AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #01C - I feel like a goddess when I am next to you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: #01C - I feel like a goddess when I am next to you Sam 19 Sep 2015 - 23:17

I feel like a goddess when I am next to you

Ft. Connor



Ses quatre mois de réclusion sont terminés. Enfin, la liberté presque parfaite. Elle n'est pas encore tout à fait libre, elle doit encore se rapporter, mais elle n'a plus à rester cloîtrée à la maison et sortir seulement accompagnée. Et ça, c'est la plus magnifique des liberté pour celle qui n'a jamais eu de barrières. Heureusement, parce qu'elle ne tient pas du tout à être accompagnée aujourd'hui. Mais vraiment pas. Elle a su tout de suite en voyant le numéro apparaître sur son téléphone que quelque chose ne va pas. Ils se sont toujours expédier des messages textes, mais c'est bien la première fois ou ils se parlent au téléphone. Et la voix de Connor a bien évidemment trahi son mal. Elle n'a pas hésité, elle a sauté dans la douche, s'est habillée, y a mit peut-être un peu plus de soin que ces derniers mois ou elle s'est contenté de vêtements d'intérieur, mais elle n'en a quand pas fait trop. Elle a prit la voiture, pas la moto. Mieux vaut ne pas enquiquiner la fatalité. Elle ne met pas beaucoup de temps pour s'y rendre, elle connait très bien le chemin. elle pourrait le faire les yeux fermés. Elle le fait presque d'ailleurs parce qu'elle ne se souvient pas vraiment de ce qu'elle a croisé mais elle est rapidement devant l'immeuble ou il vit. Elle descend de la voiture, prend son sac, verrouille, puis elle s'engouffre presque dans l'ascenseur, habituée à aller chez Terrie, mais elle se reprend juste à temps. Non, Connor est au rez-de-chaussé. Bon sang...

Elle frappe à la porte et attends sagement. D'accord, calme-toi Hetty. Elle inspire profondément, bien déterminée à se calmer, mais dès qu'elle entends bouger à l'intérieur et la poignée tourner, ce satané muscle cardiaque s'affole. Elle sent une panique qu'elle ne comprend pas trop s'emparer d'elle et elle se fait violence pour ne pas fuir, mais trop tard, Connor ouvre la porte et tout ce qu'elle est s'embrase. Elle freine l'envie de se blottir contre lui, là, maintenant, parce qu'elle ne sait d'abord pas comment il le prendrait, ni même si le résultat ne serait pas désastreux. Elle reste figée un moment, doutes et désir lui rougissant les joues et provoquant dans ses pensées une tempête de pensées aussi lubriques que dramatiques.

- Salut... murmure-t-elle. Ça fait longtemps, pense-t-elle, mais elle n'est pas certaine de l'avoir dit à voix haute.

Elle constate sur Connor les effets des derniers événements et elle voudrait tellement tout faire disparaître. Elle arrive à se contenir, mais elle n'a aucune idée de ce qu'elle peut contenir tant elle se sent partagée entre de trop nombreuses émotions, aussi opposées les unes des autres. Ce qui la retient, c'est qu'elle ne sait pas du tout comment pourrait réagir Connor a tout ce qui l'agite. Mais ce qu'elle sait, c'est qu'elle est là, maintenant et que c'est tout ce qui lui importe pour le moment.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: #01C - I feel like a goddess when I am next to you Lun 21 Sep 2015 - 10:42

... ... ...
I feel like a goddess when I am next to you.




∞ ft. Heather S. Spencer
Le monde était en train de devenir fou, tout le monde perdait pied petit à petit... Depuis quelques jours maintenant, -S avait révélé nombre de secrets appartenant aux habitants. Presque tout le monde en avait pris pour son grade et Connor ne faisait pas exception. Il savait qu'il méritait ce qui lui arrivait, sachant que ce baiser allait lui coûter cher auprès des siens... Sasha ne lui adressait pratiquement plus la parole, choquée d'apprendre de la part d'un inconnu quelque chose d'aussi horrible. Mais les événements n'auraient jamais dû prendre cette tournure avec Erika. C'était un soir où les deux se parlaient à cœur ouvert, comme bien souvent il leur arrivait de le faire. Et là, sans avoir rien prémédité, les deux se sont embrassés ! C'était l'affaire d'une seconde ! Ou deux... Mais Erika s'était senti aussi mal que lui de ce geste déplacé entre eux, eux qui s'aimaient comme une mère aime son fils et inversement. Ils avaient décidé d'effacer ce passage de leurs mémoires, pour ne blesser personne et que les gens ne pensent pas à mal de leur part. Mais -S avait encore une fois tout détruit ! En plus du reste, le père Savannah avait débarqué le lendemain en furie, réclamant des explications, insultant le jeune homme. Connor avait bien tenté de se défendre mais il n'avait aucune excuse pour justifier ce baiser ! Il avait maintenant un œil au beurre noir et il savait qu'il était mérité...

Beaucoup trop de choses avaient changé dans la vie du Malone, lui qui avait horreur du changement, le voilà contraint à s'y faire malgré la douleur que ça provoque et pas seulement celle physique. Il fait tout pour se faire pardonner auprès de sa meilleure amie, occultant le reste. Le travail ne le maintient même pas en forme et ses conquêtes ont plus de mal à le joindre. Mais aujourd'hui, il appelle Heather. Oui, il l'appelle. Il a besoin de la voir, de ne pas rester seul ce soir pour ne pas devenir fou. Ça fait des mois que la pauvre est cloîtré chez elle et la blonde doit aussi avoir besoin de parler au vu des messages de -S concernant sa sœur... Penny... Cela expliquerait pourquoi ces deux-là arrivent à résister aussi bien à la violence de ses gestes durant l'acte sexuel. Sa voix cache mal son malaise et les nombreuses cigarettes enchaînées.
D'ailleurs, il fume encore lorsque l'on sonne à la porte. Bizarrement, il est surpris d'entendre sonner à cette heure-ci. Il sait que Heather doit venir ais il trouve qu'il est tôt encore pour être déjà arrivé. Il pose sa cigarette dans le cendrier au bord de la fenêtre, la laissant se consumer, et va ouvrir la porte. Il pose alors les yeux sur la blondinette qui le dévisage. Il doit avoir une sale tête, mal rasé alors qu'il met toujours un point d'honneur à être beau quand il voit une fille, une vieille odeur de tabac partout sur lui et ce coquard à l’œil gauche. Heather est toute timide et le Malone entend à peine son salut. Il reste figé un instant, ais dans un brusque élan incontrôlable, il attire la blonde contre lui en plaquant ses lèvres sur les siennes. Il pousse alors la porte pour qu'elle se referme et se retrouve dans le couloir, en train d'embrasser sa blonde avec envie et presque une certaine délicatesse quand leurs langues se mêlent. Dieu que c'est bon d'avoir un contact physique !!

Après quelques longues secondes, il s'éloigne doucement d'elle, la laissant reprendre son souffle de surcroît. Elle ne devait pas s'attendre à ça de sa part et le sentiment était partagé. « Tu peux pas savoir comme ça fait du bien de te voir ! » souffle-t-il en cherchant à se reprendre. Il l'invite alors silencieusement à passer dans la pièce attenante. Son appartement n'est pas en désordre, Connor y a passé très peu de temps ces derniers jours, cherchant à sortir, les souvenirs pesant davantage à l'appartement. Maintenant que Heather est présente, il se sent un peu plus léger. Il n'est plus seul pour partager sa soirée de misère. « Je.. J'suis désolé de perturber tes plans. Comment tu vas ? » dit-il en s'asseyant près d'elle dans le canapé. Il n'a plus besoin de lui dire de faire comme chez elle, elle qui connaît si bien l'appartement, à l'horizontale comme à la verticale qui plus est ! Il se sent idiot d'être là sans savoir quoi dire ou sans lui sauter dessus.


© .JENAA

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: #01C - I feel like a goddess when I am next to you Mar 22 Sep 2015 - 0:51

I feel like a goddess when I am next to you

Ft. Connor



Le malaise reste durant quelques secondes, des secondes peines de doutes et d'interrogations. Pourquoi la regarde-t-il comme ça ? Elle a l'impression qu'il ne s'attendait pas à la voir. Mais c'est lui qui lui a téléphoner. C'était bien sa voix, non ? Mais c'est vrai qu'il ne l'appelle jamais, ils s'expédient des messages, mais ils ne se parlent pas. Un coup de -S ? Après le bordel qu'il a fichu en ville, elle ne voit pas pourquoi il ne lui aurait pas jouer un autre mauvais tour. Elle a presque envie de regarder son téléphone pour savoir si c'est bien son numéro, mais elle n'a pas le temps d'y mettre la main.

Elle ne savait pas du tout à quoi s'attendre. Elle s'attendait probablement au pire puisqu'elle avait l'impression que tout s'écroulait autour d'elle. Un peu plus un peu moins, pourquoi pas ? Ce n'est que parce qu'elle a reconnu quelque chose chez Connor qu'elle n'avait remarqué que deux fois auparavant. Une première fois au FBI, une seconde fois au cimetière. C'est l'unique raison qui empêche un mouvement de recul auto protecteur. Au contraire, dès qu'il amorce son avancée, elle est déjà prête à l'accueillir. Et dans ses bras, elle a l'impression de fondre. Non, en fait ce n'est pas une impression, c'est exactement ça. Elle fond contre lui et répond à son baiser avec son enthousiasme qu'on lui connaît si bien et qui faisait défaut depuis la fin du mois de mai. Elle aurait pu rester comme ça durant des heures, mais ça ne dure que quelques secondes. Mais quelles merveilleuses secondes. Ce genre de secondes qu'on désire encore et encore.

Mais ce qui la surprend le plus c'est que c'est lui qui met fin au baiser et ce n'est pas pour ensuite la renverser sur le meuble ou la surface la plus près. Mais elle le suit tout de même, intriguée par la situation. Il lui dit même que ça lui fait du bien de la voir. Ah bon ? Juste ça lui fait du bien ? Elle aurait tellement pu lui faire plus de bien encore se dit-elle. Mais ce seul baiser et cette affirmation de Connor ont tout de même été électrisant. Elle n'est pas nécessairement peine d'énergie et de joie de vivre, mais elle a l'impression que tout est beaucoup moins lourd tout d'un coup. Comme si par ce baiser et cette phrase tout n'était pas sans issue. Elle s'assoit et Connor vient s'asseoir près d'elle. Elle l'observe attentivement, cherchant à cacher sa perplexité, mais ne sachant pas trop si elle y arrive. Puis à son excuse, elle glousse.

- Perturber mes plans ? Non, pas du tout. Je crois que je n'aurai plus jamais de plans. Je peux même pas profiter de ma liberté retrouvée parce que tout le monde m'évite, avoue-t-elle d'un air peiné. Je sais pas trop comment je vais. Entre Nigel en peine d'amour, Linus si inquiet qu'il en oublie d'être désagréable, Jeff et Monique qui se morfondent et s'en veulent parce qu'ils n'étaient pas la pour Nigel. Et papa qui essaie encore de régler tout ce que les charges abandonnées contre moi disparaissent de mon dossier judiciaire. Et pour couronner le tout, maman qui harcèle les services sociaux au sujet d'une adoption qui s'est fait il y a presque 30 ans et dont tout les employés de l'époque sont soit mort, soit à la retraite. J'ai l'impression de revenir douze ans en arrière. Mais cette fois personne n'est mort, dit-elle sur un ton qu'elle veut léger, comme si c'était une vieille histoire oubliée.

Sauf Peter, pense-t-elle soudainement, mais elle ne le dit pas à haute voix. Elle n'a jamais apprécier se plaindre. Oui elle raconte parfois ce qui la dérange et l'angoisse, mais habituellement, elle garde le moral bien que les derniers mois aient été très pénible de ce côté. Elle n'en a pas beaucoup en réserve, ce qui lui complique pas mal la vie vu le bordel que -S... encore -S... un jour, elle va lui faire sa fête à ce -S.

- Et toi, comment tu t'es fait ça ? interroge-t-elle doucement en effleurant délicatement le contour de son oeil amoché.

Son sourire se crispe certes un peu, mais elle essaie toujours d'avoir l'air agréable et heureuse, même quand c'est faux. Surtout quand c'est faux d'ailleurs. Mais à ce moment précis, elle se dit qu'elle n'a pas vraiment d'effort à faire pour sourire. Et s'il est un peu faible, son sourire est parfaitement sincère. Elle se demande bien ce qui lui a valu cet oeil abîmé. Ce n'est pas le moment, mais elle ne peut s'empêcher de penser que ça ne fait que rehausser son air habituel de matou bagarreur.

Bien sûr, comme tout le monde, elle s'est ruée sur les médias pour connaître tous les secrets de tout le monde. Comme tout le monde, elle était curieuse de savoir, mais les jours qui ont suivi ont été si désastreux qu'elle s'est promise de ne pas changer son opinion des gens sur ces simples faits révélés. Et puis d'abord, qui sait s'ils sont vrais ?

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: #01C - I feel like a goddess when I am next to you Mar 22 Sep 2015 - 1:40

... ... ...
I feel like a goddess when I am next to you.




∞ ft. Heather S. Spencer
Le Malone n'aurait jamais pensé qu'il serait si heureux de la voir. Il n'a jamais vraiment eu besoin de quelqu'un quand il allait mal, c'était souvent Sasha qui s'inquiétait tellement qu'elle finissait par squatter l'appartement pour avoir un œil sur lui. Mais aujourd'hui, la brunette ne lui parlait plus, elle ne voulait pas le voir... Cela lui fendait le cœur de voir sa meilleure amie s'éloigner, elle qu'il pensait être la seule à pouvoir le rendre heureux. Et pourtant... Son cœur devait penser autrement puisqu'il avait pris sur lui d'appeler Heather avec l'envie et le besoin quasi vital de l'avoir près de lui ce soir. Si les idées lubriques lui traversent bien souvent la tête quand il s'agit de la blondinette, ce soir, il en veut plus. Il a besoin de sa compagnie, de son effet sur lui, de sa légèreté. Non pas qu'elle soit du genre à se moquer de tout et ne rien prendre à cœur, mais son sourire rend tellement les choses plus faciles... Lui est incapable de faire ça. À part noyer son chagrin dans l'alcool, le tabac et le sexe, il ne sait rien faire. Peut-être aurait-il un tout ce soir, ce ne serait pas de refus pour ce grand étalon !
Il ne s'est presque pas senti poussé vers Heather qu'il se retrouvait collé à elle pour un baiser des plus doux. C'était à se rappeler celui qu'il lui avait donné avant qu'elle ne se fasse embarquer par le FBI, quelque chose de doux et de si passionné à la fois. Ce contact avec elle était si bon, il lui faisait oublier tout le reste. Mais la réalité était bien là pourtant et elle ne changerait pas de si tôt avec tout ce que -S racontait sur les habitants de Lexiston.

Les deux amants s'installèrent sur le canapé et Connor s'excusa presque d'avoir dérangé son amie pour la faire venir ici. La pauvre disait ne plus avoir de vie sociale depuis son retour en ville. Les gens devaient l'éviter oui, ils ne comprenaient pas qu'une disculpation veut dire qu'on est innocent. Ils ne l'avaient déjà pas compris pour Brennan, pourquoi le feraient-ils pour elle !? L'homme se surprit à de la compassion en écoutant le récit de la demoiselle Spencer. Il avait fait comme les autres, il avait lu les horreurs que -S racontait à tout va. C'était partout sur les réseaux sociaux, ça polluait leur quotidien. « Ouais j'en ai entendu parler... Ta famille tient le coup ? Ton cousin était déjà fragile, non ? J'espère que ça ira pour lui. » dit-il sincère. Les problèmes de famille, il n'en avait plus depuis longtemps et avait peine à se sentir concerné par ce qui se passait chez les autres – en dehors des Savannah bien  entendu – mais pour le coup, apprendre autant de choses sur son compte et celui de gens proches de soi est une chose terrible !
En plus de la mort de Peter, il devait faire face à beaucoup de choses. Connor avait hésité à rendre visite au père Baker, puisqu'il était apparemment son géniteur. Le flic avait gardé quelques affaires de Peter, voulant les remettre à ses proches. Caleb Baker méritait d'avoir quelque chose, puisque après tout, Peter était son fils...

Hetty s'inquiéta de l’œil de son ami, se demandant ce qui avait mené à ce résultat. Sentir ses doigts sur son visage était agréable, jusqu'à ce qu'elle effleure d'un peu trop près son coquard. Il fronça le nez, c'était assez désagréable de se dire que le vieux Savannah lui avait mis une dérouillée ! Posant sa main sur celle de son amante, il la reposa sur sa cuisse, gardant sa délicate main dans la sienne sans y faire vraiment attention. « C'est le père de Sasha qui m'a fait ça... Je l'ai mérité on peut dire.. » ajouta le bellâtre en faisant la moue. Mais il se reprit un peu. « Tu m'trouve pas plus sexy comme ça ? » On retrouvait un peu de Connor dans ce comportement narcissique. Déjà la présence d'Heather avait quelque chose de bénéfique sur lui, il souriait presque ! « Penny est vraiment ta sœur, dis? » demanda-t-il soudain, comme une question qui lui démangeait les lèvres depuis des jours. Autant entrer dans le vif du sujet une bonne fois pour toute, histoire de pouvoir classer l'affaire et de passer à autre chose. Le Malone observa sa voisine de sofa avec hésitation, comme s'il avait dit une bêtise. Il trouvait ça chouette d'apprendre qu'une sœur se cache quelque part. Lui savait pertinemment qu'il resterait seul jusqu'à la fin de sa vie, ça ne le dérangeait pas. Tant qu'on lui demandait rien en retour, c'était tout bénef ! Et son ancienne belle-mère avait coupé les ponts depuis bien longtemps, il ne la supportait pas de toute manière.


© .JENAA

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: #01C - I feel like a goddess when I am next to you Mar 22 Sep 2015 - 4:47

I feel like a goddess when I am next to you

Ft. Connor



Est-ce que sa famille tient le coup ? Elle ne sait pas trop. Les Chatwood passaient à travers les épreuves...  et à travers la vie en général comme lorsqu'on saute en parachute. On s'assure que le matériel est sécuritaire, on repère la cible, on prend une bonne inspiration, on relève le menton, puis on saute et on se remémore tout ce qu,on sait pour atteindre la cible. Souvent, ça marche, parfois on rate la cible de peu et quelques fois, on se plante. -S avait ouvert le sol sous les pieds des Chatwood, mais ils ne sont pas encore tous mort.

- Je ne crois pas que Nigel soit plus fragile que les autres. C'est le cadet.  Plus sensible, peut-être. Ou peut-être plus enclin à le montrer. Ce qui ne tue pas un Chatwood a intérêt à ficher le camp avant qu'il se relève. C'était plutôt vrai. Linus avait poussé cette idée à l'extrême, mais comme tous les Chatwood à travers le reste du pays étaient des flic, cette idée prenait tout son sens. Nigel se relèvera.

Elle n'a que peu de pitié lorsqu'il fronce le nez à son contact. Ça lui apprendra à se battre. Mais la réponse à sa question n'est pas exactement ce quoi elle s'attendait. Connor a le sang chaud et il s'échauffe rapidement. C'est un côté de lui qu'elle appréciait tout particulièrement lorsqu'il s'agissait de se vautrer sur toutes les surface. Ah, alors ce coquard était le résultat direct des révélations de -S ? Hetty fronce les sourcils, de toute évidence contrariée par cette affirmation. Non, mais pour qui il se prend le docteur ?

- Oh l'hypocrite, peste-t-elle, de quel droit... mais elle ne termine pas sa phrase, parce que de toute manière ça ne donnerait rien de bon. Mais elle ne peut s'empêcher d'en rajouter un peu tout de même. Quand on abandonne femme et enfants durant quinze ans, on perd le droit de réagir en mari offensé.

Connor n'a pas besoin d'expliquer les raisons, elle a lu les révélations de -S et elle s'est promise de ne pas juger les gens. Et puis qui sait ce qui est vrai ou non. Si ça se trouve, -S en a inventé quelques uns. Mais pour certains, c'est la stricte vérité, comme en ce qui concerne Nigel. Ce n'est pas Hetty qui reprochera quoique ce soit à Connor, pas plus qu'elle en ait été choquée. C'était tout au plus gênant et malaisant que répréhensible. Mais son sourire revient rapidement lorsqu'il lui demande s'il est plus sexy avec son coquard.

- Plus sexy ? Non, pas du tout, mais je dis surtout ça pour que tu ne te mette pas à te faire tabasser juste pour avoir l'air plus sexy, blague-t-elle à moitié.

Elle aimerait bien le faire sourire. Elle sait que dans la situation, c'est demander beaucoup, mais s'il y a un moment ou il est sexy, c'est bien lorsqu'il éclate de rire. D'ailleurs, une de ses images mentale de Connor préférée, c'est lors qu'au Golden Lantern, il lui a dit qu'il appréciait la manière dont elle captait son attention. Mais l'image se dissipe lorsqu'il demande si Penny est vraiment sa soeur. Un plis soucieux vient rider son front et elle se mord la lèvre. Elle semble chercher ses mots durant quelques secondes, soit parce qu'ils se bousculent tous pour sortir, soit parce qu'elle ne les trouve pas. Son débat intérieur se termine dans un bref haussement d'épaule.

- Je sais pas encore... je... mes parents m'ont adoptés en toute légalité, ils ne m'ont jamais cachés mon adoption, ni ce qu'ils savent de ma mère biologique. C'est pour cette raison que ma mère harcèle les services sociaux. Mais jusqu'à maintenant, elle n'a rien trouver qui indique que je suis la soeur de Penny. Tout comme rien indique que ma soeur est Penny.

Elle se demande si elle veut le savoir. Qu'est-ce que ça pourrait changer au fait ? Elle baisse les yeux un moment, pensive. Elle pourrait peut-être demander à Penny ce qu'elle en pense. Elles sont déjà amie, quoique le séjour au FBI a peut-être un peu abîmé le chrome rutilant de leur amitié. Elle relève les yeux.

- Pour le moment, je préfère ne pas y penser. Je préfère me concentrer sur Nigel. Et il y a Terrie aussi. Et Adrian à qui elle doit crever les yeux juste pour le principe. Hetty se sent soudainement très abattue, comme si elle réalisait juste à ce moment tout ce que ça implique. Son attitude vaillante semble fondre et son dos se courbe. Elle ne doit pas être la seule qui se fait du soucie. Tu as vu Sasha ?

Grands dieux, Sasha. Elle ne la connait pas beaucoup, mais elle n'est pas non plus une parfaite étrangère. Ce qu'elle sait très bien tout de même, c'est que Sasha est la meilleure amie de Connor.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: #01C - I feel like a goddess when I am next to you Mar 22 Sep 2015 - 12:20

... ... ...
I feel like a goddess when I am next to you.




∞ ft. Heather S. Spencer
Tout ce qui touche à la famille est sensible pour la demoiselle, elle a déjà vu un cousin mourir, un homme dont elle était proche de ce qu'a pu en comprendre Connor. Il n'imagine même pas ce qu'elle doit traverser de voir Nigel dans cet état, elle qui semble l'aimer comme un frère. Elle lui a déjà parlé de lui, quand il écoutait à moitié. Ce qui était beau, c'était sa certitude à le voir se relever, parce qu'un Chatwood est soit mort, soit plus fort, c'est en tout cas ce qu'elle dit et elle espère qu'elle a raison. Il n'a pas vraiment connu Errol, pas beaucoup en tout cas. Ils sont dans la même tranche d'âge mais dissocié les jumeaux Chatwood était compliqué. En revanche, il se souvenait de la tragédie qui avait frappé la famille, tout le monde en a parlé durant des mois à cette annonce. En tout cas, Connor souhaitait le meilleur pour la blondinette, que sa famille ne la quitte jamais comme la sienne l'a fait... Ses parents lui manquent tellement, Brennan lui manque encore plus, c'était comme avoir un frère, celui dont il a toujours rêvé et avec qui il partageait tout. Oh ils ont eu des disputes parfois, certaines sévères à se taper dessus, mais toujours ils revenaient l'un vers l'autre une fois la fierté mise de côté. Il n'a jamais plus retrouvé une amitié comme celle-là. Même avec Peter c'était autre chose, ils s'adoraient mais ce n'était pas totalement pareil, le policier ne voulant pas trop s'ouvrir pour ne pas encore une fois être abandonné. Et Peter n'était plus... Sa mémoire avait été sali par le scandale O'Leary qui leur avait valu une discussion musclée et lorsqu'il avait repris le boulot, rien n'était plus comme avant, un malaise s'était créé.

Heather s'enquit de son état et son ami ne put qu'être honnête, de toute façon toute la ville était au courant de son dérapage avec Erika maintenant. Certaines personnes qu'il avait croisé dans la rue l'avaient traité d'hypocrite, de profiteur, voire pire, alors qu'ils ignoraient tout du fond de l'affaire et de ce qui avait pu conduire à cette erreur. Le pire était la discussion qu'il avait eut avec Maxim, ce père indigne qui se permettait de juger ! D'ailleurs, bien qu'il n'ait pas voulu répliquer pour en rajouter à la situation, l'homme pensait la même chose que sa compagne de soirée, ce type n'avait aucun droit sur sa famille pour les avoir abandonnés comme des malpropres ! Sans Connor, Sasha n'aurait jamais pu tenir le coup à certains moments de sa vie, il le sait et Erika non plus ! Il est un vrai père pour Leah et ne permettra jamais à quiconque de le priver de sa famille d'adoption ! « Il voulait se défouler, il l'a fait et maintenant regarde où il en est ! Il a disparu de la ville pare qu'il a kidnapping sur le dos. Si je le retrouve, il prendra sa raclée ! » affirma le policier, se promettant de lui rendre la droite qu'il lui avait collé !
En tout cas, malgré la douleur, il pouvait presque rire de lui à se trouver un petit côté rebelle sexy, ce que Heather remarqua et tenta de nier de crainte qu'il ne le fasse exprès. Sans en rire vraiment, un sourire naquit sur le visage du beau brun. « Je me fais jamais tabasser, c'est moi qui gagne à la fin ! Là, j'étais pas dans mon assiette. Mais quand je le retrouverais, il sera dans un état bien plus triste ! » c'était comme une promesse faite à lui-même à ce moment-là, il devait enfin lui donner ce qu'il méritait. Il avait laissé trois femmes extraordinaires, il n'avait pas ouvert les yeux et abandonnait à nouveau ses filles dans le pire moment, c'est inconcevable. En tout cas, la blonde avait réussi à lui arracher un sourire, un geste qu'il ne pensait plus pouvoir faire depuis des jours. Il la regarda quelques instants dans les yeux, une drôle de sensation le piqua au cœur et il détourna aussitôt le regard, comme pour penser à autre chose.

D'ailleurs, il changea de sujet puisqu'il demanda à son amante si -S avait dit vrai concernant son lien avec Penny. Quand on les voit toutes les deux, hormis le fait qu'elles sont blondes et de véritables bombes au pieux, Connor ne saurait pas remarquer autre chose. Peut-être une petite ressemblance comme le petit grain de beauté au creux des cuisses à la limite, de la même forme, c'était assez sexy mais il n'en avait jamais rien dit à personne, c'était son petit secret à lui. Hetty n'avait aucune idée du lien qui les unissaient toutes les deux, mais sa mère embêtait activement les services sociaux pour en découvrir plus. Les parents de Penny avaient été assassinés lorsqu'elle était très jeune encore, elle ne se souvenait pas de tout ce qui s'était passé mais avoir une sœur serait bien. Si on oublie le fait qu'elle avait arrêté l'aînée dans l'affaire de la disparition de Walker ! Il hocha la tête en silence, ne sachant rien de plus. Elle le tiendrait certainement informé mais il ne voulait pas lui embrouiller plus les idées.
Désireuse de se concentrer sur ses proches, elle ne voulait pas penser à Penny. Terrie également avait des ennuis oui, surtout avec les O'Leary, il allait falloir la protéger de ces criminels pour qu'elle ne devienne pas comme eux, elle si gentille quand on apprend à la connaître ! « Et j'espère un peu sur moi aussi... » fit-il sur un ton de défi en caressant sa cuisse doucement. Oh oui, il fallait qu'elle se concentre sur son cas à lui, il avait tellement besoin d'être au cœur de ses pensées... quel charmeur de Connor !

« Tu as vu Sasha ? » demanda soudain miss Spencer pour se donner plus d'appui. À ce moment là, la moue du jeune homme parlait pour lui et il se leva presque d'un bond. « Elle refuse de m'adresser la parole, n'en parlons plus. Bref, tu veux boire quelque chose ? » demanda-t-il afin de changer de sujet. Il n'avait pas envie de parler de Sasha, c'était tellement douloureux et les mots de la jeune fille avaient été terribles à son égard ! Déjà lorsqu'ils avaient fouillé la maison, elle lui avait dit qu'il ne pouvait pas comprendre puisqu'il ne faisait pas partis de la famille. Bien sûr, ils s'étaient réconciliés par la suite mais apprendre que son meilleur ami avait embrassé sa mère devait être un choc trop grand, en particulier avec ce qui se passe dans sa famille ! Sa tante est en hôpital psychiatrique pour s'être accusé d'être -S et d'avoir tué Peter, son père l'a kidnappé à une autre famille pour avoir une fille, sa mère est Dieu sait où et sa petite sœur reste muette et impuissante devant tout ça. Non, c'est trop douloureux !
Connor attrape machinalement une cigarette en ouvrant le frigo, qu'il allume d'une main pour se détendre. Au début, il avait trouvé que c'était une bonne idée de parler, mais il ne parvenait pas à se confier, à vider son sac. D'ordinaire, il faisait tout pour se plonger dans une activité, que ce soit au travail ou dans le domaine du privé, et il ne faisait rien d'autre pour ne pas penser. Ça lui avait d'ailleurs valu sa longue et profonde cicatrice en travers de la gorge... S'il n'avait pas été si acharné dans le boulot, il aurait pu éviter de se jeter dans la gueule du loup et de presque mourir. Ce soir, sa distraction était Heather, il devait se remettre en selle et passer un moment agréable avec elle. « J'ai encore quelques bières blondes, tu sais que j'adore les blondes. » dit-il en la déshabillant du regard depuis sa cuisine. « Ou j'ai plus fort si tu préfère. Par contre niveau bouffe... on pourra commander au pire ! » un bon whisky ne serait pas de refus, tout pour embrumer son esprit et faire revenir le calme dans son for intérieur. Il n'avait pas prévu de faire à dîner comme la dernière fois, pour l'impressionner, il ne savait même pas pourquoi il avait voulu l'impressionner en cuisinant quelque chose ou en l’emmenant au Golden Lantern ! Mais ça avait été pourtant des soirées mémorables pour le policier, des souvenirs qu'il gardait en mémoire et qui l'avait poussé à appeler la demoiselle ce soir, sans doute...


© .JENAA

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: #01C - I feel like a goddess when I am next to you Mar 22 Sep 2015 - 19:27

I feel like a goddess when I am next to you

Ft. Connor



Si Connor tabasse Savannah, Hetty se doute que ce soit que pour lui remettre son coup. Avec la réputation du docteur, elle se dit que Connor devra peut être patienter derrière Sasha et Leah pour avoir sa chance. Elle n'apprécie pas trop non plus entendre Connor être si hargneux. Bien sûr, c'était parfois nécessaire, mais elle doutait que ce soit pour le mieux. Hetty espère presque que ce soit d'autres policiers qui mettent la main dessus. Elle ne dit rien parce qu'elle ne veut pas non plus le pousser à s'emporter. Elle se contente d'un sourire au sujet de la revanche sur Maxim, mais son sourire s'accentue lorsqu'il affirme qu'il ne se fait pas tabasser, parce qu'il gagne toujours. Mais il revient sur Maxim et le sourire d' Hetty se crispe et elle baisse les yeux, un peu mal à l'aise. Ce n'est pas le moment de lui faire la morale. Enfin peut-être que si, mais elle n'ose pas. De quel droit le pourrait elle de toute manière. Mais elle est bien d'accord sur le fait que Savannah n'avait pas à frapper Connor. D'ailleurs, personne ne devrait, selon elle, s'en prendre à Connor. Même si un coquard le rend hyper sexy.

De toute évidence, Connor tente d'attirer son attention. Attention qu'il a pourtant. Mais il semble avoir besoin de l'entendre et, en contrepartie, Hetty a besoin de se concentrer sur tout ce qu'elle peut pour éviter de craquer. Elle cours jusqu'à l'épuisement, ce qui lui permet de dormir quelques heures par nuit. Elle se pousse tellement à bout que même Zeus n'arrive pas à la suivre et préfère parfois passer le sprint de fin de soirée couche sur son coussin.

- Je suis ici avec toi réplique-t-elle sur le même ton de défi.

Elle se rend rapidement compte qu'elle n'aurait pas dû parler de Sasha. La jeune femme doit être bouleversée et sans doute très confuse. De tous les secrets révélés par -S, ceux qui touchent Sasha de près sont les plus douloureux. Trop de tragédie en même temps. Mais oui peut être que justement, il faudrait parler de Sasha, mais Connor est déjà ailleurs. Hetty à bien deviné que c'est un sujet sensible. Il lui offre quelque chose à boire et elle accepte, sachant tout de même que c'était peut être un peu trop avec tous les cafés à la Michael ( qui consiste à verser son alcool préfère dans une tasse et colorer avec un peu de café. Connor avait déjà eu droit à ce genre de café ) qu'elle partage avec son père depuis qu'elle est rentrée de Boisé.

- Alors dans ce cas je vais te laisser tes blonde et prendre un peu plus ambrée.

Si elle apprécie le regard de Connor sur sa personne, elle ne peut s'empêcher de penser que Penny et elle sont de toute évidence le genre de blonde que Connor apprécie. Et elle ressent une pointe acérée de jalousie, qu'elle s'efforce de refouler, mais incapable, elle se lève du canapé et marche droit sur Connor.

- Je n'ai ni faim, ni soif en fait. Toi ? Parce que tu peux faire trêve de politesse avec moi.

Et elle se plante droit devant Connor, la tête levée vers lui, trop loin pour provoquer le contact, mais trop près pour éviter le contact.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: #01C - I feel like a goddess when I am next to you Mer 23 Sep 2015 - 12:47

... ... ...
I feel like a goddess when I am next to you.




∞ ft. Heather S. Spencer
La discussion arrive à passer de la lourdeur à la légèreté en un instant, un effet que provoque la demoiselle quand le sujet est trop pesant. Son sourire parvient à le détendre à chaque fois et il arrive même à esquisser un sourire lui-même à certains moments. La blonde essaie de le rendre plus léger, cherchant sans aucun doute à retrouver son Connor si torride en d'autres circonstances. Il lui laisse pourtant entendre qu'il est de retour lorsqu'il lui caresse la cuisse doucement. Il adorerait remonter plus lorsqu'elle lui dit qu'elle est là, près de lui. Son corps s'électrise alors au son de sa voix, si chaude et pleine d'envie. C'est dans des moments comme ça que plus rien ne compte et si Heather n'avait pas parlé de Sasha, il est certain que l'homme lui aurait sauté dessus sur le canapé. Mais il préfère alors se détacher d'elle et se lever, rejoignant la cuisine d'où il lui propose de boire quelque chose. Il a allumé sa cigarette tellement vite qu'il ne s'en rend presque pas compte. C'est une très vieille habitude que Connor à de fumer, depuis l'adolescence et de plus en plus à chaque année. S'il faut mourir de quelque chose, ce sera certainement de ça pour lui mais comme la grande faucheuse ne veut pas de lui, il peut bien faire ce qu'il veut.

Parlant des bières, la jeune femme lui lisse volontiers ses copines blondes comme elle dit et désirerait plus fort.  Le regard du Malone sur son amante en dit long, il rêve de la déshabiller autrement que du regard mais son imagination est très grande. En ce qui la concerne, il n'a pas besoin de réfléchir trop longtemps, les images du corps d'Heather profondément ancrées dans sa mémoire. Écrasant sa cigarette déjà terminée dans le cendrier de la cuisine, le se retourne et se rend compte qu'il n'est plus aussi seul que ça dans ce petit espace. Heather est bien assez près pour qu'il sente quelque chose se passer dans son pantalon. C'est comme s'il la voyait vraiment à présent, il reprenait toute sa consistance en soutenant le regard de son amie, se sentant de nouveau comme un prédateur. Heather laisse transparaître son désir pour lui, c'est exactement ce qu'il apprécie chez une femme, qu'elle le dévore des yeux, jusqu'à attirer son attention pour de bon. Il ne dira jamais qu'elle est déjà au cœur de ses pensées et qu'il la désire depuis ce coup de téléphone, il aime que les femmes soient aux abois devant lui. Il ne s’embarrassera plus de politesses puisqu'elle le prie pratiquement de lui sauter dessus.
Connor réduit l'écart entre eux et pose ses mains sur les hanches parfaitement dessinées de miss Spencer. « Je n'ai soif que de toi. » Son sourire carnassier s'accentue encore, elle est sa prisonnière maintenant, plus aucune échappatoire n'est possible.

Sitôt cette phrase terminée qu'il plaque violemment ses lèvres sur celle de la jeune femme, une main tremblante d'excitation dans ses cheveux, l'autre plaquer sur son postérieur bien ferme. Dieu qu'il en rêvait !! Il voulait qu'elle réclame, la faim le tiraillant tout autant. Elle avait toujours cette envie de jouer avec lui et il en allait de même dans son cas, toujours plus hargneux. Ses baisers descendirent jusque dans le cou de la blonde, qu'il mordit sans hésitation, se délectant de sa peau si douce et chaude. Connor n'est qu'un homme après tout, il ne sait que s'exprimer par ces gestes, si brusques alors. Le policier est un homme plein de colère et de chagrin, qu'il exprime avec violence dans l'intimité, il faut être à même de résister à ses assauts lors de l'acte sexuel, il ne sait pas se contenir quand la passion est là.
Rapidement, il pousse tout ce qui se trouvait sur la table de la cuisine, ne se préoccupant même pas du bruit. Il avait viré tous les papiers qui y étaient posés, fait tomber un de ses cendriers encore plein ais qu'importe la saleté quand on a dans les bras une bombe pareille ! Il allonge Heather sur la table, l'embrassant toujours plus bas. L’Apollon retire expressément le haut de la blonde et observe une seconde son buste si généreusement fourni. « Y'a aucun doute à avoir, tu es bien ma blonde préférée ! » Un joli compliment qui ne visait pas uniquement les bières du réfrigérateur mais bien les autres femmes qu'il connaissait. Certes, Penny était magnifique en tout point mais il n'y pensait pas une seule seconde en voyant la perfection du corps de sa compagne actuelle. Hetty avait tout pour elle, une femme extraordinaire qu'il appréciait d'avoir pour lui tout seul en cet instant. Il dévora sa poitrine, noyant son visage entre ses seins sans en avoir jamais assez. Les politesses étaient bel et bien terminées !


© .JENAA

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: #01C - I feel like a goddess when I am next to you Jeu 24 Sep 2015 - 4:17

I feel like a goddess when I am next to you

Ft. Connor



Sa provocation était peut-être mal à propos, mais sur le moment, elle n'avait pas trouver un moyen plus efficace et plus révélateur de lui faire comprendre qu'elle est la pour lui. Deux corps emmêlés, n'est-ce pas la plus flagrante des affirmation ? Et ce serait mentir que de croire qu'elle n'est pas impatiente de sentir les mains de Connor sur tout son corps depuis quelle a vu son nom sur son téléphone. Elle est la parce qu'il lui a demandé de venir, mais elle espérait que ça ne soit pas que pour bavarder. Quoiqu'ils avaient brisé la glace et ils savaient maintenant tous les deux les sujets délicats à éviter ou peut être à provoquer.

Et enfin il la touche de cette manière si possessive qu'elle hésite toujours à qualifier ainsi plutôt que de simple domination. Dans les deux cas, elle n'a pas l'intention de s'échapper. Sinon elle ne serait pas venue, mais elle veut être ici, la maintenant. Et heureusement, il fait trêve de politesse.

- Enfin, pense-t-elle sans se soucier de l'avoir dit à voix haute ou non.

Elle s'en fiche pas mal à vrai dire. Tout ce quelle veut en ce moment c'est de réduire au au minimum l'espace qui les sépare. Ce qu'il semble saisir à merveille lorsqu'il prend possession de ses lèvres. Son coeur ratte un battement et s'emballe, tout comme le reste de son corps. Elle enroule ses bras autour de Connor et ses doigts se referment sur sa nuque, à la naissance de ses cheveux, et aussi sur le bas de son t-shirt pour le froisser et atteindre sa peau. Elle n'a rien vu des papiers froissés et de la table vidée. Elle se fiche pas mal de la surface ou il la pousse, tant qu'il ne s'éloigne pas. De toute manière elle le retient, toujours à portée de doigts.

Sauf peut-être durant l'instant ou il lui retire son haut avec empressement, lui arrachant quelque cheveux au passage, mais elle ne se plaint pas, même si elle a une brève grimace. De toute manière, elle l'aide pour que ce soit plus rapide et ne fait absolument rien pour le ralentir. Sitôt libérée, elle vient pour retourner se fondre contre Connor, mais il s'est arrêté un instant. Seulement un instant, il la fixe. Et elle se dit que c'est le chose la plus merveilleuse au monde. Machinalement, elle inspire et expose ce que Connor fixe avec beaucoup d'intérêt. Le commentaire provoque en elle une bouffée de chaleur, autant de plaisir que de pure jalousie. Sa blonde préférée ? Oh bon sang, elle voudrait être la seule. Mais elle chasse cette idée. Elle sait que c'est exactement pour cette raison qu'il lui plait autant. Ils sont totalement libre, tous les deux.

Lorsqu'il enfouie son visage entre ses seins, l'air qu,il affichait juste avant la fait glousser. On aurait dit un enfant devant une friandise. Est-ce qu'il sait à quel point c'est merveilleux et satisfaisant d'être le centre de son attention ? Son attention à lui. Elle aimerait bien en avoir d'avantage, d'autant plus que ces derniers mois, elle en manque cruellement. Beaucoup d'amis lui ont tourné le dos. On parle dans son dos, on la montre du doigt. Elle a horreur de ça, elle a l'impression de mourir un peu. Elle qui a toujours été l'enfant chérie de Lewiston, elle a l'impression de chuter, sans arrêt.

Machinalement, elle pose sa main sur le visage de Connor et son mouvement de recul rapide lui rappelle qu'elle vient de toucher son oeil abîmé. Elle retire aussitôt sa main et se confond en excuse.

- Oh ! Désolée ! Je t'ai fait mal ?


______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: #01C - I feel like a goddess when I am next to you Sam 26 Sep 2015 - 17:06

... ... ...
I feel like a goddess when I am next to you.




∞ ft. Heather S. Spencer
La soirée avait étrangement commencé pour un moment entre les deux amants, qui passent plus de temps généralement à se sauter dessus qu'à se poser dans un canapé pour parler. Leurs bouches leur servent rarement à ça d'ailleurs si on y pense ! Mais pour le moment, Connor avait besoin de retrouver sa verve habituelle. La jeune femme réussit à provoquer en lui un souffle de joie, une douce sensation qui le fit se sentir plus léger en parlant un peu. Il n'aurait jamais pensé que parler à Heather puisse lui faire du bien, il ne l'a pas vraiment vu comme une confidente depuis le début de leur « relation », c'est plus une bonne partenaire de sexe mais il semblerait qu'elle soit à l'écoute et Dieu sait que s'il le voulait, Connor pourrait avoir beaucoup à dire, au lieu de s'enfermer dans son appartement pour fumer ou d'aller s’épancher sur la tombe de son meilleur ami, une bouteille de whisky en main...

Mais la conversation tourne vite à l'ennui et le Malone préfère s'éloigner que de parler de Sasha qui lui fait la tête et ne lui adresse plus la parole depuis une semaine. Il se dit alors que l'ambiance était gâchée pour de bon jusqu'à ce que la blonde s'approche de lui dans la cuisine et entame un jeu de séduction. L'homme ne sait pas résister à une si jolie demande, la politesse ne sert plus à rien maintenant qu'elle est bien trop près pour se défiler... Il l'attrape sans attendre et cela semble lui faire plaisir puisqu'elle laisse échapper une pensée coquine. Elle voulait qu'il la prenne à l'instant, qu'elle soit sienne tout comme lui avait besoin qu'elle soit toute à lui ! Il ne mit pas longtemps à retirer le haut de son amie, admirant ses formes plus qu'agréable avec la faim au ventre. Il plongea sur elle pour se délecter de ses courbes généreuses, et lorsqu'il va pour descendre son soutien-gorge, il recule alors soudain, son œil le lançant. La blonde avait posé sa main sans faire attention, ce qui ne le gênait pas spécialement, ça l'avait surpris sur le coup. « Nan, ça va, t'inquiète. » se contente-t-il de dire avec un sourire. Son côté masochiste lui faisait presque apprécier ça et i n'eut pas de mal à lui prouver que ça allait en l'embrassant sur les lèvres, sa langue allant cherchant celle de la demoiselle. Son envie n'était pas amoindrie, au contraire ça l'avait comme décuplée de la voir ainsi. Connor songea à ce qui allait advenir et était heureux d'être dans la cuisine, un endroit qu’ils n'avaient pas encore fait, du moins pas sur la table. Mais ils allaient changer cela.

Les mains baladeuses, il caressa le corps de la blonde allongée sur la table, telle la victime et lui le bourreau. Son sourire s'accentua lorsque ses doigts se posèrent sur l'entrejambe de sa belle, qu'il titilla au travers de son jean pour commencer à lui faire sentir les possibilités. Ça fait tellement longtemps qu'il ne l'a pas vu dans cette position, c'est fou comme les gestes restent. C'est comme le vélo pour le bellâtre, il n'oubliera jamais ce qui attise la passion de la blonde. La dernière fois qu'il l'a vraiment touché, c'était avant son emprisonnement. Bien sûr, il était venu la retrouver au poste de police avant que le FBI ne l'emmène, ils avaient échangé un baiser si tendre et si passionnément fort qu'il ne l'a toujours pas oublié malgré les nombreuses conquêtes qu'il a pu avoir durant ces dernières semaines. Il n'osait pas vraiment contacter Heather à son retour, son père étant assez particulier. Il s'était peut-être un peu trop étalé auprès de lui et le voir lui faisait toujours un drôle d'effet. Il préfère se concentrer sur son travail depuis que le Capitaine l'a remis en service, et c'est au moment le plus douloureux pour lui que Connor se rapproche de la seule personne qui n'a rien contre lui et qui accepte de le voir sans en demander plus. Leur complicité est merveilleuse, ils sont compatibles sur le plan sexuel, ce qui est rare pour un homme aussi violent dans ses gestes.

Ses morsures dans le coup de la demoiselle se font plus insistantes, son corps tremble d'excitation et il ne résistait plus à l'envie de lui ôter son jean sans ménagement. Les strip-teaseurs doivent avoir de la chance, leurs vêtements s'enlèvent d'un coup de baguette magique ! « Magnifique... » souffle le brun en découvrant les dessous de son amante, laissant entrevoir son intimité gonflée. Il ne peut que se mettre à genoux pour être à hauteur. Cette table est pile à la bonne taille et Connor attrape les jambes de sa blonde et une nouvelle fois, sa bouche ne lui sert pas à parler, sa langue chatouillant habilement l'intimité de la jolie Heather. On ne peut retirer au Malone sa dextérité pour les préliminaires, connaissant le point sensible de ses victimes et jouant comme un gamin avec ce qu'il sait. Le sexe est tout un art, que l'Apollon maîtrise à la perfection, ayant beaucoup plus étudié l'anatomie que l'histoire au collège. Il aime son métier presque autant que ses loisirs, ais il fait bien attention de ne pas provoquer un malencontreux événement comme celui dont Penny fut victime. Si Heather est vraiment la sœur de l'agent du FBI, il vaut mieux qu'ils ne parlent jamais de l'avortement de la cadette... Connor ne voulait pas d'enfant, il ne voulait pas non plus de petite-amie, sa vie lui convenait parfaitement. Pourtant, il a quelques filles régulières qu'il apprécie, mais il ne les voient pas comme ce genre de relation... Dieu sait que certaines rêvent de lui comme un mari, elles se mettent le doigt dans l’œil. Et lui enfonce ses doigts avec précision entre les cuisses de sa blonde, remontant alors lui donner un baiser sous ses agréables gémissements. « Finit de glousser mademoiselle Spencer, tu es à moi... » susurre-t-il d'une voix chaude et rocailleuse.


© .JENAA

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: #01C - I feel like a goddess when I am next to you Jeu 22 Oct 2015 - 12:46

I feel like a goddess when I am next to you

Ft. Connor



C'est ce qui est bien avec Connor, c'est que tout est si simple. Rien a voir avec ses autres amants, ceux qui essaie d'en avoir plus ou, au contraire, en avoir le moins possible. Bien sûr, Hetty ne se plaint d'aucun amant, chacun a ses avantages et ses inconvénients et c'est bien ce qui l'excite. Chacun de ses amants lui procure quelque chose d'unique qu'aucun autre ne lui procure et elle les contacte ou pas selon ce dont elle a envie sur le moment. Hetty ne sait pas exactement pour quelles raison il a sa préférence, mais elle n'avait jamais refusé aucune de ses invitations et elle avait parfois tout chambouler pour les quelques heures d'extases qu'il pouvait lui procurer. Jamais elle n'avait été déçue et, mieux, elle en redemandait.

Ils ne s'étaient pas vu durant plusieurs semaines, mais c'était comme s'ils étaient vu la veille. Elle n'avait jamais ressenti, en sa présence, cette timidité des premières fois, pas plus que cette trop grande assurance orgueilleuse. Elle avait ressenti l'excitation des nouvelles découvertes, la fébrilité de voir, la fois suivante, si ce serait aussi bien, mais jamais de timidité et encore moins de gêne. De toute manière, elle savait ce qu'elle voulait et, mieux, elle savait ce qu'elle ne voulait pas. Mais jusqu'à maintenant, elle avait ardemment désirée tout ce que Connor avait bien pu lui faire subir. Et elle serait bien embêtée de déterminer ce qu'elle n'aime pas de lui.

Et encore plus lorsqu'il prend les choses en mains. Mais pourtant, elle sait bien qu'elle doit se méfier. Elle avait été flattée lorsqu'elle l'avait vu arriver dans les bureaux du F.B.I., avec son père. Elle n'avait pas exactement tout saisit de ce qui avait pu se passer. Elle avait bien posé la question à Michael, mais il se bornait à dire que c'était un p'tit con de flic. Ou alors que c'était le seul libre pour faire l'escorte. Hetty avait finit par abandonner l'idée. Elle n'allait quand même pas demander à Connor, naaan ! Elle avait été beaucoup trop flattée. Elle était pourtant soupçonnée d'avoir été complice du meurtre de Peter. Et il était pourtant venu la voir dans sa cellule. Elle avait tout d'abord cru qu'il viendrait pour la faire avouer, et elle lui aurait tout avoué si elle avait été coupable. Mais elle n'avait rien fait. Et ce n'est pas ce qu'il était venu faire. Enfin si mais il était aussi venu lui apporter son soutien et personne d'autre, excepté sa famille, n'avait fait pareil. Alors pourquoi l'avait-il fait ?

Mais c'était des questions à répondre beaucoup trop sérieuse pour le moment. Mieux valait profiter de l'instant et du traitement délicieux que lui faisait subir Connor. Traitement injuste parce qu'elle est parfaitement nue et que lui ne l'est pas encore. Ah bon ? Elle a finit de glousser ? Question de le provoquer, elle glousse à nouveau et enroule ses jambes autour des hanches de Connor et le garder étroitement contre elle. Oh oui elle veut bien être à lui. Elle aimerait bien l'être tout le temps songe-t-elle avant de chasser cette idée de son esprit.

- Alors pour ça il faudra que tu cesses de me faire glousser, ronronne-t-elle en glissant ses doigts sous le t-shirt de Connor.

Et lentement, mais pas trop, elle soulève le tissus, laissant glisser ses ongles sur toute la surface qu'elle dénude, non sans se rincer l'oeil au passage, parce que bon Connor est sacrément bien foutu. Et il le sait, mais ça ne signifie pas qu'elle doive faire semblant qu'elle n'a pas remarquer. Une fois le t-shirt débarrassé, il y a encore à faire et elle ne perd pas de temps. Pas parce qu'elle n'aime pas prendre son temps mais parce qu'elle n'a pas l'impression que ça risque d'écourter la prestation finale. Le bouton des jeans de Connor saute rapidement et elle y glisse les doigts pour se frayer un chemin jusqu'où la délicatesse est d'usage. Elle s'y égare un moment avant du se d'une de ses mains pour faire descendre la ceinture du jeans sous ses fesses. Lorsque ses bras ne sont plus assez long pour tirer vers le bas, elle se tortille un instant pour se serrer contre Connor et le pousser pour descendre de la table. Sans délicatesse, elle le pousse jusqu'à ce qu'il se retrouve les reins contre le comptoir et elle se serre contre lui, peau contre peau. Maintenant libre de ses mouvements, elle a un sourire de pur ravissement.

- Je peux essayer de te faire glousser ? demande-t-elle, l'air ingénu.

Elle n'a jamais eu l'intention de le laisser répondre. Elle s'agenouille pour retirer le jeans de Connor et elle s'attarde à cette hauteur, jusqu'à faire glousser Connor.




Presque 4 heure 30 du matin et Hetty ouvre les yeux dans la pénombre de la chambre de Connor. Dans sa chambre parce que peu importe les surfaces sur lesquelles ils ont passé la soirée et une partie de la nuit, ça se termine toujours au lit. Elle sait bien ce qui la réveillée, parce qu'elle l'attendait. C'est pareil chaque fois, lorsque Connor se réveille, elle n'est plus là. Avec une discrétion digne du ninja, elle se glisse hors des couvertures et part à la recherche de ses vêtements, qui pour une fois, se retrouvent tous dans la cuisine. Elle a un sourire lorsqu'elle doit pousser quelques papiers pour prendre son soutien-gorge. Elle les enfile, avec toujours cette discrétion qui bluff Connor chaque fois, à moins bien sûr qu'il s'acharne à ne jamais montrer qu'il est réveillé tant quelle n'est pas partie. Et c'est parfait comme ça, non ? Oui parce que comme ça il n'y a pas à devoir trouver une excuse pour ficher le camp et lui n'a pas besoin d'en trouver une pour la mettre dehors. Et il ne s'est jamais plaint, pas de reproches de s'être éclipsé la fois précédente alors ça doit être très bien comme ça.

Il fait noir dans l'appartement, mais elle connaît l'espace. Ce n'est pas très grand et elle ne ne est pas à sa première fois. Elle n'a allumé aucune lumière et elle compte bien filer en douce. Mais elle ne s'attendait pas à découvrir une silhouette qui lui barré le chemin vers la porte de l'appartement. Elle sursaute et échappé son sac sur le sol, causant un fort bruit. Enfin pas tant que ça, mais avec le silence qui règne, ça semble très fort.

- Oh ! Tu m'as fait peur, chuchote-t-elle, faux reproche.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: #01C - I feel like a goddess when I am next to you Ven 23 Oct 2015 - 0:25

... ... ...
I feel like a goddess when I am next to you.




∞ ft. Heather S. Spencer
La jolie demoiselle semblait avoir envie de jouer, elle provoquait son ami d'une bien jolie façon et lui ne pouvait qu'apprécier cette situation. Il apprécia encore plus lorsque la blonde se redressa afin de le déshabiller. Il se retrouva bien vite le caleçon sur les chevilles, adossé au comptoir prévu pour la cuisine normalement. Miss Spencer désirait le faire « glousser » à son tour, souriante de malice. Le brun n'eut pas le temps de répondre qu'il la vit fondre sur lui, prenant en bouche son membre demandeur. « Oh !... » s'exclama-t-il avec un brin de surprise. La jeune femme savait y faire avec lui, et Connot ne disait jamais non à une petite gâterie. Rares sont les femmes qui s'adonnent à ce plaisir de nos jours et il adore tellement ça qu'il se laisse aller à l'extase, tout en se maîtrisant pour faire d'elle sa victime. Il ne tarda pas à la faire sienne et les pièces de l'appartement défilèrent comme à leur habitude, en une succession de positions et d'endroits insolites. Mais bien comme souvent, tout se termina dans la chambre, allongés sur le lit afin de pouvoir s'endormir, repu de sexe pour la soirée. Alors que leurs corps se séparaient et que la demoiselle restait à côté de lui, entamant une plongée dans les bras de Morphée, le Malone se dit qu'il était content de l'avoir appelé, ça lui avait fait du bien de la voir, tant physiquement que psychologiquement. Son sourire parvenait toujours à le détendre, il ne se voyait pas faire autrement que de s'endormir à ses côtés, pour cette nuit du moins !

Il s'attendait d'ailleurs à ce que Heather soit parti lorsqu'il ouvrirait ses yeux, mais le réveil fut quelque peu particulier. Le réveil face à lui indiquait presque 4h30 du matin quand il se réveilla, sans vraiment savoir pourquoi. Une envie pressante peut-être, il ne saurait le dire car un mouvement à côté de lui le fit oublier le reste. C'était une des rares fois où Connor sentait sa blonde s'esquiver. Cela le fit sourire, il adorait sa discrétion naturelle et ses pas de chats jusqu’à la sortie, comme si elle n'était jamais venu, ne laissant que son parfum sur les draps moites. L'homme se leva à son tour, ne sachant trop ce qu'il cherchait à faire. Connaissant son appartement sur le bout des doigts, il se posta près du canapé, passage obligé par ici pour atteindre la porte d'entrée. Il attendait de voir comment elle allait se débrouiller pour s'enfuir. Bizarrement, il n'avait pas envie de la voir partir tout de suite, sa présence lui avait vraiment rendu le cœur plus léger, il aurait aimé la trouver au réveil afin de se dire qu'il n'avait pas rêvé, qu'il n'était pas seul et avait un soutien auprès de lui pour affronter la journée. Son sourire s'élargit lorsqu'il entendit les pas d'Hetty se diriger vers lui. « Tu pars si tôt d'habitude ? » chuchota-t-il en retenant un rire. Dans le noir, ils devaient être beaux à se fixer sans se voir vraiment. Connor n'était pas vraiment habillé, il n'avait fait que passer un caleçon sur le dos, n'ayant pas réellement cherché autre chose. C'était tellement drôle de voir la réaction d'Heather face à lui et la peur qu'il lui avait faite. Il en rirait presque.

« Tu dois vraiment t'en aller ou bien tu restes si je te fais un petit déjeuner quand le soleil sera levé ? Café comme tu les aimes ! » lança le bellâtre afin de capter son attention, se rapprochant doucement d'elle dans la pénombre, simplement éclairé par la fenêtre de la cuisine dont il ne fermait jamais le volet. Il était encore endormi et sa bouche s'ouvrit dans un bâillement silencieux tandis qu'il fixait la jeune femme face à lui, à moitié vêtue et dépeigné. Même là, il la trouvait magnifique et un sourire attendri lui échappa, ce qui ne lui ressemble pas ! Jamais il n'a ce genre d'expression pour ses conquêtes, allez comprendre ce qui déconne chez lui ce matin ! Il est peut-être trop tôt pour faire semblant, en tout cas, il compte bien la garder auprès de lui pour le reste de la nuit.


© .JENAA

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: #01C - I feel like a goddess when I am next to you Ven 23 Oct 2015 - 2:14

I feel like a goddess when I am next to you

Ft. Connor



Ce n'était pas dans ses habitudes de sursauter. Même que sursauter était quelque chose de rare chez elle. Mais elle était certainement certaine que Connor dormait à poing fermés que l'idée même qu'il puisse être réveillée ne l'avait pas effleuré. C'est donc penaude qu'elle dissimule son trousseau de clés qu'elle avait machinalement placé de manière à faire le plus de dégâts possible si la surprise en était une mauvaise. Avec de la chance, dans la noir comme ça, Connor n'a rien vu.

- C'est un peu plus tard... vers 5 heure... informe-t-elle tout en se disant que 4h30 à 5h, c'est pas vraiment plus tard Quand tu commence à bouger, ajoute-t-elle avant de se dire qu'elle n'était vraiment pas obligée de préciser ce détail. Elle venait tout de même d'avouer qu'elle filait dès qu'elle pensait qu'il pouvait se réveiller. [color:997b=990099]Je t'ai réveillé ? s'inquiète-t-elle.

Parce qu'elle croyait bien avoir été aussi discrète que d'habitude, mais elle devait avouer, au moins à elle-même que s'extraire du lit lui avait demandé beaucoup de volonté. Pas parce qu'elle était trop fatiguée, mais parce qu'elle n'avait pas du tout envie de partir. Inconsciemment, avait-elle fait plus de bruit que d'ordinaire ? Juste pour réveiller Connor ? Non, surement pas, parce qu'elle trouvait cet instant assez gênant. Se faire prendre en train de filer en douce et elle se sentir passer au rouge lorsqu'il lui demande si elle doit vraiment s'en aller. Il l'incite même à rester et lui fait miroiter un café comme elle les aime.

- Euh... laisse-t-elle échapper, mal à l'aise. C'est que j'allais courir, comme tous les matins, dit-elle sans grande conviction.

Ce serait pas le premier matin qu'elle laisse filer ces derniers mois. Il y a un silence, ou elle cherche quoi dire, mais elle n'esquisse aucun geste pour partir en vitesse. Elle a même l'impression de paralyser lorsqu'il approche et qu'elle arrive à détailler un peu plus ses traits. En fait, elle resterait bien, mais elle se dit que c'est peut-être juste parce qu'elle l'a réveiller, pour être poli. Mais en même temps, pourquoi il lui aurait fait miroiter un café et de lui faire le petit déjeuner s'il ne veut pas vraiment qu'elle reste.

- Et Zeus m'attends..., ajoute-t-elle, comme une mauvaise défaite et elle s'en rend compte. Enfin, non... si, mais je... je veux dire, Zeus m'attends vraiment, dit-elle en pointant vaguement la fenêtre. Il est là, sous la fenêtre... Facile, parce que Connor habite au-rez-de-chaussée. Il fait ça chaque fois, il vient me chercher... on va courir... puis on rentre et y a le reste de la journée... ajoute-t-elle, vaguement.

Lorsqu'elle vient en voiture, elle laisse de quoi se changer dans la voiture et elle va courir avant de reprendre ses trucs. D'ailleurs, elle a ses vêtements de course dans la voiture et même de quoi se changer, puisque tant que Terrie est chez chez les Spencer, elle pouvait toujours aller prendre une douche chez elle. Voir aller se doucher et se changer chez Terrie avant même d'aller courir. Bref, plein de ressources disponible, mais ce matin, Connor l'a surprise. Et elle ne peut quand même pas virer Zeus. Après tout, il fait exactement ce qu'elle lui a apprit à faire.

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: #01C - I feel like a goddess when I am next to you Ven 23 Oct 2015 - 10:29

... ... ...
I feel like a goddess when I am next to you.




∞ ft. Heather S. Spencer
C'était une de ces rares fois où le brun se réveillait en même temps que son amante, la laissant habituellement filer sans rien dire, bien heureux de se retrouver seul au matin, se rappelant les souvenirs de la nuit précédente avec délectation. Mais ce matin, sans trop de raison, le Malone suivit la demoiselle dans le noir, se postant sur son passage vers la sortie. Ça l'amusait de la voir faire, il ne l'avait jamais vraiment vu agir au petit matin. Lui était un peu moins discret lorsqu'il quittait la demeure de ses conquêtes, il n'y avait qu'avec Penny qu'il restait jusqu'au petit déjeuner, elle était son amie après tout et ils pouvaient échanger des banalités sans mal même après une nuit torride. Peut-être qu'inconsciemment, le fait de se lever était dû au fait qu'il aimerait pouvoir en faire de même avec sa blondinette favorite, créant une autre relation, plus amicale et moins sexuelle. Pourquoi ? Oh ça... parce que ! Quoi qu'il en soit, voilà que Heather sursaute en apercevant la silhouette de son amant, ce qui amuse d'autant plus Connor qui lui demande si elle part toujours aussi tôt. Elle lui avoue, comme une enfant prit en faute, qu'elle attend le premier mouvement d sa part avant de s'esquiver, ce qui explique que parfois il la sente se retirer du lit. Ça ne l'offense pas, bien au contraire, il est admiratif de ses gestes.

Lorsqu'il lui propose un petit déjeuner par ses soins ainsi qu'un café dont elle raffole à coup sûr, la jeune femme hésite quelques instants. C'est vrai que jamais il ne lui a proposé ce genre de chose, le café se prenait avant les ébats et au petit jour, la blonde n'était plus là. Casser la routine semblait la perturber au plus haut point, un peu plus lorsqu'il s'approcha d'elle, laissant entrevoir sa semi-nudité. Une manière comme une autre de l'attirer dans ses filets. Mais Heather n'a pas l'air d'avoir envie de rester avec lui, elle prétexte que son chien l'attend. Une routine s'est installée entre eux, jusqu'à contaminer son chien qui apparemment la suivrait le matin pour l'emmener courir. Un chien extrêmement bien dressé se dit Connor, tout en sentant quelque chose se briser en lui... Son sourire s'estompe alors qu'il suit le regard de la demoiselle vers la fenêtre de son appartement, il ne sait pas cacher sa déception apparemment mais espère que l'obscurité ne laissera pas voir son expression de visage quelque peu contrariée. « C'est un chien remarquable ! Tu sais qu'il a le droit d'entrer si tu le souhaites ? » l'informe-t-il, se posant la question de savoir pourquoi la jeune femme ne venait pas avec Zeus le soir. Il ne dirait rien, tant que le chien ne dévore pas son crapaud taureau, c'est correct !

La situation est vraiment compliquée à présent et Connor regrette de s'être levé et d'avoir proposé à son amie de rester encore un peu. Cela semblait bouleverser son emploi du temps pour la journée entière. Les mâchoires serrées, l'Apollon se dirigea vers le salon – il fit le tour du canapé en gros ! - cherchant machinalement son paquet de cigarettes. Quand il ouvrait les yeux, peu importe l'heure, il lui fallait sa dose de nicotine. Il trouva alors l'objet de ses désirs sur la petite table. « Ce sera pour une prochaine fois alors. C'est dommage, t'as pas idée de ce dont je suis capable au réveil. » dit-il, sa clope dans la bouche, prête à être allumée. Il jouait clairement avec la demoiselle, cherchant à piquer sa curiosité afin qu'elle reste auprès de lui. Cette envie était nouvelle pour lui, mais les derniers événements l'avaient particulièrement affecté et le policier ne parvenait pas à trouver de réconfort, sa meilleure amie refusant de lui parler et Peter ayant disparu... Il n'imaginait même pas le bordel que ce serait au boulot quand on lui collerait un nouveau partenaire ! Mais il ne dirait rien à la fille Spencer, il tâcherait d'allumer sa cigarette tranquillement, il était prêt à retourner dans sa chambre pour se rendormir, avec ou sans elle, bien que sa compagnie soit des plus agréables.


© .JENAA

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Heather S. Spencer
Maître Jedi
555 $
27/07/1985 $
555 messages
Mensonges : 555
Anniversaire : 27/07/1985


MessageSujet: Re: #01C - I feel like a goddess when I am next to you Ven 23 Oct 2015 - 13:35

I feel like a goddess when I am next to you

Ft. Connor



Heather n'a jamais vraiment d'habitudes, ou enfin, si, mais les chambouler n'a jamais été un problèmes. Excepté peut-être courir avant que tout le monde se lève. Courir lui est vital, elle a besoin de dépenser toute cette énergie et surtout, elle a besoin, maintenant comme jamais, de cette dose d'endorphine naturelle qu'elle ressent après avoir couru. Mais bon, l'invitation de Connor est tentante, bien qu'elle ne soit pas très à l'aise avec le bavardage du matin. elle ne restait jamais assez longtemps. En même temps, elle a eu bien assez d'endorphine cette nuit, son activité physique est faite, tout comme celle de Zeus qui a quand même fait le trajet de la maison des Spencer jusqu'ici.

- C'est vrai ? Il peut entrer ?

Elle sait qu'il a le droit d'entrer, puisque Terrie a deux chiens et qu'elle habite un étage plus haut. Par contre, elle n'a jamais osé demander à Connor de laisser entrer Zeus. En même temps, Connor ne savait pas que Zeus vient la chercher. Elle ne voudrait pas lui imposer sa présence, mais elle se dit que s'il propose... en fait, ça fait trois propositions, trois raisons de rester. Est-ce qu'il lui aurait fait ces trois propositions s'il ne voulait pas ? Elle se dit que probablement pas, mais pourquoi ce revirement de situation. Une bouffée de contrariété la prend lorsqu'il tourne les talons et va s'asseoir au salon, juste pas très loin d'elle, mais assez pour qu'elle remarque que l'espace entre eux est plus grand et qu'elle n'est pas certaine que ça lui plaise. Et il finit de planter le dernier clou de l'obstination d'Hetty lorsqu'il l'informe qu'elle ne sait pas ce dont il est capable le matin. Elle laisse échapper une exclamation étouffée.

- T'es qu'un vil manipulateur, Connor Malone, lui reproche-t-elle, mais un sourire dans la voix. Mais ta technique est efficace, accepte-t-elle.

Elle quitte l'appartement, quelques secondes, juste le temps d'ouvrir la porte du bâtiment et siffler son chien, puis elle revient, toujours aussi silencieuse, bien que Zeus le soit un peu moins, elle referme la porte avec une délicatesse feutrée. Elle repose son sac et tout en revenant vers le salon, trajet très court, elle retire les vêtements superflu, à savoir, son jeans, son t-shirt et son soutien-gorge pour se retrouver dans le même état que Connor, puis elle se plante devant lui et le canapé.

- Trois tentations pour rester, si tôt le matin, je vais finir par croire que je suis vraiment ta blonde préférée, dit-elle, souriante et rayonnante même dans la pénombre. Parce qu'elle sait apprécier l'attente, elle le laisse fumer sa cigarette et elle s'assoit sur le canapé, réprimant un frisson, parce qu'au matin, c'est frais. Zeus va prendre quelques minutes pour tout renifler. J'espère que t'as rien d'illégal de planqué quelque part, blague-t-elle, mais il va sans doute me prévenir quand il aura trouvé ton arme de service.

Un chien c'est toujours un bon moyen de trouver un sujet de conversation. Enfin, elle devra tenter d'en trouver d'autres... de quoi on bavarde à l'aube ?

______________________________

Heather Sabrina Spencer


UNSTOPPABLE
I'll put my armor on, Show you how strong I am. I'll put my armor on, I'll show you that I am. I'm unstoppable. I'm a Porsche with no brakes. I'm invincible. Yes I'll win every single game. I'm so powerful. I don't need batteries to play. I'm so confident. I'm unstoppable today. - Sia
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #01C - I feel like a goddess when I am next to you

Revenir en haut Aller en bas
#01C - I feel like a goddess when I am next to you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» Your worst battle is between what you know and what you feel ▬ Nolà&Lulla
» Rosemary > Can you make it feel like home ?
» Sahara ▬ I feel so close to you right now, it's a force feel [DONE]
» Everything that kills me, makes me feel alive. [Morgan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: Tammany Creek :: Quartier résidentiel :: Barr Road-