AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #10 - Help me (Chris et Shery)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
messages



MessageSujet: #10 - Help me (Chris et Shery) Lun 18 Jan 2016 - 3:40


Help me


Chris et Shery

Et dire que j'y avais cru... Bien sûr que j'y ai cru, une fille n'est-elle pas sensée croire sa mère? Elle me l'avait promis. Nous étions sensées nous faire une soirée ciné toutes les deux, mais non, elle a encore préféré partir boire un coup. Je me retrouvais donc couché, mais bien sûr, sans dormir puisqu'elle n'était pas encore rentré, lorsqu'enfin la porte de la maison s'ouvrit. Évidemment, je compris vite qu'elle n'était pas seule puisque j'entendis une voix masculine. Elle ne pouvait donc pas s'empêcher de ramener le premier abruti à la maison? Je fis semblant de dormir lorsqu'elle vint voir dans ma chambre, je n'avais pas du tout envis de lui parler. Je restai ensuite couché les deux yeux grands ouverts à tenter de comprendre ce qui se disait dans le salon, mais ils ne parlaient pas assez fort. Au bout d'un moment cependant le ton commença à monter puis j'entendis ma mère crier. Je descendis doucement en bas, je ne voulais pas que son nouvel ami me voie, surtout si c'était lui qui avait provoqué le cri que ma mère venait de pousser. Lorsque je pus enfin voir ce qui se passait au salon, je vis l'homme qui tenait ma mère une main à la gorge et qui s'apprêtait à la frapper. Je ne voulus pas en voir plus et paniqué, je sortis de la maison en courent. Mes pas m'amenèrent jusqu'à la maison voisine où je connaissais un peu les gens qui y habitaient, la famille Crow. Je frappais violemment à la porte espérant que quelqu'un se trouvait à la maison. J'étais complètement paniqué et je ne pus même pas voir qui me répondait tellement je pleurais.

- Aidez-moi, il va finir par tuer maman!
(c) AMIANTE



Dernière édition par Sherydane Farro le Lun 25 Jan 2016 - 23:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #10 - Help me (Chris et Shery) Jeu 21 Jan 2016 - 16:04






Helvegen by Wardruna.Chris + Shery« Help me ! »

Le soleil décline doucement tandis que je mange un morceau, appuyé contre le tabouret face à la caisse. C'est plutôt dur en ce moment côté finances. Une de mes sœurs doit passer pour m'aider à régler de la paperasse vu comme je déteste ça. Je ne rentre donc à la maison que plus tard dans la soirée, une fois tout ceci réglé à la boutique. La fatigue s'accumule ces derniers temps, et pourtant, je trouve encore le moyen de bosser dans mon atelier à la maison, qui est installé dans le grenier. C'est là où je travaillais avant d'avoir ma propre boutique. Je bosse après quelques petites pièces commandées par un ami qui désire un jeu de mini totems, entendez par là collection.

Reise émet soudain un drôle de son en redressant la tête. Il semble tendre l'oreille. C'est là que je perçois alors les coups donnés à la porte malgré le bruit assourdissant de l'orage qui cogne depuis plus d'une demi heure. Je descend jusqu'à l'entrée et ouvre pour te trouver toi. Tu es l'une des mômes qui habite la maison la plus proche de ce côté de la Réserve avec ta mère. Ton visage est noyé de larmes et la panique se lit sur tes traits.

- Aidez-moi, il va finir par tuer maman !

Je te fais entrer à l'intérieur, tu es trempée jusqu'aux os avec cette pluie battante. Je comprends néanmoins très vite la situation à propos de ta mère. Inutile d'en dire plus. Tout le monde sait qu'il lui arrive de boire et de ramener des types à la maison. Je sais que quelques-uns ont déjà tenté d'apporter leur aide pour la problématique de ta mère envers la boisson. Juste le temps de te chercher une serviette et de t'installer au chaud devant la cheminée en compagnie de Reise, je te laisse en compagnie du chien dont tu as l'habitude.

- Tu bouges pas. Je reviens dans une dizaine de minutes.

Je fonce dehors sans chercher à enfiler une veste malgré la pluie. Chenoa reçoit parfois la visite d'hommes plus ou moins fréquentables, et ça a visiblement vraiment dégénéré ce coup-ci. Tout ceci me rappelle ma mère et bien d'autres choses. Je ne peux y rester insensible et encore moins passif. Les mauvais souvenirs qui se rappellent à moi font ressurgir de la colère. Je débarque là-bas telle une tornade dévastatrice. Les souvenirs des pires épisodes alcooliques de ma mère m'envahissent l'esprit et le contaminent d'une rage sourde.
Je trouve Chenoa aux prises de ce sale type qui l'a salement amochée. J'attrape le type par le col. Un blanc au crâne rasé avec une sale gueule d'enfoiré. La raclée qu'il se prend est toutefois contenue à temps par Chenoa alors que j’atteins bientôt le seuil critique à force de le rouer de coups. Et finalement, mes poings finissent par le lâcher pour le trainer jusqu'à la voiture de Chenoa dont je récupère les clés dans l'entrée, trainant le type sur le sol à ma suite avant de le jeter dans la bagnole. Je roule et fini par le jeter loin de la ville.

Je repasse par chez Chenoa. Une voisine est venue entre temps et a appelé une ambulance. Nous n’échangeons que quelques brèves paroles. Elle demande après sa fille, je lui dis qu'elle est en sécurité chez moi et qu'elle peut y rester le temps de son hospitalisation. Cependant je lui glisse un avertissement concernant ses frasques avant qu'elle ne parte avec l’ambulance mais nous aurons le temps d'en reparler plus tard. Ça ne peut plus durer. J'aurais sans doute du m'en mêler lorsque j’ai eu les échos du genre de vie qu'elle menait et qu'elle faisait subir à sa môme. J'aurais du avant que ça ne dégénère de la sorte.
De retour à la maison, je rentre sans faire un bruit au cas où tu te sois assoupie. Reise est auprès de toi, il s'est pelotonné contre toi comme pour t'offrir chaleur et tendresse.
Ça fait drôle de revoir une môme de ton âge à la maison depuis que Sammy est partie en maison d’accueil après les évènements liés à la révélation de S sur mon passé.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #10 - Help me (Chris et Shery) Mar 26 Jan 2016 - 0:43


Help me


Chris et Shery

J'étais couché dans mon lit, tentant d'entendre ce que ma mère et son nouvel abruti disaient, et tentant de calmer la colère qui grondait en moi afin de pouvoir enfin m'endormir. Je ne savais pas qui était l'homme avec elle, mais je savais très bien que c'était un autre de ses hommes qu'elle ramenait de plus en plus souvent des bars qu'elle fréquentait. J'entendis finalement ma mère crier et je suis allé voir ce qui se passait. Prise de panique en voyant la scène dans le salon, j'étais sortie malgré l'orage chercher de l'aide chez le voisin le plus proche. Oubliant complètement la fureur que je ressentais contre ma mère à peine quelques minutes plus tôt. Juste le temps de me rendre en courant chez les Crow, et j'étais déjà trempé jusqu'aux os. Je frappai le plus fort possible afin que l'on m'entende malgré l'orage. Des milliers de scénarios, ou je voyais ma mère morte, ont eux le temps de passer dans mon esprit avant que l'on ne vienne m'ouvrir la porte. Je fus incapable de voir qui m'ouvrait la porte, les yeux noyé de larme je ne pus que demander à ce que l'on aille aider ma mère. J'étais tellement en état de choc, que je ne pus que faire ce que l'on me disait. Je me rendis à peine compte que l'on me faisait asseoir, une serviette sur les épaules, devant la cheminée et que l'on me disait de ne pas bouger. Je ne sais pas trop combien de temps je suis resté assise là, sans bouger, laissant simplement la chaleur du feu me réchauffer et tentant de ne pas penser à ce qui sais passé à la maison pendant que je courais jusqu'ici. Une truffe se posant soudainement sur ma main me sortant de ma torpeur. Je regarde le chien qui semble vouloir me rassurer ce pelotonné contre moi. J'enfouis mon visage dans son pelage et laisse mes larmes, ou enfin ce qui reste, coulé doucement. La gorge serrée, j'attends que la personne qui était allé au secours de ma mère revienne, pour savoir si je pouvais enfin aller la voir. J'espérais avoir trouvé de l'aide pour elle assez rapidement, je ne peux pas imaginer ce qui arrivera de moi si ma mère venait qu'à disparaitre. J'entends enfin la porte s'ouvrir, je relève la tête et regarde l'homme qui vient d'entrer, je le reconnais immédiatement, je jouais avec sa sœur lorsque nous étions petites. Chris, je crois... Priant pour que j'aie été assez rapide pour sauver ma mère, je pose les questions qui me brûlent les lèvres.

- Elle va bien? Je peux retourner la rejoindre sans danger?

J'attends le cœur battant sa réponse, les pires craintes me passant par la tête...

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #10 - Help me (Chris et Shery) Sam 30 Jan 2016 - 14:25





Helvegen by Wardruna.Chris + Shery« Help me ! »

De retour à la maison, je rentre sans faire un bruit au cas où tu te sois assoupie. Reise s'est pelotonné contre toi comme pour t'offrir chaleur et réconfort. Ça me fait tout drôle de revoir une môme de ton âge à la maison depuis que Sammy est partie en maison d’accueil après les évènements liés à la révélation de S sur mon passé. Je me demande d'ailleurs si tu es au courant, et si tu l'es, je suis d'autant plus étonné de voir que c’est auprès de moi que tu es venue chercher de l'aide. En même temps, ceux de la Réserve me connaissent assez pour ne pas se fier à ce qui se dit en ville, et encore moins aux propos de S dont la plupart se trouvent à l'écart. La Réserve, c’est un monde à part. Il y a une frontière entre ici et la ville, tout comme il y a une frontière entre nous et les habitants de Lewiston. Les nôtres ont foi en moi. Plus encore depuis qu'ils se sont mis à compter sur moi pour régler quelques injustices envers ceux de notre peuple. Ils savent qui je suis. En surface comme au plus profond. Leur clairvoyance n'a d'égale que les fondements même de ma propre nature. Aussi, tout comme eux, tu dois avoir un avis neutre par rapport à ces évènements. Tu es déjà venue ici à plusieurs reprises pour jouer avec Sammy. Tu dois savoir que jamais je ne toucherais à l'une de mes sœurs. Et cette confiance, tu me l'as prouvée en venant trouver refuge ici. Tes pas ont très bien pu te mener en direction de la maison la plus proche mais au fond de toi, tu savais, malgré le choc, malgré la panique.

M'approchant du sofa, je te vois te redresser.

- Elle va bien ? Je peux retourner la rejoindre sans danger ?

Je te fais un signe de tête pour signifier que tout va bien puis je me pose à tes côtés. Silencieux un instant, tardant à répondre à ta deuxième requête.

- Elle a besoin de repos. Elle n'a rien de grave mais des infirmières sont aux petits soins pour elle, te dis-je. Pour l'instant, tu vas devoir rester avec moi. Quant à cet homme, tu n'as plus à t'en inquiéter.

Je remonte la couverture sur toi. Reise pose sa truffe contre la paume de ta main.

- Tu as école demain, il y a des affaires à récupérer chez toi ?

Nous décidons de nous rendre à la maison pour que tu y rassembles quelques affaires après que je t'ai expliqué que ta maman allait être un petit temps dans une clinique. J'ai préféré ce mot à celui d’hôpital. Demain après t'avoir déposée à l'école, j'irais voir ta mère et il faudra qu'on parle d'une cure pour en finir avec l'alcool. Je veux bien me charger de toi durant ce temps, tout comme je me plierais à t'emmener lui rendre visite.

Pendant que tu récupères quelques affaires ainsi que ton sac pour les cours du lendemain, j'évoque avec toi que plus jeune, j'ai été dans le même cas. Moi-même ai eu à devoir vivre avec une mère alcoolique. Ça n'a jamais été facile mais au moins puis-je te rassurer et te déculpabiliser si comme moi, tu as le sentiment d'être en partie responsable. Tout môme croit dans ce genre de situation qu'il ne suffit pas au bonheur du parent malade, et de fait une sorte de culpabilité nait involontairement dans son esprit. C'est ce que j’ai longtemps ressenti. J'avais beau tout faire pour m'occuper de ma mère, être agréable, compréhensif, rien n'est jamais parvenu quelque soit la façon dont je m'y prenais, à l'aider à s'en sortir. C’est un lourd fardeau pour un gosse. Plus encore pour une gosse comme toi qui est fille unique et qui ne peut compter que sur elle. Ce qui m'a aidé moi, c'est de pouvoir compter sur mes sœurs et de me poser en quelque sorte comme un père pour elles. Des responsabilités qui ont fini par me bouffer avec le temps et me replier.

© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #10 - Help me (Chris et Shery) Sam 2 Avr 2016 - 21:03


Help me


Chris et Shery

Lorsque Chris me dit que maman va bien et que je n'ai pas à m'inquiéter pour elle, je soupirai de soulagement. Je compris cependant rapidement que quelque chose clochai quand il vint s’asseoir à mes côtés et semblai chercher comment me dire quelque chose. J'écoutai ce qu'il me dit. Rester avec lui? Combien de temps? Aillant trop la frousse de la réponse, je n'osai pas poser ma question, je lui poserai plus tard. Savoir que l'homme qui avait fait du mal à ma mère était partie me rassura cependant, je ne voulais surtout pas le revoir. Je hochai la tête en réponse à sa question sur mes cours du lendemain et je l'écoutai m'expliquer que maman allait être partie un certain temps.

- Est ce que cette clinique pourrait l'aider au niveau de la boisson? Et quand pourrais-je aller la voir?

J'aurais tellement aimé qu'elle en revienne comme elle était avant. Que je puisse recommencer à lui faire confiance. Je ne pouvais cependant pas trop en demander à ma mère, après tout s'occuper seul de moi ne devait pas trop être évident pour elle. Souvent je me suis demandé si elle avait commencé à boire à cause de sa. Je réfléchissais à tout cela pendant le chemin jusqu'à la maison. Au moins pendant que ma mère serait partie, je ne resterais pas seule à la maison à risquer qu'un de ses abrutis n'arrivent par surprise. Pendant que je ramassais mes choses pour l'école et pour le temps que je resterais avec lui, je l'écoutai me raconter qu'il avait connue la même chose que moi. De nouveau, les larmes menaçaient de couler, mais je ne voulais pas, pas devant quelqu'un. Je devais être forte pour maman. Je me retournai soudainement vers lui.

- Crois-tu qu'un jour elle arrivera à arrêter de boire et d'emmener à la maison ses abrutis? Est ce que pour toi sa s'est produit?

Je voulais savoir, je voulais y croire, mais j'avais un trop gros doute qu'elle puisse un jour y arriver. Je le regardais, le suppliant intérieurement de me répondre que oui elle y arriverait, que je n'avais pas à m'en faire.
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #10 - Help me (Chris et Shery) Jeu 14 Avr 2016 - 13:11




Helvegen by Wardruna.Chris + Shery« Help me ! »

- Est-ce que cette clinique pourrait l'aider au niveau de la boisson? Et quand pourrais-je aller la voir?


- Je pense que la clinique l'orientera vers un centre de désintox mais c'est encore à elle de décider et pour cela, elle aura besoin de ton appui et de toutes les personnes auxquelles elle tient pour la convaincre d'arrêter et de suivre cette cure. Je tenterais de l'en convaincre également, je sais qu'elle m'a souvent écouté par le passé et que ça devrait l'être encore à l'heure actuelle. Ta mère est une femme intelligente, elle a juste fait les mauvais choix en cédant à ce genre d’échappatoire. Il ne faut pas la culpabiliser même si c'est tout sauf évident, surtout pour toi. Il faut s'efforcer de la valoriser et de lui communiquer la confiance qu'on place en elle.

Pendant que tu termines de rassembler tes affaires pour l'école et pour le temps de ton séjour chez moi, tu te retournes pour me demander.

- Crois-tu qu'un jour elle arrivera à arrêter de boire et d'emmener à la maison ses abrutis? Est ce que pour toi ça s'est produit?

Je suis d'ordinaire franc et direct mais je me dois de préserver ton espoir, cela toutefois sans te mentir complètement. Je joue ainsi sur les mots en déclarant que les choses s'étaient améliorées pour ma mère malgré une rechute à l'occasion et que j'ai confiance en ce qui adviendra concernant ta mère à toi, tout simplement parce que si elle obtient le soutien adéquat et la positivité qui va de paire, elle y trouvera toute la force de se battre.

En ce qui concerne moi et mes sœurs, notre mère n'a pas eu ce soutien, en particulier moi qui suis resté buté à l'époque et qui n’ait rien fait pour l'aider ni la valoriser, lui redonner confiance et lui apporter un certain soutien. Si j'avais su comment réagir, si je ne m'étais pas ainsi retranché à l'époque, les choses en auraient peut-être été autrement.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Elizabeth K. Ashe
Maître Jedi
1263 $
12/05/1978 $
1263 messages
Mensonges : 1263
Anniversaire : 12/05/1978


MessageSujet: Re: #10 - Help me (Chris et Shery) Ven 27 Mai 2016 - 14:44

Abandonné et verrouillé.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #10 - Help me (Chris et Shery)

Revenir en haut Aller en bas
#10 - Help me (Chris et Shery)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chris Jericho© Vs Edge
» Chris Master & Eve Torres ! What ?!
» Chris Sabin Vs Big Show
» Chris Masters 2V [dvc]
» The Miz Vs Batista Vs Chris Jericho

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Saison 2 :: archives sujets terminés et abandonnés-