AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 Intrigue n°6 + Carry a thankful.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Hyun-Su Woon
Padawan accompli
3123 $
08/04/1975 $
3123 messages
Mensonges : 3123
Anniversaire : 08/04/1975


MessageSujet: Re: Intrigue n°6 + Carry a thankful. Ven 8 Jan 2016 - 23:52

Hyun-Su serrait la main d'Imogen, pour lui dire qu'il était toujours là et que tout allait bien se passer. Sauf que non... Aussitôt qu'il ait commencé à penser ça, il les regrettait parce que l'un des braqueurs venait vers Imogen pour la prendre. " Bande d..." s'emporta à moitié Hyun qui tenta d'avancer dans la file avant d'être empêché par une personne qu'il ne connaissait pas. Le coréen ne pouvait rien faire, il y avait trop de monde et trop de vies qui pouvaient être risquée et la sienne aussi. Il voyait Imogen de loin, en train de regarder le sol et il assistait à cette scène cette fois-ci ... pas aussi impuissant. Car il avait enfin cette possibilité pour éviter que ce schéma ne se répète. Il ne pouvait pas échanger de place, il connaissait bien cette méthode. Il prenait les gens les plus fragiles... Et Hyun ne l'était pas.
Il observa la salle, Penny et Connor... Ils étaient des officiers et devaient avoir des armes sur eux. Il y avait cette personne blessée, Hetty. " Merde ..." Les balles avaient fuis et forcément elles avaient touchés au moins deux personnes. Penny réagit vite quand l'autre homme s'avança vers elle, plus principalement vers Gabriel. Son amie s'énerva tout de suite, balançant la menace. Le coréen devait leur donner l'opportunité de pouvoir réagir, alors c'était ainsi qu'il décida d'avancer, de quitter la file juste après qu'elle ait balancé ça. " En échange de cette femme qui n'a rien à faire là, je me propose de prendre sa place. Vous pouvez faire ça ?" fit-il en essayant d'avoir toute l'attention, espérant détourner la tête du gars, pour faire baisser ne serait-ce sa garde face à Connor et Penny. Quel plan foireux...
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Saffron O'Leary
Maître Jedi
549 $
06/04/1972 $
549 messages
Mensonges : 549
Anniversaire : 06/04/1972


MessageSujet: Re: Intrigue n°6 + Carry a thankful. Sam 9 Jan 2016 - 3:49

Bon sang, Lewiston était son havre de paix, l'endroit le plus nul du monde et voilà que des connards venaient tuer des gens à une fête de Thanksgiving. Ici, à Lewiston, ça ne devrait pas se passer comme ça. En fait, surtout, c'est pas dans sa direction qu'on devrait pointer une arme. Pas en public. Pas parmi durant une fête de la ville. Saff a toujours été une tête brûlé et un téméraire, il ne s'est jamais privé de péter quelques dents, même quand le poids ou la taille n'est pas à son avantage. Mais face à un calibre, il ne fait pas le poids. Téméraire, mais pas suicidaire. Pourtant, il fait un pas de côté et se glisse entre le doigt pointé et Sasha. Qu'ils osent juste un peu.

Face face à des types armés, d'accord, c'est bon, il a déjà vécu, mais il était armée lui aussi. Ça se produit, ailleurs, en plein cambrousse, dans un village africain ou sur le territoire d'un cartel colombien, mais pas à Lewiston. Deux de ses frères ont certes été assassinés à Lewiston, tout comme son père, mais lui, il ne craint pas grand chose. Il n'est pas assez important dans la hiérarchie pour mériter de gaspiller une balle. Et c'est très bien comme ça.

Dans son dos, il sent Sasha se déplacer et il ne bouge pas. Mieux vaut la laisser et ne pas attirer l'attention sur elle. Mais rapidement, elle l'attire elle-même l'attention en appelant à l'aide. Il n'hésite pas longtemps. L'instinct infirmier ou parce que c'est Sasha qui appelle, il ne prend pas le temps d'étudier la question. C'est peut-être parce qu'il n'a pas prit le temps de voir qui d'autre pourrait être blessé.

- Je vais y aller, parce que c'est moi l'infirmier, dit-il d'un ton calme mais ferme, avant d'amorcer un déplacement latéral prudent. Y a déjà un mort, c'est assez, pas besoin de deux, dit-il, avant de tout bonnement se détourner et venir s'agenouiller face à Sasha, de l'autre côté d'Elizabeth. C'est l'inverse de la tornade, note-t-il, tout en commençant à examiner Elizabeth. Est-ce que la balle a traversé ? demande-t-il à Sasha. Si oui, ça signifiait qu'il y a peut-être une autre victime et accessoirement, si la balle a traversé, la pression qu'exerce Sasha par l'avant va se vider par l'arrière. Elizabeth, outre la balle, ça va ? Tu me préviens si tu as le vertige, ou des nausées, d'accord. T'as de la chance, je ne vais pas te donner d'ordres aujourd'hui. Enfin, si, un seul. Dors pas. Allez, on prend une respiration lente et profonde, dit-il en lui prenant la main et en prenant le pouls au niveau du poignet. Je commence à croire que je dois soit cesser de sortir, soit je dois avoir ma trousse et mes gants constamment dans mes poches, note-t-il, avant de se reprendre, avec un grand sourire. Non, je ne cesserai pas de sortir, prévient-il. C'est habituellement ce que les gens apprécient chez Saff. Il est rassurant parce qu'il parle sans arrêt.

______________________________

Saffron Light O'Leary


« I have sometimes been wildly, despairingly, acutely miserable, racked with sorrow, but through it all I still know quite certainly that just to be alive is a grand thing. » - Agatha Christie
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: Intrigue n°6 + Carry a thankful. Sam 9 Jan 2016 - 4:42

Ok, les balles, c'est fichtrement douloureux. Elle détermine qu'elle a horreur de ça. Durant quelques secondes, elle ne s'occupe que d'elle même et sa douleur, jusqu'à ce que Mathys se jette à côté d'elle. Ça lui donne un coup de fouet, physiquement et mentalement. C'est rien, c'est qu'une plaie après tout. Penny approche à tson tour et examine la balle. Alerte, douloureusement alerte, Hetty opine.

- Je crois pas non plus, dit-elle au sujet de ses parties vitales, se demandant si sa capacité à courir font parti du vital de Penny.

Elle en doute, mais elle ne demande pas de précisions. Elle n'en veut pas. Pas maintenant. Ça saigne et tout ce qu'elle a sous la main, c'est sa propre robe, sont elle chiffonne les pans et s'en sert pour faire pression. Mais faire pression sur sa propre blessure, c'est pas facile, surtout quand la blessure est la hanche.

- Ça va aller, j'ai presque pas mal, ment-elle, autant pour Mathys que pour Penny et Connor. Elle lâche la pression d'une main et s'en sert pour passer un bras autour de Mathys, faisant fi de la douleur que la pression peut lui occasionner. Ça ira, Linus sera là bientôt. Tu te souviens, cet été, la tornade. On était inquiet, Linus était dans l'église. Eh bien c'est pareil, mais c'est toi qui est ici. On va attendre c'est tout. Elle rapproche Mathys d'elle et pose un baiser sur son front. Ça va aller, trésor, Penny a raison, y a plein de flic.

Et c'est bien pour cette raison qu'elle ne s'attends pas à ce que ni Penny, ni Connor ne soit au petit soin avec elle. Du moins pas tant que ce sera l'état d'urgence. Merde, elle aurait préféré être utile plutôt que totalement inutile. Elle n'est même pas assez près de l'action pour entendre ce que se racontent Penny et Connor. Ce n'est pas de la jalousie, c'est de l'envie.

Un des braqueur approche et elle saisit qu'il en a après Gabriel. Penny s'interpose avec affirmation. Hetty ne peut qu'éprouver une bouffée de fierté douloureuse et si elle se dit qu'elle n'aime pas voir Penny dans cette situation, elle sait très bien que si elle s'était retrouvée dans la situation de Penny, elle aurait fait pareil. Et même qu'elle aurait probablement protesté si Mathys n'avait pas été collé à elle. Elle choisit de faire profil bas et de garder Mathys à l'abri plutôt que de tenter de jour au héros.

- Mathys, chuchote-t-elle pour ne pas attirer l'attention. Aide-moi, s'il-te-plait. Met tes mains ici et appuie fort, dit'elle en posant sa main sur le chiffon de robe. Lorsqu'il appuie, elle grimace de douleur. Non, c'est bon, ne relâche pas, dit-elle.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
E. Danny J.-O'Reily
apprenti féroce
530 $
27/07/1986 $
530 messages
Mensonges : 530
Anniversaire : 27/07/1986


MessageSujet: Re: Intrigue n°6 + Carry a thankful. Ven 15 Jan 2016 - 17:02

C’est bien ma chance, je décide de venir pour décompresser avec un ami et du coup je me retrouve face à face avec la garce suprême de mon passé. Autant aller me casser la gueule en sautant d’une fenêtre partie comme c’est. Notre haine mutuelle n’a pas franchement diminué même après des années ce qui est ironique, parce que maintenant je vois mal pourquoi elle me déteste toujours autant alors que je n’ai plus vraiment de relation à proprement parler avec Terrie. Cette fille, je vous jure … je crois qu’elle me déteste que pour me détester et n’a donc pas besoin d’un but congrès derrière. « T'es qu'une petite salope » Je hausse un sourcil peu convaincu par sa réplique. « Wow, très bonne répartie. Tu as toujours 15 ans à ce que je vois. » Ce sont les derniers mots que nous échangeons avec que le maire décide de faire son petit discours. J’en profite pour m’éloigner d’Hetty parce que je ne veux pas franchement discuter ou plutôt me disputer plus avec elle aujourd’hui.

Ce qui suit me prend assez par surprise. Un groupe entre dans la pièce. Ils sont armés et portent de quoi couvrir leur visage. Très franchement, je sais maintenant que ça va très mal finir tout ça. En peu de temps, des coups de feu sont tirés et des corps tombent. Un homme, un père de famille s’écroulent déjà mort. Je vois Hetty et une autre femme aussi être blessés par les coups de feu. Je jure tout haut alors que je regarde la panique gagner la foule autour de moi. Je cherche du regard Rohan sans pouvoir le trouver et ça m’inquiet un peu. Ça ne peut vouloir dire que deux choses selon moi. Soit il a été touché ou il va tenter de la joué héros et dans les deux cas… ça va mal finir. La situation s’annonce très mal. Ce groupe est très mal organisé. C’est leur première fois, c’est clair. Ils tirent sur tout ce qui bouge et prennent des gamins comme otages… Quelque chose me dit qu’ils ne vont pas tous sortir vivants de cette pièce. Avec la foule qui bouge, je me retrouve rapidement non loin de Penny et Connor que je reconnais du coin de l’œil. Je me maudis de ne pas avoir apporté autre chose que mon couteau de poche comme arme, mais qui peut prévoir ce genre de chose. Hetty est toujours couché par terre avec le garçon. J’ai beau détester cette fille, je ne vais quand même pas la laisser se vider de son sang. Avec un coup d’œil, je réalise que l’attention est tournée vers un homme qui se prépose en échange contre la jeune fille. J’en profite pour rejoindre le duo. J’enlève le foulard que je porte autour du cou afin de l’utiliser aussi pour arrêter l’hémorragie. « Tu permets que je mette mon foulard. Je te promets que c’est pour l’aider. » Je glisse mon foulard sous les mains du garçon. « Tu peux presser de nouveau comme elle te l’a demandé avant. Hetty, tu es toujours avec nous? »
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Elizabeth K. Ashe
Maître Jedi
1263 $
12/05/1978 $
1263 messages
Mensonges : 1263
Anniversaire : 12/05/1978


MessageSujet: Re: Intrigue n°6 + Carry a thankful. Ven 15 Jan 2016 - 19:28

Elle avait vu Sasha arriver vers elle et lui parler et tenter de réagir mais finit par totalement s'écrouler sous la douleur ou le souffle coupé. Elle pensait passer directement de vie à trépas mais la pression que fit Sasha sur la blessure lui rappela l'aspect encore bien douloureux de sa vie. Au moins ça. Ceci dit, elle commençait peut-être à ne plus être très alerte. Il ne lui vint pas à l'idée de dire un mot et surtout elle avait mal qu'elle aurait pu crier. Non finalement, elle n'aurait pas pu, elle manquait déjà de souffle. Et l'autre infirmier arrivait l'instant suivant. Elle se sentait saoule face aux paroles qui devenaient un charabia sans nom. Une fugace impression de suffoquer et la pression sur la blessure rendirent son seul mouvement exagérément douloureux. On lui renvoyait sans doute ses méfaits à la figure à l'instant : bien fait ! devait être le message gravé sur la balle. "J..leur ferais... pas le plais'r de crev..." Le son était à son niveau maximum : très bas pour l'oreille humaine mais qu'importe. Elle voyait Sasha, en tournant la tête elle vit la situation mais ne l'analysa pas du tout. Elle voyait aussi Saffron et crut le voir remuer les lèvres mais ne comprit toujours rien enfin si, elle comprenait peut-être parce qu'elle hocha la tête mais plus dans un soucis de montrer qu'elle vivait qu'autre chose. Elle sentait aussi le sang croyait-elle sous sa propre main à terre et commença à voir de moins en moins. Vraiment ? Elle avait l'impression que la pénombre prenait d'assaut la salle mais c'était peut-être finalement simplement cette envie de dormir qui prenait le dessus.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: Intrigue n°6 + Carry a thankful. Mer 20 Jan 2016 - 11:01

Je n'avais que faire de toute cette agitation. Mon plan n'a aucunement besoin de tous les garder en vie seulement quelques uns. La panique est présente sur chaque visage, même les prétendus force de la nature laissent entrevoir leur crainte. Quel bienfait que de pouvoir contempler tant de médiocrité. Le temps passe et il est enfin temps pour moi de me faire entendre. Les haut-parleurs grésillent et la musique douce de cette soirée réussie s'achève laissant place à une voix méconnaissable, ma voix. Une preuve de foi, voilà ce que j'attends d'eux et s'ils me croient soumis à certaines règles, qu'ils se détrompent. Je dirige et eux obéissent c'est ainsi. Les pendules ont besoin d'être remises à l'heure et je souris satisfait devant leurs regards étonnés. Le moment est venu de reprendre les rênes : Ils sont trois ce soir. Aussi sournois et malins que des serpents, ils vous glissent entre les doigts depuis des mois chers hôtes. Méfiez-vous de mes ouvriers dormants qui croient pouvoir me doubler. Méfiez-vous tous les trois car le grand méchant loup est là et ne laissera rien passer. Continuez notre œuvre ou périssez avec les ignorants ! Votre ami, -S.

Les réactions à mon annonce furent variées. Je prenais mon temps pour tout observer avant d'amorcer la suite de ce qui s'annonçait comme de joyeuses festivités. Tout le monde paraissait pris au dépourvu et un élan de fierté me parcourut. Alors seulement, un téléphone sonna. Cette garce qui avait osé arracher les téléphones de mes vilains petits menteurs dut se sentir visée. Elle prit son appareil et la frayeur éclaira son visage d'une jolie décoloration.

Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: (illisible)
Message reçu, aujourd'hui.

Tu as une minute ? Bien... Envoi MALONE, SHEPARD, ASHE, CLARKE et O'LEARY à l'entrée, un message à leur nom y sera suspendu. Qu'ils le fassent ou vous mourrez tous.
-S


pièce jointe : photos de 5 visages


Au même instant, tous les téléphones contenus dans le sac s'exprimèrent. Quel doux son à mes oreilles que celui de mes mots d'adoration à l'encontre de mes jouets favoris. Elle comprit le message car aussitôt, elle s'adressa à l'autre balèze qui vint menacer et rassembler quatre des participants à mon jeu. Connor J. Malone, Rony S. Shepard, Saffron O'Leary et Victoria L. Clarke. Ils essayèrent bien de faire bouger Elizabeth K. Ashe mais il me semble que cette joueuse a finalement déclaré forfait. Quel dommage vraiment !...
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
NEVER TELL
Grand maître Jedi
944 $
944 messages
Mensonges : 944



MessageSujet: Re: Intrigue n°6 + Carry a thankful. Mer 20 Jan 2016 - 11:04

intervention du maitre du jeu



Le costaud était devant Penny stoïque quand elle lui parla. « Dégage. » Il la bouscula pour atteindre le gamin collant son arme à la tempe de la jeune femme. « Si tu savais comme on s'en fou de tes copains flics. Tu crois quand même pas qu'on est venu sans un issue ?! » Il enleva la sécurité de l'arme souriant au gamin pour qu'il vienne avec lui. Quand l'asiatique le coupa dans son élan, se fut rapidement qu'il tourna la tête pour faire signe à la femme qui venait de finir de prendre tous les téléphones et les objets personnels. Elle dégaina son arme. « Assis ! Tu crois qu'on ne sait pas qui tu es Woon ? Crois-moi on ne te laissera pas l'occasion d'esquisser un geste alors si tu veux pas te retrouver comme l'autre là-bas, tu restes tranquille et ta copine vivra. » La haine qui perçait dans la voix féminine n'avait rien d'agréable. Certains semblèrent reconnaître une voix familière et se demandèrent qui se cachait sous ce masque.

La scène était ainsi figée lorsque la musique calme des haut-parleurs cessa et fut remplacée par une voix. Le costaud et la femme s'interrogent du regard et le silence pèse un instant sur la salle. « C'est quoi ce bordel ! » S'exclame soudainement le bavard. Son canon change alors de cible et il vise maintenant Danny. « Qu'est-ce que c'était que ça, répondez ! » Hurle-t-il à l'intention des personnes rassemblées cherchant à ce qu'on l'éclaire sur la situation. C'est alors que le maigrichon réapparait. Immédiatement le costaud se dirige vers lui abandonnant sa cible. Le plus petit se tasse en le voyant arriver et une discussion animée sembla se jouer sous les yeux des otages. Inaudible pour en comprendre une phrase mais suffisamment clair pour savoir que les deux s'énervaient. Cela continua jusqu'à ce qu'un tir résonne dans la salle.

Le maigrichon s'écroule et le costaud revient sans même un regard en arrière. L'effarement et la peur prennent le contrôle de tout le monde. Un groupe violent est déjà dangereux mais un groupe violent dispersé l'est encore plus.

Le son d'un téléphone se fait entendre la seconde suivante et les regards se tournèrent vers la femme. Celle-ci s'empressa de le prendre craintive également du costaud. Son visage se décomposa et en deux pas, le balèze fut près d'elle. Et à cet instant, tous les téléphones pris par la femme se mirent à sonner à leur tour. Elle parut d'autant plus stressée et lui lut le message à son tour. Il fut difficile de déceler une quelconque émotion sur son visage jusqu'à ce qu'il s'exprime vaincu : « Bordel ! Très bien. »
Les deux parcoururent la salle des yeux et s'attardèrent sur certaines personnes. Finalement, l'homme s'avança vers Connor. « Avance ! » Lui intima-t-il en le poussant de son arme vers le centre de la pièce. Il pointa ensuite Victoria et Rony. « Vous deux, pareil. » Enfin, il se dirigea vers Saffron : « Rejoins les autres. Obéis et la fille vivra. » Dit-il en pointant Imogen. Le mystérieux la tenait toujours en joue, impassible quant aux événements qui se passaient, insensible également à la mort d'un de ses camarades. Il était clair que cet homme était le plus violent, le plus imprévisible, le moins sensible et pourtant, il était dur de l'être plus que le costaud. Celui-ci tenta d'ailleurs de faire réagir Elizabeth, la bousculant du pied avant de hausser les épaules. Il était trop tard pour elle.

Une fois les quatre otages rassemblés, il les dirigea vers l'entrée, là où se tenait les messages de remerciements. « Il y en a un à votre nom, cherchez ! » Et il resta simplement derrière à les menacer de son arme tandis que la femme surveillait les autres laissant le mystérieux observer la scène impassiblement.

______________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: Intrigue n°6 + Carry a thankful. Mer 20 Jan 2016 - 11:05

J'observais, me demandant lequel des quatre s'avancerait en premier pour y lire mon mot de remerciement. Leur nom visible au premier coup d'oeil, il leur faudrait décrocher la carte pour lire son contenu. Et à voir leur regard, à l'instant où leurs yeux se posèrent sur la fine typographie, je pouvais être satisfait que le message soit bien passé.

Pour Rony et son étonnante capacité à dissimuler les choses, je laissais un petit cocktail spécialement conçu pour son usage personnel. Le flacon était immaculé et les comprimés blancs comme neige. Elle aurait alors une bonne raison de se sentir à l'abri du danger avec ces amphétamines et mon message, ne ferait que la pousser à tenter l'impossible :

Regarde sous la table, c'est pour ta mission suivante. Prends tout, dirige toi vers la femme, prends-lui l'arme. Ne le fais pas et subis-en les conséquences pétasse.
-S


A Saffron, je pensais simplement lui montrer l'évidence. A lui de décider s'il agirait pour le mieux ou garderait cela pour lui. A mon mot, se trouvait jointe une photo sur laquelle se trouvait une scène que beaucoup s'étaient repassés en boucle : deux silhouettes transportant ce qui semblait être un corps, en pleine forêt, sous le regard absent d'une folle. Et cela, accompagné d'un simple mot :

Tu veux savoir ce qui est arrivé à Walker ? Regarde ça !
-S


Pour la seule blonde du groupe, cela la désignant parfaitement, je laissais un message très clair. Si elle osait croire à un bluff, plus d'une personne souffrirait ce soir :

La dinde était bonne ? Ta fille ne pourra pas en dire autant dans quelques minutes. L'anthrax, tu connais ? Si tu veux pouvoir la traiter à temps tu n'as qu'une chose à faire : arrache l'arme des mains de ta camarade et colle une balle à ton chéri !
-S


A celle qui n'était plus disponible, j'avais laissé une magnifique preuve de mon adoration pour son travail. Le dossier la concernant était brillant et la voir revenir à ses heures de gloire n'aurait pu que me faire plaisir. Malheureusement, je devais me contenter de voir l'une de mes joueuses préférées à terre, quel dommage... Le message lui, trônait cependant avec les autres accompagné d'une image terrifiante d'un minuteur :

Tant de beauté dans ces actes passés. Ta violence me manque la garce ! Regarde bien l'image, cela semble assez précis et indique le temps que ton enfant a encore à vivre. Si tu souhaites voir les chiffres s'arrêter avant le zéro fatidique, rejoins les rangs de ceux qui te menacent d'une arme. Rien ne saurait me faire plus plaisir que de te voir en action et surtout, n'oublie pas d'apprécier ça, tu vas voir c'est... vivifiant !
Admirativement,
-S


Au dernier encore debout, je ne faisais rien de plus que lui rappeler la condition éphémère de la vie et son aptitude étonnante à se débarrasser d'un corps rapidement. Cela par une vision très simple. Des cheveux blonds et le visage familier d'un mort qui l'avait touché quelques années plus tôt, ce maladroit n'avait plus rien du brun ténébreux qu'il disait être. Le prix pour traiter avec moi ...

N'es-tu pas curieux ? L'un d'eux est mort et il n'y a que quelques pas à faire pour connaître son identité. Pour une fois, si tu leur montrais la vérité au lieu de dissimuler ce que tout le monde aurait le droit de savoir ? Approche-toi, retire-lui son masque, rends-le anonyme, non identifiable et peut-être que je n'irai pas ouvrir une certaine porte pour en libérer tes petits secrets.
-S


Tous avaient leur mission. De leur réussite dépendait la vie de chacun. Ils ne le savaient pas encore mais tout serait bientôt de leur faute et tout ce que j'avais besoin de faire était d'observer. Quelle merveilleuse invention que celle du mensonge !
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Jill Silversmith
Maître Jedi
112 $
09/01/1973 $
112 messages
Mensonges : 112
Anniversaire : 09/01/1973


MessageSujet: Re: Intrigue n°6 + Carry a thankful. Ven 22 Jan 2016 - 9:45

La soirée tournait au cauchemar ! Jill parlait tranquillement avec son amie lorsque des hommes masqués firent irruption dans la salle pour les braquer. Des hommes fous et complètement désorganisés à en juger par leur manière de tirer dans tous les sens et de se disputer entre eux. Mais cela ne les empêcha pas de prendre en otage les gens, tout le monde était choqué. Les braqueurs prenaient plaisir à malmener les gens et les plaintes d'un homme asiatique ne suffirent pas. Ils refusèrent d'échanger une jeune femme contre lui, comme si elle était plus importante que lui. Jill cherchait du regard des connaissances, en particulier Penny qui était un atout majeur ici avec son entraînement au FBI.

C'est alors qu'un message sonore retentit dans les haut-parleurs de la Elk's Lodge. Une voix étrange voix prit la parole, dénonçant des personnes inconnues. Visait-elle les braqueurs ? Trois ? C'était incompréhensible et puis la voix termina en signant son acte. -S était à l'origine de toute cette histoire. Une fois de plus, ce personnage semait le trouble et le chaos où il passait. Jill observa les cagoulés, alors que le téléphone de la seule femme masquée sonna. Les criminels semblaient tout aussi perturbés par l'annonce de -S que par le SMS qu'elle avait reçu. Ces deux-là ont un drôle d'air tout de même... Ils sont dans le coup avec -S... L'Indienne n'en revient pas d'être en présence de ce genre de personnage, elle ne sait pas quoi faire et ne peut absolument rien faire à ce moment-là. Pas même quand ils vinrent chercher des habitants dans la foule pour les amener à l'entrée. Une main plaquée contre la bouche, Jill espérait qu'ils n'allaient pas exécuter ces malheureux ! Un silence se fit durant quelques secondes, les regards se croisaient sans savoir quelle question poser, ni quelle réponse espérer.

______________________________

Dance me to the end of love
"Tous mes changements, même les plus souhaités ont leur mélancolie car ce que nous laissons derrière fait parti de nous-même. On doit faire le deuil de notre vie passée avant d'entrer dans la nouvelle." - Anatole France
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: Intrigue n°6 + Carry a thankful. Ven 22 Jan 2016 - 10:45

Connor essayait de faire abstraction de tout pour se concentrer sur les braqueurs et trouver une faille. Il savait que Heather était blessée mais tentait de ne pas la regarder pour ne pas perdre pied. Il commença à parler avec son autre blonde, lui demandant si elle avait son arme sur elle. Apparemment non et le brun grimaça, lui portant la sienne en permanence, au cas où ! Penny était d'avis qu'ils n'étaient as là pour l'argent et il acquiesça lorsqu'elle émit la forte probabilité qu'ils ne soient pas des pros. Non, ce n'était que des amateurs qui n'avaient rien à faire là. Mais pourquoi ce soir, pourquoi faire cela comme ça... « Ils sont désorganisés, nerveux, y'a une faille à exploiter. » En revanche, bien que Penny ait raison sur la présence policière à cette soirée, ça ne sembla pas inquiéter le moins du monde les hommes en cagoules. Le costaud avait prévu une issue...

Et quand une voix se fit entendre dans les haut-parleurs, tout commença à prendre forme. -S était présent, il narguait son monde. Si ces types faisaient partie de son entourage, il est certain que Connor ne pouvait les laisser filer ! Ils étaient à l'origine de la disparition de Peter et les questions s'accumulaient dans son esprit, l'envie de les dérouiller aussi. Son regard s'assombrit en jaugeant les braqueurs en fronçant les sourcils. -S était très catégorique dans son annonce, ils devaient continuer leur action s'ils ne voulaient pas que -S se débarrasse d'eux. Mais le grand type a déjà pris le pas de descendre son camarade, ce n'est pas franchement un bon job de criminel et le regard du brun croise celui de Penny. Mais la femme reçoit un message. La sonnerie de son téléphone fit frémir la salle et un murmure parcouru la foule. Connor jeta un œil à Penny. « C'est vraiment n'importe quoi. J'vais m'les faire ces ordures ! »

Le grand costaud s'approcha alors d'eux et l'idée de protéger Penny et Heather lui vint en tête, prêt à bondir s'il touchait aux filles. Mais ce fut vers lui que l'homme portait son choix. Connor ne put retenir une expression surprise. Il se leva et fit face à l'homme qu'il n'aurait pas pensé aussi grand. Il était deux fois plus large que lui mais s'il fallait lui en coller une, il serait le premier à le faire, n'ayant as franchement peur de grand-chose. Une arme dans dans le dos, les bars en l'air, le Malone avança en observant la pièce. D'autres vinrent se joindre à lui, deux femmes et cette pourriture de O'Leary. Tous les quatre furent emmené à l'entrée de la Elk's Lodge, devant les mots accrochés par les habitants. « Il y en a un à votre nom, cherchez! » ordonna l'homme. Une telle complicité et fidélité de leur part étaient effrayantes, ils étaient prêts à tout.

Le policier chercha du regard et trouva son nom inscrit sur une des cartes. La prenant, il eut un mauvais pressentiment. Et il n'eut pas franchement tort en découvrant le message sur le papier. Ses yeux se tournèrent doucement pour observer ses camarades d'infortune qui devait se décomposer tout autant que lui. Le message de -S était extrêmement clair, bien trop malheureusement et il savait ce qu'il devait faire. Le cœur ne l'en disait pas, ais il n'avait pas le choix, il y avait beaucoup en jeu. Bien que -S ait déjà foutu en l'air sa vie en lui prenant Sasha, il avait encore à perdre. Il savait à quoi faisait référence cette histoire de porte à ouvrir et il n'était pas prêt à laisser quiconque le mettre une nouvelle fois dans l'embarras !

Soufflant un bon coup, il se retourna pour observer le corps du maigrichon à terre. Il n'avait pas d'autres possibilités de mouvement et se dirigea vers lui lentement, de l'autre côté. Il y avait quelques personnes vers le maigrichon, mais aucune qui ne se souciait de son état, il était mort de toute façon. Le Malone s'agenouilla près de lui, prenant son pouls afin d'être certain avant de lui retirer son masque. Aucun battement de cœur, il lui retira doucement son masque et put voir son visage. « C'est pas possible... » s'étrangla-t-il alors en découvrant l'impossible. Ce type avait la même gueule que Brennan ! Mais ça ne pouvait pas être lui, non ! Brennan était mort et enterré depuis des années ! Où voulait en venir -S ? Malgré tout ça, le policier commença à fouiller les poches du gamin à la recherche de papiers d'identité, d'une preuve quelconque de son existence. Lorsqu'il eut terminé son inspection, ne trouvant rien, il reporta son attention sur son visage. Il savait que -S ne le voulait pas identifiable, mais c'était une attaque directe contre lui ! La gorge serrée, des larmes brûlant de ne pas sortir, Connor se sentait désemparé. -S lui demandait de défigurer Brennan, cette vision de lui. C'était comme tuer son meilleur ami de ses propres mains ! Quelqu'un s'était donné beaucoup de mal pour faire ressembler ce gamin à Brennan. Mais si les policiers arrivaient et que le père Lancaster étaient de la partie, tout basculerait. Il fallait le faire. Connor sortit l'arme que portait le maigrichon, celle avec laquelle il avait tiré et fait des blessés, et pointa le visage du gamin. C'était vraiment difficile, il ne se voyait pas faire ça et cela allait tout changer pour lui. Les mains tremblantes comme jamais, il ferma les yeux pour ne pas se voir défigurer son ami, son frère...
Un coup de feu retentit et le brun rouvrit les yeux. Il avait du sang sur lui, ce qui lui rappela pas mal de mauvais souvenirs. La nuit où Brennan est mort dans ses bras pour commencer, puis le jour où il a tenté de sauver Peter avant de se faire assommer dans les bois. Le regard vide, le corps tremblant, ses larmes coulèrent, se mêlant au sang qu'il avait sur le visage. La vision de ce corps sans vie lui donnait envie de vomir. Malone attrapa le premier truc qu'il trouva pour couvrir le cadavre, maintenant trop dégoûtant pour une personne normalement constituée. Il était immonde, le visage effacé. Il se releva, tenant toujours l'arme. « T'es content !? Tu te régales à nous torturer ? Le prochain ça s'ra toi mon pote ! » rugit-il, la voix agressive malgré les tremblements. Plus loin se déroulait une autre scène et il ne pouvait quitter des yeux le braqueur le plus costaud, la haine et la colère se lisant sur son visage. Qu'allaient dire les gens maintenant ? Que penseraient ses amis de lui ? Il tremblait de rage sans pouvoir expliquer quoi que ce soit. Plus jamais il ne fêterait Thanksgiving, ça non !


HJ:
 

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Saffron O'Leary
Maître Jedi
549 $
06/04/1972 $
549 messages
Mensonges : 549
Anniversaire : 06/04/1972


MessageSujet: Re: Intrigue n°6 + Carry a thankful. Dim 31 Jan 2016 - 0:16

La plupart des braqueurs ne souhaitent pas vraiment la mort des gens qu'ils braquent. Mais cet événement-ci était d'une toute autre envergure. Des amateurs, de toute évidence. On leur avait dit de faire quelque chose, ils le faisaient, sans vraiment savoir comment tout ça fonctionne. Mais pour le moment, Saff se contente de faire son boulot, veiller sur Elizabeth et comme Sasha est près de lui, tout va bien. Il ne peut pas veiller sur tout le monde. Deux à la fois, c'est bon. Mais les choses ne se passent pas toujours comme il voudrait. Sinon, ce serait nettement moins marrant, non ? Lui qui croyait qu'il serait tranquille puisqu'il est tout près du sol, à secourir une blessée et à tenter de lui sauver la vie, mais non. Ce n'est pas comme ça que ça se passe.

Il y a d'abord une voix, qui vient perturber les braqueurs, comme s'ils ne l'étaient pas déjà assez. -S menace ses sbires ? Oh, alors -S n'est pas si bien organisé, il a du mal à tenir ses sbires. Ça le rend soudainement moins effrayant, plus accessible, avec des faiblesses. Puis un téléphone sonne, puis tous les téléphone du sac. Une partie de son attention occupée à veiller sur le pouls et la respiration d'Elizabeth, une autre à garder Sasha alerte, la dernière à entendre ce qui se passe autour. Il n'apprécie pas entendre les pas d'un des braqueur de rapprocher de lui, dans son dos. L'exécution est l'idée qui se fixe à son esprit.

« Rejoins les autres. Obéis et la fille vivra. »

Rejoindre les autres ? Il lève la tête et remarque que la braqueur pointe Imogen. La fille, c'est elle ? Il a une hésitation, puis il réagit lorsqu'ils tentent de secouer Elizabeth.

- C'est bon j'arrive ! Sasha, tu gardes la pression et tu veilles sur la respiration. Je reviens, ok ?

Et il se lève et remarque l'acharnement avec laquelle le type semble vouloir faire bouger Elizabeth. Pourquoi ? pour être mesquin et la torturer ? Il rejoint les autres et on leur dit d'aller chercher un message à leur nom. Bon sang, c'était prévu. Depuis quand le message est là ? Au passage, il pose une main qui se veut rassurante sur l'épaule de Victoria. Après tout, ils bossent ensemble. Et elle est sympa.

- Ça va aller, lui murmure-t-il.

Et il se met à la recherche du message qui lui est destiné. Il le trouve rapidement et le lit, l'air inquiet, mais son air devient plutôt perplexe. Ça veut dire quoi ? Il examine la photo, trop floue pour reconnaître qui que ce soit, excepté Samantha. On a retouché la photo, on a camouflé les deux porteurs. Pourquoi il a ce message ? Autour de lui, les trois autres interpellés se mettent en action. Lui, il reste planté quelques secondes sous la banderole de reconnaissance. Quoi, c'est tout ? Il regarde la banderole à nouveau, cherchant s'il n'aurait pas manqué quelque chose, puis son regard se pose sur un message au nom d'Elizabeth. Oh, elle en a un... ils ont tenté de la secouer... mais elle ne peut pas participer... il ne réfléchit pas bien longtemps. Il attrape le message destiné à Elizabeth, tout en glissant la photo de Peter dans sa poche.

Il n'apprécie pas particulièrement ce qu'il y lit. Il a un bref regard vers Sasha. Elizabeth hors circuit, Saff doute que -S mette sa menace à exécution au sujet de Sasha, mais juste pour déconcentrer les braqueurs et avoir une arme à la main, il est bien prêt à jouer le jeu. Rétablir les forces. Rétablir l'équilibre. Enfin, l'équilibre dans le sens ou lui ne sera plus désarmé.

Une détonation le fait sursauter, comme tout le monde, mais ce n'est pas les braqueurs. Non, c'est Malone. Mais qu'est-ce qu'il fiche ? Sans doute qu'il obéit aux ordres sur le message. O'Leary s'approche du flic. Il a l'air secoué. Secoué et furieux. Et il a une arme. Et il se fiche pas mal de lui. Non, il est furieux contre le braqueur costaud. Saffron aussi est furieux. Et il a franchement envie de se défouler. Et les consignes pour Elizabeth sont claires. Devenir l'un des leurs. Trois inconnus... un de plus, pourquoi pas. Mieux vaut ne pas laisser une arme entre les mains d'un flic visiblement furieux et menaçant. Deux morts, c'est bien assez. Mieux vaut que l'arme soit entre ses mains à lui. Lui au moins il saura quoi en faire. Pas encore, mais ça viendra. Lorsque Malone s'étire pour couvrir le visage défiguré du petit connard qui a tué et tiré sur les gens, Saffron a un sourire. Eh bien eh bien, quel cachotier ce Malone. Deux armes pour un seul flic ? Inutile. Alors tandis que Malone invective les braqueurs ou -S, ou peu importe, Saffron approche et saisit le poignet de Malone avant de le tordre sans ménagement. Il se rapproche, beaucoup trop.

- Les ordres, on obéit. T'en as un autre, je l'ai vu, murmure-t-il. Shhhhht et il lui arrache l'arme des mains et recule avant de la lui pointer entre les yeux. C'est vraiment stupide de le laisser jouer avec une arme, dit-il, mais il ne s'adresse de toute évidence pas à Malone. Il tourne la tête vers celui qui menace toujours Imogen. C'est ça, non ? Il revient sur Malone. À genoux, ordonne-t-il  en mimant le mouvement avec le canon. Ordre totalement stupide si comme Connor, on sait que ça le rapprochera de son arme à la cheville.

______________________________

Saffron Light O'Leary


« I have sometimes been wildly, despairingly, acutely miserable, racked with sorrow, but through it all I still know quite certainly that just to be alive is a grand thing. » - Agatha Christie
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Hyun-Su Woon
Padawan accompli
3123 $
08/04/1975 $
3123 messages
Mensonges : 3123
Anniversaire : 08/04/1975


MessageSujet: Re: Intrigue n°6 + Carry a thankful. Dim 31 Jan 2016 - 10:52

C'est quoi ce bordel ? Que venait de faire Connor ? Puis Saffron ? Alors ce braquage était prévu depuis tout le début ? Hyun-Su ne semblait pas trop comprendre, mais il était sûr qu'il n'irait pas à nouveau à ce genre de fête parce que si tout était organisé par -S ... Même les messages, dont il était égoïstement rassuré de ne pas en être la victime. Il avait bien voulu tenter d'agir, d'aider mais il ne pouvait rien faire, de plus les braqueurs semblaient vraiment bien le connaître, jusqu'à son nom de famille. Le coréen avait un peu froncé les sourcils en croyant reconnaître une voix, mais il n'était pas trop sûr du tout.

Enfin, il ne pouvait pas faire grand chose si ce n'était qu'être spectateur de tout ce qui se déroulait, d'observer Imogen non stop, essayant de lui signifier qu'il était là pour elle et que tout devrait bien se passer. Le pire dans tout ceci quand même ... Hyun-Su avait une certaine sensation que ça allait être un carnage et que les choses ne vont pas aller mieux du tout... Qu'il y aurait des échanges et la tension montait de plus en plus. Il gardait ses sens en alerte et chercha du regard, sans se laisser décontenancer par le sang d'un corps mort, s'il y avait une arme à proximité, mais il n'en trouva pas. Il n'avait que ses poings et ce n'était pas ce qui allait l'aider contre les armes à feu...

En tout cas, c'était avec un regard choqué et un peu perdu que Hyun-Su observait Connor qui venait de tirer dans la figure d'une personne. Que Saffron récupère l'arme de Connor et le pointe sur lui. Ce flic devait avoir une seconde arme sur lui. Si seulement il avait une arme lui aussi... Ce gars qui avait l'arme visée sur Imogen, il allait le regretter pour sûr. Ayant déjà de bonnes idées où le frapper... Puis il observa Sasha, qui était toute seule, avant elle était avec Saffron qui aidait cette personne. Elizabeth ? Il était un peu trop loin pour pouvoir bouger vers elles pour les aider.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Sasha E. Savannah
Maître Jedi
755 $
09/01/1992 $
755 messages
Mensonges : 755
Anniversaire : 09/01/1992


MessageSujet: Re: Intrigue n°6 + Carry a thankful. Ven 5 Fév 2016 - 10:45

De l'acharnement, ce n'était pas possible autrement! A croire que la vie ne voulait pas lui être clémente parce qu'après tout ce qui s'était passé cette année, on arrivait encore à lui faire du mal. Sasha n'avait pas réfléchit une seconde en allant vers Elizabeth quand elle avait vu qu'elle était blessée. Mais en observant bien, elle savait que toute seule, elle ne serait bonne à rien et avait donc crié à l'aide.

Saffron arriva rapidement près d'elle et elle en était contente. En continuant de faire pression sur la blessure, elle observait les réactions d'Elizabeth et était comme dans une autre dimension. Ce qui se passait autour, elle ne l'entendait pas vraiment. Enfin... Jusqu'à ce que les haut parleurs se mirent à retentir et que tous les téléphones se mirent à sonner. Elle eu un bref regard vers le reste de la salle. Qu'est ce que ça voulait dire? Est-ce que toute cette mascarade était perpétrée par -S? Il semblait assez en colère dans ses paroles et ça ne prédisait rien de bon!
Tout se passait trop vite, elle vit une ombre se pointer par dessus elle et un pied secouer brutalement Elizabeth. "Vous ne voyez pas qu'elle est incapable de bouger!!" C'était sortit tout seul et sans doute était-ce stupide... Mais si elle avait pu, elle aurait articulé un petit "crétin" pour accompagner sa phrase. Saffron se releva lui aussi parce qu'on le lui ordonna et les larmes qu'elle contenait du mieux qu'elle pouvait jusqu'à maintenant se mirent à couler. La main de la brunette alla attraper son bras dans un geste un peu désespéré. Si il la laissait, comment elle allait s'en sortir pour aider Elizabeth? Elle comprit bien vite qu'elle n'avait pas le choix et toute tremblante, elle reporta son attention complète sur elle.

Tout se passait vite et pourtant, ça semblait aller au ralenti en même temps. Un coup de feu retenti de nouveau et Sasha en sursauta comme tout le monde. C'était Connor... Qu'est-ce qu'il faisait? Pourquoi tirait-il sur l'homme mort au sol... Tout ça était incompréhensible et l'attention de Sasha fut reportée sur Elizabeth qui sombrait. Elle la secoua un peu pour la garder alerte mais rien ne semblait y faire. "Non non non... Elizabeth... Aller..." Elle était pompier secouriste, elle savait très bien que ce n'était pas bon signe. Elle entendit ensuite Saffron parler, menacer mais... Qu'est-ce qu'il faisait? Il ne pouvait pas... Non, il n'était pas de mèche avec ces gens, c'était impossible. Il ne serait pas venu aider Elizabeth et lui dire qu'il reviendrait...

Mais elle était toujours toute seule et Elizabeth venait de perdre connaissance. Ses réflexes de pompier prirent le dessus et elle savait ce qu'elle devait faire. Etant toute seule, le plus important était de continuer de stimuler le coeur. Une perte de connaissance, un arrêt respiratoire, ça allait automatiquement engendrer un arrêt cardiaque et elle ne pouvait pas prendre le risque d'hésiter. Sasha se mit à lui faire le massage cardiaque, mais seule, tout ça était difficile, la blessure continuait de saigner et elle ne savait pas du tout comment elle allait pouvoir s'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: Intrigue n°6 + Carry a thankful. Sam 6 Fév 2016 - 18:21

Encore secoué par la vision qu’il vient d’avoir, Connor rage contre les braqueurs, sans regarder la foule qui doit le fixer comme un dingue. Il vient de tirer sur un cadavre, les autres n’ont pas vu ce qui se cachait sous le masque, et tant mieux d’un côté. C’était une affaire personnelle désormais et ces braqueurs allaient répondre de leurs actes. Les yeux rouges et les mains tremblantes, sentant comme du sang sur les mains, comme ce jour où son meilleur ami s’est éteint dans ses bras, Connor ne sent même pas le O’Leary approcher de lui. Mais sa voix le tire de sa stupeur bien plus que son geste brutal. Ce n’est pas la première fois qu’il se fait tordre le bras de cette façon, mais cette phrase… « T’en as une autre, je l’ai vu. » c’était un appel de la part du criminel.

Sur le coup, Connor ne percuta pas, il lui fallut cligner des yeux plusieurs fois avant de se rendre compte que Saffron lui pointait un flingue sur la gueule. Fronçant les sourcils, il ne put retenir de lui répondre sur le même ton de discrétion. « A quoi tu joue ? T‘es con ou quoi ! » Mais l’homme ne s’adressait pas à lui. Peut-être plutôt a ce type là-bas. La Malone suit le regarde de l’autre sans bouger la tête, fixant d’un œil l’arme qu’il tient.
Se surprenant à écouter Saffron, tout se met à tilter dans son esprit, quand l’ordre sonne. Acceptant de se mettre à genoux comme une victime, le clin d’œil qu’il lance à O’Leary est imperceptible par les autres. « Tu es mal barré O'Leary. si tu t'en sors, j'te jure de t'en coller une. » entrer dans le jeu pour plus de crédibilité et ainsi que les autres pensent que le blond était un traitre. Ainsi positionner, il ne lui faudra pas longtemps pour se saisir de son revolver de secours et de dégainer. Le seul petit point d’ombre était le plan de Saffron. Il attendait le déclic du blond pour agir, ce qui lui faisait mal à son orgueil.

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: Intrigue n°6 + Carry a thankful. Jeu 11 Fév 2016 - 20:34

Hetty a mal. Très mal. Mais elle ne pleure pas. Elle serre les dents. Elle a horreur de rester à rien faire, mais chaque mouvement irradie de douleur tout le bas de son corps. Et le haut de son corps, la colère s’en charge. Chaque fois qu’elle ressent Mathys mettre la pression, elle étouffe une plainte. Pas question de se plaindre. Pas en public. Elle ravale ses larmes de douleurs et s’occupe de garder Mathys concentré sur elle plutôt que sur ce qui se passe plus loin.

Tu vois, quand une blessure saigne, on appuie dessus avec un linge ou n’importe quel vêtement et on appuie jusqu’à l’arrivée des secours. C’est bien. Le sang va cesser de couler, ça viendra.

Un bout de tissus apparaît devant ses yeux. C’est cette petite garce de Danny. Mais cette fois, Hetty ne dit rien et lorsque Danny dit à Mathys de retirer ses mains pour placer le foulard par-dessus, Hetty laisse faire et serre les dents. Mais si Danny s’inquiète de savoir si Hetty est toujours avec eux, le regard d’un bleu sombre que pose Hetty sur Danny et sans équivoque. Hetty est tout à fait présente. Douloureusement présente.

Je préférerais être à l’hôpital, mais non, je suis ici.

Oui, ici, affalée sur le sol, la robe relevée et chiffonnée sur sa hanche avec le foulard de Danny par-dessus. Elle tente de relever la tête quand on appelle les quatre personnes. Elle tente un mouvement.

Connor ? demande-t-elle d’une petite voix interrogative. Puis elle se tait. C’est pas le moment de le déconcentrer.

Son regard bleu, tente de le suivre, mais de son point de vue, au ras du sol, elle ne voit pas grand chose. C’est Danny qu’elle agrippe par le bras avec la force d’une femme en plein travail.

Qu’est-ce qu’ils font !? interroge-t-elle, inquiète.

Puis c’est le silence tandis que les quatre élus vont vers l’avant. Elle ne voit rien.

- Penny, il se passe quoi ? Aide-moi à me lever, demande-t-elle, mais c'est carrément hors de question, elle arrive à peine à bouger les jambes et elle n'insiste pas et de toute manière, Penny n'esquisse même pas un mouvement pour l'aider à se relever.

Puis il y a un coup de feu. Hetty se fige, fixe entre les jambes des gens, sans rien voir.

Danny ! chuchote Hetty, impérative. Mais elle reste attentive. Douloureuse et attentive. Elle a un bref gémissement, autant de douleur de d’impuissance. Et elle a horreur de ça. Mais qu'est-ce qui se passe bon sang !

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°6 + Carry a thankful.

Revenir en haut Aller en bas
Intrigue n°6 + Carry a thankful.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» Carry On my wayward Son
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» Carry On my wayward Son

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: West Orchards :: Elk's Lodge-