AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #1479 + I'm fine. ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: #1479 + I'm fine. ► Weister Dim 22 Mai 2016 - 11:54

 I'm fine
Anders & Grace
date ► 1er mai
- Il y a beaucoup de photos d'elle. fit-elle en montrant un album photo des années de lycée alors qu'ils étaient en train de ranger leur nouvelle maison.
- Hé Chloé.. Je t'ai dis de ne pas toucher à cet album...! réagit-il en essayant de récupérer l'album. Elle le dissuada de râler d'un regard, il ne continua donc pas et abandonna l'idée de le récupérer.
- Je voulais juste voir à quoi ressemblait tes années de lycée Andy. Mais je vois qu'il y a beaucoup de photos de Grace que ceux de Sonja. Tu ne devrais pas garder cet album. fit-elle, en feuilletant l'album photo. Elle avait un peu de mal à apprécier Grace, trop différente d'elle et impossible à la comprendre. Anders soupira.
- Je ne peux pas me débarrasser de cet album Chloé. Ce sont des souvenirs que je préfère garder, c'est .. Au moins, je peux juste garder les photos, à défaut de ne pas pouvoir rester en contact avec elle. se justifia-t-il. Chloé soupira et regarda la photo de Grace avec Thomas.
- Je sais qu'elle est ton amie..
- Elle n'est pas juste mon amie. réagit-il tout de suite, un peu trop sèchement. Il ne s'était pas tout de suite rendu compte de ce qu'il venait de dire et le visage de Chloé s'était figé. ... Chloé, ça ne veut pa..
- J'ai compris.. Mais je ne veux pas que ça soit sur cet étagère. Je n'ai pas envie que Sam voit ça.

Elle referma l'album d'un claquement sec.
Claquement qui réveilla Anders. Il ouvrit les yeux, cligna le temps de se rendre compte qu'il n'était pas réellement avec son ex-femme. Il lâcha un long soupir de soulagement et referma les yeux pour quelques minutes de plus. Ce n'était qu'un rêve... Rien de plus. Un rêve souvenir du passé... Il avait rêvé de Chloé, c'était trop étrange... Pourquoi avait-il rêvé de cette femme qui était partie du jour au lendemain avec Amber ? Il ne savait pas ... Il se demandait ce qu'elle était devenue encore une fois de plus. Il ne se lassait jamais se poser la question. Sûrement elle était en train de vivre une belle vie, loin de lui et tout cela.. Il doutait énormément. Il passa la main droite et frotta l'oeil pour se réveiller, il ne put réprimer le bâillement et avait l'impression d'avoir énormément dormi. Il se redressa en position assise sur le lit et grimaça un peu. Il chercha l'heure qu'il trouva pas, juste les médicaments avec un verre d'eau. Il fronça les sourcils et regarda autour de lui avant de comprendre qu'il était toujours chez Grace. Il releva à peine le menton comme s'il réalisait quelque chose, la bagarre avec Maxim, se faire examiner par Missy, la discussion avec Grace .. Il réalisa ce qu'il lui avait dit et n'eut pas de réaction.. Juste une pensée : maintenant c'était dit et elle sait. Il ne savait pas s'il se sentait mieux, en dehors des douleurs, si tout lui dire l'avait fait bien se sentir.. Il se sentait moins seul d'un coup, mais toujours en colère après ces gens.

Il regarda les médicaments et hésita un moment, puis il en prit et but de l'eau. Bien qu'il mit du temps à se relever, juste perdu dans ses pensées. Il passa dans la salle de bain qui était rattaché à la chambre pour se passer de l'eau sur le visage et remettre de l'ordre dans ses cheveux en bataille. Il se sentait vide, indifférent et avait l'impression ... D'être un peu perdu. Le rêve qu'il avait fait.. Il ne comprenait pas pourquoi il venait de le faire.. Il se regarda dans le miroir et grimaça aux dégâts sur le visage, son oeil ne semblait pas trop souffrir. Il sortit de la chambre et sentit que la maison était vide, il n'entendait aucun bruit. Il était un peu déphasé niveau temps et il n'avait aucune idée de l'heure qu'il était. Adossé au mur, il se mit à réfléchir où est-ce que Grace pouvait être dans cette maison, parce qu'elle n'aurait pas pu partir en le laissant seul ici. Il la connaissait pour cela, il n'entendait pas de bruit dans la cuisine.. Peut-être qu'elle était dans le salon, mais il se rappela qu'elle voulait travailler. Le bureau serait peut-être la première pièce à vérifier plutôt... Il laissa les chaussures qu'il viendra récupérer après et marcha jusqu'au bureau où il retrouva Grace, concentrée sur son travail, les lunettes au nez et cette image le fit sourire. Il s'appuya de l'épaule sur la porte. Il l'observa travailler, complètement concentrée à sa tâche et il se remémora ce qu'il lui avait dit, ce qu'elle lui avait dit. Certaines parties lui échappaient, mais il ne se doutait pas qu'il s'en souviendra.

- Tu travailles pour le journal ? demanda-t-il, doucement sans aucune intention de la surprendre.  
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Dim 22 Mai 2016 - 12:19

I'm fine
anders et grace


Le silence.
Il régnait dans la maison en cet après-midi bien avancé. Elle était souvent passée voir Anders et s'assurait qu'il dormait convenablement. A le regarder, elle se mettait à penser à ce qu'il avait dit, à leur passé, à leur présent. Leur amitié avait toujours été pour le moins inexplicable. Elle n'avait jamais été capable de définir à partir de quel point elle s'étaient sentie dépendante de cette amitié mais c'était arrivé. Ce sentiment indéfinissable en le regardant n'avait cessé de l'interroger. Grace avait toujours ressenti une affection qu'elle pensait sans limite pour lui. Elle pensait leur amitié indestructible. Aujourd'hui, que devait-elle penser ? Ils semblaient tenir bon malgré tout ce qui pouvait se glisser entre eux et les pertes qu'ils avaient vécu. Il avait toujours eu sa place dans sa vie. Son départ n'avait été qu'une preuve de l'importance qu'il avait. Sa famille lui avait permis de surmonter un départ douloureux mais il avait toujours été plus simple de ne pas parler de lui pour éviter la peine de revenir. Comme sa famille, Anders était aussi une partie d'elle et le voir aussi triste, aussi en colère lui inspirait le même genre de sentiment.

Depuis son arrivée à Lewiston et depuis que Mark Odell avait répandu ses rumeurs, certaines voix s'élevaient et face à certains regards, elle aurait pu croire faire quelque chose de mal ou de déshonorant en étant avec Anders mais ce n'était pas le cas. Elle était certaine de cela et refusait de voir interférer des personnes qui ne connaissaient rien de leur vie et qui se permettaient de juger. Il n'y avait rien qu'elle ferait avec Anders qui serait irrespectueux ou qui mettrait en avant qu'elle chercherait un nouveau mari. Cette idée, entendue au détour d'un couloir au journal avait pu lui faire grincer des dents avant qu'un simple sourire de pitié apparaisse sur son visage. Ces gens n'avaient rien de mieux que d'imaginer ce genre de choses. Comme si elle voulait remplacer Thomas. Rien ni personne ne pourrait le remplacer. Il avait été une si grande part de sa vie et les années de bonheur ne s'achetaient pas. Tous ceux-là étaient désespérés de trouver quelqu'un sur qui parler. Elle se moquait qu'on la voit en compagnie de son meilleur ami ou qu'on imagine des choses parce qu'elle savait à quoi s'en tenir mais pour ce que ça valait, ça la mettait néanmoins en colère de voir que rien ne changeait malgré ce qui était arrivé à Samuel. C'était un cercle vicieux et par respect, ils devraient au moins se taire ! Anders avait vécu suffisamment d'horreurs pour toute une vie. Pour cette amitié et ce lien qui les liait depuis toujours ou presque, Grace ne pouvait que vouloir le protéger et si pour ça, elle devait se débarrasser de chacun des détracteurs de cette ville, elle le ferait.

Travailler au journal était alors une bonne idée et quand il fut plus de trois heures de l'après-midi, elle s'installa au bureau pour tenter de mettre les informations en forme. Elle apprécia qu'on lui communique les documents oubliés grâce au télécopieur et se mit au travail. Elle n'avait vraiment rien contre Terrie Austen mais son histoire saurait attirer les regards. En tant que tel, il lui fallait faire de son mieux pour rassembler des informations utiles et trouver des questions qu'elle pourrait aller poser à la jeune femme plus tard. Si cette affaire pouvait être une distraction pour laisser Anders tranquille, ce serait bien évidemment un plus. La jeune femme était plus ou moins connue en ville tout comme la famille à laquelle elle devrait appartenir et autant dire que l'article pourrait facilement faire la une pendant un moment. Elle n'avait vraiment rien contre Terrie Austen mais elle préférait Anders au reste.

Occupée à rédiger un papier pour l'édition de demain en attendant d'avancer sur l'affaire qui l'intéressait, elle ne remarqua pas Anders avant qu'il parle et la fasse sursauter. Le son de sa voix, quelque chose dans sa façon de parler peut-être, lui amena rapidement un sourire et elle se tourna dans sa direction en retirant les lunettes qui n'étaient utiles que pour lire les quelques papiers imprimés.

- Il faut bien. Répondit-elle avant de le détailler, cherchant à analyser son état actuel. Tu te sens moins fatigué ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Dim 22 Mai 2016 - 12:19

 I'm fine
Anders & Grace
date ► 1er mai
Le sursaut.
Malgré son intention à ne pas vouloir la faire peur, elle sursauta à la voix. Il venait de la déconcentrer de son travail et il s'était dit qu'il n'aurait pas dû faire ça. D'un certain côté, elle lui en 'voudrait' peut-être pour ne pas avoir signalé qu'il s'était réveillé. Il savait que sa meilleure amie était douée pour se concentrer assez rapidement sur ce qu'elle faisait. Il l'enviait à la voir travailler dans le journalisme, ce qui aurait pu être son métier. Il lui arrivait d'écrire des articles pour le journal local mais cela faisait des mois qu'il n'en avait plus fait. Plus depuis que Mark Odell avait écrit un article sur lui. Il garda son sourire et hocha doucement la tête en fermant un peu les yeux.

- Ça va mieux.. répondit-il toujours doucement. J'ai dormi longtemps ? Il allait demander quelle heure il était et vit l'horloge.

Quatre heure et demi de l'après-midi. Andy ferma les yeux comme s'il avait raté quelque chose d'important, qu'il avait prévu dans la journée. Il marmonna à peine un juron en allemand et se reprit. Tant pis, ce n'était pas trop grave, il s'excusera après quand il sera rentré. Avec son épaule, il se poussa de la porte sur laquelle il s'était appuyé.

- Je vais me faire du thé.. fit-il. Il allait continuer quand il vit la tête de Grace, comme s'il venait de dire une bêtise. Il fronça les sourcils, il ne s'était pas tout de suite rendu compte et quand il le fit, il secoua la tête avec un léger geste de la main pour balayer la bêtise qu'il venait de dire. Il se corrigea tout de suite avec une moue moqueuse. Café pardon.. Je ne serai jamais converti au thé. Je ne suis pas complètement réveillé, je mélange. J'allais te proposer si tu voulais du thé, que je prépare tout ça en attendant que tu termines ton travail. Noam n'est pas là ?

Il ne tenait pas à l'empêcher de travailler, il allait se réveiller un peu en préparant lui même le café et le thé en attendant. Il ne savait pas comment se débrouiller pour faire tout cela avec une main, ça lui semblait être impossible mais il allait se débrouiller. Il appréhendait l'idée de bouger les doigts de peur d'aggraver la douleur et pensa à se remettre la glace dessus.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Dim 22 Mai 2016 - 12:20

I'm fine
anders et grace


Elle l'étudia.
Son mal de dos, son poignet, ses muscles, d'autres blessures dont elle n'aurait pas connaissance, elle vérifia qu'il ne souffrait pas plus que de nécessaire. Bien sûr qu'elle était inquiète. Elle l'était depuis qu'elle avait été le récupérer au poste de police. La colère s'était tarie lorsque la vérité de la situation avait pris le dessus. Un homme brisé qui voyait la ville comme une ennemie et qui avait essayé de l'aider ou la protéger parce qu'elle était une des rares qui trouvait grâce à ses yeux. Bien sûr, la partie d'elle égoïste aimait être à part ou bien simplement avoir une importance pour lui mais sa raison majeure trouvait plutôt cela triste. Il n'y avait certes aucune valeur à devenir le meilleur ami de tout à chacun mais ne pas tous les considérer comme des ennemis était une bonne chose. Il se renfermait et il n'avait plus ce fin sourire qu'il savait afficher auparavant. Elle voulait croire qu'il pouvait encore trouver une raison de continuer. Peut-être pouvait-il voir en elle, une de ses raisons comme elle avait besoin de lui pour espérer avancer mais si ce n'était pas le cas... Elle voulait simplement être son amie et l'aider.

Elle n'eut même pas besoin de répondre à la question qu'elle le vit regarder l'horloge et être plus ou moins dérangé de l'heure. Elle continua à le regarder sans rien dire jusqu'à ce qu'il parle de se faire un thé. Elle mit moins d'une seconde à hausser un sourcil et afficher un sourire nettement amusé. Elle fut malheureusement très vite déçue. Elle leva les yeux au ciel. Évidemment, c'était une erreur. Il ne lui ferait jamais le plaisir de boire du thé comme elle ne pourrait jamais supporter le café. Au fil des années, elle avait bien dû se faire à l'odeur, Thomas aimant assez en boire un, les garçons suivant son modèle, mais le goût était tout simplement impossible à apprécier. Ce n'était pourtant pas à défaut d'avoir essayé ! Avec du lait, avec du sucre, avec toutes sortes de choses et rien y faisait !

- Excuse-moi, j'ai un instant cru qu'Anders Weiss avait entendu la voix de la raison. Tous mes espoirs viennent d'être anéantis à tout jamais ! Ricana-t-elle avant de secouer la tête. Il est sorti. C'est certainement plus intéressant que de rester avec une "vieille". Et d'accord pour le thé, je te rejoins de toute manière, ce papier peut attendre. Sourit-elle en le laissant partir.

Elle termina sa phrase et arriva dans la cuisine avec un air qu'elle essaya de ne pas faire trop paraître soucieux.

- Tu avais des choses de prévues aujourd'hui ? Tu semblais si bien dormir je n'ai pas voulu te réveiller. Fit-elle sur un petit ton d'excuse, ne regrettant absolument pas toutefois de lui avoir permis de dormir un peu.

Il y eu peut-être un instant de silence avant qu'elle cherche à dire autre chose sans parvenir à trouver les bons mots.

- Andy, je... merci. Dit-elle un peu hésitante sachant qu'elle ne remerciait sûrement pas pour la bagarre mais pour être là et pour s'être confié à elle, lui faire confiance et avoir eu envie de lui dire ce qu'il ressentait.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Dim 22 Mai 2016 - 12:20

 I'm fine
Anders & Grace
date ► 1er mai
- Tu peux toujours rêver pour le thé. Tu ne me verras jamais en boire ! Pas une seule goutte. répliqua-t-il avec un petit sourire fatigué. Si c'était le cas, ce serait la fin du monde.. finit-il par marmonner.

Le thé, comment aimer de l'eau chaude avec du parfum d'herbe ? Anders n'y arrivait pas bien qu'il avait essayé une fois pour connaître le goût, savoir de quoi il parlait. Il avait préféré le café, ça le tenait réveillé en plus et c'était utile. Bien qu'il devait faire attention à la quantité. Il savait doser la consommation, c'était déjà ça le plus important. Il hocha la tête et s'en alla en marchant doucement à la cuisine pour commencer à préparer le café et le thé. Il laissa Grace travailler, finir une partie de l'article au moins même si ce bout de papier pouvait attendre. Il n'avait pas à craindre de l'intervention de Noam dans la cuisine et à avoir une discussion avec lui. Anders n'avait pas la forme pour ça, de voir les gens...

Il s'était confié à Grace, expliqué pourquoi il se renfermait et préférait garder les rideaux fermés. Il ne voulait pas voir les gens de cette ville. Il ne voulait pas trop leur faire confiance et il ne voulait plus entendre ces rumeurs qui le fatiguait plus qu'autre chose. Il connaissait les effets dévastateurs et cela n'avait jamais été son truc. Il était soulagé que cela ne semblait pas l'être pour Grace et c'était pour cela qu'il l'appréciait toujours. Elle avait voulu réparer son erreur avec Odell, parce qu'en plus elle n'était pour rien et il se rappela de ce moment .. Andy balaya cette pensée et décida de se concentrer sur la préparation du thé avec une main et ce n'était pas réussi qu'il dû joindre son autre main pour la préparation. Ce n'était pas une bonne idée et quand Grace arriva, il abandonna la préparation avec un léger soupir embêté. Il secoua la tête, en essayant de prendre un air indifférent.

- Ce n'est pas grave, j'avais besoin de dormir.. La santé avant tout.. J'étais censé de discuter avec Sonja sur skype pour parler un peu, prendre des nouvelles. Je m'excuserai tout à l'heure. Il fit un soupir, cela l'embêtait un peu de ne pas l'avoir prévenue. C'était peut-être mieux que je n'ai pas parlé avec elle aujourd'hui.

Il la regarda faire le thé tandis qu'il essaya de préparer lui-même le café. Il regarda la boite et s'interrogea toujours de la provenance.. Cela le frustrait parce qu'il n'avait pas toute la force de vouloir faire toute la ville juste pour trouver ce même café. Il allait lui rendre la pareille avec un bon thé qu'il avait pu obtenir grâce à Eli qui était un spécialiste à ce qu'il disait. Il ne voulut pas être celui qui aborde le sujet sur ce qu'ils avaient discuté ce matin, ce fut finalement Grace qui le fit.

En réaction, Anders baissa un peu son regard et avait cet air sérieux. Il hocha la tête et étrangement, il avait l'impression d'avoir du mal à respirer parce que son coeur s'était emballé. Non, elle ne devait pas le remercier. Elle ne devait pas, elle n'avait pas à le faire. Il ne regarda pas son amie, il observa le café et lâcha un léger soupir.

- Non Gracie.. C'est moi qui devais te remercier, pour.. C'était ... D'avoir toujours été là, de m'avoir écouté malgré ce que j'ai fait.. J'ai mis du temps parce que je pensais que c'est ce que je devais garder pour moi. J'ai toujours pris sur moi depuis des années.. Tellement que j'ai oublié ce que ça faisait de parler à quelqu'un et ça fait du bien. Ça fait se sentir moins seul. J'ai du mal à faire confiance à quelqu'un et, maintenant tu sais pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Dim 22 Mai 2016 - 12:20

I'm fine
anders et grace


Faussement désespérée.
La fin du monde pour un thé. Son exagération n'avait aucune limite mais ça la fit au moins sourire. S'il réussissait à marmonner ce genre de choses, c'était qu'il allait un peu mieux ou du moins que la fatigue était moins présente. Il réussissait à compartimenter les choses et c'était toujours aussi étonnant de voir comment quelqu'un pouvait paraître d'une certaine façon alors qu'intérieurement, c'était un bordel sans nom ! Parfois, il fallait bien faire reculer la douleur. Le genre de douleur qui paralysait. Elle n'était pas physique et c'était le pire. Pourtant, de connaissance, elle savait que l'un comme l'autre souffraient de blessures plus ou moins anciennes. Sa bagarre n'avait certainement pas amélioré les choses. Elle se demanda d'un coup s'il était allé chez le kinésithérapeute ou s'il avait relégué cela au second plan en espérant que ça n'empire pas.

- Quand est-ce que tu lui as parlé la dernière fois ? Tu auras le droit de lui dire que c'est entièrement de ma faute ! Sourit-elle en étant néanmoins sérieuse. Tout cela ne serait pas arrivée si elle avait gardé ses problèmes pour elle.

Elle s'approcha pour faire le thé, ce qui était peu compliqué et nécessitait simplement une bouilloire et le laissa tenter de faire de même avec le café. L'utilisation de la cafetière semblait plus difficile mais elle hésitait à lui prendre la boite des mains et l'entendre râler qu'il pouvait très bien le faire alors que clairement, non. Le silence envahit alors la pièce et finalement, suivant les gestes d'Anders du regard, elle le remercia. Elle releva les yeux vers son visage baissé et le laissa dire, encourageante. Il termina et elle s'avança soudainement pour le prendre lentement dans ses bras.

- J'essaie de tout comprendre, j'essaie. Dit-elle, le nez dans son cou. Dès que tu as mal, dès que tu as besoin d'en parler... Viens me voir, si tu veux. Je sais que ce n'est pas ce que tu fais de plus facilement, aborder tout ce que tu ressens mais quand tu as besoin et si tu as envie, je suis là. Toujours. Aurait-elle pu ajouter en s'écartant légèrement pour pouvoir fixer son regard dans le sien, montrant qu'elle était là, maintenant et plus tard avec un petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Dim 22 Mai 2016 - 12:21

 I'm fine
Anders & Grace
date ► 1er mai
La dernière fois.
Anders ne saurait pas dire quand qu'est-ce qu'il avait parlé à sa soeur la dernière fois. Il eut un air songeur mais aucune réponse ne vint. Il n'avait pas la notion du temps, il ne retenait pas vraiment les dates et il ne savait pas toujours fixer les événements à une date. Il essayait doucement mais ce n'était pas facile. Il répondit par un haussement des épaules. Aucune idée. Peut-être la semaine dernière, il y a deux semaines .. Il ne savait pas trop. Et certainement pas, qu'il dira que c'était la faute à Grace qu'il n'avait pas pu être sur skype.

Il avait du mal à aller vers quelqu'un. Il avait tellement donné qu'on lui avait mal rendu, voire rien rendu. Il était cette personne qui jugeait au début dès qu'un détail ne lui plaisait pas, qui ne faisait quasiment jamais le premier pas vers un inconnu sauf s'il était obligé. Grace lui avait reproché ce côté-là quand ils étaient lycéens. Quand il était ami avec une personne, il avait du mal à se confier. Premièrement, parce que s'il disait tout, même ses plus sombres secrets, il avait peur de la réaction. Mais Grace, malgré certains secrets dévoilés, elle restait. Deuxièmement, il ne voulait pas lui faire du mal en montrant qu'il avait lui aussi mal. Il avait déjà eu mal pour elle quand elle exprimait sa douleur de la perte, de son incapacité à avancer qu'il ne voulait pas oser lui faire mal. Il lui avait fallu se bagarrer contre Maxim pour que les choses s'aggravent et que la haine envers les gens de Lewiston s'empire. Qu'il en soit à se confier dans un moment désespéré, fatigué de cette carapace qu'il s'était construite pendant toutes ces années. Il ne pouvait pas tenir encore plus longtemps..

Il abandonna tout ce qu'il faisait pour le café, alors qu'elle avait terminé de préparer le thé. Pour la prendre dans ses bras après qu'elle l'ai fait, il ne comptait pas le nombre de fois qu'ils s'étaient pris dans les bras. Ils s'étaient toujours senti bien pour un câlin. Il aimait toujours sentir son parfum, ses cheveux, son contact. Cela devait être interdit. Elle essayait de tout comprendre, ce n'était pas évident. Oui, ce n'était pas du tout évident... Elle ne pouvait pas savoir, parce qu'elle ne vivait pas ce qu'il vivait. Elle vivait les choses différemment et c'était là que lui, il essayait aussi de la comprendre. Ce n'était pas facile.. Il savait également qu'il ne pouvait pas tout le temps venir la voir... Mais de toute manière, pour lui qui était là pour elle, elle l'était pour lui. Il sourit légèrement, glissant ses mains sur les bras de Grace quand ils s'écartèrent. Dont il serrait à peine avec son poignet. Il la regarda en silence, un regard reconnaissant et compréhensif, bien qu'hésitant.. Il aurait voulu dire quelque chose, mais rien ne vint, rien ne sortit. Il se mit à sourire à son tour et réussit finalement à dire quelque chose après une minute.

- Merci. Encore. Il avait de la chance qu'elle soit revenue au bon moment. Si elle était venue quelques années plus tôt, rien n'aurait changé de toute manière.

Il enleva la main gauche du bras de Grace et se retourna à moitié vers le café. Il lâcha un soupir dépité, comme s'il finissait par capituler finalement pour le café. En silence, sans dire un mot, il confia la tâche à Grace pour faire le café à sa place parce qu'il voyait les choses en face : il ne pouvait pas le faire. Il savait qu'il devait passer à l'hôpital pour son dos et son poignet. Missy ne lui permettrait pas d'ignorer ça. Andy était le roi : ignorer les choses, faire l'autruche, faire comme s'il ne voyait rien.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Dim 22 Mai 2016 - 12:21

I'm fine
anders et grace


Ils ne faisaient rien de mal.
Deux amis qui partageaient ce qui avait fait leur vie mais qui se souvenaient aussi de ce qu'ils avaient en commun, souvenirs et moments. Il n'y avait rien d'anormal et pourtant, elle ne pouvait pas empêcher ses pensées de dériver vers ce qu'avait dit Maxim. Elle était dérangée par ce fait. Elle n'était pas comme ça. Mais est-ce que les gens pouvaient la voir de cette façon ? Il serait simple de demander à Anders mais ce n'était pas la discussion qui se poursuivait maintenant. Grace était présente pour lui et pour lui signifier qu'il n'était pas seul, rien d'autre.

Quand elle s'écarta pour lui parler, elle essaya de faire passer tous ses bons sentiments. Si cela pouvait se communiquer, elle devait tenter la chose. Ce n'était pas vivre par procuration que de partager un sentiment quelconque et sourire de voir l'autre se réjouir. C'était l'espoir qui ressortait avant tout autre émotion affective vis à vis de son meilleur ami. Le soutien et l'absence de jugement. Il restait silencieux face à ce qu'elle avait dit mais cela n'était pas dérangeant. Il n'y avait aucunement besoin de réponse et elle n'en attendait pas. Elle énonçait simplement une vérité, une idée, une possibilité. S'il le voulait, elle était là. C'était la seule chose à retenir.

Son merci fut néanmoins entendu et obtint un sourire sincère en réponse. Ils semblaient s'échanger ce genre de mots tout comme ils s'excusaient l'un l'autre. Ceci dit, elle préférait bien plus ce genre de sentiment que la culpabilité ou tout autre chose similaire.

Le regardant renoncer à faire le café, elle rit légèrement en secouant la tête, prenant sa place pour le terminer, préférant être de bonne humeur en sa compagnie.

- Comment va ton dos ? J'ose imaginer que tout ça n'a pas arrangé tes douleurs.

Et elle parlait en connaissance de cause puisque la chute de la veille avait eu raison d'une douleur à la hanche. La vieillesse la guettait fortement !

- Tu as été voir le kiné ou pris rendez-vous ? Demanda-t-elle ensuite en regardant le café se faire et sortant les tasses. Du regard, elle lui intima presque de choisir sa réponse précautionneusement. Je confirme que ce n'est pas drôle de souffrir de douleurs comme ça mais moins tu te bougeras pour soulager les choses plus ça s'engrainera ! Si tu ne veux pas finir impotent à tout juste cinquante ans, je te conseille d'obéir à mes bons conseils et je suis sûre que Missy en a donné quelques uns à son tour, je me trompe ? Sourit-elle avec un faux air sévère qui ne cachait pas grand chose du soucis que cela pouvait aussi occasionner. Je ne sais pas si je veux te laisser retourner chez toi après ça. Il faut bien quelqu'un pour veiller à ce que tu ne dormes pas encore sur ton canapé et ce n'est pas la peine de jouer la comédie pour faire croire que tout va bien, ça ne fonctionnera pas. Peut-être aussi que j'aime ta compagnie mais ce n'est qu'un détail n'est-ce pas ?

Oh oui, elle essayait vraiment de détendre l'atmosphère tout en continuant à aborder un sujet sérieux et préoccupant. La santé d'Anders était une priorité et bien malheureusement, s'il ne voulait rien faire, elle-même ne pouvait pas agir à sa place. Elle pouvait simplement lui lancer des regards sombres et le materner peut-être un peu trop. Ce n'était tout de même pas un drame d'avoir quelqu'un qui se souciait de lui ! Et puisqu'il avait été mis au clair que sa présence n'était pas une si mauvaise chose, même si elle en douterait encore, Grace prenait son rôle d'amie très à cœur !
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Dim 22 Mai 2016 - 12:22

 I'm fine
Anders & Grace
date ► 1er mai
La bonne humeur.
Franchement et largement, Anders préférait la bonne humeur et entendre le rire de Grace que d'entendre les larmes. Il préférait cela à se sentir mal pour elle, d'avoir de la peine et de la colère vis à vis des personnes qui lui faisaient gratuitement mal comme Maxim. Il préférait la voir ainsi et tranquillement cela le fit sourire. Il souriait tout simplement en réponse au sourire sincère de Grace. Elle riait quand elle comprit qu'il abandonnait à faire le café et Andy avait cet air dépité. S'il ne pouvait pas se faire du café aujourd'hui, qu'en sera-t-il demain ? Et les prochains jours ? Il ne préféra pas y penser. Il la regarda commencer à faire le café, en restant à ses côtés.

Il grimaça légèrement en y repensant, maintenant qu'elle posait la question alors qu'il pensait à son poignet. Cela lui faisait moins mal que ce matin, mais ça lui faisait toujours mal. Il lâcha un léger soupir en guise de réponse. Non la bagarre n'avait pas arrangé les choses et il aurait dû y réfléchir avant.

- Je ... tenta-t-il de répondre avant de voir le regard intimidant de Grace. .. J'ai essayé ... Mais j'ai vite changé d'avis après avoir composé le numéro. répondit-il honnêtement.

Anders ne pouvait pas vraiment mentir à sa meilleure amie, il essayait de faire moins de mensonges possibles. Il savait bien que la vérité finira par être découverte d'une certaine manière ou d'une autre, mais il avait toujours cet espoir que ça ne se sache pas. Grace l'avait dit hier (pour lui le matin c'était hier après avoir dormi) qu'il n'avait pas besoin de la ménager ou lui cacher les choses. Il y avait certaines choses qui devaient être vraiment cachées, certaines choses dont il ne voudrait pas que ça en devienne un sujet de conversation aujourd'hui. Il tenait à elle, à son regard bienveillant et à sa présence qui lui faisait du bien. Il la laissa parler, elle faisait la voix de la raison et Anders aurait voulu répliquer quoi ce que ce soit, mais il ne pouvait pas. Car il savait qu'elle avait raison et qu'il ne pouvait pas la contredire. Il confirma la réponse en hochant la tête. Oui Missy avait décidé de lui faire des radios pour voir l'origine de ce mal de dos, elle savait tout comme lui c'était un symptôme. Assez handicapant tout de même. Il la laissa encore parler et il ne put s'empêcher de sourire un petit peu, amusé par le comportement d'amie soucieuse pour sa santé.

- Hm.. répondit-il avec un léger soupir, sans toutefois perdre son léger sourire. Amusé ? Gêné plutôt, ce serait un sujet qu'il voulait éviter mais il était abordé et il avait un choix entre faire l'autruche ou faire l'honnête. Il faut bien que je retourne chez moi un moment donné, tu ne vas pas pouvoir me garder indéfiniment et j'essaye vraiment ... Ok.. Presque pour ne pas finir par m'endormir sur le canapé. Missy veut que je fasse des radios pour déterminer l'origine de la douleur, je n'ai pas pu lui dire que ... Je me suis fait tiré dessus  

Il servit le thé et ensuite le café, il détestait vraiment ne rien faire et c'était le minimum qu'il pouvait faire à défaut de ne pas avoir pu préparer le thé pour son amie. Il lui tendit la tasse avec un petit sourire, il essayait vraiment d'être ouvert pour cette discussion, qu'il essayait de prendre sa santé au sérieux. Cela n'était pas facile. Il ne voulut pas s'asseoir, il ne voulait pas prendre ce risque même s'il avait prit des médicaments qui le soulageait. Il se rendit compte maintenant, ne sentant pas trop les douleurs comme si elles s'étaient endormies. Il ne voulait pas prendre ces médicaments parce qu'il avait peur d'en être dépendant et il avait l'impression que Grace l'était. L'image du carton pleins de médicaments revenait en mémoire, il ne savait toujours pas comment lui en parler sans toutefois dire qu'il avait fouillé sa maison avec Gail. Cette pensée lui fit perdre un peu le sourire qu'il cacha vite fait en buvant le café. Il n'était vraiment pas content de lui-même pour avoir fait ça.

- Il faut que je contrôle ma consommation d'alcool si je veux reprendre les médicaments pour la douleur, ça fait du bien là.. Mais je n'aime pas trop les risques des effets secondaires. Tu sais, dépendance et tout ça.. fit-il en gardant la tasse à la main valide. Il fut parti un peu dans les pensées. .. Grace ? Il était tout d'un coup sérieux et soucieux. Il ne pouvait pas vraiment garder ça pour lui-même. Je ... Les médicaments. C'est que j'ai vu des cartons remplis de médicaments par hasard. J'ai vu que tu en possèdes tout un arsenal. fit-il sans vraiment mentir : il avait vraiment vu les cartons par hasard et il n'aurait rien vu si Gail ne l'avait pas convaincu que certaines choses concernant sa meilleure amie lui échappait.  
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Dim 22 Mai 2016 - 12:22

I'm fine
anders et grace


Elle soupira.
Évidemment qu'il n'avait pas appelé. Anders avait cette capacité toute particulière de ne pas faire ce qu'il fallait pour s'aider. Pourtant il savait. Elle était certaine qu'il était suffisamment intelligent pour comprendre que ce n'était pas pour l'embêter. Elle lui lança un regard amusé mais réprobateur.

- Tu utilises ce que je t'ai donné au moins ? Je sais bien que le dos n'est pas l'endroit le plus facile d'accès... Ou alors tu peux m'embaucher comme masseuse personnelle aussi. Pas professionnelle par contre... Le tarif sera ce bon thé dont tu gardes précieusement la provenance. Lui fit-elle comme proposition en espérant que cela le persuade d'appeler le kiné s'il ne voulait pas d'une masseuse aussi peu expérimentée qu'elle !

Alors oui, il avait raison. Bien sûr qu'il devrait rentrer chez lui mais pas parce qu'elle ne pourrait pas le garder ici. S'il osait parier, elle pourrait l'enfermer dans une pièce sans soucis pour l'avoir à portée de main et sous surveillance constante. Ce n'était pas un problème. Elle pouvait même hésiter à le faire mais lui laissait presque une autre chance pour montrer qu'il pouvait prendre soin de lui et puisque Missy avait proposé de lui faire passer des radios, elle voulait l'entendre dire qu'il irait.

- Si tu y vas, elle verra bien la cicatrice. Tu vas y aller n'est-ce pas ? S'assura-t-elle avec inquiétude. Ce n'est pas si terrible une radio. Bon ok, c'est un mauvais moment à passer dans une pièce fermée sans vêtements mais pour l'assurance que la santé ne va pas trop mal, c'est peu cher payé.

Il avait une chance de pouvoir faire quelque chose ou non. Il pouvait au moins s'assurer de ce qu'il se passait et c'était mieux que rien.

Elle le remercia d'un sourire quand il servit le thé et prêta attention à ce qu'il faisait, continuant de l'étudier pour vérifier qu'il n'avait aucune autre douleur et s'assurer que son poignet pouvait encore fonctionner. Celui-ci lui était utile pour la photographie et elle avait l'impression de le priver temporairement de sa passion. Cette passion qui pouvait peut-être l'aider à continuer alors qu'elle réalisait que sans personne, elle non plus n'aurait pas tenu. Elle voulait être son quelqu'un ou au moins une aide provisoire.

Concentrée sur le thé qu'elle buvait calmement, elle fut surprise d'entendre Anders à propos des médicaments et posa la tasse pour mieux réfléchir et sentir une pointe de stress quand il évoqua le carton avait disparu depuis un petit moment. Le regard redressé dans sa direction quand il l'avait interpellé, elle composa un mensonge bien rapide.

- Le carton ? Oh ça date ! Oui, j'ai rendu un service à quelqu'un en les gardant-là. Elle s'en voulut immédiatement et rompit le contact visuel pour un sourire un peu fade. Je ne pense pas qu'on puisse vraiment être... dépendant de la codéine... Enfin je n'en sais rien. En tout cas, si ça peut te rassurer ce n'était pas ce qu'il y avait à ton réveil. J'ai mis un simple paracétamol mais si ça te fait du bien c'est une bonne chose et en effet, l'alcool est à éviter avec tout ça de toute façon. Je ne veux même pas savoir ce qu'un cocktail du genre pourrait déclencher.

Elle revenait sur un terrain plus plat et qui ne pointait pas droit vers elle en espérant que cela suffise à Anders. Peut-être qu'il ne voulait en venir nul part mais elle préférait esquiver et surtout ne pas le mêler à quoique ce soit.


Dernière édition par Grace Foster le Dim 22 Mai 2016 - 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Dim 22 Mai 2016 - 12:22

 I'm fine
Anders & Grace
date ► 1er mai
Un regard désolé.
C'était surtout pour lui. L'appel c'était pour lui, pour sa santé et c'était pour s'aider. Il se mettait lui même les bâtons dans les roues et il savait que Grace ne voulait pas l'embêter avec ça, mais l'aider. Elle voulait l'aider et il fallait qu'il accepte d'être aidé. Ce n'était pas une chose aisée. Il hocha silencieusement la tête peu convaincu pour répondre que oui, il utilisait au moins ce qu'elle lui avait donné, mais pas aussi souvent qu'il l'aurait voulu parce que cela lui faisait mal aux épaules quand il faisait cela lui même.

- Hm... réagit-il en comprenant qu'elle voulait bien le faire en échange du thé. Il ne put empêcher le sourire se dessiner sur les lèvres. C'est du chantage ça. finit-il par soupirer.

Il allait voir Missy de toute manière, voir avec les résultats qu'elle trouvera avec la radio. Elle lui dira si c'était une bonne idée d'aller voir le kiné, mais Anders préférait largement éviter d'aller à des rendez-vous qui consistait à sortir le jour... Il ne voulait pas non plus dévoiler la provenance du thé tant qu'il ne saura pas celui du café. Il n'était pas d'accord que cela marche ainsi et elle l'avait eu d'une certaine manière. Grace lui demanda s'il allait le faire, la radio. Franchement, Anders montra son hésitation, pas convaincu qu'elle puisse trouver quelque chose.

- Je ne sais pas, j'ai fait des examens similaires et ils n'avaient rien trouvés. Le médecin m'avait dit que tout est dans ma tête. Il lâcha un léger soupir alors qu'il se retourna pour servir. Oui, j'irai parce que les derniers examens remontent à des années, ça peut avoir évolué depuis et puis Missy.. Je ferai mieux l'écouter.. Elle ne va pas aimer si je dis non.

Il avait vite compris quand elle lui avait dit qu'elle voulait lui prendre un rendez-vous pour les radios et qu'elle n'accepterait pas qu'il refuse. Elle détestait être médecin si elle ne pouvait rien faire pour ses patients et elle semblait espérer pouvoir faire quelque chose, au moins une radio pour déterminer l'origine de ses douleurs. Anders ne savait pas si c'était une bonne idée de prendre Missy comme médecin parce qu'il n'avait pas envie de compter sur elle et le secret professionnel. Il ne voudrait pas lui infliger ça s'ils trouvaient la cause de ses douleurs.

Il la regarda soucieux quand il avait décidé de parler du carton, les deux cartons qu'il avait trouvés parmi d'autres cartons. Il n'était pas sûr que cela soit vrai, il hocha toutefois la tête comme pour lui dire qu'il la croyait. Il l'aurait vraiment crue si elle avait soutenu son regard. Elle continua en parlant de médicaments et il baissa à son tour le regard.

- Les effets secondaires apparaissent et empirent l'état.. répondit-il avant de boire une gorgée de son café. Apparemment c'était un vécu, qui était en réalité un accident assez stupide de sa part. On peut être dépendant de la codéine Gracie. C'est ce qui m'inquiète... C'est que j'ai vu un carton plein de médicaments et j'ai carrément pensé que tous les médicaments t'appartenaient. Mais si c'était à quelqu'un comme tu dis.. J'aurai presque dit à un trafic de médicaments.. Tu dois bien apprécier ton ami pour prendre le risque. Il espérait que Grace ne dépende pas trop des médicaments, mais elle avait l'air d'aller mieux, bien mieux que lui d'ailleurs. Il détourna le regard et but à nouveau son café.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Dim 22 Mai 2016 - 12:25

I'm fine
anders et grace


Du chantage ?
Peut-être. Ça la fit seulement sourire avec un faux air fier. De toute façon, quoiqu'elle fasse pour l'aider, elle n'avait pas besoin de compensation. Ce n'était pas comme ça que fonctionnait toute relation. Aider ou faire plaisir la satisfaisait bien plus que d'obtenir un merci ou une forme de remerciement. Cela ne l'empêchait toutefois pas de plaisanter à ce propos.

Il parla ensuite de son médecin et elle se demanda si elle pourrait un jour croiser cet imbécile qui ne comprenait rien. Il y avait des médecins qui se contentaient des faits et de ce qui était visible au premier regard sans chercher plus loin. Ceux-là étaient les pires et elle se demandait pourquoi ils pratiquaient un tel métier. Un mystère médical devait pourtant être intéressant même si elle était certaine que Anders n'en était pas un et qu'il y avait une raison bien plus raisonnable à ses douleurs. Néanmoins, elle devait accepter que tout comme elle, la psychologie jouait peut-être. La consultation qu'elle avait prise un temps, lorsqu'elle refusait encore de faire des efforts pour remarcher, parlait de douleurs chroniques et de souffrance mentale qui se répercutait dans son dos et ses jambes. Depuis, elle avait évolué, surtout parce que Riley le lui avait demandé, mais face à la récurrence des douleurs, elle ne pouvait que se demander si tout cela n'avait pas également une origine psychologique. Maxim avait parlé d'une réduction de la douleur et peut-être était-ce possible mais cela ne ferait jamais s'évanouir les souvenirs.

- Un non n'est même pas envisageable avec Missy. C'est un bon médecin et pas seulement parce que c'est ma soeur ! Elle n'abandonnera pas aussi facilement et j'espère vraiment qu'elle trouvera quelque chose. C'est handicapant... Reprit-elle parlant en connaissance de cause et pour avoir déjà vu Anders en souffrir.

Le sujet changea malgré ses efforts pour ne pas y arriver ou pour esquiver les choses. Anders n'était pas idiot, bien sûr. Elle ne pouvait pas lui faire croire tout et n'importe quoi mais elle devait au moins essayer parce qu'il y en avait assez de ces problèmes et qu'elle ne tenait pas à le mêler au suivant. Et puis, c'était finalement plus une résolution de problème qu'autre chose. Elle afficha un sourire qu'elle espérait sincère et rassurant pour reprendre :

- Je ne suis pas dépendante. Je prends simplement ce dont j'ai besoin Andy, voilà tout. Dit-elle avec fermeté. Crois-moi si je pouvais m'en passer je le ferai. Tu penses peut-être que je me balade avec un canne pour le plaisir ?! ... Non, je prends les médicaments parce que j'ai mal et pas autre chose. Elle hocha la tête pour certifier ce qu'elle disait, insister sur la véracité de ses propos qui ne mentaient pas, pas selon elle. Et ... et je ne prends aucun risque. Personne ne sait rien des médicaments à part toi alors sauf si tu en parles à... à la police, il n'y a aucun risque.

Elle ne demandait pas mais bien sûr, l'irritation qui perçait peut-être un peu montrait qu'elle craignait qu'il parle. S'il croyait agir pour son bien ou quelque chose de similaire, elle l'en pensait capable. Elle était gênée de parler de ça et de comprendre qu'il savait. Quoique ce soit, il savait. Elle allait sans doute finir par tout lui dire et il n'y aurait plus de secrets. Ce serait peut-être plus simple. Elle avait confiance en lui après tout, plus qu'en beaucoup de personnes. Mais certaines choses ne le concernaient pas et elle préféra réarranger un sourire un peu désolée de s'être laissée emporter rien qu'un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Dim 22 Mai 2016 - 12:25

 I'm fine
Anders & Grace
date ► 1er mai
Espoir.
C'était un mot qui en disait très long pour lui. C'était un mot qui venait et qui s'en allait. Comme une vague... Il ne restait pas très longtemps, il était souvent balayé du revers de la main. Anders ne comptait pas trop sur ça, il ne comptait pas avoir de l'espoir parce que c'était douloureux pour lui quand il réalisait qu'il n'en avait plus. Il en avait déjà souffert à plusieurs reprises. Plus d'espoir de revoir Amber, plus d'espoir de retrouver Samuel comme avant, plus d'espoir d'être totalement en forme, plus d'espoir aux gens.. Grace était optimiste, elle espérait que Missy puisse trouver quelque chose, qu'elle trouve l'origine de son mal. Il avait essayé quelques années avant, le médecin lui avait juste dit que c'était sa tête qui faisait qu'il avait mal. Que c'était psychologique et qu'il avait à vivre avec. Il pouvait juste lui donner des médicaments et cela n'allait pas plus loin. Andy avait ensuite arrêté les médicaments, effrayé par les effets secondaires.

- Assez ... répondit-il. Il était d'accord, c'était handicapant tout cela et ça répercutait sur son mode de vie Il t'arrive toi aussi d'avoir mal au point de ne pas pouvoir te lever du lit ? demanda-t-il, un peu comme une manière de sa part de lui dire que cela lui arrivait aussi.

Il était handicapé par la douleur mais réussissait à vivre avec à sa manière, sans se douter qu'il ne faisait qu'aggraver les choses. Quand il était stressé, quand il soulevait des choses lourdes, quand il se réveillait la douleur revenait, elle était constamment là la journée et il ne disait rien. Il n'était pas le genre à râler, il préférait garder ça pour lui-même parce qu'il pensait que dans le fond, il méritait tout ça, après tout ce qu'il avait fait.. C'était vraiment mérité.

Anders avait rebondi un peu sur l'histoire du carton, en disant ce qu'il en avait pensé quand il en avait vu, pourquoi il n'était pas du tout rassuré. S'il y avait une histoire de trafic de médicament, il ne devait pas s'en mêler. Mais savoir que sa meilleure amie trempait dans l'illégalité, ça l'étonnait vraiment. Ce n'était pas son genre, ce n'était pas Grace. Il se posait tout d'un coup des questions et .. Elle ne voulait pas lui expliquer, il comprenait mais il se retrouvait plus ou moins mêlé à cette histoire depuis qu'il avait vu ce carton. Il la regarda, et elle réagit plus fermement, un peu irritée, insistante comme si elle cachait vraiment quelque chose avec son ami pour qui elle avait gardé le carton. Il comprit tout de suite qu'elle avait vraiment peur qu'il en parle à la police. Ce n'était pas pour elle cette boîte, il devait avoir ça à l'esprit, ce n'était pas pour elle tous ces médicaments. Il rendit un léger sourire, toujours soucieux dans le fond.

- Désolé.. Je ne voulais pas te mettre mal à l'aise. C'était idiot de ma part. Mais ne t'inquiète pas, je ne dirai rien à la police .. Je n'ai pas du tout envie de te dénoncer pour quoi ce que ce soit puisque tu le dis, il n'y a aucun risque..  

Et il se figea.
Abigail. Oui, mais oui. Abigail. Elle avait vu le carton, c'était elle qui avait découvert cela en premier. C'était elle qui avait montré à Anders. Elle savait sans vraiment savoir ce que c'était. Elle avait sorti son téléphone pour prendre en photo, il s'en souvenait... Mais elle l'avait vraiment prit en photo ? Il ne savait pas, il ne s'en rappelait pas pour ça... Elle l'avait prit en photo ? Non .. Peu importait. Elle pouvait toujours en parler à la police, elle détestait Grace, elle pouvait très bien le faire... Non mais qu'est-ce qu'il racontait, Gail ne pouvait pas faire ça.. Il n'en savait trop rien ! Tout d'un coup Andy se sentit vraiment tendu et il lâcha un soupir avant de boire à nouveau son café. Bon sang, il n'aurait jamais dû la laisser fouiller la maison si c'était pour ne rien trouver ! Grace ne s'en doutait même pas une seule seconde et il serait vraiment mal si elle venait à savoir. Il avait tout d'un coup besoin de s'asseoir pour réfléchir correctement. Sans dire un mot, il déposa la tasse et s'assit en face, sachant que son comportement serait un peu étrange aux yeux de sa meilleure amie.

Il regretta tout de suite quand il s'assit, il s'était redressé du dos et fut silencieux quand les douleurs se réveillèrent d'un coup, il lâcha un gros soupir quand il essaya de se détendre. Ce n'était pas trop grave, ce n'était pas pire qu'hier. En repensant à Gail, il ne l'avait pas revue depuis qu'il était venu chez elle après son accident de voiture. Étrangement, il espérait qu'elle allait bien... Aller bien ... Il vit sa meilleure amie.

- Je vais bien. réagit-il avec un léger sourire pour la rassurer, sans être sûr d'avoir entendu Grace parler, lui dire quelque chose. Il reprit la tasse pour terminer son café qui l'aidait à se réveiller un peu plus. Il allait bien. Il se rendait vraiment compte à quel niveau cette connerie d'avoir permis à Abigail de fouiller la maison était et elle était haute.  
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Dim 22 Mai 2016 - 12:25

I'm fine
anders et grace


La douleur physique.
Ça paraissait peu de choses à côté du reste mais cela restait handicapant. Au quotidien et quand on avait passé les trois quart de sa vie en bonne santé, il était dur d'admettre que ce n'était plus le cas et sans doute pour toujours. Il y avait aussi les cicatrices. Celle d'Anders était sur le torse, la sienne dans le dos. Des souvenirs de ce qui provoquait ça. Peut-être qu'avec le temps, les douleurs étaient plus psychologiques que physique mais la cause était néanmoins toujours là et se rappelait à leur bon souvenir régulièrement.

- Ce pourquoi je mets toujours le réveil plus tôt... C'est quand même n'importe quoi qu'à nos âges ont soit bloqué dans un lit ! Je n'ai jamais redouté les cheveux blancs mais en sachant maintenant ce qu'il m'attend, je n'ai aucune envie d'arriver à cet âge fabuleux ! Mmh, à défaut de se tenir compagnie sur les bancs de l'école, on se fera des parties de bingo en maison de retraite. Ne me demande pas pourquoi le bingo, je n'en ai aucune idée. Si tu préfères le scrabble, ça peut se discuter ! Trouva-t-elle le ton de plaisanter, préférant en rire qu'en pleurer. Passe ce scanner et décide après si tu veux y faire quelque chose ou pas, ça ne coûte rien de vérifier si ce n'est une demi-journée. J'envisage même de faire une pâtisserie pour récompenser ton courage et aussi parce que j'ai une folle envie de sucre ! Reprit-elle un peu plus sérieusement avant de revenir au ton amusé.

Cela dura peut-être moins longtemps que prévu lorsqu'il aborda le sujet des cartons et qu'elle dut trouver une excuse. Elle se braqua peut-être un peu rapidement face aux doutes qu'elle crut entendre dans le ton de son ami. Elle s'en voulut immédiatement. Pour le mensonge comme pour l'attaque rapide à son encontre. Elle n'avait aucune intention de faire deux pas en arrière et enlever l'ambiance plus tranquille qui avait pu s'établir bien qu'encore un peu souffrante.

- Ce n'est pas... Je ne suis pas mal à l'aise mais tout le monde semble toujours mieux savoir que moi ce dont j'ai besoin. Je sais bien que les médecins sont spécialistes, professionnels de santé mais ils ne savent pas tout non plus. Et euh... je ne fais aucun trafic de médicaments. Ce n'est pas comme si j'avais à tout pris besoin d'argent et ce serait bien la seule raison qui justifierait ça. Sourit-elle une peu gênée.

Le silence s'installa ensuite une brève minute. Le temps pour elle de remarquer la grimace d'Anders et s'inquiéter immédiatement.

- Andy ?

Mais il la remarqua à peine et elle se demanda dans quelles pensées il pouvait être perdu. Son fils peut-être. Elle attendit une réaction de sa part, affichant une mine clairement sceptique à sa réponse. Le sourire sauvait la face mais ne faisait pas tout.

- Non tu ne vas pas bien... mais c'est normal. Elle le regarda encore une seconde. Tu sais quoi ? Pendant que je vais refaire le lit, tu vas t'installer sur le canapé. Je vais simplement te mettre du produit pour te soulager momentanément et ensuite, selon ce que tu préfères, on ira marcher un peu ou s'affaler dans le canapé sans toutefois envisager de jouer au bingo ! Son ton essayait d'être tout autant amusé que sérieux et elle laissait peu de place à la discussion qu'elle partait déjà dans la chambre pour réarranger les draps, appréciant l'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister Dim 22 Mai 2016 - 12:26

 I'm fine
Anders & Grace
date ► 1er mai
Un petit rire.
Il baissa son regard, amusé de l'image qu'il venait d'avoir. Deux vieux, assis sur leur chaise à jour au bingo, dans une maison de retraite. Un drôle de tableau et cela le faisait rire. Dans le fond il avait ce regard comme s'il réalisait l'absurdité de la situation... Cinquante ans pas encore atteint, ils avaient déjà un problème à se lever du lit. Il préférait largement avoir un autre problème que celui-là et peu importait au moment où il se levait, ce sera toujours pareil. Même s'il n'avait pas spécialement mal au dos au début. Il se demandait comment Grace avait fini par penser au bingo dans tout cela.

- Je te battrais au scrabble. répondit-il avec un sourire.

Son visage semblait détendu juste pour une minute avec ce sourire, malgré son air fatigué. Il savait qu'il n'était pas le même Anders du passé qui aurait répondu plus que ça. Il aurait proposé aussi le pictionnary par exemple, ce qui aurait été amusant s'ils voyaient comment ils avaient progressé en dessin depuis tout ce temps. Les jeux, cela remontait à loin. Même le poker entre amis (il ne voudra pas rejouer contre Grace, il n'avait jamais de chance contre elle). Ils revenaient à nouveau au sujet sérieux concernant encore sa santé. Son sourire se dissipa un petit peu et prit l'air légèrement sérieux, il ne voulait pas vraiment savoir ce qu'il avait parce qu'il avait peur. Andy avait l'impression que le mal de dos était juste une douleur chronique due à sa blessure, rien de plus. Pas un symptôme d'une certaine maladie. Encore, il devait résister à l'envie de se renseigner, il n'avait pas envie de se faire peur. Il n'avait pas non plus envie de coincer Missy avec le secret professionnel s'il avait finalement quelque chose. Il n'hésitera pas à mentir à Grace pour minimiser les soucis alors qu'elle avait pourtant dit que ce n'était pas nécessaire de lui cacher les choses. Il songerait à tout lui dire un jour, qu'il n'ait plus du tout de secret pour elle. Andy songeait et espérait que cela soit possible, pour qu'il se sente vraiment libre. Quoiqu'il en était, Grace avait motivé son ami à faire le scanner par l'appel aux sucreries. Il n'en avait pas vraiment mangé depuis les donuts que Terrie avait ramené.

- C'est une bonne idée, ça me motivera encore plus à faire ce scanner... Maintenant que je pense aux sucreries, j'ai envie de donuts .. Je ne devrais pas. fit-il en secouant la tête.

Il aimait beaucoup les donuts et contrôlait sa consommation parce que ce n'était pas bon pour lui. Il en mangeait beaucoup quand il était jeune et avait dû arrêter quand il avait compris que ça le rendait malade. Il avait dû passer à autre chose jusqu'à l'arrivée de Samuel qui aimait cela aussi, ce qui ne l'avait pas du tout aidé. Comment il appelait déjà ça ? La faiblesse.

- Tu essayais juste d'aider un ami. répondit-il rapidement avant de laisser le silence s'installer et la réalisation se faire...

La réalisation qui ne le fit pas se sentir bien. Il avait dit qu'il allait bien et avait ajouté un sourire à Grace qui ne se laissa pas duper. Il baissa un peu son regard et pensa qu'elle le connaissait assez bien pour savoir que non, cela n'allait pas. Il ne pouvait pas aller mieux et faire comme si tout allait bien après ce qu'il avait dit ce matin. Repasser les mots qu'il avait dit le fit se sentir encore moins bien et devait le gérer avec la douleur. Il avait encore du mal à réaliser qu'il le lui avait vraiment dit et qu'il ait apporté des soucis en plus après cela. C'était à force d'avoir écouté ceux de Grace, sans que lui ne se permette de les dire aussi que ça faisait ça maintenant. Une explosion. Il ne répondit pas à la constatation de son amie, que devait-il répondre. Que c'était énervant qu'elle le connaisse bien ? Non, ce n'était pas énervant, c'était plutôt une bonne chose. Grace était vraiment une bonne chose qui puisse arriver en ce moment. Il avait besoin d'elle, elle était là et il n'allait pas faire comme si tout allait bien. Il ne pouvait pas continuer ça encore plus longtemps...  Il releva son regard en silence quand elle reprit la parole. Il haussa un sourcil avec un air légèrement interrogateur et il n'eut pas le temps de dire quoi ce que ce soit qu'elle était déjà partie s'occuper du lit. Andy fit un léger sourire quand il la regarda partir faire ce qu'elle avait à faire.

Il décida de se bouger lui aussi, bien que cela ne semblait pas être plus facile que ça. Il déposa la tasse de café et celui de Grace dans l'évier au passage, il marcha en faisant attention jusqu'au salon. Il s'assit sur le canapé et lâcha un soupir en fermant les yeux. Il se serait laissé retomber tranquillement pour juste s'allonger, garder les yeux fermés et ce n'était pas ce qu'il devait faire. Il resta assis juste une minute et réalisa que Grace allait à nouveau le masser. Anders fit une légère grimace et cette fois-ci ce n'était pas due à la douleur. Il réalisait la dernière qu'elle l'avait massé, ce n'était pas désagréable, mais c'était là le problème. Ce n'était pas désagréable ! Enfin, non ce n'était pas un problème... Anders leva les yeux au ciel agacé par ses propres pensées et enleva son tee-shirt avant de s'allonger sur le ventre sur le canapé. Le tee-shirt placés sous ses bras qui étaient croisés sous son menton, il eut un air fermé au visage et ferma à nouveau les yeux.

Quel idiot. Quel inconscient. Quel égoïste surtout... Andy revoyait le dernier rêve qu'il avait fait et c'était forcément avec Chloé. Il ne pouvait pas y penser maintenant, ce n'était pas le moment et c'était que du passé. Il n'y avait aucune raison que cela revienne. Il avait compris qu'il avait pas été seulement le meilleur ami pour elle quand ils étaient au lycée et qu'elle n'avait jamais regretté cette nuit-là. Il aurait voulu se taper la tête contre le mur pour avoir réellement été un idiot. Il savait qu'elle était justement en train de penser qu'elle l'avait aimé et que cela allait au sens unique. Grace s'y était toujours fait depuis tout ce temps alors que lui ... Il savait que ce n'était pas à un sens unique.

- Je ne suis pas en train de dormir ... marmonna-t-il quand il entendit sa meilleure amie arriver, sûrement en train de se questionner s'il s'était assoupi en l'attendant.

Il avait juste fermé les yeux parce qu'il en avait besoin. C'était un bordel sans nom dans sa tête et il ne savait pas comment il faisait. Mais cela le fatiguait encore plus, pourtant il venait de se reposer et se rendit compte à l'évidence qu'il ne récupérait pas assez comme d'habitude. Il soupira fatigué de ces pensées.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #1479 + I'm fine. ► Weister

Revenir en haut Aller en bas
#1479 + I'm fine. ► Weister
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Tarte fine abricots/frangipane
» Caaat powaaaaaaaa! /ZBAF/ Prèz' de Fine Patte :
» Fine fleur et fine lame, un détonnant mélange !
» {fini} I've been doing just fine - Kiran ft. Haileen
» everything will be fine ▲ GEMVEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: East Lewiston :: Quartier résidentiel :: Gun Club Road & 29th Street-