AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anthony J. Caldwell
jeune apprenti
442 $
14/03/1980 $
442 messages
Mensonges : 442
Anniversaire : 14/03/1980


MessageSujet: L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY Lun 4 Jan 2016 - 22:46

L'interrogatoire piège

ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY


Réveillon de merde, cadeau pas reçu à temps, puis l'entretient avec Terrie qui s'était déjà terminé avec une belle entorse au poignet dont il avait hérité une belle attèle, au moins c'était un des beaux cadeaux en ces périodes de fêtes. Ça lui apprendra de s'être battu.
L'année 2016 commençait très bien pour Anthony et franchement, il était en train de se dire que ça n'ira pas mieux. Il ne savait pas pourquoi, mais il avait ce pressentiment que ça allait s'empirer... L'agent était très soucieux et même son amie Penny l'avait remarqué. Elle était venue à lui pour lui parler et bien sûr, Anthony n'avait pas vraiment hésité à raconter les grandes lignes de l'histoire, sans vraiment épargner les détails du sujet qui le tracassait vraiment.

La présence de Grace Foster et de Cassandra O'Malley. Il ne comprenait pas pourquoi elles étaient là, dans cette putain de même ville et qui était d'ailleurs sa ville natale ! Comment cela était possible ? Enfin, c'était sûrement le destin qui s'acharnait sur lui après toutes les conneries qu'il avait fait dans le passé, c'était très probablement possible. Anthony soupira alors qu'il était sur son bureau en train de lire le dossier de Shaheen, il était en train de réfléchir à comment annoncer cette histoire à Evelyn et ce qu'il venait de mettre en place pour la descente aux enfers de cet homme qui avait tant arraché.

"Anthony ?" " Hmmm..." " Ribbs est en train de faire des grands gestes de l'autre côté, je crois qu'elle essaye d'attirer ton attention." Anthony releva son regard et fronça les sourcils quand il voyait son amie lui demander par le geste de venir la voir. Alors c'était ainsi qu'il se leva pour aller la voir, laissant en plan son dossier et sa stratégie de combat contre Eli Hales. " Qu'est-ce qui se passe Penny ? Parce que là, si tu me demandes de faire une pause, je ne peux pas j'ai déjà mangé et j'ai déjà dormi. J'ai vraiment à faire sur un dossier avant de m'attaquer sur les O'Leary..." Mais bien sûr, il n'hésitera pas à la suivre si c'était autre chose, comme un interrogatoire où elle aurait besoin de ses services.

______________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY Mar 5 Jan 2016 - 1:15

L'interrogatoire piège

ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY


La nouvelle année s'annonçait encore particulièrement difficile, du moins sur le plan professionnel. Les affaires s'enchaînaient, à croire que la nouvelle année donnait envie à tous les détraqués de devenir des criminels. Cependant, depuis quelques temps, quand il s'agissait de ses affaires à elle, elle stagnait. Penny n'avait pas eu de dossier neuf sur son bureau depuis des mois. On pourrait voir cela de façon positive bien sûr. Ca lui laissait plus de temps pour continuer les autres dossiers en cours comme celui de ses parents mais elle devait le faire sur son temps libre ce qui donnait ses heures de boulot ennuyantes. Et puis, elle pouvait le prendre négativement également... Ca voulait dire que plus personne ne voulait travailler avec elle ou au moins avait confiance en elle. Il y avait bien Mike. Il pouvait être un vrai con mais il la soutenait. Et puis il y avait Anthony mais lui, c'était presque normal depuis le temps qu'ils se connaissaient. Par ailleurs, elle ne lui avait jamais demandé ce qu'il pensait vraiment d'elle depuis que -S avait tout révélé. Pour dire, il ne lui avait pas vraiment parlé à coeur ouvert depuis septembre.
Néanmoins, quand elle l'avait vu totalement obnubilé, concentré et perturbé, elle avait su l'écouter. Elle avait compris l'essentiel et aussi les rouages de son cerveau s'étaient mis en route. Peut-être était-ce parce qu'elle s'ennuyait ferme ou encore histoire de bien s'amuser l'espace d'une journée aux dépends de son ami mais un plan finit par se dessiner et elle le mit doucement en route.

Tout d'abord, elle avait invité Grace Foster à venir. Pour elle, il avait été simple de prétexter vouloir qu'elle réponde à quelques questions et que tout refus pouvait amener à des poursuite. Manipulable semblait être affiché en grand sur son visage et Penny s'était servie de cela. Elle manipulait bien le jargon judiciaire quand il le fallait.
Lorsqu'elle était arrivée, elle l'avait laissé dans la salle d'interrogatoire en lui demandant de patienter, proposant de lui offrir un café pour patienter ou autre chose qu'elle lui ramena vite.

Ce matin encore, elle avait contacté Cassandra O'Malley. Penny n'était pas sotte. Elle avait écouté Anthony parler des deux femmes et décida de procéder de manière légèrement différente. Cette fois-ci elle sortit la carte "Grace Foster", c'était à son propos, c'était important et urgent. Elle rajouta également le petit speech sur ce qu'elle risquait si elle ne se présentait pas et l'attendit un moment. Elle arriva après Grace et elle la dirigea au même endroit. Les deux femmes furent sans doute étonnées mais Penny ne leur laissa le temps de rien dire qu'elle avait déjà refermé la porte avec son plan mis en action. Elles devraient patienter encore un peu pour le dernier convive.

Lorsque enfin, elle réussit à capter l'attention d'Anthony elle ne put pas s'empêcher de râler, agissant ordinairement. "Enfin, tu en as mis du temps !" Elle commença à marcher l'incitant à suivre son pas. "Interrogatoire dans la trois, tu es demandé pour une évaluation psychologique, ça ne peut pas attendre. Le dossier et les O'Leary, ce sera pour plus tard. Et puis, ce n'est pas comme s'ils allaient disparaître. Dépêche-toi après c'est encore moi qui vais prendre le blâme." Et elle accéléra le pas pour prendre l'escalier vers l'étage inférieur où se trouvait les salles d'interrogatoire ainsi les suspects ne passaient pas par les bureaux du personnel et pour Penny, c'était parfaitement utile à son plan.

Aussitôt devant la porte, elle l'ouvrit pendant qu'il la regardait et elle le bouscula pour qu'il rentre. Elle dit rapidement un : "Maintenant, parle." Et ressortit très fière en fermant la porte à clé. C'était l'heure de vérité et elle allait sans doute en apprendre plus sur toute cette histoire. Si ça pouvait aider Anthony, c'était en bonus. Elle se déplaça alors jusqu'à la salle d'enregistrement et s'installa sagement observant ce qu'il se passait à présent.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY Mar 5 Jan 2016 - 19:59

L’interrogatoire piège

Anthony * Cassandra
Grace * Penny
Elle se serait bien passée de cette convocation. Que pouvait vouloir le FBI ? Elle avait été prudente encore plus qu’à l’accoutumée. Elle avait même évité toutes rixes dans des lieux publics pour rester discrète. L’agent la rassura rapidement sans même sans rendre compte en lui expliquant qu’il s’agissait de Grace Foster. Elle avait même eu le droit au laïus destiné à effrayer, ironiquement ça avait eu sur elle l’effet inverse. Le FBI avait des questions certes mais qui ne la concernait pas directement sinon ils ne se seraient pas emmerdés avec une demande polie, ils l’auraient juste faite arrêter.

Elle connaissait la chanson, elle avait réussi à ne pas avoir à chanter le refrain plus qu’une fois mais elle s’en souvenait par cœur. Elle avait précisé qu’elle arriverait dès qu’elle pourrait ne voulant pas se précipiter et risquer de d’allonger sa guérison. Elle choisit une tenue, prit le temps de se préparer et se rendit à l’adresse qu’on lui avait indiqué à contrecœur. Elle s’arrêta un instant devant le bâtiment, prit le temps de fumer une cigarette. A l’accueil on la fit patienter puis la petite blonde qu’elle avait eu au téléphone la mena dans une pièce. Grace était déjà présente. Cassandra la salua chaleureusement une fois la surprise passée. L’autre femme était partie prétextant une urgence.

Cassandra sentit des frissons lui courir le long de l’épine dorsale. C’était quoi ce traquenard ? La dernière fois qu’elle avait eu à faire au FBI et Grace, c’était à New York… Enfin plus ou moins ! Comment s’appelait l’enfoiré d’agent déjà ? Ah oui Cadwell ! Anthony Cadwell. L’agent l’avait manipulée profitant de l’affection qu’elle portait à Grace. Oh bien sûr  Cassy était consentante et plutôt contente de pouvoir aider son amie. Sauf que Grace n’avait jamais donné son accord et découvrant que Cassandra utilisait ses charmes pour soutirer des informations aux politiciens corrompus, elles s’étaient quittées. Elle avait revu Grace la semaine passée, elles n’avaient pas eu le temps de déjeuner ensemble depuis. Cassandra avait eu un petit accident peu après. Une cheville foulée, elle sortait à peine de trois journées de repos. Une infirmière lui avait retiré le bandage et vérifier si séquelles le matin même peu avant l’appel du FBI. Cassandra raconta à Grace ce qui s’était passé : sa rencontre avec un ours et son repos forcé. Elle aurait peut être pris le temps de lui raconter ce qu’elle ne lui avait pas dit avant mais la porte s’ouvrit.

Les deux femmes de la salle d’interrogatoire se figèrent au même moment découvrant l’homme qui rentrait. Evidemment, Cassandra aurait pu s’en douter, son habituel sixième sens ne l’avait pas trompé. Il avait organisé tout ça mais dans quel but ? Quoique qu’elle doive se rendre à une évidence, il avait l’air surpris de les voir. La porte se referma derrière lui.


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY Jeu 7 Jan 2016 - 12:21

L'interrogatoire piège.
anthony, penny, cassandra et grace

Le FBI.
Elle ne pensait pas devoir aller dans leurs locaux avant un très long moment voire ne jamais y aller du tout. L'endroit ne lui inspirait que peu confiance. Il y avait pourtant de quoi se sentir en sécurité avec tous ces agents chargés de veiller à la protection des citoyens mais Anthony avait su lui donner une mauvaise image des fédéraux. Elle aurait donc tout voulu plutôt que venir ici. Néanmoins, elle ne pouvait pas refuser face à la demande, requête, obligation énoncée par l'agent Ribbs. Au téléphone, elle n'avait pas détecté d'urgence mais craignait qu'il s'agisse de l'affaire des politiciens, elle avait donc paniqué en prenant la route pour Boise.

Lorsqu'elle était arrivée, l'agent Ribbs l'avait accueilli et elle s'était peut-être sentie un peu moins menacée. Le visage de l'agent inspirait confiance mais elle décida de ne pas se laisser berner, après tout, elle avait déjà accordé sa confiance au mauvais agent, elle ne voulait pas que cela recommence. Elle allait coopérer et retourner chez elle, rien de plus. Elle refusait d'être à nouveau mêlée à ça. Grace avait plus peur pour Riley que pour elle-même. Si on décidait de l'atteindre, de la faire terre, une nouvelle fois un drame pourrait se produire et il était hors de question que son fils en pâtisse.

L'agent l'avait conduite dans une salle d'interrogatoire et lui demanda de patienter. Grace parla d'un thé lorsqu'on lui proposa de ramener une boisson et elle fut seule à se questionner. Ça ne dura pas longtemps toutefois qu'avec le retour de l'agent Ribbs elle vit apparaître Cassy. La surprise et la crainte revinrent au galop. Pourquoi Cassy ? A quoi la mêlait-on ? Elle était blessée qui plus est analysa-t-elle en voyant sa béquille. Comme pour la raison de sa présence, elle voulut s'en inquiéter et surtout protéger ce qui allait pouvoir être dit mais l'agent repartir à nouveau. Grace se demanda ce qu'ils pouvaient bien attendre ainsi et décida qu'il était plus prudent de ne pas exposer Cassy en plein dans une salle d'interrogatoire et se contenta de la saluer avec toute l'affection qu'elle savait faire preuve et lui demanda pour sa blessure. Elle lui raconta alors sa rencontre avec une ours bien sauvage et le reste. Les deux femmes auraient pu continuer de parler un peu ainsi mais la porte s'ouvrit à nouveau.

Avec surprise et un certain choc, Grace vit Anthony Caldwell surgir dans la pièce plus ou moins surpris également. La porte se referma en même temps que le piège. Elle ne put empêcher la haine d'affluer et contrôla sa colère.

- Quoique tu essaies de faire en me faisant venir ici et en t'en prenant à Cassy, stop ça ! Tu as déjà raté ton coup je ne m'en irai pas et tu n'as aucun droit de nous retenir ici sans une accusation et comme je ne crois pas avoir fait quoique ce soit de répréhensible tu vas nous laisser partir bien gentiment. On est venu par respect pour l'institution du FBI mais avec tes manipulations tu es loin de refléter une bonne image des fédéraux ! Sors du chemin ! Et elle le contourna pour essayer la porte fermée apparemment. Ouvre-la ! Le ton était sec et autoritaire, elle ne voulait pas rester ici et elle ne voulait pas que Cassy reste non plus. Hors de question qu'elle y soit mêlée après y avoir échappé des années plus tôt.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anthony J. Caldwell
jeune apprenti
442 $
14/03/1980 $
442 messages
Mensonges : 442
Anniversaire : 14/03/1980


MessageSujet: Re: L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY Dim 10 Jan 2016 - 14:55

L'interrogatoire piège

ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY


Anthony leva les yeux au ciel et soupira à la fois, il finit par suivre son amie et collègue pendant qu'elle parlait, pour mettre en avant de la situation. Une évaluation psychologique ? Ça allait être pareil en fait, il s'attendait à cela et ça l'ennuyait profondément... Parce que le pire dans tout ceci, c'était qu'il avait énormément du mal ces derniers temps, avec tout ce qui lui arrivait dans la figure et s'il était face à une chose qu'il ne pourrait pas supporter, il craquerait aussi facilement. " Ok ok." lâcha-t-il, sans vraiment savoir ce qui l'attendait réellement. Et il fut devant la porte de la salle d'interrogatoire numéro trois, elle l'ouvrit et le peu de temps qu'il avait, c'était pour voir aussi rapidement les deux femmes que son visage se transforma en une expression de surprise. " Penn..." et elle lui ferma la porte au nez et à clef ?! Elle venait de verrouiller la porte ?! " Penny bordel ! J'ai pas envie de jouer à tes gamineries là!" Il la savait en train d'observer, avec quelque chose à manger et sûrement qu'Evelyn allait la rejoindre pour voir toute cette scène. Il n'aurait jamais dû lui en parler raaah...! Il donna un coup de pied à la porte, assez agacé. Bien sûr, ça n'allait pas faire ouvrir la porte ...!

Cassandra et Grace dans la même pièce que lui. C'était sûr que son amie lui voulait la mort là. À peine qu'il eut le temps de se retourner, voilà que la journaliste se mit à parler, s'énervant de plus en plus. Il essaya de parler, mais il n'arrivait pas du tout avec cette femme qui parlait assez rapidement. Il plaça ses doigts sur l'arrête de son nez, fermant les yeux pour essayer de réfléchir à la situation. Qu'est-ce qu'elle venait de faire, Penny ? En plus Grace le prenait pour le responsable pour tout ceci. " Tu peux arrêter de me rendre responsable pour tout tes maux !" soupira Anthony déjà fatigué de tout ce qui allait venir. Il aurait vraiment dû rester sur ses dossiers d'O'Leary. Il s'écarta bien gentiment pour la laisser repartir, mais elle se rendit compte que la porte était fermée. " ... OH ! Je ne savais pas que vous étiez toutes les deux là et j'ignorais ce que faisait ma collègue ! Je suis autant surpris que vous et je n'ai pas le contrôle de cette porte ! Et va pas me balancer que je suis responsable et que je joue ma comédie pour rejeter la faute à quelqu'un d'autre ! " Il se mit à observer Cassandra et la voyait avec une béquille, il grimaça. " En plus elle t'a fait venir en étant blessée, je suis désolé Cassandra..." fit-il dans un soupir. Ils faisaient tous un beau groupe, Grace la rescapée de l'accident de voiture, Anthony avec son entorse au poignet et Cassandra avec sa cheville foulée...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY Dim 10 Jan 2016 - 18:28

L’interrogatoire piège

Anthony * Cassandra
Grace * Penny

Une boule obstrua sa gorge. Elle n’aurait su dire si c’était de la rage ou de la peur. Super halloween avec dix mois d’avance ! La béquille trembla tandis qu’un frisson parcourait son corps. Elle n’eut pas à se préoccuper bien longtemps de quelle défense elle devait adopter. Grace sortit les griffes directement.

- Quoique tu essaies de faire en me faisant venir ici et en t'en prenant à Cassy, stop ça ! Tu as déjà raté ton coup je ne m'en irai pas et tu n'as aucun droit de nous retenir ici sans une accusation et comme je ne crois pas avoir fait quoique ce soit de répréhensible tu vas nous laisser partir bien gentiment. On est venu par respect pour l'institution du FBI mais avec tes manipulations tu es loin de refléter une bonne image des fédéraux ! Sors du chemin ! Elle contourna l’agent et s’acharna sur la porte. Ouvre-la !

Le regard de Cassandra restait sur l’homme. Elle se souvenait de ce dont il était capable. Parfait manipulateur et il le prouvait déjà.

- Tu peux arrêter de me rendre responsable pour tout tes maux ! soupira t’il ... OH ! Je ne savais pas que vous étiez toutes les deux-là et j'ignorais ce que faisait ma collègue ! Je suis autant surpris que vous et je n'ai pas le contrôle de cette porte ! Et va pas me balancer que je suis responsable et que je joue ma comédie pour rejeter la faute à quelqu'un d'autre ! En plus elle t'a fait venir en étant blessée, je suis désolé Cassandra...

Mais bien sur pensa-t-elle comme si ce type pouvait être désolé ! Et c'est qui ce Elle? L'agent qui était venue l’accueillir?  Le regard de Cassandra s’étrécit légèrement.

- je doute que tu sois désolé pour quoique ce soit et la béquille est juste une précaution. Ma cheville est guérie. Que veux-tu ? Que nous veut le FBI ?

Elle serra un peu plus la béquille pendant une minute puis elle la posa sur la table. Son regard se retourna alors vers le miroir qu’elle savait sans tain. Des tas de questions fusaient dans son esprit : Qui les observait derrière ? Que faisaient-ils tous à Lewiston ? Pourquoi maintenant ? Comment Grace allait elle encaisser que Cass s’était prostituée indirectement pour elle ? Comment allait elle encaisser que Caldwell l’avait intelligemment manipulé pour qu’elle le fasse ? Mais une seule la préoccupait en priorité : comment sortir d’ici ?


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY Mer 13 Jan 2016 - 21:08

L'interrogatoire piège.
anthony, penny, cassandra et grace


Trois dans une salle.
Et pas les trois meilleurs. En fait, il n'y aurait eu que Cassandra, tout se serait bien passé mais non. Anthony Caldwell, être répugnant sur le moment et à qui elle en voulait suffisamment pour se mettre en colère était là. Elle qui trouvait toujours le moyen de peser le pour et le contre et trouver des circonstances atténuantes n'en trouvaient aucune dans son cas. Cet homme, en qui elle avait cru pouvoir mettre sa confiance et qui aurait du avoir le même but qu'elle, l'avait laissé tomber. Et les conséquences en avaient été catastrophiques.

Ce qu'elle voulait aujourd'hui c'était passer à autre chose et pour ça, pour pouvoir avancer elle devait arrêter de le croiser ! Mais c'était bien difficile quand il menait une entourloupe pour la coincer dans une salle d'interrogatoire avec Cassy qui plus est !

Le pire c'était sans doute qu'il continuait à jouer les victimes même après lui avoir clairement fait comprendre qu'elle ne croyait pas un mot des ses excuses bidons. Il essayait de la faire passer elle, pour la méchante. La manipulation était un art qu'il n'avait plus, du moins pas avec elle. Elle savait de quoi elle pouvait être coupable et ce n'était pas d'avoir trahi et d'avoir laissé l'incident se produire.

Mais... Il parla à Cassandra comme s'il la connaissait et si Grace ne comprit pas de suite, elle crut qu'il jouait un rôle.

- Ne lui adresse pas la parole. Son ton siffla méchamment alors que Cassandra prenait la parole.

Enfin, peut-être, elle crut saisir le sens de la discussion entre les deux. Ils se connaissaient. Ils se connaissaient, elle les connaissait. Il y avait quelque chose là dessous.

- Tu le connais ? D'où tu le connais ? Elle fit volte-face vers Caldwell particulièrement mécontente de cette nouvelle. Qu'est-ce que Cassy vient faire dans toute cette histoire ?? Elle se fit violence pour ne pas l'être justement bien que l'image de l'agent du FBI tapé à coup de béquille lui soit passé par la tête. Je me fiche de savoir ce que tu veux et tu peux essayer autant que tu veux de nous faire croire à ton innocence, pour ma part, mon opinion est déjà faite. Si tu ne nous laisses pas sortir, je porte plainte pour détention abusive et crois-moi que je ne me tairais pas même si tu appelles encore tes chers amis pour que j'ai très soudainement un "accident fatal".

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anthony J. Caldwell
jeune apprenti
442 $
14/03/1980 $
442 messages
Mensonges : 442
Anniversaire : 14/03/1980


MessageSujet: Re: L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY Jeu 14 Jan 2016 - 23:50

L'interrogatoire piège

ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY


Anthony soupira, les yeux fermés. Pourquoi Penny l'avait amené ici ? Qu'est-ce qu'elle cherchait à savoir ? Il savait qu'elle savait qu'il n'avait pas tout dit. Il était ce genre de personne qui préférait tout garder en lui, parce qu'il savait ce qu'en penseraient les gens et ce qu'ils voudront faire... Lui tourner le dos, même Penny qui était sa seule amie parmi tout ce monde. Evelyn, n'allait sûrement pas tarder à le faire de toute façon... " Ah maintenant, tu me donnes des ordres ?!" s'énerva Anthony, après Grace qui lui disait de ne pas s'adresser à Cassandra. Il avait le droit de parler à qui il voulait ! Il était vraiment désolé qu'elle soit là, en plus d'être blessée... Qui apparemment, selon elle, ce n'était pas grave et elle se doutait qu'il soit désolé. L'agent soupira, cette situation était insupportable et il n'allait vraiment pas garder son calme. Il allait sûrement bouder son amie, c'était sûr, mais il ne voudrait pas le faire, parce que ce serait la seule personne qui lui restera avant d'être complètement seul au monde.

Il voulut répondre à Cassandra, qui se posait les questions sur ce que voulait le FBI. Il aurait voulu répondre, mais Grace le coupa et intervint. Complètement surprise. Il voulut répondre calmement à la question, mais la journaliste continua sur sa lancée. Anthony sentait que ses nerfs allaient lâcher, c'était déjà trop depuis ces derniers jours. " CE NE SONT PAS MES AMIS !!!" hurla-t-il d'un bon coup. Il regarda Grace, assez mouvementé et énervé. Il soupira et fit un geste de sa main pour essayer de se calmer lui-même... " Tu ne sais rien de ce que j'ai subi. Tu n'as même aucune idée. Ces "amis" dont tu parles là, ils m'ont retiré ma famille. Ils m'ont retiré mon rang à New York. Ils m'ont fait atterrir ici. " Il souffla encore, pour ne pas céder à cette colère encore une nouvelle fois. Ça en avait déjà fait assez de victimes. " Grace. Je ne t'ai pas trahie, je ne savais même pas ce qui t'est arrivé. Au moment de ton accident, je me retrouvais coincé dans la salle d'interrogatoire, à me faire menacer... Ils allaient s'en prendre à ma femme et à ma fille. " Il était désespéré, il ne pouvait pas se permettre de les perdre... Il se colla le dos contre le mur, à côté de la porte qui n'allait pas s'ouvrir. " Mais tu sais quoi ? Wilde ? Un de ces hommes que j'essayais de coincer avec toi et Cassandra à l'époque, il venait voir ma femme derrière mon dos et ... Elle me trompait avec lui. Il m'a retiré ma famille. Quand j'ai appris ça, je l'ai défenestré..." Il fit un geste vague de la main, pour désigner le vide avant de la laisser retomber contre lui. " On a divorcé, elle a eu la garde complète de ma fille et ... Wilde s'est chargé du reste, à me faire revenir ici." une pause. " Tu n'es pas la seule à avoir perdu des personnes Grace. Ma fille, ne veut même pas me voir. Je ne suis pas ce qu'on peut maintenant considérer comme le meilleur père de l'année." Et l'année venait à peine de commencer, très mal pour lui en tout cas. Avec une bagarre, les affaires qu'il devrait commencer à redonner à Penny, Evelyn et surtout, il était sur le point de faire venir une personne à Lewiston qui ne laissera pas les gens tranquille. " Je ne vous veux rien. À vous deux... J'ignorai que tu étais ici Cassandra. Vraiment, j'ignorai jusqu'à ce que je t'aperçoive par hasard avec Grace. J'ignorais que Grace était ici jusqu'à ce que je lise un de ses articles au journal et j'ai eu la pire idée au monde de venir la voir pour essayer de m'expliquer, de lui dire qu'elle ne pouvait pas rester ici. Que vous ne pouvez pas rester ici dans la même ville que moi..." C'était trop risqué, surtout quand il était surveillé par ces personnes qu'il avait tenté de coincer il y avait quelques années avant... Même pas si longtemps que ça. " J'essaye d'éviter d'autres victimes, d'autres morts sur ma conscience. J'en ai déjà trop sur mes mains." Il avait croisé les bras contre lui. " Maintenant, t'es contente t'as eu ce que tu voulais savoir ? On peut sortir ? " demanda Anthony en direction du miroir, assez remonté et affecté. " Enfin ... J'ignorai vraiment que vous étiez là. Ce que faisait ma collègue derrière mon dos. Je n'avais pas l'intention de me rapprocher de vous, car je ne ferai que nous mettre tous les trois en danger..."

______________________________

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY Ven 15 Jan 2016 - 18:58

L’interrogatoire piège

Anthony * Cassandra
Grace * Penny

Elle avait préféré se focaliser sur un fait à la fois ! Comment sortir de là ? Mais l’agent n’eut guère le temps de lui répondre. Grace revenait à l’attaque rageuse. Elle se retourna vers Cassandra.

- Tu le connais ? D'où tu le connais ?

Cassandra ferma les yeux l’espace d’un instant. Merde pas ça ! pensa t-elle. Grace ne lui laissa pas le temps de réagir et fit volte-face vers l’agent.

- Qu'est-ce que Cassy vient faire dans toute cette histoire ?? Je me fiche de savoir ce que tu veux et tu peux essayer autant que tu veux de nous faire croire à ton innocence, pour ma part, mon opinion est déjà faite. Si tu ne nous laisses pas sortir, je porte plainte pour détention abusive et crois-moi que je ne me tairais pas même si tu appelles encore tes chers amis pour que j'ai très soudainement un "accident fatal".  

Cassandra les regarda quelques peu intrigué. Elle n’avait pas cherché, elle avait juste su que les Foster avaient eu un accident dramatique mais elle ne savait pas que cela pouvait avoir un rapport avec cette vieille enquête. Au vu de la tension entre les deux, cette affaire était surement plus actuelle qu’elle ne l’imaginait.

-  CE NE SONT PAS MES AMIS !!!   Hurla-t-il

Son haussement de ton fit sortir Cassandra de ses pensées. Elle le fixa tandis qu’il leur racontait ses problèmes de couple, d’enfant, de rétrogradation, les victimes collatérales. Le fait qu’il avait défenestré l’amant de son ex-femme l’aurait presque faite sourire si sa dernière tirade ne l’avait pas alerté. Ses yeux s’étrécirent et d’un ton froid elle lui demanda

- Et pour quelle raison je serais en danger ? Tu n’as tout de même pas été assez con pour que mon nom apparaisse dans un tes dossiers ? Au pire ça te foutrait dans la merde de dire que tu as joué les mac sur le plan légal !

Elle se retourna vers Grace affichant un pâle sourire.

- Je m’excuse Grace, vu ta réaction de l’époque j’ai préféré ne pas te dire que c’était lui qui m’avait plus ou moins débauché. Je te raconterais si tu veux mais là je crois qu’on a tous les trois un point commun ! sortir d’ici elle essaya de se souvenir du nom de l’autre agent   notre problème actuel c’est l’agent Ribbs elle ajouta se souvenant du rapide coup d’œil de Grace sur la béquille posée sur la table et te défouler sur lui te couterait cher Elle reporta son attention sur Anthony Il n’en vaut même pas la peine finit elle dédaigneusement.

Elle dut admettre que dire qu’il n’en valait pas la peine était facile pour elle. Il ne lui avait pas pris un membre de sa famille. Cassandra se remémora le couple que formait les Foster. Elle aurait aimé trouver un homme avec qui réussir à partager ça… peut être l’espérait elle encore. Son attention se porta de nouveau sur le miroir sans tain, l’autre devait être là quelque part derrière.


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY Lun 25 Jan 2016 - 12:33

L'interrogatoire piège.
anthony, penny, cassandra et grace


Stupéfaction.
Premier ressenti de toute cette confession bien trop détaillée pour être honnête. Si Anthony espérait qu'on le plaigne il s'était trompé de porte du moins avec elle. Il était hors de question qu'elle le croit aujourd'hui et accepte même qu'il ne soit pas en partie responsable de l'accident. Tout simplement parce que ça aurait voulu dire que toute la culpabilité lui retomberait dessus et elle était certaine de ne pas pouvoir penser ça en gardant le sourire. C'était parfois dur d'admettre être responsable de la mort d'un proche. Anthony l'était forcément, responsable. C'était ce qui était venu comme une conclusion après les événements et une enquête de police pour déterminer la nature de l'incident. Elle avait eu de la chance avaient dit les médecins mais quand elle se voyait dans cette pièce avec Anthony, elle était loin de penser pareil surtout que Cassandra était là et qu'elle avait un lien quelconque avec lui. Avait-il essayé de l'approcher ? Quel était leur lien ?

Ce fut là que Cassy répondit et que ce qui était du dégoût à l'égard de l'agent du FBI fut remplaça par un choc. Venait-elle véritablement d'entendre ce qui avait été dit ? Elle en chercha confirmation chez l'un puis chez l'autre et comprit que c'était la vérité. La colère à nouveau accompagnée d'une haine certaine. Avait-elle seulement déjà ressenti ça vis à vis d'un individu ? Elle ne pensait pas mais Anthony avait cela de particulier qu'à cause de lui, toute sa vie avait changé. Et il avait osé impliquer Cassy, c'était plus que son calme pouvait le supporter parce que oui, à cet instant elle était encore plutôt calme.

Quoi ? Fut la seule expression d'une surprise et la seule chose qu'elle put dire avant d'avoir des envies de meurtres.

Elle eut un petit sourire pour Cassy et ne la considérait absolument pas coupable dans l'histoire, seulement victime de l'ambition d'un seul agent fédéral. La logique de ses paroles la ramenèrent effectivement au problème actuel qui était de sortir de cette pièce en ayant l'impression fugace d'avoir poussé ses pensées trop loin en imaginant se montrer violente envers Anthony d'une quelconque façon. Bien sûr que Cassy avait raison. Des deux, la jeune femme était peut-être la plus réfléchie à ce moment-ci mais elle ne pouvait simplement pas passer ainsi sur ça.

- Ton ambition n'a donc aucune limite. Prendre une gamine parce que c'est ce qu'elle était à ce moment là pour faire ton sale boulot ne te rend vraiment pas coupable. Tu me dégoutes. Dit-elle méchamment à l'égard d'Anthony. J'espère bien qu'ils vont venir ces hommes que tu redoutes et qu'ils commenceront par se débarrasser de toi.

Après quoi, elle pensa à s'adresser au miroir sans teint et serra simplement la main de Cassy en passant montrant qu'elle était toujours son alliée dans cette histoire.

- Agent Ribbs ! Si vous écoutez cette conversation vous savez que votre collègue risque de finir dans sa cercueil si on ne sort pas très vite et tant pis si je passe le restant de ma vie en prison ! Vous n'avez aucun droit de nous séquestrer ici. Votre patron en entendra parler et je m'assurerai que votre carrière à tous les deux soit terminée alors ouvrez cette porte ou faites venir notre avocat à Cassy et moi-même immédiatement !

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anthony J. Caldwell
jeune apprenti
442 $
14/03/1980 $
442 messages
Mensonges : 442
Anniversaire : 14/03/1980


MessageSujet: Re: L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY Sam 6 Fév 2016 - 20:06

L'interrogatoire piège

ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY


Anthony détestait tellement Penny pour ces moments-là. Même si elle pensait l'aider et non, ce qu'elle venait de faire c'était de l'enfoncer encore plus profondément dans la merde. Il écouta les deux femmes jusqu'au bout et voulut intervenir mais à chaque fois c'était l'autre qui prenait la parole. L'agent du FBI soupira et ferma les yeux déjà fatigué par ce qui se passait. " Avant que l'on se quitte, parce que je suis sûr que Penny va enfin ouvrir cette putain de porte ! Non Cassandra, je n'ai pas mis ton nom sur le dossier et je te rappelle que tu as proposé et tu n'étais pas réticente. Oui, j'ai été aveuglé par cette affaire et je n'ai pas réfléchi. Mais je n'étais pas le seul. Toi aussi Grace tu y mettais toute ton énergie là-dessus et va pas me dire que c'est de ma faute aussi, je ne t'ai pas poussée à accepter. Pareil Cassandra, si tu ne m'avais pas proposé de le faire quand on a eu cette idée, dans l'espoir d'aider Grace. On n'en serait pas là. Et le fait que je dise que vous êtes toutes les deux en danger ... C'est parce qu'ils vont commencer à croire qu'on est ensemble, réuni pour collaborer à nouveau pour les faire tomber. Or j'aimerai bien dire que ce n'est pas le cas - surtout pas. C'est tellement facile de rejeter toute les maux que sur vous même." L'agent du FBI regarda la porte, puis le miroir de la pièce. " Tu sais Penny, si tu n'ouvres pas cette porte, je vais finir par sortir mon téléphone et appeler un collègue. Il va finir par aller cafter au patron et c'est pas ce que tu veux." Il sortit son téléphone et le déverrouilla, comme s'il allait mettre sa menace en exécution alors que bien sûr il n'était pas capable de faire ça à son amie. Il ignora tout de suite la présence des deux femmes.  

______________________________

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY Dim 7 Fév 2016 - 21:25

L’interrogatoire piège

Anthony * Cassandra
Grace * Penny

Cassandra fut soulagé de voir que Grace ne lui en voulait pas. Grace continua furibonde. Elle invectiva agressivement l'agent Cadwell. Elle souhaitait même que ceux qui avaient tué son mari s'occupent de l'agent. Une gamine.. ce n'était pas vraiment faux... avec son expérience et sa maturité actuelle, elle savait qu'elle ne s'impliquerait pas dans un tel sac de nœud! Ça lui avait paru si simple à l'époque. La journaliste se retourna vers le miroir sans tain après avoir serré la main de Cassy puis elle s'adressa à l'agent derrière la vitre menaçant de faire appel à des avocats. Anthony poussa un soupir avec un air las.

- Avant que l'on se quitte, parce que je suis sûr que Penny va enfin ouvrir cette putain de porte ! Non Cassandra, je n'ai pas mis ton nom sur le dossier et je te rappelle que tu as proposé et tu n'étais pas réticente. Oui, j'ai été aveuglé par cette affaire et je n'ai pas réfléchi. Mais je n'étais pas le seul. Toi aussi Grace tu y mettais toute ton énergie là-dessus et va pas me dire que c'est de ma faute aussi, je ne t'ai pas poussée à accepter. Pareil Cassandra, si tu ne m'avais pas proposé de le faire quand on a eu cette idée, dans l'espoir d'aider Grace. On n'en serait pas là. Et le fait que je dise que vous êtes toutes les deux en danger ... C'est parce qu'ils vont commencer à croire qu'on est ensemble, réuni pour collaborer à nouveau pour les faire tomber. Or j'aimerai bien dire que ce n'est pas le cas - surtout pas. C'est tellement facile de rejeter toute les maux que sur vous même.

Cassandra s'installa sur la table. Elle eut un sourire amer aux mots du flic. Proposé, pas réticente... Il n'avait pas vraiment tort bien que dans ses souvenirs à elle, il avait réussi à lui faire croire que c'était sa décision à elle pour aider Grace. Il avait été parfait réussissant parfaitement à utiliser les faiblesses que la jeune femme avait à l'époque. Un excellent manipulateur. Ça ne marcherait plus maintenant pensa t'elle. L'agent du FBI regarda la porte, puis le miroir de la pièce.


- Tu sais Penny, si tu n'ouvres pas cette porte, je vais finir par sortir mon téléphone et appeler un collègue. Il va finir par aller cafter au patron et c'est pas ce que tu veux. Hurla-t-il

Cassandra le regarda une minute même si elle ne l'appréciait guère elle était de son avis. Ils voulaient tous que cette porte s'ouvre. Cette discussion ne menait à rien de toute façon. Elle sortit une cigarette et l'alluma. Au point où elle en était elle se fichait bien d'avoir une amende. Pourquoi le flic était il si flippé? Elle n'était pas impliquée et si représailles il y avait dû avoir elles auraient déjà eu lieu! Cassy tira une seconde bouffée plongée dans ses pensées. Elle devait rester à Lewiston pour un temps indéterminé qu'elle ne connaissait pas. Elle ne comptait pas partir.



camo©015


Dernière édition par Cassandra O'Maley le Dim 14 Fév 2016 - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY Dim 14 Fév 2016 - 14:39

L'interrogatoire piège

ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY



Elle n'était pas sûre d'avoir déjà vu un interrogatoire aussi croustillant. Non, croustillant n'était pas le mot. Intense. Elle n'avait jamais vu Anthony réagir de la sorte et pourtant elle le connaissait depuis longtemps. En l'entendant parler et finir par avouer les choses, elle se demanda même si elle le connaissait encore. Lui avait-il caché ces choses ou était-elle devenue trop aveugle ? Sans doute s'était-elle trop concentrée sur ses propres problèmes pour apprécier son ami à sa juste valeur. Il était aussi son collègue et elle aurait du savoir cela. C'était le genre de choses qui pouvaient faire défaut sur le terrain et provoquer des erreurs. Il aurait du le dire rien que pour la sécurité du groupe. Elle n'était pas sûre d'apprécier ce qu'elle entendait et si les menaces ne lui firent ni chaud ni froid, elle ne pouvait pas les laisser dans cette salle indéfiniment. Un signe de tête à Evelyn qui approchait, elle se demanda si elle pourrait lui parler de ses soudaines interrogations à propos d'Anthony et se dirigea vers la porte.
Le problème était plus gros qu'elle l'aurait cru et elle aurait sa propre enquête à mener. Faire sortir les trois protagonistes était le premier point. Elle ouvrit, le regard fixe et professionnel. "Je tiens à m'excuser pour l'attente mesdames. Il se trouve qu'une erreur a été commise dans les identités. Vos noms ont été évoqué dans une affaire qui ne vous concerne certainement pas et le problème sera vite corrigé. J'espère que l'agent Caldwell a su vous faire patienter. Vous pouvez partir dès à présent. Avec toutes les excuses du FBI." Elle ne fit aucune allusion aux menaces ni même à ce qu'elle avait entendu. Elle réfléchissait intensément.

Elle laissa tout le monde partir après d'autres phrases ou sans un mot avant d'attendre son collègue. "Anthony." Elle restait sérieuse. "Tu te rends compte de ce qui a été dit dans cette salle ? Tu te rends compte également que tu ne peux pas agir ainsi avec des civils. Tu es un agent fédéral bordel ! Tu agis comme si tu avais peur de ton ombre. Tu es là pour protéger les civils et non te protéger toi-même. Je te rappelle que c'est toi qui a le badge et l'arme à la ceinture. Je dois lire le dossier sur New-York."

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Grace Foster
Padawan accompli
2331 $
19/12/1967 $
2331 messages
Mensonges : 2331
Anniversaire : 19/12/1967


MessageSujet: Re: L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY Lun 15 Fév 2016 - 11:45

L'interrogatoire piège.
anthony, penny, cassandra et grace


La manipulation.
C'était un pouvoir qu'Anthony avait sur les gens et il ne s'en servait pas à bon escient. Il se protégeait lui-même avant les autres et Grace était certaine que c'était ce qu'il s'était passé lors de cet accident mortel. Bien sûr, elle ne pourrait jamais pardonner ça. Elle n'était certainement pas prête à ça et qu'il lui balance finalement que c'était de sa faute ne pouvait que la laisser figée. Elle connaissait déjà sa responsabilité dans l'histoire, il n'avait certainement pas besoin de le préciser. Elle aurait vraiment préféré que Cassandra ne soit pas là à cet instant précis. Ce n'était pas quelque chose qu'elle voulait la laisser entendre et comprendre. Mais elle connaissait sa responsabilité et qu'il le lui dise avec un tel détachement ramena la haine qu'elle avait autant pour lui que pour elle-même à ce propos, sur le dessus.

- Je sais très bien faire les deux. Je peux très bien te haïr pour ce que tu as fait ou plutôt n'a pas fait et me le reprocher en même temps. Tu ne réussiras pas une nouvelle fois à passer pour une victime. Pas un agent du FBI comme toi, pas dans ces circonstances.

Elle ne décolérait pas qu'il ait pu impliquer Cassy dans tout ça. A l'entendre, c'était presque Cassandra qui était venue le persuader d'intervenir mais c'était obligatoirement dans l'autre sens et elle se demandait jusqu'où ses mensonges et omissions pouvaient aller sans qu'il ait le moindre remord. Et quand il menaça sa propre collègue, aussi tentée était-elle de faire la même chose, elle ne put empêcher une réplique :

- Vendre un collègue pour sauver ta peau... Il est beau l'esprit d'équipe. On se demande vraiment ce que tu fais au FBI.

Ceci alors que la porte s'ouvrait enfin pour les libérer de cette situation grotesque. Elle aurait pu encore dire un mot sur le mensonge évident de l'agent Ribbs mais se contenta d'un mot et d'un regard à Anthony qu'elle espérait le dernier :

- Je ne partirai pas de Lewiston. Tu te débrouilles comme tu veux mais je resterai ici.

Après quoi, elle invita Cassy à la suivre pour sortir de cette salle sans un au revoir, les deux pouvant discuter plus librement en dehors d'ici et en direction de Lewiston.

- Je suis désolée que tu sois mêlée à tout ça Cassy. Dit-elle alors qu'elles quittaient le bâtiment.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anthony J. Caldwell
jeune apprenti
442 $
14/03/1980 $
442 messages
Mensonges : 442
Anniversaire : 14/03/1980


MessageSujet: Re: L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY Sam 20 Fév 2016 - 20:30

L'interrogatoire piège

ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY


Il devait encaisser ce coup fourbe de la part de Penny. Elle pensait pouvoir lui arranger les choses, mais non tout ce qu'elle avait fait c'était de les empirer. Il ne pouvait pas faire autrement, pas sur cette affaire qui l'affectait vraiment personnellement. Cette affaire lui avait fait perdre sa femme qui le trompait avec justement une de ses cibles. L'agent du FBI n'avait pas digéré ça et maintenant, il avait encaissé après l'avoir défenestré cette personne. Même s'il avait été poursuivi en justice pour tentative d'homicide. Il avait pu être sauvé à temps grâce à une analyse psychologique et en jouant encore sur les relations qui lui restait, il avait pu rester au FBI durant un temps limité. Il savait qu'il n'en aurait plus pour longtemps mais il n'avait pas prévu Cassandra et Grace dans l'équation à Lewiston de plus ! Il ne comprenait pas comment elles avaient pu atterrir là et elles ne devaient pas être prises pour cible. Il devait se débrouiller pour les protéger parce que ça restait tout de même de sa faute qu'ils en étaient tous là. Sa faute pour ne pas avoir vu le coup venir et ne pas avoir pu prévenir Grace à temps. Il ne l'avait pas abandonné, il était sûr sur cela. Malheuresement, Grace ne comprendra jamais de cette manière et si les paroles ne suffisaient pas, les gestes feront le travail. Il ne voulait pas que Penny ne s'en mêle à cette histoire, elle devrait restée éloignée de ça. Elle venait de le réprimander et ce à quoi, elle eut un silence comme réaction de sa part. L'agent regarda des deux côtés et il soupira déjà fatigué. " Tu ne liras rien du tout Ribbs." fit sérieusement Anthony, qui était tout d'un coup très fermé et froid envers celle qui était son amie. Il avait encaissé ce qu'elle venait de lui dire et il préférait largement qu'elle se tienne loin de toute cette histoire parce qu'elle allait vite le regretter d'avoir lu le dossier. Le pire dans tout ceci, il venait de l'appeler par le nom de famille et non par le prénom. Sans dire un mot de plus, Tony la dépassa et s'en alla pour aller vers les bureaux. Il alla récupérer le dossier de New York pour s'en occuper, le temps que Penny puisse aller demander à la supérieure de reprendre ce dossier, d'essayer de le comprendre avant de découvrir qu'Anthony était plus que personnellement impliqué. Elle allait surtout trouver les réponses sur les O'Hara, du moins d'un membre O'Hara.

______________________________

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY

Revenir en haut Aller en bas
L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» L'interrogatoire piège •• ANTHONY - CASSANDRA - GRACE - PENNY
» Claudy Gassant est expulsé après avoir subi un interrogatoire aux USA
» Anthony Todd [validée]
» Un virus internet piège un pédophile allemand...
» Anthony arrive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Autour du monde :: Etats-Unis :: Boise :: Federal Bureau of Investigation-