pas de continuer ma vie… ta maladie ne change rien pour moi, il y a d’autres personnes qui ont la même chose et ils arrivent à être en couple, alors pourquoi pas nous… » Il marqua une pause et ajouta : « Écoute, je sais que je suis bien avec toi, tu me plais beaucoup, j’ai envie d’être avec toi, j’ai pas pu m’empêcher de pensé à toi chaque jours depuis notre baiser… c’est pas quelques problèmes de santé qui va m’empêcher de profiter de la vie et m’empêcher d’être avec quelqu’un qui me plait. Je ne dis pas que ça va être facile tous les jours, mais on peut tenter de faire fonctionner les choses, non ? » Il marqua une pause et ajouta : « Je ne sais pas ce qui est arrivé avec ton ex, mais c’est le passé et on peut avancer ensemble… c’est à toi de voir, mais une chose est sûr c’est que tu vas pas me perdre, petit ami ou ami, tu es coincé avec moi dans ta vie. » Il lui fit un petit sourire et attendit la réaction de celui-ci. Il tenait la main de celui-ci délicatement, depuis que Nigel lui avait pris la main, il ne l’avait pas lâché.

« J’ai vraiment envie de continuer ma vie avec toi… » Il caressait le dos de la main de Nigel avec son pouce.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Nigel B. Chatwood
Maître Jedi
291 $
19/01/1994 $
291 messages
Mensonges : 291
Anniversaire : 19/01/1994


MessageSujet: Re: I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me || ft. Timéo Lun 13 Juin 2016 - 18:00


*I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me *

Here I am with all my heart,I hope you understand,I know I let you down, But I'm never gonna make


Timéo désirait comprendre la situation, savoir où ils en étaient tous les deux depuis l'autre soir. La semaine avait été difficile pour le hockeyeur qui n'avait pas su se sortir de la tête ce baiser et son attitude idiote à fuir comme si tout avait été une erreur. C'est ce que pensait son ami à présent et il lui devait bien une explication. Il n'y était pour rien et tout avait été parfait. Il fallait à présent que Nigel prenne son courage à deux mains et assume son geste. Toutes ces émotions contradictoires lui avaient fait peur et le militaire semblait comprendre un peu mieux ce qui s'était passé dans la tête du brun, enfin c'est ce qu'il disait en tous les cas. Pour lui, rien ne devait les empêcher d'être ensemble s'ils en avaient envie « Je sais, je l'ai été mais... Je n'ai pas été honnête avec lui, j'ai caché tout ça pour ne pas lui faire peur et au final il est parti. Toi tu as su avant même de me connaître à cause de ces conneries de messages. Je sais pas... enfin. » Il ne savait pas quoi dire et préféra laisser Timéo continuer.

Les paroles de son ami le rassuraient quelque peu, leur état respectif n'était pas un obstacle suffisant pour le soldat qui commençait à se remettre de ses blessures. Il voulait faire fonctionner les choses malgré la difficulté. Nigel n'osait pas imaginer une vie de couple avec lui, tant ça lui semblait irréel de trouver quelqu'un d'aussi adorable, si différent de Campbell. Peut-être était-ce ça qui lui faisait peur, l'idée de se réengager avec quelqu'un de totalement différent de ce qu'il a pu connaître. Timéo se fichait du passé et voulait aller de l'avant, il en avait besoin autant que son voisin de table. Ce qui fit sourire et rougir légèrement le chatwood fut cette fin de phrase : « tu es coincé avec moi dans ta vie. » Il resserra sa prise sur sa main pour lui faire comprendre que ça l'avait touché, bien que la couleur de son visage parle pour lui. « Je veux essayer. J'ai eu peur l'autre jour à l'idée e rester avec toi. J'aurais adoré passer la nuit avec toi mais je me sens pas prêt à aller plus loin avant mon prochain examen... » En effet, une petite fatigue passagère qui lui faisait se poser de nombreuses questions sur son système immunitaire et le rendez-vous n'étant pas pour demain, il voulait faire attention, des fois que son cas se soit aggravér. Mais il souhaitait vraiment être avec lui.

« Tim... Est-ce que... » Et puis tant pis ! Nigel se redressa et, par-dessus la table, se pencha pour déposer un baiser sur les lèvres de son ami. Une agréable manière de lui prouver qu'il était partant pour tenter l'aventure, une façon de lui demander de sortir avec lui sans prononcer aucun mot. Reculant par la suite en se mordant la lèvre inférieure, Nigel plongea son regard dans celui de son ami en entrelaçant leurs doigts. « Continuons ensemble alors. » dit-il simplement.



©BlackSun

______________________________

Nigel B. Chatwood
L'amour ? Tendre ? Il n'est que trop dur, trop brutal, trop impétueux et il pique, telle une ronce.




(AuAg)3Hg2 ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me || ft. Timéo Mar 14 Juin 2016 - 0:00

Il était assis à une table avec Nigel, dans un petit café pour parler de ce qui était arrivé, il avait besoin de comprendre, par chance l’hockeyeur accepta de se confier à lui, de lui dire pourquoi il avait réagi ainsi après leur baiser. Connaissant le problème, Timéo pouvait le rassurer et ils pouvaient décider ensemble ce qu’ils allaient faire. Il écoutait son ami lui expliquer la situation. « Je comprends que tu ne lui en ai pas parlé… tu avais peur, peur de le perdre, c’est arrivé au final alors qu’il a finalement sût la vérité, maintenant tu as peur de perdre à nouveau quelqu’un à cause de ça… mais pour moi c’est pas important, que tu sois malade ou pas. Je sais trop bien que la vie et courte et qu’il ne faut pas s’empêcher de la vive à cause d’un détail, on passerait à côté de tellement de chose sinon… » Il lui fit un petit sourire, il voulait le rassurer, il n’avait pas l’intention de le perdre.

Il hocha la tête à ses paroles, il était touché, il était rassuré de savoir qu’il voulait essayé, mais il ne se sentait pas prêt à aller plus loin avant son prochain examen. « Ça me dérange pas d’attendre, je sais même pas si je serais capable d’aller plus loin, le moment venu on ira doucement, je ne sais pas si dormir avec moi serait une bonne idée, dormir dans mon lit… je dors très peu, je fais beaucoup de cauchemar et parfois mes réactions… ça pourrait être dangereux, je voudrais pas te blesser par erreur à cause d’un cauchemar, mais bon, on verra le moment venu, peut-être que ta présence m’aiderait à dormir. » Il marqua une pause pour ajouter : « Si tu veux… je peux t’accompagner à ton rendez-vous… c’est quand ? J’ai un rendez-vous bientôt aussi pour vérifier l’évolution de ma guérison. » Il lui fit un petit sourire alors qu’il tenait toujours la main de celui-ci, il était honnête quand il lui proposait de l’accompagner. Il n’avait pas envie de le laisser seul, il voulait lui faire comprendre, qu’il allait affronter la suite des choses ensembles.

Il se demandait ce qu’il allait lui demander, il fut surpris de le voir se redresser pour se pencher au-dessus de la table et déposer un baiser sur ses lèvres. Il posa sa main sur la joue de celui-ci, celle qui ne tenait pas la main de Nigel. Il plongea son regard dans le sien et lui adressa un sourire. Ça le rassurait tellement et lui faisait tellement de bien de l’entendre dire ça. « Continuons ensemble oui… » Il l’attira vers lui pour un baiser un peu plus passionné. Il l’aimait, il avait vécu un coup de foudre. Il prit une gorgée de son café qu’il s’était commandé et dit. « Maintenant que la question est réglée, dit-moi, tu avais quelques choses de prévu ce soir ? Tu as faim ? On pourrait aller chez moi, cuisiner un petit quelques choses ensemble et passer la soirée ensemble… » Peut-être là nuit, ils verront le moment venu, mais encore ça dépendait si Nigel avait déjà quelques choses de prévu.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Nigel B. Chatwood
Maître Jedi
291 $
19/01/1994 $
291 messages
Mensonges : 291
Anniversaire : 19/01/1994


MessageSujet: Re: I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me || ft. Timéo Lun 27 Juin 2016 - 17:36


*I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me *

Here I am with all my heart,I hope you understand,I know I let you down, But I'm never gonna make


La situation était complexe pour Nigel, il se posait beaucoup de questions depuis sa séparation avec Campbell et pensait ne plus jamais ressentir la même chose avec un autre. Et voilà qu'un homme entre dans sa vie, s'installe tranquillement jusqu’à ce qu'il craque en le voyant de plus en plus souvent. Ça avait été un coup de foudre lent à venir, puisque au départ le jeune n'était pas décidé à sortir avec quelqu'un, mais c'était là maintenant, ancré en lui et la question devait trouver une réponse. Timéo tentait de le rassurer sur ses intentions et l'autre finit par révéler la vérité, trouvant comme un écho chez son ami. Il comprenait la situation et lui ne pouvait qu'acquiescer à ses paroles. Timéo avait lui aussi peur de blesser le sportif, de par ses cauchemars violents et son passé qui le hantait. Mais tous deux pouvaient trouver un équilibre, ensemble.

« Si je peux t'aider à quoi que ce soit, tu sais que je le ferais. » Ses mots étaient d'une sincérité particulière, comme une promesse de rester à ses côtés. « C'est dans trois semaines. Je... J'suis pas de très bonne compagnie quand j'attends mes résultats. Linus m'a proposé de m'y conduire déjà... » Il aurait bien aimé annuler la proposition de son frère et avoir le soutien de Timéo, mais il savait que Linus ne le quitterait pas d'une semelle jusqu’à ce que le médecin lui dise qu'il allait bien. C'était dur de dire non à son aîné.

Comme pour sceller leur relation, Nigel embrassa son ami tendrement, ne trouvant pas les mots justes pour officialiser celle-ci. Ressentir autant d'émotions en même temps lui faisait tourner la tête de bonheur, il songeait à ce qui s'offrait à lui maintenant, tout en profitant de l'instant présent. Quelques minutes passèrent après ce baiser et, buvant leur café le cœur léger, Timéo sembla passer à un autre type de conversation. « Comme je n'savais pas que tu serais là, j'avais prévu de retrouver l'équipe dans un bar, pour fêter la victoire. Mais si tu veux être un peu plus au calme, on peut aller chez toi. » dit le Chatwood, tout aussi charmer par l'une ou l'autre de ces hypothèses. Il n'avait pas spécialement faim, mais grignoter rapidement serait une bonne chose, maintenant qu'il était soulagé d'un énorme poids.



©BlackSun

______________________________

Nigel B. Chatwood
L'amour ? Tendre ? Il n'est que trop dur, trop brutal, trop impétueux et il pique, telle une ronce.




(AuAg)3Hg2 ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me || ft. Timéo Lun 27 Juin 2016 - 21:37

Il voulait vraiment que ça fonctionne avec Nigel, c’est pourquoi il avait peur que s’ils passent la nuit ensemble, cela gâche tout, que Nigel prenne peur, mais celui-ci lui affirma que s’il pouvait l’aider à quoi ce soit il allait le faire. Ça touchait l’ancien militaire qui après une gorgée de son café lui répondit : « Merci… tu sais quoi ? On verra le moment venu, peut-être que ta présence m’aidera, j’ai jamais tenté de dormir avec quelqu’un depuis, donc peut-être que ta présence m’apaisera et j’arriverais à dormir, mais si jamais je deviens violent à cause d’un cauchemar, réveille moi ou sors de la chambre, je voudrais surtout pas te blesser, je ne supporterais pas de te faire du mal. » Autant physiquement qu’émotionnellement. Il ne voulait pas le blesser, il ne voulait faire souffrir personne, encore moins une personne pour qui il ressentait quelque chose de fort.

Il apprit que celui-ci devait avoir ses résultats dans trois semaines, mais que Linus avait déjà proposé de l’accompagné, c’est dommage parce que Timéo l’aurait accompagné avec plaisir, il voulait être présent pour lui. « Ça me dérange pas si tu n’es pas de bonnes compagnies, c’est compréhensible… je l’étais pas vraiment la première fois qu’on s’est croisé, si ça ne te dérange pas, ni ne dérange pas ton frère, j’aimerais t’accompagné, je veux être là pour toi et peu importe les résultats, ça ne changera rien pour moi, tu m’as beaucoup aidé et je veux pouvoir t’aider, te soutenir… donc si vous voulez, je viendrais avec vous. » Il allait respecter son choix, ce n’est pas parce qu’ils étaient ensemble maintenant que Nigel voulait de lui pour aller chercher ses résultats, chacun avait le droit à son petit jardin secret comme on dit et Tim allait le respecter.

Après un baiser des plus agréables et leur café, l’ancien militaire lui avait proposé de l’accompagné chez lui pour manger un petit quelques choses et passé la soirée ensemble, peut-être tenter la nuit, enfin ils n’étaient pas pressés. Il ne voulait pas gâcher ses plans, c’est pourquoi il répondit : « Oh si tu veux aller fêter la victoire avec ton équipe tu peux y aller, avec le fauteuil, je serais plus dérangeant qu’autre chose, tu auras juste à venir me rejoindre chez moi après, ça me dérange pas, tu pouvais pas savoir que j’allais me pointer avec ce qui est arrivé. Donc, c’est comme tu veux, tu peux aller fêter la victoire et venir me rejoindre chez moi après ou on remet ça à demain si tu préfères… » Même avec ses béquilles il n’aurait sûrement pas accepté, il évitait les endroits trop bruyants, où les gens ne faisaient pas attention, son état s’améliorait et il ne voulait pas que ça change à cause d’un gars qui a trop bu et qui lui rentre dedans. Par contre, c’est pas parce que lui n’y allait pas qu’il allait empêcher son petit ami… son petit ami ça lui faisait bizarre de se dire qu’il avait un petit ami, bref, il n’allait pas empêcher son petit ami de s’amuser sans lui.

Peu importe son choix, Tim n’allait pas lui en vouloir, il ne pouvait pas se pointer comme ça et tout changer les plans de Nigel sans prévenir, non, il allait attendre que celui-ci soit libre. Et puis s’il acceptait de le rejoindre chez lui après avoir fêter, il pourrait lui préparer un bon petit repas végétarien en attendant, vu que Nigel lui avait dit qu’il était pratiquement végétarien.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Nigel B. Chatwood
Maître Jedi
291 $
19/01/1994 $
291 messages
Mensonges : 291
Anniversaire : 19/01/1994


MessageSujet: Re: I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me || ft. Timéo Mar 26 Juil 2016 - 20:42


*I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me *

Here I am with all my heart,I hope you understand,I know I let you down, But I'm never gonna make


Nigel pris la main de son ami afin de le rassurer sur les paroles qu'il disait. « Hey ! Hey ! On en est pas là, n'imagine pas déjà le pire ! » Les cauchemars du jeune homme avaient l'air d'être assez violents, mais tout se passerait bien, il en était certain.  Ils avaient tous les deux un lourd passé, qui les poursuivait sans relâche, marquant leur corps, leur esprit, les forçant à se rappeler que quelque chose ne va pas. Nigel s'est retrouvé anéanti quand le diagnostic est tombé, quelques années auparavant, ne trouvant personne pour en parler hormis le personnel médical. Personne pas même sa meilleure amie n'avait été au courant avant que -S ne révèle ce secret aux yeux de tous. Il s'y était fait mais la perte de Campbell avait été dure, terriblement douloureuse. Il se relevait aujourd'hui et avait l'impression que cette chaleur était de retour, en compagnie de Timéo. Il lui apportait quelque chose qu'il ne saurait décrire.

« Je demanderais à Linus. Ça ferait l'occasion que tu le rencontre. » Rencontrer l'aîné des Chatwood est toujours une épreuve, parce qu'il ne montre rien, il ne sait pas vraiment ce qu'il doit dire et s'il y a à dire. Errol aurait été encore de ce monde, il aurait pu exprimer une joie sincère pour son frère, c'est certain, car il était doux et ouvert. Ce serait une expérience à tenter, histoire d se mettre dans l'ambiance de la famille au plus vite ! Au moins, contrairement à Campbell qui connaissait tout le monde avant que la vérité de leur couple éclate, personne ne semblait vraiment savoir qui était Tim', ce serait plus facile de le présenter à ses proches comme son petit-ami, ce qui lui plaisait et le stressait tout autant.

Le militaire avait envie de passer du temps avec lui, sans l'empêcher de faire ce qu'il devait faire. D'ordinaire, l'équipe fêtait sa victoire dans un bar à la mode, un peu bruyant et pas très praticable en fauteuil, ce ne serait certainement pas l'idéal pour lui, il le comprenait parfaitement. « Oh ! On aura d'autres victoires. Enfin, j'espère, les équipes en face sont de plus en plus balaise. On peut prendre  à emporter et manger tranquillement, sans que tu te fatigue à faire la cuisine. Qu'on profite un peu plus et qu'on puisse parler tranquillement. » proposa Nigel, ayant simplement envie de picorer ce soir. Beaucoup d'émotions, entre sa victoire et cette nouvelle façon de faire le premier pas, il n'avait pas spécialement faim et désirait seulement passer un moment près de lui, parler et prendre confiance un peu plus.

Une fois que les deux hommes eurent terminé leurs cafés, Nigel se leva pour escorter son nouveau petit-ami au dehors, afin de rejoindre sa voiture pour se rendre chez le soldat. Ça allait être une soirée de détente et de calme, ce dont chacun avait besoin ce soir. « Envie d'un truc en particulier ? » Il y avait pas mal de restaurant en ville, un petit détour ne serait pas gênant si ça pouvait leur permettre d se poser rapidement dans le canapé confortable du grand brun. L'envie du hockeyeur de se blottir contre lui devant un film était forte alors qu'il roulait vers le centre. Si t'as envie de voir un film, dans le sac à tes pieds, y'a les miens. Mon coéquipier me les a rendu. » Tim' pourrait jeter un œil. Dylan avait en effet pioché dans la collection de son ami afin de passer une soirée avec sa copine. Amélia partageait l'adoration de Nigel pour DiCaprio, ce qui avait valu quelques fous rires lorsqu'elle avait raconté la séance de cinéma au jeune homme.



©BlackSun

______________________________

Nigel B. Chatwood
L'amour ? Tendre ? Il n'est que trop dur, trop brutal, trop impétueux et il pique, telle une ronce.




(AuAg)3Hg2 ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me || ft. Timéo Mar 26 Juil 2016 - 22:11

Il sera sa main un moment alors qu’il hocha la tête : « D’accord, mais promet moi que si jamais ne je me mets à bouger, à parler dans mon sommeil, tu me réveilles… ok ? » Il avait besoin qu celui-ci lui fasse la promesse, parce qu’il ne supporterait pas de le blesser. C’était important pour lui, blessé Nigel était impensable.

Il n’avait pas été en couple depuis longtemps, plusieurs années, donc il allait devoir se réhabituer rapidement à être en couple, surtout que d’après ce que lui avait dit Nigel, sa dernière histoire ne s’était pas bien terminé et ça l’avait fait souffrir. Tim n’avait pas l’intention de le faire souffrir et le quitter.

Il eut un sourire à sa réponse à propos du fait qu’il voulait les accompagner à son rendez-vous si c’était possible. Bon ce n’était sans doute pas les meilleures conditions pour rencontrer le frère de son petit ami, mais il allait bien devoir le rencontrer à un moment ou à un autre, il espérait que ça allait bien se passer parce qu’il n’aimerait pas que ça soit tendu entre lui et la famille de son petit ami. Il n’était déjà pas proche de sa famille alors il ne voulait pas causer de problème dans la famille de son petit ami. Il se doutait que le frère de celui-ci ainsi que sa famille devaient espérer mieux qu’un ex militaire traumatisé et gravement blessé pour Nigel. « Parfait, alors, oui j’espère que ça va bien se passer, je voudrais pas que ton frère me déteste, ça ne serait pas l’idéal… » C’était une petite peur chez lui, de ne pas bien s’entendre avec l’entourage de Nigel.

Il ne voulait pas empêcher son petit ami d’aller fêter avec son équipe, c’est sûr qu’il voulait passer du temps avec lui, mais vu son état aller dans un bar faire la fête n’était pas l’idéal, il risquait de rouler sur des pieds et déranger. Donc, si Nigel voulait y aller il pouvait le laisser y aller, mais lui rentrait et il pourrait se voir après ou une autre fois. Il eut un petit sourire en l’entendant et dit. « Quand je serais en meilleur état j’irai faire la fête avec ton équipe et toi, je doute pas un instant qu’il y aura d’autre victoire, ton équipe est excellente, très forte. Vous allez continuer de gagner et je viendrai voir tes autres matchs pour t’encourager. » Il eut un petit sourire quand il lui proposait de prendre un plat à emporter pour ensuite manger tranquillement et qu’il n’est pas à se fatiguer, qu’il puisse profiter un peu plus et qu’ils puissent parler tranquillement. « Très bonne idée, on va se prendre un plat à emporter alors. » L’idée de passer du temps avec lui, lui plaisait beaucoup.

Il sortit afin de se rendre à la voiture, il s’installa sur le siège passager et laissa son petit ami mettre le fauteuil dans la valise. Il regardait par la fenêtre et dit : « Ça me dérange pas, je suis pas difficile, je mange de tous, on peut se prendre de l’asiatique ou encore de l’italien, tu as un préférence ? » Il prit le sac suite à ses paroles pour regarder les films qu’il y avait à l’intérieur, il eut un sourire et dit. « J’en connaît un qui est fan de DiCaprio ! » Il ne savait pas trop quel film choisir donc il dit. « C’est quoi ton film préféré dans ceux qui sont dans le sac ? On va regarder ton préféré. » Il marqua une pause et ajouta : « Bien qu’on est peut-être mieux de mettre lui que tu aimes le moins, comme ça si je te fais manquer des bouts du film tu m’en voudras pas. » Il eut un petit sourire en coin, il faisait référence aux fait qu’il risquait de l’embrasser et donc lui faire manquer des bouts de films.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Nigel B. Chatwood
Maître Jedi
291 $
19/01/1994 $
291 messages
Mensonges : 291
Anniversaire : 19/01/1994


MessageSujet: Re: I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me || ft. Timéo Lun 1 Aoû 2016 - 11:08


*I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me *

Here I am with all my heart,I hope you understand,I know I let you down, But I'm never gonna make


Le jeune homme hocha la tête, afin de rassurer Timéo sur ses peurs de lui faire mal en dormant. Il le réveillerait, c'était une promesse qu'il lui faisait en silence.
Tout comme celle de prévenir son aîné afin de savoir si son petit-ami pouvait venir. Ça prouverait à Linus que son frère se remet de sa dernière histoire et qu'il veut aller de l'avant. Peut-être l'avait-il déjà compris en voyant le jeune homme sortir beaucoup plus pour aller voir ce militaire dont il ne savait rien. C'était bon signe, bien qu'à la base, ce n'était que pour lui faire reprendre un peu goût à la vie et aux sorties. En fait, Nigel s'était soigné de sa solitude en aidant son ami à guérir de la sienne ! Un bon compromis et une grande victoire pour tous les deux. Espérons que Linus l'apprécie autant que lui ! Au moins, il le rencontrerait de meilleure humeur que lui l'avait fait. L'aîné n'aurait pas hésité à envoyer chier Timéo s'il avait été présent ce jour-là, dans l'ascenseur, en lui demandant pour qui il se prenait de parler ainsi. Il était très protecteur quand il voulait, devenir père lui avait apporté plus de chaleur humaine.

Le soldat avait envie de passer un moment avec son tout nouveau petit-copain, ce que l'autre désirait également sans vraiment savoir s'y prendre. Tim promis alors que lorsqu'il se sentirait d'attaque, il viendrait avec lui. Un sourire se dessina sur le visage du Chatwood, rien que d'entendre ces mots et la conviction qu'il avait d'une nouvelle victoire. Ils allaient tout faire pour gagner. « Génial ! J'me défoncerais pour t'offrir une victoire alors. » Une motivation de plus pour lui de donner le meilleur de lui-même. Nigel avait son petit fan club depuis l'université, toutes ces jeunes femmes et même quelques hommes qui trouvaient courageux dans une si petite ville d’assumer son homosexualité et d'être au poste où il est, à une échelle nationale. Il déteste être une icône, tout ce qui compte c'est de jouer avec ses potes, mais s'il peut aider quelques personnes à se sentir mieux dans leurs peaux.

Timéo accepta l'idée du plat à emporter, ce qui leur permettrait de rester au calme le restant de la soirée, sans avoir peur que le dîner brûle ou que le soldat ne fatigue ses jambes inutilement. Alors les deux hommes prirent la direction de la sortie du café, pour retourner à la patinoire où était resté la voiture du hockeyeur. Il l'aida à monter sur le siège passager, comme il le faisait chaque fois, se sentant un peu plus musclé à chaque fois. Une drôle de façon de faire de la musculation mais pourquoi pas ! « Ah ! J'avoue qu'un Asiatique me déplairait pas ce soir ! » dit-il avec envie, l'appel des nouilles sautées le prenant à la gorge.
Tout en conduisant, Nigel songea à ce qu'ils allaient pouvoir faire et repensa soudain aux DVDs que son ami Dylan lui avait rendus avant le match et qui pourraient être une idée sympathique pour se détendre. Lorsque Tim lui fit la remarque qu'il appréciait Leonardo DiCaprio, celui-ci rougit légèrement, en souriant. « Je les ai tous, je plaide coupable ! Ce type est juste à tomber ! Son jeu est génial ! » Beau comme un Dieu doublé d'un grand acteur de génie, méritant un oscar sans aucun doute !

Sa passion pouvait s'avérer contagieuse et l'autre s'enquit de connaître son préféré parmi les films présents dans le sac. De mémoire, il savait ce qu'il contenait et, le temps de trouver la réponse, le militaire lança une petite pique touchante en se demandant s'il ne devrait pas mettre un film qu'il aime moins afin de profiter un peu plus de lui. Nigel rit. « Oh bah dans ce cas, on peut mettre la plage. Il est sympa mais sans plus alors si tu as un programme plus alléchant, je dis pas non ! » Il lui jeta un petit regard en coin, un sourire charmeur sur les lèvres à l'idée de posséder les siennes une nouvelle fois. Leur premier baiser n'était sans doute pas calculé, mais ce moment lorsque le Chatwood s'était presque rué sur son ami pour répondre avidement à son baiser était gravé en lui, provoquant une vague de chaleur à chaque fois qu'il y repensait.

Ils ne tardèrent pas d'ailleurs à prendre le repas pour se retrouver à l'appartement de Timéo. Le petit brun salua l'animal qui attendait derrière la porte, tout en accompagnant son copain jusqu'au salon où ils resteraient ce soir. « Tu veux une fourchette ou tu mange avec les baguettes ? » Lui adorait avec les baguettes, depuis que sa meilleure amie Lucinda lui avait appris la technique pour ne pas se rater. Il irait tout d même chercher une fourchette si Timéo le désirait. Il le laissait s'installer sur le canapé en attendant sa réponse.



©BlackSun

______________________________

Nigel B. Chatwood
L'amour ? Tendre ? Il n'est que trop dur, trop brutal, trop impétueux et il pique, telle une ronce.




(AuAg)3Hg2 ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me || ft. Timéo Lun 1 Aoû 2016 - 20:49

Une fois le sujet réglé à propos de la nuit et du prochain rendez-vous médical de son petit ami, il risquait de faire la rencontre de son beau-frère, il était un peu stressé à l’idée de le rencontrer, il ne voulait pas que ça se passe mal. Comme il risquait de ne pas faire connaître sa famille à son petit ami, vu qu’il n’avait pas de contact avec sa famille, même avec ses sœurs, il n’avait plus eu de contact depuis Noël, le fait de ne plus avoir de contact avec ses parents avait fini par gâcher les choses avec ses sœurs. Il comprenait, maintenant qu’il avait Nigel, il se sentait un peu moins seul, par chance Willy aussi était là pour lui tenir compagnie, c’est-à-dire son chien.

Il voulait faire partie de la vie de son petit ami, il voulait sortir avec lui, Tim voulait fêter avec lui, surtout ses victoires, il avait l’impression qu’avec son aide, il pourrait avoir une vie active de nouveau. Sortir, prendre un verre, voir des amis, etc. Il n’avait pas beaucoup d’amis, parce que bon être son ami dans son état était pas toujours simple, son humeur était meilleure qu’avant, surtout en présence de Nigel. Puisqu’il ne dormait pas très bien, ça jouait sur son humeur, mais voir le visage, entendre la voix de celui-ci qui était son nouveau petit ami lui donnait tout de suite le sourire. Il eut un sourire en coin en l’entendant et dit : « J’espère bien, mais ce n’est pas grave si tu perds, si tu perds, je me ferais une mission de te remonter le moral, mais c’est sûr que c’est plus agréable de fêter une victoire. » Il lui fit un sourire en coin, il ne doutait pas de son talent et le fait qu’ils allaient gagner.

Il regardait les films de son petit ami, tous avec Léonardo DiCaprio, c’est pourquoi il avait décidé de le taquiner un peu à ce sujet. C’est vrai que c’était un bon acteur, même si ça faisait un moment qu’il n’avait pas vu de film avec cet acteur. « Je peux pas te contredire, c’est un bon acteur. » Il avait ensuite demandé quel film il aimait le moins parce qu’il n’avait pas l’intention de se concentrer sur le film, mais plutôt sur son petit ami. Il avait bien envie de profiter au maximum de son petit ami, il voulait le serrer dans ses bras, l’embrasser, le caresser… « Va pour le film la plage alors, parce que j’ai plus intéressant qu’un film… » Il lui fit un sourire et le laissa conduire pour aller à l’appartement, mais avant prendre le plat à emporter, soit de l’asiatique, des nouilles sautées, c’est ce qu’ils avaient choisis.

Il venait d’arriver à l’appartement de l’ancien militaire, il était accueil par la petite boule de poils, ce mignon golden qui grandissait rapidement, il était adorable, il aidait beaucoup le militaire. Un dresseur lui avait appris quelques trucs pour l’aider, c’était encore un chiot, il apprenait encore, mais déjà son aide était précieuse. Un jour, il n’aurait plus besoin d’aide, mais en ce moment, il n’arrivait pas à tout faire lui-même. Il se débrouillait bien avec les baguettes avant, mais suite à ce qu’il a vécu, il n’était pas plus très à l’aise avec. « Je vais prendre une fourchette, j’aimais manger avec des baguettes avant, mais avec mon poignet qui a été cassé, je suis plus très doué, je voudrais pas en envoyé partout, même si j’en connais un qui serait content de tout nettoyer. » Il parlait bien sûr de son chien Willy, qui aimerait tout manger ce qui tombe. Il s’était assis sur le canapé avec lui, pris sa fourchette que Nigel était parti lui chercher, le remerciant. « Ça sent bon, ça fait un moment que j’ai pas mangé asiatique. » Il était vraiment content de passé la soirée avec Nigel, mais aussi qu’il est accepté de devenir son petit ami, qu’ils tentent ensemble de voir s’ils étaient faits pour être ensemble.

Il mangeait tranquillement avec son petit ami, parlant de tout et de rien, il mis de côté son assiette vide sur la table devant eux et quand Nigel alla se lever pour aller mettre le tout dans la cuisine, il l’empêcha de se leva et mis l’assiette de côté pour ensuite l’attiré contre lui et l’embrasser avec tendresse. « On rangera plus tard, j’ai envie de regarder le film tranquille avec toi dans mes bras. » Il passa un bras autour de lui et déposa un baiser dans le cou de celui-ci. « Tu sais que tu es très beau ? En plus d’être gentil et un incroyable joueur de hockey… » Il le gardait contre lui, il n’avait pas envie de le laisser s’éloigner, il attendait ce moment depuis quelques temps déjà.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Nigel B. Chatwood
Maître Jedi
291 $
19/01/1994 $
291 messages
Mensonges : 291
Anniversaire : 19/01/1994


MessageSujet: Re: I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me || ft. Timéo Mer 31 Aoû 2016 - 20:27


*I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me *

Here I am with all my heart,I hope you understand,I know I let you down, But I'm never gonna make


Timéo était d'une charmante compagnie ce soir, il avait complètement changé depuis leur première rencontre et c'est aussi ça qui a joué à faire craquer Nigel pour ce beau brun torturé. Son il appréciait le soutien qu'il lui avait apporté jusque là. Cette rencontre dans l'ascenseur avait été bénéfique, à un moment où Nigel en voulait plus rien des autres, aucun contact ni attachement de peur de souffrir à nouveau. Son ami lui avait remonté le moral et cette discussion ce soir lui donnait espoir. Il avait fuit comme un voleur sans oser rappeler Timéo, mais tout était enfin résolu et le couple allait de l'avant.

Une fois que le militaire eut attesté de sa présence en cas de victoire – comme de défaites mais n'y pensons pas – les deux partirent en quête d'un dîner. Et d'un film avec DiCaprio puisqu'il était le chouchou du hockeyeur. Cela le fit sourire d'entendre son petit-ami le taquiner sur ce sujet, car il savait qu'il pouvait être un peu expansif quand il s'agissait de cet acteur. Mais ça semblait lui aller et ses sous-entendus lui mettaient l'eau à la bouche. « Oh ! Ah oui ? J'ai hâte de voir ça... » dit-il d'un air malicieux en souriant, les mains sur le volant malheureusement, incapable de profiter d'un baiser en conduisant. Il se rattraperait.

Les plats du restaurant asiatique du coin en poche, l’appartement fut rapidement atteint malgré les quelques feus rouges croisés. « Oh mais t'as encore grandi toi ! » s'exclama le Chatwood en parlant au chien, cette magnifique bête qui n'était plus un si petit bébé à présent. Les couverts en main, les deux hommes avaient pris place dans le canapé. « J'aimerais bien voir ça tient ! Non je ne suis pas de mèche avec Willy, j'ai juste envie de voir voler tes pâtes. » se mit à plaisanter Nigel en lui donnant malgré tout la fourchette, jetant un regard au golden afin de lui signifier qu'il n'aurait malheureusement rien ce soir.« Faut pas trop en manger parce que c'est gras, mais c'est super bon ! »
C'était dommage qu'il n'y en ait pas plus malgré tout, car Nigel aurait pu dévorer ses nouilles sautées jusqu'à la fin de ses jours. Mais il fallait être raisonnable et puis, le film les attendait ! Se levant alors du canapé, ce fut le militaire qui le stoppa net dans son élan, lui retirant le tout des mains pour le faire se rasseoir et l'embrasser. Le petit brun lui rendit avec plaisir son baiser, sur ce même canapé où ils avaient échangé leur premier baiser. Mais pas de départ précipité ce soir, tout allait bien.

« Hum... dit comme ça, je bouge plus, promis ! » affirma-t-il en s'installant confortablement dans les bras de Timéo, qui redoublait de tendresse. Ça faisait du bien, surtout après un match de hockey où on a du mal à sortir de toute cette agitation. La fin de soirée était agréable et calme. « Ah oui, je le suis ? Non tu dois faire erreur. » Nigel rit de bon cœur. Il appréciait les compliments mais ça le faisait toujours rougir à chaque fois. En guise de remerciement, il déposa un baiser sur les lèvres de son amant, avant de se blottir un peu plus contre lui, ses doigts caressant délicatement le bras de son ami.



©BlackSun

______________________________

Nigel B. Chatwood
L'amour ? Tendre ? Il n'est que trop dur, trop brutal, trop impétueux et il pique, telle une ronce.




(AuAg)3Hg2 ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me || ft. Timéo Sam 3 Sep 2016 - 15:36

C’est vrai que Timéo avait beaucoup changé, c’était en partie grâce à Nigel, il lui avait permis de voir la vie d’une autre façon, lui avait permis de comprendre que sa vie n’était pas terminée, mais qu’elle recommençait. Ça allait être différent, ça n’allait pas toujours être facile, mais avec l’aide, le soutien, l’amour de Nigel, il allait tenir le coup et arriver à surmonter les moments difficiles. Lui aussi avait changer Nigel, lorsqu’il l’avait rencontré, celui-ci avait vécu une rupture difficile, il avait le sida, il pensait ne plus jamais pouvoir aimer, ni être aimer, les deux s’étaient reconstruit ensemble c’est ce qui faisait d’eux un couple différent des autres.

Après avoir parlé des prochaines fois, lorsque celui-ci serait capable de fêter, il lui avait dit qu’il irait fêter avec eux, mais pour le moment en fauteuil ou en béquille c’était trop compliqué, trop de se rendre dans un endroit remplis de personnes qui danse, se déplace rapidement sans réellement faire attention à où ils vont, il risquait de se blesser où blesser quelqu’un ce qui ne serait pas une bonne chose pour personne. Dans la voiture, il parlait de la soirée, surtout du film, mais Tim parla un peu de ses projets pour le couple, soit d’occuper son petit ami qui ne pourrait donc pas regarder le film.

Le couple s’était arrêté pour prendre des plats à emporter, de l’asiatique, ils s’étaient ensuite rendu chez Timéo où ils seraient tranquilles. Il entra dans l’appartement, accueilli par Willy qui avait grandi ce que remarqua Nigel. « Oui il grandit vite ! » Il s’était installé dans le salon pour manger devant le film, Tim avait demandé une fourchette parce qu’avec ses blessures pas encore totalement guérit, manger avec des baguettes ne seraient pas une très bonne idée. Il eut un petit rire à la réponse de celui-ci. « Ouais, ouais c’est ça, je suis sûr que tu veux voir Willy tous manger à ma place ! » Il lui fit un clin d’œil et pris la fourchette. Il eut un petit rire quand il affirma qu’il ne fallait pas trop en manger parce que c’est gras, mais super bon. « C’est vrai que c’est bon, toi tu peux te permettre d’en manger un peu plus que moi avec tous le sport que tu fais, je dois faire plus attention, oui je fais beaucoup de réadaptation, d’exercices, mais c’est pas comment aller courir et vraiment faire de la musculation et du sport. » Il dépensait beaucoup d’énergie dans sa réadaptation, mais il devait quand même faire beaucoup plus attention qu’avant ce qui lui était arrivé.

Puisque Nigel lui avait pris une fourchette, il pouvait manger sans difficulté tout en regardant l film qui avait début, le film choisi par Nigel, un film avec l’acteur préféré de ce dernier. Il avait terminé de manger et puisque Nigel allait se lever, l’ancien militaire l’empêcha de se lever pour l’attirer contre lui et poser les plats vide sur la table devant eux. Il n’avait pas envie de le voir se lever. Il l’embrassa tendrement, un baiser agréable, délicat, plein d’émotions, par chance Nigel se sauva pas cette fois !

Il eut un sourire à la réaction de celui-ci, il passa un bras autour de son petit ami et lui affirma qu’il était très beau. « Non je crois pas faire erreur… regarde toi, tu es très beau. » Il caressait le bras de celui-ci et profita de se baiser bien qu’un peu trop court à son goût. Sa main dévia du bras pour se faufiler sous le chandail de Nigel afin de caresser la peau de celui-ci délicatement, il aimait bien ce contact, il rêvait de cette proximité avec Nigel depuis un moment maintenant, il était content de pouvoir le serrer contre lui, l’embrasser, caresser sa peau comme il le voulait maintenant.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me || ft. Timéo

Revenir en haut Aller en bas
I tried to deny you, But nothing ever made me feel so wrong … I want the world to see, What you mean to me || ft. Timéo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I cannot deny all the evil traits - [PM] [ Lycaon & Zillah ]
» DNA : Deny the Next Atavistic
» « moïra » i cannot deny.. she’s amazing.
» Codes pour vos signatures
» It’s the way I’m feeling, I just can’t deny ▬ Sovahnn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: North Lewiston :: LC Ice Arena-