AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 You Make It Rough - Ft. Tony & les Stalkers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Saffron O'Leary
Maître Jedi
549 $
06/04/1972 $
549 messages
Mensonges : 549
Anniversaire : 06/04/1972


MessageSujet: You Make It Rough - Ft. Tony & les Stalkers Lun 4 Jan 2016 - 22:13

You Make It Rough

Ft. Tony l'agent du FBI & Penny l'autre agent du FBI.


Une nuit mouvementée. Rien de tragique, mais occupée. Étrangement beaucoup de malaise. Saff n'avait même pas eu le temps d'allonger sa pause pour faire une sieste. Du coup, il est crevé. Et il résiste à la tentation de chasser la fatigue avec quelques cachet d'amphétamine, qu'il conserve précieusement au cas ou. Il a un peu abusé ces derniers mois, depuis la tornade en fait. Non, il n'en a pas besoin. Il referme le casier inutilisé qu'il verrouille. Non, il ne va quand même pas cacher ça dans son propre casier. Un casier verrouillé, personne n'y touche. C'est pas comme si le staff était en surnombre non plus. Dans son casier, il récupère plutôt la monnaie pour la cantine. Ok, un café, fort. Enfin, le plus fort possible.

Il revient, café en main... enfin, deux cafés. Techniquement, ils sont pour lui, mais au poste de garde, la première de ses collègues qu,il voit avec l'air fatiguée, il le lui refile. Si tout le monde à l'air en forme, il va égoïstement les garder tous les deux. Il a presque atteint le poste de garde en traversant la salle d'attente, concentré à ne pas renverser les cafés, quand une tache sombre lui fait distraitement lever la tête. Il détourne rapidement les yeux le temps de s'assurer que le café ne se renverse pas, puis il ralentit et se retourne vers la silhouette stoïque. Il la dévisage un moment, puis un plis perplexe vient barrer son front avant qu'il ne jette un coup d'oeil autour. Eh merde... il y en a d'autres. C'est pas courant de voir autant de veston dans une salle d'attente d'hôpital. Surtout qui restent debout, stoïque. Durant quelques autres secondes, il cherche une sortie, mais seulement par réflexe. Saffron n'a jamais fuit. Enfin, si, souvent, mais pas aussi ouvertement. Un café dans chaque main, il revient sur le premier veston qu'il a regardé. Il affiche une contrariété toutefois résignée.

- Sérieux ? Encore ?

Fait chier !

Sérieux !

______________________________

Saffron Light O'Leary


« I have sometimes been wildly, despairingly, acutely miserable, racked with sorrow, but through it all I still know quite certainly that just to be alive is a grand thing. » - Agatha Christie


Dernière édition par Saffron O'Leary le Lun 11 Jan 2016 - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anthony J. Caldwell
jeune apprenti
442 $
14/03/1980 $
442 messages
Mensonges : 442
Anniversaire : 14/03/1980


MessageSujet: Re: You Make It Rough - Ft. Tony & les Stalkers Dim 10 Jan 2016 - 14:55

You're make it rought

SAFFRON - PENNY


Anthony soupira face à ce qui allait advenir. Une journée qui promettait d'être pénible à nouveau ... L'année 2016 n'était définitivement pas son année favorite, du moins elle commençait assez mal entre ses retrouvailles de fantômes du passé et les soucis de sa vie privée. L'agent était réellement perdu et ne savait pas sur quel pied danser... La seule chose dont il avait le contrôle était l'affaire d'Eli Hales, au moins c'était déjà ça. Son supérieur avait chargé à lui et à Penny d'aller chercher Saffron O'Leary. Bien sûr l'agent Caldwell avait un peu discuté les ordres avant d'entendre la menace du blâme, donc il avait rapidement arrêté de tenir tête.

Il se retrouva à l'hôpital avec Penny et quelques autres agents de terrain, il se faisait déjà dévisager par certaines personnes qu'ils dépassèrent. " C'est juste qu'une arrestation pour un interrogatoire... Je ne comprends pas pourquoi les supérieurs essayent de l'arrêter une ... Je ne sais pas combien de fois il s'est fait arrêté tellement c'est devenu une habitude. Ils vont en rien tirer" fit Anthony déjà dans ses réflexions. Normalement, selon l'emploi du temps il devrait être en pause et il savait déjà où le trouver. Alors il alla dans la salle d'attente, alors que les autres se préparèrent à bloquer toutes les sorties possibles.

Ils retrouvèrent rapidement Saffron et il tenait deux cafés à la main, tranquillement et en train d'essayer de ne pas en renverser un. L'agent du FBI soupira plus pour lui-même et en silence. Quand le O'Leary comprit ce qui se passait, il finit par se diriger vers Anthony, pour lui dire la fameuse phrase. Il hocha la tête avec cet air fatigué et lassé sur son visage. " Oui encore... Et ça vient même pas de moi." avoua-t-il alors que l'agent du terrain allait se diriger vers Saffron pour lui mettre les menottes, Anthony tendit les mains pour récupérer les cafés. Il en avait bien besoin d'ailleurs. Il n'avait pas vraiment le choix de le laisser se mettre les menottes sinon son supérieur n'allait pas forcément être content.  

______________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Saffron O'Leary
Maître Jedi
549 $
06/04/1972 $
549 messages
Mensonges : 549
Anniversaire : 06/04/1972


MessageSujet: Re: You Make It Rough - Ft. Tony & les Stalkers Ven 15 Jan 2016 - 0:12

You Make It Rough

Ft. Tony l'agent du FBI & Penny l'autre agent du FBI.


Non mais et quoi encore ? Ils vont vraiment lui pourrir la vie à ce point ? L'arrêter sur la route, c'est bon. L'arrêter au restaurant, déjà fait. Chez lui ? Ah non ça ils ne l'ont pas encore fait. Probablement parce qu’ils craignent Gus plus que lui. Mais c'est la première fois qu'ils viennent le cueillir durant ses heures de garde. Après, ça s’est produit à quelques reprises. Mais pendant, une première.

- Vous pouvez pas venir me chercher comme ça, durant mes heures de gardes pour bavarder. Si tu t’ennuie et que t’as envie de bavarder, Tony, faut m’appeler, on se trouvera un soir pour ça.

Voyant l'agent du FBI tendre les mains pour récupérer les cafés, Saff les rapproche de lui, protecteur.

- Et en plus tu veux te faire payer le café ? T'as un de ces manque de savoir vivre ! se plaint-t-il. Betty ! appelle-t-il en se détournant et en tendant les cafés en direction du poste de garde.

Le temps que l’infirmière récupère les cafés, ou du moins amorce une approche, Saffron tourne la tête et jette un regard contrarié à Tony.

- C'est pas comme si on était pas déjà assez de court si en plus vous en retirer un. S’il y a des patients qui sont encore plus malade par manque de staff, ce sera de TA faute, Tony ! clame-t-il, outré.

______________________________

Saffron Light O'Leary


« I have sometimes been wildly, despairingly, acutely miserable, racked with sorrow, but through it all I still know quite certainly that just to be alive is a grand thing. » - Agatha Christie
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anthony J. Caldwell
jeune apprenti
442 $
14/03/1980 $
442 messages
Mensonges : 442
Anniversaire : 14/03/1980


MessageSujet: Re: You Make It Rough - Ft. Tony & les Stalkers Ven 15 Jan 2016 - 21:40

You're make it rought

SAFFRON - PENNY


Anthony aurait vraiment préféré que ça soit quelqu'un d'autre que lui, parce qu'il détestait vraiment chercher les gens pour un interrogatoire dont il savait que ça n'allait rien servir. Il n'était pas cette personne qui avait décidé de venir l'arrêter, mais son supérieur qui n'en faisait qu'à sa tête, parce qu'il avait cette idée d'arrêter Saffron en plein travail et que ça allait sûrement l'énerver : jackpot. " J'aurai largement préféré t'envoyer un sms Saff', mais là .. C'est de mon patron..." fit-il profondément embêté de mettre Saffron dans cette situation-là. Il tendit les mains pour prendre les cafés et il soupira face à la réponse de O'Leary. Il laissa retomber les mains, tant pis, au moins, il aura essayé. Il regarda l'infirmière arriver, pour prendre le café, mais l'agent qui allait passer les menottes à Saffron, l'empêcha d'avancer un pas de plus. Il lui apprit que le staff était en sous-effectif, ce à quoi Anthony répondit par un haussement de sourcil. " MA faute ?! Je ne fais que suivre les ordres, tu ferais plutôt mieux de te plaindre à mon patron ! Ça me fait pas plaisir non plus de faire ça et j'en suis vraiment désolé, mais laisse-moi faire mon métier." une pause, il observa l'agent et lui dit. " Mais laissez Betty récupérer les cafés." fit-il dans un soupir, alors que l'infirmière vint vers Saffron pour récupérer les cafés, avant que l'agent veuille lui passer les menottes maintenant qu'il avait les mains libres.


______________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Saffron O'Leary
Maître Jedi
549 $
06/04/1972 $
549 messages
Mensonges : 549
Anniversaire : 06/04/1972


MessageSujet: Re: You Make It Rough - Ft. Tony & les Stalkers Sam 16 Jan 2016 - 18:13

You Make It Rough

Ft. Tony l'agent du FBI & Penny l'autre agent du FBI.


Saff a l'habitude des arrestations, mais habituellement, ça se fait certes en public, mais pas en plein milieu de son service. Ils sont déjà débordés et ça ne risque pas de s'améliorer avec lui en moins. C'est toujours un aria quand quelqu,un manque, alors en plus quand c'est pour des conneries. De toute évidence, le FBI tente de le provoquer. Bien joué, excellente tentative, parce que ça fonctionne, ça le provoque, effectivement, mais quand on s'attends à quelque chose venant de Saffron, la provocation provoque toujours quelque chose de décevant.

- Bon sang, Tony, un peu d'enthousiasme quand même. Ne met pas tout sur la faute de ton patron, allez, avoue, je te manquais, susurre-t-il en lui offrant une ses oeillades charmeuse que personne présent ne manque.

Betty approche, à pas prudents, mais elle se fait arrêter par un des sbires en costard. Tony, lui, se défend d'être l'instigateur de cette arrestation, et propose à Saff de se plaindre à son patron. Saff a l'habitude des patrons du FBI qui restent sagement plantés derrière le miroir et laissent les agents se faire ridiculiser.

- Tu sais, Tony, ton patron, il préfère rester le cul sur sa chaise plutôt que de venir faire le sale boulot. Il ne viendra pas écouter mes doléances et je crois pas que fera le message de ma part. Nous le savons tous les deux.

Betty vient récupérer les cafés, mais Saff ne laisse que rarement les choses se passer autrement que comme il le souhaite. L'agent avec les menottes approche, mais Saff lui arrache brusquement les menottes des mains et les tends à Tony.

- Oui, Tony, c'est ça, fais ton boulot. Assume-le jusqu'au bout. Passe-moi les menottes toi-même, dit-il en tendant les mains, dont l'une tient les menottes. Saffron dévisage l'agent Caldwell avec un quelque chose de perfide. Je sais que tu adores m'attacher, ronronne-t-il, assez fort tout de même pour que tous ceux autour entendent. Personne n'ignore les frasques de Saffron O'Leary. Il se penche légèrement vers l'avant. Allez, brusque moi un peu pour que ça ait l'air vrai. J'aime quand tu me brusques.

Saffron n'a aucune limites, même pas face au FBI.

______________________________

Saffron Light O'Leary


« I have sometimes been wildly, despairingly, acutely miserable, racked with sorrow, but through it all I still know quite certainly that just to be alive is a grand thing. » - Agatha Christie
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: You Make It Rough - Ft. Tony & les Stalkers Dim 17 Jan 2016 - 12:41

You're make it rought

Anthony et Saffron


Ils débarquaient pour arrêter O'Leary et voilà que Anthony se sentait presque coupable. Elle leva les yeux au ciel parfaitement désespérée de le voir si peu obéissant et redoutant même la confrontation. "Si c'est ton meilleur pote, fallait le dire à la patronne. Arrête de râler et vient bosser." Fut tout ce qu'elle dit avant qu'ils se retrouvent devant Saffron. Elle ne l'avait pas vu depuis... et bien depuis Thanksgiving. Mais ce n'était pas pour autant qu'elle lui avait parlé véritablement. Elle faisait tout pour l'éviter. Depuis que Gabriel n'avait plus de visites de contrôle régulières, c'était devenu bien plus simple.

Elle resta en retrait, presque invisible aux acteurs de la scène qui se jouait. Elle était de plus en plus désespérée par Anthony. C'était un peu un mythe qui s'envolait. Depuis qu'elle travaillait véritablement avec Anthony et même s'il n'était pas son partenaire attitré, elle avait vite compris qu'il n'était pas le super agent du FBI qu'elle avait cru et qui l'avait poussé à y entrer à son tour. Il était plus un homme perdu qu'autre chose et à l'instant, elle pensa même à "petite nature" pour le qualifier. Il se taisait, répliquait tout juste. C'était pourtant lui qui était en puissance entre les deux et non, il se laissait mener dans les débordements de Saffron avec facilité. Finalement quand le suspect si on pouvait le nommer ainsi tendit les mains pour être menotté avec son air suffisant, ça l'a mis plutôt hors d'elle. On ne parlait pas comme ça à son ami ni au FBI. Elle s'avança d'un pas ferme, pris les menottes et les lui mit sans prêter attention aux possibles protestations d'Anthony. "Fais pas chier O'Leary. Tu te crois intouchable jusqu'au moment où ça changera. Je serais toi, je la ramènerai moins et j'essaierai de comprendre ce qui me vaut la visite surprise."

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Saffron O'Leary
Maître Jedi
549 $
06/04/1972 $
549 messages
Mensonges : 549
Anniversaire : 06/04/1972


MessageSujet: Re: You Make It Rough - Ft. Tony & les Stalkers Mar 9 Fév 2016 - 0:57

You Make It Rough

Ft. Tony l'agent du FBI & Penny l'autre agent du FBI.


Contre toute attente, l’apparition de l’agent Ribbs semble faire plus que plaisir à Saffron. Son sourire ne le quitte pas et toute son attention se pose sur elle. Il se retourne même pour lui faire face, avançant de quelques pas, diminuant l’espace entre eux. Mais il ne manifeste aucune agressivité.

- Agent Ribbs, quelle bonne surprise, ronronne-t-il. Deux agents pour moi tout seul, c’est pas mon anniversaire pourtant. Tu pouvais m’appeler si je te manquais, Penny, souffle-t-il en se penchant légèrement sur Penny.

Malheureusement pour le FBI, Saffron est un habitué. Il ne s’émeut pas et oui, il est d’une suffisance incroyable. Il n’a peur de rien. Il n’a aucune limite. Il sait qu’ils n’ont absolument rien contre lui. Pas aujourd’hui. Le jour où à se produira, c’est qu’il se sera planté quelque part et la victoire du FBI sera mérité.

Tu as raison, Agent Ribbs, je n’ai pas d’idée précise du pourquoi le FBI vient m’enquiquiner aujourd’hui. Ça doit être important, puisqu’ils viennent me cueillir en plein milieu d’une journée de travail. Tu devrais serrer un peu plus les menottes je pourrais me plaindre de brutalité, ça paraîtra bien dans ton dossier, chuchote-t-il. Saff, habituellement si complaisant et agréable. Il doit être vraiment contrarié pour être si mesquin. Ils ont sans doute entendu une rumeur et ils veulent savoir si c’est vrai ou pas. Ou peut-être qu’ils vont juste à la pêche ? Qui sait ? Je le découvrirai bien assez vite. Ne dis rien, j’aurai la surprise. J’adore les surprises, s’enthousiaste-t-il.


______________________________

Saffron Light O'Leary


« I have sometimes been wildly, despairingly, acutely miserable, racked with sorrow, but through it all I still know quite certainly that just to be alive is a grand thing. » - Agatha Christie
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: You Make It Rough - Ft. Tony & les Stalkers

Revenir en haut Aller en bas
You Make It Rough - Ft. Tony & les Stalkers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES
» Demande d`avatar et signature pour Tony
» And in the end, the love you take is equal to the love you make ✖ Diana Angelus Leroy
» Crash Test [pv Girofle Satoya - Hentaï Rough]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Normal Hill :: Hôpital St Joseph-