AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Invité
Invité
messages



MessageSujet: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Ven 18 Mar 2016 - 10:53



The past always catches us

Timéo & Noam


C’est le weekend et Noam a envie de profiter de celui-ci pour faire plus de choses, faire ce qu’il a envie et prendre le temps d’être en ville pour essayer de voir ses amis, qu’il ne peut pas voir la semaine à cause du lycée. Il déteste s’y rendre et pourtant, il n’a même plus le choix que de le faire. Il n’a le choix de pas grand-chose finalement, c’est peut-être pour ça qu’il aime tant enfreindre les règles pour faire ce qu’il lui plait. Il essaie de le faire moins souvent, car Grace est une personne vraiment sympa et elle ne mérite pas d’avoir des ennuis, puis elle n’est pas vraiment dans un bon état avec son dos, ça ne l’aidera pas de devoir faire des déplacements en plus à cause de lui. Il essaie donc de se tenir correctement. Pour le moment, il n’y a pas trop de soucis, c’est seulement l’après-midi et il peut faire ce que bon lui semble, tant qu’il fait attention à l’heure pour ne pas manquer le bus et être à l’heure à la maison c’est ce qui importe le plus. Il comptait être dehors toute la journée, profité de l’air faire le tour plusieurs fois. Aller au parc et faire des choses qu’il faisait avant mais en essayant de ne pas faire des choses illégales. C’est difficile pour lui de ne pas faire ça mais il le fait de plus en plus. Au plaisir des autres sans doute, pas réellement le sien. Il s’était posé dans le parc avec des amis, ils étaient assis dans un coin, sur les bancs parlant de tout et de rien. Noam écoute les histoires qui disent les autres, il a des nouvelles de ce qui se passent à l’intérieur du centre pour jeunes et il sait plus ou moins ce qu’il en est. Son meilleur ami ne peut pas sortir pour le moment, il est puni pour être sorti en dehors des heures autorisées. C’est dommage, il aurait voulu le voir pour pouvoir parler de son père avec lui et des nouvelles qu'il a apprises il y a peu de temps. Mais ça sera pour une autre fois, ou peut-être jamais. Vu comme le temps avance il n'est pas certain d’avoir le temps de dire quoi que ce soit à son ami avant que les choses ne soient déjà passées. Le temps passait tranquillement, ils ne faisaient rien de spéciale finalement, ils fumaient un peu, buvaient un peu aussi mais sans déranger les autres. Puis l’un des gars fit la remarque qu’il était en train de s’ennuyer, qu’il a envie de faire quelque chose de plus amusant et désigna un groupe de garçons bien plus jeunes qu’eux. Il voulait aller le prendre leur ballon de foot, enfin ce qu’il avait dans la tête n’était pas vraiment des choses correctes. Les autres étaient d’accord pour le faire. Noam réfléchissait finalement et déclina l’offre rapidement disant qu’il devait rentrer pour ne pas dire qu’il n’avait pas envie de causer des ennuis aux autres. Il s’éloigna de son groupe rapidement, marchant pendant quelques minutes sans savoir où aller. Au bout d’un moment, il entend son prénom, enfin son ancien prénom Sullivan. Il était un peu surpris, car personne ne sait qui il est réellement, il a changé d’identité exprès et même s’il a gardé quelques traits, il n’est plus un enfant maintenant. Le cœur battant un peu plus fortement, il se dit qu’il ne pouvait pas rester là, qu’il devait partir, la voix était insistante et menaçante en même temps. Il ne sait pas de qui il s’agit mais hors de question de répondre. Il se mit à courir directement, au départ, il ne savait pas où se rendre mais voyant qu’il n’était pas loin de chez Timéo c’est vers chez lui qu’il se rendait. Il se mit à courir encore plus rapidement suivant le chemin arrivant finalement. Il se mit directement à sonner à la porte en espérant qu’il allait ouvrir rapidement. Il essaie de retrouver un peu son souffle pour que ça ne soit pas bizarre devant nerveux devant cette porte clause. « - C’est Noam ! Tu peux ouvrir s’il te plait ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Ven 18 Mar 2016 - 22:01



The past always catches us

Timéo & Noam


Timéo était tranquille chez lui, il n’avait pas de rendez-vous à l’hôpital aujourd’hui, il pouvait donc se détendre, il avait sorti son chiot, Willy, un magnifique golden retriever de sept mois maintenant. Il adorait ce chiot, ça lui faisait de la compagnie, ça lui changeait les idées, parce qu’on peut dire que parfois le temps passait très lentement. Il ne pouvait pas faire autant de choses qu’avant, il se déplaçait avec des béquilles dans son appartement, mais sinon il devait encore utiliser le fauteuil vu qu’il n’était pas très solide sur ses jambes. La douleur était toujours présente, il ne dormait pas ou très peu, il faisait sa rééducation tous les jours. Il était sorti marcher son chiot pour lui faire dépenser son énergie. Il était devant la télévision, il regardait une série, laquelle, aucune importance, il n’était pas vraiment concentré sur celle-ci.

Il fut surpris quand il entendit cogner à la porte plusieurs fois et il entendit une voix qu’il connaissait très bien, celle d’un jeune homme, Noam, qui faisait du bénévolat à l’hôpital enfin qui était forcé d’en faire. Noam lui faisait penser à lui à son âge, c’est peut-être pourquoi il s’est attaché rapidement à celui-ci. Il le voit comme un petit frère, il veut l’aider à rester sur le droit chemin, ne pas faire les mêmes conneries que lui… il veut que celui-ci ait un bel avenir, pas comme le sien qui n’était que souffrance, du moins pour l’instant. Qui sait ce que l’avenir lui réserve, surtout avec ce Nigel qui prend une place importante dans sa vie. Comme Noam semblait pressé de rentrer vu ses paroles, Tim pris ses béquilles pour aller ouvrir la porte, il le laissa entrer dans l’appartement, un bel et grand appartement, pas très décorer, mais luxueux. Il faut dire qu’il avait beaucoup d’argent, il était riche, sa famille était riche, mais il n’avait pas l’habitude de le montrer et s’en vanter.

« Noam, tout va bien, je pensais pas que tu venais aujourd’hui… tu as l’air stressé, inquiet, qu’est-ce qui se passe ? » Il commençait à le connaître, ça se voyait que quelque chose clochait et lui aussi avait été un adolescent qui a fait une connerie. Il l’invita à aller dans le salon. « Si tu veux quelques choses à boire, manger, sers-toi, fais comme chez toi. » C’était plus simple pour lui de laisser les autres se servir que lui, les servir vu qu’il se déplaçait avec des béquilles. Il s’assit sur le canapé dans le salon et massa un peu sa cuisse qui était plus douloureuse aujourd’hui que ces derniers jours. Il endurait la douleur, il ne voulait pas consommer trop de médicaments non plus et devenir accro. Il laissa le plus jeune s’installer et attendit de savoir ce qui se passait avec son protégé.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Lun 21 Mar 2016 - 9:57



The past always catches us

Timéo & Noam


‘’Allez, allez, allez !’’ C’est le seul mot qui tourne en boucle dans la tête de Noam alors qu’il attendait que Timéo vienne lui ouvrir la porte. Il sait très bien qu’il ne peut se déplacer de manière très facile, il le sait mais il est tellement stressé qu’il ne peut s’empêcher de vouloir que ça aille plus rapidement encore. Il regardait plusieurs fois autour de lui avant d’être soulagé quand la porte s’ouvre enfin devant lui. Sans attendre il se faufile à l’intérieur de l’appartement marchant rapidement pour pouvoir rejoindre la fenêtre et regarder discrètement par celle-ci pour voir si cette personne et là ou non. Pour le moment il ne voit rien, tant mieux d’ailleurs il préfère que ça soit ainsi. Il souffle un peu plus fort essayant de retrouver une respiration correcte. Il aurait aimé faire semblant de rien, faire croire à une simple visible mais ça ne pouvait être aussi facile de toute manière. Timéo lui demande déjà ce qu’il se passe. Et il ne sait pas trop ce qu’il peut lui répondre. Il ne peut dévoiler son secret comme ça, il ne peut pas dire les choses aussi directement, ça n’est pas possible. Simplement parce qu’il a trop peur, il n’a pas envie que les autres sachent qui il est, puis il n’a pas envie de mettre les autres dans les ennuis. Tant de raison de ne rien dire. Il se mordille légèrement la lèvre en levant rapidement les yeux sur ce garçon, une personne en qui il peut avoir confiance pourtant mais il se voit dans l’obligation de mentir pourtant. Une histoire toute faite, il a l’habitude de le faire de toute façon. Il secoue la tête directement.

« - Je pense juste que ce sont des gars avec qui j’ai eu des soucis. Ils me suivaient, sans doute pour régler leurs comptes avec moi. Ce n’est rien. J’espère juste qu’ils vont partir et que je pourrai être tranquille ensuite. Ça va aller ça n’est pas bien grave de toute manière. »

Il sourit doucement essayant d’être rassurant. Il écoute ses mots puis approuve. Il se rend rapidement dans la cuisine pour pouvoir prendre un verre d’eau. Il en a besoin après la course qu’il vient de faire. Il bouge ensuite pour revenir dans le salon se posant dans le canapé. Il essaie de ne pas trop penser à ce qui se passe dehors pour l’instant. Il reporte rapidement le regard sur le brun en lui souriant une fois de plus pour finalement reprendre.

« - Comment tu vas aujourd’hui ? Tu as besoin de quoi que chose ? Je suis là si jamais. Je peux t’aider à faire un truc ou l’autre ça ne me dérange pas du tout. »

Il vient d’ailleurs caresser un peu le chien en souriant. Ce chien est vraiment magnifique. Il en voudrait bien un comme ça. Mais bon il a encore du temps avant de pouvoir avoir un animal à lui sans doute. Enfin soit pour le moment il est encore bien. Il ne peut plus se plaindre, même s’il le fait sans cesse.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Mar 22 Mar 2016 - 21:54



The past always catches us

Timéo & Noam


Oui, il pouvait mettre un certain temps à se déplacer, mais vu son état on ne peut pas lui en vouloir et puis il devenait plus rapide, il y a quelques semaines, il n’aurait pas pu aller ouvrir la porte à cette vitesse et encore moins en béquille. C’est donc en peu de temps, mais trop vu l’attitude du jeune qu’il ouvrit la porte, Noam, ne semblait pas fâché, non il semblait seulement stressé et inquiet, surtout en le voyant aller à la fenêtre pour vérifier quelques choses. C’est surtout ce geste qui poussa l’ancien militaire à lui poser des questions sur comment il allait, surtout sur s’il avait des problèmes, quelqu’un qui est pas inquiet ne va pas vérifier à la fenêtre s’il est suivi.

Il s’inquiétait peut-être pour rien, mais il avait l’impression que le jeun lui cachait quelque chose, faut dire qu’il avait de l’expérience dans le domaine. Il avait l’habitude de cacher des choses, donc il était doué pour deviner quand quelqu’un lui cachait quelque chose. Par contre, il se doutait que s’il le forçait, s’il insistait ça ne servirait pas à grand-chose, sauf peut-être faire en sorte que Noam parle moins et c’était la dernière chose qu’il voulait. C’est pourquoi, il ajouta seulement. « Je vois, j’ai l’impression que tu me dis pas tout, mais c’est toi qui décide, sache que si tu as des problèmes, que tu as besoin de parler, hésite pas, je suis là pour toi, tu peux venir ici n’importe quand, même si c’est en plein milieu de la nuit, tu risque pas de me réveiller, je dors pas beaucoup de toute façon… » Il voulait lui faire comprendre que s’il avait un problème, il pouvait compter sur lui. Timéo tenait beaucoup à Noam, il le voyait comme un petit frère, il ne voulait pas que quelque chose lui arrive. Par contre, il allait respecter son choix, s’il ne voulait pas lui parler de ses problèmes, il n‘avait pas l’intention de le forcer.

Il avait laissé le jeune se prendre un verre d’eau seul, faut dire qu’il avait l’habitude, ce n’était pas la première fois que Noam venait, il savait qu’il pouvait faire comme chez lui. Installé dans le canapé afin de reposer ses jambes, il ne pouvait pas rester debout très longtemps, il observait Noam, inquiet, il s’en faisait pour lui, mais il faisait attention de ne pas trop le laisser paraître. Il lui fit un petit sourire en coin à ses questions et lui répondit simplement :

« Ça va, les douleurs habituelles, non non détend toi, j’ai besoin de rien, je pensais pas que tu allais passer aujourd’hui, alors j’ai fais ce que j’avais à faire, mais merci de proposer, ton aide est toujours apprécier, Willy adore quand tu vas le faire marcher, je crois qu’il préfères quand c’est toi que moi, il doit trouver que j’avance pas assez vite… » Il eut un petit sourire et ajouta : « Si tu veux rester on peut se commander de la pizza et regarder un film ou juste parler, comme tu veux. » Une façon de le garder chez lui, il se doutait qu’il se passait quelque chose d’assez grave et tant qu’il restait ici, Noam serait en sécurité, bon ok, Timéo ne peut plus vraiment se battre comme avant, mais personne n’oserait venir chez l’ancien militaire, surtout que personne ne savait que Noam était là, sauf s’il avait vraiment été suivi, mais si c’était le cas ces personnes seraient déjà à la porte, non ? C’est ce que Tim préférait penser.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Mer 30 Mar 2016 - 11:34



The past always catches us

Timéo & Noam


Noam soupire légèrement avant de se mordre la lèvre. C’est une situation délicate, du moins il ne se sent pas très à l’aise avec celle-ci. Il n’aime pas mentir à Timéo, il a l’impression qu’il n’y a que lui qui le comprend si bien. Il a l’impression que Grace le déteste, sans doute à cause de l’histoire avec Anders. Il a agi comme un con c’est vrai mais il avait un but là-dedans c’est comme ça. Pour le moment il ne sait pas trop quoi faire avec ça. Le fait est que si Grace s’en fout de lui, c’est qu’il ne restera plus longtemps dans le foyer. Il n’a pas envie de retourner en centre finalement. Il va falloir qu’il fasse un geste mais comment ? Il allait devoir y réfléchir. Pour le moment il est coincé dans la situation actuelle et avec le mensonge qui ne passe pas vraiment. Il aurait pu en dire d’autres, des homophobes, des voleurs enfin il en a des idées. Il a déjà menti tellement de fois. Ouais ouais le mensonge c’est mal mais quand on n’a pas le choix on le fait. Ça sert aussi à protéger les personnes qu’on aime et Noam protégera toujours certaines personnes. Pour le moment il se retrouve coincé avec une personne qu’il aime. Il est toujours hésitant mais tant pis. Il peut lui faire confiance après tout. Il a été important pour le pays et il le sera encore.

« - Je… En réalité c’est un gars qui connaît ma véritable identité. Enfin avant que je ne la chance. S’il la connait, c’est qu’il connait mon père, mon passé. Et je ne pense pas que ça soit quelqu’un qui me veut du bien. Si ça se trouve c’est un ami de mon père ou de ma mère. Et je ne veux rien ni de l’un, ni de l’autre. »

Il soupire doucement en haussant les épaules. C’est une histoire un peu bizarre mais au moins c’est la vérité celle-ci. Pas de mensonge. Il n’a pas envie d’être vu comme celui qui est passé dans les média à cause de ses parents et ses malheurs. Il croise les bras après avoir bu un peu de son verre et l’avoir posé directement. Il ne sait pas quoi faire mais pour le moment, il reste ici. Il sait qu’il ne risque rien chez Tim et il ne compte pas s’en aller de suite. Puis il lui a dit qu’il pouvait venir alors il l’a remercié et il est là. Il allait attendre pas mal de temps avant de partir. Il est vraiment en stress pour le moment. Si ça se trouve ça n’est que –S qui lui fait une blague. Comme si c’était drôle. Il pose le regard sur le chien continuant ses caresses tout en souriant aux mots de Tim. Il secoue légèrement la tête puis tourne le regard sur lui ensuite.

« - Ne t’en fait pas. Bientôt il sera heureux de pouvoir sortir avec son maître. Tu vas remarcher comme avant. En attendant je serais là si tu en as besoin. Je veux bien une pizza et un film. C’est cool. »

Noam sourit une fois encore en laissant le chien tranquille finalement. Il tourne le regard vers Timéo en espérant que ça ira pour lui. Il est vraiment cool. Et il mérite d’aller mieux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Jeu 31 Mar 2016 - 2:05



The past always catches us

Timéo & Noam


Il ne s’attendait pas à cette révélation, mais il était touché que celui-ci se confie à lui et lui disent la vérité, il aurait pu lui mentir, surtout que ça semblait plutôt grave. Il ne pouvait être arriver que quelque chose de grave pour qu’il doive changer d’identité. Il lui fit un petit sourire, mais il était inquiet, il le voyait comme un petit frère c’était normal qu’il veule le protéger.

« Ta véritable identité ? Oh je vois… c’est sûr que j’aimerais en savoir plus, savoir ce qui est arrivé pour que tu changes d’identité, mais je sais c’est quoi que de ne pas avoir envie de parler de quelque chose qu’on a vécu, mais sache que si tu veux en parler, je suis là. Tu peux rester aussi longtemps que tu veux, j’ai une chambre d’ami donc tu peux rester dormir ici ce soir si tu as pas envie de sortir, mais c’est vrai pour n’importe quand, si jamais tu as un problème, que tu veux venir dormir ici, tu peux venir n’importe quand et pour le nombre de temps que tu veux, tu seras toujours le bienvenue ici et en sécurité… »

Il savait que celui-ci était en foyer, donc si jamais il avait un problème, qu’il ne pouvait plus rester dans son foyer il pourrait l’accueillir sans problème. Il avait de l’argent à revendre, il pourrait même trouver un travail au jeune dans son restaurant, non vraiment, si Noam avait besoin d’aide, d’un logement, d’un travail, un tuteur légal, Timéo serait là pour lui, il allait l’aider, il allait veiller sur lui. Il était sûr que celui-ci pouvait avoir une belle vie, qu’il pouvait avoir un bel avenir.

Il changea de sujet après pour dire que Willy aimait aller se promener avec lui, il eut un sourire quand il affirma que bientôt il allait pouvoir le sortir, qu’il allait remarcher comme avant. « Oui je vais remarcher comme avant… pour la course je sais pas, on va voir, mais dans quelques temps je devrais pouvoir marcher sans aide du moins durant quelques minutes au début et heures par la suite. Merci de ton aide. » Il lui fit un sourire content qu’il accepte la proposition de film et de pizza : « Parfait alors, je te laisse choisir le film et la pizza, je suis pas difficile. » Il mangeait de tout, avec un grand-père restaurateur c’était normal qu’il mange de tout ou presque.

Il se leva pour aller prendre le téléphone et le menu, il se faisait livrer souvent au début, quand il ne pouvait pas cuisiner, maintenant il arrivait à cuisiner de plus en plus comme il arrivait à se tenir debout, mais parfois c’est bien de se faire livrer, ne pas avoir à se casser la tête à cuisiner. Il lui donna le menu pour le laisser choisir la pizza de son choix, pour le film, il pouvait le louer par la télévision directement, dans la section des films sur demande, chose qui n’existait pas encore avant son départ pour l’armée, beaucoup de chose avant changer durant son absence.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Mar 5 Avr 2016 - 13:27



The past always catches us

Timéo & Noam


Noam soupire légèrement en réfléchissant un peu à ce que Timéo vient de lui dire. Il ne sait pas trop ce qu’il peut dire ou non. Enfin c’est son choix, c’est lui qui doit faire le choix de dire les choses ou non. Mais il ne sait pas. Il lui fait confiance, il est là pour lui et ça lui fait du bien mais est-ce qu’il peut lui mettre ça sur les épaules. Il passe la main dans sa nuque en réfléchissant encore quelques secondes. Il décide finalement qu’il est tant qu’il partage un peu de sa vie. Mais à Timéo seulement. Et Grace puisqu’elle sait tout. Mais non personne d’autre. Il n’a pas envie que ça fasse le tour de la ville. Il hausse les épaules en le regardant attentivement.

« - J’ai changé de nom, car je ne voulais pas être vu comme le garçon qui a été violé par son père toute ma vie. C’est vrai, mon père a abusé de moi pendant plusieurs années. C’est quelque chose que je ne peux pas supprimer de ma vie, c’est dans ma tête chaque jour. Surtout qu’il risque de sortir de prison très bientôt. C’est passé dans les journaux à l’époque. Et je n’ai pas vraiment envie que mon nom, enfin le vrai ressorte tout le temps, je n’ai pas envie qu’on me parle sans cesse de ça, qu’on ait pitié. J’ai plus envie d’être associer à mon père. Merci. Mais je dois toujours demandé à Grace pour faire quelque chose. Je dois respecter les règles données par le centre où j’étais avant. Sinon j’irai en prison. »

Il vient de lui dire la vérité. Il a le droit de savoir en même temps. Mais maintenant il espère qu’il gardera tout ça pour lui. Il imagine qu’il ne dira rien. Il lui fait confiance. Il n’y a pas de raison pour que ça change. Il croise les doigts en tout cas. Pour le moment il n’a pas envie de s’inquiété pour ça. Il est ici et franchement il a envie d’y rester pour le moment. Il sourit ensuite quand il entend ses mots avant de le regarder attentivement. Ca lui fera sans doute du bien de pouvoir remarcher comme avant. Il lui fait confiance pour ça en tout cas. Il est tellement fort. Il le regarde attentivement puis il prend son portable pour pouvoir commander des pizzas directement. Il se lève ensuite pour aller voir après un film. Il en regard plusieurs puis finalement il met retour vers le futur. Oui c’est vieux mais c’est celui qu’il préfère de tous. Il réfléchissait un peu avant de tourner le regard sur Timéo.

« - Tu as su directement que tu aimes les hommes ? Et tu as accepté ? Enfin comment ça s’est passé pour toi ? »

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Mer 6 Avr 2016 - 1:51



The past always catches us

Timéo & Noam


Il faut le dire, il ne s’attendait vraiment pas à ça, il ne s’attendait pas à apprendre que ce jeune avait été violé par son père durant des années, qu’on avait abusé de lui. Il pouvait parfaitement comprendre ses motivations. Bien sûr que Timéo n’allait rien dire, il garderait son secret et sera là pour le soutenir, Noam allait pouvoir continuer de compter sur lui, ça ne changeait rien à comment Tim le voyait.

« Je suis désolé, je peux comprendre ce que tu ressens… mon père n’abusait pas de moi, tu es le premier à qui j’en parle, mais il me battait, je n’étais jamais assez bien pour lui, je n’étais jamais assez parfait pour lui contrairement à mes sœurs. Ce n’est pas la même chose, vraiment pas, c’est horrible ce que t’on père t’as fait, si tu as besoin d’en parler, tu peux m’en parler, je vais pas te juger et ça va rester entre nous deux tu peux en être sûr. Jamais je n’irais dire à quelqu’un ce que tu me dis. Tu peux demander à Grace oui, ça va me faire plaisir si tu viens dormir ici au pire tu auras juste à lui dire que c’est parce que j’ai besoin d’aide, ce qui n’est pas totalement faux, changer d’air parfois, de décor ça fait du bien. »

Il lui fit un sourire et le laissa ensuite aller commander la pizza et choisir un film, le film qu’il choisi était surprenant pour un jeune de son âge, mais c’était un très bon choix. Il lui fit un sourire et regarda le film qui débutait, mais il fut surpris quand il entendit la question du jeune, il ne s’attendait pas trop à cette question. C’était parfois une question délicate.

« Oui je le sais depuis toujours, j’ai eu la chance d’avoir des personnes qui l’acceptait, mais pour mes parents c’était autre chose, ils n’étaient pas d’accord, il voulait de petit enfant, il ne voulait pas d’un fils gay… faut pas se demander pourquoi j’ai pas garder contact avec eux. L’important c’est de l’accepter soit même, quand on l’accepte c’est plus facile de le faire accepter aux autres… avec mes amis ça bien été, même dans l’armée, oui y’en a toujours pour venir te traiter de tous les noms, de dire que c’est contre nature, mais l’important c’est d’être bien non ? En général, je crois que ça c’est bien passé pour moi, j’ai eu de la chance d’avoir de bons amis, surtout un en particulier. » Il marqua une pause pour ajouter ensuite : « Tu as des doutes sur ton orientation sexuelle ? Tu penses être attiré par les hommes ? Une chose, ne pense pas à ce que t’on père t’a fait, si vraiment tu es gay, quand tu trouveras la bonne personne, quelqu’un avec qui tu es bien, que tu aimes, ça n’aura rien à voir avec ce que tu as vécu avec ton père… » Il lui fit un sourire, il espérait que ça l’aidait ce qu’il venait de dire.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Ven 8 Avr 2016 - 14:17



The past always catches us

Timéo & Noam


La passé c’est quelque chose de difficile pour beaucoup de personne. Et lui n’a plus envie d’y penser mais voilà, il n’a pas le choix. Surtout quand on sait que son père pourrait sortir de prison. Si ça se trouve il lui veut du mal. Non pas sexuellement cette fois puisqu’il n’est plus un enfant à présent. Mais il lui en veut sans doute de l’avoir dénoncer. C’est sans doute ça. Il a aussi changé de nom pour que son père ne puisse pas le retrouver. Il ne sait pas si ça va être possible. Il va devoir le revoir au tribunal et il se sent vraiment mal vis-à-vis de ça. Il soupire calmement en passant la main dans sa nuque directement. Il écoute les mots de Tim à ses côtés en étant un peu surpris d’entendre ce qu’il lui dit. Finalement, ça confirme son idée que tous les hommes, tous les pères sont des crétins finit. Il n’a pas envie de devenir un homme. Il grimace rien qu’à cette idée.

« - Je suis désolé pour ton père. C’est un crétin, comme le mien. Merci. Je vais essayer de venir plus souvent te voir. Tu es le seul en qui j’ai vraiment confiance. Enfin, en plus de mon meilleur ami mais il est toujours enfermé donc. »

Il est aussi un peu déçu de ne plus le voir. Mais il commence à se faire à cette idée. Peut-être qu’il ne reviendra jamais. Quand est-ce que les choses se sont bien déroulées dans sa vie ? Jamais. Donc il est convaincu que rien n’ira jamais bien comme il le voudrait de son côté. Ce n’est pas grave c’est le karma ou un truc dans le genre. Il s’y fait de toute façon. Il regarde ensuite le film qu’il connait parcoeur mais qu’il aime toujours regarder. Il aimerait pouvoir aller dans le futur ou même dans le passé, il aimerait bien revoir ou voir des choses. Enfin, ça c’est encore impossible. Il n’est pas scientifique en plus. Il réfléchissait un peu en écoutant ses mots sur l’homosexualité et comment il l’a vécu. Il hoche un petit peu la tête. Puis il sourit doucement.

« - Je pense que je suis bisexuel. Je n’ai pas trop de soucis à me faire concernant mes parents puisqu’ils ne font plus partie de ma vie à présent. Ils n’ont donc rien à me dire. Mais c’est plutôt les amis. Mais je suppose que si ce sont de vrais amis ils resteront quoi qu’il arrive. De toute façon je n’ai personne. Et je ne veux pas vivre plus de 30 ans. Donc je pense que le souci n’en est pas un finalement. »

Il pense un moment à son père. C’est vrai que c’est délicat. Il a été violé par son père et il se retrouve attiré par les hommes. Il aurait sans doute dû être perturbé. Il l’est quand même. Puisqu’il ne veut pas être un homme. Il ne veut pas fréquenté d’homme. C’est délicat pour lui encore une fois. Mais il ne veut pas être son père. Il regarde un peu la télévision en réfléchissant avant de sourire puis hausser les épaules. Ce n’est pas si important.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Sam 9 Avr 2016 - 1:36



The past always catches us

Timéo & Noam


Il eut un petit sourire en l’entendant. « Je l’ai oublié, il ne fait plus partie de ma vie, j’ai compris que si je voulais avancer je devais arrêter de me demander ce que j’ai pu lui faire pour qu’il me déteste et je me suis concentrer sur ma vie et le fait de me guérir. » Il était touché de savoir que Noam avait confiance en lui, qu’il était le seul en qui il avait vraiment confiance en plus de son meilleur ami. « Tu fais bien, tu peux me faire confiance, je te fais confiance aussi, je t’aurais jamais parlé de mon père si je te faisais pas confiance. » Il était sincère et totalement sérieux quand il lui disait qu’il pouvait lui faire confiance et qu’il pouvait venir chez lui autant qu’il le voulait. Peut importe si un jour Timéo rencontrait quelqu’un cette personne allait devoir accepter que Noam était le bienvenue chez lui, après tout il le voyait comme un petit frère.

Il fronça les sourcils en l’entendant, inquiet pour lui, il disait ne pas vouloir vivre plus que trente ans, il comprit que c’était sans doute parce qu’il avait peur de devenir comme son père. Timéo posa une main sur l’épaule de celui-ci afin d’attirer son attention et qu’il le regarde.

« Oui tes amis, s’ils en sont vraiment ils resteront avec toi… » Il marqua une pause et ajouta : « Tu ne veux pas vivre plus que 30 ans pour ne pas devenir comme ton père c’est ça ? Ou encore comme le mien ? Écoute, je sais que c’est difficile à s’imaginer quand on a pas eu un père modèle, pour être franc quand on a eu un salopard comme père, mais tous ne sont pas comme ça. Mon grand-père par exemple, était un homme incroyable, c’était mon modèle, c’est pas parce que ton père était un crétin, que tu vas en devenir un. C’est pas parce que mon père était violent avec moi, que je vais battre mon fils si j’en ai un, un jour. » Bon ça, il ne pensait pas que ça allait se produire, mais c’était seulement un exemple. « Laisse toi le temps, tu es jeune encore, tu as toute la vie devant toi, ton père t’a pourri ton enfance, le laisse pas gagner, prouve lui, prouve le à toi, que tu es meilleur que lui, que tu peux avoir une belle vie, que tu peux être heureux et avoir ta famille. Et si tu le veux, je vais être là pour t’aider, je vais pas te laisser tomber, pas maintenant et pas dans cinq ans, que ça soit pour te trouver du travail, pour l’école, l’université, tu pourras compter sur moi et même pour me parler de celle ou celui-ci dont tu tomberas amoureux. » Il lui fit un petit sourire rassurant et retira sa main de son épaule, reste à voir quel sera la réaction du jeune, est-ce qu’il allait accepter son aide, se laisser une chance d’être heureux, Timéo ne pouvait pas le forcer, mais il pouvait l’aider.

Il reporta un peu son attention sur le film, film qu’il avait vu de nombreuse fois, mais ça ne changeait rien au fait qu’il restait aussi bon à chaque fois !

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Lun 11 Avr 2016 - 11:31



The past always catches us

Timéo & Noam


Noam hoche doucement la tête quand il entend Timéo dire qu’il a oublié son père maintenant. Il a de la chance de ne plus devoir y penser, de ne plus l’avoir dans la tête nuit et jour. De ne plus devoir agir en fonction de cette personne. Noam l’a toujours dans la tête, même s’il fait parfois souvent de rien du tout, il y pense beaucoup. Cette histoire a détruit sa vie avant même qu’elle ne commence. Il n’a pas de famille réelle, juste une famille d’accueil. Mais Grace n’est pas sa mère et sans doute qu’elle ne se considèrera jamais comme tel. C’est compréhensible en même temps. Il n’est pas son fils et en plus de ça il n’est pas toujours très respectueux des règles qui lui sont fixées. Mais il essaie quand même, il ne faut pas toujours exprès de faire l’idiot. Il a juste des priorités plus importantes que le couvre-feu. Des priorités dont il ne parlera pas. Ce n’est pas nécessaire, surtout qu’il a perdu contact dernièrement alors ça ne fait pas une grande différence. Il se sent plutôt seul finalement. Et il sait parfaitement qu’il est le seul fautif dans l’histoire. Il sourit au jeune homme quand il entend ses mots. Il hoche un petit peu la tête. « - Merci. » Dit-il directement. Ce qu’il vient de dire c’est important, ça le touche en tout cas. Il peut continuer sur Tim. Il est tellement génial en même temps.

Depuis un moment maintenant, il s’est mis dans la tête qu’il ne se laisserait pas vivre jusqu’à 30 ans. Il trouvera un moyen ou un autre pour ne pas y arriver. C’est vraiment la chose qui lui fait le plus peur. Il écoute les mots de Timéo encore une fois et il se mord la lèvre par la suite.

« - J’ai peur des hommes. Et si je deviens un homme à mon tour, j’aurais peur de moi. J’aurais été une fille, ça aurait été autre chose. Mais je suis un gars. Je n’ai aucune confiance en moi. Et puis vu mon parcourt, je n’aurai sans doute jamais de chance. Parfois le juge fait en sorte que le casier judiciaire d’un mineur redevienne blanc mais je ne crois pas que ça sera mon cas. Et toutes les conneries que j’ai faites, de manière volontaire, ne joueront sans doute pas en ma faveur. Puis je n’ai personne de toute façon. Ce n’est pas comme si je manquerai. »

Il hausse les épaules directement à la fin de ses mots. Il pense ce qu’il vient de dire. En même temps, comment est-ce qu’il ne pourrait pas le penser. Mais il sait que Tim ne sera jamais d’accord avec lui. C’est logique dans un sens. Il ne lui en voudra même pas. Il regarde le film pour le moment en passant la main sur son bras. Il redresse le visage quand il entend sonner. Ça doit être le livreur. Il se lève directement pour aller ouvrir. Il prit les pizzas en échange de l’argent. Puis il revient directement dans le salon posant les cartons.

« - Et voilà. Nous allons pouvoir manger. »

Noam ouvre ensuite le carton en regardant. Ca sent tellement bon que ça lui donne déjà l’eau à la bouche. Il ne peut s’empêcher de prendre une part de pizza automatiquement, il a faim en plus.



Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Lun 11 Avr 2016 - 23:02



The past always catches us

Timéo & Noam


Timéo s’était confié au plus jeune, c’était la première fois qu’il parlait de ce que son père lui avait fait, peut-être un jour il allait en parler à Nigel aussi, mais il en était pas rendu là. Il avait senti que c’était la bonne chose à faire, pour que Noam comprenne que Tim le comprenait et qu’il avait confiance en lui. Quand le jeune le remercia, Tim hocha simplement la tête et lui fit un petit sourire en coin.

Il fut un peu surpris par ses paroles, mais d’un côté il commençait à le connaître, donc ça ne le surprenait pas tant que ça. « Tu as peur de moi ? Tu me fais confiance et je suis un homme… je comprends ce que tu veux dire, mais si tu te reprends en main, si tu continue comme en ce moment, un juge pourrait faire en sorte que ton dossier de mineur soit scellé, je pourrais plaider en ta faveur. Quand tu penses que tu vas faire une connerie, appelle-moi, viens me voir à la place, ne pense pas à ce que les autres pourraient penser de toi parce que tu refuse de faire une connerie, à ton âge j’en ai fait des conneries, bien plus que tu ne pourrais le penser, j’ai eu de la chance d’avoir une famille influente et donc pas avoir de dossier, peut-être que j’aurais dû en avoir un, ça m’aurait peut-être remis les idées en plus. » Il marqua une pause pour ensuite ajouter : « Et moi tu m’oublie ? Tu vas me manquer, tu comptes pour moi, j’ai pas l’intention de te laisser détruire ta vie, s’il le faut je vais même t’amener travailler au resto avec moi et tu seras mon assistant, je vais pas te lâcher au point ou tu vas finir par en avoir marre de me voir, mais si ça peut t’empêcher de faire des conneries je suis prêt à le faire. Et si ce n’est pas assez, je te prendrais avec moi, je demanderai à être ton tuteur légal pour que je m’assure que tu sois bien. » Pas question qu’il le laisse tomber, qu’il le laisse penser ainsi et se pourrir la vie, Noam méritait d’avoir une belle vie et Timéo allait tout faire pour que ça se produise.

Il le laissa se lever pour aller répondre à la porte, la pizza était arrivée, il lui avait donner de l’argent pour payer, ce n’était pas à l’adolescent de payer leur repas. Il l laissa déposer la pizza et ouvrit la boite de carton. « Bon appétit. » Il pris une pointe de pizza pour commencer à manger, il avait faim lui aussi, il mangeait moins qu’avant, parce qu’il bougeait moins, mais il devait quand même faire attention à manger assez pour que sa masse musculaire revienne et qu’il reprenne des forces. Déjà ses bras était presque aussi musclé qu’avant, il devait beaucoup les travailler, quand il marchait en béquille ses bras soutenait tout son corps. Ses jambes c’était plus délicat, il ne pouvait pas trop les travailler.

« Si tu oublies cette histoire de ne pas vivre plus vieux que 30 ans, tu as une idée de ce que tu aimerais faire dans la vie ? Comme travail ? Quel serait ton métier de rêve ? » Il était curieux et voir à ce qui pourrait arriver dans le futur ça pourrait peut-être aider Noam à se voir adulte… Timéo aimerait tellement que le jeune vive vieux et heureux.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Mar 12 Avr 2016 - 11:45



The past always catches us

Timéo & Noam


« - Mais, tu n’as pas 30 ans. Et même si tu les as, je ne veux pas le savoir. Toi c’est différent, je t’aime bien. Et je te fais confiance. Tu ne me feras pas de mal. Je sais que tu ne vas pas me violer ou me frappé ou faire du mal aux femmes. Tu es quelqu’un de bien. »

Il réfléchit à ce qu’il dit mais il est assez sérieux dans ses propos. Il le voit vraiment comme une bonne personne. Puis les militaires sont de bonnes personnes non ? De son point de vue oui. Ce sont des personnes qui veulent défendre leur pays et c’est tout en leur honneur de le faire. C’est courageux en tout cas. Il ne saurait le faire lui-même. Enfin il ne pense pas. Il faut avoir la force mentale et il ne l’a sans doute pas vraiment. Il n’y a pas grand-chose de mental dans sa tête finalement. Il écoute attentivement ce que lui dit Timéo et se mord doucement la lèvre. Il est peut-être temps de lui parler de quelques choses. Il le regarde attentivement avant de sourire un peu et reprendre.

« - Je le ferai, enfin j’essaierai de le faire en tout cas. J’essaie de moins faire de conneries tu sais et de respecter les horaires et les règles. Mais… Voler c’est indispensable. Il faut que tu n’en parles à personne. Mais tu vois… Mon meilleur ami, il a une copine et un enfant. Elles sont placés dans un centre aussi mais elles peuvent sortir plus souvent. Lui est puni en ce moment et il ne peut pas sortir, donc il ne peut pas leur donner de l’argent. Alors c’est moi qui donne mon argent de poche à sa copine. Et après, s’il n’y a pas assez, je vole pour en avoir. Ou j’évite de payer les choses. »

Timéo est le seul à le savoir. Avec –S. Il n’a pas envie que ça se sache. Cette fille aura des ennuis et elle pourrait perdre sa fille. Il n’a pas envie de les détruire plus qu’elles ne le sont déjà. Il a envie d’être là pour elles quoi qu’il arrive, quoi qu’il se passe. Elles doivent en avoir besoin. Le temps que Gab puisse sortir s’il ne se retrouve pas en prison. Il sourit suite aux mots de Tim ensuite se mordillant légèrement la lèvre. Il pose un baiser contre sa joue rapidement avant de se replacer correctement en lui soufflant quand même un merci. Il comprend bien que Tim tient à lui maintenant. Ca lui fait bizarre en même temps que quelqu’un puisse tenir à lui comme ça. Mais ça fait plaisir. Il réfléchit un peu tout en mangeant en même temps la pizza qui est parfaite. Elle n’a pas refroidit et c’est une bonne chose. Il regarde de temps en temps Tim pour voir si tout vas bien. Il a envie d’y faire attention comme d’habitude. Il réfléchit ensuite à sa question haussant un peu les épaules avant de répondre.

« - Ecrivain ou journaliste. Je ne sais pas encore. »



Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Mar 12 Avr 2016 - 13:17



The past always catches us

Timéo & Noam


C’est vrai qu’il n’avait pas trente ans encore, dans cinq ans il allait les avoir, mais pour l’instant il n’avait pas encore trente ans. Il lui fit un sourire et répondit : « C’est vrai que je n’ai pas encore trente ans, cinq ans encore avant de les avoir environ. Tu as raison, je n’ai aucune intention de te faire du mal, je ne vais pas te violer ou te frapper, jamais je ne pourrais faire ça et pas non plus aux femmes. J’espère l’être quelqu’un de bien, je sais que je n’ai pas toujours fait que des choses biens, mais j’espère que je suis quelqu’un de meilleur maintenant. Après ces dernières années, je préfère me tenir loin de la violence, j’en ai assez enduré ces dernières années… » Il parlait des tortures, qu’il avait enduré durant trois ans environ. C’était de mauvais souvenir, il ne dormait pratiquement plus à cause de ça, les images lui revenaient sans cesse dès qu’il fermait les yeux. S’il arrivait à dormir, il se réveillait en sursaut, parfois même en criant, en sueur à cause des cauchemars.

On peut dire qu’il ne s’attendait pas à ça, il hocha la tête et pensif il dit : « Je vois, t’inquiètes pas ça va rester entre nous, par contre, j’ai une idée, si tu venais travailler au restaurant ? À mon restaurant, comme serveur ou dans la cuisine comme tu préfères, tu n’aurais plus besoin de voler, tu pourrais même garder de l’argent pour toi. Qu’est-ce que t’en pense ? Veux-tu venir travailler pour moi au restaurant ? » Il lui fit un sourire et attendit sa réponse, il préférait le savoir en train de travailler à son restaurant que de voler et risquer la prison, si –S le savait, il pouvait avoir de gros problème, parce que –S ne se gênerait pas pour le dire contrairement à Timéo.

Il ne s’attendait pas du tout à se faire donner un bisou sur la joue, mais ça le touchait, c’était sûrement quelque chose qu’il ne faisait pas à tout le monde, ça montrait qu’il était important pour lui, lui aussi était important pour lui. Tim lui fit un sourire et le laissa aller chercher la pizza pour ensuite manger, tous les deux avaient faim vu qu’une fois le carton ouvert deux pointes ont rapidement disparu.

Il mangeait sa pointe de pizza alors qu’il demanda au plus jeun ce qu’il aimerait faire dans la vie, il ne s’attendait pas à journaliste ou écrivain, il ne savait pas que Noam aimait écrire. « Oh c’est très intéressant, tu as déjà écrit quelques choses ? » Certains jeunes qui souhaitaient devenir écrivain avait déjà écris un début de roman, ou quelques textes pour penser devenir écrivain, donc c’était peut-être le cas de celui-ci, c’est pourquoi il lui demandait, il était bien curieux de lire ce qu’il pouvait avoir écrit.

Il continuait de manger sa pizza tranquillement, il n’était pas pressé, il regardait le film, sans ne plus y porter beaucoup d’attention. Il préférait se concentrer sur son ami que sur le film.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us Mer 13 Avr 2016 - 14:17



The past always catches us

Timéo & Noam


25 ans, ça lui laisse encore cinq années pour pouvoir être au côté de Timéo sans avoir aucune crainte de celui-ci. Mais au-delà de ses 30 ans, ça sera un peu plus compliqué. Noam se rend bien compte que ça sera difficile parce qu’il a envie que le jeune homme reste dans sa vie. Il a envie qu’il soit avec lui autant qu’il le peut, il a envie qu’il le soutienne. Même en ayant 30 ans et plus. Il ne sait pas comment il va pouvoir passer le cap, ça lui fait un petit peu peur intérieurement. Mais il a encore cinq ans, il a le temps de voir venir. Il n’a pas envie d’avoir peur. Pour le moment il voit le brun comme une bonne personne, il n’a rien à se reprocher et il a fait les choses bien. Du moins de son point de vue, de ce qu’il connait de lui jusqu’ici. Il n’en sait pas plus, il aimerait pourtant en savoir plus. Le connaître jusqu’au bout des doigts. Mais c’est sans doute là le rôle de son copain, s’il en a un et non celui de Noam. Mais il a quand même envie d’avoir une place dans sa vie, et il lui a fait comprendre qu’il le peut parfaitement. Il allait bien voir de toute manière. Le temps lui dira comment les choses avances sans doute. Il le regarde attentivement, étant quand même heureux qu’il confirme ses pensées. Bien que les mots d’un homme n’est pas vraiment vérifiable. Son père faisait croire à tout le monde qu’il était une bonne personne, au final il ne l’était pas et il ne l’est toujours pas. Un bon menteur et un manipulateur. C’est la seule image qui lui revient sans cesse quand il pense à lui et sans doute qu’il n’y aura jamais d’autres images que celle-ci.

« - Qu’est-ce que tu as fait comme conneries ? Et qu’est-ce que tu as endurés ? A moins que tu parles de ce que t’as fait on père ? »

Il le regarde attentivement. Il espère ne pas trop être indiscret, ce sont les questions qui lui viennent. Il espère que ça ne fait rien. Tim le lui dira si ça ne convient pas de toute manière. Il n’a pas besoin de réponse s’il n’en a pas envie. S’il ne sent pas le besoin de le faire non plus. Le brun est une bonne personne en tout cas. Noam pourrait en tomber amoureux s’il ne le considérait pas comme un frère. Il est beau, il est fort, il est intelligent. Enfin, il a des qualités qu’une personne rêverait d’avoir comme ça, directement. Mais ça peut faire un peu bizarre comme ça. Heureusement qu’il ne le dit pas à haute voix, il aurait l’air ridicule le pauvre. Il réfléchit suite à sa proposition. Il respire doucement en mangeant un peu de pizza en essayant de voir si ça serait bien ou non de le faire. Il hoche la tête.

« - Je veux bien. J’en parlerai avec Grace. Mais je dis oui, si tu as du temps de m’apprendre comment on fait ? Parce que je n’ai jamais fait ça. Et je suis obligé de faire du bénévolat à l’hôpital. Mais j’ai du temps ne t’en fait pas. »

Peut-être qu’il pourrait en parler avec son assistante sociale. Voir s’il ne peut pas arrêter le bénévolat puisqu’il a trouvé autre chose. Il allait bien voir. Ca ne serait peut-être pas cool pour certaines personnes mais finalement, ils ne sont pas si proches. C’est une belle offre, il n’a pas envie de dire non. Il respire doucement en regardant la télévision de temps en temps. Il hoche un peu la tête.

« - Oui j’ai déjà écrit des choses. Mais bon… Je ne pense pas que ça soit vraiment génial finalement. »



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us

Revenir en haut Aller en bas
#21A Timéo & Noam ▬ The past always catches us
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ♥ - Forget Your Past
» in this bright future you can't forget your past. ▲ (08/02 - 14:50)
» lee noam || Ублюдок.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Saison 2 :: archives sujets terminés et abandonnés-