AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 Intrigue n°5 - Il est temps d'en savoir plus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Intrigue n°5 - Il est temps d'en savoir plus Ven 31 Juil 2015 - 16:05


Il est temps d'en savoir plus.


Qu'est-ce que je fous là au juste ?! Je me le demande ... pas dans le sens de la raison de ma venue mais sur ma façon de procéder. J'ai réfléchis toute la journée à comment venir me présenter à la porte de chez toi, et à force de cogiter, le soir est venu. Et présentement, je suis devant ta maison, prêt à grimper pour toquer à la fenêtre de ta chambre. Un brin trop intrusif dans le genre ... . Sans compter que tu vis chez tes parents. Ça criant doublement. Je me fais l'impression d'un ado qui va voir une copine en douce, et je dois dire que ça me prend parfois comme ça d'aller faire ce genre de visite surprise mais à des gens que je connais vraisemblablement mieux que toi ou alors auprès d'une fille que je veux charmer. Attention, ne te méprend pas, là n’est pas le but de la manœuvre. J’ai juste réagis d'instinct où à force d'attendre j'ai finis par foncer droit vers chez toi sans réfléchir.

Quoi qu'il en soit je ne compte pas reculer. Je suis là et j'y reste. Ce que je soupçonne derrière ta disparition a trop d'implication pour que je renonce à trouver les réponses à mes interrogations. Alors que je fais le tour pour grimper à ta chambre par l'extérieur, je remarque alors une présence près de la piscine, côté jardin. Tu es seule près du bassin. Finalement, ça sera sans doute là une meilleure option pour venir te parler. Toutes les lumières sont éteintes dans la maison, j'imagine que tes parents dorment ou sont absents.
Je m'approche et me signale discrètement pour ne pas te faire peur, te glissant aussitôt un salut et la raison de ma venue à cette heure pour éviter que tu ne balises de me voir débarquer à cette heure-ci.

- J'ai cogité toute la journée pour venir te voir et puis je me suis décidé sur un coup de tête que maintenant. Désolé pour l'heure tardive, j'ai pas vraiment réfléchis après coup, une fois sur ma lancée.

Je t'adresse un sourire rassurant. Je prends de tes nouvelles, te parle un peu de moi et du boulot que j'ai en ce moment, sans compter sur les quelques nouvelles et frasques de Sammy dernièrement. Ce qui a le don de détendre l'atmosphère au vu des anecdotes rigolotes que je te raconte à son sujet.

- Il y a une autre raison qui m'amène, tu t'en doutes. Je ne t'ai pas posé de questions la première fois mais là j'ai besoin de savoir, d'avoir quelques éléments à propos de ce qui s'est passé. La moindre chose dont tu te souviennes peut m'être utile. Tu ne seras pas impliquée, c'est promis. J'ai juste besoin de savoir si ce que je soupçonne dernièrement à propos de ces disparitions soulèvent le voile à propos des soupçons que j'ai sur ce qui se cache derrière tout ça. Je sais que c'est beaucoup te demander d'en parler de la sorte mais je me serais passé d'aborder le sujet et te troubler avec ça si ça ne pouvait impliquer de sauver des vies.

Je t'adresse un regard doux et rassurant ... Tu veux bien me faire confiance et me parler ?

©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Vidal Gallagher
Sith sans humour
27 $
11/10/1992 $
27 messages
Mensonges : 27
Anniversaire : 11/10/1992


MessageSujet: Re: Intrigue n°5 - Il est temps d'en savoir plus Ven 31 Juil 2015 - 16:23

Il est temps d'en savoir plus.

chris et vidal


Elle nageait. C'était peut-être l'un des seuls plaisir qu'elle s'accordait depuis son retour. Quand elle était dans l'eau, elle se sentait plus sereine. Elle pouvait y passer des heures avant qu'on lui rappelle qu'il fallait manger ou dormir. Elle se souvenait d'avoir été bonne à ce sport. Avant. Les quelques médailles ou coupes dans sa chambre lui prouvait que ça avait été la réalité, à une époque. C'était loin. Elle avait cette impression de débarquer dans la vie d'une autre, de ne plus se reconnaître. Et c'était vrai. Quand elle s'était regardée dans le miroir du couloir pour la première fois, en rentrant de l'hôpital, c'était une autre personne qu'elle avait vu. Un reflet étranger.

Elle n'était pas non plus à l'aise chez elle, autour de la table, avec ses deux parents prévenants. C'était trop. Trop d'attentions d'un coup, trop de regards et de soutien. Ses yeux vides, rivés sur l'assiette pleine le prouvait. Elle étouffait. Souvent. Presque tous les jours. Elle n'arrivait pas à savoir combien de temps s'était écoulé depuis son retour à la maison. Comme elle n'arrivait à se dire que ça faisait déjà quatre ans qu'elle l'avait quitté pour la dernière fois. Déphasée.

Lorsque les parents étaient sortis pour un gala de bienfaisance, comme à leur habitude, tandis qu'elle, refusait de les suivre, la jeune femme avait saisi l'occasion pour se rendre à la piscine. Isolée des regards des voisins, à l'abri des questions. L'après-midi était passé ainsi. Elle nageait. Enfin. Elle avait faim. Elle sortit de l'eau, enroulant la serviette pour se protéger de la fraîcheur du soir. Elle resta encore un moment à observer les mouvements de l'eau, les pieds flottant à sa surface. Hypnotisée. Sensation plus forte que la faim. Elle avait l'habitude d'avoir faim maintenant. Et ça n'avait rien de comparable avec ce qu'elle avait pu connaître. Tout le monde s'inquiétait de son maigre appétit. Elle savait seulement qu'elle ne pouvait rien avaler de plus sans tomber malade. C'était encore trop tôt. Le repas attendrait donc.

Elle resta là, remuant la surface de l'eau, la tête vide de toute pensée. Un bruit l'interrompit. Son regard se fixa sur un coin de la maison, là où apparaît Chris Crow. Elle le reconnait. Elle se sent d'un coup plus proche de lui que de sa famille. Peut-être parce qu'elle l'a rencontré dans la forêt, là où tout s'est déroulé. Peut-être parce qu'il n'a rien demandé de plus que ce qu'elle pouvait donner. Elle lui sourit et le laisse venir à elle. "Les parents ne sont pas là. Ce n'est pas moi que l'heure va déranger. C'est bien que tu sois venu finalement." Elle était en confiance. Ça n'avait rien de forcément normal mais elle l'était.

Elle l'écouta plus qu'elle parla. Des deux, Chris devenait le plus bavard et elle se satisfait d'entendre conter la vie des autres. Elle se sent plus à l'aise ainsi. Entendre la vie des autres plutôt que d'écouter sa propre vie de la bouche d'un autre. Elle est plus légère en se surprenant à apprécier la Sammy dépeinte un peu plus par son frère. Elle qui, avant tout cela, aurait ri de cette vie quasi sauvage la trouvait aujourd'hui bien plus passionnante et intéressante que la sienne. Mais la conversation dériva et son regard se fit bien moins assuré, plus craintif peut-être. Elle recula un peu comme si un contact la brûlait. Les images lui revenait sans cesse. Même lorsque son esprit se vidait, c'était la seule chose qui revenait. "Je ne me souviens de rien." Elle savait que si elle parlait, elle ne pourrait plus nier que tout cela est vraiment arrivé, que ça appartenait à la Vidal d'avant et celle de maintenant. Il n'y avait pas d'entre deux. C'était une suite d'événements. Elle aurait pu pleurer si elle n'avait pas appris à y résister ces dernières années. Tout le monde pensait que si elle parlait, ils pourraient sauver les autres. Sa mère le lui avait dit. Si Samuel avait parlé, elle aurait passé beaucoup moins de temps là-bas. Mais là-bas, c'était justement le mystère. Personne, même elle, ne pouvait situer le lieu. Elle se souvenait de l'obscurité. Puis de la lumière, des rayons de soleil sur les branches des arbres de la forêt. Elle avait trouvé les Crow. A moins que ce soit eux qui l'aient trouvé. Elle ne savait rien d'autre à ce propos. Elle ne pouvait pas les aider à sauver ceux qui restaient. "Tu ne sais pas ce que c'est qu'être là-bas ... je ne veux pas en parler." Apeurée. Elle l'était à nouveau. Encore. Toujours depuis quatre longues années.

______________________________


I'll be back

four years of silence

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°5 - Il est temps d'en savoir plus Ven 31 Juil 2015 - 16:31


Il est temps d'en savoir plus.


Je craignais en arrivant que tu ne prennes peur mais tu restes étonnamment sereine. Tu m’apprends que tes parents sont de sortie et que peu t'importe l'heure. Tu sembles avoir attendu ma venue depuis un bon moment vu tes propos. Pour une fois, c'est moi qui me montre le plus bavard. Bien obligé, je ne peux décemment pas aborder tel sujet sans une petite mise en bouche. Passe-moi l'expression qui me parait certes étrange à moi aussi. Bref. Il me faut aborder un sujet très sérieux et qui ne sera pas sans remuer certaines choses en toi. Ça m'emmerde d'avance mais j'y suis contrains et c’est ce que je t'explique alors un bref instant plus tard.

Il y a quelque chose dans ta voix qui me fait douter alors que tu dis ne rien te rappeler après que je t’ai enfin posé la question. J'imagine très bien ce que tu crains de risquer et plus encore ce que tu crains de réaliser. Et puis tu fais une erreur en poursuivant, face à mon silence.

" Tu ne sais pas ce que c'est qu'être là-bas ... je ne veux pas en parler."

- Je ne sais pas en effet, mais d'autres actuellement le savent elles et le subissent encore.

Je m'installe dos à la piscine, près du rebord pour mieux pouvoir te faire face. Ta beauté est toujours présente même si elle semble s'être fanée ou vidée pour ainsi dire de cette étincelle de vie qui réside généralement dans le regard.

- J'imagine le calvaire que ça doit être mais tu vis avec ça. Quoi que tu fasses, aussi profond que tu veuilles l'enterrer, c’est présent et bien ancré. Le seul soulagement sur lequel tu peux compter serait d'aider à libérer les autres. C’est tout ce que j'ai à dire. Je te laisses cogiter à ça. T'as mon numéro.

Je ne peux me permettre d'insister. Tu peux avoir besoin de temps pour ça. Je ne saurais quoi te dire de plus et je ne dois pas non plus te braquer en insistant lourdement. Tu m'as très bien compris. La balle est dans ton camp désormais, pour l'instant au moins. Je me redresse et dépose un léger baiser sur ton épaule en guise de salutation. Te souhaiter une bonne soirée serait déplacé.


©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Vidal Gallagher
Sith sans humour
27 $
11/10/1992 $
27 messages
Mensonges : 27
Anniversaire : 11/10/1992


MessageSujet: Re: Intrigue n°5 - Il est temps d'en savoir plus Mer 19 Aoû 2015 - 17:55

Il est temps d'en savoir plus.

chris et vidal



Chris était l'un des deux visages qu'elle avait vu depuis plusieurs années. L'un des premiers visages amicaux et rassurants. Sa mère venait ensuite, son père et Daphne. Mais c'était encore différent. Elle ne s'attendait à rien d'autre de la part de ses parents. Et malheureusement, Daphne lui rappelait que Clea se trouvait encore là-bas. Elle avait peur de raconter ce qu'elle savait de la situation. Ce serait pour elle l'occasion de réaliser que tout cela était bien réel, que son retour était réel. Et qu'elle était seule. Vidal vivait dans le brouillard, dans un rêve doux qui couvrait sans doute la réalité, le fait qu'elle était encore dans cette pièce sombre et seule. Elle était certaine que c'était ça le rêve et non l'inverse, le cauchemar.

Elle n'a pas peur, pas de la même façon qu'elle pouvait avoir peur là-bas. Elle craint la fin du rêve ou d'être à nouveau seule. La présence de Chris lui rappelle cependant que pour le moment, elle a le droit de se sentir en sécurité ou tout du moins, plus en sécurité que là-bas. Plus en sécurité que Samuel l'a été quand il est revenu. Oui. Elle avait fini par entendre parler de son retour, de ce qui lui était arrivé, de son décès. Si elle n'avait pas autant de mal à différencier la réalité du rêve, sans doute se serait-elle aussi plongée dans un mutisme endeuillé. Elle aura simplement demandé à sa mère de la conduire au cimetière. Elle voit que sa mère doute, s'interroge du beaucoup de choses mais elle semble toujours incapable de fournir une réponse correcte. Elle remarque l'inquiétude dans son regard lorsqu'elle la surprend à dormir assise par terre, contre le mur, face à la porte comme pour guetter une arrivée ou se protéger le plus longtemps possible. Elle remarque ses larmes quand elle lui demande sans succès ce qui a pu se passer. Elle doit décevoir autant qu'elle redonne espoir. Mais elle reste aussi stoïque, muette à ce propos que possible. Elle n'est pas prête, elle n'en sait pas assez, elle ne veut rien dire. Je ne sais pas en effet, mais d'autres actuellement le savent elles et le subissent encore. Le regard baissé, elle n'affronte plus celui qui est là. Les remous de l'eau face au vent lui prennent toute son attention. Elle le sait, trop bien. Ne sait-il pas ? Son frère est de ceux-là. Elle voudrait raconter ce qu'elle sait, si cela pouvait aider. Elle a juste peur d'y retourner si elle met finalement des mots dessus. J'imagine le calvaire que ça doit être mais tu vis avec ça. Quoi que tu fasses, aussi profond que tu veuilles l'enterrer, c’est présent et bien ancré. Le seul soulagement sur lequel tu peux compter serait d'aider à libérer les autres. C’est tout ce que j'ai à dire. Je te laisses cogiter à ça. T'as mon numéro. Plus que des larmes, le désespoir flottait dans son regard. Le mouvement de départ de Chris l'anime enfin, ses lèvres bougent. Une seconde. Deux secondes, mouvements muets avant qu'enfin, un son passe. "Et s'il n'y avait plus rien à sauver ?" Elle ferma les yeux comme pour mieux visualiser la suite. "Je pourrais te décrire cette pièce mieux que je ne pourrais jamais décrire la chambre que j'ai ici. Tout le monde attend quelque chose de moi comme si j'avais toutes les réponses et que je ne les donnais pas, simplement parce que je n'en ai pas envie... On m'a dit ce qui est arrivé à Samuel. Il était mon-mon meilleur ami et il est mort. Je voudrais mourir aussi pour oublier cette pièce, le bois sale et l'odeur de la pluie sur le sol mais je ne suis pas ... comme lui. Je suis obligée de me souvenir de tout, des sons surtout. Je sais que c'est quelque part dehors. J'entendais des animaux. Peut-être même que je suis toujours restée dans cette forêt maudite !... Je ne sais pas... J'étais enfermée, je n'ai rien vu..."

______________________________


I'll be back

four years of silence

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°5 - Il est temps d'en savoir plus Jeu 20 Aoû 2015 - 10:32



Il est temps d'en savoir plus.

Alors que je m'éloigne, tes mots me retiennent soudain. Tu sembles avoir fais un véritable effort sur toi pour parvenir à prononcer ces mots, à entendre ta voix.

"Et s'il n'y avait plus rien à sauver ?"

- Il y a toujours quelque chose à sauver.

Tu fermes les yeux un instant tandis que je me rapproche doucement et que je m'accroupis près de toi, bras ballants sur mes genoux. Je t'écoute attentivement.

"Je pourrais te décrire cette pièce mieux que je ne pourrais jamais décrire la chambre que j'ai ici. Tout le monde attend quelque chose de moi comme si j'avais toutes les réponses et que je ne les donnais pas, simplement parce que je n'en ai pas envie... On m'a dit ce qui est arrivé à Samuel. Il était mon-mon meilleur ami et il est mort. Je voudrais mourir aussi pour oublier cette pièce, le bois sale et l'odeur de la pluie sur le sol mais je ne suis pas ... comme lui. Je suis obligée de me souvenir de tout, des sons surtout. Je sais que c'est quelque part dehors. J'entendais des animaux. Peut-être même que je suis toujours restée dans cette forêt maudite !... Je ne sais pas... J'étais enfermée, je n'ai rien vu..."

Je ne sais quoi te dire. Je comprends désormais que ce qui semble être une planque en quelque sorte, devait se trouver dans la forêt. Un genre de cabane délabrée à en croire ta description où d'autres comme toi ont été enfermés. Mais dans quel but si ce n'est ce sms qui suggère un trafic humain ? Tu sembles avoir passé ton temps à attendre dans le noir d'après ce que tu en dis mais sans doute ne veux-tu pas en dire plus ou alors tu ne t'en souviens pas. Ton esprit a peut-être enfouit ça au plus profond pour que tu l'oublies ou alors les responsables droguaient leurs victimes pour ne leur laisser qu'à peine un vague semblant de souvenir.
A en croire tous ceux qui ont ressurgis en pleine forêt, toutes ces disparitions y ont non seulement eu lieu mais y ont visiblement demeurées. Certes il y a des hectares de forêt mais je suis bon traqueur. Et je n’ai pas été le seul à arpenter chaque centimètre carré de cette foutue forêt. Même les chiens n'ont rien flairé ! Ça ne tient pas la route, ce n'est pas possible. Comment aurions-nous pu passer à côté ?! Me vient alors une question.

- As-tu marché longtemps avant que Sammy ne tombe sur toi ? Tu peux te rappeler ? Puis j'ajoute dans le même temps si tu te rappelles comment tu es parvenu à te sauver mais cette dernière question a moins d'importance que la précédente qui serait un fort indicateur pour tenter de localiser à peu près la zone en question.



©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: Intrigue n°5 - Il est temps d'en savoir plus Lun 31 Aoû 2015 - 0:18

Le téléphone sonna. Sans doute croyait-elle qu'il s'agissait d'un appel important car elle se retira pour répondre et à peine entendis-je sa voix à l'autre bout de l'appareil que je me laissais emporter par la joie d'exprimer ce que je n'étais absolument pas seul à penser, lui laissant entendre la voix couverte d'un autre qu'elle ne pouvait pas reconnaître :

Tu aurais mieux fait de rester morte. Le monde se portait bien mieux sans toi. Regarde, même tes parents cherchent tous les prétextes pour te fuir et sortir de cette maison. Pauvre fille. Tu devrais envisager d'imiter ton meilleur ami, ça évitera bien du chagrin à tout le monde, surtout à ta mère quand je lui dirais ce que tu te refuses à dire.
-S


Je raccrochais sans plus me préoccuper d'elle, certain de la voir réagir d'une façon qui me ravirait et ayant bien d'autres choses à faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
-S
Sith sans humour
169 $
169 messages
Mensonges : 169



MessageSujet: Re: Intrigue n°5 - Il est temps d'en savoir plus Lun 31 Aoû 2015 - 0:20

Nouveau message


Expéditeur: Unknown
Destinataire: Chris Crow
Message reçu, aujourd'hui.

Toi aussi tu as remarqué ? Elle était tout aussi utile en restant perdue dans cette forêt. Si tu veux de vraies informations, des informations qui t'amèneront à avoir une petite discussion de lâche à lâche, tu ferais mieux de me faire plaisir. Et aujourd'hui, j'ai bien envie de voir cette sale blondasse se dérider un peu. Alors mon vieux, imagine qui tu veux, Austen peut-être et entreprend de la rendre moins frigide. Un simple lavage de bouche devrait faire l'affaire. Ça m'a l'air particulièrement dégoûtant, tout ce qu'il faut !
-S


Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Vidal Gallagher
Sith sans humour
27 $
11/10/1992 $
27 messages
Mensonges : 27
Anniversaire : 11/10/1992


MessageSujet: Re: Intrigue n°5 - Il est temps d'en savoir plus Lun 31 Aoû 2015 - 21:56

Il est temps d'en savoir plus.

chris et vidal



Il y a toujours quelque chose à sauver. Elle se demanda un bref instant ce qu'il pouvait rester qui ne soit pas déjà changé à jamais. Sa mère, son père, Daphne, tout le monde semblait certain qu'elle était sauve, que sa vie était sauve. Elle ne le voyait pas ainsi. Ils n'avaient rien sauvé. Elle se sentait encore prisonnière. Les personnes au visage couverts n'étaient plus là mais sa propre prison l'accueillait encore. Il n'y avait rien qu'elle puisse faire pour s'en sortir aussi facilement qu'elle s'était retrouvé au milieu de nul part, non loin des Crow. Il fallait la réparer avant d'envisager la sauver. Et elle ne pensait pas pouvoir l'être un jour. Pas telle qu'elle était. Elle ne savait même plus de quoi elle avait peur, de son propre reflet parfois, d'un bruit de feuilles ou de l'eau qui coule. Ses certitudes avaient volé en éclat depuis bien longtemps et il lui fallait retrouver cette confiance pour retrouver sa lit. Sa mère l'emmenait consulter pour le simple fait qu'elle dorme à terre plutôt que dans un lit mais c'était plus profond. Si profond que ça en devenait inconscient. Un être en perdition.

As-tu marché longtemps avant que Sammy ne tombe sur toi ? Tu peux te rappeler ? Elle s'était perdue un instant dans son propre reflet à la surface de l'eau, se reconnaissant à peine, achevant son monologue par une contemplation presque désolée. La phrase passa son barrage et elle haussa les épaules, cherchant un instant un indice du temps écoulé sans parvenir à établir une durée. "Il n'y avait pas encore de soleil quand je me suis réveillée avant que je vois Sammy. Je ne sais pas combien de temps s'est passé. Je sais juste q..." Le téléphone finit de briser les mots déjà usés par une voix trop lourde pour une jeune femme. "Sans doute maman." Dit-elle en se relevant et rejoignant l'intérieur d'un pas rapide. Elle savait que si sa mère s'inquiétait, elle viendrait sans plus tarder. Et aussi fortement qu'elle aimait sa mère, V ne se sentait pas prête à lui en dire autant qu'à Chris. Étrangeté. "Oui ?" Oublié son langage travaillé et la présentation usuelle du foyer qui était appelé. Un simple mot pour une réponse imprévue. Elle s'abattit sur la jeune femme comme le toit de la maison aurait pu le faire. Elle resta sans bouger, sans ciller, écoutant maintenant le vide de la tonalité. Samuel. La voix avait parlé de Sam. Les larmes se déversèrent d'enfin mettre des mots sur le sentiment qui l'habitait. Elle aurait du rester morte. Elle en était certaine, aussi fortement qu'elle ne voulait pas se laisse abattre. Elle lutta. Elle ferma les yeux en resserrant sa prise sur le téléphone jusqu'à faire blanchir la jointure de ses doigts. Son autre main trembla. Deux avis. Deux idées. Un découpage indistinct d'elle-même. Elle voulait se jeter à terre, revenir à sa situation précédente et rester là, dos à un mur sale et sombre à supplier que ça en finisse. Elle avait dépassé le stade de l'appel à l'aide. Elle voulait juste en terminer. Mais elle voulait aussi se mettre en colère, dans une sombre rage qui la consumerait et pourrait lui donner des envies de meurtres. Elle n'avait eu qu'un message de ce -S mais elle le reconnaissait déjà à son attitude hautaine. Elle avait été la championne dans le domaine. Elle voulait le débusquer et se débarrasser de cette gêne une fois pour toute. Mais elle voulait aussi sombrer pour ne plus revenir. La colère l'emporta un bref instant et dans un soudain sursaut de vie, elle balaya la surface de la table sur lequel était appuyé le téléphone plus tôt. Et alors, seulement là, elle souffla. Recommençant le processus d'une respiration nécessaire à la survie. Elle écrasa ses larmes plus calmement, arrêtant le tremblement de sa main et retrouvant une attitude plus respectable. Puis, elle regarda le résultat de son débordement, horrifiée de se voir aussi prompte à la violence. Elle retourna dehors, fuyant presque l'endroit de sa colère comme elle fuirait un danger.

Chris avait le téléphone à la main et elle resta debout, les bras croisés, se protégeant des autres, d'elle-même et de la fraîcheur du soir et ayant presque oublié son sursaut de colère, songeant seulement à ce coup de fil réaliste. "Un problème ?" Demanda-t-elle avant d'enchaîner sans tarder. "Je pense que tu devrais y aller si mes parents reviennent et que ... Je ne veux pas encore de discussion difficile ce soir."

______________________________


I'll be back

four years of silence

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°5 - Il est temps d'en savoir plus Jeu 3 Sep 2015 - 21:13




Il est temps d'en savoir plus.


Ce texto, ces mots en suspend, ce coup de téléphone qui t'empêche de poursuivre ... et puis te voilà de retour. Tu remarques mon air contrarié puis tu t'inquiètes à l'idée que tes parents soient de retour sous peu. J'y concède sans demander mon reste et en partant, je songe que le texto n'est pas loin de la vérité. Je n'aurais eu d'autre réponse, pas même celle interrompue par l'appel. Reste une chose troublante ... comment S peut ainsi savoir ce qui se passe exactement en temps et en heure ? On connait ses ravages, on connait sa dextérité pour découvrir ou pour faire remonter à la surface certains secrets mais elle demeure un mystère aux yeux de tous. Et visiblement, elle remue toute la ville avec des choses profondément enfouies si je me fie à Stark-Mears qui est venue me voir tout récemment.

Enfin S ... il ou elle, je ne sais pas. Mais pour se plaire à jouer les langues de vipère à un tel point, il n'y a que les femmes en général. Tout ça reste troublant, affligeant et inquiétant car ça bouleverse la vie de nombre de gens et en certains cas, c’est véritablement malsain. A la base, c'est un message de S qui m'a été envoyé. Un message expédié au mauvais destinataire visiblement - à moins que ce soit voulu pour semer un joyeux bordel - mais si S soulève la question sur de tels secrets d'une importance aussi capitale comme dans le cas présent étant donné qu'il est tout de même sujet de trafic humain, je me demande si elle/il cherche à soulever le voile pour révéler certains secrets au grand jour afin de pouvoir agir dans l'intérêt des victimes ou si c’est juste pour elle ou lui un jeu malsain qui est source de jubilation et d'amusement.

Quoi qu'il en soit, je ne sais s'il sera utile d'aller voir Terrie comme ça a été si subtilement suggéré. Je n’ai pas réussi à lui extirper quoi que ce soit le premier coup. C’est pourtant elle que je suis allé voir en premier et tout semble m'y ramener. j'étais visiblement sur la bonne piste lors de ma toute première intuition. Seulement, je sais que je vais perdre patience et que je risque de lui soutirer les informations désirées avec une méthode moins diplomate. L'indécision me ronge tandis que je retourne à la maison pour y songer au calme.



©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
NEVER TELL
Grand maître Jedi
944 $
944 messages
Mensonges : 944



MessageSujet: Re: Intrigue n°5 - Il est temps d'en savoir plus Mer 16 Sep 2015 - 10:18

TERMINÉ.

______________________________

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: Intrigue n°5 - Il est temps d'en savoir plus

Revenir en haut Aller en bas
Intrigue n°5 - Il est temps d'en savoir plus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Intrigue : Bal - Danser en temps de guerre, c’est comme cracher à la gueule du diable.
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» Résumé de l'intrigue
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: West Orchards :: Quartier résidentiel :: Bryden Canyon Road-