AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 Tonight, we'll shine ! ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Tonight, we'll shine ! ► Weister Jeu 26 Mai 2016 - 20:16

Tonight, we'll shine
anders et grace


Fin prête.
Le sac de voyage en main, la robe précautionneusement mise dans la housse en attendant d'arriver à Seattle et tout l'apparat bien rangé, Grace alla frapper chez Anders, espérant qu'il était tout aussi prêt à partir. L'avion ne les attendrait pas et s'ils n'avaient qu'une heure de vol, ils ne pouvaient pas espérer arriver à l'heure s'ils loupaient leur avion.

Elle n'était pas une grande adepte de ces soirées, elle préférait les réunions au calme, loin de la masse et de ceux qu'elle n'aurait potentiellement pas envie de voir. Thomas et elle ne participaient qu'à ses dernières lorsqu'ils voulaient se faire quelques sorties à deux. Sans grand étonnement, il appréciait assez la voir essayer mille et une robes avant de trouver la bonne mais surtout l'allure même qu'ils avaient tous deux durant ces événements. La chose étant dite, c'était l'une de ces représentations qui avaient lieu de l'autre côté du pays, auxquelles elles n'avaient jamais pu ni voulu aller. Il y avait peu de chance qu'elle connaisse énormément de monde. La plupart seraient des journalistes, reporters ou autres personnes familières du domaine de l'information de ce côté-ci du pays. Il y aurait sans doute aussi quelques gratte-papiers voire politiques mais ce n'était pas non plus le genre d'événement où elle devrait faire acte de présence au milieu de la foule. Elle serait invisible. Elle pouvait tout aussi bien apprécier le spectacle, prendre le temps de goûter au buffet et s'éloigner. Elle n'avait besoin que d'Anders pour s'amuser et peut-être d'une belle robe !

Ce n'était pas si souvent que les occasions se présentaient et Grace aimait parfois changer ses habitude pour paraître plus élégante et soignée. Très classique, elle n'allait cependant pas déroger à ses règles quand bien même sa sœur avait tenté de la persuader du bien fondé de faire sensation. Finalement, elles étaient tombées d'accord sur une des robes et avaient passer à autre chose. La priorité suivante avait été de couvrir au mieux ses blessures de la semaine précédente. Grace devait bien l'avouer, elle était impressionnée par les talents de Missy avec un pinceau et du maquillage !

L'ordre du jour lancé par Scarlett était de s'amuser et c'était bien ce qu'elle comptait faire. Profiter d'un moment tranquille avec un ami, changer de paysage et pourquoi pas découvrir des musiques intéressantes. Le journalisme n'était plus réellement une passion de son côté du moins pas une qui lui convenait encore. Trop de choses s'étaient passées par rapport à ça. Mais elle exerçait ce métier correctement et c'était la seule chose qu'elle savait faire. De nouvelles rencontres pouvaient donc être une bonne chose même si ce n'était pas le but premier de sa soirée.

Voyant la porte s'ouvrir, elle n'attendit pas pour commencer aussitôt :

- Enfin ! Tu sais qu'on a un avion à prendre. Si on le loupe je t'en voudrais très très très longtemps. Elle releva alors le nez dans sa direction, notant la chemise avec un grand sourire. La chemise te va toujours aussi bien par contre... Elle replaça son col. ... c'est mieux ainsi. Sourit-elle avant de vérifier : Tu es prêt ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: Tonight, we'll shine ! ► Weister Jeu 26 Mai 2016 - 21:52

 Tonight, we'll shine !
Anders & Grace
date ► 7 mai
La porte.
On toqua à la porte tout juste après avoir terminé son vocal avec sa petite soeur. C'était un très bon timing ! Anders se leva doucement du canapé et rassembla les dernières affaires, il se dirigea vers la porte pour rejoindre Grace. Mais il remarqua vite qu'il avait oublié sa veste, il n'y pensait pas vraiment avec le beau temps qu'il faisait alors il fit rapidement demi-tour pour aller le chercher dans la cuisine.

Il avait été un petit peu préoccupé pendant une bonne partie de l'après-midi grâce à Elizabeth qui avait eu la gentillesse de prévenir que Grace avait un voyeur qui rôdait autour de chez elle. Il avait été un petit peu préoccupé par sa conversation avec Sonja et encore l'hôpital. Il allait laisser tomber tout cela le temps d'une soirée, pour aller partir dans un autre univers. Une soirée à être tranquille ensemble... Ou presque. Plus le temps passait, plus il se sentait anxieux à l'idée de sortir dans une autre ville. Aller à une soirée pleine de journalistes et d'autres personnes. Il retenait les journalistes mais il savait qu'il allait profiter d'être avec Grace. Il retrouva sa veste et soupira. Il s'encouragea mentalement et avait sa veste à son bras, le sac à ses épaules. Il pouvait le faire, c'était pour s'amuser. Fin prêt et il ouvrit la porte. Il n'eut pas le temps de dire bonjour qu'elle s'exclama pour râler un peu.

- Mais ...

Il allait réagir, parce qu'il n'avait pas mis trop de temps ! Il s'était passé à peine deux minutes ou trois pour retrouver sa veste. Ils n'allaient pas pour autant rater leur avion... ! Anders allait s'y faire à l'idée. Il n'était pas remonté dans l'avion depuis plus de vingt ans. Les choses devaient avoir changé depuis. Quand elle le regarda, il sourit un peu. Sourire qui ne resta pas longtemps quand elle semblait avoir remarqué un défaut, il la laissa faire et c'était le col qui était mal placé à cause de son sac à ses épaules.

- Comme tu peux le voir... Juste à refermer la porte et on peut partir. fit-il en se montrant un peu avec un sourire.

Et il referma la porte. Ils prirent le taxi qui les attendait déjà et qui les emmenait à l'aéroport. Anders se montrait légèrement anxieux parce que tout cela lui était nouveau et il n'avait pas été allé plus loin que Boise depuis quelques temps. Il allait voir tout un autre univers, un autre monde et ce serait mentir si cela ne l'intriguait pas. Il n'avait pas fait ce genre de soirée depuis trop longtemps et il ne savait plus si c'était pareil, il avait été briefé par sa soeur Sonja qui lui avait donné des conseils, elle l'avait poussé à promettre de demander à Grace. Il ne savait pas s'il le ferait en réalité, il saura tout de suite par instinct. Ils discutèrent pas trop, à cause de lui qui se méfiait des chauffeurs de taxi qui avaient des oreilles qui trainaient partout et qui pouvaient répandre des rumeurs.

Il avait remarqué que les marques de blessure de Grace avaient disparus, sans doute grâce au maquillage. C'était réussi, mais il ne fit pas de commentaire. Il refusait de référer ce qui s'était passé il y avait cela une semaine. Il avait déjà une attèle et les médicaments contre la douleur à prendre qui leur lui rappelait durement cette période. Il avait encore les marques de luttes sur son visage qui se cicatrisaient doucement, il pouvait facilement prétendre à un accident de voiture sans soucis.

Quand ils furent arrivés à l'aéroport. Il laissa Grace payer le chauffeur, sachant qu'il n'aurait pas été le plus rapide à sortir son porte-feuille. Les habitudes ne changeaient pas du tout. Ils sortirent pour entrer dans le lieu et ils étaient faces à un tableau de bord. Anders regarda et essaya de lire à quel embarquement ils devaient aller. C'était juste qu'une heure d'avion, c'était un petit aéroport et ce n'était pas la mort. Il pouvait supporter cela, il ignorait les gens et se concentra sur Grace.

- Depuis que j'ai emménagé à Lewiston, je n'ai jamais repris l'avion... murmura-t-il en cherchant toujours du regard leur avion.

Ce fut Grace qui trouva en premier et ils étaient arrivés en avance, ils attendirent pour monter et quand ils le firent, ils trouvèrent rapidement leur place. Anders s'occupa de ranger les sacs dans le range-bagage, assez grand pour le faire et il s'installa à côté de Grace, allant près de la fenêtre, il ferma vite le volet pour ne pas vouloir voir le paysage aérien. Il lâcha un soupir d'aise, se redressa un peu sur son siège, bougea les jambes qu'il ne savait pas quoi en faire.. Et regarda les autres personnes s'installer, un peu nerveux. C'était plus fort que lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: Tonight, we'll shine ! ► Weister Ven 27 Mai 2016 - 11:55

Tonight, we'll shine
anders et grace


Sur la route.
Il était prêt et le taxi n'attendait plus qu'eux. Sa protestation étouffée avant même de démarrer, ils montèrent en voiture sans plus de mots. Grace était celle à faire la conversation et puisque le chauffeur avait deux oreilles parfaitement entendantes, elle se garda de toute réflexion indiquant simplement la destination et le mode de paiement. Ils furent sur place assez rapidement et elle prit le temps de congédier le chauffeur avec quelques billets avant de suivre Anders dans l'aéroport.

Le vol n'était bien évidemment pas encore d'actualité et ils attendirent sous le regard du "je te l'avais bien dit" d'Anders. Un même regard faussement meurtrier apparut sur le visage de Grace et elle sauta presque en dehors du siège lorsque, enfin, on les invita à monter à bord. Leurs sièges visibles et les sacs placés au dessus de leur tête, ils laissèrent l'allée libre, allant s'asseoir avec soulagement du moins pour Anders. Un regard amusée, elle le laissa faire avant de prendre un air faussement indigné :

- Et si j'avais aussi voulu cette place là pour, justement, voir les nuages ?

Ce qui était faux bien sûr, elle se moquait totalement de la place et préférait même le côté allée pour parler facilement aux hôtesses en cas de besoin. Le pragmatisme avant tout ! Cependant, elle ne résistait pas à l'envie de l'embêter un peu ou du moins le concentrer sur une part de conversation plutôt que sur le vol à venir. Comme il le lui avait dit, il ne l'avait pas pris depuis bien des années. Elle comprenait l'appréhension. De son côté, elle trouvait cela follement amusant et s'étonnait toujours de l'aérodynamisme de l'engin. Une machine pareille pouvait voler, c'était magnifique et étonnant comme prouesse technique ! Elle se souvenait d'ailleurs du retour de leur voyage au Canada où l'avion avait semblé un bon moyen de transport et où après cela, Grace avait passé quelques jours à faire des recherches, abrutissant Thomas d'informations non nécessaires sur les techniques et la science derrière un avion. Elle s'émerveillait facilement mais il lui fallait tout autant des réponses. C'était ce pourquoi elle se renseignait sur tout un tas de choses.

- Ça va aller. Elle le lui certifia en lui prenant la main.

Son regard se tourna vers les autres passagers et elle fut heureuse de ne reconnaître personne. Elle ne voulait aucun problème et un visage connu -mais non allié- aurait pu perturber sa bonne humeur momentanément. Les gens parlaient fort et les hôtesses faisaient leur travail. Pour le moment, elle se sentait isolée dans un univers à part loin du brouhaha. Personne ne faisait attention à eux et même si c'était le cas, elle n'en ferait pas grand cas. Un sourire à une femme d'un âge à peine plus mûr que le sien lorsqu'elle s'installa dans la suite de la rangée avec deux enfants silencieux, Grace continua son observation, laissant le temps à Anders de se préparer à l'idée, ne rompant pas le contact pour lui donner une preuve de son soutien.

Enfin le commandant de bord leur parla. Les portes fermées et les hôtesses en action, l'avion commença à avancer sur l'aérodrome, cherchant de son bec la bonne piste. Du hublot de devant, elle vit le terrain s'ouvrir devant eux et l'avion s'arrêter. Elle reconnaissait là les consignes de la tour de contrôle qui faisaient en compagnie de l'équipe de pilotage, les dernières vérifications. Le ciel libre et la voie dégagée, il fut autorisé à décoller. Cela fut compris par le mouvement de l'appareil et le rappel du commandant.

Fixant son attention sur Anders, elle guetta tout signe de panique en se préparant à l'agréable sensation de décoller. Elle ne chercha pas à dire quoique ce soit, attendant qu'il parle si besoin et quand l'appareil fut stabilisé et les ceintures autorisées à être détachée, elle se tourna totalment vers lui avec un regard enjoué :

- Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: Tonight, we'll shine ! ► Weister Ven 27 Mai 2016 - 12:39

 Tonight, we'll shine !
Anders & Grace
date ► 7 mai
L'avion.
Anders n'était pas très fan des avions, pas parce qu'il n'en prenait presque jamais. De toute sa vie, il l'avait pris qu'une seule fois et il avait vite pensé que c'était la dernière, qu'il se débrouillerait pour venir autrement en Allemagne rendre visite à Sonja. Pourtant, dans les mois à venir, il allait voir sa soeur et son voyage se fera en avion. Il n'aura jamais été allé si loin et cela lui faisait bizarre et peur à la fois. Anders n'en était pas très fan à cause de ce qu'il en entendait : des accidents. Il entendait que ça, des accidents, des crash, des problèmes. Il se considérait comme être quelqu'un qui avait une poisse, il ne serait pas surpris qu'il arrive quelque chose dans cet avion. Il était un peu superstitieux en effet ! Il ne comprit pas tout de suite quand Grace parla de vouloir voir les nuages. Il prit un air à moitié surpris et regarda le hublot qu'il venait de fermer.

- Oh ... ! La lumière se fit. Tu n'avais qu'à être plus rapide pour avoir cette place. répondit-il avec un léger sourire mesquin.

Tout de même, il lui laissera cette place au retour si elle le voulait. Il se doutait bien qu'elle disait cela pour l'embêter un petit peu, pour oublier un moment sur le vol qui allait venir et c'était plutôt réussi parce qu'il pensait aux nuages qu'elle voulait voir. C'était aussi amusant de voir son air faussement indigné.

Il regarda les passagers s'installer et il espérait ne pas tomber sur quelqu'un qu'il connaissait. Encore moins sur un journaliste, il ne voulait pas qu'il y ait une personne qui allait lui gâcher la soirée à venir et son humeur. Il avait failli être d'une humeur morose depuis qu'il avait appris que quelqu'un observait Grace chez elle. Il sentit un contact à sa main et la regarda, comprenant rapidement que c'était sa meilleure amie qui le tenait. Il hocha la tête avec un micro-sourire, bien qu'il se sentait anxieux. Oui, ça va aller, il n'y avait pas de raison que cela aille mal. Il nota à peine une personne de leur génération s'installer à côté de Grace, avec deux enfants étrangement calme. Il avait fait celui qui n'avait rien vu et qui était focalisé sur un point pour se rassurer, éviter une crise de panique et cela n'était pas gagné avec l'anxiété qui montait. L'avion allait bientôt décoller, tout allait bien se passer, c'était un vol de une heure et c'était un trajet que les employés de compagnie avaient l'habitude de faire. Il bougea encore les jambes et voir les hôtesses en action ne l'aidait pas franchement. Il ne regarda plus rien d'autre que le siège devant lui et il sentit l'avion en mouvement.

Puis cela s'était arrêté. Il murmura à peine un mot quand il comprit ce qui allait se passer, ils étaient sur une piste. Il serra doucement la main de Grace et fit une grande inspiration avant de fermer les yeux, attendant que cela passe. Le regret lui passa à la tête pendant deux secondes, il n'aurait peut-être pas dû accepter de l'accompagner à la fête, c'était trop pour lui. Pourtant il fallait bien un jour sortir de chez lui, mais pas comme cela ! Enfin si comme cela, mais ... pas ... Il ne se comprenait plus. Ses pensées étaient un peu brouillés par la sensation d'accélération, puis soudainement de légèreté. Comme si le sol venait de quitter l'avion et c'était trop étrange. Il entendit l'autorisation de détacher la ceinture et c'est ce qu'il fit après un gros soupir pour se calmer. C'était toujours étrange d'avoir la sensation d'être au sol alors qu'ils étaient dans les airs. Il répondit silencieusement par une expression un peu dubitative face au regard enjoué de sa meilleure amie qui aimait de toute évidence ça. Cela ira mieux quand il aura les pieds sur le sol et tout allait bien se passer, ce n'était qu'une heure.

- Je vais m'habituer. Je n'ai pas le choix de toute manière... Quand je vais aller chez Sonja, il faut que je fasse ce trajet qu'on est en train de faire. Puis Seattle/New-York et pour finir New-York/Berlin. Le reste du trajet se fera en train... Mais ... Pfff... J'avais cru que c'était cinq heures de trajet l'autre fois quand j'ai regardé pour les billets, mais en réalité c'est dix-neuf heures. J'ai quand même trouvé louche que pour partir de Lewiston jusqu'à Berlin, ce ferait en cinq heures si on met une heure entre Lewiston et Seattle. En réalité, je n'avais pas compris les dates et les décalages horaires...   répondit-il sous l'effet de l'anxiété.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: Tonight, we'll shine ! ► Weister Ven 27 Mai 2016 - 14:31

Tonight, we'll shine
anders et grace


Peureux.
Elle ne l'aurait pas imaginé ainsi en avion quoique ça l'étonnait bien moins que le fait qu'il puisse faire de la moto. Elle risquait d'ailleurs d'y revenir plusieurs fois et l'imaginer fortement sur un engin pareil, les cheveux en plus décoiffés, si cela était possible, par le vent. Il n'y avait qu'avec un sourire qu'elle l'imaginait, content de faire quelque chose par lui-même et se laisser porter par la route. Ce serait peut-être quelque chose qu'elle aimerait voir un jour : Anders plus léger avec lui-même.

Cela étant dit, ça ne l'empêchait pas d'être peu rassuré face à l'avion qui prenait son envol. C'était l'un des modes de transport les plus sûrs. Ils ne risquaient rien mais la peur n'était pas rationnelle, c'était bien connu. Elle le laissa appréhender les choses jusqu'à ce qu'ils soient stabilisés et qu'ils détachent leurs ceintures. Le pauvre Anders semblait se remettre ses émotions et elle retint un rire en se mordant la lèvre, ne souhaitant pas lui faire trop comprendre que la situation l'amusait presque à ses dépens.

- Oh Andy... Tu sais que l'avion est l'un des moyens de transport les plus sûrs ? Après, tu peux toujours faire le pays en train et ne prendre l'avion que pour joindre Berlin une fois à New-York.

Elle lui proposa une alternative. Il n'était sans doute pas possible de le convaincre de la sécurité des avions alors en bonne amie, elle chercha une autre manière de l'aider. Elle remarqua ensuite les mouvements de ses jambes qu'il ne parvenait pas à caler et elle ne put s'empêcher de penser à une époque où, déjà, il ne savait pas quoi faire de celles-ci. Son regard indiqua clairement son amusement et elle commença à rire doucement, tapotant sa cuisse avant de regarder les hôtesses passer dans l'allée. Un regard à la montre lui montra que malgré la petite heure de vol, les employés s'assuraient que chacun avait ce qu'il voulait à commencer par à boire et à manger ou plutôt grignoter.

- Au moins quelque chose pour lequel tu n'as pas changé. Déclara-t-elle instantanément avant de décider que l'hôtesse mettait trop de temps à arriver.

Une petite famille discutait avec l'employée et les enfants prirent quelques biscuits que Grace décida être presque cancérigènes avant qu'elle s'impatiente. Quand enfin on vint à leur niveau, la femme à côté d'eux monopolisa la parole et pour un peu, Grace soupira. Tout ce qu'elle voulait était une maudite bouteille d'eau pour prendre ses quelques médicaments avant d'arriver.

- Vous désirez quelque chose ? Demanda enfin l'hôtesse à leur intention.
- Une bouteille d'eau, plate s'il vous plait.
- Et pour vous monsieur ?
- Il se remet tout juste du décollage, je pense qu'il va lui falloir un moment. Une autre bouteille si vous avez ?

Grace ne tenait pas à le forcer à faire la conversation s'il ne le souhaitait pas et de toute évidence, il était bien mieux dans sa bulle d'isolement, au moins sur le moment.

- S'il ne va pas mieux, votre mari peut marcher un peu ça aide à faire passer le mal. Il fallut une seconde à Grace pour procéder et comprendre la phrase dans son ensemble, affichant un visage surpris.
- Ce n'est pas... Non, nous ne sommes pas mariés. Corrigea-t-elle immédiatement, ne riant pas de la confusion.
- Oh je suis désolée, j'ai présumé que...

Grace savait très bien ce qu'elle avait présumé et ce qu'elle allait penser. Il était si vite fait de tirer des conclusions et même si de toute évidence l'hôtesse n'était pas de Lewiston, ça ne l'empêchait pas d'être humaine et avoir des tonnes d'à priori. Une femme, la bague au doigt, de toute évidence mariée avec un homme qui n'était pas son mari... les jeux étaient vite faits.

- ... Merci. Répondit Grace sèchement en prenant les bouteilles que l'hôtesse tendait, l'interrompant dans sa phrase, mettant fin à la discussion.

L'autre hocha la tête et s'éloigna. Entendre le mot, entendre mari alors que Thomas n'était pas là semblait toujours aussi douloureux. C'était se rendre compte qu'il manquait quelqu'un à ses côtés à chaque pas. Pourtant ce n'était pas ce qu'elle voulait penser aujourd'hui. Elle allait simplement se dire que la confusion était amusante. Ni triste, ni gênante. Après tout, ce ne serait pas la première fois que les gens se méprenaient et la plupart du temps, elle se moquait bien de savoir ce que les autres pouvaient penser. Grace et Anders savaient ce qu'il en était, c'était tout ce qui comptait.

Elle lui tendit sa bouteille d'eau avant de rire nerveusement, cachant sa tête contre l'épaule de son ami. C'était moins un rire heureux qu'un rire soulagé de réaliser que ce n'était pas dérangeant ce que l'hôtesse pouvait croire. Si elle s'était quelque peu emportée, c'était sur la surprise de l'instant et parce qu'elle ne voulait pas penser à Thomas de cette façon maintenant. Elle ne voulait pas être triste ou découragée ce soir. Son souvenir devait l'accompagner mais ne pas l'entraver. Cela devait être un compagnon agréable non pesant.

- Ça non plus, ça n'a pas changé. Dit-elle enfin en retrouvant une respiration plus calme.

Plus détendue que la seconde précédente, elle s'éloigna de l'endroit où elle se cachait presque des regards pour lui offrir un sourire amusé. Elle prit ensuite le temps de chercher les cachets dans son sac tout en reprenant la parole :

- Malgré tout, ce qu'elle a dit n'est pas faux. Si tu ne te sens pas bien, tu devrais essayer de faire quelques pas. Le vol va être court et calme mais ça peut t'aider.

Et en effet, tout semblait tranquille et seul le léger ronronnement de ce qui devait être les turbines leur rappelaient où ils étaient. Puisque le volet était baissé, elle supposait simplement que le ciel était dégagé et que leur vol continuerait ainsi après tout, il ne durait qu'une heure !
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: Tonight, we'll shine ! ► Weister Ven 27 Mai 2016 - 21:47

 Tonight, we'll shine !
Anders & Grace
date ► 7 mai
Regard pas convaincu.
Anders regarda Grace, vraiment pas convaincu à son affirmation. Il savait bien que tout le monde disait que l'avion était un des moyens de transports les plus sûrs, mais cela ne l'empêchait pas du tout d'appréhender ce moyen de transport. C'était parce qu'il était monté qu'une seule fois. Il avait toujours appréhendé les transports comme la moto qu'il aimait bien finalement, le bateau qu'il appréciait aussi.. En réalité, Anders avait besoin de les utiliser assez régulièrement pour s'y faire et il le savait ça. Il était tellement tenté à prendre le train pour traverser tout le pays qu'il aurait accepté sans hésiter.

- Cela me fera plus d'heures de voyage et cela coûtera plus cher. Je vais m'habituer ... répéta-t-il en détournant le regard.

Il croisa les bras et s'affala un peu sur son siège, il ne savait pas comment placer ses jambes sous le coup de l'anxiété. Il parlait de dix-neuf heures d'avion, il allait survivre parce qu'il n'allait pas passer dix-neuf heures à rester éveillé ou à écrire devant son ordinateur en mode avion, parce qu'il n'avait pas une autonomie de plus de cinq heures. Il allait dormir et subir les effets du jet-lag. Encore fallait-il qu'il sache lire le gigantesque tableau de bord à New-York et qu'il ne se perde pas dans tout ce beau monde. Anders balaya les pensées rapidement et Grace l'y aida avec son rire, la main qui tapota sa cuisse, il arrêta de bouger les jambes. Il la regarda un peu surpris et interrogateur. Elle était amusée, pourquoi ? La réponse vint et il releva un peu le menton, son expression se changea en une mine amusée.

- ... Si. Un peu. Je n'ai plus d'ennuis à cause de mes jambes. répondit-il avec un léger rire.

Il rappelait le souvenir qu'il avait fait sans faire exprès un croche-pied à un professeur quand il avait été déplacé tout devant parce qu'il parlait trop avec Grace. Maintenant, il faisait bien attention et il était bien placé, il n'y avait personne à côté de lui en dehors de Grace et personne n'ira passer devant lui. Il était reconnaissant pour sa meilleure amie pour avoir très bien choisi les places. Vraiment. Il tourna la tête vers le mur, plutôt vers le hublot fermé pour ne pas regarder l'hôtesse de l'air. Il ne voulait pas prendre le risque si elle le connaissait et/ou elle venait de Lewiston aussi. Il n'avait pas réellement envie de parler à cette personne et il était même prêt à dire non merci, qu'il ne voulait rien. Il savait que cette hôtesse mettait trop de temps à venir vers Grace, c'était tant mieux pour Anders !

Il écouta d'une oreille passive la conversation et Grace prit une bouteille d'eau pour lui, cela le fit sourire un petit peu. Il allait fermer les yeux juste pour quelques secondes mais ne le fit pas quand il fut confondu comme le mari, il s'était figé sur la seconde. Il cligna les yeux et se retourna vers l'hôtesse de l'air pour la regarder avec surprise. Grace prit les devants en rectifiant l'erreur de la femme et elle s'excusa tout de suite.

- Non. fit-il en même temps que son amie dit merci. Le ton qu'il avait employé, il n'était pas sûr de savoir.

Il ne voulait pas entendre plus, il ne voulait pas entendre ce qu'elle allait présumer. Il savait ce qu'elle allait dire et il n'avait pas besoin d'entendre ça, surtout Grace qui restait encore sur la mémoire de Thomas. Ce n'était pas le moment. Encore, ils étaient de meilleurs amis, ils s'étaient fixé sur ça et ils étaient tous les deux d'accord sur ça. Peut-être qu'ils avaient été amoureux durant leur jeunesse, ils étaient des adolescents et ils avaient grandis depuis. Ils étaient passé à autre chose. Mais ça... C'était une chose qui n'avait pas changé. Auparavant, tout le monde croyait qu'ils étaient ensembles, qu'ils sortaient et qu'ils étaient un couple alors qu'elle avait Thomas et lui Chloé. Quand l'hôtesse fut partie, Anders n'arrivait pas à réprimer un sourire amusé, mais un peu mal à l'aise parce ce n'était plus pareil maintenant. Grace essayait de vivre avec la perte de Thomas et ce n'était pas évident si tout le monde le lui rappelait.

Il récupéra la bouteille avec le sourire un peu amusé de la situation sans toutefois en rire. Grace trouva refuge contre l'épaule, en train de rire et son sourire s'agrandit. Il fit une petit moue moqueuse, il tapota doucement la main de son amie. Tout à fait d'accord que ça non plus, cela n'avait pas changé.

- Quand même, comment on l'a coupée... commenta-t-il avec une légère grimace amusé.

Il ouvrit la bouteille, il ne pensait pas à prendre ses médicaments parce qu'il avait déjà pris avant de partir. Il avait soudainement soif et but quelques gorgées. Grace lui parla de marcher dans l'avion parce que cela allait l'aider à aller mieux. Anders secoua doucement la tête, montrant qu'il allait bien. En réalité, il n'avait pas envie de marcher et croiser le regard de tout le monde. Il lâcha un léger soupir en voyant le regard de Grace qui semblait insister.

- Vraiment ! Je vais bien ! Je me sens bien ! Il insista un peu trop, mais il voulait lui montrer qu'il lui disait la vérité.

Finalement, quelques minutes plus tard, Anders dut se lever pour aller marcher un peu, il avait ignoré le regard de Grace, il avait ignoré le regard des gens. Marcher un petit peu l'aidait et il n'avait pas été le seul à faire ça qu'une femme faisait la même chose avec un enfant. Andy avait fait demi-tour pour les éviter. Il fut quand même vite revenu à sa place, il s'installa et soupira. Sans dire un mot, il se dit qu'il aurait dû rester assis finalement. Il regarda l'heure de sa montre et comprit qu'il restait encore trente minutes. Une heure c'était court, comparé à dix-neuf heures.

- Cela n'a pas été trop difficile pour toi de choisir la robe ? demanda-t-il après une minute de silence, sans avoir entendu la question si Grace l'avait peut-être posée.

Il revenait à un sujet dont il disait être sûr qu'elle aurait hésité devant pas mal de robe, il y avait quelques jours. Il avait ce sourire moqueur et quelque part, il attendait de voir le résultat du choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: Tonight, we'll shine ! ► Weister Ven 3 Juin 2016 - 12:25

Tonight, we'll shine
anders et grace


Les jugements.
Elle ne tenait pas à être catalogué. Elle ne voulait pas non plus avoir à s'expliquer. Elle avait le droit d'être avec Anders. Elle avait le droit de garder son alliance en l'absence de Thomas. Elle avait le droit d'avoir un ami. Elle avait le droit de faire son deuil à la vitesse qui lui convenait. Oh et bien sûr, elle avait le droit à la présomption d'innocence et encore plus, Anders avait le droit de ne pas souffrir d'encore plus de jugements de la part d'inconnus. Peut-être qu'elle surréagissait et que l'hôtesse ne concluait pas du tout à ça mais elle préférait ne prendre aucun risque. Grace voulait passer une soirée dont elle se souviendrait avec une personne qui comptait pour elle et non pas voir Anders se persuader encore un peu plus que tous les êtres humains de la planète Terre étaient mauvais et que tout jouait contre lui. C'était faux !

Finalement, elle en rit parce que rire était salvateur et parce que c'était la bonne humeur qu'elle voulait voir surgir tout au long de cette soirée et sur le visage de son ami. Entendre sa phrase amusée lui mit du baume au cœur et elle avait l'impression d'être utile dans son rôle d'amie. Elle se fit ensuite soucieuse quant à sa santé pendant le vol et lui conseilla de suivre les recommandations. Elle n'avait néanmoins pas besoin de le forcer à quoique ce soit et leva les mains en signe de reddition, acceptant son non sans bouger.

Mais finalement, elle lui jeta un petit sourire moquer et un net regard du "je te l'avais bien dit, toujours m'écouter !" avant de le laisser marcher, en profitant pour ouvrir le volet et regarder le paysage. Elle trouvait les hauteurs magnifiques et avoir cette impression de flotter au dessus des nuages était simplement... divin ! Du coin de l’œil, elle guetta Anders et retourna à sa place, refermant le rideau dès qu'il apparut dans la rangée.

Elle l'entendit soupirer et leva un sourcil interrogateur, attendant qu'il prenne la parole. Grace s'amusait peut-être un peu trop de la situation mais elle était certaine que tout cela était sans danger et parfois sourire aux dépens d'un ami ne faisait pas de mal. Et bien évidemment, il fallait s'attendre à ce qu'il puisse aussi s'amuser d'elle si bien que Grace en vint à mentir effrontément avec un faux air outré qu'il puisse penser ça !

- Comme je te le disais, ça n'a pas du tout été difficile. Ah, si tu n'étais pas si mauvaise langue. Sourit-elle finalement avant de répliquer. Je n'en ai essayé que cinq, six peut-être et je t'interdis de dire que j'ai beaucoup de robes ! Elle le coupa dans toute tentative de raillerie. Comme je l'ai expliqué à Missy, j'ai vidé la moitié des placards en déménageant.

Et avec ça, Grace s'appuya contre le dossier, regardant le plafond et levant le bras pour s'amuser nonchalamment avec les différents boutons. La lumière électrice finit par l'éblouir de manière inattendue et elle grogna rapidement de mécontentement.

- Je me dois quand même de demander où et quand tu as trouvé la volonté d'acheter des vêtements qui ne soient pas des jeans et t-shirt ? Au mariage déjà tu avais un costume alors oui j'ai compris que c'était pour une autre occasion du même ordre mais aujourd'hui, d'où viennent ceux-ci ? Demanda-t-elle curieuse. Tu as mis la barre haute tu t'en rends compte ? Pas sûr que toutes les robes du monde parviennent à éclipser cet indéniable changement !

Elle aurait sans doute pu lui dire clairement ce vêtement lui allait bien mais elle avait l'impression très nette de l'avoir déjà fait et Grace n'avait pas forcément besoin de se répéter. Néanmoins, elle était rassurée des habits qu'ils avaient choisi. Elle ne voulait pas avoir à se soucier s'ils s'accordaient ou ne s'accordaient pas. A choisir, elle préférait peut-être la seconde option, ça paraissait moins coordonné et surtout ça ne faisait pas couple mais avec ce choix-ci, il n'y avait pas de question à se poser et c'était un soucis ridicule de moins pour son esprit qui ruminait encore ce que Maxim avait bien su cracher. Cela lui rappela d'ailleurs :

- On ne voit presque pas, n'est-ce pas ? Voulut-elle s'assurer en désignant son visage, vérifiant auprès d'un regard extérieur le travail accompli par Scarlett qu'elle médaillerait bien pour ses compétences en maquillage !
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: Tonight, we'll shine ! ► Weister Ven 3 Juin 2016 - 13:32

 Tonight, we'll shine !
Anders & Grace
date ► 7 mai
Il se doutait que Grace avait décidé d'ouvrir le rideau pour regarder le paysage du ciel. Il n'aimait pas les avions en réalité, mais il finira par s'y faire. Il ne pouvait pas faire autrement et se connaissant, il n'allait pas aimer l'atterrissage. Il n'en disait rien et préféra penser à autre chose. Alors il sauta sur l'occasion de se moquer d'elle, il s'imaginait que le choix des robes avait été difficile. Même avec l'aide de Missy. À la réponse, Anders lança un regard du " je dois croire ce mensonge ?". Son sourire s'intensifie et se redressa doucement sur le siège, il déplaça discrètement les jambes. Il se moquait d'elle et allait dire que cinq ou six, c'était déjà beaucoup. Mais elle enchaîna encore en expliquant qu'elle avait eu beaucoup de robes à Chicago. Il n'en doutait pas. Il se rappelait bien d'avoir porté beaucoup de sac de vêtements lors des virées de shopping avec sa meilleure amie. À défaut de ne plus avoir été là, elle n'avait pas changé d'habitude et avait sûrement continué à faire du shopping. Un trait qui n'avait peut-être pas changé. Il plaça sa main devant sa bouche, le coude sur l'accoudoir.

- Tu avais beaucoup de robes ... Et tu en as toujours beaucoup. marmonna-t-il malgré l'interdiction qu'elle lui avait faite pour ne pas qu'il dise ça.

Il tourna le regard vers Grace qui faisait du bruit avec les boutons. Il se pinça la lèvre pour ne pas rire en la voyant se faire surprendre par la petite lumière. Il remarqua également qu'au dessus de lui, il y avait des boutons et bien que tenté d'essayer lui aussi par curiosité, il ne le fit pas. Il regarda à nouveau sa meilleure amie, avec un regard nettement amusé, la main devant la bouche.

- Moi qui croyais que tu avais l'habitude de prendre l'avion, tu te fais surprendre par une petite lumière... se moqua-t-il encore, une fois.

La moquerie ne dura pas longtemps, il pensa à changer de sujet, mais ce fut elle qui trouva un moyen de le faire en lui demandant comment il avait trouvé ces vêtements. Ce qui lui tira un léger regard surpris et lui arracha un petit sourire. Il bougea encore de son siège et regarda un peu les boutons. Bien ... Il faisait face à la curiosité de sa meilleure amie et il n'allait pas lui cacher cela. Il n'était pas si sûr de lui de son choix et Elizabeth l'avait fait douté au départ avec son commentaire. Grace semblait apprécier et était agréablement surprise de son choix. Il avait mis la barre trop haute, c'était peut-être trop en réalité. Il ne savait pas si c'était bien ou pas. Tant que les gens de Lewiston ne le voient pas comme cela, il était sûr que certains n'en reviendraient pas.

- Je n'avais rien pour cette soirée et je n'envisageai pas de venir en jeans, j'avais bien compris le message.  Je viens de les acheter il y a deux jours, en sortant de l'hôpital pour une visite médicale. Je me suis dis que comme je suis déjà dehors, je devais profiter pour aller à Boise, chercher de nouveaux vêtements, refaire un peu ma garde-robe. C'est venu comme ça, sur un coup de tête... Je savais déjà ce que je voulais quand je suis entré dans ce magasin. Il haussa les épaules, avec un léger air indifférent du moins essayait-il parce qu'il ne parvenait pas à contrôler son sourire fier et timide de son choix. Je suis ravi de constater que mes goûts pour la mode n'ont pas changé après tout ce temps...

C'était là une manière de remercier Grace avec quelques années de retard, parce que traîner avec elle pour le shopping lui avait été très bénéfique. Il était cette personne qui savait quel vêtement allait avec l'autre et se rappellera toujours le regard surpris de Chloé à cette époque. Il n'aimait pas cela avant et finalement, il avait fini par en faire un atout bien qu'il ne s'en vantait pas du tout. Il fronça les sourcils à la question avant de comprendre où est-ce qu'elle voulait en venir. Il la regarda, il la détailla plutôt...

- J'ai remarqué oui, elle est douée. C'est bien, tu n'auras pas à justifier cette blessure. sourit-il alors que les siennes étaient moins discrètes, mais ce n'était pas un gros soucis pour lui parce qu'il avait déjà une excuse toute faite.

Il s'était retenu de lui demander à propos de Maxim, parce que ce n'était pas le moment pour cela alors qu'ils étaient censés de passer une bonne soirée. Il continuait toujours à regarder la blessure, enfin à la regarder... Il détourna finalement le regard pour regarder les boutons.

- C'est voyant pour ma part, mais je justifierai par un accident de voiture. dit-il, sachant que ça pouvait aider son amie si jamais quelqu'un lui demande ce qui lui était arrivé.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: Tonight, we'll shine ! ► Weister Mar 7 Juin 2016 - 16:55

Tonight, we'll shine
anders et grace


Les moqueries.
Elle ne laisserait pas ça impuni ! Il savait bien rire à ses dépens et elle ne se gênerait pas pour faire de même. D'abord les robes puis la lumière, son regard lui exprima clairement tout son mécontentement. Une chance cependant, elle avait passer l'âge de bouder et se contenta de répliquer :

- C'est fini oui ? Je ne pensais pas que c'était ce bouton voilà tout !

Et avec ça, elle clôt la conversation avec un regard empêchant la réplique. Cela lui donna également l'occasion de le détailler à nouveau toujours fortement appuyée contre le dossier avant de faire son commentaire. Il n'était pas coutumier de ce genre de tenue et elle reconnaissait apprécier fortement ses efforts ce soir. Pourtant, il était bien moins Anders dans cette tenue, du moins celui qu'elle connaissait depuis toujours. Ça donnait presque l'impression de le dénaturer mais ce n'était pas comme si elle voulait qu'il change le reste du temps. Tout ce qu'elle attendait, c'était qu'il sourit et soit heureux de vivre, autant que possible.

- Je dirais même que tu as encore progressé. Tu es très bien comme ça. Le complimenta-t-elle rapidement.

Cette belle époque où il la suivait dans les magasins était révolue mais elle se souvenait comme si c'était hier, se faire critique pour l'aider à choisir sa garde-robe. Il fallait dire aussi qu'il avait tendance à toujours mettre la même chose et c'était uniquement arrivés à l'université qu'il avait accepté quelques changements dans son habillement. Ce n'était pas pour autant que Grace n'avait pas respecté ses préférences mais mettre un peu plus de couleurs dans ses placards avait été une bonne chose. Et oui, elle se souvenait même l'avoir conseillé un jour où il sortait avec une fille. Comme quoi, elle avait toujours été derrière pour le conseiller, jusqu'à maintenant. Et il s'en sortait bien.

Elle pensa alors à sa propre apparence et malheureusement aux marques qui habillaient son visage. Elle demanda alors l'avis d'Anders sur le travail de Scarlett, espérant ne pas avoir, sans faire attention, passer une main sur le visage annihilant tous les efforts de sa cadette. Elle se tourna alors bien plus vers lui l'étudiant tout autant. Elle ne voulait pas s'arrêter sur les blessures qu'il avait lui-même et finit par se concentrer sur son regard, décidant que le brun de son regard avait foncé avec le temps. Ce fut son mouvement pour se détourner qui lui fit cesser toute observation.

Elle soupira avant de se décoller du siège pour le voir à nouveau de face, autant que possible. Elle haussa alors les épaules.

- Tu n'es pas obligé de mentir. Fit-elle.

Grace ne l'obligeait ainsi à rien et la vérité ne la dérangeait pas. Et puis, si elle avait à le dire, elle préférait qu'il ait eu une petite bagarre plutôt qu'un grave accident. A choisir...

- Après j'ai ce qu'il faut dans le sac pour couvrir ça. J'ai bien observé Scarlett, j'ai une idée très précise de comment le faire. Ça pourrait le rendre moins voyant. Ses lèvres s'étirèrent pour un simple sourire avant de prendre son menton, tourner sa tête pour regarder les blessures et hocher la tête, sûre d'elle.

La voix du pilote résonna ensuite pour leur conseiller de retourner à leur siège avant qu'ils amorcent une descente. Ils n'étaient pas encore arrivés mais ça ne tarderait pas.

- Tu te rappelles quand on allait à ce camp de vacances et qu'on dormait dehors ? Camper et chercher des constellations qu'on n'identifiera jamais, avec le beau temps qui revient, ça me donnerait presque envie de faire une folie comme celle-là. Si je pouvais marcher ne serait-ce que plus d'une heure sans commencer à me plaindre, ça aurait été une bonne idée. Fit-elle en guise de discussion. Tiens, ça pourrait être à ajouter à ma liste.

Une autre seconde de silence et elle se mit à réfléchir intensément à tout autre chose. Son regard se perdit sur le siège devant elle avant de dire quelque peu dans ses pensées :

- J'espère qu'il n'y aura pas de problème à la maison...
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: Tonight, we'll shine ! ► Weister Mer 8 Juin 2016 - 9:21

 Tonight, we'll shine !
Anders & Grace
date ► 7 mai
Faible sourire.
Anders souriait à peine face au compliment et la remercia du regard. Il était celui qui avait de bons goûts vestimentaires grâce à sa meilleure amie mais il était également celui qui préférait la simplicité. Ce serait mentir s'il disait qu'il n'avait pas hâte de retrouver ses tenues habituelles. Il n'était pas le genre à vouloir porter quelque chose pour une soirée - il ne sortait pas non plus - et savait que ça donnait une drôle d'impression, autant que ça faisait bizarre à Elizabeth. Encore heureux qu'il ne portait pas la cravate ! Cependant, Grace semblait apprécier et puis ce n'était que pour la soirée. Juste celle-ci et peut-être une autre dans les temps à venir. Il ne songeait pas à ressortir à nouveau, il ne pensait pas en être capable de toute manière. Il devait essayer cette sortie-là et il sera l'inconnu, plus le tristement Anders Weiss, le père endeuillé. Il allait être tout simplement Anders, l'introverti et pas à l'aise avec la foule. Il lâcha un léger soupir, discret quand il s'imagina l'atterrissage et la foule qu'il allait trouver dans l'aéroport. Il était parti dans ses pensées, assez préoccupé par ce qui allait se passer. Il savait qu'il n'était pas seul et qu'il avait Grace. Elle était là et cela suffisait. Il aurait pu refuser lui, qui ne s'imaginait pas du tout partir loin pour une soirée, mais il avait accepté parce qu'elle l'avait invité. Bien qu'il s'était montré hésitant à cause de la présence des journalistes.

Grace le sortit de ses pensées et de ses préoccupations quand elle lui demanda ce qu'il en pensait du maquillage de Scarlett. Il était réussi selon lui et il n'avait pas osé la toucher par peur de tout détruire. Ses cheveux pouvaient aussi aider à camoufler sa blessure comme elle l'avait bien fait quand il était resté chez elle. Il n'avait pas remarqué qu'elle avait caché cela et encore, rien que de penser à ces blessures il maudit intérieurement Maxim. Il voulait qu'il paye pour ce qu'il avait fait mais une part de lui essayait de le calmer en disant que la violence, les mensonges n'allaient pas résoudre la situation. Même si ce qu'il avait fait avait suffit à prendre les distances avec Grace. Au moins, il pouvait être rassuré de ça, il pouvait être rassuré qu'il ne lèvera plus la main. Elle n'allait pas porter plainte et il n'allait pas la forcer à le faire. Ce qu'avait fait Anders équivalait quand même aux actions de -S et il n'en était pas fier. Il détourna le regard vers les boutons, ne voulant pas affronter celui de Grace après avoir pensé à tout cela. Il repensait à ces rumeurs, encore à -S, ces mensonges.

Tu n'es pas obligé de mentir

Par rapport à l'excuse ? Anders eut un moment de confusion parce qu'il ne savait plus si elle disait cela ... Il lâcha un léger soupir et elle ajouta quelque chose. Il haussa à peine les sourcils, surpris et il tourna la tête sans résister et sans dire quoi ce que ce soit. Se rendant à peine compte du contact. Il se contenta de sourire un peu, son regard disait tout, il avait l'air d'être d'accord pour cela. Un sourire qui se dissipa assez rapidement quand il entendit l'annonce du pilote. Il n'eut pas le temps de penser à ce qui allait se passer quand Grace reprit la parole pour parler d'un souvenir. Un souvenir qui le fit sourire, oui il se rappelait de ça. Au grand damn des responsables, ils ne voulaient pas dormir séparés et préféraient regarder les étoiles. Imaginer, raconter n'importe quoi.

- Mhmh. Tu devrais... répondit-il doucement, avec un regard dans le vide et un léger sourire aux lèvres. Rien que d'en énoncer, ça me donne envie.

Anders s'était des fois baladé dans la forêt pendant la nuit, il s'était arrêté et avait regardé les étoiles. Toujours aussi nul dans la constellation, mais ce n'était pas comme s'il en avait toujours eu besoin. Il suffisait pour lui de regarder et de s'imaginer des histoires.

- Mh ? demanda-t-il un peu surpris à l'idée qu'il y aurait des soucis chez elle. Gracie ? Il lui demanda du regard ce qui pouvait bien se passer à la maison.

Il n'y avait aucune raison que quelque chose se passe mal en leur absence. Il y avait bien Missy et Noam dans cette maison et il se mit à réfléchir un peu. Il repensa à Missy et à sa maladie, mais il ne pensait pas que c'était à cause de ça. Il espérait qu'il ne se passait rien de grave en leur absence et qu'ils pourraient profiter de leur soirée. S'ils passaient tous leur temps à se soucier ce qui pouvait bien se passer à Lewiston, ils étaient mal partis. Même s'ils étaient partis.

Il lâcha un soupir quand le pilote annonça qu'ils allaient atterrir, ils devaient s'attacher. Encore un mauvais moment à passer et il en aurait fini avec l'avion pour aujourd'hui. Il ne voulait pas penser à ce qui l'attendait dehors et puis il se disait que cela allait bien se passer. Anders déglutit malgré lui et observa le hublot dont il avait pris soin de fermer depuis le début du voyage. Il pensa qu'il aura le pied à terre, tout allait bien se passer. Inconsciemment, il prit la main de Grace durant l'atterrissage et il pouvait sentir la tension monter, il avait du mal à se faire à cette drôle de sensation au ventre, qui remontait. Quand ils furent atterris sans aucun problème, l'écrivain lâcha un soupir soulagé et lâcha un léger rictus. Oui le vol s'était bien passé, il allait s'habituer. Il fit signe qu'il allait bien et se redressa sur le siège, attendant que l'avion soit arrêtés et que les passagers soient invités à sortir.

Anders récupéra les sacs et tendit celui de Grace avant qu'ils ne sortent de là. Il la laissa marcher devant alors qu'ils descendirent et il resta à ses côtés en observant autour de lui. Il essayait de ne pas se focaliser sur le monde et ils n'avaient pas à attendre comme tout le monde qui récupérait les valises. Il n'avait encore rien vu jusque là et il se sentait déjà tout tendu.  
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: Tonight, we'll shine ! ► Weister Jeu 9 Juin 2016 - 13:17

Tonight, we'll shine
anders et grace


La liste.
Elle était déjà bien remplie mais Grace était certaine de pouvoir trouver encore de nombreuses choses à y mettre comme une nuit sous les étoiles. Elle les voyait souvent quand elle sortait le soir, en peine de trouver le sommeil et s'installer sur le banc derrière la maison mais ça n'avait rien de comparable à passer toute une nuit dehors. C'était quelque chose qu'elle n'avait pas fait souvent. Avec Anders puis avec Thomas mais ça faisait bien des années. Chicago n'était pas forcément le lieu idéal pour dormir dehors. Bruit, manque d'étoiles, les raisons étaient multiples. Voilà donc quelque chose qu'elle aimerait faire et Anders sembla l'y encourager.

- Promis, si un jour je décide sur un coup de tête de faire ça, tu recevras une invitation ! Sourit-elle.

Ce qui était sûr, c'était qu'elle apprécierait aussi le silence et la solitude une fois ou deux mais la présence de son ami serait plus que bienvenue. Tout comme celle de sa sœur. Sa sœur qu'elle avait laissé à Lewiston. Sa sœur qui allait pouvoir lui en vouloir. Sas sœur qui allait revoir quelqu'un qu'elle ne s'attendait sans doute pas à trouver là et qui ne le serait pas, sans l'intervention de Grace.

- Je m'inquiète toujours, tu sais bien. Mais... il se peut que j'ai fait quelque chose... Et Missy risque de m'en vouloir. Une moue un peu honteuse accompagna sa déclaration. Quand j'ai lu... Enfin, quand je suis tombée sur son journal, j'ai lu quelques passages. Ça parlait d'un homme et il y avait ces articles sur lui à côté. Elle envisageait même le mariage mais elle est simplement venue ici et il se peut que j'ai appelé l'homme en question, qu'il soit à Lewison et qu'il doive lui parler pendant le week-end. Pas... grand chose en définitive. Grimaça-t-elle en espérant ne pas voir de regard réprobateur chez son ami et se justifiant. C'est pour son bien ! Elle ne peut pas s'éloigner de tout le monde à cause de ça. Quand on a la chance de trouver quelqu'un -et je crois que tous les deux s'aiment vraiment- il faut le chérir aussi longtemps que possible et ce n'est pas une bonne chose de fuir comme elle le fait. Je n'ai rien pu faire pour l'aider avant mais maintenant je le peux. Je veux juste la voir heureuse. Mais si elle finit par me détester à cause de ça, tant pis j'aurai au moins fait une bonne action en lui évitant de louper sa chance et jouer la politique de l'autruche !

Elle n'aurait pas pu paraître plus sûre d'elle et elle ne changea pas d'avis jusqu'à ce que l'avion entame sa descente. Elle conseilla ou rappela à Anders de bien avaler sa salive pour ne pas avoir les oreilles bouchées pendant un long moment en raison du changement de pression atmosphérique et le vit rapidement serrer sa main, inquiet. Elle le laissa faire, la serrant à son tour avec un sourire gentiment amusée. C'était bien étonnant de voir un grand gaillard comme lui craindre à ce point l'avion mais elle croyait comprendre que ça avait tout à voir avec le manque de contrôle qu'il pouvait avoir sur l'appareil. Elle le regarda se reprendre dans le silence, lui lançant finalement un regard interrogateur, cherchant à savoir si tout allait bien avant de pouvoir se rassurer : il allait s'en remettre.

Arrivés et salués par le pilote, ils descendirent de l'avion, le sac en main. Le sas leur permettait d'arriver lentement près des autres voyageurs et elle put presque voir la préparation mentale de son ami. Elle le prit doucement par le bras pour montrer son soutien et sa présence avant de guider la voie dans le lieu bondé. Elle-même reconnaissait préférer les endroits plus calmes et leur fraya un passage dans une allée moins remplie de monde. Un escalator plus bas, ils furent à l'entrée de l'aéroport et elle se dirigea immédiatement vers les taxis. L'un d'eux leur proposa vite de monter et mit les sacs dans le coffre tandis qu'elle gardait la robe en main. La destination de l'hôtel indiquée et le moteur en route, elle se tourna vers Anders avec un sourire à la fois amusé et un peu désolé.

- Je t'en fais voir de dures aujourd'hui. Tu as survécu à l'avion et à l'aéroport. Tu penses que tu peux tenir la soirée ? On peut encore esquiver et simplement... trouver autre chose à faire. Quoique ça te forge des nerfs d'acier. Au moins, j'aurai moins peur que tu sois impulsif et te mette dans des situations périlleuses.

Cela la fit penser à Thomas et à son métier qui, de part sa violence, pouvait le mettre dans des situations bien pires et qui lui rappelait toujours à quel point il risquait sa vie tous les jours. Elle pensa aux fois où elle avait pu avoir peur et à celle où la colère avait primé, dissimulant profondément l'anxiété. Elle y pensa mais n'eut pas l'intention de partager ce souvenir-ci à l'instant. Elle se perdit dans ses pensées, fixant Anders un peu dans le vide. Il suffisait d'un rien pour que le passé ressurgisse et si elle ne voulait pas être plus triste que nécessaire, elle ne put s'empêcher de se rappeler de ce qui avait été sa vie et de la simple peur qu'elle avait tout le temps de perdre quelqu'un. Après Thomas, c'était Riley qui faisait un métier dangereux. Elle ne voulait vraiment pas revivre le même genre de sueurs froides et pourtant, à chaque sonnerie du téléphone, son cœur connaissait des ratés. Anders n'était pas loin de tout ça et pour lui aussi elle s'inquiétait.

Pensant à son fis, elle sortit son téléphone et vérifia qu'elle n'avait pas de nouveaux messages tout en retirant le mode avion. Apparemment tout allait bien et personne avait besoin d'elle. C'était à la fois rassurant et frustrant !

- Parfois je ne sais pas si je dois être contente ou triste que personne cherche à me joindre. Du moins, personne d'important. Dit-elle en levant les yeux au ciel face à sa propre réflexion et lui souriant avant de fixer son attention sur la route qui défilait du côté d'Anders.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: Tonight, we'll shine ! ► Weister Jeu 9 Juin 2016 - 14:10

 Tonight, we'll shine !
Anders & Grace
date ► 7 mai
L'inquiétude.
C'était un sentiment qui était constamment là, il savait bien qu'elle était toujours inquiète, ça faisait parti de sa personnalité. Anders voulait savoir de quoi elle s'inquiétait, qu'il la rassure comme il faisait d'habitude. Il l'encouragea du regard à continuer et il fronça les sourcils quand elle énonça le journal intime. Il s'en rappelait en effet, Grace avait découvert sa maladie en le lisant et ça aurait pu être pire si elle avait continué à lire ... Lire toutes les pages. Non pas parce qu'il pensait à lui, mais à Missy qui mettait tous ses secrets qu'elle ne voudrait pas énoncer avec quelqu'un. Anders ne se sentait pas coupable de l'avoir prévenue à ce propos, même s'il aurait peut-être dû se taire. Il regarda son amie, surpris qu'elle essaye de minimiser son action. Pour elle ce n'était pas grand-chose, mais pour Missy, c'était différent ! Il ne plaça pas une que Grace enchaîna, sûrement était-elle en train de réagir à cause de son regard qui montrait son désaccord. Il sourit un peu et détourna le regard sans dire un mot dans un premier temps. Il lâcha un léger soupir et ne sembla pas être contre la décision.

-  Mh. Si tu lui en avais parlé, elle aurait fait la politique de l'autruche en effet. Missy ne doit pas affronter ça toute seule et essayer d'éloigner tout le monde. Cela ne doit pas l'interdire de profiter justement les moments présents tant qu'elle le peut vraiment. Même si pour elle, elle va mal prendre ce que tu as fait, je pense que tu as bien fait... Espérons alors que ça marche et qu'elle saisisse sa chance.

Il la regarda avec ce sourire pour montrait qu'il pensait ce qu'il venait de dire. Au retour de Seattle, Grace allait avoir une discussion avec Scarlett. Une inévitable discussion d'ailleurs, mais il était content au fond que son amie fasse quelque chose pour sa soeur. Elle était rancunière et avait du mal à pardonner les vingt années d'absence, elle avait quand même fait un geste pour elle : contacter l'homme qu'elle envisageait passer le reste de sa vie avec.

L'avion était peut-être moins pire à ce qu'il l'attendait dehors. Il essaya de se dire que tout allait bien, malgré sa réticence de voir les gens. Personne ne le connaissait, mais il n'était plus habitué à cette ambiance. Il fut à peine réactif au contact de Grace qui venait de lui prendre le bras alors qu'il regardait les gens autour. Il la regarda et ne dit rien. Il la suivait et il essayait de rester calme, jusque là tout allait bien. Il resta concentré qu'il remarquait à peine le changement vers un endroit moins bondé. Ils marchaient un peu rapidement pour sortir de l'aéroport et il avait manqué de rentrer dans une personne. Anders avait réussi à l'éviter de justesse et ne pensa pas à s'excuser qu'ils continuaient le chemin. Ils furent sortis de l'aéroport et se retrouvaient devant les voitures. Anders pensa tout de suite au taxi et en même temps que son amie. Ils en trouvèrent un rapidement, il lui tendit le sac pour qu'il le range et monta immédiatement dans la voiture.

Il lâcha un gros soupir et s'était un peu affalé à sa place. Il regarda le lieu par la vitre et se dit qu'au moins, cela n'avait pas changé. C'était toujours autant bondé et grand, bruyant ... Il tourna la tête vers Grace qui lui parla, il sourit légèrement amusé et un peu mal à l'aise. Cela aurait pu être pire, pensa-t-il. Il sentait toujours son coeur emballé et n'avait pas encore récupéré sa respiration normale. Il s'était attendu à plein de monde, il s'était préparé pendant une semaine et il allait réussir à s'y faire. Pas moyen de faire marche arrière !

- Gracie. J'évite les problèmes dès que je peux... C'était ... Exceptionnel. tenta-t-il de la rassurer quand il comprit qu'elle faisait référence à ce qui s'était passé la semaine dernière.

Il n'était pas le genre violent et il avait déraillé. Au moins, cela avait le mérite de rendre certaines choses au clair et commencé à aller à l'hôpital. Il avait plutôt tendance à fuir les problèmes au lieu de faire face. Il préférait éviter le plus possibles les interactions sociales et il évita les pensées sur les rumeurs, Maxim...

- Si je suis arrivé jusque là, autant le faire jusqu'au bout... Je tiendrai la soirée. répondit-il néanmoins à la question avec un léger sourire qui ne resta pas longtemps.

Il regarda le paysage se défiler de la vitre, il essayait de reconnaître quelques coins parce qu'il était déjà allé à Seattle. Pour l'instant, il ne reconnaissait rien et c'était un peu étrange. Il avait l'impression d'être parti dans un autre pays alors que c'était toujours dans le même Etat. Il la regarda quand elle reprit la parole, avec le téléphone en main. Il avait éteint le sien parce qu'il ne voulait pas recevoir de messages d'une certaine personne. Même si cela impliquait le contact à partir du téléphone de Grace. Anders était fatigué de cela même si une part de lui ...

- Tu as déjà prévenu tout le monde que tu partais. Ils ne veulent pas te déranger et que tu puisses profiter de cette sortie. Il sourit et son regard se perdit sur le conducteur qui était concentré sur la route.

C'était différent maintenant. Ce n'était plus Lewiston, ce n'était pas le même paysage et c'était un peu déroutant. Anders était plutôt curieux et regardait les rues et les gens qui marchaient. Cela lui rappelait un peu Chicago qu'il connaissait jeune et il savait que ce n'était pas pareil, il ne savait pas comment l'expliquer lui-même. Alors l'expliquer à Grace s'il le disait, ce serait compliqué. Il ne disait rien finalement.

Ils arrivèrent à l'hôtel et Anders regarda Grace, légèrement surpris du choix et il récupéra son sac en remerciant au moins le conducteur. C'était peut-être rien, mais c'était déjà quelque chose de sa part malgré son malaise. Il essayait vraiment de se mettre à l'aise et faire comme si tout était normal. Il entra avec elle dans l'hôtel et allèrent à l'accueil. Il la laissera parler et espéra que la personne de l'accueil ne le prennent pas pour un couple encore une fois. Bien qu'il s'attendait à ce que ce soit le cas, à nouveau. Les vieilles choses ne changeaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: Tonight, we'll shine ! ► Weister Jeu 9 Juin 2016 - 14:47

Je les laisse rejoindre leur chambre. Le voyage a été rapide jusqu'à l'hôtel et je sais qu'ils se pensent loin de tout et loin de moi. Mais personne ne peut m'échapper. Celui-là va bien le comprendre quand, sur son lit, trône une petite boite. Quand il l'ouvrira, il y trouvera une fleur de celles que l'on met à la boutonnière, d'un jaune vif et un mot joliment calligraphié :


Voici un accessoire pour ce soir. Pour montrer notre arrangement, porte-la et sois courageux pour une fois. Avoue-lui ce que tu ressens toujours pour elle et peut-être que le feu ne condamnera pas la lignée des Foster ce soir ?
-S
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: Tonight, we'll shine ! ► Weister Ven 10 Juin 2016 - 11:52

Tonight, we'll shine
anders et grace


Elle lui laissait la chance de renoncer.
Il pouvait toujours déclarer ne pas vouloir se rendre à cette soirée. Peut-être manquerait-elle une belle occasion et eux deux, un beau spectacle mais le plus important était qu'Anders se sente à l'aise. Elle y allait avant tout pour la compagnie. Sortir de leur quotidien ne pouvait avoir que des bienfaits et elle ne comptait pas ressasser ses démons encore et encore pendant que Seattle s'étendrait devant ses yeux. Elle saisissait sa chance tout comme elle espérait que Scarlett saisirait la sienne avec Jake. Grace l'espérait vraiment et ne pouvait rien faire de plus qu'attendre. Demain. Elle saurait demain si ce qu'elle avait fait aurait de bonnes ou mauvaises conséquences. Au moins, Anders semblait comprendre son point de vue et paraître bien réprobateur que lorsqu'elle avait annoncé avoir lu le journal de sa cadette ou du moins deux pages, approximativement.

Le taxi les conduisait à l'hôtel quand son ami la rassura. Il voulait faire des efforts, tenter d'aller au bout de ce qu'il avait accepté et Grace refusait de se sentir coupable pour l'y avoir traîné. C'était une bonne chose et elle n'hésiterait pas à recommencer cette expérience si elle s'avérait payante !

- Je sais bien c'est juste que... Je m'inquiète. Aurait-elle pu compléter mais se corrigea d'elle-même. ...j'ai un léger problème pour déléguer les choses. Laisser les choses se faire pendant que je suis ailleurs, j'ai du mal.

Elle ne lui apprenait rien en lui répondant ainsi. Elle s'inquiétait, c'était normal. On voulait la laisser profiter de sa soirée, c'était normal. Mais elle voulait aussi contrôler son environnement, c'était... normal. Selon elle, ça l'était. Avoir le contrôle, c'était presque comme si elle pouvait décider de laisser un malheur arriver ou non. Elle se blâmait ensuite, bien évidemment mais elle avait cette impression et cette envie d'être utile et pouvoir empêcher quoique ce soit d'arriver. C'était ce pourquoi elle avait du mal à accepter ne pas être tenue au courant ou bien encore être la dernière informée.

Laissant de côté le téléphone pour le moment, elle descendit en premier du taxi. Devant l'hôtel, ils récupèrent leurs affaires et Grace s'avança immédiatement pour parler avec le réceptionniste. L'hôtel était respectable mais basique. Il présentait quelques indications de luxe mais ne l'étalait pas comme certains autres endroits. Elle avait eu une bonne intuition sur l'endroit et tout paraissait confortable. Ils n'étaient en plus pas très loin du Seattle Symphony où avait lieu la soirée. Ok, peut-être qu'elle avait exagéré en prenant deux belles chambres mais Anders ne le saurait pas forcément. Une chambre était une chambre après tout, qu'on la nomme de Deluxe avec vue sur le fleuve ou non. Son nom indiqué ainsi que celui d'Anders, on leur donna le pass pour chacune des chambres et il montèrent au deuxième étage.

Leurs chambres étaient séparées par une autre mais contenait sans doute tout ce qui pourrait être demandé dans un hôtel. Grace ouvrit directement la porte de la sienne avant de se retourner vers Anders.

- Le temps de me préparer et ensuite je te rejoins pour une session maquillage ? ou bien tu préfères que je t'envoie un message, au cas où tu voudrais aller te promener si le temps te parait trop long ? Fit-elle attendant sa réponse pour le laisser rejoindre sa propre chambre et s'habiller pour le spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: Tonight, we'll shine ! ► Weister Ven 10 Juin 2016 - 13:12

 Tonight, we'll shine !
Anders & Grace
date ► 7 mai
Nouveau.
Il pensait que c'était tout nouveau pour lui, mais non. Cela n'avait pas changé, c'était toujours une grande ville où personne ne connaissait pas tous les habitants. Il y avait aussi la possibilité de faire plusieurs activités, c'était la chose qui lui manquait... Anders n'était plus habitué à cela, ayant vécu plus de vingt ans dans une petite ville. C'était déstabilisant et cela allait l'être encore plus quand il sera en soirée, entouré du monde ... Surtout des journalistes. Il acceptait de prendre cela sur lui, il avait accepté de venir l'accompagner à cette soirée bien qu'il savait que dans le fond il allait peut-être le regretter. Il avait survécu à l'avion et à l'aéroport, il pouvait bien survivre à la suite et il savait qu'il était possible de partir au cas où si cela n'allait pas. Ils étaient là pour s'éloigner de Lewiston, arrêter de repenser au passé, profiter du présent sans se préoccuper du futur. Il ne comptait pas faire culpabiliser Grace, il ne voulait pas lui faire penser qu'elle l'avait forcé à venir. Au contraire, elle lui avait donné le courage et il l'espérait l'avoir encore pour le reste à venir.

Il garda le léger sourire, il savait qu'elle allait lui dire ça. C'était tout elle en réalité. Grace avait tellement pris l'habitude de faire les choses par elle même que tout laisser se faire seul n'était pas envisageable. Elle avait du mal à ne plus avoir contrôle à quelque chose et c'était ce qui se passait, elle n'aura aucun contrôle pour une soirée, à Lewiston. Pour l'instant, Scarlett n'aurait pas eu besoin de sa soeur parce qu'elle était avec l'homme qu'elle aimait. Riley avait sa garde s'il se rappelait bien et Imogen était avec son mari. Il posa la main sur l'épaule de Grace pour la rassurer.

- C'est une soirée que nous devrions profiter. Il ne faut pas se faire du soucis et ils ne t'enverront pas de messages à moins que quelque chose de grave se soit passé.

Et honnêtement, il avait un peu peur que quelque chose de grave puisse se passer et il espérait que cela n'arrive pas. Qu'ils puissent profiter de cette soirée tranquillement et être bien. Il espérait que Grace allait pouvoir décrocher du téléphone et ne pas se faire trop de soucis pour Scarlett ou Riley. Elle ne pouvait pas être partout et ne pouvait pas tout contrôler. Ce n'était pas possible, elle ne contrôlera pas le feu, elle ne contrôlera pas les relations...

Ils arrivèrent à l'hôtel et il laissa Grace parler au réceptionniste. Il écouta d'une oreille passive et observa autour de lui, il découvrait le lieu sachant que sa meilleure amie n'avait pas donné plus de détail de l'hôtel qu'elle avait choisi. Il fronça un peu les sourcils s'imaginant quel type de lieu c'était, mais il ne s'attarda pas plus sur les détails. Il récupéra le pass et remercia du regard le réceptionniste. Ils montèrent au deuxième étage et il s'était arrêté devant la porte quand Grace parla. Il réfléchit rapidement à comment ils pouvaient s'arranger. Même si pour lui, il lui était peu probable qu'il ose s'aventurer dehors tout seul mais il ne pourra pas s'empêcher de résister à l'appel des photos.

- Je t'enverrai un message pour te dire si je suis sorti. Si tu n'as rien reçu, c'est que je suis toujours dans cette chambre. Ceci dit, il devait allumer son téléphone. Il sourit à Grace avant d'entrer dans la chambre.

Il déposa son sac près de la porte qu'il referma et observa la pièce. Le téléphone en main, il l'alluma et il lâcha un soupir. Il avait failli refermer les rideaux par réflexe mais il s'était vite attardé sur la vue. Cela changeait énormément et c'était un peu dépaysant. Il avait déposé sa veste sur le lit sans avoir vu la boite qui était juste à côté. Il observa un moment l'extérieur avant de réaliser qu'il était vraiment à Seattle. Il avait réussi à quitter Lewiston et c'était pour qu'une soirée, mais c'était déjà un progrès d'avoir réussi à quitter chez lui pour aller ... Ailleurs. Anders n'aurait pas fait tout cela s'il n'avait pas retrouvé Grace. Il secoua doucement la tête et alla récupérer son sac, sortir son appareil photo. Il déposa son sac sur le lit et ce fut là qu'il remarqua une petite boite à côté. Anders fronça les sourcils parce qu'il ne s'était pas du tout attendu à trouver une sorte de surprise comme celle-ci. Si c'en était une ...! Peut-être un cadeau de bienvenue de la part de l'hôtel... Il oublia son sac et prit la petite boite, il ne trouva pas le nom et il pensa que c'était un cadeau de Grace avant de se rappeler que ce n'était pas là sa manière de faire. L'écrivain saura très vite s'il ouvrait plutôt au lieu de se torturer l'esprit. Alors il l'ouvrit et découvrit une fleur. Il la garda à la main et prit le mot. Son visage se décomposa quand il lut le nom de -S. Anders leva les yeux au ciel et lâcha un gros soupir. Même à Seattle, -S le suivait...! Mais comment cela était-il possible ?!

Il avait possiblement surveillé Grace, il savait tout ce qu'ils allaient faire. Anders songeait aux possibilités que -S avait pour tout savoir. Il savait qu'il y avait le hackage possible, l'écoute, la vidéo surveillance... Mais là n'était pas la chose la plus importante...!  -S menaçait la vie de Riley dans ce message s'il ne faisait pas ce qu'il lui disait ! D'un côté, s'il faisait ce qu'il lui disait ... -S allait lui demander de briser le coeur de sa meilleure amie et rester à l'écart. Anders imaginait de cette manière comme plan pour faire un trait sur leur amitié. -S avait tout fait pour les éloigner et les monter l'un contre l'autre, faire l'inverse était trop étrange. L'écrivain laissa tomber le mot sur le lit et se massa le front. Il ne pouvait pas risquer la vie de Riley comme cela, il ne pouvait pas être égoïste. Il aimait beaucoup Grace et il savait à quel point son fils était tout ce qu'il restait de la famille Foster avec Imogen. Comment -S allait-il savoir qu'il ferait ce qu'il lui demandera ? La fleur ? Anders pourrait très bien partir en Allemagne, il ne serait pas tranquille pour autant. Il ne pouvait pas le dire à sa meilleure amie, sinon elle allait paniquer et ce n'était pas ce qu'il voulait pour cette soirée. Il ne voulait pas non plus lui dire ce qu'il ressentait, de peur de l'effet que cela allait avoir : détruire cette amitié. Bien que d'un côté, il ne pouvait pas réprimer ses sentiments. Anders laissa la fleur à côté de la veste et rangea le mot dans la poche de son pantalon. Il pensait sortir mais il n'allait pas oser, il préférait regarder ce qui se passait en bas. Il était sur les nerfs que -S s'amuse avec lui, tout en le voulant en bonne forme, dans son équipe. Une chose qui n'arrivera jamais. Mais ce n'était pas la chose à penser. Comment allait-il faire tout cela pour éviter que Riley ne soit pas menacé par la mort ? Il alla se préparer un peu en attendant, vérifier que tout était en ordre pour la soirée dans la salle de bain. Il s'était regardé dans le miroir,  il observait les cicatrices du combat de la semaine dernière et maudit encore une fois Maxim. Il posa la main sur son arcade et remarqua que c'était moins douloureux que les jours précédents. Il se rappela du regard de Grace, ce qu'ils s'étaient dit. Mais surtout le regard de Grace.

Anders remarqua que sa main tremblait sous le coup de stress, il ferma les yeux pour se calmer et se reprendre. Il n'avait pas fait attention au temps qui passait, il entendit frapper à la porte. L'écrivain sortit de la salle de bain et ouvrit la porte pour retrouver Grace dans sa robe, il sourit pour dissiper la tension et s'écarta pour la laisser entrer.

- J'aime bien cette robe, elle te va bien. commenta-t-il alors qu'il la laissa entrer et qu'il ferma derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: Tonight, we'll shine ! ► Weister

Revenir en haut Aller en bas
Tonight, we'll shine ! ► Weister
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]
» In The Air tonight [Livre 1 - Terminé]
» Shine bright like a diamond ▬ Sovahnn
» MARLENE MOIRA HAYWORTH ♦ I used to shine bright like that diamond until that day.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Autour du monde :: Etats-Unis :: Etat du Washington-