AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Teresa M. Powell
jeune apprenti
157 $
24/03/1987 $
157 messages
Mensonges : 157
Anniversaire : 24/03/1987


MessageSujet: #01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa Jeu 3 Déc 2015 - 0:34

The best nights are usually unplanned random and spontaneous.
eli & teresa


 

Soir du 03 décembre.
Elle se redressa dans son lit. Après une heure à réfléchir, chercher le sommeil et tourner sans cesse, Teresa commençait à ne plus tenir. Si elle s'écoutait, elle aurait voulu courir un marathon pour ne plus penser à rien. Malheureusement, sa santé ne le lui permettait pas. S'extrayant du lit d'un mouvement fluide et rapide, elle bouda le pull et sortir de la pièce. L'appartement était calme. Pourtant deux autres personnes y vivaient actuellement. Eli : aucune surprise là-dedans, il était celui qui payait la moitié du loyer. Evelyn : la revenante. Sa soeur. Vivante. Elle ne parvenait pas à se faire à l'idée. Malgré avoir réalisé que cela était possible et qu'elle était bien là, elle n'arrivait pas à savoir comment elle se sentait par rapport à tout ça. Et c'était le problème. Teresa avait toujours imaginé être heureuse en la revoyant, pleurer de joie et ne plus la lâcher. Mais aujourd'hui, elle avait eu besoin d'espace. Elle pensait s'en être bien sortie et avoir montré beaucoup de bien autour de son retour miraculeux mais la vérité, c'était qu'elle ne parvenait pas à ressentir cette joie qu'elle aurait du ressentir. Bien sûr, elle voulait retrouver sa soeur et c'était chose faite. Bien sûr, elle l'aimait rien ne pourrait changer ça. Mais il y avait aussi eu des changements, des deux côtés. Elle n'avait encore rien dit à Evy sur son état de santé. Ce n'était certainement pas le moment. Elle n'avait pas encore demandé de détails sur ce qui lui était arrivé ou plutôt n'en avait pas obtenu assez pour que celui lui convienne. Mais ça ne saurait tarder. Rien ne se déroulait comme dans son imagination et dans ses rêves. La vie était bien plus compliquée, les émotions plus complexes.

A présent assise dans l'un des fauteuils sur salon, serrée dedans et les jambes repliées contre elle, elle resta là à fixer la table basse sans parvenir à décider ce qu'elle allait faire demain. Sa vie semblait d'un coup si compliquée... Elle versa des larmes silencieuses pour tout ce qui lui avait été pris. Même sa relation avec sa soeur semblait soudainement souffrir de ce qu'il s'était passé dans cette bijouterie. Elle les maudissait. Elle ne l'avait jamais fait. Elle ne les avait jamais excusé mais n'avait accusé personne, elle avait tout pris de la bonne manière, un peu fataliste certes du c'est la vie. Mais aujourd'hui, en notant les difficultés qu'elle semblait avoir à se sentir bien, à sa place aux côtés de sa soeur, elle leur en voulut. Ils lui avaient volé sa soeur, sa vie, tout. Elle voulait réparation. Mais elle voulait aussi passer à autre chose, avancer, ne pas reculer. C'était ça alors ... le problème.
Elle était à Lewiston pour chercher le renouveau, pour changer de vie et pardonner, pas pour eux mais pour elle-même, pour avancer. Evelyn avait balayé le tout. Elle était le passé, sa soeur, le souvenir constant et cuisant de ce qui s'était passé et de la souffrance ressentie. Elle ne savait plus rien. Teresa était perdue. Le menton planté sur ses genoux, elle perçut un bruit et sans savoir qui d'Eli ou d'Evelyn serait là, lança un petit : "Salut." Sans chercher à identifier l'auteur du son.

electric bird.


Dernière édition par Teresa M. Powell le Jeu 3 Déc 2015 - 1:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Eli S. Hales
jeune apprenti
260 $
02/04/1980 $
260 messages
Mensonges : 260
Anniversaire : 02/04/1980


MessageSujet: Re: #01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa Jeu 3 Déc 2015 - 1:05


THE BEST NIGHTS ARE USUALLY UNPLANNED RANDOM AND SPONTANEOUS.

ELIRESA


Impossible de trouver le sommeil. C’était carrément impossible après une telle journée où il y avait eu les retrouvailles entre les soeurs Powell. Eli avait beau tourner dans son lit, à essayer d’imaginer des moutons afin de pouvoir les compter. Il ne pouvait pas s’endormir sans avoir une image de son passé, tirant sur Teresa, enfermant Evy dans une planque pendant huit mois. Non, c’était carrément impossible de trouver le sommeil après tout cela. C’était pour cela, que le jeune homme soupira et s’énerva en se relevant. Il était sorti de sa chambre d’un simple jogging, avec son tee-shirt, comme s’il s’apprêtait à aller courir dehors. C’était sûrement une option à prendre, il allait sûrement courir vers les six heures du matin, il en avait besoin. Il n’en avait rien à battre du sale temps que cela pouvait faire dehors. Eli n’en revenait tout simplement pas à ce qui venait de se passer aujourd’hui. Oui, aujourd’hui. Il y avait eu Evy qui était venue frapper à la porte, laissant sa soeur Teresa sous le coup de surprise. Ainsi que le jeune témoin protégé qui aurait lâché le verre en la voyant… Heureusement qu’il en avait pas eu à la main.

Rah. C’était ça sa punition ? Que le passe vienne toujours le hanter ? Qu’il soit toujours là ? Eli n’en pouvait plus. Il ne voulait pas ça, il voulait recommencer tout à zéro et profiter pour une fois de sa vie. Maintenant qu’il en avait pas eu énormément d’occasion. Il soupira. Ce n’était vraiment pas du hasard qu’il se retrouvait en colocation avec Teresa. Lui-même ne comprenait pas grand chose. Il avait posté une annonce sur internet et c’était Teresa qui venait de répondre. Il aurait même dû s’attendre que la jeune femme accueille sa soeur qui venait de s’échapper à sa prison.

Enfin bref. Il passa dans la cuisine aussi silencieusement comme un chat. Il ouvrit machinalement la porte du frigo et s’abaissa pour chercher une bouteille de bière. Oui, il avait besoin d’une bière à quatre heures du matin. Normal. Il entendit un bruit et donc .. Eli se figea et attendit d’entendre encore un autre bruit. Quelqu’un bougeait dans le salon. L’ancien mafieux soupira, devinant tout de suite qui cela pourrait être. Il n’hésita pas à prendre une seconde bouteille de bière, si jamais elle en avait besoin. Il les décapsula dans la cuisine et arriva dans le noir, au salon.

« Hey. » répondit-il au salut de Teresa, qui avait senti la présence. Il arriva près d’elle et déposa devant elle la bouteille de bière, accompagné d’un paquet de mouchoir. Il s’assit sur un fauteuil lui aussi, buvant quelques gorgées. « Ah.. Tu n'arrives pas à trouver le sommeil ? » demanda-t-il, inquiet tout de même. C’était bien normal après une dure journée comme celle-ci...« ... On fait quoi, par rapport à nous ? » Oui, Eli et l'art d'être direct, de mettre la conversation sur le tapis.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Teresa M. Powell
jeune apprenti
157 $
24/03/1987 $
157 messages
Mensonges : 157
Anniversaire : 24/03/1987


MessageSujet: Re: #01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa Jeu 3 Déc 2015 - 1:57

The best nights are usually unplanned random and spontaneous.
eli & teresa


 

Eli. C'était Eli qui se tenait là et lui tendait une bouteille bienvenue. L'alcool n'était pas sa drogue mais elle devait avouer qu'elle en buvait toujours à l'excès généralement. Ceci dit, une bouteille n'était jamais trop, n'est-ce pas ? Elle l'accepta avec un petit sourire de celle qui essaie de se sortir de sa mélancolie. Elle prit du même coup le paquet de mouchoirs avec une grimace. Elle ne se cachait jamais vraiment mais elle n'aimait pas non plus paraître aussi ridiculement tourmentée par tout ce qu'il se passait. Et dire qu'elle reprenait peu à peu ses marques, peut-être trop avec l'aide d'Eli, et que l'arrivée d'Evelyn avait à nouveau tout chamboulé dans sa tête. Finalement, elle avait l'impression de lâcher prise. Comme si depuis onze mois, ses muscles restaient tendus et qu'elle les relâchait enfin. C'était douloureux. C'était dur. Elle se sentait presque groggy comme si ce n'était pas elle qui vivait cela. L'alcool n'allait peut-être pas l'aider à y voir plus clair mais ça l'aidait sur le moment et ça lui suffisait. Elle n'était pas capable de se projeter. Elle ne se projetait presque jamais d'ailleurs. Elle préférait le présent et vivre l'instant. Bon sang... Evelyn. Elle était vraiment là et tout allait redevenir comme avant. Rien que cette pensée lui parut idiote. Rien ne serait comme avant. Il n'y avait plus Jonathan, elle n'avait plus sa santé et elle n'avait jamais eu ce bébé. Sa vie avait changé en même temps qu'on lui avait enlevé sa soeur.

Elle revint au présent et à Eli. "Ça se voit tant que ça ?" Demanda-t-elle à la fois moqueuse et sérieusement. Moqueuse parce que oui, elle n'arrivait pas à dormir. Sérieusement parce qu'il avait repéré son besoin d'alcool et de mouchoirs, peut-être plus du premier que des seconds d'ailleurs. Encore, son colocata... son "mari" parla et elle le regarda sans comprendre une seconde. "Nous ?" Elle ne comprenait pas. Elle pensait trop à Evelyn. Et... la lumière se fit. "Oh, nous." Insista-t-elle montrant qu'elle réfléchissait. "On devrait... Oh merde, Evy. C'est vrai ! Elle connaît Jonathan... Je ne sais pas. Elle n'a rien dit ce soir ?" Et son visage disparut derrière ses jambes repliées. Le son en fut étouffé. "Oh... Eli, je ne sais pas quoi faire... C'est trop là." Elle se confiait rarement de cette manière, pour dire ce genre de chose, elle préférait se confier sur ses complexes de femmes plutôt que sur le fait qu'elle perdait pieds. "Et papa... Il faut que je le prévienne, pour Evy." Elle jeta plusieurs fois sa tête contre ses jambes comme si ça pouvait l'éclairer. "Écoute, pour nous, on peut ne rien dire et attendre que Evy parle la première ? Si on n'a pas à mentir c'est aussi bien." Puis elle sourit un peu : "Faudra juste briefer Evelyn... Evy... Tu te rends compte ?! Ma soeur est dans la chambre à côté de la mienne !" Elle n'en revenait pas et but le reste de la bouteille d'une traite comme pour s'éveiller.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Eli S. Hales
jeune apprenti
260 $
02/04/1980 $
260 messages
Mensonges : 260
Anniversaire : 02/04/1980


MessageSujet: Re: #01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa Jeu 3 Déc 2015 - 9:26


THE BEST NIGHTS ARE USUALLY UNPLANNED RANDOM AND SPONTANEOUS.

ELIRESA


Vraiment, Eli était dans la merde la plus monumentale qu'il soit. Il devrait en parler à Anthony, mais il se doutait que ça allait lui plaire... Rien que pour le plaisir de le voir soupirer, s'énerver qui devrait être drôlement mythique pour les personnes qui connaissent cet agent. Enfin, bref... Ce n'était pas là le plus grand problème, son identité était totalement protégée et donc, c'était le cadet de ses soucis. Il y avait bien déjà plus gros : Teresa qui ne semblait pas se remettre de l'apparition de sa soeur. Elle n'arrivait pas à dormir, tout comme lui. " C'est la première fois que je te trouve à cette heure, la déduction se devait être simple." Après qu'il aie terminé de bosser de nuit, Eli avait pris l'habitude se lever la nuit pour chercher de quoi manger, oui, il était un petit pilleur de frigo parce qu'il ne mangeait pas vraiment à sa faim. Enfin, il comprenait pourquoi Teresa ne parvenait pas à dormir, c'était un peu près pour la même raison qu'Eli, bien qu'il savait qu'Evy était tout à fait vivante. Il aurait dû se douter de son retour, de ces retrouvailles et ... Franchement, il ne s'était nullement attendu à assister aux retrouvailles en direct, il était bien plus impliqué que les soeurs Powell ne pouvaient croire. Anthony savait la vérité dans tout le FBI et il espérait fortement pour lui qu'il garde le dossier en sécurité. Eli n'était pas sans savoir la réelle fonction d'Evy, et c'était ce qui le mettait particulièrement dans la merde.

Il hocha doucement la tête quand elle posa la question sur le nous, Teresa ne semblait pas avoir réfléchi à l'histoire du faux-mariage. Sérieusement, il avait drôlement l'impression de s'être foutu dans une merde encore plus noire. Il se retrouvait dans un tourbillon qui n'allait pas du tout s'arrêter, qui allait de plus en plus profond. " Non, elle n'a rien dit ce soir. Heureusement... Mais, je me suis présenté normalement, sans lui dire que je suis Jonathan. Je pourrai facilement rattraper le coup comme je l'ai fais avec ton père." Il soupira en haussant les sourcils, il avait toujours la bouteille de bière à la main, assis sur le fauteuil comme s'il avait toujours autant du mal à assimiler ce qui lui arrivait en ce moment. La protection de témoin lui aurait permis d'avoir une belle maison au bord de la mer et de se bronzer à la plage et draguer les filles. Eh non rien de tout cela, il se retrouvait dans une petite ville, avec une femme qu'il a tiré dans le ventre comme colocataire et sa soeur qu'il avait kidnappé pendant huit mois. Franchement, bravo le FBI pour le choix ! " C'est pourquoi la bouteille de bière est mon amie en ce moment." fit-il en montrant un peu la bouteille de bière malgré le noir en réponse à Teresa qui ne savait pas quoi faire. " Ne t'inquiète pas, on va trouver la solution. On en profite que ta soeur dorme justement." Puis elle partit sur son père qu'elle devra prévenir de l'arrivée d'Evy. " Chaque chose en son temps Teresa, tu lui diras demain ou ta soeur ira le voir." Il finit sa bière quand sa colo... femme lui expliqua le plan. Un plan qui convaincs à moitié Eli " Oui et en attendant, faudra qu'on ne gaffe pas trop sur le fait qu'on dise que nous sommes des colocataires. Enfin, tu vois ce que je veux dire, il faut qu'on reste vague là-dessus avant que ta soeur nous dise ce qu'elle croit quelle relation nous avons tout les deux, mais .. Justement si on reste vague... Elle finira par demander. " Il soupira et voulut boire à nouveau la bière avant qu'il ne remarque qu'elle était vide, alors li lâcha un juron à peine perceptible. Heureusement qu'Evy n'avait pas du tout fait attention à la relation entre Eli et Teresa. " Sachant la situation entre toi et ta soeur, oui j'ai aussi du mal à croire, c'est comme si elle revenait d'une guerre où elle était présumée morte." annonça-t-il ayant légèrement eu du mal à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Teresa M. Powell
jeune apprenti
157 $
24/03/1987 $
157 messages
Mensonges : 157
Anniversaire : 24/03/1987


MessageSujet: Re: #01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa Ven 4 Déc 2015 - 11:29

The best nights are usually unplanned random and spontaneous.
eli & teresa


 

Dire que l'alcool la réchauffait déjà était peut-être un peu fort. Il est vrai qu'elle aurait pu songer à enfiler un pull avant de sortir, le froid commençait à se faire ressentir et elle pariait que d'ici quelques jours, la neige tomberait dans les rues. Mais ce n'était déjà plus sa préoccupation première. C'était Evy. Evy la cause de ses troubles du sommeil. Et ce malgré que son boulot lui offre bien souvent des insomnies. Et bien sûr, heureusement pour elle sans doute, son mari colocataire n'avait absolument pas noté ses absences en début de nuit. Une chose qu'elle n'aurait eu, en aucun cas, envie d'expliquer. Elle avait trop peur qu'il ait honte et la chasse de l'appartement lui laissant le soin de retourner chez papa et d'expliquer le pourquoi du comment. Non. Il ne saurait jamais ce qu'elle faisait ou avait fait car oui, elle ne comptait tout de même pas faire cela toute sa vie. C'était simplement une passade, pour se remettre en selle et avoir de l'argent. Elle envisageait de plus en plus d'accepter l'offre de Sharon, elle espérait que ça lui permettrait de vivre suffisamment bien. Cela étant dit, ce n'était pas, encore une fois, le sujet de la conversation du soir et elle y revint rapidement. Eli parla de rattraper le coup et elle eut un mouvement de tête négatif. "Non, non. Evy était mon témoin au mariage, elle saurait reconnaître Jonathan, je préfère attendre et voir."

Et il parla alcool et elle eut soif et elle but à nouveau. A ce moment-ci, elle n'avait pas encore achevé la bouteille mais elle en avait pourtant bien envie d'une dizaine. Trouver une solution. Bonne idée. Ça restait plus dur à faire qu'à dire. Elle voulait apprendre à son père elle-même pour son divorce, elle avait peur qu'Evelyn change ses plans. Elle voulait prendre le temps de dire que ça n'allait plus avec son "mari" et qu'ils avaient décidé de se séparer d'un commun accord. Mais à chaque fois, en voyant le visage du père heureux pour sa fille, elle faisait marche arrière. Et puis d'un côté, elle n'avait pas envie de quitter Eli. Enfin, pas envie de quitter l'appartement. Elle était bien ici et elle aimait bien Eli. Elle le considérait même comme un ami, parfois étrange et distant mais un ami tout de même. Elle n'était pas non plus la fille la plus joviale depuis quelques temps mais en règle général, elle souriait plus qu'autre chose. Quand Eli donna alors son opinion sur le plan émis, Teresa le regarda étrangement. C'était presque drôle de le voir expliquer son point de vue. Et elle sourit. Rien de plus à dire jusqu'à la réalisation. Evy était bien ici. Bien présente. Evy était vivante. "Je crois que... je commençais à me faire à l'idée. Je suis horrible c'est ça ?" Et elle secoua la tête comme si c'était trop, trop vite, trop tôt. Ou alors était-ce trop tard... Décidée à bouger, elle se leva d'un coup. "Une autre bière ?" Et elle partit en chercher deux nouvelles sans même prendre le temps d'attendre sa réponse.

Quand elle revint et lui tendit la bière, elle avait déjà réfléchi à la suite et commençait à s'inquiéter. "Eli ?" Une pause le temps de s'asseoir à même le sol, le dos appuyé contre le fauteuil qu'occupait Eli. "Je ne sais pas où Evy va ... vivre. On a toujours vécu ensemble. Et si ... et si elle restait ici ? On ferait comment, nous ?" Elle soupira encore une fois en prenant plus d'une gorgée de la bière déjà ouverte et entamée dans la cuisine. "Je suis désolée de t'avoir entraîné là-dedans... " Une nouvelle pause ou un nouveau silence et elle changea de sujet. "Tu as de la famille toi ? Une soeur ou un frère ? Tu ne m'as jamais rien dit ?"

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Eli S. Hales
jeune apprenti
260 $
02/04/1980 $
260 messages
Mensonges : 260
Anniversaire : 02/04/1980


MessageSujet: Re: #01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa Ven 4 Déc 2015 - 18:02


THE BEST NIGHTS ARE USUALLY UNPLANNED RANDOM AND SPONTANEOUS.

ELIRESA


" Oh my..." et il se mit à soupirer pour passer la main devant son visage quand il avait appris qu'Evy avait été témoin du mariage entre Teresa et Jonathan. Alors là, c'était le pire scénario que pouvaient prévoir les deux colocataires. Le père pensait qu'Eli était le Jonathan et s'il apprenait par Evy que le Eli n'était PAS le Jonathan. Ça allait chier les bulles pour de sûr. En même temps, le retour d'Evy n'était pas du tout dans les plans de Teresa, elle la croyait morte et encore, c'était doublement la faute à Eli. Tout lui retombait dessus et il le méritait dans le fond. Le français tremblait dans le fond, il pouvait sentir ses doigts trembler parce qu'il avait peur et n'osait pas imaginer ce qui allait se passer quand toute la vérité s'éclatera. Il avait peur des représailles et qu'Anthony ne soit pas assez réactif pour le faire sortir de là à temps.

Il était avec Teresa, une femme dont il n'aurait jamais pensé retrouver un jour, ni dormir sous le même toit qu'elle, ENCORE moins se faire passer pour sa femme. Même ses voisins se mettent à penser qu'ils sont en couple tout les deux. Pourtant, ils ne s'étaient pas énormément parlé tout les deux, ils n'avaient pas ce genre de conversation comme ils avaient là. Ils ne savaient pas énormément de choses l'un sur l'autre et ça allait leur porter préjudice un moment donné. Eli ne savait pas quels étaient les habitudes de Teresa, elle ne savait pas les habitudes d'Eli. Ni l'un, ni l'autre ne savaient leur histoire et encore, ils se voyaient tout les jours... À demander ce qu'ils ont besoin pour les courses, de quoi manger, de regarder la télé. Ils faisaient assez rarement la conversation tout les deux. Il secoua la tête à la question de Teresa. " Non. C'est normal que tu penses cela, tu la pensais morte et c'est compréhensif que tu aie commencé ton deuil. C'est difficile de se faire à l'idée que quelqu'un est vivant, plus qu'il n'est mort." Il n'osait pas dire qu'il était là pour elle pour l'aider, car Eli était lui-même dans cette situation. Déjà Teresa d'abord, puis Evy. Alors les deux, il avait énormément du mal mais il faisait du mieux qu'il pouvait pour gérer tout cela, il gardait tout ce qu'il en pensait intérieurement et se doutait qu'un jour ça allait exploser. " Tu connais déjà la réponse." fit-il avec un léger sourire quand Teresa lui demanda s'il voulait une bière. De toute façon elle était déjà partie pour en prendre pour deux.

Il prit la bière décapsulée et inclina légèrement le menton pour la remercier en silence de son déplacement. C'était sûr que Teresa en avait énormément besoin, surtout pour le choc qu'elle venait d'avoir ce midi. " Hm." fit-il en guise de réponse à son prénom. Au départ, il avait mis énormément de temps à s'y faire, Eli était le genre de prénom qu'il n'aimait pas. Il but la gorgée de bière pendant que Teresa expliqua ses craintes. Il ferma les yeux et soupira. Mettant la tête contre le dossier du fauteuil alors que la jeune femme était assise au sol, le dos contre le fauteuil. " Ce serait compliquer encore plus notre quotidien. Je suis pas contre d'avoir une troisième personne pour avoir moins à payer le loyer... Mais ... Ce ne serait pas difficile pour toi d'abord de la voir tout les jours maintenant ? Puis pour nous deux, si jamais elle pense que nous sommes mariés à cause de ton père ?" une pause... " Si elle connait Jonathan, on arrête tout et on explique à ton père. Sinon on ne va pas s'en sortir." Et si elle ne s'en souvenait plus ? Que feraient-ils ? Continuer la mascarade ? " Déjà, elle n'a pas parlé de rester ici Evy. Donc keep calm and drink a beer." fit-il en levant légèrement la bouteille pour boire une gorgée encore, pour être finalement des gorgées .. Jusqu'à qu'il n'y ait plus de bière. En fait, c'était un cul sec. Puis, ce fut le silence, alors qu'Eli était parti dans les songes se rendant compte que c'était peut-être la première fois qu'ils avaient autant parlé depuis un certain temps, comme s'ils s'étaient de plus en plus rapprochés depuis l'arrivée d'Evy. Puis voilà, Teresa lui demanda s'il avait de la famille, puisqu'il n'en a jamais parlé. " La raison du fait que je n'en ai jamais parlé, c'est que je n'en ai plus." fit-il doucement, en se relevant de sa place pour aller chercher les bières, sans demander à Teresa, car il savait qu'elle en voudrait. Oui, le Eli Hales qu'il était ressemblait un peu à Shaheen, ils n'avaient tout les deux pas de famille et c'était peut-être mieux ainsi. De ne plus avoir de famille, de ne plus avoir d'attache du tout. S'il n'en avait jamais parlé à Teresa, c'était parce qu'il ne voulait pas qu'ils se connaissent davantage...
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Teresa M. Powell
jeune apprenti
157 $
24/03/1987 $
157 messages
Mensonges : 157
Anniversaire : 24/03/1987


MessageSujet: Re: #01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa Mer 9 Déc 2015 - 0:41

The best nights are usually unplanned random and spontaneous.
eli & teresa


 

Au même titre que son colocataire, Teresa trouvait la situation totalement démente. Bien évidemment, elle savait ou du moins avait pu savoir comment se comporterait Evelyn. Elle supposait peut-être à tord, que sa soeur choisirait de garder pour elle ce secret, au moins un temps, lui recommandant de parler à leur père au plus vite. Mais elle ne faisait que supposer. La vérité, c'était que son retour avait mis à mal ses croyances. Elle n'avait aucune idée des réactions de sa soeur. Elle avait du changer. Et qu'est-ce qu'elle avait vécu ? Pourquoi ne revenait-elle que maintenant ? Que s'était-il passé ? Elle avait voulu poser toutes ses questions mais la soirée avait abordé plus de futilités qu'autre chose. Teresa avait su être une bonne comédienne, après tout, c'était son métier. Mais maintenant que Evelyn dormait sans doute profondément, elle était désemparée. L'alcool avait au moins la capacité de la réchauffer, à défaut de lui donner les idées claires. Et la présence d'Eli était un bienfait. En tant qu'ami, supposément mari, il était ce qui se rapprochait le plus d'un confident. Bien sûr, à coup sûr, Teresa ne pourrait pas se retenir d'en parler à Jordan et sans doute même à Imogen mais en l'absence des deux, Eli devenait son seul soutien dans toute cette affaire.

A l'écoute d'Eli lui répondre et parler de la normalité de ce qu'elle ressentait ou non vis à vis d'Evelyn, son envie d'alcool augmenta et elle ne tarda pas pour aller réapprovisionner leur stock. Quand elle revint, une nouvelle question trottait dans sa tête. Eli confirma la propre idée qu'elle s'était déjà faite sur celle-ci mais en même temps ... C'était de sa soeur donc il s'agissait et si elle voulait vivre ici ou ne pouvait que vivre ici le temps de se retourner... Elle ne pouvait pas le lui refuser. Et puis, ce serait pour peu de temps. Néanmoins, elle hocha la tête. "Alors on verra. C'est juste que... c'est ma soeur, je devrais être celle à l'aider à... à refaire sa vie. Mais ce serait compliqué pour nous, tu as raison. On verra..." Fut tout ce qu'elle dit avant d'avaler à nouveau sa bière et poser un autre question. Une question qui démontrait de la curiosité mais aussi de la retenue dont elle avait fait preuve pour ne pas le lui demander plus tôt. "Oh, je ... suis désolée." Et elle resta un moment à contempler sa bouteille vide, se leva et disparue chercher quatre autres bouteilles. Des réserves. Elle se rassit, posant sa tête contre la jambe d'Eli, à vrai dire, elle avait besoin de contact humain et sentir en plus de savoir qu'elle n'était pas seule, suffisait à la rassurer. "Pourquoi on ne parle pas plus ? Je ne sais quasi rien de toi ... et on a un mariage à faire tenir. Je devrais au moins savoir ta date de naissance..."

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Eli S. Hales
jeune apprenti
260 $
02/04/1980 $
260 messages
Mensonges : 260
Anniversaire : 02/04/1980


MessageSujet: Re: #01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa Mer 9 Déc 2015 - 10:12


THE BEST NIGHTS ARE USUALLY UNPLANNED RANDOM AND SPONTANEOUS.

ELIRESA


Eli se rendit compte que son frère n'était plus là, il sentait son absence tout d'un coup quand Teresa parlait de sa soeur. Elle lui donna la définition comme quoi, elle devait justement l'aider, parce que c'était sa soeur. Rien que cette phrase l'avait mis mal d'un coup. C'étaient les liens fraternels qui faisait que la soeur Powell devait aider l'autre soeur, s'entretenir et tout cela. Tout était normal et Eli, il n'avait pas vraiment directement aidé son frère. Toujours à devoir faire ce que les O'Hara lui demandaient, en échange des soins. Il but sa bière d'un coup, restant silencieux, car il ne voyait pas quoi dire de plus : ils verront avec Evy, si elle savait qui était Jonathan, si elle allait rester dans cet appartement...

En attendant, Teresa posa la question qui pouvait être sensible pour Eli. Il avait tenté d'éviter et de fuir en s'étant levé pour aller chercher les bières, il était finalement suivie de sa colocataire. Alors, ils étaient tout les deux dans la cuisine, à ouvrir la porte du frigo et à prendre toutes les bières qu'il y avait. Ils n'avaient pas vraiment besoin de parler pour se dire qu'ils devraient vider toute la réserve, ils ne pouvaient pas se dire à voix haute que c'était une mauvaise idée. Ils revinrent dans le salon, où Eli s'assit à nouveau sur son fauteuil et Teresa qui s'assit à côté de lui, la tête contre sa jambe. Ce contact lui était bizarre et il aurait préféré qu'elle ne le touche pas, mais avec l'alcool qui embrumait ses esprits, il n'en tint pas rigueur et posa la main sur l'épaule de sa femme. Il se mit à soupirer et hocha légèrement la tête avant de boire une gorgée de la bière " C'est vrai .. On n'a pas vraiment eu l'occasion de faire connaissance depuis le bar." Ils savaient de quoi ils parlaient en plus. " Je suis né à York, le 2 avril. Ça par contre, on va devoir changer puisque tu m'as dis que Jonathan est un français. Je peux tout simplement dire que je suis né à Paris." Anthony le tuerait s'il l'entendait dire qu'il pouvait être né à Paris avec un léger détachement, rien que d'y penser cela fit sourire le français. " Je n'ai pas vraiment de diplôme... Je vis de mes petits boulots." Il se mit à rire un peu, haussant les épaules pour dire à Teresa " ... Je sais franchement pas quoi dire me concernant... Et toi ? Hormis que tu sois née à Lewiston, que tu as de la famille, une soeur qui est revenue d'entre les morts, que tu as pu te marier à un français et divorcer par la suite, qui es-tu ?" demanda-t-il, l'alcool aidant à poser des questions un peu trop brutal. Il haussa les sourcils et regarda dans le vide. " On n'a qu'à jouer à un jeu qui nous permettra de faire davantage connaissance. Des petits détails de nos vie, des anecdotes..." balança-t-il avant de finir sa bouteille de bière et de la déposer sur la table.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Teresa M. Powell
jeune apprenti
157 $
24/03/1987 $
157 messages
Mensonges : 157
Anniversaire : 24/03/1987


MessageSujet: Re: #01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa Mer 9 Déc 2015 - 17:01

The best nights are usually unplanned random and spontaneous.
eli & teresa


 

Ils avaient dévalisé les réserves, pris ce qu'il restait de l'alcool et si une petite voix lui sifflait perfidement que c'était une mauvaise idée, elle n'en avait cure. Boire était semble-t-il la seule chose qu'elle pouvait encore décider dans sa vie. Elle n'avait plus voie à grand chose. La santé, dépendante de quelqu'un. La vie de couple, dépendante de la fierté paternelle. La vie de famille, dépendante du retour d'Evy. C'était grossier dit ainsi mais c'était l'impression que ça lui donnait. Et bien sûr, l'alcool était prohibé mais hormis elle, personne ne le savait et s'en souciait vraiment pour la simple et bonne raison qu'elle gardait le plus possible ses problèmes de santé pour elle. Bien sûr, Eli savait qu'elle avait des ennuis mais elle gardait les précisions pour elle. De toute façon, ça ne l'intéressait pas et ça l'arrangeait ainsi. Il y avait juste à savoir que si elle se sentait mal, il fallait la conduire à l'hôpital...

Revenue à sa place, appréciant de se sentir un peu moins seule en la présence de son colocataire, elle s'interrogea et l'interrogea du même coup. Pour le mariage mais aussi pour assouvir sa curiosité, il n'était pas mal qu'ils se connaissent un peu plus. Elle espérait ne rien oublier de ce qu'il lui disait. Elle n'était vraiment pas douée pour retenir les dates en plus de tout. Elle l'écouta, nota qu'il restait dans le vague et sourit bêtement. Ok, peut-être qu'elle commençait à ressentir les effets de l'alcool mais elle en prit une nouvelle grande gorgée avant de répondre à son tour, fermant brièvement les yeux avant de devoir faire un effort pour les lever vers le visage d'Eli. C'était une position assez inconfortable pour le regard mais juré, elle faisait tous les efforts du monde pour se montrer respectable. "Une gorgée pour chaque détail dit." Proposa-t-elle en désignant l'alcool. Elle n'était pas sûre du bien fondé ni du but de cela mais savait que le plus saoul des deux en aurait dit bien plus que l'autre. A l'époque de ses années universitaires ou plutôt des soirées à Los Angeles, elle faisait souvent semblant mais ce soir, elle n'en avait rien à faire d'être sobre. "Je commence." Dit-elle moins comme une question que comme une affirmation. "Ma mère est morte quand j'avais seize ans." Elle prit une bonne gorgée. "J'ai vécu à L.A avant d'aller en France." Une autre. "Je suis actrice. J'ai toujours vu l'être." Elle but et chercha autre chose à dire, elle en aurait un paquet mais elle leva le menton vers lui, à Eli.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Eli S. Hales
jeune apprenti
260 $
02/04/1980 $
260 messages
Mensonges : 260
Anniversaire : 02/04/1980


MessageSujet: Re: #01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa Jeu 10 Déc 2015 - 17:27


THE BEST NIGHTS ARE USUALLY UNPLANNED RANDOM AND SPONTANEOUS.

ELIRESA


Eli surveillait tout de même Teresa, mais il se doutait qu'il ne serait pas vraiment capable d'assurer ce rôle quand il aura dépassé le nombre de bouteille limite. Car ils étaient tout les deux bien partis pour boire le reste de la nuit et de rester dans leur lit le reste de la journée avec une bonne migraine. Encore heureux qu'il n'avait pas de travail à faire avant le début de la soirée ! Il ne savait pas pour Teresa, mais .. Bon, il espérait qu'elle n'aurait pas à aller au boulot...

Une gorgée pour chaque détail dit

En silence Eli leva la bouteille en direction de Teresa qui le regardait malgré sa position qui devrait être inconfortable. Elle leva aussi la bouteille d'ailleurs. Ces levers de bouteille était une manière silencieuse à eux, pour dire que ça leur allait comme idée et qu'ils allaient commencer sur place. Il écouta tranquillement Teresa, alors que l'envie de boire se faisait ressentir chez le français, il se retint en se pinçant la lèvre et il haussa les sourcils quand il apprit que la mère était décédée à ses seize ans. En général, Eli détestait ce jeu, où il se devait mentir à Teresa qui lui disait la vérité. Ça le mettait un peu mal à l'aise car il se retrouvait coincé dans la mise en abyme du mensonge...! Il soupira et observa dans le vide, donc .. C'était à son tour. " Alors ... J'ai toujours voulu étudier la médecine pour pouvoir guérir ma mère et mon frère, mais je n'ai pas pu faire ces études parce que je n'ai pas pu finir le lycée." une gorgée, le mensonge se mêlait un peu à la vérité, pour ne pas dire complètement. " J'ai fais le début du lycée, mais je ne l'ai pas terminé parce que mon père venait de décéder et j'étais sous la garde d'un proche de mes parents qui m'a empêché d'étudier. Il voulait que je travaille." fit-il, assez bavard sous le coup de l'alcool qu'il but après avoir balancé ce qui pourrait sembler être une phrase, pourtant ponctuée par les arrêts pour pouvoir prendre l'inspiration. " Je sais parler Français." fit-il dans cette même langue, bien sûr. Eli devait progresser et le reprendre pour qu'il puisse paraître complètement français si jamais un des proches Powell lui parlait dans la langue natale de Jonathan. Shaheen avait vraiment rêvé de devenir médecin pour soigner son frère après que sa mère soit décédée, il n'avait vraiment pas pu finir ses études parce que son père était décédé et il avait arrêté d'envisager la médecine bien avant pourtant, car c'était trop difficile pour lui qui n'était pas un si grand travailleur, étant manuel. " À toi." Au moins, ils s'étaient découvert un point en commun : ils avaient tout les deux perdus leurs mères à leur adolescence...
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Teresa M. Powell
jeune apprenti
157 $
24/03/1987 $
157 messages
Mensonges : 157
Anniversaire : 24/03/1987


MessageSujet: Re: #01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa Ven 15 Jan 2016 - 22:41

The best nights are usually unplanned random and spontaneous.
eli & teresa


 

Eli parlait maintenant. Elle avait cédé la parole et il raconta à son tour son passé avec ses parents et son frère. Elle ne savait pas tout ça. Justement, c'était le but du jeu, en apprendre plus sur l'autre. A cet instant, elle se sentait proche de lui. Parce qu'il partageait quelque chose de privé, elle se sentait proche de lui. Il avait vécu des choses dures, plus dures qu'elle. Teresa avait toujours été choyée. Par sa mère, son père, sa grande soeur et oncle Frankie. Elle avait toujours eu des proches. Même Michael Spencer avait été là. On disait que la police était une grande famille et c'était vrai. Elle avait eu une enfance plus heureuse que lui ou son seul souhait avait été d'être acceptée et reconnue par un public. Lui avait voulu faire un métier utile et noble. Elle était ridicule avec ses petites peines. Surtout maintenant qu'elle avait retrouvé Evy. C'était injuste d'être ainsi triste ou indécise alors qu'elle avait une chance de retrouver le bonheur. Evy méritait mieux.

"Pour le français, j'avais cru le comprendre oui." Répondit-elle pareillement en français, avec son petit accent toujours présent. Oui, forcément qu'elle savait pour le français. Elle avait du le savoir depuis le jour où ils se faisaient passer pour mari et femme. Une obligation quand son Jonathan était supposé être français d'origine. D'ailleurs, le français d'Eli était parfait. Vraiment, elle avait le meilleur colocataire du continent comme elle le lui avait déjà dit plusieurs fois. "Ton absence d'accent m'impressionne quand même. Faudra que tu m'aides à travailler la langue... enfin le français." Non Teresa, reste fixée sur un point sage et précis. Garde les yeux sur le visage d'Eli. Il a vraiment une gueule d'ange. Non Teresa, pas ça ! Et elle raffermit sa prise sur la bouteille en buvant une nouvelle gorgée pour se distraire innocemment, mine de rien.

Alors, elle réfléchit à ce qu'elle dirait ensuite et para au plus anodin. "C'est moi qui ai demandé le divorce d'avec Jonathan." Elle but une gorgée. Un instant, elle songea à poser des questions sur la famille d'Eli mais le jeu parlait seulement des détails et non pas d'un échange. "Je ne sais pas quoi d'autre..." Elle s'affala complètement contre le fauteuil et accessoirement sur les jambes d'Eli. "Oh si ! Mmh, ma famille est plus grande qu'on pourrait le croire. Je dirais que j'ai tout le poste de police dans mon carnet d'adresse." Elle but et continua : "Dans la famille, tout le monde est dans la police ou une institution similaire, sauf moi. J'aurai du mais ça ne me plait pas la violence, les armes... Tu as un permis toi ?"

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Eli S. Hales
jeune apprenti
260 $
02/04/1980 $
260 messages
Mensonges : 260
Anniversaire : 02/04/1980


MessageSujet: Re: #01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa Sam 16 Jan 2016 - 10:14


THE BEST NIGHTS ARE USUALLY UNPLANNED RANDOM AND SPONTANEOUS.

ELIRESA


Eli se mit à sourire quand Teresa se mit à lui parler en Français. Il se tapa doucement le front, soupirant toujours dans la langue française. " Ah oui c'est vrai... J'avais oublié que je te l'avais dis..." En effet, ça lui enbrumait l'esprit l'alcool et il ne se rappelait pas forcément ce qui a été dit ou pas. Alors forcément, Shaheen pouvait répéter inlassablement les choses. Puis Teresa lui fit la remarque sur l'absence de son accent, ce qui fit grimacer un peu Eli. Il était censé d'être né en Angleterre et non en France... Enfin, il pouvait prétexté d'avoir fait des séjours en France quand il était jeune au pire... Ou encore, dire qu'il était né à York en Angleterre et qu'aux décès de ses parents, il avait dû déménager avec son frère en France ? Non, ce n'était pas forcément logique avec les dossiers d'Anthony. Qu'est-ce qu'il lui compliquait la vie ce con ! " la langue ? C'est un peu tendancieux Teresa..." Il ne devrait pas se focaliser là-dessus, non non. Stop Eli, c'est l'alcool ! Ne te laisse pas avoir ! Le français secoua un peu la tête pour se reprendre " Sinon oui, je pourrai t'apprendre. Ça va être chiant je te préviens car je n'ai jamais su enseigner quoi ce que ce soit... Et ... Jonathan ? Il faisait quoi comme métier ? Je viens de me souvenir, parce que je ne sais pas quel métier ce mec faisait.... " Car si c'était un métier diplômé, Eli serait vachement dans la merde n'ayant pas de diplôme tout court. Il écouta Teresa, jouer son tour. Elle était celle qui avait demandé le divorce à Jonathan et sans réfléchir aux règles du jeu il ne put pas s'empêcher de lui demander: " Pourquoi ?" Sans se rendre compte que la question pouvait être sensible. C'était quoi déjà toute cette histoire avec Jonathan, pourquoi n'avait-elle pas pu dire à qui ce que ce soit qu'ils avaient divorcés ?

Il posa sa main sur l'épaule de Teresa qui s'appuyait contre ses jambes. Il l'écouta et puis il se mit à grimacer. C'était une famille de flic ? Géniaaal... Eli était sacrément dans la merde et si Jonathan était un flic, il serait doublement dans la merde. Enfin il savait porter une arme. Ce n'était pas un problème mais, le problème était ... " Le permis de port d'arme ? Non. Mais j'ai déjà porté une arme dans le passé et j'espère juste à ce que je n'y ai pas à retoucher. Je n'aime pas trop cette sensation de puissance qu'on a quand on tire." avoua-t-il, sans trop rentrer dans les détails, mais en tout cas ça lui valait une gorgée à boire et c'est ce qu'il fit : il but sa gorgée. Tranquillement et essaya d'enchainer sur la famille.. Puisque c'était le thème. " Après, je n'ai pas une si grande famille que toi. Maintenant qu'aujourd'hui, je suis le seul membre restant en vie, avec mon oncle à qui je ne parle plus du tout. Il est celui qui m'a élevé et pourri ma vie, il m'a empêché de passer un diplôme et m'a mené sur le mauvais chemin. " une pause, il but sa gorgée et continua. " Mon frère est décédé de la même maladie que ma mère. J'ai dû comprendre que l'argent pour les soins - qui coutent cher - ne réglait pas tout les problèmes... " une autre gorgée et il partit dans ses pensées, repensant à ce qu'il venait de dire. Eli avait essayé d'être le plus honnête possible sans trop parler de détails qu'il aurait très bien pu mentir parce qu'il savait mentir sur toute une vie et l'alcool devait vraiment l'aider à être honnête... Et aussi à se souvenir d'une chose. " .... MERDE Teresa !" la main qui secoua un peu l'épaule de sa femme. " Evy sait pour Jonathan ! J'ai zappé ce détail mais pendant que t'étais partie dans la salle de bain. je me suis présenté à ta soeur, elle m'a demandé pourquoi j'avais le prénom Eli et non celui de Jonathan." il soupira et s'affala contre le fauteuil... " Enfin bon, j'ai dû utiliser l'excuse comme quoi le Jonathan en moi s'est disputé avec sa famille et renie complètement son premier prénom et préfère se faire appeler par son second prénom. Elle a marché dedans..." fit-il, déjà fatigué à cette idée de devoir mentir à une personne en plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Teresa M. Powell
jeune apprenti
157 $
24/03/1987 $
157 messages
Mensonges : 157
Anniversaire : 24/03/1987


MessageSujet: Re: #01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa Dim 17 Jan 2016 - 1:51

The best nights are usually unplanned random and spontaneous.
eli & teresa


 


S'il se rendait compte de l'aspect tendancieux de la chose c'était soit vraiment que ça s'était lu sur son visage soit qu'il avait bu suffisamment pour y penser. Quoiqu'il en soit, ça la laissa avec un léger sourire songeur. "Je savais bien que tu y pensais." Et le gloussement débile suivit lui prouvant qu'elle était un peu pompette. Le pire, c'était qu'elle avait bu pour ne plus être triste et qu'à l'instant, elle était bel et bien incapable de l'être. Elle tapota le genou d'Eli comme pour signaler qu'elle comprenait très bien qu'il y pense et la question se posa là lorsqu'il continua sur le français et par extension Jonathan. Une seconde de perdition en le fixant et elle répondit. "Ne t'inquiète pas, je suis une très bonne élève pour ma part !" Et c'était particulièrement vrai pour tout un tas de choses. L'apprentissage, elle savait bien le faire. "Pour Jon', je me souviens te l'avoir dit. Ça a eu entrer par une oreille et ressortir par l'autre. Galeriste, il était galeriste, s'occupe des artistes, des peintures et expositions dans la galerie. Tu vois ?"

Ce fut ensuite à son tour de parler. Ayant parlé de Jonathan, ce fut la première chose qui lui vint à l'esprit et elle déclara simplement ce qu'il en était de leur divorce. Le pourquoi d'Eli l'arrêta nette. Pourquoi ?... Une excellente question. En premier lieu, à cause du braquage, rien avait été pareil après ça. Ensuite, à cause de sa santé, des conséquences... finalement oui, à cause du braquage et ce qui en avait découlé. "Notre relation a commencé à se détériorer après la disparition d'Evy. Et puis on a perdu... on a perdu quelque chose et on n'a pas su s'en remettre. Ça a été la fin. Je ne supportais plus d'être seule, de ne pas le voir, qu'on ne puisse pas se soutenir l'un l'autre. J'ai préféré divorcer et rentrer pour Lewiston."

Ensuite et contrairement à lui, Teresa le laissa parler sans interruption, écoutant simplement en essayant peut-être aussi de lire sur ses lèvres. C'était un exercice assez drôle à faire avec la tête positionnée à l'envers ou presque. Ce fut l'exclamation d'Eli qui la fit revenir véritablement droite, cherchant à comprendre ce qui lui prenait d'un coup. Une fois dit, elle tourna sa bouteille quasiment vide avant de répondre : "Ce n'est pas grave... c'est plus simple comme ça. On sait au moins à quoi s'en tenir et ce qu'elle croit... Mais, elle n'a rien dit sur le fait que Jonathan ne te ressemblait définitivement pas ?" Elle finit la bouteille en continuant : "Je suis désolée de t'entraîner encore là-dedans et de te compliquer la vie comme ça. On aurait du "divorcer" depuis longtemps mais j'avoue, finalement c'est agréable d'être "mariée" à toi... Même si on ne parle pas trop ces temps-ci." Et ce pour une bonne raison. Mais ça ne faisait pas parti des choses qu'ils abordaient.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Eli S. Hales
jeune apprenti
260 $
02/04/1980 $
260 messages
Mensonges : 260
Anniversaire : 02/04/1980


MessageSujet: Re: #01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa Dim 17 Jan 2016 - 11:32


THE BEST NIGHTS ARE USUALLY UNPLANNED RANDOM AND SPONTANEOUS.

ELIRESA


Il ne put s'empêcher de retenir son petit rire, avant de boire à nouveau sa bière, tranquillement. " Comment ne pas y penser...?" L'alcool lui jouait un peu les tours, oui...! Ça ne l'aidait pas du tout. Il avait du mal à organiser ses pensées, il passait du coq à l'âne et avait du mal à se suivre tout seul. Il avait parlé de l'apprentissage de la langue française et puis de Jonathan, il ne savait pas pourquoi il venait de poser la question, c'était justement parce qu'il pensait à lui quand il parlait le français. Eli était perdu parce qu'il ne se rappelait plus trop le métier de ce gars. " Bonne élève ? On verra alors quand tu voudras, car franchement, j'ai le temps moi. Juste faut me dire quand tu voudras le faire." Oui il semblait vraiment être partant ! Bon après, il avait besoin de revoir les bases pour être sûr parce que ça faisait un bon moment qu'il n'avait pas pratiqué la langue. Puis Shaheen se frappa doucement le front de sa main libre. " Ah oui ... C'est vrai tu me l'avais dis ... Mais, Galeriste, c'est pas un truc que je retiens moi. J'ai aucun sens artistique ! Ni aucune culture dans les tableaux sauf ... Enfin, je connais un peu l'impressionisme, mais ça va pas loin quoi." Il soupira et leva le pouce. " Génial. Je vais devoir apprendre l'histoire de l'art. Et l'analyse des tableaux. Et aussi comment parler comme un galeriste. Et aussi comment gérer une galerie et p... oh ça me donne un peu mal à la tête. Je verrai ça plus tard, mais je vais gérer. " Puis, ça n'avait jamais été son truc. L'alcool lui démêlait la langue, il disait ce qu'il en pensait franchement. La relation entre Jonathan et Teresa avait commencé à se détériorer par la suite, depuis la disparition d'Evy. Ce qui fit encore plus grimacer Shaheen qui comprit que c'était encore une fois de plus de sa faute que sa colocataire en soit arrivée là. C'était de sa faute le divorce. En fait, tout les malheurs étaient de sa faute. Il soupira et passa la main devant ses yeux, accoudé au fauteuil. Il resta pendant quelques secondes comme ça, essayant d'enlever les idées noires de suite. " Désolé de te l'avoir demandé..." Il n'aurait clairement pas dû parce que ça lui faisait une chose en plus à culpabiliser.

Sa bière était vide après avoir parlé du décès de ses deux membres de famille qu'il tenait vraiment. Eli ne s'était pas rendu compte parce qu'il venait de se souvenir d'un truc, que oui, Evy savait pour Jonathan. Il secoua la tête, que non, elle n'avait rien dit de tout cela. Parce que Teresa était arrivée juste après qu'il avait précisé qu'il s'appelait Eli. C'était compliqué car Evy était sûrement une témoin du mariage et elle devait connaître la tête de Jonathan, sauf que ... Ça n'avait pas l'air d'être le cas. Il soupira et voulut boire sa bière avant de se rendre compte qu'elle était vide. Puis, le français se mit à sourire face à la réflexion de Teresa à propos du faux mariage. Il resta silencieux pendant quelques secondes, s'affala sur son fauteuil. Il ne voulait pas parler de cette raison qui les avait poussé à s'éloigner. " J'avoue que c'est agréable l'idée d'être marié avec toi aussi. C'est une autre situation, qui me pousse à me rendre un peu plus responsable que je ne le suis. Qui va me pousser à devoir étudier quelques domaines que j'ai boudé jeune... Mais surtout, ça nous permet de se parler enfin, de faire connaissance et ... Ouais... D'un côté ça me complique la vie, mais je vais m'y faire. T'inquiète pas pour ça."
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Teresa M. Powell
jeune apprenti
157 $
24/03/1987 $
157 messages
Mensonges : 157
Anniversaire : 24/03/1987


MessageSujet: Re: #01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa Jeu 21 Jan 2016 - 12:48

The best nights are usually unplanned random and spontaneous.
eli & teresa


 


Oh, si elle continuait sur cette lancée, l'alcool n'allait pas l'aider à ne pas sauter sur Eli... Elle préféra ignorer sa réponse en se concentrant sur l'alcool et ce qu'il restait d'autre à dire. "Même maintenant ? Je ne sais pas... Quand on est à l'appartement tous les deux ?" Répondit-elle quand il lui demanda quand elle voulait commencer. Ça ne pouvait être qu'amusant de travailler ainsi la l.. le français avec Eli. Elle ne s'étonnait même pas de ses talents tout simplement parce qu'elle n'aurait jamais pu penser qu'il lui mente ainsi sur tout un pan de sa vie. Elle imaginait devenir son amie au fil du temps. Après tout, elle était sa femme. Certes pas aux yeux de la loi mais aux yeux de son père et Wilcox, c'était un peu du pareil au même. Il parut ensuite dépité de savoir Jon' galeriste et eut soudainement l'illumination de la soirée, à moins qu'elle le croit seulement... "Tu sais, si tu m'aides avec le français, je pourrais t'aider pour l'art. Il y a pleins de moyens de rendre ça fun si tu es partant !" Elle hocha vigoureusement la tête comme si elle avait absolument besoin de le convaincre de ça et ce avant de parler de son divorce. Quand il s'excusa, elle tourna pour un sourire. "Eh ! Je peux en parler tu sais. Il le faut bien un jour et il vaut mieux avec toi qu'avec la famille. Tu ne réagis pas du tout comme eux, c'est agréable." Il n'avait aucune raison de s'en vouloir d'avoir posé la question. Oui, elle avait eu une période difficile en arrivant à Lewiston et il en avait été témoin mais c'était fini et elle pouvait maintenant en parler. Juste... elle ne voulait pas en parler à sa famille, pas encore.

Il parla ensuite de se faire à la situation qu'elle lui avait imposé et elle hocha simplement la tête en réponse. De faire connaissance... Oui, sans doute mais il n'en restait pas moins que toute cette situation était étrange. Et pourtant, elle le ressentait moins qu'elle aurait pu le croire. Depuis qu'ils faisaient croire ça, elle se sentait presque dans une routine et elle mentirait si elle disait que la présence d'Eli ne la rassurait pas. La bouteille vide, elle soupira légèrement. "Je devais arrêter la bière" Elle posa alors la bouteille vide sur la table basse et resta un instant silencieuse. Elle était juste bien comme ça, mieux. L'alcool avait eu ça de bon de lui rappeler la non fatalité de la situation. Eli lui avait rappelé que c'était une bonne chose que sa sœur soit là.
Finalement, elle reprit une bouteille, ne suivant pas son propre conseil. De toute façon, ce n'était pas comme si elle devait travailler ce soir. "On en était où ?" Une pause le temps de boire un bon quart de sa nouvelle bouteille et reprendre : "Je ne sais pas si j'aurai des enfants un jour." Une longue gorgée. "J'aimerai aller au Tibet quand j'aurai assez d'argent." Une autre gorgée et c'était tout, elle se pencha vers lui, le regardant en attendant ses propres détails.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa

Revenir en haut Aller en bas
#01D + The best nights are usually unplanned random and spontaneous. + eliresa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Passion of Iris / Random Booster
» Fakemon de Showdown (Random Battle)
» [Random Nuzlocke] Pokémon version Argent
» Neverwinter Nights 2 - Textures Pack
» Retarded Nuzlocke Random – Pokémon Emeraude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Tammany Creek :: Quartier résidentiel :: Barr Road-