AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 Just another bad day [Terrie, Esras & Danny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarVoir le profil de l'utilisateur
E. Danny J.-O'Reily
apprenti féroce
530 $
27/07/1986 $
530 messages
Mensonges : 530
Anniversaire : 27/07/1986


MessageSujet: Just another bad day [Terrie, Esras & Danny] Dim 19 Juil 2015 - 8:07

JUST ANOTHER BAD DAY.TERRIE, ESRAS & DANNY;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.

On a tous une journée dans notre vie qu'on veut dire au monde d'aller se faire foutre

Je me demande comment je peux avoir fait confiance à ce pauvre con pour couvrir mes arrières. Je n'ai pas eu le choix de faire avec lui comme Rohan fut occupé ailleurs aujourd'hui. De plus, il est venu pour que je l'accompagne. Très franchement je sais pas du tout pourquoi. Les quelques fois que nous nous sommes rencontrer, je me suis montrer très réticente à son égard. Je n'aime pas son caractère et le peu de temps qu'on parle, c'est pour s'envoyer promener littéralement.  J'ai peut-être été absente de la ville un certain temps, je me souviens de la réputation de ce type. Juste ça me donne envie de me méfier, mais bon un boulot c'est un boulot et du coup je ne peux pas dire non quand on me demande de faire un truc. Résultat, je me retrouve avec une balle de coincé dans la cuisse et je suis en train de presque me vider de mon sang... pire encore, mon jean est fichu pour de bon. Il est tâché de sang et il y a un gros trou. Comme si ma journée peut pas être plus merdique. Tout ce qu'on nous a demandé est de donner un avertissement à un mauvais payeur du coin. Je ne vois même pas pourquoi Esras m'a demandé mon aide. Il voulait peut-être voir comment j'agis dans ce genre de situation ou un truc comme ça. Très franchement, j'ai fais mes preuves avec la famille Donnelly, si se plouc veut mon C.V. mafieux, qu'il les appel au lieu de me faire perdre mon temps et me faire tirer dessus aussi. Imaginez-vous que le mauvais en payeur en question nous attendait de pied ferme avec une arme chargée et prêt à tirer. Je déteste porter une arme en premier lieu et encore plus tirer sur quelqu'un. Bon j'avoue que le mec nous tire dessus donc une arme serait utile.

Résultat de la course, je suis blessé et je crois  avoir assommer salement l'homme qui a osé me tirer dessus en retour. Il va avoir un mal de tête... et quelques doigts en moins fort possiblement dès qu'il se réveillera. Il va sans doute un peu flipper d'être attacher sur une chaise dans une pièce sombre. Il a merdé le moment qu'il a décidé d'ouvrir le feu sur nous. Même si je n'aime pas certaines méthodes, j'aime encore moins qu'on me prenne pour une cible d'entrainement mobile.  Donc, oui, il est probable que je lui coupe quelques doigts pour me venger plus tard. Je me suis écrasée dans un coin de l'entrepôt après qu'on se soit occuper de notre ami dans l'autre pièce. Je commence à me sentir mal. Je sais qu'Esras a dit qu'il allait appelé quelqu'un pour venir me soigner sur place. J'espère que cette personne va rapidement se pointer. Ce n'est pas la première fois que je me fais tirer dessus, mais c'est pas franchement agréable. J'ai attaché une vieille serviette sur ma blessure avec ma ceinture pour tenter d'arrêter le sang. Je crois que c'est moins grave que je le pense au final, mais quand même ... ça fait un mal de chien. Je tourne la tête vers la tête de nœud qui flâne non loin. Il doit attendre pour l'arriver de la personne qu'il a appeler. « Il t'a dis combien de temps ça allait lui prendre pour venir jusqu'ici? » Je fouille dans la poche de ma veste de cuir avec une grimace pour en sortir mon paquet de cigarette. Je peux bien en fumer une en attendant. C'est pas comme si je peux faire autre chose en ce moment que d'attendre alors... Je fais claquer mon briquet et allume ma cigarette en profitant du goût de celle-ci. J'entend des bruits de pas. Je crois que l'autre type est enfin arrivé. J'attends deux voix, celle d'Esras et celle d'une femme vaguement familière. Je tourne la tête vers l'entrer et je reconnais aussitôt la personne qui entre dans la pièce avec lui. « Quelle journée de merde... vraiment de merde. » Je jure sans retenu.

code by lizzou × gifs by tumblr

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Just another bad day [Terrie, Esras & Danny] Dim 19 Juil 2015 - 22:28

TERRIE - DANNY - ESRAS
just another bad day



Une bonne journée, c'est une journée où Esras se lève le matin, prend un bon café en grillant une clopes et part bosser à l'aéroport durant toute la journée. Il se passe rien d'extra et c'est très bien comme ça. Après bon il doit faire différentes courses pour son autre boulot souvent. Aujourd'hui, sa tâche est très simple. Donner une leçon à un homme qui leur fait faux bond depuis plus d'un mois quand il s'agit de payer ses dettes. Aengus est trop patient avec l'homme selon Esras. Deux semaine c'est bien assez de temps pour rembourser de l'avis de Callaghan. S'il a pas encore le fric qu'il leur doit, c'est bien dommage pour lui. Le mec va perdre quelques doigts pour ne pas remplir sa part du marché et Esras va passer son quota de violence pour la journée.

Aller chercher l'argent ou donner des punitions, c'est des boulots qu'il fait seul d'habitude, mais pas cette fois. Il a entendu parler de cette nana qui leur a été envoyé par une autre famille irlandaise, O'Reily. Gus lui a dit que son boss a que de bons mots à dire sur elle. Elle est plus terrifiante qu'elle en à l'air si on se fit à lui. Esras pas assez croisé souvent depuis son arriver pour avoir une bonne idée de la personne qu'elle est. On a même dit qu'elle est du coin, mais qu'elle soit de Lewiston ou pas, c'est pas important pour lui. L'irlandais veut savoir si elle peut faire le sale boulot et si la réputation qu'elle a est vraie ou pas. C'est pourquoi il l'a fait venir. Ça et parce que avec un joli cul comme le sien, ça va peut-être un peu détourner l'attention de l'homme qu'ils vont rencontrer. S'il peut se concentrer sur la O'Reily et pas sur lui, Esras va avoir aucun mal à faire son boulot. Sinon, et bien, il a toujours son arme à la ceinture. Il est prêt à faire feu en cas de problèmes. Et les problèmes se sont pointés avant même qu'ils abordent leur victime du jour. Le sale enfoiré les as vu venir. Callaghan sait pas comment, mais il était en attente pour eux c'est clair et nette.

Dès qu'ils ont mit pieds hors de la camionnette, le premier coup de feu à siffler dans l'air. Esras a couru se cacher en sortant son flingue de son pantalon. O'Reily est pas armée et il le sait. Si elle se fait tué et bien ça va être sa faute. Il va pas risquer sa vie pour elle. Il est ici pour le tarer de première zone qui pense que c'est une bonne idée tirer sur des gens qui peut lui casser tous les os du corps avec imagination. L'irlandais se met à tirer lui aussi. Les balles s'échangent dans un rythme à la série policière. Il entend une juron à sa gauche, mais il est trop occuper à faire feu pour prendre soins de pourquoi elle jure. Deux minutes plus tard, il est le seul à tirer. Quand il se relève, Esras voit O'Reily assit sur le sol avec le corps du mec inconscient à ses pieds et une grosse roche dans la main droite. Il éclate de rire en s'approchant. Elle est blessée, mais merde elle a fait un sacré numéro. Elle est pas si inutile finalement. Il met le corps de l'homme inconscient dans l'arrière de sa camionnette. Il embarque O'Reily ensuite.

« Je vais devoir appeler quelqu'un pour ça. La prochain fois, porte une arme idiote. »

C'est un peu sa manière de lui dire qu'elle a fait du bon boulot. Alors qu'il roule dans un immeuble que les O'Leary utilise pour régler certains comptes, Esras envoie un message à Terrie en lui disant de se ramener tout de suite sinon il va la chercher par la peau du cul. Il ajoute qu'il a une personne blesser. C'est tout ce qu'elle a besoin de savoir. Il prend le temps de garer sa voiture hors de la vue des curieux, puis il descend leur colis qui est dans le coffre. Il exige de la femme qu'elle l'aide. Pas parce qu'elle a un trou dans la cuisse qu'il doit tout faire. Ils attachent leur victime dans un pièce et Esras ramène Danny dans un coin. Il sort attendre Terrie. Elle met quelques minutes à se pointer et il espère que l'état de sa complice du jour n'est pas trop grave.

« Bonjour soleil de mon coeur. Je sais que ça va te rendre triste, mais aujourd'hui je suis pas celui sur qui tu vas faire balader tes jolies petites mains. Viens, elle est à l'intérieur sans doute en train de se vider de son sang. »

Il pousse la porte et entre après Terrie. Esras sourit en voyant O'Reily en train de fumé. Elle est plus tenace qu'il le pense.

« Donc ma belle Terrie, je te présente Danny O'Reily alias j'éclate des gueules à coup de roches. O'Reily c'est Terrie. Soit gentille avec elle et ne meurt pas pendant qu'elle te soigne. Je vais passé un appel et ne me déranger que seulement si vous comptez enlever des vêtements. »

Esras part de son côté en sortant son téléphone.





made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: Just another bad day [Terrie, Esras & Danny] Lun 20 Juil 2015 - 18:52

Esras ∞ Danny ∞ Terrie
A thousand silhouettes dancing on my chest

Endormie sur le canapé en compagnie de ses deux chiens et du chat, Terrie aurait probablement passé toute la nuit dessus si son téléphone n’avait pas sonné. La sonnerie la tire de son sommeil, et ça n’enchante pas du tout la jeune femme qui dormait paisiblement pour une fois. Elle s’oblige à réveiller Heimdall qui l’empêche de se lever, et il semble que le canidé soit aussi mécontent que sa maîtresse d’être réveillé et dérangé. Lorsqu’elle attrape finalement le téléphone, l’expression de son visage passe de « mécontente d’être réveillée » à « franchement excédée d’être réveillée »… Esras, qui lui envoie un message. Non, mais vraiment, qu’il aille au Diable, celui-là. Terrie repose le téléphone sur la table basse avec la ferme intention de s’en rendormir. Heimdall se calle de nouveau contre sa maîtresse, et Terrie ferme les yeux. Dix secondes et Terrie soupire avant de rouvrir les yeux et de se lever pour reprendre le téléphone et lire le message. Un autre soupir s’échappe tandis qu’elle prend connaissance du message. Il a besoin d’elle, étonnant une chose pareille… Quelqu’un est blessé, dans un truc illégal très certainement. Il lui dit simplement ça, et lui laisse une adresse. Heureusement qu’elle a la voiture de ses parents partis voir la vieille tante Maggie, il a tendance à oublier que Terrie n’a plus de moyen de transport en dehors de ses pieds… Terrie regarde ses deux chiens… « Mais pourquoi je ne vous laisse pas l’attaquer ? » Leur demande-t-elle. Fenrir s’en fout, il dort. Heimdall lève une oreille un instant, mais il n’est pas plus intéressé que ça. Terrie lâche un dernier soupir avant de rassembler ce dont elle a besoin et de quitter son appartement.

Quelques minutes plus tard et elle est à l’adresse qu’Esras lui a donnée. La belle brune est certaine qu’il a déjà remarqué à quel point elle n’a absolument aucune envie d’être ici, et aucune envie de lui venir en aide. Il va jubiler de l’emmerder ainsi… Elle descend de voiture pour le rejoindre, et le voilà qu’il commence déjà à la charrier. Elle ne sait pas ce qui la retient de lui en coller une… enfin si, elle sait. Il pourrait trouver amusant de la lui rendre en plus fort. Il s’amuse déjà, et Terrie en a déjà marre. « Oh oui, je suis dévastée. » Lâche-t-elle sur un ton qui traduit tout le contraire. Elle passe sous silence le nouveau surnom qu’il lui sort.  Il lui explique que la personne qui a besoin d’elle est à l’intérieur en train de se vider de son sang. « Charmant, j’ai déjà hâte. » Ajoute-t-elle toujours sur le même ton. Ils entrent, Terrie devance Esras, mais celle qui se vide de son sang n’a rien d’une inconnue…

« Et merde ! » Lâchait-elle alors qu’elle faisait tomber ses affaires de boulot, celles de l’hôpital. Terrie ramassait le tout, et retombait sur le cadeau d’une ses patientes. Elle n’avait pas eu le temps de le regarder lors de sa garde, et une fois chez elle, elle était tombée de fatigue. Terrie reportait alors toute son attention sur le dit cadeau. Une carte postale de Miami Beach à laquelle était accrochée une photo… Terrie reconnut immédiatement les deux personnes présentes dessus, il s’agissait de sa patiente et d’elle, il y a quelques années. Se connaissaient-elles vraiment ? Terrie retourna la photo pour y voir un prénom, Danny, et un numéro de téléphone… « Danny ? » Terrie était immédiatement retournée à sa chambre, et récupéra la boîte qu’elle avait trouvée avec Joshua, dans laquelle se trouvaient des dizaines et même des centaines de cartes postales. Elle en prit une au hasard, et la retourna pour regarder la signature. Danny. « Danny… » Terrie avait simplement souri, aller savoir pourquoi…

Terrie ne se souvient toujours pas d’elle, aucun souvenir d’elle ne lui est revenu. D’ailleurs cela fait un moment qu’aucun souvenir n’est revenu, serait-ce déjà la fin de ce qu’elle avait le droit de retrouver ? La brune laisse Esras faire les présentations, préférant ne pas lui dire qu’elle connaît déjà Danny, et qu’elles se connaissent depuis déjà un bon moment. Terrie a juste le malheur de ne pas s’en souvenir. Sans rien dire, elle vient s’agenouiller à côté de Danny, demeurant silencieuse jusqu’à être sûre qu’Esras est assez loin et assez occupé pour ne pas s’intéresser à ce qu’elles vont se dire. Elle jette un dernier coup d’œil à Esras avant de se reconcentrer sur Danny.

« Qu’est-ce que tu fais avec lui ? » Demanda-t-elle, alors qu’elle regarde déjà la blessure de Danny, qui pourrait très bien lui retourner la question d’ailleurs. Elle ne se souvient toujours pas de la belle à côté d’elle, mais elle sait qu’elle la connaît, alors elle oublie le vouvoiement et elle se donne l’occasion d’y comprendre quelque chose pour une fois. Elle regarde de nouveau derrière elle pour voir ce qu’Esras fabrique. « Ne lui dis pas qu’on se connaît… » Puis elle se concentre sur la raison pour laquelle elle est ici, la blessure de Danny. « Laisse-moi deviner, il y a une balle là-dedans ? Tu sais, traîner avec ce type c’est pas être malchanceuse, c’est chercher la merde… »

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
E. Danny J.-O'Reily
apprenti féroce
530 $
27/07/1986 $
530 messages
Mensonges : 530
Anniversaire : 27/07/1986


MessageSujet: Re: Just another bad day [Terrie, Esras & Danny] Lun 20 Juil 2015 - 22:30

JUST ANOTHER BAD DAY.TERRIE, ESRAS & DANNY;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.

On a tous une journée dans notre vie qu'on veut dire au monde d'aller se faire foutre

Je me dis que la prochaine fois que mon instinct me dis de ne pas suivre Esras ou de rester derrière le plus possible... je vais l'écouter sans aucune hésitation. Je ne veux pas me prendre une nouvelle balle parce que monsieur à mal juger le type qui nous doit qui leur doit des comptes. " Il est pas dangereux" qu'il disait. "Il va rien nous faire." qu'il disait. Il m'a tiré dessus!!!! Il m'a fucking tiré dessus ce batard. Je serre les dents et respire lentement. Je ne suis pas du genre à hurler ou encore me mettre en colère facilement, moins que beaucoup tout du moins. J'ai appris à la dure que la colère et frapper n'est pas toujours le bon moyen de mettre fin à un conflit. C'est facile quand l'autre personne perd et qu'on gagne, mais quand c'est le contraire après on s'en veut. Et puis surtout, on a vachement mal après. Bref, je n'ai pas eue l'intention d'éclater la tête de cet homme avec une grosse roche alors qu'il s'est concentré à tirer sur Esras. Quand il m'a atteint à la cuisse, je crois qu'il s'est dit que je n'allais rien tenté de plus. C'est mal me connaître. Dès que j'ai eue la chance d'agir, je les fais. On a pas besoin que tout ça dégénère encore plus et je doute qu'un homme mort sur les bras fasse plaisir au O'Leary. Ça fait un peu mauvais genre y parait et je ne veux pas mal me faire voir alors que je viens tout juste de débarquer à nouveau en ville. Je ne suis pas venu pour me faire amis avec eux, pas nécessairement, mais je dois faire en sorte que les choses soient au minimum cordiale entre nous afin que Victor soit heureux à l'autre bout. Comme on dit, si le patron est content tout le monde est content. J'ai rarement vue le patriarche Donnelly de mauvaise humeur, mais le peu que j'ai vue m'a assez fais peur pour ne jamais chercher à en voir plus. Je suis certaine que ça doit être le cas avec Aengus O'Leary. Des hommes comme eux, tu ne te les mets jamais à dos si tu veux vivre.

Je regarde Esras alors en me disant que son humeur de chiote est tout sauf constructive. Elle me met encore plus en colère. Je ne sais pas si c'est normal, mais tout chez ce type me donne envie de lui coller un coup de boule sévère à la irlandaise. Je lui en veux encore plus en réalisant que la personne qu'il a fais venir pour me soigner n'est nulle autre que Terrie. Génial, pourquoi chaque fois qu'on se croise depuis mon retour c'est parce que je suis blessée? C'est une véritable blague sauf que je le trouve vraiment pas drôle. Je roule des yeux aux paroles d'Esras. « Lâche-nous du con. Tu devrais peut-être profiter du fait qu'elle me soigne pour aller voir si monsieur-je-tire-sur-tout-le-monde-comme-un-fou est encore vivant. J'aimerais pas devoir expliquer pourquoi j'ai du faire ce que j'ai fais. » Ma voix est très froide et je lui lance un regard qui va parfaitement avec. Je n'aime pas que Terrie voit ce côté de moi et ce même si elle ne sait pas qui je suis ou plutôt qui j'étais pour elle il y a des années. Ça me rend mal à l'aise. Je soupire en écrasant ma cigarette quand elle me demande ce que je fais là. « Je sais pas si tu veux vraiment savoir, mais enfin disons jusqu'on a demandé mon aide pour certaines affaires de famille. » Ma voix est basse et je sais qu'Esras est maintenant trop occuper pour entendre quoi ce que je viens de lui dire. Sa présence semble rendre Terrie particulièrement nerveuse. Elle le regarde un instant avant de me demander de ne pas lui dire que nous nous connaissons déjà. Je hoche la tête en fronçant des sourcils. Je n'aime pas ça, mais je ne peux pas vraiment dire quelque chose alors je ne fais qu'approuver sa demande. Je serre les dents de nouveau à cause de la balle dans ma cuisse. « Tu as devinée. Sans mauvais jeu de mot, j'ai la merde qui me colle au basket depuis des années. » Je soupire parce que bien que je tente de faire de l'humour, je sais qu'elle a raison. Esras n'est que des mauvaise nouvelles. Il ne faut pas être une lumière pour s'en rendre compte. Je jette un rapide regard pour voir ce qu'il fait. Quand je vois qu'il ne prête définitivement pas attention à nous, je me penche un peu vers Terrie. « Je suis désolée. J'avais pas l'intention de te recroiser ainsi... enfin je ne sais même pas si j'avais l'intention de te recroiser du tout depuis la dernière fois. » Je suis toujours aussi maladroite faut croire.

code by lizzou × gifs by tumblr

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Just another bad day [Terrie, Esras & Danny] Mar 21 Juil 2015 - 8:54

TERRIE - DANNY - ESRAS
just another bad day



Esras se dit que ça c'est pas si mal passer en fin de compte. Danny a un trou dans la cuisse à cause d'une balle et leur homme a peut-être un trauma crânien à cause du coup qu'elle lui a donnée à la tête, mais tout ces membres sont intact et aucunes balles ne l'a touché. Pour lui, çà c'est donc très bien passer. Aouis, il est le genre de personne qui se dit toujours à la fin que ça aurait pu être bien pire. Bon il a pas prévu de résistance venant de ce connard, mais il va payé pour maintenant et va surtout regretter d'avoir fait feu sur eux. Non, surtout sur lui. O'Reily ne va pas être en mesure de vraiment lui en faire voir de toutes les couleurs alors Esras va se faire un plaisir de le taper deux fois plus fort afin qu'il comprend bien la leçon. Pour l'instant, il doit juste s'assurer de garder sa co équipière de fortune en vie. Terrie va bientôt débarquer. Il sait qu'elle est plutôt rapide pour venir quand il s'agit de soigner. Encore plus si c'est pas lui et puis sinon il va juste là menacer encore plus fort de venir l'emmerder avec ses poings pour lui donner une leçon de conduite. Quand le clan O'Leary vous appelles c'est pas pour rien et on les fait pas attendre. Jamais. Callaghan est salué comme seul Terrie sait le faire, avec ironie et une grande partie de dégoût ou c'est peut-être du méprit total à son égard. Un des deux et il peut pas dire lequel c'est. Il a tendance à pas savoir la différence parce que les deux viennent souvent en paire avec lui.

« Cache ta joie, ma jolie. Je sais que tu adores laisser trainer tes mains sur moi. »

S'il lui ouvre la porte, c'est pas par galanterie ou une merde dans le style. C'est parce qu'Esras ne veut pas qu'elle décide de faire demi tour au dernier moment. C'est pourquoi il reste derrière elle en tout temps. Il l'empêche donc de fuir. Danny est toujours vivante, bien pour elle, mais elle saigne toujours ce qui est assez nul en fin de compte.

« Aouis, elle est aussi charmante que toi. Je suis certain que vous allez très bien vous entendre toutes les deux et pouvoir vous faire les ongles... ce genre de connerie que les femmes font... quoi que peut-être elle préfère faire d'autres activités comme le tire au pigeons. Elle est doué. Tu as entendu blondie. Je viens de te faire un compliment, alors ne crève pas sur elle. Et puis, y parait que Donnelly t'aime bien. Ça serait dommage de lui dire que sa chouchou est morte. Aller au boulot Terrie. »

Il pousse Austen dans la direction de la femme blessé avec un grand sourire mesquin sur son visage. Il se fou pas mal qu'O'Reily gueule contre lui. Elle a des boules de l'envoyer balader comme elle le fait. La différence entre ceux deux là c'est sans doute que la blonde sait comment tuer ce qui est pas le cas de Terrie au dernière nouvelle. Et en plus, ça va faire mauvais pour eu deux si leurs boss respectifs apprend qu'ils ont tenté de se tuer mutuellement. Ce qui est pas le cas, mais ça peut arriver si un et l'autre fait pas gaffe. Esras sort son téléphone pour voir s'il a des messages. Il les vérifie rapidement chacun en les survolant. Rien d'intéressant ne ressort. Danny lui répond avec toute sa grâce en lui disant d'aller voir pour leur cher ami attaché dans la pièce d'à côté quand il revient vers elles. Il voit bien qu'elles discutent ensemble, mais il se fou pas mal de savoir de quoi. Ça l'intéresse pas vraiment. Il soupire exagérément.

« Tout de suite les insultes. Blondie, tu me fais de la peine. Je croyais qu'on avait un lei toi et moi. Ce qu'on a fait aujourd'hui ça veut rien dire pour toi? Pour moi c'était une véritable révélation. Non? Merde, mais t'es pas drôle blesser toi. Terrie, fais-moi plaisir et soigne la en vitesse. On a du boulot et je n'ai pas envie de tout faire seul. »

Il tourne les talons pour aller dans l'autre pièce quelques minutes.




made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Terrie M. Austen
Droïde intelligent
1693 $
07/09/1987 $
1693 messages
Mensonges : 1693
Anniversaire : 07/09/1987


MessageSujet: Re: Just another bad day [Terrie, Esras & Danny] Mer 22 Juil 2015 - 21:23

Esras ∞ Danny ∞ Terrie
A thousand silhouettes dancing on my chest

Durant le trajet, Terrie se maudit. Jamais elle n’aurait dû regarder le message d’Esras. Et s’il était venu demander des comptes – pourquoi dire si, et non quand – Terrance aurait pu prétexter qu’elle dormait et qu’elle n’a rien entendu. Oui, elle aurait pu prétexter n’avoir rien entendu, et même elle aurait dû. Fatiguée comme elle est dernièrement, c’est tout ce qu’il y a de plus plausible. Esras l’a bien vu quand il lui a rendu visite, la brunette se tue presque à la tâche à travailler autant, mais elle en a besoin. Alors oui, Terrie se maudit d’avoir regardé ce foutu message, et de ne pas l’avoir simplement ignoré. Premièrement parce qu’elle ne meurt pas d’envie de voir Esras, loin de là – ce qui est tout à fait compréhensible quand on examine plus attentivement la relation qu’ils entretiennent – mais aussi parce qu’elle n’a pas une envie prépondérante d’être mêlée à elle-ne-sait-quoi d’illégal… Le problème avec Esras, c’est qu’il a des arguments aussi convaincants que violents. C’est sûrement pour cette raison que Terrie a regardé ce foutu message, et c’est pour ça qu’elle est là maintenant. À moins que son inconscient est une autre raison d’accéder aux caprices de l’irlandais… Quoi qu’il en soit, Terrie est là, et à peine Esras a-t-il ouvert la bouche qu’elle regrette d’être venue…

« Mon cerveau doit être plus endommagé qu’on ne le croit alors, je dois pas ressentir la notion de plaisir convenablement. » Lui dit-elle finalement alors qu’ils pénètrent dans la bâtisse.

Lorsqu’elle entre pour découvrir Danny, le regret de Terrie, d’avoir regardé le message d’Esras, a soudainement disparu… Il lui présente, ignorant qu’elles se connaissent déjà, et depuis longtemps si Terrie en juge par les dates des cartes postales de Danny. Très vite, l’infirmière se rend compte que cette dernière et elle sont sur la même longueur d’onde en ce qui concerne l’irlandais. Ils s’envoient des mots d’amour et Esras les laisse seules durant un moment. L’occasion pour les deux jeunes femmes de se donner à quelques messes basses loin des oreilles de l’irlandais. Terrie s’interroge sur la présence de Danny ici, et cette dernière répond à demi-mot… elle a raison sur un point, Terrie n’a pas tellement envie de savoir. En fait elle ne veut rien savoir de ce qui concerne les O’Leary ou leurs affaires, elle en sait déjà beaucoup trop à son goût. Peu avant qu’Esras ne revienne, Danny en profite pour s’excuser, elle aurait préféré d’autres circonstances, voire pas de circonstances du tout… Terrie n’a pas le temps de répondre qu’Esras est déjà de retour. Danny et lui reprennent une joute verbale, pour une fois que ce n’est pas elle qui joute avec Esras… Mais il finit tout de même par s’adresser à elle.

« Heureusement pour elle, je n’agis pas en fonction du fait que je n’ai pas la moindre envie de te faire plaisir… » Auquel cas Danny pourrait dire adieu à la vie… « Et si tu pouvais ne pas donner de détail sur ce que vous faîtes, ça m’arrangerait… »

Esras repart finalement laissant les jeunes femmes à nouveau seules. Terrie commence par nettoyer la plaie de Danny comme elle peut, afin d’y voir un peu plus clair surtout. Tout en travaillant, elle reprend la conversation qu’elles avaient loin des oreilles indiscrètes d’Esras. « Je t’aurai appelée, j’ai retrouvé tes cartes dans une boîte. » Avoue Terrie, sans lui dire qu’elle ne se souvient toujours pas d’elle, mais est-ce vraiment nécessaire de préciser ? Le contour de la plaie est nettoyé, et Terrie peut y voir plus clair, même si cela saine assez rapidement. « À ce propos… je suis désolée de ne pas t’avoir écoutée à l’hôpital. » Elle peut voir la balle, il faut pouvoir la retirer maintenant, si elle n’a pas touché l’artère, ce qui ne semble effectivement pas le cas, heureusement. Terrie ne sait pas si elle pourrait faire quelque chose dans le cas contraire, même si elle se sous-estime grandement à dire vrai, elle en est plus que capable. Elle attrape les pinces, lève les yeux vers Danny. « Tu ne vas pas beaucoup aimer. » Terrie n’attend pas plus longtemps avant de les utiliser pour retirer la balle logée dans la cuisse de Danny. Aussitôt retirer, elle pose une compresse avec son autre main sur la plaie de Danny. « Je suis désolée pour ça… » Quand on pense à la façon dont elle a fait la même chose avec Esras il y a peu, il est notable qu’elle n’a pas du tout la même attitude. Et il y a fort à parier que s’il s’en rend compte, il lui fera remarquer…

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
E. Danny J.-O'Reily
apprenti féroce
530 $
27/07/1986 $
530 messages
Mensonges : 530
Anniversaire : 27/07/1986


MessageSujet: Re: Just another bad day [Terrie, Esras & Danny] Jeu 23 Juil 2015 - 6:59

JUST ANOTHER BAD DAY.TERRIE, ESRAS & DANNY;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.

On a tous une journée dans notre vie qu'on veut dire au monde d'aller se faire foutre

Je vais vraiment finir par lui éclater sa sale tête de rat de fond de rue dans un mur avant la fin de la nuit s'il continue à me chercher de cette manière celui-là. Je n'ai pas vraiment très envie de me taper plus d'ennuis que j'en ai présentement. Une balle dans la cuisse est assez douloureux alors avoir lui qui se la joue grande douleur dans mon cul en prime n'aide pas du tout. J'ai travaillée par le passé avec pas mal de type issue du milieu qui comme lui se la jouait grand connard suprême. Je sais comment me débrouiller avec eux, mais je n'ai pas trop la patience. Il a le don d'écouter celle-ci on dirait qu'il ne sait faire que ça depuis notre rencontre. Je souhaite que nos petits boulots comme aujourd'hui vont se faire rares. Le plus rare possible. Je peux espérer, mais je sais que je me fais de faux espoirs et c'est ce qui m'énerve le plus dans toute cette fichue histoire. De savoir que tout ça est inévitable. Je profite de quelques bouffées de ma cigarette alors que j'attend le contacte d'Esras dans mon coin. Bien entendu, je reconnais la voix assez rapidement et franchement je ne suis pas heureuse de la voir ici. Je me demande d'ailleurs ce qu'elle fiche ici en premier lieu. Comme est-ce que l'autre débile profond à même eu son numéro. Il y a un tas de questions qui me trottent maintenant dans la tête, mais celle qui est la plus importante à mon avis est qu'est-ce qu'elle a bien pu faire pour se retrouver dans cette situation. Sois ils avaient mis la mains sur quelques choses et qu'ils la faisait chantés, soit elle leur devait quelque chose. Dans les deux cas ça m'inquiétait vraiment de la savoir prise avec des hommes comme Esras ou son patron. Je sais bien que des années s'étaient écouler depuis notre séparation, mais je me suis toujours fais pour elle. J'ai toujours gardée Terrie dans mes pensées malgré le temps. Je ne lui ai pas fais parvenir des cartes postales pour aucunes raisons. Je reporte mon attention sur Esras. « C'est l'effet Callaghan qui doit me faire agir de la sorte. Continue à radoter comme un con et je joue au tir au pigeon avec ta gueule. » Il a du culot de parler des Donnelly devant Terrie. Je préfère qu'il se taise.

Je suis heureuse de le voir s'éloigner un moment. Ça me donne le temps de respirer et de reprendre un peu de mon calme. Je tente d'offrir un sourire sincère à Terrie, mais j'ai plus l'impression que ça sort comme une grimace tordue sur mon visage à cause de la douleur que je ressens. Malheureusement, Esras est de retour bien trop rapidement à mon goût. Je soupire en fermant les yeux. Mon corps se raidit à ses paroles et je lui lance un regard meurtrier cette fois. « Esras, tu l'as ferme maintenant ou blesser pas blesser, je vais me lever pour aller te mettre mon pied valide dans ton cul. Tu fais ta part, je vais faire ma part le moment venu ne t'en fais pas pour ça. Je connais très bien mon boulot. Maintenant, tu veux bien laisser les grandes personnes et aller faire joujou ailleurs un certain temps. Je suis certaine que tu nuis au soins. » Je ne sais pas pourquoi il ose dire tout ça devant elle. Je préfère sincèrement qu'elle en sache moins possible sur ce qu'on vient de faire. C'est mieux pour elle et surtout pour nous. D'ailleurs, elle lui fait bien remarquer. Je souris légèrement à ses paroles. Je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule personne qui ne peut pas blairer ce type. Je suis un peu plus que simplement énerver. Quand il repart finalement j'en suis plus qu'heureuse. Je me détends de nouveau en soupirant. J'appuie ma tête contre le mur derrière moi et ferme les yeux un court instant afin de profiter du petit moment de paix. Ça me permet aussi de me concentrer sur autre chose que sur la douleur alors que Terrie nettoie ma blessure. Quand elle me parle des cartes, je suis surprises. Elle les a toutes gardées alors. « Toutes les cartes? Je suis étonnée que tu les es gardée... enfin qu'elle les est gardée. Je dois avouée être un peu déçue que tu ne saches vraiment pas qui je suis. Je m'attendais presque à ce qu'Heather s'en soit donner à coeur joie contre moi, mais enfin bref. » Effectivement, sa meilleure amie et moi avons une longue histoire de haine. Elle ne m'a jamais aimée et encore moins quand je suis devenue la petite amie de Terrie.

J'essaye de ne pas dériver dans le passé, mais avec elle à côté de moi c'est un peu difficile. J'essaye d'ailleurs de ne pas laisser traîner mon regard sur elle. J'avais eue la chance de pouvoir la détailler quand nous nous sommes vue à l'hôpital, mais c'est différent maintenant. J'ai un pincement au coeur en reconnaissant quelques signes du manque de sommeil chez elle. Je hoche les épaules quand elle s'excuse de ne pas m'avoir cru lors de notre dernière rencontre. « Tu n'as aucune excuse à me faire Terrie. Je suis une inconnue pour toi et je n'ai pas pris en compte ta situation actuelle. C'est moi qui devrait dire que je suis désolé. Je t'ai brusqué et ce n'était pas sympa de ma part. » Je grimace un peu à la fin de ma phrase. Si je lui dis tout ça c'est surtout parce que je ne sais pas quand nous aurons la chance de nous revoir après aujourd'hui. Elle ne semble pas particulièrement apprécier l'entourage des O'Leary donc je me doute qu'elle voudra peut-être ne pas me revoir comme je suis connectée à contre coeur à eux. Je la vois prendre une paire de pince et je sais ce qui vas se produire alors qu'elle me dit que je ne vais pas aimer. Je prends une grande respiration. Elle retire la balle sans attendre et je pousse un gémissement de douleur. Je sens la brûlure dans toute ma jambe maintenant. Je tente de prendre sur moi en respirant plus fois les yeux fermer. « C'est bon, je vais bien. Je suis plus inquiète d'avoir bousiller mes jeans. Merci Terrie, vraiment. » Je me penche vers l'arrête après lui avoir offert un nouveau sourire.

code by lizzou × gifs by tumblr

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: Just another bad day [Terrie, Esras & Danny] Ven 24 Juil 2015 - 10:52

TERRIE - DANNY - ESRAS
just another bad day



Esras aurait très bien pu appelé Saffron. L'emmerdeur de première aurait sans doute pas dit nous pour venir soigner Danny. Une belle femme comme elle, on refuse pas de mettre nos mains sur son corps même si c'est pour soigner un trou dans une cuisse. Si on ajoute que c'est deux là ont semblés bien s'entendre à ce qu'il a entendu venant des autres. Aouis, ça aurait été une solution, mais le gros problème avec cette solution c'est... et bien c'est Saffron tout simplement dans son ensemble. Il peut pas blerrer ce mec et s'il peut éviter d'entrer en contacte avec lui, Esras le fait avec plaisir. Ils ont jamais pu se voir en peinture et les années ont pas changés pour un poil leur relation. c'est même devenu pire entre eux. Ils ont tendant à énerver Gus quand ils sont dans la même pièce et l'irlandais blond n'est pas d'humeur pour faire face à l'air débilement supérieur du frère O'Leary. Il préfère la jolie gueule de Terrie et son culot à tout épreuve quand elle se retrouve dans la même pièce que lui. Il sait aussi qu'il peut contrôler, dans un sens, Terrie ce qu'il ne peut pas faire avec l'autre con. Question de simplicité. Le truc qu'il a pas prévu c'est que Danny devienne aussi chienne avec lui que peut l'être l'autre femme. Deux casses couilles, c'est le pied monumental.

« Tu fais que confirmer ce que je savais déjà, ma jolie. T'as la tête complètement foutu. C'est pas vraiment nouveau. »

C'est méchant, c'est gratuit, c'est du Esras tout craché en gros. Comme si le sarcasme d'Austen est pas assez, la femme blonde blessée décide d'en remettre une bonne couche. Esras soutient son regard de glace sans aucun problème. C'est pas une femme comme elle qui va lui faire peur. Il en faut beaucoup plus pour qu'il se plie devant un autre. C'est pas demain qu'il va le faire devant elle. Il lui donne un sourire méchant en retour.

« L'effet Callaghan. Je me sens toute chose de savoir que tu as un nom juste pour l'effet que je te donne. Pour ce qui en est du tire au pigeon, j'attend de te voir tenter ta chance, blondie. »

Il la provoque sans aucune retenu parce qu'il sait qu'elle est réduite dans ses mouvements et du coup, elle va pas pouvoir l'affronter physiquement. Terrie se mit au travail assez vite et lui perd son attention des deux femmes. C'est pas un truc qui l'intéresse trop trop de voir Terrie enlever la balle dans la cuisse d'O'Reily. Enfin, si pour voir sa tête se tordre de douleur, mais sinon... le sang, les gémissements de douleurs et tout le reste... très peu pour lui. C'est surtout moins agréable quand c'est pas lui qui cause directement un de ces effets. Quand l'infirmière lui dit qu'elle ne fait pas ça pour son plaisir, Esras lui offre une moue boudeuse de mauvais goût avec un regard très faux qui représente sa tristesse à ses paroles. Elle poursuit en lui demandant ne pas donner de détails sur les activités ce qui le fait bien rire. Danny met pas beaucoup de temps pour en ajouter une nouvelle couche avec autant de venin dans sa voix que si elle avait été un serpent qui voulait l'empoisonner avec sa morsure. Il lève les mains vers elles en signe de capitulation, temporaire hein. Il ne va tout de même pas laisser la situation telle quelle.

« Je t'attends de pied ferme O'Reily. Je veux vraiment voir si tu es à la hauteur de ta réputation qui est ma foi joliment ancré. C'est vrai que tu as explosée les deux genoux d'un mec avec une masse? Ou encore que tu as brisée une colonne vertébrale avec un batte de baseball? On dit tellement de belle chose sur toi que je suis vraiment excité, dans tout les ses du terme, de faire équipe avec toi. Mais bon, je te laisse te faire soigner et on va reprendre notre conversation plus tard. Fait gaffe Terrie, ne te laisse pas avoir par ses beaux yeux bleus. C'est un vrai démon. »

Il leur offre un sourire plus large que jamais avant de tourner les talons assez fier de tout ce qu'il vient de dire. Il est certain que Terrie va être mal à l'aise avec Danny maintenant. Il a entendu un bon nombre de faits sur l'autre femme. Il a pas eu la chance de lui faire dire ce qui est vrai ou pas dans toutes les histoires, mais ça l'amuse vraiment trop de pouvoir dire tout ça. Esras fait presque paraître la femme blonde blessée pire que lui et c'est un exploit quand on y pense bien deux secondes. Il en a fait des trucs et il a fait sa part de petites tortures imaginatives. Callaghan sifflote joyeusement au moment où il travers le couloir menant à l'autre pièce. Il est temps pour lui de faire un peu de boulot et d'arrêter de déconner avec les deux femmes. L'homme est réveillé sur la chaise. Il se tortille dans tous les sens comme un asticot. Oui, il a vraiment tout d'un asticot en ce moment. L'insignifiance et la laideur. Il referme la porte derrière lui tout en sifflant toujours le sourire au lèvre.





made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: Just another bad day [Terrie, Esras & Danny] Sam 17 Oct 2015 - 15:23

Padawan en manque d'inspiration ?


Je vois mes louveteaux que vous n'avez pas donné de réponses à ce sujet depuis plus de trois semaines. Est-il fini, abandonné ou l'avez-vous oublié ? Réponse il vous faudra donner dans la semaine à venir ou archivé ce sujet sera !
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: Just another bad day [Terrie, Esras & Danny] Mar 1 Déc 2015 - 18:21

Abandonné & Verrouillé

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: Just another bad day [Terrie, Esras & Danny]

Revenir en haut Aller en bas
Just another bad day [Terrie, Esras & Danny]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Danny's Movies
» Premier Rendez-vous [PV Danny Sneals]
» Danny viens parler à sa soeur... (Summer)
» Danny viens à la galerie (Jana )
» Euh...ça fait longtemps que tu es là ? [PV Danny]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Saison 2 :: archives sujets terminés et abandonnés-