AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Mar 15 Mar 2016 - 0:25

Follow me to the end of the world!
anders et grace


Sa main glissa la jambe, frôla le pan de la culotte, puis continua sa trajectoire sur la côte rejoint par l'autre main de l'autre côte. Pour enlever la robe avec elle. Ses lèvres frôlèrent celles de Grace mais ne se touchèrent pas. Andy dû reculer un peu pour lui faire passer la robe par dessus la tête et l'envoyer quelque part dans la pièce rejoindre la chemise. Il voulut reprendre possession des lèvres, mais Grace ne sembla pas vouloir pour l'instant. Pour le frustrer ou ... La réponse vint très rapidement quand elle toucha la ceinture de son pantalon.

- Un détail qui se règle rapidement... fit-il avec un sourire malicieux.

Il eut bien fait de retirer son autre chaussure pendant qu'il lui retirait la robe, il enleva le pantalon, il se retrouva presque nu face à elle qui l'était aussi. Seuls les sous-vêtements étaient les barrières restants à leurs désirs qui grandissaient et qui n'allaient pas s'arrêter jusque là. Tous les deux alcoolisés, Anders l'était le plus, il finit par s'abaisser un peu, mettant le genou sur le lit. Il s'approcha de Grace, jusqu'à retrouver ses lèvres, l'embrassant avec passion, sa main se posa sur la poitrine dont le soutient gênait encore... Mais pas pour longtemps. Il allait finir par rejoindre les autres piles de vêtements qui jonchaient le sol. Il n'allait pas faire marche arrière. Ils allaient le faire, Andy rompit le baiser, il plaça la main sur l'épaule de la jeune femme pour l'empêcher de bouger. Il fit des baisers le long du cou, allant ensuite sur la poitrine, puis le ventre. Il continuait à descendre doucement, pour la faire encore désirer, la tuer petit à petit de plaisir, la chauffer encore plus, en même temps qu'il se l'infligeait tout seul. Il était en feu, il ne désirait qu'elle, qu'il soit en elle.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Mar 15 Mar 2016 - 1:10

Follow me to the end of the world!
anders et grace


Le désir.
Il la suivait dans chacun de ses gestes, dans chacun de ses mots et de ses soupirs. Voulait-il la rendre folle ? Ou l'était-elle simplement comme si elle était déjà accro à lui ? Ses mains sur elle, sa bouche sur la sienne, son sourire, sa voix, lui. Elle perdit sa robe sans autre forme de procès et était bien trop occupée avec le pantalon d'Anders pour penser qu'il ne l'avait pas vu si peu habillé depuis des années, depuis leurs années natation. Mais c'était différent. Elle le sut encore plus quand il la toucha et qu'elle alla à son contact. Une chaleur diffuse dans tous son corps et elle fut à peine surprise en sentant une nouvelle barrière sauter, libérant sa poitrine. Si elle rougit, elle le dissimula en l'embrassant.

A nouveau, elle protesta quand il s'éloigna de son visage mais eut tôt fait de laisser d'autres soupirs s'échapper quand il gravita vers d'autres zones de son corps et qu'elle ne put qu'apprécier les choses. Le monde tournait et elle ferma brièvement les yeux, se mordant l'intérieur des joues pour ne rien dire, pour ne pas le perturber, pour le laisser continuer. Qu'il continue. Qu'il revienne. Tout ce qu'elle savait c'était qu'elle l'attendait et qu'elle dut le tirer à elle pour qu'il revienne et qu'elle puisse l'embrasser. Elle était soudainement pressée, il venait de jouer avec le feu et elle ne savait plus attendre. Impatiente, elle les débarrassa de leurs dernières barrières avant de prendre les commandes, le laissant être en elle sans même pouvoir imaginer l'ensemble de sensations qui l'envahirent à cet instant. Elle aurait pu en pleurer et préféra l'embrasser à nouveau avant que le plaisir les emporte et que la nuit les laisse être ce qu'ils voulaient, l'un pour l'autre.

***

Sa première sensation fut une joie incontrôlée qui s'était étalée sur son visage durant la nuit, la laissant avec un sourire apaisé. La seconde fut le mal de tête flagrant qui émergea. Elle avait trop bu. Combien en avait-elle bu ? Plus que les trois qu'elle croyait être son maximum avant la soirée, c'était certain. Qu'avait-elle fait après la soirée ? Elle s'en remémora doucement et crut un instant que ce n'était que son imagination, une imagination débordante et fertile, particulièrement productive. Néanmoins, le poids qu'elle sentait sur son ventre et la sensation des draps sur sa peau nue lui fit réaliser que ça s'était bien passé. Elle tourna la tête pour voir Anders, endormi, un bras en travers d'elle et l'air apaisé. Elle ne put s'empêcher de sourire avec bienveillance à cette vision. Prenant soin de ne pas bouger, elle le regarda jusqu'à ce qu'elle réalise quelque chose. C'était Anders. C'était son meilleur ami. Ça lui paraissait si naturel mais ça ne l'était pas. Pas du tout. Thomas. Son sourire se transforma en panique et elle s'écarta en veillant à ne pas le réveiller. Elle ne pouvait pas vouloir une discussion maintenant. Qu'est-ce qu'elle avait fait ?... Elle n'aurait jamais du. Il y avait Thomas. Elle n'était pas ce genre de filles qui... Apparemment si. Elle était ce genre de filles. Elle se sentit minable, horrible et... et étonnamment bien. Non ! Elle ne pouvait pas se sentir bien. Et pourtant...

Elle chercha après ses vêtements, s'empressant de les enfiler et le regarda encore une fois. Ce n'était pas une erreur. Elle ne regrettait pas. Elle ne pouvait pas regretter. Ce n'était simplement pas arrivé dans le bon ordre. Elle était avec Thomas. Elle aimait Thomas. Mais elle aimait Anders. Et tout était compliqué. Il était paisible sans se douter que sa meilleure amie ou quoiqu'elle soit maintenant pour lui, se torturait à présent avec les notions de bien et de mal. Elle prit le temps de chercher après l'appareil photo qui reposait à côté de la tête d'Anders sur la table de nuit, le prenant en photo ainsi, pour le souvenir. C'était tout ce qu'elle pouvait faire maintenant. Elle devait réfléchir. Elle devait savoir ce qu'elle voulait. Elle ne pouvait pas avoir les deux... Cette nuit était inoubliable mais elle ne pouvait pas faire ça à Thomas. Pouvait-elle ? Elle devait réfléchir et sortit de la chambre sans l'avoir réveillé, descendant trouver Tim qui prenait une bière dans le frigo. Sérieusement ?! Il n'avait pas assez bu hier ?! Il la remarqua et l'informa que du café était entrain de se faire. Elle n'aurait pas pu le manquer vu le bruit. Il la regarda ensuite de la tête aux pieds et elle haussa les épaules :

- Pas un mot. Grogna-t-elle en s'asseyant, ne prenant de toute façon pas de café.

Maintenant qu'elle était là, elle pouvait réfléchir et se demanda comment faire avancer la situation. Anders ou Thomas. Son meilleur ami ou son petit-ami. Mais Anders était-il toujours seulement son meilleur ami ? Aux dernières nouvelles oui. Thomas était son petit-ami officiellement, aujourd'hui encore. Elle était un monstre ! Elle se cacha la tête entre les mains comme si c'était un cauchemar. Pourtant, c'était le paradis quelques heures en arrière. Et Anders était parfait... Thomas aussi, à sa façon. Mais Anders était Anders, il avait toujours été spécial. Ce serait mentir que de dire qu'elle n'avait rien ressenti pour lui avant même de rencontrer Thomas. Pourtant c'était avec Thomas qu'elle était parce qu'il était sincère, parce qu'il ne se cachait pas derrière des barrières et parce qu'il la faisait rire aux éclats. Quel choix pouvait-elle faire ? C'était comme choisir entre le gâteau au chocolat et la tarte aux fraises de mamilou. Deux choix très différents et pourtant impossible à départager selon Grace. Le chocolat ou les fraises. L'un était une explosion de saveurs, un choc et très addictif, pourtant il pouvait aussi finir par être nocif et laisser quelques marques lorsqu'il était mal dosé. L'autre était fin, subtil et raffiné, il restait indéniablement plus longtemps en mémoire mais pouvait également donner soif et rappeler ainsi la sécheresse de certaines sensations. Choix cornélien. Impossible. Chocolat ou fraise ?


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Mar 15 Mar 2016 - 10:52

Follow me to the end of the world!
anders et grace


La lumière venait de le réveiller.
Elle ne lui faisait pas du bien malheureusement. Il se retourna dans le lit, remonta le drap et plaça la main sur un espace vide et à moitié chaud. On dirait qu'une personne venait de quitter le lit quelques instants plus tôt. Cela ne venait pas à l'esprit d'Anders, de savoir ce qui s'était passé. La première chose qu'il pensait, c'était à quel point la lumière lui faisait mal aux yeux, même fermés. Il essaya de lever un peu la tête, juste pour remettre l'oreiller comme il le fallait, mais cela n'avait fait qu'accentuer le mal de crâne.

- Oh scheisse...

Il plaça sa main sur son front dans une grimace de douleur. Il subissait la première gueule de bois et comprit qu'il avait trop bu la veille. Combien de verres ? Il avait largement dépassé la limite, il était sûr de ça. Andy resta allongé encore un moment sans bouger, en attendant que le mal passe. Il essaya de se rappeler ce qui s'était passé hier. Il se rappelait d'avoir dansé. Discuté avec Meghan et d'autres filles ... Puis Grace dans une pièce à part pour discuter, parce qu'elle ne prenait pas bien du tout le fait qu'il se soit plus ouverts aux autres, à cause de l'alcool sûrement...! Le jeu, il s'en rappelait presque et c'était là que ça commençait à être de plus en plus flou.

Se réveiller sans un vrai souvenir de la personne avec qui il avait couché, c'était encore pire. Andy avait vite compris quand il découvrit qu'il était nu et que ses vêtements étaient éparpillés de partout, il ne pouvait pas penser autrement. Il avait couché avec quelqu'un et il n'arrivait pas à mettre le visage dessus... Il n'aimait déjà pas l'idée que les autres pouvaient avoir un dossier sur lui et se moquer de lui. Il finira par vite savoir avec qui il avait couché, sûrement faire aussi mine de savoir avec qui il avait couché pour éviter les dégâts. Anders se leva avec difficulté, remis les vêtements et dû continuer assez rapidement avec le mal de crâne qui un moment perturbait son équilibre, il dû rattraper le mur. Il récupéra l'appareil photo et ferma à nouveau les yeux à cause de trop de lumière, son mal de crâne était trop grand et il aurait aimé rester dans le lit, mais ce n'était pas le sien et il ne devait pas rester trop longtemps ici. Il avait promis à sa mère qu'il serait rentré avant midi, un bon moyen pour elle de s'assurer s'il était rentré en un morceau. Hormis le crâne prêt à exploser, il était en un seul morceau.

Il glissa la main sur le mur pour s'assurer de ne pas tomber avec les marches des escaliers qu'il avait du mal à voir. Il arriva enfin au rez-de-chaussé, il traîna les pieds jusqu'à la cuisine pour retrouver Tim, deux autres filles et quatre autres gars dont il ne se souvenait plus des noms et Grace, qui était assise, dans ses esprits. Tim se moqua de la tête d'Anders et lui proposa après, une aspirine et un café qu'il ne refusait pas du tout. Il finit par s'asseoir en face de Grace et fit une moue de douleur pour son mal de crâne, il garda les yeux fermés et ne regarda pas sa meilleure amie. Il semblait être sur le point de s'endormir, de laisser tomber sa tête sur la table mais il était toujours réveillé.

- Je le jure... Mais je te le jure ... Plus jamais ça. Je ne referai plus jamais ça. lâcha Andy, toujours les yeux mi-clos à cause de l'alcool.

Il parlait de la consommation d'alcool qu'il jugeait trop abusive, sans se rendre compte du pouvoir du sous-entendu. Tim déposa la tasse de café et l'aspirine à côté d'Anders qui le remercia. Il prit le verre d'eau et laissa plonger l'asprine dedans. Il regarda la dissolution, sans se rendre compte de la réaction de Grace, sans se rendre compte ce qu'elle était en train de penser là. Andy ne soupçonnait pas une seule seconde, mais pas une seule fraction de seconde qu'il avait passé sa nuit avec elle. C'était tellement évident pour lui parce qu'elle n'oserait jamais trahir Thomas comme ça. Parce que pour lui, il ne lui avait jamais dit ce qu'il ressentait pour elle et qu'il devait toujours continuer à cacher encore, jusqu'à la fin de tout. Il ne le dira jamais et c'était tellement évident. Il avait l'impression de ne pas avoir été loin de le lui dire la veille, quand ils étaient seuls quand Grace s'était énervée après lui, mais elle n'avait pas insisté à savoir ce qu'il cherchait à oublier. C'était peut-être mieux pour elle de ne pas savoir ce qu'il essayait d'oublier, c'était ses sentiments pour elle. Andy but son verre d'aspirine, il savait qu'il allait passer le reste de sa journée dans le lit, tellement il était au bout de ses forces...

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Mar 15 Mar 2016 - 11:27

Follow me to the end of the world!
anders et grace


Le matin était difficile.
Tim avait fini par lui proposer une aspirine et les autres arrivèrent dans la cuisine, se servant du café et se faisant étonnamment silencieux. Tout le monde tentait de se remettre de la nuit et Grace faisait face aux conséquences de ses actes. Elle devait prendre une décision. L'aspirine ne faisant pas encore effet, elle décida une chose simple, elle agirait à l'instinct. Elle agirait selon ce que celui-ci lui dirait et pas autrement. Elle espérait qu'Anders ne s'imagine rien du fait de son absence au réveil et resta à penser à ce qu'il s'était passé, se repassant les événements et ce qui avait été dit avec un léger sourire.

Les bruits de pas menant à la cuisine lui firent relever le regard vers Anders. Avec son air endormi, décoiffé et souffrant peut-être un peu, Grace ne put pas s'empêcher de sourire. L'effet qu'il lui faisait était toujours le même à la différence qu'elle n'était plus obligée de le dissimuler. Elle chercha son regard sans grand succès, le laissant s'asseoir après l'avoir salué chaleureusement :

- Andy !

Elle avait choisi. En le voyant, parce qu'il était Anders et parce qu'elle avait juste envie de l'embrasser, elle avait choisi. Comment ne pouvait-elle pas le choisir lui après l'avoir attendu ? Son sourire devint encore plus grand et si elle avait quelque chose à lui dire, elle se retint en l'entendant.

Il y eut un moment de silence du moins le crut-elle. Il y eut cet instant d'incompréhension. Et il y eut cet instant où ses doigts serrèrent le bord de la table, si fort qu'elle en eut mal. Mais ce n'était rien comparé à cet impression de tomber. Il ne pouvait pas avoir dit ça ? Il l'avait dit. Il ne pouvait pas penser ça ? Pas après ce qu'il lui avait dit, pas après ce qu'elle lui avait dit. Il ne comprenait pas, il n'avait pas du comprendre. Elle ne comprenait pas non plus ou plutôt elle comprenait trop bien ce qu'il voulait dire. Son visage se figea et son sourire avait disparu dès le moment où la sentence était tombée. Elle en eut le souffle coupé et pas dans le bon sens. Elle aurait voulu pleurer mais elle était trop choquée. Elle resta là, raide et sans expression. Qu'est-ce qu'elle avait fait ?... Pourquoi est-ce qu'elle y avait cru, pourquoi ?? C'était pourtant évident maintenant qu'elle y pensait. Il n'avait jamais rien montré, il n'avait jamais rien dit. Elle croyait que c'était parce qu'il ne la voyait pas comme elle le voyait. Elle avait osé espérer cette nuit et maintenant... Elle avait eu raison de croire qu'elle n'était rien pour lui. Il avait simplement profité qu'elle soit là. Elle était une fille, il était un garçon et ça s'arrêtait là. Il avait cherché à s'amuser et elle y avait vu autre chose. Elle était sotte, idiote, complètement débile. Qu'est-ce qu'elle avait fait ?... Elle avait trompé Thomas, c'était le mot. Elle l'avait trompé pour ça, pour rien. Elle ne pouvait pas croire ce qu'elle entendait. Elle était prête à laisser Thomas pour lui et il venait simplement de prouver qu'il n'était pas intéressé. Quelle sotte ! Sa gorge se serra et les larmes n'étaient pas loin. Elle lissa sa robe pour se donner une chose à faire dont elle avait le contrôle avant d'hocher la tête. Elle pouvait seulement acquiescer. Si c'était ce qu'il voulait, que pouvait-elle dire pour contrer ça. Plus jamais. Il était son meilleur ami, c'était tout. Elle avait la nausée. Elle avait cette horrible impression qu'on lui compressait la poitrine, l'empêchant de respirer.

- Je...je reviens.

Elle s'enfuit de la cuisine, pleurant finalement et écrasant les larmes rageusement. Pourquoi est-ce qu'elle ne lui en voulait pas ?! Comment ?! Il s'était servi d'elle et s'il le voulait, elle aurait pu vouloir recommencer. Elle était horrible, un monstre ! Et elle avait trompé Thomas ! Mais à l'instant, ça lui traversait à peine l'esprit alors que son affection pour Anders prenait toute la place. Elle y avait cru cette nuit. Ça avait été mieux que ce qu'elle aurait pu imaginer, parce que c'était Anders. Ça avait été parfait et simple, parce que c'était Anders. Il avait su créer une myriade de sensations et il en créait bien d'autres à présent bien moins agréables. Elle retourna sur ses pas, revenant dans la chambre. Elle n'aurait pas du, ce fut encore pire de voir cette pièce.

Un quart d'heure passa sans qu'elle ose ouvrir les yeux pour y voir les meubles, le lit, tout. Elle ne pouvait pas. Ça aurait été se remémorer la soirée et elle ne pouvait pas. Elle respira du mieux qu'elle put tentant de retrouver un semblant de contrôle, il le fallait. Enfin parvenu à un compromis avec ses larmes, elle ressortit et trouva Anders à qui elle tenta de cacher ce qu'elle vivait là.

- Je ne me sens pas très bien Andy... Je crois que je vais rentrer. Fit-elle sous le regard de Tim qui semblait très bien comprendre ce dont il retournait.

Le garçon jouait à l'idiot mais elle savait qu'il était loin de l'être. Elle lui offrit un sourire, le remerciant pour la soirée et commença à s'en aller tant que ses jambes la portaient et que son coeur fonctionnait. Son estomac semblait compressé et elle était certaine d'être malade en rentrant. L'alcool ou Anders, elle ne savait pas et ne comptait pas le découvrir.


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Mar 15 Mar 2016 - 11:58

Follow me to the end of the world!
anders et grace


L'effet de bombe.
Anders ne se rendit pas compte ce qu'il venait de faire. Ce qu'il venait enclencher. Il venait de déposer le verre vide, pour prendre la tasse de café, sans sentir le malaise, la tension du côté de Grace. Avec ses mots, plus jamais, il parlait de l'alcool. Il ne parlait pas de la nuit, il ne savait rien de tout ça. Ses souvenirs étaient flous, très flous, il ne se rappelait plus ce qu'il avait dit, ce qu'il avait fait. Il savait qu'il avait embrassé quelqu'un, qu'il avait couché avec quelqu'un. L'identité restait mystérieuse et cela mettait un peu mal à l'aise Andy qui n'osait rien dire du tout. Grace se leva, lui disant qu'elle reviendra. Il releva la tête, un oeil ouvert alors que l'autre était demi-clos. Il la regarda partir et il fronça les sourcils, il n'était pas sûr d'avoir compris ce qui s'était passé... Peut-être l'alcool qu'elle avait trop bu, il avait aussi un haut de coeur et ce n'était pas agréable. Il compatissait ceux qui souffraient le même mal que lui. Tim le regardait en train de boire la bière, ce qui eu l'effet de surprendre Andy.

Il resta assis, à siroter son café alors que les deux autres partaient, après avoir remercié Tim pour la fête. Andy discuta un peu avec l'hôte à propos des photos, ce qu'il allait en faire. Malheureusement, il n'avait pas assez d'argent pour les faire développer et qu'ils allaient devoir attendre encore plus longtemps. Il était sûr que les photos allaient être superbes, pouvaient aussi constituer un dossier. Andy n'avait pas la tête pour ça pour l'instant. Grace fut de retour dans la cuisine, elle ne semblait pas aller bien

- Euh .. Ok Gracie. Rentre bien. fit-il, intrigué et inquiet.


Elle s'en alla sans dire un mot de plus, sans se retourner. Il n'avait pas compris ce qui venait de se passer, c'était sûrement l'alcool. C'était ce qu'il était en train de se dire et il croisa le regard de Tim, qui avait un drôle d'air.

- Quoi ?

- Rien. T'es un idiot. Tim but sa bière.

Andy fronça les sourcils et demanda plus de précisions sur ce que venait de dire l'hôte. Mais il fit l'innocent, jouant l'idiot en prétextant qu'Anders était un idiot pour une autre raison. Alors que c'était plus pour son comportement avec Grace. Il ne se rendait pas compte qu'il avait aucun souvenir de la soirée, Tim prenait comme quoi, Anders ne l'assumait pas du tout.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Elizabeth K. Ashe
Maître Jedi
1263 $
12/05/1978 $
1263 messages
Mensonges : 1263
Anniversaire : 12/05/1978


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Lun 13 Juin 2016 - 20:12

Terminé et verrouillé.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister

Revenir en haut Aller en bas
{FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

 Sujets similaires

-
» flashback - I'll follow you into the dark
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» La danse des sept voiles...
» BD Sept Cavaliers
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Pour encore plus de fun ! :: FLASHBACK-