AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Jeu 14 Avr 2016 - 3:02



The past always catches us

Timéo & Noam


C’était délicat comme situation, le fait qu’il avait 25 ans, qui lui restait cinq ans avant l’âge de 30 ans, l’âge qui faisait si peur à son jeune ami. Il pouvait comprendre, vu sa mauvaise expérience avec son père, mais même s’il le voulait, il ne pouvait pas arrêter le temps pour ne jamais atteindre l’âge de 25 ans. Il allait faire en sorte que Noam arrive à lui faire confiance, même s’il devenait plus vieux, peut-être que sa façon de voir les choses allaient changer en cinq ans. Il préférait ne rien ajouter à ce sujet pour parler de d’autres choses avec le jeune. Il lui avait dit qu’il avait fait des conneries lorsqu’il était jeune, quand il avait l’âge de celui-ci, il comprenait les questions du jeune, c’était normal qu’il soit curieux. Surtout quand il lui parlait du fait qu’il n’aimait pas la violence à cause de ce qu’il avait enduré. Il n’avait pas trop envie de parler de toutes les conneries qu’il avait pu faire avec le temps, mais il pouvait lui donner une idée des conneries qu’il avait pu faire. Pour ce qui est de ce qu’il avait enduré, il allait se montrer flou, il n’aimait pas parler de ce qui était arrivé, les images le hantaient déjà assez durant ses nuits, pas besoin d’y penser encore plus durant la journée.

« Qu’est-ce que j’ai fais comme connerie... on en aurait pour longtemps, mais j’ai beaucoup fait de vitesse en voiture, des conneries au lycée… je préfères laisser ça derrière moi… » Il marqua une pause et dit : « Ce que j’ai enduré… je ne parles pas de mon père, mon père c’était rien, je parle de ce que j’ai enduré durant trois ans quand j’étais prisonnier… je parles de ce qui m’a valu ces cicatrices, mon long séjour à l’hôpital, que je me déplace en béquilles… c’est ce dont je parle quand je parle de ce que j’ai enduré… » Il ne lui avait jamais montré ses cicatrices, ce n’était pas beau à voir, son corps était recouvert de cicatrices, mais il les cachait avec des vêtements, seul Nigel et le corps médical qui s’occupait de lui avait vu ses blessures.

Celui-ci lui avait proposé de travailler à son restaurant quand il entendit celui-ci dire qu’il volait pour aider une amie et un ami, son meilleur ami, les raisons de celui-ci était bonne, mais il y avait de meilleur moyen pour trouver de l’argent, c’est pourquoi il voulait lui proposer de travailler honnêtement pour obtenir de l’argent. Il avait l’intention de bien le payé, mieux que dans n’importe quel restaurant ou boutique où il aurait pu se trouver un boulot d’étudiant. Il était content de voir que l’idée de travailler pour lui au restaurant lui plaise, il avait envie de lui laisser une chance d’avoir une meilleure vie, de ne plus avoir à voler, de pouvoir se payer ce qu’il voulait. « Bien sûr que je vais t’apprendre, qu’est-ce que tu préfères travailler en cuisine ou être serveur ? On verra pour organiser ton horaire pour qui te reste quand même du temps libre et que ça ne nuise pas à ton bénévolat. Je ne voudrais pas que tu es des problèmes par ma faute. » Il lui fit un sourire alors qu’il ajouta : « Si jamais tu as besoin que je parles à ton assistante sociale ou autre hésite pas, ça va me faire plaisir. »

Il lui fit un sourire et se pris une autre pointe de pizza en parlant du métier que celui-ci aimerait faire. Il avait été surpris de la réponse, mais il trouvait que c’était une bonne idée. « Si tu veux j’aimerais bien lire ce que tu as écris… je pourrais te dire ce que t’en penses, si tu le veux bien sûr, tu n’es pas obligé d’accepter de me montrer ce que tu as écris. » Il pris une autre bouchée de sa nouvelle pointe de pizza, elle était bonne, le jeune avait bien choisi.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Dim 17 Avr 2016 - 11:52



The past always catches us

Timéo & Noam


Noam écoute attentivement les mots de Timéo, étant vraiment curieux de savoir ce qu’il a pu faire et ce qu’il lui est arrivé. Il aimerait pouvoir imaginer un peu plus les choses. Il voit plus ou moins dans sa tête ce qu’il peut vouloir dire dans le fond mais ça n’est qu’une représentation peut-être pas la réalité. Alors bon, qui ne tente rien n’a rien comme on dit, il peut donc essayer de savoir plus de détails qu’il n’en a. Mais au vu des réponses données par son ami, il en déduit qu’il n’a pas envie d’en parler plus que ça. Ce que Noam peut comprendre. Les souvenirs sont parfois douloureux et on a envie de les maintenir en nous et n’en rien dire aux autres. Il le sait très bien lui-même. L’histoire avec son père, ses parents, il en parle très peu. Il en a parlé avec la psychologue parce qu’il n’avait pas le choix mais en dehors de ça, tous les détails de cette période restent dans sa tête et uniquement dans sa tête. Personne n’a besoin d’en savoir plus de toute façon. Ca ne servirait à personne. Il n’a pas envie que son mal soit communiqué aux gens qui l’entourent, ça ne servirait à rien du tout. Il essaie d’être fort devant les autres et il utilise pas mal de moyens pour arriver à ses fins également. La drogue, l’alcool parfois ça aide. Ca l’aide à passer de bonnes nuits surtout et il ne s’en prive pas même s’il le devrait. Il regarde quelques minutes le brun avant de lui sourire doucement.

« - Tu ne méritais pas ce qui t’es arrivé. »

Ces mots sont dits sincèrement. Timéo ne méritait pas ça. Et les conneries qu’il a pu faire en ayant le même âge que Noam ne sont pas une excuse. Il ne méritait pas son état. Noam se doute que ça ne doit pas être facile pour lui. Il se doute que parfois, il doit avoir mal. Enfin il ne sait pas, c’est un peu son point de vue en tout cas. Il se doute qu’il n’en parlera pas non plus de ça. En tout cas, maintenant qu’il fait partie de sa vie, il ne compte pas se défaire de lui. Il prendra soin de lui jusqu’à ce qu’il puisse le faire lui-même. L’aider n’est pas du tout un problème dans son cas. Il adore ça même. Ce qui est étonnant puisque habituellement Noam n’aime rien faire. Comme quoi, il en faut peu pour que ça change. Il faut surtout de l’intérêt réciproque. Il réfléchit encore un peu à ce qu’il lui a proposé un petit peu plus tôt. Il allait bien réfléchir à tout ce qu’il lui a dit aujourd’hui même. Il allait voir pour changer un peu les choses. Car en dehors de ça, il ne se sent pas très bien. Il passe la main dans ses cheveux avant de sourire.

« - Plutôt serveur. Il y a les pourboires comme ça. Et j’aime bien ! Et d’accord pas de soucis. De toute façon s’il y a un problème je dirai qu’elle prenne contact avec toi. Comme ça, elle verra que je ne mens pas. Je suis certain que ça sera parfait. »

Il peut faire un peu moins de bénévolat pour un travail rémunéré, ça l’arrangerait un petit peu d’ailleurs. Il a envie d’apprendre à faire des choses quand même. Puis il sera un peu moins dans les rues à faire n’importe quoi sans doute. Les gens serraient tous content. Il se mord la lèvre tout en mangeant le bout de pizza calmement. Il respire légèrement avant de se pencher pour boire un petit peu. Il plisse le nez légèrement en regardant attentivement Timéo avant de lui sourire.

« - D’accord pourquoi pas. Je te montrerai peut-être un jour alors. »

Noam n’est pas confiant dans ce qu’il fait. Il n’a jamais montré tout ça à qui que ce soit. Il a toujours gardé tout pour lui et c’était mieux comme ça dans sa tête. Mais peut-être qu’il peut faire un effort avec Timéo qui lui a montré plusieurs fois aujourd’hui qu’il pouvait lui faire confiance. Alors oui pourquoi pas. Même s’il ne se sentira pas forcément bien, mais surtout stressé. C’est un truc qu’il doit faire.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Mar 19 Avr 2016 - 1:49



The past always catches us

Timéo & Noam


Il avait expliqué à son jeune ami ce qu’il avait vécu, enfin il avait été très flou, mais il lui avait dit l’essentiel, qu’il avait été torturé, mais bon ça tout le monde le savait, ce n’est pas le genre de chose qui se cache facilement dans une petite ville, surtout pas avec –S. De tout façon, il ne cherchait pas à le cacher, il n’avait pas honte de ce qu’il avait vécu, même s’il avait eu le choix, il n’aurait pas vécu ça. Personne ne veut vivre ce genre de choses. Il fut touché par les paroles du jeune, quand il lui affirma qu’il n’avait pas mériter ce qui lui était arrivé. Jamais Timéo n’a pensé mériter ça, enfin peut-être au début, mais ce ne fut que de très courte durée. Il a vite compris que ce qu’il vivait n’avait aucune raison d’être, mais il devait endurer et survivre.

« Personne ne mérite ça… malheureusement on ne sait pas à l’avance ce qui va arriver quand on part… je dois vivre avec chaque jours… vivre avec la douleur qui ne me quitte jamais, je crois que tu comprends que je ne souhaite pas trop en parler, comme tu ne dois pas aimer parler de ce que tu as vécu avec ton père… »

Parler c’est parfois libérateur, mais d’autres fois c’est tout simplement plus simple de garder tout à l’intérieur, de ne pas ramener à la surface ce qu’il a vécu sans arrêt. Il pourrait simplement rejeter ce qu’il ressent sur les autres, mais il préfère garder tout à l’intérieur, endurer seul. Peut-être un jour ça va changer, mais pour l’instant, les choses vont rester ainsi.

Après avoir parlé de ce sujet plus délicat, il avait proposé à Noam, son petit frère de cœur, du travail à son restaurant. Tim avait hérité du restaurant de son grand-père, donc il pouvait engager les personnes qu’il voulait, comme lui, donc il lui avait proposé un poste en cuisine ou comme serveur dépendant de ce qu’il aimerait. Noam préférait être serveur d’après ses paroles parce qu’il y avait l pourboire, c’est vrai que c’est un petit plus apprécier par les serveurs. Il lui fit un sourire et dit : « C’est parfait alors, je vais regarder pour te trouver un poste de serveur, on verra pour te planifier une journée de formation, tu auras un serveur avec expérience pour te guidé et moi je vais être dans la cuisine si y’a quelque chose. Tu pourras venir me voir quand tu veux, je n’ai jamais été serveur, donc je ne serais pas très doué pour t’apprendre, j’ai toujours préféré me retrouver dans la cuisine. » Il a toujours aimé cuisiner, c’est une passion qui lui vient de son grand-père parce que son père lui n’a sûrement jamais mis les pieds dans une cuisine. C’était sa mère qui cuisinait, mais la cuisine ne les a pas rapprochés pour autant, il en a toujours voulu à sa mère d’avoir laissé son père le battre, elle détournait les yeux, elle faisait comme si rien en se passait et pour ça il lui en veut, il en comprend pas qu’elle n’ait rien fait. Lui n’aurait jamais pu laisser son père frapper ses sœurs, par chance ce n’est jamais arrivé. Enfin, bref, ce n’est pas ce qui était important en ce moment, pour l’instant il s’inquiétait de l’avenir de Noam, il voulait donc tout faire ce qu’il pouvait pour l’aider à avoir le meilleur avenir possible soit en lui offrant un travail et son appui. C’était une bonne chose que Noam accepte, certains auraient pu refuser l’aide qu’on leur offre, mais ce n’était pas le cas de Noam, ce qui prouvait que ce jeune voulait devenir quelqu’un de bien.

Il lui avait demandé ce qu’il avait envie de faire plus tard et Noam lui avait dit vouloir faire une métier en lien avec l’écriture, d’où la question sur s’il avait déjà écris quelques trucs, certains jeunes qui veulent devenir écrivain on déjà quelques débuts de roman à leur actif, parfois c’est bon d’autres fois non, parfois ils les finissent et d’autres fois non. Donc Timéo était curieux de savoir si c’était le cas de Noam, comme il lui affirma que oui, Tim lui demanda à les lire si possible, il eut un sourire à la réponse de celui-ci.

« Pas de problème, j’ai tous mon temps, la lecture est un bon moyen pour passer le temps, donc si tu veux n’hésite pas à passer quand tu veux me montrer ça, je vais le lire avec plaisir et te dire ce que j’en pense. Bon je suis pas un pro à ce sujet, mais je peux quand même te dire si j’aime. »

Il continua de manger sa pizza et regarder le film qui était en train de finir d’ailleurs, il en avait manqué une bonne partie avec leur discussion, mais ce n’était pas grave, il l’avait déjà vu avant. Parler avec Noam était plus important qu’un film.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Lun 25 Avr 2016 - 21:16



The past always catches us

Timéo & Noam


Noam avait écouté les paroles du jeune homme attentivement, puis il avait approuvé. Il pouvait comprendre qu’il n’avait pas envie de parler de ce qu’il a vécu. C’est tellement douloureux comme souvenir, que c’est impossible de s’en défaire complètement mais s’il y avait moyen d’en parler peu souvent c’était déjà une très bonne chose. Il n’imaginait pas réellement ce qu’était de se rendre à l’armée, être dans ce genre de condition, risquer sa vie complètement. Il ne savait pas comment ça se passait une fois-là, et il ne le saura sans doute jamais. Noam n’avait jamais eu l’idée de s’engager d’ailleurs, il ne se trouvait pas assez fort pour ça, pas assez intelligent non plus, il ne survivrait même pas après une année. Il ne savait pas comment Timéo avait fait pour pouvoir s’en sortir. Bien qu’il ne s’en était pas sorti tellement bien finalement avec ses jambes. C’était triste à constater en tout cas, il était triste pour lui. Mais Noam sera là pour lui encore longtemps, il avait envie de le revoir marcher, être heureux et vivre sa vie normalement. Il croisait les doigts pour ça en tout cas. Il avait simplement posé la main sur son épaule pour lui montrer qu’il était là malgré tout et qu’il serait toujours là s’il en a besoin. Noam n’allait plus lui poser de question sur ça maintenant, il avait bien comprit qu’il n’aurait pas plus de réponse et il ne voulait pas en avoir non plus. Lui non plus ne voulait pas parler de son père plus que ça. Il voulait tellement le voir mort. Malheureusement –S ne pouvait rien faire pour arranger ça, surtout qu’il n’avait pas su remplir la mission qu’il lui avait été donné. Il n’avait plus qu’à attendre, un mois peut-être plus avant de devoir sortir chaque jour dans la peur de tomber nez-à-nez avec cet homme horrible. On ne pouvait pas dire qu’il s’en réjouissait loin de là.

Noam avait accepté l’offre de Timéo en ce qui concernait l’emploi qu’il voulait bien lui donner. C’était une chance, et il ne voulait pas passer à côté. Il avait besoin d’argent pour pouvoir venir en aide à son amie sans avoir des problèmes avec Grace. Il allait devoir parler à celle-ci de ce travail, il avait besoin de son accord de toute façon puisque ça allait changer les horaires. Mais il allait lui en parler quand il en saura un peu plus. Si ça se trouve, Timéo ne voudra plus de lui au bout d’une journée dans le restaurant. Il n’en savait rien encore mais il était quand même content de pouvoir faire quelque chose. Puis si jamais il n’arrivait pas à avoir son bac, il aurait au moins un travail pour vivre c’était déjà un bon point. Il avait approuvé les paroles de Tim après lui avoir adressé un grand sourire. « - D’accord. C’est parfait merci. C’est cool que tu aimes la cuisine. Un jour il faudra que tu me fasses goûter l’un de tes plats. Je suis certain que tu es doué pour ça. » Avait-il répondu. Noam n’avait jamais essayé de cuisiner quoi que ce soit, il n’avait jamais approché d’une cuisine. A l’époque, c’était sa mère qui faisait à manger, quand il avait à manger et au centre c’était les cuisinières. Puis maintenant c’est Grace. Elle aussi c’est une bonne cuisinière d’ailleurs, il en avait de la chance à ce niveau-là, il ne mangeait pas n’importe quoi. Même s’il aimait aussi manger n’importe quoi. Il était toujours en train de manger la pizza allant lentement puisqu’il n’aurait sans doute bientôt plus faim s’il continuait comme ça. Il avait réfléchit encore un peu à cette histoire d’écrit. Il avait peur de le faire libre, peur d’avoir des avis négatifs. Enfin, sans doute qu’ils le serraient puisqu’il n’ait qu’un petit débutant de rien du tout. « - Je prendrais mon carnet la prochaine fois qu’on se verra. Comme ça tu pourras lire. » Avait-il finalement répondu. Il pouvait lui faire confiance. Il lui fait confiance d’ailleurs. Alors oui. Timéo aura le droit de lire ce qu’il avait écrit jusqu’ici et voir ce qu’il en pensait réellement.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Mar 26 Avr 2016 - 3:35



The past always catches us

Timéo & Noam


Parler de ce qu’il avait vécu était trop difficile, du moins pour le moment, peut-être dans quelques temps il allait arriver à en parler, mais ce n’est pas le temps encore. Surtout pas à Noam, celui-ci avait vécu déjà assez d’horreur, il n’avait pas besoin d’entendre ce que Timéo avait vécu. Un plan pour le traumatiser encore plus de la vie, des hommes, parce que les tortionnaires de Tim étaient des hommes... qui l’on violé et battu à répétitions durant trois ans. Il pouvait donc très bien comprendre ce que Noam avait ressenti en se faisant violé par son père. Il changea plutôt de sujet pour parler de quelque chose de plus agréable et intéressant.

C’était vraiment une bonne chose que le jeune accepte l’emploi, ça allait éviter qu’il fasse des conneries pour se faire de l’argent afin d’aider son amie. C’tait peut-être pour une bonne cause, mais les policiers s’ils le prenaient à faire des conneries n’allait pas le laisser partir simplement parce qu’il fait ça pour aider une amie. Donc le travail est la solution. Il eut un sourire en l’entendant dire qu’il faudrait qu’il lui fasse gouter un de ses plats un jour, qu’il était certain qu’il était doué pour ça. C’est avec plaisir que celui-ci lui ferait à manger, il aimait cuisiner, il s’y remettait doucement, donc faire un plat pour quelqu’un et pas seulement pour lui pourrait le motiver. C’est pourquoi il lui répondit : « De rien, tu me diras la journée que tu veux aller visiter le restaurant et voir un peu comment ça fonctionne, puis après on pourra voir quand tu peux commencer, selon comment ça va s’être passé avec Grace, mais si y’a quelque chose, je vais lui parler pour lui dire que ça serait mieux pour toi que le bénévolat et rien va t’empêcher de continuer d’en faire un peu même si tu travail. » Il marqua une pause et ajouta : « Avec plaisir, la prochaine fois que tu viens, on ne se fera pas livrer et je vais nous cuisiner quelque chose, dis-moi quel est ton plat préféré ? Et ton dessert préféré ? Je vais même pouvoir t’apprendre à cuisiner, ça te sera utile quand tu vas avoir ton appartement, ton chez toi et plus personne pour te faire à manger.» Apprendre à cuisiner était important, s’il voulait pouvoir se nourrir quand il allait être seul, il devait savoir cuisiner, on peut pas que manger du resto. Il pourrait lui cuisiner ça, c’était une façon de faire plaisir aux autres que de leur cuisiner leur repas préféré. Il se doutait qu’on avait pas du lui en faire très souvent, avec un père comme le sien, les anniversaires ne devait pas être joyeux, sauf s’il faisait bonne figure face aux autres pour pas qu’on sache quel salopard il était en réalité.

Il parlait tout en mangeant la pizza qu’il s’était fait livrer, elle était bonne, même si ça ne battait pas une pizza faite maison, il en fera peut-être un jour pour Noam, voir il lui apprendra comment faire, il lui apprendra à faire la pâte, la sauce et comment assembler et cuire la pizza. Il était sûr que ça pourrait être très agréable. Il avait parlé de l’avenir de Noam avec celui-ci, il voulait savoir ce qu’il avait envie de faire plus tard, il voulait lire ce qu’il avait déjà écris, il ne le jugerait pas, il lui donnerait seulement un avis honnête et sans jugement. Il était sûr que ce qu’il avait écris était bien, donc il voulait le lire. Il fut content que celui-ci accepte puisqu’il parlait de prendre son carnet la prochaine fois pour lui faire lire. « Parfait alors, hâte de lire ça. » C’est après avoir dit cela qu’il senti une vive douleur au niveau du dos, une plaie qui s’était peut-être rouverte un peu, il sera les dents et se pencha sur le coup de la douleur. C’était pas la première fois que ça lui arrivait, mais la première fois en présence du jeune. Il pris ses béquilles pour aller dans la salle de bain et voir le problème, il y avait du sang sur son chandail, ça avait beau faire plusieurs mois maintenant qu’il était libérer, certaines plaies étaient plus difficile que d’autre à guérir. Il n’avait pas pu fermé la porte, il n’y avait pas pensé sur le coup habitué d’être seul, Noam pouvait voir les marques, son corps totalement recouvert de cicatrices… Timéo pris un linge afin de nettoyer sa plaie qui était pas exactement dans le dos, mais au niveau des côtes jusqu’au dos.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Sam 30 Avr 2016 - 12:32



The past always catches us

Timéo & Noam


Tim est son héros. Pour le moment il est le seul capable de le faire avancer dans la vie et ça n’est pas rien en tout cas, non tout au contraire, il l’aide à faire les choses. Il lui apporte des solutions pour qu’il n’ait plus de problèmes, il lui propose diverses choses. Il est vraiment heureux de connaître ce garçon, il est vraiment heureux de faire partie de sa vie. A ses côtés, il se sent important, il se sent apprécié et il aime beaucoup ça. Il lui en doit une même plusieurs. Il est tellement parfait. Il se sent un peu mieux maintenant, enfin il n’a plus de soucis à se faire en tout cas. Il est persuadé que la personne qui était là pour lui foutre des coups ne l’est plus maintenant et il est en sécurité. Il n’a pas non plus envie de déranger son ami trop longtemps. Il faudra qu’il pense à ça. Mais pour le moment il est là et il écoute attentivement ses mots. « - Je te le dirais ne t’en fait pas pour ça. » Dit-il finalement en souriant doucement. Il allait voir avec Grace puis il lui donnera un jour de disponible. Il a vraiment hâte de faire autre chose, hâte d’avoir quelque chose pour s’occuper. Maintenant qu’il ne voit plus ses amis du centre, il s’ennuie beaucoup. Et ce n’est pas vraiment les gens du lycée qui l’intéresse malheureusement. Il fait seulement avec et il essaie de se tenir tranquille le plus possible. Il réfléchit ensuite à la question qu’il a posée ensuite. Il n’a pas vraiment réfléchi avant ça. Mais c’est vrai qu’il y a des choses qu’il préfère plus que d’autre. Même si ça changera peut-être avec le temps. Il n’a sans doute pas encore goûté beaucoup de choses. « - J’aime les lasagnes. Et mon dessert préféré c’est la mousse au chocolat. C’est cool que tu m’apprennes même si j’ai peur de faire brûler ta maison. » Il se mit à rire suite à ses mots haussant un peu les épaules. C’est vrai quoi, il n’a jamais cuisiné de sa vie, s’il n’y arrive pas et s’il fait une bêtise… Il n’a pas envie de faire un incendie ou quelque chose de pire. Il tient quand même à Timéo et il n’a pas envie qu’il lui arrive quelque chose. Enfin il a sans doute encore du temps pour y penser de toute manière. Il verra bien quand il pourra revenir. Sans doute quand il veut mais Timéo n’a pas que ça à faire dans sa vie. Il a d’autres préoccupations et Noam le sait.

N’ayant plus faim, il arrête de manger. La pizza était vraiment bonne et il en a mangé une bonne partie lui semble-t-il c’était sans doute assez. Il n’en pouvait plus. Il regarde la télévision quelques secondes avant de froncer les sourcils en voyant Timéo. « - Hey ça va ? » Dit-il sur un ton assez inquiet. Il ne sait pas ce qu’il se passe. Il ne comprit quand voyant le sang finalement. Il grimace automatiquement en se doutant que ça ne doit pas faire du bien une douleur comme ça. Il le suivit du regard, posant directement les yeux sur son corps. Il observe celui-ci restant un peu con comme ça à voir toutes ces marques. Il a vraiment dû souffrir. C’est horrible pour lui. Mais il a quand même un beau corps. Enfin Timéo est un bel homme de toute manière. Mais il ne fallait pas qu’il se concentre sur ça. C’est son frère de cœur quand même. Il essaie donc de se concentrer un peu plus sur son ami raclant doucement la gorge. Il se relève directement avançant un peu vers lui. « - Tu veux que je t’aide ? Tu dois avoir de quoi désinfecter la plaie et un bandage non ? Enfin je suis là si tu as besoin de quoi que ce soit. J’ai vu faire les infirmiers assez de fois je pense. » Dit-il en souriant un petit peu. Il ne sait pas si Timéo va vouloir de son aise, sans doute qu’il aime faire les choses par lui-même. Mais il ne pouvait pas rester sans le lui proposer. Il maintient le regard vers lui attendant une réponse avant de pouvoir agir pour n’importe qu’elle raison.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Sam 30 Avr 2016 - 22:22



The past always catches us

Timéo & Noam


Il avait parlé du travail qu’il lui offrait et comment ça allait fonctionner, il était content de le voir si motivé, il voulait avoir une meilleure vie et c’était une très bonne chose. Ça donnait encore plus envie à celui-ci de l’aider. Il lui avait parlé de lui apprendre à cuisiner, il lui avait donc demander ce qu’il aimait manger pour lui apprendre, il eut un petit rire quand celui-ci affirma qu’il avait peur de bruler sa maison, mais que c’était cool qu’il lui apprenne. « T’inquiètes pas, tu ne vas pas bruler ma maison en cuisinant avec moi, je vais être là pour te guider et te montrer comment faire. Tu auras donc aucun risque à te faire. Alors la prochaine fois que tu viens, je vais m’arranger pour avoir tout ce qui faut pour faire des lasagnes et de la mousse au chocolat. S’il y a d’autres trucs que tu aimerais apprendre à cuisiner hésite pas, que ça soit simplement des pancakes ou un gâteau d’anniversaire, vraiment je peux t’apprendre ce que tu veux. Ça va me faire plaisir, j’ai tout mon temps, excepté les rendez-vous médical, quelques tours au restaurant, j’ai tout mon temps. Tu peux toujours m’Appeler avant de passer si tu veux être sûr, mais tu es toujours le bienvenue. » Il lui fit un sourire, il allait toujours avoir du temps pour son petit frère de cœur.

Il s’était arrêté de parler et bouger quand il avait senti une vive douleur, il remarqua le regard inquiet du plus jeune, il ne voulait pas l’inquiéter, mais bon ça montrait que le jeune tenait à lui. « Ça va aller… » Il avait vécu pire, mais bon, parfois c’est difficile de s’habituer à la douleur, mais il est plus résistant qu’il ne l’était avant. Il s’était levé pour aller dans la salle de bain parce qu’il avait mal. Il avait retiré son t-shirt pour voir les dommages, par chance c’était rien de très grave, une blessure qui s’était rouverte. Il tourna la tête, un peu surpris quand il entendit la voix de Noam, il ne pensait pas que celui-ci allait venir le rejoindre, il ne s’attendait surtout pas à ce qu’il lui propose son aide. Faut dire que beaucoup son dégouter par toutes les cicatrices, les plaies, ce n’était pas beaux à voir, même s’il était un bel homme, les cicatrices n’étaient vraiment pas belles. Il pourrait refuser son aide, il l’aurait fait si la blessure n’était pas aussi mal placé pour être soigné seul. « Je veux bien de ton aide oui, le désinfectant est dans l tiroir juste là, tu as des lignes juste à côté, tu peux mettre un peu de désinfectant sur la plaie et faire comme tu as vu faire les infirmiers et ça devrait aller. Ne t’en fais pas si tu me fais mal, c’est normal… tu vois me corps, j’ai vécu bien pire que ce que tu pourrais me faire en m’aidant. » Il ne voulait pas que celui-ci s’inquiète de lui faire mal en le soignant. Il n’avait pas à avoir peur, il avait vécu bien pire qu’une douleur causée par des soins. Il s’appuya sur le comptoir pour lui laisser le champ libre afin de le soigner.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Dim 8 Mai 2016 - 12:17



The past always catches us

Timéo & Noam


Noam écoutait attentivement les mots de Timéo sur la cuisine et la possibilité qu’il a de pouvoir faire la cuisine avec lui. Ce n’est pas une mauvaise chose, puisqu’il va pouvoir faire des repas par lui-même ensuite. Et quand il sera majeur il va pouvoir partir de chez Grace. Et il aura eu la chance d’apprendre à faire deux trois truc avec Tim avant. Il saura donc se débrouiller comme ça. Et il en sera vraiment content. Bon pour le moment ce n’est que théorique mais il a bien compris qu’il peut venir quand il le veut pour faire ce genre de chose. Et ça le réjouit d’autant plus. Il respire doucement. « - Tu es un homme à marier Timéo. » dit-il directement en souriant grandement. Il le pense vraiment. C’est vrai, il lui semble tellement parfait comme ça. Il est cool, c’est un homme cool. Pour le moment tout va tellement bien. Il a peur de le voir grandir, devenir plus âgé. Il a peur de le perdre avec le temps parce qu’il aura peur de lui et de ce qu’il pourrait lui faire. Mais ça n’est pas le moment de réfléchir à ça il verra dans quelques années. Pour le moment il souhaite se concentrer sur ce qu’il y a de positif. Il maintient le regard sur lui avant de reprendre. « - Je te dirais quand je reviendrai ne t’en fait pas. » Dit-il finalement. Il ne sait pas encore quand ce sera. Il fallait qu’il voit avec les cours puis tout le reste. Mais chez Tim, c’est l’endroit où il a le plus envie d’être en ce moment. Il se sent tellement…Seul en dehors de cet endroit. Il a envie de partir, il a envie de fuguer. Il y pense beaucoup d’ailleurs pour le moment. Il y pense. Mais il réfléchit aussi, puisque son père est proche de la libération et il n’a pas envie de tomber dessus en partant. Enfin c’est un pour ou contre qui se joue dans sa tête. Il va bien voir comment se passe les prochains jours. Si ça ne change pas il partira. Même s’il aime beaucoup Timéo. Il regarde le jeune homme d’ailleurs, le fixant. Il ne voulait pas rester sans l’aider alors qu’il le voit blessé comme ça. Ce n’est pas l’habitude qu’il a prise en étant avec lui. Alors il lui propose son aide tout simplement. Il est content quand il accepte. Il prend ce dont il a besoin pour pouvoir soigner sa plaie. « - Alors tu seras courageux je le sais. » Il sourit puis il suit ce qu’il a pu voir quand il était à l’hôpital. Il vient désinfecter pour nettoyer la plaie directement. Il fait le mieux qu’il peut en tout cas. Il a l’impression que c’est plutôt correct pour le moment. Il poursuit ensuite en ne bougeant pas étant attentif. Il termine par mettre le bandage comme il faut sur Timéo avant de relever les yeux. « - Voilà. Va falloir que tu fasses attention pour pas que ça s’ouvre encore une fois. » Dit-il en le regardant attentivement. Il vient jeter les déchets directement. Puis il remonte le regard sur le brun regardant un peu son corps avant de remonter vers son visage rapidement. « - Je crois que je suis vraiment attiré par les hommes. C’est un peu gênant pour le coup. » Il racle légèrement la gorge avant de retourner dans le salon pour se poser sur le canapé. Il secoue un petit peu la tête en prenant sa boisson pour pouvoir boire un petit peu avant de relever les yeux sur le brun à nouveau.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Lun 9 Mai 2016 - 1:52



The past always catches us

Timéo & Noam


Il avait parlé de cuisine avec Noam, il voulait lui apprendre à cuisiner, il voulait l’aider parce que quand il allait se retrouver seul, avec son propre appartement, il allait devoir se faire à manger, il ne pouvait pas manger que du restaurant. Il eut un petit rire quand Noam lui dit qu’il était un homme à marier. Il n’était pas d’accord, il avait trop de problème personnel pour faire endurer ça à quelqu’un. Il n’ajouta donc rien d’autres et lui dit de le prévenir quand il allait vouloir son "cours" de cuisine. Il hocha la tête à sa réponse et termina de manger sa pizza. Seulement, après avoir terminé sa pizza, il sentit une vive douleur aux niveaux de ses côtes, vers le dos, il dut se lever pour se rendre dans la salle de bain afin de voir le problème. Le jeune l’avait suivi inquiet pour lui apparemment.

Il ne faisait pas trop attention à comment Noam le regarde, il avait plus important pour l’instant, sa blessure. Une blessure s’était rouverte, il avait mal, mais il devait surtout nettoyer le tout et mettre un pansement sinon il allait continuer de saigner. Par chance, Noam se proposa pour l’aider, ça l’avait surpris, mais il en était content. Il eut un petit sourire quand il affirma qu’il savait qu’il serait courageux. Il le laissa soigner, désinfecter la plaie et mettre un nouveau bandage pour éviter qu’il continue de perdre du sang. C’était beau à voir, Noam faisait le parfait infirmier, il pourrait être doué comme infirmier, en tout cas, il avait su s’y prendre, il avait été doux et précis dans ses mouvements. « Merci, je vais faire attention, t’inquiètes pas… tu es doué, tu as jamais pensés devenir infirmier ? Si l’écriture ça fonctionne pas tu pourrais te tourner vers ça, voir faire les deux. » Il lui fit un sourire, c’était pas pour le détourner de son idée d’aller vers l’écriture, mais ça pouvait être un plan B si l’écriture ne fonctionnait pas.

Il eut un petit sourire en l’entendant dire qu’il pensait vraiment être attiré par les hommes et donc que c’était un peu gênant pour le coup. Ça ne gênait pas vraiment Timéo, c’était mignon de la part de Noam, il le rassura donc en lui disant : « T’inquiètes pas, il y a plus gênant que ça dans la vie. » Il marqua une pause et ajouta : « Merci de m’avoir aidé, c’est pas tout le monde qui est alaise avec le sang et les cicatrices… » Il le laissa aller s’installer dans le salon et il alla le rejoindre après avoir enfiler un nouveau chandail puisque l’autre était plein de sang. Il fit un sourire au plus jeune et lui demanda : « Bon tu as envie de faire quelques choses en particulier ? Ou quelque chose dont tu aimerais parler ? » Comme ils avaient fini le film, fini de manger, ils devaient se trouver quelque chose à faire ou quelque chose dont ils pourraient parler. Il était content que Noam soit présent, donc il n’allait pas se plaindre s’il restait, il appréciait sa compagnie et être seul la plupart du temps c’est pesant à la longue, une chance qu’il a son chien, Willy.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Mer 11 Mai 2016 - 13:50



The past always catches us

Timéo & Noam


Il hausse les épaules en réfléchissant à la question que son ami venait de poser. Il n’a jamais pensé à grand-chose côté professionnel. Il a juste des idées comme ça mais il n’est pas convaincu qu’il arrivera à faire quelque chose de sa vie un jour. Ca ne l’inquiète pas plus que ça. Moins il a de choses dans sa vie et plus il a de chance de ne rien regretter quand il prendra la décision de poursuivre sa vie ou d’y mettre fin. « - Je ne sais pas. Peut-être que ça peut être une option également. Je n’y ai pas vraiment pensé. Les gens ne sont pas si mal. Mais je ne suis pas certain d’être capable de faire beaucoup de choses. » Dit-il en haussant les épaules. Maintenant ça restera dans sa tête. Il ne jette pas l’idée, il n’a pas à le faire d’ailleurs. Il y a tellement de personnes qui se cherchent. Lui aussi dans un sens mais ça n’a pas d’importance. Le principal pour le moment c’est que Timéo soit mieux, que sa blessure soit sécurisée et qu’elle guérisse surtout. Il espère que ça passera rapidement. Il a envie qu’il fasse attention, il lui a demandé mais il espère vraiment qu’il suivra sa parole. Il écoute ses mots attentivement en faisant une petite grimace. « - De rien c’est normal pour moi. » Puis c’est lui, alors il voulait bien l’aider quand il le veut. Il ne fait pas ça pour tout le monde. Il n’aime pas approcher les personnes qu’il ne connaît pas généralement. Sauf quand il n’a pas le choix, qu’il en a besoin. Il se fait vite lâcher dans tous les cas. Il soupire en pensant à ça puis écoute ses mots. « - Je ne sais pas trop. Peut-être que je devrais te laisser tranquille maintenant. Sans doute que la personne n’est plus là. Merci d’ailleurs, heureusement que tu étais là. » Dit-il en souriant un petit peu. Il n’a même plus pensé à la raison pour laquelle il est venu ici. Mais comme il s’en rappel maintenant, autant qu’il le remercie. Il aurait dû courir encore aussi non. Il observe Timéo un peu plus longuement, il observe son visage. Il réfléchit puis se penche posant un baiser contre ses lèves tout doucement. Juste pour voir. Puis il se recule directement avant de relever le regard vers lui. « - Ouais je devrais sans doute retourner chez-moi. » Dit-il finalement ne passant la main dans sa nuque. Il se relève regardant la table. « - Je débarrasse juste avant d’accord. Comme ça tu es tranquille après. Et ça ne reste pas ainsi. » Dit-il en prenant les choses qui se trouvent sur la table. Il jette directement les déchets dans la poubelle. Il regarde autour de lui puis il revient dans le salon une fois encore. Il passe la main sur le chien directement avant de sourire. « - Je reviendrai m’occuper de toi. Sois gentil avec ton maître d’accord. » Il rit légèrement en ne levant plus le regard vers Timéo pour le moment. Il se retrouvait plus gêner qu'autre chose. Et il avait un peu de mal. Il veut juste que ça continue de se passer pour le mieux. Mais pour le moment, il faut faire passer tout ça.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Mer 11 Mai 2016 - 16:11



The past always catches us

Timéo & Noam


Timéo comprenait qu’il ne souhaite rien planifier, surtout avec ce qu’il lui avait dit, de ne pas vouloir vivre plus vieux que trente ans, mais Tim ne peut s’empêcher de vouloir lui offrir une meilleure vie, donc en lui donnant des idées. En l’aidant à planifier son avenir, ça donnerait peut-être envie de continuer de vivre plutôt que d’y mettre fin. « Tu as le temps d’y penser encore, mais ne dis pas que tu serais pas capable de faire beaucoup de choses si tu n’essaie pas, c’est pas en se disant qu’on est pas capable qu’on peut réussir, crois-moi je le sais.. » Il lui fit un sourire et le remercia de son aide. Il fut un peu déçu de l’entendre dire qu’il allait peut-être le laisser tranquille maintenant, que la personne était sans doute partie, il n’avait pas trop envie de le voir partir, il aimait bien sa compagnie et Timéo ne pouvait pas s’empêcher d’avoir peur que la personne soit toujours là. Il le regarda un moment et dit : « Tu sais que tu me dérange pas du tout, tu peux rester aussi longtemps que tu veux, ça fait du bien d’avoir un peu de compagnie, ne me remercie pas, je vais toujours être là pour toi, Noam. » Il lui fit un sourire et le regarda un moment, il ne s’attendait pas du tout à la suite, il fut surpris quand le jeune déposa un baiser sur ses lèvres. Sur le coup, il en sut pas trop comment réagir, il le voyait comme un petit frère rien de plus, il avait des sentiments pour un autre, Nigel. Ça n’allait rien changer à ses yeux, Noam resterait un petit frère, Noam n’était pas amoureux de lui, il voulait sûrement juste voir ce que ça faisait. Il fut rassuré que celui-ci ne se sauve pas. « Noam… » Encore un peu sous le choc, il ne savait pas trop quoi dire, il le regarda débarrasser la table, aller caresser, Willy, sans oser le regarder. Il n pouvait pas le laisser partir comme ça. « Noam attend, tu peux rester tu sais… mais il faut que tu sache que.. je te vois plus comme un petit frère… » Il était mal à l’aise, il ne voulait pas non plus le blesser, il espérait que ça ne le mette pas mal, il ne lui en voulait pas pour le baiser, mais plus que de l’amitié, qu’un lien de frère de cœur, n’était pas possible entre eux. « Appel Grace et reste dormir ici, comme ça tu vas être sûr que lui qui te suivait est parti, il ne restera pas jusqu’à demain matin… » Il était inquiet pour lui, mais c’était aussi pour lui faire comprendre, qu’ils pouvaient faire comme si ce petit baiser n’était pas arrivé.

Il n’allait pas le forcer à rester, donc il ajouta : « Mais si tu veux vraiment y aller, laisse-moi au moins d’accompagner, je ne supporterais pas qu’il t’arrive quelque chose, je serais peut-être pas bien placé pour te défendre, mais il y a moins de chance que quelqu’un s’en prenne à toi, si tu n’es pas seul. » C’était la moindre des choses, il serait toujours là pour l’aider et ‘l’incident’ n’allait rien changer à sa façon de voir l’adolescent.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Mer 11 Mai 2016 - 18:45



The past always catches us

Timéo & Noam


« - Oui peut-être. » C’est toujours une histoire compliquée pour lui ça. Peut-être qu’il retrouvera confiance en lui au fil du temps. Mais pour le moment, il n’a pas du tout confiance. Il se sent surtout inutile. Et il n’est pas certain que les choses changeront en bien pour lui. Il est content qu’une personne, en l’occurrence Timéo ici, puisse y croire pour lui, mais il ne sait pas comment il fait. Quand il essaie de voir son avenir, il n’y voit rien du tout. Pas de parents, pas d’amis, pas d’amour… Rien de ce qui est important pour vivre ne lui appartient réellement. Il aurait sans doute été préférable de le laisser en centre, au moins il n’était pas seul. Peut-être qu’il faisait connerie sur connerie mais il n’était pas seul. Maintenant ça n’est plus la même chose. Ca n’est plus comme avant. Il est juste un gosse de plus, une gêne pour certain sans doute. Son manque de confiance envers les hommes est sans doute un frein mais il ne pensait pas que ça serait ainsi malgré tout. Tant pis. Il essaie de ne plus penser à ces choses pour le moment. Il ne réfléchit pas, il vit au jour le jour et voit comment ça se passe après. Pour le moment, il ressent l’envie de fuir suite au geste qu’il venait de faire. Jamais il n’aurait dû embrasser, enfin donner un baiser à Timéo. Il n’avait pas à le faire en fait. Pourtant, il l’a fait et c’est bien trop tard pour qu’il puisse changer les choses. Son erreur est faite. Alors bon, il pense juste à aller se cacher chez-lui. Attendre que ça passe, qu’il oublie pour pouvoir revivre à nouveau ensuite. Il soupire doucement et s’occupe de ranger ce qu’il a dérangé pour que l’endroit soit comme il était quand il est arrivé. Comme s’il voulait effacer toutes traces de sa venue. « - Je sais… Je sais, je ne suis que ton ami. » Dit-il suite à ses mots. Il le sait très bien, il n’a pas besoin d’en savoir plus. Il n’est pas non plus aveugle, puis il n’est qu’un gamin en plus de ça. Qui voudrait de lui ? Personne. Il ne comprend même pas pourquoi Timéo accepte qu’il reste après ce qu’il venait de faire. Il aurait dû le mettre dehors, ou lui en mettre une peut-être ? Ouais il s’attendait à une réaction violente peut-être. Mais ça n’est pas le cas. Il relève les yeux vers le brun en observant rapidement son visage. « - Je ne veux pas que tu te déranges pour moi. Je ne veux pas te faire sortir pour rien. » Il hausse les épaules. Il dit la vérité, il n’a pas envie de le faire bouger alors qu’il n’a pas à le faire. Puis s’il lui arrive quelque chose, ça n’est rien mais s’il arrive quelque chose à Timéo par sa faute, il ne se le pardonnera sans doute jamais. Donc non, ça n’est pas possible à ses yeux que ça se passe comme ça. Il prend une longue inspiration. « - Ok je vais rester. Jusque demain matin. » Il hausse les épaules. Il préfère être ici. Grace est trop occupée avec son voisin ou son fils ou ses autres soucis de toute façon. Ca ne fera aucune différence qu’il soit présent ou pas dans la maison. Rien ne fera de différence. Il soupire un peu en se posant dans le canapé regardant devant lui pour le moment. « - Tu fumes toi ? Enfin, je veux dire. Des joints ? » Il n’allait pas savoir dormir s’il ne fume pas. Mais il ne peut pas le faire comme ça. Habituellement, il le fait en cachette mais là il ne peut pas vraiment le faire non plus. Donc autant demander directement.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Jeu 12 Mai 2016 - 2:57



The past always catches us

Timéo & Noam


Noam était un jeune avec un passé difficile, il se voyait un peu en lui, c’est sûrement une raison pourquoi il voulait autant l’aider. Il voyait en lui quelqu’un de bien, qui pourrait avoir un grand avenir. Il le regarda un moment, il pouvait comprendre son malaise, mais il ne lui en voulait pas, par contre, Noam n’était pas juste un ami non plus, non il était plus qu’un simple ami, il était comme un frère pour lui. « Tu n’es pas que mon ami Noam, tu es comme un petit frère pour moi, tu es plus important qu’un simple ami, tu as pris une grande place dans mon cœur et c’est pas ce petit geste qui va changer quelque chose à mes yeux, on fait tous des trucs sans pensé parfois. Tu trouveras la bonne personne un jour, j’en doute pas, laisse-toi le temps. Tu es quelqu’un de bien Noam, faut que tu arrêtes de penser que tu es bon à rien, c’est pas du tout le cas… j’ai pensé longtemps la même chose, mon père me faisait sentir comme si j’étais un bon à rien, mais j’ai rencontré une personne qui m’a beaucoup aidé à prendre confiance, si je peux faire la même chose pour toi, ça me rendra heureux. » Il lui fit un sourire et lui proposa ensuite de l’accompagner, ne voulant pas courir le risque que la personne soit encore là et que Noam se fasse battre ou autre. « Si je te le propose c’est que ça me dérange pas tu sais. » Il n’aimait pas que Noam se voit comme un poids ou autre. Il fut rassuré que celui-ci accepte de rester dormir. Il ne voulait pas le savoir en danger. « Tu peux prendre la chambre d’amis, si y’a quelques choses tu peux venir me voir dans ma chambre, faut pas hésiter. » Il lui fit un sourire et alla s’asseoir sur le canapé à côté de lui. Il fut un peu surpris par la question de celui-ci, pourquoi il lui demandait s’il fumait, sûrement parce que lui fumait. « Je fumes parfois, ça m’aide pour la douleur, mais c’est rare, je me contente des médicaments qu’on m’a prescrit… si je comprends bien, tu as besoin de fumé pour dormir ? Tu peux fumé, te gêne pas pour moi. » Il le regarda un moment, il lui adressa un sourire, il se leva, pris les béquilles pour se rendre à sa salle de bain et prendre ses médicaments. Il ne risquait pas de dormir, il ne voulait pas faire peur à Noam avec ses cauchemars plutôt violent. Une fois ses médicaments pris il alla s'asseoir sur le canapé de nouveau.




hj : désolé c'est vraiment nulle et court je me reprend à ma prochaine réponse
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Jeu 12 Mai 2016 - 11:19



The past always catches us

Timéo & Noam


Noam hausse les épaules, mais il écoute attentivement ses mots. Il voit bien que Timéo essaie de le pousser vers le haut, pour qu’il cesse d’être aussi désagréable avec lui-même. Ça doit sans doute être ennuyant pour les autres également puisque du coup il est toujours dans le négatif et jamais dans le positif. Rien n’a jamais été très positif de toute manière mais il fait avec. Il ne croit pas qu’il trouvera quelqu’un un jour malgré tout. Ça ne se fera sans doute jamais. Enfin, il allait bien voir mais il y a peu de chance que ça arrive de son point de vue. Encore une fois, il ne pense pas qu’une personne voudra d’un gars comme lui. Mais il va faire avec ça aussi. Il fait avec beaucoup de choses habituellement. Il sourit malgré tout pour pouvoir rassurer le brun. « - Ca va, ne t’en fait pas pour moi. Ça ira. Je te remercie d’être là pour moi. Je vois bien que tu tiens un minimum à moi. Ça fait plaisir en tout cas. » Il n’en dit pas plus. Il n’est pas certain que ça soit une bonne idée. Il préfère aller dans son sens, pour qu’il ne s’inquiète plus pour lui. Il a d’autre chose à penser non ? Noam n’a aucune envie d’être une personne qui le gêne dans sa vie, il n’a pas envie d’être le boulet qu’il traîne. Non. Il a sans doute quelqu’un dans sa vie, c’est sur cette personne qu’il doit se concentrer et non sur l’adolescent. Il a quand même accepté de passer la nuit ici, au moins ça permet à son ami d’être tranquille. Il n’a pas envie de le faire sortir pour rien du tout, il s’en serait voulu vraiment. Donc autant qu’il reste là et qu’il attend jusqu’à demain. Il ira directement au lycée, même si rien que l’idée d’y aller l’ennuie déjà. Mais ce n’est pas comme s’il avait le choix. « - Merci. Je pense que ça ira. » Il n’a pas envie de l’ennuyer de toute manière. Il allait faire comme il fait chez Grace, être le plus discret possible. Il envoie un message à cette dernière, juste pour la prévenir qu’il passe la nuit chez un ami. Puis il pose son portable automatiquement. Il relève les yeux regardant autour de lui. Il joue avec ses mains puis hoche la tête. « - Je vais fumer alors, oui j’en ai besoin pour dormir. » Il ne dort pas sans ça, ou alors il passe de très mauvaises nuits et il n’aime pas ça. Revoir la tête de son père la nuit ça n’est pas ce qu’il apprécie le plus. Puis il a pris cette habitude avec Gabriel. Il laisse Timéo partir, ne sachant pas trop ce qu’il faisait. Il en profite pour sortir un joint, l’allumant simplement pour pouvoir le fumer. Il lui avait dit qu’il pouvait donc il ne se gêne pas pour le faire. « - Je termine ça et je te laisse aller dormir. » Il lui sourit légèrement. Il préfère le laisser tranquille encore une fois. Il a certainement ses habitudes, Noam n’a pas envie de les troubler ou quoi que ce soit dans le style. Autant qu’il fasse comme il en a envie.



hj: Ce n'est rien ne t'en fait pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Ven 13 Mai 2016 - 3:10



The past always catches us

Timéo & Noam


Timéo ne le voyait pas du tout comme un poids, pour lui, il était très important, il était comme un petit frère. Il lui fit un sourire et posa une main sur son épaule. « Je vais toujours m’inquiéter pour toi, Noam, je te l’ai dit, je te vois comme un petit frère, alors je vais toujours être là pour toi, pour t’aider, pour t’écouter, faut surtout pas que tu penses que tu me dérange, parce que c’est pas du tout le cas. » Il lui fit un sourire et le laissa s’installer sur le canapé, il lui avait dit que ça ne le dérange pas qu’il fume, il hocha la tête quand il affirma qu’il allait fumer, lui alla dans la salle de bain pour prendre ses médicaments et se préparer pour dormir. Il ne dit rien quand le jeune lui dit qu’il allait finir ça et le laisser aller dormir. Il le regarda un moment fumer, perdu dans ses pensées. Quand le jeune eut fini de fumé, il lui dit : « Bonne nuit Noam, hésite pas si y’a un problème durant la nuit. » Il lui montra où était la chambre d’ami et le laissa aller se coucher, lui il retourna dans le salon, il caressa un peu son chien et ouvrit la télévision pour regarder le journal télévisé. C’était pas le plus intéressant, mais c’est ce qu’il avait l’habitude de faire la nuit ou encore regarder des films, ça dépendait des nuits, il ne dormait que rarement, il faisait trop de cauchemar et puisqu’il y avait de la visite, il ne pouvait pas courir le risque de faire un cauchemar et faire peur au jeune avec ses cris, etc.

Il n’entendait pas de bruit, le jeune devait dormir, pour être plus confortable, il alla dans sa chambre pour enfilé une paire de short et un débardeur blanc, il retourna dans le salon et s’allongea sur le canapé en faisant attention de ne pas rouvrir une plaie comme c’était arrivé un peu plus tôt. Sans le vouloir, il finit par s’endormir, mais ça ne mis pas beaucoup de temps pour que les images reviennent, il se mis à bouger un peu et parler dans son sommeil, plutôt supplier qu’on arrête de le torturer. Il se mis à faire un peu plus de bruit, la sueur coulait le long de son front à cause du stress et de l’intensité de ce qu’il ressentait. Il se réveilla en poussant un cri, il se redressa d’un coup et regarda autour de lui le temps de reprendre ses esprits. Il s’était endormit malgré qu’il ne le voulait pas, alors que souvent quand il cherche à dormir ça ne fonctionne pas, fallait que ça arrive quand il n’était pas seul. Il se leva pour se passer de l’eau sur le visage, il ne fut pas surpris d’entendre des pas, il avait réveillé Noam, il aurait réveillé n’importe qui avec son cri. Il le regarda en prenant un linge pour essuyer son visage qu’il venait de mouiller. « Désolé… je voulais pas te réveiller, des cauchemars, ça m’arrive chaque fois que je ferme les yeux, je vais faire attention, tu peux te recoucher, je devrais plus de réveiller… » Il s’en voulait, de gâcher sa nuit, il aurait peut-être du le raccompagner chez lui comme ça ce genre d’événement ne serait pas arriver.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us

Revenir en haut Aller en bas
#21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ♥ - Forget Your Past
» in this bright future you can't forget your past. ▲ (08/02 - 14:50)
» lee noam || Ублюдок.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Saison 2 :: archives sujets terminés et abandonnés-