AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 (flashback 1998) Wedding ... Ah non, je ne crois pas ! + ANTHONY&PENNY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: (flashback 1998) Wedding ... Ah non, je ne crois pas ! + ANTHONY&PENNY Sam 14 Nov 2015 - 21:59


wedding ... Ah non, je ne crois pas !

Jeunes Anthony et Penny


"La, la, laaaa. " Et un mouvement de ciseau. "Mmh, mmh." Chantonna-t-elle encore. Un nouveau clac résonna alors que la moitié du tissu reposait entre ses mains. Elle avait pris de l'avance. La mariée ne devait arriver que de dans. Oh là. Dans quelques instants. Elle se dépêcha alors, cherchant au moins à donner une forme convenable à la chose. Assise par terre, le vêtement blanc entre ses mains, Penny souriait allégrement. C'était un jour de fête. "Oh eh, oh eh matelot. Matelot navigue sur les flots." Termina-t-elle alors que la porte s'ouvrait. "Qu'est-ce que... Oh mon dieu ! OH MON DIEU !" S'exclama la dame en entrant. Elle était belle la dame, grande la dame mais pas plus qu'Anthony. Elle était jeune également. Elle avait réussi à obtenir la bénédiction de ses parents à tout juste dix-huit ans à ce que Penny en savait. Et elle allait se marier. Comme beaucoup, la petite fille songeait que c'était parce qu'elle était enceinte. Mais elle s'en moquait bien. "Bah quoi ?" Sourit-elle innocemment. "Ma robe ! Oh mon dieu, ma robe !" Cria-t-elle encore en lui arrachant le tissu des mains. Et sous ses yeux impuissants, de nombreux morceaux en tombèrent, en forme de petits coeur et de bateau. "C'est joli hein ? Je voulais faire une robe de mariée à ma poupée, elle se marie aujourd'hui elle aussi ! Je me suis dit que ça dérangerait pas de partager !" Sourit-elle encore, récitant pour la fin, un texte appris par coeur. Alors seulement, elle se redressa et quitta la pièce en sautillant. Arrivant à l'arrière de l'assemblée, elle repéra son ami d'office. "C'est fait !" Fanfaronna-t-elle en sautillant sur place. "Je peux amener le chien maintenant dis ?" Ses parents allaient se reprocher pendant longtemps de l'avoir laissé regarder Beethoven, ce film aussi mignon soit-il et bien que le méchant médecin lui fasse peur, avait apparemment une mauvaise influence sur elle. Et bien sûr, Anthony ne savait pas encore cette partie du plan ! Alors, un grand sourire orna son visage, un sourire si innocent, qu'elle était sûre qu'il allait maintenant l'accompagner chercher le chien qui attendait attaché dehors.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anthony J. Caldwell
jeune apprenti
442 $
14/03/1980 $
442 messages
Mensonges : 442
Anniversaire : 14/03/1980


MessageSujet: Re: (flashback 1998) Wedding ... Ah non, je ne crois pas ! + ANTHONY&PENNY Sam 14 Nov 2015 - 22:34


wedding ... Ah non, je ne crois pas !

les vilains padawans


Quelle plaie. Un mariage. Anthony ne pouvait pas s’empêcher de se montrer désagréable avec ses parents qui voulaient absolument venir parce que c’était la fille de leur amis qui allait se marier. Il était interdit de le louper et de faire la sale tête. Il a fallu au père de le menacer de lui priver d’un voyage pour un week-end avec ses amis. Là, le jeune Caldwell avait enfin décidé de faire ne serait-ce de faire un petit effort. Il avait décidé de faire un grand effort par la suite quand il avait appris que Penny viendrait et donc .. Voilà. Il n’avait pas pu s’empêcher de lui raconter à quel point il était totalement dégouté par le fait qu’il s’était fait plaqué par la jeune mariée, pour un autre homme, encore plus vieux qu’elle et encore pire ? Elle était enceinte de lui. Anthony n’en revenait pas et ça le tuait dans le fond. Penny avait eu une idée pour le plan, Anthony l’avait rejoint et …

Voilà pourquoi il la cherchait du regard alors qu’il venait d’arriver, se retrouvant avec un groupe d’ami de la fac. Il faisait comme si le mariage ne l’atteignait pas du tout dans le fond, parce que ce n’était un secret pour personne qu’il était le petit ami de la jeune mariée il y avait quelques mois à peine. C’était assez amusant de voir Penny sautiller, toute contente sans que personne ne comprenne le pourquoi. C’était ça qui était amusant, car Anthony semblait savoir ce qu’elle voulait dire par ce qui était fait. « Bien joué. Tu me raconteras, évitons ici. » fit-il avec un léger sourire. Puis .. Le chien ? Il haussa les sourcils. « Là maintenant ? Heu .. Oui. » fit-il en se mettant en chemin avec son amie malgré leur différence d’âge. Ils étaient des amis. Alors quand ils étaient sortis dehors, ils voyaient enfin le chien s’agiter encore plus quand il les voyait. « Le pauvre. C’est inhumain de le laisser dehors attaché à un arbre quand même. » soupira Anthony qui le détacha. Il tendit la laisse à Penny. « D’ailleurs, j’ai ta caméra, tu veux que je continue à la garder ? »


______________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: (flashback 1998) Wedding ... Ah non, je ne crois pas ! + ANTHONY&PENNY Dim 15 Nov 2015 - 10:56


wedding ... Ah non, je ne crois pas !

Jeunes Anthony et Penny


Quand Anthony avait dit à Penny qu'il avait été lâchement abandonné par sa petite amie, la jeune fille avait calqué son attitude sur la sienne. Elle n'avait rien eu de mieux à faire que de réclamer vengeance au même titre que lui parce qu'on s'en était pris à son ami. Ça n'avait pas été dur de trouver une idée de vengeance. Encore un truc que ses parents lui avaient fait voir et qui, semble-t-il savait lui mettre des idées en tête. Ce qui était sûr, c'est qu'avec ça, jamais ses parents n'allaient pouvoir dire autre chose que "Anthony a une mauvaise influence". Mais ça pouvait être aussi vrai dans l'autre sens. Dans tout le reste de ses actions, la demoiselle était bien plus sage et moins farceuse mais dès qu'Anthony approchait, elle adorait faire tout ce qu'elle ne devait pas faire et libérer la part d'elle qui aimait ça. Au début de leur amitié, ses parents passaient ses bêtises, pour les peu qu'ils connaissaient. Ils trouvaient même ça mignon, persuadés qu'elle était amoureuse d'Anthony, comme le sont les amours d'enfants bien que la petite blonde le nie en bloc. Aujourd'hui, c'était différent, elle avait passé ça et entrait au collègue. Et comme d'habitude elle se sentait plus petite. Le malheur d'être née en fin d'année ! "Où est-elle ?!" Oups, sans doute que la mariée réclamait elle aussi sa vengeance et dans un éclat de rire, elle hocha la tête. "Oui, le chien !"

Il arrivèrent à l'extérieur et elle laissa Anthony s'occuper de le détacher. "Je peux le garder après tu penses ?" Répliqua-t-elle juste à la tirade sur l'inhumanité de certains. Elle prit la laisse et hocha la tête. "Oui, faut tout filmer, ça va être drôle !" Plaisanta-t-elle. Ce n'était pas vraiment sa caméra. Elle n'en avait pas, à vrai dire elle espérait toujours en avoir une à noël, mais c'était encore loin. Elle l'avait un petit peu prise dans le sac de maman. De toute manière, elle ne s'en servirait pas ! Viens ! Et elle marcha jusqu'à l'intérieur où c'était la cohue entre les demoiselles, la mère de la mariée et la mariée. Tellement prises par le rafistolage de la robe qu'ils purent passer tranquillement. Près des tables dans la salle de réception de la mairie, elle garda bien le chien en main et dit : "Reste-là, je reviens." A quatre pattes maintenant, rejoignant les petits enfants qui jouaient dans un coin, elle alla jusqu'à la table la plus au fond et y attacha le chien. Elle ouvrit son petit sac, suffisamment grand pour contenir la poupée et un petit plastique qu'elle ouvrit sur une part de steak qui traînait au préalable dans son frigo. "Allez viens." Dit-elle au chien en reculant le plus rapidement possible vers l'entrée. La table autour de laquelle le chien était enroulé commença à glisser. Il tirait. Il tirait. Et elle tomba. Ça fit peur au chien qui courut plus rapidement vers la seule sortie qu'il voyait et sur son passage, renversait les autres tables avec celle qui le suivait. "T'en dis quoi ?" Demanda-t-elle alors que le chien passait pas loin d'eux. "On devrait y aller !" Et ils passèrent avant que le chien arrive, se bloquant dans l'embrasure de la porte à cause de la table, trop large. "Oh, on peut l'emmener ?!" Piailla-t-elle, certaine que l'animal se ferait punir pour ça !
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Anthony J. Caldwell
jeune apprenti
442 $
14/03/1980 $
442 messages
Mensonges : 442
Anniversaire : 14/03/1980


MessageSujet: Re: (flashback 1998) Wedding ... Ah non, je ne crois pas ! + ANTHONY&PENNY Dim 15 Nov 2015 - 12:17


wedding ... Ah non, je ne crois pas !

les vilains padawans

« Bien sûr. C’est quoi cette question ! » fit-il assez surpris face à la demande de Penny. L’étudiant se mit à sourire par la suite, sortant donc la caméra, mais très vite il comprit que c’était lui qu’il devrait filmer. Il était en train d’essayer de l’allumer, essayant de comprendre comment ce genre de choses de madame Ribbs puisse fonctionner. Les vidéos, les photos, ce n’était pas tellement la passion d’Anthony et il se débrouillait carrément comme un pied. En tout cas, il se mit à suivre la jeune fille qui lui demanda de venir avec lui. « Oh la vache. » fit-il, en train de jubiler intérieurement en voyant le massacre de la robe. Il voyait toutes les femmes qui étaient en train d’essayer de la réparer, sans hésiter, le jeune homme se mit à filmer doucement et discrètement cette scène. Ils continuèrent de marcher, de les dépasser. « Dis, ce n’est pas dangereux pour toi qu’elle te revoit ici ? » demanda-t-il, quand même inquiet pour elle, parce que bon. Déjà, quand elle avait fini de faire cela, Penny devait se barrer aussi vite fait avant de se faire attraper. Mais non, elle se promenait à l’intérieur du bâtiment, avec le chien à la main. Elle le stoppa en disant qu’il devait rester et qu’elle revenait plus tard. « Euh .. Oui. Ok. » fit-il assez surpris. Ne comprenant pas ce qu’elle allait faire. En tout cas, Anthony n’eut pas le temps de respirer, malgré la tension qu’il avait en lui… Il y avait déjà un ami à lui qui était venu pour discuter.

Penny et Anthony, c’étaient des vrais petits diablotins, malgré la différence d’âge. Ils étaient des voisins et se sont très bien entendus. Malgré les petites disputes futiles. Jamais les parents ne pensaient que les deux allaient très bien s’entendre, à un point qu’ils feraient énormément de bêtises. Sauf que là, Anthony ne savait absolument pas l’autre partie du plan de Penny. C’était au moment où il finit la discussion avec son ami qu’il entendit un bruit énorme. « Oh put.. La .. Oh non. » fit-il en voyant la table bouger, avec le chien qui se mit à courir. Le sourire du jeune Caldwell s’intensifia, se retenant de rire. Il ne put s’empêcher de sourire vraiment au coin de ses lèvres, voyant le carnage absolu de la chose. « C’est absolument jouissif, fantastique Penny. J’adore cette partie du plan. Merci. » fit-il en lui frottant le bras, bien content « J’ai même pu tout filme.. Oh merde » une pause, le temps de comprendre la situation, Penny pensait pareil « On devrait y aller !» fit-il en même temps qu’elle avant de pouffer de rire. Ils sortirent vite fait et alors qu’ils étaient au milieu du chemin. Le chien se coinça à l’embrasure de la porte, Penny s’en inquiéta. « Oui ! On va l’emmener. Il fait parti du plan et je n’ai pas envie qu’il se fasse punir. Attend, tient prend la caméra et monte dans ma voiture, je te rejoins avec le chien. » fit-il en donnant à toute vitesse ses clefs et la caméra à Penny alors qu’il fit demi-tour pour récupérer le chien. Il le détacha et au moment où il se releva, il se retrouva nez à nez avec la mariée. « Oh.. Salut Margot. » « Je savais que c’était de toi. » « Ahah.. » fit-il avec un léger sourire gêné avant de faire quelques pas en arrière et se mit à courir vers la voiture avec le chien qui le suivait. « REVIENS ICI QUE JE TE FASSE LA PEAU ESPÈCE DE LÂCHE ! » Anthony rentra dans la voiture et parti avec Penny quelque part dans Lewiston. Ils allaient en rigoler, surtout quand ils avaient toute une vidéo comme souvenir.


______________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: (flashback 1998) Wedding ... Ah non, je ne crois pas ! + ANTHONY&PENNY Lun 16 Nov 2015 - 1:07

Terminé et verrouillé.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: (flashback 1998) Wedding ... Ah non, je ne crois pas ! + ANTHONY&PENNY

Revenir en haut Aller en bas
(flashback 1998) Wedding ... Ah non, je ne crois pas ! + ANTHONY&PENNY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Tu crois m'avoir comme ça ? |Cedric|
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Normal Hill :: Downtown Lewiston :: Mairie de Lewiston-