AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #1003 + This isn't a fair game. + AXEL&MARGARET

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarVoir le profil de l'utilisateur
816 $
15/09/1982 $
816 messages
Mensonges : 816
Anniversaire : 15/09/1982


MessageSujet: #1003 + This isn't a fair game. + AXEL&MARGARET Mer 11 Nov 2015 - 15:46


This isn't a fair game.

Axel et Margaret


Elle regarda la photo. Un homme accompagné d'une jeune femme. L'image était banale, de celles que l'on voyait simplement en marchant dans la rue. Rien d'extravagant et pourtant elle ne pouvait s'empêcher de la fixer. Elle avait mis un nom sur ce visage un mois plus tôt et avait passé le reste de son temps à observer. Bien sûr, elle n'avait pas pu être à l'affut chaque jour, elle avec un emploi, une famille et d'autres choses à faire et observer mais elle en savait suffisamment.

Axel Manchester. Un frère, une soeur. Une réputation assez impressionnante bien que loin de lui paraître positive. Toute une vie à Lewiston ou presque. Des relations un peu partout. Des amis, des ennemis. La totale. Elle avait une mauvaise impression le concernant et les informations obtenues lui laissaient penser qu'il n'était pas la personne la plus respectable de tout Lewiston. Mais au final, juger n'était pas son but. Elle devait simplement trouver une faille, une ouverture et s'y glisser. Elle aurait pu tout aussi bien l'aborder dans la rue et attendre le bon moment pour lui tirer dessus mais avec les armes à feu, elle n'était pas en confiance. Comme elle le répétait sans cesse, c'était trop bruyant et laissait bien trop de traces. A coup sûr, elle n'aurait pas eu le temps de retirer la balle pour la balistique et se serait faite arrêter la seconde suivante. Hors de question. Elle avait trop à perdre. Et sa réputation ainsi que toute celle de sa famille en pâtirait plus encore que ces derniers mois.

Son plan était donc celui-ci : se glisser dans la vie d'Axel, en faire un allié et lui tirer dans le dos. Bien que pour la dernière phase, ce ne soit qu'une image figurative, de face fonctionnant très bien aussi. Pour cette rencontre improvisée qui n'en serait évidemment pas une, Maggie avait du réfléchir un instant au moyen le plus simple. Et la réponse s'était imposée d'elle-même lorsqu'elle avait vu un message diffusé par les comparses habituels de Manchester : une fête, une soirée.

Parfait.

Pour l'occasion, elle chercha un accoutrement qui n'annoncerait pas d'emblée son statut social et financier, quelque chose de simple. Tant pis si le blanc finissait tâché. Elle voulait avoir l'air simple. Suffisamment pour passer inaperçue.

Parfait.

Quand elle fut devant la bonne maison. Elle réalisa que -S savait parfaitement ce qu'il faisait. Ce n'était pas cet endroit qu'il avait dit, c'était l'autre, l'appartement. Le lieu d'Axel. -S avait observé, autant qu'elle, plus qu'elle. Il savait tout comme il savait tout d'elle semblait-il. Ça aurait pu être suffisant pour lui faire peur. Mais au lieu de cela, elle se persuadait encore qu'il ne pouvait pas être si mauvais. Et que même, il avait respecté le deal. A elle de respecter sa part, même si celle-ci se trouvait être bien plus dérangeante qu'elle l'aurait pensé et que -S trouve le besoin de la menacer pour qu'elle s'exécute.

Entrant dans la maison qui semblait déjà bien trop vivante pour une heure si peu avancée, elle nota l'absence d'un minimum de sécurité. Tout le monde entrait et sortait comme il le voulait. Si -S n'avait pas exigé de coup de feu, elle aurait sans doute pu l'empoisonner avec facilité. Un soupir et elle tenta de s'intégrer à la fête, se demandant si ce genre de soirée était la preuve que Manchester refusait de vieillir...

Aussi vite qu'elle le repéra, elle se plaça dans un angle qui lui échappait, finissant de trébucher et le bousculant de manière anodine. "Pardon." Dit-elle déjà prête à s'éloigner comme si tout était naturel et que le verre qu'elle tenait n'était pas son premier.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #1003 + This isn't a fair game. + AXEL&MARGARET Jeu 12 Nov 2015 - 10:54




Avec Margaret Stark-Mears
This isn't a fair game.

A
peine le début de soirée entamé et la baraque est déjà littéralement en feu. Une véritable fourmilière. J'observe les visages, la plupart que je ne connais pas mais peu importe, ça fait de nouvelles connaissances, de nouveaux clients et de nouvelles poulettes à s'envoyer. Mon meilleur pote est là, il est déchainé ce soir. A tel point qu'il s'amuse à me chauffer en compagnie d'autres filles. Ça va encore partir en live ! Mais dans le bon sens.
Je songe à mon frangin qui a fait exprès de ne pas m'avertir de son absence pour une fois, afin d'éviter que je saute sur l'occasion pour organiser une énième fête chez lui. Manque de pot, j’ai capté sa ruse. Je crois qu'il doit finalement regretter d'avoir racheté la maison de famille. De toute façon, maison ou appartement, rien ne me retient même s'il est vrai que je privilégie ce lieu de par sa grandeur et de sa localisation. Moins de voisins pour se plaindre, moins de témoins vu qu'elle se situe plutôt au calme. Bref, l'idéal si on veut pousser la musique à fond et foutre le bordel comme on veut. Bon ok, ça n'a pas empêche quelques fois de voir débarquer les flics ... mais au moins pas aussi souvent que chez moi. Mais surtout, l'avantage ici c'est que je n'ai pas à ranger le chaos qui demeure après le départ de tout le monde. Enfin soit.

Me voilà à déambuler avec une bouteille tandis que je me suis extirpé de ce piège mortel de corps en chaleur. Pas que ça me désintéresse mais là j'ai juste envie de rechercher une proie moins facile et de me faire désirer. Et moins facile que cette fille qui me heurte au détour d'un recoin.

"Pardon."

Je place les mains sur ses épaules et la repousse gentiment contre le mur, un sourire mutin aux lèvres, la regardant d'un air de dire "si c'est voulu, trouve une autre manière de m'aborder". Je m'apprête à poursuivre mon chemin puis décide au passage de lui retirer son verre des mains et d’en vider le contenu sous son nez.

- Y'a du jus de fruits si tu tiens pas l'alcool, bébé ... lui adressais-je avec un clin d’œil tandis que je m'éloigne déjà.

Penses-tu avoir capté mon attention ma jolie ? Tu aimerais bien le savoir ... mmmhhh peut-être que oui ... devrais-je avouer que je serais amusé de voir un petit jeu s'instaurer entre nous ?


WILDBIRD

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
816 $
15/09/1982 $
816 messages
Mensonges : 816
Anniversaire : 15/09/1982


MessageSujet: Re: #1003 + This isn't a fair game. + AXEL&MARGARET Ven 13 Nov 2015 - 18:38


This isn't a fair game.

Axel et Margaret


Elle grinça des dents. Elle aurait du s'en douter. En fait, elle le savait avant même de venir. Ce type allait être terriblement agaçant, horripilant, énervant. Tout cela bien sûr, en restant poli. Le genre d'hommes qu'elle évitait comme la peste sauf évidemment lorsqu'elle voulait un peu d'amusement. Ce qui n'était pas le cas actuellement. Et même si c'était le cas, Saffron lui suffisait amplement. Beaucoup parlaient de lui comme d'un horrible personnage, sans doute en grande partie à cause de son nom de famille mais Maggie ne le voyait pas du tout de cette façon. Pour elle, il était une personne loyale, fidèle et même s'il avait un comportement dit déviant, restait un très bon ami. Elle savait pouvoir compter sur lui. Et à vrai dire, elle n'avait aucune envie de faire l'effort d'apprendre à connaître un autre énergumène du même gabarit. Cela étant dit, elle se rappela brièvement ne pas avoir le choix. Néanmoins, elle ne donnerait pas la satisfaction à -S de s'éloigner de sa ligne de conduite et de celle qu'elle était pour s'approcher d'Axel Manchester. Et elle n'allait certainement pas accepté de devenir un bout de viande aux yeux de l'homme face à elle. Certainement pas.

"Ne m'appelez pas bébé !" Dit-elle plutôt exaspérée et presque menaçante avec sa tête de moins que lui. Elle le retint de partir, se positionnant face à lui et reprenant son verre des mains inconnues, elle le gratifia d'un regard plutôt mauvais. Ok, s'il l'énervait c'était mal parti pour qu'il devienne son nouveau meilleur ami. Elle devait faire un effort, elle le savait mais c'était plus fort qu'elle. Ce genre de personnage lui donnait la migraine. "Et je tiens très bien l'alcool, merci." Elle n'avait pas totalement pris son air pincé mais ne souriait pas non plus. Elle le mettait plutôt au défi d'en rajouter, au risque qu'elle perde son sang-froid. S'il ne le savait pas, les colères d'une fille de riches pouvaient être terribles.

"Finalement, vous pouvez garder le verre." Fit-elle en le lui déposant entre les mains à nouveau. Elle n'avait pas réellement envie de boire après lui. Personne savait où ses muqueuses avaient pu traîner et ses lèvres toucher. La contamination était à éviter. Maggie n'avait rien d'une phobique des microbes mais ce genre de soirées lui disait suffisant de choses pour qu'elle se refuse à un partage aussi simple de fluides. "Qui sait où votre bouche a traîné." Railla-t-elle en se retournant pour chercher un autre verre encore sous plastique de préférence et s'en empara de deux, les remplissant et en vidant un du même trait, prouvant qu'elle pouvait boire et tenait l'alcool sans problème. Quant au second, elle eut tôt fait de le lui tendre. "Puisque monsieur à l'air de si bien tenir l'alcool, un verre de plus ne le dérangera pas, n'est-ce pas !..."

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #1003 + This isn't a fair game. + AXEL&MARGARET Sam 14 Nov 2015 - 10:34





Avec Margaret Stark-Mears
This isn't a fair game.

T
u veux mon avis ma jolie ? Tu te la joues très mal avec moi là ... . T'as pas l'air de savoir à qui t'as à faire visiblement. J'ai beaucoup de mal avec les petites péteuses dans ton genre. D'ailleurs, maintenant que je te regarde mieux, je reconnais ton visage. Qui ne te connait pas à Lewiston ?!

"Ne m'appelez pas bébé !" lâches-tu d'un air un brin exaspéré et limite menaçant.

- Là t'as tout faux miss Rothschild ... soulignais-je comme un avertissement alors que tu me retiens en te positionnant face à moi pour me barrer la route, me reprenant aussitôt le verre des mains.

- Délicieux ton air ma petite, mais tu comptes sérieusement me les briser si tôt dans la soirée ?

J'observe cette expression sur ton visage d'un air amusé avant que tu ne me balances :

"Et je tiens très bien l'alcool, merci."

Tu cherches à me mettre au défis la bourgeoise ? Sérieusement, les gonzesses dans ton genre m’agacent franchement. Je crois qu'au final, je préfère les camées, elles la ferment la plupart du temps sauf en cas de crise d'hystérie mais dans ces cas-là, c'est vite fait de les expédier par un coup de pied au cul. C'est peut-être ce que je devrais faire avec toi ? Qu'est-ce que t'en penses ?

"Finalement, vous pouvez garder le verre." me dis-tu en le déposant à nouveau dans mes mains.

Je peux presque deviner ton air dégoûté. Et c'est d'ailleurs ce que tu me traduis la seconde suivante en me lâchant une réflexion à la con face à laquelle un sourire narquois se place sur mes lèvres. Une telle répartie, ça en devient risible. T'as rien de mieux à me soumettre ? Pour ma part, ça tient en un simple geste. Je laisse soudain tomber le verre dans un geste fait exprès, en le levant bien devant tes yeux afin que tu suives mon geste alors que je lâche prise sur l'objet et que tu contemples sa chute alors qu'il finit par se briser en de multiples éclats sur le sol. Peu m'importe que des éclats de verre te blessent ou que d'autres puissent marcher dessus. Toi non plus visiblement puisqu'un instant plus tard, alors que je me demande ce que tu pars faire, tu reviens avec deux verres tandis que je me trouve dans un autre coin de la pièce après avoir glissé deux mots à mon pote Dylan, qui n'ont rien à voir avec notre affaire.

Tu vides ton verre d'un train avant de me tendre celui qui m'est destiné. Moi qui croyais que tu étais partie chercher une balayette ... .

"Puisque monsieur à l'air de si bien tenir l'alcool, un verre de plus ne le dérangera pas, n'est-ce pas !..."

- Gentil petit roquet, fallait pas te déranger ... dis-je avec un grand sourire avant de le vider tout aussi vite à mon tour. Puis je le repose en frappant un coup sec sur le meuble qui se trouve à ma portée et où sont déjà posés quelques verres et bouteilles qui trainent là entre autre. On est quittes. Maintenant, va jouer ailleurs, tu veux ... lui dis-je sur un ton à la fois narquois et rabaissant.

Je me demande comment t'as atterris ici au juste ? On voit rarement de petites poulettes pincées dans ton genre dans ce genre de fêtes ou alors elles laissent complètement tomber leur masque de petite bourge pour se laisser aller à la dépravation. Toi tu fais tâche ici. Coincée peut-être ? C'est ta première "surprise party", baby ?! Putain sérieux, c'est quoi cette pensée ridicule ?!

WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
816 $
15/09/1982 $
816 messages
Mensonges : 816
Anniversaire : 15/09/1982


MessageSujet: Re: #1003 + This isn't a fair game. + AXEL&MARGARET Jeu 3 Déc 2015 - 17:38


This isn't a fair game.

Axel et Margaret


Un instant, elle ferma les yeux. Elle s'imagina lui cassant le nez avec grand plaisir. Ok. Soit ce type n'était pas Axel Manchester soit il avait changé du tout au tout. A croire qu'il lisait dans ses pensées, ce qui était impossible, Maggie le savait bien et n'en doutait même pas une seconde. Alors comment pouvait-il deviner ses intentions ? Ce n'était pas comme si c'était lisible sur son visage, au contraire même. Elle y réfléchirait plus tard ou peut-être en viendrait-elle à la conclusion que -S l'avait prévenu. C'était une hypothèse plus tangible. -S avait toujours étrangement des plans qui semblaient plus complexe qu'il n'y paraissait.

Elle laissa descendre son verre comme s'il avait quelque chose à prouver et la jouer macho des années trente au moins. Le type qui avait oublié de grandir ou alors n'avait pas eu d'éducation. Un complexe peut-être datant de la petite enfance, prouvant que le manque de père ou de figure parentale ne donnait pas de bonnes choses. Ok. Il voulait jouer au plus con, qu'il en soit ainsi ! "Tu as bu ça comme si tu avais un truc à prouver... Des problèmes à montrer que tu es un homme ?" Dit-elle sans même railler, se sachant mieux placée que lui quoiqu'il en soit. "Faut revoir tes capacités de communication, rabaisser les autres prouve simplement qu'il sont au dessus de toi, ce n'est jamais bon pour ton image de vilain garçon.  Mais tu as raison, le niveau est tellement ridicule avec toi, que je vais aller voir s'il y a un grand garçon, qui lui ne pleure pas encore sa maman perdue, plus loin. Retourne jouer avec ton petit-ami, c'est ça ? " Fit-elle en montrant le Dylan du menton, sans connaître même son nom. Elle s'en moquait. A vrai dire, elle se demandait même comment elle allait pouvoir apprécier un type pareil et se rapprocher de lui, il était si ... détestable. -S n'aurait pas plus mal choisir...


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Eli S. Hales
jeune apprenti
260 $
02/04/1980 $
260 messages
Mensonges : 260
Anniversaire : 02/04/1980


MessageSujet: Re: #1003 + This isn't a fair game. + AXEL&MARGARET Ven 4 Déc 2015 - 18:35


This isn't a fair game

Axel & Margaret et le troubleur de fête : Eli Cool



Un verre, un autre verre, encore un autre verre et ... Vint la question. Comment Eli avait-il pu atterrir là ? Il n'en savait foutrement rien et il s'en foutait carrément. Là il pouvait boire et ce, gratuitement et il ne pouvait pas rêver mieux. D'habitude il préférait largement la cigarette à l'alcool parce que oui, c'était sûr que l'alcool, il ne tenait pas aussi bien que ça. Pourtant il avait grandi avec des irlandais, mais ça ne voulait rien dire de toute façon. Les meilleurs buveurs restaient les Russes et personne ne pouvait les détrôner pour de vrai. En tout cas, la vodka était son amie ce soir. Eli ne voulait pas savoir pourquoi il était un brin éméché... Ah oui, Teresa, c'était vrai. Pourquoi, putain ? Pourquoi était-il un colocataire avec une femme dont il avait tiré dans le ventre à Paris ? Hein ? Karma de merde. Franchement, il ne pouvait pas cauchemarder pire ! Il n'en pouvait déjà plus de cette ville de merde et de tout ce qui pourrait bien s'enchainer. Il en avait marre d'ailleurs de ce son de la musique de merde. Il en avait marre de sa situation actuelle et il n'avait pas la foi de vouloir draguer les filles. Il voulait être seul et boire tranquillement. Pourtant, il ne pouvait pas s'empêcher de regarder la scène depuis tout le début. Dès qu'une femme avec la robe blanche qui venait de bousculer le grand mec dont il devrait être celui qui avait organisé cette fête peut-être. Enfin, Eli n'en savait fichtrement rien et s'en foutait complètement. Pourtant, il ne pouvait pas s'empêcher de s'avancer pour observer et écouter malgré la musique cette scène.

Alors il assista discrètement à la scène, buvant tranquillement sa vodka, haussant les sourcils à chaque échange et c'était bon. Que c'était bon ! Il ne pouvait pas s'empêcher de sourire un peu et puis il finit par soupirer quand il entendit le mec qui était assez lourd. Quand elle parla de vouloir chercher un grand homme, qui n'allait pas pleurer du tout et tout cela, Eli un peu bourré s'était reconnu. Surtout, il avait la sensation que cette femme était bien plus intelligente que ça pour faire autre chose que de s'adresser à ce type qui n'en valait pas la peine. C'était comme si elle cherchait à obtenir quelque chose. Quelque part, dans un élan de bonté, il voulait l'aider et puis si ce n'était pas ça ? Bah ... Elle pourra le rejetter et lui briser le coeur si elle le voulait tient. Alors sans hésiter il se dirigea vers la jeune femme pour mettre sa main entre les épaules de cette dernière et la força à se retourner vers Axel. Le verre dans l'autre main, Eli désigna le gars. " Ça, ça doit faire vaaachement mal pour toi le mec. Maaais. Elle a raison. De ce que j'ai pu observer de loin, avec mon verre comme compagne. C'était pas joli-joli. Car si c'était pour faire de la drague, mec, t'en étais carrément loin. Surtout que quand elle te tend le verre pour te demander si tu tenais bien le verre, t'aurais justement pas pris. En disant que tu ne jouerai pas à ce jeu puéril de sa part." une pause et il observa la jeune femme. N'écoutant pas du tout ce que l'autre allait lui répondre, en réalité il s'en foutait complètement de la réponse de ce dernier. " Eli Hales." se présenta-t-il. " Homme à tout faire, je peux réparer toute les conneries de tout le monde et même tout ce qu'ils ont cassé chez eux. Z'avez pas un truc cassé chez vous ? " Oui, il était quand même bourré, et donc il avait du mal à dire ce qu'il devait dire de façon réfléchie. En fait, il ne réfléchissait pas, parce qu'il disait merde à la réflexion ! " C'est vrai que t'es homo en fait ?" demanda-t-il à Axel qui les observait. " Oui je viens de t'oublier en fait, me suis rendu compte que j'ai pas été poli avec toi." fit-il en enlevant le bras des épaules de la jeune femme, finissant son verre tranquillement. Il avait ce léger sourire moqueur. Il voulait s'amuser en quelque sorte et il venait d'avoir ce genre de fun : fauteur de trouble malgré lui.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #1003 + This isn't a fair game. + AXEL&MARGARET Sam 5 Déc 2015 - 14:12



   
   Avec Margaret Stark-Mears
   This isn't a fair game.




"Tu as bu ça comme si tu avais un truc à prouver... Des problèmes à montrer que tu es un homme ?"

Je manque de m'étouffer face à l'absurdité de ces propos. Et je ne manque pas de le souligner. Ce qui ne t'empêche pas de poursuivre tandis que je te regarde d'un air curieux de découvrir ce que tu peux me sortir d'encore plus cliché. Vous les femmes, vous ne savez attaquer que sur la virilité des mecs, comme si c'était là un point faible. C'est con mais ça ne marche pas spécialement avec moi.

"Faut revoir tes capacités de communication, rabaisser les autres prouve simplement qu'il sont au dessus de toi, ce n'est jamais bon pour ton image de vilain garçon.  Mais tu as raison, le niveau est tellement ridicule avec toi, que je vais aller voir s'il y a un grand garçon, qui lui ne pleure pas encore sa maman perdue, plus loin. Retourne jouer avec ton petit-ami, c'est ça ? "

- Désespérément cliché. La mère et la virilité. Du vu et revu baby ! C'est ta garce de mère qui t'as appris à te défendre contre les vilains garçons ?

Un type vient soudain se poster près de toi et pose un bras en travers de tes épaules avant de s'adresser à moi, comme s'il venait t'offrir son soutien ou qu'il voulait s'inviter à la fête du qui lancera la réplique la plus ridicule.

Ça, ça doit faire vaaachement mal pour toi le mec. Maaais. Elle a raison. De ce que j'ai pu observer de loin, avec mon verre comme compagne. C'était pas joli-joli. Car si c'était pour faire de la drague, mec, t'en étais carrément loin. Surtout que quand elle te tend le verre pour te demander si tu tenais bien le verre, t'aurais justement pas pris. En disant que tu ne jouerai pas à ce jeu puéril de sa part."

Cafouille un peu moi mec, ça ira mieux ... . Je le regarde d'un air dubitatif et amusé par sa petite prestation. Ce con là semble sacrément fier de lui. Décidément, y'a pas que les gonzesses qui ont une répartie de merde ce soir. J'explose de rire lorsque le p'tit gars se présente à toi.

" Eli Hales. Homme à tout faire, je peux réparer toute les conneries de tout le monde et même tout ce qu'ils ont cassé chez eux. Z'avez pas un truc cassé chez vous ? "

"Homme à tout faire". Sérieux ?! Je ne peux m'empêcher de répliquer sur le coup.

- J'me disais aussi que t'avais une belle gueule de fiote , faut voir la répartie de merde. dis-je tandis que je reste bloqué sur le ridicule de tes propos précédents. C'est clair que tu peux te la faire si les lavettes dans ton genre l'excite. Quant à toi, qu'est-ce qu'une pétasse dans ton style peut attendre d'autre qu'un mec sans cervelle qui se plie à toute les volontés de madame. C’est bien ton genre, j'me trompe ? Un mec qui collera pile poil à tes caprices et à tes désirs de supériorité. La gente féminine putain ... .

" C'est vrai que t'es homo en fait ?" me lances soudain l'autre. De mieux en mieux, on touche le fond.

- Ouais chéri, et j'vais te défoncer le cul ! Au fait, c'était censé être une attaque ? ironisais-je tandis que tu poursuis sur ta lancée.

" Oui je viens de t'oublier en fait, me suis rendu compte que j'ai pas été poli avec toi."

- Arrête, trop de provocations, je n’en peux plus. Sérieux mec, t'es aussi ridicule que ta tronche d'attardé le fait deviner. Offre-moi une vraie répartie au lieu de me sortir des niaiseries pareilles.

Allez joue, minet ! Provoques-moi vraiment. Me sort pas des propos de gonzesses à la mord moi le nœud, soit un homme ! Ou tapes-moi sur la gueule si ça te fait plaisir parce que moi je n’hésiterais pas. J'adore cogner sur la gueule des asticots comme toi. Si t'es pas décidé, je peux toujours m'amuser avec le bout d'viande à côté ? Qu'est-ce que t'en dis ?! Je choppe soudain miss Rotschild par le cou avec un sourire mauvais.

- Regarde-moi cette petite bouille de pétasse. dis-je en lui agrippant le menton de l'autre main en m'adressant à toi. Toi le mec avec le prénom de pédale. Je lui lèche la joue sous tes yeux tandis que je la maitrise. Le tout avant de la gifler sévèrement. Juste pour le plaisir de l'humilier. Je la repousse si fort qu'elle recule de quelques pas.

- T'adorerais que ma réaction soit née de tes provocations ridicules, manque de pot, c'est juste jouissif et gratuit de ma part.


WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: #1003 + This isn't a fair game. + AXEL&MARGARET Lun 4 Jan 2016 - 1:00

Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Eli S. Hales
Message reçu, aujourd'hui.

Il a vraiment l'air con non ? A jouer ainsi avec la fille ? J'ai entendu dire quelques trucs à son sujet, tu veux en apprendre plus ? Je suis sûr qu'une bonne tape sur ses fesses devrait me pousser à parler et sa réaction serait tellement drôle tu ne crois pas ? Vas-y le menteur, j'ai confiance en toi pour être à la hauteur !
-S




Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Margaret J. Stark-Mears
Message reçu, aujourd'hui.

Fais pas les offusquées, il a raison le connard, tu aimes ça. Je te le dis, si tu continues à fréquenter les violents, il ne faudra pas t'étonner de subir encore et encore les mêmes choses. Ton frère doit vraiment se retourner dans sa tombe en te voyant toujours aussi pétasse.
-S


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
816 $
15/09/1982 $
816 messages
Mensonges : 816
Anniversaire : 15/09/1982


MessageSujet: Re: #1003 + This isn't a fair game. + AXEL&MARGARET Jeu 7 Jan 2016 - 19:20


This isn't a fair game.

Axel et Margaret


Sa garce de mère. Elle crut vouloir faire un meurtre. Personne et elle le pensait très fort, personne ne s'en prenait à sa défunte mère. Pire encore s'il osait toucher à sa petite soeur. Peu importe ce que voulait -S, elle irait lui arracher les yeux. Ça lui éviterait au moins de voir sa misère. La haine ressortit de chacun de ses mouvements et de ses regards. Il jouait et il jouait mal. Il avait dépassé l'âge pour ces conneries mais s'en donnait à coeur joie. Ce type n'avait pas évolué. "Néandertalien.." Siffla-t-elle entre ses dents tandis qu'elle était interrompu dans le mouvement qu'elle aurait pu esquisser vers lui pour lui faire ravaler ses mots par une main.
Un regard ahuri suivit de peu son mouvement de tête pour voir qui osait ce genre de choses. Et l'autre parla. Elle était surprise, fatiguée qu'on essaie de montrer qu'elle était la fille de la soirée. Comme si elle avait besoin d'être défendu ou d'avoir un allié.
Elle s'éloigna un peu.

Puis en l'écoutant, elle finit par se dire que finalement c'était peut-être un signe de la providence. S'il venait aider, il allait peut-être le nouvel ennemi d'Axel qui se faisait un devoir de jouer au plus con. Et évidemment, il fit exactement ce pourquoi il semblait programmer. Comment ce type pouvait être encore en liberté et que personne ait voulu l'abattre depuis le temps ? C'était incompréhensible et un regain d'affection pour -S la prit. Il était finalement celui à vouloir agir pour le bien de la communauté. Enfin, c'était toujours compliqué parce que d'un côté -S était aussi un sale connard et par d'autres, il savait se rendre utile. Mais elle le maudit pour lui avoir demandé de se rapprocher d'Axel. De quoi lui déclencher une belle crise de nerfs. "Si seulement ... mais c'est juste un sale con." Répondit-elle à la place d'Axel quand Eli lui demanda s'il était vraiment homosexuel. S'il l'était grand bien lui fasse, elle n'en faisait pas grand cas mis à part pouvoir réduire à néant ce machisme qu'il ne savait même pas contrôler. A l'occasion, elle lui présenterait Saffron, lui savait ce qu'était être un homme, un vrai. Pas un nabot (aussi grand soit-il), un sale petit roquet près à mordre quiconque lui dirait que c'est encore un sale gosse pleurnichard.

Elle grimaça à la réponse que fit le roquet. S'en était drôle de ridicule et elle en rit bien malgré elle d'un rire plus moqueur qu'autre chose. "Ridicule." Elle n'avait pas besoin d'en dire plus. Elle laissait volontiers Eli puisqu'il s'était présenté ainsi, faire la discussion. Et l'autre répliqua encore. Il ne devait connaître que deux façons de se faire comprendre, la violence et les insultes. C'était navrant. Elle avait pitié. "Oh pitié, la ferme !" Dit-elle avec un semblant d'air blasé. Ça en devenait lassant.

Et ce fut là qu'il la prit par le menton et qu'elle se retint de réagir. Rester calme, zen. Il avait l'haleine alcoolisé c'était le moins qu'on puisse dire. Ce fut la première chose qu'elle nota. Elle ne voulait pas risquer de lui déboiter un bras ou lui fracasser le crâne avant d'avoir suivi les consignes de -S, l'enjeu était trop important pour elle. Elle garda un visage fermé quand il se rendit dégoûtant. Ce type était une calamité, un animal, une bête. Elle manqua de tomber lorsqu'il la repoussa et le laissa dire le visage plus dégoûté et haineux qu'avant, en colère aussi. "Parce que t'es si con que tu crois être le seul dans ton genre l'abruti ? On pouvait deviner tes actions bien avant que tu y penses. Con et prévisible, un beau cocktail. Je sais pas si t'es plus en manque de nanas écervelées prêtes à écarter les cuisses ou d'alcool mais va te trouver l'un ou l'autre parce que tu sais juste susciter la pitié. Oh qu'il se croit puissant en s'attaquant à quelqu'un qui fait deux têtes de moi. Tu as juste de la chance que je sois encore assez sobre pour pas te briser la nuque devant tes groupies. Ça ferait au moins un peu de ménage dans cette ville. Un nuisible en moins !" Elle n'hésita pas à s'approcher pour lui faire comprendre qu'il ne faisait peur à personne avec cette attitude. "C'est dingue qu'on puisse pas profiter de l'alcool et de l'ambiance parce qu'un sale type comme toi a décidé de foutre la merde !" Elle imagina sa grand-mère pester et lui passer un savon pour avoir osé dire ces mots mais à l'instant, le langage courtois semblait dénué de sens, il ne comprenait pas les mots communs, il fallait lui parler dans sa langue de primate et bien soit ! "V..." Mais la sonnerie de son appareil l'empêcha de continuer sa sentence. Elle le sortit aussitôt. Elle se doutait de qui ça pouvait être. Il écoutait tout le temps et devait se plaire à contempler l'avancement de son travail. Elle lut le message en serrant sensiblement la mâchoire. "Le salop..."

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Eli S. Hales
jeune apprenti
260 $
02/04/1980 $
260 messages
Mensonges : 260
Anniversaire : 02/04/1980


MessageSujet: Re: #1003 + This isn't a fair game. + AXEL&MARGARET Sam 23 Jan 2016 - 10:00


This isn't a fair game

Axel & Margaret et le troubleur de fête : Eli Cool



Bourré comme il faut, ça n'allait pas forcément l'aider pour le reste de la soirée, surtout qu'apparemment il était arrivé au pire moment entre les deux personnes... De toute façon, Eli s'en fichait parce qu'il en avait marre et plus rien ne pouvait être pire que sa situation avec Teresa. Sérieusement ?? C'était quoi ce putain de foutage de gueule ?! Tout s'acharnait sur lui en tout cas et il ne comprenait pas ce qu'il avait fait de mal... Si ce n'était que d'être né. Tout simplement. Eli ne savait plus vraiment ce qu'il disait mais il en avait déjà marre de voir un petit con, doublé d'une mentalité d'un adolescent (ce qui serait pas étonnant au vu de son look) gâcher toute une fête. Puis bon, se frotter à lui, pourquoi pas. Alors qu'il balançait quelques mots qui pour lui n'étaient pas tout de la provocation, comme le fait être gay n'en était pas une, mais juste une observation vu comment il agit avec les femmes. C'était juste un sale con pour Margaret, mais pour Eli il y avait bien autre chose derrière ça. À la réponse d'Axel, Eli ne put s'empêcher de sourire malgré lui et observa la personne. " C'est marrant, je pense pas qu'on a la même définition de répartie nous deux... Milieux différents tu vois ? Parce que franchement, ta tronche me revient pas que ça me donne pas envie de faire un effort avec toi, même ne serait-ce pour provoquer. Car me semble que tu ne comprends pas les mots. " Et encore, la réflexion n'était pas vraiment là, dans sa tête avec tout cet alcool. Mais ce qui était vrai, c'est qu'un homme qui ne comprenait pas les mots, n'était pas vraiment un homme.

Puis après, il observa la scène, haussant un sourcil sans vraiment être impressionné par l'attitude de ce gars. " N'empêche ce qui est mar..." Et il ne put pas dire quoique ce soit puisque l'autre femme intervint, assez énervée dans les paroles. Eli ne put s'empêcher de lâcher un petit commentaire durant la tirade de Maggie. " Je suis pas mieux..." par rapport à foutre la merde. Eli, lui était le maitre de l'art, au moins c'était quelque chose qu'il maitrisait mieux qu'Axel qui ne semblait rien maitriser autre chose que des insultes et la bagarre. Il voulut encore intervenir, mais son téléphone sonna en même temps que celui de la jeune femme. Ah ben tient ! Ils avaient tout les deux le téléphone qui avait sonné en même temps ! Que c'était drôle ! Enfin, il ne fit pas vraiment attention ... Shaheen sortit son téléphone et fut surpris de voir que c'était un message d'un anonyme, alors il observa le message et il rigola un peu. " Ah ça, c'est comme si c'était déjà fait !" Eli était peut-être taré en étant bourré, mais au moins, -S lui, il était sympa à lui donner un petit défi, surtout si c'était pour savoir une information d'Axel... Même s'il s'en fichait complètement; mais il était curieux ce qu'il pourrait obtenir comme récompense. Alors il rangea son téléphone. " J'vais chercher un autre verre je reviens. Et puis mec, tu sais pas parler aux filles, c'est plus trop la peine d'essayer. Elles sont pas toutes faites pour toi." fit-il, espérant qu'ils allaient pas continuer sans lui. Enfin, il passa derrière Axel et claqua la main sur sa fesse, sur ses gardes et prêt à riposter après avoir fait quelques pas pour s'éloigner de lui, afin de chercher son verre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #1003 + This isn't a fair game. + AXEL&MARGARET Dim 24 Jan 2016 - 10:22




Avec Margaret Stark-Mears
This isn't a fair game.

Q
ue veux-tu dire face à un lot d'arguments pareils ... ?! J'écoute, un léger sourire aux lèvres, que ce soit ta tirade ou la sienne. Me croyant au moins débarrassé d'un sur deux alors que je m'éloigne en esquissant un geste dans le vent en lâchant : Tu comptes radoter les mêmes conneries encore longtemps "chérie" ? , c'est au tour de l'autre guignole de jouer au plus malin. Il n'empêche que même si je n'écoute qu'à moitié, je songe que parfois, je vais un peu trop loin. Mon état n'aidant pas à ce que je sache mesurer ma répartie qui m'apparait désormais comme aussi lourde que vous l'avez tous deux témoigné. Même si j'ai souligné certains points dotés de bon sens à ma propre réflexion, il y a des fois où je me demande d'où vient ce besoin incessant de provocation et de violence gratuite. En même temps, la toute première réaction quelque peu clichée et désespérément trop bourgeoise à mon goût de la part de la miss a eu le don de m'exaspérer à tel point que j'ai poussé le jeu un peu trop loin. J'ai vite fait d'avoir le sang qui ne fait qu'un tour pour une pointe d'exaspération.

Je ne peux pas vraiment dire que j'ai des regrets, toutefois, je suis frustré de voir que finalement, ce besoin enfouit au fond de moins de semer la zizanie n'est pas arrivé à terme. Sans doute aurais-je voulu pouvoir te rabaisser toi ou lui plus bas que terre et vous humilier comme je me plais à le faire depuis des années. Tout ça pour compenser mes mauvaises expériences passées ? Ouais, parfaitement con. Mais je reste incapable de trouver une autre façon d'exorciser mes démons. T'as pas tord sur un point au final, petite miss.
Au moins en ai-je conscience. Parvenir à me calmer avant d'avoir fais encore des dégâts n'est pas toujours quelque chose de si aisé pour moi. Et ce soir, je ne sais ce qui me pousse ainsi à lâcher l'affaire là où je tomberais presque sur n'importe qui pour libérer toute ma haine par les poings. Mais bordel, un truc est sûr, c'est que je déteste ainsi me plonger dans de pareilles introspections à la con.

Et comme pour souligner ceci autant que de m'extirper à ces pensées tandis que je suis complètement déconnecté du monde alentour et que je ne t'écoute plus, c'est cette main au cul de ta part qui me fait revenir sur le vif de l'instant présent. J'arque un sourcil en percutant que ce geste est de toi puis un sourire discret teinté d'amusement s'installe sur mes lèvres. Ok mec, si ça te fait plaisir ... .
Dylan se ramène vers moi, il n'a pas manqué ton geste.

- Viens, on va s'en rejeter une dose.

Je prend tranquillement la direction de la salle de jeux pour me défoncer à la meth avec Dylan.

- T'es vraiment accro, il faut que tu fasses des vagues, tu peux pas t'en empêcher ! me glisse mon meilleur pote sur le ton de la plaisanterie en refermant la porte derrière nous.

Je hausse les épaules, un sourire aux lèvres.

- Tu sais que si tu t'y étais pris autrement, tu aurais peut-être eu tes chances ? Peut-être même avec les deux !

- Nope, pas intéressé. Tu parles d'une "chance". La miss est trop pincée et pète-sec. Le mec ... ?! Sérieux ? J'ai une tête à m'envoyer des allumettes ?!

Dylan se met à rire en préparant les cristaux.

- Plus sérieusement Ax, un jour il va t'arriver des emmerdes. Dans le sens grosses emmerdes. Tu crois pas qu'il est temps de calmer un peu le jeu ? Je te dis pas de changer du tout au tout mais la haine qui persiste en continu en toi par rapport au passé va finir par te bouffer, quelque soit la façon dont tu t'y prends pour t'en débarrasser.

J'esquisse un geste l'air de dire que je sais déjà tout ça, mais encore faut-il avoir la force de se détacher d'une part de soi qui vous colle à la peau depuis si longtemps. Ce que j'étais autrefois reviendra sans doute quand j'aurais réglé quelques points cruciaux. Des points qui impliquent un tel bouleversement par rapport à ma mère, que je ne peux déjà ne serait-ce qu'y songer sans que je devienne totalement incontrôlable.

WILDBIRD

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
816 $
15/09/1982 $
816 messages
Mensonges : 816
Anniversaire : 15/09/1982


MessageSujet: Re: #1003 + This isn't a fair game. + AXEL&MARGARET Sam 13 Fév 2016 - 12:12

Terminé et verrouillé.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #1003 + This isn't a fair game. + AXEL&MARGARET

Revenir en haut Aller en bas
#1003 + This isn't a fair game. + AXEL&MARGARET
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» Zack Fair.
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Saison 2 :: archives sujets terminés et abandonnés-