AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 Intrigue n°7 + Kindness is contagious.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Dim 10 Avr 2016 - 21:14

La question de Scarlett était légitime et elle aurait pu répondre un "comme ça" mais il lui fallait au moins une meilleure explication pour comprendre les craintes de son aînée.

- Tu n'étais pas encore là mais il y a eu une épidémie, fin février. Ça a inquiété pas mal de monde et des spécialistes sont venus se charger de l'affaire. Alors avec les trois médecins là, c'est trop de coïncidences mais je me trompe peut-être.

Elle omit de parler du jeune infirmier et de Saffron dont elle avait surpris la conversation. Elle n'obtint également aucune réponse quand l'un des dits médecins approcha Scarlett qui lui enjoignit de ne rien dire de plus.

- Bien sûr. Je n'en avais pas l'intention. C'est comme un bon scoop, faut savoir le garder jusqu'au moment opportun.

Et ce n'était pas une comparaison qu'elle voulait faire surtout si l'Anthrax était véritablement en cause. Elle aurait préféré éviter de scoop là. En réalité, Grace n'était pas si attachée que ça aux scoops, s'il n'y en avait pas, c'était tout aussi bien et cela voulait dire que le monde allait bien. Malheureusement ce n'était pas le cas et il lui fallait donc informer le grand public de tout ce qui pouvait se passer ici et ailleurs.

Laissant sa soeur partir, elle retourna près de Noam, s'excusant de l'avoir exclu de la discussion.

- Cette situation est vraiment nulle. Fit-elle comme commentaire imaginant le calvaire pour un adolescent que d'être bloqué à la même place pendant plus d'une journée. Enfin une bonne excuse pour ne pas aller en cours ceci dit. Autant dire que sentir la barre de fatigue et le mal de tête poignant émergeant peu à peu ne l'aidait pas à entretenir une conversation profondément intéressante mais le concerne ne pouvait, lui, pas être éloigné. Tu n'as pas dormi. Tu devrais te reposer un peu. A ton âge on a bien besoin de sommeil.

Le retour de Scarlett se fit ensuite et elle sourit forcément à la vision de la petite fille l'accompagnant. Grace adorait les enfants et si la petite, nommée rapidement Hope par sa soeur, semblait un peu perdue dans ce fauteuil roulant, elle dégageait une bonne humeur qui ne laissait pas indifférent l'adulte. Elle n'eut cependant pas l'occasion de lui parler directement qu'elle eut à s'inquiéter pour Scarlett.

- Missy ?! Tu es malade ?!
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Nigel B. Chatwood
Maître Jedi
291 $
19/01/1994 $
291 messages
Mensonges : 291
Anniversaire : 19/01/1994


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Lun 11 Avr 2016 - 12:48

Les heures passèrent et nul ne semblait comprendre ce qui se passait. Les rendez-vous étaient interrompus, les médecins se rassemblaient en secret et les patients attentaient dans un coin sans rien faire. Nigel était nerveux, lui qui détestait les hôpitaux était enfermé là, sans même pouvoir croiser un visage amical tant le personnel était occupé. Terrie n'avait pas pu lui donner d'informations et avait l'air occupé. Le temps était long et le réseau qui manquait devenait agaçant. Nigel avait envie d'envoyer un message à son frère, à sa cousine pour ne pas les inquiéter.

La nuit tomba progressivement et la migraine le prenait. Certainement dû au fait de passer les minutes à réfléchir et stresser lui avait donné un mal de crâne affreux. Alors le Chatwood essaya de fermer les yeux. Après tout, ils allaient rester là encore un moment, autant se reposer. Mais impossible de fermer l’œil avec tout ce monde autour qui chuchote et s'inquiète. Et puis cette petite file cria pour attitrer l'attention. Ça fonctionna et la population put apercevoir les véhicules du FBI ainsi que les agents au-dehors. Le directeur de l'hôpital tenta de clarifier la situation en parlant plus fort que la vague de questions qui se murmurait dans le hall. Une contamination au méthane, ce qui expliquerait les nausées du sportif qui écoutait d'une oreille distraite.
Nigel retourna s'asseoir sur un siège, sa veste sur les épaules pour se protéger du froid. Il avait un peu froid, comme lorsqu'on couve une grippe. Il toussait un peu mais rien d'alarmant. Il ne connaissait pas les effets mais les ressentait à mesure que les heures passaient.

Au petit matin, rien n'était plus beau, c'était toujours aussi long. Certains docteurs spécialistes en contamination chimique allaient les examiner afin de traiter les différents problèmes. Le tour commença et Nigel repéra un peu plus loin son ami Lorcan. Eut-être pourrait-il l'aider. Nigel ne se sentait vraiment pas au top de sa forme. Toussant et frissonnant, il se leva pour aller dans sa direction en se tenant au mur de la main. « Lorcan. Salut. Je sais que t'es pas mal occupé mais, t'aurais pas un truc pour la gorge ? » dit-il en portant la main à sa bouche pour tousser une nouvelle fois. Ça devenait gênant à force, la gorge le démangeait à force de tousser. Une toux sèche et désagréable. Vu sa situation médicale, il espérait qu'on l'examine rapidement et qu'on puisse le soigner.

______________________________

Nigel B. Chatwood
L'amour ? Tendre ? Il n'est que trop dur, trop brutal, trop impétueux et il pique, telle une ronce.




(AuAg)3Hg2 ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Saffron O'Leary
Maître Jedi
549 $
06/04/1972 $
549 messages
Mensonges : 549
Anniversaire : 06/04/1972


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Lun 11 Avr 2016 - 19:44

Saff comptait bien foncer directement sur le directeur ou le FBI et leur balancer des vérités pas très reluisantes, mais il est arrêté dans sa course par Lorcan, qui semble aussi inquiet que lui.

Si tu considère que le méthane, inflammable, avec risque d'explosion, c'est pas trop grave, alors non, dit il du ton agacé de celui qui est occupé, mais qui tout de même d'arrêté pour bavarder. Mais c'est n'importe quoi cette fuite de méthane. Ils auraient évacué, pas mis en quarantaine. C'est effectivement plus grave, puisqu’il y a des combinaisons. Ils savent pas trop ou ils en sont pas sûr, affirme Saff avec contrariété.

Mais la lumière se fait lorsque Lorcan lui offre la réponse. Et cette supposition semble choquer Saffron, mais en même temps, le regard admiratif qu'il pose sur Lorcan est aussi intimidant que satisfaisant. Rapidement, il attrapé Loran par l'épaule et l’éloigne des oreilles indiscrètes de la journaliste. Elle est trop près celle la. Trop.

Bordel, Lorcan… je suis jaloux ! J'aurais du y penser ! Ne dis ça à personne, tu comprends. Bordel de… C'est brillant ça Lorcan. Ok, Ok… la maladie du charbon… naturellement, c'est pas trop dangereux si c'est prit et soigné à temps. L'incubation est de 48heure, on a le temps, dit-il sur un ton peu convaincu. Je crois. Je dois voir Scarlett, dit-il et comme il vient pour aller la voir, le Dr. Ross vient la chercher, elle et les enfants. Il se stoppé et revient vers Lorcan, qu'il agrippe par le bras. D'accord, ça va, généralement, on est vacciné, bon c'est pas à tout épreuve mais bon… Hope, à été soignée en novembre, elle devrait bien aller, dit-il pour lui même. D'accord, on va...

Et il est interrompu par l'approche du petit frère Chatwood, qui demande à Loran s'il n'aurait pas quelque chose pour un mal de gorge. Durant de longues secondes, il dévisage Nigel, l'examinant, plutôt, puis il secoue la tête

Non, On à pas le temps. Lorcan, mets Nigel sous traitement antibiotique, tout de suite, ordonne-t-il d'un ton sombre. Et ne me dis pas que c'est le doc qui doit le décider, rien foutre, tu le fais. Tu diras que c'est moi si on te pose la question. Après, tu vas à la pharmacie et tu fais sortir tout ce qu'on a en pénicilline et doxycycline

Et Saff s'éloigne à grands pas, préoccupé. De la fièvre, de la toux... des plaies… le post-opératoire. Il est temps qu'il affronte le docteur Ross. Il fait une entrée remarquée, parce que Saff est Saff.

Docteur Ross, il est trop tard pour les tests. Les symptômes sont déjà là, annonce-t-il d'un ton autoritaire.

______________________________

Saffron Light O'Leary


« I have sometimes been wildly, despairingly, acutely miserable, racked with sorrow, but through it all I still know quite certainly that just to be alive is a grand thing. » - Agatha Christie


Dernière édition par Saffron O'Leary le Lun 11 Avr 2016 - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
NEVER TELL
Grand maître Jedi
944 $
944 messages
Mensonges : 944



MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Lun 11 Avr 2016 - 20:48

Intervention du maître du jeu



Les enfants étaient de retour dans la salle principale et le docteur Peterson observait les premiers cas déclarés parmi les différents patients. L'inactivité n'était pas ce qu'il savait le mieux faire. Il leur fallait cependant attendre. Ils n'avaient pas le choix et il remarquait déjà les différentes interrogations du personnel médical qui se réunissait en petits groupes, un peu plus loin.
Il se doutait qu'ils voudraient agir et c'est ce pourquoi la pharmacie avait été vidé de tout ce qu'ils auraient pu croire utile. Ordre d'au dessus, préférable à tout autre chose. Ils allaient eux-mêmes administrer ce qu'il fallait. Ils n'avaient pas besoin d'idiots impulsifs, même s'il les comprenait très bien, pour entraver la procédure. Le plus étonnant et qui avait été rapporté au FBI en faction à l'extérieur était que les stocks étaient déjà à moitié vides et que tous les malades n'auraient pas pu être traité. Peterson ne se posait pas plus de questions, ce n'était pas son métier mais lorsqu'un infirmier passa devant lui pour trouver son collègue, il le suivit avec un soupir. « C'est parti. »

Ross et lui échangèrent un regard dès l'introduction, pas surpris, pas gênés, pas même dérangés par ce qu'il disait. « Infirmier, vous devriez retourner avec les autres, vos habilitations s'arrêtent à cette porte. Vous entrez dans un secteur réservé au FBI et à ses employés. » Ross ne voulait pas prendre la peine d'expliquer et Peterson suivit son autorité naturelle sans rechigner. « Votre inquiétude est compréhensible mais tout est sous contrôle. Cependant maintenant que vous êtes là, vous pouvez rester. Nous allions justement appeler le personnel de l'hôpital. » Et comme pour lui donner raison, le troisième médecin lança un appel général pour que le personnel médical s'avance vers la zone réservée.

Le FBI apparut peu de temps après l'annonce sous la forme de quelques agents protégés, de la même manière que les médecins, chargés de contenir tout potentiel mouvement de foule, se tenant tour à tour devant la porte principale et devant le couloir au bout duquel les trois médecins envoyés continuaient ce pourquoi ils étaient là.


______________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Scarlett L. Moore
Maître Jedi
319 $
01/11/1975 $
319 messages
Mensonges : 319
Anniversaire : 01/11/1975


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Lun 11 Avr 2016 - 23:13

Scarlett ne comprenait pas d'où sa soeur tenait de tels propos. Ce n'était pas rien ce dont elle parlait et ça avait le don de l'inquiéter. Mais ce que Grace lui donna pour explications la laissa perplexe. Et si elle avait raison? "J'espère vraiment que tu te trompes..." Sa soeur avait du flair, mais elle n'avait pas envie qu'elle ai raison. Bien que si c'était la maladie du charbon, il suffirait de quelques traitements antibiotiques et ça ne serait vite qu'un mauvais souvenir. Cependant, Scarlett lui dit qu'elle essayerait de se renseigner un peu plus quand elle dû s'éloigner de Grace avec les enfants.

Ca se passa assez bien dans l'ensemble. Elle se fit tester et les enfants suivirent le mouvement assez facilement. Il n'y avait que cette petite qui était en fauteuil roulant qui n'avait voulu personne d'autre qu'elle pour lui faire la prise de sang. Scarlett appréciait les enfants. Elle avait en général un bon feeling avec eux. Sans doute était-ce de famille! Une fois tous les tests fait, Sally retourna où elle était installée et Hope demanda à rester avec elle. Chose qu'elle accepta en l'amenant vers sa soeur. Alors qu'elle faisait les présentations, elle fut prise d'une grosse quinte de toux. Elle savait très bien ce que ça pouvait signifier, mais ce n'était pas logique. Il était trop tôt pour ça... Voulant rassurer Grace, elle lui dit entre deux toux. "Ce n'est rien..." Tenta-t-elle de se reprendre alors que la douleur dans la poitrine se faisait ressentir de manière encore plus forte qu'il y a peu de temps. Les médecins demandèrent aux membres du personnel de suivre le même chemin qu'elle venait de prendre et voir les agents du FBI s'installer aux entrées de portes n'étaient pas pour la rassurer. "Tu... Veux bien rester avec Hope, je dois aller voir comment vont les gens." Elle chercha un instant Saffron du regard, mais se rendit compte qu'il était déjà à l'intérieur. Si elle lui avait râlé dessus quand il était avec ce Wilcox, elle savait qu'elle pouvait avoir besoin de lui. Il était un bon infirmier et elle lui faisait assez confiance.

______________________________

What if i'm not myself

What if I fall and hurt myself, would you know how to fix me? What if I went and lost myself. Would you know where to find me? If I forgot who I am. Would you please remind me?©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Mar 12 Avr 2016 - 11:17

" Cet homme t'ennuie ?" Demanda-t-il sans plus attendre à Grace. Il ne comprend pas tout de ces histoires mais le ton ne lui plait pas spécialement. Il ne connait pas ces hommes présents et il ne se sent pas spécialement à l'aise d'être enfermé dans une même pièce avec eux. Mais il a quand même envie de savoir quelques informations. Il a surtout envie de savoir s'il doit faire quelque chose parce qu'il n'aime pas qu'on s'en prenne aux personnes qui l'entourent. Bon sans doute qu'elle ne lui dira rien de toute manière. Comme souvent, mais ça n'est pas grave. Il allait faire avec de toute manière. Il n'a pas bien le choix. Il essaie d'être le plus calme possible en étant ici. Ce n'est pas chose facile quand on est un adolescent de son âge. Il a envie de sortir d'ici. Il aurait pu essayer de briser une vitre mais elles doivent être toutes aussi solides l'une que l'autre. Puis avec l'arrivé de ces agents où un truc dans le genre, il n'a pas trop envie de se faire remarqué. Il a déjà un assez gros dossier que pour ajouter des choses à la liste. Puis il a envie de faire un effort pour Timéo. Car il est là lui. Et il l'aime bien. "- Pas certain que je puisse me reposer entouré de tous ses hommes pas si rassurant que ça finalement. Mais je peux essayer. C'est mon jour de chance, j'ai congé aujourd'hui." Il sourit amusé. Mais rien n'est amusant ici de toute manière. Grace ne semble pas très bien. Il ne sait pas trop pourquoi. Enfin il ne comprend pas grand chose c'est la folie. Il regarde Scarlett attentivement, il ne connait pas très bien cette femme mais c'est la soeur de Grace s'il se souvient bien. Il regarde l'enfant attentivement avant de soupirer doucement. Il croise les bras contre son torse en restant sur place. Il pose le regard sur un garçon, Nigel, son apparence lui dit quelque chose. Il a l'impression de l'avoir déjà vu avec Tim. Enfin il n'en sait trop rien mais il espère que ça ira pour lui. Surtout s'il est proche de Timéo. "- Tu crois que je dois aller dans cette zone réservé ? Enfin je crois pas je suis qu'un bénévole après tout. Je ne sers pas à grand chose." Il hausse les épaules en laissant son cul poser au sol observant en même temps toutes ces personnes présentes.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Mar 12 Avr 2016 - 17:36

Tandis que Terrie avait annoncé aux patients en dialyse qu’ils seraient traités malgré cette quarantaine, elle chargeait l’infirmière à ses côtés de s’en occuper. Officiellement, Terrie n’était pas inscrite en tant que personnel soignant diplômé, en raison des quelques problèmes qu’elle rencontrait depuis que l’État de l’Idaho avait décidé de vérifier les dires de –S à son sujet, l’accusant ainsi d’usages de faux et de fraudes… ainsi elle laissait le travail de personnel soignant diplômé aux autres.
Alors qu’elle était affairée à chercher des renseignements sur la situation, Terrie croisa Nigel. Cela faisait un moment déjà que le frère et la sœur – bien qu’ils n’aient aucun lien de sang, ils se considéraient comme tels – n’avaient pas eu l’occasion de se voir et de se parler. Le jeune homme interrogea Terrie sur la situation, mais malheureusement Terrie n’en savait pas plus que lui. « Je n’en sais strictement rien. » Avoua-t-elle. « Si c’est un exercice, ils ne nous ont pas prévenu, si ce n’en est pas un, ni une mauvaise blague, on a un problème. J’essaie de me renseigner. » Expliqua-t-elle au jeune Chatwood.

Mais il semblait impossible d’obtenir la moindre explication. Après plusieurs discussions avec des personnes différentes, Terrie n’était pas plus avancée, comme le reste du personnel et des personnes présentes. La nuit tombe, mais Terrie ne trouve pas le sommeil… et dire qu’elle a insisté pour venir aider aujourd’hui, parce qu’elle en avait marre de tourner en rond chez elle depuis le début de l’enquête la concernant… Finalement quelques patients semblent se trouver mal, et Terrie s’affaire déjà autour de Nigel et Teresa, parce qu’elle les connaît, mais aussi parce que n’étant pas autorisée à exercer actuellement, elle préfère se limiter à des gens qu’elle connaît qui ne risquent pas de poser de problème. Terrie voit quelques fois Saffron. Une fois elle évoque avec lui Siban, Terrie aimerait pouvoir l’appeler pour la rassurer, mais c’est impossible. Comme tout le monde, elle prend son mal en patience, et les heures défilent…

Quand le FBI débarque, la mention du méthane fait rater un battement à son cœur. Chez les femmes enceintes, les effets d’une inhalation d’hydrocarbures sont retardés car c’est le fœtus qui accumule en premier le gaz… Ont-ils vraiment inhalé du méthane ? Non ce n’est pas possible, ils n’auraient pas été placé en quarantaine si cela avait été du méthane.

Lorsque Nigel commençait à se sentir de plus en plus mal, Terrie se décida à rester auprès de lui. Potentiellement affaibli par le VIH, son petit frère était bien plus en danger que les autres selon avec quoi ils étaient entrés en contact. Lorsque le FBI appelait finalement le personnel soignant, Terrie préféra ne pas y aller. Et ce n’était pas seulement parce qu’elle s’inquiétait pour Nigel, elle n’avait plus le droit d’exercer. Officiellement, elle n’était qu’une simple bénévole qui avait été réquisitionnée pour le don du sang. « Je reste avec lui. » Prévint Terrie, alors que Lorcan avait suivi les directives de Saffron. « Je m’occupe de toi, petit frère. » Dit-elle à Nigel. « Et quand on sortira de là, c’est toi qui t’occuperas de moi. » Sans expliciter davantage ses dires. Elle évoquait sa grossesse bien sûr, mais Nigel n’étant pas encore au courant…
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Eli S. Hales
jeune apprenti
260 $
02/04/1980 $
260 messages
Mensonges : 260
Anniversaire : 02/04/1980


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Mar 19 Avr 2016 - 12:43

Eli n'aimait pas toute cette agitation, ni le discours du directeur qui sonnait un peu trop faux à ses oreilles. Il n'aimait pas non plus être tout d'un coup pas du tout informé. Il avait cette sensation-là et il se mit à regarder les gens autour de lui, avec un air intrigué et pas du tout rassuré, il semblait être très contrarié en plus de ne plus être trop sûr en qui croire. Il voyait les agents du FBI et se dit que personne ne pouvait y aller, à part les médecins qui furent tous rappelé. Il alla chercher Evelyn, peut-être qu'elle pouvait y aller, elle. Au moins, parce qu'elle faisait parti du FBI et pouvait y rester là-bas. Sauf qu'il ne la retrouva pas du tout là où il l'avait laissée. Il alla voir Teresa, qu'il chercha dans la foule et qu'il la retrouva. Il posa sa main valide sur l'épaule et lui sourit un peu. " Teresa ? Est-ce que ça va ? Tu as vu Evelyn ? "
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Mar 19 Avr 2016 - 13:29

- Plus maintenant. Sourit-elle à Noam lorsque celui-ci demanda s'il avait un soucis avec Wilcox.

Et les choses s'enchaînèrent et la situation semblait encore plus compliquée. Si elle avait eu le courage, à l'instant, elle aurait été fouiner du côté des médecins envoyés du FBI. Ils devaient savoir quelque chose qu'ils ignoraient et ça n'aurait pas manqué de leur être utile à eux. S'ils étaient exposés à quelque chose de plus dangereux que le méthane, elle aurait bien aimé le savoir et surtout, elle aimerait alors appeler son fils. Mais elle ne se leva pas et resta avec Noam. Le garçon affichait une mine fatiguée, un peu comme tout le monde dans cette pièce et elle l'encouragea à se reposer un peu.

- Si tu considères comme chance, le fait de passer ton jour de congés à l'hôpital, il va vraiment falloir qu'on en discute. Tenta-t-elle de répondre un ton qui se voulait tout autant amusé avant de dire plus doucement en lui serrant la main avec affection : Je reste là.

S'il voulait dormir, s'il craignait les autres, elle était là et elle se voulait rassurante. Qui plus est, elle ne pensait pas pouvoir se relever et marcher simplement, aussi simplement que possible du moins, avec le mal de tête qui la suivait de près. Elle eut à peine le temps de se prendre la tête entre les mains dans l'espoir de calmer la douleur que sa sœur revint. Elle ne tarda pas à s'inquiéter pour elle, d'autant plus avec la situation actuelle. Si Missy était atteinte, ce serait terrible et il ne faudrait pas compter sur elle pour être coopérative et laisser sa sœur sans soins.

- Menteuse. Commenta-t-elle seulement lorsque Scarlett tenta de diminuer l'importance de ce qu'il se passait.

La voix qui résonna ensuite appela le personnel de l'hôpital et elle aurait voulu protester de voir sa soeur partir et donc, de ne plus l'avoir sous sa surveillance mais se contenta de hocher la tête à la demande, sachant qu'elle serait mieux aider avec des professionnels de santé que la journaliste qu'elle était.

- Tu dois aussi te préoccuper de ta santé, parle-leur de ça ! Commanda-t-elle en espérant que, comme bien des années plus tôt, Missy suive ses consignes.

Son attention fut cependant vite reportée sur Noam qui demanda s'il devait partir et elle s'empressa de le contredire, retenant le geste maternel qu'elle aurait pu ajouter, arrêtant sa main avant qu'elle touche son visage et la posa finalement sur son épaule.

- Tu n'es pas qu'un bénévole. C'est déjà beaucoup la majorité des gens ne le feraient pas. Mais oui, tu restes avec moi. Sourit-elle en regardant ceux qui s'éloignaient. Je pense qu'ils ont demandé à tous ceux qui comprennent leur charabia de venir pour leur expliquer la situation et faire quelque chose. J'espère que ça va aller vite. Termina-t-elle en toussant faiblement et ignorant ce fait.

Regardant ensuite la petite fille, elle s'occupa de faire la conversation avec elle trouvant un élastique pour finalement la distraire à sa façon avec ce jeu de l'étoile qui divertissait sa petite soeur lorsqu'elle était jeune, le faisant découvrir à Hope et le lui apprenant par la même occasion avant de poser une ou deux questions à Noam, le regard toujours porté sur les essais infructueux de la petite pour faire son étoile.

- Noam, tu connais Hope ? .... Non pas comme ça ma chérie, attends regarde. Elle montra à nouveau le processus à la petite avant de continuer : Est-ce que tu saurais à qui je pourrais demander après les médicaments que j'ai en ordonnance ? Je ne les ai pas pris, je n'aurai jamais songer rester aussi longtemps sur place et ça commence à être douloureux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Mer 20 Avr 2016 - 21:25

Saff avait l'air drôlement emballé par son hypothèse. Ok, cool ! Lorcan souriait nerveusement, comme il faisait toujours quand on lui confirmait qu'il allait potentiellement contracter une maladie mortelle (Ce qui n'arrivait pas si souvent en fait). L'homme s'éclipsa ensuite, pour mieux revenir et l'attraper par le bras. Lorcan était tout ouïe, mais Nigel les interrompit. « Hey, Nigel. » Lorcan l'étudia en même temps que Saff. Il avait le teint blafard, devait s'aider du mur pour tenir debout et, cerise sur le gâteau, une méchante quinte de toux vint le prendre à la gorge.

Ben voyons...

Pas besoin de se le faire dire deux fois. Lorcan était plus que d'accord pour mettre Nigel sous antibiotiques. Avant toute chose, il l'aida à s'asseoir. « On va te mettre sous antibiotiques. C'est certainement rien de bien grave, mais tant qu'on est enfermés ça serait bête que tu nous chopes une mauvaise grippe, pas vrai ? » sourit-il afin d'amoindrir l'impact d'une telle médication pour un malheureux mal de gorge. Il hocha ensuite la tête comme Terrie venait d'arriver et annonçait qu'elle resterait à ses côtés, puis revint à Nigel. « Je vais chercher le nécessaire, et je reviens m'occuper de toi. »

Et Teresa qui attendait aussi son retour. Ni une ni deux, Lorcan fila à la pharmacie. Déconvenue une fois surplace : pas l'ombre d'un antibiotique. « C'est quoi cette merde encore ? » grommela Lorcan en furetant dans les étagères. Ça sentait le coup fourré. Mais qui avait bien pu piller les stocks de médocs ? Le FBI ? Qu'est ce que c'était encore que cette nouvelle tambouille ? Si les forces de l'ordre se mettaient à coller de bâtons dans les roues au personnel médical, Lorcan pourrait dire qu'il avait vraiment tout vu. Qu'est-ce que je vous sers aujourd'hui ? Au menu nous avons une fuite de méthane, une quarantaine, des symptômes (possibles) de l'Anthrax et une razzia dans les antibiotiques, au choix, service à volonté.

Armé de ses jolis antitussifs et de son tube d'anti-douleur, il retrouva Nigel où il l'avait laissé en compagnie de Terrie. A voix basse, il lui fit part de sa découverte. « Pas moyen de trouver des antibiotiques. La pharmacie a été vidé. » Il tendit à Nigel tout ce qu'il avait pu trouver. Des médicaments probablement inutiles et qui feraient au mieux placebo, mais c'était toujours mieux que rien. « Prends ça en attendant. Je vais faire en sorte qu'on t'examine rapidement. » lui promit-il.

L'annonce résonna ensuite. Examiner le personnel médical. Allons bon. Pourquoi examiner les patients qui présentent des actuels symptômes en priorité, hein ? On se le demande. Lorcan lança un coup d’œil préoccupé aux agents du FBI qui se plaçaient stratégiquement. La moutarde commençait à lui monter salement au nez. Toutefois, il alla retrouver Teresa. « Et voilà, comme ça, personne n'aura à subir ton manque de sommeil ! » annonça t-il en lui refourguant les même médicaments qu'à Nigel. Tant qu'ils ne savaient pas exactement ce qu'ils risquaient, les gens étaient tout disposés à croire les bobards de ceux qui prenaient le contrôle, en l’occurrence, le FBI. Pas besoin d'une vague de panique pour foutre le bordel dans ce que Lorcan estimait déjà être un sacré merdier.

Sa tâche accomplie, il présenta son badge au FBI histoire d'aller se faire soi-disant examiner. En compagnie des médecins, il retrouva Saff. « La pharmacie a été vidé de son stock d'antibiotiques. Vous avez quelque chose à dire là-dessus ? » questionna t-il avec empressement, avant d'enchaîner. « On a un patient là-bas atteint du VIH qui présente des symptômes inquiétants. Il tient à peine debout. Depuis quand les malades ont cessés d'être la priorité dans cet hôpital ? Si vous devez examiner quelqu'un, commencez par lui. Moi je me sens parfaitement bien, et il est pas question que je prenne part à cette mascarade. »
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Jill Silversmith
Maître Jedi
112 $
09/01/1973 $
112 messages
Mensonges : 112
Anniversaire : 09/01/1973


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Ven 22 Avr 2016 - 14:54

C'était un peu la panique autour de Jill. Beaucoup de questions, trop de murmures, c'était à n'y rien comprendre. Pendant que Teresa parlait avec sa sœur et son ami, la jeune femme coupa un peu le son, mettant un peu de musique pour passer le temps. Mais l'heure se terminant, elle demanda à ce qu'on la débranche. Bien entendu, nul ne pouvait partir puisque la quarantaine était posée, mais la jeune femme avait besoin de marcher, de réfléchir, de faire quelque chose !

Jill restait calme, elle voyait bien au petit matin que rien n'avait changé, malgré l'envie des médecins de traiter quelques patients. Elle gardait pour elle son al de crâne, ça ne devait pas être bien grave et son attention sur un duo particulier, qu'elle ne connaissait pas vraiment. Personne ne semblait s'intéresser à ces deux femmes dont l'une était en fauteuil. Alors l'Indienne s'approcha de Marley pendant que les docteurs continuaient leurs affaires et que le FBI s'impatientait vraisemblablement. Elle-même n'appréciait pas l'enfermement et aurait aimé savoir si ses frères étaient au courant, s'ils étaient là. Bien entendu, si Billy était au-dehors, il devait être en train de rabrouer les agents présents, comme à son habitude. Cette idée la fait sourire, Billy n'est pas du genre patient. « Bonjour. Comment ça va ? Je m'appelle Jill et toi ? » demanda la brunette en s'asseyant près de Marley et sa mère. « Le temps est un peu long, je peux faire quelque chose pour toi ? Vous avez faim, froid ? » Un peu de chaleur humaine ne fait pas de mal par les temps qui cours et voir cette jeune fille seule l'attriste un peu.

______________________________

Dance me to the end of love
"Tous mes changements, même les plus souhaités ont leur mélancolie car ce que nous laissons derrière fait parti de nous-même. On doit faire le deuil de notre vie passée avant d'entrer dans la nouvelle." - Anatole France
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Nigel B. Chatwood
Maître Jedi
291 $
19/01/1994 $
291 messages
Mensonges : 291
Anniversaire : 19/01/1994


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Ven 22 Avr 2016 - 18:30

Péniblement, le Chatwood avait demandé de l'aide à son ami Lorcan. Celui-ci essayait comme à son habitude de dédramatiser la situation, de le faire sourire, mais ça ne fonctionna pas cette fois. Nigel se sentait trop faible pour bouger les lèvres. Saffron semblait le considérer avec appréhension et Terrie s'était précipité vers lui, inquiète. Le grand blond décida de le placer sous antibiotique sur-le-champ et Lorcan allait faire en sorte de trouver le nécessaire. Acquiesçant, le jeune homme remercia d'un signe de tête son entourage et vit l'infirmier s'éloigner en hâte. Il savait que sa situation était compliquée, qu'au moindre changement dans son état de santé, ça pouvait dégénérer. Nigel s'assit à même le sol, les chaises étaient toutes prises de toute manière, et Terrie l'imita, promettant de rester avec lui. « Je... J'ai peur Terrie... » hoqueta le hockeyeur qui craignait l'hospitalisation pour contamination au méthane comme le disait le personnel. Jamais il ne s'était senti aussi malade et si rapidement. Il avait peine à croire qu'il pourrait par la suite s'occuper de sa grande sœur de cœur. Au moins, elle était là et il s'y accrochait de toutes ses forces, ses bras autour de la jeune femme, en quête de réconfort.

Il n'entendit pas vraiment Lorcan revenir, se concentrant sur les battements de cœur de la brune, les comptant pour faire passer le temps. Lorsqu'il lui tendit les cachets, Nigel les prit en tremblant, se forçant à les avaler. L'eau dans sa gorge était un soulagement, bien qu'elle le fit tousser légèrement. « Merci de rester avec moi... Tu crois que Linus et Hetty sont au courant qu'on est coincé là ? » demanda le cadet de la famille. « J'aimerais qu'il soit là... » ajouta-t-il en parlant de son frère. Il lui avait été d'un grand soutient depuis le scandale de -S en septembre dernier. Linus ne l'avait pas laissé tomber, il n'était pas partis cette fois. La présence de celle qu'il considérait sa grande sœur était rassurante. Nigel se voyait déjà choisir une autre carrière maintenant que son état était grave. Il espérait qu'on puisse le soigner rapidement, parce que le hockey était toute sa vie, peu de chose comptait plus pour lui que de vivre son rêve. C'est un peu égoïste mais le sport est ce qui le maintient en bonne santé, il ne pouvait pas abandonner.

______________________________

Nigel B. Chatwood
L'amour ? Tendre ? Il n'est que trop dur, trop brutal, trop impétueux et il pique, telle une ronce.




(AuAg)3Hg2 ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Saffron O'Leary
Maître Jedi
549 $
06/04/1972 $
549 messages
Mensonges : 549
Anniversaire : 06/04/1972


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Dim 24 Avr 2016 - 3:37

Saffron n'a jamais particulièrement apprécié le FBI. Ils essaient toujours de le coincer. Et Saff déteste qu'on essaie de le coincer. Pour se venger, il fait tout pour les ridiculiser et leur faire la vie dure. Il apprécie généralement les baratiner et leur faire faire n'importe quoi. Mais ils commencent à voir clair dans son jeu et ils se méfient.

- Oh, je me fiche pas mal du FBI, vous pouvez faire vos petits trucs entre vous, dit-il en grimaçant comme si cette idée le dégoutait. Mais ce à quoi je suis habileté, c'est à soigner les patients dans cette salle d'attente. Il y a des gens venu pour des dons de sang et d'autres venu à des rendez-vous. Je connais les dossiers, je sais qui a des déficience immunitaire, qui est fragile, je sais qui est dans cette salle d'attente, dit-il en pointant dans la direction de la dite salle, et je peux vous dire qui doit être examiné et traité en premier.

Et la porte s,ouvre sur Lorcan qui vient le rejoindre en prétendant que la pharmacie est vide. Aussitôt, il grimace et serre la mâchoire.

- Bande de petits salopards. Vous savez ce qui se passe depuis combien de temps ? Est-ce qu'on doit vraiment vous appeler Docteur ou Agent ?

Saff jette un regard à Lorcan. Il est tout jeune, vraiment très jeune, mais il a une sacré paire de couilles. Accuser la FBI de mettre les gens en danger, c'est merveilleux.

- Qu'est-ce qui se passe, Docteur Agent ? interroge-t-il d'un ton sombre. Il y a déjà des symptômes. Il a un hochement de tête et soutient le regard du docteur agent. Depuis quand sommes nous exposés à la... au méthane ?

Établir le dialogue, c'est comme ça que s'exprime le FBI, non ?

______________________________

Saffron Light O'Leary


« I have sometimes been wildly, despairingly, acutely miserable, racked with sorrow, but through it all I still know quite certainly that just to be alive is a grand thing. » - Agatha Christie
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Dim 24 Avr 2016 - 10:38

Noam hoche légèrement la tête à la réponse de Grace concernant cet homme désagréable qui c’était adressé à elle et son patron, enfin je pense, également. Il n’a aucune envie que quelqu’un s’en prenne à elle en tout cas. Elle ne le mérite sans doute pas. Noam la voit comme une femme bien pour le moment, elle n’a jamais rien fait pour contredire cette pensée. Elle a l’image d’une femme forte, qui protège les personnes qu’elle aime quoi qu’il arrive. C’est une chose qui est bien à savoir aux yeux du plus jeune. Bien qu’il ne sait pas s’il peut aussi avoir cette protection. Il n’en a peut-être pas besoin, il a appris à se défendre par lui-même mais avoir quelqu’un ça fait du bien quand même. Il pense un instant à Timéo, il se demande si tout vas bien pour lui. Il n’est pas dans l’hôpital, ça doit sans doute aller mieux, il l’espère en tout cas. Il croise vraiment les doigts. Il réfléchit un peu avant de hausser les épaules. « - Je n’aime pas le lycée. La dernière fois que j’y suis allé, trois gars s’en sont pris à une fille. Je l’ai défendue et résultat c’est moi qui me suis pris une heure de colle. Ce n’est pas très juste tout ça. » Il a conscience qu’il venait de dire ça comme ça. Mais bon, s’il vient à mourir autant qu’il dise les choses, personne ne pourra lui dire quoi que ce soit ensuite. Il serre sa main dans la sienne et pose sa tête contre son épaule simplement. Il maintenait le regard devant lui, suivant du regard les autres personnes, il essaie d’entendre ce qui se dit, suivre les divers événements. Il s’en passe des choses en tout cas, avec les flics et le reste. Il a un peu du mal à comprendre mais ça doit être la fatigue et le fait d’être enfermé qui le rend complètement dingue. Il écoute la conversation des deux femmes, les regardant attentivement avant que des ordres ne pleuvent d’il ne sait où. Il écoute Grace et hoche la tête afin d’approuver ce qu’elle venait de lui dire. « - Je reste avec toi. Mais il faut que tu fasses attention à toi. Il faut qu’ils te soignent ces gens. » Dit-il en se redressant un peu la regardant attentivement. Pourquoi est-ce qu’ils ne font rien au juste ? Il soupire longuement en posant les yeux quelques secondes sur Lorcan puis revient ensuite sur Grace en entendant ses mots. Il pose le regard sur la petite fille. « - Maintenant oui. C’est la fille de qui ? » Dit-il doucement en regardant ce qu’elle faisait. Il sourit un petit peu en réfléchissant ensuite. « - A Lorcan. » Il montre le jeune homme qui parfait vers Saffron comme les autres avant de faire une grimace directement en réfléchissant un peu avant de soupirer. « - Je peux essayer d’en prendre, je ne sais pas s’ils me laisseront faire. » Il passe la main dans sa nuque avant de réfléchir à quelques choses. Il penche un peu la tête en hésitant quand même pas mal avant de sourire. « - Je peux te proposer un joint ? Ça t’aiderait peut-être ? » Il lui adresse un petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Dim 1 Mai 2016 - 2:00

Terrie demeure auprès de Nigel, il est sans aucun doute celui qui a le plus besoin d’elle à cet instant. Du moins, c’est que la brune pense, et elle n’ira nulle part sans lui. Son petit frère lui faire part de ce qu’il ressent, il a peur. Dans son état, rien de plus normal. Alors elle resserre son étreinte sur lui, et elle n’avoue pas qu’elle aussi, elle a un peu peur. Elle se questionne sur ce à quoi ils ont été exposés, et elle s’inquiète surtout des conséquences sur son bébé. Sa propre santé, elle la sait déjà en mauvaise posture. Pour chasser ces pensées morbides et celles de Nigel, elle évoque une chose qui lui est revenue. « On n’a pas à avoir peur, tu es un grand guerrier viking, et je suis ta valkyrie. » Cela date d’il y a très longtemps, Nigel était encore un enfant. Et même si elle n’avait que quelques secondes de ce souvenir, elle savait qu’ils avaient souvent dit ces mots.
Quelques minutes passent encore, pendant lesquels Terrie garde son frère auprès d’elle en même temps qu’elle analyse les moindres détails de ce qu’elle voit et ce qu’elle entend. Nigel avale quelques comprimés donnés par Lorcan, avant de s’adresser de nouveau à elle. « Tu peux être sûr qu’ils le savent et qu’ils pètent un plomb dehors. Pour toi, ils savent. Moi j’en suis moins sûre, j’étais pas censée être là. J’entends Hetty d’ici en train de râler que je ne réponds pas à mon portable, et Linus lui dire que de toute façon, on n’a pas besoin de moi. » C’est le schéma classique dans cette famille. « Ou alors, ils ont croisé Siban dans la foule des gens ameutés dehors. » Sa petite sœur… Elle espère de tout cœur que Siban n’est pas allée trouver Aengus suite à ce problème, mais comment en être sûre ?

L’attente commence à rendre Terrie particulièrement nerveuse, et pour une femme enceinte, ce n’est pas conseillé. L’état de Nigel est très préoccupant aussi, il faut que les choses bougent. « Je reviens dans deux minutes, ne t’inquiètes pas. » La jeune femme se lève non sans avoir déposé un baiser sur le front de son petit frère. Elle finit par rejoindre le reste du personnel soignant, et elle entend les dernières paroles de Saffron. « Vous devriez arrêter de prendre le personnel médical de cet hôpital pour une bande de demeurés. Si c’était du méthane, on sera déjà tous morts. Enfin pour ma part je serai encore en vie, mais mon bébé serait mort. Arrêtez de vous foutre de notre gueule, et dites-nous ce qu’il se passe ou bougez vos culs pour solutionner cette situation. Au cas où vous auriez négligé l’information, des gens sont malades, ils ont besoin de soins. Et vous aurez probablement de chirurgie esthétique pour votre nez quand j’aurai décrété de laisser mes hormones s’exprimer. »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.

Revenir en haut Aller en bas
Intrigue n°7 + Kindness is contagious.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» "Une femme d'esprit est un diable en intrigue." [Eléonore - Emmanuelle]
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Normal Hill :: Hôpital St Joseph-