AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Sam 12 Mar 2016 - 2:07

Follow me to the end of the world!
anders et grace


Anders et les photos.
Elle n'allait pas pouvoir y échapper de toute façon même si pour le moment, Tim semblait être une cible de choix. Elle ne s'en plaignait pas du tout et ça lui évitait elle-même de batailler plus tard pour qu'il trie les photos après tirage en sa présence afin de ne rien garder de trop sensible.

A présent que le jeu était commencé et que les verres s'enchaînaient, Grace retrouva toute la joie de vivre possible comme si sa petite crise était déjà oublié. Pour tout dire, boire cul sec n'avait pas franchement aidé son état et il était clair que son regard alcoolisé luisait un peu trop et qu'elle s'amusait presque trop en rapport de ce qu'il se passait. C'était presque euphorique et quand elle vit Anders s'en prendre dans un murmure aux professeurs à leur punition, elle rit en même temps que tout le monde. Pour ce qui la concernait, elle n'avait pas eu besoin de boire, jusque là, elle s'était débrouillée sans punition sauf si on comptait celle quand elle avait dix ans mais ... non. Elle ne la comptait pas. Oh et puis si en fait. Un verre de plus et le ski fut le suivant, l'obligeant encore à boire. Décidément. Le tour suivant lui fit demander si les vacances étaient comprises dans le lot et finalement, elle ne but pas parce qu'elle ne découchait jamais, mamilou ne l'aurait pas permis.

Ce fut ensuite au tour d'Anders et elle grimaça quand elle dut elle-même boire à nouveau mimant un désolé qui pouvait signifier que oui, elle avait déjà fumé, non il n'était pas au courant, oui elle était désolée de ne pas l'avoir dit et de le décevoir d'une certaine façon mais elle ne s'en inquiétait pas. Et puis, si par fumer il entendait recracher ses poumons en jurant à son petit-ami qu'elle ne toucherait plus jamais à ça, alors oui, elle avait fumé autrement, certainement pas. Tim et Anders échangèrent quelques réflexions ou regards et elle ne retint pas le sourire ravi quand son ami sembla simplement satisfait d'être là.

- On est toujours bien avec toi. Répliqua-t-elle, l'embrassant sur la joue avant de retourner son attention sur la bouteille qui tournait, comme tout le monde.

Tim fut à nouveau le maitre du tour avec son "je n'ai jamais été amoureux" forçant une nouvelle fois Grace à boire comme Dayton et d'autres. En parlant de lui, il fut d'ailleurs le suivant et pour rester dans le thème apparemment ... "je n'ai jamais couché" et tout le monde était trop alcoolisé pour même se préoccuper de la réponse de chacun se contentant de boire leur verre promptement ou ne faisant rien. Le visage rouge, elle suivit le mouvement en finissant son verre. Et les tours continuèrent ainsi : "je n'ai jamais bu d'alcool" ce qui valut à tout le monde de boire y compris l'auteur de la phrase qui mentait de toute évidence, "je n'ai jamais compris les maths" avec un autre verre pour Grace, "je n'ai jamais eu de soeur" et les deux amis burent simplement, continuant ainsi jusqu'à ce que Tim se lève et proclame la séance secrète terminée et proposant un nouveau jeu du même ordre, action ou vérité. Évidemment, tout le monde connaissait mais sans alcool. Avec alcool il s'agissait bien sûr de refuser l'action en buvant ou de taire la vérité en buvant. Un moyen encore plus simple de trop boire.

Grace n'allait pas tarder à sombrer tant elle riait pour un rien et avait chaud avec une simple robe. Et il fallait encore rentrer ou découcher pour la première fois ! La perspective lui suffit à rire encore et batailler pour faire tourner la bouteille la première. A Meghan, ayant un peu poussée sa chance et la bouteille dans sa direction mais à ce stade tout le monde s'en moquait, elle demanda de danser tout en chantant. Défi relevé, ce fut avec plus ou moins de brio qu'elle le fit tenant à peine sur ses jambes finissant par retomber près d'Anders avec un sourire ravageur et très alcoolisé dans sa direction qui laissa Grace irritée, à nouveau. Ainsi, c'était maintenant à Meghan de faire tourner et dans son viseur, apparemment, elle avait Anders ce qui fit grincer les dents de Grace ! Il ne lui restait plus qu'à demander le fameux : action ou vérité ?

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Sam 12 Mar 2016 - 9:54

Follow me to the end of the world!
anders et grace



Quoiiiiiii ?! T'as fumé ?! cria intérieurement Andy, qui n'en revenait pas quand il vit Grace boire, avec cet air désolé. Mais quand qu'est-ce qu'elle avait fumé ?! Il regarda son amie boire, confus et surtout, il n'en revenait pas. Il pensait avoir été gentil avec elle, pour ne pas trop la faire boire parce que l'alcool qu'Andy avait était assez fort et il s'imaginait que ça pouvait l'être pour sa meilleure amie qui n'en avait jamais bu. Dire que c'était lui qui devait l'arrêter si elle était pompette ! Il n'était pas mieux... Mais il s'en fichait, tout le monde s'en fichait. Il était bien, vraiment bien, c'était agréable... Il faisait chaud, la tête tournait certes, mais il était bien. Il l'avait dit à voix haute à Grace et Meghan, sa meilleure amie avait répondu par un bisous sur la joue, qui ne l'étonna pas totalement. Anders réagit en posant sa tête sur l'épaule, un sourire un peu bête. Il se redressa quand il vit que la bouteille tournait et qu'il ne voyait pas très bien vers qui jusqu'à voir que c'était Tim. Oh non ... Le jeune homme reprit le verre et soupira avant de boire, il n'en pouvait presque plus et but en deux coups n'arrivant pas à boire cul sec. Il avait déjà été amoureux, à plusieurs reprises. Il soupira de soulagement à la suite, la question posée par Dayton. Il ne but pas, mais il se resservit ainsi que Grace qui venait de finir son verre encore une fois. Il aurait aimé lui dire de faire doucement avec la consommation. Il rigola à la troisième, je n'ai jamais bu d'alcool et tout le monde burent. Personne ne pouvait échapper à ça. C'était de plus en plus dur. Il n'avait jamais compris les mathématiques, il but. La quatrième, il trinqua avec Grace en disant : " à nos soeurs." en allemand. Il apprit grâce à cette question que Meghan n'avait pas de soeur. Il profita par la suite, comme il n'avait pas eu à nouveau l'occasion de lancer une phrase, il prit par surprise sa meilleure amie en photo avant qu'elle ne râle, il prit les autres aussi. James quelques minutes plus tard se leva et récupéra l'appareil photo sans que le propriétaire ne remarque ( il l'avait laissé à côté de lui) et prit les meilleurs amis en photo. La photo devait être épique, Anders avec un regard très ennuyé et qui allait tendre la main pour récupérer l'appareil, alors que Grace était concentrée au jeu, un peu le regard dans le vide. Finalement, il abandonna et ignora James qui prit encore une photo d'eux.

Tim arrêta le jeu pour en proposer un autre. Andy fit signe à James de prendre l'hôte en photo et ce qu'il fit. Non mais ça suffit oui les photos ?! réaction qui engendra le rire de tout le monde. Le photographe récupéra l'appareil et marmonna que de toute façon, la pellicule devait être pleine de photos dossiers...! Il regarda Grace et Meghan, avec un sourire narquois. Le nouveau jeu fut annoncé, action ou vérité. Il n'était pas obligé de boire tout le temps, c'était bien et ça lui sauvait la vie sur le coup, parce qu'il ne savait pas s'il pouvait tenir encore. Le monde tournait trop autour de lui et il ne se sentait pas capable de faire des phrases qui soient pleines de sens. Grace tourna la bouteille et ce fut Meghan la cible, qui pourtant été juste à côté d'Anders qui montra son plus gros soulagement, en mettant la main sur le coeur. Il n'avait pas été loiiiiiin ... ! Meghan avait pour défi de danser et de chanter, qui dans son état serait drôle à voir. Elle le releva et fit rire Andy qui la réceptionna un petit peu quand elle tomba à la renverse à côté de lui. Ils sourirent tous les deux. Meghan tourna à son tour la bouteille, avec un petit peu de mal. La bouteille sacrée indiqua le jeune photographe qui essaya de réprimer un rire sans succès.

- La bouteille Divine s'acharne sur nous ! Qu'est-ce qu'on a fait pour mériter ça ?! râla exagérément Anders, alors que Meghan posa la question, action ou vérité. Aaah... ction. Action ouais ... Ouais .. Action. Allez, balance l'action.

Embrasse-moi.
Anders suspendit son geste de la main et la regarda un peu surpris. Il cligna les yeux et crut avoir mal entendu. L'alcool pouvait lui faire siffler les oreilles (n'importe quoi). Il fit un geste silencieux se désignant, lui, embrasser Meghan ? Cette dernière hocha la tête avec un sourire aguicheur et Andy sourit lui aussi. Il ne refusa pas l'action et l'embrassa, sous les réactions amusées de tous les témoins. Anders venait d'embrasser Meghan et ça n'avait pas l'air de lui déplaire, ça lui donnait un tout nouveau sentiment, mêlé à ceux qui étaient engendrés par l'alcool. Quand il eut finit, il était un petit peu troublé et essaya de se reprendre en se raclant la gorge. Meghan rit un petit peu, elle aussi était sous l'effet de l'alcool. Le photographe fit tourner la bouteille qui montra une autre personne : Joanne. Elle dit vérité, elle n'osait pas l'action, pas après celui donné par Meghan.

- Est-ce que monsieur Waston, le professeur de chimie est-il ton père ? T'as le même nom de famille que lui, ça me perturbe...!

Elle acquiesça et Anders tapa dans les mains, leva les bras en signe victorieux. Il avait raison ! Il était trop fort ! Il était le plus fort ! Le plus intelligent ! Le ... Andy, les chevilles vont bien ? Il arrêta son cinéma face à la réaction de Tim et rit un petit peu et il regarda Grace. Le regard qu'il avait sur elle, était différent des autres. C'était un regard qu'il ne connaissait pas lui-même... Mais cela ne dura pas longtemps que le jeu continua et que la bouteille tomba sur Grace, qui devait faire son action ou la vérité. Il pouffa de rire alors que Meghan lui tenait le brasQuand ce fut son tour, elle tourna la bouteille et indiqua Anders.

- T'as bien .... il fit le geste tourner la bouteille, les yeux un peu fermés, fatigué il était. Mais oui qu'elle avait bien tourné la bouteille ! Elle venait de faire deux tours ! Beeeeen ... Vérité alors. Je me méfie.

Dire action à Grace équivalait à signer un contrat de pompes funèbres.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Sam 12 Mar 2016 - 11:03

Follow me to the end of the world!
anders et grace


Surprise.
Ce fut son état quand elle entendit Anders choisir entre action ou vérité et que Meghan lui donna son défi. Elle croyait vraiment avoir mal entendu. Elle ne savait plus si elle devait rire ou pleurer et rigoler nerveusement avec le reste des participants. Les paris furent lancés par Tim, s'il oserait ou non et Grace ne put s'empêcher de penser qu'il n'oserait pas mais ... il osa. Il osa et en tira un sourire satisfait si bien qu'elle attacha un sourire sur son visage pour cacher toute autre expression. Et après il osait dire qu'elle avait été rapide à se mettre avec Thomas ! C'était n'importe quoi et il en profitait. Elle n'avait jamais vu Anders aussi ouverts aux autres. Fallait-il qu'elle le fasse boire à nouveau pour qu'il soit plus.. plus quelque chose mais elle ne mettait pas de mots dessus. Tout ce qu'elle savait c'était qu'elle trouvait ça exagéré mais le jeu continua et elle dut suivre à nouveau en ayant la furieuse impression que tout son corps était en feu. C'était aussi comme flotter sur du coton. Mais ce n'était pas la seule chose qui la dérangeait, le regard de son ami également était dérangeant ou plutôt inconnu d'elle et Grace était incapable de l'interpréter pour y lire quelque chose. Elle se sentit presque gênée et lui sourit doucement avant d'être désignée et de choisir vérité parce qu'elle ne voulait absolument pas une action débile comme celle d'Anders ou du moins ça lui paraissait plus sécurisé.  Si tu n'étais pas avec Thomas, avec qui des gars dans cette pièce aimerais-tu être ? fut la bombe lâchée par Joanne si bien que Grace en perdit l'usage de la parole en regardant ceux qui étaient à la soirée. Il y avait Dayton qui était gentil, le genre de gars que tout le monde appréciait. Il y avait James qu'elle ne connaissait pas vraiment. Il y avait aussi Tim avec qui elle pouvait être sûre de s'amuser. Il y avait Mick et Charlie deux autres qu'elle connaissait de réputation plus qu'autre chose. Et c'était tout... Anders était à part, elle ne pouvait pas le nommer n'est-ce pas ? En tant que meilleur ami, bien sûr qu'il serait le choix logique pour ne pas choisir quelqu'un qu'elle n'appréciait pas mais elle ne pouvait pas réellement donner son nom. Le pouvait-elle ?

- C'est...euh, personne ? Je ne sais pas...Vous me faites trop réfléchir là, je peux pas dire, c'est... Joanne insista, lui enjoignant de dire la première personne qui lui venait. Andy. Fut sa seule réponse.

Et elle s'empressa de faire tourner la bouteille à nouveau rassurée de ne pas voir de réaction de son côté, preuve sans doute qu'il n'avait rien entendu de sa réponse trop occupé à rire et toucher Meghan pour autre chose. Alors quand la bouteille tomba sur lui, elle s'empressa de le rappeler au présent :

- Andy ! Dit-elle sans même prendre la peine de lui répondre. Action ou vér... Il l'interrompit et choisit la deuxième option. Dommage... Rabat-joie !

Elle n'avait plus qu'à chercher une vérité à lui demander, elle y passa quelques secondes avant qu'elle se souvienne de sa question sans réponse :

- Qu'est-ce que tu veux oublier ? Tu m'as dit tout à l'heure que tu voulais oublier quelque chose, c'était quoi ?

Elle posa la question sans même penser aux conséquences. Sobre, elle n'aurait rien dit. Parce que c'était des confidences entre eux et qu'il ne voudrait peut-être et même sûrement pas partager ce qu'elle supposait être un problème avec tout le monde. Mais l'alcool avait ça de bien ou de mal de relâcher l'attention et de lui faire oublier certaines règles simples comme garder les choses pour elle ou simplement attendre qu'ils soient entre eux pour en discuter à nouveau. Et le pire, c'est qu'il pourrait être en colère, il en aurait tous les droits mais elle ne comprendrait pas pourquoi. Elle ne réalisait simplement pas que la question était personnelle et que la réponse n'intéressait qu'elle.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Lun 14 Mar 2016 - 12:09

Follow me to the end of the world!
anders et grace


Andy
Il tourna la tête vers Grace, ayant cru qu'elle l'avait appelé. Il fronça les sourcils, confus parce qu'il avait loupé ce qui avait été dit, toute la conversation, si c'était une action ou une vérité. Il regarda les autres qui souriaient et il ne comprenait pas. C'était gênant ce sentiment, de ne pas comprendre et de ne pas pouvoir demander à Grace parce qu'il savait qu'elle ne dirait rien. Il aurait dû suivre la conversation et ne pas essayer de comprendre ce qu'était en train de dire Meghan. Dans les deux cas, Anders était perdant parce qu'il n'avait pas compris ce qui s'était passé avec Grace, il ne comprenait pas Meghan. Il se retrouvait comme un débile, perdu. C'était vraiment frustrant et il soupira. Il ne put pas retourner dans son monde que la bouteille le désignait déjà à peine un tour plus tard. C'était de l'acharnement !

- Non. Pas.. rabat-joie. Je suis ... Méfiaant. Tu as toujours de bonnes idées pour les actions. répondit Andy en la pointa doucement du doigt, avec un air qui se voulait être méfiant.

Il attendit que la question tombe, avec un petit sourire. Un sourire qui n'aura pas duré longtemps quand il l'entendit. Au début il n'avait pas compris, il avait demandé par le regard de préciser et il avait fait le rapprochement alors qu'il avait failli répondre sans réfléchir, le balancer devant tout le monde. Son visage se décomposa doucement et se ferma. La notion de l'amusement était balayé. Le photographe déglutit et essaya de trouver une réponse qui l'en sortirait de là. L'alcool ne l'aidait pas tellement parce qu'il avait envie de lui dire, de le balancer devant tout le monde mais réalisait que cela ne se ferait pas.

- Bien... joué. répondit-il, sèchement alors qu'il voulait en rire de base.

Sa réaction n'était pas voulu du tout, son visage s'était fermé. Il prit le verre qui était devant lui et le leva un petit peu avant de boire cul sec. Il fit la grimace après avoir tout bu et soupira. Il cligna les yeux et semblait être à bout pour ce qui était alcool. Par pitié, qu'il ne se prenne pas l'action ou la vérité où il serait encore obligé de boire, il ne serait plus trop capable de prendre un verre de plus. C'était à lui de tourner la bouteille et le fit maladroitement. Elle désigna une personne dont il se rappelait plus du nom, lui dit action.

- Danse.. Thriller ! S'exclame Andy, applaudit par les autres qui trouvaient l'action géniale.

Alors que le groupe applaudissait pour encourager le pauvre jeune à danser la danse qu'il ne savait pas maîtriser, Anders regarda Grace. Il lui donna un gentil coup de coude pour attirer l'attention et il secoua la tête, avec un air fatigué. Il lui disait par le regard, qu'il n'approuvait vraiment pas la question posée devant tout le monde. Meghan obtint difficilement l'attention d'Andy, lui disant qu'elle allait rentrer, parce que son frère n'allait pas tarder à arriver.

Le jeu continua pendant dix minutes, alors qu'il luttait sérieusement de ne pas tomber pour s'allonger un moment, juste cinq minutes, pour que la tête arrête de tourner comme la Terre autour du Soleil. Tim annonça qu'il mettait le jeu en pause, que ceux qui voulaient continuer pouvaient toujours le faire et qu'il avait les chambres à disposition pour ceux qui ne se sentaient pas capables de rentrer en un seul morceau, sans se prendre un éventuel poteau. Tout le monde se dissipa et les conversations reprirent de plus belle. Anders marcha doucement et posa la main de temps en temps sur le mur pour s'assurer qu'il ne ... Il ne savait plus de quoi il voulait s'assurer... Il voulait s'éloigner du bruit et prendre une pause, essayer de faire le point avec lui-même. L'alcool lui brouillait les esprits, il avait besoin d'être seul et malheureusement ce n'était pas un vœu qui s'exaucerait...

- Ce n'était pas ... Juste. Il se retourna et s'adossa au mur alors que son regard se posa sur Grace qui l'avait suivi. La question... Vérité. Ce n'était pas .. Juste. répéta-t-il.

Andy la regarda. Il était en colère, contre lui-même surtout parce qu'il n'aurait jamais dû dire ça plus tôt, cela l'avait échappé. Il n'avait pas fait exprès. Elle sautait là-dessus quand elle avait eu l'occasion, il n'aurait pas dû dire vérité. Il ne savait plus quoi penser de elle, il ne savait plus ce qu'il ressentait. C'était tellement mélangé, tellement un bazar qu'il ne savait pas comment décrire tout ça. Il ne savait pas quoi penser de la soirée, il n'arrivait plus à penser tout court.


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Lun 14 Mar 2016 - 13:22

Follow me to the end of the world!
anders et grace


La réplique.
Elle lui parut dure et elle ne la comprit pas. Il lui fallut un moment pour percevoir la tension que sa question avait amené. Elle le regarda avec un air d'incompréhension. Qu'avait-elle fait de mal ? Clairement son cerveau n'avait pas encore fait le rapprochement et cherchait encore après une réponse quand Anders but son verre pour éviter de dévoiler quoique ce soit. Elle réfléchissait encore quand il fit tourner la bouteille pour désigner l'ami de Dayton et que le défi fut lancé. Elle n'applaudit pas non plus avec les autres et ce fut au moment où il attira son attention et qu'il hocha la tête avec ce qui semblait être de la déception que la lumière se fit dans son esprit.

Elle l'avait trahi à sa façon. Ce qui était dit entre eux, restait entre eux comme si c'était des secrets qu'ils se confiaient. Ils discutaient souvent sans que personne ne sache de quoi il retournait. Mais aujourd'hui, alors tout semblait étrange et normal à la fois, alors qu'ils avaient parlé et qu'il avait refusé de se confier à elle, elle l'avait trahi. Elle mima un désolé avant que le jeu continue même si elle n'avait d'un coup plus la tête à ça. Elle y revint à peine les dernières minutes avant qu'une pause arrive à point nommé, ayant encore bu un verre pour éviter de répondre à une question gênante, dans la continuité de la première.

Elle vit alors Anders marcher en rasant le mur comme s'il se soutenait à celui-ci. En ce qui la concernait, elle arrivait encore à se tenir sur ses deux jambes et le rejoignit de peur qu'il fasse un malaise. Pour leur première fois, ils avaient trop bu c'était certain ! Elle le suivit, veillant à son équilibre sans oser le toucher. Pourtant, il savait qu'elle était là.

- Andy, ça va aller ? S'inquiéta-t-elle quand il fit un pas moins assuré que les précédents.

Mais il lui répondit plus ou moins à côté, peut-être même n'avait-il pas entendu et elle se senti coupable.

- Je...Je suis désolée. Je n'aurai pas du demander comme ça, ça m'a échappé. Il la regardait en colère et elle n'aimait pas ça. Elle ne voulait pas d'une dispute. C'est juste que je ne comprends pas. D'habitude on se dit tout, toi et moi. Et là... c'est comme si tu ne voulais plus me parler. Termina-t-elle en se plaçant devant lui pour qu'il ne fasse pas un pas de plus, le fixant en attendant, espérant qu'il parle enfin de ce qui le tracassait, d'ami à amie.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Lun 14 Mar 2016 - 14:23

Follow me to the end of the world!
anders et grace


Le mur était son ami pour l'instant parce qu'il l'aidait à marcher un peu droit. Il était sûr que sans lui, il ferait des pas moins bien assurés et trop de zizags à ne plus en finir. Plus jamais autant d'alcool en une soirée ... Il ne savait pas combien de verres il avait bu, mais beaucoup pour qu'il n'arrive plus à juger correctement. Il s'arrêta quand Grace se mit devant lui, pour l'empêcher de marcher un pas de plus. Il resta là, devant elle, à la regarder et il remarqua un petit détail qu'il se garderait bien le dire, elle avait encore un peu grandi non ? Il n'avait jamais remarqué avant et là, ça lui semblait être flagrant et ce n'étaient pas les talons qui faisaient la différence... Il pensait ce qu'il avait dit plus tôt devait rester entre eux, jamais dis devant tout le monde et elle avait tenté de le trahir par un jeu. En lui imposant entre un verre de trop... Anders ferma les yeux et soupira, l'épaule contre le mur, il se sentait tout drôle et c'était aussi agréable... Mais.

Il était en face d'elle et elle n'allait pas partir tant qu'elle ne saura pas ce qu'il veut oublier. Le photographe se redressa un peu et essaya de retrouver l'équilibre, au mieux et cela n'était pas gagné. Il posa la main sur l'épaule de son amie et n'aimait pas ce qu'il ressentait en ce moment, la peur. Peur que plus rien en soit comme avant. Ce n'était pas juste ce qu'elle venait de demander devant tout le monde. Il aurait pu dire, oh un papillon, une tentative de diversion minable mais qui aurait marché pour les autres qui auraient rigolé. Mais Grace, c'était sa meilleure amie et elle connaissait mieux que quiconque Andy. Elle savait quand il était tracassé, elle savait lui faire dire ce qu'il n'osait pas lui dire. Ils étaient là, ensemble. Elle était en face de lui, il avait posé la main sur l'épaule, ils se regardaient tous les deux. Andy n'était pas content de la manière dont sa meilleure amie avait tenté de lui demander ce qu'il voulait oublier, elle aurait pu attendre qu'ils soient à nouveau tous les deux, seuls. C'était difficile de soutenir le regard, quand il osa enfin de lui dire, ce qu'il voulait oublier...

- Je veux oublier ce sentiment... Le genre que je ressens quand je te vois avec Thomas, heureuse... Attends Gracie... Ce n'est pas de la jalousie... C'est autre chose... La peur de la solitude et ne pas découvrir ce même bonheur que tu vis en ce moment. Je ne veux plus jamais avoir à paniquer. fit-il d'une traite.

L'alcool ? Non, il ne pouvait pas tout le temps rejeter la faute aux absents, aux objets. Il ne pouvait pas continuellement faire ça. Ce geste qu'il fera, ne lui ressemblait pas du tout et c'était égoïste. Ce geste n'était pas engendré par un défi débile comme Meghan l'avait fait plus tôt. Andy venait de faire un premier pas, la première chose qu'aucun des deux n'auraient jamais osé faire depuis le début.

Anders venait d'embrasser Grace.
Ce n'était pas un bisou sur la joue ou sur le front. C'était un baiser, un vrai. Peut-être pas des plus sûrs et des plus adroits. C'était un baiser tout de même, un premier et un dernier.  Il le rompit et prit à peine la distance. Le photographe garda toujours la main sur l'épaule de son amie, mais il retira l'autre qui s'était posée sur la joue. Il n'avait pas regardé Grace, ni vu sa réaction et s'il pouvait, partir et oublier ce qui venait de se passer.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Lun 14 Mar 2016 - 15:42

Follow me to the end of the world!
anders et grace


Elle le détailla.
Parce qu'il était proche et qu'elle pouvait essayer d'y lire ce qu'il cachait. Son regard était moins contrôlé, il laissait entrevoir plus de choses. Il ne semblait plus se cacher derrière un quelconque mur et elle ne savait pas comment interpréter les choses. Son visage semblait vouloir contenir une confession qu'elle lui demandait et elle était incapable de comprendre ce qui le taraudait à ce moment-ci. Impossible jusqu'à ce qu'il parle.

Mais même ainsi, elle n'arrivait pas à déchiffrer ce qu'il disait ou ne le voulait pas. C'était comme s'il lui reprochait d'être heureuse ou bien était-il mécontent qu'elle le soit ? Ou bien voulait-il simplement l'être aussi. Est-ce qu'il était jaloux du fait qu'elle était en couple et lui non, c'était simplement ça ? Ou elle comprenait de travers ? Elle n'osait pas y réfléchir dans une autre direction parce qu'elle s'était résolue à penser innocemment à un problème qu'elle rencontrait elle-même depuis quelques temps. Elle était incapable de c...

Les mots lui manquèrent en même temps que toutes ses pensées s'envolèrent. La surprise. Elle ne s'y attendait pas du tout et elle était encore plus perdue. Il venait de l'embrasser et elle était restée figée. Elle n'aurait jamais pu se préparer à ça et au fait que tout son oxygène semblait avoir subitement quitté son corps et sa tête. C'était trop... Elle aurait voulu être en colère parce qu'il faisait quelque chose qu'il n'avait jamais fait et parce qu'il était nettement trop tard. Egalement parce qu'elle avait peur d'y lire autre chose que la simple impulsion du moment. Elle voulait chercher une réponse dans son regard mais ne le trouva pas. Tout ce qu'elle pouvait voir était son visage baissé et ses lèvres, celles qui venaient de toucher les siennes. Et elle fut perdue dès cet instant. Un simple mouvement et elle prenait son visage entre ses mains pour qu'il la regarde et elle attendit à peine pour l'embrasser à son tour. Elle se colla à lui comme s'il pouvait combler un manque et il lui fallut toute sa lucidité pour finalement se reculer, paniquée par sa propre attitude. Thomas. L'image se glissa dans son esprit qui parvenait difficilement à se concentrer.

- Qu'est-ce que ça veut dire ?

La question était autant pour elle-même que pour lui. Pour elle-même parce que si elle savait pourquoi elle avait eu envie de l'embrasser, elle ne comprenait pas pourquoi elle avait finalement cédé à son envie. Pour lui parce que son premier pas lui était toujours incompréhensible et qu'elle ne voulait rien interpréter et le regretter après. Parce qu'Anders n'était pas juste un garçon, parce que c'était son meilleur ami et qu'elle ne voulait pas le perdre peu importe la façon.

Trop alcoolisée pour la culpabilité, elle pensa seulement qu'elle n'aurait jamais du attendre de lui qu'il montre quelque chose. Au cours de l'année dernière et avant, elle avait essayé de voir les choses mais il n'y avait rien à voir apparemment. Et là, parce qu'il avait bu sans doute, il faisait ça. Mais Grace ne voulait pas de ça, comme ça. Pas parce qu'elle était une fille et qu'elle était là alors que Meghan était partie. Elle n'aurait jamais du attendre parce que s'il n'y avait pas l'alcool il n'aurait jamais rien fait. Maintenant ... maintenant il était trop tard ou alors non ? Mais elle était déchirée. Parce qu'il y avait Thomas et là il y avait Anders et parce qu'elle ne savait pas ce qu'elle voulait, ce que lui voulait et même le sens qu'elle devait donner à ça. Elle pensait que l'alcool devait l'aider à être confuse et non mettre sa tête sans dessus-dessous avec des questions et des réflexions presque décousues et impossibles à déchiffrer et comprendre comme elle le voudrait.

Grace regarda alors Anders en cherchant une réponse de son côté, parce que c'était lui qui pouvait l'aider à comprendre, à savoir ce qu'elle devait penser même si tout ce qu'elle voulait c'était l'embrasser à nouveau et avec un verre de plus, ce serait sans doute ce qui serait arrivé, cédant à ses envies.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Lun 14 Mar 2016 - 15:43

Follow me to the end of the world!
anders et grace


Il ne savait plus penser.
Il ne savait plus ce qui était en train se passer. Il ne comprenait plus. Mais il l'avait fait, il avait franchi la limite qui ne devait pas être franchie. Il l'avait embrassée et il s'était attendu à de la colère, de l'incompréhension. Tout était confus dans la tête d'Anders, il disait bien qu'il voulait oublier, cette peur de ne pas pouvoir trouver quelqu'un alors que Grace venait de trouver Thomas. Tout laissait à croire qu'elle allait vivre le reste de sa vie avec lui. Au départ, égoïste comme il l'était, il avait pensé que le couple ne tiendra pas longtemps et que Grace se retrouvera avec un coeur brisé, qu'il saura recoller lui-même par sa présence.
Mais rien de tout cela. Anders n'avait rien eu de tout cela et se devait arrêter de se focaliser sur ça. Il était en général très bon pour cacher ce qu'il ressentait, de rester discret et dans l'ombre sans que sa meilleure amie remarque quoi ce que ce soit. Il fallait que lui aussi avance, d'une autre manière, en essayant se trouver quelqu'un d'autre, qui s'intégrerait sans mal dans le petit groupe.
Il releva son regard quand il sentit le contact des deux mains sur ses joues, il s'attendait en l'espace d'une fraction de seconde qu'elle allait lui parler. Au lieu de ça, elle l'embrassa et lui, il répondit aussi, plaçant à nouveau sa main sur la joue avant de se coller à elle, les mains sur le dos, dans les cheveux de son amie qu'il embrassait. Mais elle arrêta tout, elle s'écarta alors que lui, il resta là où il était.

Qu'est-ce que ça veut dire ?
Cela voulait dire plein de choses dans l'esprit d'Andy. C'était une chose qu'il aurait dû faire depuis longtemps, bien trop longtemps et il n'avait jamais osé. Parce qu'il avait peur que ce serait briser le lien privilégié qu'ils avaient. Il avait peur qu'elle aille à rencontrer sa famille et à quel point son père était avide d'argent et qu'elle finirait par le détester. Il avait peur de sa réaction et qu'elle préfère rester amie. Il avait peur d'oser... Il aurait dû faire ça depuis longtemps. Bien avant que Thomas n'arrive tout et ne bouscule tout en trois semaines. Andy avait réprimé ça, depuis trop longtemps et dans un moment de faiblesse n'avait pas pu résister à l'envie de le faire, au moins une fois. Juste une. Sous le coup de l'alcool, un peu de l'impulsion et aussi parce qu'il était fatigué de cacher. Mais Grace venait de l'embrasser en retour, cela perturba le photographe qui ne savait pas quoi faire face à cela. Il la regarda, cherchant la réponse à la question. Qu'est ce que cela voulait dire. Pourquoi avait-il fait le premier pas alors qu'elle avait Thomas. Pourquoi est-ce qu'il était en train de lui infliger ça, là, maintenant ? Qu'est ce qu'il était en train de s'infliger lui aussi ?

L'alcool avait-il à voir avec la décision subite d'Anders d'embrasser Grace ? Il ne savait plus quoi penser, c'était trop brouillon... Là ce qu'il avait envie maintenant, c'était d'oublier les pensées, le passé, le futur. Ce qu'il voulait, c'était le moment présent, toucher à nouveau les lèvres de Grace, l'embrasser encore. Il ne savait pas ce qu'il voulait en général, mais tout ce qu'il savait, il la voulait. Son regard croisa celui de sa meilleure amie, il chercha lui aussi la réponse, il était moins lucide qu'elle, ne savait pas bien penser et à lire son regard. Anders avait envie de dire merde. Il plaça la main sour le menton de Grace, pour l'embrasser encore. Pas de mots, pas de réponse, il n'y avait rien à dire. Il s'approcha d'elle, pour s'y coller à nouveau, la main autour de la taille de la jeune lycéenne.

Il osait ce qu'il n'avait jamais osé. Ils étaient loins des autres, loin des rires, loin de toute source de trouble qui pourraient déranger leur tranquillité. Il l'embrassait encore, il s'arrêta et il la regarda... Sa réponse, oui, c'était ça.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Lun 14 Mar 2016 - 16:19

Follow me to the end of the world!
anders et grace


Le trouble.
C'était ce qui dominait dans son regard alors qu'elle se demandait ce que c'était, ce que tout ça signifiait ou même si ça signifiait quelque chose. Elle ne voulait pas y croire, n'osait pas y croire. Elle avait trop espéré et attendu et maintenant qu'elle acceptait enfin qu'ils n'étaient que meilleurs amis et qu'il ne la verrait jamais autrement, il faisait ça. Et ça était loin d'être innocent, quelque chose que l'on faisait entre deux amis d'ordinaire. Elle avait passé son été à apprendre à ne rien montrer et à passer à autre chose. Elle avait passé son été à profiter de Thomas et véritablement le connaître. C'était comme un nouveau tournant dans leur relation et Grace était heureuse, c'était vrai. Et maintenant, elle ne savait plus quoi penser. Elle ne savait plus si elle était heureuse et elle ne l'était plus. Parce que ça remettait tout en question et qu'elle avait toujours l'impression de manquer la pièce importante, le détail qu'elle aurait du comprendre. Elle connaissait Andy, son meilleur ami mais elle n'était pas sûre de connaître Anders, le lycéen qui l'embrassait et qu'elle avait embrassé. Elle avait manqué l'information, comment avait-elle pu ! Il était intéressé ? Est-ce qu'elle l'intéressait autrement que comme meilleure amie ? Elle ne savait plus, ne savait pas et était incapable d'ordonner ses pensées. Elle voulait une explication, une réponse, un mot.

Mais il l'embrassa à nouveau et s'en était fini de ses considérations. Elle oublia simplement qu'il y avait autre chose et même Thomas. Elle n'avait aucune réponse mais ça n'avait aucune importance parce qu'elle embrassait Anders et que les sensations étaient... impossibles à décrire. A cet instant, elle était heureuse, sans question, sans problème, simplement à passer ses mains dans les cheveux sombres de son ami, collée à lui et l'embrassant presque trop fort, plus désespérément que tendrement. Ce n'était jamais assez et quand finalement il se décolla pour la regarder, elle ne savait plus penser. Elle avait sa réponse et pour le moment c'était la seule chose dont elle avait besoin. Elle refusait de s'éloigner plus mais était incapable de garder le silence plus longtemps. Accrochée à son cou comme s'il pouvait disparaître et la laisser :

- Je pourrais dire tellement de choses... Tu es un idiot Anders Weiss. Pourquoi tu as été si long...

Ce n'était pas plus un reproche qu'un sourire vint orner son visage et que son regard aurait pu laisser voir tout ce qu'elle pensait. L'attente, l'envie, l'affection sans borne, l'amour ? Elle aimait Thomas. Est-ce qu'elle aimait Anders ? Le premier fut chassé de ses pensées quand elle l'embrassa à nouveau, plus doucement, sans oser aller plus loin, le regardant peu après. Elle n'avait pas les mots, elle ne les avait jamais eu pour expliquer en quoi Anders était spécial mais il l'était. A ses yeux, il l'était.

- Alors, est-ce que j'embrasse mieux que Meghan ? Demanda-t-elle rieuse en ayant presque peur qu'ils se séparent et que le moment soit fini, lui parlant pour qu'il ne s'éloigne pas.


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Lun 14 Mar 2016 - 17:12

Follow me to the end of the world!
anders et grace


Oui merde à tout ce qui pouvait bien se passer. Merde à Thomas. Merde à l'alcool. Merde à tout. Il n'y avait que Grace qui l'importait, qui était là avec lui et qui restait toujours là, collé à lui. Il aurait dû faire ça depuis longtemps, très longtemps même avant l'arrivée de Thomas. Anders n'aurait pas dû ronger son frein, ni bouder ses sentiments. Il aurait dû faire le premier pas et il n'avait jamais osé, il avait laissé les choses se faire et s'empirer pour lui de son côté. Les choses étaient tellement devenues moins justes. Il avait toujours su encaisser et jamais rien dire. Ce soir-là, la barrière était tombée, la limite franchie et ils étaient là tous les deux, à s'embrasser.

Il la contempla. Ses yeux, les mouvements de sourcils, ses lèvres qui bougeaient et il sourit quand il se fit traiter d'idiot dans un reproche. Il la regardait, il voulait encore toucher ses lèvres à nouveau, encore et encore. C'était l'envie qui ne disparaissait pas, elle grandissait au contraire. Elle avait compris son envie fulgurante de toucher à nouveau les lèvres, qu'ils s'embrassèrent à nouveau. C'était plus doux certes et plus court quand elle arrêta pour le regarder à nouveau. Andy n'avait pas envie que tout s'arrête, que le temps s'accélère. Au contraire, il voulait que tout se stoppe et qu'ils soient qu'eux tous les deux, ensemble. Il lui caressa les cheveux et la joue avec un petit sourire. Un sourire qui se transforma en un petit rire quand elle lui posa la question.

- Elle est hors compet'... répondit-il dans son rire qui finit par s'atténuer, il posa son front contre celui de Grace et soupira doucement Je suis désolé... Je n'osais pas... Te le dire... C'aurait été trop tard si je te le disais... Je suis un... idiot..

Il était un idiot parce qu'il venait de compliquer toute la situation et il n'était pas prêt à vouloir l'arranger du tout. Il était amoureux de Grace non ? Il était probable que oui. Fortement probable. L'alcool avait le don de briser toutes les barrières et de faire dire ce qu'il n'aurait pas osé de dire dans l'état sobre.

- Je n'irai nulle part... Sans toi.

Il lui prit discrètement la main, avec un sourire, les doigts se mêlèrent à celles de Grace. Il ne voulait pas se séparer d'elle, il ne voulait pas partir quelque part sans elle. Il ne voulait pas être seul, sans elle. Il ne décrochait pas son regard du sien, il ne se rendit pas compte que son regard traduisait la même chose que celui de sa meilleure amie. Il n'avait pas besoin de le voir, il le sentait. Il l'embrassa à nouveau, encore une fois avant qu'il ne décide à marcher avec elle, la main dans la main. Il ne marchait pas vraiment bien, mais se tenait doucement à Grace et au mur. Marcher, pour s'éloigner encore plus de la pièce principale où il y avait toujours ces fêtards qui jouaient encore à action et vérité.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Lun 14 Mar 2016 - 18:17

Follow me to the end of the world!
anders et grace


Anders.
Le regarder était essentiel, l'embrasser était vital. Elle se détestait de faire ça mais elle adorait ça. Elle était incapable de contrôler plus longtemps ce qu'elle ressentait, ce qu'elle voulait, ce qu'elle n'osait plus espérer. Elle était passée à autre chose... A qui voulait-elle le faire croire ? Et son dilemme était là. Thomas. Anders. Précieux chacun à leur façon et malheureusement pour le premier, c'était le second qui était là et c'était le second qu'elle connaissait depuis si longtemps qu'elle ... C'était mal. C'était impossible d'être déchirée ainsi entre deux choses, de personnes et à l'instant, elle ne pouvait simplement pas réfléchir. Tout ce qu'elle voulait c'était rester là, avec Anders. Elle ne pensait plus à Thomas. Elle ne pensait qu'à partager autre chose avec son meilleur ami, à profiter de pouvoir faire quelque chose qu'elle avait simplement pu imaginer avant.

Elle avait l'impression d'être dans un monde qui n'appartenait qu'à eux, dans une bulle qui les écartait du reste. Elle ne savait même pas si la tête lui tournait à cause de l'alcool ou bien simplement parce que ses sentiments étaient trop nombreux pour elle. Elle ne voulait pourtant pas que ça s'arrête.

Elle rit en l'entendant répondre, simplement parce qu'elle voulait croire qu'elle était plus que ce que Meghan était aux yeux d'Anders. Parce qu'il était spécial et qu'elle voulait être spéciale pour lui. Les excuses ne lui parurent même plus essentielles. Elles lui parurent superflues. Tout son être était en joie et elle voulait croire que ça voulait dire quelque chose tout ça, toute cette nouveauté.

- Tu es là maintenant. N'est-ce pas ?

Grace était confiante par rapport à Anders, parce qu'elle avait confiance en lui mais elle l'était moins sur toute la signification des choses. Et sa réponse lui fit manquer un battement. Elle avait chaud et était pourtant certaine qu'un frisson venait de la parcourir. Et elle sourit simplement, complètement face à cette phrase. C'était tout ce qu'elle voulait savoir et avait besoin de savoir.

Elle avait déjà tenu la main d'Anders pour l'emmener quelque part vivement ou simplement pour qu'il lui prête attention mais cette fois, tout semblait différent. Elle avait l'impression qu'ils s'attachaient vraiment, qu'elle se rapprochait autant de lui pour la première fois. Ils s'embrassèrent à nouveau et si elle ne pensait pas à la suite, elle le suivit simplement quand il bougea. Laisser la fête derrière et ne plus entendre les rires des autres, n'être qu'eux deux. Mais c'était trop long si bien qu'elle le tira à elle pour attaquer ses lèvres à nouveau tout en souriant.

- Je ne veux pas m'arrêter. Murmura-t-elle contre ses lèvres avant de reprendre ce qu'elle décrétait être une de ses nouvelles activités favorites.

Elle n'entendit pas Tim et James approcher comme elle n'entendit pas la prise d'un photo ou le rire qui suivit, pas immédiatement. Il lui fallut tous les efforts du monde pour s'en rendre compte et tourner la tête dans leur direction. Aussitôt, elle s'écarta avec rapidité, rougissant jusqu'aux oreilles et le regard près à tuer ceux qui avait interrompu les choses. Elle ne pensait pas encore à la photo. Elle ne pensait qu'à eux qui riaient bêtement. Enfin, elle vit l'appareil et se dirigea d'un pas vif vers eux ou du moins aussi vif que pouvait l'être celui d'une adolescente fortement alcoolisée autant par la boisson que par son affection pour Anders. Ce fut là que la chose s'imposa à elle. Une photo, c'était une preuve et une preuve c'était ce dont on avait besoin lorsqu'on était coupable. Elle l'était... Thomas... Non ! Pas maintenant ! Elle leur prit l'appareil des mains.

- Merci les gars, je reprends ça. Elle se mit à sourire presque trop innocemment et les deux repartirent après quelques mots sur le petit couple qu'ils formaient.

Ils ne devaient pas le répéter... Jamais... Si elle pensait Tim suffisamment sympathique pour cela, elle ne savait pas ce qu'il en était James mais aurait à traiter avec ça plus tard. Retour à Anders, elle le regarda et se rapprocha doucement. Les choses semblaient avoir été soudainement brisées par les deux intrus et elle était presque gênée ou bien timide face à lui. Une première la concernant mais ça ne durerait sans doute pas.

Elle lui prit la main, le poussant vers une pièce, une chambre. Pour discuter ou s'embrasser, ils seraient tranquilles. Elle referma la porte restant un instant à fixer le bois de celle-ci avant de se retourner vers lui et sourire en montrant l'appareil et le posant sur un meuble à côté :

- Un nouveau souvenir pour notre album, tu ne crois pas ? On pourrait... Tu voudrais... En faire une autre, de nous ? Et ce nous prenait peut-être un nouveau sens alors qu'elle glissa les bras autour de sa taille, posant la tête contre son cou, respirant ce qu'elle pouvait de lui. Je...Je ne sais pas si ... Tu sais que ce n'est pas que ce soir pour moi, tout ça, toi. Ce n'est pas que ... comme ça.

Et pour cette confession, elle préférait ne pas le regarder, simplement profiter d'être dans ses bras. Elle aurait le temps de s'en vouloir demain, sans alcool dans le sang, sans avoir l'esprit embrouillé. Elle aurait bien le temps de réfléchir demain. Elle n'y songeait même pas à l'instant quand tout ce qu'elle voulait c'était l'embrasser.


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Lun 14 Mar 2016 - 21:32

Follow me to the end of the world!
anders et grace


Son regard répondit à sa place, oui il était là maintenant.
Il était là avec elle et nulle part ailleurs. Il ne voulait pas être ailleurs de toute façon, il fallait vraiment le décrocher de là et ce ne serait pas une chose qui se ferait assez facilement. Non, il était là, avec Grace. Tous les deux seuls contre tout, c'était un meilleur plan. Tous les contacts, le regard, les lèvres, tout était nouveau. Andy n'avait jamais osé d'aller plus loin, de franchir le pas. Il n'avait pas osé de dépasser la limite parce qu'il avait peur la perdre, mais elle était là, la main dans la main. Elle ne lui avait pas tourné le dos, au contraire, elle s'était encore plus rapproché de lui. Ils s'étaient tous les deux rapprochés et l'étaient encore plus quand elle profita de le tirer vers elle. Il posa les mains sur le mur croyant qu'il allait tomber à cause de l'alcool qui perturbait son équilibre, mais il s'était bien rattrapé avec un petit rire. Il rapprocha son visage, leur respiration se mêlèrent et Andy garda le petit sourire à la phrase, il ne voulait pas s'arrêter lui non plus. Il voulait que le temps s'arrête pour qu'ils puissent profiter autant qu'ils le voulaient à deux. Il était heureux, très heureux en ce moment même.

- Ne nous arrêtons pas ... répondit-il avant de l'embrasser à nouveau, plaçant ses mains sur elle.

Il n'avait pas du tout entendu les intrus, ni de l'habituel bruit de l'appareil photo qui était pourtant le sien entre les mains de James. Il n'avait pas compris pourquoi Grace avait vivement arrêté tout cela et c'était en tournant la tête en la direction des deux troubleurs de fête qu'il s'était vite rendu compte de l'appareil photo. Anders aurait pu marcher mais ne se sentait pas le faire droitement et aussi rapidement comme ça pour récupérer l'appareil.

- Kamera ! fit dans l'accent allemand à l'intention de Grace.

Il n'était pas sûr qu'elle l'ait entendu, mais elle rattrapa vite les garçons et il ferma les yeux quand une douleur à la tête passa. Les effets secondaires de l'alcool commençaient à se faire ressentir. Son coeur s'emballa encore plus quand il repensa tout de suite à ce qui s'était passé, il venait d'embrasser Grace et pas qu'une fois. Elle aussi avait réprimé ses sentiments pour lui, tout comme lui venait de le faire. Il se sentait tellement con que s'il avait un moyen de voyager dans le temps, encore plus tôt, il aurait changé la donne en essayant d'avouer ses sentiments à Grace avant que Thomas n'apparaisse brutalement dans leur vie et ne vienne tout chambouler. C'était connu chez Anders, il prenait vraiment son temps.

Il ne pensa plus trop, il n'arrivait pas à penser tout court de toute façon quand il vit Grace arriver avec quelque chose dans sa main qu'il présuma être son appareil photo. Il devra discuter avec James à ce propos, pour la photo qu'il venait de prendre, parce qu'il était sûr qu'ils s'étaient fait prendre en photo. Andy tendit la main à Grace et allèrent dans une pièce, pour s'isoler complètement, pour ne plus être gêné par les troubleurs de fête comme James et Tim, un duo bien effrayant quand ils complotaient tous les deux... Il reconnut comme une chambre d'ami, avec un sourire il regarda Grace montrer l'appareil photo et parler d'un projet de nouveau album photo.

- C'est une très bonne idée. Un album ... juste pour ... Nous.

Nous.
C'était lui et elle. Personne d'autre. Pas Sonja, ni Missy, ni Thomas. Personne d'autre qu'eux pourraient avoir accès à cet album photo. Un nouveau projet dont Andy avait envie de s'investir, qui s'en donnerait à cœur joie. Il posa ses mains derrière le dos de Grace quand elle se rapprocha de lui, il posa doucement son menton sur la tête, humant le parfum de ses cheveux. Ils étaient bien, là, tous les deux. Ils étaient biens... Plus rien n'allait les interrompre cette fois-ci. Il ferma les yeux et écouta Grace lui dire quelque chose d'important, une confidence. Il sourit doucement, il décolla le menton de la tête de Grace et posa la main sous le menton pour lui faire relever la tête. Il la regarda, il avait l'air d'être sincère.

- Ce n'est pas comme ça. Ce n'est ... pas juste ... Ce soir.

Ce n'était pas juste ce soir. Sinon l'album Nous n'aurait pas de raison d'exister. Sinon ils n'auraient pas dépassé autant la limite, à des centaines de kilomètres. Anders semblait très bien maîtriser l'oubli du passé et du futur, il avait oublié l'existence de Thomas, de Tim, de James. Il n'y avait que Grace qui était là, ils étaient seuls. Andy aurait tellement aimé que cela continue et son cœur avait manqué un battement quand il se rendit compte que ce n'était pas juste que ce soir. Ce n'était pas juste que ce soir, cela voulait dire qu'il y en aurait d'autres. Cela rendit encore plus heureux le photographe qu'il ne l'était tout à l'heure. Il l'embrassa encore, la serrant contre lui, il n'avait pas envie de se détacher d'elle, qu'elle s'éloigne de lui ne serait-ce un centimètre. Il rompit le baiser quand ils étaient tous les deux à bout de souffle, il fit un tour avec elle pour ensuite la pousser doucement sur le lit alors qu'il la rejoignit. Il arriva au dessus d'elle, et lui vola un autre baiser.

Ils étaient là, seuls et bêtement heureux, sans savoir ce qui les attendait le lendemain. Ce qui les attendait, dépassera tout ce qui pouvait être qualifié de pire...

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Lun 14 Mar 2016 - 22:19

Follow me to the end of the world!
anders et grace


Ce n'était pas que des mots.
Ce qu'elle dit et ce qu'il répondit. Ce n'était pas que des mots. Pas pour elle, c'était ce qu'elle ressentait et ne savait pas mieux l'exprimer. Elle n'avait pas les mots, pas encore, pas maintenant. Pour personne. Il était trop tôt ou simplement, c'est une chose qu'elle ne pensait pas dire à quiconque avant longtemps, romantiquement parlant. Elle n'avait pas ces considérations pour le moment, seulement l'envie de partager les choses avec Anders, maintenant.

Elle ne savait pas si elle voulait continuer à le regarder ou l'embrasser. Si indécise qu'il prit la décision à sa place et qu'une fois de plus, elle se laissa prendre par ce qu'elle ressentait. Si elle n'était pas bien accroché à lui, elle aurait pu tomber. C'était à couper le souffle et c'était suffisant pour qu'elle en redemande jusqu'à ce qu'ils doivent respirer. Il était injuste de devoir interrompre ainsi. Elle aurait pu vouloir rester en apnée, ne pas avoir à respirer pour continuer à ressentir ça.

Poussée vers le lit son coeur semblait avoir des ratés et elle refusait de le quitter des yeux. Grace qui savait toujours comment agir, qui était bien trop sûre d'elle ne l'était pas du tout ce soir. Elle prit la confiance dans son regard et le tira à elle pour qu'il l'embrasse à nouveau, se collant à lui au possible, posant les mains sur ses épaules pour qu'il soit plus près, toujours plus près. Au diable le raisonnable, ça ne lui vint même pas à l'idée alors qu'elle cherchait à déboutonner la chemise qu'il portait. Elle chercha après ses lèvres encore résolue à montrer sa nouvelle détermination et son envie, laissant entendre un murmure de contentement.

- Anders...

Elle n'avait rien de plus à dire, rien à signifier si ce n'était de ne surtout pas arrêter. Elle était incapable de penser alors qu'elle le sentait si proche et que ses mains la touchait. Elle pouvait seulement ressentir et demander plus. Pas d'après, pas de demain, pas d'hier, pas d'avant, seulement maintenant. Elle voulait Anders et traça les muscles de son dos en essayant de lui retirer cette chemise.

- Tant pis pour les photos. Se chuchota-t-elle presque à elle-même en continuant ce qu'elle faisait.


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Lun 14 Mar 2016 - 23:15

Follow me to the end of the world!
anders et grace


Il se colla à elle, il refusa de se séparer et de tout arrêter. Il l'embrassa et balada ses mains sur Grace, l'une s'arrêta sur la ceinture qu'il commença à défaire alors qu'elle était en train de déboutonner sa chemise. Il essaya en même temps d'enlever sa chaussure à partir de son autre pied, tant pis si ça devait l'abîmer, il n'était plus à ça près. Quand Anders, arrêta de l'embrasser, il continua à parcourir ses lèvres sur le cou de Grace, il découvrit chaque parcelle de cette douce peau. Il releva la tête pour plonger son regard dans celui de Grace, qui en demanda encore et il sourit. Il prit possession de ses lèvres à nouveau, ses mains la touchaient encore, la caressait. Son rythme cardiaque s'emballait, il avait l'impression d'être encore plus enivré, plus qu'avec l'alcool d'ordinaire et ça lui faisait mal à la tête en même temps. Mais il n'en tint pas rigueur, il s'en fichait. L'important, c'était Grace. Juste elle. Juste lui. Le contact des mains le rendait fou, son désir pour elle montait et ils n'allaient sûrement pas s'arrêter là, même pour une photo. Ils avaient le temps d'en prendre après. Il murmura à son oreille, un sourire amusé.

- On aura tout le temps après.. Dit-il dans un ton légèrement taquin.

Andy avait le côté photographe, il ne pouvait jamais résister à prendre en photo une partie d'un moment, pour l'immortaliser et la fixer sur une image. Il pouvait toujours la prendre en photo, mais il avait envie de profiter du moment présent pour l'instant. Les photos, plus tard... Il se redressa un peu pour enlever la chemise, l'envoyer valser quelque part dans la pièce, avant de reprendre aussi vite sa nouvelle activité favorite, il passa sa main sur la jambe quand il revint se coller à elle, il remonta la jambe jusqu'à entrer dans cette robe à pois qu'il voudrait enlever. Ils allaient vraiment le faire, lui n'hésitait pas.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister Lun 14 Mar 2016 - 23:46

Follow me to the end of the world!
anders et grace


Découvrir.
C'était une nouvelle dimension de leur relation. Un nouvel univers qu'ils exploraient à deux et Grace n'avait aucune envie de reculer. Elle ne pouvait même plus penser correction quand Anders déplaça ses lèvres dans son cou et qu'elle se pencha intuitivement pour lui donner un meilleur accès. Sa respiration était déjà plus saccadée, anticipant la suite en finissant de déboutonner le vêtement du jeune homme certaine qu'il était superflu.

Elle sourit à sa réponse, frissonnant en sentant son souffle si près. Elle ne savait pas comment elle pouvait ressentir tant de choses à la fois. Peu d'appréhension pour une grande part de désir, une folle envie de l'embrasser sans discontinuer et le besoin impérieux de ne plus sentir le rempart des vêtements. Ce n'était pas rationnel et elle avait la tête qui lui tournait. L'alcool n'aidait rien et pourtant, elle avait tout oublié de cette soirée, sauf Anders. Il s'éloigna brièvement et elle eut un mouvement de protestation vite étouffé en le voyant se départir du vêtement et en sentant sa main. Sa respiration se bloqua avant qu'un sourire envahisse son visage et qu'elle se relève légèrement pour tenter de défaire sa robe voulant retrouver ses lèvres contre les siennes en même temps. Elle renonça finalement comme impatiente de le toucher et laissa ses mains glisser jusqu'à la ceinture de son pantalon avec un air mutin.

- Encore trop de vêtements. Clama-t-elle avant de suivre les contours du vêtement pour y trouver la fermeture qu'elle ouvrit rapidement.

Elle tira sur le pantalon pour le faire descendre sans le lâcher des yeux, l'embrassant rapidement avant de poser les lèvres sur son épaule, dans un geste de pure affection.

- Mieux. Souffla-t-elle après avoir réussit à libérer les jambes d'Anders du vêtement.

Et Grace chercha à nouveau sa bouche, remontant de son épaule en y laissant quelques traces, attaquant ses lèvres avec ferveur et lui montrer clairement qu'elle n'attendait que lui, qu'elle ne ferait pas marche arrière, que c'était ce qu'elle voulait, qu'elle le voulait lui.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: {FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister

Revenir en haut Aller en bas
{FLASHBACK sept 1984} Follow me to the end of the world! ► Weister
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» flashback - I'll follow you into the dark
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» La danse des sept voiles...
» BD Sept Cavaliers
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Pour encore plus de fun ! :: FLASHBACK-