AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 1004 + Je lave tes strings et on appelle Ghostbuster ? ♦ Shayanne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
messages



MessageSujet: 1004 + Je lave tes strings et on appelle Ghostbuster ? ♦ Shayanne Jeu 3 Mar 2016 - 17:46


Je lave tes strings et on appelle Ghostbuster ?

Shayanne et Lorcan


Lorcan se réveilla en sursaut. Il lui fallut trois bonnes secondes pour se souvenir d'où il était et pourquoi il était dans ce fauteuil. Il commença à se frotter machinalement les yeux avant de réaliser que quelque chose n'allait pas. L'impression d'être observé.

C'était léger. Un crépitement, et en une seconde il su exactement qui, quoi et comment. Ce son là, c'était Nate en train de manger des bonbons. Précision, ce son là, c'était Nate en train de manger des bonbons fluos, debout à moins d'un mètre du canapé en train de l'observer attentivement.

Il n'avait même pas besoin d'ouvrir les yeux pour savoir ça. Ce n'était pas le genre de Zach de manger ses saloperie acidulées qui pétillaient sur la langue. Ce n'était pas non plus le genre de Zach de rester à l'intérieur à regarder son père roupiller une belle journée de dimanche. Non, il n'y avait que Nathan pour faire ça. Alors Lorcan savait, il en était certain : son plus jeune fils était en train de se gaver de sucre en le dévisageant, et il avait quelque chose de crucial à lui dire.

C'était l'un de ses rares jours de repos. Lorcan aurait volontiers ignoré sa bruyante marmaille et replongé dans les bras de Morphée après leur partie improvisée de ballon dans le jardin. Il était rentré, avait allumé un bon feu dans la cheminée et le moelleux du fauteuil avait fait le reste.

« Zach a envoyé le ballon chez le voisin. » statua Nate entre deux crépitements. La sale petite balance. Lorcan étouffa un bâillement dans sa main et fit le point sur son cadet. Pas peu fier des talents de délation hors du commun qu'il avait enseigné au plus jeune en cas de besoin. Si Nate dénonçait son frère, ça voulait dire que c'était le dernier argument en lice. L'ultime menace d'une conversation achevée par un 'je vais le dire à papa'. « Et il a décidé d'aller le chercher lui-même. »

Passer par dessus la palissade, c'était strictement interdit ! En une demi seconde, Lorcan se réveilla tout à fait. « Où il est ? » Un petit index pointa le côté de la maison. « Restes là. »

Ni une ni deux, Lorcan était sur ses jambes. Il fila directement dans l'entrée et ouvrit grand la porte sur Zach, le ballon récupéré et... et Shayanne.

Shayanne et un string. Sur sa tête, comme si elle avait soudainement décidé de remplacer le principe de la barrette fantaisie par quelque chose de, et bien – plus fantaisiste. La bouche du père Kingsley-Blythe s'incurva en un fin sourire tandis que ses sourcils se fronçaient de confusion. « Tata Sha a dit qu'elle amenait son linge. » lança sa progéniture rebelle pour détourner l'attention paternelle de son escalade interdite. Il ne fallait pas le prendre pour une poire. Lorcan était le champion du détournement de conversation.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: 1004 + Je lave tes strings et on appelle Ghostbuster ? ♦ Shayanne Dim 6 Mar 2016 - 18:52




Lorcan & Shayanne
Je lave tes Strings & on appelle Ghostbuster

S
hayanne était perdue, perturbée par cette rencontre inattendue. Elle marchait rapidement, la canne dans une main, le panier à linge dans l’autre. Elle ne prêtait même pas attention aux personnes qui la regardaient étrangement. Perdue dans ses pensées, la blonde avançait par automatisme. Aussi rapidement que lui permettait son dos, elle tentait de rejoindre le seul qui pourrait la calmer ou du moins, comprendre ce qu’elle vivait. Lorcan. Arrivée dans le quartier, la demoiselle s’emmêla les pinceaux avec le sac et le morceau de bois qui lui servait de canne. Elle tomba lamentablement au sol, grognant de douleur. La journaliste rattrapa ses affaires à la volée avant de se relever, ne se rendant pas compte qu’elle avait désormais un magnifique string de posé sur les cheveux. Heureusement pour elle, la honte n’allait pas durer longtemps, elle arrivant devant la maison coquette et inchangée de James et Lorcan. Elle rencontra alors son cher petit homme qui venait de récupérer un ballon assez habilement chez le voisin. A peine le gamin aperçut la blonde qu’il courut vers elle pour la serrer dans ses petits bras.

La demoiselle embrassa le front du garnement avant de lui sourire sincèrement. Lui et son frère étaient les deux hommes de la vie de Shayanne. « Tu vas bien mon amour ? Je viens déposer mon linge et parler à ton père, il est là ? » Pour toute réponse, il se remit en route, un regard malicieux sur le visage. Elle suivit le gamin jusque la porte d’entrée qui s’ouvrit à la volée sur le père des deux garçons. Elle eut un léger mouvement de recul, manquant de tomber à nouveau mais elle se rattrapa à l’aide de sa canne. « Salut Lorcan. Faut que je te parle. Seul à seule. De TOUTE urgence. » Elle avait bien forcé sur le mot ‘toute’ pour signifier son désarrois puis la belle se glissa à la suite de Zach dans la demeure familiale. Posant son sac de linge dans un coin de l’entrée, elle attrapa le cadet entre ses bras, grimaçant sous le poids du petit malgré son jeune âge. C’était son corps à elle qui était vieux avant l’heure. Shayanne embrassa plusieurs fois la joue potelée du petit avant de le relâcher sous ses protestations amusantes.

La journaliste sourit un peu, amusée avant de regarder les deux enfants retourner s’amuser dans le jardin. C’était fou comme elle pouvait aimer les deux petits avec autant de passion. Elle aurait pu donner sa vie pour eux. De même que pour Lorcan ou James. Ils étaient devenus sa famille. Ce qui rendait encore plus insupportable la disparition de son meilleur ami. « J’ai vu le sosie de James. Ce matin. T’es au courant ou… ? » Elle soupira un peu, vidée de son énergie avant de s’affaler sur le canapé, soufflant enfin depuis son départ de chez elle. Son handicap la fatiguait tellement que c’était usant moralement mais elle tenait bon. Coûte que coûte. Elle n’avait pas le choix, maintenant, Shayanne devait vivre avec le poids d’un corps à moitié cassé.
WILDBIRD

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: 1004 + Je lave tes strings et on appelle Ghostbuster ? ♦ Shayanne Mar 8 Mar 2016 - 17:28


Je lave tes strings et on appelle Ghostbuster ?

Shayanne et Lorcan


Oh la vache, à peine arrivée Shayanne manquait déjà de se casser la binette en tombant à la renverse. Heureusement, la digne petite fille du docteur House se rattrapa sur sa canne in extremis. Zach qui n'avait rien grillé entra en esquivant royalement la réprimande que son père lui réservait. Coup de bol pour le morpion, Shayanne, son string et son équilibre encore pus précaire que d'habitude intriguaient beaucoup trop Lorcan. « Salut Lorcan. Faut que je te parle. Seul à seule. De TOUTE urgence. » ajouta t-elle, des fois que les signes avant coureurs ne lui auraient pas assez mis la puce à l'oreille.

L'intéressé hocha la tête. Il resta en retrait, le temps pour elle d'embrasser Nate avant que ce dernier ne se fasse ramener dehors par son aîné. « Et on envoie plus le ballon chez les voisins ! » lança Lorcan avant que la porte lui réponde dans un claquement. Il secoua la tête, partagé entre cette exaspération attendrie qu'il ressentait souvent quand les deux piles électriques l'ignoraient royalement, et une légère envie de les confiner dans leurs chambres respectives pour leur apprendre qui commande.

Mais il y avait Shayanne et son urgente nouvelle. Le sosie de James. L'estomac de Lorcan se noua en même temps que sa bouche dans une grimace désorientée. « Oui, je sais. » avoua t-il un peu déconfit. Pour se donner le temps de réfléchir, il alla chercher le sac de linge puis s'assit à côté de la belle en le calant par terre entre ses jambes. « Je sais pas quoi te dire. » Le dos voûté, et les bras mollement posés sur le tas de linge, Lorcan organisa ses pensées de longues secondes. Tournant ses yeux sur la jeune femme, un petit sourire incurva ses lèvres. Il retira le string de ses cheveux blonds en soupirant. « J'ai tenté d'en apprendre plus sur lui mais à chaque fois -S s'en est mêlé, et les garçons... » Shayanne connaissait la suite des événements. « C'est parce que j'étais avec Cole qu'il s'est attaqué aux enfants. Je ne sais pas pourquoi. Cole a même rencontré Nate, et il n'a pas réagi comme un père face à son fils. » Heureusement ç'avait été Nate et pas Zach qui se souvenait bien trop de son père comparé au petit dernier. Quelque chose disait à Lorcan que le cadet lui cachait quelque chose sur cette rencontre, et qu'il en avait probablement parlé à son frère, mais c'était un sujet qu'il n'avait pas osé aborder avec le plus jeune. Comme une bombe qu'il lui faudrait désamorcer après l'avoir activée. Manque de bol, Nate n'avait pas été fourni avec le mode d'emploi, et ça, ça l'emmerdait très très souvent.

Machinalement, le string retrouva ses semblables dans le sac de linge. « Qu'est-ce qu'il t'a dit à toi ? »

Avait-elle pu discuter avec lui ? Et quelle impression Cole lui avait-il fait ? Jusqu'ici, Lorcan s'était senti si seul et désemparé, sans personne avec qui comparer son ressenti devant cet homme surgi de nul part. Il y avait bien eu Mike, mais ce dernier se refusait à le confronter de peur de mal faire ou réagir. Shayanne n'avait apparemment pas eu le choix.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: 1004 + Je lave tes strings et on appelle Ghostbuster ? ♦ Shayanne Jeu 10 Mar 2016 - 16:40




Lorcan & Shayanne
Je lave tes Strings & on appelle Ghostbuster

L
e moins qu’on puisse dire, c’était que Shayanne était plus que perturbée. Même la vue des gamins ne la détendit pas. Elle devait absolument parler de ça avec lui, avec celui qui connaissait aussi voir mieux James qu’elle. La blonde avait eu l’impression de voir un fantôme et cela ne lui plaisait pas, cela l’avait réellement retourné. Elle s’installa sur le canapé en soupirant un peu, essoufflée d’avoir couru à sa manière. La journaliste n’était plus sportive depuis cette sortie en voiture des années auparavant. Elle avait même arrêté d’espérer pouvoir marcher sans cette canne qui avait conservé des centaines de fois son équilibre précaire. La jeune femme passa une main sur son visage en attendant la réponse de son ami le plus cher.

De temps en temps, elle jetait un œil aux garçons histoire de s’assurer que tout allait bien et surtout qu’ils n’écoutaient pas aux portes. Elle fronça les sourcils en l’écoutant, surprise de ne pas en avoir été informée plus tôt, un peu vexée également. « Pourquoi tu ne mas rien dis ? –S a fait quoi cette fois ? Explique un peu au lieu de tout garder pour toi ! » Sa voix trahissait un peu la colère qu’elle éprouvait à voir Lorcan ne rien dire à personne. Ce n’était pas une bonne chose de tout gardé pour soi, on finissait vieille fille avec un iguane du nom d’Hector. Mais, la blonde se calma bien vite ; elle savait que ce n’était pas la solution pour aider le pauvre veuf. Elle se pinça le nez en réfléchissant. Il ne l’avait pas reconnu non plus, c’était étrange. Bien trop pour elle. Shayanne finit par pousser un profond soupire en fixant son ami, une expression neutre sur le visage. « Il ne m’a pas reconnu. » Et bordel que ça lui avait fait mal. Elle détourna finalement le regard pour poser ses yeux sur la table basse. James l’aurait forcément remise. Ils avaient passés tant de temps ensemble. Tant de choses. Elle était marraine d’un de ses fils. Serait-il possible que cet inconnu ne soit que le sosie de son défunt ami ? Son cœur ne voulait pas y croire. Il refusait tout net cette idée. Comme si… Comme si c’était l’espoir qu’elle attendait. Un espoir fou et terriblement inutile.

« Toi, comment tu vas ? Tu dois être chamboulé. Et ne me racontes pas des âneries. » Un doux sourire sur le visage avait vite remplacé l’apparente neutralité de ses sentiments. Elle était réellement bouleversée mais Shayanne refusait de laisser ses pensées passées avant le bien-être de l’homme de James. Elle en avait fait la promesse à son ami, de toujours veiller sur sa famille comme si c’était la sienne. Et puis, la blonde n’était pas prête d’avoir son propre foyer alors, cela lui réchauffait le cœur de voir le bonheur qui pouvait se lire sur le visage des enfants malgré tout, malgré la disparition d’un de leurs pères. Pourtant, elle souffrait, rongée par cette culpabilité d’avoir poussé James à aller au front. Elle n’était qu’une idiote, une idiote triste et seule avec Hector pour encore tellement longtemps.
WILDBIRD

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Elizabeth K. Ashe
Maître Jedi
1263 $
12/05/1978 $
1263 messages
Mensonges : 1263
Anniversaire : 12/05/1978


MessageSujet: Re: 1004 + Je lave tes strings et on appelle Ghostbuster ? ♦ Shayanne Sam 7 Mai 2016 - 13:51

Abandonné, verrouillé et archivé.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: 1004 + Je lave tes strings et on appelle Ghostbuster ? ♦ Shayanne

Revenir en haut Aller en bas
1004 + Je lave tes strings et on appelle Ghostbuster ? ♦ Shayanne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Se pou nou lave men nou souvan pou evite tout kalite maladi.
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» comment s'appelle les habitants de....?
» Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang [PV]
» comment appelle-t-on ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Saison 2 :: archives sujets terminés et abandonnés-