AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 One look or two — Terrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: One look or two — Terrie Ven 1 Jan 2016 - 20:34

One Look or Two
anders et terrie


Anders n'était plus trop sûr que sa voiture était bien fermée. Ce n'était pas un problème qu'elle soit volée car c'était une vraie épave et n'était pas loin de le lâcher. Il n'avait pas les moyens pour s'en acheter une nouvelle et il ne voulait pas rentrer chez lui à pied. Il y avait du chemin à faire avec les courses qui pesaient une tonne. Il attendait à la caisse, son tour avec impatience. Il y avait cette musique insupportable et qui passait en boucle depuis une heure, elle ne lui manquera pas à sa sortie.

Il avait mal à la tête et aux yeux. Il y avait trop de bruit et trop de lumière pour lui, qui avait l'habitude de sortir deux fois par mois. Anders attirait le regard des personnes par sa sale tête, mais aussi parce qu'il était connu dans ce coin. Il détestait ces habitants et leurs rumeurs. Leur manie de savoir quelque chose et de le répandre chez les autres sans avoir la confirmation était une technique qu'Anders détestait.

Il y avait une tête familière parmi cette foule dans le supermarché qui attendait aussi son tour dans la caisse voisine. Weiss avait reconnu la silhouette et se rappela de leur rencontre. Il n'imaginait pas la croiser ici et aussi rapidement. À noter que la notion du temps chez Anders, est décalée. Il ne savait pas combien de temps il n'avait pas vu Terrance mais c'était avant la première disparition de Samuel. La supporter de l'équipe du Hockey tourna la tête et leur regard se croisèrent. Anders maladroitement le fuyait et avança pour déposer ses courses sur le tapis roulant. Il paya et releva encore le regard, il croisa celui de Terrie, une fois de plus il la fuyait. Il récupéra la monnaie et quitta la caisse.

Il s'arrêta doucement sur son chemin et réfléchit. L'écrivain avait deux choix. Soit il devait continuer son chemin jusqu'à la voiture. Vérifier s'il ne lui est pas arrivé un malheur, rentrer chez lui. Soit il attendait Terrie qui était en train de payer. La décision était prise : il reprit la marche pour aller rejoindre sa voiture. Ne se sentant pas prêt à l'idée de parler avec une personne, même si discuter avec cette demoiselle pour prendre des nouvelles n'était pas une mauvaise idée.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: One look or two — Terrie Sam 2 Jan 2016 - 11:14

Anders & Terrie
One look or two

Les courses… Ce n’était pas une activité que Terrie affectionnait tout particulièrement en temps normal, mais depuis septembre et les révélations des dégénérés qui se cachaient derrière –S, Terrie aimait encore moins cela, sûrement parce que cela l’obligeait à croiser des gens et qu’ils avaient tous envie de savoir si c’était vrai, si elle était une O’Leary. En somme, Terrie n’était pas particulièrement enchantée de sortir faire ses courses. Cependant depuis que Danny était provisoirement installée chez elle, pendant qu’elle récupérait de sa blessure, le frigidaire se vidait beaucoup plus rapidement, et aujourd’hui encore Terrie devait aller faire des courses.

Une fois au supermarché, Terrie s’attela à faire ses courses le plus rapidement possible. Elle n’était pas tout à fait pressée de rentrer, elle était de repos aujourd’hui – le cabinet vétérinaire était fermé et elle avait trop d’heures à l’hôpital pour faire une garde cette nuit – mais elle n’avait pas non plus envie de s’éterniser ici. Autant profiter de son jour de repos pour faire ce qu’elle ne faisait pas le reste du temps. Et il y en avait des choses que la brune ne faisait pas depuis plusieurs mois, si bien qu’elle vit ses courses en quatrième vitesse.

Arrivée à la caisse, elle attendait patiemment (ou presque) son tour afin de payer et de rentrer chez elle. Durant les minutes qui la séparaient de la sortie, Terrie put remarquer un regard posé sur elle. La brune s’attarda alors à observer l’homme qui lui avait accordé un regard pour le moins particulier, et il avait « fui » presque aussitôt quand elle l’avait remarqué. Tiens donc ! Terrie prit le temps de passer ses souvenirs en revue, ceux des deux dernières années afin de faire le tri. Se connaissaient-ils tous les deux ? C’était le père de Samuel, un des gamins ayant disparu en forêt, c’est tout ce qu’il venait à l’esprit de Terrie. Mais la jeune femme avait la sensation que le regard qu’il avait posé sur elle n’était pas un simple regard, il y avait autre chose. Il payait et partait quelques instants avant que Terrie ne fasse de même. Terrie rassembla et paya le plus vite possible pour avoir seulement l’occasion de répondre à une nouvelle interrogation.

« Est-ce qu’on se connaît ? » Demanda la brune, à l’homme qui semblait prendre ses jambes à son cou. « Je suis navée, je… » Elle s’arrêta ne voulant pas évoquer son accident, qu’elle refusait à appeler ainsi depuis qu’elle avait le souvenir qu’on avait en réalité tenté de la tuer. « Je… j’suis amnésique. Enfin c'est un peu plus compliqué que ça, mais... peu importe… Ne le prenez pas pour vous, enfin… si on se connaît. »

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: One look or two — Terrie Sam 2 Jan 2016 - 16:30

One Look or Two
anders et terrie



Il avait ses courses et chercha à sortir de ce supermarché. Terrie le rattrapa sans mal avec ses courses et ça n'avait pas été compliqué, Anders n'avait pas cherché à la semer. À quoi bon, elle avait aussi un choix à faire et elle avait décidé de le rattraper. Elle pouvait très bien passer son chemin et se dire que c'était un voyeur. Dans le cas d'Anders, tout le monde le connaissait et il était probable que malgré l'amnésie elle le connaissait.

Il s'était arrêté sur son chemin et tourna la tête vers la brune qui venait à lui. Elle expliqua sa situation. Amnésique, elle ne savait plus sur quel pied danser parce qu'elle le vouvoyait alors qu'ils se tutoyait dans le passé. Weiss malgré sa tête d'enterrement comprenait la situation et pouvait concevoir que c'était destabilisant. Il se racla la gorge, n'ayant pas utilisé sa voix depuis longtemps.

- Je sais pour l'amnésie. Affirma-t-il,en fermant doucement les yeux. Il avait cet air fatigué.

Il lisait le Lewiston Tribune et avait appris pour Terrie. C'était regrettable et étrange : un délit de fuite. Le conducteur avait paniqué et c'était la justification qui ressortait le plus pour un délit de fuite. Il ne prenait pas la défense parce que l'écrivain ne savait pas ce qui s'était passé, ni s'il y avait eu une enquête. Il ne s'était pas mêlé et était resté chez lui, à éviter les gens. Aujourd'hui, il n'avait pas évité Terrie et ce n'était pas une corvée pour lui, parce qu'il l'appréciait et avait bien aimé discuter avec elle.

- Oui nous nous connaissons. Vous veniez regarder un match de hockey, vous encouragiez l'équipe ... et il s'interrompit, il ne voulait pas parler de son fils.

Il détourna le regard et fit une inspiration pour ne pas craquer, il sentait son coeur défaillir. Du vivant de son fils, il jouait pour l'équipe avec Nigel. Anders venait regarder le match et revenait avec un mal de crâne parce qu'il se mettait toujours près d'une supporter qui hurlait le plus fort : Terrie.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: One look or two — Terrie Sam 2 Jan 2016 - 21:45

Anders & Terrie
One look or two

Terrie n’avait pas vraiment cherché à poursuivre l’homme qui l’avait regardé. Contrairement à beaucoup d’autres personnes qu’elles ne pouvaient pas reconnaître en l’absence de souvenirs, Anders Weiss était connu pour être le père de Samuel, un des gamins disparus. Ce que Terrie ignorait en revanche, c’est qu’elle avait pu avoir un lien avec cet homme. C’est le regard qu’il avait posé sur elle qui avait fait douter Terrie. Ce n’était pas le regard de ceux qui s’interrogeaient sur son affiliation avec les O’Leary, ni de ceux qui se désolaient de son histoire. C’était un regard différent, et c’est la raison pour laquelle la brunette s’y était risquée.

Terrie l’avait donc interpellé, sans non plus chercher à la poursuivre. Elle marchait naturellement vite, ce n’était pas tant étonnant qu’elle ait rattrapé l’homme, puis elle était tellement pressée de sortir… La brune n’avait pas trop réfléchi, elle avait simplement abordé Anders Weiss, avec les mots qui lui étaient passés par la tête, sans prendre le temps d’y réfléchir. Elle demandait simplement, et il affirmait savoir pour son amnésie. Terrie eut un mouvement de tête affirmatif… oui les gens lisent les journaux… mais elle a croisé tellement de gens qui ne savaient pas. Anders continue de lui répondre, ils se connaissent en effet et il s’interrompit rapidement.

« Je suis navrée, je… je voulais pas vous faire penser à Samuel. » S’excusa-t-elle aussitôt, comprenant parfaitement pourquoi Anders Weiss s’arrêtait dans son discours. « Pour ma défense, je ne pensais pas que ça avait un rapport… avec lui. Même si j’aurai dû m’en douter. » Continua-t-elle, s’en voulant visiblement d’avoir fait de la peine à Anders. Ce n’était pas vraiment ce qu’elle voulait. « Je… » Terrie lâcha finalement un soupir, mais elle s’accorda à finir sa phrase. « Je suis désolée, je voulais pas… j’avais juste envie de remplir des trous, mais ça ne fait rien. »

Terrie n’allait pas demander à un homme meurtri par la mort de son fils de penser un peu au calvaire qu’elle-même traversait. Il n’était pas question qu’elle lui demande… de toute façon qu’on raconte sa vie ou qu’elle s’en souvienne, ce n’était pas la même chose. C’est de ses souvenirs dont Terrie avait besoin…

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: One look or two — Terrie Dim 3 Jan 2016 - 0:43

One Look or Two
anders et terrie


La température fraiche, Anders pouvait se souvenir de la sensation du froid qui l'envahissait quand il entrait pour s'assoir sur les gradins. L'odeur de l'eau trempée, des hurlements d'encouragements pour l'équipe locale. L'écrivain pouvait très bien s'en rappeler comme si c'était hier et c'était un sport qu'il aimait beaucoup observer. Il avait arrêté de venir à la disparition de Samuel, ça lui ravivait trop de souvenirs et il n'aura pas vraiment l'occasion de voir son fils continuer à jouer, à patiner. C'était trop douloureux. Quand Samuel était revenu, il n'avait pas voulu reprendre le sport, puis il s'était suicidé.

Parler du hockey, c'était de repenser à son fils décédé. Son fils unique.
Anders avait ce visage avec des traits tirés, qui démontrait sa fatigue. Il regardait la sortie de ce supermarché et n'avait qu'une envie : rentrer chez lui et s'enfermer à double tour. Il ne supportait pas les bruits, ni l'ambiance, encore moins de voir les gosses jouer avec les caddies. Il s'était laissé attrapé par Terrie, qui parlait, gênée et l'air désolé. À l'énonciation du prénom de Samuel, il ferma les yeux et expira bruyament. Il retourna doucement son regard vers la brune qui continua, essayant de se défendre, avec légèreté. Anders eut l'air surpris.

Elle aurait dû s'en douter.
Elle voulait juste remplir les trous.


- Vous voulez juste remplir les trous ? Il appréciait cette brune mais il y avait une limite. Vous ne saviez pas, mais vous auriez dû vous en douter. C'est important pour vous, de remplir les trous de votre vie manquante ? On dirait que vous faites ça tout les jours et à tout le monde que vous croiser. Il était étrangement calme, mais un ton irrité se trahisait dans son intonation.

Il soupira. Terrie était une femme qui avait perdu quelque chose : ses souvenirs. Elle restait quand même vivante et n'était pas sur le point de mourir. Anders avait perdu quelqu'un et c'était la seule personne qui lui donnait la raison de vivre, maintenant qu'il n'en avait plus. Il essayait d'encaisser et de survivre. Aujourd'hui, il avait marre d'encaisser.

- On discutait en regardant le match. On se tutoyait. Je ne vous apprends pas grand chose. Mais j'ai à faire et je n'ai pas spécialement envie de rester ici.

Ce n'était pas le meilleur endroit pour discuter. Anders ne supportait pas le monde et préférait rentrer chez lui, voir si sa voiture était toujours là. Il commença la marche avec ses courses pour quitter cet endroit avec la musique infernale.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: One look or two — Terrie Dim 3 Jan 2016 - 15:12

Anders & Terrie
One look or two

Terrie n’avait pas réfléchi… Peut-être si elle se tuait moins à la tâche en enchaînant les gardes d’infirmière à l’hôpital, le travail au cabinet vétérinaire, et les diplômes qu’elle s’est remise à passer, elle serait plus à même de réfléchir convenablement. Peut-être que la brune a fini par atteindre les limites de son super cerveau, et que ce dernier fatigue maintenant, laissant Terrie en ressentir différents effets. La fatigue, le stress, la déprime, la difficulté à réfléchir… Si elle prenait le temps, Terrie remarquerait sans doute qu’elle a énormément changé ces derniers temps. Si le coma et l’amnésie l’ont déjà profondément changée, cela semble presque anodin maintenant quand on voit comme elle se fatigue. Enfin personne ne semble avoir remarqué, pourtant elle a les traits tirés.

Terrie se rend compte qu’elle n’a pas réfléchi avant d’agir, ça ne lui ressemble pas. Et elle se rend compte qu’elle a éveillé de la douleur chez Anders Weiss, ce n’est pas ce qu’elle voulait. Qui serait assez cruel pour réveiller la douleur d’un parent ayant perdu son enfant ? Terrie s’en veut, mais c’est trop tard. Et parce qu’elle est fatiguée, pour la première fois depuis longtemps, parce qu’elle déprime et qu’elle n’a pas les idées claires, elle s’exprime mal et en rajoute probablement une couche alors qu’elle ne cherche qu’à s’excuser du mal qu’elle a fait.

« Non, c’est… » Dire qu’elle était gênée et même honteuse était peu dire. Elle laissait sa phrase en suspens pour se donner le temps de réfléchir à ce qu’elle allait dire, elle avait déjà bien assez gaffé comme ça. « Je ne fais jamais ça en réalité… Je ne sais pas, vous aviez ce regard tout à l’heure, et… ça fait longtemps qu’on ne m’avait pas regardée comme ça. » Ce n’était certainement pas une excuse pour lui demander s’ils se connaissaient, ou quoi que ce soit d’autre. Après tout, il n’avait pas encouragé Terrie à venir lui parler, ce n’était qu’un regard !

Anders lui racontait en deux phrases quelle était la nature de leur relation passée, et cherchait à couper court à la conversation. Terrie comprenait aisément qu’il n’ait pas envie de poursuivre, surtout après qu’elle ait mis ainsi les pieds dans le plat.

« Je… je comprends. » Répondit-elle, avec la ferme intention de laisser le pauvre homme tranquille. « Je suis vraiment, sincèrement, désolée. Je ne voulais pas vous faire du mal. » Terrie déglutit assez mal avant de reprendre une dernière fois. « Si jamais il y a quelque chose que je peux faire… »

Terrie laissa une fois de plus sa phrase en suspens, elle n’avait nullement besoin de la finir de toute façon. Ne voulant pas imposer davantage sa présence à l’homme meurtri, Terrie eut une sorte de sourire timide, avant de reprendre sa route vers sa propre voiture, s’éloignant pas à pas d’Anders Weiss, et se maudissant d’avoir ouvert la bouche en raison d’un simple regard.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: One look or two — Terrie Lun 4 Jan 2016 - 0:05

One Look or Two
anders et terrie



C'était difficile de ne pas craquer à cette douleur qui voulait sortir hors de lui et elle était mêlée à cette panique grandissante causée par la foule, le bruit. Anders restait focalisé sur lui pour garder son calme et ne pas craquer. Il regrettait ce qui était arrivé à Terrie, c'était très regrettable. Il aurait aimé qu'elle retrouve toute sa mémoire qui était son bonheur, il aurait aimé l'aider mais il n'était qu'un père célibataire qui discutait avec une supporter dans les gradins, pendant un match de hockey. Il ne voudrait pas parler de leur passé parce que c'était déjà assez douloureux de se rappeler de ces heureuses années. Elle était heureuse et tout avait changé. Pas seulement du côté de Weiss.

Elle ne faisait pas cela tout les jours, elle ne cherchait pas à demander à toutes les personnes qu'elle croisait. La brune avait décidé de changer ses habitudes parce qu'il l'avait regardé différemment des autres. Anders n'était pas la personne qui jugerait les autres, il était témoin et victime à la fois de ces regards remplis de jugement, d'interrogation. Il ne l'avait pas critiqué, il l'avait observée de loin et voyait comment elle allait. Elle lui avait semblé être si impatiente, elle ne devait pas aimer faire les courses aussi... Il avait observé comme une personne qui appréciait de la revoir.
Elle était venue avec de l'énergie et des questions légères, comme s'il était quelqu'un de normal, un retour en arrière. Anders aurait aimé cela mais il n'était pas capable de faire semblant. C'était résolu ces temps-là.

- Je sais...

Il ne voulait pas entendre ces désolés, ces rafales de désolés qui ne se terminaient pas avec Terrie. L'écrivain plongea les yeux dans celle de la brune et repéra quelque chose... Qui lui était familière. Ce regard disait long, Terrie cherchait des réponses et récupérer la mémoire d'avant. C'était difficile pour elle. La vie était difficile pour tout le monde. La difficulté n'était pas la même pour chacun et c'était une vraie épreuve. Elle essayait de vivre en permanence avec l'amnésie. Il essayait de survivre avec le suicide de Samuel. La brune s'éloigna après un sourire. Après ces formules qu'il connaissait très bien : si vous avez besoin de quelque chose je suis là. répété inlassablement par beaucoup de personnes.

- Terrie ? dit-il alors qu'elle était encore à la portée de la voix. Au diable le vouvoiement. Fais une pause...

Elle était pressée de ranger ses articles de courses plus tôt, elle était fatiguée, le stress n'était pas exclu. Elle devait se reposer et prendre du recul. Elle lui donnait l'air d'être une femme qui courait partout... Il venait de donner un conseil, faire une pause. Laisser se reposer et se couper de tout. Aller voir quelqu'un. Anders savait qu'elle risquait de craquer bientôt. Il inclina la tête comme salut et s'en alla à la direction opposée de la brune.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: One look or two — Terrie Lun 4 Jan 2016 - 0:58

Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Terrie M. Austen
Message reçu, aujourd'hui.

Si pressée de se souvenir de la catin de bas-étage que tu étais... Ça te dérange tant que ça de ne plus savoir avec qui tu as couché ? Un indice, je suis d'humeur magnanime : 97% de la population de Lewiston en âge de s'intéresser à tes petites fesses. Le plus drôle quand, comme moi, on est un spectateur impartial de tes échecs à répétition, c'est le schéma répétitif. J'espère pour le bien de tout le monde que, comme la fois précédente, tu iras à la clinique St Luke.
Amicalement,
-S




Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Anders Weiss
Message reçu, aujourd'hui.

Quelle victime tu fais... J'aurai vraiment cru que tu parviendrais à te ressaisir depuis le temps. A quoi bon pleurer sur le passé, tu n'as plus de fils, tu n'as plus rien, vis avec ou meurs mais par pitié arrête de te promener avec cet air déprimé, ça me fait pitié et je déteste ça. Ne joue pas les pères éplorés, ça ne te va pas !
-S


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: One look or two — Terrie Lun 11 Jan 2016 - 9:53

Anders & Terrie
One look or two
Terrie n’avait pas voulu causer de la douleur à Anders. Elle ne pouvait même pas imaginer ce que ce père pouvait traverser suite au décès de son fils, qui avait d’ailleurs mis fin à ses jours. Qu’avait-il pu traverser pour en arriver à une telle extrémité ? Habituellement, ces questions seraient les seules qui occuperaient l’esprit de Terrie. La jeune femme s’était toujours montrée excessivement présente pour les gens qui souffraient, reléguant au second plan tout la souffrance qu’elle-même pouvait ressentir. Terrie n’avait pas le souvenir de ses vingt-six premières années où elle avait fait cela à outrance, mais pour les deux dernières années, celles qu’elle venait de vivre et dont elle avait les souvenirs, elle ne s’était pas montrée très différente de cela. Toute sa souffrance et toute sa peine, elle les reléguait toujours au second plan. Sauf aujourd’hui… aujourd’hui elle avait semble-t-il laissé un peu de cette souffrance ressortir, au plus mauvais moment et avec la plus mauvaise personne.

Terrie avait pris conscience de l’énorme erreur qu’elle venait de faire, et elle en avait particulièrement honte. Elle s’excusa auprès d’Anders, plus d’une fois, pour ce comportement déplacé. De toute façon, que les gens la connaissent ou non, qu’ils aient des souvenirs d’elle ou non, Terrie, elle, ne les avait pas, et entendre sa vie raconter par d’autres, ça ne l’aidait pas. Après d’énièmes excuses, Terrie s’accordait à penser qu’il ne lui restait qu’une chose à faire, partir.
Alors qu’elle partait déjà vers sa propre voiture, Anders l’interpella, avant de lui dire de faire une pause. La brune s’arrêta et se retourna de nouveau vers Anders.

« Faire une pause ? » Demanda-t-elle, l’air de ne pas comprendre ce qu’il lui disait. Son regard s’était chargé d’interrogations.

Alors que Terrie s’apprêtait à lui demander des explications sur cette phrase un brin mystérieuse, son téléphone sonna. Des fois que ce soit l’hôpital ou une urgence vétérinaire –même si elle était de repos aujourd’hui – Terrie se devait de regarder, même si ce n’était pas très poli en présence d’une personne. D’ailleurs elle détestait le faire, mais avec ses deux boulots, elle n’avait pas vraiment le choix.

« Euh pardon… C'est peut-être une urgence…  » S’excusa-t-elle alors qu’elle prit connaissance du message. « Mais quelle bande de connards… » Lâcha-t-elle, en colère, entre ses dents alors qu’elle terminait de lire le message de –S…

Ce qu’ils devaient rire à jouer avec l’amnésique, à faire référence à des choses dont elle n’avait pas le moindre souvenir. Elle n’avait vraiment pas besoin de ces abrutis qui se cachaient derrière –S pour se torturer, elle était parfaitement capable de le faire seule. Mais pourquoi diable jouaient-ils à cela ? Quel intérêt ? Comment savaient-ils autant de choses d’ailleurs ? Et comment pouvaient-ils toujours envoyer leurs messages au bon moment… ou au plus mauvais, selon comment on voyait la chose.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: One look or two — Terrie Ven 15 Jan 2016 - 20:52

One Look or Two
anders et terrie


Un pas.
Il venait de faire un pas avant d'avoir été stoppé par la voix de Terrie, qui répéta après lui. Elle ne comprenait pas elle-même, toute seule comme une grande, qu'il lui fallait une pause. Anders voyait qu'elle courrait partout, elle restait focalisée sur son sujet. Elle tentait par tous les moyens de récupérer ses souvenirs. Toutes les années de sa vie lui avaient été enlevées. C'était une autre douleur, d'un autre registre par rapport à celle de Weiss. Il ne pouvait pas comprendre parce qu'il n'avait jamais vécu l'amnésie. Cependant, ils avaient tous les deux perdus quelque chose. Anders avait appris à déceler quand une personne était dans une situation de surmenage et qu'elle était sur le point de craquer. Il avait vraiment du mal à s'en sortir. L'écrivain s'était retourné vers Terrie, qui avait le regard interrogateur. Il hocha la tête

- Ou..

Le téléphone sonna.
Quand il était dehors de chez lui, Anders avait l'habitude d'activer la sonnerie de son téléphone, pour ne pas rater un message important. Ce qui était curieux, le téléphone de l'écrivain avait sonné en même temps que celui de Terrie. Intrigué, il hocha la tête, compréhensif pour la situation de la jeune Terrence. Elle travaillait dans un domaine médical, même en jour de repos, sa présence pouvait être demandée. Anders sorti son téléphone pour jeter un coup d'oeil au message.

Destinataire inconnu.
Il aurait dû se douter que la synchronisation des sonneries n'étaient pas dues aux hasards. -S bien sûr. C'était son mode opératoire d'envoyer les messages pour troubler les gens. Il ne voulut pas ouvrir le message, mais la curiosité était plus forte, plus vive que tout. Il l'ouvrit et lut. Son coeur manqua un battement, ce n'était clairement pas ce -S qu'il connaissait, c'était une autre personne sous -S. Il en était sûr.
Il rangea son téléphone quand il entendit Terrie jurer, très remontée par ce qu'elle venait de lire. Anders eut une vague de crainte. Venait-elle de recevoir un message qui le concernait ?

- Tout va bien ?

Non, ça n'allait pas bien.
Anders savait que tout message de -S laissait les gens colérique, paniqués, désespérés, fatigués, sur le point de craquer, au bord des larmes. -S faisait tout, sauf du bien aux personnes qui recevaient ses messages. Il ne voulut pas lui demander ce qu'elle avait reçu comme message de -S, parce qu'il n'était pas censé de savoir le destinataire du message. Il était possible que ça soit un message de son travail, les sonneries en même temps étaient sûrement un drôle de hasard.

Mais le hasard n'existait pas pour Anders.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: One look or two — Terrie Mer 20 Jan 2016 - 11:39

Anders & Terrie
One look or two
Terrie n’a pas le temps de demander à Anders ce qu’il a voulu dire, mais si même lui peut voir qu’elle travaille trop alors que Terrie ne le voit pas, c’est qu’elle ne veut vraiment pas s’en rendre compte. Le téléphone a sonné. Encore un remplacement d’urgence à l’hôpital ou un animal qui ne peut pas attendre ? Si seulement, cela avait été une urgence… mais non, c’est encore –S. N’ont-ils pas fait assez de mal qu’ils continuent encore ? Terrie est persuadée qu’ils sont plusieurs, parce qu’une seule personne ne peut pas être partout, elle ne peut pas observer tout le monde en attendant le bon moment pour envoyer ses foutus messages. Mais quel est donc le but de tout ce foutoir ? Que veulent-ils ? S’ils n’ont pas de but, c’est que torturer psychologiquement les gens les amusent. Ils doivent bien rire avec elle alors…

« Rien de… grave. » Lâche-t-elle à Anders qui lui demande si ça va, parce que non ce n’est pas grave. Elle est frustrée, mais elle survivra très bien. « Ça doit juste être très amusant pour les… connards qui se cachent derrière –S de me parler de choses qui me concernent et auxquelles je ne comprends rien. » Explique-t-elle, plutôt sceptique. Même eux, ils en savent plus qu’elle n’en sait sur elle-même. Il y a de quoi être vraiment frustrée, non ?

« Le vôtre en était un aussi, n’est-ce pas ? » Demande-t-elle, le vouvoyant toujours quand bien même il l’a tutoyée. C’est sûrement parce que pour elle, leur rencontre date de cinq ou dix minutes à peine. Anders agit en fonction de son historique, Terrie fait avec le sien. Mais ça ne veut pas dire qu’elle ne le tutoiera pas à nouveau un jour.
La brune a posé la question, mais elle connaît parfaitement la réponse. Elle a entendu la sonnerie du téléphone de son interlocuteur, en même temps que le sien. Les coïncidences, Terrie n’y croit pas vraiment, ou plus vraiment, elle ne sait pas. Puis, du coin de l’œil, elle a vu. Même après l’accident, même après l’amnésie, son cerveau est toujours le même. Il enregistre tout ce qu’il voit, ce qu’il entend, ce qu’il sent et ressent… Absolument tout. Alors elle voit qu’il y a une différence entre avant et après le message qu’Anders a reçu, tout comme il y a une différence entre avant et après le message qu’elle a elle-même reçu, même dans son cas, c’est bien plus visible.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: One look or two — Terrie Dim 24 Jan 2016 - 20:40

One Look or Two
anders et terrie


La frustration.
-S n'était pas censé de torturer les gens de cette manière. Il venait de frustrer Terrie, devant lui. Il ne la crut pas. Rien de grave à un message de -S était déjà un mensonge, avec ce groupe cela était toujours grave. Cela allait jusqu'aux menaces de mort. Il jouait avec les vies des gens et ce n'était pas drôle. Terrie l'insulta et expliqua sa frustration. L'écrivain hocha la tête, compréhensif. Il ne pouvait rien dire, parce que cela ne le regardait pas et ils étaient juste deux personnes qui aimaient se parler pendant le match de hockey. Elle ne se rappelait plus de lui, ça ne lui donnait pas pour autant le droit de tout savoir.

L'amnésique lui posa la question. Anders répondit par un petit sourire gêné. Il baissa son regard au sol et hocha la tête pour confirmer. Il ne va pas réussir à la vouvoyer, comme elle le faisait si bien. Il déglutit et croisa le regard.

- Un message à faire remuer le couteau dans la plaie. Son sourire disparut et il détourna le regard vers sa voiture. Vite, changer le sujet. Il ne voulait pas en parler. Je te disais tout à l'heure, fais une pause. Il sourit un petit peu, il se racla la gorge parce qu'il parlait rarement autant. Anders ne tenait pas une conversation de plus de cinq minutes. Tu cherches des réponses pour remplir des trous, ça te torture et -S ne t'aide pas à parler des choses que tu ne sais pas. Tout le monde ne t'aide pas, tu y penses trop. Tu vas finir par sombrer dans la dépression Terrie si tu ne t'arrêtes pas et tu seras incapable de travailler, de sortir de chez toi. Évite d'en arriver là.

Anders aimait bien cette jeune femme sympathique, c'est pourquoi il lui disait ça. Elle était perdue et il voulait l'aider... Même si ... Il ne savait plus aider les gens. C'était fini pour lui. Il lui demandait de faire une pause, pour arrêter de tout accumuler, d'intérioriser et de faire du burn out, de la dépression.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: One look or two — Terrie Dim 7 Fév 2016 - 16:40

Anders & Terrie
One look or two
Le sentiment de frustration est devenu le meilleur ami de Terrie, il ne la quitte presque plus. Mais il est parfois renforcé par ce genre d’interventions, et parfois il y a tellement d’autres choses qui lui tournent en tête qu’elle pourrait oublier qu’il est là. C’est la seule façon que Terrie a d’oublier, saturer son cerveau avec autre chose. Oui, c’est la seule chose qui marche.
Terrie pose alors une question dont elle connaît déjà la réponse, et son interlocuteur confirme ce qu’elle sait déjà. Anders préfère ne pas s’étendre sur le sujet, et son maigre sourire a disparu. Terrie ne cherche pas à en savoir plus, elle respecte le fait qu’Anders ne veuille en parler. Elle imagine que le message doit parler de Samuel, et elle a déjà fait assez de mal à Anders à ce sujet… D’ailleurs la brune note qu’elle devra se faire pardonner à ce propos, elle ne sait pas encore comment, mais elle trouvera très certainement.

« Qu’est-ce qu’ils doivent se marrer à torturer les gens, hein… » Dit-elle avec un ton qui reflète parfaitement bien ce qu’elle ressent à ce sujet. Comme s’ils ne souffraient pas déjà assez sans leurs interventions. Anders change de sujet, et cela convient très bien à Terrie. « Quand je fais des pauses, j’ai toutes ces questions sans réponse qui tournent dans ma tête. Et ça me déprime. Alors je travaille trop pour ne pas penser à tout ça. » Avoue-t-elle, alors qu’il lui conseille de faire une pause. Les pauses lui laissent le temps de penser, et de se torturer. Mais elle croit comprendre ce qu’Anders veut lui dire. « Promis, j’essaierai de ne pas atteindre le burnout. »

Peut-être était-il temps de laisser Anders partir… Elle l’avait assez remué et –S avait fait le reste, il avait le droit de rentrer chez lui retrouver de la tranquillité. Mais il y avait quelque chose qu’elle voulait dire…

« Je me souviens pas d’avant, alors ça n’a peut-être pas une grande crédibilité, et je ne sais pas si j’ai changé ou pas, et à quel point, alors peut-être que c’est pas l’image que vous avez de moi, mais… » Elle hésite, elle ne sait pas exactement comment dire ça. « … vous deviez sûrement me manquer, parce que vous m’avez l’air d’être quelqu’un que j’appréciais vraiment. »

code by Silver Lungs


Dernière édition par Terrie M. Austen le Dim 7 Fév 2016 - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anders Weiss
Padawan héroïque
2607 $
12/11/1967 $
2607 messages
Mensonges : 2607
Anniversaire : 12/11/1967


MessageSujet: Re: One look or two — Terrie Dim 7 Fév 2016 - 20:09

One look or two.
anders et terrie



Changer le sujet.
Il devait changer le sujet parce qu'il n'était pas à l'aise de parler de -S. Un faible mouvement d'acquiescement de la tête suffisait à répondre à la remarque. -S devait s'amuser à torturer les gens. C'était sa partie de plaisir, c'était comme ça. Anders comprenait son action. Lewiston avait suffisamment fait souffrir Samuel et son père, alors -S décide de les faire souffrir. Malheureusement, il y avait de ces gens qui n'avaient rien à voir avec tout cette histoire. -S avait compris l'étendue de son pouvoir et aimait profiter de dire à tout le monde qu'il était là et qu'il observait. Changer de sujet c'était la meilleure chose à faire, accélérer un peu la conversation puis partir, prendre la voiture et rester chez lui.

- Tu ne dois pas atteindre le burnout. Ce n'est pas "n'essaierai pas", c'est tu ne dois pas. fit l'écrivain avec conviction.

Il n'aimait pas insister mais pour elle, il le faisait. Il savait que c'était bien beau de le dire, ce n'était pas pareil quand il s'agissait de ne pas le faire. Anders n'avait pas réussi, il était l'exemple parfait et il s'inquiétait pour elle. Terrie, une femme qu'il avait apprécié. Il voudrait tellement ne pas la voir finir comme lui. La conversation allait toucher à sa fin et l'écrivain voulut partir. Cependant, Terrie avait quelque chose à dire et elle se lança. Il pencha légèrement la tête quand elle fit une pause. Intrigué par la suite de la phrase, effrayé aussi. Andy n'avait pas pu empêcher le triste sourire.

- Oui... Je t'avoue égoïstement que la Terrie d'avant me manque. Je n'ai pas la moindre idée si tu es toujours la même. Mais, on s'appréciait beaucoup. Ce n'était pas dans mes habitudes de donner mon numéro à n'importe qui, mais je t'avais donné le mien dès notre premier échange. Peut-être l'avait-elle toujours. Bon courage Terrie et fait attention à toi.

Il posa sa main sur le bras de la jeune femme avant de la quitter. Un geste amical habituel à son encontre, que Anders était trop habitué à le faire pour s'en empêcher. Son sourire disparut et il s'éloigna pour de bon de la jeune femme, pour retrouver sa voiture, mettre les courses dans le coffre.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: One look or two — Terrie Lun 8 Fév 2016 - 10:51

Anders & Terrie
One look or two
Pour l’un comme l’autre, -S n’est pas un sujet qu’il faut aborder. Ils sont des victimes tellement faciles à torturer, un père endeuillé et une amnésique à la recherche de ses souvenirs… Quel genre d’êtres peuvent-ils bien être pour faire de telles choses ? Peu importe qui ils sont en réalité, la seule chose à faire pour Anders et pour Terrie, c’est de mettre le sujet de côté. Et c’est bien ce qu’ils font, ils laissent le sujet se taire de lui-même…
Alors ils parlent de la fatigue de Terrie, de la pause qu’elle devrait faire. Il semble vraiment s’inquiéter pour elle, et cela paraît étrange pour Terrie, parce que pour elle, ils ne se connaissent pas alors pourquoi se soucier d’une inconnue… parce que pour lui, elle n’en est pas une, en réalité. Elle lui promet qu’elle essaiera de ne pas atteindre le burnout, et il rectifie pour elle. Elle ne doit pas essayer, elle doit le faire. Il est convaincu par ce qu’il dit, et il convainc aussi Terrie. Anders a raison, elle ne doit pas arriver à ce stade-là, elle ne peut pas se le permettre. La brune fait un signe de tête approbateur, comme pour lui signifier qu’elle a sérieusement pris note de ce qu’il dit, elle fera attention.

La conversation semble toucher à son terme, et Terrie va pour laisser Anders fuir tout ce qu’il a besoin de fuir. Elle ne veut pas le retenir plus longtemps, mais il y a quelque chose qu’elle a pourtant besoin de lui dire. Peut-être que ça va paraître étrange à Anders, mais qu’importe. Finalement elle voit un sourire, certes triste, se dessiner sur le visage de son interlocuteur. Il lui avoue que la Terrie d’avant lui manque. Il semblerait que la Terrie d’avant manque à beaucoup de gens… Terrie la première.

« Peut-être que la Terrie d’avant est encore là, et qu’elle va revenir… » Elle n’en sait rien, personne ne le sait vraiment. Mais si elle est encore là, et qu’elle revient, si elle manque toujours à Anders, peut-être qu’il sera possible de combler ce manque. « Merci. » Lui dit-elle quand il lui souhaite un bon courage en posant sa main sur son bras. Elle a ce regard plein de compassion qui veut dire qu’elle aimerait tellement pouvoir faire quelque chose pour lui. Même si elle ne se rappelle pas de lui, elle voudrait pouvoir alléger sa peine. « Faîtes attention aussi. » Elle ne lui souhaite pas un bon courage, parce qu’elle imagine qu’il faut bien plus que cela pour surmonter la mort de son fils, et il a dû l’entendre tellement de fois que ça ne doit plus vouloir dire grand-chose.

Ils se quittèrent pour de bon, repartant chacun vers leurs voitures respectives. Elle lui offrit un dernier sourire avant qu’il ne se détourne d’elle, et elle a cette impression étrange qu’elle l’a déjà retrouvé. Même sans le moindre souvenir de lui, cette conversation a suffi à raviver quelque chose… Tout du moins, c’est l’impression qu’elle a…

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: One look or two — Terrie

Revenir en haut Aller en bas
One look or two — Terrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Je te connais, tu me connais. •• ANTHONY & TERRIE
» [Flashback] Should I stay or Should I go...? - Heaven & Terrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Normal Hill :: Lewiston Center Mall :: Walmart-