AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 Intrigue n°7 + Kindness is contagious.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
avatarVoir le profil de l'utilisateur
NEVER TELL
Grand maître Jedi
944 $
944 messages
Mensonges : 944



MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Mer 20 Juil 2016 - 3:02

Intervention du maître du jeu



Les patients se réveillent et aussitôt, un médecin vient examiner la progression de l'infection. Une prise de sang et le changement du soluté, mais on leur donne peu d'autres renseignements, excepté que le Docteur Ross travaille encore sur un antibiotique adéquat. On les informe également que leurs proches seront bientôt autorisés à entrer et à les visiter. On leur demande de se taire au sujet de l'Anthrax pour le moment. Ceux qui sont en état de se lever ont droit d'aller faire un brin de toilette tandis qu'on aide ceux qui ne sont pas en état de le faire.  

Vient l'heure ou les proches sont introduits.

NOTE :
À partir de ce moment, les gens à l'extérieur peuvent entrer. Ils ont dû enfiler une blouse stérile et ils portent tous un masque.
Vous pouvez agir dans le sujet principal ou ouvrir des sujets privés en les intitulant « INTRIGUE N°7 + » suivi de votre titre.
Bonne journée.


______________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Jill Silversmith
Maître Jedi
112 $
09/01/1973 $
112 messages
Mensonges : 112
Anniversaire : 09/01/1973


MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Jeu 28 Juil 2016 - 20:03

Tout se passait rapidement, on avait du mal à comprendre le fin mot de l’histoire. Jill a assisté de loin à la détresse respiratoire de l'enfant. Elle ne la connaissait pas mais ça lui fait mal quand même. Une saloperie dans l'air et tout dérape, on se retrouve coincé sans savoir quoi faire et personne ne prend la peine de vous expliquer. Jill meurt de soif, ce n'est pas bon pour elle de ne pas boire, son rein en est affecté et le malaise la guette.
Le soir arrive et tous semblent perplexes. Le décès de la gamine et les cris déchirants de celle qui devait être sa mère étaient encore ancrés dans les esprits. Quand allaient-ils pouvoir rentrer chez eux ? Le repos n'était pas possible. La brune ferma les yeux mais les murmures un peu plus loin et les lumières trop fortes ne l'aidaient pas. De plus, la fièvre lui faisait sentir une chaleur désagréable à l'intérieur de sa cage thoracique, au point qu'elle en avait envie d se déshabiller pour chercher la fraîcheur. Ce qu'elle ne fit pas, bien évidemment. Au moins, elle n'était as au même stade que certains et s'en estimait plutôt heureuse.

Les heures défilaient de nouveau et le personnel médical vient voir à tour de rôle les patients, afin de constater de leur état et donner d'autres traitements. Lorsque l'un des médecins informa Jill de la présence de son frère, celle-ci releva les yeux vers lui. Elle allait enfin pouvoir avoir un contact avec quelqu'un de sa famille. Elle suit alors l'homme en écoutant ses directives et comprend qu'un mouvement de panique à l'extérieur de l'hôpital serait dangereux si le sujet de l'Anthrax venait à se savoir.

Une fois plus propre, la jeune femme se dirigea vers l'espace indiqué pour recevoir la visite de son cadet, se demandant lequel des jumeaux était présent. C'est avec une joie immense que Billy passe la porte, se jetant dans les bras de sa sœur. « Jill ! Tu vas bien ? » demande l'homme d'une voix étouffée par le masque qu'il porte, les mains sur le visage de l'aînée. Il est bien plus grand qu'elle, finit le temps où les jumeaux étaient des enfants. Sa combinaison lui donne un drôle d'air. « Ne t'en fais pas, ça va. J'ai juste hâte de partir d'ici. Johnny n'est pas là ? » demande la brunette, inquiète.
Billy l'informe que le dernier Silversmith n'a pas pu être là, retenu par d'autres obligations et l'Indienne ne lui en veut pas le moins du monde. Johnny s'en voudra mais elle leur a toujours dit que les responsabilités passaient en priorité et elle n'aurait pas aimé qu'il loupe sa chance. « J'espère qu'on va bientôt te laisser partir. Je déteste cet endroit ! » C'était tout autant pour ce que représentait l'institution qu'était l'hôpital, que pour la ville en elle-même, trop blanche pour lui. « Arrêtes, tu sais que j'en ai besoin. Tout va bien se passer, c'est bientôt fini. » assure la jeune femme alors qu'elle n'en sait rien en réalité. L'important est de calmer son frère. Billy à toujours détesté l'idée que sa sœur soit traitée en dehors de la réserve, il n'aime pas en sortir. La conversation prend une autre tournure alors que la belle demande des nouvelles de ses chiens. Ils ont pris soin de s'en occuper. C'est bon de ne pas être seule dans un moment comme celui-ci.

______________________________

Dance me to the end of love
"Tous mes changements, même les plus souhaités ont leur mélancolie car ce que nous laissons derrière fait parti de nous-même. On doit faire le deuil de notre vie passée avant d'entrer dans la nouvelle." - Anatole France
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
NEVER TELL
Grand maître Jedi
944 $
944 messages
Mensonges : 944



MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Dim 2 Oct 2016 - 19:05

Intervention du maître du jeu


Des tas de gens entrent et sortent, certains rassurés par la vue de leurs proches, d’autres non, pas du tout, mais au moins, ils sont ensemble. N’est-ce pas ce qui compte tant qu’ils sont toujours en vie ?

Quelques heures de calme, jusqu'à ce qu'en fin de matinée, le personnel revienne prendre des prises de sang à tout le monde et en leur expliquant que le vaccin doit être testé. Rapidement, ils sélectionnent quelques personnes, certains gravement atteints, d'autres avec de moindres symptômes. On les prévient qu'ils repasseront régulièrement, pour une autre prise de sang et d'autres examens pour voir l'évolution de la bactérie.

Le FBI ne reste pas inactif, des agents repassent sans cesse pour poser inlassablement les même questions.

En milieu d'après-midi, il y a soudainement un éclat de voix et une alarme se met à sonner. Défibrillation et arrêt cardiaque.

D'autres alarmes retentissent plus tard dans l'après-midi, les alarmes manuelles. Divers réactions plus ou moins violents à l'antibiotique affectent presque tous les patients.

Et à travers ce brouhaha, vers 15 heures, on commence à parler d'Anthrax. Il semblerait que l'écran ou est diffusé le film explicatif dans le chapiteau affiche par fractions de secondes, le mot « Anthrax » en toutes lettres.

Environ 30 minutes plus tard, les gens commencent à murmurer. Kendra Draper est dans le coma. Plusieurs patients déclarés stable et bénin deviennent inquiétants. D'après l'infirmier O'Leary, les seuls cas qui se sont stabilisés sont ceux qui étaient déjà grave, dit-il lorsqu'il passe de lits en lits. Le FBI semble avoir cessé de vouloir le faire taire. Cet antibiotique ne serait efficace que pour les cas grave ? Le Docteur Ross retourne en laboratoire.

Vers 18h, le verdict tombe officiellement par un court discours de l'Agent Lee. Il s'agit bel et bien d'Anthrax.

______________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Alter Ego
Sith sans humour
93 $
93 messages
Mensonges : 93



MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Mer 4 Jan 2017 - 2:43

Elle ne mérite pas ça. Elle n’est ni plus jeune ni plus vieille que le reste de la bande, mais Marley est différente. Elle n’a même pas encore commencé à vivre. Elle va mourir. Elle va mourir bientôt et rien ne pourra la sauver parce qu’on l’assassine. Elle va mourir parce qu’elle est la fille d’un homme qui pourrait déduire la vérité. Elle va mourir parce qu’elle n’a pas suivi ses consignes. Marley suivait toujours les consignes. Elle était obéissante et docile. Marley allait mourir parce que même si elle ne reconnait personne, une personne, elle, lui a parlé et l’a reconnue. D’une certaine manière, elle serait débarrassée d’un fardeau. Sa mère mourrait avec elle.

Joan était sous traitement anticoagulant. Il fallait ajuster le dosage aux symptômes du mal qui la menace mais une erreur médicale est si vite arrivée.

Quelqu’un intervertit les dossiers, les plaques d’identification… La mère porte le nom de son mari, le même que celui de la jeune fille. Les bracelets sont si mal imprimés. Le gobelet de comprimé est tendu à la fille plutôt qu’à la mère et le dosage a été quadruplé parce que son assassin a également profité de l’inattention du personnel soignant pour vider un flacon dans un autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
NEVER TELL
Grand maître Jedi
944 $
944 messages
Mensonges : 944



MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious. Dim 8 Jan 2017 - 17:29

Intervention du maître du jeu


20-03-2016, 8h30

Le personnel infirmier administre une nouvelle dose d'une nouvelle version de l'antibiotique. Si les effets avaient tardés la veille, la réaction est visible moins de trente minutes plus tard. Pour certains patients, la fièvre tombe. Pour d'autre, c'est l'effet contraire. Dans l'heure qui suit, cinq patients succombent à la fièvre et deux à un arrêt cardio-respiratoire. Étonnamment, c'étaient des patients dont l'état avait été jugé stable jusqu'à maintenant.

20-03-2016, 8h30

Les patients réagissent à cette seconde dos d’antibiotique, on expulse les invités de la tente.

Kendra Draper, Joan et Marley Baker succombent à ce qui semble être une réaction à l’antibiotique.

Saffron O’Leary et Nigel Chatwood sont plongé en coma artificiel pour tenter d’enrayer la septicémie.

Scarlett Moore, Betty Anderson, Benjamin Powell, Teresa Powell, Danny O’Reilly et Eli Hales réagissent mal à l’antibiotique. Ils sont étiquetés 12-13-26E.

Grace Foster, Frank Wilcox, Terrie Austen, Evelyn Powell, Jill Silversmith, Lorcan Blythe, Noam Lewis et Amanda Crow réagissent positivement à l’antibiotique.

21-03-2016, 16h30

Administration, d’une nouvelle version de l’antibiotique aux patients 12-13-26E. À 18h, les réactions semblent encourageantes.

22-03-2016

L’hôpital est maintenant désinfectée et nettoyée. Les patients sont réintroduits à l'intérieur et sont installés dans une aile particulière.

L’urgence est réouverte à la population et les tentes démontées.

09-04-2016

Les premiers patients ont l’autorisation de quitter l’hôpital sous certaines conditions.

04-05-2016

Les derniers patients reçoivent leur congé sous certaines conditions.

______________________________

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°7 + Kindness is contagious.

Revenir en haut Aller en bas
Intrigue n°7 + Kindness is contagious.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» "Une femme d'esprit est un diable en intrigue." [Eléonore - Emmanuelle]
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Normal Hill :: Hôpital St Joseph-