AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Abigail Carter
jeune apprenti
315 $
09/02/1995 $
315 messages
Mensonges : 315
Anniversaire : 09/02/1995


MessageSujet: #1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail Dim 31 Jan 2016 - 22:42

Will we finally meet?
Anders & Abigail
date ► 02 février
- A tout à l'heure !
Elle raccrocha ainsi marchant lentement vers sa destination. Elle avait abandonné ses retrouvailles avec Annie pour venir ici. Il fallait vraiment le vouloir... Mais elle était gentille, c'était un défaut. Plus le temps passait et plus elle en était certaine de cela. Elle grimaça en voyant la maison de Grace. Elle l'avait vu hier, le jour de son arrivée évidemment. Nan' avait directement conduit le véhicule dans cette rue. Elle avait du piétiner au moins une heure comme un lion en cage avant de pouvoir enfin, après les politesses, s'éclipser retrouver Annie.

Bien sûr, cette heure de piétinement n'avait pas été totalement inutile puisqu'elle avait appris que le voisin d'enfance était le fameux Anders. Fameux ? Oui parce que Grace en parlait presque aussi souvent que ses fils et son mari même si c'était plus pour se plaindre de son absence. Et elle l'avait finalement retrouvé. L'homme, elle l'avait à peine entre-aperçu mais il n'avait pas l'air très jovial. Quand elle l'avait vu oublier son téléphone juste devant chez lui, elle avait hésité à lui rendre mais Gail était maladivement mesquine et connaître les amis de ses ennemis était une bonne chose. Et puis, ce n'était pas totalement de sa faute non plus si elle avait du retourner précipitamment auprès de Nan' pour la pousser et lui éviter la fatigue supplémentaire chose qu'elle refusait de laisser se passer !

Gail n'avait donc pas rendu le téléphone d'Anders Weiss et comptait le faire d'ici quelques instants. Face à la porte, elle frappa fermement. A ce qu'elle en savait, l'homme était une sorte de vampire local qui ne sortait que la nuit. Pour ce qu'elle en pensait : il avait quelque chose à cacher. Elle avait appris de la bouche d'Annie qu'il avait perdu son fils, qu'il se lamentait maintenant sur son triste sort et qu'il refusait de voir qui que ce soit. Pauvre gars ! Pour un peu on aurait dit le double masculin de Grace, il n'y avait pas à dire, les deux devaient bien s'entendre. C'était à se demander comment il pouvait supporter cette femme ... Bon, en réalité, elle ne la détestait pas... Si, elle la détestait mais ce n'était pas très vieux comme sentiment. Avant cela, elle n'avait aucun avis sur elle à part trouver qu'elle parlait trop de sa famille épanouie, lui jetant au visage et à celui de sa tante, son bonheur sans considérer le fait que son oncle, lui, était malade. Non, à cette époque là, elle l'exaspérait plus qu'autre chose mais depuis le décès de son mari, c'était une vraie lavette, une faible et Gail détestait les gens faibles et pleurnichards !

Cela étant dit, elle ne s'était pas encore forgée d'opinion sur Anders et frappa à nouveau.

- Monsieur Weiss ? Je crois que j'ai votre téléphone !

______________________________

what a day, what a lovely day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail Dim 31 Jan 2016 - 23:13

Will we finally meet?
anders et abigail


Anders essaya de réprimer un bâillement qu'il ne réussit pas, il cligna les yeux et se massa le front pour essayer de se réveiller. Il avait deux semaines de congé qu'il avait posé, un peu à la dernière minute. L'écrivain avait oublié l'existence des vacances et ne s'en souvenait que quand son patron lui en parlait, comme d'habitude. Deux semaines à tourner en rond ... Il pourrait essayer de retrouver le bon rythme de sommeil pour une fois, vivre un peu comme tout le monde. Bien sûr c'était au delà des forces de Weiss qui préférait garder la routine tel quel, même si son amie lui avait parlé d'un mariage entre sa fille Imogen et un coréen du nom de Hyun-Su. Il ne viendra pas. Il n'avait pas envie de sortir après l'article incendiaire d'Odell, en plein jour et au mariage.

Il allait dans la cuisine, chercher de l'aspirine pour son mal de crâne. Mais il fut stoppé à mi-chemin qu'une personne frappait à la porte. Il s'était arrêté et observa la porte, puis le mur, le vide et se mit à réfléchir. Grace ne frappait pas à la porte, elle avait son double de clef maintenant qu'il ne la laissait plus ouverte depuis le passage traumatisant de Noam chez lui. Traumatisant dans le sens où il s'était pris la tête avec son amie Grace avec cette histoire de quiproquo. Bon ce n'était pas Noam, parce qu'il aurait pris la peine de prendre les clefs de Grace vu qu'il avait cette habileté de voler. Si ce n'était ni l'un, ni l'autre.
Elizabeth.
Il haussa les épaules et continua son chemin à la cuisine. Il ignora la personne qui venait de frapper à la porte. Il chercha l'aspirine dans la cuisine et tomba nez à nez à la bouteille. Andy l'ignora et récupéra la boite d'aspirine. Il se prépara à en avaler un avec un verre d'eau. Quelqu'un frappa à nouveau à la porte et une voix féminine annonça qu'elle avait son téléphone.
Doucement, l'écrivain sortit de la cuisine, sans un bruit avec le verre d'eau à la main. Il observa curieusement la porte et chercha dans ses souvenirs la dernière fois qu'il avait vu son téléphone. Andy n'allait pas ouvrir la porte et récupérer le téléphone. Il se prépara à parler à la porte.

- Merci. Laissez le téléphone sur le palier et vous pouvez repartir.

Il ne bougea pas, toujours au seuil de la porte de la cuisine, à observer la porte d'entrée dont il pouvait voir l'ombre de deux pieds en bas. Il ouvrira la porte quand elle sera partie. Il n'était pas d'humeur à voir les gens aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Abigail Carter
jeune apprenti
315 $
09/02/1995 $
315 messages
Mensonges : 315
Anniversaire : 09/02/1995


MessageSujet: Re: #1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail Lun 1 Fév 2016 - 0:01

Will we finally meet?
Anders & Abigail
date ► 02 février
- Vous êtes sûr ?
Là, elle était frustrée. Elle voulait le voir de près. Le bonhomme qui déclenchait les passions en ville et que Grace devait littéralement adorer. Il devait bien y avoir une raison et elle supposait que ce n'était pas pour ses dons de vampires. A moins qu'il ait hypnotisé Foster, ça expliquerait des choses sur ses pleurnicheries. Mais les hypothèses n'avançaient à rien s'il ne lui ouvrait pas la porte pour les confirmer. Il lui avait demandé de laisser le téléphone par terre mais c'était ridicule ! Il avait juste à ouvrir cette porte et s'en saisir.

- J'vais pas le laisser devant la porte quand même. C'est quoi le problème, vous avez peur du noir ou vous ressemblez à Elephant Man ? Dit-elle avec toute l'indifférence possible. Il fait nuit , on y voit rien et on pourrait vous piquer le téléphone avant que vous le récupériez, ce serait con ! Mais puisque vous insistez... Elle le déposa et resta là un moment.

Accrochée à son propre téléphone, elle envoya un message à son amie pour lui expliquer la conversation et surtout pouvoir plaisanter après de la situation. Elles pourraient toujours imaginer mille scénarios sur le pourquoi il avait refusé de prendre le téléphone et en rire bien gentiment.

Enfin, après avoir attendu une minute en vain elle s'éloigna non sans un dernier au revoir.

- J'ai connu des personnes bien plus aimables que vous ! Au revoir m'sieur !

Elle refusa toutefois de quitter la porte des yeux au cas où elle la verrait s'ouvrir et reviendrait en courant pour apercevoir l'homme derrière ces quatre murs. Elle recula encore, marche arrière et ne pensait pas être si près de la route et proche du trottoir si bien qu'elle perdit l'équilibre et qu'une voiture klaxonna, s'arrêtant à un millimètre de son visage. Vivement, elle rebondit légèrement contre le capot sa tête cognant la ferraille avec un bruit sec. Sa cheville quant à elle la lançait énormément. Elle n'eut le temps de rien que la voiture était repartie en l'évitant. Fais chier, elle n'avait pas pu prendre en note le numéro de plaque.

- Chauffard ! Hurla-t-elle néanmoins au fesses de la voiture, en se tenant la tête et s'asseyant sur le trottoir comme elle put. Merde ! Ce fut l'exclamation suivante venue de loin et qui résumait toute sa situation. Elle venait à peine d'arriver à Lewiston et ça commençait déjà avec une cheville tordue, génial !



______________________________

what a day, what a lovely day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail Lun 1 Fév 2016 - 0:43

Will we finally meet?
anders et abigail


Il entendit la réponse, mais il ne réagit pas.
Anders resta adossé à l'entrebâillement de la porte de la cuisine, en train d'observer la porte de l'entrée. Il but encore de l'eau. Cela devait faire bizarre à son amie Grace de le voir en train de boire de l'eau à cette heure au lieu de boire un verre d'alcool. Aujourd'hui l'écrivain avait décidé de ne pas toucher à la bouteille. Il se gratta sur la barbe de cinq jours, il sentait venir une autre phrase.
Il haussa les sourcils à la référence de Elephant Man. Une jeune cultivée qui connaissait les classiques, c'était rare en ces jours. Andy ne répondit pas, puis il n'aurait pas eu ce temps qu'elle était en train d'enchainer à nouveau. Il faisait déjà nuit ? Il grimaça, il croyait avoir dormi la nuit... Il avait dormi tout l'après-midi et maintenant il allait être incapable de dormir la nuit. Il leva les yeux au ciel et se cogna doucement la tête contre l'entrebâillement de la porte, sûrement en train de s'insulter mentalement.
La politesse, Anders l'avait oubliée avec le temps. Alors il n'en fut pas offusqué.

Doucement, maintenant qu'elle allait partir, il se rapprocha de la porte, mais surtout vers le rideau pour ouvrir à peine mais suffisamment pour voir ce qui se passait dehors. Il préférait s'assurer qu'elle soit vraiment partie. La jeune fille brune se focalisait sur la porte, en faisant des pas en arrière. Anders ne l'avait jamais vue, c'était une nouvelle dans la vile...?

Et il observa l'accident. Un délit de fuite. Le conducteur ne s'était même pas arrêté. L'écrivain déposa son verre sur le meuble le plus proche, ouvrit la porte et fit les premiers pas sur le palier avant d'entendre un craquement désagréable. La souffrance du téléphone qu'il venait de marcher. Avec l'accident, ce n'était plus question de ramasser indifféremment le téléphone et refermer la porte.

- Oh Scheiße. s'énerva l'écrivain qui ramassa le téléphone. Le mal de crâne ne partait pas quand il s'abaissait pour ramasser et se redressait pour continuer son chemin vers la jeune femme. Il avait eu peur un moment quand il avait senti que ses jambes allaient le lâcher.

Mais il ne s'attarda pas sur ce détail. C'était de sa faute cet accident. Elle avait regardé la porte sans faire attention autour d'elle. D'abord Noam, maintenant cette femme. Cette fois-ci il n'avait rien fait et c'était justement pour ça qu'elle s'était fait mal. Anders était un danger maintenant ... Un danger.

- Mademoiselle, vous allez bien ? Question idiote qu'il se reprit. Question idiote, non vous n'allez pas bien, vous venez de vous prendre la voiture ... Par ma faute. Il arriva et se baissa pour être à son niveau. c'est bon je connais la personne qui conduit cette voiture... Il avait eu le temps d'observer la voiture, c'était l'avantage de rester chez lui, d'observer les voisins quand ils ne s'attendaient pas à le voir ouvrir un peu le rideau.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Abigail Carter
jeune apprenti
315 $
09/02/1995 $
315 messages
Mensonges : 315
Anniversaire : 09/02/1995


MessageSujet: Re: #1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail Lun 1 Fév 2016 - 1:55

Will we finally meet?
Anders & Abigail
date ► 02 février
- Pas maintenant...
Le marmonnement venait compléter son émotion du moment et elle en voulut presque à la personne qui l'avait convaincu des mois plus tôt de venir d'avoir réussi son coup. Ça ne dura qu'une seconde parce qu'aussitôt elle se rappela ce pourquoi elle était ici et ce pourquoi c'était si important. Pas pour Nan, pas pour Annie, pour personne d'autre qu'elle-même du moins en grande partie. Les deux premières citées étaient ses petits bonus. Elle aurait pu partir seule mais il lui aurait manqué quelque chose. C'était tout de même étonnant qu'Annie soit aussi à Lewiston quand on y réfléchissait... Pour sa tante bien sûr ça n'avait rien d'étonnant puisqu'elle avait soit-disant eut l'idée de cette ville grâce à Annie, mais pour Gail qui connaissait toute la situation, elle se disait que vraiment, certaines forces l'Univers étaient belles et bien à l'oeuvre.

Quand elle surprit une voix lui demanda si elle allait bien, elle jeta un regard clairement explicatif à l'homme qui venait de sortir de sa tanière. Oh mince. C'était lui, c'était Anders Weiss. Faire bonne figure, elle avala sa salive dans un espoir de concentration et tenta d'imiter son propre comportement habituel.

- Ah tiens, vous voilà de sorti. Et bien, vous n'êtes pas si terrible finalement, je comprends mieux certains comportements... Bon, pour un vieux vous n'êtes pas si terrible. Par contre la barbe... Si c'est pour une femme oubliez tout de suite, ça la fera fuir. Ce fut directement ensuite qu'elle s'appuya sur lui, absolument pas gênée de s'accrocher à un inconnu pour se relever. Je ne crois pas que ce soit de votre faute au fait. Je sais très bien que c'est de la mienne, je voulais juste vérifier que vous preniez bien votre téléphone et BAM, c'est arrivé. Hors de question de se disputer pour savoir à qui la faute ! Répondit-elle avec de grands gestes. Mais si vous avez le nom du chauffard et pourquoi pas un peu de glace, ça pourrait probablement m'aider.

Et tout cela, avec un accent emprunté aux anglophones de l'autre côté de l'Océan comme si cela pouvait lui apporter une sécurité. Comme s'il allait deviner son identité. Ceci dit, elle finirait bien par se présenter.

- Pourquoi ne pas ouvrir votre porte pour récupérer le téléphone ? Je n'allais pas vous agresser. Elle venait de voir l'appareil entre ses mains. Je vous l'avais dit que c'était risqué, vous allez devoir en racheter un autre maintenant !



______________________________

what a day, what a lovely day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail Lun 1 Fév 2016 - 10:17

Will we finally meet?
anders et abigail


Avoir vieilli, oui.
Anders avait vieilli et avait perdu l'habitude de se faire appeler vieux, il se disait que c'était la même chose pour Grace. Il aurait dû rester chez lui finalement, mais il ne pouvait pas la laisser au trottoir et se débrouiller toute seule. L'écrivain aurait pu faire ça si c'était en pleine journée, avec des passants, voisins observateurs. À cette heure, il se doutait que peu de personnes en dehors d'Odell serait en train d'observer à la fenêtre. Il observa la jeune femme qui était blessée, à cause du chauffard qui n'était pas resté pour l'aider. Weiss l'aida à se relever avec le mal de crâne qu'il ignora, peu sûr de lui sur ce qu'il faisait et comprit qu'elle s'était fait mal à la cheville. Alors qu'il la tenait pour éviter qu'elle ne tombe, la jeune continua à parler, c'était une bavarde. Il finit par acquiescer en hochant silencieusement la tête, que c'était la faute à l'autre, même s'il pensait toujours qu'il était le fautif. Il n'avait pas envie de se prendre la tête avec elle.

- Ok. J'ai de quoi vous soigner. Oui la glace, il en avait largement et analysa la distance qu'il y avait entre le trottoir et sa maison. Ils commencèrent à marcher doucement en cette direction.

La jeune femme lui posa la question pourquoi il n'avait pas ouvert la porte, dont Anders sentait qu'il n'avait pas envie de répondre. Il n'avait juste pas eu envie de voir les gens chez lui, il ne se sentait pas en état de discuter. Elle fit un commentaire sur son téléphone qui avait l'écran complètement fissuré. Weiss observa le téléphone et l'activa, l'écran s'alluma malgré qu'il était fissuré.

- Non ça va ... Il marche quand même. Je ne vais pas changer de téléphone pour un écran fissuré et ce n'est pas le genre de choses que je m'en sers tous les jours... Je n'avais pas remarqué que je l'avais perdu

Il ignora la question, c'était volontaire parce qu'il n'avait pas envie de répondre. Anders rangea son téléphone dans la poche et se concentra sur le chemin qu'ils faisaient pour arriver au palier de sa maison, dont la porte était ouverte. Finalement, la jeune femme avait eu ce qu'elle voulait : entrer chez lui. À la porte, Anders ne put s'empêcher de poser une question.

-Vous venez d'arriver dans cette ville ? Il ne serait pas surpris qu'elle viendrait d'Angleterre avec son accent, mais les apparences pouvaient être trompeuses parce qu'il avait appris à parler Allemand et avait cet accent germanique alors qu'il n'avait jamais posé un pied en Allemagne.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Abigail Carter
jeune apprenti
315 $
09/02/1995 $
315 messages
Mensonges : 315
Anniversaire : 09/02/1995


MessageSujet: Re: #1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail Lun 1 Fév 2016 - 16:19

Will we finally meet?
Anders & Abigail
date ► 02 février
- Ok.
Ce fut tout ce qu'elle dit lorsqu'il s'expliqua sur le téléphone. Elle avait vraiment essayé, de se comporter normalement, exagérément sociable et extravertie mais déjà, la conversation risquait de se faire rare s'il n'était pas plus participatif et si la discussion n'était pas plus intéressante. Ça avait duré un instant à peine mais c'était mieux que rien.

Ils marchèrent ensuite jusqu'à la maison du vampire, nouveau surnom qui pouvait continuer à coller vu son teint plus pâle qu'elle l'aurait imaginé. Elle tentait de ne pas trop boiter montrant qu'elle était plus forte qu'une simple possible entorse. Ils arrivèrent à la porte et elle essaya d'observer l'intérieur de la bâtisse mais malheureusement tout était trop sombre. Elle se demandait même comment il faisait pour se repérer autrement qu'en ayant une vision nocturne ce qui confirmerait son hypothèse qu'il n'était pas tout à fait normal. Elle préférait se concentrer sur le maison plutôt que de lui montrer trop d'intérêt et attendit sa question comme une évidence :

- En effet. Voilà qu'elle se mettait à répondre succinctement et devait sans doute beaucoup contrasté avec ses phrases précédentes.

Elle décida de faire les premiers pas à l'intérieur cherchant immédiatement pour une chaise comme si elle était chez elle et s'y assit lentement. Elle n'avait finalement pas grand chose à voir et décida d'étudier l'homme qui lui avait ouvert. Elle mentirait si elle disait que ça ne lui faisait pas étrange de rentrer ainsi chez un inconnu et pourtant, elle était capable de se sentir partout chez elle. Elle le détailla, essayant de visualiser de quoi il aurait l'air sans sa barbe ou en lui donnant quelques années en moins. Gail se moquait bien de le gêner avec son regard insistant. Et bêtement, elle demanda d'un coup :

- Vous ne me reconnaissez pas ? Comment aurait-il pu. Il ne l'avait jamais vu c'était exact et elle non plus, pourtant il lui semblait familier mais c'était peut-être parce qu'elle avait entendu parler de lui avant de le voir, elle ne savait pas trop. Alors elle se racla la gorge pour reprendre rapidement : Vous vivez seul ici ? Elle connaissait la réponse mais quel beau mensonge que de prétendre ne pas le connaître du tout, même de réputation.



______________________________

what a day, what a lovely day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail Lun 1 Fév 2016 - 22:18

Will we finally meet?
anders et abigail


La porte était ouverte, Anders ne l'avait pas refermée et ils n'eurent pas de mal à entrer dans le noir plus sombre que celle de la nuit qui tombait.
Il n'avait pas pensé à allumer la lumière, habitué à l'obscurité et il se rappelait chaque emplacement d'objets qui constituaient son bordel. Il avait affaire à une nouvelle arrivante, c'était peut-être un bon point dans la conversation, mais cela ne changeait pas le fait qu'il ne voulait pas parler. L'écrivain allait juste lui donner de la glace et contacter quelqu'un pour qu'il vienne la chercher. Rien de plus, il n'allait pas la laisser repartir sur les deux jambes, même si elle faisait tout pour ne pas montrer qu'elle avait mal.

-Je vais chercher de la glace, y a le canapé, fauteuil à votre droite. Il ne pensa pas tout de suite à allumer la lumière et relâcha doucement la jeune femme, puisqu'elle pensait savoir marcher toute seule.

Weiss alla dans la cuisine et prépara le sac de glace pour la cheville de mademoiselle. Il n'était pas sûr pour le coup de tête, mais elle n'avait pas l'air de s'en plaindre, même si elle s'était pris un gros coup. Il devra demander. Andy retourna dans le salon où la jeune fille s'était installée, il activa la lumière qui le fit fermer les yeux un instant, la trouvant trop vive. Il se reprit, il vint vers elle, avec le sac de glace. Il alla chercher à l'autre bout de la pièce une chaise pour qu'elle puisse poser son pied. L'écrivain ne faisait pas attention à comment elle l'observait depuis tout le début. Quand il amena la chaise en face d'elle, Anders montra son trouble quand elle lui demanda s'il ne la reconnaissait pas.

- Heu... Non. Devrais-je ? répondit avec hésitation. Il ne l'avait jamais vue, ça l'étonnerait qu'il la reconnaisse... Peut-être l'avait-il connue quand elle était très petite, mais cela n'aurait aucun sens...

À moins que cela ne soit elle.
C'était elle ? Sans faire attention, c'était Anders qui se mit à observer la jeune femme, comme s'il cherchait quelque chose... C'était peut-être elle ...? Non, il n'allait pas sauter sur cette interrogation qui était venue de nulle pas. Il devait en savoir plus sur cette personne... Mais il ne devait pas écarter la possibilité que cela pouvait être elle.

- Vous connaissez mon nom de famille, vous devez déjà avoir la réponse à votre question. répondit à la question, nullement déstabilisé.

Andy savait que quand on parlait de lui, les habitants de Lewiston précisaient tout le temps qu'il vivait seul depuis la mort de Samuel. La jeune femme le connaissait de nom, elle devait savoir cela.

- Est-ce que je peux voir votre cheville ? demanda-t-il soucieux, il désigna du menton le pied. Il avait réalisé qu'elle n'avait pas déchaussé et il s'attendait à trouver un oedème.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Abigail Carter
jeune apprenti
315 $
09/02/1995 $
315 messages
Mensonges : 315
Anniversaire : 09/02/1995


MessageSujet: Re: #1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail Lun 1 Fév 2016 - 23:16

Will we finally meet?
Anders & Abigail
date ► 02 février
- Ok.
Cela faisait au moins son deuxième ok en quelques minutes mais elle n'avait rien d'autre à dire et suivit la consigne, trouvant le canapé et le fauteuil du même coup. Il n'avait pas les moyens d'acheter des ampoules ? Ce n'était pas possible qu'il fasse aussi sombre chez quelqu'un et qu'il ne se prenne pas de mur ! Elle allait devoir vérifier s'il n'avait pas d'énormes bosses sur le front.

Cependant son observation revêtit un tout autre intérêt quand elle s'interrogea elle-même sur la possibilité de le connaître. Oui, de réputation. A peine une journée depuis qu'elle était ici mais on lui avait déjà parlé d'Anders Weiss et puis à force d'entendre Anders par ci, Anders par là de la bouche de Grace, forcément, il lui était familier. Tiens d'ailleurs, elle n'avait pas encore dit qu'elle connaissait sa voisine d'en face...

- Euh... Non. J'ai eu une impression de déjà-vu, les réseaux électriques sur cerveau, tout ça... Répondit-elle rapidement en fixant la glace qu'il tenait plutôt que de le regarder lui à nouveau.

Elle sentait le regard d'Anders mais c'était de bonne guerre après tout, c'était elle qui avait commencé à l'observer comme une bête curieuse et après sa question, c'était logique qu'il cherche à déterminer s'ils se connaissaient ou pas.

Quand elle lui demande finalement s'il vivait seul et qu'il ne parut pas dupe, elle décida pourtant de continuer le jeu à son extrême limite :

- Pour tout vous dire je ne parle pas ... je ne sais pas quelle langue d'où vient "Weiss" alors non je ne sais pas si ça veut dire "seul ou accompagné". A ce que je vois je dirais que non mais vous pouvez très bien avoir une femme qui aime le désordre, après tout si elle aime la barbe ... ça va de paire ! Elle finit par lever les yeux au ciel face à son silence. Oui ? Non ? Vous savez je n'ai pas l'intention de vous harceler plus tard pour sortir avec vous si c'est ce qui vous inquiète... Un oui ou un non, ce n'est quand même pas compliqué.

Finalement, ils en revinrent à l'essentiel et la raison de sa présence dans cette maison. Gail se déchaussa et hésita un instant :

- Vous vous y connaissez en cheville ? Et elle posa finalement son pied sur le chaise avec une légère grimace de douleur. Parce que vous n'avez pas l'air médecin... Et après cela, elle prit son téléphone pour prévenir sa meilleure amie de sa mésaventure et de la rencontre finalement arrivée !


______________________________

what a day, what a lovely day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail Mar 2 Fév 2016 - 0:01

Will we finally meet?
anders et abigail


Une impression de déjà-vu.
Ce qui était étrange, Anders n'avait pas cette impression de déjà-vu. Alors comment pouvait-il penser à elle, s'il ne partageait pas cette même impression ? Peut-être l'espoir de la revoir après des années faisait que ses pensées se précipitaient pour que cela arrive finalement. L'écrivain devait se rendre à l'évidence que cela n'arrivera jamais. Il préférait quand même continuer à espérer. Finalement, il ne répondit pas et laissa tomber avant qu'une autre question tombe.

Anders adopta un air légèrement dépité à la réponse de la jeune femme qui savait qu'au moins son nom de famille n'était pas américain. Il observa derrière lui le "désordre" qui n'en était pas vraiment. Ce n'était pas si bordélique par rapport à la dernière fois. L'écrivain n'avait définitivement pas la même notion de rangement avec qui ce que ce soit et s'il rencontrait un bordélique, il serait peut-être un petit peu heureux. Il resta silencieux et cela agaça peut-être son invitée du soir, il lança un regard suspicieux.

- Mon nom est allemand et ça ne veut dire ni l'un, ni l'autre... Elle avait dû apprendre le français et l'espagnol, l'allemand ne serait pas venu à l'esprit de cette jeune femme. Il n'était pas surpris étrangement. Et oui, je vis seul, vous aviez déjà trouvé votre réponse. soupira-t-il.

Vivement l'étape allô maman (ou "Chad mon petit copain"), je me suis tordue la cheville j'aimerai bien que tu viennes me chercher. Anders n'avait pas spécialement envie de se retrouver avec quelqu'un chez lui ce soir-là, de plus, il ne se sentait pas en forme. Pour accélérer un peu les choses, il demanda s'il pouvait voir la cheville et il avait eu le droit à des remarques.

- Non, je n'ai jamais étudié la médecine et je ne m'y connais pas grand chose dans ce domaine. En revanche, je me suis souvent tordu la cheville pour savoir reconnaître une entorse Il baissa ses yeux sur la cheville, qui était sur la chaise et la désigna du doigt Comme celle-ci... Vous devriez faire une radio pour vérifier s'il n'y a pas d'autres dommages. Mais pour l'instant c'est de la glace qu'il vous faut... Il déposa doucement le sac de glace sur le pied de la jeune femme.

Il soupira et se rappela de ses expériences de promenade, de ses aventures catastrophiques avec Samuel, qui se terminaient avec un bobo, entorse ... Il alla s'asseoir sur le canapé, geste qu'il regretta parce que son mal de crâne refaisait un retour. Andy ferma un moment les yeux et quand il les ouvrit, il vit la jeune femme en train d'écrire quelque chose sur son téléphone. Il chercha à se souvenir ce qu'il en avait fait du sien mais au lieu de s'éterniser sur ce détail...

- Vous n'avez pas quelqu'un qui viendrait vous chercher ce soir ? Il ne voulait pas paraître indiscret en demandant si elle était bien en train de prévenir quelqu'un, pour ne pas engendrer l'inquiétude.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: #1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail Mar 2 Fév 2016 - 0:09

Quel dommage que la lumière éclaire maintenant la pièce, l'effet théâtrale en sera amoindri mais je ne recule pas pour autant. Il doit savoir. Je suis là, tout le temps ! Dans ce simple but, l'écran de son ordinateur afficha un bleu perçant et en lettres noires ces simples mots apparurent :

Je te vois !
-S
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Abigail Carter
jeune apprenti
315 $
09/02/1995 $
315 messages
Mensonges : 315
Anniversaire : 09/02/1995


MessageSujet: Re: #1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail Mar 2 Fév 2016 - 1:20

Will we finally meet?
Anders & Abigail
date ► 02 février
- Ah.
Elle était peut-être étonnée. Pas que son nom soit allemand ou qu'il vive seul mais qu'il finisse par lâcher le morceau comme une évidence. Il aurait pu parler de son fils avec qui il vivait avant mais c'était comme s'il n'y avait que sa présence fantomatique et rien de tangible. Elle se demandait si sa tante agirait de la même manière si elle venait à mourir... ou disparaître. Rien que pour voir cela, elle aurait pu avoir l'idée de fomenter son propre enterrement mais sitôt arrivées à Lewiston c'était peut-être un peu trop tôt ou trop tard ou pas le bon moment !

Finalement, elle s'inquiéta de voir un non averti regarder sa blessure mais le laissa mettre la glace non sans un regard sombre en sentant un vague de douleur. Merde ! C'était bel et bien cassé ou quelque chose de ce genre là.

- J'avais cru le remarquer... Dit-elle d'un ton légèrement boudeur. Ce ne serait pas demain qu'elle accompagnerait Annie au taekwondo...

Elle écrivit tout ça à son amie, lui détaillant tout ce qu'elle pouvait et prenant sauvagement une photo de l'espace et de l'homme présent pour le lui envoyer comme preuve. Oui, elle était bien dans l'antre du vampire et en même temps elle avait gagné ! Elle ne savait pas encore ce qu'elle avait gagné mais elle voulait une récompense pour avoir réussi là où beaucoup échouaient. Ce fut la voix d'Anders qui la fit sursauter, totalement à l'écriture de son message et son petit sourire diminue légèrement pour l'attitude de l'innocence :

- Non, pas vraiment. C'était plutôt un beau mensonge encore une fois mais si elle pouvait rester ici un peu plus longtemps pour apprendre et laisser reposer sa cheville, c'était tout aussi bien.

Elle ne rajouta rien parce qu'elle n'avait aucune envie de détailler et elle savait que les semi-mensonges étaient mieux que s'enliser dans un mensonge si gros que ça ne passerait jamais. Rester vague était la clé.

Elle observait la pièce quand une lumière bleue attira son oeil et elle afficha un sourire qu'elle dissimula tout aussi tôt. Prenant un air bien plus sérieux et un peu étonnée, elle pointa l'ordinateur du doigt :

- Sympa le message de bienvenue. Un peu flippant mais ça a l'air d'être votre truc.


______________________________

what a day, what a lovely day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail Mar 2 Fév 2016 - 12:55

Will we finally meet?
anders et abigail


Anders n'avait pas envie de parler des personnes qui avaient vécus avec lui avant.
Ils avaient fini par partir, par mourir, par disparaître. Samuel était un sujet dont l'écrivain préférait fuir quand les inconnus trop curieux voulaient aborder ce sujet. On lui avait fait ce coup bien trop souvent. Il l'avait vu venir ce sujet. Cette fille avait trop insisté, pourquoi cherchait-elle à ce qu'il l'admette ? Pour ça qu'il ne voulait pas qu'elle reste longtemps chez lui. Elle était intrusive et il n'avait pas un bon pressentiment avec elle. Devait-il la connaître ? Cherchait-elle à savoir quelque chose sur Samuel en plus de lui ? Elle suscitait de nouvelles questions chez Anders et il n'aimait pas ça, parce qu'elles étaient sans réponse et il préférait ne pas les connaître... Moins il en sait, mieux c'est.

- Désolé ... Dit Weiss face au regard noir de la jeune femme qui n'avait pas apprécié sa "délicatesse" quand il avait posé la glace sur sa cheville.

Un sourire disparut des lèvres de cette fille. Elle avoua que non, pas vraiment. Elle était une étudiante qui vivait à Lewiston, juste pour faire son cursus universitaire. C'était la déduction d'Anders qui l'observait, ce n'était pas elle. Mais il n'en savait rien, il devait prendre le temps de la connaître, de comprendre. Cela ne lui coûtait rien tant qu'il ne parlait pas de lui, mais qu'il faisait parler d'elle. Un art qu'il pensait ne plus maîtriser, depuis qu'il avait arrêté les études de journalisme... Anders soupira discrètement et ne semblait pas être convaincu.

- Même pas une amie à vous ? Parce que je ne vais pas vous laisser sortir toute seule avec une entorse et je ne peux pas spécialement sortir pour vous raccompagner chez vous. Ce serait imprudent que ce soit lui qui conduise la voiture dans cet état-là.

L'écrivain n'avait pas beaucoup bu pour avoir mal au crâne, ce n'était juste pas sa journée. Finalement son patron avait bien fait de lui parler de ses deux semaines de congé à poser immédiatement. Il posa sa main devant ses yeux, accoudé au canapé avant que la voix ne s'élève dans la pièce.
Tout de suite, Anders ne comprit pas de quoi elle parlait. Il enleva la main de ses yeux et lança un regard interrogateur à la demoiselle. Elle montra du doigt l'écran de son ordinateur et le visage du propriétaire se figea. Il se releva avec difficulté (parce que le canapé avait un pouvoir d'obliger les gens à rester assis) et retour du mal de crâne. Il se dirigea vers le fauteuil, s'installa devant l'ordinateur assez rapidement. Anders plissa les yeux face à la couleur trop flashy, il essaya de supprimer cette fenêtre mais il ne parvint pas. Dans un geste frénétique, il éteignit de force l'ordinateur et souffla. La couleur bleue avait disparue mais il voyait encore les tâches.

Je suis là.
Anders savait qu'il était là. Il savait que -S était toujours là. Il savait ça et il n'y avait pas une journée où il ne pensait pas à lui. Il voudrait que cela s'arrête, mais -S ne lui laissera pas le plaisir de signaler sa présence dans l'esprit de Weiss. Il se retourna doucement, assis sur son fauteuil, il n'allait pas se lever tant qu'il avait la tête qui tournait un peu.

- Vous n'avez rien vu. Elle était une nouvelle dans cette ville, elle ne connaissait pas -S. À ce rythme, Anders pouvait devenir instructeur, guide de la ville à propos de -S parce qu'il partageait un point en commun avec lui. vous avez entendu parler de -S au moins ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Abigail Carter
jeune apprenti
315 $
09/02/1995 $
315 messages
Mensonges : 315
Anniversaire : 09/02/1995


MessageSujet: Re: #1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail Mar 2 Fév 2016 - 13:40

Will we finally meet?
Anders & Abigail
date ► 02 février
- Il va pourtant bien falloir que je sorte.
C'était une affirmation, une obligation même. Parce qu'elle ne pensait pas pouvoir rester ici et s'il ne pouvait pas la raccompagner...

- Et je n'ai personne pour venir me chercher. Mais je ne vis pas loin. Il l'aurait bien su de toute façon, autant le préciser maintenant.

Pour le reste, avec un sourire, elle aurait bien pu demander à Grace de la raccompagner mais c'était hors de question. Moins elle la voyait mieux elle se portait. Et elle n'avait aucune envie de tenir la chandelle si elle en venait à parler avec Anders. Il y avait Annie ensuite mais elle était en famille. Nan venait ensuite mais avec son fauteuil et tout le reste... C'était la dernière personne qu'elle voulait déranger. Alors oui, certes elle mentait en disant que personne ne pouvait venir la récupérer mais c'était presque altruiste de sa part et elle ne l'était pas beaucoup.

Le silence se fit ensuite et elle crut qu'il allait s'endormir. Anders semblait souffrir d'un mal de tête et elle était persuadée que vivre dans le noir comme un vampire et ne pas sortir de la journée n'aidait pas. L'alcool ne devait pas aider non plus supposa-t-elle avec justesse en se dandinant pour apercevoir une bouteille plus loin.

Ce fut là que son regard fut attirer par l'écran de l'ordinateur et qu'elle eut vraiment l'impression que -S était là, avec eux. La voyait-il elle ou voyait-il Anders ? Le message ne revêtirait pas la même signification dans ce cas. Elle fit part de sa découverte à Anders jouant parfaitement les innocentes.

- A vrai dire si, j'ai vu. Répliqua-t-elle en fronçant les sourcils faisant mine de ne pas comprendre où il voulait en venir. Il y a quelque chose que je devrais savoir à ce propos ? La demande était réelle.

Bien qu'elle puisse prétendre ne pas connaître -S ce qui s'avérait bien évidemment faux étant donné le message qu'elle avait encore en mémoire, reçu hier, elle voulait vraiment entendre ce qu'il avait à dire à ce propos.

- Vous êtes un peu étrange vous savez... Fit-elle finalement comme commentaire. Et vous devriez arrêter l'alcool, vous allez en crever un jour.


______________________________

what a day, what a lovely day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: #1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail Mar 2 Fév 2016 - 15:34

Will we finally meet?
anders et abigail



- Ne râlez pas si ça s'est aggravé ...

Après tout, si elle estimait qu'elle devait sortir et qu'elle ne vivait pas loin de là. Elle pouvait toujours ignorer qu'elle avait une entorse, marcher normalement comme elle l'avait fait en entrant chez lui et avoir un plâtre. Le coup de tête... Il venait de s'en souvenir, le coup de tête.

- Et votre tête ça va ? Je vous ai vu prendre un sacré coup.. fit l'écrivain d'un ton légèrement inquiet. Oui, quand il était question d'accident, il était un petit peu chiant. Weiss ne voulait pas prendre de risques d'apprendre qu'une personne qu'il avait vu en bonne santé la dernière fois, être décédé d'une hémorragie interne.

Anders observa la jeune femme et il soupira, il était fatigué au point de ne pas savoir parler correctement. Peut-être qu'elle n'avait pas compris parce que c'était inattendu de sa part. Il soupira et elle avoua ne pas connaître -S. Il arqua un sourcil, interrogateur. Elle était vraiment une nouvelle arrivée dans la ville de Lewiston, au milieu d'un semestre... La réorientation existait aujourd'hui.
Mais elle continua avec des remarques dont l'écrivain s'en serait bien passé. Il eu un haussement d'épaules, pas soucieux de ce problème.

- J'ai toujours été étrange, ce n'est pas nouveau. au moins, avait-il gardé ce trait de caractère: l'étrangeté de la personne. Il préférait être quelqu'un d'incompris en ce moment, en dehors de Grace qui le comprenait. Elle c'est différent, c'est son amie en qui il devra apprendre à lui faire confiance malgré les tentatives de -S de les séparer. Et on meurt tous de quelque chose un jour. ajouta Andy, indifférent pour son propre sort. Alcool ou pas, il aurait fini par mourir. Il avait été proche de la mort en 1996, mais au moins ... -S est un individu qui connaît tous les secrets de tout le monde, y comprit vous à peine arrivée. Il envoie un message qui vous concerne à une autre personne, il dévoile un peu le secret que vous cachez. Il aime aussi remuer le couteau dans la plaie, en évoquant votre traumatisme du passé, votre perte, vos erreurs... Il s'affala contre le dossier et observa toujours la jeune femme. Je ne veux pas que vous parlez de ce que vous avez vu à cette personne avec qui vous êtes en train de parler depuis tout à l'heure au téléphone.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail

Revenir en haut Aller en bas
#1478 + Will we finally meet ? ► Anders et Abigail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: East Lewiston :: Quartier résidentiel :: Gun Club Road & 29th Street-