AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 Une pince, 3 rivets, et la recette de la semaine, s'il vous plait...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Une pince, 3 rivets, et la recette de la semaine, s'il vous plait... Dim 7 Fév 2016 - 16:25

Wilcox ne jurait que par les américaines. Pas qu’elle soit particulièrement fiable ou performante, mais elles étaient faciles d’entretien. Non seulement on trouvait les pièces dans n’importe quelle quincaillerie, mais on pouvait facilement le faire soi-même. En outre, elle ne coutait trois fois rien. Le bolide sport de Mademoiselle Austen n’était pas de cette catégorie. Sport, japonaise, capable de performances hallucinantes… et cette saloperie de revêtement plastique était fixé avec des rivets impossible à déloger…

Wilcox avait toujours eu du mal à tenir compte des heures de service. Il était toujours en service. Alors prendre un petit 15minutes pour consulter un vieil ami ne l’embarrassait d’aucun scrupule. Il poussa la porte du Hansen Garage. Personne?

- DARRYL? Aboya le lieutenant en faisant frénétiquement tinter la cloche posée sur le comptoir. DARRYL HANSEN??

Il ouvrit la porte de la cloison ‘Personnel autorisé’ et y passa la tête. Parce que quand on est Frank B. Wilcox, et il en était intimement convaincu, on est autorisé partout…

- Darryl? Oh… Vous n’êtes pas Darryl…


La politesse… C’était Ben qui s’en chargeait habituellement. Wilcox se repris.

- Euh? Bonjour.

C’était quoi déjà la formule consacrée? Vous êtes en état d’arrestation et tout ce que… Non, c’était pas ça. L’homme fronça les sourcils, faisant visiblement un effort de réflexion.

- Ça va?

Est-ce qu’elle n’était pas supposée l’aider un peu?

- Je cherche Darryl Hansen…

Redoutable et méchant. Rien ne laissait soupçonner qu'il soit un représentant de l’ordre. Il émanait de lui une aura de violence. C’était dans son attitude, dans ses expressions, dans son élocution. Probablement un fier à bras de la pègre locale venu lever son tribu...
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heaven S. Berry
jeune apprenti
142 $
02/01/1984 $
142 messages
Mensonges : 142
Anniversaire : 02/01/1984


MessageSujet: Re: Une pince, 3 rivets, et la recette de la semaine, s'il vous plait... Lun 8 Fév 2016 - 23:13


Une pince, 3 rivets et la recette de la semaine, s'il vous plait...

Une chose était sûre, Heaven ne s'emmerdait pas au boulot... Elle avait passé la matinée sous une ford dont le propriétaire avait sur-estimé les capacités... Elle allait pas se plaindre, ça l'occupait... Disons qu'elle préférait réparer un moteur torturé que de changer un filtre à air ou des trucs aussi anodins... ça faisait partie du boulot, mais tant qu'à faire... Autant faire ce qu'on aimait... Comme se tremousser en hurlant sur du bon rock? Par exemple...

"I'M ON A HIGHWAY TO H...é?"

Un coup de hanche, un demi tour et un mec face à elle. Dans le local du personnel. Bon, ok, vu comme la chanson hurlait, elle n'avait pas vraiment entendu la sonnette... Mais là, c'était sa pause cookie! Elle baissa le son et écouta l'homme qui venait de s'adresser à elle... Elle haussa un sourcil et baissa la tête sur elle même. Un vieux jeans moulant, un debardeur décolté... Non, elle ressemblait bien à une femme.

-"Visiblement pas."

Elle ne ressemblait effectivement pas du tout à son ancien patron... Même les taches d'huile sur sa peau ne pouvait pas faire douter sur son genre! Elle hésitait entre le virer à coup de pompe dans le cul ou à être sympathique... Elle mordit un morceau dans son cookie en le regardant s'enfoncer avec... délectation? Ouais, il l'avait interrompue alors qu'elle prenait son pied toute seule en kiffant sa chanson. Quand il lui demanda si ça allait, elle but une gorgée de lait et lui adressa un gentil sourire, un peu comme ceux qu'on adresse à un enfant un peu con.

-"Vous avez lu l'étiquette sur la porte?"

Juste histoire de savoir. Parce que bon, c'était mignon, mais bon, déjà une nana dans un garage, ça faisait pas d'emblée sérieux, mais fallait maintenant qu'elle assume la direction et donc qu'un clampin quelconque vienne se la jouer grand habitué, ça lui prouvait qu'elle allait devoir mettre ses couilles sur la table pour montrer qui était le patron. Surtout que l'autre revenait à la charge.

-"Surement de l'autre côté d'une foutue porte où il est écrit que c'est réservé aux employés, vu qu'il a revendu le garage!"

Elle termina son verre de lait et le reposa avec un léger claquement sur la table avant de faire un pas vers le nouvel arrivant, pas réellement impressionnée, surtout très inconsciente... Mais bon, le jour où Heaven aurait peur de quelqu'un...

-"Maintenant si vous voulez bien vous donner la peine de repasser la porte et de me dire ce que vous êtes venu chercher dans mon garage, outre l'ancien propriétaire, je suis sûre que je pourrais oublier ce charmant interlude."

Et tout ça avec le sourire! Elle s'améliorait, elle gueulait plus à tord et à travers! Les habitudes de l'armée qui se perdait ça... Il était temps! Mais bon, de là à devenir civilisée, il y avait encore de la marge.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Re: Une pince, 3 rivets, et la recette de la semaine, s'il vous plait... Mar 9 Fév 2016 - 21:48

Wilcox avait l’habitude d’être mal reçu. Quand ce n’était pas parce qu’il était flic, c’était à cause de sa tête ou parce qu’il était lui. Il avait ce type de personnalité qu’on apprend à apprécier avec l’usage. Et puis, si à 25ans il aurait tout démoli, il en avait 25 de plus et il avait appris à se contenir. Dans un calme et un aplomb qui laissait supposer qu’il n’était pas du tout impressionné, il posa une question à 90 degrés.

- Vous avez quel âge? Demanda-t-il avec l’air d’un homme de 50ans qui questionne sérieusement la maturité de son interlocuteur. Parce que je vous trouve un peu vieille, mademoiselle, dit-il en appuyant poliment sur le mademoiselle, pour me faire de l’attitude…

Il fit un pas en arrière et saisi la porte pour lui désigner l’écriteau.

- C’est écrit ‘per-so-nnel au-to-ri-sé’… dit-il en détaillant chaque syllabe et en les suivants du bout du doigt. Pas ‘employé seulement’. Alors, oui, je sais lire… Et il se trouve que j’ai toujours été autorisé.

Critiquer son service à la clientèle? Jamais de la vie... Le lieutenant ne se le permettrait pas. Frank Wilcox sorti néanmoins du garage à proprement dit et retourna dans le bureau. Comme si ce ‘charmant interlude’, pour reprendre l’expression de la nouvelle propriétaire, n’avait pas la moindre petite importance. Stoïque. Parce que la provocation, après l’adolescence des petits Spencer, Chatwood, Austen, Stark, O’Leary et j’en passe, ça n’avait plus le moindre effet sur lui.

De sa poche, il tira quelques vieux rivets tout tordus et les posa sur le comptoir.

- Je suis venu voir si mon ami Darryl pouvait me dépanner. Je me cherche une pince me permettant d’enlever ce genre de rivet sans tout casser ainsi que des rivets de remplacement qui soit compatibles… Est-ce que votre compétence va jusque-là? Fit-il, narquois…
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heaven S. Berry
jeune apprenti
142 $
02/01/1984 $
142 messages
Mensonges : 142
Anniversaire : 02/01/1984


MessageSujet: Re: Une pince, 3 rivets, et la recette de la semaine, s'il vous plait... Ven 11 Mar 2016 - 21:54


Une pince, 3 rivets et la recette de la semaine, s'il vous plait...

Elle haussa un sourcil quand il l'attaqua une fois de plus... Mais il se prenait pour qui ce type? Elle claqua sa langue contre son palais en le fixant.

-"Un âge suffisant pour décider de régresser si ça me tente... Et être propriétaire, au passage."

Histoire qu'il comprenne bien qu'elle menait l'affaire ici désormais. Elle pouvait comprendre que certaines personnes aient leurs habitudes avec l'ancien propriétaire, mais de là à tenter de lui imposer alors que c'était la première fois qu'ils se rencontraient, c'était un peu compliqué pour elle à encaisser sans renâcler. Alors quand il entama sa petite démonstration de force, elle dût se maitriser, et pas qu'un peu, pour ne pas l'empoigner et le sortir de son garage.

-"Autre temps, autre moeurs. Toujours, ça a pris fin quand j'ai mis mon nom sur le bail. J'imagine que vous pouvez comprendre ça."

Et même dans le cas contraire, elle n'en avait rien a foutre, mais elle n'aurait plus aucun scrupule à être infecte, parce que sérieusement, sa patience avait des limites. Fallait pas lui demander d'être une autre personne non plus. Elle se racla la gorge et passa donc dans le bureau comme elle le lui avait demandé et écouta sa requête avant d'hausser un sourcil.

-"Ils étaient déjà comme ça ou c'est vous qui les avez foutus dans cet état? Parce que niveau compétence, faut peut être se poser la question là..."

Elle prit un rivet entre ses doigts pour l'examiner, c'était bien tordu quand même.

-"Mais sinon oui, j'ai ça quelque part, c'est un garage, pas un bar à putes clandestin... Même si ça serait sûrement plus rentable..."

Ouais, bar à putes avec des narguilés et des néons pour faire kitch! C'était un bon plan de reconversion si le loyer avait du mal à être payé.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Frank B. Wilcox
jeune apprenti
152 $
01/04/1966 $
152 messages
Mensonges : 152
Anniversaire : 01/04/1966


MessageSujet: Re: Une pince, 3 rivets, et la recette de la semaine, s'il vous plait... Dim 13 Mar 2016 - 2:43

Devant une pareille démonstration de maturité, Frank Wilcox renonça…

Un roquet… Cette jeune fille manquait tellement d’assurance qu’elle réagissait comme un de ces petits chiens jappeurs et vindicatifs qui rouspètent devant tout et n’importe qui. Ou alors elle était particulièrement sensible à son charme... Humm… Non, Wilcox était convaincu de ne pas être son type…

- Parfaitement compris…

Il loucha vers la porte, se demandant comment quitter l’établissement sans se faire mordre un mollet, alors qu’elle critiquait son niveau de compétence.

- Moi, je suis flic… Pas mécanicien…
fit-il, piqué au vif. En outre, j’ai prélevé ça sur une épave… Alors pour ce qui est de l’état de ces rivets, vous pouvez aller exposer vos griefs à la propriétaire, Terrance Austen. C’est elle qui a bousillé sa moto…

Un bar à pute? Il détailla la demoiselle de pied en cap. Est-ce que c’était là son origine? Ça expliquerait sa morgue…

- Si c'est un bar à pute, je vous suggère de faire affaire avec une autre agence... Alors si vous avez des problèmes financiers, je peux vous louer la pince peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heaven S. Berry
jeune apprenti
142 $
02/01/1984 $
142 messages
Mensonges : 142
Anniversaire : 02/01/1984


MessageSujet: Re: Une pince, 3 rivets, et la recette de la semaine, s'il vous plait... Mar 26 Avr 2016 - 0:48


Une pince, 3 rivets et la recette de la semaine, s'il vous plait...

Elle se sentit excessivement soulagée quand il lui annonça finalement avoir compris que les choses avaient changées depuis qu'elle était propriétaire… Elle n’appréciait franchement pas devoir sortir les crocs comme elle l’avait fait, mais elle avait pris cette habitude à armée et avait encore du mal à s'en défaire. Elle s’informa sur l’origine de l'état des rivets et retint un sourire en l’entendant répondre. Après tout, la question était légitime mais il était tout aussi vrai que le monsieur n'était que flic et mécano amateur. Par contre, elle perdit toute envie de sourire quand elle su le fond de l'histoire… Il réparait la moto de terrie… et c'était franchement pas pour la ravir…

-”Je ne sais pas si c'est une si bonne idée de la lui remettre en état...”

En vérité, elle pensait que c'était l'idée la plus foireuse de tous les temps… mais bon, c'était son instinct de protection concernant la jeune femme qui parlait… Elle ne pouvait pas refuser de servir un client pour cette raison. Elle fit une blague concernant le fond de commerce et haussa un sourcil avant de rire legerement.

-”Si ça peut vous rassurer, mon bilan financier est très bon et je n'ai pas besoin de me lancer dans l'exploitation de danseuses exotiques, alors pour la pince, c'est cadeau de la maison”

Elle s’eclipsa le temps aller chercher la pince et embarqua des rivets de différentes tailles. Elle posa tout sur le comptoir et sourit à son client.

-”Il vous faut autre chose ou vous repasserez si besoin est?”

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: Une pince, 3 rivets, et la recette de la semaine, s'il vous plait...

Revenir en haut Aller en bas
Une pince, 3 rivets, et la recette de la semaine, s'il vous plait...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une recette simple et utile pour contrer le choléra
» La zone métropolitaine contribue à 90% à la recette fiscale
» Une petite recette de soupe revigorante : la chorba
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» Je recherche la recette .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Tammany Creek :: Hansen Garage-