AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 Un autre visiteur impromptu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Un autre visiteur impromptu Sam 13 Fév 2016 - 22:56

Wilcox passa l’accueil légèrement en retard. Juste un peu mais assez pour qu’on le remarque. Pourtant personne ne lui en fit l’observation, d’abord parce qu’il était Wilcox et ensuite parce qu’il avait à la main une large boite de carton promettant des pâtisseries d’une chaine de café bien connue. Frank appelait ça gérer sa cote de popularité.  Il grommela quelque chose d'intelligible à l'adresse du policier de faction.

Le lieutenant se rendit à son poste de travail et posa la boite convoitée sur son bureau, bien en évidence. Il fit le tour des bureaux voisin du sien pour allumer les 4 ordinateurs qu’il avait l’habitude de monopoliser, puis posa sa veste sur le dossier d’une chaise. Il salua finalement Powell d’un hochement de tête pour se rendre compte que son binôme n’était pas là… Ah? C’est vrai… Benjamin travaillait un jour de moins par semaine maintenant… Ce serait une longue journée... Wilcox se laissa tomber dans sa chaise et soupira profondément.

Des hobbys? Comment un hobby pouvait-il calmer l’angoisse générée par la retraite annoncée de Benjamin? Wilcox ouvrit le premier tiroir de son bureau et en tira une grosse bouteille d’antiacide croquable à saveur tropicale. Il en aurait bientôt besoin… 25ans de carrière en relation fusionnelle avec son binôme. 25ans c’était une longue mission. On lui avait demandé de calquer son comportement sur celui de Powell. Il l’avait fait. Il ne s’était jamais commis. Il n’avait pas fait le moindre faux pas. Il avait été un bon flic.  Erf…

Wilcox commença sa journée en s’octroyant 2 comprimés d’antiacide et s’accouda à son bureau avec sur la figure un air qui aurait découragé le plus entreprenant des téméraires. Il chaussa ses lunettes et se mit au travail...
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: Un autre visiteur impromptu Dim 14 Fév 2016 - 16:45

UN AUTRE VISITEUR IMPROMPTU

Ft. Frank Wilcox

looking for teachers with the keys


Le problème avec Linus c’est qu’il a toujours prit beaucoup trop de temps pour se décider à faire quoique ce soit. Un petit génie, à réfléchir et à retourner les problèmes dans tous les sens pour trouver la meilleure solution, la solution la plus efficace. Le hic c’est que certains problèmes n’ont pas de solutions toutes désignées. Il peut bien calculer tout ce qu’il veut pour trouver une solution à son problème, mais ça ne donnera rien. Il n’y a rien à calculer parce ce genre de truc ne se calcule pas. Et parce que Linus est bien décidé à ne plus fuir. Il a fuit bien assez longtemps. Certaines choses ne se calculent pas. Il doit y faire face.

Il n'a pas mis les pieds au poste depuis 2004, l’année qu’il voudrait bien effacer de son histoire. Et pourtant, il pousse la porte sans hésiter, mais ce n’est qu’en surface. Il n’a pas encore décidé de ce qu’il ferait exactement et c’est très angoissant, mais il s’est dit qu’il trouvera bien une fois sur place. Froid et inexpressif, il demande Wilcox et après un regard perplexe, l’air de lui demander s’il est sérieux, l’agent de faction grommelle quelque chose qui ressemble à un “ suivez-moi ” et introduit Linus dans les bureaux. Linus suit l’agent qui semble ralentir en approchant du bureau de Wilcox.

- Lieutenant Wilcox, demande l'agent, très poliment, y a monsieur Chatwo…

Et l’acueil que lui fait Wilcox lui fait à peu près le même effet qu’à l'agent de faction… un brusque sentiment de danger imminent. Mais si l’agent file sans demander son reste, Linus reste stoïquement sur place, même s’il aurait bien eu envie de fuir avec l’agent. Mais malgré l'invitation cordiale de s'asseoir, ce qui la rend d'autant plus suspecte, Linus reste debout.

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2


Dernière édition par Linus O. Chatwood le Sam 28 Mai 2016 - 3:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Re: Un autre visiteur impromptu Dim 14 Fév 2016 - 18:19

On ne demande jamais après Wilcox. Même le capitaine ne s’y risque pas. Tout le monde passe par Powell. C’est beaucoup plus sûr de passer par Powell… Normalement l’agent de faction serait allé voir Benjamin pour lui dire qu’il y avait quelqu’un pour Wilcox. Sauf que Powell était en congé aujourd’hui… Ça plaçait tout le poste dans une situation inconfortable. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la psy s’était intéressée au lieutenant… Parce que tout le monde était mal à l’aise et ressentait une certaine détresse à lui faire face… Elle aussi d’ailleurs était passée par Powell.

Frank Wilcox, sous ses dehors calme d’homme de 50ans était une bombe qui tictactictac…

Sauf qu’aujourd’hui, Powell était en congé… Préparation à la retraite… Eh merde…

Frank n’avait jamais su s’assoir sur une chaise… De biais, le talon sur le siège, le genou contre l’épaule… Tout en lui hurlait la négligence. En s’entendant interpellé, il leva les yeux et fixa ce regard qui terrifiait tout le monde sur Linus Chatwood. Oh… Linus… Quelle merveilleuse occasion de rendre tout le monde malade…

- LINUS! Ça par exemple!


Il bondit de sa chaise, souriant largement, et se jeta sur le jeune homme pour lui faire l’accolade.

- Quelle BONNE surprise!
Renchérit-il. Allez, viens t’assoir!

C’est particulièrement quand le lieutenant essayait d’être aimable qu’il rendait tout le monde nerveux. Et il prenait plaisir à décontenancer ses collègues. L’ambiance était rance de peur, d’épouvante et de confusion.

- Chatwood! Quel bon vent t’amène?


Oh, il savait que Ben le réprimanderait pour cette subtile démonstration… On se plaindrait. Il saurait… Mais Frank prenait plaisir à rendre les gens mal à l’aise, souriant de voir que Linus ne prenait pas la chaise qui lui était offerte…

L’agent de faction à l’accueil revint sur ses pas et profita de la diversion offerte par le visiteur pour glisser une enveloppe de courrier interne à Wilcox. Oui, il l’avait bien à la main lors de sa première approche, mais il avait oublié de la remettre. Frank mit la patte dessus et la tira à lui possessivement.

- Alors?
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: Un autre visiteur impromptu Lun 15 Fév 2016 - 5:31

UN AUTRE VISITEUR IMPROMPTU

Ft. Frank Wilcox

looking for teachers with the keys


Personne ne faisait d’accueil aussi chaleureux à Linus. Parce que Linus Chatwood dégageait bien des choses, rarement agréable, mais surtout pas de chaleur. Son air de glace et ses yeux pâles favorisaient sans doute cette impression de froid et de désagréable. Un bleu aussi clair qu’un ciel de janvier. Sans un seul nuage. Un soleil éclatant de janvier. Personne ne faisait non plus des accolades franches à Linus. Et la pièce perdit sans doute un degré au thermomètre lorsqu’il se fige le temps que Frank fasse son numéro. Les sourcils froncés, le nez plissé, on aurait posé des mains vaseuses sur son beau costume qu’il n’aurait pas eu l’air plus dégoûte. Mais il réagissait ainsi avec tout le monde.

- Errrrh, à quoi tu joue… proteste-t-il, aussi raide qu’une poutre d’acier, se retenant pour ne pas tenter de balayer Wilcox d’un geste méprisant. .

Linus détestait qu’on l’approche de trop près. Il détestait qu’on le touche. Seules quelques rares personnes avaient pu lui tirer quelques marques d’affections, dont sa femme, sa fille, son fils et jadis, Errol. Tous les autres subissaient cette impression d’un moment particulièrement pénible et grossier et expérimentaient la gêne et et l’intimidation. Wilcox le lâche et Linus défroisse son veston, et pour faire bonne mesure, replace aussi le col de sa chemise. Oui, bon, quel bon vent l’amène. Personne ne vient faire un tour au porte de police, d’autant plus pour voir Wilcox juste par bons vents. Non, il faut une raison valable pour subir Wilcox. Non, Linus ne s’assoit pas, parce qu’il ne restera pas longtemps. Il vient pour répondre à Wilcox, question de se débarrasser du sujet rapidement et repartir tout aussi rapidement, mais l’agent revient et Linus suspend la réponse qu’il n’a pas encore formulé. Le regard que Linus pose sur l’agent l’aurait peut-être pétrifié sur place si l’agent n’avait pas déjà la mine basse pour se faire tout discret pour éviter que Wilcox le remarque. Alors ? Le regard glacial de Linus passe de l’agent qui s’éloigne à celui de Wilcox. Il n’a rien du gamin blessé de leur dernière rencontre.

Je voulais savoir quelles soirées tu avais de libre, demande-t-il, allant droit au but, à voix base, très basse. S’il s’est déplacer pour venir poser la question, ça ne signifie pas qu’il a envie que tout le monde soit au courant de ses propositions à Wilcox. Pour aller voir les étoiles, rappelle-t-il, tu as dit que tu connaissais un bon endroit.

Il aurait pu faire cette demande par téléphone, facilement, mais Linus a beaucoup de temps libres. Surtout les jours d’école, quand Mathys n’est pas là. Et parce que s’il possède plus de la moitié du Fingertips, ça ne signifie pas que ses parents ont besoin de lui.

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2


Dernière édition par Linus O. Chatwood le Sam 28 Mai 2016 - 3:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Re: Un autre visiteur impromptu Jeu 18 Fév 2016 - 0:41

À la froide attitude de Linus, se superpose une certaine atmosphère de jalousie. Qui est ce type qui inspire de si bonnes dispositions à Wilcox? Chatwood? Ceux qui n’étaient pas déjà malade eurent la nausée.

- Quel soir j’ai de disponible? Fit distraitement le lieutenant…

Il ouvrit l’enveloppe, grimaça en réalisant qu’il s’agissait de la photo demandé. Bon sang… Il y a des petits trous dans ce genre d’enveloppe…

- Eh merde… complètement contaminée maintenant.

Il ajusta ses lunettes, éloigna la photo en la tenant à bout de bras et fronça les sourcil pour en distinguer les détails. L’âge n’avait pas pris Wilcox par surprise. Il considérait qu’il avait largement mérité ce qui lui arrivait. Il ne se plaignait de rien mais grogna quelque chose d’inintelligible avant de plaquer la photo dans un scanner à haute résolution.

- Je suis un vieux lieutenant enquêteur, Linus, je n’ai personne à impressionner. Et si je ne fais pas d’heure supplémentaire, c’est simplement pour ne pas faire attendre canard à la maison. Quand tu veux… Pourvu qu’il fasse noir et que le ciel soit clair…

Contournant le bureau, il secoua la souris d’un des postes qu’il avait précédemment ouverts et ouvrit un logiciel. Il jeta un regard méprisant sur la salle derrière lui. Aucun technicien disponible…

- Dis-moi linus, tu t’y connais en traitement image? Tu saurais me dire si cette photo a été falsifiée ou altérée? Et si on peut y reconnaitre quelqu’un?

Il ne risquait pas grand-chose à impliquer Linus. Linus avait tué le seul ami qu’il eut jamais eu et il était tellement renfermé qu’il ne risquait pas d’aller discuter du sujet de cette photo avec le premier venu. Et puis même s’il avait fait ses erreurs, il avait montré qu’il en assumait les conséquences. C’était le petit fils de Michael après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: Un autre visiteur impromptu Jeu 25 Fév 2016 - 14:25

UN AUTRE VISITEUR IMPROMPTU

Ft. Frank Wilcox

looking for teachers with the keys


La question est claire pourtant, non ? Il a bien entendu cela dit, puisqu'il répète presque mot pour mot. Mais en même temps, Il se rend bien compte que Frank ne l'écoute pas vraiment. Si, comme il dit, ses soirées sont libres, de toute évidence, en ce moment, il est plutôt occupé. Oui il aurait dû s'en douter. C'est normal pour un flic d'être occupé. Enfin il suppose, avec tout celui se passe à Lewiston depuis quelques années. Enfin au moins pour lui ça se passe de plus en plus souvent derrière un bureau plutôt qu'à poursuivre des gamins innocents, songe-t-il en réprimant un sourire. Parce qu'il sait bien que les gamins Chatwood n'ont jamais été innocent. Il en est la preuve.

Oui, c’est le minimum… du noir et un ciel clair, oui… hum… Bonne idée, Je n'y avais pas pensé, ironise-t-il avec son sérieux habituel. Il à un hochement de tête. Tu sais, on a toujours quelqu'un à impressionner, dit-il.

Frank semble vraiment occupé. Et puis bon, il a répondu à sa question. Donc c'est clair, le premier soir sans nuage, il appellera Frank. C'est légitime. Mais Frank semble à avoir quelques problèmes. Enfin, de petits problèmes.

A ton âge c'est pour prouver qu'on est encore capable de faire le boulot.

Et de toute évidence, Pour ce petit bout là, Frank a du mal. Sans doute la vue qui baisse. Il passe de l'autre côté du bureau et s'empare de l'image, sans mettre ses doigts sur la surface. Après tout, son oncle est flic et son père possède des livres très vieux et très fragiles.

Le flou n'est pas le même, sur les visages des deux qui le transportent, que sur lui, ni sur Samantha Trudeau. Les couleurs ont été altérées je crois. La photo à possiblement été trafiquée pour rendre ces deux là méconnaissable. Mais de mémoire, Walker faisait à peu près ma taille, dit-il en baissant la voix. Donc ces deux là sont plus petits. Et celui-là plus que celui là. Linus détache son regard de la photo et observe Frank. Quoi, c'est un test pour savoir si je suis digne d'aller voir les étoiles ?

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2


Dernière édition par Linus O. Chatwood le Sam 28 Mai 2016 - 3:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Re: Un autre visiteur impromptu Mer 9 Mar 2016 - 2:29


Il y a des choses qui s’improvisent dans la vie. L’astronomie et les enquêtes en sont des exemples. Wilcox était un maitre de l’improvisation. Tellement qu’on le disait habituellement hors de contrôle. C’est ainsi que Michael Spencer lui avait mis le grappin dessus 25ans plus tôt.

- Digne? Non. Mais si tu cherches à m’impressionner, c’est réussi…

Frank se renversa dans sa chaise. Ce petit salaud lui en avait fait baver quand il était plus jeune… Ce serait un sale coup à lui faire, mais un juste retour des choses. Un travail honnête pouvait-il transfigurer Linus Chatwood? Sans blague…

Linus pouvait voir sur la figure du lieutenant que le chemin de ses pensées l’amusait prodigieusement. Personne n’acceptait de travailler avec lui. Personne sauf Powell. Benjamin Powell, un flic apprécié et pourtant isolé par l’influence de son détestable binôme. Personne n’aimait non plus Linus mais au moins ne faisait-il peur à personne. En outre Linus était jeune, avait bonne vue, le sens de l’observation, et s’accorderait bien aux lubies technologiques de son ainé.

- Alors avant toute chose, je veux que tu saches que non, je ne t’ai pas piégé; tu as creusé ta propre tombe… Mais t’as toujours été doué à ça, n’est-ce pas? Fit-il allusion d’un ton narquois. Allez, j’ai une grande nouvelle pour toi! Fit-il en se penchant en avant, très joyeux : tu vas travailler avec moi! N’est-ce pas merveilleux?

Ça n’avait rien de flegmatique. C’était très enthousiaste. Et ça ne cadrait pas du tout avec l’attitude générale du lieutenant

- Riche comme tu es, tu te passeras bien de salaire et les ressources humaines se passeront de diplôme… Ta mère et ton père me seront redevable pour la joie de garder Ingrid… Pour le reste on usera de l’influence de ton nom.

Frank fixait sur Linus un regard avide…

- T’es pas mon premier choix à moi non plus linus… Mais je t’offre une opportunité. Ne soit pas assez bête pour la rejeter. On va bien s’amuser, fais-moi confiance…

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: Un autre visiteur impromptu Sam 12 Mar 2016 - 1:31

UN AUTRE VISITEUR IMPROMPTU

Ft. Frank Wilcox

looking for teachers with the keys


Impressionné ? Ah bon ? Derrière son masque fermé et rarement avenant, du moins rarement en public, Linus à tout de même un micro expression de surprise.

En fait je pensais surtout que tu me testais et que t'avais toutes les réponses déjà… admet Linus.

Mais de toute évidence, ce n'est pas le cas, c'était une vraie question. Et ça semble plaire à Frank. Enfin au premier coup d'oeil. Ou alors il se fout de sa gueule. Ça ne serait pas la première fois. Frank s'est toujours moqué du caractère fier et emporté du Chatwood. Il à eu l'étiquette de petit génie très jeune et il n'a jais supporté de se tromper ou de se faire prendre en défaut. La chute à été d'autant plus pénible. C'est au moment où Frank parle de piège et de tombe que Linus s'inquiète. Mais son inquiétude n'est trahie que par sa main qui vient effleurer son paquet de cigarettes.  Et l'annonce officielle le fige sur place.

Quoi ?

Il fronce les sourcils et dévisage Frank se demandant ou est la blague. Mais de toute évidence, il n'y en a pas. Et au final, c'est ce qui est hilarant. Ce n’est pas une blague. Linus a un reniflement habituellement réservé aux gens qu’il méprise, mais il s’adresse parfois aux gens qui le piquent au vif.

D’abord, ce n’est pas à moi la fortune. Elle est à Lizbeth et aux enfants. Moi, je n’ai rien du tout. Ensuite, les diplômes, ça n’a jamais été un problème. Je suis probablement surqualifié d’ailleurs, dit-il sans se vanter, puisque c’est un fait. Si je ne suis pas engagé par la police, ça signifie que je ne travaillerais pas avec toi, mais pour toi. Et pour finir, si je ne suis pas le premier choix, je me demande bien à qui d’autre tu aurais pu faire cette offre aux mêmes conditions. Allez, dis-moi, ça m’intéresse.

Et Linus a ce sourire qui n’a rien de souriant. C’est plus une provocation qu’un sourire.

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2


Dernière édition par Linus O. Chatwood le Sam 28 Mai 2016 - 3:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Re: Un autre visiteur impromptu Sam 12 Mar 2016 - 4:08

- Certains assurent leur avenir en se mariant, c’est l’un des plus vieux arrangements de ce monde! Critiqua Wilcox avec une condescendance mordante. Lizbeth est un magnifique arrangement. Tu aurais pu plus mal tomber. AH! Que je suis content! Je savais que tu serais emballé!

Linus eut le sentiment qu’il venait de perdre l’initiative. Il n’avait pas refusé. Il en avait eu l’occasion mais il avait préféré finasser. Petit génie, va… Frank avait brutalement imposé cette idée dans son esprit et rien n’est plus résilient qu’une idée., Formée et comprise, impossible à éradiquer, elle le hanterait avec tout un champ de possibilité. Une idée qui grandit pour prendre toute la place et le définir ou l’anéantir.

Vautré dans son fauteuil, Frank eut un lent sourire. Quelque chose qui trahissait quel genre de salopard il était.

- Qui d’autre? Tu me connais mieux que ça, Linus… Je ne travaille avec personne…

Le premier choix de Frank, c’était Frank. Il en avait toujours été ainsi. Bien avant que Michael puisse le circonvenir. À tel point qu’il avait fallu Monique Chatwood pour le faire dévier de sa trajectoire. Oui, il y avait Benjamin Powell, mais ils avaient chacun leurs expertises. Binôme. Frank travaillait sur ses analyses, calculait, colligeait et Powell faisait le reste. Pour Frank, il n’y avait pas de deuxième choix. Et pourtant quelque chose s’était amorcé ce matin-là au Fingertips. Quelque chose qu’hier encore n’existait pas. L’éloge était subtil mais prodigieux. Frank B. Wilcox pouvait passer pour beaucoup de chose, mais certainement pas pour un flatteur. Il lui avait dit qu’il s’était piégé lui-même… C’était un doux euphémisme de le dire.

- Si tu travailles pour moi, tu auras accès à toutes les ressources que tu désires. Tout. Rien ne te sera refusé... Ma réputation sera à ton service... fit l'homme qui monopolisait à lui seul 4 stations de travail...
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: Un autre visiteur impromptu Mer 16 Mar 2016 - 3:32

UN AUTRE VISITEUR IMPROMPTU

Ft. Frank Wilcox

looking for teachers with the keys


Les Chatwood ont toujours été proche du milieu policier. Techniquement, des 17 enfants de la génération de Nancy et Monique, ils touchaient tous au milieu policier. Les oncles, les tantes, les cousins et les cousines et même la dernière génération y touchait. Linus, Errol et Nigel étaient l'exception. Linus parce que personne n'avaient envisagé qu’il fasse autre chose que de suivre son frère ou d'être un intellectuel comme son père. Errol, le seul qui aurait eu le caractère pour les forces de l'ordre, voulait être une rockstar, mais il avait mis fin à sa carrière avant même de l'avoir commencé, ce qui avait fait dériver Linus jusque de  l'autre côté de l'océan. Nigel, lui, avait choisit le sport, mais il s'intéressait au journalisme, donc il n'était pas une cause perdue. Et Nigel était encore jeune, très jeune. La proposition de Frank semblait possiblement vouloir renouer Linus avec la tradition familiale et ça n'avait rien d'innocent aux oreilles du concerné.  

- Lizbeth n'est pas un arrangement monétaire, réplique sèchement Linus, froissé.

Il sait très bien que ça peut en avoir l'air, mais ça ne l'est pas. Ça ne l'a jamais été et ça ne le sera jamais. Mais ça en à tout l'air et c'est ce qui le répugne dans cette situation. Lorsqu'il prenait la peine d'y songer, il se dit qu'ils n'auraient jamais dû se marier. Les 180 pages du contrat prénuptial avaient failli avoir raison de l'événement. Si c'était que de lui, il se serait contenté de Lizbeth et rien d'autre. Et Linus, il a l'air de pas mal de chose, habituellement des choses froides et antipathique, mais surtout pas d'être emballé.

- C'est ce que je disais, je travaillerais pour toi et non avec toi.

Linus à un hochement de tête entendu. Effectivement, Frank ne travaillait avec personne. Et Frank n'aime pas avoir tort. C'est surtout qu'il n'a pas l'habitude d'avoir tort, ça ne lui arrive presque jamais. Ce qui le conforte dans l'idée que Frank a vraiment besoin de lui. Linus non plus n'aime pas avoir tort. Et concrètement, si ça n'a rien de personnel ou d'émotif, il n'a jamais tort. Alors peut-être que ça pourrait s'avérer une bonne idée de travailler pour Frank. Linus a un ricanement.

- Tes ressources et ta réputation ? Linus a un de ses rares sourires. Tu as tout pour me tenter, ma foi, ironise-t-il. Et Michael qui croit que les seules ressources de la police de Lewiston sont ses éléments les moins bêtes. Tu es plein de surprises. Il jette un coup d'oeil autour. Je doute que tu parles de ressources humaines, le juge-t-il. D'accord. Tant que ça n'empiète pas sur mes fin de semaines. J'ai des enfants, rappelle-t-il, parce que oui, il faut le rappeler, parce que rien chez Linus ne le laisse deviner.

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2


Dernière édition par Linus O. Chatwood le Sam 28 Mai 2016 - 3:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: Un autre visiteur impromptu Mar 24 Mai 2016 - 17:08

Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Frank B. Wilcox
Message reçu, aujourd'hui.

Des infirmiers, des médecins, des experts de toutes sortes, essaierais-tu de m'imiter ? Si je recrute dans toutes les branches, tu crois qu'il en est quoi de la police ? Cherche, cherche mais recruter de nouvelles têtes ne t'aidera pas plus si tu restes toujours aussi aveugle à ce qui est sous ton nez depuis plusieurs années. Être un con, ça ne doit pas aider pour avoir les idées claires, je compatis l'ami ! Et dire qu'on se croise tous les jours...
-S


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Re: Un autre visiteur impromptu Sam 28 Mai 2016 - 3:10

- Ne sous-estime ni mes ressources, ni ma réputation, Linus. J’ai eu assez de l’une pour faire tenir l’autre pendant 25ans sans que personne ne me pose de question. C’est effectivement surprenant compte tenu de la ville où nous vivons, non?

Quelque chose vibra dans les poches du lieutenant et Frank porta la main à son téléphone, son attention détournée. Il ajusta ses lunettes pour voir les petits caractères et remua les lèvres alors qu’il lisait le message.

- Con? Même toi, à 14ans, tu pouvais faire mieux que ça… Ricana Wilcox. Te voilà officiellement engagé. Vois! S te souhaite même la bienvenue!

Et d’un geste nonchalant, il fit glisser son téléphone vers lui.

- À ton avis, pourquoi prend-il la peine de m’avertir? Pas pour saper ma confiance en mes précieux collègues, je ne fais confiance et n’estime personne. Sauf si S est Benjamin Powell. Cherche-t-il mon attention? Ses messages sont toujours très immatures. Qu’est-ce que j’en ai à foutre qu’il m’observe? Ta mère est mon unique soft spot...

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: Un autre visiteur impromptu Sam 28 Mai 2016 - 5:30

UN AUTRE VISITEUR IMPROMPTU

Ft. Frank Wilcox

looking for teachers with the keys


Linus ne put que hocher la tête. Il a raison. Il se demande toutefois si Frank estime le fait que Michael lui a ouvert la voie toute large comme étant une ressource ou une réputation. Parce que oui, Linus ne peut pas le nier, être dans les petits papiers de Michael Spencer donne beaucoup de latitude, même s'il est à la retraite depuis 40 ans.

- Très surprenant, concède-t-il. T'es vraiment vieux, y a vingt-cinq ans, j'en avais même pas dix encore., se moque-t-il, mais très sérieusement, parce que Linus est d'apparence très sérieuse.

Quand Frank regarde ses messages après que son téléphone ait sonné, Linus se dit que c'est le temps de prendre congé et d'oublier tout ça, mais Frank a de toute évidence d'autres intentions. Comme le prendre à témoin.

- Qui est con ? À quatorze ans, je savais déjà tout faire, exagère-t-il, parce qu'à quatorze ans, Linus Chatwood avait déjà la réputation d'être un petit génie. Quoi ? -S ?

Par curiosité, Linus prend le téléphone de fronce les sourcils. Machinalement suspicieux, il jette un coup d'oeil aux collègues de Frank avant de le dévisager d'un regard de glace. Tout son mépris pour -S transparait dans une moue dégoûtée. Il lui redonne le téléphone.

- Moi qui croyais que j'étais spécial pour toi et que j'étais un privilégié pour que tu m'engage. Je suis un peu déçu que tu m'estime si peu. Mais impressionné que -S prenne la peine de tenter de te menacer. Puis Linus a une grimace éloquente. Et je préfèrerais que tu ne prononce plus jamais ma mère et soft spot dans la même phrase. Je n'apprécie pas trop ce que ça pourrait sous-entendre venant de toi. Puis il hoche la tête. Alors, ça se passe comment ? Je reviens lundi à 8h, ici même ? Tu me téléphone si tu as besoin de mes yeux de jeune ou mon génie ?

Ce n'est pas de la vantardise. Linus est un petit génie.

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Re: Un autre visiteur impromptu Sam 28 Mai 2016 - 19:59

Wilcox est un freak de technologie mais la technologie n’est pas faite pour les gens de son âge. Non seulement a-t-il du mal à lire les petits caractères, mais les touches sont mal adaptées à ses gros doigts. Il peine mais il répond néanmoins au texto.

Nouveau message


Expéditeur: Frank B. Wilcox
Destinataire: Unknown
Message reçu, aujourd'hui.

Et on se croise tous les jours? Alors profites en pour m'apporter mon café. Decaf, 1 crème. merci
-F





Linus Chatwod avait toujours eu un ego démesuré. Il s’en défendrait jusqu’à son dernier souffle mais il était sensible quelque part là-dessous. Frank avait une foi inébranlable pour ce genre de chose. Il voulait se croire capable de différencier les bons des salauds… Ainsi que tous les ambivalent.

- Oh? Ta mère ne t’a jamais parlé de moi?

Ce sale sourire sur sa figure… Cet instant de silence. Cette lueur qui brille dans les yeux du lieutenant. Tout un monde de sous-entendu. Évidemment que Monique Chatwood avait toujours été son soft spot… Il existait quelque chose entre eux.

- Alors soit un bon garçon intelligent et va lui demander si c’est une bonne idée de travailler pour moi. Et si elle est d’accord, tu reviendras lundi 9h. D’ici là j’aurai justifié ta présence en ces lieux…
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: Un autre visiteur impromptu Sam 28 Mai 2016 - 20:47

Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Frank B. Wilcox
Message reçu, aujourd'hui.

MESSAGE NOT DELIVERED


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: Un autre visiteur impromptu

Revenir en haut Aller en bas
Un autre visiteur impromptu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Club de Karaté et autre du meme genre
» Tout peut basculer, d'une minute à l'autre. [Luffy!]
» [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Normal Hill :: Downtown Lewiston :: Poste de police-