AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Lun 30 Mai 2016 - 7:51

A long time ago, we used to be friends
Anders & Terrie
date ► 11 mars
Elle avait raison.
Il ne fallait pas seulement se battre, il fallait serrer les dents et essayer d'encaisser. Il fallait accepter qu'il existait la possibilité de ne pas avoir le pouvoir de changer quelque chose. Anders regardait son café et avait l'air d'approuver les dires de la jeune femme. Elle savait de quoi elle parlait, comme Grace savait aussi. Il n'était pas le seul à avoir morflé, mais il était sûr qu'il était le seul à avoir enchaîné la totale entre Anthony, Chloé, Samuel, la ville. Il se prenait plein dans la figure et s'était construit un mur. Il n'avait jamais rien dit, il avait gardé pour lui. Samuel était sa constante, même s'il s'était montré laxiste et un peu distant envers lui, il essayait de faire au mieux pour tenir le rôle de père. Il savait qu'il n'avait pas été le père que Samuel aurait rêvé avoir. Mais Samuel avait été la personne qui l'avait motivé à avancer, à serrer les dents contre la souffrance et cela avait bien marché jusqu'à son décès. C'était trop, il avait commencé à craquer à sa première disparition et à la seconde, il était vidé de tout énergie à vouloir encaisser encore. Il n'en pouvait plus. Il savait que Terrie avait raison, mais il n'était plus cette personne qui savait encaisser et avancer malgré tout.

- Et après quoi ? On continue encore à avancer ? On essaye de vivre ? On encaisse, on avance pour une vie meilleure en enterrant la douleur. Mais il n'en reste pas qu'on reste toujours fragile. La douleur reviendra quand la vie décide d'être injuste encore une fois de plus et elle sera plus grande qu'un moment donné, qu'on ne sera plus capable de serrer tout simplement les dents et avancer.

C'était terminé pour lui, il n'y avait plus rien à faire. Anders avait déjà perdu l'espoir pour avancer et essayer d'enterrer cette douleur. C'était terminé pour lui. Il était mieux, enfermé chez lui, à sortir quand c'était nécessaire pour les courses ou se balader quand il en avait besoin et que son dos le permettait. Il ne voulait pas partager sa douleur à Terrie, il ne voulait pas parler de ça, ce qui lui arrivait. Il préférait avoir encaissé, le garder pour lui et s'y morfondre. Il n'avait plus ce courage.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Ven 3 Juin 2016 - 23:25

A long time ago, we used to be friends

Anders & Terrie

Deux âmes en peine peuvent-elles s’aider ?


Quand bien même elle n’en avait pas le souvenir, il n’était pas moins vrai que Terrie n’avait jamais su abandonner. De toutes les batailles qu’elle avait dues livrer, pas une seule ne s’était soldée par un abandon de sa part. Même tombée à genoux, vidée de toutes ses forces, Terrie avait toujours trouvé la volonté de se battre et de gagner. La tentative de meurtre dont elle avait été la victime et qui l’avait privé de qui elle était n’avait pas pu changer cela. Et aujourd’hui, alors qu’elle vivait encore une épreuve qui la conduisait vers une mort certaine, elle n’abandonnait toujours pas. Parce qu’elle avait bien assez de raisons pour ne jamais céder face à la facilité d’abandonner. Terrie savait se battre pour elle et pour les autres, et elle savait serrer les dents. Et plus que tout, elle aurait voulu avoir le pouvoir de transmettre cela à tous ceux de son entourage qui en avaient besoin. Et parmi eux, Anders figurait. Il serrait les dents, mais à son discours il n’y croyait plus depuis longtemps. Bien sûr, c’était compréhensible, il avait perdu l’être le plus cher à ses yeux… pourquoi se battre encore après cela ? Il avait raison sur un point, la vie s’acharne parfois à vous détruire jusqu’à qu’il ne reste plus rien de vous, Terrie le savait, puisqu’elle le vivait.

« Je ne veux pas prétendre savoir ce que tu traverses, et pour être honnête j’espère ne jamais le savoir. Je ne vais pas dire que je suis désolée pour toi, parce que c’est stupide de dire ça et que ça ne t’apportera pas le moindre réconfort. » Répondit-elle avant de marquer une petite pause. « Mais il y a une chose dont je suis sûre… Tu n’as pas encore totalement abandonné. Et je le sais, parce que tu es encore là. Je peux pas savoir ce qu’il y a dans ta tête, je ne sais pas si tu attends une raison d’avancer, ou si tu l’espères, ou je ne sais trop quoi encore, mais il doit y avoir quelque chose… parce que tu es toujours là… … Et je suis heureuse que tu sois toujours là, et c’est pas seulement parce que sans toi, j’aurai déjà perdu mon bébé et que je serai sur le point de perdre ma vie aussi. Tu vas sûrement me dire que j’ai tort, mais moi je le sais… tu n’as pas encore abandonné. »


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Sam 4 Juin 2016 - 17:40

A long time ago, we used to be friends
Anders & Terrie
date ► 11 mars
Désolé.
A entendre plusieurs fois un même mot, il perdait sa valeur et la signification. Anders le savait très bien, pas parce qu'il entendait tout le temps ce mot mais parce qu'en tant qu'écrivain ... Les répétitions fatiguaient et rompaient le rythme de la lecture, le plaisir s'y perdait. L'envie de lire le livre aussi. Terrie avait raison, le mot désolé ne lui apportait aucun réconfort et que c'était devenu un mot stupide. Pourtant, il lui arrivait de dire désolé, sans faire attention. L'écrivain regarda Terrie, il la laissa s'exprimer et encore, elle avait raison. Il avait une petite part de lui qui n'avait pas abandonné, parce qu'il avait toujours un espoir et c'était idiot. Tout comme il l'était. Anders ferma les yeux et s'affala doucement sur la chaise. Il n'aimait pas cette discussion et il savait qu'elle était nécessaire. Il n'avait pas abandonné parce que Grace était là et il s'était repris car elle avait besoin de lui. Il lui avait tourné le dos parce qu'il ne pensait pas gérer l'idée qu'il ait couché avec elle. Se faire à l'idée que -S essayait de dire qu'Imogen était sa fille. Il n'était pas sûr de vouloir savoir si cela était vrai mais une petit part de lui restait debout pour connaître au moins cette vérité. Mais il savait de toute manière que père ou pas, cela ne changera pas quelque chose. Maintenant, il s'était éloignée d'elle et il ne savait pas quoi faire, il devait se faire à cette idée mais est-ce que ce sera toujours pareil ? Est-ce qu'il y aura toujours des non-dits ? Anders n'avait pas la force de se battre, mais il était toujours là et dire qu'il avait failli ne plus l'être il n'y avait pas longtemps. Grace était arrivée au bon moment et maintenant...? Il resta silencieux et regarda les donuts. Il serra la mâchoire, il se concentrait pour ne pas vouloir parler de tout ça. Il voulait garder tout ça pour lui et rester silencieux, mais ça n'allait pas.

- Peut-être que tu as raison... dit-il doucement.

Pourquoi était-il toujours là ? Grace ? Samuel ? Quand il se relèvera, il sera plus fort que jamais ? Anders regardait le vide, il essayait de comprendre pourquoi il était toujours là et il remarqua qu'il avait plusieurs raisons et ce n'étaient pas le genre de choses qui le permettait d'avancer.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Dim 5 Juin 2016 - 0:51

Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Anders Weiss
Message reçu, aujourd'hui.

Tu n'es pas seul. Tu ne l'as jamais été. Tu n'as besoin de personne d'autre que moi. Rejoins-moi. Je serais toujours là, tu le sais. Je veille et je surveille. Rejoins-moi, rejoins-nous et tu comprendras que de tous, nous sommes encore les moins pires. Tu nous ressembles tellement... Ta place est avec nous ! On t'attend. On ne te laissera pas !
-S


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Lun 6 Juin 2016 - 11:39

A long time ago, we used to be friends

Anders & Terrie

Deux âmes en peine peuvent-elles s’aider ?


Peut-être… c’était toujours mieux qu’un non catégorique, après tout. Il admettait qu’il restait peut-être quelque chose, une raison pour laquelle il était encore là. Si Anders en doutait encore, Terrie en était sûre. L’écrivain, bien que souffrant d’une peine indicible et incommensurable, n’avait pas encore totalement abandonné. Il s’avérait très difficile d’expliquer comment Terrie pouvait être aussi sûre d’elle à cet instant précis, elle n’aurait probablement pas su le faire d’ailleurs. Seulement, elle était sûre. Tout comme elle avait été sûre qu’elle connaissait Heather à la seconde même où elle l’avait vue après son réveil. Tout comme elle savait qu’elle aimait Nigel d’un amour inconditionnel et infini. Tout comme bien d’autres choses dont elle était certaine, parce que c’était son cœur qui parlait pour elle, et non sa tête vide.

Face au « peut-être » d’Anders, Terrie eut un sourire très rapide, qui passa sur ses lèvres en une seconde à peine, pour disparaître le plus rapidement possible. Il était plutôt mal venu de sourire dans un moment pareil, avec une telle discussion. Mais ce n’était pas pour cela que Terrie avait souri…

« Peut-être… » Répéta-t-elle. « C’est toujours mieux qu’un non. » Après une seconde de silence, Terrie se força à déglutir avant de reprendre sur un ton légèrement gêné. « Je… je ne voulais pas t’obliger à repenser à tout ça, mais je voulais que tu saches… ce que je vois quand je te regarde… ce dont je suis sûre. Et… si tu as besoin, je suis là… même si j’ai quatre ou cinq autres combats à mener pour moi, je peux aussi en mener un avec toi. » Terrie n'avait jamais laissé tomber personne, elle s'était toujours montrée présente, et prête à tout pour ceux à qui elle tenait. Elle prit une profonde inspiration avant de reprendre. « Je ne sais pas pourquoi je ne te l’ai pas dit avant, je sais que je ne l’ai pas fait même avant mon… accident, mais… je te le dis maintenant, et j’espère juste que ce n’est pas trop tard pour le faire. »


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Lun 6 Juin 2016 - 14:13

A long time ago, we used to be friends
Anders & Terrie
date ► 11 mars
Peut-être.
Il disait ça parce qu'il repensait aux raisons du pourquoi il était toujours là et il savait très bien lesquelles c'étaient. Mais il ne voulait pas y penser et il se sentit tout drôle, dans le côté positif. Au contraire, il se sentait mal et il essayait de tenir, de garder le mur droit. Il disait ça parce qu'il savait dans le fond qu'il était là pour quelques raisons et il y en avait certaines qui ne lui donnaient pas envie de se battre. C'était mieux qu'un non, Anders n'osa toujours pas regarder Terrie mais il bougea encore de la place, ne sachant pas quoi faire de ses jambes d'abord. Il lâcha un long soupir, ayant l'impression que l'air manquait un peu.

La jeune vétérinaire reprit la parole et elle ne voulait pas laisser tomber Anders. Il gardait la mâchoire serrée et il écoutait. Il n'avait pas les mots qui venaient et il n'avait pas envie de l'interrompre. Il sentit également son téléphone vibrer dans la poche, ce qui lui fit manquer un battement de coeur. Il savait qu'il y avait que trois personnes qui pouvaient le contacter : Grace, son patron et -S ... Il espérait fortement que ce soit l'une des deux premières personnes que la dernière. Mais il ne sortit pas son téléphone et il avait l'impression d'avoir perdu un bout de phrase ... à moins qu'elle ait fait une pause. Elle reprit la parole, peut-être inquiète par le manque de réaction de l'écrivain. Il releva son regard vers elle, montrant qu'il n'était pas à l'aise et que cela n'allait mener à rien.

- Même ... Même si je suis là pour une raison, je ne veux pas me battre Gra... Terrie. Je ... Ça ne mènera à rien.

De toute manière, -S aurait écarté tout le monde qui entourait Anders. Il avait bien réussi à le faire avec Grace qui était sa meilleure amie, même si en ce moment c'était plutôt lui qui s'était éloigné d'elle. Il sortit son téléphone et il se figea en voyant l'expéditeur du message. Il leva un peu les yeux au ciel, accompagné d'un gros soupir. Ce n'était vraiment pas le moment. Il aurait ... Il savait que s'il n'ouvrait pas ce message, cela allait le travailler pour le reste de la journée. Il l'ouvrit et se figea à la première phrase. Il lut la suite d'une traite et il ne respira pas. Il passa la main sur son front et ferma les yeux pour quelques secondes. Il lâcha un gros soupir et sans prévenir se leva.

- Je ne veux pas en parler. lâcha-t-il sachant que Terrie comprendra très vite ce qui se passait.

Il quitta la cuisine, laissant la jeune Austen toute seule et il en profita pour relire encore le message. Il s'arrêta au salon et s'adossa contre le mur. Il secoua la tête, il n'était pas capable d'accepter ce qu'ils faisaient subir aux habitants de Lewiston. Ce ne serait pas lui. Il ferma le message et essaya de se reprendre mais sans vraiment grand succès. Il essaya de respirer et penser à quelque chose d'agréable. Il allait bien, tout allait bien.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Lun 13 Fév 2017 - 21:26

A long time ago, we used to be friends

Anders & Terrie

Deux âmes en peine peuvent-elles s’aider ?


Imaginer la douleur d’Anders était tout bonnement impossible pour Terrie, et comme elle le lui avait avoué sans détour, elle ne voulait ni la connaître ni l’imaginer. La jeune femme commençait simplement à entrevoir ce que sa future maternité pouvait entraîner comme changements. Des changements comportementaux mais aussi émotionnels… Et elle n’en était même pas à la moitié de sa grossesse ! Alors oui, il lui était impossible de comprendre et d’imaginer la douleur d’Anders, mais elle demeurait persuadée d’une chose. Il lui restait quelque chose malgré toute la souffrance qu’il éprouvait depuis la perte de Samuel, quelque chose qui lui permettait de survivre, à défaut de pouvoir vivre.

Anders lui avouait ne pas vouloir se battre, quelle que soit cette raison qui le gardait en vie. Néanmoins, il était toujours là. Très certainement inconsciemment, il se battait encore. Pour qui, pour quoi… Terrie n’en avait pas la moindre idée, mais il y avait probablement un lien avec Samuel. Alors qu’elle n’était pas encore tout à fait mère, Terrie savait déjà qu’elle ferait n’importe quoi pour ce petit être qui grandissait dans son ventre, comme elle avait déjà fait n’importe quoi pour des gens qu’elle aimait.

Avant qu’elle n’ait le temps de répondre quoi que ce soit, Anders consulta un message qu’il venait de recevoir sur son téléphone. À sa réaction, la jeune femme comprit qu’il s’agissait d’un message de -S. Durant une seconde, Terrie se demanda quelle emprise ils pouvaient avoir sur Anders, alors que lui-même estimait qu’il n’avait plus rien à quoi se raccrocher ? Comment parvenaient-ils encore à le mettre dans un tel état…
L’écrivain l’abandonna juste après lui avoir signifié qu’il ne désirait pas en parler. Terrie demeura dans ses pensées durant quelques instants. Les personnes qui se cachaient derrière –S avaient beau lui envoyer des messages pour la torturer ou la menacer, elle choisissait de les ignorer, de ne pas les laisser gouverner sa vie. Terrie soupira avant de se lever, elle comptait partir – elle avait beaucoup à faire – mais elle avait une dernière chose à dire à Anders avant cela.

« Ça ne t’aidera peut-être pas, selon ce qu’ils te disent, mais… Ils ne peuvent pas choisir à ta place. C’est ta vie. Et il n’y a que toi pour savoir quel sens lui donner. » Lui dit-elle, avant de marquer une petite pause. « Je dois y aller. J’étais contente de te parler. »

Et elle l’était vraiment… quand bien même, elle manquait de souvenirs à propos de leur amitié passée, Terrie aimait l’idée que ça les empêcherait pas de continuer à être amis. Sans aucune autre parole, elle quitta la maison de l’écrivain. À sa sortie, les deux bergers allemands se redressèrent et repartirent avec elle, venant l’un comme l’autre réclamer une caresse.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie)

Revenir en haut Aller en bas
#1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Brazava ♦ Long time no see...
» (F/PRISE) CINTIA DICKER ≈ a long time ago we used to be friends.
» Lux A. Yaxley ❥ A long time ago, we used to be friends
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: East Lewiston :: Quartier résidentiel :: Gun Club Road & 29th Street-