AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Mar 8 Mar 2016 - 21:57

A long time ago, we used to be friends

Anders & Terrie

Deux âmes en peine peuvent-elles s’aider ?


Cela faisait quelques semaines déjà que Terrie s’obligeait à prendre davantage de repos. D’autant plus qu’elle avait deux raisons supplémentaires d’en prendre. Si jusqu’à maintenant, c’était question d’éviter le burnout. À trop travailler, la jeune femme se tuait à la tâche si bien qu’elle était excessivement fatiguée. C’était sa seule façon de ne pas se torturer l’esprit avec des questions sans réponse. Seulement, elle ne pouvait pas continuer ainsi puisqu’elle se dirigeait vers un véritable burnout. Anders le lui avait fait remarquer lorsqu’ils s’étaient croisés. Depuis cette rencontre, Terrie avait gagné deux raisons de se reposer… sa grossesse, et un problème de santé. Aujourd’hui, la jeune femme était donc de repos, ni garde à l’hôpital, ni travail au cabinet. Mais si elle avait choisi de se reposer, elle n’avait pas choisi de rester inactive. Aujourd’hui, Terrie avait une chose à faire.

Accompagnée par Heimdall et Fenrir, ses deux compagnons à quatre pattes, Terrie se dirigeait vers une maison précise, avec dans les mains une boîte issue d’une quelconque pâtisserie, et deux gobelets contenant probablement du café. La jeune femme s’engageait dans l’allée d’une maison, alors que sur le chemin, ses deux canidés commençaient à renifler tout ce qu’ils trouvaient. Terrie sonna à la porte d’entrée, et attendit patiemment qu’on vienne lui ouvrir. Lorsque Anders le fit, Terrie ne lui laissa pas le temps de parler qu’elle se lançait déjà dans un mini-monologue.

« Donuts… » Commença-t-elle en désignant la boîte. « Mais je me souviens toujours pas lequel est… ton préféré alors il y en un de chaque, et… ristretto. Ça, je me souviens que c’est un de tes préférés, avec le lungo. » Expliqua-t-elle à un Anders qui venait tout juste d’ouvrir la porte. « Bonjour, au fait. » Ajouta-t-elle juste après, réalisant qu’elle n’avait pas commencé par cela.

Quelques autres souvenirs étaient revenus à Terrie – elle avait d’ailleurs tutoyé Anders – et  après cela et la conversation qu’elle avait eue avec Anders quand ils s’étaient recroisés, la brune ne pouvait pas être ailleurs qu’ici, à cet instant.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Mar 8 Mar 2016 - 23:15

A long time ago, we used to be friends
Anders & Terrie
date ► 11 mars


On sonnait à la porte.
Anders ouvrit les yeux et regarda la porte, il ne comprenait pas ce qui venait de se passer. Il avait besoin de quelques secondes pour comprendre que la sonnerie l'avait réveillé, il y avait quelqu'un derrière la porte. L'écrivain se rendit compte qu'il s'était assoupi sur son canapé, avec un livre écrit en allemand. Il se redressa, s'assit correctement sur le canapé. Il déposa son bouquin sur la table basse et se massa le visage. Andy se leva et bailla, il observa l'heure sur la montre et vit que c'était à peine seize heures. Il marcha vers la porte et l'ouvrit prudemment avant d'être ébloui par la lumière du jour. Il cligna les yeux, fut confus quand il crut reconnaître la voix de Terrie.

- Des donuts ? répéta l'écrivain pas sur Terre pour l'instant, confus.

Il vit la boite et son cerveau se remit en marche. Il cligna de moins en moins les yeux et fut plus attentif. C'était Terrie qu'il n'avait pas vu depuis le supermarché. Il était surpris de la revoir au seuil de la porte, avec des donuts et un de ses cafés préférés. Elle se rappelait de ce qu'il aimait et cela le fit sourire un peu. En effet il aimait les donuts et le ristretto.

- Bonjour Terrie. Entre.  Il s'écarta pour la laisser entrer, surveillant les alentours et remarqua les chiens qui reniflaient dans le jardin, il lança un regard suspicieux.

Terrie avait des chiens, Andy se souvenait effectivement qu'elle avait deux chiens et il dû prendre sur lui, parce qu'il l'aimait bien, mais il n'aimait pas laisser les animaux entrer chez lui de peur qu'ils foutent le bordel dans son bordel. Artemis de Gail était une grosse exception, bien que dans le fond Andy avait toujours aimé les chiens. Plus important, il acceptait avec facilité que Terrance entre, le pouvoir des donuts et du café.

- Ils n'entrent pas Fenrir et ... désolé, j'ai oublié l'autre nom de ton chien...
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Ven 11 Mar 2016 - 21:44

A long time ago, we used to be friends

Anders & Terrie

Deux âmes en peine peuvent-elles s’aider ?


Dire qu’elle se souvenait d’Anders Weiss était encore un mensonge. Terrie n’avait eu quelques flashs éparses, en tout elle ne devait pas avoir retrouvé plus d’une dizaine de minutes de souvenirs concernant Anders, ce qui était bien peu… très peu même. Mais c’était bien assez suffisant pour que Terrie soit présentement sur le perron, face à un Anders à moitié réveillé semble-t-il. Il met un temps à comprendre, mais il faut dire que Terrie n’a pas été très claire non plus, pourtant elle est bien réveillée contrairement à son interlocuteur. Mais la brune ne loupe pas le petit sourire d’Anders, ce à quoi elle répond par un sourire tout aussi similaire.
L’écrivain répond finalement à la salutation de Terrie, avant de l’inviter à entrer. Mais il s’arrête lorsque son regard se pose sur les deux chiens de la belle, qui continuent de renifler le jardin de devant.

« Heimdall. » Précise-t-elle, alors qu’Anders bute sur le nom du second chien. « Ils vont rester dehors, ils ont l’habitude. » Dit-elle, avant de siffler pour attirer l’attention des deux bergers allemands.

La brune claque des doigts avant de montrer en endroit précis, à une dizaine de centimètres du perron, aux deux canidés. Quand elle sortira, ils seront tous les deux à cet endroit, sagement à l’attendre. Heimdall et Fenrir sont très obéissants, ils l’ont toujours été.

Finalement, la brune pénétrait dans la maison d’Anders, dans laquelle elle n’avait jamais mis les pieds depuis la sortie de son coma. L’avait-elle fait auparavant ? Seul Anders pouvait le dire, mais Terrie ne poserait pas la question. Si sa présence n’était pas due au hasard, ce n’était pas non plus pour poser des questions à Anders qu’elle était venue le voir. La raison était tout autre… ou plutôt les raisons.
Alors que son super cerveau se mettait à enregistrer chacun des détails de la maison, la brune se tourna vers Anders pour le gobelet contenant son café.

« J’ai eu quelques flashs, la semaine dernière. » Lâcha-t-elle pour expliquer d’où venait ses quelques souvenirs le concernant, alors que la dernière fois qu’ils s’étaient croisés, elle ignorait même qu’ils se connaissaient. « Et…  je me suis dit que un café et des donuts, c’était un bon début… »

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Ven 11 Mar 2016 - 22:41

A long time ago, we used to be friends
Anders & Terrie
date ► 11 mars


Il allait laisser Terrie entrer parce qu'il ne voulait pas être davantage ébloui par la lumière du soleil qui lui crevait les yeux. Il ne l'avait pas vue depuis longtemps et parce qu'il l'appréciait comme amie, même si elle était amnésique. Elle rassura que les chiens allaient rester dehors, ce à quoi Andy répondit par petit hochement de la tête. Il observa l'interaction avec les chiens et la laissa entrer.

- J'aime bien les chiens, mais je ne suis pas rassuré de les avoir chez moi parce que... Vous verrez par vous-même...

Le bordel chez lui.
Des livres empilés, des carnets, des courriers pas encore ouverts et des rideaux tirés. C'était l'univers d'Andy, qui malgré tout avait essayé de trier un peu son bordel en créant un autre bordel. Terrie n'était jamais venu chez lui, pas une seule fois. Il était passé devant cher elle pour la ramener avec Samuel, après le match, une fois.

Il referma la porte derrière lui et éclaira la pièce en activant la lumière. Il prit le gobelet et la remercia. Il alla dans la cuisine, suivi de la vétérinaire. Elle semblait être plus en forme que la dernière fois comparé à lui. Il la laissa déposer la boite sur la table au milieu de la pièce. Il écouta Terrie qui annonça avoir eu des flash et le café avec les donuts semblaient en faire partie. L'écrivain but son café et retrouva le bonheur du ristretto après avoir dormi.

-Cela l'est. Vous vous êtes souvenue que j'aime ça et êtes directement venue pour me le dire ?

Il fit une pause et laissa le silence s'installer alors qu'il ouvrit la boite pour voir quel donuts elle avait acheté et il sourit doucement quand il trouva un de ses préférés. Il déposa le gobelet sur la table et invita Terrie à s'asseoir si elle le voulait, il chercha les assiettes et les déposa sur la table aussi.

- Comment les flashs ... se sont-ils déclenchés ? demanda-t-il, reprenant son sérieux, pas sûr de devoir poser cette question.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Sam 12 Mar 2016 - 21:29

A long time ago, we used to be friends

Anders & Terrie

Deux âmes en peine peuvent-elles s’aider ?


Terrie laisse ses deux compagnons à l’extérieur, ils sont habitués de ne pas avoir le droit d’entrer partout. Mais bien dressés comme ils le sont, ils attendront patiemment et sagement que Terrie ne ressorte pour continuer leur petite balade.
Alors qu’elle pénètre dans la maison d’Anders, Terrie a besoin de quelques secondes pour se faire l’obscurité ambiante, qui contraste avec la luminosité de l’extérieur. Anders lui assure bien aimer les chiens, et lui explique qu’il préfère néanmoins qu’ils n’entrent pas chez lui… La brune comprend assez rapidement pourquoi.

« C’est… une façon de décorer pour le moins… originale. » Dit-elle, sans le moindre jugement, elle essaie simplement de voir l’aspect positif des choses dernièrement.

Terrie est du genre « maniaque » du rangement, mais il paraît que c’est lié à sa pathologie d’hypermnésie. Son cerveau intégrant les moindres détails de ce qu’elle voit, entend, sent ou ressent, il a un besoin excessif d’ordre. Peut-être que sans l’hypermnésie, elle serait totalement bordélique… Aucune importance présentement, ni même plus tard…

Ils se dirigent tous les deux vers la cuisine, après que Terrie ait donné son café à Anders. Elle déposa la boîte sur la table, et laissa à Anders l’occasion de se servir, elle-même ne sachant quoi choisir. Choisir quelque chose qui est peut-être quelque chose qu’elle n’aime pas est devenue une sorte d’angoisse, du coup elle a tendance à différer ce genre de choix jusqu’à le faire sans réfléchir. De toute façon, elle ne les a pas pris pour elle, c’était pour Anders.

« Non. » Répond-t-elle à la première question d’Anders, ne pouvant s’empêcher de sourire un peu face à cette question. « Mais j’avais le temps, l’envie et une raison de le faire maintenant. » Ajoute-t-elle simplement pour expliquer les raisons de sa présence.

Anders ouvrit la boîte avant de proposer à Terrie de s’asseoir, ce qu’elle fit. La brune avait tendance à avoir mal aux jambes ces derniers temps, ses fractures consolidées se rappelaient à elle à l’occasion. C’est alors qu’Anders lui demanda comment les flashs s’étaient déclenchés… Curieuse question, personne ne lui demandait jamais comment c’était arrivé, tout le monde s’enquerrait toujours de savoir ce qu’elle avait retrouvé.

« C’est marrant, les gens ont plutôt tendance à me demander quoi, et non comment. » Dit-elle avec un petit sourire. « Ils ont toujours tellement peur que je me souvienne d’un truc qu’ils aimeraient eux-mêmes oublier. » Explique-t-elle dans un premier temps, ne répondant pas vraiment à la question qu’Anders lui a posée. Elle prend une seconde de pause avant de reprendre. « Je suis allée courir au parc, j’avais besoin de penser à rien, et… quand je me suis arrêtée à cause d’un soudain point de côté, quelques flashs sont arrivés. Des souvenirs qui n’avaient rien à voir avec ce que je faisais… ça n’a jamais rien à voir avec ce que je fais. »


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Lun 14 Mar 2016 - 12:09

A long time ago, we used to be friends
Anders & Terrie
date ► 11 mars


Un sourire.
Petit certes, cela restait quand même un sourire dissimulateur de son trouble. Le temps, l'envie, la raison de le faire maintenant. Anders fut confus quant à la raison, il s'était rapidement demandé ce qu'elle était en train de parler. Il s'était ensuite dit que c'était les donuts. Un jour, il apprendra à être moins méfiant, même pour de petites choses futiles.

Il s'assit en face de la jeune femme et prit le donuts au chocolat. Il haussa les épaules pour répondre, il n'était pas les gens, il était Anders. Il n'était pas celui qui demandait ce qu'elle se souvenait finalement, mais comment elle avait fait. L'écrivain retrouva le bonheur de manger le donuts, bien que déconseillé.

- Le cerveau reste un mystère... fut sa réponse, il déposa son donuts sur l'assiette. L'important sont tes souvenirs qui reviennent. Cela veut dire que tu as des chances de retrouver tout ce que tu as perdu.

Cela voulait dire que Terrie ne restera pas amnésique pour le reste de sa vie. Anders voyait bien qu'elle n'était pas stressé, ni au bord du burn out. Elle se reposait sûrement et c'était une bonne chose.

- Et c'était quoi comme souvenirs que tu as récupéré ? Mon amour pour le café et les donuts ?

Parlant de donuts, il reprit celui qu'il avait laissé sur l'assiette pour le terminer. Il demandait lui aussi ce qu'elle se souvenait, qu'est ce qu'elle avait récupéré comme souvenir, si cela n'était pas indiscret. Si cela le concernait, il pouvait lui donner des détails, il se doutait qu'elle n'avait pas réussi à tout récupérer.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Mar 12 Avr 2016 - 21:40

A long time ago, we used to be friends

Anders & Terrie

Deux âmes en peine peuvent-elles s’aider ?


Terrie évoque trois différentes causes pour lesquelles elle est présente aujourd’hui. Le temps lui est revenu depuis qu’elle est sous le coup d’une enquête qui a bloqué toute sa vie. L’envie lui est en partie venue quand elle a retrouvé quelques souvenirs de l’écrivain. Quant à la raison… elle l’évoquera plus tard, pour le moment elle en fait plutôt un secret.

Maintenant installés à la table de la cuisine, ils échangent quelques mots autour du café et des donuts que Terrie a apportés. Anders se montrait optimiste quant au retour des souvenirs de Terrie. La jeune femme était un peu plus réservée, et pour cause avec la mémoire qu’elle avait toujours eue, tout retrouver tiendrait du miracle.

« Tout, peut-être pas. C’est qu’avec mon hypermnésie, ça fait vraiment beaucoup de choses à retrouver, alors… » Le moindre détail de chaque seconde de sa vie ? Peu de chances qu’elle retrouve l’intégralité de ses souvenirs. « … une bonne partie sûrement. »

Sans être pessimiste, Terrie ne voulait pas non plus se bercer d’illusions. Les faux espoirs avaient déjà mis à mal sa volonté, il était donc préférable de ne pas recommencer. Finalement, la curiosité d’Anders se révéler, et il lui demandait quel souvenir elle avait retrouvé.

« Finalement le quoi est aussi intéressant que le comment ? » Répliqua-t-elle pour se moquer. « C’est sûrement un souvenir banal, mais… on s’est croisé par hasard au Starbucks, et on a discuté un peu le temps que nos commandes soient prêtes. » Rien de bien extraordinaire en soit, mais pour Terrie c’était tout de même important.


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Sam 7 Mai 2016 - 19:22

A long time ago, we used to be friends
Anders & Terrie
date ► 11 mars
Anders ne savait pas réagir à une bonne nouvelle, c'était tellement rare pour lui. Il était habitué à entendre de mauvaises et il avait appris à réagir en fonction de ceux-ci, il se repliait et prenait les distances. Il se renfermait et évitait les personnes, surtout quand ils pouvaient remuer le couteau dans la plaie. Il savait qui étaient les gens qui avaient rendu la vie de Samuel difficile. Terrie n'en faisait pas partie, c'était une des raisons qu'il avait accepté qu'elle entre chez lui. Il avait du mal à être seul maintenant que sa meilleure amie était revenue dans sa vie .. Pour repartir, après s'être énervés sur le passé. Il chassa Grace de ses pensées et répondit par un hochement de tête silencieux à la réflexion de Terrie. Il voulait être optimiste au retour des souvenirs de la jeune Austen, elle les voulait tellement. C'était ce qu'il avait remarqué quand ils s'étaient parlés il y avait cela quelques mois.

- Tu m'as donné envie de savoir ...  répondit-il avec un micro-sourire.

Il mangea son donuts en écoutant la réponse de Terrie, ce n'était pas un souvenir extraordinaire pour Andy. C'était un souvenir qui lui semblait lointain, c'était le temps où il ne craignait pas de sortir et quand Samuel était toujours là. Il hocha la tête en voyant de quel souvenir dont elle parlait, pas précisément parce qu'il l'avait souvent croisée.

- On se croisait souvent au Starbuck, c'était une habitude que j'avais pour aller chercher du café. C'est banal, oui, mais c'est déjà un souvenir de récupéré...  fit-il.

Les souvenirs, même s'ils étaient banals étaient importants. Anders n'avait jamais souffert d'amnésie, il croyait en réalité parce qu'il venait d'apprendre qu'il n'avait pas tous les souvenirs d'une soirée à cause de l'alcool, c'était lui qui l'avait cherché et il devait s'y faire maintenant.



Dernière édition par Anders Weiss le Dim 15 Mai 2016 - 20:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Dim 15 Mai 2016 - 20:33

A long time ago, we used to be friends

Anders & Terrie

Deux âmes en peine peuvent-elles s’aider ?


Terrie ne ratait pas le micro-sourire d’Anders alors qu’il lui répondait que le brune lui avait donné envie de savoir, quand bien même ce sourire était si petit et si rapide. Une mémoire hors de toute norme consignable couplée à un très grand sens de l’observation permettait à Terrie de ne pas rater cette microseconde et de pouvoir s’en réjouir intérieurement. Ce n’était presque rien, mais c’était déjà un début. Quant à la phrase qu’il avait prononcée, c’est elle que ça faisait sourire.

« Au moins, toi tu n’as pas peur. La plupart du temps je vois la personne en face de moi à la limite de se décomposer sur place de peur que je me sois souvenue d’un truc qu’elle-même voudrait oublier, et par conséquent un truc dont elle ne voudrait pas que je me souvienne. » Avouait-elle en repensant à certaines personnes qui avaient effectivement tiré cette tête. « C’est peut-être un peu cruel, mais sur le coup, je trouve ça plutôt marrant. » Dit-elle… c’est peut-être un juste retour des choses quand on pense que certaines personnes ont espéré que Terrie resterait amnésique.

Terrie évoquait alors le souvenir en question, un souvenir banal sans le moindre doute, elle l’avouait sans détour. Anders le confirmait d’ailleurs, un souvenir banal comme il y en avait eu pleins d’autres à cet endroit. Aucune certitude que Terrie ne retrouve tous les autres cependant, ce souvenir banal pourrait devenir l’unique survivant de la famille à laquelle il appartenait.

Cependant la brune s’abstint de toute réaction au sujet de ce souvenir, se contentant d’un simple sourire, il y avait autre chose qu’elle voulait dire. Quelque chose d’important… D’une seconde à l’autre, le sourire de Terrie s’effaça, et son regard sembla s’assombrir. Elle releva cependant les yeux vers Anders, avec un regard gratifiant.

« Merci… » Lâcha-t-elle simplement dans un premier temps. Elle prit une inspiration qu’elle bloqua pendant quelques secondes avant de reprendre la parole. « Après t’avoir croisé au supermarché, j’ai fini par lever le pied et… j’ai vu ce que je ne pouvais pas voir à ne pas me laisser le temps de penser à quoi que ce soit. » Pas bien plus explicite. Un sourire forcé se dessina sur les lèvres. « Insuffisance rénale. Je ne peux pas l’empêcher, mais au moins je pourrais retarder les dégâts assez longtemps. » Assez longtemps pour accoucher, au-delà elle ne sait pas encore comment ça va se passer.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Dim 15 Mai 2016 - 21:23

A long time ago, we used to be friends
Anders & Terrie
date ► 11 mars
Terrie trouvait cela amusant.
Anders qui détestait les gens en général aurait trouvé cela tellement amusant lui aussi. Il ne trouvait pas cela cruel, parce que les gens pouvaient tellement être des hypocrites et dire être là pour elle. Ils pouvaient leur raconter tout ce qu'ils voulaient, en espérant que ça pourrait satisfaire la jeune Austen. Ils ne savaient pas une chose, elle ne pourra jamais l'être tant qu'elle n'aura pas trouvé elle-même. Une personne amnésique était une personne perdue, par conséquent, une personne qui faisait peu confiance à tout le monde. Qui sait, les mensonges pouvaient être racontés par sa propre famille par exemple.. Il semblait la comprendre, sans toutefois avoir vécu sa situation. En réalité, ce n'était pas comprendre, mais bien l'imaginer. Lui, il n'avait rien à lui cacher, c'était pourquoi il n'avait pas peur. Leur relation s'était toujours basée sur les matchs de hockeys, se retrouver au Starbuck ou encore au supermarché. Ils avaient discuté des sujets plus ou moins sérieux.

Le sujet sérieux sembla venir, Andy adopta un air plus sérieux quand il vit le sourire de Terrie disparaître tout d'un coup. Il connaissait le regard en général, cela n'annonçait pas une bonne nouvelle. Il déposa son café sur la table et prit l'air prêt à l'écouter. D'abord, il était confus parce qu'il ne voyait pas pourquoi elle devait le remercier. Il lui avait dit de ne pas atteindre le burn out, il n'avait pas voulu qu'elle en soit à se renfermer finalement dans sa dépression. Il fut toujours autant confus quand elle dit d'avoir pu voir ce qu'elle aurait pas pu voir s'il ne lui avait pas dit quoi faire. Son visage se décomposa, il crut avoir mal entendu ce qu'elle venait de lui dire. Il secoua doucement la tête, toujours confus.

- ... Quoi ? Il la regarda, espérant que c'était .. Non, c'était une mauvaise nouvelle, c'en était vraiment une. Ses épaules s'affalèrent un peu. Je .. Assez longtemps ? Il s'affala sur la chaise et fit un long soupir. Comment c'est possible ça ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Dim 15 Mai 2016 - 22:26

A long time ago, we used to be friends

Anders & Terrie

Deux âmes en peine peuvent-elles s’aider ?


C’était cela la raison qui avait amenée Terrie jusqu’à Anders aujourd’hui. Bien sûr la jeune femme souhaitait également renouer avec l’écrivain meurtri, sûrement parce qu’elle pensait qu’il n’y avait aucune raison pour qu’ils ne restent pas amis tous les deux. Même s’ils s’étaient connus grâce à Nigel et Samuel, ils n’en étaient pas moins devenus amis et il n’y avait aucune raison qu’ils ne le demeurent pas, quand bien même Samuel s’était donné la mort, et quand bien même Terrie n’avait plus aucun souvenir de ce qu’était leur relation. Mais si elle avait pris le temps de venir trouver Anders aujourd’hui, c’était avant tout pour le remercier. Il n’avait rien fait d’autre que de la prévenir de faire attention, mais c’était tout ce qui avait été nécessaire pour qu’elle sorte la tête de l’eau suffisamment longtemps pour reprendre de l’air et voir ce qu’il y avait à avoir.

Et quand elle avait enfin sorti la tête de l’eau, elle avait vu les premiers symptômes. La brune avait espéré dur comme fer qu’elle se trompait, et que ce n’était que de la fatigue, mais les résultats étaient tombés et la punition était sévère : insuffisance rénale modérée. Après sa sortie du coma, c’était un des risques dont ils avaient parlé avec le médecin. Son rein survivant avait été mis à rude épreuve, et il n’était pas certain qu’il tienne… et au final, il ne tenait pas le coup.

Anders semblait déstabilisé par la nouvelle, il y avait sûrement de quoi, même si c’était Terrie qui risquait la mort… encore. L’écrivain s’interrogeait, et la brune pouvait bien lui apporter quelques réponses.

« Après mon… » Le mot « accident » devenait de plus en plus dire à dire, mais Terrie se forçait pour que personne ne sache qu’il s’agissait en réalité d’une tentative d’assassinat. « … mon accident, un de mes reins n’a pas tenu le choc et l’autre a été mis à rude épreuve. Ce n’était pas sûr qu’il se remette ou qu’il tienne longtemps après tout ça. J’ai… j’ai vu les symptômes environ une semaine après qu’on se soit croisés au supermarché. J’ai espéré me tromper, je voulais que ce soit la fatigue, mais les analyses ont dit « insuffisance rénale modérée ». Il n’existe pas de façon d’empêcher le déclin de mon rein, mais je peux au moins retarder le moment où l’insuffisance modérée va devenir sévère… puis terminale. » Explique-t-elle sur un ton finalement plutôt calme, dénué de toute panique ou de toute peur, comme si cela arrivait à quelqu’un d’autre. « Ne t’en fais pas, ça va. Je vais tenir le choc. Mais… je sais que tu m’as juste dit quelques mots… « Fais une pause »… mais c’est tout ce qu’il fallait en fait. Juste trois mots pour que je sorte la tête de l’eau cinq minutes. Si tu avais juste passé ton chemin sans me dire ça, je n’aurai rien vu et je serai probablement morte ou pas loin de l’être avant la fin de ma grossesse. Alors même si tu ne le savais pas… merci. »

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Jeu 26 Mai 2016 - 12:47

A long time ago, we used to be friends
Anders & Terrie
date ► 11 mars
Silence.
Anders était silencieux après avoir demandé comment cela pouvait être possible. Il n'avait jamais été une idée de faire la compétition de qui était qui avait le plus de malheur, mais Anders penserait que niveau santé c'était Terrie qui gagnait. La sienne n'était pas bonne non plus, mais il pouvait vivre en souffrant alors que les jours de la jeune vétérinaire étaient comptés. L'écrivain ne produisait aucun son et observa. Elle semblait être plus reposée par rapport à la dernière fois qu'il l'avait vue, mais cela ne faisait pas tout. Rien ne faisait tout... Anders ne s'était pas attendu à ça, elle non plus... Peut-être que si, parce que cela faisait parti des risques depuis son accident. L'envie de manger les donuts avait disparu mais cela n'était pas bien grave. Il ne bougea pas en même temps qu'il écouta la sentence qui condamnait Terrie. Une maladie qui allait s'aggraver et elle ne pouvait pas en guérir, juste retarder le processus bien sûr... Il était impossible de vivre sans les reins et il n'était pas médecin contrairement à elle. Elle devait savoir des choses et elle devait avoir vu des alternatives... Il n'y en avait pas. Elle avait encaissé la nouvelle, elle donnait l'impression d'être indifférente de ce qui lui arrivait. Il comprenait un peu, c'était la force d'avoir encaissé des malheurs, elle finissait par s'en habituer et peut-être dans le fond c'était mieux comme ça. Plus de malheurs supplémentaires, ce dont à quoi elle était condamné : à un cycle infernal de malheurs. Comme lui.

Elle le remerciait parce qu'il lui avait dit trois mots. Les mots dont personne de son entourage n'avait prononcé. Il avait fallu que ce soit un écrivain dont elle ne se souvenait pas, associal, légèrement agoraphobe qui le fasse. Il avait fallu que ce soit lui. Elle lui avait dit merci. Anders ne savait pas quoi répondre à ça. Il lui avait fait gagné quelques mois en plus, il venait également d'apprendre qu'elle était enceinte. Au moins, il avait sauvé la vie de son enfant à venir ... Le regard de l'écrivain montrait à quel point il ne savait pas quoi dire par rapport à tout ça. Il ne voulait pas lui dire ... De rien, ravi de t'avoir aidé suivi d'un Désolé .... Les gens qu'Anders appréciait finissaient tous par partir, tout le temps.

- La vie est injuste. C'était une certaine manière à lui de dire qu'il était désolé. Anders n'était pas fort à tout ceci... Il ne pouvait non plus lui dire félicitations juste après.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Dim 29 Mai 2016 - 11:50

A long time ago, we used to be friends

Anders & Terrie

Deux âmes en peine peuvent-elles s’aider ?


L’avenir de Terrie est bien loin d’être réjouissant, il s’annonce même compliqué pour ne pas dire potentiellement mortel. « Potentiellement » parce qu’il y avait encore les dialyses pour la maintenir en vie quand son rein ne fonctionnerait plus du tout, à condition qu’elle puisse les payer en attendant qu’on lui rende l’accès à son assurance maladie. Malgré tout, la jeune femme demeurait calme, voire même détachée vis-à-vis de tout cela. Bien évidemment, ce n’était pas le cas. Cependant Terrie refusait de se laisser abattre, elle avait simplement accepté la situation dans laquelle elle se trouvait, et décidé de faire avec. Puisqu’il fallait encore se battre, la jolie brune se battrait. Quelqu’un avait déjà tenté de la tuer il y a deux ans, en la percutant tandis qu’elle était en moto ; mais elle s’était battue et elle avait survécu. Elle pouvait encore le faire, se battre et survivre. Ce n’était pas vraiment le même combat, mais elle le livrerait avec autant si ce n’était pas plus de volonté qu’auparavant. Et Terrie envisageait déjà tout ce qu’elle pouvait faire pour mener à bien ce combat, à commencer par trouver l’argent nécessaire à ses soins si elle ne récupérait pas les droits de son assurance maladie. Mais elle verrait tout cela à tête reposée, chez elle, quand Siban serait au lycée.

L’annonce de son état à Anders avait plongé ce dernier dans le silence. Il y avait sûrement de quoi, mais ce n’était pas le but. À dire vrai, Terrie n’était pas venue pour s’apitoyer sur son sort, elle voulait seulement remercier Anders. Avec trois mots si simples, il lui avait offert plus de temps pour parer à tout cela, et c’est la seule raison pour laquelle la jolie brune était venue lui parler de tout ça. Terrie voyait bien sur les traits de l’écrivain que la nouvelle le désolait, et les quelques mots qu’il prononça lui tirèrent un léger sourire. Injuste, c’était bien le mot, oui.

« Tu es bien placé pour le savoir. » Répondit-elle, car Anders aussi avait eu son lot d’injustice. Et c’était au tour de Terrie d’afficher une certaine désolation sur ses traits. Elle aurait tellement voulu faire quelque chose pour l’écrivain, mais au fond elle savait qu’il n’y avait rien à faire.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Dim 29 Mai 2016 - 20:24

A long time ago, we used to be friends
Anders & Terrie
date ► 11 mars
Injustice.
C'était un terme qu'il connaissait très bien. De toute manière, tout le monde avait connu l'injustice d'une manière ou d'une autre. Anders aurait préféré que Terrie le remercie pour autre chose, honnêtement, il ne savait pas comment réagir à ça. Alors il s'était un peu réfugié par une sorte de phrase désolée, la vie injuste. Terrie avait eu un accident qui l'avait rendu amnésique, désespérée aussi parce qu'elle voulait connaître les réponses et personne ne lui avait dit faire une pause. Au moins, il lui avait sauvé la vie de quelques mois. Il devait avoir d'autres moyens pour parer tout cela, elle pouvait trouver une solution. A chaque problème, une solution. Oui la vie était injuste, il fallait faire avec, vivre ou survivre. A la remarque de Terrie, Anders ne retint pas un faible rictus pour confirmer et baissa son regard sur les donuts. Il ne voulait pas voir le visage désolé de Terrie, il essayait de prendre un air détaché mais il n'y arrivait pas réellement. Pas après la dernière discussion avec sa meilleure amie. Il regarda la pièce en se pinçant intérieurement la joue et il soupira.

- Oh ouais ... De toute manière, on a deux choix. Accepter ce qui vient d'arriver, vivre avec et en attendant dans la mesure du possible se battre pour que cela change ou ... Se morfondre sur les erreurs réalisées, essayer de survivre.  L'écrivain reprit le café et but les gorgées, il ne regardait pas Terrie. Je suis sûr que tu trouveras les moyens, tu es une battante et le genre de personne qui ne se laisse pas faire.

Anders croyait en elle pour trouver une solution, qu'au moins l'enfant puisse connaître sa mère.  Elle avait encore cette énergie, même s'il le pensait, c'était très fatiguant, très usant... Il n'était pas ce genre de personne qui ne se laisserait pas faire, qui se battrait pour que tout change. Il n'était plus cette personne, elle avait disparue et n'était pas prête à revenir.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie) Dim 29 Mai 2016 - 23:05

A long time ago, we used to be friends

Anders & Terrie

Deux âmes en peine peuvent-elles s’aider ?


Anders et Terrie ont une chose en commun, une chose terriblement importante : la vie les a abîmés, chacun d’une façon différente. Anders a dû faire face à la pire perte qu’un parent puisse subir, il a perdu son fils, la chair de sa chair, le sang de son sang, dans des circonstances tragiques et qui auraient pu être évitées sans nul doute. Terrie ne pouvait pas imaginer cette douleur, elle ne le voulait pas. Si jusqu’à maintenant, elle ne pouvait pas l’imaginer parce qu’elle n’était pas mère, elle le deviendrait d’ici quelques mois et rien qu’à l’idée qu’elle puisse perdre cet enfant qu’elle n’avait pas encore, une violente nausée la prenait. Terrie ne voulait pas connaître la douleur que ressentait Anders, et si elle avait pu, elle aurait fait n’importe quoi pour l’en délivrer… mais il n’y avait rien à faire malheureusement. Peut-être pouvaient-ils simplement partager leurs souffrances ou la supporter plus facilement à deux… Deux âmes en peine peuvent-elles s’entraider ?

Lorsque Terrie avance qu’il est bien placé pour savoir ce qu’est l’injustice, Anders l’admet sans problème, et il expose son avis sur la question. Un avis que Terrie partage. Il a tout fait raison, ils n’ont que deux solutions, se battre ou abandonner. Si pendant un temps, Terrie avait cru qu’elle abandonnait, elle avait seulement mis un genou à terre et prit le temps qu’il lui fallait pour se relever… Terrie avait toujours eu la force de se battre, peu importe ce qui lui arrivait, rien n’avait jamais pu l’abattre. Anders aussi le savait, et ses mots tirèrent un léger sourire. Mas si Terrie pouvait se battre, Anders semblait désarmé.

« Ouais… ça, me battre, je sais bien le faire. Mais tu sais… parfois, faut pas trouver le courage de se battre, il faut juste accepter qu’on ne peut plus rien changer. Parfois, le courage, c’est juste de serrer les dents contre la souffrance, et de s’efforcer d’avancer au jour le jour, lentement, vers une vie meilleure. » Il y a bien des façons de se relever, et toutes ne passent pas par le combat, mais toutes passent par le courage ou la bravoure. « La vie nous abîme tous, on n’y échappe pas. Mais tu sais… on peut se réparer. Pas toujours en entier, parce que ce n’est pas toujours possible, mais on peut se réparer. On se répare les uns les autres. »

Anders ne pouvait sûrement pas surmonter complètement la mort de Samuel, et c’était normal, il n’aurait jamais dû subir cette perte. Mais en moins en partie, il pouvait arriver à réparer quelques morceaux pour continuer. Terrie en était certaine…

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie)

Revenir en haut Aller en bas
#1478 – A long time ago, we used to be friends (Anders&Terrie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» It's been a long time without you my friend. [SHUNZEI]
» (F/PRISE) CINTIA DICKER ≈ a long time ago we used to be friends.
» Lux A. Yaxley ❥ A long time ago, we used to be friends
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: East Lewiston :: Quartier résidentiel :: Gun Club Road & 29th Street-