AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #1479 + I'm fine. ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Mar 24 Mai 2016 - 21:05

Le téléphone sonna à nouveau. Elle avait répondu à son gosse, elle me répondra forcément. Peu importe que le numéro soit bloqué, elle était assez stupide pour décrocher. Quand ce fut fait, je laissais une voix fluette prendre possession de la discussion :« Madame Foster. Je suis l'agent Ackerman. Je suis en charge de l'affaire concernant Monsieur Weiss et Monsieur Savannah. J'aurai souhaité m'entretenir avec lui mais il est injoignable. Étant donné que vous êtes la personne à contacter et que le dossier indique que vous êtes repartie en sa compagnie, je me permets de vous appeler. » Bien sûr, la réponse était tout ce qu'il me fallait pour continuer : « Serait-il possible de lui parler ? »

Et j'attendis ainsi de l'avoir à l'autre bout du fil pour changer de ton. « Je suis véritablement étonné des prouesses dont tu es capable lorsqu'on t'en donne la possibilité. Je devrais sans doute lâcher la laisse un peu plus souvent. Tu n'es pas d'accord ? Je trouve presque ça ironique en sachant à quel point tu pouvais être laxiste avec Samuel ! Acquiesce, dis oui si tu ne veux pas qu'un malheur arrive. Donne le change auprès de l'autre idiote ! » J'attendais qu'il obéisse comme un garçon sage, sachant qu'il préférerait cela à risquer la vie de l'autre. « Je suis si déçu... Et moi qui pensais que nous étions parvenu à un arrangement. Il va falloir que je me débarrasse d'elle définitivement maintenant, quoiqu'elle semble bien partie pour y parvenir toute seule. En attendant, si tu espères m'en empêcher, encore faut-il que tu sois en vie. Alors regard ton téléphone et obéis, c'est encore ce que tu sais faire de mieux le poivrot ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Mar 24 Mai 2016 - 21:06

Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Anders Weiss
Message reçu, aujourd'hui.

Merci pour les souvenirs ! Si tu ne veux pas que toute la ville les voit au petit matin, rends visite à la sœur de l'autre idiote sur le champ !
-S


pièce jointe : photo de Grace et Anders datant de 1984
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Jeu 26 Mai 2016 - 11:48

I'm fine
anders et grace


Il l'autorisait à lire son livre.
Elle ne voulait pas sauter de joie mais intérieurement, elle se sentait bien privilégiée d'y être finalement autorisée. Peut-être avait-elle un peu trop insisté mais elle savait que s'il ne l'avait vraiment pas voulu, elle ne l'aurait pas fait changer d'avis aussi facilement. Il lui faisait assez confiance pour la laisser lire. Il acceptait la relecture et elle aimait ce sentiment d'être assez importante qu'il l'y autorise. Elle aurait pu le remercier aussitôt mais la conversation se poursuivit dans un autre sens qui lui laissa le seul sentiment de parvenir à entrer dans son monde qu'il fermait tant à d'autres.

- Tu pourrais reprendre ça à l'occasion, il n'est jamais trop tard ! La moto c'est vraiment particulier. Tu guides vraiment l'engin. Tu as la vitesse mais aussi la force pour des mouvements que tu ne ferais pas en voiture. Je suis surprise que ça te plaise mais contente. Et puis on a ça en commun même si je ne suis pas montée sur une moto depuis des années et que je ne pourrais sans doute plus jamais en conduire une. Soupira-t-elle presque, appréciant néanmoins de parler de quelque chose qu'elle aimait bien.

Elle n'aurait véritablement jamais pensé qu'Anders puisse faire de la moto. Elle ne l'imaginait pas ainsi pour tout dire. Elle-même ne s'était jamais imaginé ainsi mais quand votre mari aurait aimé vous emmener en vacances avec la dite moto, mieux valait apprendre ! Finalement, ça lui avait plu et c'était quelque chose qu'elle partageait avec Thomas, c'était sans doute aussi pour ça, même surtout pour ça ! Bien sûr, elle était loin d'apprécier tout ce qu'appréciait Thomas et inversement mais la moto avait été quelque chose qu'ils avaient pu partager. Forcément, elle avait de forts sentiments à ce propos et cela lui faisait étrange de se dire qu'Anders était aussi amateur de bécane. Ils avaient en effet encore des choses à apprendre et ça la ravissait.

Elle connaissait Anders, peut-être mieux que beaucoup et pourtant, de grandes parts de sa personne lui échappait encore. Elle ne pouvait être qu'enthousiaste à l'idée de les connaître. Elle n'allait pas renoncer et lui non plus. Ce mantra, il devait se l'imprimer, l'écrire quelque part. Elle ne le laisserait pas faire mais elle ne pouvait pas non plus porter un poids de plus sur ses épaules aussi facilement. Elle avait égoïstement besoin de lui et lui intimait de ne pas cesser de se battre pour quoique ce soit. Personne ne lui demandait de retrouver ce qu'il avait pu être ou d'oublier. Elle ne serait certainement pas celle à attendre cela. Il n'y avait qu'une chose qui pouvait être faite maintenant c'était se construire un roc et une prise, c'était parvenir à ne pas se laisser détruire par les sentiments, la colère et la peine. C'était le plus difficile et elle avait la sensation d'échouer un peu plus chaque jour, peu importe ce qu'elle faisait.

Alors, si à cet instant elle se sentait capable de profiter du moment. Si elle pouvait se réjouir de la présence d'un ami et de l'appel d'un fils, c'était tout ce qu'il lui fallait. Grace ne voulait pas voir ce moment se finir mais elle continuait à se faire du soucis pour la tête de mule allongée dans son canapé.

- Disons que c'est un jeune homme qui a tendance à trop vouloir imiter son père. Il travaille bien trop, s'inquiète pour les autres et en oublie de se nourrir convenablement. Et puis, peut-être... peut-être que j'aime bien m'assurer qu'il a quelque chose de consistant à manger quand je ne peux pas le voir. Elle afficha une moue peut-être un peu coupable, souriant avec joie en parlant de Riley.

Sans doute exagérait-elle avec son fils mais puisqu'il ne protestait pas, elle se permettait ce qui n'était que de petits excès et puis, c'était aussi un bon prétexte pour le voir ne serait-ce qu'une minute. Bien sûr, elle n'avait pas besoin de prétexte mais puisqu'elle ne tenait pas à envahir de trop sa vie personnelle, cela lui permettait de trouver une justification à ses envies habituelles de voir, serrer son fils et s'assurer qu'il allait bien.

Pourtant à l'instant, elle n'en oubliait pas Anders et ses blessures, visibles ou non. Elle lui proposa immédiatement l'hôpital et il trouva le moyen de refuser. Prétendre qu'il allait bien, il savait faire, pas de doute. Mais elle n'était pas dupe. Il voulait jouer à ça. Très bien. Ils pouvaient être deux à y jouer. Affichant son expression la plus affligée et coupable, inquiète et suppliante, elle essaya de la manipuler, pour son propre bien :

- Andy... Tu sais que je déteste savoir que tu t'es battu et que je n'ai surtout pas demandé ça. Je ne te demanderai jamais ça. Ce n'est pas une solution mais maintenant tu l'as fait et...et c'est ma faute. Tu me ferais vraiment vraiment plaisir en acceptant d...

Interrompue dans sa phrase par la sonnerie du téléphone, elle soupira en allant voir qui l'appelait. Elle était sur le point de lui démontrer à sa façon qu'il lui était redevable pour l'avoir inquiétée et que s'il voulait se faire pardonner, il pouvait au moins faire ça pour elle mais surtout pour lui-même ! Le numéro ne s'afficha pas mais par acquis de conscience, répondit néanmoins.

La police. Elle ne s'y attendait pas mais se fit coopérative disant à l'agent Ackerman qu'Anders n'était pas très loin. Puis elle lui passa l'appareil restant en retrait pour laisser son ami prendre l'appel. Inquiète qu'il soit à nouveau dans les problèmes, elle prêta tout de même attention à ce que Anders pouvait dire et à son expression faciale, le scrutant avec intérêt. Enfin quand il raccrocha, elle ne put pas s'empêcher de lui demander ce qu'il en était, incapable d'attendre :

- Alors ? Qu'est-ce qu'il se passe ? Il y a un problème ? Ne me dis pas que tu dois retourner au poste ? Fit-elle en le regardant avec une très nette anxiété.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Jeu 26 Mai 2016 - 13:10

 I'm fine
Anders & Grace
date ► 1er mai
Tel père, tel fils.
Riley était comme Thomas, toujours à passer le travail et les autres avant lui-même. Les enfants apprenaient toujours de leur parents et essayaient plus ou moins de se comporter comme eux avant de finir par prendre eux-même le chemin. Anders avait presque appris des choses de son père avant de se rendre compte que ce n'était pas la meilleure chose à faire, il ressemblait un peu plus à sa mère et c'était son passé qui l'avait forgé ainsi.

- Cela te donne aussi une bonne raison d'aller lui rendre visite. fit-il en gardant son sourire.

Malheureusement, ce moment bien calme et tranquille n'allait pas durer longtemps. Elle voulait l'emmener à l'hôpital et il savait déjà ce qui allait se passer, il n'avait pas non plus envie de voir des gens.. Il n'avait pas envie de retourner à l'hôpital après ce qui s'était passé il y avait quelques mois. Il n'avait pas envie d'affronter le regard des gens, plutôt mourir que d'y aller ! Anders lâcha une moue râleuse quand elle insista et cette fois-ci en le prenant par les sentiments, surtout par un rappel qu'il lui était redevable et que s'il voulait vraiment se faire pardonner pour ce qu'il avait fait ... Ce qui n'aurait peut-être pas une grande signification parce qu'il ne se pardonnait pas lui-même.

- Non non .. Gracie. Non, n'essaye pas de m'avoir comme ça.. marmonna-t-il à peine perceptiblement en fermant les yeux, avec un soupir. Il ne pouvait pas lui faire plaisir en allant à l'hôpital..

Elle fut interrompue et il dut ouvrir les yeux pour observer ce qui se passait. Apparemment, il était sauvé pour quelques minutes par un téléphone. Il soupira de soulagement et referma les yeux, pour en profiter de se reposer un peu, mais cela ne dura pas longtemps qu'il avait été cité dans cet appel. Il se demandait s'il était cité à tous les appels de Grace ... Il l'interrogea du regard, se demandant qui s'était, puis apprit que c'était la police. Il la remercia avec un léger sourire et la conversation commença, bien que fatigué pour essayer de la tenir. Il espérait que le coup de fil soit rapide.

- Anders Weiss à l'appareil...

Il se sentit finalement éveillé quand il entendit une voix qui était tout sauf agréable. Il ne comprit pas tout de suite les premières paroles avant qu'il comprenne que c'était -S. Il aurait pu se redresser et se rappela que Grace était là à l'observer. Pendant quelques secondes, il avait oublié de respirer et il se sentit tendu. Il resta sans réaction pendant les secondes, sous le coup de la surprise. Il aurait dû s'attendre à un appel de -S, c'était logique qu'il allait réagir après avoir vu ce qu'avait fait Anders. Apparemment, il ne s'était pas attendu à ce qu'il mette Maxim dans une situation encore plus délicate. Il ne s'était peut-être pas attendu à ce qu'il se bagarre tellement cela ne lui ressemblait pas. En réalité, personne ne s'était attendu.

- Je ... Oui. une pause et il entendit le silence, il continua avec un léger soupir. Je fixerai un rendez-vous avec le propriétaire de la voiture, je récupèrerai la mienne moi-même. Oui ... D'accord ... Je comprends...

Il était observé par sa meilleure amie et cela l'empêchait vraiment de dire quoi ce que ce soit à -S, ayant une discussion où il pouvait plus ou moins lui répondre. C'était encore plus frustrant et il écouta -S répondre, lui raccrocher au nez sans qu'il ait eu le temps de dire quelque chose, il n'avait pas osé de l'interrompre. Anders serra la mâchoire et il se retenait vraiment de lancer le téléphone contre le mur, parce qu'il était fatigué d'entendre les menaces qu'il faisait à sa meilleure amie. Il n'était pas d'accord, il ne le serait pas et il n'allait pas la laisser tomber. Elle avait besoin de lui, il avait besoin d'elle.

- Merci. Bonne soirée... répondit-il néanmoins dans le vide.

Il déposa d'un geste las le téléphone sur son torse et referma les yeux pour faire le point. Il entendit sa meilleure amie toute anxieuse lui poser des questions et il répondit en secouant doucement la tête. Non, pas un retour au poste sans toutefois se rendre compte que ce n'était peut-être pas clair... Oui, il y avait un problème : -S. Que se passait-il ? -S menaçait la vie de sa meilleure amie, encore une fois et ça lui faisait repenser l'épisode de l'épidémie à l'hôpital. Alors, cela allait être comme ça ... Il devait empêcher coûte que coûte ce que -S allait prévoir, il n'était pas d'accord avec ce qu'il comptait faire. Silencieusement, il se redressa en position assise sur le canapé avec une grimace qu'il n'essaya pas de réprimer. Il regretta encore ce geste.

- Oh mein... Et il ne termina pas sa phrase qu'il lâcha un soupir, la douleur un peu empirée à cause de son stress causé par le coup de fil. Il se sentait trop tendu et il n'arrivait pas à se détendre, la douleur le poussant à être encore plus tendu qu'avant. C'était un cycle infernal.

Il attrapa sa veste qu'il avait déposé sur le haut du dossier pour sortir son téléphone qu'il avait rangé plus tôt. Il regarda le message qu'il avait reçu... Il était encore dans une position d'impuissance et cela n'allait pas mieux quand il vit la pièce jointe.

- Ok ... marmonna-t-il, il réprima la colère.

Il ferma à nouveau les yeux et avait l'impression que tout l'énervait. Il avait oublié un instant Grace qui était là, à observer ce qui se passait. Ne pas s'énerver sur le téléphone... Ne pas s'énerver sur elle. Ne pas s'énerver tout court. Pourquoi tout le monde cherchait à le mettre à bout ? Non, cela n'allait pas bien. Il avait un peu de mal à bouger ses doigts de la main gauche et il s'en rendait vraiment compte que maintenant.

- Ok ... répéta-t-il après avoir déposé les téléphones à côté de lui, il passa la main sur son front Ça ne va pas mieux ... Ok pour l'hôpital...


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Jeu 26 Mai 2016 - 18:23

I'm fine
anders et grace


Trop tard.
Pensa-t-elle après lui avoir clairement montré qu'elle ne souhaitait que son bien et que pour ça, il devait aller à l'hôpital. Comment allait-il passer la nuit avec ces douleurs ? Les médecins là-bas pourraient lui donner ce qu'il fallait. Scarlett pourrait le lui donner. Ils pouvaient bien se faufiler sur place et réclamer Missy. C'était pratique d'avoir quelqu'un dans la place et ainsi, ils n'auraient pas à voir tout un tas de personnes indésirables.

Le téléphone interrompit cependant sa démarche. Elle ne s'attendait pas du tout à recevoir un appel du poste de police en ce qui concernait Anders du moins pas à nouveau et plus jamais ! Elle était au moins sûre que ce n'était pas pour lui annoncer qu'ils s'étaient fourrés dans de nouveaux ennuis dont elle ignorait l'existence puisqu'il était avec elle depuis son retour du poste.

Lui laissant finalement l'appareil, Grace resta attentive à ce qu'il se passait et s'empressa de le questionner dès qu'il eut fini, trouvant quelques peu ses réactions inquiétantes. Elle n'osait pas présager quoique ce soit après tout il n'avait fait que parler de son véhicule. Ce serait d'ailleurs quelque chose à aller récupérer plus tard. Pour sa part et étant donné ses difficultés à conduire, elle préférait déléguer cette partie-ci.

Anders se releva alors, l'expression de sa souffrance résonnant à ses oreilles. Elle s'approcha sans toutefois venir l'aider immédiatement trouvant là la bonne occasion de lui laisser comprendre que ce serait ce qu'il récolterait s'il recommençait une bêtise de ce genre. Et, quand enfin, il lui confirma la nécessité d'un médecin et de l'hôpital, elle prit un air sceptique croyant là à une fourberie.

- Vraiment ? Mais elle n'allait certainement pas lui laisser le temps de changer d'avis. Alors allons-y !

Elle prit ses affaires qui consistaient à peu de choses et s'avança pour proposer son aide au grand blessé avec un soupir.

- J'espère vraiment que tu souffres, ça te persuadera au moins de ne jamais recommencer un truc pareil ! Elle afficha un visage convaincu avant de continuer. J'appelle le taxi.

Parce que clairement, elle n'allait pas conduire. Anders devrait bien supporter dix petites minutes dans une voiture avec un inconnu. Elle ne lui laissait pas le choix ni de refuser ni de reculer. Il avait accepté l'hôpital et elle ne le lâcherait pas avant d'être sûre qu'il était pris en charge et que tout allait bien parce que malgré ses dires, elle s'inquiétait qu'il puisse avoir bien d'autres choses qu'un simple mal de dos.

Ainsi, ils partirent pour l'hôpital, le taxi arrivé gardant le silence peut-être pour ne pas donner de quoi commérer au chauffeur. Grace laissa un message à Missy à ce propos et il furent vite sur place et tout aussi rapidement pris en charge. Au moins une bonne chose de faite et tant qu'il y était, il pouvait bien commencer à s'occuper d'un des points de sa liste, s'il y pensait ! Pour le reste, ils avaient encore bien le temps. Il n'était trop tard pour rien ou presque et Grace comptait bien montrer à Anders qu'il valait mieux que ce qu'il pensait, que des gens ne voulaient pas le voir partir d'une manière ou d'une autre et que bien sûr, il n'était pas seul. Cela, elle le lui rappellerait chaque jour s'il le fallait avec grand plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Elizabeth K. Ashe
Maître Jedi
1263 $
12/05/1978 $
1263 messages
Mensonges : 1263
Anniversaire : 12/05/1978


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Jeu 26 Mai 2016 - 18:28

Terminé et verrouillé.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister

Revenir en haut Aller en bas
#1479 + I'm fine. ► Weister
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Tarte fine abricots/frangipane
» Caaat powaaaaaaaa! /ZBAF/ Prèz' de Fine Patte :
» Fine fleur et fine lame, un détonnant mélange !
» {fini} I've been doing just fine - Kiran ft. Haileen
» everything will be fine ▲ GEMVEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: East Lewiston :: Quartier résidentiel :: Gun Club Road & 29th Street-