AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 Safe and sound + Sharon, Bethany et Vidal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Vidal Gallagher
Sith sans humour
27 $
11/10/1992 $
27 messages
Mensonges : 27
Anniversaire : 11/10/1992


MessageSujet: Safe and sound + Sharon, Bethany et Vidal Lun 9 Nov 2015 - 20:02

Safe and sound

Sharon, Bethany et Vidal


La marche du condamné. Elle n'avait pas envie d'être là. Pas vraiment. Elle n'avait pas envie de faire ça. Pas vraiment. Elle n'attendait rien de cette petite virée. Elle vivait avec cette impression de voir sa vie défiler sans pouvoir la contrôler, d'être tirée d'un côté puis de l'autre sans avoir son mot à dire. On voulait qu'elle parle. On voulait qu'elle se taise. On voulait qu'elle sourit. On voulait qu'elle pleure. Policiers. Parents. Amis. Psychologues. Autant de monde pour lui dire ce qu'elle devait faire. Mais elle, que voulait-elle ? Elle n'en avait aucune idée. C'était alors sans doute mieux de se laisser guider par une main plus sûre. Elle ne faisait confiance à personne, pas dans son entièreté. Sa mère, bien sûr, obtenait plus de crédit que la majorité des personnes présentes. Imogen peut-être. Son père sans doute. Thom également. Mais la liste était courte et elle vivait dans un climat de peur permanent. Pouvait-elle seulement faire confiance à quelqu'un ? Comment savoir si... si on ne l'entraînerait pas encore dans la forêt., si elle ne se perdrait pas à nouveau, si elle n'y mourrait pas...
Alors, parce que la peur l'empêchait d'agir ou réagir et parce son esprit réfléchissait bien trop pour son propre bien. Elle se laissait guider, mener par Bethany Gallagher, sa plus proche parente. Un même blond faisait scintiller leurs cheveux et la jeune femme se fia à cela pour ne pas la perdre de vue. La perdre de vue, c'était déclencher une crise de panique. Un élément nouveau qui était apparu peu après avoir du se rendre au tribunal, peu après les derniers événements. Déjà presque deux mois et ces crises semblaient récurrentes, de plus en plus présentes. Sa mère ne savait pas quoi faire pour l'aider. Personne ne savait quoi faire. On lui donnait une médication à suivre à la lettre et qu'elle prenait grâce à l'attention maternelle. On lui prescrivait des rendez-vous avec des psychologues, des psychiatres et d'autres spécialistes mais cela restait inutile. Elle entrait dans un mutisme sitôt qu'il fallait parler de la période de quatre ans durant lesquels elle avait été absente. Elle pleurait quand il était fait mention de Samuel, pleurait encore quand les noms Clea, Dwight et Eddy sortaient de la bouche de quelqu'un. Elle était incapable d'en dire plus que ce qu'elle avait pu dire à Chris Crow. Incapable même d'en dire autant ! Paralysée par la peur.

Mais aujourd'hui, la propriétaire des cheveux blonds qui lui indiquaient le chemin semblait décidé à aller à contre-courant, la prendre à revers et devancer la peur. Elle tentait. Et s'il y avait une chose que l'on pouvait lui reconnaître, c'était sa persévérance. La jeune femme n'avait aucune idée de la façon de la remercier, d'exprimer ce qu'elle ressentait pour cette mère qui se démenait pour elle et qui ne la forçait pas à parler alors qu'un de ses enfants manquait toujours à l'appel. Cette mère qui l'aimait. Elle avait alors voulu lui faire plaisir et la seule façon possible, pour elle, avait été de la suivre aussi longtemps qu'elle le voulait. Quand mère et fille atteignirent la devanture du bâtiment, la plus jeune prit le temps de lire les inscriptions et déchiffrer les caractères en gros plan. Sounds of Freedom. Si la liberté pouvait s'obtenir ainsi, pensa-t-elle alors que Softly as in a Morning Sunrise interprété par Abbey Lincoln résonna dans les écouteurs vissés sur ses écouteurs en permanence, ce serait une bonne chose. En effet, comme elle l'avait elle-même vite remarqué, se laisser porter par la musique semblait être l'un des seuls moyens pour diminuer la probabilité d'une crise de panique. Et sa mère se servait semble-t-il de ça et de son affection pour la musique aujourd'hui, devant cette société de production. "Maman ?" Demanda-t-elle finalement, figée en retirant un des écouteurs qui continuaient à diffuser la voix d'Abbey Lincoln. "Que fait-on ici ?" Elle avait passé quatre années loin de... tout mais savait reconnaître un guet-apens quand elle en voyait un. Et aussi fort qu'elle aimait la musique et cherchait à rattraper le temps sur le plan musical et faire de nouvelles découvertes, elle n'était pas sûre d'avoir envie de rentrer à l'intérieur. L'idée générale était qu'elle chante et donne un aperçu de ses capacités. Le but final de sa génitrice était que ce lieu devienne son sauf conduit, son endroit sauf et sûr qui pourrait l'aider à aller mieux - si c'était possible- et lui donne un horizon, un avenir à entre apercevoir. Elle n'était sûre de rien mais pour elle, l'ascension vers ce lieu aussi emballant soit-il avait tout d'une marche du condamné.


______________________________


I'll be back

four years of silence

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Alter Ego
Sith sans humour
93 $
93 messages
Mensonges : 93



MessageSujet: Re: Safe and sound + Sharon, Bethany et Vidal Mer 11 Nov 2015 - 19:51

Bethany Gallagher

safe and sound


Pour que le mal triomphe seule suffit l'inaction des hommes de bien. Et Bethany estime qu'elle est quelqu'un de bien. Et elle estime que sa fille est quelqu'un de bien, alors elle ne la laissera pas plus longtemps sombrer dans la peur et l'inaction. De toute manière, Bethany croit que si sa fille reste seule et renfermée, elle aura peur le reste de ses jours. Et Bethany ne supporte pas de voir sa fille terrifiée à la seule idée de sortir de sa chambre. Alors il est temps que ça change. Bien sur, elle ne va pas imposer des choses dont sa fille a horreur, alors la juge travaille depuis quelques temps déjà à glaner toutes les informations susceptibles de rendre Vidal heureuse et rassurée. « Qu'est-ce que tu voudrais manger, Vidal ? » « Est-ce qu'on va à la bibliothèque ou au cinéma ? »  « Et si tu mettais un peu de musique, Vidal ? Oh, ce que tu veux ma chérie. » et tout ça pour que Vidal redevienne la jeune femme qu'elle aurait du être.

Bethany craint que Vidal ne la suive pas jusqu'au bout, mais la jeune femme terrifiée la suit comme son ombre, ne cherchant même pas vraiment à savoir ou elles vont. Qu'elle soit si passive la contrarie un peu, mais au moins, elle se dit qu'elle ne risque rien, elle est avec sa mère. Et tout se passe à merveille, jusqu'à ce qu'elles atteignent leur but. Vidal est une jeune femme intelligente, pas de doute qu'elle finisse par comprendre de que maman est en train de faire. « Oui ma chérie ? » demande Bethany lorsque Vidal l'interpelle par le plus beau surnom du monde. Elle offre le sourire maternel le plus sincère qu'elle peut, le plus rassurant possible, il n'y a aucune danger. Qu'est-ce qu'elles font ici ? Durant un instant, en voyant l'air peu assuré de sa fille, Bethany se dit qu'elle a peut-être eu tort, mais elle se reprend rapidement. Non, si elle avait eu tort, sa fille aurait protesté avec véhémence. Alors elle a eu raison, pas de doute. Elle rebrousse tout de même le court chemin entre elle et sa fille qui s'est arrêtée quelques pas derrière. Elle vient se placer droit devant elle et l'examine un peu, l'air sérieux, avant de sourire à nouveau. « Vidal, tu sais ce que je pense de l'inaction et de l'oisiveté. Si on ne bouge pas, on meurt, c'est comme ça. » Avec délicatesse, elle pose la main sur la joue de sa fille, caresse toute maternelle. « Tu n'es pas obligé d'accepter si tu ne te sens pas la force de le faire, mais je te demanderais de tenter le coup, au moins. On entre, on voit ce que ça donne et si tu n'aime pas, on rentre et on essaiera autre chose. Est-ce que tu veux tenter le coup, s'il-te-plait ? »

Bethany est juge et on la dit droite, juste et impartiale, mais aussi impitoyable. Demande une faveur n'est pas son genre, mais pas du tout. Par contre, Vidal n'est pas n'importe qui, c'est sa fille. elle ne l'obligera à rien, mais personne ne veut volontairement déplaire à Bethany Gallagher.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Sharon E. Griffin
Maître Jedi
169 $
15/12/1982 $
169 messages
Mensonges : 169
Anniversaire : 15/12/1982


MessageSujet: Re: Safe and sound + Sharon, Bethany et Vidal Lun 25 Jan 2016 - 19:37

Safe and sound

Sharon, Bethany et Vidal



La musique avait toujours été partie intégrante de sa vie. D'aussi loin qu'elle se souvienne, Sharon en avait toujours été entourée et quand elle avait été dans de mauvaise passes, ça l'avait aidé! C'est ce qui lui avait permit de tenir le coup avec Anna, avec Peter et ses parents qui décidaient de sa vie... Ecrire et composer avait aidé à sortir tout ce qu'elle ne pouvait plus garder pour elle. Et puis, elle en avait fait son métier. Vivre de sa passion, que demander de mieux?
Depuis quelques temps, l'idée de créer un label de production de jeune artistes lui trotte dans la tête. Elle a fini par se lancer et ça occupe une partie de ses journées. Rencontrer des gens, les écouter parler de ce qu'ils aiment, c'est assez plaisant!

Aujourd'hui, Sharon avait déjà pas mal bosser. Entre sa musique et un début d'enregistrement pour le trio de filles qu'elle avait signé, elle avait été pas mal occupée. Venait maintenant l'heure des rendez-vous. Ce moment où elle avait la chance de voir du monde, de discuter et surtout d'écouter. Parce que c'était important pour elle que chaque personne qui entre ici se sente écoutée et entendue. Si il était possible d'éviter des embûches à certains, Sharon n'hésiterait pas!
Elle venait d'avaler un bout vite fait quand elle regarda qui était son rendez-vous suivant. Bethany et Vidal Gallagher. La mère de famille l'avait contacté dans le but d'obtenir une entrevue pour sa fille et Sharon avait accepté. Les gens ne se bousculaient pas tant que ça à sa porte, mais ce n'était pas le plus important.

La jeune femme avait lu les journaux, comme tout le monde, elle savait une partie de ce qui s'était passé pour Vidal et en entendant Bethany parler, elle n'avait pu que dire oui pour la voir. Elle attendait donc patiemment qu'elles arrivent tout en ayant préparer à l'avance de quoi boire et mit une musique toute douce et relaxante. "Song of a secret garden", de quoi apaiser n'importe qui serait dans la pièce. Le bébé semblait apprécier lui aussi et le sourire aux lèvres, elle ouvrit la porte quand elle entendit quelques coups contre celle-çi.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: Safe and sound + Sharon, Bethany et Vidal

Revenir en haut Aller en bas
Safe and sound + Sharon, Bethany et Vidal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yong Tae Sun ღ Safe and Sound
» ▲ SAFE AND SOUND. (gabriel) ► terminée
» Safe and sound [Abandonné]
» You and I’ll be safe and sound ◮ Bevy
» Aerith Harper • You and I'll be Safe and Sound •

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: West Orchards :: Sounds of Freedom-