AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #1479 + You don't understand, don't you ? ► Weisteroore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1479 + You don't understand, don't you ? ► Weisteroore Dim 22 Mai 2016 - 11:50

You don't understand, don't you ?
anders, scarlett et grace


Elle avait parlé.
C'était un progrès mais cela ne lui semblait pas encore assez. Elle avait pourtant exprimé tous les sentiments qu'elle aurait pu vouloir montrer et lui avait expliqué ce qu'elle avait pu penser ainsi que ce qu'elle ne voulait pas. Mais elle n'était pas convaincue d'avoir été suffisamment claire. Il était évident que Anders était fatigué et qu'il peinait à garder les yeux ouverts. Elle l'accablait et elle s'en voulait plus qu'elle lui en voulait. Il avait avant tout besoin de se reposer et c'est ce pourquoi elle s'éloigna. Elle gardait au mieux le contrôle mais n'était pas sûre d'être la meilleure dans le domaine en restant ainsi proche de lui et voir son état.

Elle ne s'attendait pas vraiment à ce qu'il réponde. Elle le pensait perdu dans ses pensées et elle se concentra sur les œufs brouillés. Quand il commença, elle fut perdue. Un bref instant d'incompréhension où elle se demanda ce qu'il ne pouvait pas faire. Elle n'imaginait rien et fut simplement interrogative. Il poursuivit, enchaînant en lui racontant ce qu'il s'était passé et ce qu'il avait fait. Elle était désolée de savoir ce qu'il avait fait mais elle ne lui en voulait pas. Ce n'était pas à elle de lui en vouloir pour ça. Grace pouvait simplement se reprocher de le changer sur différents plans. Il n'était pas ce genre de personne bagarreuse ou bien encore opportuniste au point de se débarrasser d'une personne de cette façon sournoise. Tout ce qu'elle arrivait à penser était que c'était pour elle qu'il l'avait fait et à cause d'elle. Elle ne savait même pas comment elle se sentait à cette brute constatation d'être responsable de plus d'une bagarre. Elle ne pourrait pas laisser Maxim dans cette situation, peu importe ce qu'il avait fait. C'était un homme détruit, incapable d'avancer et qui ne se rendait plus compte de rien. Mais elle ne pouvait pas aller contre les paroles d'Anders. Si elle devait choisir, bien sûr, elle soutiendrait son meilleur ami. La question ne se posait pas. Toutefois, tant qu'elle le pouvait, elle devait essayer d'arranger les choses. Maxim n'avait pas besoin de plus de problèmes et si elle comptait bien rester loin de lui, elle refusait que le père de Sasha aille en prison. C'était presque plus pour la jeune femme que pour le père. S'il disparaissait ainsi ou si elle apprenait ce qu'il avait pu faire, cela ne l'aiderait pas à aller mieux. Grace voulait qu'elle aille mieux. Égoïstement pour son propre fils mais aussi pour Sasha, parce qu'elle méritait une chance et devait se rendre compte que sa vie valait plus que ce qu'elle pensait.

Tout ça fut toutefois chassé et elle ne pensa même plus à ce qu'avait pu dire ou faire Anders quand elle le vit ainsi. Elle avait cette impression de suffoquer. Il souffrait et il pleurait. Il évitait souvent de montrer ainsi ce qu'il ressentait et ses yeux brûlaient des larmes qu'elle retenait. On aurait pu vouloir la faire souffrir que son souffle ne se serait pas plus coupé qu'à la vue de son meilleur ami dans cet état. Il se dévoilait devant elle même s'il ne le voulait peut-être pas en premier lieu. D'un côté, elle lui en fut reconnaissante. Qu'il se permette d'être lui-même, de ne pas toujours afficher la meilleure des carapaces et qu'il s'autorise à être humain tout simplement, c'était tout ce qui pouvait être souhaité. Il lui faisait assez confiance pour dévoiler ses faiblesses. Ces mêmes faiblesses qu'elle avait clairement mises en avant en cherchant après lui et son soutien hier au soir.

Elle se rapprocha instinctivement, le laissant terminer ce qu'il avait à dire. Dans une telle période, elle aurait véritablement dû s'abstenir de venir le voir et étaler ses propres petits problèmes alors que lui vivait ce qui était le plus terrible pour un parent, alors qu'il expérimentait à peine un deuil qu'elle aurait souhaité lui épargner.

Elle aurait pu lui répondre immédiatement, lui expliquer ce pourquoi elle côtoyait Maxim en premier lieu et ce pourquoi elle ne pourrait pas le voir comme une personne de mauvaise nature mais elle n'y pensa même pas. Tout ce qu'elle pouvait faire était attendre qu'il boive et poser la main sur son épaule. Elle était plus près qu'elle l'aurait cru. Simplement dictés par le soutien et la présence qu'elle voulait lui apporter, ses mouvements n'avaient pas eu besoin d'elle pour la rapprocher de lui. Elle fit encore ce qu'elle savait toujours faire le mieux, réconforter, être une présence et une amie. Montrer qu'elle tenait à quelqu'un n'était pas dur pour elle, plus depuis de nombreuses années et elle passa les bras autour de ses épaule, posant la tête contre la sienne. Ce n'était peut-être pas la position la plus agréable, debout et lui assis mais c'était loin de ses préoccupations quand tout ce qu'elle voulait faire était chasser cette infinie tristesse qui portait avec lui.

- Si seulement je pouvais faire quelque chose... pour t'aider. Murmura-t-elle quand le silence parut trop insistant. Tu crois qu'on est brisé ? Définitivement ?

Elle aurait pu lui dire qu'il avait tous les droit d'être en colère, d'être fatigué et qu'elle était désolée encore une fois mais ne le savait-il pas déjà ? Alors cette question, qui était tout sauf anodine fut la seule chose qu'elle parvint à dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1479 + You don't understand, don't you ? ► Weisteroore Dim 22 Mai 2016 - 11:51

 You don't understand, don't you ?
Anders, Grace & Scarlett
date ► 1er mai


La fatigue.
Elle n'était pas que physique, elle était aussi morale. Il n'en pouvait plus de garder tout cela pour lui seul. Il le disait à Grace, il lui dévoilait sa vulnérabilité parce qu'elle était la seule personne qu'il faisait vraiment confiance. La seule personne qui avait le plus de confiance de la part de l'écrivain. Il était méfiant depuis le décès de Samuel, ce n'était pas par choix, il avait été forcé à l'être ainsi. À cause de tous ces gens à Lewiston, du cauchemar qu'il avait vécu avec Samuel. Il faisait bien sûr confiance à Scarlett, encore Eli aussi.. Mais ce n'était pas la même chose. Grace ... C'était différent. Anders l'avait considérée comme une personne importante quand ils étaient jeunes, une personne qu'il respectait et qu'il n'osait pas trop la contrarier. Il l'avait abandonnée, il était parti sans lui laisser un mot et il l'avait laissée imaginer beaucoup de choses. Qu'il était mort, qu'il avait marre d'elle, qu'il avait été enlevé... Elle avait toutes les raisons de lui en vouloir, mais elle était là. Elle avait posé sa main sur l'épaule, Anders ferma les yeux pour laisser couler les larmes. Respirer commençait à lui être difficile, il lâcha un long soupir et il sentit les bras de Grace entourer ses épaules. Instinctivement, il posa la main sur son bras. Il essaya de réprimer les tremblements, mais il n'y arrivait pas et silencieusement, il serra le bras comme pour la remercier de ce geste. Il en avait besoin, il avait besoin de réaliser que vraiment, il n'était pas seul. C'était ce qu'il essayait de se dire depuis qu'elle était revenue dans sa vie. Ils ne parlaient pas, il sentait qu'elle pleurait elle aussi, il sentait sa tête contre la sienne. Il ouvrit les yeux et regarda devant lui, indifférent maintenant de ce qu'il allait dire, mais il fut coupé dans son élan, parce qu'il mettait trop de temps pour réagir qu'elle posa la question.

- Croire .. ? Ce ne serait pas le mot que j'utiliserai.. répondit-il. Il ferma les yeux et lâcha un autre soupir, ignorant la douleur. .. Je suis sûr que nous le sommes..

Ils étaient définitivement brisés. Si au départ, il avait un petit peu hésité quant au mot brisé, parce qu'il se demandait qu'est-ce qui pouvait l'être. Il y avait énormément de choses qui l'étaient et dû se rassurer que non, ce n'était pas l'amitié. Mais eux. Avec ce qu'ils avaient vécus. Oui, ils étaient brisés, déjà par la perte de leur enfant qui était déjà difficile à surmonter. Grace qui portait la culpabilité de la mort de Thomas .. Ils étaient tous les deux inconsolables, il fallait se rendre à l'évidence. Non, Anders n'avait pas de doute, il était sûr.  

- Une partie de moi est morte quand Samuel a disparu. Elle s'est définitivement brisée quand ... Il s'interrompit, la gorge s'était nouée et l'avait empêché de sortir les quelques mots qu'il aurait voulu dire.

Andy cligna les yeux et regarda la tasse, presque vide, sa vue était brouillée par les larmes. Il sentait toujours les tremblements, il dû retirer la main du bras de Grace pour s'essuyer les joues et les yeux. Mais ça revenait toujours, il renifla encore et lâcha un soupir, après avoir remit la main sur son bras, de peur qu'elle s'en aille et ne s'éloigne.

- Tu fais déjà quelque chose Gracie... Pour m'aider. fit-il. Il aurait voulu se retourner, la voir, se lever, la prendre dans ses bras, la .. mais il n'était pas sûr que ses jambes tiendraient. Tu as fait quelque chose pour m'aider .. Quand tu es venue à la porte pour la première fois et que tu es entrée.. Il sourit tristement, amusé par le souvenir de leurs retrouvailles alcoolisée. Il devait passer le Nouvel An seul et il avait eu la surprise.. Tu es revenue dans ma vie, après que j'ai tout perdu. Tu m'as donné le courage de .. Il s'interrompit encore parce qu'il ne trouvait pas la suite de la phrase.. Il lâcha le bras de sa meilleure amie, pour doucement se retourner à demi, l'obligeant à se redresser alors que lui restait assis. Il voulait la regarder droit dans les yeux, alors qu'il essayait de se calmer sans grand succès. Il tenait sa main, sans trop serrer. Tu es venue presque au bon moment. Quand je me suis dis que je n'ai personne, pas quelqu'un qui m'attendrait à la maison après le travail, pas quelqu'un à qui j'oserai tout dire.. Je suis tellement brisé que je pensais ne pas avoir de but du tout, si c'est d'être le fantôme du quartier, écrire, me perdre dans mes souvenirs... Je n'aurai pas tenu plus longtemps si tu n'étais pas revenue. Il fit une petite pause, il la regarda fatigué, désespéré, reconnaissant de sa présence, mais il semblait la regarder différemment. Ta présence m'aide...

Il baissa son regard, pour regarder dans le vide et eut besoin de réfléchir rapidement, mais ses pensées n'étaient pas du tout ordonnées, c'était un vrai bordel dans sa tête. Il cligna les yeux, luttant pour rester éveillé malgré la douleur.

- Mais ... Je ne sais pas, je ne comprends pas... finit-il dans un léger soupir.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1479 + You don't understand, don't you ? ► Weisteroore Dim 22 Mai 2016 - 11:51

You don't understand, don't you ?
anders, scarlett et grace


Brisés.
Ils étaient tous les deux rongés par le passé et leurs remords. Si Grace ne pouvait pas se permettre d'être moins que ce qu'elle était déjà, si elle devait se montrer présente pour son fils et pour ses proches, Anders n'avait pas eu plus de famille. Il avait été délaissé. Il en était en partie responsable et son départ avait contribué à sa solitude mais malgré tout, il lui restait si peu de personnes. Elle se sentait désemparée à l'aider comme elle le devrait. Elle ne pouvait être qu'une présence fantomatique à ses côtés. Elle ne pensait pas l'aider ni faire ce qu'il fallait. Si elle avait besoin de lui, elle était plus que certaine que la réciproque n'était pas vraie. Pourtant, elle le voulait vraiment.

Ils portaient le poids des pertes comme un habit permanent qui les affaissaient peu à peu. Les enfants étaient une si grande joie et une si grande peine. Elle le comprenait. C'était peut-être un difficulté aujourd'hui. Cette compréhension dans un domaine qu'elle n'aurait jamais souhaité partager, qu'elle n'aurait jamais souhaité faire vivre à Anders les rapprochait. Elle pleurait à ce rappel et à cette vision de lui, anéanti. Grace donnerait tant de choses pour protéger ses proches des souffrances qu'elles soient physiques ou mentales. Elle était en colère d'arriver trop tard et elle s'en voulait de ne pas être à la hauteur.

- Je sais... Murmura-t-elle au propre écho de cette partie d'elle-même arrachée à la disparition de Jamie.

Perdre un enfant était la pire chose qui puisse arriver. Plus encore même, que l'homme qu'elle aimait. Et elle en souffrait déjà tellement... Elle avait réussi à vivre avec la mort de Jamie mais n'avait jamais pu la surpasser. Riley avait été ce à quoi elle s'était raccrochée pour continuer à avancer mais le deuil ne serait jamais complet. Il y aurait toujours un manque, un vide, une absence. Une partie d'elle-même qui lui avait été arraché comme Anders avait perdu une partie de lui-même à la disparition de Samuel. Elle comprenait. Elle comprenait même trop bien.

Refusant de bouger et sentant que Anders ne le voulait pas, elle resta ainsi à l'écouter. Elle découvrait un peu plus ce qu'avait pu être sa vie jusqu'à ce qu'elle arrive, elle apprenait qu'elle avait pu être un bienfait pour lui. Réaliser qu'elle n'était pas arrivée trop tard et qu'il avait peut-être besoin d'elle rendit son regard un peu plus humide. Elle était si contente de l'avoir retrouvé après tout ce temps et de pouvoir encore partager quelque chose avec lui. Cette amitié avait toujours été si importante pour elle. Comprendre qu'elle était arrivée à temps et qu'il s'était rattaché à elle lui faisait peur également. Elle le regarda ou plutôt le détailla avec ce regard doux et aimant, cherchant à savoir si tout cela était bien vrai. Lire la vérité dans son regard lui suffit. Tout ce qu'elle y lisait la peina mais l'étonna également. Il y avait quelque chose qu'elle ne savait pas définir mais elle sourit légèrement tant qu'elle réussissait à capter son regard.

- Tu m'as moi. Confirma-t-elle. Il n'était pas question de s'en aller ou de rompre à nouveau les liens. Et Riley et même Scarlett. Elle voulait lui faire comprendre qu'il n'était pas seul, qu'il ne l'était plus. Je suis tellement reconnaissante à l'Univers, au Destin ou simplement au hasard pour avoir pu te retrouver.

L'eau qui envahissait son regard lui donnait quelques difficultés à voir Anders. Elle ne rompit pas le contact, tenant sa main et laissant l'autre sur son épaule. Il avait besoin de dormir et il avait aussi besoin de comprendre qu'elle était là comme elle savait qu'il l'était pour elle. Elle lui laissait le temps de penser ou de préparer ce qu'il pourrait vouloir dire. La parole ne manquait pas au moment. Le silence sembla adapté jusqu'à ce qu'il décide de s'exprimer à nouveau. Ses épaules étaient voutées et sa voix montrait l'exhaustion. Elle savait qu'elle devait le conduire dans un siège plus agréable que cette chaise et le laisser se reposer mais son incertitude la poussa à l'interroger :

- Quoi donc Andy ?

Que ne comprenait-il pas ? Il pouvait se confier, elle l'écouterait et comme pour confirmer cela, elle prit la chaise à côté, pour la rapprocher au maximum et s'y asseoir sans le lâcher, se mettant face à lui. Leurs genoux s'entrechoquant, elle se concentra sur son visage, essayant de faire en sorte qu'il la regarde à nouveau et qu'elle comprenne ce qu'il voulait dire. Il pouvait lui parler, elle était là et s'il avait encore des choses à dire, elle l'écouterait, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1479 + You don't understand, don't you ? ► Weisteroore Dim 22 Mai 2016 - 11:52

 You don't understand, don't you ?
Anders, Grace & Scarlett
date ► 1er mai


Elle ne savait pas.
Non, elle ne savait pas. Justement, c'était là le problème. Elle ne savait rien, à quel point tout cela lui faisait mal, à quel point cela le rongeait. Ils avaient tous les deux perdus leur enfant différemment. Sa fille avait été enlevée par son ex-femme et il n'avait jamais de ses nouvelles, il lui arrivait de se demander ce qu'elle devenait, sans jamais avoir la chance de savoir ce qu'elle faisait. Son fils avait disparu, enlevé encore pour être revenu sous une autre ... personne. Le Samuel qu'il avait connu, qui avait été une part de lui-même était mort en 2011. Anders aurait tellement voulu lui dire qu'elle ne savait rien, il aurait tellement voulu continuer la phrase mais sa gorge s'était tellement nouée par la tristesse infinie et la peur. Il n'en pouvait plus de tout ça.

Anders avait tellement mal vécu le retour de Samuel, parce qu'il avait dû gérer tout seul avec le soutien de Thom, les harcèlements, la colère des gens. Il avait vite compris qui étaient ses amis et qui étaient des faux-amis. Les amis, il n'en avait pas eu beaucoup. Sa famille n'était pas là, elle était partie en Allemagne et il avait dû couper les ponts avec Sonja à cette époque-là. Ils étaient tous partis.. Il ne s'était pas aidé quand lui, il était parti. C'était pour aider sa famille qui était dans le besoin. Il aurait dû faire tellement de choses à cette époque, comme en parler à Grace... Anders avait dû être seul et cela s'était empiré après le départ de Samuel qui était tout pour lui. Même s'il n'avait pas été le père doué pour montrer toute son affection. Il n'était pas doué pour être quelqu'un de très ouvert.

Aujourd'hui, les choses changeaient. Il fit un mince sourire, en réponse à celui de son amie. Il avait Grace, il avait Riley, Scarlett. Il avait sa famille en réalité. Que ce serait-il passé s'il ne l'avait jamais rencontrée ? S'il ne s'était jamais entendue avec elle à l'école ? Beaucoup de choses auraient changés, mais il serait toujours venu à Lewiston. Il aurait tellement été seul. Il ne devait pas penser cela, il devait se considérer comme chanceux qu'elle soit là, qu'elle soit revenue dans sa vie. Que Scarlett était là aussi. Il devait accepter savoir demander de l'aide, expliquer ce qui s'était passé. S'ouvrir, leur faire confiance. À peine qu'il ait baissé son regard, le sourire disparu à l'énonciation de l'Univers, du Destin. Il fut perdu dans ces pensées-là, devait-il imaginer que c'était dû au hasard ? Que tout ce qui leur était arrivé était déjà décidé à l'avance ? Que tous ces retrouvailles étaient déjà organisés ? La fatigue le faisait sûrement penser n'importe quoi.. Mais il ne comprenait pas.

Il aurait voulu dire 'rien', juste pour écourter ce qu'il allait dire, car il savait vite d'avance qu'il dirait une bêtise et qu'il allait peut-être dérailler.. Mais voyant sa meilleure amie s'installer, en restant proche de lui, en gardant toujours le contact. Il devait continuer à faire cet effort de parler, parce qu'il le voulait. Il ne pouvait pas garder ça pour lui-même. Il la regarda après s'être essuyé les joues encore. Il sourit un peu quand il sentit le contact des genoux. Il avait cet air fatigué, mais il luttait encore, parce qu'il pouvait tenir.

- L'Univers. Le hasard ... Je ne sais pas s'il faut être reconnaissant... Pas parce qu'on s'est retrouvé, mais pour tout ce qui nous est arrivé... Je trouve vraiment cruel. Les gens qui restent avec moi, ils finissent par partir.. J'en suis la cause des fois, d'autres fois non.. fit-il, alors qu'il essaya de soutenir le regard de Grace. Les larmes reprirent, encore malgré lui quand il y repensa. Franchement ? J'aurai souhaité à ... Ce hasard d'épargner Samuel, pas .. l'inverse. Il baissa finalement son regard et secoua la tête, son visage se déforma par la douleur qu'il dû fermer les yeux. Cela l'énervait, mais il s'en fichait à la fois. Son ton montrait qu'il était fatigué, énervé aussi. Il redressa son regard, pour essayer de soutenir celui de sa meilleure amie. Samuel était mon repère en quelque sorte, une personne qui me donnait la force de prendre tout sur moi-même, ne jamais craquer... Tous mes soucis passaient après lui et les siens. Je ... Quand il a disparu tout s'est écroulé. La maison est soudainement devenue trop grande pour moi.. Je me suis replié sur moi-même.. Je n'avais pas demandé ça, on n'avait pas demandé ça .. C'était juste un garçon talentueux, heureux, qui avait des amis. Maintenant, Samuel .. Je .. Oui .. Quand il était de retour, il n'était plus du tout le même. Il ne parlait pas, muré dans son silence. Ça m'a fait mal de le voir comme ça et être incapable de l'aider. C'est comme si sa disparition, ça lui a enlevé une partie de lui-même. La bonne partie... J'ai été tellement naïf de penser que cette histoire s'arrangera en le laissant se faire interroger par la police locale. Laisser son meilleur ami lui parler dans l'espoir de lui soutirer les informations. Et ... Soudainement, il tapa la table sous le coup de l'énervement avec son poignet blessé, comme pour se punir de ce qu'il avait fait, ce que les gens leur avaient fait subir. S'il n'y avait rien eu de tout ça, ils auraient été épargnés et l'affaire aurait été peut-être close, les jeunes peut-être été retrouvés. S'il avait été prudent... Ça a été l'enfer. Les gens le harcelaient, l'insultaient et une pétasse alcoolique a essayé de le tuer en le poussant sous les roues d'un camion.. J'ai fait tout mon possible pour les faire taire, les calmer, leur expliquer pour pas que Sam' entende ces rumeurs, mais il les entendait .. Samuel ne réagissait pas parce qu'il n'était pour rien... Il était un jeune qui accompagnait ses amis au camping.. J'aurai pas dû autoriser ça.. Ils ont traité mon fils comme un criminel, responsable de la disparition de ces adolescents. Il a été poursuivi en justice... J'ai dépensé toutes mes économies de voyage pour avoir un bon avocat pour l'en sortir de là. Il tapa à nouveau la table encore, mais moins fort. Il détourna doucement son regard de Grace, pour regarder le vide, parce qu'il ne voulait pas voir ce qu'elle pouvait en penser. Je hais ces gens-là et je voudrais qu'ils payent pour ce qu'ils ont fait... Je me hais pour avoir laissé tout ça se passer.. Mais ... Je ne comprends pas... Comment ai-je pu laisser faire une telle chose pareille... Vraiment non, ce n'est pas le Destin, Univers ou hasard.. Je ne comprends pas comment ça peut nous laisser vivre des choses horribles comme celles-ci, nous fait faire des choix qu'on regrette terriblement après..

Il posa sa main gauche devant ses yeux, accoudé à la table alors que l'autre serrait à peine celui de Grace. Il tremblait, son visage se déformait par la douleur et la tristesse. Il y avait trop de poids sur les épaules d'Anders, il lâcha un gros soupir suivi d'une moue de douleur.

- Je ne me sens pas bien ... Faut .. Faut que je m'allonge. marmonna-t-il. Il avait l'impression que sa tête tournait et qu'il allait littéralement s'écrouler de fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1479 + You don't understand, don't you ? ► Weisteroore Dim 22 Mai 2016 - 11:52

You don't understand, don't you ?
anders, scarlett et grace


Elle ne dit rien.
Anders parlait et tout ce qu'elle pouvait faire était écouter. Il retenait tellement de choses. Il gardait tant de choses pour lui seul. Son instinct lui disait de le prendre dans les bras et de le protéger de tout ça, de chasser tout ça mais elle s'abstint. Elle resta à l'entendre parler de Samuel et de tout ce qu'ils avaient vécu des années plus tôt. Il y avait ce qui était dit et admis et il y avait ce que les Weiss avaient vécu. Elle partageait sa colère autant que possible. Elle aurait aimé le lui dire mais n'avait pas le courage de l'interrompre. Il avait besoin de vider ce qu'il avait sur le cœur, il fallait que ça sorte et c'était le moment.

Son visage devenait miroir de celui d'Anders. Ce qu'il avait vécu, elle ne pouvait pas le comprendre mais elle pouvait l'imaginer. Elle n'avait jamais connu Samuel mais il était le fils d'Anders et, en tant que tel, elle pouvait ressentir de l'affection pour ce garçon plein de vie et qui avait vécu l'horreur. Elle ne fut pas surprise du mouvement de violence dont fit preuve le père face à elle. Elle n'essaya pas de le retenir et fut seulement là pour reprendre sa main, la massant presque en espérant qu'il ne se soit pas fait plus mal. Le pire dans tout ce qu'il disait, c'était qu'elle arrivait trop tard. Bien des années en retard pour pouvoir agir. Les détracteurs s'étaient éloignés et la vie continuait son chemin. Anders avait, lui, été laissé derrière. La ville l'avait abandonné et c'était ce qu'elle ne ferait pas. Jamais. Pas tant qu'elle pouvait être là.

Elle ressentait la haine qu'il avait à l'égard de ces gens et ne tentait même pas d'éteindre le feu qui démarrait en lui. Il brûlait d'une ferveur et d'une colère peu commune. Cela le fatiguait et l'usait à vue d’œil. Il la contenait si souvent.

- La vie n'est pas juste. Murmura-t-elle en passant sa main libre dans les cheveux emmêlés de son meilleur ami sans savoir ce qu'elle pouvait faire ou dire.

Il était épuisé et il devait dormir. Elle l'aida à se relever comme elle put.

- Encore un effort. lui demanda-t-elle, la voix cassée en l'emmenant dans la chambre, le poussant à s'allonger sans discussion.

Elle ne fit que lui enlever ses chaussures avant de le laisser s'installer. Elle disparut rapidement et revint avec un verre d'eau et de quoi aider les douleurs qu'elle n'ignorait pas. Elle déposa le tout sur la table de chevet sans savoir s'il dormait déjà et le regarda. Son visage ne semblait jamais détendu, jamais totalement. Peut-être n'était-ce même plus possible. Il gardait ses démons si profondément. Elle avait presque l'impression de se voir, des années en arrière. Sauf que pour lui, les choses étaient peut-être encore différente. Il y avait tout ce qui avait provoqué la disparition de Samuel, une processus lent et insidieux. Elle s'assit un instant au bord du lit, laissant quelques larmes qu'elle retenait. Elle était si triste pour lui et le voir ainsi la plongeait dans un état de peine indéfinissable. Elle ne serait jamais capable de protéger tous ses proches, de leur épargner les dures épreuves de la vie mais elle pouvait essayer de les adoucir. Elle balaya quelques mèches rebelles qui barraient le front de son ami avant d'agir de la même manière que lorsqu'il était sur le canapé, souhaitant chasser les marques du soucis sans succès.

- Ce n'est pas ta faute Andy. Ce n'est pas ta faute. Chuchota-t-elle sans même se préoccuper qu'il l'entende ou non, réussissant enfin à parler. Je... Je ne te laisse pas.

Ce qu'elle aurait pu vouloir dire semblait déplacé et était pourtant vrai, à sa façon. Elle lui préféra une autre phrase. Une vérité et promesse qu'elle voulait tenir. De son plein gré, tant qu'elle le pourrait, elle ne le quitterait pas. Elle resta là, sans un bruit, simplement à l'observer jusqu'à ce qu'elle entende du bruit dans la maison et qu'elle décide de voir au moins sa sœur partir au travail.

- Missy. Tu finis à quelle heure ? Commença-t-elle en la voyant prête à s'en aller.

Elle en avait oublié son propre travail et l'affaire sur laquelle elle travaillait en ce moment en vue d'un article. Peut-être pourrait-elle demander un service à sa sœur parce qu'elle ne pensait pas que partir maintenant serait une bonne idée et elle ne saurait prévoir la bombe possible si Noam voyait Anders. Pourtant, il commençait à être étrange que l'adolescent ne soit pas descendu. Elle se demanda alors s'il n'était pas simplement sorti et jura face au fait qu'elle ignorait où il se trouvait ce qui prouvait totalement son incapacité à être utile.

- Tu as vu Noam ce matin ? Demanda-t-elle ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1479 + You don't understand, don't you ? ► Weisteroore Dim 22 Mai 2016 - 11:53

 You don't understand, don't you ?
Anders, Grace & Scarlett
date ► 1er mai


La vie n'est pas juste.
Anders sourit à cette phrase et lâcha un petit rictus. Il était carrément d'accord, la vie n'était pas juste. Elle ne l'était jamais. Elle prenait plus qu'elle en donnait, c'était plus qu'une impression, c'était la vérité pour lui. Les choses n'étaient pas faciles, les gens n'aidaient pas à vouloir l'améliorer. Il était dit qu'ils avaient tous un bon fond, il n'y croyait absolument pas. Pas tout le monde pouvait être bon... Non, la vie n'était pas facile et il aurait tellement aimé que les choses soient simples et qu'il vive une vie normale... Un frisson le parcourut quand elle passa la main dans ses cheveux, il ferma les yeux juste pour quelques secondes, sans devoir s'endormir. Ce geste d'affection le faisait réaliser qu'il n'était pas seul, il ne l'était plus et il lâcha un soupir, cela lui faisait du bien mine de rien. Il aurait voulu dire quelque chose, mais rien ne vint, puis il devait se lever. Il appréhendait la douleur et dû s'y préparer mentalement, quand il se leva avec l'aide de sa meilleure amie, il réprima la moue par un soupir. C'était moins pire que tout à l'heure, c'était peut-être grâce à la fatigue et avait dû fermer les yeux juste pour de petites secondes alors qu'il marchait. Il connaissait déjà le chemin, les murs de cette maison. Heureusement que Grace ne dormait pas à l'étage, sinon il aurait eu à monter les escaliers, ça aurait été l'enfer. Quand Andy avait mal au dos, au point ne pas pouvoir monter les escaliers, il se contentait de dormir sur le canapé. Pas le meilleur sommier au monde, mais c'était mieux que rien.

- Ça fait mal .. marmonna-t-il en réponse à de petits efforts qu'il devait faire.

Il lâcha un long soupir d'aise quand il s'installa sur le lit. C'était vraiment confortable qu'il pouvait déjà tout de suite s'endormir. Il était tellement fatigué qu'il ne notait pas les larmes de Grace, qu'elle lui avait retiré les chaussures... Alors qu'il l'aurait fait par lui-même d'habitude, mais il s'en fichait, il était bien là. Il ne voulait plus bouger et sentit toujours la douleur, d'abord au crâne qui s'atténuait petit à petit, alors qu'il avait l'impression que ça allait exploser. Il ne s'était pas rendu compte qu'il s'était vite assoupi. Les muscles se détendirent et il n'entendit plus rien, juste de petits bruits et du mouvement. Sans doute Grace qui était encore là. Il aurait voulu lui dire désolé... Encore une fois. Il ne le serait jamais assez, parce qu'il était parti et il n'avait pas tenu contact avec elle. Il l'avait abandonnée et il ne la méritait pas. Il aurait tellement aimé que tout soit bien, que tout le monde soit heureux. Grace surtout, qu'elle n'aurait jamais dû perdre Jamie et Thomas. Qu'il aurait toujours eu sa famille... S'il avait le pouvoir de retourner dans le temps, pour changer une seule chose ... Il ne saurait pas quand, parce qu'il y avait tellement de choses à changer. Il ne regretterait pas les enfants qu'il avait eu, il ne voudrait jamais que cela ne se soit jamais passé. Non, il ne changerait pas son départ.. Peut-être aurait-il pu envoyer la lettre... Dénoncé Anthony malgré les gros doutes qu'il avait, elle n'aurait jamais eu cet accident de voiture comme l'avait bien sous entendu -S..

Il sentit un léger contact au front, mais il ne réagit pas.. Il gardait toujours les yeux fermés et il entendait à peine ce qui était dit. C'était un geste maternel qu'il n'avait pas eu depuis des années, ce genre de geste quand il allait dormir.. Il ne l'avait pas eu.. C'était .. Ce sentiment d'être pas seul, d'avoir quelqu'un à ses côtés.. C'était tellement étrange et bon à la fois. Andy n'était pas seul, il avait Grace qu'il aurait voulu lui dire encore quelque chose.. Mais il se contenta de se reposer, garder les yeux fermés et dormir.. Il avait à peine dormi cette nuit, pas beaucoup la nuit dernière. Il espérait se sentir mieux au réveil. Il se laissait emporter par les agréables pensées, ne pas rester sur l'idée que la vie n'était pas juste.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Scarlett L. Moore
Maître Jedi
319 $
01/11/1975 $
319 messages
Mensonges : 319
Anniversaire : 01/11/1975


MessageSujet: Re: #1479 + You don't understand, don't you ? ► Weisteroore Dim 22 Mai 2016 - 11:53

You don't understand, don't you?

Anders, Grace et Scarlett

Laisser Grace et Anders parler tous les deux après s'être assurée de l'état de sa soeur était la chose naturelle à faire. Scarlett devait se préparer pour aller à l'hôpital de toute façon. Le fait d'être un dimanche ne changeait pas grand chose pour un médecin. La brunette passa un long moment sous la douche. Penser à tout ça n'était pas chose facile. Scarlett était blessée par ce qu'elle avait apprit de la bouche d'Anders et pourtant, entendre Grace lui dire qu'elle l'aimait était tout ce qu'elle retenait. Leur relation semblait vouloir se reconstruire doucement et elle ne voulait pas gâcher ça. Elle savait pourtant que la conversation devrait se faire un jour. Elle ne savait juste pas comment la commencer! Elle était loin d'accepter ce qu'il se passait pour elle, alors comment pouvait-on lui demander d'en parler?

Elle sortit de la salle de bain, les cheveux encore humides et s'attachait les cheveux quand Grace lui parla. "Je n'en sais trop rien. Tu sais quand tu y entre, mais jamais vraiment quand tu vas en sortir." Dit-elle en un petit sourire avant d'attraper sa veste et de hocher positivement la tête quand elle parla de Noam. "Je l'ai juste croisé, il semblait prêt à sortir. Je prendrai une pause déjeuner, je peux te ramener quelque chose si tu veux avant de repartir ?" Scarlett passa sa veste et la ferma un peu avant de sourire doucement à son aînée. "Je peux aussi venir te chercher et on mange un bout dehors... Tu as pu parler un peu avec Andy? Il est rentré?"




______________________________

What if i'm not myself

What if I fall and hurt myself, would you know how to fix me? What if I went and lost myself. Would you know where to find me? If I forgot who I am. Would you please remind me?©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1479 + You don't understand, don't you ? ► Weisteroore Dim 22 Mai 2016 - 11:53

You don't understand, don't you ?
anders, scarlett et grace


Le laisser dormir.
C'était la meilleure chose à faire. Il avait bien des heures de sommeil à rattraper et pas seulement celles de cette nuit. Elle devait aussi compter sur la fatigue de sa bagarre pour le laisser dans les bras de Morphée encore un bon moment. Comme elle, l'épuisement mental était bien plus présent que le physique. Leur passé, le remord et les deuils étaient durs à vivre au quotidien et elle comprenait très bien que laisser ressortir sa colère, sa peine et sa haine d'un coup un seul, pouvait se résoudre par une fatigue intense.

Remarquant Scarlett prête à partir, Grace alla s'enquérir de plusieurs choses. Elle était aussi un sujet d'inquiétude. Avec ce qu'elle savait, elle ne pouvait pas ne pas se soucier de ce qui allait venir. Elle aurait aimé que sa sœur lui en parle mais elle comprenait que, d'un côté, ce n'était pas facile. Sans doute amènerait-elle la conversation plus tard, lorsqu'elles seraient toutes les deux, tranquilles. Pour le moment, elle se contenta de sourire à sa réponse et hocher la tête à la suivante. Au moins quelqu'un qui savait où était Noam ! Ce qu'elle pouvait avoir des envies de se frapper parfois ! Elle ne l'avait même pas vu aujourd'hui et détestait ça. Pourtant, elle n'avait fait qu'aller au poste de police et finalement, l'adolescent aurait peut-être dû venir. Est-ce qu'il avait mangé au moins ? Elle espérait qu'il ne sorte pas le ventre vide. Lui aussi allait lui créer du soucis ! Au moins cela lui fit-il penser à la cuisine qui refroidissait dans la poêle et elle s'y dirigea en répondant à Scarlett :

- Non enfin oui, on a pu parler mais il est... il était vraiment fatigué, je préfère l'avoir à l’œil. Il dort dans la chambre. Répondit-elle en indiquant vaguement la direction de sa chambre. Tu penses que tu aurais le temps de venir déjeuner ici ? Si tu veux ramener quelque chose... Je crois que c'est mieux que je reste là, au moins s'il a besoin de quelque chose. Elle poursuivit en débarrassant ce qui avait cuit pour rien dans une assiette, piochant vaguement dedans. Tu penses que ça ira, pour lui ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Scarlett L. Moore
Maître Jedi
319 $
01/11/1975 $
319 messages
Mensonges : 319
Anniversaire : 01/11/1975


MessageSujet: Re: #1479 + You don't understand, don't you ? ► Weisteroore Dim 22 Mai 2016 - 11:54

You don't understand, don't you?

Anders, Grace et Scarlett

Noam était un chouette gamin et Grace agissait bien avec lui. Scarlett avait pu le voir à plusieurs reprises. Elle savait qu'il n'était pas facile de garder un lion en cage et quand elle l'avait croisé, ça lui avait semblé suffisant de savoir qu'il sortait. Evidement, elle ne savait pas que Grace n'était pas au courant, mais elle ne voyait pas où était le mal tant qu'il ne faisait pas de bêtises.
Elle avait pas mal à penser. En une nuit, beaucoup de choses s'étaient passées et Scarlett n'était pas tranquille. Avoir vu Grace dans cet état l'inquiétait assez fort. Savoir qu'elle avait lu dans son journal lui faisait du mal. Et maintenant, Anders s'ajoute à l'équation... C'était beaucoup à gérer en peu de temps pour elle et même si elle ne le disait pas, le fait de devoir aller bosser lui ferait le plus grand bien.

Elle ne pouvait pas fuir, pas comme elle l'avait déjà fait. Ca lui avait traversé l'esprit moins d'une seconde et elle se sentait coupable pour ça. Parce qu'elle savait très bien que c'était ce qu'elle faisait tout le temps. Evidement, elle se savait avoir ses raisons. Mais ça n'avait jamais rien arrangé! Grace lui avait énormément manqué et puis, elles s'étaient éloignées. C'était pareil avec Jake et Romy. Ils lui manquaient tous les jours et pourtant, elle était incapable de faire quoique ce soit pour tenter d'arranger la situation. En regardant sa soeur, elle ne put cacher cet éclair de culpabilité. En un léger soupire, elle suivit Grace dans la cuisine. "C'est bien qu'il dorme." Le sommeil était important pour que le corps récupère de tout. Autant physiquement que mentalement. Scarlett proposa des alternatives au déjeuner, et bien qu'au fond d'elle, elle aurait aimé que sa soeur accepte de sortir avec elle pour manger, elle comprenait qu'elle ne veuille pas laisser Anders comme ça. "Bien sûr, je t'enverrai un message quand je quitte l'hôpital et je ramènerai de quoi manger" Voyant sa soeur manger, elle picora à son tour dans son assiette et la bouche encore un peu remplie, elle lui répondit: "Ses blessures ne sont pas trop grave, ça va aller Gracie. Il a besoin d'un peu de repos et je lui ai dit que je lui prendrait rendez vous pour passer un scanner. Ses douleurs devraient être soulagées, il ne devrait pas rester comme ça!" Scarlett balança son regard dans la pièce à la recherche de son téléphone. Elle ne pouvait pas quitter sans, mais elle ne savait plus trop où elle l'avait déposé. "Est-ce que tu veux que je reste ici aujourd'hui? Je peux, si tu en as besoin..."


______________________________

What if i'm not myself

What if I fall and hurt myself, would you know how to fix me? What if I went and lost myself. Would you know where to find me? If I forgot who I am. Would you please remind me?©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: #1479 + You don't understand, don't you ? ► Weisteroore Dim 22 Mai 2016 - 11:55

You don't understand, don't you ?
anders, scarlett et grace


Passer du temps avec Missy.
C'était une bonne idée. Même si elle ne voulait pas quitter Anders et préférait de loin rester à la maison pour éviter de montrer les charmantes marques qui décoraient son visage, sa sœur était toujours la bienvenue pour partager son repas. Qu'elle le ramène l'avantageait d'autant plus qu'elle pourrait trouver une autre occupation que la cuisine et peut-être même réussir à travailler. Elle penserait d'ailleurs à envoyer un message dans l'espoir d'obtenir les documents sur son bureau pour les relire à tête reposée chez elle.

Voyant Missy prendre dans le plat à sa suite, elle se retourna immédiatement pour chercher un tupperware dans lequel mettre une petite partie de ce qui était prévu pour le petit-déjeuner. Elle écouta la réponse du médecin dans un même temps prenant les informations comme elle venait, soulagée d'entendre dire que ça allait ou du moins que ce n'était pas pire que ce qu'elle avait pu imaginer.

- J'espère... Je déteste avoir à le voir blessé et par ma faute... Soupira-t-elle.

Grace remarqua ensuite le regard un peu hésitant de Scarlett et comprit qu'elle cherchait quelque chose. L'étudiant rapidement, elle ne trouva rien qui lui manquait actuellement et n'eut pas le temps de poser la question qu'elle lui proposa de rester.

- Non. Non, non ! Je peux me débrouiller et les gens ont besoin du meilleur docteur de la famille ! Tu te souviens, c'est comme quand tu voulais absolument cuisiner toute seule et que tu nous interdisais l'accès à la cuisine pendant tes essais. Je dois réussir à faire ça par moi-même ! Sourit-elle avant de lui tendre le tupperware. Tiens. Ne pense même pas à travailler le ventre creux et avec la ligne que tu tiens, un petit-déjeuner ne peut pas te faire de mal.

Elle attendit qu'elle prenne la boite pour s'éloigner et trouver le téléphone de Missy. L'intuition ou une simple observation, il lui semblait logique que ce soit quelque chose de cet ordre et comme les clés restaient dans les poches contrairement au téléphone... Elle lui tendit avant de terminer :

- Fais attention à toi et n'oublie pas le message quand tu repars que j'ai le temps de me préparer un peu parce que je sens que je vais oublier.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Scarlett L. Moore
Maître Jedi
319 $
01/11/1975 $
319 messages
Mensonges : 319
Anniversaire : 01/11/1975


MessageSujet: Re: #1479 + You don't understand, don't you ? ► Weisteroore Mar 24 Mai 2016 - 15:41

You don't understand, don't you?

Anders, Grace et Scarlett

Proposer de manger un bout avec sa soeur coulait de source. Scarlett avait envie et besoin de passer du temps avec Grace. Elle voulait se montrer là pour elle tant qu'elle le pouvait et surtout, la voir aller mieux. Alors, certes, ce n'était pas le cas actuellement, mais elle espérait vraiment que ça ne tarde pas trop à arriver. Dans la cuisine, Missy ne pu s'empêcher de piocher dans l'assiette de Grace. Elle avait un petit creux, mais pas assez de temps avant de devoir partir prendre sa garde. Sa soeur ne mit pas longtemps à réagir pour lui empacter de quoi se sustenter. Elle était aux petits soins. Elle l'avait toujours été et ça ne dérangeait pas Scarlett. Le médecin la rassura sur l'état d'Anders mais en l'entendant lui répondre, elle hocha négativement la tête. "Non Grace, ce n'est pas de ta faute. S'il est blessé, c'est entièrement de la sienne. C'est un adulte qui sait que ça ne sert à rien de se battre. Alors oui, tu t'inquiètes pour lui mais tu dois te retirer de la tête que tu es fautive d'accord?"

Cherchant plus ou moins discrètement après son téléphone, Missy proposa de rester avec elle. Elle était sincère, elle pouvait le faire et veiller à ce que tout se passe bien. Mais avant même de poser la question, elle aurait dû se douter que son aînée refuserait. L'entendre lui rappeler les années passées ne put que la faire sourire et Scarlett comprendre où elle voulait en venir. "Je suis le seul médecin de la famille et tu n'es pas objective pour en juger, tu es ma soeur! D'accord, mais si il y a quoique ce soit dont tu as besoin ou peu importe, tu m'appelles d'accord? Je pourrai me libérer!" Dit-elle en prenant la boîte avec un léger sourire. "Tu es une mère pour moi, tu le sais ça? Et ma ligne n'est pas la meilleure, si je ne fais pas de sport, je suis capable de rouler... Mais c'est promit, je ne resterai pas sans manger!" Elle se leva et fut reconnaissante à sa soeur de lui donner son téléphone. "Merci, j'essayerai de ne pas oublier de te prévenir..." Un petit sourire retenu, elle posa un bisou sur la joue de Grace et la serra un peu dans ses bras avant de partir. Se demandant si sa phrase avait été dite pour qu'elle réagisse ou tout à fait innocemment...

______________________________

What if i'm not myself

What if I fall and hurt myself, would you know how to fix me? What if I went and lost myself. Would you know where to find me? If I forgot who I am. Would you please remind me?©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Scarlett L. Moore
Maître Jedi
319 $
01/11/1975 $
319 messages
Mensonges : 319
Anniversaire : 01/11/1975


MessageSujet: Re: #1479 + You don't understand, don't you ? ► Weisteroore Mar 24 Mai 2016 - 15:41

Terminé, Verrouillé!

______________________________

What if i'm not myself

What if I fall and hurt myself, would you know how to fix me? What if I went and lost myself. Would you know where to find me? If I forgot who I am. Would you please remind me?©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #1479 + You don't understand, don't you ? ► Weisteroore

Revenir en haut Aller en bas
#1479 + You don't understand, don't you ? ► Weisteroore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» I've been dreaming for so long, to find a meaning to understand.
» AVERY # → « i am so clever that sometimes i don't understand a single word of what i am saying. » (ec.)
» ~Sixx ~They say it is too dangerous to risk my life. But they don't understand that this is my life. ~
» Euh.... I don't understand ! Ft Callie ♥
» There are some magic moments in life that we don't always understand... {Fe Remus}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: East Lewiston :: Quartier résidentiel :: Gun Club Road & 29th Street-