AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #2B Tamany Road, Downwards is the only way forwards.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: #2B Tamany Road, Downwards is the only way forwards. Sam 12 Mar 2016 - 2:28

1 appartement et demi… Encombré mais pas désordonné… Depuis 25ans… Pour un chat et son homme… Canard était le maitre des lieux. Benjamin passait régulièrement mais il restait habituellement debout sur le paillasson près de la porte. Aucune conquête n’avait franchi ce seuil. Seule exception; il y avait caché quelques personnes pour de courte durée.

Et ce matin, une étrangère viendrait envahir son refuge. Frank était tout aussi perturbé que son chat.

Oui, Marley venait faire le ménage. Une fois par année… Pour un bon décrassage jusque dans les coins. Éviter l’insalubrité… Commencer par les plafonds et descendre jusqu’aux planchers. Il lui fallait entre 3 et 4 jours. Vider les armoires, tout nettoyer, les ré-ordonner. Déplacer les meubles…

Il lui aurait été intolérable qu’elle refuse… Il l’attendait avec du café et des muffins…
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Marley A. Baker
Maître Jedi
87 $
02/02/1988 $
87 messages
Mensonges : 87
Anniversaire : 02/02/1988


MessageSujet: Re: #2B Tamany Road, Downwards is the only way forwards. Sam 12 Mar 2016 - 19:00

Downwards is the only way forwards

Ft. Frank Wilcox

La curiosité est un vilain défaut


Annuellement, Marley réserve trois jours entiers, presque trois à un seul de ses clients. C'est un client régulier annuellement et parfois pour de bref intrusions durant l'année, à la demande. Elle ne sait jamais l'étendue de la tâche avant d'y être. Elle se dit tout le temps que dans un appartement et demi, ce sera rapidement expédié, mais il se trouve qu'il y a vraiment beaucoup de choses dans cet appartement et demi. Mais si ça devrait la contrarier de voir autant d'objets entassés, c'est bien le contraire. C'est un peu comme ouvrir une pièce après un an et tenter de se rappeler ce qu'il y avait et ce qu'il y a maintenant.

À l'heure convenue, Marley frappe, avec une partie de son attirail. Elle aime bien avoir ses propres trucs sous la main au cas ou il manquerait quelque chose. Ce n'est pas vraiment le moment de devoir aller acheter ce qui manque. Sauf si le client est vraiment désagréable. Alors là, oui, elle va peut-être feindre qu'il lui manque quelque chose.

- Bonjour, Monsieur Wilcox. Prêt pour le grand ménage ?  demande-t-elle avec entrain, ignorant le chat. Elle n'aime pas les chats, mais elle ne les a pas en horreur non plus. Elle n'aime pas les chiens non plus d'ailleurs. De quel côté voulez-vous commencer ? interroge-t-elle.

Puis elle va faire la première chose qu'elle fait lorsqu'elle va faire un grand ménage. Elle va ouvrir les fenêtres toutes grandes, peu importe la température. Évidemment, elle va aussitôt baisser la température de l'appartement.

______________________________

Marley Ariadne Baker


They paint a picture of perfect nowhere blue skies Within every lie there's a web of comfort For them, not me To win this twisted war inside me won't justify the pain They paint you a picture of perfect nowhere
Anastacia - Heavy on my heart



Dernière édition par Marley A. Baker le Jeu 19 Mai 2016 - 2:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Re: #2B Tamany Road, Downwards is the only way forwards. Jeu 7 Avr 2016 - 1:10

La plupart des gens amassent… Pas Wilcox. Il aurait pu se louer un plus grand appartement. Il en avait les moyens. Et puis c’était très encombré… Mais l’exiguïté de l’appartement le force à s’en contenter. À vivre de peu. Un exercice quotidien pour garder la main. Il se disciplinait depuis 25ans. Comme s’il n’était que de passage. Comme s’il serait bientôt parti. Temporaire. Ce ne pouvait être que temporaire.

Frank sursauta sur sa chaise et s’étira pour ouvrir la porte.

- Bonjour Marley! Merci d’être venue… Oh… Et bien je suppose comme d’habitude? Du plafond vers le plancher?

La plupart des gens n’occupe que le premier tiers inférieur de l’espace que comporte un appartement. Pas Wilcox. Inhabituellement serviable, il l’aida à entrer son matériel à l’intérieur et la laissa agir comme si elle était maitre des lieux.

- Nettoyer, expulser la poussière et le poil de chat… Ne rien désorganiser s’il vous plait… Et vous pouvez m’appeler sur mon cellulaire si vous avez un doute…

C’était pénible. Il ne voulait pas la laisser seule dans ses affaires. Mais il fallait que ce soit fait et Marley était digne de confiance. Frank endossa sa veste, joua avec ses clefs.

- Je vous ai fait des muffin aux bleuets… Et comme tous les ans, vous n’ouvrez pas la boite sous le lit…
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Marley A. Baker
Maître Jedi
87 $
02/02/1988 $
87 messages
Mensonges : 87
Anniversaire : 02/02/1988


MessageSujet: Re: #2B Tamany Road, Downwards is the only way forwards. Sam 4 Juin 2016 - 20:47

Downwards is the only way forwards

Ft. Frank Wilcox

La curiosité est un vilain défaut


Oui, du plafond vers le sol, logique, c'est même toujours comme ça qu'elle procède, puisque la poussière tombe au sol, l'inverse reviendrait à travailler en double. Elle suppose qu'il estime que c'est une tactique efficace.

- Bien, monsieur Wilcox. Ce sera fait.  Et ce sera bien fait, pas de doutes. Marley fait bien les choses. J'essaierai de tout remettre en place, comme les années précédentes.

Elle se demande pourquoi il tient à préciser out ça. N'est-ce pas ce qu'elle a fait l'an dernier ? Et l'année précédente ? Il ne lui a jamais mentionné le contraire pourtant. L'insécurité, peut-être. Il ne veut pas qu'elle fouille dans ses affaires ? Et pourtant, il lui demande de tout nettoyer. Elle le fera, bien sûr. Et elle ne fouillera pas. La dernière fois qu'elle a fouillé dans les affaires de quelqu,un, elle a apprit des choses qu'elle a nier longtemps avant que tout soit révélé. Et son père ne s'est même pas défendu. Il n'a pas nié. C'était donc vrai.

- Merci pour les muffins, dit-elle, tout sourire. Il y a à peu près quinze boites sous votre lit, Monsieur Wilcox. Je n'en ouvrirai aucune.

Et elle n'en ouvrira aucune, Marley est digne de confiance.

Le lieutenant maintenant parti, Marley se met au travail. Elle suit les consignes, elle commence par la droite, du plafond au sol, et replace chaque objet à sa place, ou du moins elle le croit. Il y a tellement de choses à replacer. Chaque surface est occupée par quelque chose. Que ce soit des livres, des boîtes, ce qui ressemble à des souvenirs le chat. Le chat est omniprésent comme s'il surveillait le moindre de ses gestes.

Envie d'après midi elle en a fait une bonne partie. Elle a défait le lit, passer l'aspirateur sur le matelas et sorti toutes les boîtes du dessous. Remettre chaque chose à sa place exacte est impossible, Marley n’a pas assez de mémoire, mais elle tente le coup du mieux qu'elle le peut. A quatre patte sous le lit elle fait glisser les boîtes sur le plancher avant de les jucher sur quelque chose pour pouvoir y passer l'aspirateur. En poussant l'une d'entre elle dans un espace trop petit, elle fait tomber celle du bout qui s'ouvre et s'éparpille sur le sol.

Elle peste intérieurement, mais elle soupire et ramasse le tout avant de tout ranger à l'intérieur. Une boîte à souvenir, able-t-il. Y'avait il un ordre ? Elle n'en sait rien. Tant pis. Il y a tellement de boîtes avec tout un ramassis de trucs hétéroclites qu'elle ne sait pas quoi en faire. Mais les consignes claires évacuer la poussière et les poils de chats. C'est ce qu'elle fera. Elle replace tout ce qu'elle croit être à sa place, mais difficile de savoir exactement.

Frank lui avait dit d'appeler si elle avait des problèmes. Elle n'en a pas eu. A dix-sept heure, elle range son attirail et quitte l'appartement de Frank. Elle reviendra demain pour le reste.


______________________________

Marley Ariadne Baker


They paint a picture of perfect nowhere blue skies Within every lie there's a web of comfort For them, not me To win this twisted war inside me won't justify the pain They paint you a picture of perfect nowhere
Anastacia - Heavy on my heart



Dernière édition par Marley A. Baker le Dim 8 Jan 2017 - 4:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Re: #2B Tamany Road, Downwards is the only way forwards. Sam 7 Jan 2017 - 4:14

Le coffre de pêche… Cette boîte là… Il parle du coffre de pêche… Une vieille chose aux coins cabossés, éraflés, avec de nombreux points de rouille. En chutant, le loquet saute et le matériel se renverse sur le sol. Frank a horreur de la pêche. Il y va pourtant régulièrement, tous les ans… Son coffre de pêche est bien organisé et il ne manque rien au bonheur d’un parfait pêcheur. La seule chose qui manque, c'est la saleté. Un œil averti remarquerait que l’intérieur du coffre est propre et exempt du moindre grain de sable… Aucun débris, écales, bouts de vers, substance collante inidentifiable. Seulement une belle collection de mouche artisanale épinglée dans un papier journal. Le Toronto Sun…



Dernière édition par Frank B. Wilcox le Mer 8 Fév 2017 - 2:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Alter Ego
Sith sans humour
93 $
93 messages
Mensonges : 93



MessageSujet: Re: #2B Tamany Road, Downwards is the only way forwards. Mer 8 Fév 2017 - 2:32

En quittant l’appartement, elle buta contre un homme dans le couloir… Un homme de la trempe de Wilcox. Plus rond peut-être, moins en forme… Il avait un visage passe-partout que Marley ne pourrait jamais reconnaitre. Civil et secourable, il l’aborda et lui offrit son aide pour déplacer tout son attirail de ménage :

- Holà Mademoiselle! Attendez un peu que je vous aide! Mais qu’est-ce que vous faites là-dedans! S’étonna-t-il d’un ton guilleret. Vous êtes équipée pour les grands travaux!

C’est le moment que Canard choisi pour lui filer entre les jambes.

- Oh! Votre chat! Est-ce qu’il avait la permission de sortir?
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Marley A. Baker
Maître Jedi
87 $
02/02/1988 $
87 messages
Mensonges : 87
Anniversaire : 02/02/1988


MessageSujet: Re: #2B Tamany Road, Downwards is the only way forwards. Mer 8 Fév 2017 - 2:42

Downwards is the only way forwards

Ft. Frank Wilcox


- Ce que je fais ? Monsieur ? Je… je fais le ménage… et vous êtes ? Elle voit avec une contrariété certaine le chat filer. Oh non ! Canard ! Oh non ! Reviens ! Elle flanque son attirail dans les bras du type, ferme la porte qui était déjà verrouillée de l’intérieur, glisse la clé dans sa poche et se met à la poursuite du chat. Canard, appelle-t-elle d’une voix chantante.

______________________________

Marley Ariadne Baker


They paint a picture of perfect nowhere blue skies Within every lie there's a web of comfort For them, not me To win this twisted war inside me won't justify the pain They paint you a picture of perfect nowhere
Anastacia - Heavy on my heart

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Re: #2B Tamany Road, Downwards is the only way forwards. Mer 8 Fév 2017 - 2:52

- MEORLW!!!

Canard était un chat âgé. Il était calme, placide, et pas du tout fugueur… Il fonça dans le corridor comme si tous les démons de l’enfer étaient à ses trousses. La douce voix chantante de Marley ne le ralentit pas du tout. L’univers de Canard se réduisait à Frank, Ben, Hetty. Canard connaissait Marley… Il venait de passer plusieurs heures avec la jeune femme et ils avaient eu le temps de s’apprivoiser. L’animal s’immobilisa au seuil de l’étage et se retourna, la laissant doucement approcher en la fixant d’un regard tout jaune.

Les prosopagnosiques ont un fort sens de l’observation qui leur permet de s’y retrouver dans toute la marée d’étranger qui les entoure. C’est une des raisons pour laquelle Frank aimait employer Marley : elle était capable de tout remettre en place.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Alter Ego
Sith sans humour
93 $
93 messages
Mensonges : 93



MessageSujet: Re: #2B Tamany Road, Downwards is the only way forwards. Mer 8 Fév 2017 - 2:54

L’homme diffusait une forte odeur de cigarette que ne dissimulait pas son haleine de café. Sa veste avait une coupe récente mais elle était usée, comme s’il l’avait déjà beaucoup porté. La main qu’il avait tendu vers elle, avant qu’elle ne lui jette une brassée de balais, mope et vadrouille, était large et il avait les jointures écorchées. Il avait la dégaine d’un chauffeur de taxi, quelqu’un qui attend de longue heure en faisant le guet… Mais les chauffeurs ne portent pas de grosse chevalière en or très massive.

Les prosopagnosiques sont aussi très sensible à la gestuelle, au non verbal et à l’attitude des gens. Est-ce qu’il avait avancé la main pour la décharger de ses accessoires, ou avait-il esquissé un geste pour la retenir? Il s’était déporté du centre du corridor vers le mur… Ou vers la porte qu’elle avait refermée? Il avait voulu voir ou entrer? L’homme appuya le matériel contre le cadre de la porte et vint lui prêter main forte…

- Minou minou minou?? Fit-il en tendant la main comme s’il avait une gâterie à offrir. Oh pardon, Canard? Pourquoi vous avez appelé votre chat canard? C’est très particulier comme nom…

- MIARL! répondit canard en descendant de quelques marches...

- Mon ami qui vit dans cet immeuble a un chat lui aussi. Je crois qu'il s'appèle Bounty... Un goût de paradis! ricana l'homme bêtement.

Canard n’avait pas peur de Marley. Ce n’était pas elle qu’il fuyait. C’était l’homme derrière elle que son instinct lui dictait d’éviter. Les animaux ressentent ces choses-là. Ils savent reconnaitre la cruauté. Mais malgré toute sa bonne volonté Canard n’est qu’un chat et Marley n’est qu’une humaine.

L’inconnu la saisi par le bras, sous l’épaule, à la jonction des muscles, enfonçant quatre doigts puissant dans sa chair et lui écrasant les tendons. D’une secousse, il la retourna et l’envoya rebondir contre le mur. Joli brin de fille… C’est toujours agréable d’intimider les jolies filles… Celle-ci dégageait une odeur de savon citronné assez persistante mais elle promettait d’avoir la peau douce. Et ses yeux… De grands yeux bleu foncé... On lisait toujours mieux la douleur dans les yeux pâles…

- Peut-être que le chat de mon ami s’appelle Canard, finalement…
rectifia-t-il… Et peut-être que ce n’est pas vraiment mon ami non plus, vous l’aurez deviné…

Il n’avait pas d’arme. Pas besoin.

- L’homme qui vit dans cet appartement… C’est un flic? Un type d’un 50taine d’année? Mauvais comme une teigne? Il habite dans la région depuis quand?

Il la détailla de pied en cap d’un regard évaluateur, désagréable, puis il lui sourit d’un air vicieux.

- Vous n’êtes pas la petite amie… Seulement la boniche, c’est ça?

L’inconnu se déporta devant elle, près, beaucoup trop près, la plaquant contre le mur d’une épaule, l’entravant en glissant un genou entre les siens. Il porta la main sur elle. Les deux mains, la palpant sans vergogne et enfonçant les mains dans ses poches. La clef… C’est la clef qu’il voulait. Peut-être qu’elle la lui aurait donné sans discuter s’il l’avait demandé poliment, mais c’était beaucoup plus amusant de se servir soi-même.

- Allez, viens, Beauté, lui susurra-t-il à l’oreille. Tu vas me faire faire le tour du proprio… Et si t'es bien gentille, je ne te ferai pas de mal.

Une main sur l’épaule, à la base du cou, il la pousse devant lui, lui chatouillant les cervicales du pouce. Parce qu’il n’est pas du genre à beaucoup solliciter l’imagination de ses victimes. Des doutes sur ses intentions? Pas vraiment… Il déverrouilla la porte et la poussa à l’intérieur.

- Dieu du ciel! Quel clapier immonde! À quel heure Monsieur Wilcox rentre-t-il?
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Marley A. Baker
Maître Jedi
87 $
02/02/1988 $
87 messages
Mensonges : 87
Anniversaire : 02/02/1988


MessageSujet: Re: #2B Tamany Road, Downwards is the only way forwards. Jeu 9 Fév 2017 - 5:00

Oui, Canard est un nom particulier pour un chat. Son perroquet s'appelle Arty et elle-même se nomme Marley. Chacun ses choix. Elle, elle appelait habituellement le chat, Le Chat. C'est un choix aussi. Elle se contente de sourire. Elle n'a jamais été très sociable. Sympathique, mais pas très sociable.

- La barre de chocolat ?

Elle semble réfléchir un moment. Il n'y a pas de chat de ce nom ici... de ce qu'elle sait, la description, somme toute basique, décrit bien Frank. Mais Canard ne s'appelle pas Bounty. Elle réalise juste un peu trop tard, au moment où elle vient pour lui répliquer gentiment que son ami n'est pas ici. De toute évidence, elle réfléchit trop.

Elle émet un couinement lorsque le bout de ses doigts s’engourdit sous la pression. Il lui pose des questions, mais elle se contente d’un gémissement en guise de réponse. Elle aurait bien aimé hurler, mais sa voix se brise. Oui, c’est ça, la boniche, elle ne sait rien. rien du tout. C’est par un autre couinement qu’elle lui répond.

Il la pousse à l’intérieur, après l’avoir tâté de manière très peu agréable. Elle aurait dûe hurler. Elle se cale contre un meuble, la bibliothèque, et essaie de s’y fondre.

- Sais pas…

Non, elle ne sait pas à quelle heure il rentre. Parfois, c’est tôt, parfois c’est tard, elle n’est pas là quand il rentre tard. Il est flic… qui sait l’heure où il finit ? Elle espère que les murs de l’appartement sont fins comme du papier… quelqu’un finira bien par entendre ?

______________________________

Marley Ariadne Baker


They paint a picture of perfect nowhere blue skies Within every lie there's a web of comfort For them, not me To win this twisted war inside me won't justify the pain They paint you a picture of perfect nowhere
Anastacia - Heavy on my heart

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Alter Ego
Sith sans humour
93 $
93 messages
Mensonges : 93



MessageSujet: Re: #2B Tamany Road, Downwards is the only way forwards. Ven 10 Fév 2017 - 1:46

L’inconnu fouilla, bousculant Marley d’un coin à un autre du minuscule appart. Il viola l’intimité de Frank Wilcox sans vergogne. Il ne cherchait rien en particulier. Il ignorait pourquoi il devait s’intéresser à ce type. Il y avait forcément une raison.

Il se lassa rapidement de violenter la boniche, elle ne savait que gémir et bafouiller. Il étala tout ce qu’il trouvait sur le sol, créant un bordel pas possible, et quand il devint clair qu’il ne trouverait rien, il abandonna la partie, passant sa frustration sur la jeune femme. Il s’assura de la terrifier juste assez pour avoir le temps de mettre de la distance entre eux.

Pour finir, il partit avec une brassée de muffin aux bleuets.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #2B Tamany Road, Downwards is the only way forwards.

Revenir en haut Aller en bas
#2B Tamany Road, Downwards is the only way forwards.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Mellindra Road, à votre service !
» TNA Victory Road 2004 [MU] :
» Monday Night Raw # 32 - ROAD TO WRESTLEMANIA
» Aden | Your kiss it could put creases in the road

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Tammany Creek :: Quartier résidentiel :: Tammany Road-