AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #02E - I've just got to know - Ft. Terrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: #02E - I've just got to know - Ft. Terrie Mer 10 Fév 2016 - 1:21

I've just got to know

Ft. Terrie

Tell me. Won’t you tell me ?


Cette question le torture depuis Noël. Elle n’avait rien dit, parce qu’il y avait des gens autour. Parce que Wilcox avait soudainement déboulé sur eux avec d’autres sortes d’angoisses. Mais il n’avait pas eu de réponses. Il avait tenté de se convaincre que ça n’avait aucune importance, que c’était du passé et que de toute manière c’était fait et il ne pouvait rien changer. Mais tout ça quoi ? Qu’est-ce que c’était ce tout ça pour ça. Il avait besoin des réponses. Il avait attendu, espérant que ça lui passe. Mais non. Et il avait assez attendu. Il voulait ces réponses et il les obtiendrait. Enfin, façon de voir les choses. Il était sorti, sachant que Terrie travaillait encore. Et il avait attendu, dans son SUV de l’autre côté de la rue, devant le bloc appartement, dehors, à fumer cigarettes sur cigarettes. Il s’était dit qu’à un moment, il en aurait marre et il retournerait chez lui ruminer tout ça, mais étonnamment il reste, longtemps. Assez longtemps pour tuer la pile de son téléphone à jouer à Clash of clans.

Il finit par se dire que c’est ridicule d’avoir perdu tout ce temps à attendre et qu’il aurait dû se renseigner sur l’horaire exacte du jour de Terrie avant. Et il passe tout près de repartir, mais au moment où il vient pour tourner la clé dans le contact, il voit Terrie entrer dans le bâtiment. Elle ne l’a pas vu. Il a le temps de partir ni vu, ni connu. Non. Il sort de son véhicule au moment où la porte du bloc se referme sur Terrie. Merde. Non, il ne va quand même pas l’appeler. Il fonce et pousse à son tour la porte de l’immeuble et s’y engouffre. Un sprint et il s’engouffre dans l’ascenseur au moment où les portes se referment, luttant quelques fractions de secondes avec les portes. Il reprend son équilibre. Ce n’est qu’au moment où il pose les yeux sur Terrie qui le dévisage, qu’il constate le ridicule de la situation. Il ne dit rien parce que sur le coup, il n’a rien à dire. Il défroisse son veston et replace son collet, tentant de reprendre un minimum de contenance. Heureusement, ils sont seuls dans l’ascenseur.

- Euh… Salut… Je…

Linus a toujours eu ce malaise à formuler des phrases cohérentes lorsqu’il ne s’agit pas d’être désagréable ou de décrire quelque chose de concret, ou scientifique. Et il a toujours fixé les gens sans ciller, jusqu’à rendre mal à l’aise. Non, ne pas fixer. Il baisse les yeux, ce qui lui donne surtout un air boudeur.

- Je voulais te parler et…

Remettre ses idées en ordre. C’est soudainement un tel fouillis dans sà tête. Se donner quelques secondes pour réfléchir. Un peu de temps pour remettre tout ça en ordre.

- Je préférerais pas dans un lieu public… il a une hésitation. Je… Je te dérange ?

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: #02E - I've just got to know - Ft. Terrie Ven 12 Fév 2016 - 17:08


Do you sure you want to know ?

Linus & Terrie

Sometimes don’t know is what’s best


La fin d’après-midi n’était pas arrivée aussi vite que Terrie l’avait espérée. Particulièrement fatiguée ces derniers temps, la brune trouvait toutes ses journées trop longues, et elle savait qu’elle devait lever le pied. Anders le lui avait fait remarquer, elle avait besoin d’une pause. Il avait raison bien sûr, Terrie le savait mais elle n’avait toujours pas fait de vraie pause, elle n’en avait pas trouvé le temps. Elle parvenait à se reposer de temps en temps, elle laissait parfois le cabinet vétérinaire à son père, et elle s’était mise à refuser des gardes pour l’hôpital en raison de sa fatigue. Mais elle ne se reposait pas vraiment quand elle n’était pas au travail… le cercle vicieux de la fatigue ne se brisait pas. Alors parce qu’elle était fatiguée, Terrie trouvait les journées plus longues… Finalement elle avait terminé, et elle rentrait chez elle à pied en compagnie de ses deux chiens qui ne la quittaient plus.

La brune entrait dans son immeuble, elle prenait rapidement son courrier après avoir appelé l’ascenseur, puis elle montait dedans. Terrie ne prenait jamais l’ascenseur pour deux étages, mais la brune avait si mal aux jambes que pour cette fois, elle ferait une exception, même si Fenrir et Heimdall avaient quant à eux choisi de monter par les escaliers. Ils n’aimaient pas les espaces confinés comme l’ascenseur. C’est alors qu’elle eut la surprise de voir Linus s’engouffrer dans l’ascenseur après une légère lutte avec les portes. Quelque chose qui ne ressemblait absolument pas à Linus en somme, même avec très peu de souvenirs, elle le sait.
Terrie regarda Linus avec un air très expressif, du genre « C’est quoi ce cirque ? » et Linus se montrait très maladroit. Il semblait extrêmement nerveux et mal à l’aise. Terrie demeura silencieuse, lui laissant le temps de se reprendre et de formuler une phrase cohérente. Il voulait lui parler… en privé… s’il ne la dérangeait pas.

« Non, tu ne me déranges pas. » Lui dit-elle, calmement. « Viens… » Ajouta la brune en sortant de l’ascenseur et en se dirigeant vers son appartement devant lequel Heimdall et Fenrir l’attendaient déjà.

Terrie déverrouilla la porte, et les chiens s’y engouffrèrent. Elle pénétra dans son appartement et laissa à Linus le soin de refermer la porte derrière lui. Elle déposa les clefs sur le comptoir de sa cuisine ouverte, ainsi que le courrier.

« Qu’est-ce qu’il y a ? » Demanda-t-elle, alors qu’elle posait ses affaires.

Ils ne s’étaient pas adressé la parole depuis Noël, depuis qu’elle avait retrouvé beaucoup de souvenirs à son sujet, depuis qu’elle savait que toute cette histoire avec les O’Leary avait commencé parce qu’elle voulait le sauver, parce qu’elle avait peur qu’il meurt… Était-ce pour savoir de quoi elle s’était souvenue qu’il venait ? Ou voulait-il comprendre ce qu’elle avait voulu dire par « tout ça pour toi, et tout ça pour ça… » ? Il avait demandé à Noël, mais elle n’avait pas répondu.



Dernière édition par Terrie M. Austen le Mer 17 Fév 2016 - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: #02E - I've just got to know - Ft. Terrie Dim 14 Fév 2016 - 2:41

I've just got to know

Ft. Terrie

Tell me. Won’t you tell me ?


Dérangeant. Voilà ce qu’il vient de faire. Ce n’était pas nécessaire. Il a paniqué. Il essaie de reprendre contenance. Il s’appuie contre le mur de l’ascenseur, le regard fixé sur le mur opposé et il évite soigneusement le regard de Terrie. Et il ne bouge pour sortir de l’ascenseur que lorsque Terrie l’invite à la suivre. Il attend sa permission. Il a horreur de paniquer. Il remet ses idées en ordres. Un ordre maniaque. La courte balade entre l’ascenseur et l’appartement lui permet de reprendre contenance. Derrière elle, ça lui permet de rester concentré et une fois entré, il referme la porte derrière lui, délicatement, sans la faire claquer, presque sans bruit. Il n’a pas ajouté un seul mot depuis l’ascenseur. Il s’arrête à la limite du tapis de l’entrée, comme si avancer davantage pouvait être un piège. Ça l’est probablement. Il n’est jamais entré chez Terrie. Son regard se perd un moment sur l’environnement, puis se pose sur Terrie. Il baisse les yeux pour éviter son regard. Il semble calme et aussi froid que d’habitude, mais il tapote nerveusement son paquet de cigarette, ce qui est très révélateur de son état de nervosité.

- Je…

Wais, bravo, c’est un bon début. Il ne quitte pas la limite du tapis. Et durant de longues secondes, fixe le bout de ses chaussures. Puis il finit par relever la tête et fixe Terrie quelques secondes. Il a une hésitation, puis il se lance.

- De quoi t’es tu souvenue à Noël ? demande-t-il d’une voix blanche, comme s’il s’en fichait, mais Linus ne poserait pas la question s’il s’en fichait. Je… sa voix flanche et il se reprend. Je sais que ça me concerne et que j’ai probablement… et que je l’ai mérité cette gifle… ça date nécessairement de 2004… mais cette période est… plutôt vague… ça se confond parfois… je… je t’ai fait mal ? Je sais que j’étais violent… mais je me fichais tellement de tout.

Il fait ses aveux d’un ton monotone, comme s’il récitait quelque chose qui n’a aucune importance. Mais machinalement, il a a sorti son paquet de cigarette de sa poche, l’a ouvert et maintenant il suspend son geste au moment où il craque une allumette. Il l’éteint aussitôt. La cigarette s’agite entre ses doigts.


______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: #02E - I've just got to know - Ft. Terrie Mer 17 Fév 2016 - 23:15


Do you sure you want to know ?

Linus & Terrie

Sometimes don’t know is what’s best


Le spectacle que Linus venait de lui offrir ne ressemblait à aucun de ceux dont elle avait le souvenir. Et si le visage de Terrie marque un certain étonnement, la brune s’abstient néanmoins de tout commentaire. Qu’aurait-elle pu dire de toute façon ? Faire un commentaire moqueur, et entretenir de nouveau une relation houleuse ? Non, Terrie est fatiguée de se battre avec Linus… et à quoi bon ? Ça ne changera rien de continuer à lui en vouloir, de continuer à le punir, et puis il s’en fiche pas mal que leur relation soit bonne ou mauvaise, il s’en est toujours foutu. Bien sûr, Terrie n’a pas assez de souvenirs pour l’affirmer, mais elle le ressent quand même. Alors non, elle ne se battra plus, parce que Linus se fiche qu’elle lui en veuille ou non, et ça ne leur apporte rien de jouer continuellement à se détester…
Une fois dans l’appartement, Terrie enjoint Linus à aborder le sujet qui l’amène, même si elle se doute de ce que c’est. Il va lui demander de quoi elle s’est souvenue, de quoi elle parlait au réveillon de Noël… Il hésite un moment, et finalement il pose la question que Terrie attendait. Il prend cet air détaché, comme s’il n’en avait rien à faire, sauf que la brune sait bien qu’il ne poserait pas la question, si ça ne lui importait pas vraiment. Cette attitude aussi fatigue Terrie… Rien qu’une fois, il ne peut pas montrer que ça lui importe plutôt de se comporter comme un sale con ?

« Tu m’as fait mal quelques fois oui, mais je m’en foutais. Ça m’était complètement égal de finir avec des bleus, si au moins j’arrivais à t’empêcher de prendre une dose de cette merde que tu aimais tant… » Répond-t-elle au sujet de ce qu’il a pu lui faire, alors qu’elle n’évoque toujours pas les souvenirs de manière précise, elle ne répond pas à sa première question. « Mais tu ne m’as pas fait que du mal après tout… on va dire que ça compense avec les bleus et les bosses. » Une façon subtile de dire qu’elle se souvient de ce qu’il se passait entre eux quand elle parvenait à lui faire oublier sa came…

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: #02E - I've just got to know - Ft. Terrie Sam 20 Fév 2016 - 7:47

I've just got to know

Ft. Terrie

Tell me. Won’t you tell me ?


Entendre à haute voix, surtout avec la voix de Terrie, lui confirmer qu’il l’a frappé et malmené, ça n’a rien de très réjouissant. Les yeux toujours baissés, il a un hochement de tête et le nez plissé, il ne semble pas apprécier ce qu’il entends. Et pourtant, il sait très bien ce qu’il a fait. Bon, d’accord, c’est un peu embrumé, un peu vague, parfois avec des feux d’artifices et des nuages roses et des arc-en-ciel et même de temps en temps aussi surexcité que Saffron, mais bon, il sait ce qu’il a fait, même s’il n’était pas tout à fait lucide. Il agite sa cigarette entre ses doigts.

- Ben tu vois, t’aurais pas du supporter ça, les bleus et les coups, parce que ça m’a jamais empêché de prendre une dose, lui dit-il comme un reproche. Il croise les bras, sans relever la tête. Je... c’est pour ça que… il se tait, semble hésiter, puis se reprend. Ça m’a jamais empêcher de prendre une dose de plus… ça… ça ne faisait que la retarder de quelques heures. Ou la devancer, selon si… si je savais si tu venais ou non… avoue-t-il, nerveusement. Je… j’ai fait le même chose à Hetty. Il relève à peine la tête. J’ai fait le même coup à tout le monde. C’est pas pour rien que je t’ai dit que je préférais que tu ne te souvienne pas de l’année 2004. Il secoue la tête. Mais tu répond seulement à ce que je suppose. De quoi te souviens-tu exactement ?

De toute évidence, il a remarqué qu’elle lui révèle ce qu’il lui insinue. Mais il sait que ce n’est pas tout. Il y a autre chose et elle ne lui dit pas tout. Ça n’a pas tout à voir. Il lui manque de toute évidence un détail pur comprendre. Et il n’est pas du genre à laisser tomber sans comprendre. Il s’est déplacé après tout.

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: #02E - I've just got to know - Ft. Terrie Ven 4 Mar 2016 - 13:40


Do you sure you want to know ?

Linus & Terrie

Sometimes don’t know is what’s best


Il est bien rare de voir Linus et Terrie discuter aussi calmement. Habituellement, ils sont comme chiens et chats, ils se prennent le bec et se balancent des vacheries sans la moindre hésitation, et la plupart du temps sans le moindre remord. Mais aujourd’hui ils sont calmes, et c’est même pire que cela ; Linus a honte. Terrie n’est pas assez mauvaise pour relever ce fait et lui balancer à la figure, elle n’en a pas l’envie non plus. Elle répond simplement à ses questions, et elle écoute attentivement ce qu’il dit. D’après lui, elle n’aurait pas dû subir cela parce qu’en fait rien ne l’empêchait de prendre une dose, pas même elle… Il ajoute encore que c’est pour cela qu’il ne voulait pas qu’elle se souvienne de 2004. Terrie ne supporte pas qu’on puisse encore lui dire ce dont elle doit se souvenir ou pas.

« Ce sont aussi mes souvenirs Linus, tout ce qu’on a partagé, c’est autant mes souvenirs que les tiens. C’est une étape de mon histoire, ça m’appartient autant qu’à toi, j’ai le droit de m’en souvenir, et tant pis si toi tu as honte de ce qui s’est passé. C’est notre histoire, et pas seulement la tienne. Arrêtez tous de vouloir décider ce dont j’ai le droit de me souvenir ou non. » Dit-elle avant toute chose, parce qu’il est grand temps que tout le monde sache que non ils n’ont pas le droit de choisir ce dont elle peut se souvenir ou ce qu’elle doit oublier à jamais. « C’était mon choix, Linus. Personne ne m’a forcée. » Et c’est vrai, c’était son choix d’y aller, de prendre le risque de peut-être se prendre un coup. « J’étais là parce que je le voulais, et parce que c’était là que je devais être. Et ça ne m’importait pas que tu puisses te montrer violent envers moi. Je préférais même ça à te voir te shooter jusqu’à en perdre conscience. » Terrie eut un sourire légèrement sarcastique. « Enfin non, je préférais autre chose, mais tu sais de quoi je parle… »

Il y a cependant cette question qu’il lui pose et à laquelle elle ne répond pas de suite. De quoi se souvient-elle exactement ? De tellement de choses dont une bonne partie ne le concerne pas vraiment d’ailleurs. En fait, Terrie semble surtout désemparée par la question du Chatwood.

« Qu’est-ce que tu veux savoir, Linus ? » Demande-t-elle. « Que j’étais amoureuse de toi ? Tu le savais déjà, tu préférais juste l’ignorer. Je crois que je l’ai été dès que j’ai su ce que ça voulait dire d’être amoureuse, et toi tu l’as ignoré volontairement dès que tu as compris… J’avoue que ce qui est resté un mystère pour moi, c’était le pourquoi tu voulais tant l’ignorer, même bien avant le suicide d’Errol… » Avoue-t-elle, même si aujourd’hui, ça n’a plus vraiment d’importance. « Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? » Demande-t-elle encore alors qu’elle tait jusqu’où elle est allée pour lui. « J’aurai fait n’importe quoi pour toi… j’ai fait n’importe quoi pour toi. »

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: #02E - I've just got to know - Ft. Terrie Lun 7 Mar 2016 - 2:52

I've just got to know

Ft. Terrie

Tell me. Won’t you tell me ?


Linus ne bouge pas, il reste stoïque, encaisse ses réponses, bien que ça ne réponde à aucune de ses questions. Enfin, elle répond certes à quelques unes, mais puisqu'elle se souvient, il sait très bien que ce ne sont pas des réponses sur lesquelles se portent ses vraies interrogations. Elle ne répond pas à sa question et il sait qu'elle le sait.

- T'as tort, tant que tu ne te souviens pas, ce ne sont plus tes souvenirs. J'ai parfaitement le droit d'espérer que tu ne te souvienne pas de certains trucs, mais dès que tu te souviens, oui, ils sont à toi comme ça moi. Tant que tu ne te souviens pas par toi-même, ce ne sont plus tes souvenirs, tranche-t-il, sec et tranchant. C'est la base même d'un souvenir de se souvenir. Ce n'est pas en te racontant des événements qu'ils redeviendront tes souvenirs, Terrie. Ils seront tes souvenirs que si tu t'en souviens, termine-t-il, plus doucement.

Il ne semble pas apprécier qu'elle prétende qu'il l'ignorait. C'est plus ou moins vrai. Il fronce le nez et a un hochement de tête sec. La nervosité exacerbe le manque de nicotine, faussement, parce qu'il n'est pas physiquement en manque de nicotine. tout ça est parfaitement psychologique. Il le sait. Et parce qu'il le sait, les tics reviennent, tout comme la colère et cette envie de défoncer les murs. Mais Linus a toujours été quelqu'un de froid et il a apprit à l'être encore plus. Une épaisse carapace de colère froide.

- C'est ça que je veux savoir ! C'est quoi le n'importe quoi que t'as fait pour moi ! Je sais ce que j'ai fait, Terrie, je sais ce que j'ai pas fait et que j'aurais du faire. Parce que moi, j'ai tout mes souvenirs, moi. Mais le n'importe quoi que t'as fait pour moi, je ne le sais pas. Et je supporte pas de ne pas savoir. Ça ne rend complètement dingue de voir des effets sans connaitre les causes, dit-il avec un geste de la main sec et agressif. Mais comme il s'en rend compte, il s'oblige à se contenir. C'est selon lui la seule chose bénéfique que la désintox lui aura inculqué. Tu vois, c'est ça le problème, Terrie. J'aurais beau te raconter tout, si t'a pas les souvenirs qui vont avec, c'est que des données partielles, éclate-t-il avec beaucoup de vigueur, mais s'efforçant tout de même à se calmer. Quelques souvenirs te sont revenu, mais il t'en manque des tas. Te raconter ce qui s'est passé revient à te dire que si la pomme tombe, c'est parce que la terre l'attire sans expliquer comment fonctionne la gravité. Il prend une secondes pour reprendre son souffle. Dès que tu as su ce que ça voulait dire. Le problème, Terrie, c'est que tu l'as su et compris bien avant moi. Le point sur lequel tu te plante, c'est que ce que j'ai compris, c'est que toi tu l'étais, pas ce que c'était. Il ouvre la bouche pour poursuivre, mais il hésite. Il a un hochement de tête et se frotte la nuque. T'as toujours eu un temps d'avance sur moi, avoue-t-il, la jalousie perçant dans sa voix. Ce que je veux que tu me dise, c'est ce que tu as fait pour moi, parce que même si personne t'as forcée à le faire, tu m'en veux et je veux savoir pourquoi.

Et le froid revient.

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: #02E - I've just got to know - Ft. Terrie Mar 8 Mar 2016 - 21:18


Do you sure you want to know ?

Linus & Terrie

Sometimes don’t know is what’s best


Linus a raison bien sûrur, tant qu’elle ne se souvient pas, ce ne sont plus ses souvenirs. Juste des histoires qu’on lui raconte et auxquelles elle doit choisir de croire ou non. D’ailleurs, Terrie déteste qu’on lui raconte sa vie, tout le monde doit le savoir d’ailleurs. Et elle ne demande pas à Linus de lui raconter ce qu’ils ont vécu ensemble, pas seulement parce que ça voudrait dire avoir une confiance aveugle en ce qu’il dit, mais aussi parce que ça n’a aucun sens. Sans les souvenirs et les émotions qui vont avec, ce n’est qu’une histoire à laquelle elle demeure étrangère. Elle ne veut pas qu’il lui raconte quoi que ce soit, elle veut retrouver ses souvenirs… mais elle n’en veut pas une sélection de ce que les autres voudraient qu’elle retrouve, ou plutôt elle ne veut pas se contenter de tout sauf de ce que les autres veulent cacher…

« Je ne veux pas que tu me racontes quoi que ce soit… je n’ai simplement plus envie d’entendre que je devrais continuer d’être étrangère à ma propre vie. » Commence-t-elle. « Chaque seconde que j’ai vécue, j’ai le droit de la retrouver. Et je ne veux plus entendre toi ou qui que ce soit d’autre me dire qu’il veut garder pour lui seul, ce qui était à nous. C’est comme me dire que je ne mérite pas de retrouver tout ce qui fait que je suis devenue celle qui est face à toi. »

Tout comme quelqu’un a jugé qu’elle ne méritait pas de continuer à vivre… Mais cela, Linus ne peut pas le savoir, et il ne doit pas le savoir. Plus personne ne doit apprendre cela, tant que celui qui a tenté de la tuer n’est pas derrière les barreaux… ou mort.

Linus renoue alors avec une attitude agressive, et plutôt sèche, lorsque Terrie lui en dit davantage. Et c’est à son tour de ne pas supporter de ne pas savoir. Si la brune s’était promis de ne pas jeter d’huile sur le feu, elle ne peut cependant pas s’empêcher cette remarque, qui sort bien malgré elle, lorsque Linus termine son discours. Il insiste, il veut savoir…Quant au reste… que peut-elle répondre ? Son amour était à sens unique, il le serait sûrement toujours si elle était encore amoureuse de lui…

« C’est moins marrant quand on est de l’autre côté de la ligne hein, être celui qui ne sait pas et qui en devient dingue… » Dit-elle pour commencer. Elle laisse quelques secondes dans le silence avant de reprendre. Si Linus croit que c’est pour ce qu’elle a fait qu’elle lui en veut, il se trompe… « Tu veux savoir pourquoi je t’en veux, ou ce que j’ai fait pour toi ? Parce que même si on peut imaginer que les deux sont liés, en réalité ce sont deux choses bien différentes. »

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: #02E - I've just got to know - Ft. Terrie Mar 15 Mar 2016 - 2:31

I've just got to know

Ft. Terrie

Tell me. Won’t you tell me ?


- Je ne sais pas qui tu essaie de convaincre, toi ou moi, mais en ce qui me concerne, ça ne marche pas. Il n'y a que toi, Terrie, qui puisse prétendre vouloir te rappeler chaque secondes de ta vie. Personne ne se souvient de chaque seconde de sa vie, à part toi, parce que toi, t'as une mémoire phénoménale. Arrête de te plaindre, je suis convaincu que les quelques souvenirs qui te sont revenus et ceux que tu as depuis ton réveil sont beaucoup plus complets et plus nombreux que les miens dans toutes ma vie. Tout le monde n'est pas hypermnésique. Encore une fois, Linus exprime cette terrifiante jalousie envers elle. T'es pas la seule à t'accrocher à des souvenirs. T'es pas la seule non plus qui a perdu la moitié de ta vie dans un bain de sang. Toi, c'était sur la route, moi c'était dans la chambre d'Errol. Et me regarde pas comme ça. Je sais que ça ne se compare pas, mais c'est comme ça que je suis devenu celui qui se tient devant toi. La différence c'est que toi, tes souvenirs reviennent, que tu le veuilles ou non d'ailleurs. Alors me fais pas chier, tu sais très bien que je veux savoir pourquoi tu m'en veux et ce que t'as fait pour moi, parce que moi, je t'ai jamais rien demandé !

Et c'est à ce moment qu'il se rend compte de tout ce qu'il vient de dire. Durant quelques secondes, cesse de respirer, il affiche un air surpris et il s'interroge sur si ce qu'il a pensé a aussi été dit à voix haute. Il dévisage Terrie et se confirme que oui, il a bien dit ce qu'il a pensé. Il a un léger et lent mouvement de recul, puis il serre la mâchoire. Il ne va quand même pas s'excuser pour ça. En y réfléchissant, c'est bien la première fois qu'ils ont une conversation aussi longue qui ne concerne pas la science ou leur perpétuelle querelle de connaissances et de savoir. Ça ressemble vachement à une discussion à coeur ouvert.

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: #02E - I've just got to know - Ft. Terrie Mar 26 Avr 2016 - 21:24


Do you sure you want to know ?

Linus & Terrie

Sometimes don’t know is what’s best


La conversation change finalement de ton, à croire que Linus et Terrie sont vraiment incapables d’avoir une conversation sans que l’un ou l’autre ne finisse par s’emporter. Et comme à son habitude, Linus se fiche bien de savoir si ses mots feront du mal à Terrie, il débite simplement ce qu’il se pense, et cette fois-ci sans la moindre retenue.

« Oh oui, je n’ai aucune raison de me plaindre, tu as raison. Faisons donc la liste des souvenirs qui me sont revenus, le premier est particulièrement sympathique… tu veux que je te raconte dans quel ordre mes os se sont brisés, tu veux que je te raconte la douleur du choc quand mon crâne s’est brisé en même temps que le casque, et ce que je ressentais pendant que je me vidais de mon sang ? Est-ce que tu veux savoir ce qu’on ressent quand quelqu’un te laisse mourir seule sur un parvis ? » Non, il ne veut pas savoir, et il ne veut pas savoir que ce n’était pas un accident, mais une tentative de meurtre. « Je n’ai perdu pas la moitié de ma vie, Linus, je me suis perdue moi. Tout ce qui fait que j’étais moi a disparu, et je me suis réveillée à 26 ans comme si je n’avais jamais vécu. Tu crois que j’ai retrouvé plus de souvenirs que tu n’en as ? Tu as tort. Je ne sais toujours pas qui je suis, je ne sais pas comment j’en suis arrivée où j’en suis aujourd’hui avec la liste interminable de problèmes que je me trimballe. J’ai des morceaux infimes de ma vie, et toute la sainte journée, j’essaie d’assembler le peu que j’ai pour répondre à au moins une question qui me torture. » Il n’imagine pas à quel point elle peut se torturer en se posant des questions sur elle-même… « Quant à Errol… tu l’as trouvé, et ça a dû être traumatisant. Je n’ai peut-être pas de souvenirs de ça, mais j’imagine assez bien ce que tu as pu ressentir, parce que j’enchaîne un peu les traumatismes ces derniers temps selon les souvenirs qui me reviennent. Mais pour info, tu n’étais pas le seul à souffrir de sa perte. On a tous perdu Errol, tous. C’était ton jumeau, et tu l’as trouvé. T’avais sûrement le droit d’aller plus mal que les autres, mais t’avais pas le droit de faire comme si on ne souffrait pas. C’est sûr qu’avec le seul souvenir que j’ai de lui, je peux pas vraiment souffrir à l’heure actuelle, mais je sais qu’on souffrait tous, et je me souviens qu’Hetty et moi, on a mis nos douleurs de côté parce qu’il fallait que quelqu’un reste debout. Il fallait quelqu’un pour tes parents, pour Nigel, pour toi… surtout pour toi… C’est vrai que tu ne m’as rien demandé. Seulement là où tu te dirigeais, t’allais droit pour le rejoindre. Et je pouvais pas laisser ça arriver, je devais faire quelque chose avant qu’on enterre le deuxième jumeau. Alors non, tu n’avais rien demandé, mais t’étais pas non plus en état de le faire, tu pensais qu’à te détruire. T’as agi comme si tu étais le seul à souffrir et tu nous as abandonné, alors qu’on avait tous besoin les uns des autres. Ça, c’est la raison pour laquelle je t’en veux. Quant à ce que j’ai fait… » Terrie s’interrompt, comme si elle ne voulait pas l’avouer, parce qu’après tout c’était son choix de faire ce qu’elle a fait, et que c’est son problème aujourd’hui. « C’était mon choix, et c’est mon problème, mais puisque tu tiens tant à le savoir… je suis allée voir ceux qui te fournissaient, et je leur ai ordonné d’arrêter de te vendre de quoi te flinguer. »

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: #02E - I've just got to know - Ft. Terrie Dim 1 Mai 2016 - 1:24

I've just got to know

Ft. Terrie

Tell me. Won’t you tell me ?


Il ne sait pas vraiment ce qui le retient d'en rajouter. Peu-être parce qu'elle n'a pas encore répondu à ses questions. Mais si elle y porte un peu attention à travers son propre discours, elle peut voir chacune de ses phrases auxquelles il réagit. Un hochement de tête nerveux, une contraction de la mâchoire, un froncement de nez contrarié. Ce qui ne change pas, c'est sa colère. Une colère froide, se reflétant dans ses yeux bleus à la pupille contractée. Bien sûr qu'il veut savoir ce que ça fait que de se retrouver seul à se vider de son sang. Errol s'est ouvert les bras, des poignets au coude. Quand il est arrivé, c'était trop tard. Terrie n'était pas tout à fait seule. Croit-elle vraiment être la seule à ne pas tout comprendre des problèmes qu'elle trimballe ? C'était faux, tout était faux. Avez  ses bribes de souvenirs, elle ne comprend pas du tout ce qui s'est passé. Errol s'était suicidé. Et c'est sans doute ce qui le fait réagir.

Il n'avait pas quitté le tapis à l'entrée, en usant comme une barrière entre lui et Terrie. Quelle sorte de barrière, difficile à dire. Mais lorsqu'il quitte la limite du tapis, cette distance semblait être une bonne protection. Il saisit Terrie par les bras avec beaucoup plus de force qu'il ne le croit.

- Et si on m'avait laissé faire, c'est exactement ce que j'aurais fait, le rejoindre. Je l'aurais suivi n'importe ou et il le savait. C'est pour ça qu'il l'a fait sans moi. Il ne voulait pas que je vienne avec lui. Vous n'aviez jamais eu besoin de moi, mais vous aviez besoin de lui. Et il vous a abandonné. Il m'a abandonné moi ! Par pur égoïsme ! Sans raisons ! On était tout l'un pour l'autre et il m'a abandonné ! On n'avait jamais rien fait l'un sans l'autre et il est parti sans moi ! Il est parti sans moi, Terrie ! Et il ne reviendra pas ! JAMAIS ! Tes souvenirs, ils reviendront, pas mon frère ! Et oui, je lui en veut à en mourir. Non, je ne sais pas, contrairement à lui, ce que ça fait de se vider de son sang, mais je sais ce que ça fait de faire une overdose dans une ruelle de Boise. Et je sais aussi ce que ça fait d'avoir ardemment souhaité aller le rejoindre et que soudainement, cette idée semble la chose la plus terrifiante qui soit. Vous aviez la force et le courage de rester debout, moi j'ai jamais rien eu de tout ça. Oui, j'ai abandonné tout le monde, et j'en avais rien à foutre. Je suis parti et j'ai du tout réapprendre, sans lui. Sans personne. Il a le souffle court, mais il semble, du moins au premier abord, se calmer. Il relâche sa prise sur Terrie. Mais il tourne tout de même le couteau dans la plaie. Ils ont du bien se marrer, parce qu'ils n'ont arrêter que lorsque je suis parti.

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: #02E - I've just got to know - Ft. Terrie Dim 15 Mai 2016 - 19:04


Do you sure you want to know ?

Linus & Terrie

Sometimes don’t know is what’s best


A quoi bon reparler de tout ça maintenant finalement ? Il manque encore beaucoup trop de souvenirs à Terrie pour que son discours tienne la route, ou qu’il ait un minimum de crédibilité. Elle a quelques brides, et c’est tout. Elle ne fait que reconstituer sa propre histoire, et celle de son entourage avec le peu qu’elle a. Personne ne peut se rendre compte de la difficulté que c’est que d’avoir à composer avec moins d’un centième des informations nécessaires. Et Terrie ne demande pas à ceux que les gens comprennent, elle se débrouille comme elle peut. Et c’est pour ça que la plupart de ses phrases sont ponctuées de « je crois », « j’imagine », « peut-être » et bien d’autres termes qui marquent l’hésitation et l’incertitude dans lesquelles elle baigne depuis un an et demi.

Ses mots font réagir Linus plus qu’elle ne l’aurait cru, et quand il se saisit d’elle avec force, il lui fait mal. Ce n’est sûrement pas son intention, mais c’est ce qu’il fait… Linus s’énerve à propos de ce qu’elle a dit, il exprime ce qu’il ressent autant par les mots que par la prise qu’il a sur les bras de la brune.

« Linus, tu me fais mal ! » Lui dit-elle, mais il n’écoute pas ce qu’elle dit, Linus débite tout ce qu’il a à lui dire, et même si elle ne semble pas écouter, elle n’en perd pas une miette. Le ton de Terrie a cependant alerté ses deux compagnons à quatre pattes qui jusque-là demeuraient sur le canapé dans une parfaite fainéantise. Lorsque le discours de Linus prend fin, juste une seconde avant qu’il ne la lâche, Heimdall est venu s’immiscer entre eux, et de tout son poids il appuie contre Linus pour qu’il recule ; alors que Fenrir vient se mettre devant sa maîtresse. Ils connaissent Linus, ils ne l’attaqueront pas, mais ils ne le laisseront pas non plus faire du mal à Terrie. Heimdall pousse encore un peu Linus, lorsque ce dernier remue le couteau dans la plaie.

« Se marrer certainement, oui, je leur demanderai à l’occasion, tiens. Et qu’est-ce que ça peut te bien faire de toute façon, hein ? Puisque tu comptais tous nous abandonner et faire comme lui, quelle importance ce que j’ai fait ou pas, et dans quelle merde j’ai pu me foutre ou non ?! Tu reproches à Errol de t’avoir abandonné, alors que tu as fait pareil avec nous, c’était bien la peine de lui reprocher, tiens ! Mais peut-être qu’on aurait effectivement dû te laisser le rejoindre après tout, puisque plus rien ne comptait après ça ! Pas même Nigel apparemment… Tu veux que je te dise, j’accepte de n’avoir pas la moindre importance à tes yeux, mais Nigel, Hetty ou même tes parents… ils n’avaient pas mérité ça. »

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: #02E - I've just got to know - Ft. Terrie Mar 24 Mai 2016 - 18:08

Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Linus O. Chatwood
Message reçu, aujourd'hui.

Oh arrête de pleurer ! Toi et moi savons très bien la vérité. D'après toi comment réagirait ta chère amie si je lui faisais part du petit secret concernant ton frère ? L'entendre piailler commence à sérieusement m’irriter ! Retournons aux bonnes vieilles manière. Embrasse-la pour soulager mes oreilles et ton secret sera sauf, pour l'instant...
-S



Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: #02E - I've just got to know - Ft. Terrie Jeu 26 Mai 2016 - 4:18

I've just got to know

Ft. Terrie

Tell me. Won’t you tell me ?


Oh oui, il l'entend. Il se fiche de lui faire mal. Il se fiche de tout. C'est comme ça que tout le monde le croit. Ils ont raison. Il ne se soucie même pas des chiens. Rien à foutre. Heimdall a beau pousser sur lui, Linus est inébranlable. Terrie n’en démord pas. C’est lui le grand méchant de l’histoire. Elle a raison. Elle a raison sur toute la ligne en ce qui le concerne. Il voulait mourir. Il voulait se détruire, n’être plus rien et mourir ensuite, puisqu’il se sentait incapable d’agir comme Errol. Se tuer lui-même, il n’en avait pas la force. Mais se détruire jusqu’à mourir, ça c’était facile. Mais il avait survécut. Et mourir l’avait terrifié.

- C’est exactement ce qui s’est passé, Terrie ! J’ai bien faillit le rejoindre, peu importe ce que vous auriez tenté ou pas. Mais je suis pas mort ! et j’ai... il est distrait par son téléphone qui vibre, mais s,il le sort et le consulte, ça ne l’empêche pas de poursuivre. Et non, plus rien ne comptais ! Personne d’autre... que lui n’avait jamais compté ! C’était lui et moi ! Tout le temps ! Depuis le début ! Et il s’est tué, gronde-t-il en refermant son téléphone.

Le salopard ! L’enflure ! Comme il osait le menacer comme ça ! De quel frère il parle d’abord ? Difficile de le prouver, mais Linus sait exactement de quoi -S parle. Et ça lui plaît encore moins. Si Linus semblait s’être quelque peu calmé, la colère revient et transparaît dans sa mâchoire qui se sert et dans ses yeux bleus dont la pupille ne devient qu’un minuscule point sombre au milieu de la glace.

- Personne n’avait mérité ça, termine-t-il, d’un ton glacial.

Non, -S ne dira rien. Pas maintenant. Pas encore. C’est trop tard. Ou trop tôt, va savoir. Et aussi parce qu’il n’a pas été tout à fait franc lorsqu’il a insinué qu’il ne se souvenait de presque rien. Quelques rares moments de lumière dans la tourmente. Il se fiche pas mal de Heimdall, si ça se trouve, il lui aura marché sur une patte, il s’en balance. Il n’a jamais apprécié les chiens de toute manière. Encore une fois, il attrape Terrie, mais cette fois, ce n’est pas par les épaules. Il l’attrape par la nuque et obéit à -S avec un mélange d’ivresse furieuse et de colère fiévreuse. Mais ça ne dure pas, parce que les réflexion de Linus sont incessante, surtout lorsque quelque chose le tracasse et il vient de saisir l’impact de ce qu’as dit Terrie. Le salopard ! Il relâche Terrie avec brusquerie, le souffle court, autant par le baiser que par la colère. Il recule, sans quitter Terrie des yeux, et bute contre la table à l’entrée. Une décharge semble le traverser et imprime sur lui une urgence à réprimer. Un regard sur la table, il la retient d,une main et fait brusquement demi-tour, pour se précipiter sur la porte fermée, qu’il ouvre à la volée avant de la franchir et de la refermer avec violence. Pas le temps d’attendre l’ascenseur. Sourd à tout ce qui peut se passer, il n’entend dans sa tête que les hurlements stridents de ses propres pensées. Il se jette presque littéralement dans l’escalier qu’il dévale avant de se ruer dans sa voiture et de démarrer en trombe.


=> Ensuite

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: #02E - I've just got to know - Ft. Terrie Mar 14 Juin 2016 - 2:24

TERMINÉ ET VERROUILLÉ

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #02E - I've just got to know - Ft. Terrie

Revenir en haut Aller en bas
#02E - I've just got to know - Ft. Terrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je te connais, tu me connais. •• ANTHONY & TERRIE
» [Flashback] Should I stay or Should I go...? - Heaven & Terrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Tammany Creek :: Quartier résidentiel :: Barr Road-